Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Un livre, une vidéo, une musique,... à faire découvrir, à proposer ou à vendre, voici un nouvel espace pour échanger...

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 27 sept. 2013, 15:47

J’ai une question à poser à Cyril au sujet d’un livre, alors j’ouvre ce topic :

Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien...

Je trouve qu’il y a dans la recherche spirituelle une ouverture d’esprit, un optimisme, une richesse, quelque chose de vaste et lumineux, et des fois, j’aimerais bien transmettre cela à mon fils ainé (une quinzaine d’année). Mais comment le faire d’une façon légère, agréable, discrète pour qu’il ne s’enfuit pas à toute jambe !?
Il a l’air plutôt dubitatif de mon yoga et de mes livres…
« Tu préférais quand je faisais des abdo-fessiers ? Tu as peur que je devienne folle de la messe ?... Ou bien m…. de la f…. ? » :mrgreen:
Peut-être craint-il que je m’échappe dans une virtualité Peace and love alors que le vrai monde est Battlefield:boxe:
Je lui ai passé « Jonathan Livingston le goéland », il a trouvé ça « bof », mais il l’a lu jusqu’au bout (ça le nourrira peut être…)

@Cyril
Tu parlais des livres Les annales du Disque du Monde. Pour un jeune de 15 ans environ, est-ce que tu les conseilles ? lequel conseillerais-tu ? faut-il commencer par le premier tome pour bien comprendre ?
Bref, si toi ou quelqu'un d’autre a des idées de livres, de films, ou d’une manière de discuter de ce sujet avec les jeunes…
:)
Nikoyogi

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Nikoyogi » 27 sept. 2013, 15:57

Salut,

je trouve que nous sommes dans un génération visuel même télévisuelle et le cinéma est une belle façon de ressentir la spiritualité. L'image parle bien, elle peut susciter des réactions, des questionnements, des débats...
Les films de kurosawa, certains films coréens (kim ki duk) sont très profonds, télégéniques et marquent à des époques comme l'adolescence.
Lire est une démarche plus "ascétique" et peut arriver dans un second temps quoique ça dépend des tempéraments.

C'est aussi parfois difficile quand c'est les parents qui proposent le livre...
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Cocostick » 27 sept. 2013, 16:15

Comme ça doit être difficile face à la réactivité des jeunes envers leurs parents.

Peut être que vous pourriez voir le documentaire : Le secret entre autre pour le côté optimisme.

Sinon un livre lègé et riche à la fois comme : les 4 Accords Toltèques ou la Prophétie des Andes.

Sinon pour des jeunes, surtout accro à des jeux vidéo, (tu as parlé de battlefield), leur proposé des activitées ludiques qui font prendre conscience du corps et font travailler la concentration, l'agilité, le souffle et la souplesse peuvent grandement ralentir leur réactivité et donc facilité leur ouverture d'esprit au dialogue.
Cyril
Messages : 104
Enregistré le : 17 juil. 2013, 22:59

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Cyril » 27 sept. 2013, 19:14

Hé, une quinzaine d'années c'est déjà plus le petit garçon à sa môman. Physiquement et intellectuellement, il est temps qu'il tâte un peu le goût de la chair saignante! Apparemment, il a déjà commencé avec les jeux vidéos, c'est bien mais ça suffit pas! (Soit dit en passant, j'aime pas les FPS en général mais Battlefield, il est cool) :bleh2: ¨
Pis moi, le genre d'"activité ludique" que je kiffait dans mes années de jeune mâle, c'était la BOXE FRANCAISE, myardedieux!

En fait, les livres du disque monde constituent des séries. Il y a une série consacré à une équipe de flics (le guét d'ankh morpork), une série sur des sorcières de village, une sur la mort (qui est un homme, rappelons le!) et ainsi de suite. Ces séries sont quasi sans rapports les unes avec les autres, et il n'est même pas vraiment nécessaire de les lire dans l'ordre, chaque bouquin étant assez autonome.
La série la plus initiatique concerne Tiphaine Patraque, l'apprentie sorcière au don de première vue. Oui car sur son monde, les sorcières n'ont pas le don de seconde vue (ça c'est plutôt la vision de monsieur tout le monde qui ne voit que ce qu'il croit vraisemblable) mais le don de première vue: voir ce qu'elles ont devant les yeux, sans à priori liés à la vraisemblance. Elle commence avec les ch'tits hommes libres, où Tiphaine rencontre la tribu des Nac Mac Feegles: des petits gugusses d'une quinzaine de centimètres tout en barbe rousse, tatouages bleus et kilts à la force démentielle, bannis pour toujours du royaume des fées par la reine en personne pour tapage, bagarre et ivrognerie caractérisée. Depuis leur devise c'est "Ni rwa ni rinne ni djeu ni maït', fini de s'faire avoueur!"
J'ai lu la prophétie des andes quand j'avais ç peu près son âge. J'ai kiffé mais, avec le recul de la maturité je trouve ça vraiment cucul la praline. Le trône de fer en ce moment, ça casse la baraque chez les d'jeuns (et les moins d'jeuns comme moi) et c'est un peu dans la même thématique que le disque monde: le dépassement des illusion, et l'antiépique. Sauf que Pratchett est anti épique par l'humour, alors que Martin (le trône de fer) est anti épique par la crudité. La chevalerie, la lutte du bien et du mal, les demoiselles en détresse, tout ça c'est les ficelles du genre épique, qui est finalement l'art de mettre de la chantilly sur de la merde. Martin lui, montre la merde. Il montre le féodalisme dans toute son horreur, et il est prenant. Il parle aussi du pouvoir de nuisance de la croyance:

« Trois hommes importants sont dans une pièce : un roi, un prêtre et un riche plein d'or. Devant eux se trouve un mercenaire, un roturier issu du peuple, et sans grande intelligence. Chaque notable lui demande de tuer les deux autres. "Fais-le, car je suis ton maître légitime", lui dit le roi. "Fais-le, car je te l'ordonne au nom des dieux", lui dit le prêtre. "Fais-le, et tout cet or est à toi", lui dit le riche. Qui vit, et qui meurt ? ».
La réponse: le Pouvoir n'est ni dans la légitimité, ni dans la religion, ni dans l'argent, mais simplement là où les hommes pensent qu'il est.
Sinon quand j'étais ado, deux films m'ont vraiment éclaté, fait réfléchir et grandir: Matrix, et Fight Club.
De mémoire "La matrice est universelle, elle est omniprésente. Elle est avec nous ici en ce moment même. Tu la vois chaque fois que tu regarde par la fenêtre, ou quand tu allumes la télévision. Tu ressens sa présence quand tu pars au travail, quand tu vas à l'église ou quand tu paies tes factures: elle est le monde qu'on superpose à ton regard pour t'empêcher de voir la vérité.
_Quelle vérité?
_Le fait que tu es un esclave, Néo. Comme tous les autres tu es né enchaîné. Le monde est une prison où il n'y a ni espoir ni saveur ni odeur. Une prison pour ton esprit!"
"Vous risquez pas dans le paranormal avant de connaître le normal"
Mémé Ciredutemps
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 28 sept. 2013, 17:19

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 29 sept. 2013, 00:02

Un grand merci Nikoyogi, Cocostick, Cyril, MuadDib. :D
Cela m’a fait vraiment plaisir que vous m’ayez répondue, et je suis très intéressée par vos réponses de « grands garçons ». Je vais essayer d’exploiter au maximum toutes les pistes que vous m’avez données.
C’est vrai aussi ce que vous dîtes Nikoyogi et Cocostick : à cet âge (l’adolescence) et en tant que parent, ce n’est pas le plus facile. Cela m’a fait réfléchir : peut-être que mon rôle est plus simplement d’exprimer mes valeurs à l’occasion, et, dans la vie quotidienne, montrer qu’elles m’apportent de la joie, et pour le reste, y aller tout doux…
Déjà, c’est une chance, c’est un garçon sympa qui aime partager ce qui lui plaît (faut juste que ce soit lui qui choisisse le moment !...), ses hobbies, ses musiques, ses films, ses jeux video, les youtubers qui le font rire (et comme je suis bon public, il est content !). D’ailleurs aujourd’hui il était d’humeur à discuter. C’est pour ça que j’ai tant tardé à vous répondre ! :oops:
C’était un petit garçon tout doux qui admirait les fleurs sans les arracher, et négociait aimablement pour qu’on lui rende son jouet au parc. Mais maintenant il est au stade : un homme, un vrai, ça cogne d’abord et ça discute après ! :boxe: Et oui Cyril, lui aussi il fait de la boxe, anglaise (sans les pieds) ! Ca lui a bien donné confiance, il trouve ça un peu lassant de cogner mais comme il s’entend très bien avec son prof, il continue…
Cocostick, pensais-tu à un sport en particulier ?
Privilégier le visuel, c’est une bonne idée. (Ensuite il peut passer aux livres, comme il a fait pour Harry Potter).
La Science-Fiction : j’adore, ça m’a toujours donné à penser. Matrix, ça y’est, nous avons vu ensemble la trilogie, il a aimé !
Il est assez pessimiste, je ne sais pas si c’est l’âge no future, ou si c’est notre vie avec son frère autiste… Faut que je trouve vite le docu Le secret, pour lui rendre l’optimisme. Je lui ai déjà parlé de la loi d’attraction, il a eu l’air sceptique. Mais j’imagine que le docu doit être percutant et argumenté.
… Bon, je ne vais pas parler de chacune de vos suggestions car il y a vraiment de quoi faire ! Je vais étudier tout ça…
Merci encore !
A bientôt. :)
Nikoyogi

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Nikoyogi » 29 sept. 2013, 05:16

Un court métrage sur l'autisme en forme de dessin animé qui raconte la vision d'une petite fille sur son frère malade : "mon frère de la lune" :
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Cocostick » 29 sept. 2013, 09:49

Je pratique ceci par exemple :
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 29 sept. 2013, 10:58

Je crois que ce qui compte pour un jeune, c'est avant tout l'exemple...
Mais comment montrer l'exemple ?
Il faut cultiver le mystère...
C'est à dire tenter d'en parler très peu, parfois faire une méditation et essayer d'installer une "sensation" de clame parfaite pour lui offrir.
Les jeunes sont assez curieux mais très vite blasés, surtout si cela vient des parents...
Je crois aussi que ce qui est encore plus important c'est peut-être de comprendre qu'il y a un âge pour chaque chose, et qu'un jeune de 15 ans a besoin de trouver sa personnalité, sa force et son courage. Pas sur que rester dans un état méditatif lui sera d'une grande aide. A cet âge je faisais des sports de combat comme de la boxe française et j'aimais ça, même si il y a avait un mystique en moi, je préférais lire des livres de SF...
Il faut entretenir le mystère de tout cela pour ne pas qu'il se fasse une opinion toute fausse et garde cette idée pendant des années...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 29 sept. 2013, 11:51

Merci encore, merci pour les liens, Nikoyogi et Cocostick. :)
Merci Denis. Oui ça me parle ce que tu dis. :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 29 sept. 2013, 16:38

J'ai regardé les liens.

Mon petit frère de la lune. Emouvant, très vrai... (la seule différence : mon petit prince n'est pas du tout tranquille!)
Merci beaucoup Nikoyogi :)

Le slackline. Très sympa, on doit vraiment se piquer au jeu! :D :rollover:
Faut que je lui propose ça!
Merci Cocostick :)
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 29 sept. 2013, 18:28

Excellent le slackline avec l'accent québécois et l'astuce du poney à la fin pour développer équilibre est pas mal :lol:
Juste pour le plaisir :roll:


Bienvenue avec retard ava ( c'est russe ?) .
Cyril
Messages : 104
Enregistré le : 17 juil. 2013, 22:59

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Cyril » 29 sept. 2013, 19:52

Alors au rayon sf, puisqu'on en cause:
Mon coup de coeur de jeunesse, c'est Van Vogt, en particulier le cycle du non A: une histoire autour de la sémantique générale. Bon, c'est la version un peu romancée d'une école de pensée un peu datée, donc à prendre avec quelques pincettes. Les armureries d'Ishter, les marchands d'armes, à la poursuite des Slaan, la faune de l'espace et l'été indien d'une paire de lunettes m'ont aussi pas mal fait rèver. Par contre faut faire gaffe: c'est un auteur pro qui avait besoin de bouffer, il a donc écrit beaucoup de soupe. Il a aussi une certaine mysoginie, en particulier un compte à règler avec les femmes autoritaires (sa mère, son instit...) mais je trouve qu'il dépasse pas les bornes. Comparé par exemple à ma misandrie de Bradley.
Greg Bear m'a aussi mis une grosse claque avec l'échelle de Darwin. J'ai pas encore lu le deuxième livre. Par contre, même critique: il écrit aussi de la soupe.
Sinon, mon préféré entre tous: Le grand, le magnifique Stephen Baxter!!!!! Evolution 1 et 2, c'est du bonbon pour les neurones. Son grand chef d'oeuvre, c'est la série des univers multiples. Peut être pas évident à 15 ans, mais c'est la meilleure série SF que j'ai lu. D'ailleurs le premier tome, "temps", parle aussi de l'autisme de haut niveau, entre autre.
"Vous risquez pas dans le paranormal avant de connaître le normal"
Mémé Ciredutemps
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 29 sept. 2013, 20:08

Merci JohnPreston pour la bienvenue :)
et merci pour la video. C'est moins marrant que celle de Cocostick (parce qu'elle tombe moins!) mais c'est magnifique! époustouflant! :content2:

mon pseudo n'est pas russe, je m'auto-cite: :oops:
Pseudo « ava » pour le mot « avadhuta », dans le sens où il est employé ici :
« L'appellation "Avadhuta", plus que toute autre, en est venue à être associée aux comportements apparemment fous de certains paramahamsas, qui dramatisent le renversement des normes sociales, un comportement caractéristique de leur mode de vie spontané.»
Lien : http://en.wikipedia.org/wiki/Avadhuta Ggl-Traduction de l’anglais
Avadhuta, ce mot m’a fait penser à mon fils cadet autiste : un animal sauvage dans le corps d’un charmant garçon, débordé par son énergie et ses sens exacerbés, une force de la nature, « balayé par les vents », une tempête destructrice.
à bientôt :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 29 sept. 2013, 20:24

Wouah! Tout ça! :content2: Merci beaucoup Cyril, c'est super! :super: :allah:

Tu connais "Neuromancien" de W. Gibson (je l'ai lu il y a longtemps alors j'ai un peu oublié, mais j'avais bien aimé)

:bye:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 29 sept. 2013, 21:06

Excuse moi JhonPreston, je me suis trompée sur l'orthographe de ton pseudo tout à l'heure :oops: :)

Et pour tout le monde, une vidéo d'un youtuber que mon fils m'a fait découvrir.
Titre: "le sens de la vie" ! :D


Allez, une autre un peu moins dans notre sujet (quoique... l'évolution de l'humain)
Titre: "l'imagination"


:bye:
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 29 sept. 2013, 21:29

Ava:,

Ca m’apprendra à ne pas lire les post de présentation :oops:

J'ai vu que tu intéressais à la loi "d’attraction" et au "secret"... je trouve dommage de donner ce genre d'information à un jeune si cella est fait sans caution.
Parce que on va faire croire qu'il suffit de désirer quelque chose de très fort pour que cella arrive...si le désir est un ingrédient essentiel ( très important même) à la manifestation il faut tenir aussi compte du karma que l'on a et des efforts à produire sur le plan matériel. Il ne suffit pas de désirer...
Donc plutôt quelque chose à voir avec curiosité, à tester pour voir si ça marche et à ne garder ce qui semble utile.

S'il devait y avoir un "secret" pour manifester je dirais que ce serait plutôt celui-ci:
-Savoir exactement se que l'on veut faire
-Observer et prendre exemple sur ceux qui sont les meilleurs dans le domaine dans le quel ont veut exercer
-Visualiser et se sentir le faire et réussir
-Être complètement passionnée par ce que l'on fait
-Savoir ce que l'on doit faire pour y arriver: étape 1...2...3...
-Apprendre et développer les connaissances et capacités nécessaires
-Être persévérant jusqu’à réussir
Et dans le mix utiliser un mantra pour brûler l’ancien Karma et s'observer pour sortir des réactions apprises et prendre les bonnes décisions ... c'est "légèrement" plus dur que le secret mais ça portera des fruits et non du vent.

J'apprécie beaucoup de te lire Ava: , je sens ta gentillesse d'ici. Pardonne mon côté "donneur de leçons"
Bises

P.S: tu es mille fois pardonnée :coeur:
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Cocostick » 29 sept. 2013, 22:36

JhonPreston a écrit :Ava:,


J'ai vu que tu intéressais à la loi "d’attraction" et au "secret"... je trouve dommage de donner ce genre d'information à un jeune si cella est fait sans caution.
Parce que on va faire croire qu'il suffit de désirer quelque chose de très fort pour que cella arrive...si le désir est un ingrédient essentiel ( très important même) à la manifestation il faut tenir aussi compte du karma que l'on a et des efforts à produire sur le plan matériel. Il ne suffit pas de désirer...
Donc plutôt quelque chose à voir avec curiosité, à tester pour voir si ça marche et à ne garder ce qui semble utile.

