Surya namaskar

Vous pratiquez le Yoga, vous voulez soit poser une question relative à votre pratique soit expliquer une technique.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Hez
Messages : 116
Enregistré le : 14 nov. 2005, 22:41

Surya namaskar

Message par Hez » 10 mars 2006, 14:03

Face à l'est ou au soleil
En uyajin le souffle coule retournant sans cesse à la source sans lieu
Le soleil me donne tout vient de lui , de lui je recois
A lui je donne
Dans le mouvement est l'offrande mais rien n'est offert et rien ne recois
Première serie et c'est la terre et la chair dans la lumière
A droite
Le plexus solaire s'ouvre
A gauche
Anatha se dilate
Dans l'effusion subtile
Dexième serie
L'eau et la vie
Troisième
Le feu
Quatriéme
l'air
Cinquième
Espace
Tout est offrande ici et maintenant l'union
Brûle le feu de la charnière qui nourri et trouve son equilibre dans le coeur.
Mes bras retombent vers le sol digerant, comunion avec lui dans le souffle rauque qui avive le feu.
Voila surya namaskar pour moi.
Le pratiquez vous?
Quelle est votre technique?
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 10 mars 2006, 15:16

Ce que tu dit est très beau.

Personnellement je ressens une belle union avec le soleil, ainsi qu'un afflue d'energie, j'aime beaucoup rendre ainsi hommage, c'est d'un point de vue symbolique superbe.

Quand tu as les bras en l'air, tu t'ouvre
Quand tu est a terre, tu t'incline avec humilité
Dans la posture du Cobra, tu te nourris

Mon moment préféré c'est quand je suis à terre, je trouve cet instant superbe, j'aimerais qu'il dur des heures.

J'ai aussi trouvé sur le net qu'on peux réciter des mantra en exécutant suryanamaskar, le plus couramment répété tout au long de la pratique est "Om Suryaya namaha".

Personnellement je n'ai jamais essayé les mantras avec suryanamaskar, je me concentre juste sur la respiration.

Je vous donne la liste des mantras relatifs à chacune des positions (qui sont au nombre de 12).

Si vous l'avez déjà fais n'hésitez pas a partager votre expérience cela semble très intéressent.

"Nous en donnons le sens général, mais il va de soi que les mantras ayant été créés pour obtenir des sons spécifiques, doivent être utilisés dans leur langue d'origine.

Mantras:
1. Om Mitraya namaha
2. Om Ravaye namaha
3. Om Suryaya namaha
4. Om Bhanave namaha
5. Om Khagaya namaha
6. Om Pushne namaha
7. Om Hiranyagarbaya namaha
8. Om Marechaye namaha
9. Om Adityaya namaha
10. Om Savitre namaha
11. Om Arkaya namaha
12. Om Bhaskaraya namaha

Traduction des mantras:
1. Toi l'ami de tous, je Te salue
2. Toi qui es la clarté, je Te salue
3. Toi qui es l'énergie, je Te salue
4. Toi qui es la lumière, je Te salue
5. Toi qui chemine dans les cieux, je Te salue
6. Toi qui donne la force, je Te salue
7. Toi le Soi cosmique immortel, je Te salue
8. Toi qui perces l'obscurité, je Te salue
9. Toi qui es le créateur, je Te salue
10. Toi qui es source de vie, je Te salue
11. Toi le seul guide qui puisse être vénéré, je Te salue
12. Toi le guide de l'illumination spirituelle, je Te salue"

En tout cas c’est une superbe pratique.
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Lakmé
Messages : 7
Enregistré le : 01 mars 2006, 09:07
Localisation : montreal, canada

Om

Message par Lakmé » 10 mars 2006, 20:25

Bonjour!

"om" voudrait donc dire "toi"?

Je vous pose la question parce que mon professeur de yoga nous a hier expliqué l'origine du mantra "om" et semblait dire que c,était un son qui qui émanait de tout ce qui a été, tout ce qui est et tout ce qui sera.

Son explication était plus élaborée et mieux exprimée, mais ce que j'ai retenu est que "om" n'est pas un "mot" en tant que tel, mais bien un son....

Me tompe-je?

