Tantrika ?

Tantrisme ...
Un mot usité de partout, mis à toutes les sauces. Venez nous parler de vos expériences et idées sur cette voie.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
leela
Messages : 8
Enregistré le : 16 juin 2010, 15:26

Tantrika ?

Message par leela » 12 juil. 2010, 10:48

Bonjour à tous

Je cherche à échanger avec, et aussi à rencontrer, des personnes
intéressées (je n'aime pas dire "pratiquant") par le tantrisme.

Y en a t-il parmi vous ?

A bientôt,

Leela
Avatar du membre
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Tantrika ?

Message par Nadir » 12 juil. 2010, 11:44

Bonjour leela,

T'es qui ?
Tu parles de Tantrisme, qu'en sais-tu ?
A quoi fais-tu référence ?
Est-ce- que tu pratiques du Yoga ?
Que cherches-tu dans ces "échanges" et "rencontres" ?


Désolé leela pour cette avalanche de questions mais plus sérieusement, tu viens de t'inscrire, personne ne te connais et tout de suite dans la demande, sans rien dire ni donner de Toi :)
Alors tu comprendras très vite, je l'espère pour toi , les réticences et les questions que peuvent soulever ton premier message.

Bien à Toi

" On ne disperse pas l'obscurité en prononçant la mot lampe "
-Kulanarvatantra-

:coeur: :coeur: :coeur:
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Tantrika ?

Message par Denis » 13 juil. 2010, 01:00

Bonjour leela, bienvenue !

Je crois que Nadir a posé les bonnes questions, dans le tantrisme on met tellement de choses qui n'y sont pas en réalité, que pour te répondre on doit en savoir plus sur ta demande et ton attente.

A te lire! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Tantrika ?

Message par kinaram » 13 juil. 2010, 22:41

Drôle de manière d'acceuillir la Grande Leela pour des tantrikas! :boxe:
:schock:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Tantrika ?

Message par Denis » 14 juil. 2010, 10:14

Tu sais kinaram les choses sont simples, si elle vient ici pour chercher à rencontrer des gens qui pratiquent du hatha yoga dans une idée d’éveiller shakti tout en allant dans des lieux particuliers où rapidement l’énergie est forte et demande humilité et précision, où les qualités du lieu « lieu sans pitié » apparaissent et pousse le pratiquant à entrer dans une démarche d’immobilité et de pleine conscience alors elle pourra nous rencontrer, mais si elle vient pour chercher ce que notre monde propose du tantrisme : « une grande marmelade sensuelle ou la complaisance, la lubricité et le vice ne sont que les réels buts » il vaut mieux qu’elle aille sur des forums où on « échange » ainsi…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
leela
Messages : 8
Enregistré le : 16 juin 2010, 15:26

Re: Tantrika ?

Message par leela » 14 juil. 2010, 19:32

Bonjour à tous,

Excusez-moi pour la lenteur de ma réponse.

Je vois que je vous ai effrayé avec ma demande assez explicite ;)
Mais je crois bien à vous lire que l’on parle de la même chose, je parle de tantrika, ceux qui lisent des tantras et pratique un yoga qui s’y rapporte, pas de masseurs-danseurs-et je ne sais pas quoi.

Voilà, il y a quelque temps j’ai commencé un chemin tantrique, je me suis attaquée au Bhaïrava, au Spandakârika et bientôt au Miroir du Cœur. J’ai beaucoup pratiqué les exercices de respiration, la pleine conscience, l’initiation par le rêve. J’ai aussi appris quelques bases en alchimie, mythologie, et psychanalyse (jungienne principalement), et fait de l’autohypnose pour explorer ma conscience plus profonde.

Enfin la liste est longue, mais le tantrisme est vraiment ce dans quoi je me suis reconnue, surtout le fait d’affronter de pleine face la réalité, d’abolir toute illusion, j’ai aussi apprécié la puissance qu’il y a dans la pratique, et puis le fait de relier le spirituel et le sexuel de ne plus rien nier de notre état d’humain.

Ma pratique s’intensifie de plus en plus, et les effets se font parfois très spectaculaire, je commence à craindre de continuer à pratiquer seule, j’ai le sentiment de devoir être guidée sur certaine chose.

