Phrases 32 à 35

Etude et pratiques autour de la Yoga Tattva Upanishad
Pour participer à l'étude il suffit d'en faire le demande.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Phrases 32 à 35

Message par Denis » 20 juil. 2015, 00:18

32. Pour contrôler efficacement ses souffles, l’adepte avisé se bâtira une hutte munie d’une petite porte, mais dépourvue d’autres ouvertures
33. le sol en sera bien nettoyé et arrosé d’urine de vache ou de jus de citron, afin d’en éliminer tous insectes moustiques, ou vermine;
34. la hutte sera balayée chaque jour, on y fera brûler de l’encens elle ne sera ni trop haute, ni trop basse;
35. L’adepte étendra à terre un tapis, une peau d’antilope, ou une litière d’herbe; il s’y installera en prenant la Posture du Lotus, et s’efforcera de contrôler ses souffles,
32. L'adepte doit prendre la posture du lotus et pratiquer le contrôle du souffle. Il lui faut bâtir une belle cellule monastique, avec une entrée très petite, et sans la moindre fissure.
33. Elle doit être soigneusement cimentée à la bouse de vache ou au ciment blanc. Il faut aussi la débarrasser avec minutie des insectes, des moustiques et des poux.
34. L'adepte doit la nettoyer tous les jours, avec un balai. Il doit y respirer des odeurs suaves, et y fera donc brûler des résines odorantes.
35-36(a). Il préparera son siège ni trop haut, ni trop bas, sur une étoffe, une peau de daim et un coussin d'herbes Kusha, empilés l'un sur l'autre. Puis il prendra la posture du lotus et, le tronc bien redressé, les mains jointes en signe de respect, saluera sa divinité tutélaire.
Il y a là des idées remarquables !!!
Voila que pour contrôler ses souffles on doit créer une hutte munie d'une petite porte et sans aucune autre ouverture...
Cette indication à une saveur infinie pour moi !
Je pratique dans une petite pièce, différente de ma salle, même si j'aime aussi pratiquer dans ma salle, mais pour moi seul, elle est trop grande...
Une petite chambre, dans la pénombre, avec une porte qui se ferme doucement, et le son du souffle de la porte qui se ferme "hermétiquement" est une grande magie !
Il y a alors un silence subtil qui apparaît, un silence empli de mes énergies, de mes souffles, il est évident que faire du pranayama dehors n'a pour moi quasiment aucun sens. Pour contrôler ses souffles il faut le faire dans un endroit fermé hermétiquement, comme pour faire des postures. Alors toutes les propositions très à la mode de faire du Yoga dehors, sur un paddle :lol: , sur la plage ou proche de la mer sont des moments de paix, de partages, agréables pour un débutant, mais en rien cela peut-être un vrai travail de maîtrise de ses souffles, un travail de Yoga !
Pourquoi ?
La réponse est simple...
Imaginons qu'on essaye de sentir nos souffles internes mais aussi autour de notre corps, car le corps d'énergie (pranamayakosha) est bien plus grand que notre corps physique et donc imaginons que nous sommes dans un lieu où un léger vent nous touche, il nous sera impossible de faire la distinction entre nos souffle et ou le vent...
Dehors on peut faire de la méditations, ou un travail sur des archétypes, des espaces, des qualités des lieux, ..., et une fois nos souffles bien reconnus en nous pourquoi pas faire du Yoga dehors, bien sur, mais chaque chose en son temps... :wink:
Enfin nous voyons la nécessité d'avoir un lieu propice au repos donc propre et agréable. Ces phrases me rappellent les Nazariens, la secte qui selon certains chercheurs à vu dans ses membres le Christ. Il est dit que ces membres étaient toujours habillés en blanc et propre sur eux, il me semble que si l’habit ne fait pas le moine il y contribue énormément et nos habits, nos gestes, nos attitudes, nos regards, trahissent notre être profond, nos forces mais aussi nos faiblesses, c'est certainement pour cela que les moines du monde entier ont toujours portés des habits particuliers. Certes, il y a l'image extérieure, qui est de témoigner aux autres qu'on fait partie d'un mouvement, d'une religion, d'une croyance, mais il y a comme un égrégore, une puissance à essayer d'émettre quelque chose autour de nous qui nous donne une force et témoigne de cette force...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 32 à 35

Message par Olivier » 20 juil. 2015, 14:37

Ce conseil d'endroit ni trop petit, ni trop grand, propre, qui sent bon,etc.. va, à mon avis, plus loin qu'il en a l'air. Je pense qu'il peut signifier que si on se lance sur ce chemin, il faut aussi faire attention à son environnement. Il est recommandé de ne pas se polluer de quelques façons que ce soit.
Dit autrement il faut se mettre dans de bonnes conditions.
Je trouve que c'est important, surtout pour les débutants. Le yoga prône l'indépendance, vis à vis de tout, même de nos pensées, mais tant qu'on a pas atteint cette indépendance (et plus ça va, plus je pense qu'il va falloir quelques vies :mrgreen: ), pas la peine de croire qu'on peut faire une pratique efficace n'importe où et n'importe comment.

La 2ème traduction (celle de Buttex je crois), ne parle pas de contrôle des souffles mais de saluer sa divinité tutélaire, c'est tout même étonnant cette différence !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 20 juil. 2015, 17:08

Non, aucune différence entre les deux texte, Buttex à mixée la 35 et la 36, et Varenne parle dans la 36 de cela
36. Tenant son corps bien droit, l’adepte honorera d’abord, les mains jointes, la divinité de son choix, puis, avec le pouce de sa main droite, il se bouchera la narine droite qui est l’orifice du canal Piñgalã, et insufflera doucement de l’air par la narine gauche, orifice de l’Idã
Mais je voulais détacher cette idée pour l'aborder dans la suite, car elle est fondamentale !
J'aimerai qu'on reste un moment sur ce lieu de la pratique, il me semble important, avant d'aborder l'idée de la "divinité tutélaire"...

