Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
justinegld
Messages : 1
Enregistré le : 17 oct. 2019, 13:28

Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par justinegld » 17 oct. 2019, 13:55

Bonjour à tous :)

Connaissez-vous le principe de Ahimsa (non-violence) et son rapport avec l'alimentation ?

Est-ce que pour vous suivre une alimentation saine et non violente comme le propose l'Ayurveda est importante dans votre développement spirituel ?

Je suis consultante en nutrition ayurvédique et je voulais savoir si pour vous le lien alimentation-quête spirituelle avait son importance ?

Merci :)
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4061
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lorkan739 » 17 oct. 2019, 22:27

Salut Justine ! :)

Je ne mange que du riz. Ça se mange sans fin, c'est trop bon, et personne n'est bléssé. Sinon je pense qu'il ne faut pas consommer de complément alimentaire durant l'automne et l'hiver. La terre a un rythme qu'il faut savoir suivre. Entre nous la décrépitude de l'hiver me fait très peur. Des idées ?

Bises
ॐ नमः शिवाय
Oṁ namaḥ śivāya
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 18 oct. 2019, 14:40

Justine, bienvenue sur le forum !

Alimentation-quête spirituelle ?
Une bonne question !
Dans les textes traditionnels on parle d'un lien...

Dans Yoga Tattva Upanishad on trouve cela :
46. L’adepte engagé dans de telles pratiques s’abstiendra, s’il est sage, de consommer des aliments épicés, renonçant donc au sel, à la moutarde, et en général à toute nourriture acide, forte, astringente, ou aigre
47. il évitera également de manger trop de légumes, se tiendra à l’écart du feu et des femmes ; ne voyagera pas,
48. s’abstiendra de bains matinaux, de jeûnes intempestifs et de tout ce qui entraîne des excrétions corporelles excessives.
49. Au contraire une diète lactée combinée avec l’usage du beurre clarifié est recommandée, comme le sont les céréales bouillies
50. les fèves et le riz:
Tous ces aliments sont en effet connus comme favorables à la pratique du yoga.

Il semble que cela soit important dans la pratique et pendant les moments où la pratique est vraiment présente...
Dans ce texte le pratiquant doit faire Nadi Shodana 8 heures par jour pendant 8 jours...
Il nous faut entrevoir aussi des étages, des plans...

Anamayakosha, le corps de nourriture est l'enveloppe la plus lourde, la plus matérialisée, elle est constitué de ce qu'on mange...
Pranamayokosha, le corps d'énergie est entretenu par le prana, le prana est l'énergie...
On trouve du prana dans ce qu'on mange et dans ce qu'on respire...
Assurément si on ne mange pas pendant 40 jours on commence à avoir des problèmes, mais si on arrête de respirer c'est quelques minutes, pas plus...

Alors notre monde est devenu matérialiste, le Yoga n'est connu plus qu'a travers la posture, très peu de profs proposent du pranayama, des concentrations, de la méditation...
Existe t il, un lien entre Alimentation et quête spirituelle...
Directement le lien entre Esprit et corps ne me semble pas très évident...
Reste nos pensées, nos sentiments, est-ce bien ou mal de manger comme ceci ou cela...
Là la porte est ouverte vers tout et n'importe quoi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
surf's
Messages : 21
Enregistré le : 02 oct. 2017, 16:00

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par surf's » 19 oct. 2019, 09:14

Bonjour,

C'est marrant cette histoire de diète lactée. Dès que je prends du lait, j'ai bien plus d'excrétions. Les protéines de vache sont également exclues pour stopper les diarrhées, notamment des nourrissons. Cette histoire de diète lactée est vraiment étonnante.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4061
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lorkan739 » 19 oct. 2019, 17:52

Plus que l'alimentation c'est au niveau de la préparation que se trouve, à mon avis, les secrets...
On devrait toujours ritualiser l'acte de cuisiner comme on le ferait pour une Puja...
De cette manière avec une certaines maîtrise des éléments on peut donner vie à de très bon plats.

Vous m'avez donner envie de cuisiner du poisson. Je ne vous en veux pas. :)
ॐ नमः शिवाय
Oṁ namaḥ śivāya
MuadDib
Messages : 2358
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par MuadDib » 19 oct. 2019, 18:54

Dans d'autres textes, on conseille une alimentation Sattvique (vous avez Google/Yandex/... ?)

Et, il me semble, Justine que la préconisation de Denis, de te tenir à l'écart des Femmes, peut ne pas t'être très pratique ;-)

Prana & Alimentation : oui, il y a aussi quelque chose à voir là dedans; en Inde, le plus souvent, la nouriture n'a pas été stockée pendant des lustres avant d'être consommée ... certains disent, au moins depuis le début du 20ième siècle (soit 50 ans Avant le Présent, selon d'autres façons de compter), que tout a été complètement chamboulé pour faire de la place à une économie dont on nous rebats les oreilles sans cesse ... les états emprunteraient à des taux négatifs auprès des banque centrales l'intégralité de leurs/notre dette, ça résoudrait des choses et permettrait peut-être de se focaliser sur des vrais sujets, tel que "quel place pour des humains dans une société post-industrielle ?"

Pour les instruments de mesure du prana, cf. les recherches sur la chose depuis, là aussi, le debut du 20ième siècle, ou quelques Siddhis que tu pourrait avoir développé/nativement/...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4061
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lorkan739 » 20 oct. 2019, 12:42

Ça depends de ce que l'on entends par post-industrielle. C'est à dire que le jours où il y aura trop de bouche humaines (peut-être est-ce déjà le cas) à nourrir ce sera trop tard pour pour se poser la question de savoir si il existe une place pour une société post-industrielle ?
Il paraît que l'Inde est entrain de développer un moteur qui fonctionne l'eau. Mais à mon avis ça dérange tellement ce qui veulent continuer à se gaver sur le dos de tout le monde avec un système bien huilé. Mais ça tu le sais déjà. Le temps passe et rien ne change. Quand à ce tenir à l'écart des femmes. À mon avis il n'y en pas beaucoup des yogis dans le coin qui savent ce que c'est d'être seul depuis de nombreuses années. Alors je te le dis. J'en ai vraiment marre. Je me fais chier pour rien. Je vais tenter ton petit exercice. Devenir plus invisible que je ne le suis déjà et on verra bien Inch Allah...
ॐ नमः शिवाय
Oṁ namaḥ śivāya
MuadDib
Messages : 2358
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par MuadDib » 20 oct. 2019, 15:11

lorkan739 a écrit : ...
> Ça depends de ce que l'on entends par post-industrielle.
Lorsque les polluants ont été déplacés dans les pays du "1/3 monde", pour répondre à cette injonction de l'ONU que tout le monde gagne plus de n dollars par jour, et pour éviter que les sociétés des hommes blancs à l'ouest de Sumer ne polluent trop leurs sols.

- C'est à dire que le jours où il y aura trop de bouche humaines (peut-être est-ce déjà le cas) à nourrir ce sera trop tard pour pour se poser la question de savoir si il existe une place pour une société post-industrielle ?
Outre que c'est le sujet faisant sempiternellement se retourner un certain Malthus dans sa tombe, c'est aussi une des cause de l'abrutissement de plus en plus visible de toute la population humaine : déjà 6 perturbateurs endocriniens détectés dans les sang de "tout" les Français; on a déjà passé la barre des polluants indiscociables de notre physiologie, ou quelques exercices de purification sont encore efficients ?

> Il paraît que l'Inde est entrain de développer un moteur qui fonctionne l'eau. Mais à mon avis ça dérange tellement ce qui veulent continuer à se gaver sur le dos de tout le monde avec un système bien huilé. Mais ça tu le sais déjà.
Guy Nègres, c'est il y a longtemps, déjà ... sauf qu'avec le temps, la dichotomie entre réchauffement & rafraichissement de la planète est loin d'être clair (déjà vu la thèse du refroidissement sur la fiche wiki de l'un des précurseur de la titanesque understatement "c'est le CO2 le coupable"); s'il y a danger de refroidissement brutal (comme chez les mamouth retrouvés en train de brouter), ça donne un sens pas si sombrement criminel que celà au non-développement du ferro-transportage, ou à la non-sortie de divers moteurs révolutionnaires ...

> Inch Allah...
Sur le sujet, l'un des passage de mes nombreuses lectures qu'il me serait difficile d'oublier est cette sourate (de la caverne?) prévenant contre le fait de n'avoir qu'un œil ... mais, à la réflexion, des deux classiques, qu'on en fermes l'un ou l'autre, on a l'impression de ne voir (à peu de choses près, comme la perception de la distance) que d'un seul œil ... serait-ce, selon toi, une injonction à garder ouvert le 3ième, ou une (plus prosaïque) précaution contre l'emploi exclusif de la seule sagesse (ou seule intelligence) pour appréhender le monde ? (en notant que la mythologie nordique d'Odin semble aller dans le sens de ma première exposition ... et si toutefois tout les chemins mènent aux Ghaths de Kaśi, comme l'avait conclu en son temps un forum mondial des religions).
Avatar du membre
Jagannath
Messages : 3
Enregistré le : 29 sept. 2019, 00:04

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Jagannath » 29 oct. 2019, 19:46

justinegld a écrit :
17 oct. 2019, 13:55

Est-ce que pour vous suivre une alimentation saine et non violente comme le propose l'Ayurveda est importante dans votre développement spirituel ?

Merci :)
Bonjour

«La connaissance provient de la qualité Sattva, l’avidité provient de Rajas et la confusion, l’illusion et l’ignorance proviennent de Tamas». Bhagavad Gita XIV.17

Pour une quête spirituelle il est important d’avoir une alimentation de qualité Sattvique.
La viande et le poisson étant lourdes pour l’esprit.

Toutefois il faut prendre en considération la constitution Doshique de la personne car tout le monde n’a pas forcément les mêmes besoins nutritionnels en fonction de son évolution spirituelle.

Nous n’avons pas tous les mêmes véhicules et n’empruntons pas tous le même chemin. (Même si tous les chemins mènent à OM)
"Un homme qui n'a pas traversé l'enfer de ses passions ne les a jamais vaincues."
Carl Gustav Jung
MuadDib
Messages : 2358
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par MuadDib » 30 oct. 2019, 09:38

justinegld a écrit :
17 oct. 2019, 13:55
Est-ce que pour vous suivre une alimentation saine et non violente comme le propose l'Ayurveda est importante dans votre développement spirituel ?

Merci :)
Jagannath a écrit :
29 oct. 2019, 19:46
Bonjour

«La connaissance provient de la qualité Sattva, l’avidité provient de Rajas et la confusion, l’illusion et l’ignorance proviennent de Tamas». Bhagavad Gita XIV.17

Pour une quête spirituelle il est important d’avoir une alimentation de qualité Sattvique.
La viande et le poisson étant lourdes pour l’esprit.

Toutefois il faut prendre en considération la constitution Doshique de la personne car tout le monde n’a pas forcément les mêmes besoins nutritionnels en fonction de son évolution spirituelle.

Nous n’avons pas tous les mêmes véhicules et n’empruntons pas tous le même chemin. (Même si tous les chemins mènent à OM)
Il y a certes de celà, mais aussi de comment les aliments ont "vécu" alors qu'ils étaient en vie.

Ainsi, les qualités traditionnelles sont aussi influencées par les modes modernes d'élevage, et un grain de riz élevé à la manière dont certaines fermes américaines gèrent leurs titanesques troupeaux n'aura pas du tout les mêmes qualités que son équivalent rustique/ancestral, cultivé à peu près comme ses ancêtres càd pas en considérant la tonne de produit, mais la qualité, certes peu mesurable de façon orthodoxe, de la chose...

Après, les Kichidis/Kechari, je rejois la Y-T-U là dessus, c'est très bien pour la digestion; le soucis, c'est de savoir le préparer (et entre les millions de recettes de la chose qu'il exstes, le dilemme n'est pas simple à élucider).
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4061
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lorkan739 » 30 oct. 2019, 23:42

Je suis allé dans un fast food récemment et la digestion m'a laissé une sensation de froideur. Donc je vous conseillerais d'éviter si vous n'avez pas le cœur bien accroché.

Par ce qui est du riz, je prends ce que j'ai trouvé de moins cher et il est bon. C'est amusant ce rapport qualité prix. On peut expérimenter ce rapport avec différents produits de toutes sortes. Faut se donner un peu de mal mais quant on fait le bon achat, la satisfaction est au rendez-vous avec le plaisir en prime de "bouffer" ceux qui ne regardent que ce qu'il y'a de plus cher.

