Vijnana Bhairava Tantra

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 05 févr. 2005, 10:06

Voici un nouveau Thème de reflexion.
Il vient d'un remarquable texte : Le Vijnana Bhairava Tantra (traduction de Lilian Silburn Directrice de recherches au CNRS)

Stance 52
On doit se concentrer intensément sur sa propre forteresse comme si elle était consumée par le feu du Temps qui surgit du pied de ce Temps. Alors, à la fin, se manifeste la quiétude.

Stance 53
De même, après avoir médité en imagination sur le monde entier comme étant consumé par les flammes, l'homme dont l'esprit est indifférent à toute autre chose accédera à la plus haute condition humaine.

C'est la stance 53 qui me plait beaucoup …

Et en voici une autre qui est aussi à expérimenter …

Stance 75
Lorsque le sommeil n'est pas encore venu et que pourtant le monde extèrieur s'est éffacé, au moment où cet état devient accessible à la pensée, la Déesse suprême se révèle.

A vos claviers … :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Aurore
Messages : 102
Enregistré le : 21 janv. 2005, 21:09
Localisation : Région parisienne
Contact :

Stance 52 + chant.

Message par Aurore » 05 févr. 2005, 16:15

Quelle joie... vraiment, que ce partage...Joie partagée, joie redoublée...

A propos de la stance 52, voilà ce qui est venu comme inspiration :

Le Temps... c'est ce qui m'empêche de me reposer en moi-même, au sein de mon Etre véritable.
Qui suis-je ? Je ne suis rien de ce que peut imaginer et croire la pensée. Le temps, c'est la pensée en mouvement.
Arrêter le Temps, c'est mettre fin à la pensée, à ce que je pense de "moi", à ce que je pense du monde et des autres...
Le Temps invente le moi et l'autre...
Dans l'instant, il n'y a plus "moi" et "l'autre"...
Il y a la Présence... Présence du Silence, le son de mon Etre,
il y a l'Amour sans objet, le parfum de mon Etre,
sans un toi ni un moi pour en faire une histoire d'amour dans le temps...
Dans l'instant, il y a un Repos...
Et à partir de ce Repos éternel
naissent l'action juste, la parole juste qui n'appartiennent plus à un "moi"
mais à ce que Je suis depuis toujours...

Avant de te quitter, je t'offre ce chant...
A la Joie de se retrouver tous dans la quiétude infinie de l'instant présent, où nous respirons ce que nous sommes depuis toujours....


Dans l'ardeur de mon coeur,
j'y ai laissé mon nom et ma forme...
Voilà que je ne sais plus qui je suis !

Dans la brûlure de mon coeur,
j'y ai laissé ma plainte...
Voilà que je chante un chant qui ne m'appartient pas !

Dans le FEU de mon coeur,
brûlent tristesse, désespoir, le chaos du monde, fardeau de la Vie...
Voilà que je me retrouve sans poids,
dans la légèreté joyeuse et enfantine de ce que JE SUIS !
Homme, si tu es vide, l'eau jaillit de toi,
comme de la source d'éternité.
Aurore
Messages : 102
Enregistré le : 21 janv. 2005, 21:09
Localisation : Région parisienne
Contact :

Méditation sur la stance 53.

Message par Aurore » 06 févr. 2005, 06:23

"De même, après avoir médité en imagination sur le monde entier comme étant consumé par les flammes, l'homme dont l'esprit est indifférent à toute autre chose accèdera à la plus haute condition humaine".

Je suis le monde et en même temps l'au-delà du monde...
Je suis le monde : je m'enferme dans une histoire personnelle où je me fais du souci...
Je suis le monde : mon identité liée au monde ne peut survivre que par la pensée qui crée sans cesse le temps...

Brûler le monde... c'est "me" brûler, c'est brûler mon identité personnelle qui n'a d'existence que par rapport au monde.

Un monde consumé par les flammes, c'est "moi-même" consumé, anéanti, perdu...
Accepter de "me" perdre, c'est perdre en même temps le monde et tout ce qui m'attirait vers lui.
C'est me retrouver dans le VIDE.
C'est être le VIDE.... au-delà de l'espace et du temps.