Je continue donc sur ta première phrase... :wink:
Ce conseil d'endroit ni trop petit, ni trop grand, propre, qui sent bon,etc.. va, à mon avis, plus loin qu'il en a l'air. Je pense qu'il peut signifier que si on se lance sur ce chemin, il faut aussi faire attention à son environnement. Il est recommandé de ne pas se polluer de quelques façons que ce soit.
Oui son environnement direct, très direct, juste autour de soi...
Qui vit quelque chose dans le fait de fermer une porte sur lui dans sa petite chambre pour pratiquer, qui peut en parler ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
yogaensoi
Messages : 192
Enregistré le : 21 nov. 2012, 17:07

Re: Phrases 32 à 35

Message par yogaensoi » 21 juil. 2015, 06:25

La réaction d'Oliver est assez significative, en lisant ces versets qui nous exposent les conditions idéales pour pratiquer le pranayama, on pourrait prendre peur et se dire que c'est bien trop compliqué et qu'on va avoir du mal, trouver une peau d'antilope, c'est pas simple, il faut pratiquer encore et encore et tanpis si les conditions ne sont pas toutes réunies et idéales, le travail se fait quand même, il est bien sur évident qu'il nous faut trouver nos propres conditions idéales avec les moyens qui sont les nôtres.
L'isolement, l'indépendance deviennent les fruits de nos pratiques, et ne doivent pas être un renoncement forcé.
Om Namah Shivaya !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 21 juil. 2015, 09:19

Oui je suis assez d'accord avec toi Yogaensoi !
Pratiquer c'est important et si on ne peut trouver un espace fermé, pas trop petit ni trop grand, on pourra toujours faire du pranayama dans sa chambre ou son salon.
Pour la peau d'antilope je crois que cela est assez mineur...
Pour autant ces recommandations nous donnent un axe, une compréhension précise de ce que nous "devrions" et aussi "éviter"...
Je crois que pour faire du pranayama, pour maîtriser nos souffles, ce qui est le plus important dans le Yoga, l'indication d'être dans une pièce fermée me semble vraiment importante et par exemple ne pas pratiquer dehors...
Cela me semble à la portée de tous, nous avons tous au moins un chez soi et de fait essayer de trouver une place dans son chez soi pour pratiquer me semble être la bonne attitude pour le chercheur sincère.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 32 à 35

Message par Olivier » 21 juil. 2015, 10:22

yogaensoi a écrit :La réaction d'Oliver est assez significative, en lisant ces versets qui nous exposent les conditions idéales pour pratiquer le pranayama, on pourrait prendre peur et se dire que c'est bien trop compliqué et qu'on va avoir du mal, trouver une peau d'antilope, c'est pas simple, il faut pratiquer encore et encore et tanpis si les conditions ne sont pas toutes réunies et idéales, le travail se fait quand même, il est bien sur évident qu'il nous faut trouver nos propres conditions idéales avec les moyens qui sont les nôtres.
L'isolement, l'indépendance deviennent les fruits de nos pratiques, et ne doivent pas être un renoncement forcé.
C'est évident, je ne dis pas autre chose. Je n'ai pas pris la peau d'antilope au pied de la lettre :mrgreen:
Je voulais juste dire que se mettre dans de bonnes conditions extérieures est quelque chose d'important. Et qu'il ne faut pas rejeter au loin des conseils qui semblent basiques, mais plein de bon sens.
Après il m'arrive bien souvent (trop souvent) de pratiquer dans des conditions assez peu idéales.
Et je rejoins Denis pour le lieu fermé, j'ai constaté que, même en cas de fortes chaleurs :wink: , il est mieux de pratiquer à l'intérieur et fenêtres fermées. Ne serait ce que pour des raisons évidentes de concentration.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 21 juil. 2015, 10:34

Et je rejoins Denis pour le lieu fermé, j'ai constaté que, même en cas de fortes chaleurs :wink:, il est mieux de pratiquer à l'intérieur et fenêtres fermées. Ne serait ce que pour des raisons évidentes de concentration.
Yes !!!
Peux tu en, dire plus, car c'est cette qualité subtile qui me plairait de vous entendre et partager avec vous... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 32 à 35

Message par Olivier » 21 juil. 2015, 11:15

J'ai bien peur qu'à mon stade il n'y a encore rien de très subtil. Mais simplement le calme et un sentiment de "sécurité" me sont nécessaires pour avoir un minimum de concentration et pouvoir observer un peu ce qui se passe.
Maintenant je suis très curieux d'entendre des pratiquants plus avancés :)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 21 juil. 2015, 14:33

Ok, calme et un sentiment de "sécurité", oui c'est sur !
J'espère que d'autres vont en dire un peu plus ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 32 à 35

Message par lorkan739 » 21 juil. 2015, 15:59

Dans le cadre du contrôle des souffles la porte ouverte offre un appel d'air. Lorsque les vents soufflent plus fort que d'habitude cette ouverture fait de la hutte un espace hermétique et sécurisant. On peut logiquement en déduire la nécessité de s'assurer du bon entretien de ce lieu. Mais dans ce balayage quotidien on peut y voir une idée plus remarquable encore. Un espace confiné, soigneusement entrenu, mais nécessitant néanmoins un nettoyage quotidien est en réalité un lieu fourmillant de vie.

C'est désagréable a porter un vêtement froissé, humide ou même brûlé. Un repassage soigné et quotidien s'avère indispensable pour éviter ces désagréments.
Om
Avatar du membre
MarieC
Messages : 36
Enregistré le : 17 avr. 2014, 21:41

Re: Phrases 32 à 35

Message par MarieC » 21 juil. 2015, 22:46

Trouver un endroit chez soi à soi permet, à mon avis, de faire en sorte que notre pratique devienne un moment bien personnel, une parenthèse dans notre existence. Ne pas être distraite par l'extérieur, me permet de me concentrer pour me centrer. J'ai annexé un petit bureau ou j'ai aménagé un espace pour ma pratique. Lorsque je ferme la porte, tout ce qui se trouve à l'extérieur reste à l'extérieur, et j'ai le sentiment d'être « chez moi ». C'est un endroit très personnel, ou les apparences et les mondanités n'ont pas leur place. Je crois que j'essaie d'aménager cet endroit comme j'aimerai être intérieurement. Calme, recueillement, simplicité, sérénité, fraicheur. Cet endroit serait comme un miroir de mon état intérieur où je peux me sentir en sécurité. Pour les pranayamas, comme je suis loin d'être à l'aise dans ces exercices, cet endroit me permet de rester ancrée à la terre.
Pour ce qui est de la subtilité, je ne ressens pas encore assez les forces, les intéractions avec l'espace extérieur. Je peux imaginer, ou avoir un très vaste ressenti, que mes souffles restent dans cet espace clos, et qu'une intéraction se fait lors des pranayamas. Que jour après jour, cette énergie remplie ce lieu et que les énergies ne sont pas dispersées, perdues, et, tel un recyclage cela me nourrit d'une séance à une autre. :)
"Je ne crois pas que je Le connaisse bien, ni même que je Le connaisse, ni même que Je ne Le connaisse pas" Upanishads
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 22 juil. 2015, 00:00

Sublime MarieC, je crois que tu as dis beaucoup de choses précises, merci !!!