Sinon pour moi quasiment tous les produits laitiers sont devenu indigestes à part un ou deux fromages à base de lait de bebis. Et tout ce qui est à base de sucre devient trop acide pour mon estomac. Je veux dire, tant que l'on arrive à distinguer ce qui est bon ou moins bon pour soi, ça va. Mais d'un autre côté les industriels arrivent quand même à nous refourger leur caca. Ce n'est pas difficile de trouver du vrai miel mais si vous faites vos courses en grandes surfaces vous n'en trouverez pas. Comment se fait-il aussi, par exemple, que plus rien ne soit indiquer comme au pavant sur les paquets de tabac ? Entre nous au fond je m'en fiche un peu de tout ça. On aura compris qu'en fait le monde entier s'en balance de ce qui est bien ou mal. Faut faire avec ou sans, c'est tout. Mais on tenterait de nous empoisonner pour ensuite nous soigner avec des médicaments douteux que ça ne m'étonnerait pas.

Petite parenthèse, j'ai une profonde admiration pour les yogis qui se nourrissent peu. Peut-être parce que j'en suis incapable. Mais je crois que c'est la source de la pureté de certains yogis. Par exemple j'ai cru comprendre que c'était le cas de Jésus Christ, entre autres...
ॐ नमः शिवाय
Oṁ namaḥ śivāya
MuadDib
Messages : 2358
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par MuadDib » 31 oct. 2019, 03:36

lorkan739 a écrit :
30 oct. 2019, 23:42
Comment se fait-il aussi, par exemple, que plus rien ne soit indiquer comme au pavant sur les paquets de tabac ? Entre nous au fond je m'en fiche un peu de tout ça.
Entropie des législateurs ? (eu fait, c'est qui, le responsable des Cours du Petit Chirurgien sur les paquets de cloppes ?)
Il fût un temps (après la parution du film "Revelation", notant que c'est plus les additifs que le tabac en temps que tel qui posent problèmes, puis une campagne de gens affiliés qui ont expliqué le soucis ici et là), où ce genre de mention (additifs, trucs divers, et tabac) étaient à raison indiqués; de nos jours, seul le message "fumer pue" semble avoir fait capillarité.
Un essai de psychologie de masse, dirais-je.

Un temps, je me fût dit que le christiannisme, entendant les recherches de Jeremy Narby, affirmant que le tabac était essentiel, ont voulu supprimer totalement la chose, ignorant probablement les racines "païennes" (i.e : plus ancienne que leur version) d'une grosse partie de leur dogme.
Avatar du membre
smilo
Messages : 132
Enregistré le : 08 févr. 2018, 11:42

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par smilo » 31 oct. 2019, 08:21

Et oui , le tabac est à l'origine une plante pour soigner..empoisonné pour mieux guérir ? Il suffit de relier Bayer et monsanto .
"Il n'y a pas de différence entre l'objet perçu et celui qui le perçoit".
Avatar du membre
Smer
Messages : 160
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Smer » 31 oct. 2019, 13:34

"Saint Ignace de Loyola au XVIIe siècle écrit que manger, c’est s’exposer au risque d’une tentation dévorante. L’abondance qui nous entoure accentue ce désir de manger plus, encore et encore, puisque tout est à portée de main. La nourriture n’est plus alors source de plénitude..."
https://croire.la-croix.com/Definitions ... -spirituel
Traditionnellement la pratique du yoga est associée à l'ayurveda, ce n'est un secret pour personne.
Observez l'hyperactivité de la plupart des personne qui nous entoure, on peut même s'y inclure par moment...
Observez l'attitude des personnes pendant un repas, c'est très représentatif du rapport à la spiritualité.
Bref, encore une fois, même si la psychologie n'est pas à l'honneur sur ce forum, nous avons certainement tous plus ou moins à faire un grand travail de nettoyage émotionnel pour retrouver un rapport sain avec la nourriture, toutes les nourritures...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4061
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lorkan739 » 31 oct. 2019, 19:44

Il existe aussi un facteur biologique dont j'ai appris l'existence récemment. Lorsqu'un individu est privé de nourriture le corps metabolise des cellules dites macrophages. Ces cellules se nourrissent de cellules mortes. Ce qui aurait un effet positifs un peu à la manière d'un serpent qui mue.

Moi aussi j' ai entendu aussi les histoires de saint hommes touchés par le Christ qui se nourrissaient à peine. Mais j'ai trouvé, peut être à tort, que cela donnait en fait naissance à un ascétisme morbide.

Sinon, pour apprécier pleinement un repas j'ai constaté que l'immobilité jouait un rôle important. Comme conserver la faim et la soif.

Et pour le tabac. À défaut de pouvoir rouler moi-même des feuilles de tabac à la manières d'un indigène de l'Amazonie, parfois, bon trop souvent en fait j'avoue, je fais un tour du côté du Nicaragua...
ॐ नमः शिवाय
Oṁ namaḥ śivāya
simarie
Messages : 1
Enregistré le : 23 janv. 2020, 16:40

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par simarie » 24 janv. 2020, 13:23

Bonjour je suis une adepte du yoga et en quête permanente sur le sujet ,pratique le reiki et essaie d'être en accord avec moi même.La musique m aide beaucoup.je me suis servi d'un livre pour arriver à depasser mon blocage avec la nourriture .cela m a permis de reprendre à manger tout en étant en accord avec ma quête de spiritualité .htt p://go.caf farelli.aurel ialca.1.1tpe.n et
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 25 janv. 2020, 08:47

Bonjour Simarie
Dans les règles du forum une personne qui arrive et n’a pas écrit un bon moment sur le forum n’a pas le droit de poster un lien
J’ai donc modère ton lien
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 26 avr. 2020, 05:41

Selon moi, il y a une majorité de gens qui sentent bien, intuitivement, qu'il y a un lien inextricable entre notre manière de nous nourrir et une vie spirituelle saine. Les signes sont partout dans la société, le parti animaliste qui sans aucune publicité et aucun moyen financier fait des scores qui font rougir d'envie(ou de honte) les communistes, le mouvement vegan qui se propage partout dans le monde, et aussi le simple fait que de se dire végétarien est perçu beaucoup plus favorablement dans l'opinion publique qu'il y a une dizaine d'années.

Cela devient une évidence que "nos amis les bêtes" sont pour certains beaucoup plus évolués que la plupart des humains, que leur pacifisme et leur gentillesse n'arrive pas à la cheville d'une humanité grossière, violente et égoïste.

Se rendre compte de l'évidence induit nécessairement des modifications : comme nous avons arrêté le cannibalisme en arguant le fait qu'on ne mange pas des êtres qui souffrent et qui pensent, comment dès lors justifier notre consommation de nourriture carnée ? Comment accepter de manger, mastiquer, digérer, réduire en bouillie des âmes palpitantes de vie, d'espoir en la vie, d'amour pour la vie ? Le mot "âme" vient de "anima", l'âme est donc ce qui définit les animaux, ils sont dotés d'une âme ! Comment dès lors les consommer et les comparer à un végétal ? Comment dès lors les tuer pour les manger et vouloir en même temps être dans une quête de spiritualité ? Comment avoir du sang sur les mains et chercher les états de conscience supérieurs ?

Pour moi cela est incompatible, philosophiquement.

Religieusement aussi, ça l'est. Sans citer le Bouddhisme, que je connais mal, je me référerais aux religions monothéistes, et l'un des commandements est "Tu ne tueras point". Il n'est pas précisé s'il s'agit d'âmes humaines ou animales. Le meurtre est interdit, point. Et dans la Génèse, "Et Dieu dit: Voici, je vous donne toute herbe portant de la semence et qui est à la surface de toute la terre, et tout arbre ayant en lui du fruit d'arbre et portant de la semence: ce sera votre nourriture. "

On voit bien qu'il n'est pas question pour Lui de tuer, encore moins de manger (!!)les animaux. Ils sont créatures divines, aimés de Dieu, protégés par Lui, plains par Lui, écoutés par Lui. Tout le mal qui leur est fait monte jusqu'à Lui, tout le mal qui est fait à la planète Terre aussi, et les hommes, selon moi, commentent une faute grave en cherchant à ignorer leur part de responsabilité, en se mentant à eux-mêmes, en refoulant la pitié qui les anime devant les hurlements de désespoir d'une bête dans un abattoir. La Justice est l'un des noms de Dieu, et le Bien et la Compassion sont des attributs que Dieu nous a donné pour nous élever au-dessus de la matière, alors nous devons, me semble-t-il, protéger les animaux "nos petits frères", et ce faisant nous rapprocher de notre vraie nature.

Selon moi la supériorité de l'homme ne lui a pas été donnée pour écraser et détruire, mais au contraire pour protéger, réparer, améliorer, aider son prochain, animaux y compris.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 28 avr. 2020, 11:20

Ha si on doit parler de la bible, il faut aller au bout et ne pas s'arrêter juste au départ et ne prendre que ce qu'on aime pour étayer nos idées...
Dieu dit à Noé dans le livre de la Genèse :
« Tout ce qui se meut et qui a vie vous servira de nourriture : je vous donne tout cela comme l'herbe verte. »
Il lui donne une seul condition :
« Vous ne mangerez point de chair avec son âme, avec son sang » (Genèse, IX, 3-4).
De là est né le fait de saigner les animaux avant...
Le sang devenant le sacrifice...
En Inde on dit que l'animal sacrifié est un animal qui est transcendé et qui transcende celui qui sacrifie.

Il y a quelques années je suis allé dans le temple indien en Asam, Kamakhya temple et c'était le moment d'une fête spéciale où le matin un boeuf est sacrifié avec des chèvres toutes la journée, le temple baignait dans le sang et c'était très fort et cela continue pendant quelques jours et tout le monde marchait pieds nus dans le sang, il y a en avait un peu partout dans le grand temple...

Alors tout cela devient étrange, les gens font des dogmes du genre si tu n'es pas vegan tu n'es pas spirituel, comme tu sembles faire dans ton poste lafrisée, mais comme tout dogme il y a quelque chose de dangereux, de pas très sain...
Je crois qu'il y a là la même volonté que de sacrifier un animal, avec la force et la réalité de la vie en moins...
Tu vois je vais au Maroc et mes amis ne sont pas très riche, quand j'arrive ils m'offrent un repas avec la poule et le chevreaux qu'ils ont tué juste pour moi...
Je ne me vois pas leur dire : "heu, nan, je ne mange pas de ça, vous ne respectez pas la vie !"
De tous les gens que j'ai rencontré sur terre, je peux dire que mes amis berbères du désert me semblent être les êtres les plus lumineux que j'ai pu rencontrer, leur droiture, leur amitié, leur beauté de coeur est sublime et réelle, des gens réellement et profondément spirituel !
J'ai mis les photos du sacrifice d'un dromadaire pour le mariage de mon ami Mbark à Mhamid...

Pas sur non plus que les tibétains mangent beaucoup de légumes, eux qui vivent sur des cailloux et pourtant ils me semblent bien spirituels...
Fichiers joints
IMG_4279.jpg
IMG_4279.jpg (169.02 Kio) Vu 2502 fois
IMG_4275.jpg
IMG_4275.jpg (213.38 Kio) Vu 2502 fois
IMG_7242.jpg
IMG_7242.jpg (123 Kio) Vu 2503 fois
IMG_7241.jpg
IMG_7241.jpg (95.44 Kio) Vu 2503 fois
IMG_7256.jpg
IMG_7256.jpg (111.34 Kio) Vu 2503 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
Avatar du membre
Jivan
Messages : 108
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Jivan » 28 avr. 2020, 12:11

Je veux bien écouté ton point de vue Denis mais tu pourrais nous éviter ces images dégueulasses !
Il y a des êtres sensibles sur ce forum ! Je ne vois là qu'une immonde provocation ...
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 28 avr. 2020, 13:05

Voila la réalité !
La vie est là, réellement là, il n'y a rien de dégueulasse là dedans, mais vraiment rien !!
En rien je n'ai mis ces photos pour de la provocation, mais si cela t'éprouve essaye de comprendre ce qu'il y a en toi...
Ces photos je les ai prises sur place, j'étais là comme beaucoup de gens qui assistaient à cela, c'était des moments puissants de vie, ou la vie est réellement là !
Je crois que l'occidental est si coupé de sa réalité de son existence qu'effectivement il ne supporte même plus son odeur et sa réalité faite de sang et d'os et de chaire...
Non il n'y a rien de dégueulasse dans tout cela !
Ce qui est dégueulasse c'est de dire que si on est pas vegan on n'est pas spirituel, cela n'a aucun sens, c'est faire un dogme dangereux et noir !
La vie se nourrit de la vie sous toutes ses formes pour vivre !
Un fermier, un tibétain, un massaïs, tous ceux qui vivent dans la forêt sont mille fois plus spirituel que nous et tuent des animaux pour vivre.
Oui les usines à vaches ou poulets sont des infamies et il est bien de les combattre, mais encore une fois faisons attention de ne pas tout détruire sous couvert d'une sensiblerie exacerbée qui cherche toutes les excuses pour étayer son dogme...

