Végétarsime et égo

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Fenua_iti
Messages : 1
Enregistré le : 27 mai 2016, 14:51

Végétarsime et égo

Message par Fenua_iti » 27 mai 2016, 20:56

Bonjour à tous :)

J'ai eu la chance et l'immense plaisir d'être invité à une journée 'Formation professeur' de Yoga Darshan enseigné par Denis samedi dernier, et je souhaite partager au sujet du végétarisme suite à mon pressenti que beaucoup du groupe ne suivent pas ce régime alimentaire, malgré son bien fondé et fondamental pour notre planète et humanité.
Les raisons pour vivre végétarien sont à ce jour fort nombreuses, et je préfère me concentrer sur l'harmonie avec le coeur et le rapport à l'égo.
Bien qu'il soit indiscutable que la consommation de viande a eu une importance majeure au développement physique de l'homme à l'époque 'cuiellette / chasse', ce temps est révolu, et le niveau de conscience et de connaissance de l'homme actuel n'est pas comparable.
Je présume que pour une majeure partie des gens attirés par le Yoga (science et philosophie), dont les participants de cette précédente session, cette attraction est en partie dûe à une recherche de rapprochement et compréhension de la nature et de l'univers, ainsi qu'une reconnection aux énergies qu'elle/il génère. J'ai le sentiment que chaque individu du groupe de la semaine dernière approuverait l'interconnection énergétique existante entre chaque êtres vivants, et le fait que toute chose a une fréquence vibratoire (atomes et molécules), de même pour notre coeur et notre cerveau (par les pensées) ayant un champs vibratoire directement interactif avec le champs d'énergie globale. On peut imaginer celui-ci comme un tissage d'ondes s'entrecoisant les unes aux autres, d'un gigantisme universel. Il a été et est visible par ceux disposant de dons de clairvoyance, et peut-être également ressenti avec intensité par toutes les cellules de notre corps dans certains états méditatifs profonds, ou également après prise de substance psycho-active. Bien évidemment, il est aussi ressenti en état 'normal' à un degrés de conscience plus ou moins élevé propre à l'individu.
Ceci étant dit, il est donc temps de passer de la sphère mentale à l'action.
L'ingestion de chair animale est l'absorption d'une matière chargée d'énergie négative, peur et souffrance, et les abattoirs dont elle provient sont de gigantesques générateurs de cette même énergie négative affectant sans précédant notre champs énergétique globale, et donc la pensée humaine.
Fait tout aussi intéressant, la majorité de ceux mangeant de la viande serait incapable de tuer un autre mammifère, car il n'est pas de notre nature profonde de tuer, et cela ne correspond pas avec la pureté du coeur (en condition d'existence 'normale', et non en cas extrême de survie dont la probabilité qu'il arrive est infinitésimale) De même, personne ne souhaiterait travailler dans un abattoir, ni voir ses enfants y travailler, et pourtant nombreux cautionnent cette industrie d'une cruauté sans nom en achetant leurs produits.
Alors d'où vient cette hypocrisie indigne du potentiel humain?
En parti, d'un égo démesuré centenaire qui a conditionné les sociétés à soumettre les autres en les privant du même droit à la vie que nous, et rendu normal le fait d'exploiter d'autres êtres vivants pour satisfaire nos besoins. Or si ce raisonnement peut-être compréhensible dans les pays en développement par un certain manque de diversité alimentaire, d'éducation et de connaissance, il est aujourd'hui inadéquate et rejeté par un nombre croissant de personnes voulant agir.
C'est l'élévation salvatrice de la conscience humaine qui nous détournera de notre extinction.
Aujourd'hui ceux ayant accès à cette connaissance et continuant à manger de la viande pour satisfaire leurs papilles font preuve d'égoïsme, et d'un profond manque de volonté à faire de notre monde un monde durable, pour nous et les générations futures.
Il est regrettable et affligeant d'entendre encore trop souvent dans les pays 'développés' que la consommation de viande est nécessaire pour l'apport en protéines et fer, alors que des études sur la nutrition a prouvé depuis des décennies qu'ils sont en présence bien plus importante dans les végétaux. Remarque, l'ouverture de ces études au grand public est volontairement réduit par les corporations et autres entités démoniques qui trouvent bien plus d'intérêt à conserver une population en sous-potentielle, et ces pôles émetteurs majeures d'énergie négative qu'est l'industrie d'abattage.
Le plus bel exemple appuyant ces études est certainement le nombre croissant d'athlètes de haut niveau végétar(l)iens qui pour accroître leurs performances suivent ce régime meilleur pour la santé, apportant davantage de force vitale, et plus adéquate à notre appareil digestif qui s'apparente plus à celui des herbivores (long), qu'à celui des carnivores (court).

Nous vivons un tournant crucial dans l'histoire de l'humanité où des changements drastiques dans nos modes de vie doivent être opérés, et la part de tout à chacun à y prendre action est primordiale. Aujourd'hui être végétarien est un strict minimum, et la seconde étape tout aussi importante est le passage au végétalisme. Etape par étape.

:coeur: WORLD PEACE START IN YOUR PLATE :coeur:
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Végétarsime et égo

Message par trananda » 27 mai 2016, 22:47

Chacun n est il pas libre de manger ce qui souhaite?
Si on parle d élevage en baterie .,etc on peut aussi parlé des tonnes d insecticides utilisé pour les cultures de fruit et légume.Ou encore de la majorité des dérivés du soja issu des Ogm.
A chacun à choisir en son âme et conscience pourquoi moraliser les gens ?
.Dans ce monde ou la forme prime sur le fond.Et ou il est mieu de faire semblant du bien que de faire vraie. J avous être un peut perdu...

Aprés je trouve ton point de vue intéréssant alors merci.Mais il me ramene au comportement un peut prosélyte de certain avec lequelle j ai du mal.
Peace...
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 28 mai 2016, 00:50

L'avantage du vegetal sur l'animal, Tranada, pour aller dans ton sens ;-) . c' est que le premier n'a pris la douche chimique quantitativement vachement moins que le deuxième, qu'en mange des quantités astronomique, du premier ...

Bon, après, là où peut y'avoir débat, c'est quand les conditions d'élevage des deux organismes sont ancestrales, 'humaines', quoi ;-)
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 28 mai 2016, 00:59

trananda a écrit :Chacun n est il pas libre de manger ce qu'il souhaite?
Chacun fait ce qu'il lui plait ?
Je veux bien adhérer au fait que le yogi tende vers la liberté mais assouvir tous ses plaisirs et disposer de la terre et des animaux comme bon lui semble ...
Non on ne peut plus raisonner de cette manière, c'est ce qui tue notre planète.

Pouvons nous encore suivre ce que nous propose la société, la tradition ?
Il était de tradition de voir s'entretuer des combattants dans une arène
de tradition de pendre sur la place publique
de tradition que le noir serve le blanc
les femmes interdites de votes et d'expression (toujours d'actualité)
etc etc
et des "prosélytes" dénonçaient ces traditions, très vite accusés de parias par son voisin et la société.
Alors oui je suis prosélyte !
On ne peut plus laisser faire ça dans le déni le plus total
Il nous faut dénoncer le spécisme, les actes de barbaries et toute cette souffrance qui se perpétuent dans nos abattoirs à 2 pas de chez nous.
trananda a écrit :A chacun à choisir en son âme et conscience pourquoi moraliser les gens ?
Crois-tu vraiment que les gens agissent avec leurs âmes ?
L'âme et la conscience sont bien enfouies sous une tonne de maya, de formatage
Les gens agissent comme la masse, comme la société leur fait croire qu'il est juste de manger des animaux et de se rassasier.
Il n'est pas question de faire la morale mais d’éthique, de droit de l'animalité (peut être un jour... :allah: )
Il n'est pas question de dire j'ai raison et tu as tort de manger des animaux mais de rendre compte, d'ouvrir les yeux à ce qui se passe.

Je me fous de mon taux vibratoire, de la tendance "végé friendly", des énergies négatives, de : moins de viande = + spirituel
Tout ceci reste encore bien égo-centriste

Simplement nous avons affaire à des être sensibles, qui souffrent, qui RESPIRENT (ça vous parle ? :) ) , terrorisés à l'approche de la mort, qui crient quand ils ont mal, qui on 2 yeux pour voir leur bourreaux, un cœur qui s’affole, des oreilles pour entendre leurs congénères, qui souhaitent être libres.
Tout comme nous en tout point

"La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la manière dont elle traite les animaux."
Gandhi (1869-1948)

Nous, nous les coupons menus et les grillions ...
Un ancien carnivore qui a pris conscience bien tardivement de tout cela.
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Banyan
Messages : 265
Enregistré le : 30 janv. 2010, 14:36

Re: Végétarsime et égo

Message par Banyan » 28 mai 2016, 09:22

L’éternel débat qui ne mettra jamais tout le monde d'accord .

De même, personne ne souhaiterait travailler dans un abattoir, ni voir ses enfants y travailler, et pourtant nombreux cautionnent cette industrie d'une cruauté sans nom en achetant leurs produits.

Pourtant, le secteur ne connais pas la crise et emploie de nombreuses personnes.
Du travail à la chaine il y en a pleins de disponibles dans les pays riches...donc, si ce secteur trouve si facilement de la main d'oeuvre c'est que ton sentiments n'est pas obligatoirement celui d'un autre..!

Bien qu'il soit indiscutable que la consommation de viande a eu une importance majeure au développement physique de l'homme à l'époque 'cuiellette / chasse', ce temps est révolu, et le niveau de conscience et de connaissance de l'homme actuel n'est pas comparable.

Oh que je l'ai entendu ce discours...
Que je ne l'aime pas!
Il est très à la mode mais... ???


Si seulement au lieu d'énoncer des vérités les branches spirituelles se contenté de faire expérimenter la voie en laissant à chacun trouver les réponses???
On ne s'en porterait peut-être pas plus mal et il n'y aura pas autant de "mouvements de groupes dégénérés" ni de vulgarisation et déformations de tant de belles traditions!
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 29 mai 2016, 03:00

"Pourtant, le secteur ne connais pas la crise et emploie de nombreuses personnes.
Du travail à la chaine il y en a pleins de disponibles dans les pays riches...donc, si ce secteur trouve si facilement de la main d'oeuvre ..."

.. c'est qu'on leur donne suffisamment de sous pour qu'ils acceptent/sont contraint, exclusivement par mécanique économique, d'y bosser. Rien de plus.

Parce que tu n'ignores pas le conditionnement social, ou autres esclavage économique ;-)

Ou sinon, parlons du choix libre et toute ces conneries de faire un boulot abrutissant et sans aucune perspective d'un quelconque épanouissement ... Des millions, peut-être des milliards, ils sont ...

"Bien qu'il soit indiscutable que la consommation de viande a eu une importance majeure au développement physique ..."

