Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Tantrisme ...
Un mot usité de partout, mis à toutes les sauces. Venez nous parler de vos expériences et idées sur cette voie.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13742
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par Denis » 01 juin 2007, 12:18

Voie de Siva (Sâmbhavopaya)
et absorption dans la vacuité


Cette voie du plan suprême (para) qui est celle de La pure volonté en son premier ébranlement (icchâsakti) prend son départ à un stade avancé de la vie spirituelle et laisse loin derrière elle la concentration avec support ainsi que la puissance évocatrice et intense de l’imagination (bhâvanâ). Ne la parcourt à grand pas que Le roi des yogin (yogîndra) dont La pensée stable et bien apaisée ne s’attache à rien, pas même à Siva conçu comme un objet de contemplation. Il est en effet tellement épris d’unité et d’absolu que, dans son élan spontané et fougueux vers l’unique Siva, il écarte brutalement doutes, alternatives et jusqu’à toute appréhension distincte. Contrairement à ce qui se passe dans la voie de l’énergie, l’intuition qui illumine les profondeurs du Soi ne requiert aucun effort pour s’affermir et le jnânin ayant atteint Bhairava en sa transcendance, devient d’emblée un ‘libéré durant la vie’.
La compénétration parfaite (samâvesa) du Soi du yogin et du Soi cosmique (Siva) est plus profonde et plus totale que l’absorption (laya) dans l’objet ou dans l’énergie des voies précédentes. La favorisent l’immobilité prolongée du corps et du regard, le silence, la contemplation de l’immensité spatiale ainsi que toute circonstance où les limites de la personnalité s’effacent s absence de soucis, de désir et de connaissance ; tout ce qui se rapporte, en un mot, à Siva indifférencié (niskala) et privé d’attribut ou de qualité. Comme la pensée empirique d’un tel jnânin se dissout entièrement et à jamais, sa condition s’appelle cittapralaya et lorsque la conscience limitée se dissipe avec tous les résidus (âsaya) dormant au fond de L’inconscience, l’univers s’absorbe dans la plénitude de la Subjectivité infinie, laquelle ne comporte plus l’ombre d’une différenciation entre sujet et objet. Dans le but de saisir le flot divin, la voie de l’énergie utilise, nous l’avons vu, deux moyens:
Excitation extrême de la force vitale (vîrya) et détente apaisée. Dans la voie de Siva, par contre, ces moyens feront place respectivement à un acte intense d’extase (udyama) et à une vacuité totale et spontanée (sûnyatâ) chez le héros qui a le courage de tout abandonner, même son moi, pour saisir l’occasion sans plus jamais la Laisser fuir.
Sa pensée (manas) s’engloutit dans le vide du coeur ou dans celui du brahmarandhra et toutes les fluctuations s’apaisent.
Ensuite, il doit prendre conscience de cette vacuité pour que jaillisse l’intuition indifférenciée (nirvikalpa) à l’instant où l’acte d’extase le précipite dans la Réalité absolue, Bhairava. C’est alors qu’il s’installe définitivement dans le domaine du milieu (madhyamapada) qui n~ est autre que sa propre essence à jamais reconquise. Telles sont les phases quasi simultanées de la voie de Siva.
Liens vers les autres voies :
Non voie
Voie de Siva
Voie de l'énergie
Voie de l'individu
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lorkan739
Messages : 4029
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par lorkan739 » 19 nov. 2010, 16:30

La voie de Siva est tout entière contenue dans l'ébranlement de la volonté. Cet acte pur saisi en son instantanéité n'est autre que l'élan du coeur qui, au début de l'émanation, manifeste l'univers en tant qu'énergie jaillissante ; point de départ vers le différencié, il en est aussi le point d'arrivé, car c'est toujours le même élan du Je : entre le terme premier et le terme dernier, rien ne sait réellement passé car l'acte abolit essentiellement le temps.
Udyama est à la fois le pulsation initiale de la volonté qui à lieu dans l'intime du coeur et la prise de conscience de cette pulsation originaire qui correspond à l'éveil cosmique et à l'illumination la plus haute. Elan spontané par-delà tout le différencié, cet élan n'appartient déja plus à l'individu mais à bhairava même. Intense et bref, udyama jaillit libre et parfait sans aucune détermination.
Ainsi le yogin, uniquement et de tout tendu vers l' Un, l'obtient en un instant et pour toujours. Cette reprise totale de soi dans l'acte de conscience s'achève dans l'épanouissement de toutes les énergies de la conscience universelle. L'energie s'identifie à Siva et l'acte de conscience se confond avec la lumière absolue.
Pourvues de toutes ses energies, la personne se trouve divinisé.