Je t'offre d'autres photos tout aussi puissantes et qui montrent des événements réellement puissants, écoute ton âme !
Manikarnika, le lieu de crémation à Varanassi, où 400 personnes sont brûlées chaque jour...
Peut-être que cela aussi tu risques de le trouver dégueulasse, mais prend garde de ne pas trouver aussi dégueulasse ton corps, sa réalité concrète...
Fichiers joints
IMG_2517.jpg
IMG_2517.jpg (164.49 Kio) Vu 2487 fois
IMG_2515.jpg
IMG_2515.jpg (209.43 Kio) Vu 2487 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 28 avr. 2020, 13:38

Je mange moi-même du poisson, donc je ne suis pas végétarienne, et encore moins vegan.

Mais il n'empêche que je sens que cette légèreté de ma part m'éloigne d'un vrai monde spirituel.

Je peux penser une chose et faire le contraire, par exemple je suis contre la violence verbale et pourtant je l'utilise quelquefois, je suis contre la peine de mort mais pour certains crimes abominables je deviens pour, etc...

Pour la Bible, c'est vrai que c'est le sang, considéré comme liquide sacré, qui ne doit pas être consommé ; raison pour laquelle les juifs les plus orthodoxes la font tremper dans de l'eau plusieurs heures avant de la consommer ; mais il paraît que même comme ça, il y a toujours du sang, et que donc en réalité il est impossible de consommer de la viande sans consommer le sang, et c'est pourquoi Israël est l'un des états au monde où on trouve le plus de végétariens/végétaliens.
https://www.parismatch.com/Actu/Interna ... ns-1322075

Si c'était moi qui étais invitée chez le pape en personne, ou le roi du Maroc lui-même, je n'en mangerai pas. Je ne veux pas participer à un sacrifice, qui plus est pour remplir mon estomac. Ce serait comme si j'avais tué cet animal moi-même, et j'hurlerais de douleur pour lui toute la nuit, si j'avais été témoin d'un pareil crime (je ne peux d'ailleurs pas regarder les photos, elles sont aussi insoutenables, pour moi, qu'un meurtre d'humain).

Le prince Charles par exemple est végétarien, personne ne prend comme une insulte le fait qu'il refuse de manger de la viande.

Mais par contre, pour moi le plus important est d'être en accord avec soi-même, donc si celui qui voit des images pareilles n'est pas rebuté ensuite, ça ne me choque pas. Mais déjà je vois comment je me sens lourde et pas bien quand je mange un peu de poisson, selon moi c'est pas une nourriture qui sert la spiritualité. Ce n'est que mon opinion personnelle.

Mais je m'attendais plutôt être arrêtée dans ma démonstration pour la consommation de laitages et d'oeufs.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 28 avr. 2020, 15:13

Va un jour dans le désert, regarde les vivre, regarde leur beauté d'âme et leur droiture et tu comprendras que le lien entre nourriture et spiritualité n'existe simplement pas comme tu le vois !
Des choses sont respectables et d'autres non !
Les fermes à 1000 vaches et 1000000 poulets sont des infamies, mais prenons garde de ne pas tout tuer et de traiter d'assassins des gens qui n'en sont pas ou non spirituels, nous qui n'avons plus aucune force, plus aucune ferveur et qui ne savons plus ce qu'est la moindre notion de sacrifice...
Prend un avion va vivre avec les gens en photo plus bas, explique leur que toi, petite occidentale qui ne connait rien à la vie réelle tu considères que ce sont des sauvages et des assassins, et peut-être auras tu la chance de grandir et de voir autre chose et de percevoir l'esprit...
Fichiers joints
32152746_192751204703609_1585696316455911424_n.jpg
32152746_192751204703609_1585696316455911424_n.jpg (139.36 Kio) Vu 2466 fois
32154051_192750831370313_4214526827743412224_o.jpg
32154051_192750831370313_4214526827743412224_o.jpg (199.54 Kio) Vu 2466 fois
32130717_192751064703623_2176221274177536000_o.jpg
32130717_192751064703623_2176221274177536000_o.jpg (254.69 Kio) Vu 2466 fois
32116453_192750918036971_1227800269387988992_o.jpg
32116453_192750918036971_1227800269387988992_o.jpg (191.26 Kio) Vu 2466 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
Avatar du membre
Jivan
Messages : 108
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Jivan » 28 avr. 2020, 15:41

Denis prends conscience que nous ne sommes pas tous à ton niveau de transcendance (ou d'insensibilité) par rapport à la boucherie et que ces images peuvent choquées.
Juste un petit peu de bon sens s'il te plait, simplement prévenir les âmes sensibles aurait été la bienvenue.
Je ne sais pas si tu comprendras ça ...
Je veux bien entendre que tout est violence dans cette vie mais moi je choisis de ne pas en rajouter.

Dans cette image de ce chameau littéralement écrasé comme un insecte, je ne vois que la supériorité de l'homme qui a oublié qu'il était un animal.
J'ai pu entendre ce chameau avant son massacre, il était terrifié, il me parlait dans mon oreille mais personne ne l'entendait.
Il ne disait qu'une seule chose : je veux VIVRE.
Là, maintenant, je veux vivre.
Lâchez-moi avec vos sacrifices, vos traditions bibliques, votre morale frelatée et votre faim.
Ahimsa ... Ahimsa ...
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 28 avr. 2020, 15:50

L'homme n'a aucune supériorité sur les animaux, il est soumis à la même chose...
En ce moment un tout petit être, un virus à fait plus de 200.000 morts...
La vie est là !
Et je pense que si tu croises celui qui entre dans un hôpital pour aller en salle de réanimation, il a dans son oeil la même peur et dit aussi :
"Là, maintenant, je veux vivre.
Lâche-moi avec ton envie de vivre toi le covid-19, lâchez moi avec vos complots, votre morale frelatée et votre faim.
Ahimsa ... Ahimsa ..."

Préparons nous à être dévoré nous aussi...

je pense que ce qui nous gène dans ces photos terribles c'est de voir là notre propre mort, nous avons tellement aseptisée nos vies et tenter d’expulser notre mort loin de nous que nous sommes complètement devenu très sensible à tout cela

La vie est là et la mort est là !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
Avatar du membre
Jivan
Messages : 108
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Jivan » 28 avr. 2020, 15:55

La différence avec ce virus c'est que nous, nous sommes conscients.
Que pour ce virus c'est une question de survie.
Nous ne sommes pas obligés de tués des millions de veaux, vaches, cochons pour survivre.
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 28 avr. 2020, 16:06

Je ne considère pas que ce sont des sauvages et des assassins, loin de là. Ils sont en accord avec leurs principes, et je respecte ça.

Mais pour moi, le sang de dromadaire vaut bien mon sang, je suis avec eux dans la souffrance, et leur soif de vivre et de chercher la joie dans ce monde vaut -au moins- la mienne.

Les humains sont pour moi une espèce envahissante qui a colonisé tous les milieux et tue tous les écosystèmes, met en danger d'extinction tous les végétaux ou presque, tous les animaux ou presque. Donc je n'ai pas plus de respect pour eux que pour les dromadaires, et j'estime - mais ce n'est que mon avis personnel - que la vie animale est à bien des égard aussi respectable que la vie humaine.

Mais pour ce qui est du lien entre alimentation et spiritualité, dans presque toutes les religions il y a un lien, par exemple les musulmans ne mangent pas de porc, c'est pas pour autant qu'en arrivant en Europe ils vont en manger si on leur en présente à une table, me semble-t-il.

Pour ce qui est de tuer ce qui nous menace, je suis d'accord avec le principe de légitime défense : si un humain, un lion ou un virus veut me tuer, j'estime avoir le droit de le tuer à mon tour.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 28 avr. 2020, 16:27

Mais pour ce qui est du lien entre alimentation et spiritualité, dans presque toutes les religions il y a un lien, par exemple les musulmans ne mangent pas de porc, c'est pas pour autant qu'en arrivant en Europe ils vont en manger si on leur en présente à une table, me semble-t-il.
Non !
Les musulmans ne mangent pas de porc car le porc ne se conserve pas bien dans des pays chauds sans réfrigérateurs, il y a aussi le fait que certains animaux mangent leur excréments et certains ne les considèrent donc pas sain, mais sinon ils mangent de tout !
Dans des textes du Yoga on parle de certaines choses sur quoi manger comme la YogaTattva Upanishad
46. L’adepte engagé dans de telles pratiques s’abstiendra, s’il est sage, de consommer des aliments épicés, renonçant donc au sel, à la moutarde, et en général à toute nourriture acide, forte, astringente, ou aigre
47. il évitera également de manger trop de légumes, se tiendra à l’écart du feu et des femmes ; ne voyagera pas,
48. s’abstiendra de bains matinaux, de jeûnes intempestifs et de tout ce qui entraîne des excrétions corporelles excessives.
49. Au contraire une diète lactée combinée avec l’usage du beurre clarifié est recommandée, comme le sont les céréales bouillies
50. les fèves et le riz:
Tous ces aliments sont en effet connus comme favorables à la pratique du yoga.
Le Yogin dans sa pratique de tapas qui dure 3 mois, à faire 16/64/32 pendant 8 heures par jour doit éviter d'avoir trop d'excrétions corporelles, donc de surcharger ses intestins...
Et cela que pendant le temps de sa pratique...

Comprenez bien ce que j'essaye d'exprimer...
Bien sur que torturer des animaux n'a aucun sens et que c'est vraiment abominable et que nos abattoires sont des lieux horribles !
Mais comprenons que de dire que seul les vegan sont des êtres spirituels c'est faire un dogme dangereux et noir que rien ne justifie, d'autant que ce nouvel étendard justifie maintenant des actions violentes contre d'autres personnes...
C'est toujours les mêmes boucles, certains pensent être plus spirituels que d'autres, même si cela ne pratiquent rien et pataugent dans leur mental, mais voila on juge, on réagit, on suréagit dans des émotions complètement exacerbées et les guerres arrivent...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 28 avr. 2020, 17:35

Mais on peut ne pas se sentir très spirituel et considérer que choisir ses aliments fait partie de la spiritualité : c'est mon cas.
Pour ce qui est du porc, il y a les réfrigérateurs aujourd'hui, donc leur argument ne tient pas trop. Mais je trouve que c'est intéressant car au moins il y a grâce à eux moins de porcs dans les abattoirs, c'est toujours ça en moins de souffrance animale.
Après je ne suis pas trop calée en alimentation pour les musulmans, mais il me semble qu'il y a une histoire de sabots fendus, non ?

Pour ce qui est du poisson, j'ai remarqué sur moi-même des effets négatifs, une certaine lourdeur, je me sens nauséeuse, et fatiguée. J'ai arrêté de manger des mammifères et des oiseaux il y a longtemps, quand je les vois vivant je suis émerveillée, je comprends leurs interactions sociales et plusieurs fois dans ma vie voir un rouge-gorge ou une mésange bleue sur une branche toute proche m'a rendu le sourire et fait oublier tous mes soucis, l'espace d'un instant. Comment pourrais-je les manger ? Je sais que je pourrais compter sur la pureté de leur âme le jour où rien ne va, et quand je les regarde au fond des yeux je trouve un réconfort que peu d'humain m'ont apporté, une générosité et un amour de la vie indéfectible, et que j'aimerais être l'un d'entre eux !

Comment peut-on prier Dieu avec amour et humilité après avoir égorgé une chèvre ? C'est pour moi un grand mystère, mais je ne rejette pas pour autant ce que j'ignore, juste que pour moi, c'est incompatible.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 28 avr. 2020, 17:47

Comment peut-on prier Dieu avec amour et humilité après avoir égorgé une chèvre ? C'est pour moi un grand mystère, mais je ne rejette pas pour autant ce que j'ignore, juste que pour moi, c'est incompatible.
Oui je comprends que cela puisse être un mystère !
Je ne fais pas de sacrifice d'animaux dans ma pratique ou parfois un moustique...
Je perçois aussi que ce genre de thème reviens très souvent sur le forum, beaucoup semblent avoir une grande ferveur et un grand enthousiasme pour cela, mais en même temps je remarque que cette ferveur et cet enthousiasme ne sont pas vraiment présents dans une quelconque pratique journalière...
La pratique quand elle existe est souvent un simple divertissement, une vague envie de faire quelque chose, mais surtout de se faire un peu de bien, mais pour notre nourriture, là on a du coeur et on génère de belles empoignades, qui malheureusement ne nous permettront pas d'avancer beaucoup...
:D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 29 avr. 2020, 09:01

Je ne pratique pas.
C'est presque un principe de vie, j'attends que Dieu me donne, un peu comme dans la phrase très juste que tu/vous (je ne sais pas si on se tutoie sur ce forum ? ) as/avez mise en signature. Après parfois il est vrai que je vais me réfugier dans les prières, quand je me sens particulièrement agitée. Mais pas plus que ça. Je n'irai pas au-delà de mon bien être, en tout cas pas pour moi-même. Dieu a (selon moi) un plan pour moi, et je me laisse faire, patiemment.