Je reprends quelques idées...
une parenthèse dans notre existence
Parenthèse ?
Amusant ce mot, pour moi c'est presque l'inverse, la vie quotidienne est une sorte "d'annexe" et le moment où je rentre dans ma pièce la réalité, les moments de plus en plus fréquents où je reste connecté au Divin sont la réalité, la beauté de la vie, le reste c'est un personnage qui répond, joue un rôle...
Ne pas être distraite par l'extérieur, me permet de me concentrer pour me centrer.
Oui !
Je crois que j'essaie d'aménager cet endroit comme j'aimerai être intérieurement.
Oui !!! Sublime !
C'est cela, il y a quelque chose qui jailli de nous et à notre niveau il est difficile de changer le monde en entier, peut-être un jour, mais l'intérieur d'une pièce, oui, c'est comme une vision fractale, cette pièce est mon corps, dedans il y a mes énergies et mon mental est un peu moins limité et s'identifie un peu moins à mon corps, voila que l'universalité de l'Esprit n'est pas loin...
Pour les pranayamas, comme je suis loin d'être à l'aise dans ces exercices, cet endroit me permet de rester ancrée à la terre.
Magnifique !
Oui, on trouve en premier la terre, la stabilité, puis la fluidité de l'eau apparaît alors on se sent bien, souple, heureux...
Puis vient l'air, on est dans le fait de se rependre partout dans la pièce, il est alors temps d'ouvrir une fenêtre et sentir aussi l'extérieur...
Mais attention le feu n'est pas loin, c'est lui qui va tout transformer...
Et oui effectivement il y a nourriture, harmonie et plus de dispersions !

Merci !!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 32 à 35

Message par lorkan739 » 22 juil. 2015, 08:55

Hahaha ! Qui es-tu ? ;)
Que jour après jour, cette énergie remplie ce lieu et que les énergies ne sont pas dispersées, perdues, et, tel un recyclage cela me nourrit d'une séance à une autre
Pas grand chose à dire de plus...:)

Merci !!
Om
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 32 à 35

Message par Olivier » 22 juil. 2015, 11:16

MarieC a écrit :Je peux imaginer, ou avoir un très vaste ressenti, que mes souffles restent dans cet espace clos, et qu'une intéraction se fait lors des pranayamas. Que jour après jour, cette énergie remplie ce lieu et que les énergies ne sont pas dispersées, perdues, et, tel un recyclage cela me nourrit d'une séance à une autre. :)
Merci pour ça, à méditer :)
Avatar du membre
phenixee
Messages : 88
Enregistré le : 09 avr. 2014, 13:52
Localisation : partout sur mon tapis volant

Re: Phrases 32 à 35

Message par phenixee » 22 juil. 2015, 12:28

Je n'avais pas de lieu particulier...
Depuis hier une pièce dédié au sport à été créé au sous sol.
Donc hier soir dans le silence j’ai eu une pratique beaucoup plus intérieur.
Les énergies de la pièce sont forcément différentes selon le moment et l'activité.
Une vrai envie de m'y retrouver et je pense un passage vers une autre ...pas dimension...Plutôt un activateur vers...bon je lâche dieu...
Comme un sanctuaire
:lol:
Que TA volonté soit faite
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 22 juil. 2015, 14:29

Il serait bien dommage d'avoir peur de lâcher le mot "Dieu" sur ce forum, je crois qu'on ne parle que de ça et pour moi le Yoga est le lien avec Lui !
Il est évident que si nous voyons un Dieu avec une longue barbe qui pointe un doigt accusateur vers nous il faudra chercher un autre forum... :lol:
Mais oui, cette part de Divin qui est en nous, cet chose dont on ne peut rien dire, ce Brahman, ce tout qui est tout et que nous sommes dans notre transcendance, oui !!!
Oui, le silence, la paix d'une pièce dans la pénombre, la vibration du coeur pur, libre est propice pour ce contact profond; vrai, loin du personnage qui se fond dans l'universalité...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Phrases 32 à 35

Message par hridaya » 22 juil. 2015, 19:48

Merci Denis,
Un espace de pratique, pour moi est le temple extérieur qui va permettre de se reconnecter à l'intérieur du temple, les sens tournés vers l'intérieur, espace de rituels, afin, de passer de l'agitation du monde et de celui qui le perçoit, au silence, à l'immobilité, une prière vers l'absolu, un entre deux.
Passer de l’état ordinaire, à un espace sacré, en dehors du temps de l'espace, espace de simplicité, de vibrations,
retrouver cette espace jours après jours, le sentir, le percevoir, sentir l'énergie, de plus en plus tisser une relation intime, si fondre.
Perdre le soi dans le Soi. S'oublier en conscience.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
pashupati
Messages : 810
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Phrases 32 à 35

Message par pashupati » 23 juil. 2015, 04:18

Namasté yogin et yogini

Pour moi cette hutte ou cette caverne est en moi.

En elle j'y suis constamment, je la nettoie à chaque instant des pensées envahissantes et parasites.

Le silence et la foi l'habitent, éclairée de sa propre lumière qui irradie.

Namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 23 juil. 2015, 08:41

Merci hridaya et pashupati pour vos messages !
hridaya a écrit :Passer de l’état ordinaire, à un espace sacré, en dehors du temps de l'espace, espace de simplicité, de vibrations,
Oui, voila la notion de sacré qui apparait, c'est nous qui la mettons en place par le sens que nous donnons à nos actions.
Bien sur ce lieu peut-être en nous, il l'est de toute façon et si on peut avoir un lieu extérieur il est à l'image de cette caverne intérieure, merci Pashupati !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 32 à 35

Message par lorkan739 » 23 juil. 2015, 10:00

34. L'adepte doit la nettoyer tous les jours, avec un balai. Il doit y respirer des odeurs suaves, et y fera donc brûler des résines odorantes.
Il y a une action sacrée, presque charnelle, dans le fait de respirer la saveur suave de résines odorantes. La résine évoque une substance concentré. Un parfum enivrant qu'il faut aller puiser au coeur d'une fleur. Telle une abeille et non pas une mouche, un moustique ou un poux. Il y a une invitation à se tourner vers une intériorité toujours plus croissante pour se faire...Le recyclage du pranayama automatique et naturel...
Om
Avatar du membre
phenixee
Messages : 88
Enregistré le : 09 avr. 2014, 13:52
Localisation : partout sur mon tapis volant

Re: Phrases 32 à 35

Message par phenixee » 27 juil. 2015, 08:52

Le texte:saluera sa divinité tutelaire:
C’est là aussi que le yoga n’est pas que des postures! :D
Et quelle liberté, à nous de choisir!
Que TA volonté soit faite
tybz
Messages : 231
Enregistré le : 22 août 2014, 23:09

Re: Phrases 32 à 35

Message par tybz » 28 juil. 2015, 12:42

A mon humble niveau de pratique, je ne fais pas trop de différence dans ma pratique selon que la fenêtre est ouverte ou pas :) Mais je prêterai attention à ça à l'avenir.

Par contre, c'est vrai que le tapis devient de puis en plus un endroit "sacré" et "intime", un peu hors du monde.

C'est marrant le coup de l'encens, j'ai toujours pensé que ce n'était pas bon de faire brûler de l'encens pendant qu'on pratique car l'air est moins sain à cause des fumées.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Phrases 32 à 35

Message par hridaya » 28 juil. 2015, 14:29

C'est marrant le coup de l'encens, j'ai toujours pensé que ce n'était pas bon de faire brûler de l'encens pendant qu'on pratique car l'air est moins sain à cause des fumées.
Justement, et c'est ça qui est rigolo, on a fini par faire les choses sans savoir pourquoi ont les fait.
Au dela de la bonne odeur de l'encens et du coté purifications, vibratoire, à ne pas négliger,
le simple fait de la combustions de l'encens, va saturer l'air en gaz carbonique est amoindrir la quantité d'oxygéne, ce qui va faciliter le reveil de l'énergie, en tout cas va mettre le systéme physiologique en urgence, et faciliter les pranayama subtil, sans air, ou avec peu d'air. Plus la piéce est petite et moins l'oxygéne est là, mieux c'est !
De toute facçons pas d'autre choix que de respirer goulumment de la fumée d'encens
donc fenétre fermée pendant la pratique. Ventiler à la fin.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 29 juil. 2015, 10:13

Oui, il va donc quand même faire un peu attention aux encens qu'on achète, sinon on sera vite empoisonné...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
phenixee
Messages : 88
Enregistré le : 09 avr. 2014, 13:52
Localisation : partout sur mon tapis volant

Re: Phrases 32 à 35

Message par phenixee » 29 juil. 2015, 13:33

Quel sont vos conseils pour l’encens?
La je met du papier d'Arménie ça va?
Que TA volonté soit faite
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 29 juil. 2015, 13:56

J'ai longtemps utilisé du Nag Champa de Satya Sai Baba
Je le trouve bien, parfois dans une petite pièce il devient assez dur à supporter...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
tybz
Messages : 231
Enregistré le : 22 août 2014, 23:09

Re: Phrases 32 à 35

Message par tybz » 29 juil. 2015, 18:01

hridaya a écrit :
C'est marrant le coup de l'encens, j'ai toujours pensé que ce n'était pas bon de faire brûler de l'encens pendant qu'on pratique car l'air est moins sain à cause des fumées.
Justement, et c'est ça qui est rigolo, on a fini par faire les choses sans savoir pourquoi ont les fait.
Au dela de la bonne odeur de l'encens et du coté purifications, vibratoire, à ne pas négliger,
le simple fait de la combustions de l'encens, va saturer l'air en gaz carbonique est amoindrir la quantité d'oxygéne, ce qui va faciliter le reveil de l'énergie, en tout cas va mettre le systéme physiologique en urgence, et faciliter les pranayama subtil, sans air, ou avec peu d'air. Plus la piéce est petite et moins l'oxygéne est là, mieux c'est !
De toute facçons pas d'autre choix que de respirer goulumment de la fumée d'encens
donc fenétre fermée pendant la pratique. Ventiler à la fin.

Très intéressant merci. J'ai toujours cru que l'encens dans le cadre de la pratique était juste un truc new âge.

En Chine et au Japon (et surement dans d'autres pays d'Asie) l'encens est aussi utilisé dans les temples bouddhistes et taoistes (comme offrande je crois).
Avatar du membre
Jean-Louis
Messages : 5
Enregistré le : 11 juil. 2015, 07:34
Localisation : Paris
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Jean-Louis » 30 juil. 2015, 13:44

ce qui me semble important est la notion de pérennité du lieu.
revenir mois après mois dans un même endroit qui ne change pas, développe en nous le sentiment de permanence, à l'image de la partie essentielle qui est en nous.
c'est un peu le principe des temples, chapelles ou églises, dans lesquelles on peut retrouver les mêmes sensations que celles éprouvées il y a très longtemps dans le même type de lieu.

Le lieu que nous allons créer va aussi nous permettre de déposer quelque part, une empreinte de spiritualité que l'on retrouvera quand on en aura besoin ; un peu comme une banque dans laquelle on laisse son épargne pour l'utiliser plus tard.
parfois nous abordons notre lieu de méditation "chargés" d'énergie positive. Tout va bien, nous sommes enthousiastes à l'idée de méditer un peu et nous éprouvons plein de belles sensations dans notre assise silencieuse.
parfois, c'est l'inverse. il ne se passe plus rien et il faut se forcer à venir s’asseoir, car il y a bien sur "autre chose à faire de plus important" au même moment. Si on ne dispose pas d'un lieu qu'on a préparé avant, on a vite fait de trouver de bonnes excuses pour passer à côté d'une éventuelle expérience.
“Deviens ce que tu es. Fais ce que toi seul peut faire.” F.Nietzsche
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 30 juil. 2015, 14:49

Oui, cela rajoute à la profondeur, crée un lien vers le spirituel, c'est donner une place dans notre existence au "numineux"...
Merci Jean-Louis pour ce partage !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 32 à 35

Message par lorkan739 » 30 juil. 2015, 16:21

Denis a écrit :Oui, cela rajoute à la profondeur, crée un lien vers le spirituel, c'est donner une place dans notre existence au "numineux"...
Merci Jean-Louis pour ce partage !
Oui, j'aime beaucoup aussi !!! :wink:

Mals pour ce qui est de se forcer à rester assis le dos droit cela ne me semble pas être un fin en soi.

