l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Tantrisme ...
Un mot usité de partout, mis à toutes les sauces. Venez nous parler de vos expériences et idées sur cette voie.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 17 févr. 2015, 19:02

"Devi dit – Grand Seigneur, j’ai des questions au sujet des
caractéristiques de Kula, du Soi, et de la conscience maîtresse. Soit
auspicieux, O Sankara Nath !

Bhairava dit – Ecoute avec un esprit concentré, les caractéristiques
de Kula. Où est l’esprit, sont aussi les sens, les objets des sens et
le corps – ils sont pénétrés par notre propre énergie, notre propre
incarnation, et les cinq éléments.

Il est dit que le lieu de la méditation intérieure consiste en une
intuition claire du Pinda. Tout procède des lettres de l’alphabet, et
tout ceci se résume au vide.

Très chère ! Au sein du Pinda, il existe un chakkra fait de cinq
pétales, seize pétales, 64 pétales, le magnifique lotus aux cent
pétales et le beau lotus aux milles pétales, et au-delà, un lotus très
brillant aux dix millions de pétales. Au-delà, un lotus aux trente
millions de pétales, avec chaque péricarpe semblable à une flamme.
Au-delà, réside un lotus de la totalité, éternel, indivisé,
indépendant, stable, indestructible. Par sa volonté, il cause création
et dissolution. L’animé et l’inanimé sont dissouts dans ce linga.

C’est une sphère incluant tout, constante, sans interruptions. Il doit
être compris que celui qui l’ignore demeure enchaîné, et que celui qui
la comprend, est libéré. Elle est dépourvue de mental et d’absence de
mental, libre de méditation et de concentration. Clairement, elle
dispense tout, elle est éternelle, comme la fleur atasi, l’essence
divine qui possède couleurs et qui est sans couleurs, atteinte
seulement par la connaissance sacrée, à travers la lignée de
transmission.

Devi, les caractéristiques de la Kula ont été décrites – ce lingam qui
n’est pas fait de bois, de pierre, d’argile, de joyaux, de bronze,
d’or, de fer, de cuivre, de cristal, d’étain, de zinc – qui fait
bourgeonner diverses fleurs rouges, est adoré par tous les mondes.

Devi, on ne doit pas être concerné par les 18 philosophies des mondes,
comme l’adhyatmika, et autres. Mahadevi, ces sortes de préoccupations
font d’un être humain un animal, dépourvu de connaissances. Tous les
êtres sur la voie de la connaissance divine ne doivent pas s’associer
aux ignorants, ceux qui cheminent sur des impasses, dépourvue de la
connaissance de Kula.

Brahma, tous les dieux et démons, les saints, les esprits de la
nature, les musiciens célestes, les accomplis, les plantes, arbres,
insectes, planètes, constellations, étoiles et tout le reste, tout ce
qui réside dans le cosmos, fixes ou mobiles, les éléments, tout est
manifesté du centre du Bindu.

Ce lingam, cause de création et de dissolution, adoré par les
accomplis (siddha), éclairé par sa propre lumière, pure, éternelle,
que l’on ne peut mesurer, est comme une flamme du feu final, éclairant
le ciel. Celui qui perçoit et connait ce lingam dispensateur de
bénédictions, est libéré.

Ce lingam est éternellement érigé, lingam de diamant, il ne peut être
détruit par le feu, les glissements de terrain ou une tempête.

Devi, un Kaulika doit adorer cela pour atteindre l’accomplissement
désiré, en employant des fleurs mentales, des encens doux et parfumés,
etc.

La première des fleur est la non-violence, la seconde est le contrôle
des sens, la troisième, la générosité, la quatrième, la bonne
disposition, la cinquième, la compassion, et la sixième, la libération
de toute cruauté. La septième fleur est la méditation, et la huitième,
la connaissance sacrée. Comprenant ces règles concernant l’emploi des
fleurs, ainsi doit on adorer ce lingam en esprit.

En adorant le lingam dans le corps, on atteint la libération et la
joie. Devi, c’est ce lingam qui donne les accomplissements, il demeure
dans le corps, ferme et puissant. Celui qui médite sur ce lingam
d’esprit, atteint la connaissance du Soi.

Ainsi, O Devi, sont déclarées les caractéristiques du lingam du corps
du Kaulika. Tous les lingams extérieurs doivent être abandonnés, comme
ceux faits de pierre, de bois ou d’argiles. La voie ordinaire est
dépourvue de succès et de libération.

La signification intérieure de cet enseignement, placé dans le corps,
appartient aux Kula Agama. Quiconque en comprend le sens en plaçant un
lingam en dehors de lui-même, entre dans l’arène des animaux.

Devi, la signification profonde de cette connaissance t’a été
déclarée. On ne doit pas la donner à ceux qui n’ont pas de dévotion,
mais seulement aux personnes dévouées."

Kaulajnananirnaya Tantra - attribué à Matsyendranatha
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 17 févr. 2015, 19:14

"Akashaya Tarkalingam Pataloka me Bathukeshwara, Mrityuloka me Mahakalanam, Sarvalingam Namostute"

"Au ciel vide, est présent le Lingam du passeur, dans les infra-mondes Bhatukeshwara (Bhairava), dans le monde soumis à la mort Mahakala, je salue la totalité des Lingam."

Prière Natha
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par amandine » 18 févr. 2015, 10:02

bonjour Morgan :)
merci
qu'est ce que c'est le Pinda dont il est question au début?
il est question de l'intuition claire du Pinda, et du sein du Pinda.
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 18 févr. 2015, 11:15

Salut Amandine,

Je ne sais pas exactement.
On traduit pinda par sphère, ou globe. Dans les soins ayurvédiques, pindaswedana veut dire sudation à l'aide d'un pochon rempli.
Je crois que Pinda fait référence ici à des enveloppes du corps subtil.
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 20 févr. 2015, 23:55

Merci Morgan pour ce beau texte :)

Bien que,
« Tous les lingams extérieurs doivent être abandonnés, comme
ceux faits de pierre, de bois ou d’argiles.»


je me pose une question sur les lingam extérieurs :

qu’est ce que symbolisent le point (souvent rouge) et les 3 lignes (souvent blanches)?