Mais pour les animaux qui n'ont pas la parole, là je me sens de tous les combats. Car si je me tais, je laisse agir la majorité et je deviens complice. La seule chose que je peux faire pour eux, c'est de donner mon opinion. Donc je le fais.

Pour moi les animaux sont précieux, ils ne sont pas interchangeables, pas plus que les êtres humains. Ils ont une âme qui, pour peu qu'on s'approche d'elle, révèle un univers d'émotions et de sensations tout à fait similaires au nôtre, et eux-aussi progressent tout au long de leur vie. Ils apprennent à calmer leurs colères, à tempérer leur volonté de suprématie, à partager. En les observant on peut tant apprendre nous aussi ! C'est une richesse inépuisable que de les avoir à nos côtés, vivants, vibrants à l'unisson avec le soleil et le temps qu'il fait, et le temps qui passe. Chaque animal que j'ai côtoyé m'a appris des choses différentes sur moi-même, a rempli mon coeur d'une densité insoupçonnée.

Si ma vie ici-bas doit servir à une cause, ce sera la leur, j'en suis persuadée depuis toute petite. Ils sont ma raison d'être.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 29 avr. 2020, 11:14

On se tutoie ici... :)
Dans ma phrase "Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.", il faut comprendre qu'il nous a donné des bras, des mains, des jambes et un cerveau pour comprendre ce que nous sommes et que c'est à nous d'aller vers lui !
On y va vers lui avec force, courage, honneur et volonté !
Si tu ne pratiques pas, si tu ne mets pas en place un process de transformation rien n'arrivera, si ce n'est la nature qui sera simplement à son oeuvre et toi son jouet...
La nature souhaite te garder en elle, elle veut que tu sois une bonne personne, que tu fasses des enfants et que tu es une vie de femme, rien d'autre...
En cela il n'y a rien de noir, bien au contraire, mais la porte de sortie n'est simplement pas là...
Dans cette vie tu auras quelques désirs qui se réaliseront dans cette vie ou dans la prochaine, de vie en vie la souffrance est toujours la même, naissance, vie, mort et tout cela est toujours soutenu par trois grandes souffrances qui sont liées à l'impureté, au déclin, et à l'insatiabilité.
ici bas rien n'est pure, tout décline et rien ne peut nous rassasier totalement...
Nous aurons toujours la peur de perdre, la peur de ne pas avoir assez et de ne pas comprendre pourquoi même l'amour n'est en rien pur...
Dans une vie tu prendras conscience de ça et là ton véritable chemin spirituel débutera, avant cela tout ne sera que rester immanent à ce que tu es comme ce que tu exprimes depuis le début.
Sache que rien ne se passe jamais tant qu'on reste dans sa zone de confort et de bien être, rien !
On se ment à soi même, on ment aux autres, on cherche toujours le coté facile et agréable et tout cela souvent au dépend des autres...
Tu resteras, comme beaucoup de gens qu'on rencontre de plus en plus souvent maintenant, avec quelques mièvreries faibles sur l'histoire des petits oiseaux, sur l'idée bien fragile d'un coeur qui soit disant est empli et quelques revendications toutes aussi sans réalisme, sans profondeur et pleines de venins...
Tout autour de toi est fait de contrainte, même l'arbre qui pousse cherche désespérément l'eau et la lumière, toute maison construite est sous contrainte, toute personne qui connait et maîtrise quoi que ce soit à travailler dur...
Le coeur est bien plus que ce que tu crois.
Puisses tu te réveiller...

Voici quelques phrases de Patanjali :
9. Enfin, on sait très bien que, même chez les plus avertis, l’amour de la vie n’est qu’un flot de complaisance envers soi-même.
---
15. Tout est vraiment souffrance pour celui qui sait. Tout évolue vers elle. Toutes nos tendances innées s’y acheminent. Toutes les forces contradictoires de la nature y aboutissent.
16. C’est pourquoi il faut rejeter, par anticipation, les tourments à venir.
17. les afflictions germent dès que le voyant, le Soi, et le manifesté se conjuguent. On doit donc éliminer cette cause.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 29 avr. 2020, 14:10

Bon enfin je dis que je ne pratique pas... j'ai eu, à un moment de ma vie où j'étais "embêtée" par des pensées, un rêve où je voyais une barre blanche, comme celle du sens interdit, mais plus longue, infinie des deux côtés, et un peu fluorescente. J'utilise quelquefois cette méthode, et ça marche assez bien. Comme c'est une sorte de "cadeau", je sais pas si ça compte comme pratique ?

Je suis assez indépendante, et bien qu'il soit possible que je sois le jouet de la Nature, je résiste assez bien, tellement bien que dès qu'un destin se profile à l'horizon, je me mets à paniquer et à le fuir. Peut-être est-ce cela, finalement, être le jouet de la Nature, de n'arriver à avoir aucun destin ?

Il n'y a que pour les animaux que mon coeur est vraiment pur, enfin, le plus pur que je puisse avoir, ce sont les grands oubliés de ce monde, ils n'ont pas accès au langage et ne savent pas mentir, et n'ont pas d'arrières pensées : ils sont, là, ici et maintenant, purs comme des enfants, confiants en la vie, endurants à la douleur, toujours en proie à des choix qui déterminent, pour les animaux sauvages, leur survie ou leur perte. Eux aussi espèrent, eux aussi font des prières, pour que l'eau tombe, pour trouver de la nourriture, pour vivre encore un peu.
Comment l'homme a-t-il pu les soumettre à ce point ? Au point de nier leur âme et de les asservir comme s'ils étaient inertes ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 29 avr. 2020, 17:57

Tu sais j'ai rencontré beaucoup de gens aimant beaucoup les animaux, certains exagérément en les prenants pour des personnes humaines et je vois quelque chose de pas très sain dans cela...
Les animaux n'ont qu'un seul système vers nous, ils nous sont soumis, on devient leur maître, ils sont gentils avec nous, du moins ceux qui n'ont pas la capacité physique de nous bouffer, un ours ou un tigre est bien autre chose, même si on peut devenir ami avec cela aussi, bien souvent des animaux sauvages restent assez sauvages et dangereux...
Les autres qu'on apprivoisent nous sont tout acquis puisque'on les nourrit et je dis cela en ayant vécu avec plein d'animaux autour de moi et en les aiment beaucoup, notamment les chats.
Mais jamais un humain ne se comportera comme un animal domestique et c'est bien heureusement car au bout d'un moment tu n'en pourrais plus...
L'autre sera toujours un miroir terrible pour nous et mettre de l'ordre et de l'harmonie dans une vie de couple et avec les gens autour de toi est un réel challenge qui t'obligera là aussi à sortir de ta zone de confort, j'en ai bien peur...
Là aussi je te le souhaite...
Je te propose d'écouter cela, une belle reflexion sur l'amour et sur l'amour des animaux, écoute bien et surtout à 4:10... sur l'amour du chien et le jeu de mot entre dog et God...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 29 avr. 2020, 19:10

Quelle personne extraordinaire ! C'est une merveille de le voir et de l'entendre.

Je n'ai pas trouvé dans son discours qu'il n'était pas sain d'aimer les animaux. Au contraire, il fait l'hypothèse qu'il y a peut être eu une faute de frappe entre les mots dog et god dans l'expression "Dieu est Amour".

Je fais effectivement partie de ces gens qui n'aiment que peu d'humains, leur préférant Dieu et les animaux. J'aime peu et je déteste peu, et je suis beaucoup indifférente aux humains, en général, alors que pour sauver la vie d'un animal je sens mon coeur rempli de force. C'est instantané, savoir qu'un animal souffre quelque part me fait sursauter, savoir qu'un humain souffre quelque part, je reste beaucoup plus fataliste.

Je rêve d'un monde où les veaux, les moutons et les coqs auront eux aussi une place pour grandir et devenir adultes, qu'ils auront une vie pleine et entière pour apprendre. Je m'interroge toujours, est-ce que toute la violence faite aux rejetons mâles n'a pas une influence directe sur la violence des hommes dans la société ? Est-ce que, indirectement, ces milliards de morts sacrifiés chaque jour, mangés chaque jour, n'induisent pas une violence à leur tour chez ceux qui les consomment, et aussi si ce dénigrement pour les petits mâles ne rejaillit pas sur les jeunes hommes, sentant inconsciemment que leur vie est inutile, puisque au rayon boucherie se trouve en grande majorité des agneaux mâles, des veaux mâles, des poules car on a broyé les poussins mâles dès leur sortie de l'oeuf, etc

Comment faire comprendre que la vie est précieuse et délicate alors que la violence faite aux bêtes est ainsi institutionnalisée ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 29 avr. 2020, 23:27

Heuuuu, réécoute...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 30 avr. 2020, 06:57

Je cite :

"Le chien est capable d'aimer.
Quand les êtres humains vous déçoivent, vous vous procurez un chien. Si vous avez un chien, c'est une histoire d'amour garantie pour 12 ans.
Oui... Ne sous sous estimez pas ceci.
Vous vous procurez un chien. Chaque jour, vous revenez à la maison. Quel accueil vous recevez ! Votre épouse, elle n'est pas bien. Un jour elle est comme ci , un autre comme ça. Vos enfants, ils ne s'intéressent même pas à vous, si vous rentrez ou sortez de la maison. Mais votre chien, chaque jour, quel accueil enthousiasme il vous donne ! Personne n'est capable de cela, n'est-ce pas ? Il ne vous montrera jamais d'indifférence. Il est tel un coup de pouce pour vous, vous savez.
Un chien est amour, à coup sûr.
C'est peut-être juste une faute d’orthographe ! Vous savez les fautes d'orthographe peuvent arriver. "
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 30 avr. 2020, 15:31

Bha si tu ne vois pas là une pointe d'humour, je ne sais pas quoi te dire... :?
Il dit "quand les êtres humains vous déçoivent, vous vous procurez un chien" et il rit...
Et tout le monde rit...
"Votre épouse elle n'est pas bien"... rire...
"Vos enfants s'intéressent pas si vous entrez ou partez de la maison" ...rire...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 30 avr. 2020, 16:16

Le titre du reportage s'appelle "une histoire d'amour garantie", je pense pas que ce soit de l'humour.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 30 avr. 2020, 16:19

Comme tu veux...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4061
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lorkan739 » 30 avr. 2020, 19:09

Denis a écrit :En Inde on dit que l'animal sacrifié est un animal qui est transcendé et qui transcende celui qui sacrifie.
Merci pour cette discussion. Je m'interrogeais justement au sujet de la vision de Jean dans l'apocalypse. Le passage où lorsque les animaux rendent gloire à celui qui siège sur le trône, les 24 anciens déposent leurs couronnes à ses pieds. Et maintenant je pense mieux comprendre la Lettre à l'église d'Ephèse... Merci beaucoup !
ॐ नमः शिवाय
Oṁ namaḥ śivāya
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 30 avr. 2020, 20:37

Peux tu en dire plus Lorkan ?
Merci
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 01 mai 2020, 05:41

lorkan739 a écrit :
30 avr. 2020, 19:09
Denis a écrit :En Inde on dit que l'animal sacrifié est un animal qui est transcendé et qui transcende celui qui sacrifie.
Merci pour cette discussion. Je m'interrogeais justement au sujet de la vision de Jean dans l'apocalypse. Le passage où lorsque les animaux rendent gloire à celui qui siège sur le trône, les 24 anciens déposent leurs couronnes à ses pieds. Et maintenant je pense mieux comprendre la Lettre à l'église d'Ephèse... Merci beaucoup !
Oui, on disait ça aussi des sacrifices humains !

Le progrés pour les êtres humains a justement consisté en l'arrêt de toutes ces barbaries, de tous ces sacrifices, pourquoi l'accepter pour des animaux ?

Je cite :
"« Je veux la fidélité, non le sacrifice, la connaissance de Dieu plus que les holocaustes ». Livre d'Osée

« Si j’offre un sacrifice, tu n’en veux pas, tu n’acceptes pas d’holocauste. Le sacrifice qui plaît à Dieu, c’est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé » . Psaume 50"


J'irai même plus loin, Jésus chaque dimanche à la messe remplace le sang par le vin et la chair par le pain, justement pour qu'il n'y ait plus de sacrifices d'animaux, selon moi. Les végétaux ont remplacé les animaux, le sacrifice est le même avec un symbole qu'avec un meurtre véritable, la transcendance se fait, puisqu'il est dit que Jésus est là, présent parmi nous, au moment où le pain est rompu.