Accepter de perdre pied dans le Vide que Je suis, c'est naître à mon ETRE inconditionné, intemporel, éternel, c'est me retrouver mystérieusement VIVANT au-delà d'un monde réduit en cendres par le FEU de mon ETRE véritable qui n'est jamais né et qui jamais ne mourra...
Homme, si tu es vide, l'eau jaillit de toi,
comme de la source d'éternité.
Aurore
Messages : 102
Enregistré le : 21 janv. 2005, 21:09
Localisation : Région parisienne
Contact :

Stance 75.

Message par Aurore » 13 févr. 2005, 19:33

"Lorsque le sommeil n'est pas encore venu et que pourtant le monde extérieur s'est effacé , au moment où cet état devient accessible à la pensée, la Déesse suprême se révèle."


Quand je ne suis pas encore tombé dans le sommeil, dans les rêves de mon existence qui prolongent le rêve d'une journée passée dans l'oubli, il y a cet instant en dehors du temps où le monde n'a plus de prise sur "moi". C'est comme une absence de tout souci de moi-même et jaillissement d'un silence qui est présence à ma vraie Nature, à mon Etre véritable.
Ce silence est la porte qui ouvre sur l'Eternité d'une Vie qui n'est plus enfermée dans une histoire personnelle, une Vie qui n'a ni commencement ni fin et qui n'appartient à personne.
Une Vie qui en se retournant sur Elle-même révèle Sa Nature suprême, Sa Divinité jusque là cachée...
Homme, si tu es vide, l'eau jaillit de toi,
comme de la source d'éternité.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 17 févr. 2005, 23:14

"Lorsque le sommeil n'est pas encore venu et que pourtant le monde extérieur s'est effacé , au moment où cet état devient accessible à la pensée, la Déesse suprême se révèle."

Oui Aurore tu touches vrai.
Qu'elle merveille que cette strophe, elle est pour moi une mélodie sans fin, tellement pleine de lumière et de beauté qu'il me tarde d'aller me coucher pour tenter chaque nuit à vivre quelque chose.
Il faut pour cela ne pas être trop fatigué, ni en pleine forme, souvent une veillée ouune pratique nocturne permet de découvrir cette sublime Déesse.

Bien à toi et à vous tous.
N'hésitez pas à poster vos remarques, questions et textes, vous êtes où les 44 inscrits ??? :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 17 févr. 2005, 23:19

Stance 53
De même, après avoir médité en imagination sur le monde entier comme étant consumé par les flammes, l'homme dont l'esprit est indifférent à toute autre chose accédera à la plus haute condition humaine.

C'est cette strophe qui résume le mieux ce que j'ai écris à , oublier ses envies, ses passions, imaginer que tout cela, toute notre petite histoire, notre mesquine vie, nos petits titres, tout .... comme si tout cela prenait feu, alors sortie des dualités l'homme accédera à la plus haute condition humaine ...

Bises
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Seule
Messages : 321
Enregistré le : 16 mars 2005, 19:53
Localisation : Universelle

Message par Seule » 03 mai 2005, 23:42

Denis a écrit :Stance 53
De même, après avoir médité en imagination sur le monde entier comme étant consumé par les flammes, l'homme dont l'esprit est indifférent à toute autre chose accédera à la plus haute condition humaine.

C'est cette strophe qui résume le mieux ce que j'ai écris à , oublier ses envies, ses passions, imaginer que tout cela, toute notre petite histoire, notre mesquine vie, nos petits titres, tout .... comme si tout cela prenait feu, alors sortie des dualités l'homme accédera à la plus haute condition humaine ...