Lakme
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 10 mars 2006, 21:12

Om ne veux pas dire "Toi", et ici le "Toi" s'adresse au soleil.
Donc, non, tu ne te trompe pas, Om est bel est bien un son et plus précisément une vibration de manifestation.
Cela ne veux rien dire en soi, il n'y as aucune traduction possible, seulement a travers la meditation sur Om, on peux comprendre ce qu'est Om.
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Lakmé
Messages : 7
Enregistré le : 01 mars 2006, 09:07
Localisation : montreal, canada

Om

Message par Lakmé » 11 mars 2006, 08:54

J'ai pensé ajouter ces explications lues récemment qui correspondent passablement à ce que mon professeur nous a expliqué cette semaine. Elles ramènent le sens et la raison d'utiliser ce son en particulier:



Le mantra OM (ou AUM) nous a été transmis par les sages des Himalayas. C'est le mantra le plus important du yoga. Selon la tradition, chaque « chose » manifestée est issue de cette vibration sonore première qui est symbolisée par Om. Tous les objets matériels, tous les êtres vivants, chacun de nous inclus, tous les enseignements spirituels, y compris le yoga, tous les langages, y compris le sanskrit, tous les textes sacrés, y compris les Védas, toute chose.
Tout provient de la vibration primordiale, qui est représentée par Om.


Cette assertion est en accord avec la pensée moderne scientifique qui dit que tout objet – chaque atome et chaque molécule dans tous les coins et recoins de cet univers – est issu de l’énergie d’une vibration. Einstein formula sa fameuse équation E = mc2 qui indique que la matière (m) n’est que l’expression de l’énergie (E). Chaque atome, at-Om, provient de la vibration primordiale qui est symbolisée par Om.
Om en tant que son, syllabe (Om ou Aum) et glyphe (\), symbolise le fait que tout objet matériel, tout phénomène et tout modèle de pensée, tous deux à un niveau microcosmique et macrocosmique, sont des états de la vibration de l’énergie.[/i]

Lakmé
Hez
Messages : 116
Enregistré le : 14 nov. 2005, 22:41

Message par Hez » 11 mars 2006, 15:52

J'aime beaucoup suryanamaskar.
Je crois que Om à part le fait d'être le Son primordial à aussi plusieurs sens symbolique, il me semble même qu'un texte indien lui est exclusivement consacré.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13529
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 11 mars 2006, 18:27

Om

Om est le son premier, celui de la bible où il est dit Dieu créa le Verbe.
C'est le verbe. C'est aussi le son du BigBang que les astrophysiciens ont entendus...

Pour l'inde Om c'est le son qui montre toute l'évolution humaine.
Le O prends naissance dans la gorge (son gutural des premiers hommes), le M, dans la bouche et sur les lèvres (appartion du langage) et le et le Hum dans le nez. (langage évolué et profondeur de l'être)

Sinon voici quelques morceaux de textes qui parle du Om !
YOGATATTVA UPANISHAD

63. Seul dans sa retraite, il se trouvera bien de pratiquer la répétition constante d’OM, allongement de la voyelle : ainsi effacera-t-il les péchés accomplis avant de s’engager dans le Yoga;
64. OM en effet délivre du Mal et détruit les écueils sur la voie du Yoga; c’est pourquoi la répétition constante du monosyllabe sacré est une pratique efficace pour qui veut avancer en Yoga.

...

134. Trois sont les mondes, trois sont les Vedas, trois les jonctions rituelles, trois les tons; trois sont les Feux du sacrifice, trois sont les qualités naturelles; et toutes ces triades ont pour fondement les trois phonèmes de la syllabe OM;
135. qui connaît cette triade à laquelle il faut ajouter la résonance nasale, connaît Cela sur quoi l’univers entier est tissé, Cela est la Vérité et la Réalité suprême !
136. de même que le parfum est dans la fleur, le beurre dans le lait, l’huile dans le sésame, et l’or dans les pépites,
137. un lotus se tient dans le coeur: incliné vers le bas, il dresse sa tige et porte une marque à sa base en son milieu l’esprit repose;
138. lorsque disant “OM!” l’adepte prononce la voyelle A, le lotus se redresse, et il est percé lorsque est prononcé U;
139. avec la nasale M, OM est complet prolongé par la résonance en forme de croissant:
140. Sous l’apparence du Verbe pur, c’est là le brahman indivisible, par quoi le mal est détruit; l’âme ainsi attelée par le Yoga atteint au but suprême.
141. Et de même qu’une tortue rétracte en elle-même ses mains, ses pieds, sa tête, l’adepte ayant empli son corps grâce à l’air inspiré, rétracte en lui ses sens.
142. Quand les neuf portes sont fermées le souffle inspiré s’élève, puis reste immobile au centre du corps comme la flamme d’une lampe.
143. L’adepte alors est au désert, dans la paix:
144. il y trouvera la certitude parce qu’il jaugera toutes choses à la mesure de l’âme, et le mal l’épargnera grâce à l’aide efficace que lui apportera le Yoga.