Ce qui est là un peu moins indiscutable, c'est que sur les paquets de céréales, il y a plein de protéines, ou que l'armée romaine était végétarienne ... Pour le reste, ça me semble être plus de l'ordre de la légende urbaine.
ॐ नमो नारायण
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 29 mai 2016, 03:57

Jivan :

"Je veux bien adhérer au fait que le yogi tende vers la liberté mais assouvir tous ses plaisirs et disposer de la terre et des animaux comme bon lui semble ... "

.. C'est exactement ce que font multinationales, gouvernements et n'importe quel débile au compte bancaire plein ... si toutefois tu rajoutes des pashus dans le lot. :-(

Il était *aussi* de tradition de respecter les autres traditions, pas de les noyer sous des tonnes de ketchup par génocide culturel, ou de porter assistance, ou l'hospitalité, ou ...

Bref, tapes sur un bout de tradition, t'as deux morceaux qui pètent : celui que tu veux pas, et celui qui va te manquer un jour, semble t'il :-(

"Il nous faut dénoncer le spécisme, les actes de barbaries et toute cette souffrance qui se perpétuent dans nos abattoirs à 2 pas de chez nous."

Je n'apprécie guerre la préférence, en droit international :-(, entre américain redneck chrétien au teint de cadavre au m60 qu'il prend pour un joystick, et quelque innocent iraqien musulman armé de son seul stylo de calligraphie ...
Ou la suspecte ressemblance entre les recherches de Noam Chomsky sur le business de la cia à la fin de la 2ème guerre mondiale, et ce qu'on peut lire moins confidentiellement de nos jour chez Isis (manufacturé sciemment par les premiers, aux dires de certains) ...
Ou le parkage d'humains dans des habitats sans âme ...
Euh, c'était des *autres* animaux que tu parlais ? :oops:

... Pour les "animaux", une chtite photo de leurs conditions de vie et de mort réelle, ne serait pas de trop (plutôt que le mensonge marketing) ...

.. Ou l'enseignement des découvertes de Sir Jagadish Chandra Bose (début XX°, que denis semble détester) à l'école ...

'Blanc et noir..' : historiquement, le blanc a toujours été la couleur de la mort, jusqu'à très récemment (XV° ?). Puis le rouge a été remplacé ...
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Banyan
Messages : 265
Enregistré le : 30 janv. 2010, 14:36

Re: Végétarsime et égo

Message par Banyan » 29 mai 2016, 10:21

MuadDib a écrit :"Pourtant, le secteur ne connais pas la crise et emploie de nombreuses personnes.
Du travail à la chaine il y en a pleins de disponibles dans les pays riches...donc, si ce secteur trouve si facilement de la main d'oeuvre ..."

.. c'est qu'on leur donne suffisamment de sous pour qu'ils acceptent/sont contraint, exclusivement par mécanique économique, d'y bosser. Rien de plus.
Parce que tu n'ignores pas le conditionnement social, ou autres esclavage économique ;-)

Ou sinon, parlons du choix libre et toute ces conneries de faire un boulot abrutissant et sans aucune perspective d'un quelconque épanouissement ... Des millions, peut-être des milliards, ils sont ...

"Bien qu'il soit indiscutable que la consommation de viande a eu une importance majeure au développement physique ..."

Ce qui est là un peu moins indiscutable, c'est que sur les paquets de céréales, il y a plein de protéines, ou que l'armée romaine était végétarienne ... Pour le reste, ça me semble être plus de l'ordre de la légende urbaine.
Sans doute!!

Par contre, il y a bien des bouchers qui ont choisis cette formation alors qu'ils auraient pu en choisir une autre.
Mais de toute façon je ne veux pas me faire le défenseur de quoi que ce soi.
Ma réponse n'était pas autant un contre argument qu'une simple façon de dire que les affirmations n'ont pas de sens et peuvent être facilement contre dites (dans un sens et dans l'autre d'ailleurs, c'est pour cela que même les religions en ce basant sur le même livre les uns font l'amour, les autres la guerres...!).
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Végétarsime et égo

Message par trananda » 29 mai 2016, 10:35

Jivan; La liberté des uns s arrête là ou commence celle des autres c est ça là phrase ? Les anciens eux l avais bien compris et mis en pratique surtout , mais nous croyons être plus intéligent et plus fort qu eux alors ma fois .
Je me demande bien si au jour d aujourd'hui le Nord et encore au Nord et si le soleil ce lève toujours à l Est ? peut être que ca à changé nous pensons pouvoir faire tellement mieu ... :cry:
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
Smer
Messages : 114
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Végétarsime et égo

Message par Smer » 29 mai 2016, 17:57

« Manger est un acte complexe et le choix de notre alimentation n’est jamais neutre. Il dépend autant de facteurs génétiques, biologiques et physiologiques que de fondements psychologiques, culturels et sociaux. »

Je me suis intéressé à la nourriture juste après mes débuts en yoga et avant tout dans une démarche thérapeutiques pour tenter d’atténuer quelques fragilités et défaillances de mon organisme (entre autres).
Aux travers de mes lectures et de mes partages avec de nombreuses personnes proches et moins proches je me rends bien compte que les « fondements » culturels et spirituels prennent parfois l’ascendant sur les besoins physiologiques avec le risque de carences, fatigues, instabilités et autres phénomènes dis-harmonieux.

Notre relation à la nourriture et au plaisir dépasse de loin une simple dualité végétarisme-omnivorisme, mais avec la pratique d’une discipline énergétique on arrive peu à peu à trouver son équilibre et faire des choix qui nous conviennent.

Je mange peu de viande pour les raisons que vous avez certainement citées par contre dans certaines situations mon organisme (ou mon mental) tire la sonnette d’alarme :
- en cas d’efforts musculaires importants avec des températures basses, chantiers extérieurs en hiver par exemple
- lors de barbecues l’été en famille ou avec des amis pour savourer un joyeux moment de partage

Entre les deux il m’arrive de me délecter d’une bonne assiette de pois chiches avec du riz, semoule et légumes et sachant que la digestion sera fluide et l’énergie au rendez vous jusqu’au soir.

Je crois que la pratique du yoga m’aide à ressentir et à reconnaître de plus en plus précisément les nourritures matérielles dont mon corps à besoin.
Et on pourrait continuer sur les plans plus subtils, affectifs, phycologiques…
C’est un vrai travail de fond.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 29 mai 2016, 23:51

"Végétarsime et égo"....
Je crois que beaucoup est dit là, pour na pas dire "tout".... :)
A chaque fois la même chose, une assez grande intolérance aux autres, quelque chose montée en étandart avec une envie de culpabiliser à la mode " Si tu n'es pas végétarien c'est que tu n'es pas spirituel"....
Bof, bof, c'est très pauvre, très moralisateur et avec des idées pareilles on est prêt à en vouloir aux autres, donc on fait la guerre...
Bien triste finalement Fenua_iti que tu ne parles que de ça et de rien d'autre sur cette journée passée avec le groupe, je crois vraiment qu'il y avait bien plus profond, bien plus intéressant et il serait dommage de passer à coté de tout parce que nous n'aurions pas parler de manger des légumes...
Pour moi, l'industrie d’abattage est une horreur, ok, pour autant il existe des fermes où les choses se passent autrement, et où cela a du sens...
Les vrais végétariens que je connais ne parlent jamais de leur démarche, il font la chose et ne sont pas dans un prosélytisme, ni donneur de leçon...
En sachant aussi que penser que ce que nous mangeons aurait une influence directe sur ce que nous sommes est une idée que je laisse au djihadistes, qui nous disent qu'en mangeant du cochon on en devient un, c'est vraiment peu connaitre ce que nous sommes et nous prendre pour des c..
Je trouve que ce genre de phrase :
Aujourd'hui ceux ayant accès à cette connaissance et continuant à manger de la viande pour satisfaire leurs papilles font preuve d'égoïsme, et d'un profond manque de volonté à faire de notre monde un monde durable, pour nous et les générations futures.
est vraiment à vomir. On montre du doigt, on fait des liens avec de choses qui n’existent pas...
Bref, je passe...

A si encore un chose, la première fois que le mot esprit apparaît dans cette discussion est là, dans ma phrase, je viens de l'écrire... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 30 mai 2016, 01:55

trananda a écrit : La liberté des uns s arrête là ou commence celle des autres c est ça là phrase ?
Facile et ... contradictoire, que pensent les milliers de cochons (aussi intelligents que nos chiens voir plus) de ce beau proverbe ?
A cet instant précis, dans nos cachots, se sentent-ils libres ?
Peut-on laisser son voisin tabasser à mort son chien sans rien dire ?
Je pense que chacun de nous, naturellement, appellerait très vite du secours.
Denis a écrit :Pour moi, l'industrie d’abattage est une horreur, ok, pour autant il existe des fermes où les choses se passent autrement, et où cela a du sens...
Y a t' il encore un sens de faire naître un être sensible et fragile, qui ne souhaite qu' être heureux, de l'abattre même s'il a été épargné des conditions d’élevages intensifs ?
Oui si nous avons encore l'illusion d'être supérieur à eux.
C'est cette croyance millénaire qui nous donne tous les droits.

Un livre qui nous en apprend beaucoup sur ce sujet :
"Plaidoyer pour les animaux" de Matthieu Ricard

Bonne nuit, m'en vais prier pour eux
Om lokah samastah sukhino bhavantu
Om, que tous les êtres de tous les mondes soient heureux
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 30 mai 2016, 07:26

Banyan :

Ton boucher, s'il est un peu traditionnel, s'intéresse un tant soi peu au conditions fe vie de son gagne pain.
Celui qui est esclave économique dans un abatoir, il s'en bats le steack, comme dans n'importe quelle industrie déshumanisante ... Et l'industrie en question est pas fan du tout des caméras (et, en France, est régulièrement en infraction sanitaire).

Pour ton mot sur les religions, les uns sont extatiques avec la petite mort, les autres veulent faire rentrer les infidèles dans la grande (ce qui peut aussi arriver pour les premiers) ... Je vois comme un point commun ;-)


Denis :

"Bof, bof, c'est très pauvre, très moralisateur et avec des idées pareilles on est prêt à en vouloir aux autres, donc on fait la guerre...
Pour moi, l'industrie d’abattage est une horreur, ok, pour autant ..."

... Pour autant, les fermes ne s'occupent, légalement parlant, que d'élevage. Donc zéro contre argument, après analyse. Sans compter que tu vient de foutre à la poubelle la Bhagavad Gita, sans aucun texte traditionnel pour t'appuyer, ou faut que tu évites de dire, en coup de vent, que l'industrie est une horreur, et dire, 1/2 matra plus tôt, que tout ça est bien ...