Bises
Bonsoir les amis :lol:

Me promenant sur votre forum, j'arrive ici et ouf..., respiration, bon sens, cohérence, ouf, ouf, ouf :D
Merci à vous d'être simplement là, tout vrais, tout réels, tout frais, tout neufs...
Merci de respirer et de le dire, aux simples passants, like me.
Merci de partager vos chants d'amour avec moi, simple passante.
Passante comme vous, comme nous tous, partie intégrante d'une totalité incommensurable, d'une énergie colossale, d'une beauté transfigurante et pourtant impersonnelle. :wink:
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par lorkan739 » 06 janv. 2011, 15:55

Hop là !
Je réanime ce sujet car j'adore ce texte !
Pour moi, sans doute le plus merveilleux d'entre tous.
Mais chacun sa croyance ;) :D
Stance 53
De même, après avoir médité en imagination sur le monde entier comme étant consumé par les flammes, l'homme dont l'esprit est indifférent à toute autre chose accédera à la plus haute condition humaine.
Après avoir imaginé très brièvement tous les corps(subtils aussi)consumé par les flammes. J'étais dans l'image du soufflet de forgeron qui ne fait qu'attisé un peu plus le feu à chacun de ses souffles...
Pourtant très vite un souffle imaginaire venu de nulle part à éteint le Feu !

Pierre feuga commente que c'est la même méditation que la 52 élargie à tout le cosmos. Il dit aussi :
Après être mort à lui-même, après avoir calciné le monde totalement, l'initié retrouve l'essence absolue decrite dans ce verset :
26/ L’énergie sous forme de souffle ne peut ni entrer ni sorir lorsqu’elle s’épanouit au centre en tant que libre de dualité, par son entremise on recouvre l’essence absolue.
Après cette lecture j'ai réalisé que je ne suis vraiment pas allé loin en imagination.
C'est clair que dans un monde en flammes, la suffocation de celui qui observe devient évidente.

Pourtant, j'ai le sentiment que j'ai atteint la même finalité.
A savoir qu'il a fallu que je trouve en moi un souffle indépendant et conscient pour révéler la toute puissance de mon être(le cosmos) sur lui même.
Bon, j'ai conscience que mon expérimentation relève beaucoup du pays des bisounours :D
C'est clair que poussé à son paroxysme cette méditation est certainement très intense.

Qui n'a jamais eu la sensation de suffoquer sous le poids du Feu de la souffrance ?
Sans jamais trouver le second souffle necessaire à l'extinction de l'incendie !

J'ai vécu quelques expèriences où mon corps ne pouvait plus contenir l'énergie ; la seule solution pour survivre à cela fut de totalement lâcher-prise...
Aurore a écrit :Brûler le monde... c'est "me" brûler, c'est brûler mon identité personnelle qui n'a d'existence que par rapport au monde.
:coeur:
Om
Fleur de Vie
Messages : 8
Enregistré le : 31 déc. 2010, 04:48

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Fleur de Vie » 11 janv. 2011, 01:42

Superbe , je découvre ce texte , merçi .:)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 11 janv. 2011, 09:10

Lorkan le Vijnana Bhairava Tantra est le grand texte du Tantrisme et recèle une profondeur d'expérience qui ne peut juste être "imaginée" par notre intellect et notre imaginaire. C'est Bhairava qui est recherché dans toutes ces techniques et la chose est bien autre chose que l'idée de suffocation...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par amandine » 06 nov. 2011, 17:38

Bonjour :)
je suis en ce moment dans la lecture du Vijnana Bhairava Tantra et euhhhh comment dire , je ne rentre pas vraiment dedans ..j'ai plus l'impression de le lire pour ma culture que de vibrer et l'aimer ..
je me souviens qu' aux premieres lectures plusieurs Upanishads me faisaient cet effet , puis soudain boum je les ai comprises , aimées

j'ai la version commentée par Feuga , mais je trouve cela tout de même rébarbatif

vous avez aimé tout de suite?
ou bien le temps , la patience ..une petite musique qui vient progressivement?
Avatar du membre
Banyan
Messages : 265
Enregistré le : 30 janv. 2010, 14:36