S'il devait y avoir un "secret" pour manifester je dirais que ce serait plutôt celui-ci:
-Savoir exactement se que l'on veut faire
-Observer et prendre exemple sur ceux qui sont les meilleurs dans le domaine dans le quel ont veut exercer
-Visualiser et se sentir le faire et réussir
-Être complètement passionnée par ce que l'on fait
-Savoir ce que l'on doit faire pour y arriver: étape 1...2...3...
-Apprendre et développer les connaissances et capacités nécessaires
-Être persévérant jusqu’à réussir
Et dans le mix utiliser un mantra pour brûler l’ancien Karma et s'observer pour sortir des réactions apprises et prendre les bonnes décisions ... c'est "légèrement" plus dur que le secret mais ça portera des fruits et non du vent.

J'apprécie beaucoup de te lire Ava: , je sens ta gentillesse d'ici. Pardonne mon côté "donneur de leçons"
Bises

P.S: tu es mille fois pardonnée :coeur:
Et bien je trouve ça génial de le donner à tout le monde surtout en ajoutant les plus que tu as ajouté, il m'est arrivé des histoires incroyables grâce aux visualisations.
Après certains vont adhérer et l'utiliser sérieusement et d'autres le bâcler (se contenté de désirer).

En étudiant bien ce documentaire ou le livre on se rend bien compte qu'il ne suffit pas de "désirer". Ils conseillent de prendre conscience de nos émotions, de nos pensées, c'est un super exercice qui ne peut que nous faire évoluer positivement et qui nous demande d'être plus conscient.
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Olivier » 30 sept. 2013, 15:16

On a causé SF, pour le reste je me garderai bien de donner le moindre conseil.
Mais en SF, il faut lire :
- la stratégie Ender
- le cycle d'Hypérion

Si ça ne lui apprend rien, il se fera au moins plaisir :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 30 sept. 2013, 16:39

JhonPreston a écrit : Pardonne mon côté "donneur de leçons"
@JhonPreston

Non seulement tu es pardonné, mais je te remercie pour tes remarques ! :wink:
Je pense que tu as raison : il faut être vigilant au caractère et à l’âge de la personne à laquelle on parle de « la loi d’attraction ». Car les adolescents n’ont pas encore vraiment le goût de l’effort !!! Et moi aussi j’ai du mal à croire qu’il suffirait de rêver…
Peut-être que « le secret » nous incite au premier conseil que tu donnes :
- Savoir exactement ce que l’on veut (faire) (je me permets de mettre le «faire» entre-parenthèses !)
Le deuxième conseil est très bien aussi :
- Observer et prendre exemple… A cet âge où ils rêveraient d’immédiateté et d’avoir la science innée !...
Bon, je ne vais pas répéter tout ce que tu as dit, mais je garde la liste !
Et je serai vigilante !

Ce qui m’a plu dans cette loi d’attraction (pour moi-même), c’est de me décentrer un peu des problèmes à régler et de retrouver une lueur d’optimisme. D’exprimer, pour moi-même, les choses d’une façon positive, de me poser les questions différemment : « alors, qu’est-ce que je veux vraiment ? Qu’est ce qui serait bien ? » et de retrouver l’énergie du désir. Quand tout paraissait rationnellement bloqué, il fallait cette petite touche de magie pour ressentir une possibilité d’ouverture, d’espoir de joie.
Ceci dit, je ne suis pas très douée en loi d’attraction, car j’ai du mal à imaginer que les choses puissent être autrement que ce qu’elles sont. Non seulement dans le présent (ça c’est plutôt bien…), mais même dans l’avenir (ça c’est dommage !).
Je crois que la loi d’attraction m’a enseignée que : la tristesse, c’est l’absence de joie ; c’est donc le désir de joie; et dans le désir de joie il y a déjà la joie ! Et depuis que j’ai compris ça, rien n’a changé dans ma vie, sauf que je suis beaucoup plus heureuse ! (Bon, p’t’être que j’ai juste pétée les plombs ?! :fool: )
Alors quand je vois mon fils pessimiste (peut être que c’est l’âge…), j’ai envie de lui transmettre la croyance en la joie !

Reviens quand tu veux me donner tes conseils et tes éclairages… :)

@ Cocostick

Merci pour ton témoignage :
Cocostick a écrit : il m'est arrivé des histoires incroyables grâce aux visualisations.
Et merci pour tes précisions :
Cocostick a écrit :En étudiant bien ce documentaire ou le livre on se rend bien compte qu'il ne suffit pas de "désirer". Ils conseillent de prendre conscience de nos émotions, de nos pensées, c'est un super exercice qui ne peut que nous faire évoluer positivement et qui nous demande d'être plus conscient.
Faut que je le vois ce fameux documentaire ! :smile: :content2:
Merci encore… :)

Oliver a écrit :- la stratégie Ender
- le cycle d'Hypérion

@ Oliver


Ah ben dis-donc, si il se met pas à la SF avec tous ces bons tuyaux, c'est moi qui m'y remet!!! :wink:
Merci Oliver :)

Merci à tous, vous êtes : :thup: :love2:

:bye:
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 01 oct. 2013, 14:12

Kikou Ava:,
ava: a écrit :Reviens quand tu veux me donner tes conseils et tes éclairages… :)
Vaux mieux le penser quand on l'écrit parce que après il faut faire fasse au conséquences ...
Est tu sur ? Trop tard :twisted:
ava: a écrit :Ce qui m’a plu dans cette loi d’attraction (pour moi-même), c’est de me décentrer un peu des problèmes à régler et de retrouver une lueur d’optimisme. D’exprimer, pour moi-même, les choses d’une façon positive, de me poser les questions différemment : « alors, qu’est-ce que je veux vraiment ? Qu’est ce qui serait bien ? » et de retrouver l’énergie du désir. Quand tout paraissait rationnellement bloqué, il fallait cette petite touche de magie pour ressentir une possibilité d’ouverture, d’espoir de joie.
Ceci dit, je ne suis pas très douée en loi d’attraction, car j’ai du mal à imaginer que les choses puissent être autrement que ce qu’elles sont. Non seulement dans le présent (ça c’est plutôt bien…), mais même dans l’avenir (ça c’est dommage !).
Je crois que la loi d’attraction m’a enseignée que : la tristesse, c’est l’absence de joie ; c’est donc le désir de joie; et dans le désir de joie il y a déjà la joie ! Et depuis que j’ai compris ça, rien n’a changé dans ma vie, sauf que je suis beaucoup plus heureuse ! (Bon, p’t’être que j’ai juste pétée les plombs ?! :fool: )
Alors quand je vois mon fils pessimiste (peut être que c’est l’âge…), j’ai envie de lui transmettre la croyance en la joie !
Merci d'avoir partagé un peu de ton intimité :coeur:

Je ne cherche pas à te détourner de la loi d’attraction: elle existe et est réelle, n'importe quel personne faisant un travail sur les émotions, les pensées, les désirs, les croyances, les peurs ... à un moment ou un autre connaitra des coïncidences, des "petits miracles" et des synchronicités. Ca m'arrive souvent: une mission qui arrive "au bon moment" qui me permet de dégager du cash pour faire un projet qui est en stand by, me tromper de commande au restaurant et le serveur me ramène par "erreur" ce que je voulais etc...
Mais je ne l'utilise pas consciemment pour obtenir quelque chose de particulier ... c'est plutôt un effet de ma pratique spirituelle.

Je peux aussi comprendre que quelqu'un soit dans une situation difficile et puisse utiliser toute l'aide qu'on veuille bien lui donner. "Le secret" peut être alors un outil.

C'est juste que spirituellement le but est de se libérer de sa prison conceptuelle et non de la meubler...en ayant accès à ce genre d'information l'égo voudra manipuler la réalité à sa convenance compliquant le travail intérieur qui est de mettre à jour justement les mécanismes de l'égo.

HAVE FUN !!! :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 02 oct. 2013, 12:15

- Reviens quand tu veux me donner tes conseils et tes éclairages…
- Vaux mieux le penser quand on l'écrit parce que après il faut faire fasse au conséquences. ..
Est tu sur ? Trop tard
@ JhonPreston

Ca va, pour le moment je fais face ! :D
Dès fois je risque juste d’être lente à la réponse si mon devoir maternel est trop envahissant !
JhonPreston a écrit :… l'égo voudra manipuler la réalité à sa convenance…
Pour ma part le risque est minime que mon égo arrive à manipuler quoique ce soit ! (à part lui-même peut-être ?)
Et puis j’aime bien prendre la vie comme elle vient, le hasard ou les coïncidences… « Surprise du Chef » !
Merci d'avoir partagé un peu de ton intimité
Peut-être trop ???? :? :marteau: «Arrête de flipper, tu vas nous apporter la poisse» :love2: «Dis le lui gentiment!» … (Jhon, je te présente mes Zégos.)
Dans la vraie vie je suis très (trop) réservée :chut:
Je n’ai pas l’habitude des forums, c’est l’anonymat qui désinhibe ? :espion: :twisted:
Ou le fait de rencontrer enfin des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt ?
C’est plus facile de parler d’exemples concrets mais qui d’autre pourrais-je citer en exemple, je ne connais que moi, et encore…
(…)un travail sur les émotions, les pensées, les désirs, les croyances, les peurs (…)
(…)le travail intérieur qui est de mettre à jour justement les mécanismes de l'égo.
C’est peut-être ce travail alors que j’ai commencé. Et j’ai réalisé que les peurs, les pensées négatives ne pouvaient rien apporter de bon.
A la lumière de mes lectures, le travail sur les désirs ne me parait pas anti-spirituel :

Chez Swami Prajnanpad et A. Desjardins il y a la notion de progresser d’un égo névrosé à un égo sain et fort, avant de dépasser l’égo; d’accepter ses désirs et de les réaliser* avant de s’en détacher (*dans la limite de ne pas faire de tort, le repère : « est-ce en-dessous de ma dignité ? »).
(Je répète ce que j’ai dit sur un autre post parce que ça me semble correspondre.
Et aussi parce que je n’ai pas encore beaucoup de références culturo-spirituelles ! :mrgreen: )
Les livres d’A. Desjardins, ce sont mes premières lectures, mais je ne veux pas en rester là…

Et toi, quels livres t’ont aidé à avancer ?

Et quelles méthodes utilises-tu pour mettre à jour les mécanismes de l'égo ? Y a-t-il des méthodes purement « yoguiques » ?

Merci à toi pour ces discussions. :)

:? :marteau: :love2: :chut: :fool: :espion: :D Mes Zégos et moi te disons : à bientôt…
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 02 oct. 2013, 17:00

JhonPreston,

Sur un autre topic: Spiritualité/Un éveillé du 3ème oeil,
il y a un post de Shana qui m’interpelle et qui me semble lié à notre discussion (le travail sur l’égo), mais j’ose pas trop aller poser des questions aux grands là-bas… :?
Alors je t’en parle à toi qui es bien aimable avec les petits du Jardin d’Enfants ! :)
Shana a écrit :Presque 20 ans de travail autour de la psychanalyse et de la psychologie, puisque j'ai failli être analyste... d'où l'astrologie puisque Jung l'utilisait aussi
un certain nombre d'années sur le divan, donc de la pratique, en plus d'études théoriques, et la lecture de dizaine d'ouvrages...
le mal de vivre n'est pas guéri, mais l'ego lui, se renforce, il crie, il gémit, il soupire, et en plus, le savoir de la psychanlyse lui fait croire qu'il en sait plus que lles autres puisqu'il peut disséquer, analyser, réfléchir
bref, manas est hyper utilisé, mais buddhi n'en même pas entrevu dans ce travail!
mais je laisse la parole à Jean Papin qui compare psychanalyse et yoga et dit à quel point Jung a pu écrire des aneries sur le yoga :
" Le yoga s'interdit l'analyse, qu'il considère comme un obstacle et vise la supra conscience; il n'a ni les mêmes méthodes ni les mêmes buts
car il ne s'agit pas de trouver une issue au mal de vivre provoqué par la vie moderne; il s'agit de reoncer à ce genre de vie ; il ne s'agit pas de réaliser qeu l'on est seul et q'uil faut se trouver de l'intérieur; il ne s'agit pas d'affirmer sa personnalité, mais de perdre l'égo, de s'oublier soi même
Il ne s'agit pas de discuter, de s'analyser et d'étaler ses états d'ame, de liberer ses rêves et ses fantasmes; il s'agit d'en matriser le flux et d'ambitionner, sinon leur destruction, au moins leur totale domination
il ne s'agit pas de chercher un abri, des consolations ou d'avoir la prétentio d'améliorer la condition humaine; il s'agit d'un effrot de lucidité, d'une quête de l'impeccabilité, d'une volonté de transgresser le mode humain en échappant à l'orgueil, d'une amrche vers l’émancipation par rapport au monde: la libération définitive, ce qui est l'exact contraire d'une fuite"
Ca me parle ce que dit Shana, car je me suis aussi renseignée un peu sur la psychanalyse et la psychologie (ne serait-ce qu’à cause de mon fils autiste). Et j’ai toujours été frustrée en termes d’action et de résultat.
Est-ce qu’il ne faudrait pas mieux se désintéresser de l’égo, de ses imperfections, de ses souffrances, et simplement se lancer à fond dans la pratique ? Asanas, pranayama, dharana ?
Qu’est-ce que tu penses de ça ?
Et inversement, si tu connais les « lyings » de Swami Prajnanpad et A. Desjardins, qu’est-ce que tu en penses ? Il se trouve que j’ai commencé ma recherche avec leurs livres, mais cette partie-là, je ne sais qu’en penser, je préfèrerais je crois oublier ce que je suis, chercher autre chose (la supraconscience?), et passer par le corporel.

Voilà mes dernières réflexions car je viens de lire ce topic.
- Reviens quand tu veux me donner tes conseils et tes éclairages…
- Vaux mieux le penser quand on l'écrit parce que après il faut faire fasse au conséquences. ..
Est tu sur ? Trop tard
(Ah ah ah ! Maintenant c’est toi qui « dois » faire face !!! :twisted: )

Que pensez-vous de tout ça ? JhonPreston… et les autres si ils veulent… :)
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 02 oct. 2013, 17:29

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 02 oct. 2013, 17:53

Merci beaucoup MuadDib pour tes compléments d'informations. Je vais regarder tout ça de prêt. :)
MuadDib a écrit :Par contre, ça ne vient pas, à mon avis, d'une question d'âge son pessimisme : ouvre la TV (encore plus sur Arte), et tu te prends en pleine poire les catastrophes & autres malheurs de l'humanité (dont une bonne part sont consciemment manufacturés(...)
C'est vrai, on dirait qu'ils font tout pour nous déprimer (et quand on est jeune c'est encore plus difficile de se protéger)... et bien d'accord aussi qu'une grande partie des malheurs de l'humanité ne sont même pas des catastrophes naturelles et pourraient être évitées...
Mais que faire?
Peut être une suggestion ici: (Thème: la crise globale)

Faisons tous du yoga! :boxe:

Merci MuadDib :)
A bientôt :bye:
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 02 oct. 2013, 18:49

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 02 oct. 2013, 20:04

Triste monde... Que faire?
:cry: :console: :coeur:
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 02 oct. 2013, 23:13

