nécéssité de la rétention de sperme

Tantrisme ...
Un mot usité de partout, mis à toutes les sauces. Venez nous parler de vos expériences et idées sur cette voie.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

nécéssité de la rétention de sperme

Message par rico » 02 avr. 2006, 15:56

une question me taraude :

Un des moyens pour accéder à la libération spirituelle est selon les écrits l'incontournable nécéssité de retenir le sperme dans le corps donc proscription de toute éjaculation. Il est décrit que cela augmente la vitalité du corps ce que je veux bien croire tant je me rend compte en tant qu'homme à quel point la rétention de sperme de façon prolongée modifie radicalement le mental et le corps sur le plan du dynamisme. Je met pour l'instant entre parenthèse l'incroyable difficulté de cette démarche "d'économie" tant pour l'homme "moyen" que pour le yogi un tant soit peu sérieux.
Donc ma question est la suivante : à quoi correspond cette incroyable énergie chez la femme???? N'ayant pas de sperme est elle condamnée à ne pouvoir accéder au nirvana??? On a meme souvent l'impression dans les traités anciens que le yoga et autres disciplines spirituelles sont réservées aux hommes. L'homme doit par la continence sublimer l'énergie sexuelle laquelle se consume avec l'éjaculation. La femme n'est pas confrontée à cette nécéssité ni aux memes mécanismes physiologiques; vous l'aurez compris : cela m'interpelle.......
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 02 avr. 2006, 16:28

Il y a des expériences enrichissantes à vivre, comme celle de faire abstinence pendant quelques temps.
Si bien sur cela est bien vécu. Est là est le problème. Comme toutes démarches "ascétiques" (jeunes, abstinence...) il faut voir qu'elle est la raison qui nous pousse et qu'est ce qu'on cherche réellement.

Après il faut tenter de sortir des idées trop rapide, dans les textes on ne dit pas qu'il ne faut jamais éjaculer, de la même manière on ne peut pas dire : "L'homme doit par la continence sublimer l'énergie sexuelle laquelle se consume avec l'éjaculation." car l'éjaculation n'est pas une obligation...

Tout est question de mesure ou de démesure... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 02 avr. 2006, 16:43

les textes sont pourtant très clairs : pas d'abstinence = pas de nirvana
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Yog

Message par Yog » 02 avr. 2006, 17:57

Je ne pense pas que le "nirvana" vienne avec une attitude rigide et imitative juste parce qu'un texte le dit.
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 02 avr. 2006, 18:12

rico a écrit :les textes sont pourtant très clairs : pas d'abstinence = pas de nirvana
Pas tous les textes, Rico. Ce truc d'économie du sperme est vieux et déjà battu en brèche par Agehananda Bharati en 1965 dans son "Tantric tradition" - mais apparemment ce moine défroqué avait quelques comptes à régler avec le puritanisme spirituel.
J'aime assez ce que dit Pierre Feuga dans son livre Cinq visages de la déesse, je ne voudrais pas courir le risque de trahir sa pensée en le résumant, je vous invite donc à y jeter un oeil, en l'occurence sur le troisième chapître.
Je n'ai pas le temps de répondre plus amplement, peut-être plus tard si cela t'intéresse, mais je voulais juste tempérer ton affirmation. Car si dans certains contextes, il se peut que l'abstinence puisse apporter quelque chose, en faire la condition sine qua none de la condition nirvanesque :) me semble réducteur.
Maintenant, mon avis vaut ce qu'il vaut, c'est à dire pas grand chose, car je ne suis pas chamion es-samâdhi Image

Kavi
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 02 avr. 2006, 18:14

ok je prend note de vos infos; ce sujet comme je vous l'ai dit est plus mystérieux pour moi qu'autre chose....
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Hez
Messages : 116
Enregistré le : 14 nov. 2005, 22:41

Message par Hez » 25 avr. 2006, 22:22

Et la cyprine!
Oui ok j'ai parlé un peu vite, tu discourais sur la retention.
Il me semble que le centre du sujet est la direction de l'energie sexuelle.
Dans les textes ne pas perdre sa semence c'est ne pas precipiter l'energie provenant directement du bindu qui est source de toutes choses, et ainsi pouvoir la faire remonter jusque sa source en conscience.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 25 avr. 2006, 22:26

Hez a écrit :Et la cyprine!
C'est quoi la cyprine ??? :?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Hez
Messages : 116
Enregistré le : 14 nov. 2005, 22:41

Message par Hez » 25 avr. 2006, 22:34

Ben la cyprine c'est le liquide que secrètent ces dames.
Y a des textes très interessant à ce propos, notement sûr le maïthuna et vajroli mudra qui peut consister selon certaines source si la semence est lachée à aspirer pour l'homme comme la femme le melange creé.
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 26 avr. 2006, 01:51

Puisque nous en sommes à parler cyprine, je ne peux m'empêcher de contribuer généreusement, malgré l'heure tardive :roll: , à l'effort général pour évoquer ce sujet épineux (pas de calembours grivois svp :D ).

A vrai dire, je ne me sens ni les compétences et je n'ai guère le temps de poster un message vraiment éclairant sur ce sujet mais voici tout de même quelques lignes amusantes (peut-être...).
Voici donc la traduction (de l'anglais car je ne connais pas le Tamoul, malheureusement) d'un extrait d'un texte médiéval, le Kâmapânacâstiram, "traîté sur la flèche du désir" (ça c'est Kâma, je n'ai reconnu !).

Du cunnilingus selon les siddhas tantriques.

Première étape.

Comme une vache lèche tendrement son veau
Tire largement ta langue
et lèche son sexe [pas celui du veau, bien sûr ! NdT]
lappant le nectar qui en suinte
comme un chien assoiffé lappe de l'eau froide.

Deuxième étape

Comme un pélerin accomplit la circumanbulation du lieu de pélerinage,
passe ta langue autour de son sexe,
de la gauche vers la droite,
en des cercles qui vont se rapprochant
jusqu'à ce que tu atteignes le centre.
Sa vulve s'ouvrira
comme un gouffre sombre et profond.
Ecarte alors les lèvres de son sexe
par une ferme pression de ta langue
et fais pénétrer la pointe rigide à l'intérieur
comme un lance qui pointe puissamment,
creusant, tisonnant profondément et loin.

Troisième stage

Avec ton nez, presse le clitoris,
ta langue pénétrant son intime sanctuaire
fouillant et creusant, et poussant encore,
cherchant les trésors cachés à l'intérieur.
Inspire profondément, respirant les odeurs de fruits mûrs
des sucs de son sexe.

Quatrième stage

Prend le proéminent et palpitant joyau de son sexe,
doucement, doucement entre tes dents et ta langue,
suce le comme si tu te repaissais d'un mamelon ;
Il va se dresser, étinceler, émergeant de son fourreau.
Il deviendra renflé comme un large rubis.
La fragrante et abondante décharge [éjaculation n'est pas vraiment le terme adéquat, NdT]
apparaissant comme une douce écume
entre les lèvres de sa vulve
est une boisson rejuvénante
lorsque elle est mélangée avec ton lait blanc,
brillant, épais et odorant sperme.


Evidemment, vous me direz : "et le samdhyabhashyâ, le "langage crépuscualaire", qu'en fais-tu. Il est évident qu'il s'agit là d'allusion au mélange des prâna ou des bindu etc.".
Oui, oui, mais la contrepartie symbolique des rituels (comme pour les 5 M) n'exclue pas leur réalisation effective, souvent à des époques antérieures. D'après plusieurs chercheurs, une partie des propositions d'Abhinavagupta tend justement à reformuler des pratiques tantriques établie sous un jour plus orthodoxe. D.G. White a consacré un livre au sujet, Kiss of the yoginî où il étudie des textes médiévaux peu connus qui apportent une certaine lumière sur ce sujet. Bien sûr, cela ne plaît pas à tout le monde, et surtout pas aux tantrikâs védantisés que toutes ces idées choquent profondément comme j'ai pu m'en apercevoir au gré de certains blogs indiens. Il ne s'agirait pas non plus de réduire le fond tantrique à un lots de "recettes" plus ou moins magiques, ou d'en exclure toute capacité de sublimation (je ne crois pas que le travail de White aille dans ce sens d'ailleurs) mais d'avoir une vue plus complète du sujet.
Pour complément d'information, le texte traduit plus haut appartient à la tradition des siddha du pays tamoul, forts versés en alchimie.
J'ai lu par ailleurs dans un blog très divertissant et intéressant recommandé par Tenryu (vache cosmique est son nom) des propos du blogueur établissant une ligne de partage entre tantrikas bouddhistes adeptes de la rétention et les hindouistes qui au contraire trouvent cela offensant pour la divinité qui mérite bien qu'on lui consacre notre dhatu ("tissu corporel") le plus précieux, puisque arrivant au bout de la chaîne de raffinage des sucs alimentaires selon les doctrines traditionnelles. Je crois que Bharati fait également allusion à une telle opposition. Je ne sais si cela n'est pas un peu réducteur, il faudrait creuser.

Bon, j'espère que tout cela ne vous ennuie pas trop, mais moi, je vous avoue que j'ai pris un certain plaisir à commettre cette très imparfaite traduction Image

Shubha râtrî

Kavi
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 26 avr. 2006, 09:14

:D :cool:
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 26 avr. 2006, 10:07

Merci Kavi, pour cette traduction bien sulfureuse...
Ils avaient déjà de belles lectures à l'époque....
De toute évidence on est pas dans le symbolique, mais bien dans la cher et le sang.

Encore une fois, pour moi, je crois que seul la determination, l'orientation, de l'acte à de l'importance dans l'instant présent, après ce n'est plus qu'un combat avec sa Conscience et arriver à rester lié à elle, sans la perdre.

Faire feu de tout bois !
Mais pas se brûler !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 26 avr. 2006, 13:30

Là, y'en faut de la motivation !
Cette pratique semble plus et sortie du kama sutra que d'un texte esoterique, enfin, "à essayer!".

Par contre, pour le tantrisme, il y a le vajroli mudra, que je trouve très intéressent.

(Je vous en avais fais un petit résumé sur ce message, mais je l'ai ôté par peur de choquer, notamment en ce qui concerne les techniques avec sonde, etc.)

Il y a un entraînement simple pour vajroli qui consiste lorsqu'on et aux toilettes, d'uriner 2secondes, puis de s'arrêter 3seconde en contractent le muscle de la prostate, puis de recommencer, ainsi de suite jusqu'a la vidange totale...
Voici un dessin : http://jlhuss.blog.lemonde.fr/photos/un ... ostate.jpg
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Avatar du membre
yogi tougoudou
Messages : 110
Enregistré le : 03 mars 2006, 13:44
Localisation : Dins ch'Nord
Contact :

Message par yogi tougoudou » 27 avr. 2006, 06:21

Yo, Kavi, j'comprends qu't'ai eu un plaisir non dissimulé à traduire ce texte, ça m'a flanqué la trique, dis-donc !

Le truc du "bouton-poussoir" avec le nez, j'y avais pas pensé !

Allez, petite langue, reprends ton ouvrage :p
Haut les coeurs mes frères, haut, plus haut encore ! Et tâchez aussi de ne pas oublier les jambes ! Haut les jambes aussi, bons danseurs que vous êtes, et mieux encore : sachez vous tenir sur la tête ! (Nietzsche)
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 28 avr. 2006, 22:02

Dhruva a écrit :Là, y'en faut de la motivation !
Cette pratique semble plus et sortie du kama sutra que d'un texte esoterique, enfin, "à essayer!".

Par contre, pour le tantrisme, il y a le vajroli mudra, que je trouve très intéressent.
Tu trouves qu'il faut de la motivation, toi ? Tu es bien difficile :)

A propos de vajrolî, un petit lien sympa vers un post idoine tiré de l'excellent blog "Vache cosmique".
http://shivaisme-du-cachemire.skynetblo ... 18#2840931

Kavi
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 29 avr. 2006, 10:34

Je suis pas un fanatique du cunnilingus :)
Apres, tout s'apprend, ca viendra surrement. :wink:
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 22 mai 2006, 11:06

On dit qu'un yogi qui perd sa semance c'est comme un individu ordinaire qui perd sa fiancée...

Bon je ne reviendrais pas sur le sujet simplement pour dire que ceux qui critiquent la rétention du sperme ce sont en général des individus qui n'ont jamais essayé...

Car l'essayer c'est l'adopter, parole de !
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 22 mai 2006, 12:02

a écrit :On dit qu'un yogi qui perd sa semance c'est comme un individu ordinaire qui perd sa fiancée...
Oui mais c'est bien connu, une de perdue, dix de retrouvées !
Bon je ne reviendrais pas sur le sujet simplement pour dire que ceux qui critiquent la rétention du sperme ce sont en général des individus qui n'ont jamais essayé...

Car l'essayer c'est l'adopter, parole de !
Moi, j'ai essayé...euh, faut faire combien de jours ? De semaines !!
Image

Plus sérieusement, , l'ascétisme est un choix auquel je ne trouve rien de à redire s'il se trouve qu'il convient à celui qui s'y livre.
Tout dépend de ce que l'on recherche (maîtrise sur certains processus, volonté de puissance...)
Je ne peux m'empêcher de constater que l'ordre naturel des choses privilégie la circulation de l'énergie. Imaginons un instant qu'au printemps, les arbres pris d'un subit accès d'ascétisme se refusent à laisser monter leur sève nouvelle. Voyez un peu le bazar, ce serait tristoune, non ?
Tout en nous circule, idées, émotions, hormones...la tentation de l'arrêt, de la contrainte est souvent mortifère (elle a peut-être à voir avec ce que l'on nomme la pulsion de mort, Thanatos, en psychanalyse) ce qui ne veut pas dire que l'expérimenter dans un certain cadre et sous certaines conditions (rituelles, initiatiques) soient vain. Mais il me semble qu'en faire une règle de vie ne doit pas apparaître comme la seule ligne de conduite possible.
En tout cas, c'est très loin d'être le discours unique de la pensée indienne (dont la diversité devrait décourager toute assertion dogmatique).

C'est un peu comme la sempiternelle question de l'autorité. Par exemple, on ne cesse de lire en guise de définition du yoga l'aphorisme rebattu de Patañjali, yogashcitta vritti nirodha, le yoga est l'arrêt de fluctuations mentales (en général, on cherche la petite bête pour savoir quelle est la traduction la plus juste, mais ça n'en vaut peut-être pas tant la peine). Bon, c'est parfait, un auteur a décidé il y a plus ou moins deux mille ans que tel était le yoga, dans son contexte érémitique de renonçants. Mais quid des autres, bien plus nombreux ? A côté de Patañjali, on trouve bien d'autres enseignements qui n'ont pas du tout la même approche (pour certains, ils s'agit moins d'arrêter le flux de la pensée que de savoir orienter ce courant). Mais le privilège de Patañjali, c'est l'antériorité. Ce qui est ancien a forcément plus de valeur que ce qui a suivi dans l'optique traditionnelle. Ben bof, et puis, certaines upanishad anciennes disent bien autre chose en matière d'enseignement spirituel (comme l'ishavasya).

Alors, que chacun essaie le chemin avec lequel il entre en résonance, mais gardons-nous des "c'est comme ça et pas autrement, paske Patañjali, Babajî ou Shivanandirladada l'a dit".
Et gardons également à l'esprit qu'il y a un yoga pour les samnyasin (les renonçants) et un pour les grhatin (ceux qui ont une maisonnée) et qu'ils n'y a pas d'ordre hiérarchique entre ces deux, mais différences liées aux tempéraments de chacun.

Kavi Image
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 22 mai 2006, 12:22

Moi, j'ai essayé...euh, faut faire combien de jours ? De semaines !!
euh.... c'est vrai que... comment dire euh.... au bout d'un moment ça devient... insupportable! Bref ne retiens pas son sperme à volonté qui veux meme avec la meilleure volonté du monde; à moins peut être d'avoir tiré un trait sur sa vie sexuelle ou d'être pris jusqu'au cou dans le système "métro boulot dodo" ou a moins d'être un yogi accompli maîtrisant parfaitement son corps ce qui n'est pas mon cas.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 22 mai 2006, 13:50

Kaulâvalinirnaya, V.36-40

La Déesse aime la vulve et le pénis, elle aime le nectar de la vulve et du pénis. Ainsi, on devrait adorer pleinement la Déesse avec le nectar de la vulve et du pénis.Un homme - qui honore la Déesse en absorbant le fluide viril et en prenant plaisir avec la femme d'un autre homme, aussi bien qu'avec le nectar de la vulve et du pénis - ne connaît aucun souci et devient possesseur des plus parfaits mantras. Mais celui qui propitie Candikâ sans les fluides générés par le clan (la famille) verra les mérites de milliers de vies détruits.
La question fort débattue est celle du niveau de lecture de tels textes. Sandhyabhashyâ or not ? or both ?
Nombres d'éminents chercheurs avancent qu'il ne s'agit pas obligatoirement uniquement de langage figuré.
En tout cas je te rapporte quelques lignes d'un blog bien intéressant (j'ai mis le message en lien plus haut, mais je ne sais si tu as été voir) :

Nulle part Abhinavagupta ne prescrit ou ne fait allusion à ce genre de pratique selon laquelle il faudrait à tous prix éviter l'éjaculation... Il faut dire que cette idée est reprise par les quasi-majorité des "maîtres de Tantra". Mais c'est un cliché sans fondement. Cette idée de rétention n'est abordée que dans quelques textes bouddhistes et hatha-yogiques tardifs. Dans le tantrisme "mainstream", on éjacule et on offre tout ça à Shiva et aux Déesses. (V. le blog d'Anargala, "Vache cosmique").
On ne peut pourtant pas dire que ce grand philosophe-yogî Abhinavagupta fut un transgressif manifeste, bien au contraire, il semble qu'il ait tenté de marier orthodoxie et anciennes pratiques tantriques.

Quand aux avantages que tu décris (regard brillant, énergie, volonté...), ce sont certes des qualités intéressantes mais qui ne témoignent pas d'une "vue profonde" ou d'une "reconnaissance du Soi" pour prendre des expressions connotées.
Au surplus, la gurugraphie est malheureusement trop prolifique en ce qui concerne les maîtres empêtrés dans leur éthique sexuelle et les courants vitaux qui se révèlent être bigrement puissant quand de jeunes adeptes viennent les réveiller (cf. Muktânanda et la SYDA foundation), Jean Klein (qui avait vécu et échangé quelques temps avec des moines de je ne sais plus quel ordre), disait qu'il n'y avait pas d'endroit plus prolixe en fantasmes (pas que des fantasmes) de toutes natures qu'un monastère.

Ceci dit, je ne prêche par pour une débauche éjaculatoire, que nenni.
De la mesure en toute chose. Je voulais juste attirer l'attention sur le fait qu'il n'y pas unanimité sur cette question, et que l'offrande intérieure ne doit pas faire oublier l'oblation extérieure.
Maintenant, chacun y fait comme y veut !

Kavi
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 22 mai 2006, 14:33

Bon pour être plus spécifique, considérez l'éveil de la kundalini. Considérez la difficulté de cette tâche, quasiment inaccessible (je parle du plein éveil), considérez le peu de chance voire l'impossibilité de son éveil s'il n'y a pas de contrôle sur les fonctions sexuelles... pour finir considérez vos priorités.... si vous devez succomber, succomber consciemment ou pour le moins informés...
Yog

Message par Yog » 22 mai 2006, 15:27

Ah , que de certitudes. :roll: Ca c'est vraiment ton cheval de bataille à ce que je vois. Bon, on va pas recommencer notre long débat qu'on a eu sur ce sujet sur un autre forum.

En tout cas, je partage l'avis de Kavi. :wink:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 22 mai 2006, 19:08

a écrit :Bon pour être plus spécifique, considérez l'éveil de la kundalini. Considérez la difficulté de cette tâche, quasiment inaccessible (je parle du plein éveil), considérez le peu de chance voire l'impossibilité de son éveil s'il n'y a pas de contrôle sur les fonctions sexuelles... pour finir considérez vos priorités.... si vous devez succomber, succomber consciemment ou pour le moins informés...
Merci papa !! :mdr:

Woaaarfff !!!!

Que de certitudes !!!
Cherche en toi pourquoi tu as tout ce coté "moralisant" empli de certitudes...
Tiens je te souhaite de trouver ta shakti et au cours d'un acte sexuel qui te ferra, enfin, perdre ta tête, entrer dans l'enstase...

Tu te rends compte que tout existe et son contraire; que tout est aussi bon ou mauvais pour chacun de nous. Les ascètes refoullés n'arrivont peut-être à rien mais pas sur, les baiseurs connaitront des choses que tu ignorent. Que dire de l'un des Dalai lama qui était un coureur de jupon, un vari tantrique, que dire de toutes les voies qui parlent de l'acte sexuel. A t'entendre il faudrait tout jeter et se couper les choses .....

A tu pensé un instant à la foirce du plaisir et à sa lumière ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
yogi tougoudou
Messages : 110
Enregistré le : 03 mars 2006, 13:44
Localisation : Dins ch'Nord
Contact :

Message par yogi tougoudou » 22 mai 2006, 21:09

Bonsoir les yogipilipouchoupichouchichou (chou !)

Hey, comment ça cause testiucle, ici ! Enfin, on dirait, parce qu'à vous lire les aminches, ça fait plutôt querelle doctrinale. Franchement, ça fait pas très différent d'un débat théologique sur la consubstantiation et la transsubstantiation (l'énergie elle est dans la rétention ou l'explosion de sperme ?).

C'est dommage qu'il n'y ait pas une pratiquante pour donner son avis sur la question (rire général dans l'assemblée). Pourquoi ça vous semble si absurde ? Parce qu'elle sait pas ce que c'est ? Qui connaît mieux la clé que la serrure (ouais, bon la métaphore, elle est pas excellente, mais elle plante bien le décor). Et pis, un avis tiers ça calmerait tout ce débat houleux et bien vain (ça sent un peu trop les couilles, du coup les mâles ils s'échauffent).

Moi la rétention de sperme, j'y ai été amené, parce que j'suis plus tougoudou que yogi. Mais comme dit la chanson, " yogi tu dors, tougoudou va trop vite, yogi tu dors, tougoudou va trop fort ". Ejac' précoce quoi ! Et en plus de ça l'animal y mettait du temps à recharger. Franchement comme lover, laisse tomber !

Et puis j'suis tombé sur les techniques du Tao de l'Amour. Et dans ces techniques, il était pas mal prôné la rétention de sperme. D'ailleurs, pour la tendance que j'ai étudié, c'était quand même au fondement même de l'enseignement.

Je m'y suis exercé, mais en utilisant des techniques du Yoga. Et ça eu des résultats... Et assez bon, à en croire mes partenaires, si elles ne m'ont pas dit ça pour me faire plaisir.

Alors oui, je le clame haut et fort, je suis partisan de la rétention de sperme ! Mais moi, c'est pas de l'ascétisme, c'est de la jouissance : celle de donner du plaisir à ma partenaire ! Bhakti yoga, Karma yoga, tout ce que tu veux mon frère, mais je te promets la félicité, le nirvana instantané, quand tu vois une femme accéder au plaisir sous tes yeux, quand elle te crie son amour, quand elle se colle à toi et que tu sens sa jouissance. La voilà ta jouissance, ton plaisir, ton bonheur : celui d'avoir honoré ta Shakti !
Haut les coeurs mes frères, haut, plus haut encore ! Et tâchez aussi de ne pas oublier les jambes ! Haut les jambes aussi, bons danseurs que vous êtes, et mieux encore : sachez vous tenir sur la tête ! (Nietzsche)
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 22 mai 2006, 21:40

c'est extraordinaire le dynamisme qui nous envahi,
moi ça a plutot été (car j'ai tenté le plus longtemps possible la rétention) des symptomes comme :
- corps qui s'échauffe, qui bouillonne meme de l'intérieur, sensation meme que le corps brûle, se consumme
-insomnies
-concupiscence
-tensions dans tout le corps
-désir intense de toutes les femmes croisées dans la rue!

bref une bonne éjaculation et tout rentre dans l'ordre, le calme après la tempête.

Cela dit je reste convaincu des bienfaits de la rétention; c'est juste que l'énergie qui en découle devient tellement forte et insoutenable qu'elle nécéssite une capacité de maîtrise que je ne possède pas. Beaucoup de postures du hatha yoga ont entre autres effets (effets mentionnés dans les textes) un meilleur controle du besoin sexuel; cela ne semble toutefois pas être suffisant pour moi....
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 22 mai 2006, 22:48

Belle intervention rassérénante de Yogi tougoudou !
Evidemment, la rétention dans un but aussi louable, on adhère !

Image

Bon fini de rire !
Juste une petite remarque encore , ne crois pas que je me sois mis en tête de te prouver définitivement que j'ai raison, moi et mon ahamkâra triomphant :) il s'agit de questions pus formelles, disons.
Comme personne ne médite intensément on s'intéresse au tantra "californien"... et on trouve toutes les bonnes raisons dans les textes ou autres pour justifier sa propre incapacité à s'en passer.... et des justifications on en trouve...
Ben moi, je ne parle pas du tantra californien (j'connais pas), non je parle du tantrisme bien indien, cachemirien, bengalî, du sud de l'Inde...Abhinavagupta n'était pas californien, rassurez-moi !

De mon côté j'essaie au maximum de donner des références lorsque j'affirme quelque chose, surtout lorsqu'il s'agit de sujets polémiques. Force est de constater que tu ne prends pas la même peine :
Kavi, contrairement à toi, je n'ais pas vu de contradiction dans la nécessité de la rétention à travers les textes que je possède. Je vous épargnerais ce qu'en disent les grands gurus. Tous déconseillent la voie tantrique de Maithuna, considérée comme dangereuse (moi je remarque simplement que personne n'atteint d'éveil par ce biais).
Qui sont ces grands gurus qui déconseillent la voie tantrique de Maithuna (que par ailleurs je ne connais pas, car jusqu'à plus ample information, la copulation rituelle ne constitue pas une voie à part entière).
Tu remarques que personne na atteint l'éveil de cette manière. Et tu crois qu'ils viendront te tirer par la manche le jour où...
D'autant que l'Eveil, avec un grand "E", il y aurait pas mal à en dire, non ?
Tu n'as pas vu de contre-indication (c'est bien ce que tu voulais dire ?) dans les textes que tu as lu. Peut-être bien, mais des livres il y en a tant !

Ne le prends pas mal, j'essaie de manier un peu l'humour car le sujet m'y incite d'une certaine manière, je voulais juste par ces quelques mots te signifier que dans le cadre de certaines écoles tout ce qu'il y a de plus traditionnel, ce genre de présupposé (rétention or not ?) n'est pas tenu en une place cardinale.
Voilà tout, sur ce, bon cheminement à toi, !

Kavi
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 23 mai 2006, 07:54

Pour revenir à la kundalini, je ne pense pas généré un dogme (?) en disant que la rétention spermatique est une condition incontournable pour son éveil. Sans parler de la nécessité absolue d'une conscience non duelle.

Quant au tantra sexuel... il fallait bien prendre les hommes là où ils étaient pour les aider à remonter la pente. Ce ne sont pas des pratiques mauvaises en soi mais elles devront un jour être abandonnées.

Un jour, s'il y a des oreilles pour écouter (?), je pourrais vous sortir des extraits de textes appuyant ma démarche (et ma compréhension de la chose).
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 23 mai 2006, 09:04

a écrit :Pour revenir à la kundalini, je ne pense pas généré un dogme (?) en disant que la rétention spermatique est une condition incontournable pour son éveil. Sans parler de la nécessité absolue d'une conscience non duelle.

