Phrases 26 à 31

Etude et pratiques autour de la Yoga Tattva Upanishad
Pour participer à l'étude il suffit d'en faire le demande.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Phrases 26 à 31

Message par Denis » 15 juil. 2015, 10:59

26. Ces degrés et ces Sceaux sont nombreux, mais ne sont pas tous indispensables. Des dix réfrènements, par exemple, le plus important est de s’abstenir de nourriture trop riche;
27. De même, la plus importante des dix disciplines est celle qui concerne la non-violence
28. enfin des innombrables postures enseignées par les maîtres du Yoga quatre vingt sont importantes mais quatre seulement sont indispensables
29. savoir: la Perfection, le Lotus, le Lion et la Prospérité.
30. L’adepte devra surtout tenir compte des obstacles à surmonter s’il veut progresser dans la voie du Yoga.
31. La paresse, la fatuité, les mauvaises fréquentations, la pratique de la magie, le désir d’acquérir de l’or ou des femmes, ne sont que mirages mondains : prendre conscience de cela c’est pour l’adepte s’en libérer.
M. Buttex a écrit :26-27. Maha Mudra, Maha Bandha et Khechari, Jalandhara, Uddiyana et Mula Bandhas, la psalmodie continue du Pranava Om sur une longue période, l'écoute attentive d'exposés des vérités supérieures, Vajroli, Amaroli et Sahajoli (lesquels forment une triade)... de chacun d'eux, je vais te donner une description véridique.
28-29(a). Ô dieu aux quatre visages, parmi les restrictions (Yama), la prise de nourriture modérée est la plus importante. Non, ce n'est pas une autre. Et l'innocuité (ou non-violence, Ahimsa) est la plus importante parmi les injonctions (Niyama).
29(b). Les postures maîtresses sont ces quatre-ci : Siddha, la posture parfaite, Padma, celle du lotus, Simha, celle du lion, et Bhadra, la posture propice.
30-31. Ô dieu aux quatre visages, écoute bien quels sont les obstacles qui surgissent dans les premiers temps de la pratique : paresse, bavardage, mauvaises fréquentations, tricherie dans le calcul de ses mantras, possession d'or, désir des femmes, et surtout, l'illusion. L'homme sage qui a débusqué ces obstacles doit à tout prix s'en détourner, par la seule force de sa vertu.
Il faut peut-être entrevoir que cette Upanishad est donnée à un disciple et donc ce qui est dit ne s'applique peut-être qu'a une seule personne et changerait un peu si c'était une autre personne...
Pour autant pour Yama et Niyama, la nourriture modérée et la non-violence me semble effectivement les 2 axes les plus importants...
Puis l'Upanishad propose "que" 4 postures !
Ha, ceux qui aiment les centaines de postures vont avoir du mal...
Bien sûr si on regarde les postures il y a plein de choses à comprendre, pourquoi ces 4 postures ?
Par exemple Siddhasana !
La posture parfaite ou du réalisé ?
Bien sur si on regarde la posture comme ça, si on la fait, on va pas trop comprendre l’intérêt de cette posture assise…
Mais le nom de la posture dans une vision intentionnelle nous donne une tout autre approche, une toute autre vision.
La posture du réalisé, celui qui a réalisé toutes les postures et qui est parvenu à la maitrise parfaite de son corps, de ses énergies, de ses souffles, de son mental, alors il peut prendre cette posture « ultime » qui devient le « linga » de sa connaissance intérieure et rester des heures assis dedans dans un état de paix lumineux sublime…
Mais allons un peu plus loin…
Siddha c’est aussi le « pouvoir », le pouvoir de la posture du réalisé c’est quoi ?
Quel est ce pouvoir ?
A bien y regarder pour rester des heures assis, sans bouger, le dos droit, la tête droite, les idées droites et claires il doit se passer quelque chose, car si ce n’est que la volonté du personnage qui est là, ça ne va pas aller bien loin.
Le pouvoir de la posture du réalisé est le fait que c’est les énergies divines qui sont dans la posture, la connexion se fait avec le haut, la lumière de l’esprit descend et éclabousse tout, jusqu’à la dernière cellule du corps qui de fait, transmuté est capable de rester dans Amrta des heures sans bouger…