Bonsoir Ava:,

Ce soir je suis un peu vanné donc mes réponses vont être un peu lapidaires...mais promis d'ici la fin de la semaine je reviens te taquiner :D ... toi est ton gang
ava: a écrit ::? :marteau: :love2: :chut: :fool: :espion: :D Mes Zégos et moi te disons : à bientôt…
:lol:
ava: a écrit :Et toi, quels livres t’ont aidé à avancer ?
Ce n'est pas un livre qui m'a fait avancer, c'est la rencontre avec un disciple occidental d'un grand maître de Chan.
C'est quelqu'un qui me sert de modèle, il a toutes les qualités que je rêve d'avoir.
ava: a écrit :Et quelles méthodes utilises-tu pour mettre à jour les mécanismes de l'égo ?
J'ai écris un post en réponse à une question de Cocostik il y a quelques temps ou il y a différentes approches que j'ai pu utiliser et que j'utilise encore.
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... f=3&t=2416
ava: a écrit :Y a-t-il des méthodes purement « yoguiques » ?
Oui, je pense que tu pourrais trouver certaines réponses ici(c'est en anglais, ancien disciple de swami Rama) :
http://www.swamij.com/
En particulier:
http://www.swamij.com/index-yoga-meditation-mind.htm
http://www.swamij.com/witnessingsummary.htm

ava: a écrit :Est-ce qu’il ne faudrait pas mieux se désintéresser de l’égo, de ses imperfections, de ses souffrances, et simplement se lancer à fond dans la pratique ? Asanas, pranayama, dharana ?
Ce sont deux approches différentes, ça va être compliqué à expliquer comme ça mais tu vas avoir droit à une tentative:
Il y a l'approche ou le travail à faire est de se désidentifier des différents koshas. Donc tu te désidentifies des pensées , des émotions, jusqu'à ce que tu te désidentifies de l'idée que tu es un corps...au fur est mesure que ce processus ce fait ... l'énergie ce remet à circuler normalement ... d’où un certain nombre de phénomènes qu'on pourrait appeler des kryas ( mouvement automatiques), circulation de l'énergie dans les canaux de devant et derrière, droite et gauche, circulation dans les jambes etc...
Les sages du passé ce sont rendus comptes qu'il était possible d’accélérer le processus d’expansion de la conscience en "mimiquant" le processus naturel par lequel ils étaient passé. Ils ont crée des systèmes complexes pour permettre une progression plus rapide.
Il y a pas un processus qui est mieux que l'autre, il y a juste celui au quel tu es prête à consacrer le reste de ta vie.
ava: a écrit :Et inversement, si tu connais les « lyings » de Swami Prajnanpad et A. Desjardins, qu’est-ce que tu en penses ?
D'une certaine façon je n'aime pas dépendre de quelqu"un, que ce soit une institution ou guru pour effectuer mon travail spirituel. Je te répondrai qu'en grande partie le processus de la présence de Mickael Brown a servit en lieu et place des lyings...un travail sur l'inconscient et l'enfance a été fait et continue à être fait par ce biais dans mon cas.

ava: a écrit :Il se trouve que j’ai commencé ma recherche avec leurs livres, mais cette partie-là, je ne sais qu’en penser, je préfèrerais je crois oublier ce que je suis, chercher autre chose (la supraconscience?), et passer par le corporel.
C'est juste mon avis personnel , je pense que ce serait une erreur. Il y a des gens qui ont un niveau de réalisation spirituelle très avancé et ça ne les empêche pas d'être des gens médiocres humainement ... il faut passer par cette étape pour être "mature" émotionnellement mais ce n'est pas un pré-requis pour grandir en conscience.
ava: a écrit :Alors je t’en parle à toi qui es bien aimable avec les petits du Jardin d’Enfants !
Je ne me considère pas plus évolué spirituellement qu'un autre, il y a des gens ici ou qui sont passés ici qui à mon avis sont bien plus loin sur le chemin que moi. C'est juste que j'ai mon propre style ( je suis très masculin mentalement) et que je n'ai pas à rougir ou à cacher mon propre chemin ( qu'il plaise ou déplaise) bien que je préfère être discret. Si ca devrait montrer un chose se serait mon immaturité et mon inexpérience: il y a des choses qu'on ne devrait pas dire et encore moins sur un forum...mais j'apprends avec l'expérience.
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 03 oct. 2013, 12:16

Bonjour JhonPreston
Et merci beaucoup pour ta réponse. :)
JhonPreston a écrit :Ce soir je suis un peu vanné donc mes réponses vont être un peu lapidaires...
Pour quelqu’un de vanné c’était déjà une longue et généreuse réponse ! Merci :thup:
A moi de travailler maintenant, de lire tous les liens, de bien relire ton texte et de « digérer » tout ça.

PS: Je vais peut-être aller sur l’autre topic dire à Shana que son post m’a intéressé.
(Bon, qu’est-ce que je vais mettre ?… :espion: 8) cagoule ou lunettes noires ?....)

:bye:
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 04 oct. 2013, 20:08

Kikou Ava:,
ava: a écrit :A moi de travailler maintenant, de lire tous les liens, de bien relire ton texte et de « digérer » tout ça.
C'était indigeste :evil: ... je fais bien de repasser :D parce que la spiritualité est quelque chose de très simple. Je t'avais bien dit qu'il y aurait des conséquences :twisted:

"Et toi, quels livres t’ont aidé à avancer ?"
J'ai bien compris que tu cherchais une liste de livres à lire. Si je ne te l'ai pas donnée c'est parce que les livres qui comptent pour moi ne pourraient pas t'aider ( à moins que tu veuilles le sutra du diamant, tao te king et les analectes de Confucius sur ta table de chevet) et ceux que j'ai lu avant n'ont servit, avec recul, qu'à me "familiariser" et/ou intellectualiser ... ils ne m'ont pas fait avancer.
Il y a quelques temps Amandine a posté un lien vers le site du SEN (http://www.spiritualemergence.info/)ou il y a une liste bibliographie qui est intéressante ( il y a des ouvrages vraiment top dans le tas à toi de choisir selon ta sensibilité)... voir la rubrique à droite intitulée SEN Book List ( il y a plusieurs sous rubriques).

"Est-ce qu’il ne faudrait pas mieux se désintéresser de l’égo, de ses imperfections, de ses souffrances, et simplement se lancer à fond dans la pratique ? Asanas, pranayama, dharana ?"
En faite aujourd'hui, il n'y a pas vraiment à choisir, ce n'est pas tout blanc ou tout noir...beaucoup d'approches incorporent les deux...par le passé ce dépendait de quel professeur on avait accès.
Les pratiques de travail sur l'ego se font en général lorsque le pratiquant a assez de capacités introspectives pour faire le travail. Beaucoup passent par un travail préalable de pranayama, kumbhaka et méditation ( "les essentiels").
Dans mon cas le ticket gagnant est une forme de pranayama ( anapanasati de la tradition boudhiste), Kumbhaka (les 9 vases de la tradition taoiste), méditation avec mantra et samyama , plus les pratiques introspectives cités dans mes autres postes. Les asanas et le qi gong sont en général un luxe que je ne peux pas me permettre faute de temps...Mais qu'est ce que j'aime ça quand je peux le faire( ça fait un bien fou ).
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 04 oct. 2013, 20:09

Coucou JhonPreston, :)

j'étudie sagement tes précieuses informations,
et je reviens bientôt :twisted: avec plein de nouvelles questions... :boxe:

:bye:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 04 oct. 2013, 20:15

Salut!!! :D
Je crois qu'on a posté en même temps, je t'ai même pas lu.
Attend faut que je lise..... :bave:
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 04 oct. 2013, 20:17

Lool...j'édite les fautes d'ortho... :mrgreen: :arrow:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 04 oct. 2013, 20:27

Merci pour tout,
repose toi bien et médite bien...
A bientôt :)
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 05 oct. 2013, 14:28

Kikou Ava:,

J'ai hésité a poster et après réflexion j'ai trouvé que ça méritait un post. Je voudrais te remercier parce que tu m'as fait un beau cadeau ( même si tu n'es responsable en rien).
Ta présence sur ce forum a été le catalyseur pour moi d'un fort désir de service, c'est quelque chose qui a toujours été latent mais qui n'avait jamais eu de directionalité, avant nos échanges. Ils m'ont permis de faire jour de la forme sous laquelle je voulais servir.
Je vais aller faire "les petites mains" pour une petite communauté spirituelle avec laquelle je partage une même vue de ce que devrait être la spiritualité et dont l'approche pragmatique a des chances de faire beaucoup de bien autour d'elle...
Quelque chose de discret qui ne nécessite pas que j'ouvre la bouche :chut:
Tu as toute ma reconnaissance et mes amitiés :coeur:

Ne t'inquiète pas pour les questions, si elles viennent ou pas ce n'est pas grave. Dans le cas ou tu en as , je ne vais nulle part , ce sera avec plaisir que j'essayerais d'y répondre ( le ton cabot en moins).

Bises
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 06 oct. 2013, 00:02

Coucou JhonPreston, :)

Merci beaucoup pour ton message !
C’était indigeste.
Pas du tout ! Nourrissant…
JhonPreston a écrit : la spiritualité est quelque chose de très simple
:coeur:
Ne t'inquiète pas pour les questions, si elles viennent ou pas ce n'est pas grave.
Déjà hier j’avais une question ! Mais je ne voulais pas abuser de ton temps, car c’est long de taper des messages, tu n’as pas que ça à faire… Mais comme tu me le proposes si gentiment je vais encore abuser un peu…
Et puis ce ne doit pas être toujours évident de répondre aux questions sur un forum, (des centaines d’yeux te lisent !!!) :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
C’est une responsabilité supplémentaire, on ne connaît pas tous ces lecteurs, on ne peut donc pas s’adapter, risques d’incompréhension, d’interprétation, de quiproquo…
En plus, la spiritualité est un domaine assez intime (d’ailleurs avant de connaître le forum, je croyais que, la métaphysique et la spiritualité, soit c’était tabou, soit ça n’intéressait personne (à part ceux qui écrivent les livres), je n’entendais jamais quelqu’un en parler…). Je ne voudrais pas poser de questions indiscrètes.
J'ai bien compris que tu cherchais une liste de livres à lire.
Je ne sais pas… C’est plutôt la curiosité, et l’envie de communiquer avec toi.
D’ailleurs, en lisant attentivement tes messages, je crois que si je veux des livres, tout est là…
Trouver des livres ne m’inquiète pas. Je ne sais pas si c’est la loi d’attraction, mais les livres, ça, je les attire !
Et je n’ai pas beaucoup le temps de lire, c’est la dernière chose que je fais de la journée, je suis fatiguée et je m’endors dessus.
Remarque, s’endormir avec des livres comme ça c’est divin ! :dodo: :coeur:

A propos de livre, dans le lien, très intéressant, que tu m’as passé :
Le 26/06/2013 JhonPreston a écrit : Lorsque tu lis un ouvrage spirituel qui n’a pas été écrit à partir du mental (le mental n’a été que l’instrument pour communiquer), à chaque fois que ton niveau de conscience change, c’est comme lire un nouveau livre : des passages entiers prennent un nouveau sens …
:coeur:

Bon, alors, ma question… (mais c’est pas urgent !)

J’ai l’impression que c’est une question bête mais elle me trotte dans la tête…
A ton avis, le « but » du Bouddhisme Chan est-il le même que celui du Yoga ?
Est-ce l’éveil ? Si c’est l’éveil, est-ce-que c’est la même conception de l’éveil que celle du Yoga ?
(L’éveil lui-même, j’imagine que c’est le même, peu importe la méthode ou la spiritualité « utilisée »)
J’ai du mal à expliquer… la conception de l’éveil… l’intention… qu’est-ce qu’on cherche…
L’identité du soi individuel et du Soi universel ? L’Absolu, le Brahman, Paramashiva… ?
(Parfois on parle de « vacuité » dans le Bouddhisme et c’est un concept encore difficile à comprendre pour moi.)

Merci à toi pour tous tes messages. :)

A bientôt. :bye:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 06 oct. 2013, 00:34

« (…) Que n’a-t-on pas écrit sur « les bouddhistes qui aspirent à un anéantissement complet d’eux-mêmes en se fondant dans le grand tout », comme s’il s’agissait là d’un nihilisme désespéré et désespérant. Puissiez-vous tous vivre auprès d’un homme ou d’une femme qui a cessé d’être l’eau dans la bouteille. Mettez de l’eau de mer dans une bouteille fermée et plongez cette bouteille dans l’océan. L’eau enclose, circonscrite, « conditionnée », n’a aucun droit à dire : « Je baigne les côtes de Tahiti et les plages de Miami. Débouchez ou brisez la bouteille. Cette eau n’est pas « anéantie ». Simplement elle sait maintenant : « Je suis l’océan » (Aham brahmasmi). C’est tout bénéfice. Nous sommes de l’eau prisonnière dans une bouteille. Il s’agit d’être délivré de la bouteille. Et cette bouteille est d’abord psychologique, mentale : the mind, manas.(…) »
Extrait du livre « Les chemins de la sagesse » d’Arnaud Desjardins
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 06 oct. 2013, 00:49

Pour les jeunes, et juste pour rire... :rire:

Vidéo le thème "Rien, vide, néant..."


Le même youtuber, qui a fait les videos "Le sens de la vie" et "L'imagination".
(Je trouve ça plutôt drôle, mais il faut préciser que j'ai 12 ans d'âge mental)
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ValerieB » 06 oct. 2013, 09:50

écoute, ava, je dois avoir le même âge mental que toi! :rire: :rire:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 06 oct. 2013, 10:18

Très bon !!!
Mais bon ça sert à rien !!! :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 06 oct. 2013, 18:39

:D
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 06 oct. 2013, 20:29

Kikou Ava:,
ava: a écrit :
Déjà hier j’avais une question ! Mais je ne voulais pas abuser de ton temps, car c’est long de taper des messages, tu n’as pas que ça à faire… Mais comme tu me le proposes si gentiment je vais encore abuser un peu…
Et puis ce ne doit pas être toujours évident de répondre aux questions sur un forum, (des centaines d’yeux te lisent !!!) :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:
C’est une responsabilité supplémentaire, on ne connaît pas tous ces lecteurs, on ne peut donc pas s’adapter, risques d’incompréhension, d’interprétation, de quiproquo…
En plus, la spiritualité est un domaine assez intime (d’ailleurs avant de connaître le forum, je croyais que, la métaphysique et la spiritualité, soit c’était tabou, soit ça n’intéressait personne (à part ceux qui écrivent les livres), je n’entendais jamais quelqu’un en parler…). Je ne voudrais pas poser de questions indiscrètes.
Ne t'inquiète pas :oops: si je suis sur le forum c'est que j'ai le temps ou alors que j'en ai envie.
ava: a écrit : J'ai bien compris que tu cherchais une liste de livres à lire.
Je ne sais pas si c’est la loi d’attraction, mais les livres, ça, je les attire !
Et je n’ai pas beaucoup le temps de lire, c’est la dernière chose que je fais de la journée, je suis fatiguée et je m’endors dessus.
Remarque, s’endormir avec des livres comme ça c’est divin ! :dodo: :coeur:
Ça me rappelle quelqu'un :mrgreen:
ava: a écrit :
Bon, alors, ma question… (mais c’est pas urgent !)

J’ai l’impression que c’est une question bête mais elle me trotte dans la tête…
A ton avis, le « but » du Bouddhisme Chan est-il le même que celui du Yoga ?
Est-ce l’éveil ? Si c’est l’éveil, est-ce-que c’est la même conception de l’éveil que celle du Yoga ?
(L’éveil lui-même, j’imagine que c’est le même, peu importe la méthode ou la spiritualité « utilisée »)
Le "but" de toute tradition spirituelle "légitime" est le même, ce qui ne veut pas dire que ceux qui arrivent au "sommet" interprèteront l'expérience de la même façon (c'est quelque chose que très peu de gens sont conscients) et cella à des implications sur la définition de ce qu'est le but de la spiritualité.
Ceux qui arrivent au "sommet" semblent arriver au même "endroit" parce qu’ils deviennent capables de commenter des chemins qu'ils n'ont pas empruntés: parler de Jesus, Mahomet, Buddha et d'autres ...
Par contre ça ne veut pas dire qu'en commentant ces autres chemins ils ne se trompent pas...si au niveau absolue ils ont raison ( ils parlent après être arrivé au sommet) il y a des subtilités que seul quelqu'un ayant parcouru le chemin est capable de discerner...
Il est aussi utopique de croire que tous ceux que l'on nome "maîtres" ont le même niveau de réalisation. La difficulté c'est que quelqu'un d'un niveau de réalisation inférieur ne pourra pas juger du niveau de réalisation de quelqu'un qui est plus avancé...il n'aura aucun repère pour juger de ce dont l'autre lui parle.
ava: a écrit :
J’ai du mal à expliquer… la conception de l’éveil… l’intention… qu’est-ce qu’on cherche…
L’identité du soi individuel et du Soi universel ? L’Absolu, le Brahman, Paramashiva… ?
(Parfois on parle de « vacuité » dans le Bouddhisme et c’est un concept encore difficile à comprendre pour moi.
Ava: ... ON CHERCHERA TOUJOURS...IL Y A LA RECHERCHE MAIS PAS DE ON...essaye donc d'arrêter de penser la tout de suite...tu n'y arriveras pas...ou est donc ce fameux JE qui recherche...s'IL cherche...IL doit bien pouvoir s'arrêter...IL est ou ce fameux MANAGER

Bisous

P.S: j'ai vu ta vidéo elle m'a laissé pantois...comment ose t'il se moquer des bouddhiste ... sacrilège... je vais aller organiser un sitting protestatire sur youtube :lol: (je plaisante)

Mon petit voisin m'a fait découvrir ça que j'ai bien aimé, c'est différent (il m'a fait aussi découvrir des vidéos comme cyprien et d'autres que j'ai oublié)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 06 oct. 2013, 21:02

:)
Merci
:coeur:
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par apatride » 07 oct. 2013, 04:37

En termes de lecture qui peuvent amener un jeune homme à se poser des questions, voici ma contribution.