Je pense au Bindu, et pour les 3 lignes à "bhur bhuvah svah" du Gayatri Mantra (parce que je viens de le découvrir !) mais il y a bien d’autres "triades"…?


Dans cette photo le point est blanc mais je l’ai choisie pour la fleur rouge :
« Devi, les caractéristiques de la Kula ont été décrites – ce lingam qui
n’est pas fait de bois, de pierre, d’argile, de joyaux, de bronze,
d’or, de fer, de cuivre, de cristal, d’étain, de zinc – qui fait
bourgeonner diverses fleurs rouges
, est adoré par tous les mondes.»
Fichiers joints
Shiva_Lingam_at_Shilparamam_Jaatara_640px.jpg
Shiva_Lingam_at_Shilparamam_Jaatara_640px.jpg (52.85 Kio) Vu 3766 fois
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 21 févr. 2015, 00:11

:)
pas de soucis ava, je ne suis pas un ayatollah!

Les trois lignes symbolisent les trois mondes, c'est çà. Et le point au milieu le bindu, la transcendance. Victoire sur les trois mondes, souveraineté sur les trois mondes, trilokanatha.

Les trois mondes : la danse
Le point : la transe sans danse

bon celle là c'était perso sur le moment...
lol

Quand le tilaka est rouge (poudre de kum kum , sindoor), c'est relié à shakti. On pourrait dire, la shakti qui traverse les trois mondes?

C'est aussi le troisième oeil quand les trois traits sont tracés sur le front. Vision donc de ce qu'il y a au delà des trois mondes, ce qui fait le lien entre eux. Le soi.

Après, tu peux la faire avec toutes les triades que tu veux je pense...Je sais pas si çà avancera à quelque chose...Comprendre les trois mondes et ce qui les transcende, c'est déjà comprendre une partie du shivaïsme.

Moi avec mes références toutes judéo-chrétiennes, je comprends les trois mondes comme l'enfer, le monde (purgatoire?), et le paradis.
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 21 févr. 2015, 00:22

Image
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 21 févr. 2015, 01:04

Merci beaucoup !

Peint sur le corps :
"En adorant le lingam dans le corps, on atteint la libération et la
joie. Devi, c’est ce lingam qui donne les accomplissements, il demeure
dans le corps, ferme et puissant. Celui qui médite sur ce lingam
d’esprit, atteint la connaissance du Soi."


image rapetissée :)
Fichiers joints
Sadhu_Vârânasi.jpg
Sadhu_Vârânasi.jpg (32.49 Kio) Vu 3745 fois
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 21 févr. 2015, 01:11

(Si tu n'en as pas trop marre de mes questions, bientôt d'autres sur AIM le but et la grammaire "universelle"...!) :D
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 21 févr. 2015, 01:14

pas de problèmes!
le sadhu sur la photo est quelqu'un de très cultivé, demande lui :) hihi
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 21 févr. 2015, 01:29

D'accord ! et je comparerai les réponses :wink:
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par amandine » 21 févr. 2015, 10:50

salut Ava, salut Morgan :)
Morgan a écrit :Après, tu peux la faire avec toutes les triades que tu veux je pense...Je sais pas si çà avancera à quelque chose...Comprendre les trois mondes et ce qui les transcende, c'est déjà comprendre une partie du shivaïsme.
on parle classiquement dans l'"hindouisme "de 7 mondes, pourtant non?
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 21 févr. 2015, 11:01

7 paradis et 7 enfers dit-on.
Selon ce que l'on regarde.
Si l'on regarde les habitants des mondes, on peut dire qu'il y a le monde des dieux, des siddhas, des ancêtres, des hommes, des naga, des asura, rakshasha, etc...Sans compter les mondes supérieurs comme Vaikuntha, le paradis de Vishnu où les dévots vont...Etc. Il y a "plusieurs" paradis et enfer, plusieurs "terres".
Chaque monde dans ce cas représente un état de la conscience. Un niveau vibratoire particulier.

Il est dit que le jyotirlingam, la forme sous laquelle Shiva s'est présenté à Brahma et à Vishnu, traverse tous les mondes verticalement, à l'infini, il descends plus loin que le plus bas des enfers et monte plus haut que le plus haut des paradis.
La conscience s'expérimente dans les mondes, mais reste la conscience.

Le chiffre trois renvoie aux trois cités, Tripura. On dit qu'un architecte asura (mayasura) bâtit trois cités, de fer, d'argent et d'or et que les démons gouvernèrent pendant un temps l'univers entier à partir de ces cités, que Shiva détruisit.

Les cités sont des mandala dans l'esprit. Des économies psychiques particulières, des schémas de fonctionnement dans laquelle la conscience se vit elle même. Lorsque celles-ci sont investies par des asuras, cela signifie que l'individu est soumis au règne de tamas et/ou raja. L'usurpateur égoïque se vit maître de son propre univers et réduit en esclavage ses "habitants". C'est alors que Dieu rappelle tout le monde à l'ordre cosmique. :)
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 21 févr. 2015, 11:24

Morgan a écrit :C'est aussi le troisième oeil quand les trois traits sont tracés sur le front. Vision donc de ce qu'il y a au delà des trois mondes, ce qui fait le lien entre eux. Le soi.
C est quoi les trois mondes Morgan?

Le 3 oiel ouvert m'a montrer Prakiti (conscientisé c'est un éclair "charpente" du monde), le manifesté (dans toute sa subtilité) et la conscience (le vide). C'est ça les trois mondes? Du coup Dieu (le soi) c'est révelé, (pas montré). ?
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 21 févr. 2015, 11:28

C est quoi les trois mondes Morgan?