Mais j’aimerais aussi simplement échanger sur le tantrisme, pour lequel j’ai un très grand intérêt et dans lequel j’aimerais m’investir intégralement, voilà le pourquoi de mon message.

Merci à vous tous

Et à bientôt
kinaram

Re: Tantrika ?

Message par kinaram » 15 juil. 2010, 00:37

Bonjour Leela,

Je me doutais bien que tu n'étais pas venue pour te renseigner sur des massages. C'est très utile de reconnaître que l'on a besoin d'être guidé. Surtout sur la voie "tantrique". La famille spirituelle (Kula) est la base de la pratique, et son noyau dur consiste en la transmission de maître à disciple.

En France, il me semble qu'en ce qui concerne le Shivaïsme du Cachemire, Eric Baret peut être de très bon conseil. Je crois qu'il organise des rencontres, des "séminaires" à ce sujet. Il existe également de nombreuses écoles de yoga dit "tantrique", "inspiré" de l'hatha yoga d'origine. Le bouddhisme tantrique semble implanté en France bien plus sérieusement à travers les écoles Drukpa Kagyu notamment.

En Inde, le Tantra reste très présent dans certaines régions. Mais là bas aussi, il y a à boire et à manger. Certains ont vite compris le créneau face à la demande américaine et européenne...Le Tantra traditionnel là bas est très "rural", il faut avoir un minimum de notions de "terrain", et y rester longtemps avant de pouvoir espérer d'y être initié(e). Et oui, même si les Tantra sont des textes, la tradition est avant tout orale!

J'essaye de faire découvrir ce qui m'a été transmis là bas à travers ce blog :

http://krimbija.blogspot.com

Cette forme de Tantra dite Vamachara est très orientée sur la pratique rituelle, contemplative et ascétique.

Sudama Nath
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Tantrika ?

Message par Denis » 15 juil. 2010, 10:02

Après 12 ans passés a suivre mon guide dans cette démarche, aujourd’hui je suis un chercheur solitaire et ma pratique trouve des résonnances avec des livres de Lilian Silburn ou d’autres encore, mais surtout avec ce qui n'est pas physique.
La base de ma pratique est le Hatha Yoga avec une forte orientation vers l’énergie, le pranayama, les mudras et les méditations extérieures dans des lieux « vivants »
J’enseigne cette approche dans des cours d’approfondissement du Yoga qui donnent lieu à un diplôme de prof de Yoga.
Mais le chemin est long, la compréhension des textes demande des années d’explication, et la montée en vibration des énergies du courage et une forte implication dans la pratique. En toute humilité je ne suis qu’en chemin et ne témoigne que de ce chemin parcourut depuis plus de 20 ans.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
leela
Messages : 8
Enregistré le : 16 juin 2010, 15:26

Re: Tantrika ?

Message par leela » 15 juil. 2010, 11:18

Bonjour vous deux,

Merci pour vos témoignages et pour les magnifiques photos d’Inde, je prendrai le temps de lire plus en profondeurs les commentaires.

Je connais le nom d’Eric Baret, je vais rencontrer un de ses élèves d’ici quelques jours. Pour le reste je ne connais pas ces écoles.

Si je recherche un guide ce n’est pas spécialement pour l’enseignement lui-même, mais surtout pour le rapport entre maitre et disciple, se serais dommage de se lancer dans cette aventure et de passer à côté de cela.

Et aussi quand ma pratique devient plus intense et je me sens envahie par des effets spectaculaires à chaque fois j’arrive à gérer à me rétablir et ainsi à avancer encore. Mais c’est encore une fois dommage de rester seule.

Je vous l’ai dis plus haut je compte m’investir totalement dans le tantrisme, je désire aussi me rendre en Inde. Pour l’instant je me forme encore de solides bases dans les sciences occidentales, puis il y a les langues à apprendre.

J’ai commencé le tantrisme il n’y a pas longtemps, pas une année, avec le chemin que je vous ai expliqué et une pratique soutenue, je trouve que cela avance très vite, un psychanalyste c’est fait la même réflexion que moi, pourriez vous me dire si cela à été pareil pour vous ?

A bientôt
kinaram

Re: Tantrika ?