Personnellement je suis tombé dedans en lisant des essais de vulgarisation sur la cosmologie et la physique quantique, du genre :
- Une brève histoire du temps, de Stephen Hawking
- L'univers élégant, de Brian Greene
- L'univers chiffonné ou encore Energie sombre et trous noirs, de Jean-Pierre Luminet

Ces livres ont eu le mérite de m'amener à me rendre compte qu'en fait, les scientifiques ne savaient pas grand-chose, et qu'il y avait encore une bonne part de mystère dans l'univers. Pour moi ce fût un choc, et ces lectures m'ont amené à rechercher des réponses ailleurs, en philosophie et chez les grands auteurs spirituels notamment.

Sinon au niveau de la fiction, la science-fiction reste le genre de prédilection pour poser de grandes questions existentielles. Parmi les auteurs déjà cités, Stephen Baxter a été un de mes auteurs préférés pendant un bon moment (auteur hard science, ses récits même les plus farfelus s'appuient avant toute chose sur des faits scientifiques très sérieux).

Au niveau des auteurs un peu mystiques, tu as :
- Clifford D. Simak et le somptueux Demain les chiens, à lire de toute urgence, vraiment un livre incroyable, plein de mélancolie et de beauté sur l'avenir de l'espèce humaine. D'ailleurs pas besoin d'être jeune, lisez-le tous !
- le français Alain Damasio et son très beau La Horde du Contrevent, un vrai récit initiatique écrit dans un français magnifique, très kundaliniesque avec ces 23 membres de la Horde qui cherchent à rejoindre l'extrême-Amont d'un pays où souffle un vent très puissant
- Dan Simmons, avec la quadrilogie Hypérion / La chute d'Hypérion / Endymion / L'éveil d'Endymion
- Arthur C. Clarke : Rendez-vous avec Rama, 2001 l'odyssée de l'espace et ses suites.

Sinon s'il souhaite s'interroger sur la nature du réel, Philip K. Dick reste un auteur de choix, surtout ses nouvelles ou son roman Ubik.

Moins connu, il peut se ruer sur les livres de Christopher Priest, et surtout son livre Le monde inverti, avec sa ville obligée d'avancer continuellement sur des rails pour rester sur le point Optimum et ne pas être rattrapée par le Temps... là aussi, une superbe analogie de la perception humaine de l'espace-temps.

Et ça fait déjà pas mal pour commencer ! ces livres ont nourri mon imaginaire et m'ont ouvert à l'envie de chercher un peu plus loin.

Je reviendrai compléter si je pense à autre chose.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Message par ValerieB » 07 oct. 2013, 07:19

C'est marrant, Apatride, j'ai lu tous les livres que tu cites, les ai tous aimés ( sauf la horde que je n'ai pas pu finir, car bizarrement, j'étais terriblement angoissée à chaque fois que je retrouvais le livre!

j'ai même consacré un petit texte à Phil K Dick sur mon blog de danse; c'est dire si je l'aime! :coeur: et justement, je parle de " yoga" dans ce texte i.
http://www.shabastet.com/article-philip ... 68033.html
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par apatride » 07 oct. 2013, 07:53

Angoissée par la Horde ? Tiens donc, j'ai du mal à comprendre pourquoi ! Faudra que tu m'en dises plus !

J'ai trouvé l'histoire vraiment superbe et je pense qu'elle parlera beaucoup à tous ceux ici. Essaye de le relire jusqu'à la fin si l'envie te prend un jour, c'est vraiment une histoire d'éveil avec tous les personnages jouant des aspects de la psyché humaine.

Je l'ai lu avant de m'intéresser à tout ce qui relève de la quête, de l'éveil et tout... et y repensant ensuite, ça m'est apparu comme une évidence une fois qu'on a quelques clés en main pour lire entre les lignes.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par amandine » 07 oct. 2013, 08:07

bonjour :)
de ta liste j'ai lu les Hypérion ( j'ai adoré tout le travail de Dan Simmons, un peu moins les "Chants de Kali" mais c'est son tout premier ) et aussi les K Dick , on est nombreux sur ce forum à avoir adoré le travail de cet auteur
trop chouette de voir son portrait avec son chat sur ton site Shana :coeur: c'est vrai qu'ils se ressemblent :)

vais lire celui que tu conseilles Apatride, "Demain les chiens" merci :)
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par apatride » 07 oct. 2013, 08:16

J'ai commencé par L'échiquier du mal de Dan Simmons... une sacrée entrée en matière !
Depuis j'ai tout dévoré, ou presque. Je me suis arrêté à The Terror (je ne suis pas sûr du titre français) qui était très bon. Pas lu ce qu'il a sorti depuis.


Et La Horde du Contrevent, sérieusement il faut le lire !

Sinon il y a aussi Des milliards de tapis de cheveux de Andreas Eschbach, qui est très beau (pas très joyeux par contre !)

J'oubliais aussi le magnifique Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes, mais alors là faut prévoir les mouchoirs... et plusieurs boîtes...

Et et et... j'oubliais aussi le fantastique Stalker - Pique-nique au bord du chemin des auteurs russes Arkadi et Boris Strougatski. Des extraterrestres ont visité la terre et sont repartis, aucun contact n'a eu lieu, ils n'ont laissé derrière eux que des Zones dévastées et des artefacts incompréhensibles. L'humanité se retrouve à vivre avec la certitude de ne pas être seule dans l'Univers, et un rendez-vous manqué. Un livre court, puissant et qui hante longtemps.

L'adaptation au cinéma de Andreï Tarkovski est sublime.

Voilà j'ai fait mon commercial, à vous de lire :mrgreen:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ValerieB » 07 oct. 2013, 08:24

Merci Apatride, quand je n'en pourrai plus des livres de yoga, j'irai piocher dans ta liste!

Pour la Horde, oui, ma soeur à qui je l'ai passé ensuite m'a dit la même chose que toi!

je me réserve de me replonger dans la Horde quand je le " sentirai"

en général, les livres m'appellent! :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 08 oct. 2013, 00:44

Apatride, :)
Merci beaucoup pour cette super liste, bien expliquée en plus. :thup:
Je crois que ça va intéresser beaucoup de monde, et pas seulement les jeunes.
Apatride a écrit :Personnellement je suis tombé dedans en lisant des essais de vulgarisation sur la cosmologie et la physique quantique.
(…) la science-fiction reste le genre de prédilection pour poser de grandes questions existentielles
C’est exactement mon parcours initial et mon ressenti !!!
(sauf que j’ai lu moins de livres que toi, et que je ne suis qu’au tout début du chemin…)

Heureuse de découvrir ton blog Shana.
Heureuse de découvrir plein de personnes qui aiment la SF, et la spiritualité !

Merci à tous. :)
:bye:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 08 oct. 2013, 00:49

Coucou JhonPreston :)
JhonPreston a écrit :Ava:. .. ON CHERCHERA TOUJOURS...IL Y A LA RECHERCHE MAIS PAS DE ON...essaye donc d'arrêter de penser la tout de suite...tu n'y arriveras pas...ou est donc ce fameux JE qui recherche...s'IL cherche...IL doit bien pouvoir s'arrêter...IL est ou ce fameux MANAGER
Mystérieux…
… Ça me fait penser à la question « Qui suis-je » de Ramana Maharshi…

A la médiathèque près de chez moi ils ont « Tao te king » de Lao Tseu (j’ai vu sur leur catalogue internet), j’irai le feuilleter demain…
(Je crois qu’ils n’ont pas le sutra du diamant)
Mon petit voisin m'a fait découvrir ça que j'ai bien aimé
J’aime bien aussi.

:bye:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 08 oct. 2013, 13:18

@Jhon :)
ava a écrit :Parfois on parle de « vacuité » dans le Bouddhisme et c’est un concept encore difficile à comprendre pour moi.
JhonPreston a écrit :Ava:. .. ON CHERCHERA TOUJOURS...IL Y A LA RECHERCHE MAIS PAS DE ON...essaye donc d'arrêter de penser la tout de suite...tu n'y arriveras pas...ou est donc ce fameux JE qui recherche...s'IL cherche...IL doit bien pouvoir s'arrêter...IL est ou ce fameux MANAGER
On cherche… et on trouve la vacuité ?
Les 7 vides du chemin :
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... .php?t=319

Bon, faut vraiment que je m’asseye... et que simplement je me lance dans la concentration/méditation!!!
N’est-ce pas ?… y a que ça de vrai, j’imagine… :?

:bye:
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Olivier » 08 oct. 2013, 17:48

apatride a écrit :Et La Horde du Contrevent, sérieusement il faut le lire !
OUI !!! :D
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 08 oct. 2013, 19:24

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 08 oct. 2013, 20:19

MuadDib a écrit :En même temps, on peut considérer que les 2 parlent par métaphores de la "réalité".
C'est vrai... c'est logique en fait!
ne me dites pas que je suis le seul à apprécier (ou simplement, avoir connu) Flatland & The Coming Race ?
Je ne connais pas! (Faut avouer que je ne connais pas non plus tous les autres dont ils ont parlé!)
Raconte!!!!

:bye: (rien que pour toi MuadDib!) :bye:
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 08 oct. 2013, 22:13

Kikou Ava:,

Je te fais une réponse demain :)

Bises
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 08 oct. 2013, 22:54

ava: a écrit :
ne me dites pas que je suis le seul à apprécier (ou simplement, avoir connu) Flatland & The Coming Race ?
Je ne connais pas! (Faut avouer que je ne connais pas non plus tous les autres dont ils ont parlé!)
Raconte!!!!
* Flatland (Edwin A. Abott, 1884) : commence dans un monde en 2 dimensions, où tout le monde est une figure géométrique. Le héros, un carré, vis sa vie tranquilement, jusqu'au jour où il rencontre un personnage étrange qui change de forme, qui s'avère être un être en 3D, qui lui fait découvrir un monde dont il ne souçonnait même pas l'existence, changeant radicalement sa vision du monde, allant jusqu'à suggérer à son nouvel ami qu'il pourrait y avoir d'autres êtres (4D & plus) ...

* The Coming Race (Edward Bullwer-Lytton, 1870) : un spéléologue/géologue/... rends visite à un ami, qui lui parle de la mine où il travaille, descend dedans, et fait la rencontre, au détour d'un éboulement, d'une race d'hommes qui vivaient caché sous terre depuis longtemps (qui comptent bien, revenir un jour à la surface), ayant un système politique & social s'étant façonné autour d'une énergie qu'ils appellent Vril, qui confèrent à leurs possesseurs divers facultés surhumaines (en terme de Yoga, on parlerait de Siddhis), tel la lévitation, la guérison, ou destruction à distance : tout système de contrôle se basant sur l'exploitation est alors rendu obsolète avec cette découverte, et diverses communautés souterraines de petite tailles se sont alors développées, plutôt qu'un système pyramidal. Hélas, le concept intéressant (rappelant le Voyage au centre de la Terre de Jule Verne publié en 1864, mais avec une dimension mystique/spirituelle plus importante, de mon point de vue) n'est pas suffisemment développé.

Les 2 peuvent se trouver (ainsi que beaucoup d'autres textes anciens) sur le site du projet Gutemberg : http://www.gutenberg.org, en VO anglais
:bye: (rien que pour toi MuadDib!) :bye:
:oops:
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 09 oct. 2013, 00:10

@ MuadDib :)

Merci beaucoup pour les résumés et les info complémentaires!
J'en apprends tous les jours avec vous tous!

Les asanas nous assouplissent le corps et la SF nous assouplit le mental! :thup:
Des mondes en 2D, 3D, 4D...

The coming race, peut être plus difficile à trouver en français,
mais Flatland pas de problème:


Il y a même un film


Merci encore, et à bientôt...
:bye:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 09 oct. 2013, 00:32

À demain JhonPreston :wink:
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 09 oct. 2013, 00:46

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 09 oct. 2013, 17:50

J’ai toujours eu envie de vous parler d’un film (avant même de m’inscrire sur le forum), et je crois que c’est le moment…
A propos de cette recherche spirituelle qui peut prendre différentes formes. Ici, c’est par les sciences mathématiques…

Il s’agit du Film « Pi » de Darren Aronofsky :coeur:
Un film étrange, en noir et blanc, sur un jeune mathématicien/informaticien, obsédé par la recherche d’un ordre mathématique du monde, souffrant de terribles maux de têtes, qui vont crescendo au fur et à mesure qu’il semble approcher de la vérité…

Bande annonce:


Nous parlions de science fiction et aussi un peu de science (cosmologie, physique quantique, avec Apatride, dans un but de compréhension de l’univers).
Et aujourd’hui, dans l’étude du Samkhya, je lis les posts suivants :
Oliver a écrit :Peut on comparer Buddhi aux constituants élémentaires de la matière : Buddhi serait aux Mahabutha ce que les quarks sont à la table sur laquelle j'écris. Les quarks sont là, mais je n'y accède pas, je ne vois que la table.
Pour aller plus loin, Ahamkara serait les protons et neutron, Manas un atome, etc.... Est ce que l'analogie a du sens ?
En creusant toujours plus avec un microscope spirituel on aurait : mahabutha puis tanmatra puis ahamkara puis buddhi.
Et au niveau du mental on aurait : indriyas puis manas puis ahamkara puis buddhi.
Et évidemment encore à un niveau plus fin de buddhi la praktri.
(...)
Et ta phrase "buddhi participe à tout", m'avait fait pensé que buddhi pouvait être à une sorte de niveau très fin qui se trouve partout, aussi bien dans la table que dans mon cerveau (au même titre que les quarks se trouvent dans la table, dans une fleur et dans mon coeur).
Denis a écrit :Que pourrait-être cette Buddhi dans notre réalité directe, bonne question ?
On peut voir, grâce à Einstein que la masse est en fait de l'énergie...
On peut aussi s'apercevoir qu'il existe des "processus" très précis, très puissants comme le système fractale, le chiffre d'or, le chiffre Pi...
Il y a donc bien des processus inconscient qui modèle la matière, l'agence et permettent l'harmonie.
Je vois Buddhi comme cela, car n'oublions pas qu'il n'y a pas de conscience (selon le samkhya) dans la matière...
Alors, oui, c’est peut-être le bon moment de parler de ce film…

Film « Pi » de Darren Aronofsky
Résumé, Wikipedia a écrit :Max (Maximillian) est un jeune mathématicien surdoué qui pense comme Galilée que « la nature est un livre écrit en langage mathématique ». Il cherche partout une suite, notamment pour analyser les valeurs de la Bourse et en découvre une comptant 216 chiffres. Vivant seul dans son appartement, il analyse la suite des décimales du nombre π. Pour ce faire, il utilise un ordinateur qu'il a lui-même fabriqué et qui occupe la plus grande partie de son appartement.
Plusieurs personnes s'intéressent de près à ses recherches : son ancien directeur de thèse (ayant, lui, abandonné l'idée de trouver une séquence parmi les décimales de π), une femme liée aux affaires de Wall Street ayant accès à un matériel informatique très performant et un groupe de Juifs orthodoxes qui pensent que la Torah, lorsqu'on la représente avec des nombres à la place des lettres, contient le vrai nom de Dieu (parce qu'il est censé s'écrire en 216 caractères).
Est-ce inspiré par l’œuvre du mathématicien Benoît Mandelbrot ?
(mathématicien franco-américain, né à Varsovie le 20 novembre 1924 et mort le 14 octobre 2010)
Wikipedia a écrit :(…) Mandelbrot arrive à la conclusion qu’il n’y a pas une forme de hasard, qui conduirait toujours à une égalisation par la loi des grands nombres. Il s’agit là d’une illusion due au fait que nous n’étudions que ces exemples en nous détournant des autres comme mal conditionnés, comme les mathématiciens se sont détournés du flocon de Koch qu’ils considéraient comme un objet monstrueux : les sphères ou les triangles sont considérés comme des objets acceptables par les mathématiciens de l’époque, mais pas les nuages ni les arbres (du moins en tant qu’objets géométriques). Les mathématiques de cette époque restent muettes sur les monstres. Pas étonnant dans ces conditions que les mathématiques existantes soient considérées comme ayant un immense pouvoir d’explication des phénomènes scientifiques, car nous ne considérons comme scientifiques que les phénomènes qu’elles permettent d’expliquer ! Nous sommes pris dans le piège d’un argument circulaire dont nous ne pouvons plus sortir.

(…) Mandelbrot a donné son nom à une famille de fractales (appelée ensemble de Mandelbrot).

(…) Benoît Mandelbrot s'intéressa très tôt dans sa carrière, en 1961 à la modélisation statistique de l’évolution des cours de la bourse, sujet auquel il s'intéressa toute sa carrière. Puisant dans ses idées sur la recherche d'autosimilarités et la géométrie fractale….
Image

Allez, je vais vous "spoiler": il abandonne sa quête car il y risque sa peau... dans la suite, Pi 2, je pense qu'il va se mettre au yoga...