Le 3 oiel ouvert m'a montrer Prakiti (conscientisé c'est un éclair "charpente" du monde), le manifesté (dans toute sa subtilité) et la conscience (le vide). C'est ça les trois mondes? Du coup Dieu (le soi) c'est révelé, (pas montré). ?
Hum, je pense que tu as eu une vision structurelle.
C'est à dire le fait de voir la conscience, sa manifestation, et le lien qui unit les deux. C'est effectivement ce que montre l'ouverture du 3ième oeil. Le dernier voile dit-on avant l'état d'éveil. Au delà, il n'y a plus de distinctions entre ce qui voit, ce qui est vu, et l'identité est parfaite entre les deux. Là, on parle de Satya Loka, le "monde de la vérité".
Plus sobrement, en fonction de la géographie indienne, le troisième oeil correspond à Kashi, la lumineuse (ville de bénarès), et sahasrara au Kailash, la cime de la montagne céleste. Shiva passe son temps ici ou là avec son épouse. :)
Kailash est le paradis des dévots de Shiva, les shaiva.

Quand on parle des trois mondes, on parle plus des différents états vibratoires de l'âme, et de son rapprochement ou éloignement par rapport à la source. En enfer, on est loin de Dieu, et l'oint de Dieu sauve les âmes. Au purgatoire, dans le monde, un brasier est allumé où les âmes se purifient, au paradis, l'âme connaît plaisirs subtils, elle est imbibée de prana et se vit proche de Dieu. C'est ce que j'en retiens.

Trois états liés à la proportion entre sattva, rajas, et tamas qui domine dans l'esprit.

On parle également de trois états de la conscience : veille, rêve et sommeil profond.
Et d'un état qui transcende les trois : Turiya.
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 21 févr. 2015, 11:54

(Il est possible d'être conscient de cela. La manifestation devient un amour, celui qu'on peu avoir pour les/son/ses enfants y ressemble. Elle devient précieuse, mais pas subit, simplement une joie, une fleur délicate que l'on ne veut toucher de peur de l'abimer.)
Elle est comme une bulle de savon qui contient tout, soi avec, l'essence même de l'amour :coeur:
Le regard en est la cause, la caresse, le toucher, le maintient, l'éternité. La tension juste qui permet au cerf volant de voler.

Juste une bulle de savon belle et fragile. Cette fragilité est la plus grande des forces. Comment détourner le regard.? Non, pour l'éternité :)

:coeur: :coeur: :coeur:
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 21 févr. 2015, 11:58

C’est magnifique ces liens entre la géographie, le corps, l’état vibratoire…
Ça induit un sentiment d’unité, qui va plus loin que la compréhension intellectuelle. :coeur2:

Et c’est merveilleux de vous lire. :) :coeur:
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 21 févr. 2015, 12:16

Voici le récit (version chrétienne) d'un voyageur qui a baroudé dans les trois mondes avec un poète bien connu (qui le laisse avec sa "belle" au paradis) :



Quelle est la couleur de ton âme, la texture de ton esprit, ce que tu vois et comprends de toi même et de l'univers qui t'entoure...Je te dirais dans quel monde tu vis...:)
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 21 févr. 2015, 14:13

Merci pour le bouquin Morgan. Je le commande :)


Je suis loin d'être poète mais bon ça viens du coeur.

C'est surement ça le tantrisme.


Par toi j'éprouverai l'amour.
Du plus bas des enfer au plus haut paradis.
Du plus mortel poison au plus doux des nectar.
Pour toi tout mon regard en toute circonstance.
Et dans ce purgatoire, des plus doux plaisirs aux plus grandes douleurs.
Je serai la pour toi, absorbé par ta danse.
A tout jamais là, dans ton feu, ta présence.
Du plus léger corps au plus dense d'entre eux.
Dans toute éternité ou le plus bref instant.
Eprouve moi Déesse.
Jusque dans l'ignorance, pouvoir te retrouver.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 21 févr. 2015, 14:21

beautifull
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 21 févr. 2015, 17:06

à Regard... Oui, c’est beau ! :)
Morgan a écrit :Voici le récit (version chrétienne) d'un voyageur qui a baroudé dans les trois mondes avec un poète bien connu (qui le laisse avec sa "belle" au paradis) :
http://www.amazon.fr/La-Divine-Com%C3%A. .. 2080712195
Merci ! :)
Gros morceau ! Il faut que je trouve un résumé…
Morgan a écrit :Quelle est la couleur de ton âme, la texture de ton esprit, ce que tu vois et comprends de toi même et de l'univers qui t'entoure...Je te dirais dans quel monde tu vis... :)
Pourquoi m’enfermes-Tu entre ces quatre murs ? (Réel !)
alors que je rêve de parcourir Ton corps infini,
je désire encore jouer avec Toi, Te découvrir,
et contempler Tes merveilles sans cesse renouvelées
de tous mes sens et de tout mon cœur…

Mais, il ne me reste plus que Tes yantra,
Tes lettres, mots, textes, dans toutes les langues,
fascinants, envoûtants, hypnotiques…
Laisse-moi toujours Te lire, Te penser, Te réfléchir,
et Te regarder par la fenêtre.
(Ne me prive pas d’internet,
ni de l’humour de Ggle Translate…)

Pourquoi ce VACARME assourdissant ? (Réel !)
Il rend la pensée si laborieuse, douloureuse.
Mais je réfléchis encore, tant pis si ma tête explose.
Qu’attends-Tu ???
Que je trouve la force de casser les murs ?

Ou…? … Que je cesse tous combats ?
Fermer les yeux, ne plus bouger, ne plus penser…
trouver la porte de sortie intérieure,
adorer « le lingam dans le corps »…
Mais ! je ne suis pas prête pour cela !