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Banyan » 06 nov. 2011, 20:26

amandine a écrit :Bonjour :)
je suis en ce moment dans la lecture du Vijnana Bhairava Tantra et euhhhh comment dire , je ne rentre pas vraiment dedans ..j'ai plus l'impression de le lire pour ma culture que de vibrer et l'aimer ..
je me souviens qu' aux premieres lectures plusieurs Upanishads me faisaient cet effet , puis soudain boum je les ai comprises , aimées

j'ai la version commentée par Feuga , mais je trouve cela tout de même rébarbatif

vous avez aimé tout de suite?
ou bien le temps , la patience ..une petite musique qui vient progressivement?
Je penses que si on a une bonne pratique intense quotidienne du yoga on ne peut que aimer ce texte à la condition tout de même d'être habitué au langage Hindoux !
Dans le cas contraires parfois on a des livres TRES important mais que l'on est pas encore apte à lire ou à vivre, dans ce cas précis on laisses de coter, on continue a pratiquer puis viendras forcément un jour dans quelques année ou on tombe à nouveau sur l'ouvrage et là il nous parles ...!
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par amandine » 06 nov. 2011, 23:13

oui tu as raison .

c'est amusant aussi comme parfois on formule quelquechose , et ça permet a une résistance en soi de se fissurer :)

j'ai avancé dans la lecture
et à la strophe 11 la porte s'est ouverte :
" L'attention fixée a l'intérieur du crâne , les yeux clos stabilisant sa pensée peu a peu , on reconnaitra ce qui est si hautement reconnaissable .""

et le commentaire de Feuga "la seule chose digne d'être reconnue est le Soi des védantistes et le Bhairava des tantristes . D'une certaine maniere , dicerner Bhairava est la chose la plus "facile" au monde : mieux la seule chose facile au monde !" :)

aah et le passage sur les méditations sonores aussi :)

peut être qu'on n'est pas sensible a toutes les méditations ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 07 nov. 2011, 00:36

Bonsoir Amandine, heureux de te retrouver sur le forum et donc bienvenue !!!
peut être qu'on n'est pas sensible a toutes les méditations ?
Oui, c'est la force de ce texte, celle de nous donner 112 techniques de méditations et forcément il va y en avoir qui vont te parler, puis avec un peu de pratique et finalement d'attention tu vas voir que c'est assez facile...
Sinon ce qui est sublime c'est la traduction de Lilian Silburn car il y a des explications sublimes dans les 70 premières pages !

Au plaisir de partager avec toi ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par lorkan739 » 08 nov. 2011, 20:25

Cher souci, même si l'on se sent soutenu par l'énergie que l'on chante ! Avant de se formuler en concept, chaque instruction ne fut-elle pas une image, une vision, voir un "Flash", - en tous cas l'expèrience toujours renouvelée d'un homme qui se mouvait avec une liberté souveraine dans l'eveil le plus haut ?
Le son sacré jaillit d'un coeur si transparent que l'étranger qui s'y penche est quelque fois pris de vertige. La nuit obscure de l'âme s'y confronte à la gloire des corps divinisés. Abandon mystique ? Ivresse magique d'une volonté divine toute puissante ? Ni l'un ni l'autre. Avant tout la joie, l'inépuisable joie de l'être qui est devenu à soi-même sa propre certitude.
-Pierre Feuga-

A mon humble avis, on ne peut pas faire mieux pour éveiller le Désir...

La Déesse ne pose au Dieu qu'une seul question : Comment la forme de l'énergie ainsi différencié sous tous ses aspects phonématiques résidera-t'elle dans l'être absolue (Bhairava) et sera t'elle compatible avec la transcendance ?
-Lilian Silburn-

Alors... Qui a la solution ? :wink: :D
Om
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par amandine » 09 nov. 2011, 15:10

les méditations sur le corps (de 20 à 25 ) j'adore aussi
en fait on retrouve ce dont parle Baret dans Corps de vibration, corps de silence. (youpidooo :) )
"La vacuité devrait être pour nous plutot une méthode qu'un concept métaphysique . Se répeter que "tout est vide" ne mène pas a grand chose , sinon peut etre a la dépression nerveuse . En revanche affiner , creuser , allèger la sensation corporelle , dissoudre toutes ses lourdeurs et toutes ses tensions jusqu'a parvenir , a la limite, à se confondre avec l'espace et comme disent les taoistes à "chevaucher les nuées" est une voie captivante et utilisée dans le cadre du hatha yoga ou d'une autre discipline puis par extension dans la vie de tous les jours "(comm de Feuga)