(P.S. Petite précision sans intérêt, juste par honnêteté intellectuelle:
je suis nulle en math, mon amour pour les nombres est absolument platonique et non réciproque :cry: )

:bye:
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par JhonPreston » 09 oct. 2013, 23:03

Coucou Ava:,

Je t'avais fait un long post avant que ma batterie me lâche et qu'internet ne fasse des siennes,j'ai perdu tout ce que j'ai écris :( ...donc je vais à l'essentiel.

J’essayai de pointer ton attention directement vers ça:
Extrait Arnaud Desjardins, a la recherche du soi vol.1 P150
"Observez un dîner. Même si vous avez renoncé aux relations mondaines, faites-vous inviter une fois à un dîner « mondain », regardez et voyez : Ceux qui arrivent les premiers et qui sont ennuyés d’être les premiers ; celui qui arrive en retard et qui est ennuyé d’arriver le dernier ; les gens qui se connaissent déjà, ceux qui ne se connaissent pas ; certains qui se sont vus récemment, d’autres qui ne se sont pas vus depuis longtemps. Et voyez comment les choses se passent. Parce qu’apparaît une femme assez jolie et qu’il n’avait jamais vue, le monsieur qui parlait sobrement de ses inquiétudes sur l’évolution actuelle de la médecine se trouve brusquement changé. Son sourire, son timbre de voix, sa gesticulation sont modifiés, uniquement parce que cette femme assez jolie et qu’il ne connaissait pas est entrée dans le salon. Par contre, regardez comment cette autre femme, moins belle et qui se considérait jusqu’à présent comme la reine de la soirée, se trouve brusquement changée en ayant vu entrer une rivale possible. Dans chaque détail, vous allez voir se révéler la façon dont les uns et les autres sont emportés. Il se trouve que la jolie femme aborde un sujet de conversation qui est justement le seul où un monsieur un peu timide se sent à l’aise. Immédiatement, le voici changé, car il est dans son élément, tandis qu’un autre sent le vedettariat de la conversation lui échapper. Ensuite, c’est un silence que personne ne supporte et par lequel chacun est intérieurement modifié. Quelqu’un dit enfin quelque chose : tout le monde est de nouveau changé, parce que la situation s’est détendue. D’instant en instant, sans que personne ait décidé de quoi l’on allait parler, sans aucune conscience, un sujet de conversation apparaît, puis un autre, quelqu’un place une histoire, tout le monde est entraîné. Si vous pouvez ne participer à l’action qu’au minimum nécessaire pour être correct et ne pas vous faire remarquer, tout en restant vigilant intérieurement, vous aurez, en trois ou quatre heures, appris autant qu’en lisant trois cents ouvrages sur la condition humaine. Pour peu que vous ayez un minimum d’attention, vous assisterez à un dîner de kaléidoscopes. Chaque fois qu’un plat est présenté, les kaléidoscopes réagissent. Il y a ceux qui aiment beaucoup, ceux qui aiment moins ou qui s’attendaient à autre chose. « Ah ! Quelle bonne idée vous avez eue de servir le canard avec du pamplemousse, et non pas toujours avec de l’orange. » À quoi l’un ajoute :« Mais vous savez qu’en Chine, on mange le canard laqué », et celui qui n’a pas été en Chine veut immédiatement placer : « Oui, au Mexique », parce qu’il a été au Mexique et qu’il rattrape la situation de cette façon-là. Après quoi, vous pouvez dire qu’il n’y a aucune raison pour que vous soyez la seule exception à cette loi tragique. Pour un moment de vigilance et d’attention, de présence à soi-même et de conscience, que d’heures et d’heures dans lesquelles vous n’êtes rien d’autre que ce kaléidoscope, au niveau physique, vital, mental, intellectuel, et même au niveau d’anandamaya kosha. Chaînes d’actions et de réactions, chaînes de causes et d’effets, un point c’est tout. Mais quant à un être conscient, karta, le doer, celui qui est là pour agir, bhokta, celui qui est là pour connaître, expérimenter, goûter, apprécier : plus personne ! « You are nowhere », « You are a non-entity », « Vous n’êtes nulle part », disait Swâmiji, « Vous n’êtes rien, vous n’êtes pas. »
"

Essaie de ne pas trop te disperser dans les lectures et dans les concepts :) .

Si tu ne sais pas par ou commencer dans ta recherche méditation etc... Jette un coup d’œil au site d'AYP
version français: http://www.aypsite.ch/
Version anglais: http://www.aypsite.org/
En plus, il y a Apatride qui pratique avec ces méthodes, ça peut être pas mal pour échanger les expériences.

Bises
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 09 oct. 2013, 23:29

ava: a écrit :Est-ce inspiré par l’œuvre du mathématicien Benoît Mandelbrot ?
Les recherche de Benoit sur les fractales sont très liées à ce qu'on appelle la Théorie du Chaos, "découverte" par "hasard" en arrondissant des prévisions météorologiques, et constatant que les données se comportent très différemment d'avant (ce qui a donné naissance à la simplification disant qu'un papillon qui bats des ailes au bout de la planète déclenche une tornade à l'autre bout).

Donc, dans un sens, le héros du Film, de même que les mathématiciens s'intéressant au Chaos (mathématique), cherchent à étendre le déterminisme jusque dans le domaine du Hasard. Et c'est loin de dater d'hier.

Ce qui est intéressant, c'est que, récemment, quelques découvertes mathématiques ont étés faites concernant les Nombres Premiers (cf. poussiéreux cours de maths, ou wikipedia) en considérant que leur agencement est aléatoire, ce qui peut faire se poser des questions sur la nature du "hasard" en question.

Sinon, pour les cycles de la bourse auxquels s'intéressait 'Ben (ainsi que tout un tas de phénomènes naturels), il a été constaté il y a quelques décennies qu'ils suivent les cycles d'activité du Soleil. Comme quoi tout est dans tout ...

PS : dans une ancienne vie, j'étais scientifique, jusqu'à ce que je m'apperçoive des limites de la chose; par exemple, la vitesse de la lumière a été noté par un commentateur du Rig Véda (vers le XV° siècle si je me souviens bien, n'ayant fait une erreur que de moins de 5%), et la théorie de la relativité se retrouverait dans des écrits d'alchimistes du XVII° ... :schock:
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 09 oct. 2013, 23:55

Kikou JhonPreston, :)

Merci pour ton message,
et pour cette longue citation.

Pour parler de cette métaphore, comme si ce n'était pas une métaphore, je dirais qu'à un dîner, étant timide, j'écoute et regarde beaucoup. Du coup je perçois bien la comédie humaine... c'est fatigant, et en même temps c'est attendrissant.
"Nous sommes tous des enfants"... (Film "Little Buddha")

Sinon je crois que je comprends bien ce que tu me dis, et je crois que tu as raison...
aypsite je connais... justement grâce aux posts d'Apatride. J'ai même acheté le livre de Yogani. Je ne l'ai pas commencé. (Toi aussi tu suis cette méthode?)
Mais je préférais rester encore un petit peu dans les "classiques": Shri Anirvan, Jean Papin, Patanjali, Samkhya...
(Paraît il que des fois, faudrait lire jusqu'à ne plus rien comprendre, pour mieux passer à autre chose... c'est Michel C. dans Tantra.fr qui disait ça??? Ma foi je ne sais plus! Peu importe...)
Je préférais rester dans les asanas aussi. C'est concret, ça me rassure... avant de passer à la méditation. (Est ce un grand trou noir la méditation!?? :schock: )
Et puis, les mots, sur un forum, on a que ça pour communiquer, et c'est déjà bien! Derrière les mots, on sent les personnes. Et c'est peut être plus authentique que ce qui se dit à un dîner...?

Est-ce que c'est trop personnel ce que je raconte sur le forum?
Viens donc lire toutes nos confidences sur le nouveau topic d'Alassea "Spiritualité / La quête spirituelle en réponse à quoi" ! Viens nous raconter, toi, comment tu as commencé. :)
Comment es-tu arrivé là? Je suis sûre qu'on n'a pas encore exploré tous les détours qui mènent aux "chemins de la sagesse"... Quel est ton détour? (Je suis trop curieuse!)

Merci pour ta présence.
Heureuse de te sentir un peu derrière les mots.
Bonne nuit! :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 10 oct. 2013, 00:08

Merci MuadDib, :)

C'est passionnant ce que tu dis.
C'est fou... Il y en a des choses qui nous échappent et qui échappent même à la science!...
MuadDib a écrit :dans une ancienne vie, j'étais scientifique, jusqu'à ce que je m'apperçoive des limites de la chose
:lol:

Tout s'explique! Ca y est j'ai compris! Moi aussi! C'est pour ça que dans cette vie je suis nulle en math, ça valait pas le coup!!!
(mais ça me console de me dire que dans une autre vie j'étais peut être mathématicien!)

Bonne nuit!
:bye:
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 10 oct. 2013, 12:51

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 10 oct. 2013, 16:35

Salut MuadDib,
et merci pour ton message :)
MuadDib a écrit :(…) ont souvent étés proposés par des scientifiques ayant fait un détour plus ou moins important par la spiritualité/mysticisme
Comme quoi, ce désir de comprendre, de connaître, cette curiosité humaine et cet amour de la vérité font partie de la même quête (enfin… je crois).
Je me pose une question : est-ce que le désir et l’amour de la vérité pourraient faire partie de la bhakti ? (peut-être est-ce une question sacrilège !?)
MuadDib a écrit :D'ailleurs, un de ces jours, il va falloir que parle un peu plus de Jagadish, hélas trop méconnu.
Oh oui, volontiers !... quand tu en auras le temps et l’envie…
Tesla, on en reparle un peu.
Jagadish ? Un indien ! Super ! comme ça nous ne serons pas totalement hors-sujet !!! :wink:

Toutes ces découvertes peuvent nous rendre optimiste, même si ça va très lentement, même s’il y a de gros blocages humains, même si à l’échelle individuelle on n’aura peut-être pas le temps d’en bénéficier…
En tous les cas le yoga me rend optimiste… peut-être parce qu’il pousse à sortir un peu de l’espace-temps… et aussi à trouver une certaine confiance en l’univers :love2: (si ce n’est en l’humain!!!)…

:bye:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 10 oct. 2013, 23:44

Jagadish ? Un indien ! Super ! comme ça nous ne serons pas totalement hors-sujet !!!
Pas sur !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 11 oct. 2013, 13:40

- Jagadish ? Un indien ! Super ! comme ça nous ne serons pas totalement hors-sujet !!!
- Pas sur!
Denis,
D’accord, j’ai compris ! On est déjà hors-sujet, ou alors sur une pente très, très glissante… :oops:
J’arrête de suite. Pardon. :)

(MuadDib,
Denis est parfois sévère :marteau: , mais c’est pour le bien du forum et pour notre bien. Il nous évite de nous égarer et de gaspiller notre énergie…
Mais ne t’inquiète pas, je vais regarder Jagadish Chandra Bose dans wikipedia… ! ça fera une personne de plus qui le connaitra ! :wink: )
:bye:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 11 oct. 2013, 15:07

Je n'émettais qu'un doute... :D
Je connais bien l'animal muab, il en met des tonnes sur des registres qui sont loin du thème du forum ou de celui de la discussion de départ...
Tu vois avec lui par exemple "Techniquement parlant, il n'existe qu'une seule science exacte, les mathématiques théoriques" on passe de la science à la théorie en 3 mots... :lol:
Mais bon, je n'interdis rien, si ce n'est la politique et tout ce qui ne peut se mettre dans un forum ouvert au public.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 14 oct. 2013, 19:50

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 14 oct. 2013, 21:27

le bonhomme avais quand même demandé il y a quelques mois une traduction du célèbre chapitre 29 du Tantraloka, qui traite spécifiquement des pratiques de sexualité rituelles de la voie "de gauche" du Tantra, bien qu'il déforme & ridiculise sans vergogne ces enseignements la plupart du temps.
Et alors tu veux en venir où ? :?
Avoir la possibilité d'étudier un texte sur un domaine comme celui là me semble très important !
Toi qui dis, d'une manière totalement fausse que je n'aime que le texte du Samkhya tu devrais aller voir la liste de textes et livres que je propose sur mon site et celle que je donne dans ma formation, enfin, je suis convaincu qu'il n'y a que les idiots qui ne changent pas et donc je suis certain qu'un jour tu arriveras à voir un peu de lumière en moi :wink:
Pour ton info, dans la Bagavad Ghita que j'aime énormément on trouve cela : "Ce sont les enfants et non les sages, qui croient que le Samkhya et le Yoga sont différents; celui qui est bien établi dans l'un obtient le fruit des deux"...

Après pour ce qui est des "théories du complot, en particulier quand elles sont vérifiables" là excuse moi je te laisse patauger dans la chose, perso j'en ai rien à faire et cela ne m'intéresse pas un instant et je ne souhaite pas que cette merde soit déversée sur mon forum ni venir me polluer et agiter mon silence intérieur !
Je crois que le web regorge de forums et de gens qui aiment ça à donf et je ne comprends pas pourquoi alors tu es encore là, si ce n'est que finalement que tu dois bien trouver un peu de lumière...
Ce qui est amusant chez toi, c’est que parfois, assez rarement quand même il t’arrive de dire quelque chose de sensé, on aurait presque envie de commencer une discussion mais hop, la chose part dans tous les sens, avec des idées qui donnent juste la :beurk: et don 99,99% des gens du forum se moquent. En gros tu fais penser à :lol: . Très amusant mais t’a pas envie de passer une soirée avec, ni plus de 2 minutes…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Cocostick » 14 oct. 2013, 21:45

MuadDib a écrit :
ava: a écrit :Denis est parfois sévère :marteau: , mais c’est pour le bien du forum et pour notre bien. Il nous évite de nous égarer et de gaspiller notre énergie…
Pas uniquement, pour une histoire de motivations qui sont très loin d'être celles qui sont claironnées : le bonhomme avais quand même demandé il y a quelques mois une traduction du célèbre chapitre 29 du Tantraloka, qui traite spécifiquement des pratiques de sexualité rituelles de la voie "de gauche" du Tantra, bien qu'il déforme & ridiculise sans vergogne ces enseignements la plupart du temps.

Pour le bien du forum, je ne suis pas sûr que la seule présentation (voir idôlatrie clamée, de sa part) du seul aride & désêchant Samkhya Karika soit la meilleure idée non plus (disons, plutôt que du Yogatattva Upanishad, ou autre Yoga Sutras de Patanjali).

En outre, concernant l'égarement, on peut expérimentalement le définir de son point de vue comme une voie qu'il ne suit pas (ou qu'il prétends ne pas suivre, cf. point plus haut) ...

P.S : sont visiblement fortement découragés d'intervenir dans le forum les "théories" du complot, en particulier quand elles sont vérifiables, ceci qu'elles soient ou non manifestés dans d'autres domaines que la politique, ou autres indices que le monde actuel est un poil moins que parfait (ce qui peut être vrai à partir du momment où la conscience a grimpé quelques échelons, mais n'est sûrement pas le cas pour le péquin lambda, dixit Arthur Avalon & tout les auteurs traditionnels hindoux).

P.S/2 : le bonhomme ne me connaît que comme à peu près tout le monde ici, par les écrits que j'y mets ... et fait semblant d'ignorer que la forme du forum n'est pas des plus pratique pour distinguer la discussion initiale d'apparté sur quelques points, ce que je lui avais fait remarqué au début de l'année quand il envisageait des changement dont aucun ne se sont concrétisés (à part quelques points sur la médecine ayurvédique, par le regretté Kinaram).
Essaye d'être sobre la prochaine fois que tu postes.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 14 oct. 2013, 22:15

:wink:
Om
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 15 oct. 2013, 17:53

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 15 oct. 2013, 18:01

P.S : le projet (encore Américain; j'y suis pour rien si les conneries proviennent à peu près tout le temps des mêmes) HAARP, dixit quelque ancien rapport de la comission européenne, c'est pas que pour jouer avec l'ionosphère.
:lol: :marteau: :beurk: :wc:
Mais si c'est "quelque" cela doit être au pluriel !!!!!!!!!!!!!! :wink:
RAB !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 15 oct. 2013, 20:00

:D
MuadDib a écrit :LE nuage uniforme qui a le don de me pourrir la journée, me rendant au choix dépressif/colérique/apathique/suicidaire.
Moi aussi, j'ai du mal avec le temps gris uniforme, le couvercle... :(
Mais j'imagine que je suis dans un avion volant au-dessus des nuages. :gifle:
Car le soleil est toujours là, il est juste caché. :)

Et cela me fait penser au Brahman
caché derrière le voile de la maya.
Méditons sur la nature mes frères :allah:

:bye:
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Cocostick » 15 oct. 2013, 20:26

MuadDib a écrit :
Cocostick a écrit :Essaye d'être sobre la prochaine fois que tu postes.
La sobriété, j'avais (et j'ai encore) ... par contre, ce qui me mets les nerfs en pelote, c'est/était LE nuage uniforme qui a le don de me pourrir la journée, me rendant au choix dépressif/colérique/apathique/suicidaire.