Voilà, c’était un peu de "la couleur de mon âme, la texture de mon esprit", un peu de ce que "je vois et comprends de moi même et de l'univers qui m'entoure..."

Alors… dis-moi dans quel monde je vis ?! :D
Fichiers joints
ShriYantra site tantra-fr 1.jpg
ShriYantra site tantra-fr 1.jpg (30.96 Kio) Vu 3558 fois
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 21 févr. 2015, 18:37

Qui est ce geôlier qui te retient captive dans ton propre monde?

Arrives-tu à combler tes désirs?

Est ce que tu te dis souvent "je ne peux pas, je ne peux pas", alors que tu voudrais?

De quoi sont faits les murs de ta "maison" (pour ne pas dire prison?) ? De souvenirs, de peurs? D'autorité qui réprime?

Il faut que j'en sache plus pour repérer où tu es. Mais c'est plutôt privé ces choses là :).
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 21 févr. 2015, 19:31

Merci beaucoup Morgan pour ta réponse généreuse et sensible :)

Le plus étonnant c’est que ce ne sont pas des métaphores, je vis réellement une situation enfermante physiquement, et suis réellement entourée de bruit !
Avec la peur de ne pas pouvoir faire face.
Je pense très peu au passé, sans regrets… ni à l’avenir (je manque d’imagination), mais je me demande comment m’en sortir, aujourd’hui.
Tout en me demandant si le but du jeu est vraiment que je m’en sorte physiquement… ou… ?
D’où cette notion de « porte de sortie intérieure »…

Mais même dans ma quête spirituelle je ne peux pas être libre… (mais qui est vraiment libre ?)

Ce qui me donne aussi à réfléchir, c’est quand vous dîtes sur le forum, que notre monde extérieur est le reflet de notre monde intérieur… ou bien, un peu différent : que ce que l’on vit est là pour nous pousser à certaines découvertes…
D’une certaine façon, je trouve ma vie assez instructive !
Et j’éprouve beaucoup de joie, chaque jour, à découvrir le monde de la spiritualité.
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 21 févr. 2015, 20:58

Merci ava: :)

Je ne sais se que c est d être enfermé ava:. Et suis émue par ton récit magnifique.
J ai parcouru la terre en toute liberté.
Pourtant, le plus beau des voyages, la plus belle aventure, au delà de tout rêves, je l ai vécu assi. En explorent mon âme.

La terre, le monde, est une femme ( je suis un homme). On peu subir tout ses tourment. Toutes ses peurs. Ou bien la rassurer en restant stable et droit sans perdre l émotion. Toujours present pour elle. Alors elle donnera tout ses plus beau joyaux.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 21 févr. 2015, 21:08

Merci beaucoup Regard :)
J ai parcouru la terre en toute liberté.
Pourtant, le plus beau des voyages, la plus belle aventure, au delà de tout rêves, je l ai vécu assi. En explorent mon âme.
Oui, je me dis souvent que peut-être la Vie m'invite à ce voyage... et que je résiste, me détourne, attendant une libération extérieure... :)
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 21 févr. 2015, 23:15

ava: a écrit :Oui, je me dis souvent que peut-être la Vie m'invite à ce voyage... et que je résiste, me détourne, attendant une libération extérieure...
L'un n'empêchera pas l'autre :)
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par ava: » 21 févr. 2015, 23:20

OUI ! :jump:
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par amandine » 22 févr. 2015, 13:27

Morgan a écrit :7 paradis et 7 enfers dit-on.
Selon ce que l'on regarde.
Si l'on regarde les habitants des mondes, on peut dire qu'il y a le monde des dieux, des siddhas, des ancêtres, des hommes, des naga, des asura, rakshasha, etc...Sans compter les mondes supérieurs comme Vaikuntha, le paradis de Vishnu où les dévots vont...Etc. Il y a "plusieurs" paradis et enfer, plusieurs "terres".
Chaque monde dans ce cas représente un état de la conscience. Un niveau vibratoire particulier.

Il est dit que le jyotirlingam, la forme sous laquelle Shiva s'est présenté à Brahma et à Vishnu, traverse tous les mondes verticalement, à l'infini, il descends plus loin que le plus bas des enfers et monte plus haut que le plus haut des paradis.
La conscience s'expérimente dans les mondes, mais reste la conscience.

Le chiffre trois renvoie aux trois cités, Tripura. On dit qu'un architecte asura (mayasura) bâtit trois cités, de fer, d'argent et d'or et que les démons gouvernèrent pendant un temps l'univers entier à partir de ces cités, que Shiva détruisit.

Les cités sont des mandala dans l'esprit. Des économies psychiques particulières, des schémas de fonctionnement dans laquelle la conscience se vit elle même. Lorsque celles-ci sont investies par des asuras, cela signifie que l'individu est soumis au règne de tamas et/ou raja. L'usurpateur égoïque se vit maître de son propre univers et réduit en esclavage ses "habitants". C'est alors que Dieu rappelle tout le monde à l'ordre cosmique. :)
salut,
merci de ta réponse tres interessante, Morgan.
tu parles du mythe de l'origine du linga, quand Shiva s'est révélé sous la forme du jyotirlingam, pour se présenter à Brahma et Vishnu, sous la forme d'une colonne de feu.
je raconte, pour ceux qui ne connaissent pas :
ils se sont alors tous les deux, Brahma et Vishnu, lancés le défi de trouver l'origine et la fin de cette colonne.
Vishnu a pris la forme du sanglier et plongé vers le bas à la recherche de la racine du linga, et Brahma prenant la forme de Hamsa, le cygne, s'est envolé à la recherche de l'origine, le sommet du linga.
au bout d'un moment, ils sont revenus bredouille, le linga étant infini , sans commencement, ni fin, mais Brahma ne voulant s'avouer vaincu, a alors menti, en prétendant avoir atteint le sommet de l'axe.
ce mensonge a déclenché la colère de Shiva, qui a alors décapité la cinquieme tête de Brahma, celle qui parle et qui a menti.
ce qui est quelquechose d'étonnant je trouve, que Brahma , tout de même pas un ptit dieu à la gomme, mente et se fasse décapiter l'une de ses 5 têtes.