Quant au tantra sexuel... il fallait bien prendre les hommes là où ils étaient pour les aider à remonter la pente. Ce ne sont pas des pratiques mauvaises en soi mais elles devront un jour être abandonnées.
C'est vraiment du n'importe quoi !!!!! :mdr:
Il serait bien de parler des choses que tu connais, le jour ou la kundalini se reveillera en toi, viens nous en parler !!
a écrit :Un jour, s'il y a des oreilles pour écouter (?), je pourrais vous sortir des extraits de textes appuyant ma démarche (et ma compréhension de la chose).
Plutôt que de nous rabattre les oreilles avec tes textes, parles nous de ta pratique, de ta connaissance et peut-être ouvrirons nous nos oreilles...
Ta façon de procéder en mettant d'un coup un grand nombre de post ne semble pas légère, pour peu on croirait que tu as quelque chose à vendre, une genre, tu as une mission : " je vais sauver le monde "....

Peut-être qu'une petite ejaculation, comme dit ci bien Rico te ferai du bien, Oh Grand Maître !!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 23 mai 2006, 09:12

Pour revenir à la kundalini, je ne pense pas généré un dogme (?) en disant que la rétention spermatique est une condition incontournable pour son éveil.
c'est en tout cas ce que disent les textes yogiques. Inutile d'ailleurs pour quiconque de critiquer cette nécéssité (qui dérange assurément) tant qu'il n'a pas lui meme fait l'expérience d'un éveil de la kundalini; et à mon avis sur ce forum et meme ailleurs, personne n'a jamais vécu cet éveil. Mais si les textes insistent tous sur la nécéssité de rétention c'est surement pas par hasard ni pour faire joli sur le papier!!!!!
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 23 mai 2006, 09:37

rico a écrit :
Pour revenir à la kundalini, je ne pense pas généré un dogme (?) en disant que la rétention spermatique est une condition incontournable pour son éveil.
c'est en tout cas ce que disent les textes yogiques. Inutile d'ailleurs pour quiconque de critiquer cette nécéssité (qui dérange assurément) tant qu'il n'a pas lui meme fait l'expérience d'un éveil de la kundalini; et à mon avis sur ce forum et meme ailleurs, personne n'a jamais vécu cet éveil. Mais si les textes insistent tous sur la nécéssité de rétention c'est surement pas par hasard ni pour faire joli sur le papier!!!!!
Rico, que l'on évoque cette "nécessité" ne me dérange aucunement. Là où je ne suis plus d'accord, c'est lorsqu'on affirme qu'il s'agit du seul chemin avalisé par les textes et les gurus. Car c'est tout simplement faux, et je ne fonde pas ça sur la base de quelque conviction personnelle, mais bien sur l'expérience que m'ont donné textes et enseignants. J'ai pris la peine de glisser deux extraits de textes importants de la tradition tantrique qui battent en brèche cette idée reçue de la rétention qui se trouve essentiellement dans des textes tardifs tels que hathayogaprâdipikâ, gherandasamhitâ et qui ne sont pas représentatifs de toute la tradition. Le problème est que dans le milieu du yoga, l'esprit critique à une fâcheuse tendance à manquer, ce qui pousse les gens à adhérer au premier truc qu'un guru plus ou moins en vue leur a refilé.
Quant à l'éveil de kundalinî, je suis bien d'accord avec toi qu'il vaudrait mieux d'attendre de le connaître de l'intérieur avant d'en parler - mais je ne suis pas certain que nous entendions tous la même chose en parlant de cet éveil-là.

Kavi
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 23 mai 2006, 09:41

Oh moi je suis le premier à vouloir que la rétention ait une importance secondaire!!! Incapable que je suis de la prolonger au delà de.... :wink:
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 23 mai 2006, 10:01

rico a écrit :Oh moi je suis le premier à vouloir que la rétention ait une importance secondaire!!! Incapable que je suis de la prolonger au delà de.... :wink:
Oui, oui, mais tu affirmes également que
les textes insistent tous sur la nécéssité de rétention
En es-tu vraiment persuadé ? c'est grand l'Inde, et d'ici, on en aperçoit qu'un tout petit bout. Il ne faut pas oublier non plus que les informations qui circulent en occident (je parle pour ceux qui n'ont pas eu l'occasion de passer plusieurs années en Inde au contact de maîtres qui enseignent en-dehors des ashrams touristiques) passent par la grille de ceux qui viennent proposer leur enseignement. Pendant longtemps, la vision que nous en avions était encore plus étriquée qu'aujourd'hui (mais pas forcément sans valeur), mais elle reste parcellaire, c'est important de garder cela en mémoire. Parler au nom du yoga du tantra ou que sais-je encore et dire "c'est comme ça et pas autrement" relève à mon avis de l'imposture intellectuelle, consciente ou non.

Sur ce, bonne journée,

Kavi
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 23 mai 2006, 12:31

tu as oublié dans ta liste BKS Iyengar.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 23 mai 2006, 18:44

Et tous les textes de Lilian Silburn...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 23 mai 2006, 19:42

Et ceux de Popol... :D
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Yog

Message par Yog » 23 mai 2006, 19:49

> Sri Aurobindo (Raja Yogi)
Il me semble bien qu'Aurobindo, c'est le Yoga intégral. De plus, Aurobindo a le chic de dire une chose, puis son contraire, tout dépend du disciple qu'il a en face de lui. :D
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 23 mai 2006, 19:56

j'ai lu des choses de sri aurobindo et le seul truc dont je me rappelle c'est qu'il disait qu'il faut manger sans plaisir, que tous les plaisirs de ce monde entravent la libération spirituelle. Ou alors j'ai mal compris ses propos????
En tout cas ses écrits m'avaient parus très sectaires, très tranchés...
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 24 mai 2006, 01:26

a écrit :Kavi, puisque tu as l'air d'être informé, sais-tu ce que disent les Maîtres ci-après sur la question ?

> Swami Sivananda (Yoga intégral)
> Ramana Maharshi (Jnana Yogi)
> Swami Vivekananda (Raja Yogi)
> Paramahansa Ramakrishna (Bahkti yogi)
> Paramahansa Yogananda (Kriya Yogi)
> Paramahansa Satyananda (Tantra yogi)
> Milarepa (Bouddhisme Tantrique)
> Sri Shankaracharia (Jnana yogi)
> Ma Ananda Moyi (Bhakti yogini)
> Sri Saï Baba of Shirdi (Siddha purusha yogi)
> Sri Aurobindo (Raja Yogi)
> Sri Nityananda (Siddha yogi)
> Swami Muktananda (Siddha Yogi)
> Swami Subramuniyaswami (Shiva Yogi)

Cette liste n'est pas exhaustive, loin s'en faut. Simplement j'ai croisé leurs enseignements d'une façon ou d'une autre.

Bien à vous, K.
PS Evidemment si tes références c'est Daniel Odier... alors on a plus grand chose à se dire...
J'ai eu raison de te demander de préciser, cela fait comprendre pas mal de choses. Les gurus que tu cites - et dont je ne chercherai pas à diminuer la valeur - ont la particularité pour certains de ne pas être réellement représentatifs des samprâdaya traditionnelles, et pariculièrement des courants tantriques.

Allons-y dans l'ordre :

- Swami Shivananda
Je suppose que tu veux parler du fondateur de la Divine Life Society (car des Shivananda, on en trouve !).
Il a été orienté dans sa quête par un moine qui l'a initié à l'advaita vedanta qui reste fondamental dans son enseignement. Il apprend tardivement le hathayoga à Rishikesh et ne semble pas s'être préoccupé de l'enseignement tantrique traditionnel. En tout cas, cela ne transparaît ni dans ses livres ni dans ce qui est enseigné dans les centres de la Divine Life Society.

- Ramana Maharshi
très certainement un grand personnage - même si de l'avis de certains, ce type de mystique est plus courant que ne le laisse croire la médiatisation. Un jñanin, vedantin, dont je ne connais d'ailleurs pas les positions en matière de sexualité. Et il s'intéressait à l'éveil de kundalinî ? Je n'ai jamais lu cela, mais cela m'a peut-être échappé.

- Swami Vivekananda et Ramakrishna

Les deux font la paire ! Je plaisante. Le second était janus bifrons. Un aspect védantique, l'autre tantrique de par l'initiation que lui aurait conféré une yoginî. Le syncrétisme qu'il va propager n'est pas ce qui me fascine le plus. Cela peut sembler louable mais on risque de perdre aussi beaucoup de ce qui fait l'efficience d'une voie. Vivekananda sera un des premiers à occidentaliser le yoga, à le présenter de manière bien propre et nette, mais toujours védantique, of course. Donc, je ne serais pas étonné d'apprendre qu'ils étaient plutôt en faveur de la continence monastique (encore que pour Ramakrishna je suis plus dubitatif, trouve-t-on des textes où il en parle ?) masi on reste bien dans le vedanta moderne.

- Yogananda

Je vais être sincère, je n'ai jamais lu le célèbrissime "Autobiographie d'un yogi". Peut-être bien parce que tout le côté fantastique Babajî & co me rebute. Il s'agit en tout cas d'une lignée récente ayant choisi d'axer son enseignement sur quelques kriyas comme il en existe tant, et dont l'enseignement hathayoguique se base sur les sources tardives. HYP, GhS etc.

- Satyananda

Disciple de Shivananda (c'est bien celui auquel tu pensais ?)
Il s'agit également de voie-génération spontanée. J'entends par-là qu'il ne s'inscrit pas plus que les autres (bien que représentant en France l'image du tantrayoga) dans les courants traditionnels (ou alors, de manière strictement confidentielle). Ni shrî vidyâ, ni shrî kaula, ni pascimâmnâya ou kubjikâmanâya. Cela ne signifie pas que cela soit sans valeur, bien entendu (la tradition n'a pas toujours raison) mais cela peut expliquer certaines positions en matière d'orthodoxie. Du reste je ne me souviens pas que les disciples de Satyananda que j'ai pu rencontrer aient indiqués que la rétention des fluides sexuels étaient une condition sine qua none à l'éveil de kundalinî.

- Milarepa

Bon exemple. Le bouddhisme tantrique est riche en imagerie sexuelle. Il suffit de lire la vie du grand saint tibétain Drugpa Kunley pour s'en convaincre. Je crois que justement Agehananda Bharati, un swami défroqué ayant consacré plusieurs ouvrages au tantrisme distinguait deux lignes de conduites : ceux qui gardent leur semence pendant les rituels sexuels (tantrikas bouddhistes) et ceux qui offrent leur semence en éjaculant (tantrikas hindouistes) mais cette distinction me paraît un peu trop claire et tranchée pour être juste. J'ai un petit bouquin sur les "sexualités bouddhiques", je n'arrive pas à trouver le temps de le lire (si je passais moins temps sur les forums :-) :roll: ) mais peut-être trouverai-je quelques renseignements supplémentaires.

- Shankarâcharya

Le pape de l'advaita ! textes magnifiques, activité frénétique de prêches, débats où il cherche à regagner le terrain perdu au profit du bouddhisme. On lui attribue en général la saundryalaharî, célèbre hymne tantrique à la déesse, mais cet aspect-là n'a pas donné de suite dans son enseignement qui s'est traduit par la création d'institution monacale. Donc par définition, pas très portée sur l'oblation de sperme :D

Comme je commence à fatiguer, je passe Ma Ananda Moyi dont je sais juste que c'était une grande sainte, une éveillée spontanée qui n'a rien à voir avec nos histoires d'éjaculer ou pas, Saï Baba de Shirdi, pour sa part saint Musulmo-hindou ne peut guère nous renseigner lui non plus.

Reste encore Shrî Aurobindo, tantrique pour les uns, so british pour les autres. De toutes les manières, encore une "création" personnelle - je parle de son enseignement - vaste tentative de synthèse dont le langage n'est pas toujours d'une clarté saisissante. Peut-être faudrait-il lire "La vie divine" en anglais ? Il paraît qu'il y a de très beaux poèmes d'Aurobindo mais je ne les connais pas. Reste que je n'ai jamais été touché par l'idée du Supramental, le Surhomme et tout et tout...je préfère l'homme simple, style Shri Anirvan. Tiens, et qu'en pensait-il lui de la vie de nos spermatozoïdes ? Trop tard pour lui demander.

- Nityânanda, maître de Muktânanda.

Vu qu'il ne disait rien, il n'a pas dû beaucoup s'exprimer sur la question qui nous préoccupe.
Quant à son plus populaire disciple, ses mésaventures sont exemplaires des dangers engendrés par la frustration. Je ne suis pas porté à me vautrer dans les pages people, mais le nombre de témoignages concernant les problèmes survenus vers la fin de la vie de Muktânanda et plus généralement au sein de la Syda foundation devraient inciter à réfléchir un peu.

Le dernier, Subramuniyaswami, je n'en ai jamais entendu parler, donc, je me tais.

Je me crois par contre obligé de rajouter un commentaire en ce qui concerne Odier. Ben non, je ne suis pas un sectateur de ce très charismatique enseignant (qui s'adjoint la colloboration d'une yoginî américano-indienne, enseignant le yoga de la sarasvatî, c'est très chic et décidémment on en découvre tous les jours). Cela dit, je l'ai rencontré, écouté etc. et il a une manière qui n'est pas inintéressante de faire passer certains textes anciens. Je trouve qu'il y a des choses très justes dans ce qu'il enseigne. Après, libre à chacun de croire à son histoire de rencontre avec une yoginî montagnarde, d'apprécier le massage cachemirien - très belle pratique au demeurant, mais qui d'après ce que l'on m'a dit ne colle pas trop avec le climat et les habitudes du Cachemire etc. En tout cas, lui au moins ne demande pas à ses disciples de garder leur sperme pour eux - ni de le répandre non plus :D

Bon, tentons un résumé :
les gurus que tu me cites sont pour la plupart très védantisés, leur enseignement ne plonge pas dans les courants tantriques traditionnels et il n'est dons pas très étonnant d'y trouver des spporters à ta manière de voir (encore que je suis loin d'être sûr que tous soient aussi dogmatiques que toi - enfin, il faut espérer).
Il s'agit également si j'omets Shankarâ, de personnalités récentes, qui pasent après l'Inde victorienne (cela peut expliquer également des choses). Comme je te l'ai dit, on ne trouve pas forcément les même points de vue lorsqu'on se tourne vers les textes originaux, eux-mêmes émanations de voies s'étant plus moins conservées jusqu'à nos jours. Dans ces voies, il n'est pas fait mention de la rétention qui te tient à coeur et même l'oblation de la semence est parfois rituelle. Evidemment, il s'agit de courants qui ne recherchent pas forcément la publicité ou l'expansion, et les maîtres sont plutôt discrets dans ce domaine, ce qui ne veut pas dire qu'ils soient tous disparus. Mais je ne voudrais pas laisser croire pas ces propos que j'en sais beaucoup plus que ce que j'écris là, je n'ai jamais pratiqué les rites incluant maithuna et n'attend pas après cela. Mais je sais que cela a existé, existe encore bien que de manière plus rare d'après ce que l'on m'a dit.
Blablabla, et maintenant, j'arrête là ce délire, faites ce que vous voulez de vos p'tits tétards, tricotez-vous une écharpe avec pour que votre kundalinî n'attrape pas froid l'hiver prochain, moi je vais me coucher !

Shubha râtrî

Kavi
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 24 mai 2006, 08:58

Merci Kavi pour cette longue et prècise réponse.

J'ai lu que tu aimais Shri Anirvan, c'est pour moi aussi un très bon écrivain Tantrique.

Merci !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 24 mai 2006, 09:49

Sri Aurobindo a peut parler du sexe... il était vraiment au-delà de celà...
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 24 mai 2006, 10:45

Sri Aurobindo a peut parler du sexe... il était vraiment au-delà de celà...
est ce à dire que le sexe est mal, primitif, dégradant spirituellement????
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
carnyx
Messages : 3
Enregistré le : 23 juin 2006, 06:13

Message par carnyx » 04 août 2006, 12:14

Petit nouveaux sur le forum et sur ce coup la plutot d accord avec .
La necessite de la retention des energies sexuelles est bien soulignee dans de nombreux textes tantriques ou agamas.
Ce qui ne veut pas forcement dire abstinence sexuelle.
Ou contraire puisque la relation sexuelle est elle meme utilisee comme Sadhana dans de nombreuses ecoles tantriques nottament celles en rapport avec le Shaktisme.
C est en fait un travail d alchimiste qui est demande au Sadhaka,c est a dire la transformation (ou sublimation) des energies grossieres relies au 3 premiers chakras en energies subtiles et spirituelles,la transformation du plomb en or en quelque sorte.
C est une pratique qui implique une certaine maitrise au niveaux des deux premiers corps,physique et pranique,but premier du Hatha yoga.
Loin d etre impossible c est une pratique qui est accessible a tous ,avec le bon enseignement et une certaine sincerite dans la pratique.
Pour repondre a une autre question,l equivalent du sperme chez la femme est d apres les yogis,le liquide menstruel et aussi certaines secretions vaginales.
Il est a note que chez certaines yoginis et pratiquantes, les regles tendent a devenir courtes et avec peu de perte.Il peut comme c est souvent le cas chez les nonnes,disparaitrent completement,ce qui est souvent un signe de cette sublimation dont j ai parle plus haut.
Pour finir j aimerais souligner a quel point notre epoque a besoin d une resacralisation de l amour en general et de la rencontre physique en particulier,approche que semble offrir le Tantra,si il ne tombe pas dans le piege du New age.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 04 août 2006, 19:44

Bonjour carnyx,

Bien venu sur le forum et merci pour ton post.

Je crois que tu as bien synthétisé cette idée que la rétention des énergies est une bonne chose mais qu'elle ne venu pas dire abstinence de relation.
C'est vrai aussi que la démarche de retenir tout en faisant n'est pas très facile et qu'elle demande une bonne initiation au départ et de réelles qualités au niveau des énergies.
C'est vrai aussi que notre monde "judéo Chrétien" à mis un coté "sale" sur la relation sexuelle qu'il faut arriver à mettre de coté.
Pas simple tout cela…

Pratiques tu quelque chose ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
carnyx
Messages : 3
Enregistré le : 23 juin 2006, 06:13

tantra

Message par carnyx » 05 août 2006, 05:24

Merci Denis pour tes mots de bienvenue.

En fait la question de la retention des energies sexuelles est vraiment une question cruciale pour tous pratiquants sinceres et je dirais presque une condition sine qua non pour les pratiquants de Kundalini yoga par exemple.
C est en partie pour ca que beaucoup de voies spirituelles ont mis en avant le celibat et l abstinence.Non pas que le sexe est mal ou diabolique,l energie sexuelle est simplement une des forces le plus puissantes de notre monde,et avec l energie c est comme conduire une moto,plus elle est puissante plus il nous faudra de maitrise,sinon c est le krash...Ca explique en grande partie le cote secret des pratiques tantriques censes n etre disponible qu a ceux qui ont les capacites de maitriser Shakti.

Pour repondre a ta question Denis ,je suis un modeste yogi qui vit en Asie la plupart du temps (d ou j ecris ces mots ) et ca fait un petit moment que je cherchais un forum francophone traitant du yoga pour pouvoir echanger sur ses sujets qui nous sont chers.
Je me tiens d ailleur a disposition de tous ceux qui ont des questions pratiques sur l Asie et le sous continent indien.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 05 août 2006, 09:31

Merci pour ta proposition sur l'Asie et le continent Indien.
J'imagine que tu as du aller voir quelques maîtres dans leurs écoles.
Si tu veux raconter quelques anecdotes tu es le bienvenu :wink:

Pour ce qui est de la rétention des énergies, personnellement je dirai aussi que tout dépend de la personne et de sa force intérieure.
Je crois que l'inde a su énumérer les principes très précisément, voir même à l'excès.
De ce fait tout est codifié, ainsi si tu as un ulcère on te déconseille de faire udyana bandha, pourtant je connais des gens qui se sont soigné en faisant udyana bandha…

Pour éveiller Kundalini, il faut que la base monte en température, c'est la chaleur qui l'éveille.
La chaleur est apportée par le barattement des énergies, les rétentions, les bandha.

Quand le moment est là, il faut disposer d'assez d'énergie pour rester longtemps dans un arret total du souffle.
L'énergie ne se trouvant pas dans le corps, mais étant indépendante de lui, ce ne sont pas vraiment nos agissements qui nous permettrons d'en prendre plus, mais plutôt notre attitude, notre intention, nos capacités aussi. Ainsi, comme le montre le texte dans ce post : http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... .php?t=301 , une forte énergie peut être trouvé dans un sentiment poussé à son paroxysme et vole en éclat en cet instant toutes démarches comme Yama, Niyama, ….

Seulement cela n'est possible qu'a ceux qui sont capable d'entrer dans des sentiments puissants.

Pour ma part, et après avoir eu la chance de rencontrer beaucoup de monde pratiquant le Yoga, j'ai pu observer que bien souvent je voyais de beaux techniciens, avec des capacités physiques réelles, tant dans les postures (souplesses, force, équilibre, immobilité) que dans le pranayama (rétention très longues…) mais bien souvent j'ai remarqué qu'il n'avait pas de force de vie, que rien ne les animés…
J'en tire cette conclusion qu'on peut faire des postures, du pranayama, et des techniques de concentrations pendant des années sans savoir ce qu'est Yoga. On sera heureux de voir son corps devenir beau, souple et endurant, mais jamais il nous sera donné la grâce d'aller voir plus haut et de sortir de l'immanence pour aller dans la transcendance.

Pourtant, celui qui dans un seul instant est capable de "le faire",n'aura pas besoin des Yamas, NiYamas, postures, pranayamas… pour le faire
(je vous conseille la lecture de : "l'irrévérence de l'éveil" de Stephen Jourdain)
Attention donc à ne pas entrer dans des démarches qui ont tendances à renforcer l'égo et nous laisser sur un seuil pendant des années, genre je suis un beau technicien du Yoga et j'applique tous les préceptes à la lettre.
Je crois qu'il faut tenter, et tenter reste toujours faire une chose que nous n'avons jamais faite…
Alors peut-être qu'en s'envoyant en l'air avec une fille qui aura su éveiller notre désirs, notre passion, notre plaisir, notre amour, nos énergies, et simplement en tentant de ne pas faire que jouir de tout cela, il nous sera possible de "faire la chose".

Je crois que nous pouvons tous comprendre combien quelques événements de la vie peuvent nous apporter une effervescence de nos énergies, souvent bien plus forte qu'une séance de Hatha Yoga. Cela est la démarche du tantrisme : "utiliser et faire feu de tout bois".


Bref, et Dieu dans tout ça ???
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
carnyx
Messages : 3
Enregistré le : 23 juin 2006, 06:13

Message par carnyx » 07 août 2006, 05:27

Denis,je suis completement d accord avec ton post precedent.
C est vrai que sous l influence de sentiments et d emotions puissantes,cette energie interieure peut comme tu le dis monter en temperature et par un procede mecanique (le feu tend a monter contrairement a l eau et a la terre soumis eux a la loi de la gravite et etant relies au deux premiers chakras)prendre le chemin ascendant le long de sushuma.
Il me semble d ailleurs que beaucoup de techniques du sivaisme kashmirie et du vajrayana utilise ce procede.
En revanche,la ou je suis plus mesure,c est sur la capacite d un individu a generer ces emotions puissantes si il n y a pas de controle des energies sexuelles.
L energie sexuelle est il ne faut pas l oublier la base de toute energie ici bas.Bref on pourrait dire que tout etat d enthousiasme,de joie,de haine ou autres,toutes emotions puissantes a comme fondement la force sexuelle.Dans le yoga tibetain le mot "boddhicita" designe a la fois un etat de compassion absolu et la semence masculine,soulignant tres clairement le rapport entre les deux.
C est principalement pour cette raison que beaucoup de textes tantriques preconisent la continence.
On peut d ailleurs s envoyer en l air autant que l on veut s en perdre cette energie,le plaisir (et donc le feu interieur)n en sera que plus fort.
Car si nous y pensons 5 mn qu est ce qui fait que l orgasme ne dure pas plus longtemps si ce n est la perte d energie qui le suit??
En fait c est tres clair que la perte d energie est juste le produit de l accumulation de cette meme energie au niveau du second chakra,c est d ailleurs par ce meme chakra que la perte a lieux.
C est pour a majorite des hommes la conclusion et l aboutissement de l acte d amour.Ce qui est sans aucun doute une des principale raison a la misere sexuelles comtenporaine.
Il y aurait beaucoup a direDenis,et j espere que nous aurons encore l occasion d echanger sur ce sujet.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 07 août 2006, 10:13

Merci pour ta réponse carnyx,
carnyx a écrit :L energie sexuelle est il ne faut pas l oublier la base de toute energie ici bas.Bref on pourrait dire que tout etat d enthousiasme,de joie,de haine ou autres,toutes emotions puissantes a comme fondement la force sexuelle.Dans le yoga tibetain le mot "boddhicita" designe a la fois un etat de compassion absolu et la semence masculine,soulignant tres clairement le rapport entre les deux.
Non carnyx, je crois que tu met tout au même endroit...
Si la semence masculine peut être liée à la compassion, c'est qu'il y a une explication précise derrière cela...

Le sens du touché trouve sa racine dans le centre du coeur. Le centre du coeur est la racine du sperme.
Donc nous avons l'intelligence du coeur, la compassion, l'empathie, le sens du touché (tu sais quand on dit : "il m'a touché" on pose la main sur le coeur) est tout cela est directement lié au sexe car le sexe est l'organe où le touché, le sensible, est poussé à son paroxysme.
Voila que l'amour physique trouve sa noblesse dans l'ouverture du coeur et de le sentiment d'Amour.
Voir le tableau : https://www.yoga-darshan.com/tattvas.htm

Pour ce qui est de la haine, violence, force.... C'est le centre du feu, dans le ventre qui est mis en lumière. Le Haras des arts martiaux et non l'énergie sexuelle. D'ailleur la vie est conditionnée par le feu du ventre et non l'énérgie sexuelle.

Il est évident que la relation sexuelle, lorsqu'elle finie par l'éjaculation pour l'homme, est une perte d'énergie.
Oui, mais dans notre vie nous faisons que ça, perdre et reprendre de l'énergie, comme des piles. On dort, on mange, on respire pour en prendre et on a nos activités pour en perdre.
Je ne crois pas que cela soit interressant, je crois que ce qui compte c'est encore une fois la manière.
Si on est pris par la sensualité et qu'on recherche avidement la relation sexuelle, je crois que là il y aurait un problème.
Maintenant, je crois que plus l'acte est élevé par des sentiments plus il est louable et beau, jusqu'a son paroxysme et qu'il devienne mystique et animé de sentiments d'invocations.
Je crois que si un homme est une femme s'étreigne dans un amour où :
- Elle considère et identifie l'homme comme Shiva
- Lui considère et identifie la femme comme une déesse (parvati)
Même les Dieux s'arretent pour ne pas les déranger.... :wink:
Et en plus un grand nombre de saints ou d'hommes ont atteind de très haut niveaux de conscience grâce à cela....
Rien n'est blanc ou noir à 100%
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
feusecret
Messages : 16
Enregistré le : 23 août 2006, 16:17

Message par feusecret » 31 août 2006, 00:01

Bonsoir à tous.

Le thème de la rétention du sperme m'a pas mal posé question à un moment donné. Je l'ai donc experimentée puis finalement abandonnée. Je n'ai constaté en effet aucun bienfait, bien au contraire.

Je pense qu'une telle pratique renforce l'ego. Le développement de la volonté dont il est question plus haut me semble en opposition avec une réelle progression spirituelle. Le volonté fait partie des trois puissances de l'âme clouées à la croix par la nuit obscure du sens. C'est peut-être l'une des raisons qui pousse les chrétiens à dire que Ta volonté soit faite, non la mienne.

