La Compassion

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Benoît
Messages : 38
Enregistré le : 18 mai 2015, 11:08

La Compassion

Message par Benoît » 21 mai 2015, 14:17

Bonjour !

Je lance ce sujet qui est un pilier de la spiritualité et la pratique Bouddhiste, bien que je parlerai surtout dans sa vision et pratique au niveau du Theravada, qui reste ma principale voie.
Je suis en fait curieux d'échanger avec vous sur le sujet, qui est bien plus vaste, profond et subtil que ce dont on pourrait penser aux premiers abords lorsqu'on se lance dans une voie spirituelle, et qui continue de m'étonner et de m'éduquer.


Je ne sais pas comment cela se passe exactement dans d'autre branches, mais dans celle que je suis, nous méditons quotidiennement (en plus des autres méditations) sur les 4 incommensurables, qui en Pali donnent :

- Mettâ : Amour bienveillant
- Karunâ : Compassion
- Muditâ : Joie sympatisante
- Uppekkâ : Equanimité


Il me semble d'ailleurs que dans les sutras de Patanjali, il y est une équivalence très proche, non?
Bref, tout cela pour dire que non seulement la pratique de la Compassion m'ai importante, mais aussi sa compréhension !
Je pense sincèrement que si je me persuade de connaître avec véracité totale la Compassion, alors je ne progresserai plus dans ce domaine; et là, l'échange avec autrui prend toute son importance...

Pour ma part, j'essaie le plus souvent possible de bien distinguer la pitié de la Compassion, facile me direz vous peut être ! Peut être... De mon vécu, en me questionnant sincèrement (travail sur l'humilité au passage...), il arrive régulièrement que le sentiment dont je fasse l'expérience soit de la pitié, et non comme je le pensai dans la seconde qui suivit l'émotion, de la Compassion...
J'ai vu qu'il existe sur ce forum un sujet sur l'empathie, cela tombe bien, car la Compassion, de mon point de vue, est la suite logique, spirituellement parlant !
Pas d'empathie = pas de compassion !
Pas d'action aidante mais simplement un sentiment en vous ? = pas de Compassion
Le piège suivant sera bien connue des Thérapeutes : Le bénéfice secondaire ! Là encore, nous pourrions nous persuader d'être compatissant, alors que, inconsciemment, nous cherchons simplement à combler un but égoïste. Surtout dans ce domaine qu'est l'aide ou l'entraide.

La Compassion demande donc pour moi d'avoir un sentiment véritable d'empathie, puis, comprenant à notre niveau la souffrance de l'autre (y compris des animaux...), nous décidions par Amour, altruisme (quoi que là, y a encore plus de boulot hein... :roll: ) d'agir afin de procurer une aide pouvant alléger ou anéantir la-dite souffrance.
Il est évident que donner un verre de pastaga à un alcoolique en manque n'est pas considéré comme étant un geste altruiste...ni compatissant. Par contre, tenter de l'aider à sa hauteur à traverser ce moment difficile, ou de l'accompagner durant son sevrage, peut être. Peut être car là encore pas certain que cela soit de la compassion, le bénéfice secondaire étant toujours là, le but étant simplement d'en prendre conscience, non de le refréner...

Mathieu Ricard parle énormément de la compassion et l'altruisme, et milite presque pour qu'elle soit comprise je trouve, y compris et surtout pour les scientifique et matérialistes, sous forme d'études rigoureuse. Alors certains pourraient peut être lui reprocher de manque de spiritualité vivante dans ses ouvrages-ci, mais je trouve que justement, cela permet de toucher une autre tranche du peuple, et si demain tout le monde devenaient soudain Compatissant, la souffrance dans le monde serai bien mal en point.

Allez, je vais tout de même finir par une once de légèreté...histoire de briser cette rigidité latente... La Compassion reste pour moi un outil merveilleux, non les ailes de l'ange mais l'air sur lequel elles s'appuient...
Un outil de part les progrès qu'elle nous permet de faire sur le Chemin, et en même temps un sentiment qui rapproche inexorablement de l'autre.
Souvent nous entendons parler d'Unité, et bien en méditant sur l'Amour bienveillant et la Compassion, c'est une expérience qui peut arriver, et puis...un jour peut être, serons nous assez imprégnés de cette douce émanation d'Amour, dans chacun de nos souffles et jusque dans toutes nos cellules, pour pouvoir l'incarner avec Pleine Conscience et jouir en tant que témoin béatifié de la beauté né d'elle même.

En tout cas, qui que vous soyez et où que vous alliez, je vous souhaite sincèrement d'être bien et heureux; puisse la chaleur de Mettâ révéler une belle partie de ce que nous sommes.

:coeur:


Alors.... quelle est la vision et le lien avec la pratique formelle de votre propre voie concernant la Compassion? Et votre propre point de vue? Votre idéal?
Comme un vent violent balaie sur l'eau une nacelle, il suffit que l'un des sens entraîne le mental pour que l'intelligence soit emportée.
Bhagavad Gîtâ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 21 mai 2015, 18:51

Vaste programme ! :)

Il est évident que le Bouddhisme parle de la compassion, beaucoup...
Il est aussi évident que la démarche spirituelle ne peut mettre de coté la compassion.
Si Patanjali n'en parle pas dans ses Yoga Sutra, il est aussi évident que chaque Yama et Niyama transpire la compassion.
Je crois qu'il faut entrevoir une différence profonde entre la vision du Yoga et la vision du Bouddhisme.
Le Yoga est une voie solitaire, coupée du monde, de la manifestation qui cherche l'éveil, mais unitairement...
Il n'existe pas de "communautés de Yogi" comme on le trouve dans le Bouddhisme, ou alors très secrètes...
Il n'est pas non plus prévu dans le Yoga des enseignements oraux avec 300 personnes qui viennent écouter...

Ceci dit :
- Mettâ : Amour bienveillant
- Karunâ : Compassion
- Muditâ : Joie sympatisante
- Uppekkâ : Equanimité
Je trouve ça très beau !
Et essayer de l’appliquer sera très fort...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Saje
Messages : 11
Enregistré le : 07 nov. 2014, 16:48

Re: La Compassion

Message par Saje » 21 mai 2015, 20:19

Bonjour à tous, :)

et merci Benoît pour ce thème et ces partages qui me donnent envie d'écrire quelques mots.
Déjà, je remarque que tu as beaucoup réfléchi à la question de la Compassion, c'est agréable de suivre le fil de ton discours.
Je trouve intéressant de distinguer la compassion de l'empathie, d'en extraire ce fameux bénéfice secondaire (au max) bien qu'il soit tout à fait humain, et de rapprocher le tout (si je puis dire)) de l'altruisme, voire (oserais-je ?) de l'humilité...

Tu nous demandes :"quelle est la vision et le lien avec la pratique formelle de votre propre voie concernant la Compassion ? Votre point de vue ? Votre idéal ?"
Alors comment faire, par ou commencer pour essayer de répondre ?
Je dirais que je commencerais par lire probablement, ou par converser avec un guide, si cela m'est accessible, et surtout par la remise en question de soi régulière et honnête (se mentir est parfois tellement plus rassurant). Pour me remettre en question régulièrement, j'ai besoin de me donner du temps, du silence, mais je n'ai pas toujours envie de me prêter à cet effort.

Quelques soient le temps et le silence que l'on se donne, comment être assez bienveillant pour sentir cette honnêteté d'âme au fond de nous ?
Pour être certains que ce que nous donnons à l'autre a de la valeur, et que ce n'est pas juste pour nous satisfaire ? Car on est d'accord que ce n'est pas juste un ressenti émotionnel quantitatif qui nous guiderait dans l'échange, mais peut-être plus un résultat évident, une sorte de retour différent du 'simple ' bonheur éphémère... (perplexitude quand tu nous tiens!). Pourtant, il faut savoir apprécier L'instant (nous dit-on), ne pas se projeter de trop, et donc ne pas imaginer (voir, ressentir...) l'onde de l'échange dans une notion temporelle... Ni éphémère ni durable finalement ?
Donc, pour appliquer une certaine forme de Compassion, je crois que je me laisserais guider par une sorte de fulgurance du ressenti, non pas donc une quantité émotionnelle du ressenti (désolée je me répète), mais plus un retour du point de vue d'une tranquillité d'esprit à vivre et faire ce qu'il advient à ce moment là.

Car nous sommes bien d'accord, que de toutes façons, il y a retour ? (genre résonance)
Ce qui d'ailleurs m'évoque l'idée que peut-être, ce retour plus ou moins imaginé ( et oui, il faut bien en passer par l'apprentissage !), serait un indicateur de notre intime définition de ce qu'est l'altruisme...

Bref, plus j'essaie d'expliquer, plus cela se complique... Donc voici un exemple sur une sorte de comportement que je pourrais croire 'ideal' pour vivre (au moins) l'Empathie :
Je rencontre une personne que j'ai envie de connaître. Je m'aperçois après quelques discussions (ou activités) que j'aimerais comprendre ses souffrances. Je m'intéresse donc aux problèmes de la personne en souffrance. Je m'interroge ensuite sincèrement sur ma motivation à vouloir comprendre, connaître, aider cette personne en souffrance. J'en parle à d'autres personnes plus ou moins proches pour écouter des points de vue auxquels je n'aurais pas pensés (mais encore faut-il les entendre :boxe: ). J'essaie de communiquer avec la personne sur ce que j'ai perçu de sa souffrance (qui résonne aussi probablement la mienne, il n'y a pas trop de hasard)... Et j'accueille ce qu'elle me renvoie avec le plus possible de détachement.
Si les ondes sont porteuses (c'est à dire si je n'ai pas un retour trop violent ou négatif de sa part), je tente de refaire sensiblement le même chemin avec l'objectif de l'aider
(à alléger ses souffrances)...
Bien sûr, ce n'est pas très facile de suivre les étapes. D'ailleurs, je n'y arrive pas tellement.