je crois que dimanche quand j'ai écrit mon message de doute , javais un peu peur de devoir m'avaler un livre un peu rebutant faisant partie de la culture obligatoire tantrique . :)
OK Denis (et merci pour ton accueil ) je vais chercher la version commentée par L Siburn (mais c'est un peu mission impossible non? :) )
lorkan739 a écrit : La Déesse ne pose au Dieu qu'une seul question : Comment la forme de l'énergie ainsi différencié sous tous ses aspects phonématiques résidera-t'elle dans l'être absolue (Bhairava) et sera t'elle compatible avec la transcendance ?
-Lilian Silburn-
bien aimé ton humble avis :)
mais cette phrase juste au dessus j'ai beau la laisser infuser , je ne la comprends pas trop (ou alors faudrait la remettre dans son contexte? )
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par lorkan739 » 09 nov. 2011, 16:45

Mille excuses...
2-4/ Et cependant, O Maître suprême ! mon doute n’est pas encore dissipé. Quelle est, O dieu, en réalité absolue, l’essence qui consiste en énergie fragmentatrice de l’ensemble des sons ? Ou encore, comment peut-elle résider sous l’aspect différencié d’une nonuple formule dans la forme distincte de Bhairava ? Ou encore, comment est-elle différenciée en un Dieu à trois têtes ? Ou comment donc consiste t-elle en une triple énergie ? Comment à nouveau est-elle faite de nâdabindu ? Qu’est-ce que les phases subtiles de l’énergie phonématique, la demi-lune et l’obstruante ? Ou encore comment est-elle la consonne sans voyelle (anacka) qui réside sur la roue des phonèmes ? Comment donc a-t-elle pour nature propre l’Énergie ?
La Déesse ne pose au Dieu qu'une seul question : Comment la forme de l'énergie ainsi différencié sous tous ses aspects phonématiques résidera-t'elle dans l'être absolue (Bhairava) et sera t'elle compatible avec la transcendance ?
Om
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Odile » 09 nov. 2011, 19:04

lorkan739 a écrit : La Déesse ne pose au Dieu qu'une seul question : Comment la forme de l'énergie ainsi différencié sous tous ses aspects phonématiques résidera-t'elle dans l'être absolue (Bhairava) et sera t'elle compatible avec la transcendance ?
:schock: voilà une très bonne question ! :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 09 nov. 2011, 19:24

N'en étant point séparée elle est déjà dedans si elle trouve son équilibre dans sa qualité sattvique...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par lorkan739 » 15 nov. 2011, 23:35

1/ La Déesse dit :
Ô Dieu, tout ce qui tire son origine du Rudrayâmalatantra m’a été intégralement révélé. C’est le Trikabheda, la triple différenciation obtenue en extrayant la quintessence de la quintessence.
"Le Shivaisme dualiste est supèrieur au Véda et autres Livres sacrés ; le système de la voie gauche, à ce Shivaisme ; celui de la voie droite, à ce dernier ; Kula est supèrieur à la voie droite et à Kula, le Trika, suprême, et qui transcende tout."

Que signifie Kula ? Est-ce-que Kula est relatif à la voie de l'énergie ?
Dans ce cas là, peut-on considérer que kula englobe la voie de la main gauche et la voie de la main droite ?
Est-ce-que chaque système englobent celui qui lui est infèrieur ?

Bonne pratique ! :)
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 16 nov. 2011, 10:02

"Le Shivaisme dualiste est supèrieur au Véda et autres Livres sacrés ; le système de la voie gauche, à ce Shivaisme ; celui de la voie droite, à ce dernier ; Kula est supèrieur à la voie droite et à Kula, le Trika, suprême, et qui transcende tout."
C'est de qui ?