Alain.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 31 août 2006, 13:32

Le thème de la rétention du sperme m'a pas mal posé question à un moment donné. Je l'ai donc experimentée puis finalement abandonnée. Je n'ai constaté en effet aucun bienfait, bien au contraire.
Qu'a tu donc constaté exactement???
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
feusecret
Messages : 16
Enregistré le : 23 août 2006, 16:17

Message par feusecret » 31 août 2006, 15:18

rico a écrit :Qu'a tu donc constaté exactement???
J'ai constaté une transformation du psychisme, notamment par l'exaltation de la passion sexuelle. J'ai eu aussi affaire aux fameuses "pollutions" nocturnes car ce que le mental rigide nous impose est bienheureusement compensé par le rêve qui régule notre psychisme et nous enseigne aussi bien des choses si nous acceptons quelque peu le dialogue.
Yog

Message par Yog » 31 août 2006, 20:01

Je pense que la rétention de sperme ne concerne qu'un acte sexuel ponctuel. Dans le Tao de l'art d'aimer, il est aussi question de la rétention, mais celle-ci n'amène pas des frustrations, car l'acte sexuel est sublimé et il y a alors une véritable harmonie entre les deux partenaires qui s'instaurent. Lorsque cette harmonie arrive, l'homme peut obtenir un orgasme sans éjaculation. Le sperme au lieu de prendre le chemin habituel, remonte le long de la colonne. A ce moment-là, il y a remontée simultanée chez les deux partenaires. Il ne peut donc y avoir de frustrations là-dedans.

De toute façon, il ne faut, à bon sens, jamais se soumettre à une pratique en se forçant avec exagération, juste parce que certains textes ou maitres le disent. Il faut savoir être à l'écoute de son corps et suivre son processus et sa transformation intérieure.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 01 sept. 2006, 07:44

Je pense que la rétention de sperme ne concerne qu'un acte sexuel ponctuel.
Je ne pense pas que cela concerne qu'un acte sexuel ponctuel; les écrits yogiques voient dans la rétention de sperme la conservation dans le corps d'une grande énergie physique et mentale. D'ailleurs pour illustrer ça, les sportifs de haut niveau généralement s'abstiennent de tout rapport sexuel avant une compétition dans le but d'être au maximum de leur possibilités physiques. Il est vrai aussi que l'éjaculation fait place à une profonde détente plus qu'à l'envie de courir un 100 mètre! Iyengar dans ses ouvrages cite souvent le fait que la rétention de sperme donne courage et vitalité. Cependant, pour ma part, cette expérience n'a jamais abouti à autre chose qu'à :
une transformation du psychisme, notamment par l'exaltation de la passion sexuelle.
Je pense que seuls des yogis vraiment accomplis peuvent retenir à volonté le sperme sans trop de dommages.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 01 sept. 2006, 10:51

Pour ma part tout à été écrit sur ce thème en Inde.
Tout et son contraire... :?


Du puritanisme à la mode judéo-chrétienne jusqu'à la liberté la plus extatique…
Difficile de dire qui a raison ou qui a tord.
Il faut simplement tenter de comprendre les processus en places, les énergies et la psychologie de chacun et tenter…

Tenter pour soi...

Tenter pour soi et voir si cela a des effets particuliers, si ces effets ont tendance à nous ramener vers l'intérieur ou vers l'extérieur. Et encore là, si nous devenons juge et partie nous sommes perdu.
Comment savoir si une expérience sera bonne, si une démarche est bonne sans être allé au bout…. Personne ne pourra nous le dire et surtout pas nous même.
Comment savoir, pour moi, si je dois être continent ou pas. Encore une fois si on pouvait aller en ligne droite d'un point vers l'autre cela serait trop beau. Rien ne garanti qu'en ne faisant plus l'amour, en ne plus mangeant pendant des jours, en ne plus parlant, en ne plus.... que vous atteindrez plus rapidement quelque chose, rien non plus nous dit le contraire, peut-être qu'en faisant la fête pendant des jours on pourrait vivre de grandes choses.

Pour ma part, il ne reste plus que le fait de tenter, d'aller chercher loin parfois où seul l'instant compte, l'intensité de l'instant. Alors comment trouver l'intensité necessaire dans l'instant.
Parfois une peur, une femme, un plat, un sourire, un cri, .... donnent l'intansité à l'isntant et cela peut être sufisant...
Le sens n'est jamais celui que nous souhaiterions, cela serait bien trop facile et trop bête…

C'est parfois l'entêtement qui nous permet d'avancer, parfois le lâcher prise, parfois la folie….
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Yog

Message par Yog » 01 sept. 2006, 11:23

En fait le Tao de l'art d'aimer incite à l'acte sexuel mais avec rétention de sperme. Il y a toute une idée de mettre en valeur la femme et à lui donner dans l'acte sexuel, la première place.
J'ai tenté l'expérience et j'ai pu alors vivre avec ma femme ce que j'ai décris dans mon précédent post. Au moment de l'orgasme, en simultané chez les deux partenaires, il y a eu remontée soudaine d'une énergie le long de la colonne. C'était naturellement très plaisant, mais maintenant à savoir si c'est utile, ça je reste plus mitigé.
Denis a raison. Il faut faire les choses en fonction de sa personnalité et surtout ne pas croire qu'en accomplissant tel acte parce que des textes ou maitres le disent, va nous rendre illuminé.
Il faut savoir s'écouter.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 01 sept. 2006, 11:56

Yog a écrit :Il faut savoir s'écouter.
Ou pas, parfois... :D :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 03 nov. 2006, 16:37

A savoir
Mais ce sera tout pour le moment.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 06 nov. 2006, 22:50

A savoir :


Ou pas, parfois... :D :wink:
Mais ce sera tout pour le moment.
:allah:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Chevalom
Messages : 102
Enregistré le : 23 nov. 2006, 11:00
Localisation : grenoble

retention du sperme

Message par Chevalom » 24 nov. 2006, 15:25

J aimerais ajouter un commentaire;
Cette experience ne doit pas etre vecu comme une prise de tete,
elle necessite avant tout un etat particulier de devotion qui doit permettre d eliminer tous fantasme sexuel.
Le travail sur la respiration aide dans cette pratique car elle agit directement sur le mental enle purifiant.
le respect et l acceptation de la femme en tant qu initiatrice permet de vivre cette relation sexuel sans ejaculation exterieur,mais c est la ou il est important de comprendre : ce qui n est pas emits a l exterieur doit ce vivre interieurement. en bref l ejaculation se vit comme un orgasme feminin.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: retention du sperme

Message par Denis » 25 nov. 2006, 12:48

Chevalom a écrit :J aimerais ajouter un commentaire;
Cette experience ne doit pas etre vecu comme une prise de tete,
elle necessite avant tout un etat particulier de devotion qui doit permettre d eliminer tous fantasme sexuel.
Le travail sur la respiration aide dans cette pratique car elle agit directement sur le mental enle purifiant.
le respect et l acceptation de la femme en tant qu initiatrice permet de vivre cette relation sexuel sans ejaculation exterieur,mais c est la ou il est important de comprendre : ce qui n est pas emits a l exterieur doit ce vivre interieurement. en bref l ejaculation se vit comme un orgasme feminin.
Je préfère de loin la vision tantrique qui part du principe que le corps de la femme est la plus grande des beautés pour un homme, et que subjugué par cette beauté et en présence d'une énergie d'invocation à la déesse que représente (linga) la femme il va de venir shiva et unifier l'énergie de sa shakti. L'union Shiva-Shakti est alors réalisée.

On sort des mots qui me donnent des boutons comme :

"eliminer tous fantasme sexuel"
elle agit directement sur le mental en le purifiant

Plutôt que de parler de "purifier" ou "éliminer" qui fait toujours appel à une notion de saleté qu'il faudrait supprimer, de pécher et autres débilités, je préfère les mots transcender ou magnifier, de ce fait les énergies ne sont pas salle, ni le mental, et il ne faut surtout pas supprimer tout cela car nous en avons besoin, toutes nos actions peuvent aller vers la lumière ou vers l'ombre.

Il ne faut pas oublier qu'on se libère par ce qui attache !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 25 nov. 2006, 12:54

"eliminer tous fantasme sexuel"
elle agit directement sur le mental en le purifiant

Plutôt que de parler de "purifier" ou "éliminer" qui fait toujours appel à une notion de saleté qu'il faudrait supprimer, de pécher et autres débilités
Je suis bien d'accord.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar du membre
sissi135
Messages : 499
Enregistré le : 03 nov. 2006, 22:05

Message par sissi135 » 25 nov. 2006, 13:41

feusecret a écrit :Bonsoir à tous.

Le thème de la rétention du sperme m'a pas mal posé question à un moment donné. Je l'ai donc experimentée puis finalement abandonnée. Je n'ai constaté en effet aucun bienfait, bien au contraire.

Je pense qu'une telle pratique renforce l'ego. Le développement de la volonté dont il est question plus haut me semble en opposition avec une réelle progression spirituelle. Le volonté fait partie des trois puissances de l'âme clouées à la croix par la nuit obscure du sens. C'est peut-être l'une des raisons qui pousse les chrétiens à dire que Ta volonté soit faite, non la mienne.

Alain.
loin de moi l'idee de m'imiscer dans une conversation d'hommes et inities de surcoit , je me vois par contre obligee de poser un point de vue medical et non moin philosophique de la chose :si on prend en compte le fait qu'une ejaculation ( escusez le terme ) mais j'en trouve pas d'autres est necessaire pour evacuer le sperme lui meme produit de glandes, necessaire a la reproduction et obligatoirement renouvlable pour entretenir notre survie......
de ce fait s'amuser a retenir son sperme pour un ressenti quelconque ou pour simplement controler ses desirs et pulsions( comme avec la faim ) dans un contexte qui ne s'avere pas obligatoire , peut devenir dangereux surtout qu'il est gratuit .

controler tout par l'esprit aussi peut etre dangereux ......mediter pendant presque une annee aussi .......
tout cela pourquoi , je voudrai comprendre , qu'est ce que ca va apporter a l'humanite ??un ressenti en plus , ou bien est ce plus profond que cela ?
La femme fut créée d’une côte de l’homme, Pas de sa tête pour être au dessus de lui, Ni de ses pieds pour être piétinée, Mais d’une de ses côtes pour être son égale, Sous son bras pour être protégée Et près de son cœur pour être aimé.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 25 nov. 2006, 14:05

retenir son sperme pour un ressenti quelconque ou pour simplement controler ses desirs et pulsions

tout cela pourquoi , je voudrai comprendre
Sache que la rétention de sperme développe une énorme énergie dans le corps qui devient incontrolable à terme. L'idéal est de sublimer cette énergie sexuelle en la réorientant vers des buts autres. C'est extrêmement difficile car plus la rétention est longue plus les fantasmes sexuels investissent l'individu au point de devenir obsessionnels.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar du membre
sissi135
Messages : 499
Enregistré le : 03 nov. 2006, 22:05

Message par sissi135 » 25 nov. 2006, 14:23

rico a écrit :
retenir son sperme pour un ressenti quelconque ou pour simplement controler ses desirs et pulsions

tout cela pourquoi , je voudrai comprendre
Sache que la rétention de sperme développe une énorme énergie dans le corps qui devient incontrolable à terme. L'idéal est de sublimer cette énergie sexuelle en la réorientant vers des buts autres. C'est extrêmement difficile car plus la rétention est longue plus les fantasmes sexuels investissent l'individu au point de devenir obsessionnels.

a quoi bon alors faire economie de toute cette energie , qui au final peut faire devenir fou ?? dans qu'el but ? pour le fun ??
La femme fut créée d’une côte de l’homme, Pas de sa tête pour être au dessus de lui, Ni de ses pieds pour être piétinée, Mais d’une de ses côtes pour être son égale, Sous son bras pour être protégée Et près de son cœur pour être aimé.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 25 nov. 2006, 14:45

a quoi bon alors faire economie de toute cette energie , qui au final peut faire devenir fou ?? dans qu'el but ? pour le fun ??
Avant de devenir fou y'a longtemps que l'homme aura fait en sorte d'éjaculer! Dans quel but toute cette énergie? Dans le meilleur des cas elle doit servir à l'action sous une forme ou sous une autre.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar du membre
sissi135
Messages : 499
Enregistré le : 03 nov. 2006, 22:05

Message par sissi135 » 25 nov. 2006, 14:55

rico a écrit :
a quoi bon alors faire economie de toute cette energie , qui au final peut faire devenir fou ?? dans qu'el but ? pour le fun ??
Avant de devenir fou y'a longtemps que l'homme aura fait en sorte d'éjaculer! Dans quel but toute cette énergie? Dans le meilleur des cas elle doit servir à l'action sous une forme ou sous une autre.

tu ne repond toujours pas a mes interrogations
La femme fut créée d’une côte de l’homme, Pas de sa tête pour être au dessus de lui, Ni de ses pieds pour être piétinée, Mais d’une de ses côtes pour être son égale, Sous son bras pour être protégée Et près de son cœur pour être aimé.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 25 nov. 2006, 15:02

Mais si j'y ai répondu! Qu'est ce tu veux de plus????
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Yog

Message par Yog » 25 nov. 2006, 22:10

si on prend en compte le fait qu'une ejaculation ( escusez le terme ) mais j'en trouve pas d'autres est necessaire pour evacuer le sperme lui meme produit de glandes, necessaire a la reproduction et obligatoirement renouvlable pour entretenir notre survie......
de ce fait s'amuser a retenir son sperme pour un ressenti quelconque ou pour simplement controler ses desirs et pulsions( comme avec la faim ) dans un contexte qui ne s'avere pas obligatoire , peut devenir dangereux surtout qu'il est gratuit .
Dans la pratique du Tao de l'art d'aimer, lorsqu'il y a pratique de rétention pendant l'acte sexuel, au moment où il y aurait normalement éjaculation celle-ci se tourne vers l'intérieur. Il y a alors ressenti d'une énergie qui remonte le long de la colonne (sushumna ?) non seulement chez l'homme, mais aussi chez la femme. La sensation est très nette. On a l'impression qu'il va y avoir éjaculation mais au dernier moment, c'est comme si c'était redirigé vers l'intérieur, pour remonter par la colonne.

Pourquoi de telles pratiques ? Dans la tradition tantrique, (Denis me dira si je me trompe) l'énergie spirituelle descend progressivement dans le corps pendant l'incarnation, pendant que l'être s'incarne. Il est dit que l'énergie entre par la tête pour finir dans le sacrum, à la base de la colonne. C'est kundalini, la lovée. Comme c'est aussi très lié aux énergies sexuelles, ces pratiques sont utilisées pour faire remontre kundalini, remonter le sens de l'évolution.

Maintenant, je crois que Denis a très bien exprimé le rapport qu'on devrait avoir par rapport à la sexualité. Bannir les idées d'impuretés, etc.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 25 nov. 2006, 22:29

Il faut peut-être voir des choses un peu autrement, je pense que le sperme est produit au moment de son éjaculation, il ne me semble pas qu'il y ait production de sperme mise de coté....

Peut-être que quelqu'un pourrait confirmer ou infirmer la chose... :?

Reste l'idée de perdre ses énergies...
Nous avons besoin d'énergies pour la méditation, alors si nous les perdons dans d'autres actes nous n'en aurons plus le moment venu de la tentative.

Don Juan explique que rien nous permet d'acquérir plus d'énergie et de ce fait nous devons l'économiser pour la tentative.

Dans le fait de faire l'amour, nous pouvons entrevoir tout le jeu déployé dans la vie pour arriver à l'amour, puis l'acte d'amour qui brûle les dernières énergies et nous oblige à entrer dans un sommeil profond d'où la conscience n'est plus. En cela il faut comprendre que l'ascétisme à toujours là quelque chose de pas bon et que perdre ses énergies à causes du fait de manger de la viande, boire du vin , manger certaines céréales ainsi que du poisson et faire l'amour ont pour effet de nous plonger dans une torpeur où la conscience disparait.

Le tantrisme dit qu'il est possible d'unir la conscience dans le moment de l'effervescence de ces actes et donc d'utiliser tout cela à des fins d'éveiller effectivement la kundalini et non de jouir de ces situations...

Maintenant l'idée de "danger" n'est pas une idée qui me limite, pour moi ce serait plutôt l'inverse, comment peut on trouver des moments où les énergies deviennent fortes, tellement forte qu'elles uniront la conscience avec l'axe donné par l'intention du départ.

je crois que c'est cette intention qui est fondamentale et je dirais :
Un Yogi est celui qui sait manipuler son intention, il doit devenir maitre de son intention.
Là est toute la différence entre un gymnaste qui fait une "position" ayant la forme d'une posture, par rapport à une personne faisant une posture avec l'intention d'unir sa conscience à l'énergie (mudra)
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
sissi135
Messages : 499
Enregistré le : 03 nov. 2006, 22:05

Message par sissi135 » 26 nov. 2006, 22:17

Il faut peut-être voir des choses un peu autrement, je pense que le sperme est produit au moment de son éjaculation, il ne me semble pas qu'il y est production de sperme mise de coté....
le sperme est produit (sperme et liquide seminale des le debut de l'acte sexuel, dans le but d'etre evacue a la fin de l'acte, mais il existe des actes sexuels enajaculatoire , et egalement des ejaculations retrogrades ( sperme prenant un autre chemin )....j'explique cela , pour mettre l'accent sur le fait que tout ce qui est produit dans le but d'etre evacue doit l'etre .

maintennant faire abstinance est une tout autre chose , une autre dimension plus comprehensible ...
La femme fut créée d’une côte de l’homme, Pas de sa tête pour être au dessus de lui, Ni de ses pieds pour être piétinée, Mais d’une de ses côtes pour être son égale, Sous son bras pour être protégée Et près de son cœur pour être aimé.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 27 nov. 2006, 13:46

Pour ceux qui ont lu "tantra le culte de la féminité" de A.Van Lysebeth, on remarque que l'auteur fait l'apologie de la rétention de sperme. Il dit entre autre que c'est le meilleur moyen de conserver intact le désir pour sa compagne; bref il répète inlassablement que c'est indispensable et que les résultats sont fantastiques; mais à aucun moment il ne parle de la difficulté de la démarche et de la quasi impossibilité de mettre en pratique cette rétention. Du coup pour celui qui lit le livre il se dit au début : "chouette ça va être super, pourquoi j'y ai pas pensé avant etc." Mais le lecteur déchante vite et se trouve rapidement confronté à un trop plein impossible à maîtriser même avec toutes les techniques possibles et imaginables....
Les livres ont leurs limites et ne reflètent pas toujours la réalité....
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: retention du sperme

Message par Denis » 27 nov. 2006, 21:48

a écrit :
Denis a écrit :Il ne faut pas oublier qu'on se libère par ce qui attache !
Faudra Denis que tu nous expliques tout cela dans le détail. A très bientôt de te lire. K.
Alors là il suffit que tu ouvres n'importe qu'elle livre de Yoga et tu auras la réponse et notamment le premier que tout pratiquant devrait lire, même toi , le Samkhya Karika... :D

Le corps et les éléments (tattvas) nous attachent et nous font chuter si nous nous laissons aller aux désirs, mais ils deviennent le temple dans lequel tout se met en place…

Le hatha yoga utilise donc le corps pour s'appuyer dessus afin de trouver l'absolu…

La tantrisme va encore plus loin et utilise les "5 interdits" pour atteindre l'absolu, qui d'ordinaire sont les moyens de perditions, partant du principe que les 5 interdits génèrent de très fortes énergies qu'il est possible d'utiliser pour faire autre chose qu'en jouir, tu sais "faire feu de tout bois !"

C'est simple non ??
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 28 nov. 2006, 10:25

Il faut d'abord savoir que certaines pratiques issues de l'Inde relèvent plus d'un archaïsme que de véritables techniques d'évolution. Ensuite elles ont été conçues pour un peuple particulier, à une époque particulière. Ensuite parce que pour se libérer il faut faire table rase des Samskaras et Vasanas. Hors, les 5 M et d'autres absurdités du même acabit ne font que générer de nouveaux samskaras et vasanas etc etc.
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Message par kavi » 28 nov. 2006, 14:38

a écrit :Il faut d'abord savoir que certaines pratiques issues de l'Inde relèvent plus d'un archaïsme que de véritables techniques d'évolution. Ensuite elles ont été conçues pour un peuple particulier, à une époque particulière. Ensuite parce que pour se libérer il faut faire table rase des Samskaras et Vasanas. Hors, les 5 M et d'autres absurdités du même acabit ne font que générer de nouveaux samskaras et vasanas etc etc.
C'est tout de même curieux, cette position envers les rites transgressifs du tantrisme. Curieux pour quelqu'un qui se réclame dans le même temps du Shaiva siddhanta et des saints tamouls Nayanars. Ne sais-tu donc pas que le plus fameux d'entre eux, Tirumular, dans son Tirumantiram fait clairement allusion au rituel sexuel ? Il est d'ailleurs tout à fait juste, pour faire suite à un autre fil, que dans son optique, le semen ne doit pas être émis vers l'extérieur. Mais même au sein de cette école, il semble que cela ne soit pas toujours une règle absolue. Je manque de temps pour te retrouver des extraits qui pourraient t'intéresser, mais peut-être une prochaine fois. En attendant, j'aurai plaisir à te lire sur ce sujet que tu dois connaître bien mieux que moi puisque tu en suis les enseignements.

Kavi
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 28 nov. 2006, 17:28

a écrit :Non Denis, je ne peux être d'accord.
Oui, c'est ton droit !
a écrit :mais je ferais de mon mieux pour t'aider Denis
C'est très gentil ! :D :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 29 nov. 2006, 10:14

(il y a un pdf de Sivananda - mon Avatar - sur ce sujet)
KOMYO
Messages : 65
Enregistré le : 01 sept. 2006, 17:00

Message par KOMYO » 29 nov. 2006, 10:32

(il y a un pdf de Sivananda - mon Avatar - sur ce sujet)
synchronicité, je me posais la question, mais je n'en étais pas trop sur.
tu pratiques dans le groupe sivananda yoga ?

cdt
Komyo
KOMYO
Messages : 65
Enregistré le : 01 sept. 2006, 17:00

Message par KOMYO » 29 nov. 2006, 13:03

Bonjour, sivananda a laissé une empreinte forte dans le domaine du yoga. J'ai eu l'occasion de voir vishnoudevananda lors d'un de ces passages a paris ainsi que satchitananda (à l'iyi) lesquels ont pas mal oeuvré au développement du yoga ainsi que l'a popularisé Sivananda.

Tu va si je ne me trompe rentrer dans la lignée sarasvati, que la tradition bouddhiste a gardé comme déesse de la parole et l'intelligence.
C'est certainement une très belle expérience a vivre

cdt
Komyo
KOMYO
Messages : 65
Enregistré le : 01 sept. 2006, 17:00

Message par KOMYO » 01 déc. 2006, 13:38

Quel Etage J'erre" ? Triste
Dans un état proche de l'ohio, do you see wyoming !

C'est une classique que je ne pouvais laisser passer ! :)

De fait je ne sais si le fait d'être dans une lignée, de prendre des engagements va nous libérer de cette errance, mais le fait est que
cela créé des connections !

cdt
Komyo
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

pour Khavan

Message par kavi » 02 déc. 2006, 00:30

a écrit :Kavi, merci de ta réponse, ton intervention est intéressante. J'ai effectivement le Tirumandiram et je suis effectivement sensible à la philosophie du Saïva Siddhanta (c'est pas courant de rencontrer quelqu'un qui connaisse les 3000 versets de Tirumandiram :shock: ) mais ce dernier (je crois) ne contredit pas mes dires.
Image

it's nothing but bluff ! enfin pas tout à fait. Ce qui est certain, c'est que je ne possède malheureusement pas le tamoul ancien - le sanskrit est déjà une occupation envers laquelle je ne suis que trop inconstant ! - et que je n'ai pas même lu de traduction de cet ouvrage de Tirumular, mais en revanche, ma mémoire n'étant pas complètement défaillante, je me souviens de certaines références qui y sont faites, et à ce propos, voici donc ce que dit le verset 813 que cite Kamil Zvebelil, qui enseigne le tamoul dans je ne sais plus trop quelle université et qui a consacré plusieurs ouvrages aux "siddhas" de l'Inde du sud. Il est également intéressant de savoir que ses travaux se basent tant sur les traductions de textes traditionnels que sur des missions de terrain où il interroge des adeptes contemporains.

Concernant l'union sexuelle dans le cadre tantrique de la traidtion des siddhas, Tirumantiram 813 :

L'âge atteint [par la jeune fille devrait être au moins] 20 ans et [celui de l'homme au moins] 30 ans. La femme pourvue d'une abondante chevelure et l'homme splendide, qui sont [sexuellement] unis, expérimentent la plus haute félicité. La Conscience éclot, se déploie et se dissous [dans la félicité] après [ que l'homme] ait atteint l'union avec la femme. Mais la semence ne s'écoulera pas ni ne se flétrira.

Cette rétention va de paire avec l'immobilisation du souffle, du mental. On trouve cela dans les textes classiques du Hatha-Yoga, et il semble qu'il s'agissait également de la norme pour les siddhas tamouls. Toutefois, on trouve dans la cuisine alchimique de ces derniers des "recettes" où il est question de mélanger sperme et sécrétions féminines afin d'obtenir un coktail rejuvénant, sans qu'il soit pour autant question de langage crypté faisant allusion à un ordre plus "subtil" de ces essences. Peut-être pouvait-on d'ailleurs entendre dans les deux sens ce types de messages ? Kiss of the yoginî de D.G. White traite notamment de cette question.

Quoiqu'il en soit, les choses me paraissent nettement moins tranchées que ce que ton discours laisse entendre . Mais ce que j'en dis...

D'autre part, je comprends une certaine orientation de ta part qui est cohérente avec ton désir de prise des voeux, quoique je me souviens d'avoir assister maintes fois aux sessions qu'organisait un svâmi de la lignée Sarasvatî, à Paris. Même s'il lui arrivait de parler du processus de recyclage du semen dans le sang (si je me souviens bien, car il était toujours extrêmement nébuleux pour ne pas dire plus ;-)) je n'ai pas gardé le souvenir d'une personne d'une orthodoxie furieuse sur la question. Le formalisme n'avait pas l'air de l'étouffer...

En lisant tes derniers posts, je comprends également que nous ayons quelque mal à nous trouver un terrain d'entente. Mes penchants (ou mes samskâras si tu préfères) me guident plutôt vers des enseignants dont l'esprit critique s'accorde mal avec un certain ésotérisme (celui de la théosophie par exemple). Et puis je trouve que la distance critique et le regard anthropologique envers le monde du yoga, tantra, ne sont pas inutiles. Surtout, mon "terrain de jeu" se fonde sur le perceptible, sur le monde comme réalité (et en cela, le tantrisme se distingue du védantisme de Shankâra) et je ne me focalise absolument pas sur les "arrière-mondes", qu'ils soient "astraux" ou "éthériques". La "réincarnation, cette terreur des êtres bornées", pour reprendre une formule d'Abhinavagupta, ne me préoccupe guère non plus, bien que j'en récuse pas certains sens qui me semblent féconds, comme les différents types de transmissions génétiques, culturels, mémétiques (néologisme d'une théorie selon laquelle ce n'est pas l'humain qui transmet des idées mas les idées elles-mêmes qui cherchent à se "reproduire" en colonisant l'esprit humain) etc.
Enfin bref, nous aimons probablement tous les deux beaucoup le patrimoine spirituel indien, mais de manières diverses, trop peut-être pour que nous puissions jamais nous rencontrer sur le sens d'un message.