Et aussi, très souvent, j'ai remarqué qu'il faut attendre que ce soit la personne en souffrance qui fasse la démarche (même très subtile) d'être 'aidée' ou qui du moins en ait la volonté... Autrement, c'est plus compliqué de pouvoir être compatissant.

Voilà pour mes pensées du soir...pardon pour les maladresses,
Et à mon tour de poser une tite question: comment savoir quand nous contemplons la réalité des choses ? :schock:

Au plaisir de vous lire prochainement, Namaste chers Yog-internautes !
Takara
Messages : 12
Enregistré le : 12 mai 2015, 11:54

Re: La Compassion

Message par Takara » 22 mai 2015, 05:54

Quel sujet intéressant !

J'ai appris la compassion et l'empathie lors de ma formation professionnelle. Ces deux valeurs sont essentielles dans mon métier. A l'époque mon prof nous avait simplement donné les définition de ces deux termes et quelques pistes de réflexions afin de nous aider à les appliquer.

Définition :
Compassion: sentiments de pitié qui nous rend sensible aux malheurs d'autrui.
Empathie: faculté intuitive de se mettre à la place d'autrui.

Pendant 3ans je me suis appliquée à avoir de la compassion et de l'empathie avec les patients comme je l'avais appris à l'école. Puis j'ai rencontré mon prof de yoga, avec qui j'ai eu de nombreuses discussions.

Il a une approche différente de ces deux valeurs. Moins technico-pratique. Plus spirituelle et surtout en perpétuelle réflexion. Je m'explique: il est très facile de ressentir un "sentiment de pitié qui nous rend sensible" lorsque l'on est en face d'un patient qui a un cancer ou autre pathologie. Il est plus difficile et plus profond de partager, sans sans penser à soi, sans faire de transfert sur soi, les malheurs d'autrui. Je pense qu'il faut aider les gens à partager leur souffrance sans se l'approprié, être présent pour les aider à verbaliser, peut-être lancé quelques idées qui pourrait être des pistes de réflexions à une solution (si la source du malheur à une solution bien entendu). Enfin, je pense que dans ce processus, il ne doit y avoir aucun jugement de valeur, pas même de sentiment de pitié (terme péjoratif pour moi).

J'espère être claire dans mes propos. Débutante dans la pratique du yoga et surtout dans l'approche spirituel de cette pratique, j'apprend depuis peu à voire/questionner le monde/les faits/ les rapports à l'autre différemment. Et donc mes propos peuvent être ambivalent dans la mesure où mon cheminement n'est pas finis (si cela finis un jour :p)

Bonne journée à vous
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 22 mai 2015, 11:37

Benoît a écrit : Bref, tout cela pour dire que non seulement la pratique de la Compassion m'ai importante, mais aussi sa compréhension !
Je pense sincèrement que si je me persuade de connaître avec véracité totale la Compassion, alors je ne progresserai plus dans ce domaine; et là, l'échange avec autrui prend toute son importance...

Alors.... quelle est la vision et le lien avec la pratique formelle de votre propre voie concernant la Compassion? Et votre propre point de vue? Votre idéal?
Si on demande ma vision je dirais que ce que tu expérimentes en ce moment fait parti de ton rêve.
Tu rêves que tu vas ici et là, compassion par si compassion par là.
Quel est le gout de ce que tu es ? tu vis la compassion alors quel gout cela a ?
ce ressenti n'est-il pas merveilleux ?
Soit Benoit une bouche qui goute son experience sans vouloir la saisir.
Un est en paix l'autre est frustré.
Un est assis alors que l'autre est en train de courir.
L'un est présent l'autre en mouvement, en orbite...
Même si tout peut etre ressenti avec plus d'intensité "je" ne doit rien saisir puisque c'est impossible, goutons ce qui "est" présent puisqu'il ne peut en être autrement.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: La Compassion

Message par MuadDib » 22 mai 2015, 14:51

Tom54 a écrit :Un est en paix l'autre est frustré.
Un est assis alors que l'autre est en train de courir.
L'un est présent l'autre en mouvement, en orbite...
L'un est jeune, l'autre est vieux.
L'un est gentil, l'autre est méchant.
L'un est plein comme un oeuf, l'autre est vide comme l'espace.

... mais ... même dans les visions les plus simplistes, s'ils insistent pour faire des catégorisations ridicules, ils prennent au moins 3 compartiments pour tout ranger :

"je" tappes au clavier ?

0) le doigt est au dessus de la touche, dans une illusion macroscopique où on pourrait le croire sans mouvement (pas par rapport au Soleil, ou avec quelque puissant microscope, mais passons :wink: )

1) Puis, par quelque magie (de nos jours, l'endoctrinement commun parle du symptôme des neuro transmetteurs comme cause effective), tout l'univers courbe l'espace-temps afin de rapprocher une touche du clavier du doigt (lesquels, pour quelle raisons, dans quel état g'ère, c'est marrant, ça amène plein de questions, mais ça sert à rien pour rechercher l'interdépendance).

2.0) Au bout d'une illusion temporelle arbitraire, un papillon en Nouvelle Zélande bouge les ailes, ce qui est la raison réelle (enfin, ça ou autre chose :wink: ) d'une sensation de contact différent de la touche du clavier en question (et du doigt qui vient de rentrer en collision relativement brutale avec).

2.1) Un mouvement de résistance se mets en branle, l'univers entier est opposé à ce que la touche et le doigt s'enlacent; cet aspect moralisateur se manifeste par une bourrasque entravant le battement des ailes de René, le papillon précité, entraînant logiquement l'apparition d'une force contraire dans le système gravitationnel doigt-univers

3) Dans un bout du vide sidérant, symbolisé par le fond gris foncé du rectangle sextuel praticduyogatesque, se manifeste un gris plus clair, incarnation locale d'une tâche microscopique apparaissant sur la parure de René

4=0) Retour à l'état initial, où René, le doigt, l'univers, le clavier, et que sais-je encore n'étaient pas séquestrés pour servir d'exemple.

(ou en version plus simple : entre "assis" et "en train de courir", il y a au moins "debout sans courir")
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Benoît
Messages : 38
Enregistré le : 18 mai 2015, 11:08

Re: La Compassion

Message par Benoît » 23 mai 2015, 10:09

Youhou !
Tout d'abord, merci pour vos réponses ! Je vais prendre à présent le temps de placer ma pierre à l'édifice.

@ Denis :
Si Patanjali n'en parle pas dans ses Yoga Sutra, il est aussi évident que chaque Yama et Niyama transpire la compassion.
Ma mémoire n'était pas reluisante, mais...il me semblait pourtant bien avoir lu quelques chose de très ressemblant dans les sutra de Patanjali, j'ai donc fouillé, pas bien loin de plus lol, mais s'il te plais, soit indulgent si je me plante, remplaçons le lancer de cailloux par des petits glands de chêne, ça fait moins mal et c'est plus écolo :schock:
J'ai donc trouvé cela dans un post, pourrais tu confirmer ou infirmer ces dires s'il te plais?
Philippe12 a écrit:
L'équanimité ( Upeksha ) est également mentionné dans Patanjali Yoga Sutras (1,33 [ 2 ] ), comme l'un des quatre attitudes sublimes, avec bienveillance ( maitri ), la compassion ( Karuna ), et la joie ( mudita ).

Kavi à écrit:
Ces piliers de la sâdhanâ vers lesquelles il est toujours bon de revenir se trouvent mentionner également dans des textes éloignés de l'unviers de Patañjali. Ils sont par exemple décrits dans le chapitre consacré aux déités d'un ancien tantra bouddhiste, le Hevajra tantra. Voici les paragraphe en question avec le commentaire de Krsnâcaryâpada (en italique) :
"D'abord émane la bienveillance (maitrî)
La bienveillance émane, qui a la nature d'offrir la plus haute félicité à tous les être vivants.
Puis en deuxième la compassion (karunâ)
Au second moment, émane la compassion dont la nature est le souhait d'ôter toute affliction des êtres vivants.
En troisième, émane la joie.
Troisièmement, émane la joie dont la nature est de désirer accorder une félicité divine continue à tous les être vivants.
Finalement, émane le détachement équanime.
Finalement, émane le détachement équanime qui est le retrait du le chemin des obstacles causés par la détresse et les afflictions.
Voici les composants de la pratique préliminaire qui sont communs à toutes les méthodes de yoga et qui sont appelés la Fondation du Yoga.
"

@ Saje : Je te remercie à mon tour pour ton témoignage que je trouve très posé et clair. En fait, tu as l'air d'être dans une telle dynamique sincère et pourtant posée, sereine quelque part, que je ne doute pas que tu avancera sur le sujet et tes questionnements le concernant... J'aime beaucoup cette façon d'avancer, parce que je ressens chez toi une authentique envie d’ôter ses œillères, avec une grande humilité, et pfiou, qu'est ce que ça fait du bien de ressentir cela dans les écrit d'une personne ! Alors je te remercie doublement Saje :D
Et aussi, très souvent, j'ai remarqué qu'il faut attendre que ce soit la personne en souffrance qui fasse la démarche (même très subtile) d'être 'aidée' ou qui du moins en ait la volonté... Autrement, c'est plus compliqué de pouvoir être compatissant.
Là je suis mi-figue mi-raisin lol. J'ai eu exactement la même pensée que toi fut un temps, sous couvert de l'humilité afin de ne pas intervenir égoïstement là où personne ne me l'avais demandé( bénéfice secondaire), mais je t'avoue un jour avoir changer mon fusil d'épaule. Je vais te le conter en te posant question toute bête (ce sont souvent les meilleures).

