prononciation de l'anusvara dans les bija mantra

Tantrisme ...
Un mot usité de partout, mis à toutes les sauces. Venez nous parler de vos expériences et idées sur cette voie.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
prajnaPat
Messages : 732
Enregistré le : 21 oct. 2008, 21:17

prononciation de l'anusvara dans les bija mantra

Message par prajnaPat » 17 août 2018, 14:29

Il y a une section sur les bija mantra dans le site dont je viens de parler (ici : http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... f=6&t=4087 )

L'auteur écrit quelque chose d'intéressant je trouve à propos des bijas, c'est que si on termine la prononciation d'un bija en fermant la bouche, cela empêche la vibration du mantra de monter jusqu'au sommet de la tête. Du coup, il écrit les bijas non pas avec un anusvara (ṃ) (il faut fermer la bouche pour obtenir un m) mais avec un anunāsika, qui se prononce plutôt "ng" (dans ce cas la nasalisation se fait plutôt en montant la langue vers la palais) et ne nécessite pas de fermer la bouche. L'anunāsika est le symbole qu'on trouve sur le pranava Om, aussi appelé candra bindu (le point et le croissant de lune). Il en parle par exemple ici (suggestions : point 1)

https://www.sanskrit-trikashaivism.com/ ... s-hrim/476

Dans certains livres, on trouve les bijas écrits comme "aing" "shring" au lieu de aim shrim par exemple, je me demandais d'où venait cette différence... c'est vrai que l'anusvara concentre la vibration dans ajna, c'est assez facile à ressentir au niveau physique. Cela dit, je n'irais pas jusqu'à dire que l'énergie ne peut pas monter jusqu'au sommet de la tête si on prononce m, disons qu'elle va plus vers ajna...
Vous en pensez quoi ?

J'ai trouve une discussion sur la différence entre anusvara et anunāsika. Apparemment, l'anusvara est plutôt une nasalisation qui suit une voyelle (comme le 1er a dans saṃhita ou saṃskara) alors que l'anunāsika est plutôt une nasalisation qui précède une consonne. Bon si l'anunāsika est final, c'est un peu bizarre du coup...
https://www.quora.com/What-is-the-core- ... consonants
l'Immensité
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13477
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: prononciation de l'anusvara dans les bija mantra

Message par Denis » 19 août 2018, 19:16

Une belle question !
Je trouve que finalement il n'y a pas beaucoup de différence...
Il y a aussi des mantras, comme OM NAMAHA SHIVAYA qui finisse nettement sur un Ya sec...
Et pourtant on monte bien haut avec...
Le Hum du OM me va bien quand même, mais si tu trouves des choses, je suis à l'écoute !
Merci
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
prajnaPat
Messages : 732
Enregistré le : 21 oct. 2008, 21:17

Re: prononciation de l'anusvara dans les bija mantra

Message par prajnaPat » 19 août 2018, 21:34

Merci pour ta réponse :)
Denis a écrit :Il y a aussi des mantras, comme OM NAMAHA SHIVAYA qui finisse nettement sur un Ya sec...
Et pourtant on monte bien haut avec...
Oui, c'est vrai, maintenant que tu le dis, je n'avais jamais remarqué.
Denis a écrit :mais si tu trouves des choses, je suis à l'écoute !
Merci
Ben, en fait, si tu mets l'arrière de la langue en contact avec le palais et que tu fais un son en gardant la bouche légèrement ouverte (ça donnera quelque chose comme nnnggg) je trouve que la vibration (physique je veux dire) monte directement vers la fontanelle. Sinon, je n'en sais pas plus :oops:
l'Immensité
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 348
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: prononciation de l'anusvara dans les bija mantra

Message par Yo-ho » 20 août 2018, 09:03

Vous ne vous en souvenez peut-être plus, mais vous l'avez appris :
Quand on récite les mantra en version tantrique on remplace certaines nasalisations par ng, style :
"Hung" "Hang" "Aing" "kling" Shring" etc
Il est dit que l'on y met plus de puissance, peut-être en rapport avec la montée de l'énergie en puissance, au niveau articulé on ressent la stimulation d'udhana, comme un ashvini mudra de la gorge - Avec la nasalisation on ressent davantage une profonde diffusion et dissolution qui s'étire vers l'infini. La recherche et l'intention ne sont pas les mêmes. A pratiquer et à observer.
Avatar du membre
prajnaPat
Messages : 732
Enregistré le : 21 oct. 2008, 21:17

Re: prononciation de l'anusvara dans les bija mantra

Message par prajnaPat » 20 août 2018, 17:23

Yo-ho a écrit :Vous ne vous en souvenez peut-être plus, mais vous l'avez appris :
Ca ne me dit rien... J'ai déjà vu des mantra écrits avec ng à la fin dans des livres, mais pour l''explication, je ne crois pas en avoir entendu parler... Image

Yo-ho a écrit :Quand on récite les mantra en version tantrique on remplace certaines nasalisations par ng, style :
"Hung" "Hang" "Aing" "kling" Shring" etc
Il me semblait que ces bijas étaient déjà tous d'origine tantriques à la base. Du coup, la prononciation se terminant par ng est peut-être la version originelle... qui se serait "édulcorée" en s'incorporant dans un l'hindouisme plus "grand public" (par exemple un mantra comme Oṃ gaṃ gaṇapataye namaḥ est très courant je crois). Bon, difficile à dire...

Yo-ho a écrit :Il est dit que l'on y met plus de puissance, peut-être en rapport avec la montée de l'énergie en puissance, au niveau articulé on ressent la stimulation d'udhana, comme un ashvini mudra de la gorge
Oui, le resserrement de la gorge se fait bien sentir, je n'avais pas remarqué, merci ! :)
C'est puissant ce truc quand même :shock:

Yo-ho a écrit :A pratiquer et à observer.
Oui, je crois que c'est ce qu'il faut faire...
Après je pense qu'il faut arriver à retrouver les effets de cette prononciation également lors de la répétition mentale...
l'Immensité
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 348
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: prononciation de l'anusvara dans les bija mantra

Message par Yo-ho » 21 août 2018, 11:55

En fait la tradition yoguique est bien antérieure au tantrisme. Disons pour simplifier que le tantrisme est plus adapté à la vie tourmentée de l'homme du Kali yuga.
Le yogi cherche le vide, le tantrika cherche la pleinitude, c'est selon son etat d'être, on peut pratiquer les deux, mais pas en même temps, le vide et le plein : )
Ceci étant dit au delà du vide et du plein, c'est la connexion à l'Atman qui est recherchée.
C'est pourquoi il n'y à pas lieu de s'attacher ni au vide ni au plein, mais plutôt de suivre ses intuitions, d'être à l'écoute, d'observer les moments où la connexion s'établit en nous... La grande puissance se trouve dans ces moments de paix indicible ou l'on est en pleine conscience, tous les textes, tous les enseignements des grands maîtres, ne parlent que de cela)...
Répondre