Pour finir, et pour la "petite occidentale" que je suis, je citerai Saint Paul :
"L'important, explique saint Paul, est d'agir dans le respect de Dieu : « Que celui qui mange de tout ne méprise point celui qui ne mange pas de tout, et que celui qui ne mange pas de tout ne condamne point celui qui mange de tout »
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 01 mai 2020, 16:12

Pour finir, et pour la "petite occidentale" que je suis, je citerai Saint Paul :
"L'important, explique saint Paul, est d'agir dans le respect de Dieu : « Que celui qui mange de tout ne méprise point celui qui ne mange pas de tout, et que celui qui ne mange pas de tout ne condamne point celui qui mange de tout »
Oui, voila une belle attitude !!!
Il semble que ce ne soit pas la tienne, toi qui semble dire que seuls les êtres spirituels seraient végétariens....

Et quoi d'autre ?
Ha oui combien d'heures par jour priait Saint Paul, quel était son réel engagement et sa capacité de sortir de sa zone de confort, lui comme tous les apôtres qui ont donné leur vie pour le Christ...
Cela me semble bien plus fondamental...

Je me rappelle Frère Antoine, Ermite du Rocher de Roquebrune, l'une des plus belles et lumineuses personnes que j'ai eu la chance de rencontrer dans mon existence !
Un jour j'arrive à midi et il me propose de manger avec lui...
Il me dit : "j'ai une bonne chose pour toi !"
Et il arrive avec 2 assiettes pas très propres, 2 couverts, deux verres déjà bien utilisés par d'autres et...
Et...
Un pâté de canard et du Coca-Cola...
Il me dit : "La nourriture ne me concerne plus, je mange ce qu'il y a, et le Coca m'aide bien à digérer et m'apporte de bonnes choses..."
Ha frère Antoine !
Merci pour tout, toi qui a tant donné, tant subit, et tant connu la zone de non confort, quel véritable engagement !!!!!!!
Quel véritable engagement !!! :coeur:
Tu me manques !
Fichiers joints
grotte-02.jpg
grotte-02.jpg (90.16 Kio) Vu 2307 fois
grotte-03.jpg
grotte-03.jpg (142.84 Kio) Vu 2307 fois
grotte-01.jpg
grotte-01.jpg (150.04 Kio) Vu 2307 fois
frere-entoine.jpg
Coca-cola et pâté de canard...
frere-entoine.jpg (106.52 Kio) Vu 2311 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 01 mai 2020, 20:16

Je n'ai autour de moi que des omnivores, dans mes parents, amis, connaissances, et je ne pense pas une seule seconde à ce qu'ils mangent. Par contre j'ai vu beaucoup de discrimination anti-végétariens dans ma vie, des gens, comme toi, qui ne supporte pas que quelqu'un soit végétarien et n'ai pas en même temps la grosse tête.

Je me sens toujours aussi nulle qu'avant, le fait que je soit végétarienne importune les gens autour de moi qui croient que je me sens supérieure à eux, ou alors le contraire, qui croient que j'ai dévié du côté du grand n'importe quoi.

Ben ni l'un ni l'autre.

Je me sens une grosse nulle d'en avoir mangé pendant autant de temps, alors que depuis toute petite je détestais la viande, et je me demande comment j'ai fait pour vivre autant de temps en essayant de faire semblant, de faire "comme tout le monde". Je m'écoeure d'avoir nié tant de fois ma nature profonde. Et j'aimerais aller tellement plus loin ! Je sens encore que je suis freinée par la société qui m'entoure, et que je pourrais être totalement vegan un jour, mais que j'ai trop peur du regard des autres pour m'y risquer.

Donc je reste dans l'entre-deux, dans le ni-ni : ni tout à fait végétarienne, puisque je mange du poisson, ni tout à fait omnivore, puisque je ne mange ni viande, ni laitages (pour des questions de santé, je suis intolérante au lactose).

Du coup je suis assez marginale et j'ai des difficultés à rencontrer des gens qui me comprennent.

Pour en revenir à l'alimentation, le pape a déclaré :
A un repas en commun avec une jeunesse moderne tout autour de la terre, le Pape Benoît a refusé du poisson, de la viande et de la volaille. Au lieu de cela, la réception a utilisé un repas végétarien et le Pape a dit :« La bonne manière pour les catholiques de combattre une si horrible torture animale institutionnalisée est de ne pas manger les créatures de Dieu et de se nourrir de nourriture végétarienne à la place. »

Et pour le pape actuel, je cherche une citation que je ne retrouve pas, où il remettait en question le fait de manger un agneau à Pâques.

Je l'ai retrouvée :
""Parmi les plus anciennes communautés chrétiennes, l'agneau était représenté sur les épaules du pasteur et symbolise l'âme sauvée par le Christ. Son assassinat pour Pâques n'a aucun fondement dans la tradition chrétienne. Ce sanglant rituel, en forte contradiction avec le concept de la résurrection, qui apporte le renouveau de la foi et l'espérance, est un rituel inutile dans notre société, déjà imprégnée de violence et de mort, qui ne sert qu'à satisfaire les intérêts de l'industrie alimentaire."
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 02 mai 2020, 13:38

"des gens, comme toi, qui ne supporte pas que quelqu'un soit végétarien et n'ai pas en même temps la grosse tête."
ha ben voila....
N'importe quoi !!! :?

Où peux tu trouver une seule phrase qui dit que je me moque ou pire que je ne supporte pas les végétariens !!! ??? :?
Tu vois je te parlais de tes mensonges, ils sont là !
Tu n'es plus capable de voir l’ironie de Sadhguru et de lire ce que j'écris et de fait je comprends que tu puisses dire cela :
Du coup je suis assez marginale et j'ai des difficultés à rencontrer des gens qui me comprennent.
Moi je suis à 100% avec cette citation de Saint Paul que tu as mise toi même plus haut, relis là et relis moi !!
lafrisée a écrit :Pour finir, et pour la "petite occidentale" que je suis, je citerai Saint Paul :
"L'important, explique saint Paul, est d'agir dans le respect de Dieu : « Que celui qui mange de tout ne méprise point celui qui ne mange pas de tout, et que celui qui ne mange pas de tout ne condamne point celui qui mange de tout »
Denis a écrit :Oui, voila une belle attitude !!!
Il semble que ce ne soit pas la tienne, toi qui semble dire que seuls les êtres spirituels seraient végétariens....
Tu vois c'est toujours la même chose, les végétariens ne me gênent en rien, j'ai plein d'amis végétariens et ils sont toujours les bienvenus !
Mais je vois beaucoup de gens qui prennent cela comme un étendard et disent ce que tu dis "Seuls les végétariens sont des êtres spirituels" et cette forme d'idée, cette boucle est la cause de toutes les guerres et je ne fais que montrer cette absurdité et malhonnêteté de ta part !
Comprends bien ce que j'écris là !

Ce n'est pas le végétarisme que je combat !
C'est cette idée, cette boucle qui te fais dire "seuls les végétariens sont des êtres spirituels"
J'espère que cette fois tu vas au moins pouvoir lire et entendre !
En rien ce n'est la végétarienne que tu es qui me gène et que j'essaye d'éclairer, tu as le droit de faire comme tu veux et cela ne me regarde pas, mais ton discours est plein de venins et montre du doigt ceux qui ne sont pas comme toi et cela est noir !


Bref, je ne répondrais plus que par quelques mots sur cela, je crois que tout est dit !
Pas envie de perdre plus de temps, il est bien trop précieux et je préfère pratiquer et ne pas être pollué par des quiproquos sans cesse...

Bonne journée
Bises
paix à tout le monde !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 02 mai 2020, 16:19

Je ne pense pas que seuls les végétariens sont des êtres spirituels.

Mais c'est un fait que les religions et les religieux ont montré cette relation entre ce qu'on mange et l'être que l'on est.

Pour autant ce n'est pas parce qu'on mange des phoques à longueur de journée, comme les inuits, qu'on est dépourvus de spiritualité, par une simple équation mathématique, je suis d'accord avec ça.

Mais si Dieu a créé les animaux et les humains dans un paradis originel où le meurtre n'existait pas, où nul ne tuait/mangeait personne, tel qu'il est écrit dans la Bible, et si Noé lui-même a été chargé de sauver tous les animaux de la création, c'est que Dieu accorde une place importante aux animaux.

"Une bonne action envers un animal est aussi méritoire que faire du bien à un être humain ; et un acte de cruauté envers un animal est aussi mauvais qu'un acte de cruauté envers les êtres humains".
Prophète Mahommet
https://fr-fr.facebook.com/musulmans.vg.veganes/
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 02 mai 2020, 16:33

Tu dis :
Je ne pense pas que seuls les végétariens sont des êtres spirituels.
Et pourtant un peu plus haut tu dis cela...
lafrisée a écrit :Se rendre compte de l'évidence induit nécessairement des modifications : comme nous avons arrêté le cannibalisme en arguant le fait qu'on ne mange pas des êtres qui souffrent et qui pensent, comment dès lors justifier notre consommation de nourriture carnée ? Comment accepter de manger, mastiquer, digérer, réduire en bouillie des âmes palpitantes de vie, d'espoir en la vie, d'amour pour la vie ? Le mot "âme" vient de "anima", l'âme est donc ce qui définit les animaux, ils sont dotés d'une âme ! Comment dès lors les consommer et les comparer à un végétal ? Comment dès lors les tuer pour les manger et vouloir en même temps être dans une quête de spiritualité ? Comment avoir du sang sur les mains et chercher les états de conscience supérieurs ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 02 mai 2020, 22:38

Je pose plein de questions, et je ne prétends pas avoir les réponses.

Pour moi, il est impensable de tuer, égorger, avaler des cadavres d'animaux et avoir en même temps une spiritualité élevée. Pourtant, je sais que c'est faux, et les exemples sont légions.

Je donne juste mon avis, ma certitude intérieure, mon évidence.

Et d'autres que moi ont réalisé ce lien entre les animaux et les humains, qui est - pour moi - un lien de vie.
En tant que conscience supérieure, nous devrions - me semble-t-il - les protéger et leur permettre d'avoir un habitat et une vie possible sur la planète Terre, sans convoiter sans cesse leur viande, leur peau, leur force physique, leurs petits pour les dévorer, etc. Surtout qu'on n'en n'a pas besoin, ce n'est pas nécessaire pour nous, les protéines végétales suffisent largement pour être en bonne santé, sans avoir du sang sur les mains.

Mais je comprends bien qu'une spiritualité élevée peut aussi s'obtenir par le sang et les hurlements de désespoirs des bêtes devant des hommes ivres de Dieu. C'est une réalité qui m'attriste, mais qui est aussi la réalité.

Pourtant,
Le messager d'Allah a dit : "Quiconque fait miséricorde, même à un animal destiné à être abattu, recevra la miséricorde d'Allah".
livre 20, hadith 10
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 02 mai 2020, 23:40

Si tu pouvais mettre dans une pratique tout ce zèle tu avancerais assurément rapidement...

Que Dieu te bénisse même si tu manges de la viande...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 03 mai 2020, 06:58

Merci pour ta bénédiction.

Un jour, j'espère, nous nous comporterons en espèce supérieure, tel que l'on voudrait qu'une espèce supérieure nous considère.
Non en asservissant les humains, pauvres êtres de chair plein d'états d'âme, mais en les protégeant, en les respectant, en les aidant à évoluer. C'est de la sorte que je me comporte avec les animaux, du moins les mammifères et les oiseaux, car pour le moment je n'ai pas encore la sensibilité nécessaire pour les poissons. Mais j'espère que ça viendra un jour. Je ne force rien, chaque chose viendra en son temps, "à la grâce de Dieu."

Notre supériorité nous donne des devoirs, le devoir de protéger les plus faibles, et selon moi utiliser la violence et le meurtre face à un agneau qui quitte le ventre de sa mère n'est pas digne d'un être humain. Nous valons mieux que ça.

"Les animaux sont mes amis, je ne mange pas mes amis"
Mahatma Gandhi
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 03 mai 2020, 11:40

Amen...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par lafrisée » 05 mai 2020, 08:37

Tout n'est pas dit, la messe n'est pas dite, mais enfin on peut dire "Amen" de temps en temps, ça permet de faire des pauses.

Donc il semblerait qu'on soit d'accord sur une chose : il existe au moins deux façons (alimentairement parlant) d'accéder à une spiritualité élevée : tuer et manger de la viande /s'abstenir de tout meurtre.

Alors je vais faire des hypothèses, puisque pour le moment on en est juste au stade des constatations.

D'après moi, le fait de sacrifier un animal permet effectivement de se relier à Dieu, mais d'une manière violente, comme un viol, une transgression fondamentale. Je fais l'hypothèse qu'on canal s'ouvre, et que l'âme du pauvre animal sacrifié entraîne avec elle une émotion de sidération si forte et si violente qu'une transcendance se réalise. C'est la raison qui pourrait expliquer que ces barbaries existent toujours et qui peut expliquer l'engouement des romains pour les jeux du cirques, où on mettait des humains en guise de sacrifices, les sacrifices des enfants maya, etc

Mais, le seul fait qu'il existe des êtres éminemment supérieurs qui s'opposent fermement à la tuerie des animaux et a fortiori à leur ingestion, questionne celui qui essaie de faire preuve d'honnêteté intellectuelle.