"Durant une nuit noire, à l'arrivé de la quinzaine sombre, ayant évoqué sans discontinuer la forme ténébreuse, on accédera à la forme Bhairavienne" B.V 87.
De même que, durant la nuit les choses perdent leurs contours, tout se dissout ici dans l'unique sujet conscient, Siva ou le Soi.
Om
Avatar du membre
pashupati
Messages : 824
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par pashupati » 05 juin 2017, 06:16

Namaste à tous

Pure merveille la voie de shiva.

C'est l’explication du laya yoga .

Namaste et merci.
l esprit est plus fort que la matiere
lorkan739
Messages : 4029
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par lorkan739 » 05 juin 2017, 17:27

Il me semble que celui qui parcourt cette voie ne néglige pas pour autant les pratiques secrètes des autres voies.
Le laya yoga ? Tu veux dire Shiva en tant que Maître Absolu de la Dissolution ? Je crois qu'il est d'usage dans les cercles d'initiés de s'avancer vers celui qui possède une telle science avec une humilité particulière. Cela veut probablement dire que celui-ci est très proche de Dieu et que par conséquent il faille faire au maximum attention au "ton" que l'on emploie.

Merci à toi
Om
Avatar du membre
pashupati
Messages : 824
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par pashupati » 06 juin 2017, 05:38

Namaste a tous

Namaste lorkan

Laisse moi digéré et absorbé la voie de civom shambo d'abord. Après je lirai les autres voies.

Laya yoga. c'est expliquer dans le yoga tattva upanishad.

Je prie. Ganesha gajanana pour m4octtroyer la jnana pour les études des textes sacrés

Namaste
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
pashupati
Messages : 824
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par pashupati » 07 juin 2019, 06:26

NAMASTE et NAMASKAR yogini et yogin

Une étude sur les 4 voies du TANTRA serait intéressante.
Vous en pensez quoi ???

La 3 voie celle de SHIVA est
Explicite.
Le LAYA YOGA
La voie de la DISSOLUTION en SOI.

AUM TAT SAT AUM
AUM SHIVSHAKTI AUM
l esprit est plus fort que la matiere
MuadDib
Messages : 2274
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par MuadDib » 08 juin 2019, 21:26

Denis a écrit :
01 juin 2007, 12:18
Voie de Siva (Sâmbhavopaya)
et absorption dans la vacuité


Sa pensée (manas) s’engloutit dans le vide du coeur ou dans celui du brahmarandhra et toutes les fluctuations s’apaisent.
J'aimerais revenir quelques secondes sur cette ambiguïté : l'infini au creux de soi, ou l'infini venant d'en haut, via le BrahmaRandhra ?

Ou, peut-être, le poste de radio & l'émission ...
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13742
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par Denis » 09 juin 2019, 15:29

Il y a ascension pour rencontrer le "vide"...
Donc quelque chose qui nous emmène vers le haut pour que cesse les liens avec le personnage, le corps, son histoire, ses souffrances...
Alors je pense que le plan divin est en haut, "tout là haut"...
Le coeur participe à la montée, il apporte une véritable source d'énergie qui passe par l'espace de la gorge. La gorge est l'un des lieux où on perd forme, puis on continue vers la lumière d'ajna et on arrive au BrahmaRandhra et il nous faut aller au-delà de cette porte...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
Avatar du membre
Michel C
Messages : 223
Enregistré le : 24 mars 2005, 18:35
Localisation : Nîmes

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par Michel C » 26 oct. 2019, 22:26

Voie de Shiva Inspirée par la Déesse,

dans la voie de Shiva, l'adepte atteint la Transcendance.

Bien affermi dans la Bhairavi Mudrâ, l'adepte ressent tout l'univers se refléter clairement sur le miroir de sa propre conscience.
Toutes choses brillent dans la lumière de la Conscience Divine qui se révèle maintenant à ses propres yeux.
L'union du sujet et de l'objet, le microcosme identique au macrocosme, l’individu identique à l’Univers,
l’infini du Ciel comme l’infini de l’Amour du Soi pour Lui-Même.

Mais ce reflet n'est pas comme cette lumière se reflétant dans un prisme pour y révéler toutes les couleurs de l'arc en ciel,
ce reflet n'est pas un mécanisme de nature inanimée, il ne produit pas au sein d'une matière inerte, au contraire il se réalise au sein de la conscience de Soi qui se trouve affectée, "Je suis Je".