tres interessant ce que tu dis sur les 3 cités. je n'ai jamais rien entendu sur ces trois cités d'or, d'argent et de fer. ça vient d'où?
désolée de faire dériver le sujet vers la mythologie, alors que le texte de départ n'allait pas dans ce sens. (je le dis au cas où tu aurais l'intention de ne rien laisser passer :rire: )
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 22 févr. 2015, 13:33

je n'ai jamais rien entendu sur ces trois cités d'or, d'argent et de fer. ça vient d'où?
Wikipédia est notre ami haha

http://en.wikipedia.org/wiki/Tripura_%28mythology%29

C'est dans la sadhana de Skanda qu'on s’aperçoit à un moment que les trois citées sont squattées par un asura...Ce qui est un vrai casse-tête...

Comment le chef du paradis peut-il être un démon? :schock: :schock: :schock:

En fait, chaque histoire et tous ses personnages concernent une unique entité.

Ainsi, Rama et Ravana, Skanda et Tarakasura, par exemple, sont les deux facettes d'une unique entité. Soi! L'un doit disparaitre pour laisser l'autre apparaitre, l'un éprouve l'autre, c'est ce qui justifie l'histoire elle même.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par hridaya » 22 févr. 2015, 17:52

salut Amandine,

3 cité ,3 granthi, 3 temps ,3 lieux ,sommeil profond, veille, etat de rêve,3 gunas.
7 mondes ,7 cakra, 5 en bas + ajna +sahashara, l'asura c'est l'ego,
dans chaque cakra l'asura se manifeste de manière différente et adopte une identité différente,chaque cakra correspond a un monde diffèrent al' intérieurs et a l’extérieur.
même chose pour le nidra ce qui explique que certains rencontre dans des mondes,des entités différentes.....
dit moi qui tu croise et je te dirai qui tu est...... :twisted:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par amandine » 22 févr. 2015, 20:20

hridaya a écrit :même chose pour le nidra ce qui explique que certains rencontre dans des mondes,des entités différentes.....
dit moi qui tu croise et je te dirai qui tu est....
dis moi qui tu croises et je te dirai où tu en es là , pour le moment ..
selon nos énergies et où l'on en est, ça bouge, hein (et heureusement)

merci de vos explications et du lien vers Tripura .
c'est tres interessant! :)
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par hridaya » 22 févr. 2015, 20:42

:D :wink:

va voir du coté des Lokas et leurs explications, mythes
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 22 févr. 2015, 21:03

Morgan: Comment le chef du paradis peut-il être un démon? :schock: :schock: :schock:


J ai pas était lire l'histoire. Mais pour moi cette phrase est évidente.
Nous sommes, entre le paradis et l'enfer, dans la dualité, division, jugement. Si tu es au paradis tu peu toujours retomber.
Il est clair que le nirvana ou samadhi ou royaume ne sont pas le paradis mais autre chose.

J ai survolé un bouquin génial qui s'appel "le mariage du ciel est de l'enfer". A lire.

Qui ne voit pas l'enfer dans le paradis n'est pas arrivé.
J'ai lu une phrase ici sur le forum. Un truc comme: Enlever moi tout ses anges qui me cachent dieu.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 22 févr. 2015, 21:18

Comment le chef du paradis peut-il être un démon?
Je pense que ce sont quand les archétypes de la conscience sont mis au service du "mal" et centrés autour d'un délire de toute-puissance, manipulés en quelques sortes.

En gros, une sorte de "je suis Dieu et je vous emmerde, c'est moi qui commande".

Parfois, çà peut marcher, mais à quel prix!

L'issue est fatale. Et bien heureusement ! :)
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 22 févr. 2015, 21:23

D' ou l'explication de Brahma qui ment et se fait couper la tête par Vishnu,
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 22 févr. 2015, 21:37

Heu non.

Brahma n'est pas un asura. Les asura forment une partie de ses descendants. On dit qu'ils sont les fils de Kashyapa Rishi (lui même fils de Brahma), qu'il a eu avec Diti (une traduction proposé de Diti est "divisé"). Les devas sont les enfants qu'il a eu avec Aditi (illimité). Devas et asuras sont donc demi-frères.

Quand on parle de Brahma, on se situe avant la distinction deva/asura.

Mais on a dit de lui qu'il est orgueilleux parfois, c'est vrai. Pourquoi a-t-il menti? Je ne sais pas...

Ca ne fait pas de Brahma un usurpateur!

Par ailleurs, c'est Shiva en tant que Bhairava qui tranche la tête de Brahma, pas Vishnu.

Brahma a payé le prix de son mensonge : il n'a qu'un seul temple en Inde, à Pushkar.

Shiva a payé le prix de son crime : il est devenu mendiant et kapalin (le crâne de Brahma comme bol à aumône).
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 22 févr. 2015, 21:52

Certains gnostiques chrétiens voyaient dans le Dieu créateur un usurpateur du Dieu absolu, a-cosmique, on peut dire...
Je pense que c'est une vision extrémiste avec du recul.
Le monde est une prison que lorsqu'il est dominé par l'ennemi! Ce qui arrive...

Le miracle du sanatan dharma, c'est qu'il finit toujours par maintenir l'unité de toute chose, quelques soient les mésaventures mythologiques et leur innombrables interprétations...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par lorkan739 » 22 févr. 2015, 23:40

Il est possible d'être conscient de cela. La manifestation devient un amour, celui qu'on peu avoir pour les/son/ses enfants y ressemble. Elle devient précieuse, mais pas subit, simplement une joie, une fleur délicate que l'on ne veut toucher de peur de l'abimer.)
Elle est comme une bulle de savon qui contient tout, soi avec, l'essence même de l'amour   
Le regard en est la cause, la caresse, le toucher, le maintient, l'éternité. La tension juste qui permet au cerf volant de voler. 