Si tu veux, mets yoga à la place : " le yoga de nos jours ne parle pas d'énergie .. Bof, bof, cette intolérance qui déclanche des guerres et bla, et bla (visible sur le forum, celle lá ;-) ). Mais il existe des textes traditionnels, alors ma bonne dame, j'm'en tappes le steak"
ॐ नमो नारायण
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 30 mai 2016, 07:43

Denis a écrit : En sachant aussi que penser que ce que nous mangeons aurait une influence directe sur ce que nous sommes est une idée que je laisse au djihadistes
Absolument pas, c'est une idée que tu a toi-même exposé ici il n'y a pas longtemps ... Seulement, tu ne faisait pas alors référence á la nouriture matérielle, mais à celle de l'esprit ;-)

Bon, je passe pas non plus mes posts à te taper dessus : végétarisme et planète durable, ça me fait penser que dans un steak de 300g, quelques alchimistes :lol: réussissent à trouver quelques Tonnes de carbone, ou d'eau ...
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Végétarsime et égo

Message par Alexandra » 30 mai 2016, 07:45

Toujours les mêmes vieux débats.
Il faut faire la différence entre le débat sur le végétarisme et le débat sur l'élevage et les conditions animales.
Être végétarien est un luxe que nous offre notre monde moderne.
J'habite dans les alpes et il y a encore pas si longtemps, manger de la viande était une condition de survie.
En effet à l'état naturel en hivers dans les montagnes, il n'y a pas de quinoa.
Le pain, la viande séchée, le gibier était la base de notre alimentation.
Maintenant on a des fruits venus des Indes et des légumes degueulasses d'Espagne.
Quelques peuples sur terre vivent encore de façon traditionnelle et je pense que dans l'Himalaya, y'a pas beaucoup d'avion approvisionnant en légumes en tout genre et céréales venus de l'autre bout du monde.
Nous avons le choix à l'heure actuelle parce que notre société de consommation nous le permet.
Que le vrai végétarien ne mànge que des légumes de saisons et locaux et in en reparle.
Certains pays sur terre sont en adéquation avec un régime végétarien.
En Inde par exemple il est possible de l'être en mangeant des légumes et fruits de saisons, cultivés pas loin.
J'ai passé 5 mois en Inde et n'ai pas souffert de ne pas mangér de viande, le régime végétarien étant suffisamment riche et adapté depuis des millénaires.
Alors respecter la planète ça veut aussi dire adopter une consommation responsable.
Mais pour cela il faut avoir de l'argent ou changer radicalement son mode de vie et presque sortir de la société qui est faite pour la consommation.
Pour mangér une viande dignement abattue il faut soit de l'argent, soit l'élever soi même.
Pour ne pas mangér de viande et rester en bonne santé il faut acheter des produits venant de l'autre bout du monde ce qui a des conséquences sur la pollution etc de notre planète.
N'y a t'il pas un juste milieu ?
Manger peu de viande mais de qualité et des légumes de saisons et locaux.
Voila comment à mon sens on peut être responsable, tout en conservant ses traditions et sans entrer dans le prosélytisme élitiste des végétaRien
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Banyan
Messages : 265
Enregistré le : 30 janv. 2010, 14:36

Re: Végétarsime et égo

Message par Banyan » 30 mai 2016, 11:56

Alexandra a écrit :Toujours les mêmes vieux débats.
Il faut faire la différence entre le débat sur le végétarisme et le débat sur l'élevage et les conditions animales.
Être végétarien est un luxe que nous offre notre monde moderne.
J'habite dans les alpes et il y a encore pas si longtemps, manger de la viande était une condition de survie.
En effet à l'état naturel en hivers dans les montagnes, il n'y a pas de quinoa.
Le pain, la viande séchée, le gibier était la base de notre alimentation.
Maintenant on a des fruits venus des Indes et des légumes degueulasses d'Espagne.
Quelques peuples sur terre vivent encore de façon traditionnelle et je pense que dans l'Himalaya, y'a pas beaucoup d'avion approvisionnant en légumes en tout genre et céréales venus de l'autre bout du monde.
Nous avons le choix à l'heure actuelle parce que notre société de consommation nous le permet.
Que le vrai végétarien ne mànge que des légumes de saisons et locaux et in en reparle.
Certains pays sur terre sont en adéquation avec un régime végétarien.
En Inde par exemple il est possible de l'être en mangeant des légumes et fruits de saisons, cultivés pas loin.
J'ai passé 5 mois en Inde et n'ai pas souffert de ne pas mangér de viande, le régime végétarien étant suffisamment riche et adapté depuis des millénaires.
Alors respecter la planète ça veut aussi dire adopter une consommation responsable.
Mais pour cela il faut avoir de l'argent ou changer radicalement son mode de vie et presque sortir de la société qui est faite pour la consommation.
Pour mangér une viande dignement abattue il faut soit de l'argent, soit l'élever soi même.
Pour ne pas mangér de viande et rester en bonne santé il faut acheter des produits venant de l'autre bout du monde ce qui a des conséquences sur la pollution etc de notre planète.
N'y a t'il pas un juste milieu ?
Manger peu de viande mais de qualité et des légumes de saisons et locaux.
Voila comment à mon sens on peut être responsable, tout en conservant ses traditions et sans entrer dans le prosélytisme élitiste des végétaRien
Voilà!
Amen !

:bave: :boxe: :boxe: :reveur: :wink:
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 30 mai 2016, 12:00

Alexandra a écrit :Toujours les mêmes vieux débats.
Et oui ces débats seront toujours à l'ordre du jour
tant que nous rabacherons les mêmes idées reçues sans avoir fait le tour du sujet plus sérieusement
tant que nous exposerons de faux arguments et que nous nous détournerons du vrai sujet
Tant que nous voudrons pas voir la vértité crue en face.
Tant que nous serons dans le déni et trouvions toutes les mauvaises raisons pour ne pas nous enlever la viande de la bouche

L'argument que nous étions des mangeurs de viandes dans une époque révolue
L'argument que dans certains pays ils ne peuvent pas manger de légumes.
Nous ne parlons pas de ces cas à part evidemment, comme les inuits, mais de nos pays riches où il suffit de prendre notre voiture, en 10 min de se retrouver dans nos supermarchés, de choisir entre des haricots rouges ou la barquette d'escalopes.

Le débat n'est plus de monter ses vibrations et ses énergies en cessant de manger des animaux
Le débat n'est plus une question de régime alimentaire, de santé pour vivre plus longtemps
non stop ce faux débat
Encore une fois et tout simplement nous avons affaire à des êtres sensibles, qui souffrent
La vache à qui on lui arrache son veau et qui crie au monde, non je veux garder mon enfant et j'aime mon veau.
Alexandra a écrit :Etre végétarien est un luxe que nous offre notre monde moderne.
Je dirais l'inverse, manger de la viande à chaque repas est devenu un luxe
Il y a 50ans la viande était beaucoup plus rare dans nos assiettes
Alexandra a écrit :Que le vrai végétarien ne mànge que des légumes de saisons et locaux et in en reparle.
Et pourtant c'est ce que je fais,
(Meme si jen mange enore chez les autres et donc ne suis pas encore un vrai végétarien)
toujours soucieux de regarder d'où proviennent les aliments
Évidemment sans carences d'aucune sorte. Il n'y a pas qu'en inde que l'on peut adopter ce régime.
Alexandra a écrit :Alors respecter la planète ça veut aussi dire adopter une consommation responsable.
Encore une fois il faudra revoir les chiffres et ces affirmations
Ils nous faut vraiment nous rendre compte de ce que la cosommation de viande représente, une catastrophe pour la planète
A titre d'exemple pour produire un steak haché il faut 2400 litres d'eau soit environ 15 baignoires remplies
sans parler des champs de céréales par milliers pour nourrir les bœufs.
Ces données sont réelles, les nier serait du déni.
Alexandra a écrit :Pour ne pas mangér de viande et rester en bonne santé il faut acheter des produits venant de l'autre bout du monde ce qui a des conséquences sur la pollution etc de notre planète.
Il faudra vraiment un jour s' intéressé de plus près au sujet avec les bonnes infos et revoir ces fausses idées

Alexandra a écrit :N'y a t'il pas un juste milieu ?
non agneau je ne te mangerais pas et tu ne souffrira pas 2 fois moins cette année.
non tant qu'il y aura spécisme et cette croyance primitive de notre supériorité envers les animaux.
non tant que nous nous glorifierons comme l'être le plus sacré.

"Notre traitement à l’encontre des animaux sera un jour considéré comme barbare. Il ne peut pas y avoir de civilisation parfaite tant que l’homme ne se rende compte que les droits de chaque créature vivante sont aussi sacrés que la sienne."
Docteur D. Starr la Jordanie (1851-1931)
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 30 mai 2016, 12:10

Alexandra, j'aime mieux ton discours, il est moins entâché de bêtises ... Mais :

- Être végétarien est un luxe que nous offre notre monde moderne.

C'est exactement l'inverse sur une période plus étendue .. Et, si tu veux de l'exotique, élève de la spiruline ;-)

- dans l'Himalaya, y'a pas beaucoup d'avion approvisionnant en légumes en tout genre et céréales venus de l'autre bout du monde.

Au népal, tu trouves des bouteille de jus de fruit Australiens, du ketchup américain, et en fouillant juste un peu, du chocolat suisse ... Pas pour les gens du coin, m'enfin ...

- Que le vrai végétarien ne mànge que des légumes de saisons et locaux et in en reparle.

Techniquement parlant, le végétarien mange sans soucis une tomate martienne, ou une salade venant de Promima du Centaure ... Sinon, tu peux aussi demander qu'ils sortent exclusivement de leur potager biodynamique, à partir de semances ancestrales (illégales en terme de codex alimentarius, la dernière fois que j'ai vu la connerie) et sans aucune micro-onde nocive, ou vikalpa antagonisante, tant qu'à rendre les choses impossibles ...

- Pour mangér une viande dignement abattue il faut ...

Sortir de France dans un premier temps, c'est(tait?) illégal d'égorger un mouton dans la baignoire (exclusivement pour l'Aïd, pensaient t'ils :-( )...

- .. la pollution etc de notre planète.

Généralement, quand je fait le ménage, je commence par passer le balais pour enlever le plus gros; après seulement, je m'intéresse à la poussière résiduelle. Tu veux faire l'inverse... De même que beaucoup de biobos 8)

Ps : attention, Jivan, il y a 3 tonnes d'eau dans ton steak de 300 grammes, je comprends que tu soit devenu végétarien; 30 tonnes, le paquet de 10, c'est vachement difficile à porter ... Ou y'a un soucis ?
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Végétarsime et égo

Message par philippe12 » 30 mai 2016, 13:43

Bonjour a toutes et a tous

un beau sujet , e't c'est bien de le relier a l'ego
Pratiquant le vegetarisme et le jeune depuis pllsuieurs années et sur presque toute la planete (pas au pole nord), j'avoue avoir "pecher" quand n'ayant pas de graines en pays exotique j'ai simplement vecu de prana ( Alexandra :coeur: la base de l'alimentation d'un vege ce sont les les fruits et les graines ( y compris ble/riz) et pour le jeune l'eau et la lumiere)
avec le recul mes explications a un vegetarien siberien qui avait faim... manquaient d' humilite... et avec le temps la communauté a grandi ( reportage de yoga nova ) http://www.yoganova.fr/jesusensiberie/... pas d'e consommation d'animaux ni drogue :bave:

pour memoire de tres nombreux sportifs sont vege sans aucun probleme, pour certains c'est aussi une motivation de plsu pour reussir :boxe:

@Fenua-iti
bienvenue et merci pour ta sincerité dans ce post


Je te dédie ce superbe leve de soleil pluvieux et ma pratique de ce jour




OM NAMAH SHIVAYA

C’est un plaisir de vous lire

Je vous souhaite
Une VIE remplie
D’AMOUR et
De LUMIERE

Namasté
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 30 mai 2016, 13:59

A titre d'exemple pour produire un steak haché il faut 2400 litres d'eau soit environ 15 baignoires remplies
Voila de belles idées fantastiques, une vision parfaite et si peu entachée d'émotions de toute ordre et d'incompréhension de ce qu'est l'eau...
ha oui, il faut fermer le robinet quand on se brosse les dents, car sinon on consomme de l'eau, et hop elle n'existe plus, elle disparaît à jamais... :mrgreen:

Que dire...
A cette vitesse là il n'y aura plus d'eau sur la terre, mais surtout ça devrait faire longtemps qu'il ne devrait plus y en avoir... :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 30 mai 2016, 14:47

J'ai entendu dire que les différences de mode d'alimentation sont ancestrales et encore bien ancrées en nous
Cela évoque en nous la notion de tribu.
Pour schématiser, tu ne manges pas la même chose --> tu ne fais pas parti de ma tribu et ça marche ds les 2 sens.
Cela touche une corde sensible profondément inconsciente.