Il appartient à l'adepte de revenir une nouvelle fois à lui-même, de manière encore plus personnelle.
La Voie de Shiva est cette percée définitive effectuée dans le Centre de Soi-même.

Comme il n'est pas facile de fixer une personne dans les yeux et de soutenir son regard,
il n'est pas aisé de se regarder soi-même jusqu'au fond de Soi pour comprendre la Nature de ce qui nous fait dire 'Je'.

Ce Soi apparait comme étant exclusif
en ce sens que toutes les sensations retirées de l’énergie lui sont offertes à titre exclusif,
c.a.d. que tous les phénomènes sensibles sont ressentis comme étant son intimité,
sa seule propriété, l’expression de sa condition native ainsi que son devenir et jusqu'à sa vie propre.

Ce Soi apparait comme étant inclusif
en ce sens qu’il n’ y a rien, strictement rien en dehors de sa propre conscience,
Il est bien le seul à détenir tous les attributs et toutes les richesses,
car il a la certitude qu’il est bien l’unique détenteur de cet acte de conscience.

A ce niveau cette certitude écarte tous les doutes et devient félicité
car elle est l’expression du pur Sujet qui jouit de sa véritable Nature.

Ce sentiment de transcendance provient du fait que cette félicité
surpasse effectivement toutes les expériences noétiques de la vie mystique,
alors même qu’elle ne s’explique que par la plus simple des sensations : Soi-Même !

Il s’agit d’une identification ou compénétration du Soi avec le Soi Cosmique.
Il n’y a dans cette absorption en vérité aucun effort, ni autre support que Soi-même.
L'acte de conscience qui ne se distingue pas de lui-même.
Plénitude de la subjectivité infinie !

La pile cosmique qui est la double réflexion de Shiva et Shakti
engendre une grande vibration qui n’est autre que la plénitude du Vide !
Shiva par sa Shakti n’ayant d’autre relation qu’avec Lui-même.

Le Soi est l’épreuve de la Vacuité, il reste immobile dans le mouvement, éternel dans les cycles du temps,
il est la cause intime, la source unique, l’auteur de l’œuvre, l’animateur de tous les êtres, l’acteur de tous les rôles.
Il est au centre de Soi, comme au centre de tout l’Univers.

il s'agit bien d'une voie héroïque pour qui a ainsi l'audace de revenir au centre de Lui-Même,
pour comprendre que cette saisie intime n'est pas différente de la Vie Cosmique.

Le Tantra est la voie la plus aboutie, la plus efficiente,
car elle transforme le plomb en or !

Ce plomb est l'attavisme de la personne limitée et conditionnée.
Cet or est la découverte que notre propre personne est divine.

Toute la création est organisée pour engendrer l'être limité et conditionné, ce joyau de perfection !
Seul le Tantra a compris que l'enjeu Cosmique de la Création se situe dans ce conditionnement et cette limitation même !

Au coeur de cette expérience,
l'épreuve de Soi, pouvoir se dire "Je ", et en être affecté, "Je Suis", je suis une personne !

A l'intérieur

Le ressentir dans son intimité comme au niveau global est la Voie de Shiva !
Ressentir ses émotions comme étant la vie cosmique est la Voie de Shiva !
Comprendre que ce par quoi je suis est d'origine divine est la Voie de Shiva !

Comme a l'extérieur

Voir l'autre comme étant soi-même est la Voie de Shiva !
Ressentir toutes les manifestations de la nature comme un hommage à soi-même est la Voie de Shiva !
Avoir de la compassion pour les êtres perdus dans le devenir est la Voie de Shiva !

En vérité Il n'y a qu'une seule conscience, qu'un seul Soi, qu'une seule personne,
et vous êtes, chères lectrices, chers lecteurs, personnellement cette personne !

Aum Namah Shivaya
Aum Namo Narayanaya
Aum Prim Hrim Him Umayai Namaha
Aum Hamsa Soham Svaha
lorkan739
Messages : 4029
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par lorkan739 » 27 oct. 2019, 19:15

"Commence a tisser et l'univers te donnera un fil"

Mais attention :

"Une gemme qu'un artisan très habile a rendu translucide peut néanmoins s'assombrir au contact de l'écrin qui lui sert de support."