Juste une bulle de savon belle et fragile. Cette fragilité est la plus grande des forces. Comment détourner le regard.? Non, pour l'éternité   
Gloire à Celui dont la grandeur est indivise, à Celui qui suscite en son cœur l'univers entier, de la terre à l'éternel Siva, et qui par des combinaisons variées déploie les jeux infiniment divers des émanations et résorptions, gloire à cet unique Siva le Tout-Vibrant qui n'a d'autre support que Lui-même. 

La trame des efforts étant mise en pièces, l'ambroisie flue de l'océan de la Conscience qui, bien qu'elle vibre à l'intérieur de toute chose, est scellée par un grand sceau ; gloire au héros qui après avoir totalement soulevé le sceau par des moyens appropriés, jouit de l'ouverture interne, source de parfaite plénitude. Gloire à lui. ce héros maître de l'énergie. 

Celui qui perçoit l'univers comme un amas d 'écume en plein océan ambrosiaque de la conscience, c'est lui, en Vérité, l' unique Shiva. 

- Ksemaraja -
Om
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 23 févr. 2015, 14:53

:gifle:


Un silence, une paix sans commentaires. Je suis dehors, dehors il vente a tout rompre, la pluie gifle, à mon appel l' aigle arrive. Mais c'est si loin, je l'oublis presque, un calme une paix sans nom. Le bruit de fond, l'onde à la surface m'effleure, comme une caresse discrète, douce. La pluie qui gifle, le froid humide, le vent, tout ça me berce. Et l'aigle se pose, sur le gant, puis le sol. Tout ça est loin. L'oiseau est là, mais pas vraiment. L oiseau est là, enfin vraiment.Tout ça est là, comme un embrun.
D'autres jours, innombrables, je pesté, quel sale temps, %ù!§:/, et j avais froid...
Quelques autres fois, cela gagner d'intensité, cela gagner de lumière, cela gagner de présence. Comme plus vrai, comme plus beau...
Maintenant rien.
Le silence profond, insondable, unique.
Dehors il fait tempête. Je l'oublie presque. Une berceuse.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par lorkan739 » 27 févr. 2015, 00:13

" LA LEGENDE IMMEMORIALE DU DIEU SHIVA "
LE SHIVA-PURÂNA
traduit du sanskrit
présenté et annoté par Tara Michël.
Connaissance de l'Orient
Collection UNESCO d'oeuvres représentatives
GALLIMARD. Série Indienne. 1991


Chapitre premier : l'Eloge de la geste de Shiva.

10. Ô sage, il n'y a rien de tel que le Shiva-purâna pour
la purification de l'esprit surtout dans l'âge des ténèbres.
12. Ce Shiva-purâna est le plus élevé et le plus sublime
de tous les anciens recueils. Il manifeste la nature même de shiva,
et, par conséquent, il doit être révéré et compris dans l'existence humaine.
13. En le lisant et en l'écoutant réciter, l'homme est touché par la grâce
et il atteint le monde de Shiva.
16. Ô sage, celui qui écoute le Shiva-purâna cesse d'être un humain,
il devient une manifestation de Rudra, une forme de Shiva.
23. Il n'y a pas de doute, écouter le Shiva-purâna et réciter
les noms de Shiva est aussi efficace que de posséder
l'arbre magique qui exauce tous les désirs.
24. Pour le bien de tous les gens de l'âge de Kali, aux penchants mauvais et
dépourvus de rectitude, le Seigneur Shiva a décanté le nectar de cette oeuvre.
25-26. Si un homme absorbe de l'ambroisie, lui seul devient immortel et ne vieillit jamais.
Tandis que s'il boit le nectar de l'histoire divine de Shiva,
toute sa famille deviendra douée de longévité et exempte de vieillissement.
On doit toujours avoir recours à cette oeuvre sanctifiante.
27. Si l'on obtient de tels résultats rien qu'en écoutant le Shiva-purâna,
que dire alors du des résultats obtenus lorsqu'on porte Shiva dans son Coeur ?
33. La maison où l'on discourt sur ce Shiva-purâna devient un lieu saint.
Tous les péchés des habitants de cette maison son détruits.
35. Ô meilleur des sages, un pécheur n'est appelé pécheurs
que tant qu'il n'a pas entendu ce Shiva-purâna avec recueillement.
37. Avec émerveillement je me prosterne éternellement devant ce Shiva-purâna.
Puissé-je obtenir la grâce de Shiva et la dévotion envers ses pieds sacrés.

Extrait du VIDYESHVARA-SAMITHÂ
( Receuil du Seigneur de la Connaissance )

Chapitre VI : L'origine du Linga.

[Nandikhesvara dit :]

1. " Une fois, il y'a très longtemps, ô prince des ascètes, Vishnu était assoupi sur le grand serpent qui forme sa couche, à côté de lui était la Déesse de la Fortune et tout autour de lui sa suite.

2. Or Brahmâ, le premier des savants védiques, par hasard passa par là. Il interpella le beau Dieu aux yeux de lotus qui reposait:

3-4. " Qui es-tu, toi orgueilleux qui reste allongé même après m'avoir vu ? Lève-toi paresseux et reçois-moi, qui suis ton Seigneur et qui suis venu ici ! Les rites expiatoires sont enjoints précisément pour ces fous prétentieux qui n'accueillent pas avec hospitalité un hôte honnorable et âgé !"

5. Lorsqu'il entendu ces paroles, Vishnu fut irrité. Mais il ne le montra pas et, gardant une approche calme, il répondit : " Salut à toi, très cher, et bienvenue. Assieds-toi, je t'en prie, sur cette couche. Comment se fait-il que ton visage laisse transparaître de l'agitation et que tu écarquille les yeux ainsi."