Sur ce, bonne route, , ni l'un ni l'autre ne savons ce que nous trouverons en chemin (c'est du moins ce que je crois, mais cette incertitude ne nous différencie-t-elle pas également ? Image

Kavi
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 02 déc. 2006, 11:07

Komyo a écrit :De fait je ne sais si le fait d'être dans une lignée, de prendre des engagements va nous libérer de cette errance, mais le fait est que cela créé des connections !
Oui, il faut après se poser la question : Suis je un suiveur ou un chercheur...

Certe, chacun de nous suit et cherche tout un suant... :D

Quand aux connections dont tu parles, est-ce des connections mondaines ou plus subtils ? :wink:
kavi a écrit :je ne me focalise absolument pas sur les "arrière-mondes", qu'ils soient "astraux" ou "éthériques". La "réincarnation, cette terreur des êtres bornées", pour reprendre une formule d'Abhinavagupta, ne me préoccupe guère non plus,
Voici quand même les traits d'un bon tantrique...
Vouloir atteindre l'éveil des cette vie met à plat toutes ces croyances et supprime tous les doutes sur tous ces concepts nébuleux...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
KOMYO
Messages : 65
Enregistré le : 01 sept. 2006, 17:00

Message par KOMYO » 02 déc. 2006, 13:00

Oui, il faut après se poser la question : Suis je un suiveur ou un chercheur...

Certe, chacun de nous suit et cherche tout un suant...

question difficile et en relation avec la personne, je crois qu'en inde il disent que la mère est le premier guru de l'enfant, le pere le second, le maitre le troisieme et dieu le dernier.
En fonction du niveau, l'enseignant est différent, d'ou la difficulté de généraliser la réponse.
Passé un certain niveau, il faut continuer la route seul, on devient chercheur bien que d'autres ont déjà emprunté la route avant nous :)

Ensuite certains ont laissé des cartes détaillés, d'autre des cartes disant qu'il n'y a pas de carte :) et qu'il faut expérimenter.

Mais toi Denis, tu as bien du avoir plusieurs enseignants ?

Cdt
Komyo
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 02 déc. 2006, 13:37

Komyo a écrit :Mais toi Denis, tu as bien du avoir plusieurs enseignants ?
Oui, j'en ai plusieurs, et maintenant je suis seul avce l'espoir un jour d'être "reconnu" par un Maître...
Bien que cela ne soit pas une recherche fondamentale pour moi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Chevalom
Messages : 102
Enregistré le : 23 nov. 2006, 11:00
Localisation : grenoble

Message par Chevalom » 12 déc. 2006, 12:05

La recherche de la reconnaissance d un maitre n'est elle pas associe a l'ego? Le maitre n'est il pas la quand l'eleve est pres? ne doit t on pas accepter avant que toutes personnes peut etre celui là de risque de ne pas le voir?
Chevalom
Messages : 102
Enregistré le : 23 nov. 2006, 11:00
Localisation : grenoble

rétention du sperme

Message par Chevalom » 14 déc. 2006, 20:07

Le terme, rétention, est inaproprié dans une voie tantrique.
Toute notion d effort est contraire au corps.
Transformation de l ejaculation et plus vrai.
Quand l homme vit une experience sexuel, avec le centre cardiaque
ouvert par la respiration et la devotion, faisant de sa partenaire une déesse, alors le corps jouie de toute ces cellules.
Alors que le corps prend l aspet d un penis, l ejaculation elle est vecu
interieurement. On peut reellement sentir un liquide monter dans la colonne vertebral pour venir se deverser dans le crane. Un sentiment
de satieté s installe et nourri tout le corps.
Cet pratique est et doit rester sacrée, on ne fait pas pour arriver à;
on vie cela.
Le tantrisme ne doit etre abordé qu apres avoir integré la baktiyoga.
Le chemin tantrique demande une ouverture effective du centre cardiaque pour ne pas s egarer.
Trop de personne confonde le resultat avec le chemin.
Ces experiences de transformations ne sont vecu que dans le lacher prise, tous actes volontaires est nuisible a celles ci.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 déc. 2006, 08:56

Merci Chevalom, ce que tu décris là est bine la vision du tantrisme...
Un peu plus tad je mettrai un texte qui en parle très bien...
Mais là je dois bosser !!!!!!!! :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
neurotica
Messages : 23
Enregistré le : 17 févr. 2007, 21:27

Message par neurotica » 21 févr. 2007, 22:04

il est dit qu'une goutte de sperme équivaut à 80 gouttes de sang dans la tradition...

sinon, je trouve que citer les textes tantriques et des Tamil Siddhas est inutile.
c'est comme citer l'Ancien Testament pour justifier qu'on coupe la main d'une personne qui a volé...
d'autant plus que les choses ne sont pas dites telles qu'elles sont...
le tantra c'est pour les tantrikas et pour personnes d'autres.
on est pas tantrika parce qu'on pratique ce qui est écrit dans les livres, ni parce qu'on a assisté à des conférences.

et ceux qui veulent faire comme les Tamil Siddhas sur la sexualité, est-ce qu'ils vont rester aussi sous l'océan en méditation pendant des années comme les Siddhas? Est-ce qu'ils peuvent boire du poison aussi?

en ce qui concerne la rétention du sperme, ce n'est pas une chose très importante.
bien que garder son sperme dans son corps, c'est comme boire le nectar de l'immortalité.

je pense que vous vous prenez la tête pour rien....
justifiez pas vous actions par la religion ou la spiritualité car elles ne se portereont pas garant pour vous...

Beaucoup de choses sont écrites, mais c'est juste pour égarer les insolites.
Beaucoup de choses sont écrites, mais juste ceux à qui elles sont destinées comprendront.

désolé d'avoir fait descendre l'atmosphère. :(
தமிழ் ஈழம்
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 21 févr. 2007, 22:43

neurotica a écrit :bien que garder son sperme dans son corps, c'est comme boire le nectar de l'immortalité.
euh.. attention à l'interprétation! :shock:
neurotica a écrit :je pense que vous vous prenez la tête pour rien....
justifiez pas vous actions par la religion ou la spiritualité car elles ne se portereont pas garant pour vous...

Beaucoup de choses sont écrites, mais c'est juste pour égarer les insolites.
Beaucoup de choses sont écrites, mais juste ceux à qui elles sont destinées comprendront.
Il est de multiple méthodes, mais il n'y a qu'une seule pratique par personne.
Yog

Message par Yog » 22 févr. 2007, 09:37

Ah ? Tu connais tous les yogis maintenant ?

Attention, Maitre a parlé à nouveau. :allah:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 22 févr. 2007, 10:41

neurotica a écrit :il est dit qu'une goutte de sperme équivaut à 80 gouttes de sang dans la tradition...

sinon, je trouve que citer les textes tantriques et des Tamil Siddhas est inutile.
c'est comme citer l'Ancien Testament pour justifier qu'on coupe la main d'une personne qui a volé...
d'autant plus que les choses ne sont pas dites telles qu'elles sont...
le tantra c'est pour les tantrikas et pour personnes d'autres.
on est pas tantrika parce qu'on pratique ce qui est écrit dans les livres, ni parce qu'on a assisté à des conférences.

et ceux qui veulent faire comme les Tamil Siddhas sur la sexualité, est-ce qu'ils vont rester aussi sous l'océan en méditation pendant des années comme les Siddhas? Est-ce qu'ils peuvent boire du poison aussi?

en ce qui concerne la rétention du sperme, ce n'est pas une chose très importante.
bien que garder son sperme dans son corps, c'est comme boire le nectar de l'immortalité.

je pense que vous vous prenez la tête pour rien....
justifiez pas vous actions par la religion ou la spiritualité car elles ne se portereont pas garant pour vous...

Beaucoup de choses sont écrites, mais c'est juste pour égarer les insolites.
Beaucoup de choses sont écrites, mais juste ceux à qui elles sont destinées comprendront.

désolé d'avoir fait descendre l'atmosphère. :(
Je suis totalement d'accord avec toi !!
Je crois qu'une prise de position ferme (pour ou contre) montre soit un intégrisme malsain, soit un problème avec le sexe (culpabilité, incapacité, peur, ...)

J'ai l'impression que il a les 2 :lol: :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 22 févr. 2007, 11:19

Denis a écrit :Je crois qu'une prise de position ferme (pour ou contre) montre soit un intégrisme malsain, soit un problème avec le sexe (culpabilité, incapacité, peur, ...)
En ce qui concerne la sexualité, il faut suivre la Voie du Milieu!

Mais je dis ça, c'est à ma propre décharge.
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 22 févr. 2007, 11:55

Se référant à sa propre expérience, l'auteur éclaire ici pour nous d'une façon surprenante et détaillée, le chemin et les embûches que l'on rencontre inévitablement lors d'une ascension spirituelle."
l'auteur éclaire ici pour nous d'une façon surprenante et détaillée
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 22 févr. 2007, 12:11

a écrit :.... décharge....... quelle décharge...... ?????? :o
C'est une parabole!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 22 févr. 2007, 13:22

a écrit :Se référant à sa propre expérience, l'auteur éclaire ici pour nous d'une façon surprenante et détaillée, le chemin et les embûches que l'on rencontre inévitablement lors d'une ascension spirituelle."
Tu es extraordinaire !! :D :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :D :lol: :lol: :lol:
l'auteur éclaire ici pour nous d'une façon surprenante et détaillée
Y a 3 mots dans ton post :lol: :D :lol: :cry: :( :lol: :) :D :shock: :?

:marteau: :super: :allah:

:mdr:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
neurotica
Messages : 23
Enregistré le : 17 févr. 2007, 21:27

Message par neurotica » 22 févr. 2007, 20:47

je crois que dès fois il y'a des malentendus.

bon si tu regardes bien , j'ai dit qu'une goutte de sperme équivalait à 80 gouttes de sang, et donc que c'est primordial : on ne s'amuse pas à se vider de son sang.
et après j'ai "presque" dit que celui qui garde son sperme, il a plus de chance d'atteindre l'immortalité(physique...? spirituelle ...? :lol:)

oui, je suis pour le fait de garder le sperme dans son corps, mais faire ça d'une manière "bourrin" je ne suis pas trop.
tout se fait selon la volonté du Divin...

il y'a des gens qui même avec un corps faible, peut réaliser Dieu, sans avoir un corps aussi fort que la foudre.

tu connais l'histoire d'Ajamila dans le Srimad Bhagavatam...?
il a du perdre beaucoup de sperme si je puis dire ainsi à force de voir des prostituées. puis au moment de mourir, il appela son fils qui s'appellait Narayana, qui est un des noms de Vishnou. et bien qu'il était un grandpécheur, il accéda au "paradis" juste en ayant prononcé le nom de Dieu alors qu'il s'adressait juste à son fils...

il ne faudrait pas qu'on décide pour les autres ce qui est bon et ce qui n'est pas...

ne faisons pas de la spiritualité un problème.
la vie est tellement belle...
vivons la, et à travers ça, on pourra mieux comprendre les lois de la Nature...

je répète s'efforcer de ne pas éjaculer n'est pas très important,
ça peut même rendre les gens excités dans tous les sens du terme, voir très agressif.
mais c'est vrai que celui qui connait la valeur du sperme, et qui essaie de ne pas trop le gaspiller, il en sera recompensé un jour ou l'autre.
mais encore une fois, seule la Grâce de Dieu compte...
தமிழ் ஈழம்
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 22 févr. 2007, 22:16

il y'a des gens qui même avec un corps faible, peut réaliser Dieu, sans avoir un corps aussi fort que la foudre.
Alors là Rico il va te mordre !! :lol: :lol:

Mais je suis à 1000% d'accord avec toi et merci pour cette belle petite histoire qui montre bien le jeu de la vie si futile, la Lila...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 02 mars 2007, 20:50

Franchement vous pensez vraiment qu'éjaculer ou non va changer quelque chose à votre condition divine...

Hmmm, ouvrez votre coeur, les choses sont bien plus simples, elles sont là et n'ont besoin de toutes ces bornes.

Chacun est libre de sa vie, libre d'éjaculer ou non, c'est n'est qu'un choix d'expérience.

, si tu est frustré de la braguette, c'est ok, si tu est à un problème avec la sexualité, c'est ok, mais arrête de penser que le monde tourne autour de toi et de ta vision.
Oublie un peu tes livres et vis par toi même. :)

Pour en revenir au sujet, je dirais qu'une chose "Advaya-jnana".
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 02 mars 2007, 22:59

Dhruva a écrit :je dirais qu'une chose "Advaya-jnana".
Ca veut dire quoi? Que le Soi est aussi dans le sperme?
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 04 mars 2007, 10:02

"Connaissance non-duelle" donc oui... :)
A force de se shooter à la conscience, on fini par choper le Siddha...
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 04 mars 2007, 11:02

Jugulé a écrit :
Dhruva a écrit :je dirais qu'une chose "Advaya-jnana".
Ca veut dire quoi? Que le Soi est aussi dans le sperme?
Dhruva a écrit :"Connaissance non-duelle" donc oui... :)

Alors j'ai trouvé un bon sujet de méditation!
Chevalom
Messages : 102
Enregistré le : 23 nov. 2006, 11:00
Localisation : grenoble

Message par Chevalom » 05 mars 2007, 10:09

La retention de sperme a travers l acte sexuel a effectivement la capacité de transformer notre etre .
Ce n est pas a travers les textes que je formule cette affirmation mais par l experience direct.
En effet suite a cette experience tout mon etre fut transformé.
Ce que j allais vivre en effet ce retrouve dans l iconographie tantrique.
Mais comme tout cela est tres symbolique, il est incompréhensible pour la plupart. Je n irais donc pas dans ces explications.
Ce que je peut dire par contre c est qu on ne peut experimenter totalement cette experience si avant tous on n apprend pas a utiliser cette energie d une autre maniere. Il est important de comprendre que cette energie pour etre transformé a besoin d un but. Vouloir retenir le sperme peut etre tres nefaste en realiter si elle ne sert pas a un autre but. Et la devotion est une des cles de ce travail. La finalité de celui ci est effectivement la materialisation de notre aspect feminin sous la forme de la shakti. Seule forme apte a nous aider a nous realiser.
S en remettre au divin est la plus sage action pour ce processus qui peut malheureusement que n augmenter les effectif des hopitaux psychiatrique s il est mal integré.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 févr. 2007, 09:18

Message par sittingbull » 05 mars 2007, 12:06

L'injaculation nous parait quelque chose d'anormal parce que nous sommes anormaux. Le sperme à l'état naturel et normal n'est pas fait pour étre perdu par l'organisme sauf pour engendrer une descendance.
C'est une des substances les plus fines et les plus précieuses et fabriquée en permanence par l'organisme. Les methodes de rétention de l'énergie sexuelle existent aussi pour les femmes: rétention des ovules et arrét des menstruations.
Cependant, ce ne sont pas des pratiques faciles et qui ne sont pas indispensables pour tout le monde.
Cela dépend, si vous étes sur une voie progréssive(cas le plus répandu) ou sur une voie directe.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 févr. 2007, 09:18

Message par sittingbull » 05 mars 2007, 16:08

Tu n'as qu'à lire les bouquins de Mantak chia ou du dr hanish(mazdéisme), mais je te conseille de pratiquer avec un guide qui maitrise le sujet.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 févr. 2007, 09:18

Message par sittingbull » 05 mars 2007, 21:46

C'est quoi la vie?
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 05 mars 2007, 21:49

sittingbull a écrit :C'est quoi la vie?
C'est quand on croit que la mort existe.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 févr. 2007, 09:18

Message par sittingbull » 05 mars 2007, 21:52

Ne pas avoir conscience de sa propre mort est un des plus surs obstacles à l'éveil.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 05 mars 2007, 23:02

sittingbull a écrit :Ne pas avoir conscience de sa propre mort est un des plus surs obstacles à l'éveil.
Pour sûr, et c'est un chemin direct à l'HP.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 07 mars 2007, 17:55

a écrit :Presque tous les participants de ce forum vivent presque essentiellement sur les chakras primaires, à savoir les 3 premiers... et ils s'y accrochent, diable !!!
Qu'est-ce que tu entends par vivre sur un chakra?
J'ai peu de connaissance au sujet des chakras et je vois pas trop ce que tu veut dire.
sittingbull
Messages : 165
Enregistré le : 03 févr. 2007, 09:18

Message par sittingbull » 08 mars 2007, 15:58

Si on a des probléme de thyroide, c'est quoi?
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 08 mars 2007, 16:06

La chasteté sans la sublimation de l'énergie à travers un haut idéal vécu ou un art appliqué peut stimuler excessivement la thyroïde et engendrer des maladies en rapport.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 09 mars 2007, 21:08

a écrit :La chasteté sans la sublimation de l'énergie à travers un haut idéal vécu ou un art appliqué peut stimuler excessivement la thyroïde et engendrer des maladies en rapport.
Quel est pour toi un haut idéal vécu?
Pourquoi un art aplliqué aurait un même impact qu'un haut idéal vécu?
Yog

Message par Yog » 09 mars 2007, 21:56

sittingbull a écrit :Si on a des probléme de thyroide, c'est quoi?
Fort probable que ce soit à cause de Tchernobyl.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 09 mars 2007, 22:05

Yog a écrit :
sittingbull a écrit :Si on a des probléme de thyroide, c'est quoi?
Fort probable que ce soit à cause de Tchernobyl.
Quel est le rapport?
Yog

Message par Yog » 09 mars 2007, 23:18

(Yog prenant le style de sittingbull et jugulé)

D'après toi ? :D
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 10 mars 2007, 11:06

Yog a écrit :(Yog prenant le style de sittingbull et jugulé)

D'après toi ? :D
Moi j'en sais rien je suis pas médecin. Mais tu penses que le nuage radioactif est la cause d'un problème thyroïdien?

Et toi sittingbull, pourquoi tu as posé la question sur la thyroïde?
Avatar du membre
Philippe*
Messages : 223
Enregistré le : 30 nov. 2006, 18:01
Localisation : France

Message par Philippe* » 10 mars 2007, 11:45

Yog a écrit :(Yog prenant le style de sittingbull et jugulé)

D'après toi ? :D
D'ailleurs ne trouves-tu pas qu'à la longue, ce style d'expression est un peu lourd sur un forum internet ? Qu'en penses-tu ? :lol: Enfin je dis ça, car ça me motive moins de venir si c'est pour passer du temps à chaque fois à trier parmi tous ces messages. Je ne pense pas être le seul, nous ne sommes pas sur un chat. Je n'ai rien contre Jugulé et Sittingbull, mais je crois qu'il faut le dire, ça rend le forum moins ergonomique.

Philippe
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 10 mars 2007, 15:49

Cher, phillipe*

Comprenant tou à fait ce que tu as voulu exprimé, je m'efforcerai à l'avenir d'allèger un peu ce style, que tu penses nuire à l'ergonomie de ce forum.
Néanmoins:
Philippe* a écrit :Enfin je dis ça, car ça me motive moins de venir si c'est pour passer du temps à chaque fois à trier parmi tous ces messages.
je ne saisi pas trop lorsque que tu employes le terme trier. Je convient parfaitement que dans toutes discussions, il y a des choses à mettre de côté, mais n'est-ce pas là le propre d'une discussion qui est de mettre le propre dans ses idées?
Peut-être attends-tu certaines choses de ce forum, choses dont je ne peut avoir connaissance si tu ne les exprimes pas.
Ne cherchant pas à me débattre contre l'idée d'un certain style, je ne saisit pas bien l'égalité mis en avant avec celui de sittignbull, car en fait le mode d'expression que nous employons, ne me semble être une caractéristique propre à ma démarche habituelle. Si tu prends le soin de lire certains de mes posts, il me semble que je n'employe guère systématiquement ce style.
Mais si il y a certains point sur lequel t'aimerais débattre, il est tout à fait possible comme à chacun d'ouvrir un sujet de discussion. Au vu des diffèrents que vous soulevez sur la manière de s'exprimer, un débat sur l'expression même pourrait, je pense, amener à développer des choses interessantes.

Avec amitié,
Vincent.
Avatar du membre
Philippe*
Messages : 223
Enregistré le : 30 nov. 2006, 18:01
Localisation : France

Message par Philippe* » 10 mars 2007, 17:32

Trier mentalement parmi tous ces posts pour en voir où en est la discussion, les messages des autres aussi. Sinon j'ai environ 8 ans d'expérience sur de nombreux forums internet, il y a souvent des "sélections naturelles" sur les forums parmi les posteurs, les forums sont ce qu'en font les modérateurs et ceux qui y postent. Ceux qui ne s'y sentent pas à leur place ont tendance partir. Enfin bon, sinon pourquoi pas ne pas mettre un chat ? Je me demande l'utilité d'un forum de discussion si c'est pour poster des messages lapidaires d'une demi-ligne ou d'une ligne avec des questions à répétition. Je tiens quand même à souligner que cela a peu d'importance en fin de compte, mais je voulais le dire et expliquer peut-être pourquoi il semble avoir moins de participation de la part d'autres membres.

Philippe
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 10 mars 2007, 18:50

Philippe* a écrit :Je me demande l'utilité d'un forum de discussion si c'est pour poster des messages lapidaires d'une demi-ligne ou d'une ligne avec des questions à répétition.
Je ne connais de méthode de discussion sans questionnement.
Mais il me semble qu'il faille pouvoir pratiquer une vertu pour que la discussion puisse être agréable pour tous.
Si on se lance dans des affirmations, on finit par se rendre compte qu'en fait on trouvera forcèment quelqu'un pour affirmer le contraire sans énormèment d'arguments raisonnés par autre choses que "untel a dit que".
Si on se contente de simples question, cela alourdit le forum et les réponses ne sont pas vraiment à la hauteur dans la plupart des cas.
Alors je pose une question, quelle est la vertu qui permette de maintenir une discussion, sans mener à la dérive?
(Je ne pense pas m'écarter du sujet (la rétention de sperme) parce qu'il me semble que cette rétention est aussi une recherce de la vertu.)
Yog

Message par Yog » 10 mars 2007, 19:58

Je suis d'accord avec Philippe et d'ailleurs je vous ai déjà demandé de ne pas alourdir le forum avec des dialogues qui finalement n'intéressent que vous (ou presque). Un forum n'est pas un chat et donc il est préférable d'étayer ses posts. (sans en faire de trop longs non plus, ce qui alourdit aussi)
Au final, les posts d'une ligne noient le sujet principal et finalement les infos intéressantes passent à la trappe. Comme le dit Philippe, s'il faut faire un tri dans les messages, les gens ne vont plus lire et aller voir ailleurs.

Quant à mon post sur Tchernobyl, je tenais à donner une autre alternative de cause de maladie thyroidienne. Les affirmations douteuses de , voulant tout expliquer par un problème sexuel (très freudien finalement), me paraissent être extrêmement limitées, pour ne pas dire rigides et obtues. Mais bon, comme il méprise ouvertement l'humanité, on ne peut pas demander mieux.
On sait que la radioactivité va aller se "nicher" dans la thyroide, provoquant des maladies et des cancers. C'est pour ça qu'il est conseillé de prendre une capsule d'iode en cas d'alerte nucléaire, afin de saturer la thyroide de iode pour que la radioactivité ne puisse pas l'attaquer. Je connais bien le sujet ayant un membre de ma famille atteint par des problèmes thyroidiens.

Maintenant, pour le sujet de la rétention de sperme, je pense m'être largement exprimé sur le sujet et pour résumer, je dirais que je pense que la voie du milieu me parait être la plus judicieuse. De plus, il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Lorsque l'être se transforme en profondeur, ce qui est lié à la sexualité "normale" se détache, et alors on entre naturellement dans la chasteté. Malheureusement, trop de personnes sont dans un processus d'imitation et ne font que gober sans réfléchir les écrits en les prenant pour des vérités. (il me semble d'ailleurs que le terme Vérité est à bannir de la démarche spirituelle, tant il égare)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 12 mars 2007, 22:23

C'est vrai que j'aime les questions réponses de Jugulé et Sittingbull, mais c'est vrai aussi que cela alourdi une discussion....
Je vous propose d'ouvrir une discussion et de faire un peu comme un chat... Je vais aussi voir si un chat serait possible, bien que je trouve cela sans grand interet....

Sinon je suis toujours autant amusé par nore Super et ses affirmations à l'emporte pièce, genre je suis Skippi Le Grand Gourou...
Skippi Le Grand Gourou a écrit :Le sperme et le sang sont le support du cinquiéme élément, à savoir l'Akasha.
Alors là c'est superbement du n'importe quoi....
Suffit juste d'ouvrir un livre sur les éléments (tattvas) et de lire...
Le sang est rzlatif à l'eau et donc trouve sa source dans Svâdhisthâna (centre du pubis lié à l'eau) et le sperme trouve son siège dans le centre du coeur Anâhata relatif au sensible et au toucher....
Le sexe étant lui aussi l'organe d'excelence du toucher il est lui aussi rattaché par sa fonction de procréation au coeur...
Dans les Yantras comme le Shri Yantra, le point central, relatif au coeur, est appelé "goutte de sperm de Siva"....

Certes, il est vrai qu'une personnalité est un ensemble énergétique plus ou moins hamonieux entre les chakras et que les gens ont tendance à tourner sur 1 ou 2 chakras et surtout de vivre les événements de la vie toujours en rapport avec eux, mais le coeur est une notion apportée par le Christ, elle date donc de 2007 années et fait partie de la composante humaine aujourd'hui, en sachant qu'un être humain n'est pas une pierre scélée dans la matière et que tout le long d'une journée tous ces centres sont sollicités...

Dire aussi qu'un homme se trouve dans un chakras est aussi débile de dire qu'une voiture se trouve dans un boulon d'une roue...
Tout le long de la journée nous passons d'un état à un autre et de ce fait notre structure énergétique est constamment sollicitée, la simple preuve est d'écouter quand on devient amoureux, énervé, ou possédé par une envie.... Nous verrons alors en nous s'ouvrir et se refermer nos chakras aussi rapidement que l'énergie peut se mouvoir...

Le coeur sera ouvert par milles et un stimulis, comme le sourire d'un enfant, un film qui nous ferra pleurer, la joie de revoir une personne aimée, la beauté d'un paysage.... Bref tout ce qui nous touche....
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 13 mars 2007, 11:19

Le sang étant obtenu et/ou donné volontairement ou non. Cette magie n'est pas synonyme de sacrifice même si elle peut y avoir recours. Cette magie est généralement reconnue comme très puissante puisqu’elle utilise un fluide contenant une énergie considérée comme vivante, et est le symbole de la « force vitale » de la « vie ». Le sang (tout comme le sperme) étant également dans plusieurs traditions, lié à l’akasha* ou à l’éther, on comprend l’importance et la puissance d’un tel élément.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 13 mars 2007, 14:51

Oui, c'est sur que si vas chercher les magiciens du monde là je ne peut que te donner raison, a mins de les laisser dans leurs illusions de magie...

Ta phrase est extraordinaire ...
Quotation:
Le sang étant obtenu et/ou donné volontairement ou non. Cette magie n'est pas synonyme de sacrifice même si elle peut y avoir recours. Cette magie est généralement reconnue comme très puissante puisqu’elle utilise un fluide contenant une énergie considérée comme vivante, et est le symbole de la « force vitale » de la « vie ». Le sang (tout comme le sperme) étant également dans plusieurs traditions, lié à l’akasha* ou à l’éther, on comprend l’importance et la puissance d’un tel élément.
Pas assez que ceux sont les magiciens du monde, ils font appel à des tradictions qu'ils ne nomment même pas... C'est pitoyable...

Tiens je te donne ma source, elle vient d'un homme reconnu comme étant un grand Yogi, un des rares hommes reconnu par l'inde comme étant un véritable tantrikas, M. Jean Papin. dans sa traduction des Yogas sutras de Patanjalis avec un eclairssissement sur le samkhya, il donne ce tableau et si cela ne te suffit pas je te donnerait encore quelques autres textes ...
Notamment elui de Ajit Mokerjee...

https://www.yoga-darshan.com/tattvas.htm

Allez bonne nuit ...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 14 mars 2007, 10:05

Tout ceci est épuisant...