Message par kinaram » 15 juil. 2010, 13:44

Hello,

Voilà une belle discussion qui commence. Le témoignage de Denis me fait penser que nos deux types "d'approche" semblent à priori complémentaires. Le hatha yoga, les pratiques personnelles de pranayama et la recherche solitaire de la dimension spirituelle du Yoga constituent à mon sens une excellente structure permettant justemment de mettre à profit la dimension initiatique du Tantra, incarnée par la relation maître-disciple : elle permet de faire germer la semence spirituelle transmise par le phénomène de lignage tantrique.

Chez Eric Baret, le lignage remonte à son propre maître, Jean Klein, qui fut de son temps très respecté. Lui même initié en Inde à la non-dualité, à une époque où ce terme n'était pas encore si "commercialisé". Dans cette approche, c'est l'expérience fondamentale qui est directement insufflée. Généralement, la dimension rituelle extérieure est y rejetée car considérée comme superflue. La pratique principale, si l'on peut parler d'une pratique, consiste en des "Satsang": il s'agit de rester auprès du Maître.

L'enseignement Kaula ou Aghor comporte à la fois des élements duels et non duels. Dualiste dans l'effort fournis par les pratiques, non dualiste dans le regard fondamental. La dévotion s'exprime à travers le chakra, le cercle rituel. L'Energie ou la forme de la conscience est expérimentée à travers les sadhanas consacrées aux 10 Mahavidyas , les déesses tantriques principales, via le mantra, le yantra et la puja. La Conscience est "investiguée" à travers le Guru, et par la discipline, la méditation, la contemplation. Et bien d'autres éléments...Secrets eux. C'est une voie ésotérique. Pour faire un parallèle un peu risqué, je dirais que l'approche Kaula correspond au niveau Vajrayana du bouddhisme tantrique, l'Aghora au Tchöd, et le Védenta au Dzogchen. Espérons que je ne parle pas chinois là...Par respect pour les tibétains... :mefie:

Il y a une dimension psychologique certaine dans le Tantra. Mais la source du Tantra est évidemment "pneumatique", spirituelle. Sans l'expérience du Samadhi, "l'absorption" réelle de l'entité psycho-somatique dans l'Esprit, on ne peut comprendre qu'intellectuelement la différence entre le psychique et le spirituel. Avec tout le respect que j'éprouve pour l'oeuvre de Jung, il me semble que celà y soit peu clair. Quelle est la source de l'archétype? Voici les limites de l'apport occidental. Mais il me semble que Jung n'a jamais eut de prétentions spirituelles. Il souhaitait rester dans son domaine qu'était la psychanalyse et c'est tout à son honneur.

Pour résumer, il ne faut surtout pas confondre l'introspection psychanalytique avec la pratique tantrique, ni avec une quelconque forme de pratique spirituelle. On peut se découvrir par rapport à notre propre histoire, "remonter la chaîne des blessures", comprendre qui nous sommes et pourquoi nous fonctionnons ainsi, celà reste dans le domaine du personnel. L'initiation tantrique concerne avant tout la dimension impersonnelle. Les articulations entre les deux (le domaine personnel et le domaine impersonnel) sont comprises au fur et à mesure du parcours. Bien entendu, il ne s'agit pas de rejeter quoique ce soit, ni le corps, ni la psyché, ni l'esprit.

Au début de mon parcours, j'ai moi même fait cette "erreur". Ca a commencé par une crise d'ado bien épicée il y a une dizaine d'année. Beaucoup de ferveurs, et un plongeon dans la pratique rituelle (occidentale), jusqu'à temps que je me rende compte qu'il était alors temps de travailler sur moi même! Je me suis alors plongé dans la psychanalyse, et voyait dans la pratique spirituelle un espoir d'amélioration, un travail sur moi-même. Beaucoup de choses ont "ressurgis" sur le plan psychologique. Mais çà n'a pas étanché ma soif. Il a fallut que je découvre la mort et l'extinction pour me faire une petite idée de ce que le parcours spirituel pouvait bien nous "réserver". Déposer sa névrose, ses espoirs de bonheur, son moi et ses rêves, ses soit disante qualités spirituelles, le feu dans le coeur, et tous les nadis des yogis, au pied du Guru, c'est à dire à même le bûcher funéraire, voilà le programme quand on en est là, si tant est que l'on soit sérieux...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Tantrika ?