Si tu passe dans la rue et vois une petite fille de 5 ans, toute seule, blessée, apeurée et affamée, vas tu attendre qu'elle te demande de l'aide avant d'avoir de la Compassion envers elle?
Evidemment, je connais la réponse... :D
Nous autres, nous réfléchissons beaucoup, et cela est parfois nécessaire, y compris sur le chemin spirituel si notre but est Nibbana, mais parfois aussi, les réponses aux questions les plus complexes ce trouvent dans la simplicité même.

Pour poursuivre mon idée, je finirai avec une citation relativement bien connue (enfin je crois...)

« Un Maître Zen vit un scorpion se noyer et décida de le tirer de l’eau. Lorsqu’il le fit, le scorpion le piqua.
Par l’effet de la douleur, le maître lâcha l’animal qui de nouveau tomba à l’eau en train de se noyer.
Le maître tenta de le tirer nouvellement et l’animal le piqua encore.

Un jeune disciple qui était en train d’observer se rapprocha du Maître et lui dit : « Excusez-moi Maître, mais mais pourquoi insistez vous ?
Ne comprenez-vous pas qu’à chaque fois que vous tenterez de le tirer de l’eau il va vous piquer ? »Le maître répondit: « La nature du scorpion est de piquer et cela ne va pas changer la mienne qui est d’aider. »

Alors, à l’aide d’une feuille, le maître tira le scorpion de l’eau et sauva sa vie, puis s’adressant à son jeune disciple, il continua: » Ne change pas ta nature si quelqu’un te fait mal, prends juste des précautions. Les uns poursuivent le bonheur, les autres le créent ».
Quand la vie te présente mille raisons de pleurer, montre-lui que tu as mille raisons pour sourire. Préoccupe-toi plus de ta conscience que de ta réputation.

Parce que ta conscience est ce que tu es, et ta réputation c’est ce que les autres pensent de toi… Et ce que les autres pensent de toi… c’est leur problème ! »


Et pour répondre à ta question
Et à mon tour de poser une tite question: comment savoir quand nous contemplons la réalité des choses ? :schock:


Je répondrai : Je pourrai te dire que rien n'est réel, ou que tout est réel dès lors que tu en fait l'expérience, tout comme le rêve est réel lorsque tu le vis...mais ça n'aurai guère d'intérêt je pense...je préfère de loin dire qu'une telle chose est impossible (à savoir, être sur que nous contemplons bien la réalité) et qu'il est bon, comme le disait un grand Maître Bouddhiste de la tradition de la forêt, Ajahn Chah de " Ne jamais être sur de rien", y compris selon lui pour l'Eveil lorsqu'on pense être éveillé, et c'était bon pour lui aussi. Ca va donc bien loin...tu en conviendra. :wink:


@Tom : Je ressens vraiment de la bienveillance dans ta réponse, et pour cela, te remercie chaleureusement. :)
Pour cela aussi, je me "dois" d'être sincère avec toi et répondrai avec ce magnifique texte de Khalil Gibran que j'ai posté hier ici (le deuxième texte posté de ce dernier) http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... f=3&t=3155

L'égo aime s'approprier les expériences spirituelles et mystiques...les faisant sienne et les intellectualisant. Le problème, c'est qu'on s'enlise ensuite dans la facilité apparente et ne progressons plus, jusqu'à ce que nous prenions conscience du phénomène.
Après, je me trompe peut être hein...rien n'est sur :wink:
Comme un vent violent balaie sur l'eau une nacelle, il suffit que l'un des sens entraîne le mental pour que l'intelligence soit emportée.
Bhagavad Gîtâ
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: La Compassion

Message par MuadDib » 23 mai 2015, 14:57

Saje a écrit :Et à mon tour de poser une tite question: comment savoir quand nous contemplons la réalité des choses ? :schock:

Au plaisir de vous lire prochainement, Namaste chers Yog-internautes !
Un jour, lors du siècle dernier, quelques ethnologues allèrent à la rencontre d'une tribu amérindienne (dont mon vishuddhi ne veut pas se souvenir du nom). Au fil de dialogues avec eux, ils rencontrent une croyance étrange, voulant que l'univers s'arrête à une frontière définie, et, il se trouve, accessible à pieds.
Ni une, ni deux, après s'être enquis des limites précises de la chose, ils s'amusent à faire "coucou" aux indigènes, d'abord à l'intérieur de la frontière en question, puis s'approchant de plus en plus du Vide Sidéral local, pour finir par le dépasser. Chose suspecte pour les chercheurs, leurs hôtes ne leur répondent que jusqu'au limites du Néant.
Ils font alors quelques pas les séparant des frontières de la Manifestation, et interrogent leurs observateurs : ceux ci leur répondent que, tant qu'ils étaient perceptibles, ils leur répondaient, mais que, pendant un temps, ils avaient simplement disparu.

(petite hypothèse personnelle sur la suite de l'histoire) Sur ce, les chercheurs, de retour dans un environnement plus familier, publient un compte rendu de leurs explorations, narrant cette histoire, mais également affirmant que, des créatures fantastiques peuplant la mythologie dont les indigènes leur ont parlé, ils n'en ont pas plus perçu que les indigènes n'ont perçu de territoire dépassant leurs frontières.
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
tongra
Messages : 51
Enregistré le : 16 nov. 2010, 18:08

Re: La Compassion

Message par tongra » 23 mai 2015, 18:45

Benoît a écrit : Bref, tout cela pour dire que non seulement la pratique de la Compassion m'ai importante, mais aussi sa compréhension !
Je pense sincèrement que si je me persuade de connaître avec véracité totale la Compassion, alors je ne progresserai plus dans ce domaine; et là, l'échange avec autrui prend toute son importance...

Alors.... quelle est la vision et le lien avec la pratique formelle de votre propre voie concernant la Compassion? Et votre propre point de vue? Votre idéal?
La compassion est le coeur de la voie mahayana, celle qui dit que l'éveil sera trouvé une fois que tous les êtres sensibles seront sorti du samsara. Une gageure. Les deux ailes indissociables sont sagesse et compassion, si l'une vient à manquer l'envol vers le plein éveil n'est pas réalisable.

La compassion est aussi dite, dans le bouddhisme tibétain et particulièrement le dzogpa chenpo, l'énergie de la sagesse. C'est-à-dire que de ce point de vue la compassion n'est plus qu'acte éclairé, juste et ultime. Ce qui est généré là n'est pas un acte logique, réfléchi qui viendrait de "la personne" mais la prolongation de l'état naturel ou de la nature ultime de l'individu. Donc ce point de vue semble radicalement différent de cette culture de la compassion qui est une accumulation d'acte positif sensés engendrer du karma+ que l'on trouve dans les voies progressives du bouddhisme.

Mais il n'y a aucune contradiction d'agir pour le bien des êtres si l'on est dans la perspective de l'ultime. Et même si l'on est motivé par la voie progressive c'est parfait, car chacun prend la voie à son niveau et selon son ressenti.
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 23 mai 2015, 20:54

Benoît a écrit : L'égo aime s'approprier les expériences spirituelles et mystiques...les faisant sienne et les intellectualisant. Le problème, c'est qu'on s'enlise ensuite dans la facilité apparente et ne progressons plus, jusqu'à ce que nous prenions conscience du phénomène.
Après, je me trompe peut être hein...rien n'est sur :wink:
Tu le situes ou l'égo ?
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Benoît
Messages : 38
Enregistré le : 18 mai 2015, 11:08

Re: La Compassion

Message par Benoît » 24 mai 2015, 07:40

Je ne le situe pas je crois, vu "qu'il" est "moi", l'égo est ma personnalité, la tienne, celui du voisin, c'est les 5 agrégats. Il est dualité apparente.
C'est un conditionnement extrêmement puissant qui se leurre lui même. Mais même en en parlant ainsi, à la troisième personne, il ne faudrait pas croire que c'est quelque chose d'autre qui parle de l'égo, le "vrai moi, ou le Soi", mais encore lui qui parle de lui même.

Après, tout ceci n'est pas un problème je trouve, tant qu'on en a conscience. Je ne suis pas de ceux qui prenne l'ego pour leur pire ennemi...Par contre, je ne suis pas non plus de ceux qui tente de s'y complaire et qui le prend trop au sérieux.
Pour être franc, je suis assez d'accord avec ce que dit MuadDib dans ce fil.


De mon point de vue, si je peux me permettre, tu parle souvent d'une bouche qui goûte, de sentiments qui seraient une nourriture de l'âme... C'est tout à fait personnel, mais je vois tout cela comme une nourriture à égo... encore une fois, tant qu'on en a pas conscience. L'égo raffole des histoires, belles ou loufoques, et il est si facile de se laisser illusionner par ses contes, maquillant notre réalité spirituelle.
Tu notera que je fais exactement la même chose en fait ! Je n'essaie pas de "ne pas être qui je suis", parce que sans égo, "je" ne serai pas là à écrire un texte et débattre sur le sujet.
C'est d'ailleurs ce que je reproche à la philosophie du néo Advaïta, qui pour bien des représentants se résume un peu à ceci : Nul besoin de prendre chemin spirituel, vu que vous êtes déjà éveillé ! Pas besoin de faire quoi que ce soit, vous êtes déjà Divinement parfait !
Bien ok ok, intellectuellement, je peux le comprendre, ou plutôt le croire, mais quid de la Réalisation spirituelle? Je ne crois pas que cela puisse éroder l'identification à l'égo et nous mener à réaliser la Réalité Ultime.
Encore une fois, je me tiens à en prendre conscience, cette chose en arrière plan, Sati, qui n'est pas "moi", veille au grain, sans actions... Du moins, une bonne partie de ma pratique va en ce sens...