Souvent, ce qui semble être n'est pas...

Mais comment transmettre...
Ta phrase me fait penser à ceux qui disent : "tu vois ce que je veux dire..."
Bien souvent ces gens qui disent cela ont peut-être un réel ressenti de quelque chose, mais cette chose est si diffuse qu'ils ne peuvent en parler car leurs idées ne sont pas claires...

Le cheminement traditionnel passe par 2 axes :
La pratique
La lecture des textes et la compréhension des textes, c'est à dire le fait extraodinaire de faire sien un texte !.

Dans ma démarche Tarka, le raisonnement a une place importante. C'est la raison de ce forum. Echanger sur la pratique et les textes.

Pour ma part j'aime corroborer ma pratique avec des textes traditionnels et dans le cas du sperme et de l'acte sexuel tout et n'importe quoi étant dit par toutes sortes de personnes, il vaut mieux tenter de chercher dans des textes précis et écrits par des gens étant reconnu comme de grand maitres, que de se laisser berner par la magie et des idées du genre "l'homme qui a vu l'homme qui vu la bête"…
Genre un "magicien" me dit : "je t'assure il y a des traditions où le sang et le sperme sont liés à l’akasha", je lui demanderais "lesquels ????"
De plus je ne peux que sourire en voyant que tire sa grande science de traditions Magiques et Hermétiques…. Chacun son chemin, moi il est rattaché à la tradition Indienne pas au charlatanisme…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 14 mars 2007, 11:02

D'une tradition à une autre on trouve quelques différences et notre humainté est rattaché au centre du feu (manipura) et qu'elle a comme évolution de trouver le coeur...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 14 mars 2007, 19:05

Tu m'amuses beaucoup , voila que tu prends un petit ton mielleux pour me dire que finalement j'aurai raison...

Je suis aussi de ton avis sur le fait que d'une tradition à une autre on trouve quelques différences, je dois aussi te dire que j'aime bien cette idée que notre humainté serait rattaché au centre du feu (manipura) et qu'elle a comme évolution de trouver le coeur...

Une chose reste cependant sans réponse c'est que ta réponse ne nomme pas les fameuses tarditions qui affirment qe le sanget le sperme seraient rattaché à l’akasha...

Quand au fait que Jesus serait un Grand Mage, il faudrait que tu nous dises ce que entrevois dans cette appelation de Grand mage....
On peut donner beaucoup de noms à des Grands Maitres, comme Jésus fut...

Enfin, en relisant mon dernier post, je ne vois pas où j'aurais fait des fautes et écris quelque chose de pas compréhensible...

Certes, je suis un peu dyslexique, parait-il que c'est une preuve d'intelligence :D :lol: :lol:, par contre je dois t'avouer que mon enseignement ne vient pas du tout des R+C, mais tu peux penser ce que tu veux de moi, cela met totalement égal... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 mars 2007, 09:43

a écrit :"chacun avance avec une lumière derrière soi éclairant le chemin parcouru". Chacun avance dans la nuit, et même si la lanterne des autres peut faiblement éclairer notre route, il n'y a qu'une chose qui vaille : l'expérience.

Il ne sert a rien de dire à quelqu'un qu'il va se brûler s'il ne sait pas ce qu'est le feu.
Entièrement d'accord avec cela, le chemin qui est a faire est de toute façon un chemin solitaire, nulle ne peut rien pour autrui, seul toi tu peux quelque chose pour toi...
Je trouve l'approche rigide

- La pratique trouve son origine (entre autres) dans le mimétisme des respirations et des positions adoptées automatiquement par des personnes en proie - disons - à un certain "état de grâce". Le yoga est donc à sa racine un chemin inversé. Il existe d'autres portes.
Triste vision du Yoga...
Certes dans notre monde la forme a pris plus de place que le fond. Nous sommes dans le monde de l'image et il faut tenter de comprendre déjà cela...
Mais si un jour tu assistes à un vrai cours de Yoga tu verras qu'au-delà de la forme c'est bien l'esprit qui est transmis. Que le mimétisme existe 1 seconde, juste celle avant de prendre la posture, puis que tout le reste devient une chance.
Quand au fait qu'il existe d'autres portes, je suis bien d'accord avec toi, seulement pour avoir passé beaucoup de temps à voir et pratiquer d'autres choses, je me suis rendu compte que beaucoup d'autres choses étaient souvent une palle copie du Yoga, un système dans lequel un individu pense avec son GROS EGO qu'il a atteint assez de choses pour "inventer" sa voie, de ce fait il devient juge et partie et part dans des boucles sans consistance....
Si tu as expérimentées d'autres portes, n'hésites pas à nous en parler, mais juste une chose, viens avec une vision juste et précise, avec un chemin lumineux à offrir, à partager...
- Les textes de l'Inde sont rattachés à une époque, une mentalité, une culture du passé. Les yogis ont entrevu des "vérités" qu'ils ont retranscrit, comme ils le pouvaient, avec les symboliques de leur temps. Il serait temps de moderniser ce langage et de l'assortir aux connaissances d'aujourd'hui. Je ne peux adhérer ni aux délires de (pardon ! ) ni à une interprétation stricte des tattvas ou autres.
On peut effectivement penser une chose comme cela, mais il me semble que c'est juste une idée pour celui qui voit passer un train et se dit, il roule vite jamais je ne pourrais monter dedans !

La marque du Yoga, sa trace, sa tradition est vivante, elle s'actualise tous les jours avec les millions de gens qui pratiquent. Réécrire tout le Yoga à la monde "d'aujourd'hui" me semble une perte de temps énorme... Il faudrait déjà pour celui qui tenterait de faire cela de faire 100% du tour du Yoga et une fois arrivé en haut, redérouler la pelote en sens inverse... Il me semble que pour celui qui sera arrivé en haut, l'intérêt de cette illusion sera totalement brûlé...

je vois dans cela la simple idée que nous ne souhaitons plus nous investir et être patient dans notre vie. On veut que les choses aillent vite, on est pressé et entendre qu'il faudra 12 ans minimum de pratique (dans la tradition) pur entrevoir une chose et pour beaucoup décourageant... Alors on fait une formation de professeur de Yoga qui dure 4 ans à raison de 2 Week-End par mois, et après royalement une centaine d'heures de pratiques sur 4 ans on sort avec un beau diplôme et voila là où s'arrête pour beaucoup la recherche...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Yog

Message par Yog » 15 mars 2007, 09:44

dans son éternelle quête d'être reconnu. :roll:
Je ne développerais pas mes dires
De toute façon, tu nous as habitué à ça, à ne pas développer. C'est comme le renard et le corbeau. A bon entendeur. 8)
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 15 mars 2007, 09:55

Je ne développerais pas mes dires car quelqu'un qui a un regard aussi amusé voire méprisant sur la Magie et l'Hermétisme ne mérite pas d'en savoir plus...

Ensuite il y a des forums consacrés à la question et ici on se cantonnera aux yoga, merci.

K.

Pourquoi tu m'aiguillone ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 mars 2007, 09:59

Parfois l'aiguillon fait avancer l'âne.... :wink: :D :lol: :lol: :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Yog

Message par Yog » 15 mars 2007, 10:20

a écrit :Je ne développerais pas mes dires car quelqu'un qui a un regard aussi amusé voire méprisant sur la Magie et l'Hermétisme ne mérite pas d'en savoir plus...

Ensuite il y a des forums consacrés à la question et ici on se cantonnera aux yoga, merci.

K.
On appelle ça une pirouette. :D
En tout cas, maintenant tu sais quel effet ça fait de subir un regard méprisant sur sa pratique. Donc maintenant tu sais quel effet tu fais sur certains lorsque tu méprises ouvertement leur vie ou leur pratique. Penses-tu qu'on puisse communiquer sincèrement dans ces conditions ? :wink:

PS : je précise que ce n'est pas la Magie ou l'Hermétisme que je critique, mais essentiellement les pratiquants qui sont dans une attitude rigide ou fermée. Et je pense aussi que les authentiques pratiquants de ces disciplines ne sont pas légion sur le net.
Avatar du membre
Philippe*
Messages : 223
Enregistré le : 30 nov. 2006, 18:01
Localisation : France

Message par Philippe* » 15 mars 2007, 10:32

Personnellement je me permettrai de critiquer en disant que bon nombre d'adeptes que ce soit dans le Yoga, le Tantra, la Magie, l'ésotérisme me semblent investis par des forces malsaines, asouriques. Aussi j'évite de fréquenter régulièrement certaines personnes pour ce qu'elles peuvent véhiculer dans ce genre de milieu.

Philippe
Yog

Message par Yog » 15 mars 2007, 10:45

Tout à fait d'accord avec toi Philippe.
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 15 mars 2007, 11:33

Philippe nous écrit:
Personnellement je me permettrai de critiquer en disant que bon nombre d'adeptes que ce soit dans le Yoga, le Tantra, la Magie, l'ésotérisme me semblent investis par des forces malsaines, asouriques. Aussi j'évite de fréquenter régulièrement certaines personnes pour ce qu'elles peuvent véhiculer dans ce genre de milieu.

Yog lui répond:
Tout à fait d'accord avec toi Philippe.

Vous êtes mignons tous les deux, vous me faites penser à deux poissons rouges dans un bocal venant de se mettre d'accord sur leur compréhension de l'Univers :lol: :lol: :lol: ............

Tu as raison Philippe, reste dans ton bocal, tu risquerais de choper un asura à fréquenter cette faune, tu pourrais y perdre ta "pureté" :lol: :lol: :lol:.....

, le yoga, un chemin inversé ?? Que fais-tu ici alors, sinon perdre ton temps...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 mars 2007, 11:51

a écrit :Denis, ta réponse tombe tellement à côté de la plaque et est tellement obtuse qu'elle me laisse sans voix
Je veux bien accepter ta remarque, j'en reste moi aussi assez étonné, il ne me semble pas qu'il y avait un coté négatif dedans et que j'étais tant à coté de la plaque, peut-être peux tu prendre le temps de tout relire et de me dire ce qui ne te convient pas, cela me permettrait d'entrevoir que je t'ai répondu avec "des lunettes de yoga", cela pourrait être une chance pour moi...

Sinon, j'ai mis une aide pour vos posts ici, toi et devrait la lire pour pouvoir répondre facilement...
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... .php?t=442

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Yog

Message par Yog » 15 mars 2007, 12:54

a écrit :Philippe nous écrit:
Personnellement je me permettrai de critiquer en disant que bon nombre d'adeptes que ce soit dans le Yoga, le Tantra, la Magie, l'ésotérisme me semblent investis par des forces malsaines, asouriques. Aussi j'évite de fréquenter régulièrement certaines personnes pour ce qu'elles peuvent véhiculer dans ce genre de milieu.

Yog lui répond:
Tout à fait d'accord avec toi Philippe.

Vous êtes mignons tous les deux, vous me faites penser à deux poissons rouges dans un bocal venant de se mettre d'accord sur leur compréhension de l'Univers :lol: :lol: :lol: ............

Tu as raison Philippe, reste dans ton bocal, tu risquerais de choper un asura à fréquenter cette faune, tu pourrais y perdre ta "pureté" :lol: :lol: :lol:.........
Pour quelqu'un qui veut se retirer du monde, je trouve cette remarque amusante. :D Hihi, tu me fais rire , tu sautes sur la moindre chose pour faire diversion et ainsi ne pas répondre aux vraies questions qui te sont posées. Continue donc ainsi de fuir, ça te va très bien. 8) Tu cumules les contradictions. :roll:
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 15 mars 2007, 14:31

Denis a écrit :par contre je dois t'avouer que mon enseignement ne vient pas du tout des R+C
Bon je comprend plus ...??
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 mars 2007, 17:12

C'est évident que la trasncendance ne peut être définie par des mots, vu qu'elle transcende tout....

Au-delà de tout cela, il reste un sentiment étrange de ces derniers posts entre toi et moi (on laisse de coté le Ghavan :D pour un petit instant), je ne vois pas le fils conducteur, tu essayes de dire des choses, sans les dires, j'essaye de mettre des mots dessus mais il ne te conviennent pas...
C'est une sensation qui se résume à ma première phrase, celle que des gens disent "tu vois ce que je veux dire"... Bref, j'ai l'impression que, comme beaucoup d'entre nous moi y compris, tu vis de belles choses et que tu as du mal à les transcrire par des mots.
De ce fait apparait souvent chez nous, des problèmes qui ne sont que des problèmes de communication verbiaux, et avec cela apparait rapidement aussi un peu de frustration et donc de l'agessivité...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 mars 2007, 17:21

a écrit :
Denis a écrit :par contre je dois t'avouer que mon enseignement ne vient pas du tout des R+C
Bon je comprend plus ...??
Tu es de plus en plus étrange mon pauvre , ou il faut que tu arrêtes la moquette ou que tu commences la masturbation... :lol:
Si j'ai dis que j'avais passé quelques petites années ches les R+C, je ne crois pas que depuis que le forum existe j'en ai parlé beaucoup (1 ou 2 fois grand max), il me semble que depuis le début je parle et témoigne d'un chemin parcouru dans le yoga...

C'est bien parfois d'ouvrir le yeux sur le reste du monde et de tenter de le voir, l'écouter et surtout l'entendre... :roll:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 mars 2007, 18:38

a écrit :Ca, c'est certain !!! Mais c'est aussi vrai que sur ce forum il y a une tendance à "casser" tout ce qui ne se situe pas dans la ligne.
Je te trouve bien sévère, beaucoup de gens disent l'inverse, mais tu as le droit de penser ce que tu veux... Maintenant il faudrait savoir ce que entends par lea ligne ???
a écrit :Quelqu'un sur ce forum connaît-il cet état où le "yoga", les mudras, la connaissance des nadis, est naturelle au corps ? Où il n'y a rien à apprendre, rien à décider, juste à laisser faire ?
Pour ma part je n'ai pas de réponse à formuler sur cette idée, ou hypothèse...
2 "solutions" apparaissent, soit tu as une sensation très fine de tout cela est c'est une grande chance pour toi, faudra que tu en face de toute façon quelque chose, et là, tu entres dans le chemin et la réalité de la pratique, soit c'est une douce illusion...

Il me semble que pour en savoir plus, il faudrait que tu tentes de mettre des mots sur ce qu'est nadi, mudra, Yoga, tout cela est très vaste on passe de la connaissance du corps (nadi) à la connaissance des sceaux et gestes dit parfois "secrets" et en fini par l'esprit dans une vision qui est le Yoga....

Cela couvre de grands domaines, où maitriser tout cela demande pour beaucoup des dizaines d'années, alors lance toi et simplement peux tu répondre à cela : qu'est ce que les 3 principaux Nadi du corps ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 mars 2007, 21:52

a écrit :Tu me parles de sushuma, ida, pingala, dans la tradition indienne, mais ce n'a en vérité aucune importance de les nommer ainsi ou autrement.
Nous y sommes, bien sur que le nom de ces "choses" n'a pas grande importance, les perception, couleurs, sens, vibrations, aspects physiologiques, psychologiques, énergétiques, conscience....

Sur une technqie comme Bhairavi Mudra que peux tu dire aussi ???

Je ne cherche pas l'affront, juste à voir ce que tu peux dire...

Amicalement

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 15 mars 2007, 22:57

Comment veux-tu que je sache empiriquement ce que veut dire Bhairavi Mudra ? Pour la nature, cela n'a aucun sens... D'où le problème de communication...
Certes, le problème de communication commence quand tu dis que tu connais les mudras, non tu ne connais pas les mudra, mais cela n'est pas grave...

Il continue quand tu dis connaitre les choses intuitivement, car là on entre dans un domaine où pour l'instant tu n'as rien dit de concret, ce qui laisse tout supposer mais aussi rien supposer du tout, alors le doute s'installe...

Pour communiquer, nous devons employer des mots intelligibles, et formuler des phrases concrètes, là est ton problème de mettre des mots sur des choses que tu vis, car bien audelà des mots, tu vis des choses réellement, et sur ça je n'ai pas de doute...
De ce fait, il est difficile à quelqu'un de se faire une idée de quel chemin et quelles expériences tu as vécu et tu vis.
Nous sommes dans la nébuleuse...
Si tu habitais près de chez moi, je te dirai, laisse tomber les mots et pratiquons ensemble, mais, mais.....

Oui, je peux te répondre que le Yoga n'est qu'un outils et que soit une personne n'a jamais rien vécu en dehors des actions dans le Yoga et espère par la pratique toucher l'esprit, soit la personne à fait du Yoga pour comprendre et mettre des mots précis sur toutes ces choses qu'elle vit et à vécu, toutes ces choses relatives à l'esprit et nom à la grammaire du Yoga.
Alors le Yoga va aussi lui permettre de mieux maitriser ses qualités pour avancer...

Un don reste une salle manie si il n'est pas travaillé...

Nb, pour moi c'est la deuxième solution, le Yoga m'a permis de comprendre et maitriser "un peu" toutes les expériences mystiques que je peux vivre...
Il me permet de les revivre, de ne plus être le jouet mais de jouer avec tout cela, puis il me permet aussi de mettre des mots pour transmettre tout cela...

Bien à toi
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 16 mars 2007, 09:49

tu te trompes complétement sur le ton et l'humeur de mon post...
Encore une fois je tente de mettre des mots sur ce que tu dis et cela semble ne pas te convenir et tu te braques... Comprends que, ni je me "dresse" et encore moins je m'énerve...
Pour tout te dire, ce genre d'état d'ame n'est pas là souvent chez moi...

Je tente alors encore une fois de mettre des mots sur ce que tu dis, juste pour essayer de voir et comprendre ce que tu peux vivre.
Puisque tu as dis que tu connaissais intuitivement les mudra dans le premier post de notre discussion.
Penses tu que les mudra s'arrête à de silmples positionnements de doigts et de mains ?
Comment bloquer Apana et Prana dans le coeur ?
Quel est le sens de Apana et Prana ?
Tout cela est un énorme champs d'exploration qui - à mon avis - n'a pas sa place sur un forum.
Oui, veux tu en dire plus ou pas, ou souhaites tu rester à une vision vague ?

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 16 mars 2007, 12:17

et que pensez-vous de la nécessité de la rétention du sperme ?
Yog

Message par Yog » 16 mars 2007, 12:32

a écrit :... et que pensez-vous de la nécessité de la rétention du sperme ? :)
Image
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 16 mars 2007, 12:50

Image[/quote]

Oh la la va falloir qu'on vous sorte de là !!!
Yog

Message par Yog » 16 mars 2007, 12:54

a écrit :
Yog a écrit :
Image
Oh la la va falloir qu'on vous sorte de là !!!
Image
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 21 mars 2007, 11:44

a écrit :J'essaye aussi à travers le côté "ras du sol" des réponses de faire comprendre à Denis, qu'il y a les mots sanskrit (leurs définitions, on les trouvent exposées de manière très savante partout) et puis les phénomènes et les sensations qui ne s'identifient pas à des paroles.
Cela est bien gentil de ta part...
Mais je n'en suis si sur que cela...
Certes l'absolu ne peut être décrit par des mots, quoi, bon nombre de poètes et philosophes ont écrit de merveilleuses choses dessus

Tu sais, je suis un technicien, dans mon ame il y a vison technique, vision dans l'espace, et en même temps un mystique.
J'ai appris une chose dans le technique, c'est qu'une sensation peux se mettre par mot.
Quand on dit d'une voiture qu'elle sous-virre, cela est claire pour tous les techniciens.
Faut-il encore avoir pris le temps de vivre et incorporer tous les mots de la science.
Mais l'énorme avantage, c'est qu'il est alors possible d'échanger clairement et même d'enseigner des choses...

Finalement je ne crois pas au mots "ras du sol", il nous faut combler les lacunes de partout, ce que nous sommes n'est pas assez !!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Khavan
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:18

Message par Khavan » 21 mars 2007, 12:09

Des mots restent des mots mais je crois que si nous pouvions éveiller nos perceptions ce qui serait des phénomènes incompréhensible donc non traduisibles pourraient trouver une explication rationnelle et donc transmissible et utile au plus grand nombre. Le cerveau gauche doit interpréter les ressentis du cerveau droit ! Sinon l'expérience ou le phénomène ne sert à personne sinon à celui ou celle qui l'a vécue.

Parce que (AAAAAAAAAA, gentille AAAAAAAAAA...)

il faudra aussi dépasser les "phénomènes" et les "sensations" lesquelles n'appartiennent finalement encore qu'au monde "phénoménale". L'approche "technique" ne s'arrêtera qu'au Nirvikalpa Samadhi là où l'approche "technique" est impossible et illusoire. Avant cela on est et on reste dans le monde des phénomènes donc il est toujours possible d'approcher ces "phénomènes" avec un esprit "scientifique".
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 21 mars 2007, 22:10

Rho !!! Ben voila que je suis encore bien d'accord avec toi !!! :D :lol: :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
shantiom
Messages : 1
Enregistré le : 19 févr. 2007, 19:39
Localisation : ardennes
Contact :

Message par shantiom » 25 mars 2007, 14:15

la continence voici la grande question.
surtout a cette epoque ou l'on nous pousse toujours dans le sens de la prouesse sexuelle. tout ce qui est média fait croire a toute notre eunessse qu'il faut etre la bombe sexuelle du coin . (clip, film,emission ect....)tout est fait en ce sens, regarder bien avec un peu de recul et vous verrez.
j'ai moi meme 40 ans etant passer moi aussi par cette periode( et ayant encore beaucoup de mal a m'en sortit :D )
je vous soumet donc une xperience qui m'est arrive a ce sujet
j'ai decouvert le yoga a l'age de 15 ans, je regardais un reportage sur le christ ou il racontait que celui ci aurait vecu en inde pendant une periode de sa vie ou il eu divers maitre yogi . Et a un moment de ce reportage ils
représentérent le christ en position du lotus avec tous les chakras ouvert.
a ce moment alors que je ne regardai cette emission sans plus ,la un déclic s"est fait je suis reste subjugué par cette image ,et jeme suis dit voila c'est CA ce que je cherche, et le lendemain j'ai acheter mon premier petit manuel de yoga.
a partir de ce moment je me consacrai a part l'ecole , aux asanas ,pranayama, concentration ,meditation, lecture jepensai yoga du matin au soir (mes etudes en ont meme prit un sacré coup).
j'avais quelque bons resultat (en yoga pas a l'ecole) moi qui etait timide,pudique et assez conplexer tous cela etait parti et j'allai de l'avant
j'abordai les filles sans problemes alors qu'avant j'aurais rougi sans avoir su dire un mot et je me sentai vraimnet bien dans ma peau .mais cela etait quand meme un peu court comme resultat.
j'usquau jour ou je decidai de me concentré sur un mandala celui si je l'ai apprit plus tard etait le shri yantra que j'avais dessiner avec un marqueur noir sur un papier d'emballage doré que j'avais accroché sur le mur de ma chambre,j'uste a la bpnne hauteur pour que mon regard tombe sur le point central une fois assis en position du lotus.
et me voila en train de me concentredessus comme je l'avais deja fait sur
une flamme de bougie ou d'autre image ou astre , je me decidai donc a fixer ce point central en eliminant tout autre pensée ce qui ne m'etait pas trop aisé mais atteind quand meme ,au bout d'un temps assez court je commencai a voire les figure geometrique en relief puis elle commencere a tourner dans mon esprit , malgré queje savais que c'etait ma vision qui me jouait des tours je continuait a rester fixé sur le point central quand tout a coup mon pouls c'est accelerer sans raison apparente ,puis ma respiration c'est comme arreter el j'ai commencer a ressentir une douce chaleur tres agréable en bas du dos ,magré toutet tres difficilement j'ai continuer a fixer le point cental tout en ressentent cette chaleur monter le long de ma colonne vertebral , plus celle ci prenait de l'ascension et plus celle ci etait agréable et bons mais je controlai malgré tout ,
j'usquau moment ou ceci arriva au sommet de ma tete .
la ce fut comme une prodigieuse explosion de lumiere blanche bleutée,je n'avait plus aucune notion de mon corps j'avais l'impression d'etre sans limite, infini et dans une paix et un bien etre dont rien n'a d'equivalent sur terre . puis j'ai eu peur je me suis contracter et revenus (sur terre) comme avant mais avec une joie infini .
oui ce n'etait pas des histoire a dormir debout c'etait réel je l'ai vécu.
quelque temp aprés j'ai réessayer mais le probleme etait que des que celle ci commencait a s'eveiller je me contractai par peur . car j'etait jeune et je me demandai ayant lu apres des articles disant que cela pouvait etre dangereux, si je n'allais pas rester coincer de l'autre coté.

aprés cela je vecut une vie normal comme beaucoup de monde avec ces haut et ces bas .
avec un probleme en plus. retrouvé la sensation que j'avais vecu par cette expérience.
et comment,
je vous le donne en mille , et oui
par le sexe .
car meme si l'orgasme en ai trés trés loin c'est ce qui ce rapproche le plus de ce que j'ai vécu.

donc je suis passer par une folie sexuelle , (ou je doit presenter mes excuses a mes partenaire ) que rien n'aurait put eteindre .j'usqu au jour en j'en ai prit conscience.
depuis je pratique l'amour sans allez j'usquau bouquet final.
ceci depuis tres peu de temp et deja quand je medite dessus je recommence a ressentir cette douce chaleur que je n'avait plus ressenti depuis plus de 20 années
en esperant que celle ci atteigne le sommet comme elle l'a deja fait .

ci ceci se réalise je vous tiendrai au courant

je souhaite que mon cours témoignage pourrat vous servir d'une façon ou une autre atteindre votre but .

et en vous remerciant d'avoir prit le temp de le lire en oubliant les fautes

je remercie aussi les créateur,inspirateur et administeur de ce forum.

AMOUR ,PAIX,SAGESSE


Edit Yog : pour plus de clarté, j'ai remis le texte dans sa dimension normale et ainsi que la couleur.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 25 mars 2007, 21:21

Merci ShantiOm pour ton témoignage très beau et bienvenue sur le forum !

Le ShriYantra est effectivement un superbe yantra pour la concentration.
Peut-être qu'en faisant un peu de yoga et en tentant du pranayama la perception de l'énergie reviendra plus facilement.
Continues tu à faire du Yoga ?

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Charles
Messages : 13
Enregistré le : 29 mars 2007, 17:30
Localisation : centré

Bonjour à tous

Message par Charles » 30 mars 2007, 18:24

Dans la quête spirituelle, le Tantrisme est très intéressant à expérimenter.

Agé de 49 ans, je pratique le yoga sous différentes formes depuis l’âge de 20 ans. Ma compagne quant à elle, suit des enseignements issus de philosophies traditionnelles chinoises. Si nos concepts sont différents ainsi que nos mots employés pour décrire nos expériences, une communication entendue s’est établie pour témoigner de nos ressentis vécus et partagés ensemble. Aussi notre témoignage se voudra simple.