Et pour finir garde à l'esprit :

Mrtyukâlî
6. Conscience dévorante par laquelle est engloutie la Mort, orgueil démesuré, qui provient de l’heureuse excitation s’étendant à toutes les activités du moi quand il se dit « c’est à moi! » Énergie destructrice de (cette) Mort et qui surgit intemporelle, c’est elle que je salue!
Om
Avatar du membre
Michel C
Messages : 223
Enregistré le : 24 mars 2005, 18:35
Localisation : Nîmes

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par Michel C » 28 oct. 2019, 11:17

Merci Lorkan pur ton message ;-)

J'avoue que je n'ai pas tout compris au sujet de ces belles citations...

Si le Soi est effectivement un joyau son écrin est celui de la lumière intérieure.

Si sa découverte porte la prédominance du "Je", la félicité engendrée provient de la vibration universelle.

Si il y a bien unité, l'Un dans le multiple, il y a bien une seule Conscience, un seul Soi, et une seule Personne.

Shiva, Bhairava, Ishvara, Allah, Dieu ....

L'Atman le Soi de même nature que Paramatman le Soi Cosmique....

A bientôt
Avatar du membre
Michel C
Messages : 223
Enregistré le : 24 mars 2005, 18:35
Localisation : Nîmes

Re: Les 4 voies du Tantrisme : 3eme Voie de Siva

Message par Michel C » 30 oct. 2019, 23:33

Un peu de littérature.

Lorsque nous rêvons, le temps s'abolit, l'espace s'agrandit, nos pensées prennent de la force et de la puissance.
Dans le rêve, les émotions naissent et nous emportent au fond de nous mêmes, nous bénéficions alors d'une grande lucidité, notre compréhension devient plus claire, plus probante, plus essentielle.
Les contingences matérielles n'ont plus cours, elles ne sont plus valides, notre conscience opère exclusivement de manière subtile, seuls importent les liens affectifs et incoercibles du vivant,
des moments vécus avec nos proches , nos amis , nos enfants, notre épouse, notre époux...

Chères Lectrice, Chers Lecteurs,
imaginez-vous en train de rêver, laisser vous aller...

Votre pratique assidue du yoga a purifié de longue date votre corps physique,
elle a malaxé un nombre incalculable de fois votre corps énergétique tissé de souffles,
elle a brulé, anéanti, évaporé toutes les imprégnations karmiques de votre corps mental,
elle a totalement dissous, évacué toutes tendances latentes et inconscientes de votre corps de connaissance,
elle fait vibrer très fort votre intimité, votre cœur, votre âme d'une émotion très belle et très pure.

Vous êtes devenu sensible à la beauté d'un coucher de Soleil, d'un clair de Lune, d'un bruissement du vent dans les feuilles des arbres.
vous êtes en émoi, vous vibrez à la beauté d'un vol de colombes, d'une douce musique, d'un jeu d'ombre et de lumière, d'un sourire sur le visage.

Et soudain, dans votre rêve, surgit le souvenir douloureux de la perte d'un ami, d'un proche, d'un amour perdu.
Le lien rompu d'avec l'être cher vous fait souffrir, et vous ramène à la condition humaine, du mystère de la mort et de l'origine de la vie.

Alors vous éprouvez le manque, tout ce que vous auriez aimé dire encore, combien cet être était cher à votre cœur,
combien vous teniez à lui, à elle, l'ami perdu, l'enfant perdu, le mari perdu, la compagne perdue, le décès de la mère et du père.
La vie est une perte, une histoire où nous devons tout perdre, notre maison, nos proches et jusqu'à notre corps.

C'est à ce moment de doute, dans votre âme, devant cette grande question, que vous voyez le Ciel et l'espace infini des Cieux.
Il vibre, comme vous vibrez, il est vivant, seule la naissance s'oppose à la mort, pas la Vie car la Vie continue
selon le cycle de la création de la persistance et de la dissolution, la roue du devenir, le Karma, le Samsara.

Alors spontanément, naturellement vous vous tournez vers ce Ciel,
partant d'un cœur pur, dans ce rêve, si évident, si clair, si vibrant d'amour,
votre élan est si vif et si passionné par le manque de l'être cher que vous avez le désir de prier.

Cette intention est fulgurante, décisive, elle vous remplie d'une grande certitude, d'une grande évidence,
ce Ciel est aussi bien extérieur qu'intérieur, en vous adressant à la puissance des Cieux, c'est à vous même que vous vous adressez...

Un rêve qui rejoint la Réalité
la puissance du Bhairava,
Khechari Devi qui se meut dans l'espace
l'éternel, le souverain, le très brillant,
le Soi, l'Atman.
Répondre