Pour finir, je rajoute que tout ceci est simplement ma façon de voir, aujourd'hui, et que, allez savoir, peut être que dans 2 mois j'aurai totalement changé d'avis ! Peut être est ce un point de vue complètement absurde aussi, peut être qu'au contraire, il est génial, mais en fait on s'en fou, il est et reste un point de vue égotique, qui parlera ou pas à d'autres égo, à un moment T.
Rien n'est sur... :wink:
Comme un vent violent balaie sur l'eau une nacelle, il suffit que l'un des sens entraîne le mental pour que l'intelligence soit emportée.
Bhagavad Gîtâ
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 24 mai 2015, 11:28

merci Benoit de ta réponse.
J'ai déjà écrit plusieurs fois sur le forum avoir vécu ce que j'ai ressenti comme une dissolution j'ai partagé cette experience où il n'y avait plus la notion de personnage, nous étions tous un même visage.
Il n'y avait pas 10 mois qui communiquaient mais bien 1 même visage dans 10 corps séparés.
Depuis que cette porte s'est ouverte je ne peux plus prendre les gens au serieux !
c'est dingue pour moi c'est évident nous sommes tous les reflets d'une même conscience et toutes nos gesticulations pour essayer quoi que ce soit ne servent a rien puisque fondamentalement nous n'existons pas vraiment en tant qu'être absolu.
Si l'égo c'est toi (je suis d'accord avec toi au passage) la dissolution est sa propre mort puisque la seule chose qui peut mourir dans cet éternité c'est bien cette idée de Soi.
Une idée de soi qui n'est qu'un mirage, un papillon éphémère...
Alors il ne te parait pas ridicule que le personnage pense pouvoir se sortir de ce merdier ?
Quand tu vies une dissolution a mon sens plus rien n'est plus jamais pareil, c'est voir ce qui peut mourir, ce qui peut disparaitre et ca l'égo a beaucoup de mal a le gérer, gérer son absence "pourquoi la mort ?" lol mais personne ne meurt ce que nous prenons pour la vie n'était-elle pas juste un flux d'energie ?
Alors qui veut se sauver ? "Qui" prend tout pour lui jusque réaliser qu'il n'est qu'une ombre qui experimente ses propres lumières.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3947
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: La Compassion

Message par lorkan739 » 24 mai 2015, 13:19

Tom a écrit :Je me souviens d'un post où tu parlais de regard sur la réalité, il y a ceux qui voient et ceux qui cherchent a voir en conscience ce qu'ils voient inconsciemment... 
Pour moi celui qui se demande "Qui je suis ?" ne voit rien parce qu'en réalité le sens de cette question c'est de pouvoir se la poser.
Il n'y a pas de sens, la vie n'est pas une direction, il n'y a rien a porter a soutenir ou a trouver, le sens c'est le "gout", le chemin que nous pensons arpenter n'a de sens que par son "gout".
L'univers est un plateau repas qui n'a pas de sens, quel est le sens d'un boeuf bourguignon si ce n'est que d'être manger ? 
Respirer c'est vital, plus encore cela a du gout, "pourquoi je respire" n'a aucun sens mais quel grace d'être sur le file quand on est sorti du "néant". 
Qui je suis ? c'est le propre du rêveur qui ne sait pas ou n'a pas conscience que toute la magie est là 
Q u i j e s u i s ? 
c'est totalement ahurissant, c'est pour nous une question alors que c'est une réponse qui va nul part mais cela se goute !
essayer de saisir une image de soi ou d'en sortir c'est pareil cela fait parti du rêve, écrire ici ce post c'est du rêve en "réalité" personne ne lit ce que j'écris je suis SEUL, tu es seul.
Personne ne peut atteindre la lumière puisque que "personne n'existe" lol son seul sens c'est le gout du désir qu'il y a derrière cette réalité qui n'en est pas une.
Depuis que je goute le monde sans essayer de le saisir le temps s'est arrêté et tout est devenu divin.
Tant qu'il y aura ce désir de recherche alors l'univers sera ma propre projection, il n'y a pas de "je" c'est une idée qui m'accroche au décore et qui me pousse en avant.
Je suis ce qui est et ce qui est c'est ce que je suis mais ce qui est "est" "je" n'existe pas ce qui est "est" le je c'est la bouche qui se mange lui même. 
Pour perdre le désir qui créé le gout il faut perdre l'idée d'un "je" personnel au profit d'un "je" impersonnel alors les projections ne se font plus vers l'extérieur mais vers l'intérieur.
L'idée que j'existe est la seule chose qui peut mourir, ce qui "est" est eternité. 
Je sais Denis des gens souffrent... tu fais bien de les guider c'est tout a ton honneur et si plein d'amour... tu es un demi-ange. 
bienvenu chez vous.
 c'est pas grave si vous n'êtes pas d'accord !
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... f=3&t=3172
Tom a écrit :"Qui" prend tout pour lui jusque réaliser qu'il n'est qu'une ombre qui experimente ses propres lumières.
Bah, c'est Moi, Tom ! :D
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 24 mai 2015, 13:43

salut oui sur le fond tu a raison,
sur la forme, c'est plus subtil que cela.
car si l'on dit
merci Benoit de ta réponse.
J'ai déjà écrit plusieurs fois sur le forum avoir vécu ce que j'ai ressenti comme une dissolution j'ai partagé cette experience où il n'y avait plus la notion de personnage, nous étions tous un même visage.
Il n'y avait pas 10 mois qui communiquaient mais bien 1 même visage dans 10 corps séparés.
Depuis que cette porte s'est ouverte je ne peux plus prendre les gens au serieux !
c'est dingue pour moi c'est évident nous sommes tous les reflets d'une même conscience et toutes nos gesticulations pour essayer quoi que ce soit ne servent a rien puisque fondamentalement nous n'existons pas vraiment en tant qu'être absolu.
Si l'égo c'est toi (je suis d'accord avec toi au passage) la dissolution est sa propre mort puisque la seule chose qui peut mourir dans cet éternité c'est bien cette idée de Soi.
Une idée de soi qui n'est qu'un mirage, un papillon éphémère...
dire que l'on ne prend pas les gens au sérieux voudrait dire que cela n'est pas réel,c'est dire que cela est une illusions,poutant, là, maintenant ,cela existe.
nous existons,au sens de cela est,serait plus juste d'un point de vu phénoménal
et cela n'est pas, puisque cela ne va pas durer.
le piege est de confondre le point de vu phenoménal,et point de vu metaphysique.
ne pas oublier que de là ou nous parlons, force est de constater,que" je" suis" dans le monde phénoménal et que je continu a vivre une scission entre moi et l'autre ,moi et le reste du monde, moi et mes different etats le monde du réve du sommeil profond et de l'etat de veille.
je suis celui qui écrit, qui touche le clavier, qui a un avis sur ceci ou cela
Alors,est ce pour autant que parce que" j'ai" eu une expérience,des "expérience" que tout est réglé.
si" je" ne suis plus si" j'ai" arrêté de confondre" l’être" avec l’expérience,si j'ai reconnu que "je" suis rien et tout a la fois,je reste là, je ne bouge plus,je n'ai plus faim ? je ne dors plus ou je dors en sommeil profond rempli de pur conscience,bref je suis celui qui est au delà et en deca ?
bien sur que l’expérience a produit des prises de consciences et une prise de conscience globale.
bien sure qu'est c'est ridicule de vouloir" ce sortir de ce merdier comme tu dit"
mais de là ou se situe celui qui n'a pas la prise de conscience cela ne l'ait pas.
il y a de nombreux degré de prise de conscience qui se situe dans le multiple,avant d’Être dans l'un.
a chaque rêve sa réalité qui masque la réalité suivante.
les rêves sont multiples et crée leurs propre illusions, celui de croire que l'on sait ou que l'on ne sait pas.
un de ces rêves est de ne pas prendre les gens au sérieux ,au moment ou tu le dit,cela est sérieux pour eux et bien réel,tout comme on peut sérieusement se tromper sur le fait de ne pas prendre les choses au sérieux.
le type qui souffre est qui ce prend pour un type, souffre réellement, le type qui a perdu sont boulot là réellement perdu,celui qui souffre a son travail aussi etc...
c'est peut être là ou la compassion a sont rôle a jouer ,et "quelqu'un" sera bien porteur de cette compassions.
c'est là ou les mot sur ce que l'on sait feront place a des actes de compassion
tout comme il n'y a pas d'amour sans preuve d amours,il n'y pas de compassion sans acte de compassions dans le plan phénoménal, pour le plan phénoménal il ni a que créations et phénomène;pour toucher et transformer un phénomène il faudra faire.et manifester.

c'est pour cela , parce que la vie est éphémère, que tout est sérieux et tout a une autre valeurs, celle de l'inestimable,de la rareté et de la beauté;c'est parce que elle est dérisoire, que c'est un cadeau précieux et qu'il faut en prendre soins;
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Benoît
Messages : 38
Enregistré le : 18 mai 2015, 11:08

Re: La Compassion

Message par Benoît » 24 mai 2015, 17:58

Tout à fait d'accord avec toi hridaya...