Je fais l'hypothèse que la manière douce, sensible, émotive, soit également une voie de la sagesse.

Un peu comme deux personnes qui prendraient, l'une un ascenseur, l'autre les escaliers, et ce, chaque jour, sur 10 étages. Bien sûr le premier arrivé est celui qui a utilisé l’ascenseur, mais celui qui utilise les escaliers arrive aussi au même résultat, au bout du compte. Et peut-être même que son coeur et ses poumons, ainsi que l'ensemble de ses muscles, seront mieux oxygénés, plus robustes, sur le long terme.
"Soyez comme des petits enfants" est écrit dans la Bible, et je pense que s'infliger le spectacle désastreux d'un meurtre d'animaux en se disant qu'on doit y rester insensible n'est pas souhaitable pour la progression in fine de sa spiritualité.

La violence contre soi-même ne doit pas être confondu, selon moi (encore une fois il s'agit d'une hypothèse) avec la contrainte du corps, et au contraire, les chocs ressentis émotionnellement - inconsciemment ou non - génèrent des blocages, des impossibilités de progresser davantage, des glaciations de la partie émotionnelle de soi-même, une négation de sa propre subjectivité qui tend à l'obsession et à la rigidité.

«D’un point de vue bouddhique, tous les êtres sensibles – les êtres doués de sentiments, d’expériences et de sensations – sont considérés comme égaux. Nous autres, êtres humains, sommes en mesure de nous passer de viande. En tant qu’être humain, je pense que notre nature profonde nous porte au végétarisme, ainsi qu’à faire tout notre possible pour éviter de nuire aux autres espèces.» (Le Dalaï-lama)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Denis » 05 mai 2020, 12:45

Lafrisée a écrit :D'après moi
Oui c'est cela !!!
Assurément tu as TON idée, basée sur rien de vécu, rien de vrai, aucune pratique, aucune connaissance, juste des suppositions et surtout, SURTOUT une tonne d'émotions et d'ignorance, le grand moteur des illusions de notre monde...
la chose la plus basse de l'ego qui est : J'aime je prends, je n'aime pas je rejette et je cherche plein de liens pour étayer mon rejet !
Mais oui tu peux aussi penser que cela est un accès à la haute spiritualité...
Mais oui c'est cela !!!! :fool2:
Un jour tu te lèves, tu dis je suis végétarien, et BAM Dieu te tombe dessus et reconnais les siens instantanément !
Ha !! Ces cons qui sont dans une grotte depuis des années à pratiquer, en fait ils devaient juste devenir végétarien et PAM tout était fait, ils devenaient de grands sages plein de bonnes idées avec une grande et haute spiritualité... :lol:

Vivi... :?

Au fait, sais tu que le docteur du Le Dalaï-lama lui oblige à manger de la viande soit disant à cause d'un problème qu'il aurait...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
Avatar du membre
Jivan
Messages : 108
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Ahimsa - Alimentation vegetale

Message par Jivan » 05 mai 2020, 15:27

Pour ma part je suis végétarien et je ne me suis jamais posé cette question si ne plus manger de viande était spirituel
Et je crois bien que je m'en fous, peut être je me trompe et que ça en fait partie aussi ...
Et je pense que si nous nous servons de ça comme un nouvel outil d'épanouissement spirituel, c'est rester bien égocentriques.
Le souffle, la conscience, le travail sur soi et sur nos énergies sont pour moi des portes bien plus grandes pour accéder la spiritualité.
Et peut être qu'en développant notre conscience, on peut aussi développer notre sensibilité envers les animaux.

Mais ça n’enlève pas le fait qu'un profond travail sur notre rapport aux animaux est impérieux
Changer notre regard, notre statut sur eux, ne plus les voir comme des distributeurs de lait ou de saucisses.
Chercher en soi et extirper cette supériorité primitive.

Ça me fait penser à Etty Hillesum enfermée dans un camp de concentration
Je vous conseille vivement "Une vie bouleversée"
elle disait :
« La saloperie des autres est aussi en nous.
Et je ne vois pas d'autres solutions que de rentrer en soi-même et d'extirper de son âme toute cette pourriture.
Je ne crois plus que nous puissions corriger quoi que ce soit dans le monde extérieur que nous n'ayons d'abord corrigé en nous.
L'unique leçon de cette guerre est de nous avoir appris à chercher en nous-même et pas ailleurs. »


Toute cette violence et indifférence à l'égard des animaux , il nous faut aller la débusquer en nous et l'arracher de toutes nos tripes.
Ce travail est essentiel si nous voulons participer à apaiser la violence entre humains donc entre animaux que nous sommes.
D'aller extirper des siècles de conditionnement qui nous font voir les animaux comme des côtelettes, jarret ... et non comme des êtres sensibles.
Extirper cette auto proclamation : je suis supérieur aux animaux, j'en fais ce que je veux.
La preuve que nous sommes à la bourre, cette loi sortie seulement en 2015 !

« Les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Sous réserve des lois qui les protègent, les animaux sont soumis au régime des biens. »
Ce ne sont plus des meubles !
Il y a encore du boulot tant les traditions sont incruster
Mais je comprends qu'il est difficile à quelqu'un qui mange de la viande depuis toute sa vie de remettre en cause le fait de participer à cette violence.


En tout cas merci La Frisée de ta douceur et de la façon dont tu parles des animaux, on sent une grande et magnifique intimité avec eux.
C'est touchant et ça fait du bien.
Ne te sens pas nulle, on était simplement inconscient. Tu sais l'une des choses que je suis le plus fier c'est de ne plus participer à ce massacre.


Pour moi les animaux sont précieux, ils ne sont pas interchangeables, pas plus que les êtres humains. Ils ont une âme qui, pour peu qu'on s'approche d'elle, révèle un univers d'émotions et de sensations tout à fait similaires au nôtre, et eux-aussi progressent tout au long de leur vie. Ils apprennent à calmer leurs colères, à tempérer leur volonté de suprématie, à partager. En les observant on peut tant apprendre nous aussi ! C'est une richesse inépuisable que de les avoir à nos côtés, vivants, vibrants à l'unisson avec le soleil et le temps qu'il fait, et le temps qui passe. Chaque animal que j'ai côtoyé m'a appris des choses différentes sur moi-même, a rempli mon coeur d'une densité insoupçonnée.

Quand on écrit ça, on ne peut pas être nulle. C'est d'une beauté insondable

Et même si tu ne pratiques pas la grande respiration 16/64/32, ton rapport aux animaux est d'une grande sagesse, d'une rare beauté d'âme
Tu peux en être fière. Pas facile comme tu dis quand tout le monde te pointes du doigt.
J'étais prestataire dans de multiples mariages et me retrouvait à chaque fois autour d'une table avec les invités et je n'ai jamais échapper aux railleries, tous le long des repas.
La bête de foire
Je laissais dire avec des petits sourires forcés ce n'était pas le lieu mais on nous met vraiment de coté et c'est une attitude "normale".
Tu ne manges pas comme moi, tu ne fais pas parti de ma tribu, c'est schématisé mais profondément le mode alimentaire a toujours joué profondément dans les rapports sociaux.
Attention aussi à chaque fois que l'on parle des végans de ne pas tous les cataloguer en casseurs de boucheries et quand j' entend ça dans un forum de yoga ...


PS : si tu me lis Denis est-ce que tu peux mettre une petite note sur le topic pour prévenir qu'il y a des photos choquantes.
Cette photo du chameau dépecé m'est resté gravée, je n'avais jamais vu ça, c'est abominable.

Un grand Merci pour ta compréhension
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par Denis » 05 mai 2020, 17:09

PS : si tu me lis Denis est-ce que tu peux mettre une petite note sur le topic pour prévenir qu'il y a des photos choquantes.
Cette photo du chameau dépecé m'est resté gravée, je n'avais jamais vu ça, c'est abominable.
Un grand Merci pour ta compréhension
Bien sur que je te lis !
Je viens de rajouter ta demande sur le topic...

Oui la Frisée semble avoir une belle beauté d'âme, bien que tout cela ne se valorise pas juste sur le fait d'être végétarien et d'écrie de belles choses, à mon goûts toutes un peu trop pleines d'émotions et de sensibleries...
Je ne me suis jamais moqué de qui que ce soit de végétarien, mais souvent leurs revendications hégémonistes me gonflent vraiment...
J'aurai juste un conseil à donner, Attention à la fierté !
C'est souvent le piège des egos...

Sinon, je suis désolé que le dromadaire offert au mariage de mon ami dans le désert ait pu te donner une aussi grande émotion, sincèrement je crois que là aussi nous devons devenir fort...
Je me rappelle d'un accident de voiture ou une jeune conductrice était sortie sur une route avec un talus et avait pris un arbre en travers du par brise, car la voiture était à presque la verticale dans le sens de la marche sur le talus qui tenait la route...
je suis arrivé le premier sur les lieux, la jeune femme ne devait pas être attachée, elle était assise sur le coté de sa voiture, porte conducteur ouverte dans le vide vers le haut, elle pleurait et était en état de choc, le visage bien ouvert et du sang partout...
Je suis descendu la chercher, pour la monter sur la route, où je l'ai mise en sécurité avant d'attendre les pompiers, j'étais couvert de sang...
Je n'ai jamais eu d'émotions trop grande sur tout cela, le chameau dans le désert, c'était un moment très dur et très spécial à la fois, quelque chose à vivre dans sa vie !
Participer à cela est une vérité très forte, quelque chose de sans concession et cela me fait penser au lieu sans pitié que nous rencontrons dans l'ouverture des mondes célestes, et bien entendu à ma propre mort, qui adviendra aussi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
Avatar du membre
Jivan
Messages : 108
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par Jivan » 05 mai 2020, 17:59

Haaaa la sensiblerie, nous sommes tellement taxer de sensiblerie, de mièvrerie ...
Une autre façon de se justifier, de se donner bonne conscience sur notre nourriture carnée.
Encore un mot pour nous mettre à part.
Une autre façon de dire que nous ne sommes pas normaux et que tout cela est exagéré.
Le yoga m'a ouvert à une sensibilité plus juste envers l’espèce animale et non à une sensiblerie enfantine, aveugle.

La bonne question c'est qu'est ce que ça nous ferait de voir un humain dépecé ? Tout le monde trouvera ça abjecte et repoussant.
Comme les étalages de chiens au vietnam beurk
Et nous avons oublié que nos veaux, vaches cochons sont identiques, sensibles, intelligents, affectueux.
C'est cette sacro-sainte tradition qui nous aveugle !

Je ne pense pas que les mots de La Frisée soit remplis d'émotions mais plutôt traduisent une grande subtilité, d'un vécu rare avec l'animal et d'une sensibilité et intuition féminine.
A l'image de St Augustin qui à développé un rapport unique notamment avec les oiseaux.
Je ne vois aucune fierté dans ses messages, bien au contraire.
Je ne dirais pas la même chose sur les tiens qui débordent souvent dans la raillerie quand l'autre n'est pas de ton avis, pas que sur ce sujet.
Apprend Denis de La Frisée, elle a plein de belles choses à nous raconter, à nous apprendre.

En tout cas merci pour le message d'en-tête !
:bye:
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lafrisée » 05 mai 2020, 19:49

Je ne crois pas être une personne, ni mièvre, ni fière. Il est possible que de temps à autre je me sente fière ce certains trucs, mais c'est assez rare. J'aime bien cette émotion, elle vient chez moi accompagnée de la joie, et celle-ci aussi est assez rare chez moi.
Etre mièvre que j'aimerais l'être ! Ca me reposerais un peu de la gravité de l'existence.

J'aime bien mes émotions, mais concernant le végétarisme, c'est plutôt la partie militante en moi qui s'exprime, car je sais que j'ai en face de moi des êtres cérébraux.