Sinon j’aime bien ces injonctions : « La paresse, la fatuité, les mauvaises fréquentations, la pratique de la magie, le désir d’acquérir de l’or ou des femmes, ne sont que mirages mondains : prendre conscience de cela c’est pour l’adepte s’en libérer »
La paresse !!!!! 8)
Le désir des femmes !!!!! :roll:

Alors voilà, reste plus qu’a observer combien de temps nous sommes capable de rester le dos droit, sans bouger, sans penser pour savoir où nous en sommes… :)

Qui veut parler aussi des autres postures ? :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 26 à 31

Message par lorkan739 » 15 juil. 2015, 12:05

Denis a écrit :Le pouvoir de la posture du réalisé est le fait que c’est les énergies divines qui sont dans la posture, la connexion se fait avec le haut, la lumière de l’esprit descend et éclabousse tout, jusqu’à la dernière cellule du corps qui de fait, transmuté est capable de rester dans Amrta des heures sans bouger…
Selon le Samkhya Karika nul esprit ne transmigre. Je dirais que le "pouvoir de la posture" réside dans la légère pression du talon sur le Muladhara...
Samkhya a écrit :Karika 3
Mulâprakrti, la racine productrice -cause substantielle primordiale de toutes les manifestations objectives et subjectives - n’est pas un produit. 

Karika 62
C’est pourquoi, en réalité, nul - aucun Purusa- n’est lié, ni émancipé, ni ne transmigre. C’est la Prakrti qui, au moyen de plusieurs supports -plusieurs corps-, transmigre, se lie et se libère.
Peut-être que l'idée n'est pas de rester dans Amrita des heures sans bouger. Mais plutôt de rester assis suffisamment longtemps pour qu'Amrita cesse de bouger ?
Om
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 26 à 31

Message par Olivier » 15 juil. 2015, 15:11

Très agréable de quitter la théorie pour rentrer dans du pratique. C'est même étonnamment concret : ne pas trop manger, ne pas être paresseux, etc...
Est ce qu'on ne voit pas aussi pashimotasana comme posture principale dans d'autres textes ?
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 26 à 31

Message par lorkan739 » 15 juil. 2015, 16:22

De ce que j'en sais Pashimotasana est très conseillé car dans celle-ci nous avons très peu conscience de notre dos. Elle est propice à l'éveil de la force tourbillonnante qu'est Kundalini. Je pense que l'on peut rester assis pendant des heures en faisant attention de garder le dos bien droit sans jamais qu'il ne se passe quelque chose.
J'ignore ce qu'est Bhadra, la posture propice. D'intuition cela ne m'étonnerait pas qu'il s'agisse de la posture de la tortue, la posture bénéfique. Car d'expèrience je trouve celle-ci très tactile. Il y a je pense une flexibilité à trouver entre un dos droit et Pashimotasana. Possible que dans la Yoga Tattva Upanishad ce soit la posture du lion qui remplace Pashimotasana. Posture que tu as lu comme étant une posture principale dans un autre texte.
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 26 à 31

Message par Denis » 15 juil. 2015, 18:14

Lorkan a écrit :Selon le Samkhya Karika nul esprit ne transmigre.
Ha ???
Alors il n'y a rien à faire, ha oui faire une légère pression du talon sur le muladhara...
Tu penses vraiment que le Yoga s'arrête à ça ? :schock:
Peut-être que l'idée n'est pas de rester dans Amrita des heures sans bouger. Mais plutôt de rester assis suffisamment longtemps pour qu'Amrita cesse de bouger ?
Je ne savais pas qu'Amrita bouge, merci du tuyau... :lol:
Bon t'a pas autre chose ?