@Tom
Une idée de soi qui n'est qu'un mirage, un papillon éphémère...
Alors il ne te parait pas ridicule que le personnage pense pouvoir se sortir de ce merdier ?
En effet oui ! En fait, je suis ok avec ça, mais je garde toujours des réserves sur tout, y compris ce dont je suis absolument certain; ainsi, je ne suis certain de rien.
Hridaya a, de mon point de vue actuel, mieux répondu que je ne pourrai le faire; mais j'aimerai rajouter une toute petite chose vis à vis de la citation faite ci-haut, car je pense que cela peut être intéressant.

Dans le Bouddhisme que je pratique (peut être que les autres aussi, je ne sais), nous disons que Nibbana (Nirvana) ne s’atteint pas, que ce n'est pas non plus quelque chose que l'on gagnerai, que ce n'est pas non plus un lieu, qui serai différent d'un autre lieu, samsara par exemple.
Pour avoir une idée, qui va dans le même sens que ta phrase citée (je trouve), nous pouvons faire un retour dans le passé, et voir qu'il existait un verbe à Nibbana : Nibbutti, qui signifie éteindre. En effet, on peut éventuellement mieux appréhender...au niveau phénoménal. :wink:
Comme un vent violent balaie sur l'eau une nacelle, il suffit que l'un des sens entraîne le mental pour que l'intelligence soit emportée.
Bhagavad Gîtâ
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: La Compassion

Message par MuadDib » 24 mai 2015, 20:29

Tom54 a écrit :Il n'y avait pas 10 mois qui communiquaient mais bien 1 même visage dans 10 corps séparés.
Depuis que cette porte s'est ouverte je ne peux plus prendre les gens au serieux !
Écrit d'une autre manière, ça donne :
La Grand Tom, regardant un peu aux alentours, aperçoit le Tom Grogon, le Tom Farceur, le Tom à Lunettes, la Tomette, ...

D'où la question induite : dans la métaphore qui apparaît alors spontanément, que signifient donc Gargamel & Azrael, pas trop Tomesques d'un premier abord ?
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 24 mai 2015, 20:50

D'où la question induite : dans la métaphore qui apparaît alors spontanément, que signifient donc Gargamel & Azrael, pas trop Tomesques d'un premier abord ?
Tom aurait donc goûté a l' A tom(e) mais serait resté une petite particule, selon l'atome muaddib,
le fromage a pâte cuite n'aurait pas était assez cuit ?

fusion ou fission comme dirait nos ami du CERN ?
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3947
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: La Compassion

Message par lorkan739 » 24 mai 2015, 23:22

Benoit a écrit :Ma mémoire n'était pas reluisante, mais...il me semblait pourtant bien avoir lu quelques chose de très ressemblant dans les sutra de Patanjali, j'ai donc fouillé, pas bien loin de plus lol, mais s'il te plais, soit indulgent si je me plante, remplaçons le lancer de cailloux par des petits glands de chêne, ça fait moins mal et c'est plus écolo.
Patanjali a écrit :29.Quand on renonce aux fruits mêmes de la connaissance sur l’essence des choses, le résultat de cette parfaite discrimination est appelé unification dans le “nuage de vertu”.

30.C’est à ce niveau que cessent la douleur et le conditionnement.

31. La sagesse étant dès cet instant infinie, dégagée de toute souillure et de toute obscurité, il reste bien peu à connaître.
Puis, grâce à leurs mérites accumulés, ils parcourent les terres et atteignent ensuite l'étape ultime de "nuage des vertus" où, dans un palais de lotus, les Bouddha sacrent le boddhisattva assis sur un trône comme on sacre un roi et l'investissent de l'autorité suprême.


"Moi qui suis le roi de la loi, moi qui suis né dans le monde et qui dompte l'existence, j'expose la loi aux créatures, après avoir reconnu leurs inclinations."

"Je proportionne mon langage au sujet et aux force de chacun ; et je redresse une doctrine par une explication contraire."

"C'est, Ô Kāshyapa, comme si un nuage s'élevant au dessus de l'univers le couvrait dans sa totalité, en cachant toute la terre."

"Rempli d'eau, entouré d'une guirlande d'éclairs, ce grand nuage, qui retentit du bruit de la foudre, répand la joie sur toute les créatures."

"Arrêtant les rayons du soleil, rafraîchissant la sphère du monde, descendant assez près de terre pour qu'on le touche de la main, il laisse tomber ses eaux de toutes parts."

~ Aux sources du Bouddhisme ~
La grâce du Bouddha et le "nuage du dharma" d'après "Le Lotus de la Bonne Loi"
Om
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 25 mai 2015, 09:42

hridaya a écrit :salut oui sur le fond tu a raison,
sur la forme, c'est plus subtil que cela.
...dire que l'on ne prend pas les gens au sérieux voudrait dire que cela n'est pas réel,c'est dire que cela est une illusions,poutant, là, maintenant ,cela existe.
Oui j'existe comme mon reflet existe aussi mais comment réaliser que le reflet c'est moi et que je ne suis pas du bon coté du miroir ?
Elle est belle l'illusion, qui croit avoir le pouvoir ici ?
En toute amitié :) lol c'est de cela que je parle en fait.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 25 mai 2015, 10:39

Tom54 a écrit :
hridaya a écrit :salut oui sur le fond tu a raison,
sur la forme, c'est plus subtil que cela.
...dire que l'on ne prend pas les gens au sérieux voudrait dire que cela n'est pas réel,c'est dire que cela est une illusions,poutant, là, maintenant ,cela existe.
Oui j'existe comme mon reflet existe aussi mais comment réaliser que le reflet c'est moi et que je ne suis pas du bon coté du miroir ?
Elle est belle l'illusion, qui croit avoir le pouvoir ici ?
En toute amitié :) lol c'est de cela que je parle en fait.
Je ne suis pas sur qu'il y ait un bon coté au miroir, tout est le miroir, chacun réfléchi et ne renvoi que lui même à son degré de lumière.
l'autre coté ? absence de manifestations ? pure conscience ? témoin ? témoin de quoi ? reflet de la pure lumière sans forme.

personne n'a le pouvoir, c'est le pouvoir d'une chimère, la conscience ne se révèle qu'a elle même, en fonction de son desideratum, qui est elle, et de notre possibilité qui est elle, de là ou nous sommes, dans cette illusions qui en est une, mais pas une, de refléter cette lumière;
il faut, peut être, que tout rentre en conjonction.
mais c'est elle, ou lui, qui a était, qui est, qui sera. elle/il nous soufflera a l'oreille ce qu'elle veut pour elle même.
seul la méditation en assise et dans la vie peut faire apparaître celui qui voit, perçoit,
alors elles apparaîtront pour ce qu'elles sont (les formes),
reste que laya, la dissolution, l'identification au tout, est d'une autre nature.
mais il faut, faudra, faire quelque chose dans ce monde, choisir d'aller vers ceci ou cela, car cela sera par son propre pouvoir d'illusion que cela se manifestera de là ou nous sommes :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 25 mai 2015, 18:02

Merci pour ces échanges !!!
Voila de belles lumières exposées !!!
Qu'elle joie !
Benoît a écrit :C'est d'ailleurs ce que je reproche à la philosophie du néo Advaïta, qui pour bien des représentants se résume un peu à ceci : Nul besoin de prendre chemin spirituel, vu que vous êtes déjà éveillé ! Pas besoin de faire quoi que ce soit, vous êtes déjà Divinement parfait !
Bien ok ok, intellectuellement, je peux le comprendre, ou plutôt le croire, mais quid de la Réalisation spirituelle? Je ne crois pas que cela puisse éroder l'identification à l'égo et nous mener à réaliser la Réalité Ultime.
Je crois que nous sommes tous d'accord avec cela !
Et je crois aussi que Hridaya donne une synthèse parfaite dans cette phrase :
hridaya a écrit :Alors,est ce pour autant que parce que" j'ai" eu une expérience,des "expérience" que tout est réglé.
La plus belle et la plus troublante des expériences apporte une prise de conscience, une nouvelle vision du monde, de l'être, de la vie...
Mais tout cela est apportée à Ahamkara (la notion d'ego) par le truchement de Manas (le mental) qui a enregistré l'expérience. Alors voila que de nouvelles données sont présentent dans la mémoire, qu'elles apportent un nouvel éclairage au travail, mais tout cela est récupéré à 1000% par l'ego.
Le fait est que de la plus grande "décompression" vécue, de la rencontre avec le tout et sa pluralité infinie de manifestations, nous en revenons pour redevenir M. Machin, qui a 50 ans, un problème là et un bonheur ici...
Bien sur, M. machin peut se croire être arrivé à bon port mais pour autant son existence va encore lui réserver bien des surprises, des souffrances et des doutes.
Le pire serait qu'il devienne une sorte de schizophrène à se voir comme dédoublé, d'un coté une histoire n'ayant plus d’intérêt et de l'autre une conscience immobile, impassible. Mais cela ne durera qu'un temps, jusqu'au jour où un nouvel élément plus "violent" viendra casser cette nouvelle illusion.
Sans aussi parler que quelque que soit l'expérience vécue, elle ne sera JAMAIS transmissible aux autres, donc pas assez qu'elle ne nous sert à rien, elle ne sert à personne, disons, presque à personne... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 25 mai 2015, 22:47

@Hridaya tu sais manger une orange ?
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
pashupati
Messages : 821
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: La Compassion

Message par pashupati » 26 mai 2015, 05:50

Namasté yogin et yogini

à tom , citer : Oui j'existe comme mon reflet existe aussi mais comment réaliser que le reflet c'est moi et que je ne suis pas du bon coté du miroir ?
Elle est belle l'illusion, qui croit avoir le pouvoir ici ?
En toute amitié :) lol c'est de cela que je parle en fait.