Je reviendrai sur mon parcours, sur ma prise de conscience et sur les raisons de ma transition de régime qui c'est fait très progressivement car se lancer du jour au lendemain n'est pas conseiller physiologiquement.
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 30 mai 2016, 15:40

Jivan
Si vous voulez être végétarien c'est bien mais n'allaient pas chercher des fausses excuses et alors d'autres n'iront pas en chercher à leur tour, soyez le et puis voila.

Est-ce que cela a une réelle importance dans le chemin ?
Non absolument pas !

Il existe beaucoup de très grands maîtres que ne sont pas végétariens ou qui ne l'on jamais été de la même manière qu'il existe des gens très peu recommandables qui le sont ou on été.
Alors non, ce que nous mangeons n'influence en rien la possibilité de rencontrer la lumière de l'esprit et il est préférable de s'orienter vers elle avec force plutôt que de patauger dans tout ça. Si en chemin vous sentez qu'être végétarien vous aidera, cool, allez y mais n'élevé pas votre démarche au rend de dogme...
Voila, j'arrête ici, je ne reviendrais pas...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Végétarsime et égo

Message par hridaya » 30 mai 2016, 15:58

Image
:rire:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Banyan
Messages : 265
Enregistré le : 30 janv. 2010, 14:36

Re: Végétarsime et égo

Message par Banyan » 30 mai 2016, 16:01

Denis a écrit :
A titre d'exemple pour produire un steak haché il faut 2400 litres d'eau soit environ 15 baignoires remplies
Voila de belles idées fantastiques, une vision parfaite et si peu entachée d'émotions de toute ordre et de d'incompréhension de ce qu'est l'eau...
ha oui, il faut fermer le robinet quand on se brosse les dents, car sinon on consomme de l'eau, et hop elle n'existe plus, elle disparaît à jamais... :mrgreen:

Que dire...
A cette vitesse là il n'y aura plus d'eau sur la terre, mais surtout ça devrait faire longtemps qu'il ne devrait plus y en avoir... :lol:
Et comme dirait l'autre...Rien ne ce perd tout ce transforme :d

Ceci dit, la souffrance animal est un vrai sujet...Mais il n'a pas grand rapport avec le végétarisme.

L'espèce dominante a toujours été dominante au dépend des autres espèces.

Puis il y a la vérité de surface et la vérité ultime de toute façon et celle ci bien malin celui qui la connais (ou cinglé?).
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Végétarsime et égo

Message par philippe12 » 30 mai 2016, 16:26

@Denis
le theme du vegetarisme ... t'excite t il?
je n'ai pas de souci a voir frere antoine ainsi , il boit le sang et mange le corps du christ,

oui banyan
etre spectateur sans jugement
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 30 mai 2016, 16:30

Je ne suis ni dans la mode végé, ni le fait de sublimer ma spiritualité sans la viande, ni un adjuvant sur mon chemin.
Et si la tendance est de suivre ou non les grands maitres et leurs régimes alimentaires ... je m'en moque
Juste oublier sa petite personne un instant et ne pas se focaliser uniquement sur les bénéfices égoïstes qu'on pourraient tirer en supprimant la viande
se rendre compte si il est encore juste de cautionner la souffrance animale ?

Ce qui est lourdingue peut être c'est ce que sujet vient titiller en nous et qui nous fait monter sur nos grands chevaux à chaque fois.
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Végétarsime et égo

Message par hridaya » 30 mai 2016, 20:37

Ce qui est lourdingue peut être c'est ce que sujet vient titiller en nous et qui nous fait monter sur nos grands chevaux à chaque fois.
ben c'était bien le titre non ?
bon désolé pour la provoc de la photo mais qui n'en ait pas une complètement. :wink:

il est évident que les animaux sont des êtres sensibles doué et doté de tas de qualités liées aux faite qu'ils sont des êtres en vies. ils est évident que de tuer des animaux aujourd'hui pour se nourrir est un crime permanent ,non pas contre l'humanité ,mais contre la vie.
il est évident aussi, je le regrette, mais c'est un constat, que la majorité des gens ne sont pas éduqué pour faire autrement, la prise de conscience n'est pas là !!!! et ce type de message bien plaqué, est très irritant pas parce qu'il est faux, non bien entendu ,mais s'en doute parce qu'il mélange des notions qui n'ont strictement rien en commun.
végétarisme et ego ,qu'est ce que ça vient faire là ?
arrêter de manger de la viande vient de l'ego aussi non, parce que je le vaux bien ,non ????
ça permet de mieux dormir la nuit et d'avoir une belle image de Soi non !!! ( je m'empresse de dire que je ne dit pas que manger de la viande c'est bien et que çà vient de l'ego aussi !!!!!)
Après ok,si on est convaincu et que l'on est prêt a mettre ses idées en actes très bien !!!!!!
mais malheureusement l'être humain a mis en place un système, issu de ce qu'il est et que tout système alternatifs étant mis en place aussi par des êtres humains ne fera qu'alimenter le système; chose qui est déjà le cas aujourd'hui. Les bénéficiaires de la pensée liée aux végétarisme sont plutôt des occidentaux aisée et repu de tout, tout ça sous traité ,bien entendu par des filiales qui font du beurre ( tiens ont dirait muad 8) .... le beurre produit de nos vaches, ah non de l'oseille !!!! merde une plante
y sont fort c'est végétarien(lien. bon a propos le jardin de ma grand mère c'était bien,a noter que les végétaux sont sensibles aussi( voir les études fait par les urss, entre autre, dans les années 60 70 80... bon on va manger quoi ????

malheureusement l'être humains a créer un monstre, l'économie mondiale, mais le monstre en définitive n'est pas l'économie mondial, le monstre , c'est l'homme, l'animal qu'il n'est plus et l être humains qu'il n'est pas tout a fait est au cœur du problème, alors oui c'est bien d'essayer, c'est bien de militer, mais évitons les propos trop naïf :
,Nous vivons un tournant crucial dans l'histoire de l'humanité où des changements drastiques dans nos modes de vie doivent être opérés, et la part de tout à chacun à y prendre action est primordiale. Aujourd'hui être végétarien est un strict minimum, et la seconde étape tout aussi importante est le passage au végétalisme. Etape par étape.
eh non ,mon cher nous ne somme pas a un tournant de l'histoire, nous tournons en rond depuis plusieurs millénaires, nous somme dans la continuité ,dans la boucle , une spirale peut être qui nous emmène vers le bas et l'obscurité, l'être humains contrairement au ahanement de certains ,n'est pas évolué, n'a pas évolué. Le plus grossiers se passe ici, sur cette terre, le lourd va vers le lourd la densité vers la densité...
ce qu'il produit aujourd'hui vient du même endroit que ce qu'il produisait il y a 3000 ans ,la technologie en plus. il est un être conditionné par sa longue chaine historique, voila pourquoi il mange de la viande,

ça s'appelle les samskaras, et aucun discours politique ni idéologique ni changera rien.il n'y a qu'une manière de s'attaquer a ça, rentrer sur une voie.
est il y a fort a parier que l'on arrive a la conclusions que l'esprit est séparer de la matière ,indépendant,
est que l'histoire ici bas, n'est qu'un épiphénomène dans la vie de l'esprit, ou il y a beaucoup a apprendre, cela n'empêchera pas ,chacun dans sa vie , de prendre des décisions sur des thématique comme celle ci :wink:

bien entendu que ça n'a aucun sens ,pas plus que le chasseurs qui va chasser pour tirer sa grive ou son perdreaux .
un acte vide de sens, un conditionnement, celui du chasseurs d'il y a quelque centaine d'année pour qui cela avait un sens.

mais pour autant , mettre en titre VEGETALISME et EGO me semble être une bonne manière de brouiller le message, d'enfumer tout l'auditoire et d'associer le spirituel et le profane voire le mélanger.
pas sur du tout( convaincu d'ailleurs) que les végétariens est moins d'ego que les autres.
pas de trace que tout les saints ,mystique de tout poils, même à poils d'ailleurs aient étaient végétarien.

je n'ai pas de souci a voir frere antoine ainsi , il boit le sang et mange le corps du christ,

oui elle est bien bonne celle là !!!!!, demande l'avis de l'animal qui a servi a faire ce délicieux pâté.
point de vu pour le moins arrangeant !!!!!
quand c'est un saint homme, la vie, la mort la souffrance animal on s'en tape !!!! c'est pratique .

un beau sujet , e't c'est bien de le relier a l'ego
Pratiquant le vegetarisme et le jeune depuis pllsuieurs années et sur presque toute la planete (pas au pole nord), j'avoue avoir "pecher" quand n'ayant pas de graines en pays exotique j'ai simplement vecu de prana ( Alexandra :coeur: la base de l'alimentation d'un vege ce sont les les fruits et les graines ( y compris ble/riz) et pour le jeune l'eau et la lumiere)
avec le recul mes explications a un vegetarien siberien qui avait faim... manquaient d' humilite... et avec le temps la communauté a grandi ( reportage de yoga nova ) http://www.yoganova.fr/jesusensiberie/... pas d'e consommation d'animaux ni drogue :bave:
l'étre humains coupé en deux dans toute sa splendeurs . ahh les idéologies !!!! elle nous feront dire tout et sont contraire. :coeur:

om namah sivayah, je te dédie cette superbe nuit dédié a la méditations .
bon ça m'empêche pas de t'aimer :coeur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Végétarsime et égo