Lorkan, Bhadra n'a rien à voir avec la tortue, c'est une posture assise où on met les pieds l'un contre l'autre, on attrape les pieds pour tenter de descendre le front au sol.
Elle demande un très gros travail sur le bassin et d'autres choses que je ne dirais pas là...
L'idée de remplacer le lion par la pince ne me semble pas très judicieux, pourquoi cela ?
Je pense que l'on peut rester assis pendant des heures en faisant attention de garder le dos bien droit sans jamais qu'il ne se passe quelque chose.
Essaye ! :wink:
Oliver a écrit :Est ce qu'on ne voit pas aussi pashimotasana comme posture principale dans d'autres textes ?
Il existe une suite de 12 postures dites importantes qui effectivement apportent une grande connaissance.
Mais à retenir ce que j'explique au début, très certainement que les 4 postures proposées ne sont bonne que pour une personne particulière...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 26 à 31

Message par lorkan739 » 15 juil. 2015, 18:32

Dommage que tu tournes en dérision ce que je dis. Si le Yoga se limitait à rester assis d'où viendrait la Science exposé dans les textes. A trop rester le cul par terre on se transforme en pierre. Mais si la corde est trop tendu...
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 26 à 31

Message par Denis » 15 juil. 2015, 18:41

Peux tu imaginer que simplement t'a rien compris à ce que j'ai écris...
Peux tu imaginer que le Yoga bien fait, amené à son paroxysme ne s'occupe plus du corps et de fait il reste assis le dos droit.
Peux tu te poser la question de savoir pourquoi les textes disent que la seule posture du Yoga qui compte c'est le lotus ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 26 à 31

Message par lorkan739 » 15 juil. 2015, 19:06

Le texte ne dit-il pas qu'il y'en a quatre ?
La Perfection correspond à Siddhasana ? Non ?
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 26 à 31

Message par Denis » 15 juil. 2015, 19:09

savoir: la Perfection, le Lotus, le Lion et la Prospérité.
= 4 !
28. enfin des innombrables postures enseignées par les maîtres du Yoga quatre vingt sont importantes mais quatre seulement sont indispensables
= 4
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
MarieC
Messages : 36
Enregistré le : 17 avr. 2014, 21:41

Re: Phrases 26 à 31

Message par MarieC » 15 juil. 2015, 22:48

du concret :) Siddhasana et bhadrasana : ces 2 postures ont en commun d'agir sur muladhara et svadhisthana. Lorsque je prends l'une de ces 2 postures, mon axe se dirige vers le haut sous une poussée d'énergie ascendante (ce n'est même plus une question de mental qui veut faire) la verticalité s'opére dans les différents points le long de l'axe central. Ces postures me donnent l'impression d'être « tirée » vers le haut. Les pensées se stoppent, les canaux ida et pingala s'équilibrent et mon énegie est plus fluide. Le corps n'est plus cette masse aimantée à la terre, mais une sensation de légèreté s'installe.
Siddhasana était adoptée par Matsyendra (HYPI36)
A vous lire,
"Je ne crois pas que je Le connaisse bien, ni même que je Le connaisse, ni même que Je ne Le connaisse pas" Upanishads
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 26 à 31

Message par Denis » 15 juil. 2015, 23:26

Merci MarieC de passer par là et de nous laisser un message !!!
Oui, la stabilité de ces 2 postures est énormes pour peu que tes énergies soient déjà éveillées, ce qui semble bien être le cas !
Alors stabilité de la terre en bas qui apporte la possibilité de monter la structure dessus et d'aller chercher la lumière tout en haut, sublime ! :coeur:
Étonnant de voir que sur ces 4 postures, hormis le Lion, les 3 autres sont des postures assises...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
yogaensoi
Messages : 192
Enregistré le : 21 nov. 2012, 17:07