Message par Denis » 15 juil. 2010, 14:35

.Merci Kinaram pour ton texte clair et bien précis !
Au début de mon parcours, j'ai moi même fait cette "erreur". Ca a commencé par une crise d'ado bien épicée il y a une dizaine d'année. Beaucoup de ferveurs, et un plongeon dans la pratique rituelle (occidentale), jusqu'à temps que je me rende compte qu'il était alors temps de travailler sur moi même! Je me suis alors plongé dans la psychanalyse, et voyait dans la pratique spirituelle un espoir d'amélioration, un travail sur moi-même. Beaucoup de choses ont "ressurgis" sur le plan psychologique. Mais çà n'a pas étanché ma soif. Il a fallut que je découvre la mort et l'extinction pour me faire une petite idée de ce que le parcours spirituel pouvait bien nous "réserver". Déposer sa névrose, ses espoirs de bonheur, son moi et ses rêves, ses soit disante qualités spirituelles, le feu dans le coeur, et tous les nadis des yogis, au pied du Guru, c'est à dire à même le bûcher funéraire, voilà le programme quand on en est là, si tant est que l'on soit sérieux...
Je me retrouve là aussi dans tes mots, en mes débuts de pratique du Yoga j'ai vécu des choses d'une rare violence et personne pour m'aider ou me donner des explications. Alors il y a eu des nuits et nuits blanches, des peurs, des doutes, des solutions très personnelles pour "m'en sortir" puis les choses se sont calmées et avec le temps j'ai appris, j'ai assimilé et travaillé. Les épreuves du début ont laissées une chose étrange, c'est que je n'ai très peu de souvenir de ma vie avant...
Je dois dire que depuis mon enfance je suis connecté à "l'indicible" et que vers 18 ans, la découverte du Hatha Yoga, m'a mis sur le chemin. Mais je dois dire aussi qu'on rencontre peu de personnes vraiment avancées sur le chemin, qui peuvent aider le chercheur volontaire et sincère. On trouve beaucoup de personnes plus ou moins techniciens d'un Yoga, qui cherchent à en vivre, à agglomérer autour d'eux des élèves pour avoir de l'argent, ou des femmes, ou les deux, on trouve des profs sincères mais bien souvent incapable d’aller voir l’esprit ou de nous y amener, en occident beaucoup font un Yoga postural, physique et rien d’autre...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
leela
Messages : 8
Enregistré le : 16 juin 2010, 15:26

Re: Tantrika ?

Message par leela » 15 juil. 2010, 21:08

Hello
Je comprends ce que vous voulez dire, je n’ai pas voulu réduire le tantrisme au seul aspect psychanalytique, je m’y intéresse, je rencontre un psychanalyste pour raconter mes expériences vérifier qu’elles ne virent pas dans le pathologique car moi aussi j’ai souvent peur et je suis souvent inquiète, je m’en suis souvent tirée avec de belles acrobaties. J’ai conscience de la dimension spirituelle, j’ai d’ailleurs l’impression que c’est l’Esprit qui m’a sortie du sommeil et qui me guide la où je dois aller. D’abord ce ne fut qu’une vague impression, maintenant c’est une évidence tant les coïncidences sont flagrantes. J’ai aussi eu une adolescence terrible et en un flash j’en suis sortie, je me suis retrouvée sur le chemin à agir comme si je le connaissais déjà.

Il n’y a vraiment pas grand monde, ici en occident, sur lequel on puisse compter, il y en effet pas mal de personne avec une grosse connaissance technique, du charisme, mais ignorant tout quant à l’expérience. Puis des personnes honnêtes, sincères, pleines de gentillesse qui pratique les postures et une philosophie de surface qui touche à peine à la mince pellicule de surface de la vrais connaissance, pour cela c’est généralement loin le moment de sortir du samsara et je les respecte autant qu’un grand maitre accompli, ce n’est pas l’heure c’est tout.
C'est eux que j’ai rencontré jusqu’ici.