Message par Alexandra » 31 mai 2016, 06:55

Moi je propose d'être raisonnable et de ne pas faire de prosélytisme mais Jivan dis donc tu t'enflammes !
Une telle agressivité ne serait t'elle pas le fruit d'un manque de produits carnés dans ton alimentation Hihihihi!
Voila pas manger de viande rend agressif :)
bel exemple que tu nous offre de la tolérance Végan !
Personnellement j'ai une maladie rare du foie, qui fait que si je ne mànge pas de viande je m'empoisonne et je crève à petit feu mon sang et mon corps se remplissent de bile, je commence par vomir puis mes yeux deviennent jaune, si je laissé traîner je fini à l'hôpital car je me met à pisser mes globules rouge et le reste de mes globule rouge de fait attaquer par mon système immunitaire persuadé que les globules rouges sont l'ennemi et à la fin je meurs lol
J'ai pas été jusqu'à la dernière étape mais j'ai passé quelques séjours à l'hosto sous perfusion et presque morte.
C'est pas cool.
Je dois mangér gras, viande et meme alcool mdr !
Autrement je me consume de l'intérieur c'est assez étonnant.
Cela dit être Végan présente certains avantages aussi, notamment au niveau de la souplesse et de la digestion. Bien que le ventre enfle quand même un peu et que ca fait faire plus caca.
Évitons de vouloir contaminer les autres par nos bonnes idées et ce que nous pensons être le bien et cultivons plutot la tolérance et l'amour me semble être davantage de rigueur pour améliorer ce monde.
Je soulève des problèmes Jivan, je ne dis pas aux autres ce qu'ils doivent faire.
Avant on a tué au nom de tel ou telle conception religieuse et Voila que le bouddhisme arrive avec son extrémisme occidental et nous en arriveront à tuer au nom du végétarisme et de la compassion.
Quel foutage de gueule que tous ces dogmes à la con.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 31 mai 2016, 10:35

Pour ma part je ne milite pas à l’extrême évidemment, il me reste un minimum de bon sens.
Je ne suis pas pour éradiquer la consommation de viande sur terre.
Je ne suis pas pour condamner les omnivores, je l'ai été toute ma vie

Le processus de prise de conscience a été long et je n'ai été influencer par personne mis à part les vidéos qui montre les conditions dans les abattoirs.
La prise de conscience que je ne suis pas supérieur aux animaux est un vaste programme, en quoi le serions nous au regard de l'état de la planète ?
Déjà le premier pas se fait en admettant que nous sommes des animaux et beaucoup d'égo sont encore ds le déni de cette vérite et ne le reconnaisse pas.
A la longue, il en ressort un vrai sentiment de compassion et une véritable compréhension de se que nous sommes.

Mais dans la majorité des cas nous ne sommes pas atteint de maladies rares ou vivons au sommet de l' himalaya, c'est évident
Et encore une fois, non, ma décision n'a pas été pris en raison de mon amour propre, pour la santé ou je ne sais quoi mais simplement pour l'amour que je porte au animaux.
Je pense sincèrement que en réduisant notre consommation carnée nous œuvrons justement pour le bien.
Petit à petit, en montrant l'exemple nous pouvons réduire la violence
Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde disait Gandhi
Certes à mon niveau c'est un petit grain de sel, les végétariens sont encore peu nombreux en France par rapport à d'autres pays.
Mais on avance, on évolue et peut etre qu'un jour les poulets ne crouleront plus sous leur propre poids gavés, les os broyés et bourrés d'antibio.

Le yogi est peut être un anarchiste et il nous faut nous indigner devant cette violence et ces traditions éculées

"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade."
Je ne sais plus qui disait ça
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
tybz
Messages : 231
Enregistré le : 22 août 2014, 23:09

Re: Végétarsime et égo

Message par tybz » 31 mai 2016, 12:36

Comme déjà dit, je pense que le sujet n'est pas ce qu'on mange ou pas mais la souffrance qu'on fait subir aux animaux...

Il existe quand même des lois pour éviter qu'on fasse n'importe quoi dans les abattoirs. En pratique, il semble malheureusement qu'elles sont peu respectées.

Que pensez vous de la consommation de poisson, de fruits de mer, voire même d'insectes (PS: c'est pas bon, j'ai essayé :) ).

Ces animaux n'éprouvent (à priori) pas de souffrance, on pourrait donc être carnivore sans forcément faire souffrir des êtres vivants !
Avatar du membre
Banyan
Messages : 265
Enregistré le : 30 janv. 2010, 14:36

Re: Végétarsime et égo

Message par Banyan » 31 mai 2016, 12:44

Deshimaru prenait un malin plaisir a jeté lui même tout vivant les crabes dans le court bouillon.
Devant ses disciple outrée il s'éclatait de rire en disant qu'il se chargé lui même d'écourté leurs mauvais karma (aux crabes!).

Bon, mais je lis beaucoup de belles choses très humaines et dites avec beaucoup de coeur et de bonnes intentions..
Mais ce sont tout de même des propos emprunts du sentiments de l'homme...Pas forcément la réalité .
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 31 mai 2016, 13:06

Allé je m'exprime sur la souffrance...
Là aussi il ne faudrait pas avancer des affirmations fausses, comme sur l'eau...
Jivan essaye, tu écrases une petite partie d'une fourmis et vois comme elle se tortille dans tous les sens...
Ou simplement tu tapes juste à coté d'une fourmis et voit comme elle à peur, elle est donc très consciente d'avoir mal ou de mourir !
Sur les routes de mon département il y a à la fin du printemps des grosses sauterelles par milliers (boudragues) qui se baladent sur le bitume...
La route devient rouge par endroit à force qu'elles se fassent écraser par les voitures, en plus elles se dévorent entre elles, donc il y a de plus en plus de boudragues sur la route, et quand je fais du vélo, j'essaye de ne pas en écraser mais parfois ce n'est pas possible, quand j'en écrase une elle crie !!! Son cri est terrible...
On sait aussi que les végétaux souffrent quand on les coupent, plein d'études montrent l'influence de la musique sur les végétaux, même le fait de leur parler pour qu'ils poussent mieux....
Ecoute la souffrance d'une mouche quand tu viens de fliter dans ta maison !!!

Qu'elle ignorance de ce qu'est la vie, quel mépris des autres et quel dogme !! :beurk:
Même la cellule unicellulaire qui se trouve par milliards dans notre corps souffrent et ressentent la peur.

Le premier sens qui apparaît dans la vie, dans toute vie, est le sens du toucher et c'est justement celui là qui nous permet de connaitre la souffrance physique.

Alors là en écrivant ce post des millions de cellules ont étaient écrasées au bout de mes doigts et en posant mes fesses sur la chaise, ou en me grattant la tête.
Des millions de cellules se sacrifient là pour que je vive, elles connaissent toutes la peur et la souffrance !!!
Sortons de nos émotions stéréotypées, sortons des concepts toujours réduits, limités, imposés par des ignorants et dogmatisés et acceptons que ce monde est un monde de souffrance, que la vie se nourrit de la vie et que tout est souffrance.
Arrêtons de dire que c'est "une prise de conscience que de devenir végétarien !", c'est vraiment prendre les autres pour des gens qui n'auraient pas de conscience ou pas eu cette chance de prendre conscience de cette chose, c'est faire un dogme dangereux, immonde, c'est affirmer surtout son ego, son inconscience et son ignorance de ce qu'est la vie, c'est de fait se sentir supérieur aux autres !
On pourrait appliquer ce principe si laid, moralisateur, dogmatique à tant de choses, comme le fait que certains n'ont pas encore pris conscience de Dieu et que si ils en prenaient conscience le monde irait 1000 fois mieux, mais beaucoup ne veulent pas y croire alors certains tuent pour ça !
Ou encore certains qui n'ont pas pris conscience que la faim est dans le monde et alors pourquoi nous aurions nous le droit de manger, de vivre et d'être joyeux en sachant qu'à quelques kilomètres de là des gens viennent de mourir de faim pendant que j'écris ce post... La liste est infinie et c'est juste la Vie qui est là !
Encore une fois, et pour l'avoir dit plus haut, je ne suis pas pour une industrie inhumaine et des conditions d'abattages effroyables, si on peut diminuer la souffrance c'est très bien, mais jamais rien ne la supprimera et certainement pas le végétarisme.

Je crois aussi que nous devons méditer sur l'idée de sacrifice et de sa beauté, mais là aussi, il ne reste plus que des émotions sans connaissance et sans conscience, des réactions primaires et de l'intolérance grandissante...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 31 mai 2016, 17:48

http://reporterre.net/L-empreinte-eau-le-nouvel
Voici pour les chiffres de l'eau avec les sources
Non Denis j’essaye de ne pas trop affabuler

Pour Deshimaru tout grand maitre qu'il soit, ça s'appelle simplement du sadisme.
Denis a écrit :Arrêtons de dire que c'est "une prise de conscience que de devenir végétarien !
Ça ne marche pas dans ce sens
C'est par le travail sur moi même que la prise de conscience s'est faite.
Par le yoga, la méditation, l’introspection au quotidien, m'observant au jour le jour.
En se rendant compte de la violence envers moi même, envers les autres humains par les actes et les paroles.
Et un beau jour, devant mon assiette, devant ma tranche de saucisson, je me suis posé la question :
Ai je participer d'une manière ou d'une autre à un acte de violence dans l'acheminement de ce qui a atterrit dans mon assiette.
Et j'ai remonté la chaine, j'ai lu, j'ai oser voir des vidéos et là non stop j'en peux plus.
Denis a écrit :principe si laid, moralisateur, dogmatique ... c'est faire un dogme dangereux, immonde.
Heu là Denis ce me parait grandiloquent tout de même ...
Des poussins broyés vivants, des foies d'oies gavés hypertrophiés, qui atteignent presque 10 fois leur volumes, des veaux séparés de leur mère dès la naissance
Ça c'est immonde

Ton exposé sur la souffrance est très défaitiste
Et oui tu as raison et Bouddha le disait bien, tout est souffrance.
Mais ne nous arrangeons pas de ce constat pour le perpétrer.
Comme évoqué plus haut si je vois mon voisin tabasser son chien, j'alerte!
Je ne laisse pas faire parce que tout est souffrance.

Et pour ce qui est de l'argument du végétal souffrant, s'il vous plait ... le cri de la carotte ...non pas ça, c’est ridicule
Alors oui peut être qu'ils réagissent mais...
Où sont les nerfs les tendons les muscles ?

Mes beaux cochons victimes de vos faciès et parce que vous n’êtes pas nés avec un joli pelage, un groin à la place du museau.
Je prie pour vous
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 31 mai 2016, 17:55

Merci de prier pour nous, c'est si grand de ta part !

Tu peux bien sur croire que si je vois mon voisin tabasser son chien, je ne vais pas intervenir, c'est évident, en plus d'être inconscient, je suis un salaud, forcément PUISQUE il m'arrive de manger de la viande et d'aimer ça... :cry:
La cause est entendue, le bûché et prêt...
Que les impies meurent !