Je crois que de tout temps les hommes ont été dans des guerres de clochers...
Même Abhinavagupta tire à boulets rouges sur le Bouddhisme.
2 Solutions, soit étant arrivé tout en haut (???) il peut voir que telle ou telle voie n'est pas bonne.
Soit c'est une idée personnelle ?
On ne le saura jamais.

Pour ce qui est du Trika, Kula, PratiaBijna, Krama, …
Il ne nous sera pas donné dans notre existence d'en connaitre plus que quelques phrases dans des livres plus ou moins traduit par, de toute façon, des ignorants…
Alors cela n'a aucune importance, avance sur ton chemin dans un seul axe, celui de la lumière, des vertus, de la gentillesse, la tendresse et la joie.

La Kula veut dire famille !
C'est la famille que forment des pratiquants dans une démarche tantrique…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par lorkan739 » 18 nov. 2011, 01:06

La Kula veut dire famille !
C'est la famille que forment des pratiquants dans une démarche tantrique…
Alors, je peux te le dire que ca va pas du tout.
Voila des semaines que je suis terrassé par la "grâce"

Je comprends même pas comment mon corps est capable de supporter ça.
Et là, je la vois avec sa coupe
Je la vois celle qui m'a hanté pendant de longs nuit pendant la quinzaine lunaire.

Je souffre, mais c'une belle Victoire !
C'est une victoire tantrique !

Que mon coeur tienne le choc !


Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 18 nov. 2011, 10:23

Je veux bien te croire et même être heureux pour toi, ceci dit, je ne comprends pas le lien entre la phrase que tu as coupé de ma dernière réponse et ta réponse... :?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par lorkan739 » 18 nov. 2011, 10:36

Je ne sais pas.
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 18 nov. 2011, 11:10

:? :?:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Odile » 18 nov. 2011, 11:56

:D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par amandine » 21 nov. 2011, 09:58

Page apres page , millimètre par millimétre quelquechose change ..
un grand silence se fait de plus en plus vaste ..
je sens que ce texte ne peut s'offrir qu' avec respect , douceur et avec une grande lenteur.. .
Parfois la porte est fermée , je relis et relis , rien ne se passe , je ne comprends pas ,
ni avec ma tête , ni avec mon coeur ..
et parfois c'est majestueux , immense , infini..
quelquechose change , avance tout doucement

merci :)

et bonne journée a tous :)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 21 nov. 2011, 10:04

Merci Amandine pour ce partage !
Des phrases restent inscritent et deveinnent de véritabes moteurs pour la pratique, des invocations sublimes qui te transportent dans Bhairava.
Il existe aussi une manière de lire un texte, une pratique particulière, est ce qu'on te l'a apprise ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par amandine » 21 nov. 2011, 10:10

non!
What are you talking abouuuuut?
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par lorkan739 » 21 nov. 2011, 23:10