Re: Phrases 26 à 31

Message par yogaensoi » 16 juil. 2015, 07:28

Ces quelques versets me renvoie en pleine figure, toute la difficulté de la tâche, quatre postures apparemment simples, mais n'oublions pas
que c'est le Grand Ardent qui enseigne au Démiurge, d'ailleurs qui est donc ce démiurge? un grand yogi qui aurait déjà accompli toutes les observances et disciplines (Yama/Niyama) toutes les postures et pratiques et de ce fait le Grand Adepte serait sur le point de lui enseigner l'indispensable?
la simplicité
Comment ces postures deviendraient-elles indispensables, sans avoir saisi la maitrise de toutes les autres, est-ce possible?
Om Namah Shivaya !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 26 à 31

Message par Denis » 16 juil. 2015, 09:39

Le démiurge est Brahma...
Alors oui, il est déjà loin sur le chemin...
Comment ces postures deviendraient-elles indispensables, sans avoir saisi la maitrise de toutes les autres, est-ce possible?
Il semble que non, évidement...
Les techniques les plus simples dans le Yoga sont les techniques les plus dures à réaliser. Une posture physiquement dure à faire est finalement facile pour canaliser le mental puisque la difficulté fait cesser l'éparpillement, faut-il encore faire cesser les penser de "c'est trop dur !" ou "quand est ce que ça va s'arrêter ?"
Mais rester assis le dos droit, des heures sans bouger un millimètres demande des qualités inhumaines, des énergies d'une très grande pureté, un mental apaisé, éclairé, orienté...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 26 à 31

Message par Olivier » 16 juil. 2015, 10:11

Peut on parler un peu du lion ? Je la pratique depuis peu, et très modestement, mais il me semble déjà qu'elle recèle des mystères inépuisables :)
J'ai le sentiment qu'elle peut transmuter la colère en force, Que toute l'énergie gâchée par les luttes (souvent contre soi même) est "dépersonnalisée" (je crois que c'est tikho qui emploi ce terme dans le banquet de Shiva) et elle est remise au service de quelque chose de plus lumineux.
Ma pratique, selon les cours de shana que je suis scrupuleusement : prise de position (assez pénible), bhastrika, la colère monte (facile chez moi :mrgreen: ), expiration, inspiration, je renforce le sentiment de colère (toujours facile :lol: ) et là je pousse un rugissement qui est à la fois une façon d’expulser la colère et aussi un soulagement.
Pour le moment c'est vraiment court, car après 3 séries je commence à avoir des pressions dans le crâne assez douloureuses.
Je ne ressens rien de spécial juste après. Mais à la fin de ma séance, je suis vraiment gonflé à bloc, je n'ai plus peur de grand chose, même mes phobies auraient tendance à me faire rire.
Alors ce n'est peut être pas que le lion qui provoque cela, mais je suis persuadé qu'il aide, je fais bien la différence quand je le place dans ma séance ou pas.
Voilà, à vous, pratique et ressenti ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 26 à 31

Message par Denis » 16 juil. 2015, 10:23

Le lion utilise le feu et l'air, deux éléments très puissants qui se combinent à merveille !
Au début on trouve de la rage ou cela fait sortir la rage qui est en nous, mais je crois que c'est bon pour le débutant, une orientation à rapidement dépasser, car on peut entrevoir quelque chose de plus profond, de plus transformant, c'est le fait que ce cri, ce râle plus précisément et le râle de celui qui marque son territoire...
Alors on peut le marquer par la rage, ce qui serait finalement assez dommageable ou alors on le marque par la force, le courage, la bravoure.
C'est un son qui vient du tréfonds, de la puissance de l'être, une chose d'une puissance inouïe, nous devons sentir que nous sommes pas loin de basculer dans un monde bien au-delà, bien plus spirituel, bien plus sans pitié...
Voila Udana qui se manifeste fortement !
Très important, très très important, à la fin du rugissement de ce râle, il faut rester dans l’expectative d'un Kevala Kumbaka (suspension du souffle) à vide, puisqu'on vient d'expirer pour faire le râle. La langue tirée, les yeux retournés vers le haut, le mulhabandha très serré, les babines retroussées et continuer à entendre le son du râle qui part dans le vide, après l'explosion, l'émission vient la résorption et elle va nous porter loin, bien loin de la rage...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Phrases 26 à 31