Salauds de Deshimaru, de Ramana Maharshi, de Dalaï Lama, d’Hitler, à non lui il était végétarien, un mec bien Hitler, conscient lui au moins !
Je m'amuse désolé, mais que cela est risible...
Heu, non le végétarisme n'est pas risible, non ! Ni la souffrance des animaux, ni des humains, car le bougre dans sa voiture coincé sur le perif avec sa clime cassée en plein août, il semble lui aussi en perdition et il faudrait faire une association de défense de ceux qui souffrent dans leur voiture, ou dans le métro, ou une bonne fois pour toute faire en sorte qu'une association interdise aux hommes le droit de mourir !
Certains souffrent tant avant de mourir !
Mais que c'est risible de voir comment on prend un étendard, on le monte au paroxysme, on pointe du doigt les autres et on se sent si supérieur, si avancé, si "conscient" d'un coup parce qu’on mange des légumes... :?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Végétarsime et égo

Message par hridaya » 31 mai 2016, 17:57

Et pour ce qui est de l'argument du végétal souffrant, s'il vous plait ... le cri de la carotte ...non pas ça
Où sont les nerfs les tendons les muscles ?
tout est vivant,et percevant
.la pierre, le vegetale etc... définir ce qui souffre par ce qui a tendons et muscle :( et oublié le reste :cry:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 31 mai 2016, 18:20

Hidraya, peux tu nous en dire plus sur les souffrances du monde végétal.
J'avais entendu dire que si 2 arbres sont cote à cote et que l'un des 2 est abattu, l'autre pouvait le ressentir.
Mais le degré de souffrance est il comparable à un animal ?
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 31 mai 2016, 18:25

Essayons de comprendre là où est le véritable problème avec l'eau
L'eau dans les régions où il n'y a pas de sécheresse, coule et est renouvelée. Tu vois chez moi, l'eau ne manque pas, on peu donc l'utiliser car jamais personne ne "consomme" d'eau, c'est un mensonge de notre monde qui aime tant nous culpabiliser et nous vendre après plein de beaux concepts.
L'eau que tu bois à été bue et pissée par les dinosaures et elle retournera à la mer pour remonter en haut des montagnes, avec la pluie, c'est un cycle perpétuel, magnifique !
Dans les régions où le cycle se termine, et où l'eau manque, crois moi, ce n'est pas la faute des veaux élevés en France, non non !!!
Et même si les gens en France font attention à l'eau et ferment le robinet quand ils se lavent les dents cela ne donnera pas plus d'eau à qui que ce soit dans 1 mois ou dans 20 ans et cela ne fera pas couler le fleuve du draa dans la vallée de mon frère Marocain à Mahmid, non non !

Relis bien ce que je dis sur la souffrance et tu verras que tout n'est pas à jeter...
Et après, merci de ne pas me faire dire ce que je ne dis pas...

Alors voila, il y a le camps des cons-vaincus du végétarisme, qui avancent des idées partiellement fausses, il y a les carnivores cons-vaincus de leur débilité et au milieu, des gens comme moi qui trouvent du sens à la vie, au fait de manger un peu de viande et essaye de ne pas tomber dans les tendances dogmatiques, limitées et limitantes de notre beau monde ou bien souvent tout est monté au paroxysme par quelques images et des émotions bien vendues...
Alors oui, la dérision est amusante...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 31 mai 2016, 18:38

Ptite question aux omnivores parce qu'on tue des bactéries sans s'en soucier (ou veut préserver ce bout d'égo par flemme de le changer) :

Quid du foie gras, égoïstement délicieux ?

Quid du singe ?

Quid des baleines ou dauphins ?

Et la question qui tue : Quid de l'anthropophagie (selon certains cereal killer, de goût similaire au porc ...) ?

Ps : Denis, en france, effectivement, le vaux ne boira pas l'eau manquant ailleurs ... Mais dans d'autres contrés, les guerres de l'eau se produisent aussi comme ça ... Faire pousser/élever n'importe quoi dans le Negev, ou à Las Vegas ?
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Végétarsime et égo

Message par hridaya » 31 mai 2016, 20:49

Hidraya, peux tu nous en dire plus sur les souffrances du monde végétal.
J'avais entendu dire que si 2 arbres sont cote à cote et que l'un des 2 est abattu, l'autre pouvait le ressentir.
Mais le degré de souffrance est il comparable à un animal ?
je te répond, mais bon, avant pour résumer:

1: tout le monde s'accorde a dire que les animaux souffre ( celui qui te parle a habité proche d'un abattoir dans les douze première année de sa vie)
2:qu'il y a des prises de conscience non abouti.
3: que le topique est mal formulé because relié a l'EGO et au spirituel( ?)
4: que faire des idéologies avec des rondelles de saucissons ça finit en eau de boudins !!!
5: que personne n'a le monopole du cœurs !!!
6: c'est pas celui qui parle le plus fort qui a raison.
7: que l'on voit bien la limite d'une philosophie vegan: si tout ce qui souffre et ressent de la peur, de la douleurs ne doit pas être mangé, on mange plus rien, et on respire plus.

mais qu'on peut faire un effort pour la souffrance animal oui !!!!! mais cela est du ressort Personnel !!!!
après a chacun de mettre la limite pour soi et son entourage !!!!
........


donc comme disait Alex faisons simple ,avec du bon sens ,sans être trop moralisateurs, et surtout ne désignons pas les coupables, il y a pas d'un coté les gros nuls viandard, et puis de l'autre " ceux qui savent"
"qui ont des prises de conscience" et tout ça et tout ça.
rappeler aussi que les prises de positions bouddhiste actuelle sont assez récente (ç'est pas pour ça qu'avant c'était mieux ). mais que clairement il faut dissocier cheminement personnel et végétarisme et tout ce qui tourne autour, l'un n'empêche pas l'autre bien entendu.
J'avais entendu dire que si 2 arbres sont cote à cote et que l'un des 2 est abattu, l'autre pouvait le ressentir.
Mais le degré de souffrance est il comparable à un animal ?
oui cela a était mesuré d'une manière indiscutable, mais cela va beaucoup plus loin que cela,
un arbre, , qui est en passe d'être abattue, juste l'intentions de le faire, génère chez l'arbre des processus chimique qu 'il va transmettre aux autres arbres . et tous sans exceptions vont générer la même choses.
ça ressemble beaucoup aux processus des phéromones sauf que ça n'en ait pas.
ce signal accélère ( cela a était mesuré ) tout les phénomènes de croissance chez les autres arbres, (système de défense génial en soi mais peu efficace en face de nos coupeurs de bois; :cry:

mais plus fort encore, lors de ces premières études tout marchait nikel, sur une deuxième étude quand le scientifique faisait semblant de générer l'envie de couper un arbre, l'arbre ne réagissait pas, il percevait que le scientifique n'avait pas réellement l'intentions dele couper .l'arbre avait appris a percevoir la véritable intentions, le mensonge !!!!

les expériences sur la musique, comme la dit Denis, ont était claire aussi ,les plantes perçoivent est en fonctions poussent mieux ou moins bien.


dans certaine tribu amazonienne, avant d'abattre un arbre, ont mettait en place un leurre faisant semblant d'abattre un autre arbre,en lui tapant dessus avec des rondins. pour que celui choisi ne ressente pas trop la peur. puis on le coupait le plus vite possible.

pour celui qui perçoit les manifestions énergétiques subtils tout est en lien, aucun doute la dessus, une Forêt est une entité, un organisme, qui manifeste un champs énergétique puissant, tout comme l'océan,
comme une montagne, tout ce qui existe est en lien.
.une branche d'arbre sans la toucher, pour celui qui a une sensibilité énergétique peut en passant se mettre en contact avec toi d'une manière tactile. quand aux animaux, leurs perceptions est incroyable,
aux ambiances notamment, mais leurs différence de perceptions est telle que nous ne comprenons rien a leurs agissement. Les chats par exemple trace en permanence des graphique odorant sur lequel il circulent, et étendent petit a petit leurs chemins invisible, il tracent comme une toile invisible;

Mais le degré de souffrance est il comparable à un animal
sait pas !!! mais parler en degré de souffrance me parait inadapté ,plus l'organisme est complexe plus l'expression de sa souffrance va être complexe, en bref ,ça va faire plus de bruit, il va communiquer !!!

y a qu' a écouter le bruit de fond du Forum.

il va le manifester pour que cela soit perçu.je dirais qu'il y a une hiérarchie dans l'expressions de la vie mais pas dans le degré de souffrance. la souffrance d'une montagne qui se fait percer un tunnel vaut bien,
la souffrance d'un homme, dans l'absolu bien sur :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 31 mai 2016, 21:44

merci Hidraya pour les infos
C'est fou ces expériences!
Ca change radicalement nos rapports avec la nature
Vrikshasana s"en retrouve sublimé
Toutefois je ne suis pas encore convaincu de ton 7eme point
Quand je regarde les vaches dans le pré en face de chez moi que je les entend respirer la nuit, mon intuition me dit qu'elles vont plus souffrir que la carotte que je vais cueillir dans mon potager.
La question reste donc en suspens
Attention aussi de ne pas trop vite me cataloguer et de me fourrer dans le même sac que les bobo végé friendly
je n'ai jamais pris les omnivores pour des gros nuls viandards.

Pour la flotte j'ai repris un peu les chiffres dans le bouquin de Matthieu Ricard
Meme si je m’écarte un peu de sujet qui traite sur la souffrance mais il y a les autres effets collatéraux de notre consommation carnée.
Je pense que ce sujet est assez grave et ce qui ressort des études est assez alarmant.
Donc ne pas minimiser l'impact de la consommation de viande sur la planète.


On estime que la moitié de la consommation d'eau potable
mondiale est destinée à la production de viande et de produits laitiers.
En europe plus de 50% des eaux polluées proviennent de l’élevage intensif des animaux,
y compris les élevages de poissons.
Aux Etats unis 80% de l'eau potable sert a l’élevage des animaux.
La production d' 1 kilo de viande exige selon les cas de 5 à 50 fois plus d'eau que celle d' 1 kg de blé.
La revue newsweek a décrit ce volume d'eau de façon imagée : "l'eau qui rentre dans la production d'un boeuf
ferait flotter un destroyer."
Les exigences de la production animale sont en train d’épuiser de vastes nappes phréatiques dont dépendent
d'innombrables régions sèches dans le monde.
Au rythme actuel, la quantité d'eau douce utilisées par l’élevage industriel devrait augmenter de 50% d'ici 2050.
Or la pénurie d'eau potable est une menace à l’échelle mondiale : 40% de la population du monde, repartie dans 24 pays,
souffre de pénurie d'eau, tant du point de vue de la quantité que de la qualité.
Plus de 3 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent chaque années de diarrhées causées essentiellement par les eaux
contaminées et les germes pathogènes transmis par les aliment.
D'ores et déjà, 70% des ressources en eau douce sont dégradées ou polluées.
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Smer
Messages : 114
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Végétarsime et égo

Message par Smer » 31 mai 2016, 23:45

c'est lourd…parce qu’on y met une grosse charge d’émotivité
mais être végétarien on y gagne en légèreté.
De toute façon tout ce qui touche à la nourriture est un sujet délicat (sans jeu de mots), comme la sexualité d’ailleurs.
Beaucoup de frustrations de tout ordre sont apaisées grâce à notre œsophage.
Quant aux écoles de yoga ce sont des lieux où l’on peut observer en direct le rapport des participants à la nourriture et notre propre rapport également.
J’ai remarqué que l’effet de groupe semble stimuler la boulimie, ou tout au moins semble réveiller la peur de ne pas avoir assez à manger comme une meute de chiens se ruant sur les croquettes en les avalant à pleines bouchées, un vieux réflexe certainement enfoui dans notre cerveau reptilien…
Je finissais par arriver volontairement en retard aux 2 repas quotidiens pour premièrement, rester dans un état méditatif et savourer les effets de la séance de yoga et en 2, pour éviter de ressentir les tensions de ceux (les hommes en particulier) qui se jetaient sur les gamelles en oubliant toute galanterie… en tant de guerre je veux bien comprendre mais dans un âshram !!!
Ceci dit il m’a fallu au moins 3-4 jours pour prendre seulement les bonnes quantités de nourriture dont j’avais vraiment besoin, pas évident…
Par contre toutes les structures (yoga) dans lesquelles j’ai pratiqué depuis plus de 15 ans proposent une nourriture exclusivement végétarienne et à très forte tendance Bio. Ces orientations sont pour moi maintenant indissociables avec une juste progression dans la pratique du yoga.
« Nous sommes ce que nous mangeons », un précepte également cité dans l’enseignement de Swami Sivamanda.