namasté tom , Sat Chit Ananda ,etre ,conscience felicité . cherches pas plus loin .

manas prend milles detours pour nous eloigner du centrage en soi ;)

ton manas veut absolument expliquer l inexplicable , on a déjà discuté sur le forum de la conscience ,je crois :?:

quel merveill ce don de l oublie à la naissance et la mort , ahamkara disparait de lui meme , reste la conscience avec ses multiples visages des reincarnations ;)

pourquoi cherches tu tellement ,ton manas bouillonne a chaque fois à analyser :cry:

accapares ton manas avec l etude des textes anciens, tu y trouveras pleins de reponses j en suis sure :)

namasté

ps : ces phrases sont sorties d elle meme :o
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: La Compassion

Message par Alexandra » 26 mai 2015, 07:36

Reflet ou réalité lumière ou ténèbres à la fin on meurt.
Qu'est ce qui fera la différence puisque je suis convaincu que la mort sera vécu de façon subjective !!!
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3947
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: La Compassion

Message par lorkan739 » 26 mai 2015, 09:17

Il ne suffit pas de le dire Alex... :wink: :lol: :D

Mais oui, c'est bien l'idée, je crois...
Om
Avatar du membre
Benoît
Messages : 38
Enregistré le : 18 mai 2015, 11:08

Re: La Compassion

Message par Benoît » 28 mai 2015, 10:48

Alexandra : Reflet ou réalité lumière ou ténèbres à la fin on meurt.
Qu'est ce qui fera la différence puisque je suis convaincu que la mort sera vécu de façon subjective !!!
A partir de ce point, je pense que tous parlerons justement de manière subjective, à moins que quelqu'un soit "mort" et tape sur son clavier ici? Et encore, ce sera SA vérité du moment...
Nul d'entre nous ne peut affirmer une Vérité dépassant la mort physique (ni même une quelconque vérité d'ailleurs), ou alors il a réalisé Nibbana ! Mais...je ne pense avoir avoir vu cet attribut chez personne, nous sommes bien d'accord ? ^^

Là mes propres croyances et expériences me feront dire que la mort sera vécue selon le "niveau" de conscience de la personne faisant l'expérience de la mort physique. Ensuite c'est pareil, sa réalité d'après-mort sera à l'image de sa réalisation spirituelle, non celle du voisin.

"sortir" de cette roue du samsara reste tout de même un des buts/fruits de la route spirituelle.
Alors, si on est ok avec la théorie du karma, il y a bien sur des choses à faire selon moi.
Cause==>effet .
Si finalement vivre comme un criminel, semant la haine, la colère et la violence autour de soi, mène au même vécu (je ne parle pas d'endroit lorsque j'évoque samsara ou nibbana, d'où le mot "vécu") qu'un renonçant, pratiquant les enseignements reçus avec vertu, sagesse et concentration, alors en effet, à quoi bon?

Mais il y a comme un hic dans cette histoire, quelque chose qui, au-delà du "salaire", sonne faux.
Je crois profondément que nos actions de maintenant pèsent lourd dans la balance du devenir (sans parler d'un Dieux tout puissant aux commandes).

D'autres diront peut être "Hey ! Mais, le devenir est une illusion !"
Je répondrai que oui ! Mais qu'en attendant de ne plus en faire l'expérience, TOUT le temps (jeu de mots, ramuscho), c'est à dire de "sortir" de la roue de samasara, du cercle de la vie et de la mort, des innombrables renaissances, et bien il faut bien composer avec !
Si vous êtes dans l'eau, il est bon de savoir nager, ou alors vous coulerez.
Si vous êtes à terre, il est bon de savoir marcher, sinon vous allez vous dessécher.

Je pense donc qu'il est bénéfique de faire selon où nous en sommes, et si nous sommes "dans" le samsara, alors il faut composer avec ses propres "lois", son mécanisme. Personnellement, je n'ai jamais réussi à marcher sur l'eau, ni à nager sur la terre ferme; :D

S'il y a reflet, y il a support, objet premier, et reflet. Si quelque chose se "goûte" même en supposant qu'elle se goûterai elle même, il y encore objet : nous sommes encore dans le cercle du samsara , monde de dualité !
Comme un vent violent balaie sur l'eau une nacelle, il suffit que l'un des sens entraîne le mental pour que l'intelligence soit emportée.
Bhagavad Gîtâ
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 28 mai 2015, 12:03

Benoît a écrit :
Alexandra : Reflet ou réalité lumière ou ténèbres à la fin on meurt.
Qu'est ce qui fera la différence puisque je suis convaincu que la mort sera vécu de façon subjective !!!
A partir de ce point, je pense que tous parlerons justement de manière subjective, à moins que quelqu'un soit "mort" et tape sur son clavier ici? Et encore, ce sera SA vérité du moment...
Nul d'entre nous ne peut affirmer une Vérité dépassant la mort physique (ni même une quelconque vérité d'ailleurs), ou alors il a réalisé Nibbana ! Mais...je ne pense avoir avoir vu cet attribut chez personne, nous sommes bien d'accord ? ^^

Là mes propres croyances et expériences me feront dire que la mort sera vécue selon le "niveau" de conscience de la personne faisant l'expérience de la mort physique. Ensuite c'est pareil, sa réalité d'après-mort sera à l'image de sa réalisation spirituelle, non celle du voisin.

"sortir" de cette roue du samsara reste tout de même un des buts/fruits de la route spirituelle.
Alors, si on est ok avec la théorie du karma, il y a bien sur des choses à faire selon moi.
Cause==>effet .
Si finalement vivre comme un criminel, semant la haine, la colère et la violence autour de soi, mène au même vécu (je ne parle pas d'endroit lorsque j'évoque samsara ou nibbana, d'où le mot "vécu") qu'un renonçant, pratiquant les enseignements reçus avec vertu, sagesse et concentration, alors en effet, à quoi bon?

Mais il y a comme un hic dans cette histoire, quelque chose qui, au-delà du "salaire", sonne faux.
Je crois profondément que nos actions de maintenant pèsent lourd dans la balance du devenir (sans parler d'un Dieux tout puissant aux commandes).

D'autres diront peut être "Hey ! Mais, le devenir est une illusion !"
Je répondrai que oui ! Mais qu'en attendant de ne plus en faire l'expérience, TOUT le temps (jeu de mots, ramuscho), c'est à dire de "sortir" de la roue de samasara, du cercle de la vie et de la mort, des innombrables renaissances, et bien il faut bien composer avec !
Si vous êtes dans l'eau, il est bon de savoir nager, ou alors vous coulerez.
Si vous êtes à terre, il est bon de savoir marcher, sinon vous allez vous dessécher.

Je pense donc qu'il est bénéfique de faire selon où nous en sommes, et si nous sommes "dans" le samsara, alors il faut composer avec ses propres "lois", son mécanisme. Personnellement, je n'ai jamais réussi à marcher sur l'eau, ni à nager sur la terre ferme; :D

S'il y a reflet, y il a support, objet premier, et reflet. Si quelque chose se "goûte" même en supposant qu'elle se goûterai elle même, il y encore objet : nous sommes encore dans le cercle du samsara , monde de dualité !
Le problème dans ton analyse c'est que celui qui réfléchi n'existe pas, effectivement cette perception est mienne mais le simple fait de croire "être" en mesure de se sortir du samsara est une illusion de plus qui nourrit une projection de plus.
Il n'y a ici que des idées, des êtres qui se croient "être" dans une idée de soi.
l'éveil tue cette idée alors que toutes nos gesticulations densifies la conscience dans l'idée qu'elle a d'elle même.
Il suffit de voir cette idée s'évaporer 1 seconde pour comprendre qu'il n' ya personne mais simplement une conscience qui marche en elle même (subjectivement).
Celui qui croit "être" créé l'espace qui le définit, Celui qui "est" sans notion de propriété de lui même ne dépend d'aucune structure puisqu'il est fondamentalement "La" structure.
Personne ne peut rejoindre quoi que ce soit, si ce n'est une autre illusion de soi encore et encore et encore et encore...
Rien ne peut être saisi, qui peut s'échapper de lui même ?
La seule façon de s'échapper c'est de tuer celui qui croit vivre une histoire, tuer ce pauvre "je".
Un personnage qui s'effondre c'est la mort de l'autre et de la matière puisqu'elles ne "sont" (existent) que par définition, alors que reste-t-il quand il n'y a plus de définition pour tenir les murs ?
Il faut arreter de courir et de croire qu'il y a quelqu'un qui court il y a juste une conscience qui s'agrippe a elle même mais pour être contemporain de soi nous devons ne plus avoir peur et se laisser être soi.
C'est vrai que cette perception n'est pas compréhensible si pas vécu, en revanche on peut tout a fait penser qu'être sur de "soi" est un comble qui fixe la conscience dans ses botes, toute conscience quelqu'elle soit se sent au top dans les limites de son incarnation.
Une mouche aussi se croit au top en tournant au plafond...
"regarder comme je suis belle a tourne en rond"
On a tous la grosse tête, on s'y croient tous lol...
je pense... je suis... je crois... je sais... je je je tourne au plafond...
Le problème de la mouche c'est sa perception dans son environnement et nous rencontrons exactement le même problème.
"oui mais je crois que.." et c'est reparti !
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: La Compassion

Message par Olivier » 28 mai 2015, 15:10

Tom54 a écrit :C'est vrai que cette perception n'est pas compréhensible si pas vécu
Ben oui, ta persévérance est admirable, mais voilà, tu as tout dit !
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 28 mai 2015, 15:36

mouais... vous êtes des beaux résistants aussi lol
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 28 mai 2015, 16:26