Je rejoints totalement MarieC, et de fait n'adhère pas trop à l'idée de "s'asphyxié". Je comprends que c'est une réalité. Mais se forcer à monter dans de très haut pranayama dans l'idée d'éveiller l'énergie par un manque d'oxygène... :beurk: Je préfère écouter le chant des cigales ! Je sens que cela va devenir très intéressant de rentrer dans le vif du sujet.

La technique de Nadi Shodana ne vise t'elle pas à la purification des nadis. Et quand ils sont purifiés, les narines débouchées, n'est-ce-pas plutôt là que prennent leur sens les résines odorantes ? Mmmm rien que le mots ! :wink: Blague a part, il parait qu'a force d'utiliser de l'ayahusca les chamans en ressentent l'effet juste en le respirant.

Mmmmm Maharthamanjari ! :D :wink:
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 30 juil. 2015, 16:43

Mals pour ce qui est de se forcer à rester assis le dos droit cela ne me semble pas être un fin en soi.
Tu ne comprends toujours pas... :(
Le yoga n'a pas comme but de t'obliger à garder le dos droit, mais le fait de pouvoir rester le dos droit 3 heures ou beaucoup plus n'est que le résultat d'une réelle énergie maîtrisée, éveillée, orientée et la réalité d'un corps transmuté.
Le fait de ne pas y arriver, quand tu vois des gens beaucoup plus âgés que toi le faire, dois simplement te montrer que ta pratique n'apporte rien comme transformation en toi...

Pour le reste là aussi, je crois qu'il va te falloir travailler avant de dire des sottises pareilles
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
MarieC
Messages : 36
Enregistré le : 17 avr. 2014, 21:41

Re: Phrases 32 à 35

Message par MarieC » 30 juil. 2015, 17:03

Code : Tout sélectionner

Je rejoints totalement MarieC, et de fait n'adhère pas trop à l'idée de "s'asphyxié". 
Heu, je ne vois pas ou j'ai écrit cela ou je me suis mal exprimée. Mais, MAIS,

1) Rester le dos droit (immobilité de l' esprit, maîtrise des sens) est pour moi essentiel et sans concession !

2) Le pranayama, même si je ne suis pas à l'aise dedans , je n'ai jamais dit ou pensé qu'il faille y aller en "touriste" ou ne pas s'y brûler. Je peux t'assurer que les quelques rares fois ou j'ai peu y aller vraiment cela est magnifique ! et qu'on ne pense qu'à une chose c'est d'y retourner. Mais oui ça dérange, ça bouscule on rencontre nos limites et ce n'est pas agréable. Mais que veux-tu ? Rester dans ta zone de confort ?

Alors oui, parfois ça fait mal, et alors la vie aussi parfois fait mal ! donc si tu veux juste entendre le chant des cigales, va faire un tour, prend un grand bol d'air. Sinon, sort un tapis, assied toi et commence à travailler, à chercher et après on en reparle si tu veux !
"Je ne crois pas que je Le connaisse bien, ni même que je Le connaisse, ni même que Je ne Le connaisse pas" Upanishads
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 32 à 35

Message par lorkan739 » 30 juil. 2015, 18:27

Jean Louis a écrit :il ne se passe plus rien et il faut se forcer à venir s’asseoir, car il y a bien sur "autre chose à faire de plus important" au même moment. Si on ne dispose pas d'un lieu qu'on a préparé avant, on a vite fait de trouver de bonnes excuses pour passer à côté d'une éventuelle expérience.
Inutile de me faire passer pour un touriste.

Si ça vous voulez un de ces jours on ira méditer en forêt, au creux d'un arbre...

Et pas sur un coussin dans une salle chauffé...

:?:
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 30 juil. 2015, 19:24

Du calme Lorkan, il n'y avait absolument rien contre toi... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 32 à 35

Message par Olivier » 31 juil. 2015, 14:42

lorkan739 a écrit :et de fait n'adhère pas trop à l'idée de "s'asphyxié". Je comprends que c'est une réalité. Mais se forcer à monter dans de très haut pranayama dans l'idée d'éveiller l'énergie par un manque d'oxygène
Peut être qu'on pourra en reparler plus loin dans l'étude, mais c'est un point qui m'intéresse.
Je suis un peu touriste mais j'ai un peu testé aussi :wink: Et je me sens bien plus lucide, apaisé, lumineux lorsque je reste dans ma zone de confort en nadi que quand j'essaye de pousser un peu trop. C'est difficile de trouver le juste milieu entre le contentement du petit personnage et le jusqu'où ne pas aller trop loin.
Une question concrète. Quel est le plus efficace pour le nettoyage des nadis : un nadishodana en 4/16/8 confortable, hyper concentré, mantras et tout le toutim ou bien pousser désespérément jusqu'au petit pranayama, à l'arrache, avec mal de tête pour finir ?
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Phrases 32 à 35