6. " Cher Vishnu, sache que je suis venu avec la vitesse du Temps. Je suis digne des plus grands égards, car je suis l'Aïeul et le Protecteur de l'Univers, et ton protecteur aussi."

7. Vishnu répondit : " Très cher, l'univers entier est à l'intérieur de moi, et tu t'appropries un rôle qui n'est pas le tien. Tu es né du Lotus qui à surgit de mon nombril. Tu es donc mon fils, et tes propos sont dépourvus de sérieux."

8-9. Opposant ainsi arguments à arguments, chacun prétendant à la préeminence et affirmant être le Seigneur, ils en virent à vouloir s'affronter en duel, comme deux béliers entêtés cherchant à s'entre-tuer.

10. Les deux divinités pleines d'héroïsme, assises sur leur montures respectives, le cygne (Hamsa) et l'aigle (Garuda), se mirent à se battre. Et leur escorte aussi en vint aux prises.

11. Pendant ce temps les différents groupes de divinités se déplaçant dans leurs chars aériens vinrent assister à la bataille fantastique.

12-18. Tout en regardant depuis les cieux, ils se mirent à répandre une pluie de fleurs partout. Le Dieu monté sur Garuda (Vishnu) devint furieux et décocha d'atroces flèches et toutes sortent d'armes contre la poitrine de Brahmâ. Brahmâ enragé lança d'innombrables projectiles dans un déchaînement de colère. Les dieux assistant au combat les soutenaient l'un et l'autre et commentaient la bataille avec agitation. Vishnu dans son emportement respira avec force et déchargea l'arme Mâheshvara contre Brahmâ. Contrarié, Brahmâ déchaîna l'arme terrible Pâshupata contre la poitrine de Vishnu. L'arme magique s'éleva très haut dans le ciel resplendissant comme dix milles soleils, avec des milliers de piques aiguës et le ronflement formidable d'un cyclone. Les deux armes de Brahmâ et de Vishnu se rencontrèrent dans une collision fracassante.

19-22. Telle était la bataille entre Brahmâ at Vishnu. Alors les dieux effrayés et affligés comme des peuples pendant la guerre de leurs monarques cherchèrent un secour et se remémorèrent que seule la Divinité qui portent le Trident, Shiva, le Suprème "Brahman", est la cause de la création, du maintien et de la destruction des mondes ainsi que de l'occultation ou de la grâce envers les âmes. Sans sa sanction pas un brin d'herbe ne peut être cassé par aucun être en aucun lieu.
A ces pensées, dans leur épouvante, ils se précipitèrent vers la demeure de Shiva et arrivèrent au sommet du Mont Kailâsa où réside le dieu qui a le croissant lunaire posé sur son diadème.

23. En contemplant ce séjour de Parameshvara qui a pris la forme de la syllabe OM, ils s'inclinèrent avec respect et entrèrent dans le palais.


24-25. Là ils virent le chef Suprème des dieux resplendissant sur son trône de joyaux en compagnie d'Umâ, sur un autel au milieu d'une salle d'audience.

26. Sa jambe droite était placée sur son genou gauche. Ses mains belles comme des lotus reposaient sur ses jambes. Toute sa cour l'environnait. Il était pourvu de tous les signes bénéfiques. Des jeunes femmes habiles et gracieuses l'éventaient avec art et attention. Les "Véda" le célébraient. Il répendait sa bénédiction sur chacun.

27. A cette vue, les dieux se mirent à pleurer de joie. Ils vinrent en masse s'agenouiller à une distance respectueuse. Alors faisant les délices des dieux, Shiva, joyaux de crête de toutes les divinités, les fit s'approcher et s'adressa à eux gravement et mélodieusement.



Chapitre VII : Shiva réconforte les dieux alarmés et intervient

[Nandikesvara dit :]

1. Le Seigneur dit : "Chers enfants, salutation à vous. J'espère que l'univers et toute la race des dieux, sous ma souveraineté, est florissante et engagée dans ses devoirs appropriés.

2 Ô dieux ! Le combat entre Brahmâ et Vishnu m'est bien connu. Cette agitation de votre part est bien inutile."

3. Ainsi l'époux d'Ambâ réconfortait l'assemblée des dieux avec des paroles douces comme du miel et un sourire apaisant.

4. Et le Seigneur annonça de se rendre en personne sur le champ de bataille de Vishnu et Brahmâ et il donna des directives à cent des chefs de son escorte.

5-6. Toutes sortes d'instruments de musique résonnèrent pour annoncer le branle-bas du départ du Seigneur. Les chefs de sa suite étaient entièrement équipés, parés de tous leurs costumes et leurs décorations, et assis sur leurs montures respectives. Le Seigneur époux d'Ambikâ prit place dans le char très saint ayant pour forme le "mantra" OM et embelli par cinq anneaux circulaires. Il était accompgné par ses fils, des Gana et de la cohorte des dieux.

7. Bannières hautes en couleur, évantails, chasse-mouches, pluies de fleurs, musique, danse, faisaient honneur à la troupe, et Pashupati, le Seigneur des âmes liés, accompagné de Pârvatî, la Grande Déesse, s'avançait vres le lieu du duel avec toute son armée.

8. Lorsqu'il aperçu de loin la bataille, Le Seigneur disparu dans le firmament. Les musiciens cessèrent de jouer et le tumulte des Gana s'arrêta.

9. Là sur le lieu du combat, Brahmâ et Vishnu résolus à se battre à mort attendaient le résultat de la confrontation des armes Mâheshvara et Pâshupata qu'ils avaient projetées.

10-11. Les flammes qui se dégageaient des deux armes brûlaient les trois mondes. En voyant cette destruction imminente de l'univers qui était prématurée, qui ne venait pas au moment approprié, la présence invisible de Shiva assuma la forme terrifique d'une immense colonne de feu qui apparut entre les deux dieux.