Dépression, apathie & envies suicidaires, je suis passé un peu trop longtemps dans leur coin, et c'est très loin d'être temporaire une fois enclanché; pour la colère noire, ça a quelques effets positifs après, et présente l'avantage de disparaître souvent très rapidement, à la faveur de quelque heureuse "coïncidence". Aucune des 4 n'est franchement recommendable, et le sourire béat du légume dont parlais Denis dans un autre post, c'est pas mon genre.

P.S : le projet (encore Américain; j'y suis pour rien si les conneries proviennent à peu près tout le temps des mêmes) HAARP, dixit quelque ancien rapport de la comission européenne, c'est pas que pour jouer avec l'ionosphère.
Moi aussi j'ai passé du temps à étudier toutes les absurdités de la mondialisation, théories du complot etc. Et tout ce que ça m'a apporter c'est de la tristesse, de la démotivation, une excuse de plus pour ne rien branler vu le peu que je peux faire finalement pour contrer cela. Alors je me suis dit, pourquoi continuer à m’intéresser à quelque-chose qui me file des émotions qui me donnent la gerbe.

Et puis en parler sur le net, sur ce forum précisément, à quoi ça sert?

C'est quoi ton but précisément de ramené toujours tout à ça? Si ta envie d'en parler, tu peux le faire sur onnouscachetout.com par exemple non? Il y a le forum éco bio aussi plein de personnes motivées pour faire des choses concrètes.
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 15 oct. 2013, 22:46

Coucou ! :D
Qu’est-ce que vous pensez de ça :

Au-delà de savoir si il y a complot ou pas
Au-delà de savoir si le complot extérieur est le reflet de notre complot intérieur
Qu’est-ce qu’on peut faire pour le monde ? :?:

J’ai l’impression qu’on ne peut rien faire. :(
J’ai beaucoup réfléchi à cela.
Et même par rapport à mes problèmes personnels, j’ai testé, je ne peux rien faire… :cry:
(C’est vrai que je ne suis pas très douée…)


Dans ces vidéos, Marc Beuvain explique sa théorie :


Partie 2 : La santé de la société
« Les systèmes dans lesquels nous vivons sont-ils déséquilibrés ? »
« On étouffe, on ne se sent plus libre (…)
Cela pousse à trouver des solutions (…)
Quand j’arrête de collaborer à mes peurs, j’arrête de collaborer au système* extérieur, (…)
le système s’écroule, un autre système va naître naturellement. (…)
Oui, en se changeant, on change le monde (…) »
(*entre autres : un système dominant/dominé)


Partie 3 : Sortir de la crise intérieure
« Toujours ce rôle de victime,
Il faut une solution qui vienne de l’extérieur.
La solution ne viendra jamais de l’extérieur.(…)
Selon le yoga nous sommes tous névrosés…»
La névrose : le conflit entre l’instinct (de survie) et l’intuition
- L’instinct de survie, assurer ses arrières, faire partie d’une communauté, la peur, la haine, le rejet…
- L’intuition, nos envies profondes, l’accomplissement, la voie de la vie, nous libérer de nos chaines d’esclave spirituel…
Les deux approches du yoga face à la souffrance
- Apaiser la souffrance (pratique la plus répandue)
- Eradiquer la souffrance (plus courageux et difficile), travailler sur nos névroses, arrêter de collaborer à nos névroses, en utilisant la grille de lecture du yoga

« Pour réussir à t’accomplir, il n y a qu’un moyen, c’est toi »
« Nous sommes le créateur du système, c’est le créateur qu’il faut changer »

Il précise quand même, qu’à l’échelle du monde, pour que ça fonctionne, il faut qu’il y en ait plus que 2 ou 3 qui travaillent sur eux-même ! :mrgreen:

Qu’en pensez-vous ???? :)
:boxe:
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ValerieB » 16 oct. 2013, 08:16

Les deux approches du yoga face à la souffrance
- Apaiser la souffrance (pratique la plus répandue)
- Eradiquer la souffrance (plus courageux et difficile), travailler sur nos névroses, arrêter de collaborer à nos névroses, en utilisant la grille de lecture du yoga
Curieuse façon de formuler les choses, car une fois encore le yoga n'a pas cette vocation là, d'arrêter la souffrance, mais, dans son ultime étape de transcender la dualité pour réaliser le Soi

Après, chacun suivant sa route, va y glaner ceci ou cela, ou bien être à la recherche de tel ou tel bienfait; mais cela devient des petits chemins personnels, qui reste en dehors de la nature profonde du yoga

Je cite depuis l'enfance une phrase de Saint Paul que je trouve belle : " une âme s'élève et c'est le reste de l'humanité qui s'élève"


Sauver le monde? Est ce que ça doit être une projet personnel, j'en doute!

Mais si tel encore c'était une vocation véritable, un chemin de vie personnel, dans ce cas, je crois qu'il n'y a que l'embarras pour choisir un métier altruiste ou humanitaire, où l'on doit quand même sentir le " bien " qu'on amène!

pour changer les choses, il faut entrer en politique, et se dire qu'en arrivant en haut de la pyramide on aura garder sa pureté d'intention originelle....


Non, je crois plutôt à la conscience, au fait de faire les choses avec conscience, et de garder cette conscience toute la journée quoiqu'on fasse, qu'on dise, qu'on pense, qu'on mange... ou qu'on dorme!

là, on est déjà plus près du yoga, et là, la perception du monde intérieur/extérieur peut vraiment changer
Avatar du membre
Milie
Messages : 25
Enregistré le : 23 juil. 2013, 14:56

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Milie » 16 oct. 2013, 10:23

Merci Shana !! :coeur2:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 16 oct. 2013, 10:52

Shana a écrit :Je cite depuis l'enfance une phrase de Saint Paul que je trouve belle : " une âme s'élève et c'est le reste de l'humanité qui s'élève"
:coeur:
Shana a écrit :je crois plutôt à la conscience, au fait de faire les choses avec conscience, et de garder cette conscience toute la journée quoiqu'on fasse, qu'on dise, qu'on pense, qu'on mange... ou qu'on dorme!
:coeur:

Merci Shana :)
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par micka » 16 oct. 2013, 11:56

ava a écrit :Qu’en pensez-vous ???? :)
:boxe:
Hello Ava!
Moi personellement je pense que l'on a tous des dispositions naturelles et un milieu d'expression...donc je crois pas qu'il faille forcer sa nature et essayer d'etre quelque chose que l'on n'est pas, tout le monde ne peut pas etre politique, militant, ecolo, chercheur, moine...on peut essayer de l'etre mais ca risque d'etre contre nature, ou alors un investissement temporaire.
Le monde avance en bien ou en mal...heureusement il y a pour l'instant et pour longtemps encore, j'espere! La possibilite de s'isoler, de lire des tres grands texte, de voir des etre realisés.
Donc finallement ca va et puis ce monde est infime dans l'univers. :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 16 oct. 2013, 16:27

Micka a écrit :je crois pas qu'il faille forcer sa nature et essayer d'etre quelque chose que l'on n'est pas
:coeur:
Micka a écrit :Donc finallement ca va et puis ce monde est infime dans l'univers. :)
Infime dans l'espace et dans le temps... :?

Oui, je crois que tu as raison.
Merci Micka :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 16 oct. 2013, 16:37

:)
J’ai lu ceci qui me fait penser à notre discussion :
Shri Anirvan a écrit :De nos jours, une de nos grandes obsessions est de faire le bien dans le monde. Cette idée doit être complètement éliminée. Oui, il faut renoncer même à cela ! Car, avant que vous n’ayez songé à agir pour le bien du monde, Celui à qui il appartient y a déjà pensé et sous l’effet de Sa volonté qui est Vérité, le monde progresse assurément vers son bien. (...)
Il veut ce qui est. Il a dit : « Que la Lumière soit », et la Lumière fut, car Il est la Lumière. De la même manière, vous ne pouvez être que vous-même. Commencez donc par vous connaître et cette connaissance s’épanouira naturellement en une riche créativité. Vous réaliserez alors qu’Il fait se mouvoir de par Sa volonté divine tout ce qui se passe dans l’univers (…). Connaître cette volonté et se sentir son instrument, c’est ce qui vous incombe.

Shri Anirvan « Antara Yoga » Chapitre Yoga : de l’extérieur vers l’intérieur
Une conversation avec Ramana Maharshi

Paul Brunton : Le Maharichi voudrait-il me dire son opinion sur l'avenir du monde, puisque nous vivons à une époque critique?
Bhagavan : Pourquoi vous tourmenter au sujet de l'avenir, vous qui ne connaissez pas réellement le présent ? Occupez-vous du présent, et l'avenir prendra soin de lui-même.
PB : Le monde entrera-t-il bientôt dans une nouvelle ère de bienveillance et d'aide mutuelle, ou sombrera-t-il dans le chaos et la guerre?
Bhagavan : Il y a Quelqu'un qui gouverne le monde, et c'est son affaire de s'en occuper. Celui qui a donné la vie au monde sait aussi en prendre soin. Il porte la charge du monde et non pas vous.
PB : Et cependant, quand on considère les choses d'un regard impartial, il est difficile de distinguer Sa bienveillance sollicitude.
Bhagavan : Le monde est tel que vous êtes vous-même, à quoi vous sert de comprendre le monde ? Ceux qui cherchent la vérité n'ont pas besoin de se poser cette question. Il faut d'abord trouver la vérité cachée en soi-même pour devenir plus apte à comprendre la vérité cachée dans le monde, dont vous faites partie.

(Conversation trouvée sur ce site : http://sililia.over-blog.com/)
:bye:
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par micka » 16 oct. 2013, 17:18

ava a écrit :Infime dans l'espace et dans le temps... :?
notre monde, la terre avec nous! dans l'univers infini :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 16 oct. 2013, 17:25

Micka a écrit :notre monde, la terre avec nous! dans l'univers infini :)
Oui! :content2:

(y a pas de petit bonhomme jaune qui a le vertige devant l'infini de l'univers :D
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 16 oct. 2013, 22:57

@Denis : non, au singulier, du moins à ma connaissance (ce n'est qu'une explication possible, il y en a plusieurs, dont certaines sont plus dérangeantes)

@Ava: : :coeur: (pour le vertige, j'ai trouvé celui-ci : :fool2: )

@Cocostick : il me semblait qu'un des objectifs du Yoga, c'est de pouvoir passer outre divers conditionnement sociaux qui nous empêchent de voir la réalité "telle qu'elle est". Il existe certes des activités bien plus plaisantes, mais, à force d'ignorer un problème, j'ai constaté qu'il nous revient souvent en pleine poire, avec chaque fois plus d'intensité.

@Shana : pour la politique, si le haut est pourri, c'est souvent la faute du bas qui s'en tappes les couilles, abrutit qu'il est par la facilité actuelle, enfermé qu'il est dans une pensée de Bisounours où pas un mot plus haut que l'autre ne devrais être prononcé, dispersé qu'il est par la segmentation des moyens de (non)communication, et où on leur a inculqué que les mots d'idéaux, d'espoir et de conviction sont devenus trop gros pour être prononcés :cry: ; l'image de moutons voués au "Soleil Vert" me parraît à mon grand désespoir adapté. Pour la conscience, je suis à peu près d'accord, même si, pour les raisons/excuses invoquées plus haut, j'ai du mal de temps à autres

@Micka : j'ai un problème avec la nature inchangée de l'être quand elle s'applique à quelque aspect mondain que ce soit, et pour l'espace et le temps, je ne m'y ballade pas présentement à ma guise :oops: , contrairement à un tout petit bout d'une planète bleue
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 17 oct. 2013, 16:29

@ MuadDib :D
univers infini... vertige
:fool2: :rollover: :schock: :fool:

Il y a eu un petit rayon de soleil aujourd'hui! :cool:

:bye:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 17 oct. 2013, 17:05

Ben nous c'est grand ciel bleu et pas un chemtrail !!! :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 17 oct. 2013, 18:17

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 17 oct. 2013, 23:23

Denis a écrit :Ben nous c'est grand ciel bleu et pas un chemtrail !!!
MuadDib, installe toi près de chez Denis ! :D
En plus vous ne vous ennuierez pas tous les deux :boxe:

Et c’est une région magnifique. :coeur:
MuadDib a écrit :Fait pousser de grandes montagnes, des arbres sacrés centenaires (ou au minimum, qu'on laisse vivre sans les embêter trop), des singes joueurs, et tu a retrouvé mon endroit parfait en France . ..
Des petites montagnes (les Maures), des arbres au feuillage persistant (vert même l’hiver !), chênes verts, chênes liège, pins, palmiers, arbustes, la terre ocre, les pierres calcaires, la mer, le ciel… (il ne manque que les singes !…)

J’y ai vécu 2 ans, juste un peu plus à l’ouest de l’autre côté des Maures (mais je ne connaissais pas encore le forum ni Denis)… Si je peux, j’y retourne !

(En plus, c’est là-bas que ma « recherche spirituelle » a commencé…
Je ne sais pas si c’était le lieu, ou ce moment-là de ma vie, ou une adéquation entre le lieu et moi…? :love2: )

:bye:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 18 oct. 2013, 00:16

Le Dalaï Lama dit que la lumière et le ciel bleu de la Provence sont des aides !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 18 oct. 2013, 01:07

Le Dalaï Lama dit que la lumière et le ciel bleu de la Provence sont des aides !
:coeur: :)
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 18 oct. 2013, 01:20

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 18 oct. 2013, 13:01

MuadDib a écrit :Vous réalisez tout les deux que vous êtes en train de comploter ouvertement en face de quelqu'un qui les sent à 3 parsecs de distance (ou serait-ce des angströms ?), les complots ? :espion: :lol:

:lol:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 18 oct. 2013, 14:13

Je ne sais pas si tu les sent, mais en tout cas souvent tu mets les pieds dedans en t'en délectant parfois... :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 18 oct. 2013, 15:17

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 22 oct. 2013, 14:26

C’est étrange, un forum.
J’ai l’impression d’avancer en aveugle, sans les images, sans les sons, sans aucune sensation…
Dans des couloirs gris, parsemés de petites diodes blanches en forme de lettres…
Sentant des présences, mais qui… ?
(Heureusement qu'il y a les petits martiens jaunes... :teletubbies: :jump: )

Et vous, ça vous fait quoi le forum ?


Avancer sans aucune sensation...
Fichiers joints
shivapranamudra zoom visage nb.jpg
Avancer sans aucune sensation…
shivapranamudra zoom visage nb.jpg (3.1 Kio) Vu 15278 fois
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 22 oct. 2013, 14:37

Avancer sans aucune sensation…
Des couloirs gris…
Des présences, mais qui… ?
Fichiers joints
Tunnel.jpg
Les couloirs du forum
Tunnel.jpg (37.13 Kio) Vu 15282 fois
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 22 oct. 2013, 14:38

Des présences, mais qui...?
Fichiers joints
matrix neo.jpg
matrix neo.jpg (15.52 Kio) Vu 15274 fois
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 22 oct. 2013, 14:40

Trinity ? :wink:
Om
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1308
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par philippe12 » 22 oct. 2013, 14:50

@ava:

faut pas avoir peur

tout ceci est une illusion
endof theworlde.jpg
endof theworlde.jpg (138.21 Kio) Vu 15283 fois
cherches bien
pourtant toutes nos photos sont sur le forum
frosting6.jpeg
frosting6.jpeg (55.8 Kio) Vu 15279 fois
sauf ..lorkan/MuadDib et les nouvaux de 2013.. secret du forum oblige
Fichiers joints
holyman_ap.jpg
holyman_ap.jpg (27.77 Kio) Vu 15260 fois
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 22 oct. 2013, 15:15

Bienvenue au pays des merveilles...

http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... f=3&t=1104

Alors phil :lol: tu vois que j'y suis ! Mais j'ai pris quelques kilos depuis, que veux tu, avec le temps qui passe on s'embourgeoise... :wink:
Om
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 22 oct. 2013, 16:09

:D

MERCI ! :love2:

Vous êtes tous tellement gentils que je vais vous montrer ma photo...

Coucou, c'est moi!
(je suis souple hein?)

Image

(source natha-yoga.com)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 23 oct. 2013, 11:58

avadhuti :
Sentant des présences, mais qui… ?