Ce que j’aime, pour le moment, cela changera peut-être, c’est m’instruire à des sources abruptes, dépouillées, bien que j’apprécie et pratique le rituel (occidental) mais sur un autre plan, je lis des textes scientifiques occidentaux, je continue à vivre au milieu de ma famille, je n’aime pas les artifices, les longs et pompeux enseignements, les dogmes, les obligations. J’affectionne pour cela Mahâmudra et le Chan. Avant j’ai beaucoup vécu dans l’illusion, le mensonge mes sentiments et émotions étaient profondément enfouies et je ne connaissais rien de moi ni plus rien du divin, je veux faire exploser tout cela et le remplacer par aucune autre illusion. Tous ce que je regarde me ramène de toute façon
vers le divin.

Bonne soirée et merci
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1308
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Tantrika ?

Message par philippe12 » 15 juil. 2010, 22:39

Bienvenue Leela

le jeudi soir souvent nous faisons une Egregore

:teletubbies:


bon allez je commence mes asanas ...courts ce coup ci je suis a la bourre...j ai lu toute ta presentation et les liens de Kinaram super interessant
:oops:

au plaisir de te lire
:coeur:
Namaste
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Tantrika ?

Message par Denis » 15 juil. 2010, 22:50

Il me semble qu'on dit un égrégore et on une...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
leela
Messages : 8
Enregistré le : 16 juin 2010, 15:26

Re: Tantrika ?

Message par leela » 17 juil. 2010, 10:05

Bonjour

Merci et Philippe pour votre accueil, que pratiquez vous ?
Et quelle voie suivez vous ?

Je ne connais pas Eric Baret, j'ai dis plus haut que j'allais rencontrer bientôt un de ses élèves. Qui est-il ? Vous l'avez rencontré ?
Je ne sais pas trop quoi en penser.

A part lui, y a t-il d'autres personnes sérieuses ?

Bon weekend
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1308
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Tantrika ?

Message par philippe12 » 17 juil. 2010, 14:56

bonjour a toutes et a tous

@leela


merci de m' avoir pour une fois mis sur le meme plan que la grande :reveur:
je l' admire beaucoup
:coeur: elle s 'interdit tout ce que je fais :cry: ..
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... 3587#p3587


je ne sais parler que de MOI..et j'ai deja bien du mal a me comprendre..
la je raconte ma pratique ( en fait j' ai 2 profs :mrgreen: ...et pas de guru :roll: )
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... f=4&t=1175

et je vais de temps en temps la
http://www.sivananda.org/chennai/default.htm
mais c 'est plus du tourisme et du souvenir de mes recherches passées :oops:
mais ils sont si sympas et c 'est juste a cote de mon bureau. :mrgreen: ..
l an dernier il m a gentiment explique que pour ne plus etre debutant ...je devais reussir SIRASANA ..tout seul....
donc je suis .. :roi: toujours debutant... :roi:

au plaisir de te lire
Namaste
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
leela
Messages : 8
Enregistré le : 16 juin 2010, 15:26

Re: Tantrika ?

Message par leela » 19 juil. 2010, 09:23

a écrit : Sa mise en garde sur sa page de séminaire donne déjà quelques indices intéressants sur l'esprit de son enseignement :
Tant que l'on a besoin d'aimer ou d'être aimé, d'être écouté, compris ou respecté, d'avoir recours à des calmants ou autres produits pharmaceutiques, ces restrictions affectives pourraient réveiller des psychoses latentes ou stimuler celles déjà présentes pour celui à qui le monde est interrogation, complexité et agression. Ne rien savoir, ne rien vouloir, ne rien être sont extrême équilibre du non-moi, mais folie certaine pour la personne.
Moi aussi la mise en garde à retenue mon attention quand je suis passée sur sa page.
Tu a le sentiment que c'est vrai ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Tantrika ?

Message par Denis » 19 juil. 2010, 12:16

J'ai une amie qui rencontre régulièrement Eric Baret vous pouvez la contacter de ma part sur : www.liladhara.com
Moi j'aime bien sa présence et ce qu'il dit, mais je ne l'ai jamais rencontré...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Tantrika ?