Merci Jivan pour ta prise de parole, je me sentais un peu seule sur ce fil, où sont les autres membres du forum ?
Je voudrais ne pas contredire toujours Denis, il est le fondateur du forum et en tant que tel je le respecte, et j'ai l'impression que je l'insupporte. Pourtant je suis venue sur ce forum parce qu'une personne de confiance me l'avait conseillé. Je trouve ça dommage que chaque fois que j'interviens, ce soit toujours Denis qui me répond, je voudrais parler avec d'autres gens que lui ici. Si c'est possible. Là j'ai plutôt l'impression que je dérange et qu'il voudrais que je parte du forum, mais comme je n'insulte personne il n'a pas d'argument pour me virer. C'est ça Denis ?
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lafrisée » 06 mai 2020, 08:40

Vu que je n'ai pas de réponse, je continue ma croisade,avec une citation de Bouddha lui-même :

"Les textes bouddhiques penchent clairement en faveur d’une alimentation végétarienne. Voici un verset qui serait l’unique texte que le Bouddha aurait écrit en personne : « Mon amour va aux créatures sans pieds, mais aussi à celles qui en possèdent une paire ou une multitude. Que tous les êtres animés, quels qu’ils soient, soient en paix ! Qu’aucun mal ne leur soit fait ! ». Les paroles du Bouddha retranscrites par ses disciples témoignent du fait que celui-ci tenait toujours compte de tous les êtres vivants dans ses prédications. Ainsi, lors d’une quête d’aumône avec ses moines il rencontra un groupe de jeunes enfants qui s’amusaient à arracher les pattes d’un crabe. Il s’exprima alors en ces termes : « Chaque créature animée mérite de connaître la sécurité et le bien-être. Nous devons protéger la vie et rendre les autres heureux. Tous les êtres vivants, qu’ils soient petits ou grands, qu’ils aient deux ou quatre pattes, qu’ils nagent ou qu’ils volent, tous sans exception ont le droit de vivre. Nous devons nous abstenir de blesser ou de tuer les autres êtres vivants. Il nous faut protéger la vie » (extrait du Metta Sutta, I, 8). Il n’est donc pas surprenant que l’alimentation végétarienne rencontre un accueil plus que favorable auprès des bouddhistes. Ces extraits du Surangama Sutra viennent le confirmer : « La consommation de viande éteint la graine de la compassion » ; « Nous devons nous efforcer de surmonter la souffrance. Si nous voulons nous-mêmes parvenir à ce but, pourquoi infliger des souffrances à autrui ? Si notre esprit ne parvient pas de lui-même à exécrer toute pensée de violence et de mort, nous ne parviendrons jamais à nous défaire des chaînes de ce monde ».

Cela apparaît encore plus clairement dans le Lankavatara Sutra : « Un bodhisattva qui s’impose un devoir de compassion à titre de discipline personnelle doit s’abstenir de consommer de la viande afin de ne pas terroriser les êtres animés… Il est faux d’affirmer que la viande est une nourriture indiquée et recommandée dans les cas suivants : si le bodhisattva n’a pas tué lui-même l’animal, s’il n’a pas demandé à d’autres de s’en charger ou si la mort de l’animal ne s’est pas produite spécialement pour lui… Dans les générations à venir, certains… avanceront, de différentes manières, maints arguments savants justifiant la consommation de viande afin d’assouvir leur désir de chair animale… mais…. je dis que la consommation de viande sous toutes ses formes, de quelque manière que ce soit, est interdite partout, pour toujours et sans exception… Je n’ai jamais permis la consommation de viande à qui que ce soit, je ne la permets pas et je ne la permettrai jamais ».
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par Denis » 06 mai 2020, 15:22

Jivan a écrit :Je ne pense pas que les mots de La Frisée soit remplis d'émotions mais plutôt traduisent une grande subtilité, d'un vécu rare avec l'animal et d'une sensibilité et intuition féminine.
A l'image de St Augustin qui à développé un rapport unique notamment avec les oiseaux.
Je ne vois aucune fierté dans ses messages, bien au contraire.
Je ne dirais pas la même chose sur les tiens qui débordent souvent dans la raillerie quand l'autre n'est pas de ton avis, pas que sur ce sujet.
Apprend Denis de La Frisée, elle a plein de belles choses à nous raconter, à nous apprendre.
Si tu relis les messages de lafrisée il y a des émotions à chaque ligne...
Mais oui ce sont de belles émotions même si je parle de sensiblerie, chacun de nous avons le droit de placer le curseur où on le désire...
J'ai la chance d'avoir de très grandes perceptions, mais je ne les laisse pas m'embarquer sur l'émotion, d'autant que le sacrifice n'est pas du tout ce que lafrisée dit :
Lafrisée parle du sacrifice a écrit :D'après moi, le fait de sacrifier un animal permet effectivement de se relier à Dieu, mais d'une manière violente, comme un viol, une transgression fondamentale. Je fais l'hypothèse qu'on canal s'ouvre, et que l'âme du pauvre animal sacrifié entraîne avec elle une émotion de sidération si forte et si violente qu'une transcendance se réalise.
Le moment où le sacrifice est réalisé n'est que la fin du sacrifice et toute la mise en scène réalisée autour joue un rôle important...
Je tiens à préciser que la vie n'est que mise en scène et que cette mise en scène a une importance capitale dans tout ce que nous faisons...
Alors avec émotion, oui émotion, on peut voir cela comme un viol, et oui certainement que dans certains cas c'est cela, mais dans bien d'autres, le sacrifice n'est pas du tout cela...
Aujourd'hui dans bien des lieux le sang est remplacé par de la poudre de Cucuma rouge, mais la force de nos pratiques décroit...

Je tiens aussi à dire que nous avons tous à appendre de tout le monde et si je passe beaucoup de temps à maintenir ce forum c'est bien pour cela, de fait tout le monde est bienvenu !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lafrisée » 07 mai 2020, 12:28

Oui, je trouve que les émotions humaines sont du vif argent, et que les nier fait de nous des êtres froids et durs.
C'est selon moi une grande richesse que de savoir écouter et sélectionner ses émotions, et choisir les bonnes au détriments des fausses. Pour moi il y a le choix entre le vrai, le pur, le sincère, et le faux, l’alambiqué, la manipulation. Et ce sont les émotions qui délimitent clairement les deux clans, le premier a le coeur grand ouvert et souffre dès qu'une larme coule sur un visage humain ou animal, le second est indifférent, moqueur et triste, très triste, et pour cela on a envie de lui donner toute la bonté du monde, pour que quelque chose se déclenche en lui qui lui ouvrira grandes les portes de sa sensibilité.

Pour ma part j'essaie au maximum je me rapprocher de mes émotions, mais j'ai encore beaucoup de travail devant moi, car les nier est tellement plus facile.

Voilà l'histoire du chameau qui pleure (ça dure 6 minutes) :

Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par Denis » 07 mai 2020, 14:51

La frisée a écrit :Pour moi il y a le choix entre le vrai, le pur, le sincère, et le faux, l’alambiqué, la manipulation. Et ce sont les émotions qui délimitent clairement les deux clans,.
La encore tu fais une boucle où tu te places en jugement...
Les émotions ne sont pas les mêmes pour personnes et selon les cultures, les éducations, la vie, les événements et les souffrances nous ne réagirons pas de la même façon...
Pour ma part il serait très dangereux d'essayer de juger le vrai du faux, du sincères et de la manipulation sur de simples émotions, cela conduit là aussi à des exagérations et des mouvements de masses qui n'ont rien de réfléchis et de cohérents et la phrase "L'Enfer est pavé de bonnes intentions" nous le prouve bien...
Sans compter le nombre de procès qui ont envoyés des innocents à la guillotines juste par émotions...
Qui peut dire que telle émotion est vraie ou fausse, personne, même pas toi !
Combien de gens "biens pensants", pleins de bonnes émotions et de belles idées ont été les pires bourreaux directement ou indirectement !
Méfions nous de nos belles émotions, comme de nos vertus !

pour finir
La frisée a écrit : le premier a le coeur grand ouvert et souffre dès qu'une larme coule sur un visage humain ou animal, le second est indifférent, moqueur et triste, très triste, et pour cela on a envie de lui donner toute la bonté du monde, pour que quelque chose se déclenche en lui qui lui ouvrira grandes les portes de sa sensibilité
Oulala !!!! :schock:
Voila qu'il y a aurait les bons et les méchants, ceux qui ont le coeur grand ouvert et les indifférents, moqueurs et tristes, très tristes... :?
je ne sais pas quelle âge tu as ni ce que tu as réellement vécu dans ta vie ?
Je dois dire qu'a 55 ans j'ai rencontré plein de gens avec tous des zones d'ombres, parfois noires, très noires mais, MAIS, aussi en eux tant de beautés, tant de lumière et tant aussi d'émotions de tout ordre...
J'ai rencontré des hommes forts, des combattants, garde du corps d'hommes importants, qui se sont battus plein de fois, parfois même tués des gens pour en défendre d'autres (réellement !!) et dans un moment de paix, j'ai vu ces hommes défendre le plus faible et pleurer en regardant un film ou en parlant de leur parents...
NON, NON il n'y a pas les bons d'un coté et les méchants de l'autres ! :marteau:
Les gens qui ont tué le dromadaire, si un jour tu les rencontres tu rencontreras les plus beaux êtres de la terre et tu vois je suis allé dans bien des coins sur cette petite terre et vraiment les Berbères du désert sont les êtres les plus lumineux que j'ai eu la chance de rencontrer avec un coeur, un véritable coeur comme peut-être jamais tu as connu !
Je crois en la force, l'honneur, le courage et l'Amour, mais dans ce monde ces mots semblent ne plus exister...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lafrisée » 07 mai 2020, 18:58

Le pire c'est que tu as raison !

Ce sont les mêmes raisons qui ont fait sacrifier des enfants à l'autel de la spiritualité :
https://www.lefigaro.fr/sciences/2019/0 ... -dieux.php

Mais le Dieu que j'aime n'aime pas les holocaustes, et tôt ou tard, à mon avis (ce n'est que mon avis personnel) le sang des bêtes sera vengé, pour moi c'est impossible que les créatures que Dieu a mis sur Terre ne soient pas aimées de Lui, et donc leur voix compte, et à mon sens la souffrance de l'humanité vient en partie de là, de cette non connexion entre tous les êtres vivants et souffrants.

Dit comme ça ça paraît un peu fou, mais heureusement quand je cherche un peu sur le net, je trouve d'autres gens de mon avis, et pas des moindres.

Pythagore :
"Abstenez-vous, mortels, de souiller vos corps de mets abominables. [...] la terre, prodigue de ses trésors, vous fournit des aliments délicieux ; elle vous offre des mets qui ne sont pas payés par le meurtre et le sang. Ce sont les bêtes qui assouvissent leur faim avec de la chair, et encore pas toutes car les chevaux, les moutons et les bœufs se nourrissent d’herbe. Il n’y a que les animaux d’une nature cruelle et féroce, les tigres d’Arménie, les lions toujours en fureur, les loups, les ours, qui aiment une nourriture ensanglantée. Hélas ! Quel crime n’est-ce pas d’engloutir des entrailles dans ses entrailles, d’engraisser son corps avide avec un corps dont on s’est gorgé et d’entretenir en soi la vie par la mort d’un autre être vivant ! Quoi donc ? Au milieu de tant de richesses que produit la terre, la meilleure des mères, tu ne trouves de plaisir qu’à broyer d’une dent cruelle les affreux débris de tes victimes, dont tu as rempli ta bouche, à la façon des Cyclopes ?"
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lafrisée » 08 mai 2020, 06:40

Non, tuer un agneau qui boit le lait de sa mère n'est pas un acte qui glorifie le meurtrier. Ca le rabaisse au contraire à celui qui utilise une force démesurée pour avoir le dernier mot, imposer sa force contre la faiblesse, ça n'est pas bien joli.
Mais je crois aussi que dans ce monde tout trouve un équilibre, et j'ai confiance pour que le pire des insensibles trouve un jour le chemin de l'humilité et de la compassion.

J'avais vu un reportage il y a quelques années, il s'agissait d'un village où coexistait un ancien Khmer rouge avec la population qu'il avait torturé et tué durant des années. L'occidental était sidéré d'une telle proximité, et qu'il soit accepté par la communauté. Et au fil du reportage, les villageois témoignaient, racontant comment ils avaient perdu un ou plusieurs membres de leur famille. Et à aucun moment de la haine, juste des prières, disaient-ils, autant pour les victimes que pour le coupable, voire davantage pour ce dernier, car il a l'âme bien sombre et qu'il a besoin d'être aimé pour s'élever.

Ca m'avait marqué, et je m'étais rappelé le message de Jésus Christ : "Ce que vous faites au plus petit d'entre vous, c'est à moi que vous le faites" et "Priez pour vos ennemis". En effet, disait-il, quel bien y-a-t-il à prier pour ceux qu'on aime ? Tout le monde fait cela ! Mais prier pour nos ennemis est le plus difficile, et c'est à ça que vous reconnaîtrez les chrétiens.

Je pense que la force utilisée contre plus faible que soi est la plus grande des faiblesses, et témoigne d'un ego surdimensionné imbu de lui-même et de ses propres capacités, qui se regarde en permanence dans le miroir pour admirer ce qu'il croit être sa grandeur. Mais la vraie grandeur c'est le Christ qui la donne, l'autre n'est qu'un pis-aller, une illusion.

Quand aux sacrifices qui nécessitent du sang pour être opérationnel, le "sang" de l'église est le vin : "Ceci est mon sang, livré pour vous" Et on ne peut pas dire que ce mouvement n'a pas progressé, c'est l'une des premières religions du monde !