Lorkan :
Trinity ?
Ou seulement des rêves, des projections de soi-même, des reflets (encore !)…? :?:

:(
Fichiers joints
Matrix salle écrans small.jpg
Matrix salle écrans small.jpg (85.39 Kio) Vu 15171 fois
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 23 oct. 2013, 12:02

Philippe a écrit :faut pas avoir peur
tout ceci est une illusion
:schock:
C’est bien ça qui m’inquiète ! :cry:
J’aime le concret, le réel…
Lorkan a écrit :Trinity ?
Oh oui !... je préfère que Néo découvre Trinity…

:)
Fichiers joints
shiva et parvati.jpg
shiva et parvati.jpg (55.96 Kio) Vu 15168 fois
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 23 oct. 2013, 18:41

Philippe a écrit :faut pas avoir peur
tout ceci est une illusion
Illusion ?
Peut être simplement la métaphore de la difficulté de communiquer,
la difficulté de comprendre les autres, et de se comprendre soi-même,
l’impossibilité d’accéder à l’essence de l’autre ainsi qu’à sa propre essence (objet/sujet)…

Au sujet de l’illusion :
Livre « Le banquet de Shiva », C. Tikhomiroff a écrit :Pour les natha l’univers engendré pas la danse Conscience/Energie n’est ni une abstraction ni une illusion (maya). Maya est le pouvoir mystificateur de Sakti, mais en aucun cas l’irréalité du monde. Toute la praxis du yoga consiste à réaliser l’existence des phénomènes subjectifs et objectifs, la relation intime et interdépendante entre le sujet et l’objet. L’efficience de la Conscience, Sakti, qui en révèle le contenu ne peut être perçu que par l’acte (kriya) et son produit (karya).
(…)
Le monde doit être considéré comme le jeu de la Conscience, une plénitude heureuse et non comme un enfer auquel il faudrait renoncer. La vie est le produit de l’Etre, Sat karya vada.
(…)
Dans ce déploiement étourdissant il n’y a rien d’illusoire, rien de faux.
(…)
La Conscience et l’énergie sont immanentes mais se révèlent dans toute la diversité du plan matériel. Alors le yogin aime la vie et le monde comme le corps sacré et divin de la Conscience (Siva).
MuadDib
Messages : 1994
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par MuadDib » 23 oct. 2013, 19:33

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 23 oct. 2013, 20:36

Ou, traduit en français, que la Nouveauté découvre la Trinité ? :wink:
J'ai lu aussi:
Néo = one (un)
... que l'Un découvre la Trinité ???? :mefie: (je ne sais pas ce qu'il faut en déduire...) :D :wink:


:bye:
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 23 oct. 2013, 22:50

C’est bien ça qui m’inquiète !
J’aime le concret, le réel…
Oh oui !... je préfère que Néo découvre Trinity…
C'est le drame.
En réalité aucune femme ne voudrait d'un Néo pour amant.
Om
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 23 oct. 2013, 23:16

Pourquoi ?
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 23 oct. 2013, 23:26

Parce qu' à moins d'avoir réalisé ce que tu cites du banquet de Shiva. C'est à dire un homme qui trouve son bonheur au coeur de la vie. Avant d'en arriver là tu avoueras qu'il n'y a rien de très sécurisant chez un garçon perdu dans l'abstrait.

Faut être réaliste, une femme désir avant tout la stabilité, la sécurité.

Je crois que c'est en partie à cause de cette réalité que très peu de couples se forment lors de stages de yoga.
Denis a écrit :La relation affective reste quelque chose de complexe et souvent on transpose nos attentes et nos désirs chez l'autre en se fourvoyant.
Certe, si tu rencontres une personnes qui est vraiment une pratiquante et que vous tombez tous les deux amoureux, l'un de l'autre, quelque chose de beau peut se mettre en place mais attention là aussi il y a aura des tentions, l'un voudra peut-être prendre le dessus sur l'autre et "enseigner" à l'autre. Un autre danger, que j'ai vu, c'est la femme totalement éprise de son "maître" son "guru", là on est dans une boucle infernale, qui fait que le pauvre bougre ne se sent plus et développe l'attitude "appelez moi maître" et sa compagne, toute conquise à sa cause, ferme les yeux sur tout et fait tout pour son guru devienne lumineux à ses yeux et aux yeux des autres...
Je crois que la vie à deux reste un mystère où une grande volonté de vouloir vraiment partager et trouver une sorte d'abnégation est importante...
:wink:
Om
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 24 oct. 2013, 03:12

En extrapolant un peu, ça revients à dire que tous les Bouddhas du monde ne peuvent rien face l'instinct de conservation d'une seule mère

En extrapolant...Juste un peu. :mrgreen:
Si un jour on se retrouve prisonnier dans la matrice, ce ne sera pas de notre faute, à nous, les garçons... :p
Om
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 24 oct. 2013, 20:38

En extrapolant un peu, ça revients à dire que tous les Bouddhas du monde ne peuvent rien face l'instinct de conservation d'une seule mère.
Parlons-en de Bouddha ! Il fait un bébé à sa femme, et comme son fils braille trop, il décide de partir méditer plus loin ! Il n’aurait pas pu méditer avant ?! :x
Cela me fait venir des questions :
Les éveillés font-ils des bébés ?
Un éveillé reste-t-il éveillé près d’un bébé qui braille, sachant que l’inverse est difficile (dormir près d’un bébé qui braille)? :roll:
Je plaisante ! :D

La version dans le film « Little Buddha » est plus jolie : :coeur:
Contemplant sa femme et son bébé endormis, si calmes, si beaux ; il est soudain pris de désespoir à l’idée que, eux aussi, vont souffrir, vieillir, mourir. Il décide de partir à la recherche d’une solution.
ava - Des présences, mais qui… ?
Lorkan - Trinity ? (C’est toi qui avais émis cette hypothèse Lorkan !!!) :roll:
ava - Oh oui !... je préfère que Néo découvre Trinity…
Lorkan - En réalité aucune femme ne voudrait d'un Néo pour amant.
(…) il n'y a rien de très sécurisant chez un garçon perdu dans l'abstrait.
(…) Faut être réaliste, une femme désir avant tout la stabilité, la sécurité.
(…) Si un jour on se retrouve prisonnier dans la matrice, ce ne sera pas de notre faute, à nous, les garçons. :p
Néo et Trinity cherchent tous les deux la vérité et la liberté.
En chemin ils se rencontrent et mènent le combat ensemble.
Trinity (la femme) est aussi prisonnière de la matrice.
La nature (la matrice ?) utilise les femmes, mais sans doute aussi les hommes.
A l’échelle individuelle c’est parfois douloureux, mais peut-être pas à l’échelle globale…
Lorkan a écrit :(…) il n'y a rien de très sécurisant chez un garçon perdu dans l'abstrait.
(…) Faut être réaliste, une femme désir avant tout la stabilité, la sécurité.
Je ne sais pas si les chercheurs spirituels à tous les stades de la recherche et à 100%, sont perdus dans l’abstrait. (Je ne connais pas de chercheur spirituel en vrai)
Je ne sais pas si toutes les femmes désirent la stabilité et la sécurité.
Cela dépend du caractère et du stade de l’existence :
je pense qu’une jeune femme qui va devenir mère ou qui est mère de jeunes enfants a besoin de sécurité et de la protection d’un homme. C’est la nature !
Et je comprends que les hommes puissent prendre peur. Les femmes aussi ont peur je crois.
Imaginez, d’un coup, deux enfants qui se retrouvent avec la responsabilité d’un bébé (…qui braille) ! :schock:

De toute façon, je crois qu’une fois éveillés, il n’y a plus de différence entre les hommes et les femmes !
(Mais je ne suis pas féministe !) :D
Lorkan a écrit :(…) Je crois que c'est en partie à cause de cette réalité que très peu de couples se forment lors de stages.
Peut-être qu’ils cherchent la liberté, la vérité, une solution à la souffrance… pas spécifiquement l’amour…
(Comme Bouddha, Néo et Trinity)
Peut-être que sur le chemin des périodes de solitude sont nécessaires ?
Denis a écrit :La relation affective reste quelque chose de complexe et souvent on transpose nos attentes et nos désirs chez l'autre en se fourvoyant.
(…) Je crois que la vie à deux reste un mystère où une grande volonté de vouloir vraiment partager et trouver une sorte d'abnégation est importante...
Tout à fait d’accord.
Ça demande de l’empathie aussi. L’empathie permet de ne pas blesser inutilement l’autre et de ne pas se sentir blessé pour un oui ou pour un non.
Desjardins parle beaucoup dans ses livres de la relation homme/femme et de l’amour. Il y attache une grande importance sur le chemin.
Il dit que l’épouse pour l’homme devrait être tout à la fois son amie, son amante, sa sœur, sa mère, sa fille etc… Et pareillement l’époux pour la femme. Il y a une notion de service (je suis sa femme, plutôt que c’est mon mari), de prendre soin l’un de l’autre, d’une façon réciproque, respectueuse et équilibrée... :)

:guitare:
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 24 oct. 2013, 21:19

Ava a écrit :l’épouse pour l’homme devrait être tout à la fois son amie, son amante, sa sœur, sa mère, sa fille etc… Et pareillement l’époux pour la femme. Il y a une notion de service (je suis sa femme, plutôt que c’est mon mari), de prendre soin l’un de l’autre, d’une façon réciproque, respectueuse et équilibrée...
Joli programme... :wink:
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 24 oct. 2013, 22:25

De toute façon, je crois qu’une fois éveillés, il n’y a plus de différence entre les hommes et les femmes !
huuummm, à quoi bon tourner en rond autour d'une chose qu'on ne connait pas...
A quoi bon faire des hypothèses sur tout ça, je ne vois pas l'intérêt, c'est se perdre dans des illusions sans fin...
C'est affirmer des choses sur des choses qu'on ne connait pas et de ce fait juger et rejeter dans l'ignorance.
Il y a eu des Dalaï Lama libertins, Kyentsé Rinpotché, L'un des plus grands Rinpotché contemporain était marié et a eu 2 filles. Gandhi était un coureur de femmes invétéré... Pourquoi l'éveil devrait nous rendre comme un légume et ne plus nous faire apprécier ce qui est appréciable, mais surtout pourquoi se poser ce genre de questions ???
Pour moi, ce qui compte c'est de travailler, pratiquer, étudier, lire, écrire, avancer et laisser de coté les plans sur la comète qui nous font perdre du temps. :wink:

"N'oublie pas de te demander à toute occasion s'il ne s'agit pas de quelque chose d'inutile."
Le Livre tibétain des morts
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 24 oct. 2013, 23:32

De toute façon, je crois qu’une fois éveillés, il n’y a plus de différence entre les hommes et les femmes !
En fait je ne parlais pas d'un point de vue physique!
Et je me référais à quelque chose que j'avais lu (que je ne pourrais pas citer exactement) (A. Desjardins toujours)
Un maître a affirmé : "seul l'homme peut accéder à la libération".
Une femme de l'assemblée a dit qu'elle se sentait choquée par cette phrase.
Il lui a répondu que c'est parce qu'elle croyait encore qu'elle était une femme.
Et seul parvient à la libération quelqu'un qui a dépassé cette croyance (en la différence).
Voilà, ça venait de là.

Quand le forum est calme, on se dit qu'on peut peut être apporter sa contribution pour le nourrir, le faire tourner.
Maintenant, c'est sûr que ça passe moins inaperçu si on dit une bêtise!
(Et ta façon de corriger les bêtises a toujours été assez rude. Ca je le savais d'avance, heureusement!)

En tant que débutant ce n'est pas facile de participer.
On se demande ce qu'on peut apporter. Sans doute rien.
C'est plus simple de seulement lire.
Mais j'avais envie de tester de participer, d'échanger. Sans prétention.
(Comment avoir des prétentions quand on lit les participations de très haut niveau dans l'historique du forum?!)
Je ne regrette pas, c'est vraiment une expérience nouvelle et spéciale.
Je ne pourrais pas continuer à ce rythme car je le fais sur mon temps de pratique et de lecture.
Dans la durée je ne sais pas ce que ça peut m'apporter de participer.
D'autant moins que mon caractère me porte plus vers l'intériorisation que l'extériorisation.
Du coup ça me demande un effort. C'est un plaisir, mais fatigant...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 25 oct. 2013, 00:29

Ava, ce n'est une attaque contre toi !
Juste une réflexion sur nos idées...
En fait tout le monde à sa place, peut-être pourrait tu nous parler de ta pratique et des questions sur cela.
Après, il est bien possible de parler de tout, mais... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 25 oct. 2013, 00:50

Les questions sur la pratique c'est parfois guère plus évident :wink:
(entre ce qui a été dit sans doute 100 fois dans l'historique du forum, et ce qui est secret... :? )
et j'avoue que ma pratique actuelle, c'est plus le forum!...
bien sur je compte rééquilibrer petit à petit pratique/lecture/forum...

Ah oui, j'en profite aussi:
quand j'ai dit pour rire: les éveillés font-ils des bébés ?
c'était pas physique non plus,
c'était par rapport au désir par exemple d'avoir une descendance...

Sinon, pas de problème, j'aime bien discuter aussi
mais pas les bagarres :boxe: :cry:
Je sais que ça motive certain, mais pas moi!

Mais ça va mieux pour moi quand on s'explique!
Merci :D
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Denis » 25 oct. 2013, 09:16

Je crois que tout le monde avait bien compris que tu ne parlais pas du plan physique des éveillés mais bien de leur état.

Bien a toi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par micka » 25 oct. 2013, 09:40

ava: a écrit :
De toute façon, je crois qu’une fois éveillés, il n’y a plus de différence entre les hommes et les femmes !
En fait je ne parlais pas d'un point de vue physique!
Et je me référais à quelque chose que j'avais lu (que je ne pourrais pas citer exactement) (A. Desjardins toujours)
Un maître a affirmé : "seul l'homme peut accéder à la libération".
Une femme de l'assemblée a dit qu'elle se sentait choquée par cette phrase.
Il lui a répondu que c'est parce qu'elle croyait encore qu'elle était une femme.
Et seul parvient à la libération quelqu'un qui a dépassé cette croyance (en la différence).
Voilà, ça venait de là.

Quand le forum est calme, on se dit qu'on peut peut être apporter sa contribution pour le nourrir, le faire tourner.
Maintenant, c'est sûr que ça passe moins inaperçu si on dit une bêtise!
(Et ta façon de corriger les bêtises a toujours été assez rude. Ca je le savais d'avance, heureusement!)

En tant que débutant ce n'est pas facile de participer.
On se demande ce qu'on peut apporter. Sans doute rien.
C'est plus simple de seulement lire.
Mais j'avais envie de tester de participer, d'échanger. Sans prétention.
(Comment avoir des prétentions quand on lit les participations de très haut niveau dans l'historique du forum?!)
Je ne regrette pas, c'est vraiment une expérience nouvelle et spéciale.
Je ne pourrais pas continuer à ce rythme car je le fais sur mon temps de pratique et de lecture.
Dans la durée je ne sais pas ce que ça peut m'apporter de participer.
D'autant moins que mon caractère me porte plus vers l'intériorisation que l'extériorisation.
Du coup ça me demande un effort. C'est un plaisir, mais fatigant...
Ne sois pas inquietes :console:
J'apprecie beaucoup ta presence sur le forum!
Les remarques parfois un peu brutes sont pour ma part une aide precieuses, pas tout le temps certe :D ...où nous en somme sur notre capacite a entendre, ecouter, se remettre en question, aller dans des opinions contraires...on peut voir la colere qui nous anime, l'aveuglement, le desir d'avoir raison, d'aider, d'etre reconnu, de briser une solitude, tout ca quoi!
byby :)
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Olivier » 25 oct. 2013, 14:54

ava: a écrit :Je ne pourrais pas continuer à ce rythme car je le fais sur mon temps de pratique et de lecture.
Dans la durée je ne sais pas ce que ça peut m'apporter de participer.
J'adore ce forum mais c'est dommage de prendre sur son temps de pratique :wink:
Je pense, d'après ma modeste expérience, que les échanges ici peuvent apporter beaucoup s'ils sont liés à la pratique et aux lectures, sinon c'est un peu du remplissage et de l'occupation.
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par Cocostick » 25 oct. 2013, 15:33

ava: a écrit : et j'avoue que ma pratique actuelle, c'est plus le forum!...
Tiens je m'étais dis ça aussi il y a quelques mois. Et je me suis rendu compte que en fait non je n'avais aucune pratique mais une belle excuse envers ma procrastination.
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 25 oct. 2013, 17:09

Merci Oliver et Cocostick pour vos messages!
Je crois que vous avez raison, je vais me recentrer sur ma pratique.


Merci beaucoup Micka :)
Je trouve ça très vrai ce que tu dis.
Avatar du membre
prajnaPat
Messages : 732
Enregistré le : 21 oct. 2008, 21:17

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par prajnaPat » 26 oct. 2013, 01:17

micka a écrit :Les remarques parfois un peu brutes sont pour ma part une aide precieuses, pas tout le temps certe :D ...où nous en somme sur notre capacite a entendre, ecouter, se remettre en question, aller dans des opinions contraires...on peut voir la colere qui nous anime, l'aveuglement, le desir d'avoir raison, d'aider, d'etre reconnu, de briser une solitude, tout ca quoi!
Ouais, enfin, c'est pas parce que quelqu'un dit quelque chose de manière brutale et assurée qu'il a forcément raison, c'est malheureusement un réflexe bien ancré chez la plupart des gens, ce qui est bien confortable pour les personnes "dominantes", ça réveille le comportement de mouton chez les personnes à qui ils s'adressent.