Message par kinaram » 20 juil. 2010, 12:55

Les mises en garde d'Eric Baret sont plus qu'utiles. L'approche tantrique est "menaçante" pour l'égo. Trungpa parle d'un état de panique dans lequel le disciple tantrika se trouve, en présence du maître vajra. Celà va bien au delà des problèmes de "montée de Kundalini" et autre...L'approche tantrique ne saurait tolérer tout "matérialisme spirituel", c'est à dire la récupération de phénomènes de retournement de la conscience, à son propre profit psychologique. L'Enfer Vajra nous guette, chevaucher le tigre, c'est marcher sur une lame aiguisée.
C'est l'une des raisons pour laquelle le Guru est si important dans cette "démarche". La divine comédie offre une belle image de ce genre d'approche. Dante doit suivre les pas de Virgile pour pouvoir traverser les enfers sans s'y perdre.

Bien des "pratiquants" ne prennent pas ces mises en garde au sérieux, ils n'ont pas idée du terrain sur lequel ils vont marcher. Approcher le Tantra avec des idées de réalisation spirituelle, des envies énergétiques ou bien dans le cadre d'un cahier des charges mystique, c'est comme entrer dans l'enclos d'un lion affamé avec un bouquet de fleur en plastique!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Tantrika ?

Message par Denis » 21 juil. 2010, 08:12

Mais leela, si Baret prend les devants, il est peu probable qu'absolument toutes les personnes qui s'inscrivent à ses séminaires n'aient plus aucun besoin d'aimer ou d'être aimées, d'être écoutées, comprises ou respectées (enfin, ce serait étonnant )...
Pour bien connaitre Betty qui va voir Eric Baret je peux vous dire qu'elle est une personne normale qui aime être aimée, écoutée, ...
Mais après je crois qu'il y a des niveaux à tout cela.
Il y a ceux qui ne vivent que pour cela et qui n'ont que ces états affectifs au centre d'eux même, puis il y a ceux qui ont une démarche spirituelle au centre d'eux, des véritable cherhceur de lumière mais qui pour eux une dose d'amour et de relation avec les autres ne gachent rien, tout au contraire !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
SOUFI
Messages : 67
Enregistré le : 24 oct. 2006, 22:43

Re: Tantrika ?

Message par SOUFI » 22 juil. 2010, 03:19

bonjour a tous

eh bien dans une approche soufique le tantra de la main droite est très bénéfique contrairement a celle de la main gauche on peut même dire que c'est le but recherché cependant il convient de préciser qu'accéder au tantrisme ou accéder a cette réalité qui n'est n'est autre que la non-dualité requiert l'initiation et qui dit initiation parle de rapport maitre-disciple .
la lignée soufi a laquelle j'appartiens divise cette initiation en deux parties : d'abord il faudrait savoir que l'initiation n'a rien avoir avec une cérémonie donc donner son argent a un soit disant maitre pour se faire initier lors d'une cérémonie témoigne d'un réel manque de travail sur soi-même. Nous avons donc dans cette lignée une initiation de premier degré que l'on nomme SOULOQOU cette initiation donnée par le maitre installe l'apprenti soufi dans la non-dualité étape necessaire pour acceder au deuxiéme niveau c'est a dire le trantra lui-même . on est alors plus obnligé de renoncer a manger ou "consommer bon" ni a épouser une femme ni a avoir une voiture bref avoir une vie comme tout autre être humain a la seule différence que tout cela devient pour l'initié des outils pour évoluer . cela ne conduit aucunement a une soit disante libérté mais a une vie équilibrée l'axe horizontal et vertical en équilibre .
il n'y a qu'un chemin mais plusieurs façon de l'aborder
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Tantrika ?

Message par Denis » 22 juil. 2010, 09:12

Merci Soufi pour ces explications très claires ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
leela
Messages : 8
Enregistré le : 16 juin 2010, 15:26

Re: Tantrika ?

Message par leela » 22 juil. 2010, 16:24

Hello vous tous

Merci Denis pour l'adresse, je prendrai contacte avec elle, mais pas de suite.

Je viens de voir l'élève de Baret, je reflechi encore à cette discussion.

J'irai au prochain séminaire de Baret, sa femme en donne aussi, pour la pub, c'est Marie Claire Reigner ( idmreigner.free.fr ),
je me ferai comme cela une idée perso.