Message par hridaya » 31 juil. 2015, 15:57

Et je me sens bien plus lucide, apaisé, lumineux lorsque je reste dans ma zone de confort en nadi que quand j'essaye de pousser un peu trop. C'est difficile de trouver le juste milieu entre le contentement du petit personnage et le jusqu'où ne pas aller trop loin.
Une question concrète. Quel est le plus efficace pour le nettoyage des nadis : un nadishodana en 4/16/8 confortable, hyper concentré, mantras et tout le toutim ou bien pousser désespérément jusqu'au petit pranayama, à l'arrache, avec mal de tête pour finir ?
pas de reponse toute faite,pour les phases de progressions,
une seule chose de sur ,c'est qu'il faut progresser,passer un cerains temps sur par exemple,4/16/8 ,étre bien a l'aise,dans une zone de confort,pour bien inscrire l'etat,et puis
essayer de mettre un peu plus de temps ,passer a 5/20/10.qui devra lui aussi étre nikel avec les mantra si tu les utilise,la visualisations, "tout le toutim", comme tu dit.
aprés on peut vouloir ,forcer un peu plus,on peu preparer l'accés au nadis sodhana sur des temps plus long,en faisant une ou des series de bastrika avant,en posture ou non.
l'essentiel c'est l'interiorisations, et la directions de l'esprit,ce n'est pas un simple exercice de respirations,c'est un acte sacré.
forcer, on sera bien obligé,il faudra se faire "bouger",sinon c'est l'individu qui va recupérer tout,
et on restera a 4/16/8 jusqu'a la fin de sa vie.n'oublions pas que tout les pranayama sont là pour nous deconditionner,et garder l'immobilité intérieurs,reactiver ,irriguer le corps energetique de prana.il faut accepter le combat,jusqu'a ce que sa devienne plus simple, tout en gardant le recul neccesaire,il faut egalement affiner le souffle et les sensations,ce n'est pas du pneumatique,trés peu d'air suffit,contrairement a ce que l'on pourrait croire,c'est un souffle trés fin,qui ne fait aucun bruit,moins il ya d'air ,plus l'energie apparait facilement,sans oublier que c'est les suspensions que l'on cherche l'arrét du souffle spontanée,qui sont veritablement les vrai pranayama,puis les inspir et expir spontanée, energetique
d&ns la continuité de la conscience;
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Phrases 32 à 35

Message par hridaya » 31 juil. 2015, 16:22

lorkan739 a écrit:
et de fait n'adhère pas trop à l'idée de "s'asphyxié". Je comprends que c'est une réalité. Mais se forcer à monter dans de très haut pranayama dans l'idée d'éveiller l'énergie par un manque d'oxygène
C’était juste un aspect chimique, qui va révéler l’énergie, après quand tu fais du pranayama, ça n'a pas d'importance. L'essentiel c'est de le faire.
mais à noter que toute les bonnes raisons de ne pas faire, sont des résistances du personnage.
C'est le personnage qui veut pas étre asphyxié.
Derrière l'asphyxie il y a la vie, une autre vie.
J'aime bien casser l'idée romanesque de tout ça, ne rien faire...., la belle spiritualité à coups de rêves..., de pensées, le sourires béats , l'extase, le wouahHHHHHHHHH :roll: :wink:
Un jours peut étre, mais avant, c'est Viramarga :p
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Jean-Louis
Messages : 5
Enregistré le : 11 juil. 2015, 07:34
Localisation : Paris
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Jean-Louis » 31 juil. 2015, 16:44

tout dépend aussi à quelle vitesse on compte les temps :) !
si c'est un comptage intérieur, la vitesse peut vite varier sans qu'on s'en rende compte.

pendant un moment je travaillais avec une appli métronome sur smartphone, qui battait les secondes. ça m'a aidé à trouver un rythme plus régulier. Je suis progressivement passé de 4/16/20 à 5/20/10 secondes. (on peut aussi utiliser le tic tac d'une pendule ou d'un réveil)

maintenant, au lieu d'allonger encore, je fais l'expérience de prendre moins d'air, en restant toujours sous la limite de l'essoufflement bien sûr.

Une autre expérience intéressante, est de créer le manque (donc un très très léger essoufflement) pour développer la respiration par la peau. Il faut être à peine habillé. On ressent la peau qui transpire à peine. C'est comme si c'était un prolongement de l'intérieur de nos poumons, à l'extérieur. L'expérience est intéressante pour fixer l'attention et développer la concentration. Je n'ai pas encore assez d'expérience pour savoir si ça permet d'allonger le pranayama sur le long terme (ralentir la respiration), mais c'est probable.
“Deviens ce que tu es. Fais ce que toi seul peut faire.” F.Nietzsche
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 32 à 35

Message par Olivier » 31 juil. 2015, 17:19

hridaya a écrit :l'essentiel c'est l'interiorisations, et la directions de l'esprit,ce n'est pas un simple exercice de respirations,c'est un acte sacré.
forcer, on sera bien obligé,il faudra se faire "bouger",sinon c'est l'individu qui va recupérer tout,
Même en forçant l'individu peut récupérer : "ouaahh, super, te voilà en 7/28/14, pratiquement le petit pranayama, trop fort !". C'est du vécu :mrgreen:
Et parfois la direction de l'esprit est plus lumineuse avec des rythmes plus faibles, car le petit personnage qui se la pète est un peu cassé. Mais en même temps il est confortable, alors ça ne le "bouge" pas. Pas facile...
Ce que je fais souvent c'est de monter progressivement à mon rythme confortable du moment, y rester un peu en insistant sur la subtilisation du souffle, la concentration, puis ensuite monter un ou deux crans au dessus quitte à être un peu plus dans l'effort. Ça avance petit à petit, mais mon dieu que la progression est lente :roll: Je butte toujours à une marche ou deux du petit pranayama.

Jean Louis, je crois que c'est vraiment déconseillé d'utiliser un métronome, il faut trouver son rythme.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Phrases 32 à 35

Message par hridaya » 31 juil. 2015, 19:01

Très juste ta remarque sur le décompte du temps, le rythme ce ne sont pas des secondes, un temps artificiel,
il faut utiliser le matra, qui correspond a peu prés a 1,3 seconde.
Ce rythme va te remettre en correspondance avec les rythmes de Energies, des rythmes donc nous nous sommes éloigné dans nos vies ordinaires. tous les cycles de la nature sont basé sur le matra. c'est le fait de se relier à ces cycles qui vont transformer les processus intérieurs. la récitations d'un bija mantra, le yam ou le ram sur nadi suddhi doit se calquer sur ce rythme, c'est lui qui va te faire sortir du temps et l'espace ordinaire. et qui finalement te fera oublier ce problème de temps, tu seras juste bien, et c'est a ce moment là que kevali peut te saisir.
bien sur, le personnage risque toujours de récupérer la performance, à la sortie de la pratique, mais ce qui à était fait à était fait et de fois en fois tu remarqueras des petites choses qui vont changer dans ta vie quotidienne, des réactions différentes,
le travail se fait silencieusement, pas à pas, jours après jours année après année, l’accès à 8/32/16 est délicat mais c'est jouable pour tous.
il faut juste dédramatiser, finalement ce n'est qu'un chiffre, mais se rappeler juste au moment ou on sent que ça peut lâcher, que c'est un moment ou ça peut passer. c'est une faille possible entre les plans ordinaires et des plans, des fonctionnements non ordinaires. c'est le passage de l'individu à quelque chose de plus impersonnel. il faut faudrait se laisser glisser, couler, engloutir par quelque chose. il faudra accepter les phénomènes de chaleurs et quelque petite manifestations annexes et ne pas bouger intérieurement. le faire, le refaire, et surtout a la sortie des pratiques ne faire aucun commentaire intérieur, passer à autre chose.
trouver au moins le gathika (à peu prés 25 minute) ou plus si affinité. et continuer à progresser au-delà, ce qui va dégonfler le syndrome de la baudruche spontanément. on s'apercevra vite que le 8/32/16 n'est qu'une étape, la première. :wink:


Rester en recul et ne pas se laisser prendre au subterfuge, du mouvement de manas. Resserrer le mula bandha, qui au moment ou l'agitation apparaît se desserre remettre en place le mantra le bija, ou la visualisations qui à forcement disparu, garder ou remettre en place la convergence sur ajna ou plus haut, et s'abandonner à quelque chose de plus grand, plus haut, remettre sa vie, sont souffle, sa volonté personnelle entre les mains d'une puissance qui nous dépasse et qui va transcender l'individu.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 32 à 35

Message par Olivier » 01 août 2015, 08:05

Magnifique Hridaya ! Merci.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 01 août 2015, 10:18

Ha Hrydaya en lisant ce que tu as écrit toutes les effluves de la pratiques sont remontées, trop bien, trop vrai !
Oui, faire et refaire pendant des mois, des années, il y a une transmutation longue mais concrète et réelle qui s'opère !
On ne se rend pas compte mais le dos au bout d'un certain temps de pratique reste droit sans plus aucun effort, les doutes, troubles, peurs disparaissent de nous, des problèmes respiratoires comme l'asthme diminues, voir disparaissent, le corps entre dans une autre énergie, bien plus subtile, bien plus légère...
J'ai parlé du Siddhasana, "le pouvoir de la posture" et c'est une évidence que celui qui reste assis des heures dans cette posture du réalisé à surtout réalisé cette connexion avec l'énergie divine en nous, car le but est là, le kevala kumbaka est le fait d'être à un moment sorti de l'attraction terrestre et de la fascination qu'a l'Esprit pour la manifestation. Nous voila hors de la pesanteur, hors de l'attraction et là la grâce apparaît et le souffle devient si imperceptible que par moment il s'arrête.
Alors l'énergie des profondeurs se met en marche, elle ne peut que s'éveiller dans un véritable non souffle qui n'a rien à voir avec la tentative forcée d'arrêter de respirer.
La pratique du pranayama aura emmener la conscience dans le moment crépusculaire, là où le temps et l'espace disparaissent et alors le souffle disparaît, puis la conscience arrive en bas, dans la terre devenu lave et le poteau de l'énergie remonte dans le dos emportant avec lui la conscience vers le haut...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Phrases 32 à 35

Message par hridaya » 01 août 2015, 19:12

J'ai parlé du Siddhasana, "le pouvoir de la posture" et c'est une évidence que celui qui reste assis des heures dans cette posture du réalisé à surtout réalisé cette connexion avec l'énergie divine en nous, car le but est là, le kevala kumbaka est le fait d'être à un moment sorti de l'attraction terrestre et de la fascination qu'a l'Esprit pour la manifestation. Nous voila hors de la pesanteur, hors de l'attraction et là la grâce apparaît et le souffle devient si imperceptible que par moment il s'arrête.
merci Denis,on pourrait dire la même chose également sur BADRASANA,utiliser comme assise pour le pranayama,ou dans sa fonctions
d 'assise méditative,lorsque la yoni et le linga sont parfaitement apparent et perceptible.le linga tout en verticalité s’élançant vers le haut dans dans une légèreté et fermeté absolu,la perfections de l' unions dans la danse de la créations, de la conscience et de l’énergie .la yoni réceptacle de la créations donc tout procède.
,et leurs point de jonctions situé en bas sis au muladhara .équilibre parfait entre conscience et énergie entre créations du multiple et unité de la conscience.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 32 à 35

Message par lorkan739 » 01 août 2015, 22:32

Hridaya a écrit :forcer, on sera bien obligé,il faudra se faire "bouger",sinon c'est l'individu qui va recupérer tout,
et on restera a 4/16/8 jusqu'a la fin de sa vie.n'oublions pas que tout les pranayama sont là pour nous deconditionner,et garder l'immobilité intérieurs,reactiver, irriguer le corps energetique de prana.
Pour moi ce n'est pas en cherchant un rythme élevé que l'on gagne en subtilité. Ce n'est pas cela non plus qui va irriguer ou réactiver le corps énergétique. Pour moi la subtilité du souffle se trouve dans la résonance nasale. C'est à dire à la jonction du prolongement de l'air expiré par les deux narines et qui sur une inspiration retourne s'intérioriser vers le haut ou vers le bas. C'est pour cette raison que j'ai la conviction que prendre sa source dans un pranayama fait à rythme "naturel" et ne se souciant pas de l'alternance entre la narine gauche et la narine droite est le meilleur...

À prendre avec des pincettes ! ;)
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 02 août 2015, 00:07

Pour moi ce n'est pas en cherchant un rythme élevé que l'on gagne en subtilité.
En a tu fais l’expérience ? Alors que nous sommes plusieurs à affirmer l'inverse et que tous les textes ne parlent que de ça...
C'est pour cette raison que j'ai la conviction que prendre sa source dans un pranayama fait à rythme "naturel" et ne se souciant pas de l'alternance entre la narine gauche et la narine droite est le meilleur...
Est le meilleur pour quoi, pour qui ? :?
Nadi Shodana vise le nettoyage et le développement du corps d'énergie, c'est le but de cette pratique avec un rythme vers 16/64/32. Alors pour nettoyer et fortifier ce corps d'énergie c'est la meilleure manière.
De plus ce pranayama prépare à l'apparition de Kevala Kumbaka d’une manière réelle est concrète.
Lorkan dans ma formation en moins de 2 ans je vois la transformation réelle que cela opère chez tout le monde, as tu la sensation d'avoir réellement évolué depuis que nous sommes rencontrés il y a quelques années au Baux de Provence, personnellement j'en doute...
Alors de grace, essaye de faire confiance à ceux qui depuis des années font un vrai travail.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Phrases 32 à 35

Message par hridaya » 02 août 2015, 09:31

ahhh Lorkan, tu as la certitude de ceux qui ne savent rien et qui n'ont rien expérimentés.