Es tu sur Tom, qu'au moment où la mort viendra te cueillir, sur ton dernier souffle tu pourras en toute quiétude affirmer que de toute façon tu n'es pas ce personnage, tu n'es rien, qu'il y a personne ?
Es tu sur que si un fou te mets un pistolet sur la tempe tu le regarderas en ayant au fond de toi la même sensation que de voir ça comme si c'était au cinéma ?
Es tu sur que si ta voiture part dans le décors à cause d'un simple pneu qui éclate il n'y aura pas une once de peur pour ta vie ?
Ne sommes nous pas toujours les pantins de notre mental, qui nous fait dire : "Moi je suis personne" ou "je suis Dieu" mai quand la réalité nous rattrape, on a peur pour notre existence et les cauchemars de la nuit me font encore crier et me réveiller tout trempé de sueur... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 28 mai 2015, 17:02

Je vois ce que tu veux dire et merci cela me montre ce qui n'est pas compris dans ce que je dis.
je cherche une métaphore...
Regarde toi dans un miroir tu y vois ton reflet, tu "es" a travers ton reflet, toi tu ne te vois jamais, tu ne te connais qu'a travers le regard des autres finalement, toi tu ne te vois jamais.
Fondamentalement personne ne se voit jamais.
La conscience fait le même travail avec elle même mais là c'est toi le reflet dans le miroir, tu pèses rien tu existes sur un certain plan mais seulement.
De quoi aurait l'air mon reflet dans le miroir s'il devait me dire "j'en ai marre de toi je veux sortir d'ici"
Si tu meurs tu "es" toujours, seul le reflet (l'idée de soi) peut mourir.
Celui qui ici essait de sortir du film oublie qu'il a la grâce "d'être", le pire c'est que tout est reflet de moi même (la conscience qui se projette et pas du reflet que "je" suis).
hi hi...
mais j'ai peur je suis comme toi je ne peux pas m'en émanciper alors vive le yoga.
si non je suis désolé et merci de me supporter dans mon délire, celui qui croit "être" ici n'existe qu'ici, dans l'absolu il n'est plus, d'ou l'intérêt de jouer en conscience.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1311
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: La Compassion

Message par philippe12 » 28 mai 2015, 18:04

Bonjour a toutes et a tous

merci Benoit pour ce beau sujet et vos lumineuses remarques .. bouddhiques :mrgreen: pas si eloigné du yoga que cela :wink:


je vous invite alire ce texte
http://www.buddhaline.net/La-non-violence-seule-voie-de
qui est proche de notre pratique "Ahimsa"
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... =16&t=1943

@Denis
une de nos pratiques est d'aider les jeunes dans des quartiers dits "difficiles" et je te concede que quelque fois notre ""compassion"" est une posture , qui nous protége , de leur ""detresse/haine/violence"
mettre la main sur le coeur de la personne qui t' agresse et lui parler d'amour est notre seule arme .. et notre peur sincere
(de toute facon a mon age , il sera plus fort que moi ..meme sans arme.. :mrgreen: .) alors que faire d'autre ... sinon l' aimer :coeur:


Namasté
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 28 mai 2015, 18:40

Je vois ce que tu veux dire et merci cela me montre ce qui n'est pas compris dans ce que je dis.
Es tu sur que je n'ai pas compris ce que tu dis ? 8)
Philippe a écrit :@Denis
une de nos pratiques est d'aider les jeunes dans des quartiers dits "difficiles" et je te concede que quelque fois notre ""compassion"" est une posture, qui nous protége, de leur ""detresse/haine/violence"
mettre la main sur le coeur de la personne qui t' agresse et lui parler d'amour est notre seule arme.. et notre peur sincere
(de toute facon a mon age, il sera plus fort que moi. .meme sans arme.. :mrgreen:. ) alors que faire d'autre. .. sinon l' aimer :coeur:
Pourquoi tu me dis ça ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 28 mai 2015, 19:38

mais j'ai peur je suis comme toi je ne peux pas m'en émanciper alors vive le yoga.
si non je suis désolé et merci de me supporter dans mon délire, celui qui croit "être" ici n'existe qu'ici, dans l'absolu il n'est plus, d'ou l'intérêt de jouer en conscience.
ben je sais pas, avant de faire du yoga a 14 ,15 ans, j’était inconscient, j’avais pas peurs, a 20 j'avais peur de ne pas avoir peurs, avec la pratique, les années ont passé ,a 35 ans j'ai eu de nouveaux peurs, j’en ai 50 je n'ai pu peurs d'avoirs peur,
Va comprendre.

Et puis si je te suis, faut aller jusqu'au bout de ton raisonnement, si le personnage existe pas, alors qui a peurs ?
De plus tu dis " il n'est plus"
il a donc était ?
Pourtant tu dis qu'il n'a jamais était !!!!

Qui n'est plus ?, puisque selon toi, il n'a jamais existé ?
S’il y a peurs, alors ont est dans une posture philosophique. Quelqu’un a bien peur de quelque chose, si je reconnait intimement que « je suis Cela » ce grand tout, la peur ne devrait pas être présente, de quoi aurais je peurs, puisque JE suis tout, rien d’autre n’existe ?
Jouer avec soi suppose un joueur, une personne, c’est encore tourner en rond avec ses outils a soi ; c’est une conscience relative ,toute relative c’est un jeu de dupe, un piège a coucou
à si perdre dans le relatifs, on fini par croire que la route est dégagé.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: La Compassion

Message par MuadDib » 28 mai 2015, 19:50

Tom54 a écrit :Regarde toi dans un miroir tu y vois ton reflet, tu "es" a travers ton reflet, toi tu ne te vois jamais, tu ne te connais qu'a travers le regard des autres finalement, toi tu ne te vois jamais.
Fondamentalement personne ne se voit jamais.
La conscience fait le même travail avec elle même mais là c'est toi le reflet dans le miroir, tu pèses rien tu existes sur un certain plan mais seulement.
De quoi aurait l'air mon reflet dans le miroir s'il devait me dire "j'en ai marre de toi je veux sortir d'ici"
Tom, tes interventions dans le sens de la non-dualité stricte me font penser aux réactions fréquentes de djeuns "stone" : "ouah, c'est dément ce truc, tu viens de dire exactement ce à quoi j'ai pensé" ... qui se rendent compte, une fois remonté, que c'était pas tout à fait (voire pas du tout) le cas ...

... et qui est intéressant, dans la mesure où ceux qui sont "high" ont des perceptions & réactions différentes ...
Celui qui ici essait de sortir du film oublie qu'il a la grâce "d'être", le pire c'est que tout est reflet de moi même (la conscience qui se projette et pas du reflet que "je" suis).
hi hi...
Dans l'hypothèse où celui qui essaie de sortir du film pourrait se sentir, du matin au soir, enfermé à double tour dans une salle aux miroirs, peut tu m'expliquer où se trouverait la "grace" dont il bénéficie, théologies occidentales à part ?

Et, question subsidiaire, comment se fait t'il que, lorsque l'un des adeptes de la non dualité se coupes le doigt, quelques îles du pacifiques ne disparaissent pas également (ou inversement, que tu n'ai pas la fièvre depuis 20 ans, dans un effet miroir avec la guerre interminable que TU entretient au moyen orient) ?

PS : pour moi, pas de dualité, ni de non-dualité stricte.
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 29 mai 2015, 00:18

Hridaya a écrit :à si perdre dans le relatifs, on fini par croire que la route est dégagé.
Oui, le danger est là !
J'aime bien ce que dit Tom, car souvent le problème inverse arrive, celui de tomber dans le "technicien besogneux du Yoga" et comme le Karatéka qui n'arrête pas de lever la jambe de partout, le Yogi reste le dos droit genre "bâton dans le c..." avec un sourire toujours présent et une parole toujours douce et gentil...
Personnellement ces gens m’effrayent car je sens que tout est contenu et qu'a la moindre épine tout cela va exploser et peut-être donner le prochain serial killer...
Alors je crois que ce qui est bien dans le Yoga c'est que cela nous remet bien les pieds en place dans notre corps, dans notre histoire. Tout cela devient alors une excellente base pour aller vers la lumière, car pour voler haut il faut garder les pieds sur terre... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 29 mai 2015, 11:28

@ Hridaya bisou mon pote.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 29 mai 2015, 11:40

@ Hridaya bisou mon pote.
@ Tom bisou mon pote.
@ Lorkan bisou mon pote.
@ Alex bisou mon pote.
@ Rama bisou mon pote.
...
:lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: La Compassion

Message par Olivier » 29 mai 2015, 11:43

Denis a écrit :J'aime bien ce que dit Tom, car souvent le problème inverse arrive, celui de tomber dans le "technicien besogneux du Yoga" et comme le Karatéka qui n'arrête pas de lever la jambe de partout, le Yogi reste le dos droit genre "bâton dans le c..." avec un sourire toujours présent et une parole toujours douce et gentil...
A mon sens le technicien besogneux ne tombera pas dans ce travers. C'est un besogneux pas très doué, il le sait et ne se la joue pas. Alors parfois il n'a pas le dos droit et parfois il n'a pas le sourire et vole dans les plumes de son collègue, voisin, conjoint, etc.... Il n'en fait pas une histoire car il sait où il en est, il ne se croit pas le grand gourou suprême au dessus de la populasse.
Et je sais de quoi je parle :mrgreen:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 29 mai 2015, 12:12