Denis a écrit :Le Vijnana Bhairava Tantra, ce texte est un très vieux texte, c'est un texte "révélé" qui fait partie des Agama Shivaïte et qui remonte au début des temps, même si sa version écrite que nous connaissons grâce à la sublime traduction de Lilian Silburn n'a peut-être que mille ou mille cinq cents ans…
Abhinavagupta trouvant ce texte si puissant il le nommait même SivaVijnanopanisad, et il fait entrer dans ce nom l'idée d'une Upanishad, un texte donc révélé comme les Vedas
Ce texte parle de la réalité ultime de l'esprit qui fulgure au détour d'une expérience qui au départ semble simpliste comme regarder le reflet d'une lumière qui brille sur une table et qui d'un coup nous emporte dans les profondeurs de Bhairava. Il explique comment on peut entrer dans cet état selon 3 chemins, qui sont la voie de l'individu, de l'énergie ou encore de Shiva.
Mais ne nous trompons pas et adoptons, comme toujours, une certaine retenue et une certaine humilité, ce qui est décrit dans ce livre est d'une profondeur que personne n'a vraiment gouttée et connait. La simple vision de Bhavana est si puissante et si profonde que même après des années d'étude j'ai la simple sensation de ne l'avoir qu'entrevue...
C'est dommage aussi d'aller chercher la strophe 25 et d'essayer de la mettre avec la strophe 61, le Vijnana Bhairava Tantra est mis en place par des approches différentes, pendant un moment on parle du souffle et des techniques afférentes, puis on parle du vide, puis du son, puis de la lumière, de l'amour...
Certes à la fin le Yogi peut arriver au même lieu, ce qui n'est pas sur non plus vu le nombre de mondes à visiter, mais je te demande vraiment d'essayer de voir ce texte comme un bijou, quelque chose d'une très grande subtilité où une très rapide lecture ne fera que tout mixer, tout salir et où il serait trop simple de finir par dire que finalement ce texte ne parle pas de grand chose...
Je connais ta grande qualité, je connais aussi ta fougue et ta jeunesse, mais essaye de laisser la place à la poésie, au simple souffle du vent qui va venir t'en apprendre encore et encore, bien loin de la voie volontaire du l'individu qui dans un effort terrible tente de maitriser sa respiration, ses pensées…
La voie de l'énergie est toute subtilité, fragile…
C'est ni plus ni moins que le chant de l'esprit.
Comme par exemple le fait de regarder les taches d'ombre et de lumière qui apparaissent sur le sol sous un arbre quand le soleil passe à travers les branches.
Alors, si je me concentre sur ces taches, qui bougent avec le vent, le monde semble d'un coup prendre une autre forme et tout cela emporte l'esprit ailleurs que la manifestation présente. Ayant pris appuis sur un objet je trouve bientôt la voie de Shiva...
J'aime cette poésie qui invoque la vitesse et la subtilité et qui demande un peu de légèreté spirituelle, tout est d'un coup fusionné par le saisissement mystique...
Le Vijana bhairava est un texte d'une grande subtilité qui nous demande de nous alléger du Hatha Yoga classique et le tantrisme à cette qualité de parler uniquement au coeur en laissant de coté les énergies grossières, comme la respiration ou l'effort de concentration...
Dans la voie de Shiva que parcourt les grand mystique, il est évident que le pranayama n'a plus sa place et c'est pour cela que le Rajas Yoga commence après le pranayama, mais attention très peu d'être ont la vitesse et la légèreté pour parcourir ce sublime chemin du tantrisme, percevoir cela, y entrer dedans et s'affiner pour cheminer dedans demande un peu d'attention...
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 22 nov. 2011, 09:43

Lorkan cela commence à ressembler à du flood ce que tu fais et je ne comprends pas ton attitude. :?

Il existe une manière de lire ces textes, il faut s'assoir, le dos droit, lire une fois une strophe à voie haute, laisser passer un peu de temps, quelques secondes et relire encore une fois la strophe à voie haute.
Puis laisser quelques minutes avant de prendre la strophe suivante...

La première fois c'est le mental qui travaille sur la strophe, la deuxième fois c'est plus profond... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par sami » 22 nov. 2011, 14:46

Quand on regarde de près les enseignements, on voit que ce ne sont que répétions sur répétions, sur répétions, par exemple, celui de Siddharta, et bien plus que deux fois, mais des heures, mois, années entières
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 24 nov. 2011, 08:44

Oui Sami, il faudra refaire cette technique longtemps, très longtemps pour que tout cela s'imprègne en nous... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par amandine » 25 nov. 2011, 20:56

c'est bien , dit comme ça, aussi :) :

"Installé sur un siège moelleux, ne reposant que sur son séant,
pieds et mains privés de support; par l'effet de cette attitude,
l'intelligence intuitive la plus haute accède a la plénitude ."
Vijnana Bhairava Tantra
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par Denis » 25 nov. 2011, 22:10

Cette strophe du Vijnana bhairava me fait toujours penser à ce passage dans les livres de Castaneda, où Don Juan et Don Genaro laisse sécher Castaneda sur une balançoire perchée très haut dans un arbre pendant de longues heures... :lol:

Mais finalement la posture du lotus fait la même chose :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Vijnana Bhairava Tantra

Message par lorkan739 » 30 nov. 2011, 22:19

Moi, mes compagnons dans l'Esprit de mes frères pour l'éternité !
Om
Répondre