Ce qu’il nous semble primordial de témoigner sur le sujet de ce forum c’est que le tantrisme :
1 Se vit en couple. (En solitaire : bof… perte d’énergie. En réunion de plusieurs couples : une grande puissance énergétique est rencontrée et partagée, mais cela ne concerne plus la dimension spirituelle selon nous).
2 Se partage dans une attitude de désir, d’amour, de confiance, de bonheur, d’innocence, de délicatesse… d’intro et extraversion attentives. (tous les chakras participent)
3 Se savoure en cherchant pour l’homme à maîtriser sa semence et pour la femme à maîtriser ses ardeurs (temporiser, moduler, stimuler). Afin que l’éjaculation ne soit plus un objectif ni un contre objectif obsédant. Afin de savoir dissocier la jouissance de l’éjaculation pour l’homme. Afin de savoir dominer ses vagues de jouissances et son besoin de recevoir le cadeau chez la femme. Pour expérimenter un partage et une fusion charnelle toujours plus intense qui pourra alors être associée à une expérience spirituelle.
4 Permet de procéder à des échanges énergétiques dans une offrande réciproque de tout l’être. Alors les deux énergies ainsi épousées créent une résultante énergétique puissante et équilibrante.
5 Favorise alors la fusion des deux êtres en un seul, chacun expérimente l’unité et l’androgynat (fusion d’énergies féminine et masculine).
6 Eveille naturellement la Kundalini. La Kundalini s’élève et baigne chaque chakra jusqu’au sommet de la tête pour générer l’extase. (Donc aucune incompatibilité entre sexualité et voie mystique).

Remarques :
1 L’éjaculation ne constitue nullement un problème. Sinon que son arrivée interrompe le rapport amoureux dans son aspect physique mais pas vibratoire, car la sensation d’unité perdure longtemps jusqu’à même nourrir l’union du couple dans sa vie quotidienne.
2 Nous pratiquons donc une forme de rétention pour retarder l’éjaculation sans la redouter ni l’interdire, ceci comme un art de vivre et de partage tant sexuel que spirituel.
3 Plutôt que de perdre de l’énergie, c’est exactement le contraire qu’il se produit tellement chacun se ressent empli d’un complément énergétique épanouissant.
4 L’extase peut bien évidemment être atteinte grâce à de nombreuses voies différentes et autres que le tantrisme. L’extase est la résultante d’une montée de l’énergie Kundalini et d’une descente de Lumière spirituelle…

Amour et Conscience
Yog

Message par Yog » 30 mars 2007, 19:10

Merci Charles pour tes propos que je trouve très équilibrés et qui sonnent juste à mes yeux. Tu ne fais que confirmer ce que je pensais déjà. :)

Et bienvenue sur le forum.

Au plaisir de te lire. :)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 30 mars 2007, 23:11

Charles a écrit :1 L’éjaculation ne constitue nullement un problème. Sinon que son arrivée interrompe le rapport amoureux dans son aspect physique mais pas vibratoire, car la sensation d’unité perdure longtemps jusqu’à même nourrir l’union du couple dans sa vie quotidienne.
Oui, je suis bien d'accord avec toi, de plus il faut entrevoir que l'énergie qui mise en place est très forte, et dépasse la perte d'énergie de l'éjaculation.

C'est comme l'dée que de ne pas manger cela ou ceci va nous permettre d'aller plus loind dans la pratique, quand une forte énergie est là, en premier elle ne vient pas de nous, mais nous la captons, et elle est bien supérieure à l'effet d'un petit morceau de viande digéré dans le ventre...

Parcontre Charles, ce que tu décris là n'est qu'un pourcentage infime de la réalité du tantrisme et je ne te rejoint pas un instant sur le fait que le tantrisme se vivrait en couple.... certainement à la mode de notre temps et au vu des sites débils qui mettent en avant la sensualité plus que le tantrisme...
Juste un repère, penses tu qu'un trantrique Shivaïte Yogi, nu avec les 3 lignes sur le front de l'apartenance à shiva vive avec une femme en couple, ou encore les rimpotches de la voie du vajrayana ???

le tantrisme est bien plus que tout cela...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Charles
Messages : 13
Enregistré le : 29 mars 2007, 17:30
Localisation : centré

Message par Charles » 31 mars 2007, 00:37

je ne témoigne que de mon expérience personnelle et je laisse aux autres leur part de témoignage. Les gens dont tu me parles, je n'en vois que lorsque je voyage en Inde. mais je ne vois aucun de ces gens en occident.

Du Tantrisme et de la philosophie du Yoga en général, je ne me sers que de ce qu'il m'est utile pour avancer et aider les autres à avancer dans notre société moderne, occidentale et dite civilisée.

Autrement dit, ce qui m'intéresse du yoga est uniquement ce qui peut être adapté dans notre société occidentale, ce qui l'agrémente et l'enrichit.
Si j'ai même lu quelques livres de sages orientaux, il ne me servent qu'à m'élancer toujours plus loin dans ma quête mystique. Et plutôt que de citer leurs écrits, je préfère témoigner de mes modestes expériences car celles là sont véritablement vécues et éprouvées. Ces témoignages risquent d'être donc plus utiles, et encore... qui sait...

Commence donc déjà à témoigner des premières étapes du Tantrisme avant d'en évoquer les étapes suivantes. Ces premières étapes sont nécessaires pour les jeunes yogis en âge de se marier. sache donc aborder les futures étapes du renocement plus tard dans ta vie, en temps et heures. Surtout sans bruler les étapes pour éviter de se casser la gueule. Il est bon de savoir monter marches aprés marches sans arrogance ni prétention. Vivre déjà l'extase tantrique avec son ou sa partenaire est une sublime expérience de vie dont il serait dommage de se priver. Expérimenter ensuite l'extase et l'expansion de conscience dans chaque méditation est réservé aux initiés, sanyasins, aux quelques rares moines et renonçants dont c'est le destin... L'illumination quant à elle est réservée aux élus et à tous ceux qui ne se sont pas fait bouffés avant par les petits cochons !!!

Tu avoueras donc qu'il soit quand même préférable de rencontrer l'extase tantrique dans le plumard avec sa copine que de se mortifier tout seul dans le froid et l'exercice de quelques malheureux asanas sans savoir véritablement ce que l'on recherche dans sa vie... parce ce que l'on n'aura pas su vivre les étapes préliminaires. Le yoga ne doit pas non plus représenter une voie pénible et ardue mais au contraire un complet épanouissement de soi et de ceux qui nous entourent...

maintenant, à chacun son chemin...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 31 mars 2007, 01:49

Tu avoueras donc qu'il soit quand même préférable de rencontrer l'extase tantrique dans le plumard avec sa copine que de se mortifier tout seul dans le froid et l'exercice de quelques malheureux asanas sans savoir véritablement ce que l'on recherche dans sa vie... parce ce que l'on n'aura pas su vivre les étapes préliminaires. Le yoga ne doit pas non plus représenter une voie pénible et ardue mais au contraire un complet épanouissement de soi et de ceux qui nous entourent...
Non, je n'avoue pas....
Faudrait encore que nous soyons d'accord sur l'extase tantrique...

Non, je n'avoue pas....

Je ne vois pas là la même chose. Je ressens trop le coté "complaisant" à la mode actuelle. Je vis une belle sexualité avec ma femme, mais pour moi cela n'a rien de grandement spirituel...
Affectif, charnel, puissant, beau, fort, oui…. Mais spirituel ????
Je crois que pour arriver à cela il faut déjà posséder de belles possibilités au niveau de la maitrise de ses énergies, mental, corps...

Je donne des cours de Yoga depuis plus de 20 ans et j'avoue, là par contre, que le Yoga à permis à beaucoup de personnes de trouver de la lumière, de la beauté, de se dépasser et surtout de se prendre en charge en laissant un peu de coté les croyances et fantasmes.

Je ne dis pas que tu n'y arrives pas, je pense et dis que la voie que tu cites est encore bien plus étroite et les possibilités de tomber bien plus grandes.

Pour finir, dans cette "fumeuse" voie du tantrisme sexuel, je ne vois pas de maître authentique capable d'enseigner quelque chose de cohérent...
Que des gens qui font mumuse et qui deviennent juges et parties...

Personnellement je pense que la voie n'est pas une partie de plaisir, la force, le courage, la ferveur, l'humilité, le respect me semblent les bons ingrédients et ils ne riment pas avec "grosses marades", même si j'aime bien rire et ne m'en prive pas…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 31 mars 2007, 01:51

Charles a écrit :Le yoga ne doit pas non plus représenter une voie pénible et ardue mais au contraire un complet épanouissement de soi et de ceux qui nous entourent...
Oui mais pour certains se "mortifier tout seul dans le froid et l'exercice de quelques malheureux asanas " apporte autant de joie et d'épanouissement que de partager "l'extase tantrique avec sa partenaire", c'est ce qui est à mon avis difficile à comprendre en en occident. Mais chacun sa voie comme on dit et il n'y en a qu'une par personne.
Charles
Messages : 13
Enregistré le : 29 mars 2007, 17:30
Localisation : centré

Message par Charles » 31 mars 2007, 11:01

Qui a dit que la vie devait être pénible ? Qui a dit que la voie mystique devait être un chemin de croix ? Chacun témoigne de ce qu’il vit et reçoit humblement de la vie ce qu’il y apporte.

Denis a dit :
P
ersonnellement je pense que la voie n'est pas une partie de plaisir, la force, le courage, la ferveur, l'humilité, le respect me semblent les bons ingrédients et ils ne riment pas avec "grosses marades", même si j'aime bien rire et ne m'en prive pas…
Dommage que tu ne saches associer force, courage, ferveur, humilité avec plaisir ni bonheur… sur ton chemin de vie Denis. Mais qui sait ? Il n’est jamais trop tard pour…

Il a neigé hier en Normandie, parait-il. Ils ont du s’éclater à faire des glissades sur leur chemin. Il y aura bien eu quelques tristes pour encore râler. Mais les innocents et ceux qui ont su le rester ont dû bien s’amuser…
Ici en Bourgogne nos chemins se verdissent d’herbe bien verte parsemée d’innombrables pâquerettes annonciatrices de Pâques et du printemps…
Nos amis les arbres font remonter leur sève depuis quelque temps déjà que leur réveil est amorcé. Leur Kundalini a même éveillé la floraison tantrique de certains qui ont déjà élancé leur pollen aux quatre vents. Bientôt leur Kundalini alimentera chacune des branches jusqu’à son extrémité et alors les feuilles apparaîtront comme par enchantement naturel. Ces feuilles comme autant de capteurs de la Lumière qui inondera à son tour chaque arbre jusqu’à ses racines terrestres. Alors ainsi chaque arbre saura redevenir, comme chaque année, le parfait yogi qu’il est, le parfait lien entre le Ciel et la Terre, entre la Lumière et l’Energie, entre l’Esprit et la Matière.
Merci Mère Nature de ton perpétuel enseignement chaque année. Tes journées rendues plus douces nous permettront bien vite d’aller rêver et méditer parmi nos amis tantrikas les arbres. Merci de nous extasier de tes enchantements naturels. Merci Mère la Terre d’élever en chacun de nous la sève et l’énergie de tes questions afin que chacun de nous serve au mieux de lien et reçoive du Père le Ciel les réponses lumineuses de l’Esprit. Merci la Vie de me permettre d’être ce yogi, ce lien toujours plus compétent… ce serviteur de cette éternelle union.

Combien le chemin promet de nouveau d’être exaltant et extatique en ce printemps 2007… Alors, vive l’éclatade.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 31 mars 2007, 11:52

Ne crois pas Charles que je suis "un peine à jouir"... :D :lol: :lol:
ce que tu écris là est depuis longtemps chez moi une réalité et méditer et pratiquer dans les bois est une réalité que je ne peux me passer plus que de quelques heures, hivers, automne, printemps ou été, par tous les temps la communion avec la mère nature est une fête.

Cependant, plus que tout, j'aime entrer dans une salle vide, dans la pénombre, faire attention à ne pas faire de bruit en marchant, en bougeant, venir allumer une bougie, de l'enscens, sentir le bois du parquet et les vielles pierres chargées de méditations. Là, dans le silence, m'assoir et dans l'immobilité sentir venir la conscience qui pointe fulgurante et lumineuse....
Voila le coté du père, et comme le disait Jesus, "je n'ai pas de mère"...

Entre une "grosse marade" entre pots, dans les bois, à moto, dans un resto, ou je ne sais encore où, et le fait de se retirer du monde dans l'immobilité, le silence la pénombre, mon choix est clair et sans appel.
Même si pour moi tous les instant de la vie ne restent qu'une danse et que j'utilise tout cela vers la prise de conscience.

Ce que je dois aussi dire, c'est que, comme le dis très bien Jugulé, ce choix du silence, de l'immobilité, de la pénombre m'apporte 1000000000 fois plus de bonheur et de joie, que ce plaisir là est imcomparable à la ronde des sens...

Dans cette immobilité, juste une goutte d'eau qui tombe dans la vasque de la fontaine et mon esprit s'envolle, juste un sifflement d'oiseau et...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Charles
Messages : 13
Enregistré le : 29 mars 2007, 17:30
Localisation : centré

Message par Charles » 31 mars 2007, 13:01

Dans cette immobilité, juste une goutte d'eau qui tombe dans la vasque de la fontaine et mon esprit s'envole, juste un sifflement d'oiseau et...
Ah voilà que cette image du Saint Graal dont tu témoignes m'interpelle beaucoup plus que tous les écrits des saints moyenâgeux valables en d’autres temps.

Ton témoignage est très beau et j'adhère complètement. Je n'ai aucun pote motard et pourtant le vacarme assourdissant de cette société humaine n'altère en rien mon silence intérieur ! ni mon écoute attentive du chant des oiseaux…
Savoir s’intérioriser et contacter le silence intérieur dans notre pratique yogique est primordial. Savoir rester relié au silence intérieur malgré le vacarme extérieur assourdissant c’est savoir aussi rester relié au Soi à chaque instant de notre vie dans l’ici et le maintenant. Afin que ce silence nourrisse chacun de nos actes, de nos pensées et de nos ressentis dans une attitude d’acceptation humble et totale. Afin que la qualité de cet état d’être si raffinée puisse s’infuser dans chaque instant et nous permette d’apprécier la vie manifestée dans son entièreté infinie de toutes possibilités.
L’éclatade n’est pas forcément tapageuse. C’est un grand sourire intérieur chargé d’innocence, de compassion, de silence et de toutes les valeurs expérimentées au niveau du Soi. C’est la grâce. Grâce dont j’aimerai lire aussi quelques témoignages sur ce site consacré à la démarche spirituelle du Yoga. Grâce dont tu viens précédemment de nous en offrir TON témoignage d’ailleurs. Car TON témoignage actuel a tellement plus de valeurs selon moi que ceux des temps anciens.

Songez qu’en des temps anciens, quelques rares sages procédaient à beaucoup d’efforts quasi surhumains pour découvrir et garder vivace la flamme de la connaissance allumée. Ces gardiens de la flamme ont eu certes de grands mérites. Mais les temps ont changé et la lumière peut librement se déverser sur chacun à condition qu’il sache se rendre disponible. Ceci est possible car beaucoup d’êtres canalisent la lumière et le silence et, par un phénomène de cohérence, cela favorise que le chemin soit plus ouvert aux nombreux quêteurs de vérité à notre époque. La connaissance se communique plus librement. Et ce, malgré le bruit incessant sur toutes les ondes...
Les procédés anciens peuvent donc sembler obsolètes même si les valeurs du New Age semblent souvent si ‘farfelues’. Mais plutôt que d’opposer les différences, combien il est agréable en conscience d’unité d’observer comment plus rien ne s’oppose et que Tout témoigne de sa part de vérité.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 31 mars 2007, 19:13

Merci pour ta réponse !
Charles a écrit :Ton témoignage est très beau et j'adhère complètement. Je n'ai aucun pote motard et pourtant le vacarme assourdissant de cette société humaine n'altère en rien mon silence intérieur ! ni mon écoute attentive du chant des oiseaux…
cela est une belle chose aussi, pour moi, le bruit d'une moto n'est plus un "bruit", c'est un peu comme les gens qui aiment des musiques étranges pour les autres...
Une moto à une sonorité toute particulière.
On peut entendre si le moteur est parfaitement réglé et donne sa totale puissance, juste en écoutant son son...
On peut entendre une Yam, une suzuki, une honda, une aprilia, une ducati, un 2 temps ou un 4 temps, mono ou bis ou 4 cylindres....

Bref, tout n'est que subtilité si on tente de la percevoir...
Pour le plaisir une petite phrase d'un mosieur que Yog doit bien aimer, moi aussi d'ailleurs...
Herbert Von Karajan a écrit :Un moteur Ferrari est la perfection dans l'harmonie, avec un son qu'aucun maître ne peut interpréter.
Il a dit cela dans un paddock de Formule 1...

Juste un petit bémol à une phrase
Mais les temps ont changé et la lumière peut librement se déverser sur chacun à condition qu’il sache se rendre disponible.
, moi quand je me balade dans une ville, je ne vois pas beaucoup de gens illuminés.... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Message par Jugulé » 31 mars 2007, 23:58

Denis a écrit :moi quand je me balade dans une ville, je ne vois pas beaucoup de gens illuminés.... :wink:
J'en cherche encore...
Charles
Messages : 13
Enregistré le : 29 mars 2007, 17:30
Localisation : centré

Message par Charles » 01 avr. 2007, 11:44

Je ne possède pas de Ferrari dont le chant harmonieux est incomparable, mais je communique intuitivement avec mon véhicule. C’est pratique pour, entre autre, connaître le moment des révisions techniques. Je lui confie ma vie ainsi que celles de ceux que j’aime, il a donc intérêt d’assurer !... :) Aussi fou que cela puisse paraître, je communique intuitivement également avec les humains intuitifs, les arbres et les animaux. Je rencontre d’ailleurs souvent des problèmes avec les chiens que je croise lorsqu’ils veulent jouer avec moi et qu’ils en oublient d’obéir à leur maître… :twisted: J’attends d’ailleurs avec impatience l’arrivée d’un merle chanteur qui me fait le bonheur de venir chanter chaque année au printemps depuis trois ans, dans un arbre prés de chez moi. Bien qu’il ne communique que peu avec moi car ce gentil petit tantrika est toujours trop occupé à piailler pour courtiser les merlettes… :roll:

Quant aux illuminés, ils ne se lâchent généralement que dans leur milieu naturel... Rarement on procède à des lâchers d’illuminés dans les villes ! Et de toute façon ceux là sont difficiles à reconnaître car ils proviennent bien souvent d’élevages !!! (Poisson d’avril :lol:)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 01 avr. 2007, 12:27

Mon pauvre Charles tu m'as l'air bien perdu dans tes boucles de sensibleries...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Charles
Messages : 13
Enregistré le : 29 mars 2007, 17:30
Localisation : centré

Message par Charles » 01 avr. 2007, 13:35

Savoir jouer de la corde sensible de son âme c’est savoir interpréter sa partition et contribuer à ce que l’harmonie des hautes sphères s’entende sur Terre afin que le Tout nous illumine de sa divine grâce.
Charles
Messages : 13
Enregistré le : 29 mars 2007, 17:30
Localisation : centré

Message par Charles » 01 avr. 2007, 15:24

Ouuuiiiiiiiiiii Denis, je l'ai vu.
qu'est ce qu'il est grOs le tien ! :thup:
neurotica
Messages : 23
Enregistré le : 17 févr. 2007, 21:27

Message par neurotica » 02 avr. 2007, 12:18

bonjour Charles,
cela va faire crier beaucoup de monde, mais ce dont vous parlez n'est pas le tantra.

je ne détaillerai pas plus
தமிழ் ஈழம்
Avatar du membre
yogi tougoudou
Messages : 110
Enregistré le : 03 mars 2006, 13:44
Localisation : Dins ch'Nord
Contact :

Message par yogi tougoudou » 02 avr. 2007, 13:38

Cela va faire crier une personne, mais ce que tu dis n'est pas une intervention.

Je ne détaillerai pas plus...
Haut les coeurs mes frères, haut, plus haut encore ! Et tâchez aussi de ne pas oublier les jambes ! Haut les jambes aussi, bons danseurs que vous êtes, et mieux encore : sachez vous tenir sur la tête ! (Nietzsche)
Charles
Messages : 13
Enregistré le : 29 mars 2007, 17:30
Localisation : centré

Message par Charles » 02 avr. 2007, 17:40

Tantra ou tentera pas, là est la vraie question. :)

Neurotica, tentez de nous expliquer votre vision du Tantra et de la rétention du sperme. L'intérêt du forum est justement d'échanger nos différentes façons de considérer une même philosophie.
merci.
Suivre toujours plus loin son chemin, pour réaliser que Tout est et a toujours été là, au centre de Soi-même.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 06 avr. 2007, 08:23

Merci beaucoup !!
Vraiment passionnant ce texte
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 18 avr. 2007, 20:48

Charles a écrit :Savoir jouer de la corde sensible de son âme c’est savoir interpréter sa partition et contribuer à ce que l’harmonie des hautes sphères s’entende sur Terre afin que le Tout nous illumine de sa divine grâce.
En relisant un peu cette discussion je suis tombé sur ta phrase Charles qui m'a semblée bien belle dans le tumulte de cette longue liste de posts...

Merci pour cette belle définition du lien entre terre et ciel !
Voila aussi une belle définition de la perte de son ego, afin de laisser l'esprit se manifester sur la terre, le laisser vibrer et permettre à d'autres de vibrer à leur tour...

Merci !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 09 nov. 2008, 19:02

J'ai l'impression que la rétention du sperme permet de conserver une énergie "grasse". En faisant monter cette énergie du cœur vers la tête puis en l'expulsant par le sommet du crâne on obtient la FUSION COSMIQUE. C'est comme être absorbé à l'extérieur du moi!


Que la lumière coule dans vos cœurs grâce a votre divine présence "JE SUIS"
Om
Avatar du membre
TaoBoy
Messages : 35
Enregistré le : 28 oct. 2008, 15:29

Re:

Message par TaoBoy » 09 nov. 2008, 23:00

Denis a écrit :
Charles a écrit :Savoir jouer de la corde sensible de son âme c’est savoir interpréter sa partition et contribuer à ce que l’harmonie des hautes sphères s’entende sur Terre afin que le Tout nous illumine de sa divine grâce.
Je suis d'accord avec toi Denis. C'est bien le plus important. Ne pratiquant pas le Yoga depuis longtemps, je ne sait pas ce qu'est la Kundalini. Tout ce que je sais, c'est que lorsque je prends mon vélo, pour aller au travail, je regarde les arbres les voitures, les piétons, mais aussi les maisons, le chien qui traverse la rue, les graviers qui défilent, l'horizon au loin, le mental est calme... et je vibre littéralement depuis le bas de l'échine jusqu'au sommet du crâne et cette vibration descend comme une pluie magique qui éveille tout mon corps, alors la musique de mon baladeur devient symphonique, et un flot de joie coule de mes yeux.
Je ne demande pas plus ! Souvent, même, je me demande ce que j'ai fait pour mériter cette grâce.

Mais l'objet de mon post est ici. Denis comprendra que ce sujet ait pu m'intéresser... En effet, je ne sait si je peux le dire comme ça, mais j'ai été (l'Univers puisse me pardonner) un très très très grand dissipateur de sperme. Curieusement, celà ne m'a pas empêché d'atteindre un certain niveau d'éveil.
Un peu plus haut, j'ai lu que la consommation de sperme pouvait avoir un rapport avec les vies antérieures, les ancêtres. Alors je vous livre le fruit d'une méditation que j'ai faite peu avant d'arrêter ma consommation quotidienne de site porno. Au cours de cette méditation, j'ai vu ma mère, puis j'ai eu le sentiment d'être en contact avec mes grands parents que je n'ai que trop peu connu. Ils m'ont alors transmis ce message : plus tu continue à te dissiper de la sorte, plus tu t'éloignes de nous.
Voilà ça vaut ce que ça vaut, c'est intuitif.

Bonne pratique.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 10 nov. 2008, 09:55

Mais l'objet de mon post est ici. Denis comprendra que ce sujet ait pu m'intéresser... En effet, je ne sait si je peux le dire comme ça, mais j'ai été (l'Univers puisse me pardonner) un très très très grand dissipateur de sperme. Curieusement, celà ne m'a pas empêché d'atteindre un certain niveau d'éveil.
Le danger vient souvent du fait d'être juge et partie... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
TaoBoy
Messages : 35
Enregistré le : 28 oct. 2008, 15:29

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par TaoBoy » 10 nov. 2008, 11:52

Denis a écrit :
celà ne m'a pas empêché d'atteindre un certain niveau d'éveil.
Le danger vient souvent du fait d'être juge et partie... :wink:
Connaissez vous le rêve du papillon de Tchouang Tseu ?
Tchouang Tseu se promêne dans une forêt printanière, et observe le vol chatoyant et hésitant des papillons. A midi, il ouvre sa besace et prend son repas en compagnie des papillons. Puis vient l'heure de la digestion, et il s'endort. Dans son sommeil, il rêve des papillons qu'il a observé et rêve de voler parmi eux...
A son réveil, il se demande s'il est un homme ayant rêvé d'être papillon, ou s'il n'est pas papillon en train de rêver qu'il est un homme.

Osho disait de Tchouang Tseu que cet homme était sa propre autorité. C'est ça être juge et parti... Le reste c'est de la poudre aux yeux.

A propos, dans ton site yoga-darshan.com, tu parles d'un voile.:espion:
"- 3 éléments forment le voile : le temps, l'espace et le lien de causalité.
Karika 66 : Dès que Purusa prend conscience du voile, la nécessité de produire des effets et des causes n'existe plus."
:espion:
Pourrait-tu décrire la nature de ce voile. En quoi cela influence la vie terrestre? :espion:

merci.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 00:21

Le reste c'est de la poudre aux yeux.
Que tu dis...
Pourrait-tu décrire la nature de ce voile. En quoi cela influence la vie terrestre?
Forment le voile : le temps, l'espace et le lien de causalité.
Je crois que la réponse est dans le commaentaire du Samkhya :
•:• KÂRIKÂ 66
L’un (Purusa) pense: la Prakrti est vue par moi. L’autre (Prakrti) pense: je suis vue -par Purusa. Elle cesse d’agir. Bien que le lien existe, la nécessité de produire n’existe plus.


•• KÂRIKÂ 67
La Connaissance Suprême étant parachevée, la cause -l’ignorance- qui engendrait vertus (1), vices, etc... étant annhilée, le sage en raison des Samskâra, accumulés (Prârabdha), vit encore quelques temps, à l’instar de la roue de potier qui continue un moment sur sa lancée.