A mon sens le technicien besogneux ne tombera pas dans ce travers.
Bien sur ! :lol:
Je n'ai pas dit qu'ils allaient tous tomber dedans :wink:
Juste qu'il existe des possibilités de rapidement se prendre pour quelque chose et le Yoga comme toutes autres pratiques ne nous préservent pas forcément de ça...
Nous avons vu les désastres sur le forum, il y a peu, de celui qui se prend pour un maître et souhaite sauver le monde dans le personnage de Morgan...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 29 mai 2015, 12:35

Ma grand mère nous a quittée hier soir et ça me pique grave a l'intérieur !
Cela dit je sais quel gout a la mort quand on est sur le fil de la vie...
une grâce de plus , qui me rapproche de ma partie divine.
Modifié en dernier par Tom54 le 29 mai 2015, 13:21, modifié 1 fois.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 29 mai 2015, 13:17

Toutes mes pensées vers elle et vers ceux qui souffrent autour.
Oui, voir partir les gens qu'on aime, les accompagner est une belle manière de se rendre compte de ce qui est vrai et fort, mais aussi de notre futilité sur cette terre...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 29 mai 2015, 13:22

Merci Denis.
j'ai modifié mon post depuis ton passage.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: La Compassion

Message par Olivier » 29 mai 2015, 14:21

Tom54 a écrit :Ma grand mère nous a quittée hier soir et ça me pique grave a l'intérieur !
Cela dit je sais quel gout a la mort quand on est sur le fil de la vie...
une grâce de plus , qui me rapproche de ma partie divine.
Très sincères condoléances.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 29 mai 2015, 14:50

Sincère condoléance Tom.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 29 mai 2015, 15:10

Denis a écrit :
A mon sens le technicien besogneux ne tombera pas dans ce travers.
Bien sur ! :lol:
Je n'ai pas dit qu'ils allaient tous tomber dedans :wink:
Juste qu'il existe des possibilités de rapidement se prendre pour quelque chose et le Yoga comme toutes autres pratiques ne nous préservent pas forcément de ça...
Nous avons vu les désastres sur le forum, il y a peu, de celui qui se prend pour un maître et souhaite sauver le monde dans le personnage de Morgan...
Oui d'accord avec toi, après il y a plusieurs degrés, le besogneux devra apprendre ses gammes, passer par le corps et puis un jours cela ira mieux, se rappeler pourquoi il est là, au delà des postures des techniques, des pratiques, des belles poses qui certes participent à l’esthétisme intérieur et extérieur, le gout du bon et du beau, mais le cœur est au centres, soit il se dirige vers l'un, "moi", soit vers l’impersonnel, alors, se dépêcher d'oublier ce qui a était fait, l’extérieur, et s'intérioriser, devenir immobile pour soi et plonger en soi et trouver, chercher la lumière.
pas sur pour autant que cela soit plus simple pour les besogneux, finalement, il est aussi "normal" pour quelqu'un qui sera parti de loin de se faire avoir, que pour quelqu'un qui a des facilités ;
les pièges se situent juste à un endroit différent, mais il n'y en a qu'un : "moi- je".
les cimetières sont rempli de maître.
il y en a juste qui meurt avant d’être naît.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 29 mai 2015, 15:16

Tom54 a écrit :@ Hridaya bisou mon pote.
je t'embrasse en mangeant une Orange.

mais si tu répond c'est mieux :wink: on peu pas botter en touche tout le temps,il n'y a rien de personnel, bien entendu :wink:

prend ton temps par ces temps difficiles;
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13656
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: La Compassion

Message par Denis » 29 mai 2015, 15:28

C'est amusant, dans ma phrase je voulais surtout parler des Yogi qui restent le dos droit genre "bâton dans le c..." avec un sourire toujours présent et une parole toujours douce et gentille, et non du besogneux forcément... :wink:
Mais bon, c'est évident nous somme des besogneux et c'est bien ! :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: La Compassion

Message par Tom54 » 29 mai 2015, 16:27

hridaya a écrit :
Tom54 a écrit :@ Hridaya bisou mon pote.
je t'embrasse en mangeant une Orange.

mais si tu répond c'est mieux :wink: on peu pas botter en touche tout le temps,il n'y a rien de personnel, bien entendu :wink:

prend ton temps par ces temps difficiles;
j'ai pas l'impression de botter en touche, je suis pas en train de jouer nous avons dit ce qui devait être dit, le reste...
D'ou le bisou de paix.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 29 mai 2015, 19:22

C'est amusant, dans ma phrase je voulais surtout parler des Yogi qui restent le dos droit genre "bâton dans le c..." avec un sourire toujours présent et une parole toujours douce et gentille, et non du besogneux forcément
ahh, ceux là,
c'est des imposteurs et puis c'est tout !!!!! na.

de la compassion pour eux ????
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 29 mai 2015, 19:28

j'ai pas l'impression de botter en touche, je suis pas en train de jouer nous avons dit ce qui devait être dit, le reste...
D'ou le bisou de paix
je le prend, le bisou,mais bon on va pas se rouler des patins jusqu'a la fin de l'année, :mrgreen:
un peu de pudeurs quoi,en plus parler la bouche pleine c'est pas pratique :jesors:

mais je reste un peu sur ma faim, méme aprés l'Orange :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1311
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: La Compassion

Message par philippe12 » 02 juin 2015, 08:38

Bonjour a toutes et a tous

@tom54
mille pensées

@Denis
je reagissais a ton texte pour tom
Denis a écrit :Es tu sur Tom, qu'au moment où la mort viendra te cueillir, sur ton dernier souffle tu pourras en toute quiétude affirmer que de toute façon tu n'es pas ce personnage, tu n'es rien, qu'il y a personne ?
Es tu sur que si un fou te mets un pistolet sur la tempe tu le regarderas en ayant au fond de toi la même sensation que de voir ça comme si c'était au cinéma ?
Es tu sur que si ta voiture part dans le décors à cause d'un simple pneu qui éclate il n'y aura pas une once de peur pour ta vie ?
Ne sommes nous pas toujours les pantins de notre mental, qui nous fait dire : "Moi je suis personne" ou "je suis Dieu" mai quand la réalité nous rattrape, on a peur pour notre existence et les cauchemars de la nuit me font encore crier et me réveiller tout trempé de sueur... :wink:
@Hridaya
c'est quoi des imposteurs ? - :shock:



@MuadDiB
comment pratiques tu la compassion?

bisou a tout le forum :D


Namasté
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: La Compassion

Message par Graal » 04 juin 2015, 19:19

Selon mon avis et d'après mes expériences spirituelles, il y a d'abord l'Amour puis vient ensuite la Compassion qui ont un rapport direct avec le chakra du plexus solaire.

Lorsqu'il m'a été possible de connaître une ascension spirituelle en sortie hors du corps couramment nommé de voyage astral, j'ai pu voir et avalé ces Félicités différentes entre elles dans leur sublimité.
Ce sont des sentiments qu'on élève davantage en l'amplifiant en soi et que j'ai retrouvé sur un Plan spirituel très haut.

Bien entendu, ces superbes sentiments de l'Amour et de la Compassion doivent s'acter par des oeuvres sur terre pour venir en aide à son prochain et qui sont le fruit de nos actions que l'on retrouve sur un Plan Céleste. Ces "Cases translucides" apparaissent et s'emplissent au moment ou leurs félicités entre dans la corporéité de l'âme. L'âme est comme un contenant ou une coupe qui s'emplit de ces Félicités d'Amour et de Compassion.

Je n'ai pas vu ces "Cases translucides" remplies alors il me faudrait encore bosser...
J'ai essayé de témoigner par un récit que je posterai à la suite de la rencontre avec le Grand Être Blanc de Lumière car l'expérimentation s'est effectuée à la suite de la Cité Céleste de Lumière.

Je me souviens que cet Amour et cette Compassion m'a été appris par le support du chakra du plexus solaire alors que j'étais éprouver durement par des Êtres malfaisants.

Ce sont des sentiments qui peuvent se transformer en Félicité que j'avais réussi à faire revivre en moi par la méditation mais je me voyais vivre dans la Félicité alors que mes frères et mes soeurs ne connaissent pas pareil Bonheur. Je pensais m'enfoncer dans un certain égoïsme alors j'ai pour ainsi dire tout cassé en moi...
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: La Compassion

Message par hridaya » 04 juin 2015, 19:46

c'est quoi des imposteurs ?
des gens qui travaillent a la poste.

plus sérieusement, des gens qui adoptent une posture a l'extérieurs ,mais qui a l'intérieurs sont bien autre chose.qui font semblant. Pour renforcer le personnage qu'il sont. Histoire de rien remettre en cause, pour tenir debout aussi.
un joli paquet bien présenté et a l'intérieurs tout est très différent .prés a explosé ,des bombes ambulantes, a mon avis.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: La Compassion

Message par Alexandra » 04 juin 2015, 21:56

Moi aussi ils me font peur ceux la. J'en ai deux exemple l'une a un salon du bien être elle dessinait des fleurs chais pas quoi qu'elle vendait pour soigner aider etc. Et elle était sous tension derrière ses airs de hippies de m**** (j'aime pas les hippies ça m'énerve) a un moment sa gamine n'a pas fait un truc qu'elle voulait et l'autre explose dans une colère froide meurtrière.
La deuxième qui faisait de la méditation tous les matins, mangeait selon son groupe sanguin et uniquement végétarien (elle avait le ventre d'une vache le reste tout maigre et un gros ventre de vache) pareil je l'ai vu me taper des crises pour rien !
Tout est tellement maintenu dans leur monde que le plus petit écart ça les fait disjoncter !
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Répondre