Chez son élève, je n'ai ressenti aucune "crainte" par rapport au chemin tantrique, pour lui ça semblait sans embuche, ce qui est étrange . Je crois avoir compris la mise en garde de Baret, et je suis contente de voir comment vous vous la percevez. Dans le voie tantrique ce qui me plait c'est justement l'abscence d'artifice et la profondeur. Ce n'est pas de la complaisance.
kinaram

Re: Tantrika ?

Message par kinaram » 22 juil. 2010, 21:47

Il y a une manière de faire qui consiste à mener l'enquête en considérant qu'il y a quelqu'un qui cherche quelque chose et qui pour celà, a besoin de références pour se faire une idée de ce qu'il recherche et du moyen d'y parvenir.

C'est une manière "d'osculter le Yoni de l'extérieur", on le palpe, on le touche pour savoir ce qu'il va en "sortir". La mise en garde ne semble pas porter ses fruits pour le "chercheur spirituel" : que le vagin soit denté ou pas, j'ai bien envie d'aller y faire un petit tour.

Ne serait il pas à la fois bien plus prudent et bien plus risqué que de se vivre à l'intérieur même de ce Yoni, et d'en recevoir l'information d'une manière directe? De se comprendre enquêté et non enquêteur...
Avatar du membre
Michel C
Messages : 216
Enregistré le : 24 mars 2005, 18:35
Localisation : Nîmes

Re: Tantrika ?

Message par Michel C » 22 juil. 2010, 23:16

http://www.tantra.fr

En français dans le texte

Merci
leela
Messages : 8
Enregistré le : 16 juin 2010, 15:26

Re: Tantrika ?

Message par leela » 23 juil. 2010, 11:19

Kinaram, tu sais ce qui nous pousse à faire cela ?

Michel C, je ne comprend pas ton message et ça ne me donne pas envie de lire ton lien, tu peu m'en dire un peu plus ?
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3814
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Tantrika ?

Message par lorkan739 » 23 juil. 2010, 22:22

Michel C a dit : Le Tantrisme dans un exercice d"écriture, reste d'une approche intellectuelle extrêmement délicate, comme le dit Jean Papin, il se définit bien mieux comme s'agissant avant tout 'd'une ambiance'. En osant un peu, j'y ajouterai le mot 'magique', tout autant difficile à définir.

Selon les récits relatés et collectés de ci et de là et surtout selon sa propre expérience, chacune et chacun, ici, concèdera volontiers cette part véritable de magie inhérente au Tantra. Le Tantrisme donne ainsi à penser que là haut, ou là bas, plus sûrement là où nous sommes déjà, se trouve une imbrication de mondes, de sphères, enfin une autre partie du monde tout aussi mystérieuse qu'insondable et dont la connaissance semble aussi véritable qu'intraduisible.

Pourtant, nul doute à ce sujet, en deçà de ce monde, un pouvoir plane au dessus de nos têtes, révèlant, pour celles et ceux qui s'y trouvent impliqués, des situtations non ordinaires, des coïncidences particulières ou autres phénomènes rares, transportant subitement l'âme comme hors du temps, dans un champ d'exception... Ces réalités non ordinaires ne sont pas bien sûr celles d'affabulations ou autres interprétations douteuses rapportées par des esprits trop agités ou encore sous l'emprise d'une trop grande fébrilité ... Au contraire, ces réalités sont justement percues d'une manière totalement surprenante, elles sont reçues spontanément dans la stupéfaction accompagnée le plus souvent d'une totale incompréhension.

Il n'est pas le propos ici de s'étendre sur la forme que peuvent prendre ces réalités non ordinaires, par contre, et ce plus prosaïquement, il est interressant de se pencher sur un de ces mondes, qui dit-on, nous est le plus proche, à savoir le champ de conscience représentée par 'Buddhi'. Si l'on en croit le Système énergétique de la Kundalini et des 36 Tattvas, 'Buddhi' est le premier de ces mondes impersonnels, il représente l'intution et l'intelligence du coeur.

Buddhi est bien ce champ de conscience d'où proviennent, avant la naissance, toutes nos prédilections ainsi que toutes les caractèristiques de la personne, c'est également lui, après la mort, qui accueillera la persistance et le résidu de nos désirs restés inassouvis, enfin c'est encore en lui et par lui, que nous évaluons dans cette vie même, toutes nos actions comme étant bonnes ou mauvaises.