Plus terre à terre, dans mes premières lectures j’avais retenus qu’il fallait 5 à 7 kilos de céréales pour obtenir un kilo de viande.
Enfin il serait Eco et humainement responsable d’être végétarien pour réduire les pollutions dues aux productions de céréales pour la nourriture animale et libérer ainsi des terres pour une population mondiale encore en croissance et dont une partie grandissante souffre toujours de malnutrition.
Tout cela nous ramène inexorablement à l’ego-isme dont nous sommes tous empreints à des degrés qui nous sont « propres ».
Bonne nuit.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 31 mai 2016, 23:54

Suffit juste d'aller dans les bons stages... :wink:
Dans mes stages on mange végétarien et il n'y a qu'un repas par jour...
C'est plus simple de demander à un non végétarien de le devenir pendant un stage que l'inverse...
Je crois aussi qu'il faut entrevoir autre chose dans le fait de manger, il n'y a pas que la peur de manquer qui me semble bien faible par rapport à la peur de rencontrer l’énergie.
Alors beaucoup mangent pour devenir plus lourd et ainsi se lester afin de ne pas laisser les énergies se présenter à eux...
Personnellement je me suis vu faire cela pendant longtemps...
Percevoir que le corps à peur et qu'en réponse à cette peur on a une forte envie de manger beaucoup...
mais être végétarien on y gagne en légèreté.
Affirmation gratuite...
« Nous sommes ce que nous mangeons », un précepte également cité dans l’enseignement de Swami Sivamanda.
Sérieux ????
C'est nier ou rien connaitre à ce que nous sommes

Smer et Jivan, j'ai supprimé ce qui ne servait à rien et qui de fait alourdissait la discussion pour rien, merci d'en rester là !
Si vous avez une dent contre moi, merci de vous exprimer directement à moi en MP
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 01 juin 2016, 02:03

Quel formidable tour de magie que tu nous à fait là Denis
Bravo
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:48

Re: Végétarsime et égo

Message par Harmony » 01 juin 2016, 06:43

Plus prosaïquement je ne peux éliminer la viande animale de la table parce que j'ai une personne âgée à la maison qui a connu les élevages traditionnels et dans la tête de qui ça veut pas rentrer .
Pour le reste je suis d'accord.
Je déplore que les créatifs ne donnent pas plus d'idées de préparation pour remplacer la viande.
Justement j'en cherchais depuis des années lorsque le post s'est ouvert.
Parce que j'ai aussi un palais et le tofu bon quoi... Malgré tous mes efforts qui ne datent pas d'hier je trouve les grands cuisiniers végé bien paresseux ou bien muets. Je vous jure que si je trouve je vous ferai profiter.
Au fait ce n'est pas un argument mais c'est une constatation. Dans les actus nous avons remarqué un grand nombre de sportifs, journalistes et autres personnalités décédant de crise cardiaque aux alentours de la cinquantaine. Impossible de conclure que la bouffe n'y est pour rien...
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 01 juin 2016, 08:11

Parfois, il est bien de répéter (merci, hridaya) :
dans certaine tribu amazonienne, avant d'abattre un arbre, ont mettait en place un leurre faisant semblant d'abattre un autre arbre,en lui tapant dessus avec des rondins. pour que celui choisi ne ressente pas trop la peur. puis on le coupait le plus vite possible.
Pour la perception, des métaux aux plantes, je répète encore, Sir Jagadish Chandra Bose ("inventeur", avant Marconi, de la radio, au passage, un peu de la même façon que Tesla pour le courant alternatif..) l'a prouvé fin XIX° siècle. Au moins un siècle de retard, qu'à l'éducation scientifique :-(

Denis : Adolf ...
Dont l'anniversaire de la naissance devrait être fête nationale en Israel, en toute logique : jamais ce pays n'aurait été créé sans l'holocauste (dans l'dico, y'en a une définition ...). Mais probablement pas chez les Tziganes ...

Pour l'eau, arrêtez les conneries officielles de "il y a 30 tonnes d'eau dans 30g de steak". C'est un mensonge. Répétez plutôt : "pour élever 30 g de steak, 30 tonnes d'eau potable ont étées polluées par l'industrie" (ou 22?)

(Jivan, au passage, seule la Nature produit des céréales, un boeuf ou un humain, jamais des hommes. Ils se contentent de l'aider ;-) )
De toute façon tout ce qui touche à la nourriture est un sujet délicat (sans jeu de mots), comme la sexualité d’ailleurs.
Beaucoup de frustrations de tout ordre sont apaisées grâce à notre œsophage.
Ah, Smer, "œsophage", c'est comme ça que tu l'appelle, toi. C'est vrai qu'il est après les lèvres ;-)

Harmonie, c'est bien les recettes ... Si tu peux les placer entre la pub pour le boeuf, et celle pour le sauciflare ... C'est que t'as presque plus besioin de le faire
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:48

Re: Végétarsime et égo

Message par Harmony » 01 juin 2016, 09:51

Crois-tu que si nous étions abreuvés de succulentes recettes de plats végé la question se poserait avec tant d'acuité? Maintenant si tu trouves ridicule de ménager les vieux jours d'une personne âgée libre à toi. je suis concrète, ça te gave? Tant pis.
Pub pour le saucisson? Et ça c'est pas une insulte?
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1201
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Végétarsime et égo

Message par Tom54 » 01 juin 2016, 09:54

Un débat d'égo a égo, une partie de ping pong mental.
La joie d'être.
C'est toujours pareil, qui perçoit la monde ?
La viande et les hommes vous dites.
La nature de ce qui perçoit n'est pas l'homme...
La souffrance émèrge dans la séparation et c'est dommage de se sentir séparé du monde.
Quand on se réveil du rêve on trouve toujours triste de s'être séparé des autres.
L'égo est un glouton, un ogre qui mange tout ce qui passe et d'ailleurs la spiritualité est un bon plat.
Qui mange quoi est pour quoi...
Autour de nous c'est plein de morceaux de viande, le sexe, l'argent, la colère...
Qui mange quoi...
Et pour quoi.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Végétarsime et égo

Message par hridaya » 01 juin 2016, 20:28

Jivan a écrit :Quel formidable tour de magie que tu nous à fait là Denis
Bravo
bon, excuse par avance mais bon, j'ai vu les derniers message hier avant que Denis ne les effaces ,et ça passe pas !!!!
il ne s'agit pas de remettre de l'huile sur le feu mais de dire .....


c'est triste , désolant et ça me fait sourire. :wink:


franchement je trouve ça très injuste vis a vis de Denis, ce qu'il a dit est très claire, après le style peu déranger, mais sur le fond ce qui est exprimé nous recentre sur l'essentiel.il met le doigt là ou ça fait mal.et ça fait mal apparemment!!!

je suis complètement d'accord avec lui , on patauge malgré tout l'intérêt de ce genre de démarche pour la vie ordinaire, dans la matière.

pour celui qui à eu l'expérience de la dimension lumineuse de l'esprit,
pour un chercheur qui a acquis la certitude ,sans aucun doute, que l'esprit est enfermé dans la matière, est que cette matière nous soumet a ses loi du fait de l'identifications au corps et au mental ,il apparaît évident que tout ça n'a pas ou peu d'intérêt.
Qu'elle intérêt de savoir que ce corps que je vais quitter, soit nourri de crabe de viande ou de laitue. rien ne m'appartient ici bas,ce n'est que mon véhicule pour cette incarnations,il est évident que je vais entretenir ce véhicule, mais pour une seule raison ,que le voyage se passe bien,que j'arrive a bon port et que je puisse mener a bien la seul chose qui explique ma presence ici et maintenant dans cette incarnation(Du latin ecclésiastique incarnare. L’ancien français avait encharner: rentrer dans la chair) ,

aller au dela et m'affranchir de la matiére et de sa densité. Sortir en pleine conscience. Pour espérer se fondre dans la lumière,

alors évidemment ,celui qui guide sait un peu plus de chose, et comme là dit récemment Denis, a quelque coups d'avance
.il est toujours bien difficile d'apprendre et de se voire bousculer dans ses apriori.
il est toujours simpliste et facile lorsque l'on est contrarié dans ses idées, ses pensées , de crier a l'intolérance, aux dogmatisme, et vouloir exploser le cadre.
Cela est humain ,profondément humains. après il faut réfléchir a ce que l'on dit.
Arrêter de se faire tirer par le bout du nez par l'émotionnelle.

je précise bien entendu, que je ne vend rien avec Denis, que je n'adhère a aucun parti Denisien, que nous n'avons aucun intérêt en commun, que je ne suis pas forcer de dire ça.et que j'ai rien a lui demander.

Mais quand même,

voila un type qui passe sont temps a être présent, qui partage, qui passe des heures en ligne a répondre ( 12300 message ) , qui doit,(ne soyons pas naïf) en être de sa poche sur le cout du site, qui a un investissement personnel énorme, qui apporte des commentaires d'une grande qualité et d'une grande tenu, qui viennent non pas de l'intellect, mais de l'expérience,......

et là dessus un petit Ego malin crie au complot a l'intolérance,

et ne trouve pas autre chose que " je risque de perdre ma place sur le forum ??????

juste parce que le monsieur il a pas le même avis ????

c'est bien la définitions d'un forum, non ?

et encore, faudrait encore lire l'ensemble des post avec tout les mots et toute les nuances !!!!!
et puis sortir d'une forme de naïveté n'est pas dénué d'intérêt même si il y a de bonne chose là dedans aussi.


Pour information, personne sur ce forum n'a jamais perdu sa place pour une raison pareil, (au moins depuis que je suis là) en général ce sont les personnes qui sortent parce qu'ils préfèrent débattre avec des gens du même avis qu'eux, plus simple en effet. En générale , on entend" il ne comprend rien" :D :lol:

après sur le fond :

JE RISQUE MA PLACE SUR LE FORUM ??????