Des milliers de yogi sont passé par là,les témoignages sont là, certains sur ce forum le vivent, tu crois pas que tu pousses le bouchons un peu loin.
C'est un manque de respect évident, en toute inconscience bien sur, tu veux pas passer pour le touriste du coin, alors fait ce qu'il faut.
Fait le, essaye, et ensuite ont pourra en parler,
A quoi sert t-il d'avoir des avis sur ce que l'on ne connait pas ?
Tu veux parler de yoga, et tu en rejette les bases, le pranayama.
Bientôt, le fait de se mettre dans une posture, tu va nous expliquer qu'il n'y a aucun intérêt.
Apprend à t'asseoir, à accepter le fait d'apprendre, de ne pas être soumis a ton avis, à ta pensée.
Vit le, expérimente et ensuite ton avis aura un sens, celui de l’expérience.
Si ton but est de dire et d'enfiler un mala entier de sottise, c'est réussi mais ne force pas trop ton talent;
Il est peut être temps de te taire et de travailler réellement.
et puis si tu veux rester à méditer au creux d'un arbre, eh bien fait le, au moins pendant se temps là tu ne diras pas de bêtise.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 32 à 35

Message par lorkan739 » 02 août 2015, 11:49

Toutes mes excuses et merci d'avoir pris le temps de me répondre.

Tous ça montre qu'il y a un déséquilibre de mes centres énergétiques qui atteint ma psychologie.

J'étais frustré en te lisant Hridaya car j'étais dans l'incapacité de faire Nadi Shodana en 1/4/2 ! Je pense que cela était du a un blocage entre Manipura et Anahata. Car en faisant Bhastrika avec une rétention a plein dans Anahatha beaucoup de chose ce sont débloquées et ce matin j'ai pu effectuer Nadi-Shodana. Ce que tu as décris m'a semblé véridique. Le Yoga permettrait de gagner en verticalité et de se fortifier pour qu'un jour, qui sait, on puisse sortir par la grande porte...

J'ai l'air comme ça de m'en foutre mais en vérité je vous regarde avec beaucoup d'admiration. Je crois savoir d'où me viens cette noirceur qui me fait tourner le dos à pas mal de gens mais faut tourner la page ! 
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 02 août 2015, 12:20

Merci Lorkan !
C'est beau ce que tu exprimes là, dans ton dernier post, tiens toi y et travail encore et encore tu verras, c'est vraiment un beau chemin...

:wink: :coeur:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Phrases 32 à 35

Message par hridaya » 02 août 2015, 12:30

merci Lorkan, ce que tu exprimes a le gout de la sincérité.
notre envie, c'est le mieux pour chacun d'entre nous.
pratique et ne doute pas. ton envie est belle, mais fait le , au lieu de ne faire qui penser.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 32 à 35

Message par Olivier » 03 août 2015, 11:30

lorkan739 a écrit :J'étais frustré en te lisant Hridaya car j'étais dans l'incapacité de faire Nadi Shodana en 1/4/2 ! Je pense que cela était du a un blocage entre Manipura et Anahata. Car en faisant Bhastrika avec une rétention a plein dans Anahatha beaucoup de chose ce sont débloquées et ce matin j'ai pu effectuer Nadi-Shodana. Ce que tu as décris m'a semblé véridique. Le Yoga permettrait de gagner en verticalité et de se fortifier pour qu'un jour, qui sait, on puisse sortir par la grande porte... 
C'est chouette Lorkan de lire ça. Belle preuve d'intelligence et de lucidité :thup:
Tu n'es pas le seul à subir de la frustration, rassure toi, il n'y a pas que des êtres d'exception sur ce forum :wink: Hier j'ai eu du mal à faire nadi en 4/16/8 ! J'avais l'impression de progresser à grand pas à tout niveau et là paf ! Une bonne grosse claque, complètement bloqué sans la moindre explication :( Mais, mais.... j'ai fait quand même. Qu'est ce que j'avais de mieux à faire de toutes façons ?
Et je reste persuadé qu'il n'y a que la persévérance qui paye, pour un jour, comme tu dis, dans cette vie ou une autre, sortir par la grande porte :)
Avatar du membre
MarieC
Messages : 36
Enregistré le : 17 avr. 2014, 21:41

Re: Phrases 32 à 35

Message par MarieC » 04 août 2015, 01:40

Nous avons bien souvent cette habitude de nous mettre systématiquement en compétition et qui plus est avec nous même. Il n'y a pas de frustration à avoir à réussir ou pas nadi shodana ou autre pratique. Il y a des jours comme cela ! C'est ainsi :wink:
Dans la Bhagavad Gita au chapitre 6 « la méditation » Krishna rappelle la nécessité de transformer nos motivations et notre attitude mentale avant de poursuivre sur le chemin de la spiritualité. Puis dans le 2ème verset, que l'abandon de l'idée qu'on est l'auteur de l'action est le yoga, le renoncement aux fruits de l'action.
« O Pandava, sache que le yoga est ce qu'on appelle le renoncement. Personne ne devient un yogi s'il n'a pas renoncé aux pensées »
Alors, peut-être que saluer sa Divinité Tutélaire est déjà une attitude de renoncement aux pensées et aux fruits de l'action...et nous laisse en disponibilité pour tendre vers le plus haut :)
"Je ne crois pas que je Le connaisse bien, ni même que je Le connaisse, ni même que Je ne Le connaisse pas" Upanishads
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13475
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 32 à 35

Message par Denis » 04 août 2015, 09:19

Oui mais on doit aussi entrevoir que le yoga de krisna est le raja yoga et non le hathayoga
C'est à dire que l'effort, lenthousiasme, la ferveur, labnegation, le travail pendant des années est obligatoire pour celui qui n'a pas la possibilité de rester 3 heures assis en concentration. Le raja yoga est inclus dans le hathayoga yoga ce sont les 4 dernières étapes du yoga de patanjali' mais n'y rentre que celui qui connaît pratyahara et la il nous faut nous examiner sans détour et voir si on a déjà vécu cela et d'une manière stable, c'est à dire qu'on a la possibilité de revenir dedans à notre gré, qu'on maitrise donc les étapes davant , posture, pranayama, ...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Répondre