L'Age d'Or ou Satya Yuga

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

L'Age d'Or ou Satya Yuga

Message par Dhruva » 26 nov. 2005, 12:27

Suite à un début de discutions très intéressante avec Denis sur mon post de présentation, je me suis dit qu'ils serais préférable de continuer ce début ici.

Déjà, j'aimerais beaucoup savoir d'ou tu tire tes sources en ce qui concerne l'age d'or, serais-ce le Linga Purana ?

Pour continuer, effectivement il s'agis d'une ère dans laquelle l'humanité vie en harmonie parfaite avec sa réelle nature, mais aussi avec la civilisation universelle, qui est intra terrestre et extra-terrestre.

Au centre de notre terre ce trouve Agartha, une civilisation assé avancée comparé à la notre.
Et au dessus de nous se trouve la fraternité universelle.

L'age d'or permettrait de vivre tous en harmonie, avec les autres êtres humains d'abords mais aussi bien plus, mais pour cela il faudra d'abord que l'homme cesse de penser qu'il est seul, que ce soit physiquement ou subtilement.

Effectivement comme tu dit, une sadhana soutenue et profonde permet de s'éveiller plus rapidement.

Sur terre peu ont notre chance à nous occidentaux de pouvoir nous élever ainsi.
Il faut chaque jour prendre conscience à quel point la vie est merveilleuse et cela est le plus bel hommage que nous puissions rendre au Divin, car c'est reconnaître celui ci à travers sa création.

Cette ère de paix doit commencer des à présent, nous en sommes, nous qui vivons dans la conscience, les principaux acteurs et j'ai espoir en cela.

Je ne dit pas non plus que le Kali Yuga est que négatif, car effectivement, chaque jours il nous pousse à avancer, à nous perfectionner, ce climat conflictuel, nous aide à prendre conscience de nos propres défauts et de les améliorer, chaque fois que je découvre un de mes défauts, je me dit « Quelle chance ! Là, grâce à ce défaut j’ai le pouvoir d’évoluer, c’est une occasion pour moi de changer, d’avancer, me transformer… »


Et vous, que pensez vous de l'age d'or ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 14177
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 26 nov. 2005, 16:06

Merci Dhruva pour tes réponses, merci de contribuer à ce forum :)

Les ages sont définies dans le Veda.
Les Yugas sont définis ainsi :
Yuga : La durée d'un cycle de la Manifestation du monde, entre sa création et sa destruction est "l'année divine" ou "jour de Brahmâ", ou encore kalpa. Chaque kalpa se divise en mille périodes égales ou chatur-yuga dont chacune se divise à nouveau en quatre Yuga ou âges, de durée décroissante au fil du temps : le Satya-yuga ou Age d'or, pendant lequel règne l'harmonie sur terre, le Treta-yuga, pendant lequel cette harmonie n'est maintenue que par des efforts individuels et collectifs des hommes, le Dvâpara-Yuga, qui se distingue par une désagrégation des règles de vie et des consciences, et enfin le Kali-Yuga, dit Age de fer ou d'ignorance, pendant lequel tout s'effondre.
La période actuelle est le Kali Yuga; l'intensité des guerres et de l'ignorance fanatique sont des arguments qui valident malheureusement cette vision du monde. Mais le Kali Yuga ne dure "que" 432000 ans, et l'Age d'Or revient ensuite pour un nouveau cycle...
Dhruva a écrit :Je ne dit pas non plus que le Kali Yuga est que négatif, car effectivement, chaque jours il nous pousse à avancer, à nous perfectionner, ce climat conflictuel, nous aide à prendre conscience de nos propres défauts et de les améliorer, chaque fois que je découvre un de mes défauts, je me dit « Quelle chance ! Là, grâce à ce défaut j’ai le pouvoir d’évoluer, c’est une occasion pour moi de changer, d’avancer, me transformer… »
Oui, cela est louable, mais pour moi, cela est ta prise de conscience et je crois, malheureusement que c'est loin d'être la démarche de notre monde ...