12. Les deux armes flamboyantes qui étaient suffisantes pour calciner l'univers entier furent absorbées dans la colonne de feu qui s'était manifestée.

13. Lorsqu'ils virent ce phénomène merveilleux qui avait neutralisé leurs armes, les deux dieux en conflit se demandèrent l'un à l'autre: " Qu'est-ce que cette apparition étonnante ?

14. Qu'est-ce que cette colonne de feu qui s'est élevée entre nous ? Elle dépasse le domaine de la perception sensorielle. Nous devons trouver où elle commence et où elle finit. Quels en sont la base et le sommet ? "

15. D'accord sur cette décision, nos deux héros fiers de leur prouesse s'engagèrent immédiatement dans leur recherche.

16-18. " Rien n'en sortira si nous sommes ensemble ", dit Vishnu et, prenant la forme d'un sanglier, il partit vers le bas en quête de la racine. Brahmâ prit la forme de l'oiseau migrateur (Hamsa) et s'envola vers le haut en quête de sommet. Traversant les mondes inférieurs et allant très loin vers le bas, Vishnu ne parvint pas à découvrir la base de la colonne de feu. Complètement épuisé, sous sa forme de sanglier, il remonta vers ce qui avait été le champ de bataille.

19. Mais Brahmâ dans son ascension, toujours plus haut dans le ciel, aperçut une mystérieuse fleur de " Ketakî " qui tombait d'en haut.

20-21. C'est qu'en voyant la bagarre de Vishnu et Brahmâ, le Seigneur Shiva s'était mis à rire. Comme sa tête avait été secouée par le rire, une fleur de " ketaki " était tombée de sa coiffure. Bien qu'elle eût poursuivi sa chute pendant de nombreuses années, ni son parfum, ni son éclat n'avait diminué. En fait, Shiva avait fait tomber la fleur pour bénir Vishnu et Brahmâ.

22-23. Brahmâ dit :" Ô reine des fleur, par qui as-tu été portée ? Pourquoi tombes-tu ? Je suis venu ici, sous la forme d'un oiseau, pour chercher le sommet." La fleur répondit : " Je tombe du milieu de cette colonne primordiale qui est inscrutable. Cela m'a pris un temps infini. Par conséquent, je ne vois pas comment tu pourrais en appercevoir le sommet. "

24-25. Chère amie, dit Brahmâ à la fleur, tu dois faire ce que je te demande. En présence de Vishnu, tu dois dire : " Ô Achyuta, Brahmâ a vu le sommet de la colonne. J'en suis témoin." En lui faisant cette requête, Brahmâ s'inclina devant la fleur de " Ketakî " à maintes reprises. En cas de périls graves, on peut avoir recours à un subterfuge ou à un mensonge pour se sortir d'affaire, disent les textes faisant autorité.

26. Brahmâ revint au lieu où il était parti et, voyant Vishnu complètement épuisé, et malheureux, il se mit, lui, à danser de joie. Vishnu, comme un eunuque qui avouerait son impuissance à une femme, dit la vérité et confessa son échec. Mais Brahmâ s'écria :

27-28. " Ô Hari ! J'ai vu le sommet de cette colonne. Cette fleur d " Kétakî " est là pour en temoigner." La fleur répéta le mensonge, donnant son adhésion à la déclération de Brahmâ en la présence de Vishnu. Hari, y ajoutant foi, s'inclina devant Brahmâ. Il se mit à adorer Brahmâ avec les seizes actes d'hommages.

29. Alors le Seigneur prit une forme visible pour châtier Brahmâ qui avait eu recours à la tromperie, et sous la forme d'un Personne divine, il sortit de la colonne de feu. En le voyant, Vishnu se releva et, avec les mains tremblantes de terreur repectueuse, il saisit les pieds du Seigneur.

30. " C'est par ignorance et par aveuglement, en te méconnaissant toi qui est sans commencement et sans fin que nous nous sommes lancés dans cette quête, incités par nos désirs. Être miséricordieux, pardonne nos fautes. En fait, c'est à cause de ton jeu divin que nous avons erré."

31. " Ô cher Hari, je suis satisfait de toi, parce que tu as adhéré strictement à la vérité en dépit de ton désir d'être le Seigneur. C'est pourquoi dans la foule des fidèles tu auras un statut égal au mien. Tu sauras honnoré comme je le suis.

32. A partir de maintenant, tu auras un culte indépendant de moi, avec des temples séparés, des consécrations d'icônes, des fêtes sacrées et des cérémoniels différents. "

33. C'est ainsi que jadis, le Seigneur, fut charmé de la véracité de Hari et lui accorda un rang égal au sien devant l'assemblée des " Deva "
Om
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Morgan » 28 févr. 2015, 21:51

dis moi qui tu croises et je te dirai où tu en es là, pour le moment. .
selon nos énergies et où l'on en est, ça bouge, hein (et heureusement)
C'est Dieu qui décide où on doit aller quand on doit y aller et pour quelle raison, et cela n'est pas en contradiction avec notre libre arbitre.
C'est Dieu qu'il faut prier. Le reste est esclavage.
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 28 févr. 2015, 23:07

Oui le reste est esclavage.


Que le monde est beau.
Reconnaissant chaque parcelle d énergie de l univers. Toute sa création. La conscience s élargie d autan.
Et lie par l amour ces deux aspect. C est la fusion absolu en dieu.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par lorkan739 » 02 mars 2015, 21:16

93) C’est parce que Brahma, les yogin et les sages avaient peur de la mort qu’ils se sont tous mis à pratiquer prânâyâma. C’est pourquoi il faut immobiliser le souffle.

~ Le Goraksha-paddhati ~

:wink:
Om
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: l'adoration du Lingam - Kaulajnananirnaya Tantra

Message par Regard » 02 mars 2015, 22:00

Oui c est bien seul réel motivation de depart
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Répondre