Autre texte
Yoga Sutra de Patanjali

24. Le Seigneur est le Soi transcendant. Les afflictions, les actions avec leurs conséquences et les traces subconscientes laissées par elles ne l’atteignent pas.

25. En lui le germe de toute connaissance devient infini.

26. Même pour les anciens et les Dieux originels, il reste le Maître, car il n’est pas lié par le temps.

27. On le perçoit par le son de la syllabe OM.

28. La répétition de la syllabe OM dévoile sa signification et sa nature essentielle.

29. Par cette pratique, nous obtenons la révélation de notre être profond et les obstacles s’évanouissent.

30. Ces obstacles qui perturbent le mental s’appellent maladie, indolence, doute, négligence, paresse, sensualité, impossibilité d’atteindre le concentration et de s’y maintenir.


31. La souffrance physique, la dépression, le tremblement des membres et la respiration anarchique accompagnent cette distraction de l’esprit.

32. L’exercice répété de la concentration sur un seul point permet d’écarter ces écueils.

33. La sérénité de l’esprit s’installe lorsque, devant les événements heureux, tristes, bons ou mauvais qui se présentent, nous réagissons par l’amitié, la compassion, la joie et le désintéressement.
ManduKa Upanishad

3. - Prend l’arc de l’Upanishad, cette arme puissante, disposes-y une flèche aiguisée par l’adoration, bande l’arc avec un mental plongé dans le sentiment de l’unité et pénètre en l’Eternel comme tu tirerais en une cible.

4.- OM est l’arc et l’âme est la flèche et l’Eternel est la cible. Perce en Lui d’une visée bien assurée, et perds-toi en Lui comme une flèche est perdue en ce qu’elle frappe.

5. - Celui en qui le mental est fixé avec tous les courants vitaux et en qui sont tissés le ciel et la terre et le monde intermédiaire, sache qu’Il est l’unique Moi de tous; renonce à tout autre credo; car ceci est le pont qui te conduit à l’immortalité.
Enfin voici la technique décrite :
CC a écrit :Le Pranâva OM
(Répétitions sur l’expiration)

Description

- prendre une position assise ferme et stable
- expirer complètement
- Inspirer normalement et lentement de façon à remplir complètement les poumons mais sans exagération
- sur toute la durée de l’expiration prononcer à haute voix le mantra OM. La durée du M est proportionnellement plus courte que la durée de prononciation du “O”.
La prononciation du O peut se faire de deux façons différentes; soit en prononçant un O véritablement, soit en prononçant un A suivi d’un U (en sanskrit, le U se prononce OU).
L’expiration dans le dernier cas devient A-U-M.
Le son produit doit provenir du ventre et non de la poitrine. C’est un son profond et puissant et non un son nasillard.
Il faut véritablement sentir la vibration d’origine du son provenir du ventre.

La note de répétition et la tonalité (grave ou aigu) sont fonction de chacun.
La bouche est ouverte pour produire un son plein et ample.
Au début, on peut faire varier l’ouverture de la bouche jusqu’à trouver celle qui correspond au son le plus harmonieux.

Le son produit doit être le plus constant possible (éviter les changements de tonalité et de puissance sonore). Les variations proviennent d’un contrôle insuffisant du souffle.
La concentration sur le son OM n’est pas possible si le son est inconstant.
Il faut s’efforcer de maintenir un lien fort entre l’expiration et la répétition sonore.


Techniques d’accompagnement

Adopter une convergence oculaire légère (nasagra-drshti, brumadia-drshti ou Shambavi¬mudra). La convergence doit être suffisamment importante pour favoriser une plus grande concentration de l’esprit et suffisamment détendue pour ne pas provoquer de crispation. L’exécution précise des mudra et drshti demande beaucoup de temps et d’attention.