Pour moi, qui suis dans le Yoga, ma démarche se veut expérimentale et je me m'éfie des idées et autres concepts un peut trop "beaux", merveilleux ou je ne sais quoi de type croyances.
Ma sphère d'expérimentation est liée à ce que je vie et touche et expérimente directement. Alors je ne peux rien dire sur les intra-terrestres et autres extra-terrestres... J'aime à penser que nous ne sommes pas tout seuls dans ce bordel manifesté, mais après .........

Le monde est effectivement une belle chose, l'Inde l'appel la "vallée des souffrances", ma démarche et de tenter de trouver une porte de sortie définitive par le haut et de ne plus revenir dans la manifestation.

De ce fait je ne crois pas à une évolution, je ne crois pas à une humanité qui irait mieux, je crois pas à au fait qu'il soit préférable de faire ceci ou cela.... Pour moi rien ne s'améliore, rien n'évolue, je recherche l'involution !

Dans l'espoir qu'un jour mes yeux ne voient plus la lumière du monde !

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 26 nov. 2005, 16:24

D'accord pour les veda.

Comment peux-tu chercher le yoga, l'union à la splendeur, tout en cherchant l'involution, une démarche qui est bestiale et négative, à mon avis tu t'est mal exprimé.

Tu dit ensuite que tu aimerais ne plus voir la lumière du monde, ça je le comprendrais mieux si tu me disais: "j'aimerais ne plus voir la misère du monde".

Lorsque nous somme incarné nous avons la possibilité de manifester nos 7kosha simultanément, du corps physique au corps suprême.

La voie du yoga est une voie tellement belle, avec tant de chaleur...

J'aimerais comprendre pourquoi tu parle d'involution, à mon avis il y a une raison...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 14177
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 26 nov. 2005, 17:04

La source lumineuse qui nous anime passe à travers le prisme du corps et du mental pour expérimenter la manifestation.

Que la lumière rejaillisse par une facette ou une autre n'a pas d'importance, que je sois plus ceci ou moins cela n'est pas la démarche spirituelle. Donc pas d'évolution sur ce plan là, puisque tout est déjà là !

Il est certain qu'en pratiquant du Yoga, le pratiquant va devenir plus calme, plus heureux, plus respectueux.... et développer des vertus voir des pouvoirs, tout cela n'a pas non plus beaucoup d'importance... En chemin, le paysage défile...
Je ne cherche pas à aller mieux, ou trouver du réconfort, de la chaleur (…), des amis, des relations… je cherche à sortir par le haut.

Le but de la démarche spirituelle est de remonter à la source lumineuse, de retrouver l'absolu d'où nous sommes sorti et qui est notre essence. En cela il y a disparition de l'ego, de l'homme dans son histoire. Cette remontée à la source est pour beaucoup, une involution et non une évolution.
Dhruva a écrit :"j'aimerais ne plus voir la misère du monde".
Pour moi, la misère du monde est avant tout en nous, quand nous voyons la misère du monde, nous devons voir notre propre misère.

Sauve toi toi-même enseigne la Bhagavad Gita, nul ne peut pour autrui…

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 26 nov. 2005, 18:24

Oui je comprend ce que tu veux dire et je suis tout à fais d'accord.
Yog

Message par Yog » 26 nov. 2005, 21:54

Pour ma part, je n'adhère pas du tout à cette idée d'Age d'or ou autre concept similaire. Je pense que derrière ces concepts il y a aussi beaucoup de dérives, comme des tendances élitistes très marquées.
Ca fait de nouveau très attente du messie en quelque sorte, c'est un peu la même démarche. Une attente d'une période plus propice où tout le monde serait heureux. Oui et du coup, beaucoup de personnes préfèrent attendre plutôt que de travailler sur elles.
Après ça donne une vision très dualiste du monde...

Je crois qu'il est préférable de travailler sur soi ici et maintenant, sur nos relations avec autrui, sans attendre une hypothétique ère nouvelle. Faire les choses parce qu'elles "doivent" être faites et non pas pour "acheter" son salut.

Sinon je partage l'avis de Denis sur cette idée d'involution.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 14177
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 27 nov. 2005, 00:06

Oui Yog, je crois que si nous voulons voir clair dans notre démarche nous devons nous occuper que de ce qui existe dans notre sphère d'influence et d'expérimentation directe, le reste n'est que croyances, superstitions ou complaisances ...