Message par Olivier » 16 juil. 2015, 10:29

Denis a écrit :Alors on peut le marquer par la rage, ce qui serait finalement assez dommageable ou alors on le marque par la force, le courage, la bravoure.
Oui c'est un peu ça que je voulais exprimer. Je ressens en effet comme si cette rage se transformait en courage. Et quand on y pense, rien de très étonnant, quand on est vraiment en colère, nos peurs s'évanouissent et on se remplit de bravoure. L'idée serait de faire naître cette bravoure, mais sans rage :)
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Phrases 26 à 31

Message par lorkan739 » 16 juil. 2015, 14:15

Denis a écrit :En fait Dilgo Khyentsé Rinpoché était jeune quand il a connu sa femme... 
Il devait avoir moins de 28ans.. 
En fait, la tradition tibétaine raconte que de rares personnes prédestinées sont capable de révéler des enseignements de Padmasambhava, ces "découvreurs de trésors" doivent prendre une femme et avoir des enfants pour ne pas mourrir prématurément et avoir la possibilité d'enseigner leurs découvertes...http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... ?f=6&t=419
On m'a raconté que Dilgo Khyentsé a passé tellement de temps en lotus qu'il en avait les jambes arquées. Seigneur... 
A ma connaissance...Il y a eu le prophète Mahomet qui a vécu à la manière d'un ermite jusqu'à un âge avancé. Votre échange ce matin autour de la posture du lion m'a rappelé cette petite illustration de la chose...rrrrrrrrrr ;)



Je trouve ça magnifique !
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 26 à 31

Message par Denis » 16 juil. 2015, 14:33

Dilgo Khyentsé dormait assis, il n'a pas du se coucher souvent...
Oui il était resté tant d'années assis en lotus que ses jambes étaient arquées, les genoux dans un sale état j'imagine...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
MarieC
Messages : 36
Enregistré le : 17 avr. 2014, 21:41

Re: Phrases 26 à 31

Message par MarieC » 17 juil. 2015, 00:19

Étonnant de voir que sur ces 4 postures, hormis le Lion, les 3 autres sont des postures assises...
Oui, Denis pourquoi ? la question m'a poursuivie toute la journée ! allez un indice :?
Tu m'arrêtes si je m'égare , mais chacune de ces 4 postures agit sur des cakras bien spécifiques. Devraient elles être pratiquées dans un ordre définit pour en optimiser les effets ? Une progressivité dans la pratique ?
"Je ne crois pas que je Le connaisse bien, ni même que je Le connaisse, ni même que Je ne Le connaisse pas" Upanishads
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13479
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Phrases 26 à 31

Message par Denis » 19 juil. 2015, 23:59

Je ne sais pas et ne crois pas qu'il faille les faire dans un ordre précis, mais pourquoi pas essayer d'en trouver un...
Siddha, la posture parfaite, Padma, celle du lotus, Simha, celle du lion, et Bhadra, la posture propice.
J'al la sensation que plus que toucher certains centres précis, elles apportent un "pouvoir" dans l'existence.
Sddha donne un aplomb, une assise résultat de la connexion divine, c'est "le pouvoir" de la posture.
Padma, me semble très précise pour la méditation.
Simha travail la bravoure, la force, la puissance, la détermination, l'enthousiaste aussi...
Bharda apporte la prospérité...

C'est du moins une idée personnelle, je peux me tromper...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Répondre