Nota
(1) Vertus: qualité morale (honnêteté, charité..) qui facilitent l’évolution vers la vérité fondamentale. Mais, autant que les vices, les vertus sont des fluctuations mentales.
Les fluctuations mentales, bonnes ou mauvaises, proviennent de l’identification de Purusa avec Prakrti, et à ce titre représente une ignorance qui doit être éliminée.
La sagesse suprême détruit cette identification (Purusa / Prakrti) et par conséquent toutes les fluctuations mentales (y compris les vertus) qui en résultent.
Néanmoins l’être humain doit développer les vertus car ce développement est un préalable à la compréhension et à l’approche de la vérité.
Les vertus, etc., peuvent être réduites à un état où elles perdent leur pouvoir de résulter en effets. Les dharma (et leurs contraires, les adharma) sont des impressions ou les effets de l’impulsion précédemment reçue. Cet aphorisme veut dire que la délivrance dans cette vie (jivanmukti,) consiste à libérer un purusha incarné avant même de se séparer de son corps. Se libérer de l’esclavage et continuer à vivre dans le corps deviennent compatibles, puisqu’ils dépendent de causes en elles même indépendantes. C'est un fait universel que la délivrance a lieu dès la simple manifestation de la connaissance qui discerne la prakrti du purusha, ce qui veut dire qu'il n ‘est pas nécessaire d’avoir une condition nouvelle ou un autre état, mais de soulever, pour ainsi dire, un voile ou une ombre, tandis que le corps est le résultat positif de causes positives et dépend de ces mêmes causes tant pour son existence que pour son inexistence. Ces causes sont dharma et adharma (mérites et démérites), que l’on groupe sous le nom de karma. il y a trois catégories de karma :
a) prârabdha ou opératifs (en vigueur),
b) Samcita ou potentiels (emmagasinés),
c) âgâmî ou ceux à venir (futurs)

Tout en acquérant la connaissance discriminative, ou rend stériles les grains de samcita karma, qui ne germent plus, ceci écarte, du même coup, toute possibilité de karma futurs (âgâmî).
Il reste a régler, alors les karma en vigueur (prârabdha) qui sont issus des actes commis dans des vies antérieures et qui portent fruit (agréables ou déplaisants.) dans la vie courante (actuelle), c’est à dire, c’est la cause de conjonctions avec le corps actuel et de toutes les expériences de la présente existence incarnée. La connaissance discriminative ne les affecte pas et ils (les prârabdha karma) continuent à alimenter le corps jusqu ‘à leur épuisement ou leur fructification complète, dans un cours normal lors que le corps qu‘ils soutenaient s’en détache et tombe. Ainsi, le développement parfait de la connaissance discriminative (entre la prakrti et le purusha.) avant l’épuisement du karma en vigueur, finit par libérer le purusha incarné, mais continue, pendant un certain temps à .souffrir l’encombrement du corps. Telle est la jîvanmukti.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
TaoBoy
Messages : 35
Enregistré le : 28 oct. 2008, 15:29

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par TaoBoy » 11 nov. 2008, 09:56

Denis a écrit : Forment le voile : le temps, l'espace et le lien de causalité.
Je crois que la réponse est dans le commaentaire du Samkhya :

il y a trois catégories de karma :
a) prârabdha ou opératifs (en vigueur),
b) Samcita ou potentiels (emmagasinés),
c) âgâmî ou ceux à venir (futurs)

Tout en acquérant la connaissance discriminative, ou rend stériles les grains de samcita karma, qui ne germent plus, ceci écarte, du même coup, toute possibilité de karma futurs (âgâmî).
Il reste a régler, alors les karma en vigueur (prârabdha) qui sont issus des actes commis dans des vies antérieures et qui portent fruit (agréables ou déplaisants.) dans la vie courante (actuelle), c’est à dire, c’est la cause de conjonctions avec le corps actuel et de toutes les expériences de la présente existence incarnée. La connaissance discriminative ne les affecte pas et ils (les prârabdha karma) continuent à alimenter le corps jusqu ‘à leur épuisement ou leur fructification complète, dans un cours normal lors que le corps qu‘ils soutenaient s’en détache et tombe. Ainsi, le développement parfait de la connaissance discriminative (entre la prakrti et le purusha.) avant l’épuisement du karma en vigueur, finit par libérer le purusha incarné, mais continue, pendant un certain temps à .souffrir l’encombrement du corps. Telle est la jîvanmukti.
[/quote]

Je comprends globalement cette approche. Pour ce qui est du voile, on parle de la même chose. Peu de gens saisissent que l'on vit dans un monde dont le niveau n'est pas différent de celui du vide (équilibre parfait, indiférencié) C'est normal, une part cachée (intérieure à la matière) ramène cette matière au niveau du vide et assure son équilibre en contact avec le vide (toute matière est en contact avec - même pénétrée par - le vide). Que ce soit de l'antimatière ou autre chose importe peu car le fait est que la matière est très stable dans le vide.
Maintenant, la question que je me pose est la suivante : Quel intérêt peut avoir l'Univers à se voiler la face de la sorte. J'entends par là, pourquoi ne pas peupler l'Univers d'êtres éveillés vivant l'amour inconditionnel ?
Les histoires de Karma du rôle de ses vies antérieures et de ses vies futures me semblent terriblement angoissantes pour le commun des mortels. Pour ma part, l'Univers m'a envoyé un autre savoir : Celui du pardon. Le message était le suivant : Un petit boudha bleu sur fond blanc s'est présenté à moi, et m'a confié : Tu vois cette page blanche derrière moi, tu peux y revenir quand tu veux. Et il a insisté en disant que c'était très important ! Tous les jours je trouve des vertus à cette petite phrase. En particulier, cela veut dire, que s'il le désire, l'homme sincère peut effacer son ardoise. Il me semble que ça marche.
L'un de mes maîtres à penser (oui j'ai pensé à une époque) est Anaxagore de Clazomène, un Grec contemporain de Boudha et Lao Tseu. Lorsque qu'on ramène une météorite à ce gars là, il dit "ainsi donc, il y a des cailloux dans le ciel", tu voix, logique le bougre. Il est le premier à comprendre le rôle du germe dans le végétal et le généralise introduisant la notion d'atome qui sera reprise plus tard. Mais surtout, il dit ceci : Si des forces (de l'énergie) se déploient dans l'Univers libre de toute résistance (vide), elles engendrent nécessairement des mouvements premiers circulaires. Selon moi, ce gars a compris ce qu'est la matière : de l'énergie en boule, 600 ans avant J.C.. Aussi, si l'on en croit Anaxagore, l'Univers n'y peut pas grand chose, c'est sa nature d'être Clair Obscur. Et il en va de même de l'homme. Maintenant la question est de choisir son camp : Faire fonctionner son mental, et essayer de se dépétrer dans la logique paradoxale du monde dans lequel on vit. Se réfugier dans l'indiférencié en jouissant d'un Savoir instantanné (extraordinaire au demeurant) amplement suffisant pour vivre. Ou... profiter de la vie de manière lucide, en ayant conscience que ce n'est pas sa peau qu'il convient de sauver (pauvres mortels), nous sommes immortels, mais celle de l'Univers que l'on peut essayer d'enrichir, de faire progresser. L'Univers n'est pas si puissant, il a ses faiblesses, il n'est que de nous regarder pour en avoir la preuve... Aidons le, à notre humble échelle.
Ah au fait, si je ne m'abuse, ce dernier choix porte un nom : Nirvana. :jump: :bisou: :love2:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 10:17

Ne pas croire ou croire au karma ne change rien, nous sommes bien d'accord...
Mais, en observant simplement les choses on peut percevoir que nos actions d'un jour ont un effet un autre jour...
Par exemple, je fume aujourd'hui, j'en serai peut-être malade demain...
Donc la loi du Karma est une loi simple et irrémédiable et surtout bien réelle...
Maintenant faut-il croire à la réincarnation ?
Là chacun est libre d'y croire ou pas, l'expérience n'est plus là pour apporter une preuve aussi forte que celle que j'ai cité au-dessus...
Personnellement l'idée de la réincarnation est "séduisante" et donc me plait bien, mais pour autant elle ne permet pas de me dire que si je n'arrive pas dans cette vie il y aura une autre vie pour continuer, c'est un pari que je ne prends pas et donc je tente dés cette vie d'aller au plus haut...

Mais une autre chose est certaine, notre karma est bien à l'oeuvre et nous subissons des effets de celui ci dans notre structure profonde... Ainsi tu es accroché au désir sexuel et je perçois que tout cela est bien encore présent en toi et bien fort même...
Alors non, ne crois pas que ta page est blanche, les rêves nous dépossèdent souvent de tout et il faut s'en méfier comme de la peste, bien souvent en plus ils nous disent l'inverse...
Le karma est une vibration en nous qui résulte du "déséquilibre" des centres entre eux, il a pour effet de créer des aspects psychologiques qui nous poussent à agir (karma).
Ne nous leurrons pas, rééquilibrer nos centres est quasiment impossible, puisqu'ils transmutent continuellement pour nous faire vivre et nous faire percevoir la vie à travers des sensations psychologiques qu'ils manifestent...
Le Hatha Yoga dit qu'en pratiquant le pranayama, petit à petit on brûle le karma et ses traces dans notre corps, mais il semble que le travail est long et croire l'inverse est, il me semble, une nouvelle manière qu'a l'égo de se débarrasser de l'idée de travail en croyant : Ceci maintenant est quelque chose que je connais... : Stance 17 du Vijnana Bhairava Tantra la pire des ignorances....
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
TaoBoy
Messages : 35
Enregistré le : 28 oct. 2008, 15:29

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par TaoBoy » 11 nov. 2008, 11:16

Je peux me tromper, mais le sentiment que j'ai est que la complexité des textes qui tournent autour du Yoga forment un voile, un de plus sur notre conscience. Les choses sont et restent simples.
http://taoteking.free.fr
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 11:46

Ben voyons...
C'est si simple de botter en touche avec une petite pirouette à la c... :x
Si simple pour un gros ego de dire "c'est trop compliqué pour moi, MOAAAAAAAA, j'aime les choses simples", générlement on lève le petit doigt en disant cela :lol: :lol:

1/ Ce que j'ai écris n'est pas sortit d'un texte mais très certainement te gène...
2/ Le texte que je t'ai donné est aussi limpide que les textes que tu essayes de nous faire avaler à chaque post...
Dans les 2 cas il faut au moins les lire et tenter de faire un travail avec....
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 11 nov. 2008, 15:12

Vous avez tous les deux raison. Avoir un esprit simple et clair nous aide a mieux comprendre la complexité.


Je trouve la complétude dans le "moi", le "JE SUIS". C'est clair, simple, net et précis. JE SUIS SHIVA. De ce verbe et de cette présence "JE SUIS" coule la lumière qui m'illumine.

Il semble que la rétention du sperme aide à conserver une énergie, qui peut devenir vraiment très "grasse".( malgré une vie dissolu).
J'ai le sentiment que la purification de mon être est accéléré par cette rétention.
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 15:38

Alors la question serait, faut-il purifier quelque chose, quoi et en vertu de quoi ???
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 11 nov. 2008, 16:44

Se purifier de ses fautes, c'est les transcender. Nous sommes tous des pêcheurs mon ami.

Le vivre et se pardonner c'est faire un immense bon en avant vers LA vertu!!!

Par exemple on dit que le Bouddha est repassé par ses vies antérieures avant de vivre l'illumination suprême.

"Celui qui veut s'étendre doit se replier"

"Celui qui veut ce replier doit s'étendre"
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 17:29

On ne trouve pas cette notion de pecher dans la vision indienne...
certes il y a une loi du karma qui nous renvoi nos erreurs ou nos belles actions, mais cette idée du péché à la mode judéo chrétien, comme quoi nous serions tous pécheur me laisse totalement froid...
Et le pompon c'est l'idée du pardon...
Oui, si tu as fait quelque chose d'affreux dans ta vie, tu peux demander pardon à celui a qui tu as porté tord, mais après....

Le Yoga consiste à suspendre les fluctuations du mental...
Tout cela me semble tellement mental, psychologique que berk ...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 11 nov. 2008, 17:47

Une mauvaise action est un péché c'est pareil.

Si tu fais quelque chose d'affreux dans la vie, tôt ou tard tu t'en voudras. (le karma)

Donc il faut parfois se pardonner à soi même. A qui d'autres? le mal que tu fais, tu te le fais d'abord à toi, non ?

Et tous comme toi, je reste de marbre devant les criminelles qui se croit lavé de leur fautes parce qu'un curé leur a dit!!!
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 18:00

Une mauvaise action est un péché c'est pareil.
Hummm, pas pour moi...
Une mauvaise action est une mauvaise action...
Un péché est un jugement selon une certaine vision et fait appel à des règles qui ne sont plus issue d'une morale celeste mais d'une morale humaine...
Sous le nom de péché des milliers d'innocents ont finis sur le bucher, alors j'ai banni ce mot de mon vocabulaire...
de la même manière que je ne peux accepter une petite phrase comme celle là :
Nous sommes tous des pêcheurs mon ami.
Elle semble si anodine, mais elle véhicule tellement de d'horreur qu'il serait tant que l'homme s'en rende compte...
Enfin, il me semble que le message du Christ était bien plus lumineux que toute cette fange...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 11 nov. 2008, 18:22

Je suis d'accord avec toi. il y a eu tellement d'horreur derrière ce mots.
Nous sommes tous soumis a la loi du karma, nous avons tous commis de mauvaises actions, nous sommes tous des pécheurs.
Je n'y suis pour rien si le mot "péché" par la folie des hommes est devenu aussi malsain et porteur de haine au fil des siècles.


Tu as raison le message du christ est plus lumineux que cela.
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 18:40

Bien dommage que tu réutilises le mot karma dans ta phrase à la place de péché...
fais comme tu veux...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 11 nov. 2008, 18:43

Tu me demandais de quoi pouvons nous nous purifier?

Tu pourrais commencer par tous ce poids de l"'église" que tu portes sur tes épaules.
Ne te méprend pas, cela est tout à ton honneur.
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 18:48

Il y a bien longtemps que je n'ai gardé que le message du christ et sa lumière dans le coeur, le reste, le coté morale humaine ne me touche plus...
Seule la morale cosmique me touche...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 11 nov. 2008, 19:16

C'est ce que je viens de comprendre.
J'ai mélanger le ciel et la terre. :)
Le karma et le péché ce n'est pas pareil. Le péché c'est la morale humaine. Le karma serai la morale divine.
c'est cela?

Merci
Om
Avatar du membre
TaoBoy
Messages : 35
Enregistré le : 28 oct. 2008, 15:29

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par TaoBoy » 11 nov. 2008, 19:27

Denis a écrit :Ben voyons...
C'est si simple de botter en touche avec une petite pirouette à la c... :x
Si simple pour un gros ego de dire "c'est trop compliqué pour moi, MOAAAAAAAA, j'aime les choses simples", générlement on lève le petit doigt en disant cela :lol: :lol:

1/ Ce que j'ai écris n'est pas sortit d'un texte mais très certainement te gène...
2/ Le texte que je t'ai donné est aussi limpide que les textes que tu essayes de nous faire avaler à chaque post...
Dans les 2 cas il faut au moins les lire et tenter de faire un travail avec....
Pourquoi tant de haine ???
Tu signes tes posts par cette belle citation : Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.

Sans doute connais-tu celle d'Osho : Dieu viens à nous de la manière dont nous allons vers lui.

Aussi, si tu veux que je t'agresse, je sais le faire, mais je ne croit pas que ce soit l'objet de ton Forum, au demerant fort bien conçu. Je regrette ton attitude avec moi, d'autant plus que tes textes m'ont beaucoup appris sur les fondements du Yoga. Lorsque je suis rentré sur ce forum, je m'intéressait à la spiritualité en général, sans bien connaître celle du Yoga. Pour moi cela se limitait à cette image de l'attelage avec les muscles (les chevaux), la souplesse (le harnais), la tête (le cocher), le carrosse (le corps), et le maître calme silencieux qui sait où l'on va (dans le carrosse). Ce que tu m'as donné à lire sur le voile m'a fasciné, car je ne connaissait jusque là rien d'autre que des petites allusions bibliques, et la symbolique du voile Islamique pour étayer une notion dont j'avais saisi l'importance. Et tes textes son très clairs, c'est magnifique.
Aussi, je ne comprends pas où tu vois cet Ego en moi ? Désolé, je ne cherche qu'à partager...

Pour ce qui est de la simplicité, excuses moi, encore une citation d'un homme qui avait, il faut le croire réponse à tout :
La voie du Tao est large (simple), mais l'homme ordinaire choisit des chemins de traverse.
En effet, suivre le Tao consiste à ne pas lutter, et donc toujours suivre ce qui s'offre, le plus simple. Je sais, tu fais parti des gens qui aiment l'effort, et c'est une noble attitude. Cependant, même si je suis le Tao, je suis quand mâme des cours de Yoga, car (et c'est sa vertu) plus on prépart le corps, plus il est réceptif. Cet éffort là n'a donc rien d'une lutte, il s'agit plutôt d'une aide. Il y a effort et effort. En Yoga, je fais des efforts (doux) mais je ne m'acharne pas.

Merci d'une réponse compatissante...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 11 nov. 2008, 19:40

Denis: Il y a bien longtemps que je n'ai gardé que le message du christ et sa lumière dans le coeur, le reste, le coté morale humaine ne me touche plus...
Seule la morale cosmique me touche...



Il pourrait te répondre cela je crois.
Om
Avatar du membre
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Nadir » 11 nov. 2008, 20:27

Quelques paroles de tolérance ...

" Pourquoi ne ferait-on pas déborder avec ses propres goutelettes
l'océan de la connaissance que remplissent les courants mélangés,
issus de maîtres et de traités ainsi que sa propre intuition mystique ."
- Abhinavagupta - Tantrâloka, XIII, versets 345 -
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
rufis
Messages : 296
Enregistré le : 02 oct. 2008, 03:36

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par rufis » 11 nov. 2008, 21:31

je trouve que c'est un peu prendre les choses par l'autre bout :P
ce qui compte c'est la concentration sur le Soi , Dieu , une voie, tout le reste devrait se mettre en place sans trop s'en soucier
Le silence n'arrête pas de parler. Il est le flot éternel du langage. Ce flot est interrompu par la parole. L'échange des mots obstrue cette langue muette
Ramana Maharashi
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 11 nov. 2008, 22:34

taoBoy, je ne cherche pas à t'agresser mais tu poses une question, je te répond et tu passe comme si de rien n'était...
En clair, tu as parlé du karma comme quoi s'était une idée sans fondement, je te répond qu’à bien y regarder le karma est une loi qui s'applique à chaque instant et te donne des exemples...
Puis tu parles que tu aurais une page blanche sans aucune trace d'un passé, et là je remets en cause tes dires en apportant une réflexion par un texte et voila ta réponse : "Je peux me tromper, mais le sentiment que j'ai est que la complexité des textes qui tournent autour du Yoga forment un voile, un de plus sur notre conscience. Les choses sont et restent simples. "...
C'est un peu fort de café...

Enfin, taoBoy, une idée comme "En effet, suivre le Tao consiste à ne pas lutter" me donne de l'urticaire...
Car si du temps de Lao tseu cela pouvait être concevable, de nos jours où la vie est violente et dure une telle attitude ne peut en aucune façon être une conduite qui apportera une vie constructive. Juste une question, enseignera tu cela à tes enfants ???
Tu vois, j’ai un ami qui depuis des années avait ce genre d’idée, de vivre dans un mobile homme, de tout accepter de la vie et de ne rien gérer…
Il vient de m’envoyer un email en me disant qu’il vivait dans l’économie la plus stricte, ne pouvant quasiment rien offrir à ses enfants et à sa femme. Il fait du Yoga, mais sa condition de vie est presque dramatique et même dans son Yoga la lumière à des difficultés à passer et avec ta vision des choses il ne devrait alors pas lutter et laisser partir sa femme, arrêter le travail qu'il a et finir dans le caniveau, QU'ELLE CONNERIE !!!…

De plus à la vue de ton passé, qui ne me semble pas si passé que ça, tant tes ambigüités sont très fortes (j’en veux juste pour preuve ton avatar et ton pseudo, tous 2 me donnent froid dans le dos…) quand tu affirmes d’une manière ostentatoire que juste ton Atman te dirige dans la création de ton site de cul, excuses moi, mais je pense vraiment que tu te fourvoie complètement et que la plus belle ruse du démon est de te persuader qu’il n’existe pas…

Ceci dit, crois moi, je n’ai rien contre toi, mais j’ai beaucoup de mal à avaler des couleuvres…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Ju-piter
Messages : 4
Enregistré le : 23 sept. 2009, 16:41

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Ju-piter » 29 sept. 2009, 22:07

La rétention est Bel est Bien une néccessité,pour celui qui veut progresser dans la Spiritualité=chemin de la Sainteté,mais ce qui plus PRIMORDIAL c'est la transmutation du sperme, car c'est votre énergie,ce sont des atomes solaires qui éveille vos chakras,pour progrésser,sinon la perte séminal nous fait perdre nos facultés psychiques latentes tout en nous empêchant de les éveiller ou de les maintenir .On perd son semen sous l'influence du désir,des égos de la luxure,des plaisirs sensuelles,charnelle,de la chair,plaisir éphémére.
On garde et on transmute son semen sous l'influence de l'amour=le COEUR.

"Lorsque l'homme répand son Semen, il capte en retour, dans les mondes submergés, des millions d'atomes démoniaques qui infectent notre cordon Brahmanique et nous enfoncent au-dedans de nos propres enfers atomiques"=L'ABIME=L'ENFER.

"Cependant, si l'homme éjacule son Semen, ces trois souffles feront descendre la Kundalini vers le bas, vers les enfers atomiques de l'homme."
"Cela est la queue de Satan."
"Aucun disciple ne doit jamais laisser s'échapper même une goutte de Semen."
EJACULER c'est de la FORNICATION,et c'est pécher contre l'ESPRIT SAINT,c'est pourquoi DIEU,donna aux hommes le Commandement suprème:
-TU NE FORNIQUERA PAS,ni ne commetra d'ADULTER.

Tout fornicateur est un magicien noir.


Salutation fraternelle.
"Connais-toi toi-meme et tu Connaitras l'Univers et les DIEUX.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 29 sept. 2009, 22:39

Ha, ben voila qu'on nage en plein délire satanique, c'est du grand n'importe quoi...

On passe dans ton texte de la perte de semen au "fornicateur", pour ma part assez rapidement, qu'elle dommage et quelle étroitesse d’esprit...

Tiens pour ta gouverne, et pour l'avoir déjà mis un peu plus haut, l'un des plus grands Rimpotché du nom de Dilgo Khyentse rinpotché à eu 2 filles avec sa femme, mais il est vrai que ce n'était qu'n pauvre fornicateur tout noir... :marteau:

Quand tu sites une phrase comme celle là :
"Cependant, si l'homme éjacule son Semen, ces trois souffles feront descendre la Kundalini vers le bas, vers les enfers atomiques de l'homme."
Peux tu nous dire quel serait ces 3 souffles et qui a écrit une chose pareille...
"Aucun disciple ne doit jamais laisser s'échapper même une goutte de Semen."
On trouve bien des textes qui disent l'inverse...
Par exemple en Inde, les hommes vivent des vies "normales" pour se retire à 50 ans en ayant eu des enfants et en même temps des vies spirituelles...

Tu sais un peu d'humilité serait une bonne chose sur ce forum, car il y a certainement des gens qui en savent un peu plus que toi, je ne parle pas de moi, alors avant d'affirmer quelque chose un peu trop rapidement je te conseille de revoir tes sources et de réfléchir avant de poster, nous ne sommes pas entre potes en train de boire des bières


Image
Dilgo Khyentse Rinpoché
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dilgo_Khye ... poch%C3%A9
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Cinderie
Messages : 968
Enregistré le : 22 mai 2007, 11:03

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Cinderie » 30 sept. 2009, 08:14

yeah !

Jupiter pourrait par exemple méditer sur ces deux mots que sans aucune modestie je lui propose

BON SENS

Et je complète: qu'est ce que cela peut bien vouloir dire? En quoi aujourd'hui suis-je en dehors de tout bon sens ?En quoi suis-je complètement en train de me fourvoyer? Est ce que la grandeur d'un grand projet cosmique et spirituel a quelque chose à voir avec 10 petits cc de matière liquide? La différence entre les deux n'est-elle pas flagrante?

Et là je laisse Jupiter à sa méditation s'il s'en sent capable...
Avatar du membre
Ju-piter
Messages : 4
Enregistré le : 23 sept. 2009, 16:41

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Ju-piter » 30 sept. 2009, 13:11

Ce que j'entend par magicien noir et qu'il y a deux sortes de sexualiter,la magie sexuelle blanche,je veux me référer, maintenant, de manière concrète, à cette paire de cordons connus en Inde sous le nom d'Ida et Pingala. Ida, chez l'homme, part du testicule droit et Pingala du testicule gauche ; chez la femme, cet ordre s'intervertit et les cordons partent des ovaires,et la magie sexuelle noir qui fait descendre la kundalini jusqu'au enfer atomique de l'homme et dévelloppe l'organe négatif,l'abominable organe Kundartiguateur dans leur nature animale submergée.

Certe Dilgo Khyentse rinpotché à eu 2 filles avec sa femme,mais sache qu'il y a d'autre moyen d'avoir des enfants que d'éjaculer tout son sperme comme ajourd'hui."Le couple doit se retirer de l'acte sans avoir éjaculé la liqueur séminale. Les hiérarchies lunaires savent utiliser un gamète masculin et un ovule maternel pour rendre féconde la matrice.
La mère doit chaque mois se coucher dans une position différente ; un mois sur le côté droit et l'autre sur le côté gauche. C'est ainsi que le corps de la créature qui se trouve dans le ventre recevra tout le bénéfice cosmique.
Dans la Lémurie, on effectuait tout ce travail à l'intérieur des grands Temples de Mystères. Alors, la douleur de l'accouchement n'existait pas."

"Il est évident qu'il n'est pas nécessaire d'éjaculer cent millions de spermatozoïdes pour créer un nouvel être humain. Dieu a dit : croissez et multipliez. Dieu n'a pas dit : croissez et forniquez. L'éjaculation séminale est un crime. L'éjaculation séminale est une fornication brutale. L'antique système de reproduction paradisiaque se réalisait sans l'éjaculation séminale chez l'homme, et sans l'orgasme féminin."

"Nous, nous n'enseignons pas de choses contre nature. Le normal et naturel c'est de ne pas répandre le Semen. Nous ne sommes pas en train d ‘enseigner des raffinements sexuels ; nous enseignons ce qui vraiment est naturel, normal."

Qu'est-ce que le sperme et pourquoi est-il si Important?

"Yoga signifie « Union avec Dieu ». Personne ne peut parvenir à l'Union avec le Bien-Aimé sans avoir éveillé d'abord la Kundalini."

"Aucun être vivant ne pourrait éveiller la Kundalini positivement sans être parvenu à la suprême chasteté."

"Le Prana est le Grand Souffle. Le Prana est le Christ Cosmique. Le Prana est la vie qui palpite en chaque atome, comme elle palpite dans chaque soleil.
Le feu brûle par le Prana ; l'eau s'écoule par le Prana ; le vent souffle par le Prana ; le soleil existe par le Prana. La vie que nous avons est Prana. Rien ne pourrait exister dans l'univers sans Prana. L'insecte le plus insignifiant ne pourrait naître ni la petite fleur bourgeonner sans le Prana.
Il y a du Prana dans la nourriture que nous mangeons, dans l'air que nous respirons, dans l'eau que nous prenons, dans tout.
Lorsque l'énergie séminale est sublimée et transformée totalement, elle pourvoit le système nerveux en très riche Prana, lequel est déposé dans le cerveau comme un vin de lumière, comme une énergie christique merveilleuse.
Il existe une étroite connexion entre le mental, le Prana et le Semen. En contrôlant l'énergie séminale avec la force de la volonté, nous aurons tout obtenu parce que le mental et le Prana seront alors sous notre contrôle.
Ceux qui répandent leur Semen ne pourront jamais, au grand jamais, contrôler le mental ni le Prana. Ce sont les « Ratés ».
Celui qui parvient au contrôle sexuel parviendra aussi au contrôle de son mental et au contrôle du Prana. Les hommes de cette sorte atteignent la libération. Les hommes de cette sorte obtiennent l'Elixir de Longue Vie.
Tous les immortels qui vivent avec le Christ-Yogi de l'Inde (le divin Babaji) ont conservé leur corps physique à travers des milliers d'années sans que la mort puisse rien contre eux. Ces frères, après être arrivés à la suprême chasteté, ont obtenu le contrôle du Prana et du mental.
Le Prana est Energie Universelle, est Vie, est Lumière, est Joie.
Le principal objectif de la pratique du Pranayama est de parvenir à l'union des atomes solaires et lunaires du système séminal pour éveiller la Kundalini."


Ecoutez svp je ne suis quelqu'un qui se croit superieur,non c'est faux,mais seulement venu partager,échager ensemble,alors montrez moi qu'il y a fausseté,par vos connaisances,mais pas par vos jugements.

Je ne fait pas de la "pub",pour attirer dans mes filets des personnes pour les manipulés,ou en tirer quelconque profit,mais partager ou plutot faire circuler des connaissances transcandentale en cette heure apocalyptique dans laquelle nous nous trouvons.

Lisez quelque livre en pdf GRATUIT!!!,disponible ici:http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/
ou sur le net gratuitement TAPER:Samael Aun Weor.