Bien à vous tous

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Dhruva
Messages : 248
Enregistré le : 25 nov. 2005, 10:04

Message par Dhruva » 27 nov. 2005, 10:56

Mon concept du satya yuga, consiste justement à construire soi même l'age d'or en soi et autour de soi.
Il serais illusoire d'attendre que l'age d'or vienne de lui même, c'est au contraire de notre énergie que nous pouvons créer cela, c'est à dire en créant en soi, une ère de paix et ensuite autour de soi, dans la relation avec les autres.

Chaque jours je m'efforce de créer l'age d'or, je n'attend rien ni personne, car je nous considère comme les seul acteurs de l'age d'or, et que personne ne le fera à notre place.

Moi je crée l'age d'or dans ma vie personnelle à travers mes pratiques et j'essaye de partager cette paix avec les autres.

Je n'y vois rien d'élitiste, sinon ce serais dire que jésus, Bouddha, Gandhi et tous les grands hommes soient autre que des humains, non ce ne sont que des homme comme vous et moi qui se sont battu pour une cause.

C'est d'ailleurs un des enseignements du Christ: "Ce que j'ai fais vous pouvez le faire et même plus encore."

Nous détenons TOUS le pouvoir, celui de créer en soi et autour de soi, moi j'ai décidé de ne pas être esclave des événements mais d'en devenir maître.

Mais ce n'est que mon point de vue et d'action, je ne cherche à convertir personne, juste à partager.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 14177
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 27 nov. 2005, 11:20

Oui Dhruva tu as pleinement raison, il est de notre devoir de mettre en application et en harmonie nos pensées et nos actes.
Cela est une condition et une démarche bien rare de nos jours, malheureusement.

Par contre appeler cela "l'age d'or", je ne vois pas pourquoi, mais tu es libre de faire ce que tu veux.

Dans le Yoga il y a 8 activités définies par Patanjali.

La première Yama, les réfrènements, peut être vu sous l'angle :
Mettre de l'ordre et de l'harmonie dans la relation avec les autres.

La deuxième NiYama, les disciplines, peut elle aussi être vu comme :
Mettre de l'ordre et de l'harmonie dans la relation avec soi même.

Pour moi, cette très belle démarche, d'avoir du respect, de l'amour, de la compassion et aider les autres, entre dans Yama. (voir http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... .php?t=134)

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Yog

Message par Yog » 27 nov. 2005, 11:52

Je partage ton point de vue Dhruva sur le fait de construire en soi les choses et donc aussi par ricochet dans nos relations aux autres. L'acte de vivre est déjà en soi un bon exemple.
Je n'y vois rien d'élitiste, sinon ce serais dire que jésus, Bouddha, Gandhi et tous les grands hommes soient autre que des humains, non ce ne sont que des homme comme vous et moi qui se sont battu pour une cause.
Je mettais le doigt sur l'aspect élitiste, car beaucoup de personnes qui parlent de l'Age d'or sont dans une optique élitiste. Maintenant je suis content de voir que tu n'entres pas dans cette façon de penser. :)
Toutefois, par rapport à Jésus, Bouddha et Gandhi, il ne faut pas oublier que certaines personnes les considèrent comme des dieux. Mais là on entre dans l'aspect le plus péjoratif du concept de croire et on entre dans l'idolatrie, ce qui mène rarement à quelque chose de positif.
Je vois aussi les exemples que tu cites comme de simples humains qui ont su transcender leur condition "ordinaire" afin d'atteindre un autre état de conscience. Je trouve ça encourageant dans le sens où ça peut aider certains à voir que ces états de conscience "non-ordinaire" sont accessibles à celui qui y consacre une partie de sa vie.

Maintenant comme Denis, je ne vois pas trop l'intérêt d'appeler cela l'age d'or. Mais comme il le dit si bien libre à toi de l'appeler ainsi.
J'évite personnellement cette appelation justement par rapport aux différentes dérives que ça peut impliquer. Mais toute idée peut être victime des dérives de toute façon. :D
Répondre