A un certain niveau, il faut bien admettre que notre existence se reflète intégralement dans ce qui nous tient profondément à coeur, notre passage sur terre, trouve son sens, en grande partie, justement pour éprouver ces charges affectives intimes et par là même d'essayer de nous en délivrer à travers l'expérience de ce monde terrestre.

Il appartient à chacune et chacun, en se hâtant lentement d'entreprendre cet examen du coeur et ce à l'encontre de cet exercice d'écriture, dans le silence et l'intériorité.

Tiens donc ! cela me rappelle quelque chose ... La pratique du Yoga peut-être ... Oui, mais avec du feu, de la passion, de l'énergie, du sublime, de l'amour, de l'excès de la démesure ...

Ah oui je me souviens, c'est du Yoga Tantrique :

D’un côté s’absorber dans l’infini penchant du lâcher prise et de l’abandon, dans la parfaite insouciance et de l’autre côté trouver l’absolue certitude du souvenir des actions passées et à venir, du goût de la chair et du lieu sans pitié.

Le lieu sans pitié est d’une extrême importance et constitue à lui seul la pierre angulaire de la philosophie Tantrique : Il est ce lieu où se révèle l’inévitable lutte pour la survie, le lieu où se révèle, en définitive, la puissance de l’individu qui se sait alors « seul » face à son destin.

A ce moment là, le Yogi s’établit fermement dans l’attitude juste (Mudrà) qui, assumant son destin irrévocable, met à bas d’un seul coup et d’un seul, tous les discours et toutes les controverses.

En bute à la limitation, sa condition ne lui laissant aucun répit, l’individu n’a de cesse ! Jeté dans le devenir, ici bas, esclave des lois des hommes et de la nature, il doit payer le tribu de toute une vie, avec pour seule perspective l’anéantissement de sa propre existence. Le goût de la brûlure, faite sienne, dans la bouche, comment pourrait-il s'affranchir, avec comme ultime arme, une fois de plus, ce qui a fait jusqu’à ce jour son esclavage ?

Le lieu sans pitié existe justement pour prendre appui, là ou nul n’interdit, là où il n’y a plus de jugement, de morale, là où seule réside la liberté d’entreprendre enfin ce qui nous tient à cœur. Pour se libérer du Karman, il faut jeter ses propres bûches au feu du sacrifice, alors elles constituent non plus une attache personnelle et un devenir d’esclave, mais un pont providentiel pour établir le chemin de la réintégration. Ce qui est en bas est en haut, et on se libère par ce qui attache.

Sis fermement dans le lieu sans pitié, l’adepte met alors en perspective son propre devenir. Se voyant perdu dans le jeu des énergies sans limites, il perçoit l’impersonnalité des mondes, l’inefficience des convictions, et toute la vanité à y discerner une connaissance raisonnée.

Il anéantit sans ambages les vues illusoires qui le tenaient obnubilé par ses propres modalités conscientes et inconscientes. S’étant simplement laissé enfermé par la complexité de sa propre histoire personnelle, il se voit rejouer les mêmes actes, dans le décor d’un théâtre éternel, où tant de Divines énergies applaudissent au spectacle, et dont les clameurs résonnent encore à ce jour dans le fracas du Son non frappé.

Là, au-dessus de sa tête, dans l’éther immense, l’adepte voit planer le devenir des êtres, et distingue maintenant le « filet rougeoyant » gardant captif le désir des âmes. De l’autre coté est la pure efficience mystique, qui ne peut jamais être objet de connaissance, car étant la connaissance elle-même, là où l’individu continue à se percevoir sans qu’il y ait ni activité, ni réalisation particulière.

Enfin peut-être au bout de cette aventure, quand tout aura été brûlé, ne laissant dans le coeur aucun résidu que l'infini de notre être, ce monde n'étant devenu plus rien, paradoxalement de manière réelle et non réelle, il nous faudra encore le quitter, avec à ce moment là, le coeur léger.
Om
Avatar du membre
Michel C
Messages : 216
Enregistré le : 24 mars 2005, 18:35
Localisation : Nîmes

Re: Tantrika ?

Message par Michel C » 27 juil. 2010, 20:46

Chasser le doute c'est en être la Proie

Seul l'élan est Bhairava...
Répondre