Paix et FRATERNITER.
"Connais-toi toi-meme et tu Connaitras l'Univers et les DIEUX.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 30 sept. 2009, 14:40

Dans la Lémurie, on effectuait tout ce travail à l'intérieur des grands Temples de Mystères. Alors, la douleur de l'accouchement n'existait pas."
La Lémurie, juste ça…
C’est vrai que nous avons tellement de textes de ce peuple dans nos librairies que tout le monde peut affirmer une chose aussi vraie que ce que tu viens d’écrire… Oui, oui, avec ses pattes elle plie le papier en aluminium pour refermer la tablette de chocolat, mais oui, mais oui !!! :lol: :lol:
Ce n'est pas un jugement, juste un fou rire... excuse moi !!! :oops:


Je relève simplement des affirmations bien douteuses...
multipliez. Dieu n'a pas dit : croissez et forniquez.
C'est bien vrai, de tels mots aussi laids que "forniquez" ne me semble faire partie des mots employés par la lumière divine...
"Yoga signifie « Union avec Dieu ». Personne ne peut parvenir à l'Union avec le Bien-Aimé sans avoir éveillé d'abord la Kundalini."
Certes, mais faudrait encore savoir ce que tu entends par "éveille de la kundalini" ?
Ceux qui répandent leur Semen ne pourront jamais, au grand jamais, contrôler le mental ni le Prana. Ce sont les « Ratés ».
Ha, ben je suis un grand raté alors, merci de me l'avoir dit...
Tous les immortels qui vivent avec le Christ-Yogi de l'Inde (le divin Babaji) ont conservé leur corps physique à travers des milliers d'années sans que la mort puisse rien contre eux.
Ha... babji, juste lui, qui fornique à tout va et qui a des plaintes pour attouchements sexuels sur des mineurs, sans parler de ses misérables petits tourte de passe passe débiles...
Pour finir, laisse moi profondément rire avec cette idée pour fumeur de haschich : "Les immortels" ou touristes spirituels perdus en Inde...
Même Amma dit qu'elle ne sera peut-être plus là l'an prochain, elle est pourtant reconnue comme un avatar...
Le principal objectif de la pratique du Pranayama est de parvenir à l'union des atomes solaires et lunaires du système séminal pour éveiller la Kundalini."
ha, depuis des années que je pratique et étudie le pranayma je n'ai jamais entrevu cela, même dans les textes les plus profonds, mais passons, juste une question, en faisant VisamaVritti pranayama sur un rythme 1/4/16 tu montes à combien ?
En contrôlant l'énergie séminale avec la force de la volonté, nous aurons tout obtenu parce que le mental et le Prana seront alors sous notre contrôle.
Ce n’est pas gagné d’avance, bon nombre de personnes n’ont pas de relation sexuelles dans leur vie et pour autant ne montrent pas obligatoirement une grande lumière dans leur comportement…
Je crois que comme tout, la vérité est son contraire forment un seul ensemble et si le fait de ne plus faire l’amour avec sa femme pouvait amener tous les gens à l’éveille cela se serait depuis longtemps…

Je ne fait pas de la "pub",pour attirer dans mes filets des personnes pour les manipulés
Puis 2 lignes plus bas :
Lisez quelque livre en pdf GRATUIT!!!,disponible ici:http://www.gnose-de-samael-aun-weor.frou sur le net gratuitement TAPER:SamaXXXXxx
Voila ta pub !!!
:x
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Cinderie
Messages : 968
Enregistré le : 22 mai 2007, 11:03

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Cinderie » 30 sept. 2009, 16:26

Bon sens disais-je.

Tous ces gens obsédés par le sexe en perdent le sens des réalités.L'exès est mauvais en tout et se focaliser sur le sort de ses pauvres spermatozoïdes bouche les conduits des neurones et du cerveau.

En plus cela provoque peut-être des maladies de la prostate.

Pour quelqu'un de sain d'esprit ce qu'il faut retenir c'est sa conduite,avoir une certaine modération et ne pas importuner la gent féminine à tort et à travers bref n'avoir de relations sexuelles que de façon noble,dans un cadre affectif et dans le respect voilà ce que j'en dis moi.

Dans ton histoire de liquide,Jupiter, c'est tout juste si on parle du partenaire.

Regardes donc ton appareil génital tant que tu le peux quand tu ne pourras plus regardes ton nombril.

Et viens après parler de spiritualité sans comprendre pourquoi cela ne tient pas debout!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 30 sept. 2009, 16:57

Oui Cinderie je suis biend 'accord avec toi, trop d'excès n'est pas bon !
Et puis dans des textes ont dit bien que pendant une pratique soutenue il est bon de ne pas utliser de relations sexuelles, mais qu'un homme marié peut très bien, en dehors de ces périodes de pratiques, partager ses énergies et son esprit avec son épouse... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 29 sept. 2013, 19:41

a écrit :Ce ne sont pas les mots qui font défaut, c'est l'aspect "forum public", le fait de jeter des mots en pature. Donc c'est vrai qu'être explicite devient alors très difficile. Et c'est tellement dommage, parce qu'il y a tant à apprendre.

Alors je formule la chose cette fois sous forme de question. Quelqu'un sur ce forum connaît-il cet état où le "yoga", les mudras, la connaissance des nadis, est naturelle au corps ? Où il n'y a rien à apprendre, rien à décider, juste à laisser faire ?
Un état où il n'y a rien à faire que de laisser le corps s'adapter pour intégrer. Ou se situe la liberté de cette aprentissage dont tu parles si ce n'est dans l'espace de l'expérience en elle-même ?
Je suppose qu'avec maitrise on pourrait amener lentement cela vers le haut sans s'épuiser. Non ?

Comme le dit Avalon : "c'est une étude que l'on ne lui a pas encore consacré"
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 29 sept. 2013, 19:50

Pour celui qui connait point de besoin de rien, mais pour l'autre le travail sera son chemin...
Le vaste problème est de savoir si on sait... :lol:
Alors personnellement je me dis simplement que je ne sais rien et donc que je dois travailler, mais cela ne regarde que moi...
On sait aussi qu'un don reste qu'une salle manie si on ne le travaille pas...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 2015
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par MuadDib » 02 oct. 2013, 16:43

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 03 oct. 2013, 09:59

MuaDib a écrit : "over-thinking, over-analyzing separates my body from my mind".
Il me semble que lorsque que le karma commence à bruler, l'individu se dit naturellement qu'il ne lui reste plus longtemps a vivre. Que l'on parle d'un corps qui s'adapte ou d'un égo qui s'assoit pour jouir de ce que son corps sait faire, il y a le fait d'une distanciation avec soi-même, d'une anesthésie des émotions. Car vivre la chose en pleine conscience serait trop douloureux.

Le problème serait de s'arrêter là, à mi-chemin. De develloper des "pouvoirs". Dans ce cas là je suppose que l'individu qui se croit fort grâce à son bagage intellecuel finirait par être démolit par l'énergie.

Pour celui qui se sent mourir a chacun de ses pas ; son opinion peut ensuite changer radicalement parce qu'il est possible que la kundalini lui apprenne qu'elle n'aime qu'une seule chose : la vie.
Om
lukeskywalker
Messages : 3
Enregistré le : 28 août 2015, 00:21

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lukeskywalker » 28 août 2015, 14:25

Bonjour,

Je voudrais vous faire part de mes recherches sur ce sujet.

1/ En guise d'introduction, deux points sur la lecture des textes.

a / Beaucoup de textes sont imagés, poétiques, voire cryptiques. Le sens est caché, non littérale et donc difficile à comprendre pour les non-initiés, ou les non tibétains que nous sommes. Mais pour moi, il y a bien un sens, une compréhension littérale, cachée sous les textes. Il y a une technique, parfois très simple, derrière toutes ses phrases incompréhensibles.

b / De nombreux textes donnent des techniques apparemment différentes pour arriver au même but. Combien de techniques pour l'éveil de la Kundalini? Autant que de textes lus! Pour moi, une seule solution: on tente une technique claire pendant 6 à 12 mois. Si cela ne fonctionne pas, on passe à une autre. La grande difficulté reste d'accéder à des descriptions littérales, compréhensibles, des techniques.


2/ Sur la rétention du sperme

a / La première technique est de retenir son éjaculation. Vous trouverez de nombreux exemples sur le site suivant: h ttp :/ /w ww.aypsite.ch/lecon _t0 01. L'idée est toujours la même: pendant l'acte (avec partenaire ou seul), s'arrêter avant d'arriver au point de non- retour. Mon conseil: il faut s'arrêter bien avant, pas sur le fil du rasoir, c'est trop difficile! Oui, l'érection sera moins forte, mais votre partenaire continuera à prendre du plaisir, pas d'inquiétude. Les trucs: sortir, faire une pause, changer de positions...

b/ La technique de base pour ne pas éjaculer quand on est arrivé au bout, c'est de mettre un, ou plusieurs doigts entre les bourses et l'anus au moment de l'éjaculation pour faire remonter le sperme dans la vessie. C'est très bien expliqué ici: ht tp://ww w.ni ne3.com/Magi c.html
Pour moi, cette technique reste un pis-aller. Elle permet de vérifier qu’effectivement, on peut faire passer le sperme dans la vessie. Mais, contrairement à ce qui est dit un peu partout, je ne la trouve pas très pratique.

c/ Combien de temps ce retenir? Personnellement, je n'ai jamais dépassé un mois. En général, je me retiens 10 jours à 15 jours, pas plus. J'ai noté qu'il y a une sorte de cycle après la satisfaction sexuelle. Après une phase de pratique plus ou moins quotidienne, je sens qu'il me faut environ 5 jours pour que le désir revienne. Disons le carrément: l'envie est telle que c'est insupportable! Mais avec les diverses pratiques exposées ici, on peut passer ce premier cap.
Le plus difficile est à mon avis de faire le deuil de l'éjaculation. Nous associons trop éjaculation et plaisir. Nous sommes fiers de notre semence! Quand on pratique la rétention, l'orgasme est différent. D'une certaine manière, il ressemble plus à l'orgasme féminin, il parcourt beaucoup plus le corps. Il faut s'y habituer et persévérer dans ces nouvelles sensations.

3/ Sur la récupération du sperme dans la vessie

a/ La technique, que je ne maîtrise pas (encore) est la suivante: exercer les muscles du pénis et de toute la zone pour "ravaler" le sperme. C'est l'injaculation. Pour s'entraîner, il faut suivre la méthode.
Pour une description rapide, allez sur le site suivant:
htt p:/ /shivais me-du-cac hemire.skynetb logs.be/arc hive/200 5/11/18/retention- spermatique -et-autres- curiosites.html

Pour une description complète, allez sur le site suivant (ou lisez le fichier en PJ):
ht tp:/ /w ww.bi osynergie .org/dow nload.php?dcat egory=Sexualit e&sortby=
et télécharger le document "contrôle. doc". C'est un extrait du livre "Tantra, le culte de la féminité" d'André van Lysebeth, un grand yogi belge (je crois) qui a notamment été le disciple de Siwananda et a fait de nombreuses recherches yogiques.
Le principe est de s'introduire une sonde urinaire dans l'urètre, puis remonter jusqu'à la vessie.

b/ Petits conseil pour la sonde urinaire:
-Commencez par un diamètre faible. Prenez des sondes en silicone, et surtout pas en latex (au moins au début)! Le silicone est souple, c'est beaucoup plus facile. Le latex est rigide: ça fait mal...Ne pas hésiter sur le lubrifiant!
-Quand vous allez arriver à la vessie, attention petite douleur. L'entrée de la vessie est un sphincter dont vous n'avez sans doute jamais pris conscience auparavant. Le premier passage peut déclencher un petit saignement. Il faut alors évidemment s'arrêter et uriner. L'urine est stérile et va nettoyer la plaie.
Vous pouvez aussi chercher sur internet des tutos sur l'insertion des sondes urinaires, cela vous montrera comment placer le pénis.

c/ Avantage de la technique:
-Je n'ai pas encore réussi à ravaler du liquide avec la sonde et le pénis. Les sondes ne sont pas bien adaptées, il y a souvent plusieurs trous des deux côtés, ce qui rend le pompage impossible. Il faut sans doute couper en biseau la sonde pour avoir une sonde comme une paille, avec un seul trou de chaque côté.
-En revanche, cet exercice seul est déjà une grande aide pour le contrôle de l'éjaculation. Il permet une prise de conscience et donc un contrôle des muscles de la vessie et des parties du pénis. Le pénis se contracte en effet en 3 phases: à la base d'abord, au milieu ensuite, en haut enfin. C'est quand la contraction du haut du pénis devient très forte que l'éjaculation commence. En restant au deux niveaux inférieurs, ont peut pratiquer sans éjaculer.

4/ La maîtrise sexuelle totale
Il y a apparemment deux niveaux, que je n'ai personnellement pas atteints.
a/ On devient capable d'aspirer le clitoris de la femme avec son gland. Cela suppose tout de même d'avoir bien élargie l'urètre (pour moi, ce ne sera pas pour tout de suite...).
b / On devient capable d'aspirer la cyprine, c'est-à-dire le produit de l'éjaculation féminine. Ma compagne n'étant pas particulièrement abondante en la matière, je ne peux pas vous dire qu'elle est l'impact sur le corps du mâle...

5/ Lien avec la Kundalini.

a/ Ce qu'est la Kundalini.

Pour moi, ce n'est pas l'éveil. Ce n'est pas un processus spirituel. C'est une technique de yoga qui vise à produire de la chaleur par le corps. Cette chaleur prend sa source au bas de la colonne vertébrale, mais aussi sûrement entre les omoplates. C'est une technique de thermogenèse (fabrication de chaleur) par la combustion de la graisse brune du corps.
Cette combustion nécessite peu de chose:
-Avoir de la graisse brune: elle est fabriquée par le corps au contact du froid.
-Des exercices de respiration adaptée pour brûler les graisses brunes.
-De la pratique.

b/ Quelques sources pour faire vos recherches sur le Tumo:
Je ne peux pas tout décrire ici, ce serait trop long. Personnellement, je suis la méthode de Wim Off, mais vraiment tout doucement. J'ai commencé il y a un an et cela commence à fonctionner. La méthode de Daubard est plus 'violente' puisqu'il vous plonge directement dans l'eau glacée. Je n'ai pas essayé.
Soulignons seulement que ce yoga, Kundalini, ou Tumo, a été inventé au Tibet, ou dans l'Himalaya, une région où il gèle! Il est donc beaucoup plus facile d'arriver à maîtriser ces techniques dans ces pays.

-Un yogi Français, Maurice Daubard qui initie au yoga du froid:
ht tps:/ /w ww.y outub e.com/Watch ?v=SS0f iGSqAzc

-Un yogi Hollandais, qui a testé ses recherches en laboratoire et développer une technique pour augmenter la graisse brune
ht tp: / / w ww.wimho fmeth od.com/

-Un russe qui a été initié et qui décrit que son initiation s'est terminée par un bain dans un lac gelé.
ht tp:/ /w ww.editio ns-tred aniel.com/tumm o-le-yo ga-de-leve il-de-la-chaleur- interne-p -5293.html


b/ Lien entre kundalini et rétention de sperme.
Sur ce dernier sujet, qui tient pour moi de la spéculation, voici mes interrogations et mes hypothèses:

- Que devient le sperme quand on n'éjacule pas? Cela reste un sujet ouvert. Pour certain, il est relâché dans les urines. Pour d'autres, il est absorbé
(mystérieusement) par le corps. Pour d'autres encore, il remonte le long de la colonne vertébrale, selon la mystique de la Kundalini. Je n'en sais pas plus, mais je pense que l'intérêt n'est pas de le relâcher dans les urines. Il doit bien se passer autre chose. Quand on pratique la rétention lors de l'acte ou la dérivation vers la vessie, on sent bien que le corps est moins faible que lors de l'éjaculation complète. Le sperme doit donc bien aller, au moins en partie, quelque part...

- Faut-il être un ascète parfait et renoncer à toute éjaculation pour toute la vie? La encore les avis diffèrent du tout au tout. A mon avis, c'est surtout pour les étapes d'apprentissage de l'éveil de la chaleur intérieur qu'il faut éviter l'éjaculation. Après l'éjaculation, le corps est faible, ce qui ne peut avoir qu'un impact négatif sur la pratique. Mais je n'ai pas encore un niveau suffisant pour joindre les deux techniques: rétention du sperme et éveil de la chaleur intérieur. J'espère y arriver un jour! :D
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Olivier » 28 août 2015, 14:27

Alors là comme premier message sur un forum, c'est le bouquet :lol:
Je te souhaiterais éventuellement la bienvenue si toutefois tu daignes te présenter :roll:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 28 août 2015, 17:18

Et la marmotte plie le papier d'aluminium avec ses pates ! :bave:

Que dire se tout ça, à part que nous sommes dans la chose où nous risquons de passer des années pour ne rien y trouver...
Triste de lire aussi les tonnes de débilités de Yogani, que je pensais plus subtil au passage où il nous dit carrément que Kundalini est un mot qui symbolise la sexualité, whouaaa, grand délire !!!! :beurk:

Enfin j'aime bien ce que dit David Dubois sur toutes ces pratiques si "Youp lala !"
Or, c'est un grave contresens : Nulle part Abhinavagupta ne prescrit ou ne fait allusion à ce genre de pratique selon laquelle il faudrait à tous prix éviter l'éjaculation... Il faut dire que cette idée est reprise par les quasi-majorité des "maîtres de Tantra". Mais c'est un cliché sans fondement. Cette idée de rétention n'est abordée que dans quelques textes bouddhistes et hatha-yogiques tardifs. Dans le tantrisme "mainstream", on éjacule et on offre tout ça à Shiva et aux Déesses.
Bref....
Et quoi d'autre ?

A whouai bonjour "lukeskywalker", amusant comme pseudo...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
lukeskywalker
Messages : 3
Enregistré le : 28 août 2015, 00:21

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lukeskywalker » 28 août 2015, 19:01

Je ne vois pas trop ce qui provoque de telles réactions.
Je viens sur ce forum pour partager ma pratique, en toute transparence.
Ma description est argumentée et soutenu par les pratiques de plusieurs maîtres yogis reconnus.

Par ailleurs, je ne dis absolument pas qu'il y a quelque chose de sexuel dans l'éveil de la Kundalini. Je soutiens que c'est une technique yogique de thermogenèse. Et je m'interroge ouvertement sur le lien entre rétention du sperme et Kundalini. N'aurait-on pas le droit de se poser des questions?

Quand à la rétention du sperme, je ne dis pas non qu'elle est obligatoire. Je dis clairement que je ne la pratique personnellement que sur de courtes périodes et que la question de la rétention définitive est posée. De nombreux yogis tibétains prétendent, pour la pratique du trunkor que la chasteté doit être totale. Je ne les suis pas, je préfère des Yogis comme le Yogi Coudoux, par exemple, qui ne sont pas aussi extrémistes.

Voici une autre source sur le yoga tibétains, que vous pourrez ignorer complètement aussi:


Vos commentaires ne rendent pas justice à ma, pourtant modeste, contribution. Je ne vois pas comment en si peu de temps vous auriez eu ne serait-ce que la curiosité d'aller voir les sources citées. Je ne vois pas l'intérêt de poster sur un forum si c'est pour repousser les commentaires des autres, sans même les avoirs lus.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 28 août 2015, 19:24

Ha, lukeskywalker, disons que l'idée de "ravaler le sperme" nous laisse dans un état, comment dire, assez mort de rire...
Que l'idée de garder son sperme ou je ne sais quoi d'autre doit certainement se poser à des gens qui sont très très loin sur le chemin et qui auraient déjà fait beaucoup de postures, pranayama, méditation et que peut-être cette chose pourrait apporter quelque chose de plus, mais, mais...
Entre le faire parce qu'on là vu chez Yogi Coudoux :lol: ou parce que les tibétains en parlent dans un livre, ne crois tu pas qu'il y a bien mieux à faire ?
D'autant que les travers vont vites arriver, entre ceux qui sont coincés, ceux qui sont libidineux coincés, ceux qui sont pas du tout coincés et perdus dans le tantra houplala et ceux qui pensent que si Jesus à dit "aimez vous les uns les autres" il faut alors tous s'emboiter allégrement pour atteindre l'illumination oui mais sans éjaculer... :lol:

Bref, je passe mon chemin et laisse ceux qui veulent patauger dans cette chose bien s'amuser avec... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
pashupati
Messages : 813
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par pashupati » 29 août 2015, 04:45

Namasté yogin et yogini

drole de necessité , alors là je sais pas comment repondre lol

qui est le plus important , le corps ou l esprit ?

qui vous nourrissez en vous ,le corps ou l esprit ?

je ne vois pas en quoi cette retention va me faire progresser sur le chemin de la spiritualité :boxe:

bref , je passe mon chemin aussi

pratiquez plutot la retention des pensées :boxe:

courage et perseverance

namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Alexandra » 30 août 2015, 08:38

Il y a de grandes inepties dans les textes aussi parfois sûrement pour se moquer des crédules qui vont essayer.
Étrangement les gens sont prêts à faire tout et n'importe quoi mais bien peu sont prêts à passer par le feu du yoga et a s'asseoir en silence et faire taire le mental.
Tant qu'à faire autant le faire sortir et l'avaler directement mdr ! :lol:
Bon courage Luc pour ta pratique j'espère que tu nous raconteras ce que tu as gagné quand tu y seras arrivé !
Et a quoi ça sert du coup.
Pour l'énergie son éveil ne sert qu'à permettre de trouver la conscience. Shakti retourne à sa source siva.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
yogaensoi
Messages : 192
Enregistré le : 21 nov. 2012, 17:07

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par yogaensoi » 30 août 2015, 09:13

Vajroli mudra est bien une technique parfaitement codifié dans les traités de hatha-yoga, tel que la hatha-yoga pradipika,
la siva-samhita, voir abordé différemment dans la gheranda-samhita sous la forme vajroni, abordé d'ailleurs également dans "le banquet de Shiva.
Cette technique plus que toutes autres a subi des déformations/incompréhensions/ car étant lié au problème insoluble
de l'homme ordinaire, le sexe.
Cependant, il est bien précisé que cette technique ne peut-être envisagé et possible que lorsque que khécari-mudra et le pranayama sont parfaitement maîtrisé et en présence d'un maître, autant dire que je ne l'envisage pas dans cette vie.

Luke cette technique ne peut-être que le couronnement d'un parcours sans failles, et pour commencer il va te falloir pratiquer nadi-shodana, 11h/ jour pendant trois mois, et ensuite allongé un peu ta langue pour maîtriser khécari-mudra. :bleh:
Om Namah Shivaya !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 30 août 2015, 09:32

Luke cette technique ne peut-être que le couronnement d'un parcours sans failles,
Ce serait bien dommage de croire une chose pareille...
Si il devait y avoir un "couronnement" ce serait plus par le fait d'entrer en Samadhi que de faire mumuse avec son sperme...
Une chose est simplement évidente et ce n'est pas non plus la peine d'en écrire des tonnes, quand on se lance dans 1 mois ou 3 mois de pratique intensive à la recherche de la maîtrise du pranayama ou de la méditation ou de la compréhension du corps énergétique, ou... le mieux est d'éviter de perdre ses énergies par des bains trop longs notamment dans l'eau de mer, par le fait de faire des jeunes, de manger trop et trop riche, de ne pas assez dormir et bien sur de perdre sa semence à tout va, on peut voir là dedans le même effort qu'un sportif de haut niveau.

Pour Amaroli, désolé, les traducteurs des textes sur cette technique racontent tout et n'importe quoi, dans certains livres comme ceux de Shri Aurobindo ou bien d'autres on peut lire qu'il faut boire 2/3 de sa pisse du matin et se jeter sur la tête le dernier tiers...
Plus sérieusement certains parlent d'une technique profonde, n'ayant absolument rien à voir avec le sexe et qui joue entre le feu du ventre et l'amrita qui coule du palet, ce que je pense est bien plus probable, donc pour moi technique perdue à laisser totalement de coté, il y a bien d'autre choses à faire !!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
yogaensoi
Messages : 192
Enregistré le : 21 nov. 2012, 17:07

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par yogaensoi » 30 août 2015, 14:33

Denis a écrit : ce serait bien dommage de croire une chose pareille...
Encore une incompréhension de ma part?
Mais d'aprés les textes.

Siva-Samhita (sur vajroli)
On doit savoir que le bindu est d'essence lunaire, et le rajas est d'essence solaire. Opérant la fusions des deux, on doit les faire entrer dans son propre corps. C'est moi (Siva) qui suis le bindu, la shakti est le rajas.Lorsque les deux fusionnent, c'est l'accomplissement pour les yogin, ils obtiennent un corps divin"

N'est-ce pas là, le but suprême du natha-yoga, l'union Siva/Shakti, un yogin arrivant à ce stade serait incapable d'entrevoir le Samadhi?
Le samadhi se situant encore au-delà de cette union?

J'ai beaucoup lu Aurobindo, quelqu'un de cérébral, pas très ancré dans la pratique (sauf méditation) et je n'ai aucun souvenir qu'il préconise Amaroli, mais bon j'ai pas tout lu, ça m'étonne.
En même temps, l'urinothérapie fait l'objet de recherche scientifique est semble bien avoir des vertus insoupçonnables;
Le pipi dans tout ses états
http://future.arte.tv/fr/urine
Libre à chacun de s'en faire son opinion, je ne vois pas cela comme une dérive yoguique, et ma foi, si certains veulent se shampooner avec. :D je pisse sur mes plantes, c'est un excellent engrais.
Om Namah Shivaya !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 01 sept. 2015, 11:24

Bien sur que l'union de Shiva et de Shakti est le but de la pratique, bien que tout cela reste très "symbolique", mais là on parle de la technique de Vajroli qui se transforme en Amaroli ou varoni et que nous ne pouvons que constater que cette ensemble de techniques est loin d'être compréhensible à travers des textes, même fait par des gens très sérieux...
Il est évident que le véritable Yoga, la partie non visible qui est essentielle ne pourra et n'a jamais été écrite et dès qu'une technique trouve un peu de profondeur les textes ne peuvent pas aller plus loin, cependant, les textes traditionnels restent des sources d'inspirations fondamentales pour avancer dans la pratique.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 02 sept. 2015, 10:26

Si je comprends bien il ne s'agit pas de se couvrir de bouse de vache mais de se promener finement vêtu ?
Om
lukeskywalker
Messages : 3
Enregistré le : 28 août 2015, 00:21

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lukeskywalker » 02 sept. 2015, 11:36

Pour revenir à la rétention de sperme, j'ai trouvé sur internet quelques informations, sur les sites suivants.
Ce sont des méthodes utilisées par les éjaculateur précoces pour "rééduquer leur sexualité".

C'est beaucoup plus concret que les textes ésotériques ou religieux du yoga. Il existe d'ailleurs de nombreux liens entre le tao et le yoga, ce qui peut permettre de trouver des réponses sur les techniques non explicites.

Tous les exercices à faire - attention, contenu explicite.
h tp://w w w.t ao-sex.fr/m/mu scle pc.php?a=

Une personne qui fait part de son expérience et donnent d'autres sources pour les exercices.
htt p://for um.docti ssimo.fr/doc t issimo/ejaculat ion-prematur ee-precoce/te ste-injacula tion-suj et_146 673_1.ht m
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13513
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par Denis » 02 sept. 2015, 11:50

A ne pas en douter, du grand Yoga ! :beurk:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3827
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: nécéssité de la rétention de sperme

Message par lorkan739 » 02 sept. 2015, 12:21

Un grand Yoga pour celles et ceux qui ne savent pas rester assis le dos droit plus de trois minutes ! :lol: :wink:
Om
Répondre