Le bouddhisme dit la même chose, quels sont tes arguments, Denis, à part me citer en exemple une majorité de gens qui font ça par tradition et n'ont même pas idée qu'ils ont le choix !
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4061
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lorkan739 » 08 mai 2020, 12:31

Bien sur que ça nous déchire le cœur ces images de poulets dans les élevages n'arrivant même plus à marcher...c'est juste inqualifiable. Alors quand je vous entends vous indigner devant ce dromadaire sacrifié par les berbères du désert pour un mariage, je me dis que vous n'avez vraiment rien compris et que vous êtes incapable de faire la part des choses.

Au fait, dans aucun des évangiles il n'est dit que Jésus prône un végétarisme. Il y est par contre écrit que Saint Jean se nourrissait de miel et de sauterelles.
ॐ नमः शिवाय
Oṁ namaḥ śivāya
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lafrisée » 08 mai 2020, 16:32

Je refuse de faire la part des chose, d'être tiède et compréhensive devant de tels massacres. Et je ne comprends pas ceux qui le sont, ou plutôt je les comprends trop bien puisque j'ai été à leur place il n'y a pas si longtemps, et je sais ce qu'ils font : l'équilibre entre les coutumes et un ressenti. Pour moi j'ai arrêté de faire semblant et je suis mes certitudes intérieures, j'ai choisi entre respecter la sensibilité des gens qui s'offusquent parce qu'on bouscule leurs traditions - mais qui restent insensibles devant l'assassinat des bêtes - et défendre quoi qu'il en coûte le droit fondamental à la vie de chaque animal sur cette Terre, dans la mesure du possible.

Pour Jésus, les recherches récentes tendent à prouver qu'il faisait partie de la secte des esséniens, secte par rapport aux traditions juives de l'époque, et ils ne mangeaient ni viande, ni poisson, (ou que du poisson, selon les sources).

"Ce livre s’intitule « L’Evangile Essénien de la Paix. Livre 1 : L’Evangile de la Paix de Jésus-Christ par le disciple Jean (Ed. Vivez Soleil, Génève) d’Edmond Bordeaux-Szekely.
Nous y apprenons que l’auteur a pu avoir accès aux archives du Vatican et y consulter les célèbres « Manuscrits de la mer Morte », écrits araméen découverts en Jordanie en 1947 et contenant les textes sacrées des Esséniens. Ce groupe religieux juif contemporain de Jésus (et dont celui-ci faisait sans doute partie) rédigea un évangile qui fut à la base du Christianisme, mais dont l’Eglise catholique semble malheureusement avoir détourné et dénaturé le message.
Difficile de faire la synthèse en un court article d’une œuvre aussi riche d’enseignements. Voyons maintenant les principes fondamentaux de cet évangile qui rejoignent les idéaux de la philosophie végétarienne :
-ne pas tuer d’être vivant : Tout en reconnaissant la primauté de l’homme sur l’animal (« l’homme est plus qu’un animal », p.65), l’Evangile essénien nous invite à la compassion à l’égard de nos frères inférieurs car « c’est d’une mère unique que procède tout ce qui vit sur terre » (p.63)
« Ne tuez ni hommes ni bêtes »p.68. Tu ne tueras point (...) celui qui tue, tue son frère (...) la chair des animaux abattus deviendra son propre tombeau (...) celui qui tue, se tue lui-même, et celui qui mange la chair des animaux abattus mange le corps de la mort.(...) Leur mort deviendra sa mort.( p.63)
« Ne tuez pas (...).(...)Je vous demanderai compte de leur sang bouillonnant , leur sang dans lequel demeure l’âme. Je vous demanderai compte de chaque animal tué, de même que des âmes de tous les hommes tués (...) » p.64
« Celui qui, sans raison, tue une bête alors qu’elle ne l’attaque pas, que ce soit par plaisir de tuer ou pour se procurer sa chair, sa peau ou ses défenses, celui-là commet un acte mauvais, car il se transforme lui-même en bête féroce. C’est pourquoi sa fin ressemblera aussi à celle des bêtes sauvages » p.65-66
-privilégier l’alimentation végétale : « Ainsi mangez tout ce qui se trouve sur la table de Dieu : les fruits des arbres, les graines et les herbes des champs, le lait des animaux et le miel des abeilles » p.71 NB : aucun passage ne mentionne les œufs comme aliments autorisé ou non..."


Et aussi ce site, très bien documenté :
http://atheisme.free.fr/Contributions/M ... tarien.htm
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4061
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lorkan739 » 08 mai 2020, 16:56

Alors Pythagore aurait (aurait, oui, on se méfie..) dit :

"Il n’y a que les animaux d’une nature cruelle et féroce, les tigres d’Arménie, les lions toujours en fureur, les loups, les ours, qui aiment une nourriture ensanglantée."

Voilà que les animaux sont d'une nature cruelles maintenant. Ma pauvre, en voulant défendre les animaux tu ne te rends même pas compte qu'en relayant ce genre de propos tu les insultes. Les lions sont carnivores, c'est tout. Les qualifier de cruels c'est juste débile...
ॐ नमः शिवाय
Oṁ namaḥ śivāya
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13853
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par Denis » 08 mai 2020, 17:52

Oui Lorkan, ils sont carnivores !
Après celui qui dit qu'ils sont cruel c'est un observateur qui regarde un chat jouer avec une sourie...
le chat sait qu'en laissant la sourie trembler de peur elle aura un meilleur gout...
Le plan physique, anomayakosha, est "cruel", c'est ainsi, la vie se nourrit de la vie et là dans ce moment où j'écris des millions de cellules dans mon corps vivent et meurent pour me servir...
Mais l'homme occidental à oublier la moindre idée de sacrifice, lui qui sera sacrifié tôt ou tard...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Formation et approfondissement du Yoga 2020 dans le VAR
lafrisée
Messages : 63
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: Ahimsa - Alimentation végétale (Attention photos choquantes !)

Message par lafrisée » 09 mai 2020, 04:13

Déjà on peut remarquer (sans qu'il existe beaucoup d'exceptions de par le monde entier ! ) que les carnivores ne mangent en général pas les autres carnivores. C'est une loi de la nature que même les animaux suivent : les lionnes ne chassent pas les chacals ou les hyènes, les loups ne tuent pas les lynx, les hommes ne mangent ni lions, ni loups, ni aigles.
Sauf pendant les famines, la nourriture normale de l'être humain n'est pas de manger les carnivores, ni même les omnivores : ainsi, on peut remarquer que les rats ne sont pas consommés de manière usuelle, nulle part dans le monde. Pour les porcs, on connaît bien sûr les religions monothéistes qui refusent d'y toucher.
Il y a à cela un argument idéologique : on ne mange pas un animal qui pourrait avoir mangé un humain. Ce serait une sorte de rempart supplémentaire au cannibalisme. Ainsi donc, l'humain n'aurait pas le droit (sauf circonstances exceptionnelles) de se manger lui-même, et même de manger un animal susceptible de l'avoir mangé. C'est valable pour les animaux terrestres et les oiseaux : la pie, par exemple, carnivore, n'est pas un met habituel, alors que la caille oui ; le lapin et le chevreuil se chassent et se mangent, le renard et l'ours non.
On peut faire la remarque aussi que l'ours est un carnivore occasionnel, qu'il ne chasse pas, mais peut se nourrir de cadavre s'il en trouve un. Il rejoint donc à mon sens la catégorie précédente, celle des animaux omnivores que l'Homme ne mange pas pour éviter tout cannibalisme de deuxième intention (si je peux dire).

Une des façon d'expliquer cela, est que la viande des carnivores contient de nombreuses toxines, qu'elle est en quelque sorte mauvaise pour l'organisme. Même pour les poissons, les métaux lourds s'accumulent en bout de chaines alimentaires (https://www.lefigaro.fr/sciences/2007/0 ... ivores.php)

On peu enfin remarquer que la Bible donne des indications qui vont dans le même sens :
L'Eternel dit à Moïse et à Aaron: 2 «Transmettez ces instructions aux Israélites: Voici les animaux que vous pourrez manger parmi toutes les bêtes qui vivent sur la terre.
3 Vous pourrez manger de tout animal qui a le sabot fendu ou le pied fourchu et qui rumine. 4 En revanche, vous ne mangerez aucun de ceux qui ruminent seulement ou qui ont seulement le sabot fendu. Ainsi, vous ne mangerez pas le chameau, qui rumine mais n'a pas le sabot fendu; vous le considérerez comme impur.
5 Vous ne mangerez pas le daman, qui rumine mais n'a pas le sabot fendu; vous le considérerez comme impur. 6 Vous ne mangerez pas le lièvre, qui rumine mais n'a pas le sabot fendu; vous le considérerez comme impur. 7 Vous ne mangerez pas le porc, qui a le sabot fendu, le pied fourchu mais ne rumine pas; vous le considérerez comme impur. 8 Vous ne mangerez pas leur viande et ne toucherez pas leur cadavre; vous les considérerez comme impurs. 9 »Voici les animaux que vous pourrez manger parmi tous ceux qui vivent dans l'eau. Vous pourrez manger de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles et qui vivent dans l'eau, soit dans les mers, soit dans les rivières. 10 En revanche, parmi tous ceux qui grouillent et ceux qui vivent dans l'eau, soit dans les mers, soit dans les rivières, vous considérerez comme abominables tous ceux qui sont dépourvus de nageoires et d'écailles.
11 Vous les considérerez comme abominables, vous ne mangerez pas leur chair et vous considérerez leur cadavre comme abominable. 12 Vous considérerez comme abominables tous ceux qui, dans l'eau, sont dépourvus de nageoires et d'écailles. 13 »Voici, parmi les oiseaux, ceux que vous considérerez comme abominables et dont on ne mangera pas: l'aigle, l'orfraie, l'aigle de mer, 14 le milan, les diverses espèces de vautours,
15 toutes les espèces de corbeaux, 16 l'autruche, le hibou, la mouette, les diverses espèces d'éperviers, 17 le chat-huant, le plongeon, la chouette, 18 le cygne, le pélican, le cormoran, 19 la cigogne, les diverses espèces de hérons, la huppe et la chauve-souris. 20 »Vous considérerez comme abominable tout reptile qui vole et qui marche sur quatre pattes. 21 En revanche, parmi tous les reptiles qui volent et qui marchent sur quatre pattes, vous pourrez manger ceux qui ont sur leurs pattes des articulations qui leur permettent de sauter sur la terre. 22 Voici ceux que vous pourrez manger: les diverses espèces de sauterelles, de criquets, de grillons et de locustes.
https://www.universdelabible.net/lire-l ... e/11.1-47/


Pour ce qui est des propos de Pythagore, les animaux sont soumis à leur nature, la cruauté ici est un sentiment humain : oui, l'humain qui assassine est cruel, alors que le loup ne l'est pas, il suit son instinct et n'a pas le chois. C'est là toute la différence entre l'Homme et l'animal, l'Homme qui SAIT, a le choix entre la cruauté et la clémence.

Certains pensent alors que tout se recycle, que la vie se recycle, que la mort est un processus normal, que le meurtre donc peut se justifier, et que le sacrificateur deviendra le sacrifié tôt ou tard, donc qu’il ne s'agit en quelque sorte que d'un transfert de molécules, et qu'il ne faut pas s'apitoyer pour si peu : surtout quand c'est la mort des autres, car sa propre mort ou la mort de nos proches ne nous fait pas exactement le même effet. " La mort d'un homme, c'est une tragédie; la disparition de millions de gens, c'est la statistique." Staline. Quel cynisme !
Pour ma part, pour parodier un président défunt "je crois aux forces de l'esprit" , et je crois que l'esprit des bêtes assassinées a aussi son mot à dire dans le scandale de sa mort. Les bêtes ont un mot à dire lorsqu'elles ont élevées, choyées, soignées par des humains tout au long de leur vie, car elles communiquent avec l'homme leurs pensées, elles sont apprivoisées, leurs cerveaux réciproques se sont maintes et maintes fois interpénétrés, et - selon moi- c'est un crime, une violence sans nom qui leur est infligé, une trahison de la plus haute nature lorsqu'elles sont menées à l'abattoir.
Mais il y a plus : c'est une violence infligée aussi à l'éleveur lui-même, que de se séparer des êtres qu'il a aimé, même si la plupart d'entre eux ne se rendent pas compte de cet amour, ou refusent de s'y attarder. Ils sont dans un engrenage dont il est difficile de sortir, car nous sommes conditionnés dans notre société à considérer comme faiblesse la pitié. Et la pitié, selon moi, est une des formes particulières de l'amour, une sorte d'amour qui se refuse d'éclater au grand jour, un amour rejeté, contrarié.

Oui, le sacrificateur devient le sacrifié, en fin de compte, et au passage les souffrances et les cris résonnent dans l'univers et forment un nuage noir qui tel l'orage attend un jour favorable pour exploser et arroser à nouveau le monde de violences nouvelles. Nous, humanité, pouvons prendre conscience de ça et rompre la chaîne, à condition de se déprendre des conditionnements.

Ce n'est que mon avis.
Répondre