- On peut faire une légère contraction de la racine (Mûlabandha). Cette contraction doit être limitée aux sphincter annaux et ne pas concerner toute la zone sexuelle. Cette façon précise de faire Mûlabandha est particulièrement difficile à réaliser.

effets

Le chant Om procure une très grande paix intérieure et favorise la concentration de l’esprit. La tradition veut que sa seule répétition pendant une longue période amène aux réalisations les plus élevées.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13529
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 11 mars 2006, 22:54

Il existe plusieurs manières de faire la salutation au soleil.

Swami Satchitananda Yogi de Madras me l'a enseignée sous une forme assez soutenue, qui apporte un rapide echauffement du coprs, du coeur et du souffle. Au début on est essoufflé et même mis à mal, puis avec un peu de pratique et en utilisant le coprs dans un mouvement de balancier, l'effort est bien moins important et on peut en faire beaucoup sans s'éssouffler...

La possibilité de faire cet enchainement est remarquable et devient rapidement un pranayma extraodinaire dans lequel le souffle devient tenu et l'énergie très forte.

Mon "guide" que j'ai depuis des années me l'a lui aussi enseignée ainsi avec cette idée de l'abondon de soi et du dépassement du mental.
Il nous est arrivé d'en faire pendant plusieurs dizaines de minutes.
Pour commencer je déconseille de tenter cela comme ça, mais avec un peu de pratique c'est vraiment une technique merveilleuse, surtout si on la fait en rétentention à plein (assez facile) ou à vide (terrible) !!

En Inde, Suryanamaskar, se pratique le matin, au lever du soleil, et le soir au soleil couchant.
A chaque posture est associée une phase respiratoire.
Le pratiquant doit arriver à une parfaite synchronisation du mouvement et du rythme respiratoire pour éviter tout essoufflement ou fatigue.
On peut considérer que la pratique de Suryanamaskar est correcte quand le pratiquant peut arriver à faire un grand nombre d’enchaînements en ressentant un apport d’énergie considérable et non une perte.
La pratique doit être coulée, sans arrêt, sur la même cadence.

Suryanamaskar se aussi pratique en Antara Kumbhaka (rétention à plein) ou Bâhya Kumbhaka (rétention à vide)

1/ Debout, chevilles jointes, genoux joints, joignez les mains en « prière » devant la poitrine.

Fermez les yeux et détendez vous.
EXPIREZ en vous penchant en avant, genoux tendus. Les mains ne viennent pas au contact du sol, juste une légère flexion vers l'avant

2/ INSPIREZ en vous redressant et en étirant tout le corps vers le haut. Les mains (crochetées ensemble, pouces l'un sur l'autre) essayent de toucher le ciel, le pubis est poussé vers l’avant. Tout le corps réalise un arc de cercle parfait sans aucune cassure ( notamment au niveau des reins). Pour la pratique en rétention à plein bloquez le souffle ici.

3/ EXPIREZ ( longue expiration ! !)en vous penchant en avant, genoux tendus. Les mains viennent au contact du sol si la souplesse du dos le permet.
Poussez les fesses vers l’arrière et vers le haut.
Les mains doivent se poser de chaque coté des pieds, si nécessaire plier les genoux.
Pour la pratique en rétention à Vide bloquez le souffle ici en ayant fait une expiration complète dans la descente.

4/ TOUJOURS SUR LA MEME EXPIRATION (ou en rétention à vide), envoyer la jambe gauche bien en arrière.

5/ TOUJOURS SUR LA MEME EXPIRATION (ou en rétention à vide), envoyer la jambe droite bien en arrière
Gardez le corps raide comme une planche, bras tendus, épaules basses. Il faut repousser le sol avec les bras.

6/ TOUJOURS SUR LA MEME EXPIRATION (ou en rétention à vide), posez le front entre les mains en pliant les coudes.
Seuls les orteils, les genoux, les mains, la poitrine et le front touchent le sol.

7/ INSPIREZ en tendant les bras et en cambrant le dos.

8/ EXPIREZ (longue expiration ! !)Les mains et les pieds restent à la même place, les jambes et les bras se tendent parfaitement. Les fesses sont poussées vers le plafond en se repoussant sur les mains.
Les talons dans la posture finale touchent le sol, la tête est complètement relâchée.