Et dire "ça permet de tester ceci ou cela", tu peux aussi te donner des coups de marteau pour évaluer ta résistance à la douleur...

Et puis on peut dire des vérités désagréables avec bienveillance, ou au moins neutralité factuelle. Si tu l'impression qu'on te crache à la figure, c'est pas vraiment la même chose...
l'Immensité
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 26 oct. 2013, 01:46

Prajnapat a écrit :Et puis on peut dire des vérités désagréables avec bienveillance, ou au moins neutralité factuelle. Si tu l'impression qu'on te crache à la figure, c'est pas vraiment la même chose...
Ce que j'observe aussi à coté de cela c'est que si on exprime une vérité désagrable avec l'intention d'être désagréable, curieusement, on obtient des réponses avec de grand sourire et sous couverture d'être un mouton un peu bêbête qui n'a pas encore tout compris.

Selon moi ce type de comportement hypocrite à l'extrême que l'on retrouve rarement dans la réalité est facilité par internet.
Om
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 26 oct. 2013, 12:02

Lorkan a écrit :Ce que j'observe aussi à coté de cela c'est que si on exprime une vérité désagrable avec l'intention d'être désagréable, curieusement, on obtient des réponses avec de grand sourire et sous couverture d'être un mouton un peu bêbête qui n'a pas encore tout compris.
Selon moi ce type de comportement hypocrite à l'extrême que l'on retrouve rarement dans la réalité est facilité par internet.
Je pense, qu’internet, surtout grâce à l’écrit, et au temps potentiellement différé, permet de prendre du recul, et de s’exprimer moins émotionnellement, moins «écorché vif».
On peut prendre le temps d’essayer de comprendre ce que l’interlocuteur a réellement dit et quelles étaient ses motivations (conscientes ou pas), et réfléchir à sa propre réponse émotionnellement et aussi en terme de conséquence : est ce qu’il y a un risque que la discussion dégénère, finisse par blesser tout le monde. Et que la communication s’arrête là. C’est peut-être pas le but ?

Y en a qui aime se faire remarquer en étant désagréable, d’autre en étant agréable, et ça dépend des jours… on fait ce qu’on peut… faut de tout pour faire un monde…

J’ai regardé le mot hypocrite dans le dictionnaire. Il vient du grec « hupokritès » acteur, mime.
Pas si mal pour participer à la « lila »… ! :wink:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 26 oct. 2013, 12:08

Denis a écrit :"N'oublie pas de te demander à toute occasion s'il ne s'agit pas de quelque chose d'inutile."
Le Livre tibétain des morts
Je réfléchis à cette phrase et je me rends compte que ce n’est pas toujours facile de discerner l’utile de l’inutile…
A mûrir... :)
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par micka » 27 oct. 2013, 19:20

prajnaPat a écrit : Ouais, enfin, c'est pas parce que quelqu'un dit quelque chose de manière brutale et assurée qu'il a forcément raison, c'est malheureusement un réflexe bien ancré chez la plupart des gens, ce qui est bien confortable pour les personnes "dominantes", ça réveille le comportement de mouton chez les personnes à qui ils s'adressent.

Et dire "ça permet de tester ceci ou cela", tu peux aussi te donner des coups de marteau pour évaluer ta résistance à la douleur...

Et puis on peut dire des vérités désagréables avec bienveillance, ou au moins neutralité factuelle. Si tu l'impression qu'on te crache à la figure, c'est pas vraiment la même chose...
Oui prajnapat, il faut pas etre naif non plus...
Mais il y a à l'inverse tellement de personnes qui ne supportent aucunes remarques, ou qui tournent a leur facon tout ce qu'ils entendent pour finallement penser qu'ils le savaient deja :marteau: ...ils font du surplace dans leur certitudes, et quand ca derange trop, vont ecouter un son de cloche qui leur plait plus, pour finallement encore changer ...a la fin ca se fini en "oh j'ai fait le tour tu sais, finallement ecoutes mes conseils ca vaut tout autant"
La dessus aussi faut pas etre naif non plus, on est en France et il faut etre bien conscient de notre environnement et de ce qui nous est propose( cf l'histoire de raijin)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 27 oct. 2013, 20:28

Salut Micka. :)
Il est beau ton nouvel avatar! (On ne voyait pas le lac avant) :cool: :froid: cold :D

*******

Bonjour tout le monde :)

Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien…

Cela fait un mois déjà que j’avais posé cette question, il est temps que je vous fasse un « retour » ! :wink:

J’ai suivi vos conseils :

- S’il n y a pas de demande de la part du jeune, mieux vaut ne pas lui parler directement de spiritualité
(en cette période d’affirmation de soi dans l’opposition)
- Utiliser la Science-Fiction
- Utiliser l’image, le cinéma (les livres dans un second temps)
- Proposer certaines activités sportives : soit sport de combat (force/courage), soit sport d’agilité (concentration/ouverture)

Quelques une de vos phrases qui résument bien (je ne mets pas les noms, vous reconnaitrez…) :
... Il faut entretenir le mystère de tout cela pour ne pas qu'il se fasse une opinion toute fausse et garde cette idée pendant des années...

… même si il y a avait un mystique en moi, je préférais lire des livres de SF...

… la science-fiction reste le genre de prédilection pour poser de grandes questions existentielles.

… le cinéma est une belle façon de ressentir la spiritualité. L'image parle bien, elle peut susciter des réactions, des questionnements, des débats...

… proposer des activités ludiques qui font prendre conscience du corps et font travailler la concentration, l'agilité, le souffle et la souplesse peuvent grandement ralentir leur réactivité et donc faciliter leur ouverture d'esprit au dialogue…

… il y a un âge pour chaque chose, et un jeune de 15 ans a besoin de trouver sa personnalité, sa force et son courage.
J’ai commencé par du facile pour moi, je lui ai montré vos vidéos de slackline !
Ça lui a bien plu ! « On peut trouver ça en France aussi ? Si je l’installais dans ma chambre… » !
Il faudra y penser au printemps, et peut être trouver des personnes avec qui le faire : seul il risquerait de vite se décourager…

En écoutant le petit documentaire (« si on pense à quoique ce soit d’autre, on tombe !), nous avons évoqué ensemble la concentration, non comme une qualité à développer, mais comme un plaisir, le plaisir d’être à fond dans ce qu’on fait, et de ne penser à rien d’autre…

Je crois que c’est cette vidéo qu’il lui a donné l’envie de ressortir son skate board.

Et quelques temps après, il m’a parlé spontanément, de son sentiment d’avoir enfin (re)découvert quelque chose qu’il avait perdu ces derniers années (adolescence ?), une faculté de ne pas penser et de se sentir bien. Ce dont il parlait ça ressemblait à de la joie et de la plénitude. Et il m’a même demandé si je pensais ressentir la même chose en faisant du yoga ! (Sympa cette curiosité pour l’autre !)

Cela m’a fait penser à ce dont parlait Cocostick : « faciliter leur ouverture d'esprit au dialogue »
Et également ce dont me parlait quelqu’un d’autre : « le bonheur que l'on ressent par exemple lorsque l'on accomplie quelque chose, c'est juste le mental qui pour un court moment s'arrête et nous donne accès au "bonheur" »...

Cela m’a rappelé des notions de spiritualité (sans doute toujours mes livres de Desjardins !) :

Quand je pense, je ne suis pas. Quand je suis, je ne pense pas…
… La joie est dans l’être.


Ce mois-ci nous avons discuté également des films de science-fiction qu’il avait vus, aimés ou pas… ainsi que d’autres films qui selon lui étaient porteur d’un « message ».

Je vous fais part de la liste très bientôt… :bye:
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par micka » 27 oct. 2013, 22:28

ava a écrit :Salut Micka. :)
Il est beau ton nouvel avatar! (On ne voyait pas le lac avant) :cool: :froid: cold :D
Thank you! :)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 28 oct. 2013, 19:42

Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien…
(Suite du petit compte-rendu...)

Voici une liste de films de science-fiction :
(vus par mon fils…)
(Le classement est un peu artificiel, car beaucoup de thèmes sont traités simultanément dans un même film…)

Autres mondes, autres philosophies, autres sociétés, autres espèces vivantes :
Avatar (il a adoré ce film)
Star Wars
District 9

Mondes virtuels, voyage dans le temps
Inception
Matrix
Total Recall (1990)
Total Recall (2012)
Dark City
eXistenZ
L’armée des 12 singes

Les humains, les robots, les clones, la société… les émotions, les sentiments…
Equilibrium
The Island
I, robot
Blade Runner
Natural City (film sud-coréen de 2003, un peu inspiré par Blade Runner ?)
Le 5ème élément

Mr Nobody (Il s’est laissé prendre, mais n’a pas trop aimé : triste, toutes ces vies «râtées» et avortées …?)

Cloud Atlas (profitant des vacances, nous allons bientôt le regarder ensemble, double joie !)
film cité par MuadDib, merci !

Et merci à tous… :)
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par apatride » 29 oct. 2013, 12:01

Il a du goût, ton petit.

"Cloud Atlas" est fantastique. Tous les films des Wachowski sans exception, d'ailleurs. Tu peux aussi lui recommander "Speed Racer", sous des allures de film acidulé pour gosses, est un très beau film initiatique.

Je te recommande aussi vivement "Gravity" de Alfonso Cuaron, sorti tout récemment au cinéma, ainsi que son précédent film "Les fils de l'homme".
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 29 oct. 2013, 16:04

Il a du goût, ton petit.
Merci (pour lui) ! :D

Et merci Apatride pour tes conseils supplémentaires, je sens qu’on va se régaler ! :smile:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 29 oct. 2013, 16:29

Vous n'auriez pas croisé MuadDib dans les couloirs du forum?
je ne le trouve pas... :sad:

:bye:
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 30 oct. 2013, 19:30

C'est vrai qu'Avatar est un très beau film.
A ta liste j'ajouterais "la ligne verte".
C'est vrai que Gravity est assez unique en son genre, mais on ne parle que de lui alors que ce serait dommage de passer à coté de snowpiercer...
Om
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par apatride » 31 oct. 2013, 11:03

Snowpiercer à fond ! mais aussi les autres films de Bong Joon Ho : Memories of Murder, The Host, Mother.
Mais on sort un peu du sujet :wink: (quoique)
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 31 oct. 2013, 11:29

Merci Lorkan, merci Apatride :)

C’est vrai Lorkan, j’allais passer à côté de Snowpiercer alors qu’en fait les critiques sont très bonnes. :)

« … le train qui circule sur les mêmes rails à la vitesse de l'éclair peut se voir comme une manifestation de l'absurdité de la condition humaine. (…)Plus on progresse, plus l'univers devient coloré, confirmant l'idée que l'on avance des ténèbres vers la lumière… » (R. Le Vern lci.tf1.fr)
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 01 nov. 2013, 23:34

Pour les jeunes, une petite histoire : :)

La confiance
Arrivé là je raconterai une petite histoire, ou plutôt une interminable histoire, dont le début suffira à notre propos. Elle est d’origine musulmane et concerne sinon un sage (the sage) du moins un homme sage (the wise man).
Dans un village pauvre mais non misérable comme il en a existé et comme il en existe toujours dans l’Asie, un brave paysan trouva un matin une jument qui broutait l’herbe de son jardin. Enquête faite, aucune jument n’avait été perdue dans les villages des alentours, personne ne réclamait celle-ci, elle était vraiment un don du Ciel. Comme il s’agissait d’une fort belle bête, jeune, saine et robuste, tous les fermiers du coin vinrent congratuler (et jalouser) l’heureux propriétaire : « Ah ! Comme Allah – gloire à Lui, le Miséricordieux, le Compatissant – doit t’aimer, comme tu dois être méritant, pour qu’il te bénisse et te favorise ainsi. »
Notre ami se contenta de répondre seulement : « Hé, hé », en hochant la tête et en faisant un geste évasif de la main. Mais il donna son âne unique à un saint fakir errant qui passait justement par ici ce jour-là.
Une semaine plus tard, un beau matin (ou un triste matin), plus de jument. Celle-ci avait réussi à se sauver pendant la nuit et toutes les recherches furent vaines. On ne retrouva nulle part la magnifique bête. Les villageois pleins de commisération (ou de méchante joie) vinrent se lamenter pour le compte de notre paysan. « Comme Allah – gloire à Lui, le Miséricordieux, le Compatissant – est cruel avec toi : tu n’as même plus ton âne. Toi et ton grand fils allez trimer comme des bêtes de somme. » Mais notre ami se contenta de répondre seulement : « Hé, hé », en hochant la tête et en faisant un geste évasif de la main. Et lui et son fils portèrent leurs fardeaux sur le dos.
(Je résume un peu :pc: fatigant... )
Après huit jours, un beau matin, non seulement la jument était revenue mais elle avait ramené son poulain, un jeune mâle plein de santé qui gambade et rue autour de sa mère. (…)
« Comme Allah ! … » (…)
« Hé, hé » (…)
Puis le fils se blesse gravement en dressant le fougueux poulain….
« Comme Allah ! … » (…)
« Hé, hé » (…)
Puis une guerre est déclarée, les jeunes gens valides sont mobilisés. Mais le fils blessé est exempté…
« Comme Allah ! … » (…)
« Hé, hé » (…)

Cette fort instructive histoire peut durer toute la nuit et je m’en tiendrai là. Elle nous montre deux choses. La première est que le paysan aurait pu, bien inutilement, être emporté par ses émotions de semaine en semaine et passer de la joie à la tristesse, comme tout le monde le fait tout le temps. La seconde est que nous ne savons pas ce qui concourt à notre bien et ce qui concourt à notre mal. Cette connaissance demande une vue à longue portée du mécanisme des causes et des effets, domaine dans lequel l’être humain ordinaire est aussi myope qu’une taupe.

Livre « Les chemins de la sagesse » d’Arnaud Desjardins
:bye:
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 13 nov. 2013, 13:00

Lorkan a écrit :MuaDib n'intervient plus…
Moi, j’espère bien qu’il va revenir ! :)
Peut être le « MuadDib nouveau » pour fin novembre ?!
Le temps de fermenter un peu, ou que le papillon sorte de la chrysalide !
Mais s’il revient faudra que nous soyons gentils avec lui :ange: ... parce que, quand on est authentique, on a l’impression de prendre encore plus de « risque »…
(Bon c'est sur, interdiction de parler de complot !!!)
Et s'il revenait sous un autre « réincarno-pseudo », ce serait rigolo ! :espion: :twisted:

:bye:
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3818
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par lorkan739 » 13 nov. 2013, 14:18

C'est tout le mal que je lui souhaite...
Om
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Comment parler aux jeunes de spiritualité mine de rien

Message par ava: » 15 nov. 2013, 15:29

Le 26/03/2012, Sami a écrit :(…) chez autrui, qui ne cherche rien, qui vit évanoui dans sa bulle, comment lui donner un peu de notre richesse - serait ce un devoir de conscience que de planter des graines de super-conscience dans le subconscient des autres ?
Et pour en planter, il serait bien de savoir où nous en sommes, en conscience !
Le 25/03/2012, Denis a écrit :Pourquoi le Yoga ?
Il semble que l'homme dans sa trajectoire à un moment souhaite comprendre un peu mieux le fonctionnement de son existence, l'aiguillon de sa disparition inéluctable le pousse à s'interroger sur son existence et son devenir.
Il est évident que si quelque chose perdure après la mort, cette chose est déjà là, car la mort nous prendra beaucoup et nous donnera rien en échange.
Alors comment faire pour trouver dans ce corps, dans nos pensées, dans nos énergies, dans notre esprit, là, ici et maintenant quelque chose en nous qui pourrait continuer ?
Il est aussi évident que l'aspect "personnel", "individuel" que je pense être ne subsistera pas après cette existence, il me faut alors trouver cet "universel" élément qui échappe au temps et à l'espace.
En anéantissant l'individuel dans l'universel voilà que je dépasse ma propre mort et de ce fait ne la craint plus, je dépasse ma condition d’être enchainé et me libère du poids lié inéluctablement aux souffrances à venir...
Alors la voie du Yoga se profile comme un chemin possible qui me permettra de transcender ce que je suis vers l'universel.
(…)
"Le Yoga est trouver l'universel en nous et y anéantir l'individuel illusoire."
C'est trouver l'arrêt du mental dans un temps et un espace abolis.
Photo : Enfant de la caste des Brahmanes (source Wikipedia)
Jeune, à qui on a parlé de spiritualité depuis toujours ?... On dirait que ça donne le sourire ! :D
Fichiers joints
Brahmin_boy_ritual wikipedia.jpg
Brahmin_boy_ritual wikipedia.jpg (73.92 Kio) Vu 13729 fois
Répondre