9/ TOUJOURS SUR LA MEME EXPIRATION (ou en rétention à vide), , ramener le pied droit entre les mains (même posture que la 3)

10/ TOUJOURS SUR LA MEME EXPIRATION (ou en rétention à vide), ramener le pied gauche pour vous retrouver dans la même posture que la 2

11/ INSPIREZ (inspirez ici pour ceux qui sont en rétention à vide)en vous étirant vers le haut comme la posture 1

12/ EXPIREZ (expirez ici pour ceux qui sont en rétention à plein) les mains reviennent en « prière »

Procédez de la même façon en envoyant la jambe droite en arrière en premier dans la posture 4

FIN D’UN CYCLE de SURYANAMASKAR

Il est bien de faire 6, 12 ou 24 cycles.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 11 mars 2006, 23:49

Merci Denis pour tous ces details techniques, je n'ai jamais essayé de le pratiquer en Bâhya Kumbhaka, cela semble tres interessent aussi.

Bonne soirée à tous.

Et Paix en Tous. :)
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13529
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 12 mars 2006, 09:57

Merci Dhruva pour le mantra associé à Surya Namaskar !!

Cela me rappel de bons souvenirs, Swami Satchitananda nous faisait faire cette pratique avec le mantra.
On faisait une moitié de Surya Namaskar et on récité le mantra avant de continuer.

Un coté de Surya Namaskar (fin sur l'expire), inspire et une ligne du mantra, un autre coté et une ligne... Cela permettait de reprendre un peu son souffle... :schock:

Maintenant je n'utilise plus la mantra et j'enchaine Surya Namaskar sans installer une respiration entre un coté et l'autre.

Le point fondamental de cette pratique soutenue est de faire monter les énergies....

La maitrise s'opère dans une recherche du dépassement de la respiration grossière au moment ou on revient d'une pratique et que les mains partent vers le ciel sur l'inspiration, là, il faut bloquer un petit instant pour sentir l'énergie commencer à se diffuser et monter dans le coprs, avec elle tout se calme, et dans l'expiration qui ramène les mains au cœur. Dans ce geste l'énergie du soleil est ramenée dans le cœur. Cela donne une sensation d'une très grande stabilité et le souffle est coupé avec le mental, uccara se manifeste et l'énergie continue à se déployer (lumière, son, montée de l'énergie dans le corps)…

C'est une très belle technique pour maîtriser des pranayamas comme 10/40/20 ou 16/64/32 !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Hez
Messages : 116
Enregistré le : 14 nov. 2005, 22:41

Message par Hez » 12 mars 2006, 21:49

Merci Beaucoup! :D
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 22 mai 2006, 09:49

...
Débutant
Messages : 13
Enregistré le : 24 janv. 2012, 13:59

Re:

Message par Débutant » 31 janv. 2012, 09:35

Bonjour,

Dans un sujet de cette rubrique (sur les asanas noctures), Denis a écrit ceci:
Denis a écrit :L'idée de la salutation au soleil est de saluer le soleil à l'extérieur et en nous.
De faire un lien entre les 2 soleils. Alors faire la salutation au soleil la nuit, je ne vois pas vraiment de sens...
En ce qui me concerne, je place ma "petite" séance de yoga le matin au réveil. J'ai débuté il y a peu, j'en ai parlé dans la rubrique des débutants. Or, le matin au réveil, c'est 05h00 pour moi et en hiver, il fait nuit. Dois-je en déduire que la salutation au soleil n'a pas de sens à ce moment-là?

Merci pour vos éclaircissements
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Surya namaskar

Message par Odile » 31 janv. 2012, 10:06

Tout est relatif Debutant... :D. Que dire des yogis norvegiens ou finlandais qui vivent 6 mois de nuit dans l'année ? :wink:
Fais comme tu ressens...le Yoga se pratique par un ressenti interieur et non en copiant toujours sur les autres...Et puis c'est malgre tout le matin et non le soir même s'il fait nuit...et la Salutation au Soleil reveille de belles energies...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Surya namaskar

Message par Graal » 31 janv. 2012, 23:25

Je pense que la méditation avec le Soleil peut s'avérer intéressant mais brûlant pour l'observation directe. C'est à ne plus rien voir ou à être aveuglé par les rayons. Pour cuire ou brunir la peau,ça peut être cuisant et surtout réchauffant pour notre hiver.hiii :mrgreen: :roll:
Pour moi, le Soleil est le maitre du Ciel et de l'Univers, le centre sacré du coeur où la Vie prends naissance ou germe grâce à sa Lumière.
L' Amour dirige le coeur par l'Esprit. :coeur: :schock: le pauvre!!! :lol:
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Répondre