CA VEUT DIRE QUOI !!!!????

EGO ET VEGETARISME.

le forum est fait, je dirais essentiellement pour polir les pierre brut et les rendre transparente .
pas pour discuter au comptoir du PAAAUUUUUUUUVREEEEEEEEE monde dans lequel nous somme.
il n'y a rien a régler ici bas, tout est bien parfaitement a sa place.

et si vous avez envie de ne pas manger de viande faite le :wink:

merci Denis pour ce forum et la qualité de ce qui est dit.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Végétarsime et égo

Message par philippe12 » 01 juin 2016, 20:46

Bonsoir a toutes et a tous

@Alexandra :coeur:
t'a le meme medecin que le dalai lama :?
pour le foie il ya la cure Breuss , as tu essaye?
http://www.entre-ciel-et-terre-68.com/W ... Breuss.pdf

@futurs vegetaXiens
il y a pas 1% de vege en france ...
et si vous allez au resto ... bon courage
voici le pdf que j'envoie aux chefs cuisto en france , 1 jour avant d'aller manger dans le di- resto. ou a celui qui s'occupe de l'organisation.. c'est surtout vrai en europe du sud ...
http://www.l214.com/fichiers/UJVS/guide-chef-imprim.pdf

sur internet il ya des milliers de recette vege
celui ci nous l'envoyons aux ecoles pour le lundi sans viande
http://www.unjoursansviande.be/pdf/Livrecette.pdf


et bein sur il ya tous les pdf du site vege
http://www.vegetarisme.fr/wp-content/up ... butant.pdf


ps je bois du lait (surtout de chevre ) et mange des oeufs ...de mes poules car je n'ai pas de ...coq... et je subbodore que les poules elevées en batterie n'en ont jamais vu....


namaste
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
MuadDib
Messages : 1979
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par MuadDib » 01 juin 2016, 21:41

"qui doit,(ne soyons pas naïf) en être de sa poche sur le cout du site, qui a un investissement personnel énorme, qui apporte des commentaires d'une grande qualité et d'une grande tenu, qui viennent non pas de l'intellect, mais de l'expérience,......"

Le coût est ridicule face à la moisson de techniques qu'il en fait ... et pour le temps et autres, ça ressortirais pas de l'égo, j'menfoutiste, certes, mais égo encore ?

pour la qualité du commentaire, excuse, mais quand je ne vois, un peu plus haut, qu'une version acerbe de mon post scriptum ...
sans compter de con-seiller régulièrement vajroli mudra avec un tube en plomb neurotoxique, ou encore d'anonner des chiffres sans la moindre mention des indispensables précautions associées, c'est de l'irresponsabilité pure et simple.

et pour ce qui est de taper à bras raccourcis sur tel ou tel maître n'ayant *jamais* été sujet aux travers mentionnés au paragraphe précédent ...
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Végétarsime et égo

Message par hridaya » 01 juin 2016, 21:53

]sans compter de con-seiller régulièrement vajroli mudra avec un tube en plomb neurotoxique, ou encore d'anonner des chiffres sans la moindre mention des indispensables précautions associées, c'est de l'irresponsabilité pure et simple.
ta lu ça ou ?????
il dit depuis le début le contraire et que c'est risible comme version :(
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 01 juin 2016, 22:54

Merci Hridaya, je ne m'attendais pas à ça !!!
Du fond du coeur Merci !

Je confesse que je regrette d'être parfois agressif et tranché sur ce genre de sujets qui tourne de toutes les façons mal.
Certes je ne fais rien pour calmer la chose, car cela m'exaspère de voir la perte de temps et d'énergie perdue dans ces boucles sans fins, dans ce prosélytisme dogmatique, dans ces "vieux débats" (comme dit Alexandra) stériles"...

Muad, relis moi... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 01 juin 2016, 23:48

Est-ce que le fait de tourner en dérision les arguments indéniables d'une réelle souffrance animale, le fait que ce sujet revienne sur le tapis et qui exaspère, ne cacheraient pas tout bonnement une échappatoire inconsciente au fait d'en consommer ?
Tout comme, avec le recul, l'idée saugrenue qu'une carotte souffrirait autant qu'une carotte ?
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 02 juin 2016, 00:30

Est-ce que le fait de tourner en dérision les arguments indéniables d'une réelle souffrance animale,
Ben, voila, tu restes sur tes visions et les autres sur les leurs...
Tu ne tiens pas plus compte de ce qui a été dit pas que par moi, que nous tenons compte de ce que tu dis, car en plus tu ne me réponds jamais, donc je pense que tu ne me lis pas...
Débats d’ego et de sourds qui ne sert à rien, juste à ce prendre la tête...

Ce serait bien de voir quelque chose de plus haut de temps en temps et donc d'élever le débat...
Je ne cherche aucun "échappatoire", j'assume, je mange de la viande de temps en temps, comme toi tu dis ne pas être à 100 % contre et que tu en manges parfois...
Mais oui, chacun ses échappatoires, ses revendications, ses illusions et ses pertes de temps !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 02 juin 2016, 01:04

Oui tu as raison Denis, élevons le débat
Dans l'idée ambitieuse ou utopique du yogi de réduire violences et souffrances, de s'orienter vers plus de compassion envers tous les êtres

En fait je n'en mange plus chez moi
C'est vrai que j'en mange encore dans la famille, 1 jour tous les 2 mois, je les habitue progressivement pour ne pas créer de heurts.
Je ne mange plus que du poisson et du poulet. Petit à petit je leur fais entrevoir que je deviendrai végétarien
Ça été très mal pris au début
Donc on ne parle surtout pas de ce sujet parce qu'en famille ça peut vite faire des étincelles, c'est triste mais c'est devenu tabou.
Comme je disais plus haut, il y a une forte notion de moeurs ancestrales dans ces traditions alimentaires

Ce qui est intéressant et que j'ai pu observer, en me rendant compte du triste sort réservés aux animaux, c'est qu'il y a un réel dégout de passer dans les rayons charcuterie dans les supermarchés.
Un peu comme si, j'imagine, parce que je ne l'ai pas vécu, nous passions devant un étalage de chiens pendus par les pattes en Chine.
Et en circulant dans ce rayon, qui auparavant ne me faisait ni chaud ni froid, je me rend compte de plus en plus de cette folie.

Toi aussi Denis tu es en accord avec cette idée fantaisiste d'une égale souffrance des végétaux et des animaux ?
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:48

Re: Végétarsime et égo

Message par Harmony » 02 juin 2016, 01:38

Dans un débat comme ça il faut penser utile. Celui qui fait le plus c'est celui qui va dans une exploitation où achète Matines pour filmer les vers, les cadavres sur lesquels marchent les poules, les cages exiguës et jonchées de crottes. Celui-là fait plus que celui qui larmoie en traitant tout le monde de salaud.
http://www.l214.com/enquetes/2016/05/oe ... pondeuses/
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 02 juin 2016, 02:01

Je comprend Harmony mais attention aux images chocs, je ne pense pas que ce soit le plus judicieux pour faire passer le message.
Ça peut être pris pour une agression, ce que je peux comprendre.
Peut être se contenter d'argumenter par l' écrit
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 02 juin 2016, 18:49

Toi aussi Denis tu es en accord avec cette idée fantaisiste d'une égale souffrance des végétaux et des animaux ?

Je crois que Hridaya dit une belle chose...
Je cois que nous éclairons toujours des choses avec notre mental, puis nous nous focalisons dessus...
Je trouve étrange que tu puisses dire ça : je ne mange plus que du poisson et du poulet.
Je ne souhaite pas polémiquer !
Mais le paradoxe est à son comble quand même.
Tu as écris je ne sais pas combien de fois que tu as pris pitié pour les animaux, pour les cochons et tu pries pour eux...
C'est très bien, même si j'ai fais un peu d'humour, certes débile, toutes mes excuses !
Mais vois la simple incohérence, non pas de toi "Jivan" mais de notre mental, capable de nous donner un haut le coeur dans un rayon de viande rouge, mais pas devant un rayon de poulets ou de poissons, pourquoi ?
Personne ne le sait !!!
Alors je ne sais pas qui souffre le plus dans sa mort entre un poisson, un poulet, une mouche, une fourmis, un cochon, une vache, un arbre, une plante, je crois que la vie se nourrit de la vie et cela est la grande vérité de ce plan, anamayakosha, ou la cruauté s'exprime naturellement !
Sur ce plan là nous dévorons, et nous serons nous aussi dévorés c'est une certitude !
Alors oui, je suis d'accord avec toi depuis le début pour dire que si on peut faire moins faire souffrir des animaux ou des humains et cela de toutes les façons possible c'est bien, car il n'y a pas que la mort qui fait souffrir, finalement et paradoxalement ça va très vite, il existe des souffrances bien plus terribles je pense...
Qui a le monopole noir de la souffrance, je n'en sais rien !!!
Pour moi, je m'oriente vers la lumière, je la fais descendre en moi et sur certains autour de moi, et cela me semble vraiment important !
J'aide des gens autour de moi qui souffrent sur pleins de plans différents et cela me parait super important !
Après les boucles et les modes actuelles ne m'intéressement que moyennement, je vois beaucoup de gens qui se perdent et de temps perdus dedans...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 02 juin 2016, 22:11

Alors en ce qui concerne le comble du paradoxe
C'est vrai, je n'ai pas précisé, mais une fois par mois je mange de la viande mais c'est bien à contre coeur
Pour quelle raison ? pour ne pas aller au clash avec ma famille. Je les prépare petit à petit à cette idée que je serai végétarien.

Et pour expliquer le fait d'un malaise dans nos rayons charcuterie par rapport au petit bout de poulet dans mon assiette noyé dans sa sauce, c'est tout simple
Dans le supermarché, ce n'est plus des murs de viande que je vois autour de moi mais des animaux morts
Oui on peut taxer ça de mièvrerie ou de sensiblerie ...
Mais je rappelle l'exemple cité plus haut des étalages de chiens en chine.
Et il est là le véritable paradoxe !
c'est qu'on est horrifié quand on voit nos toutous pendus et qu'on se lèche les babines dans notre rayon charcuterie.
Ça s'appelle du spécisme
Je rappelle que le cochon est un être aussi intelligent que le chien et qu’il a une certaine forme de conscience de lui-même


Avançons un peu
On est bien d'accord Denis, on fait tout pour aider tous les êtres à moins souffrir que ce soit les humains, les végétaux et les animaux.
On s'oriente vers compassion et bienveillance
Et reprenons la belle chose d'Hidraya : les végétaux souffrent eux aussi !

Étant donné qu'il faut 5 à 10 g de protéines d'origine végétale pour produire 1 g de protéines d'origine animale, cesser de manger des animaux,
même en continuant à manger des plantes, réduirait la somme de souffrances imposées aux végétaux d'un facteur 5 à 10.

Donc en définitive l'omnivore occasionnera bien plus de souffrances aux végétaux que le végétarien
C'est très mathématique
Mais c'est juste pour comprendre vraiment cet argument

Denis tu reviens encore et encore avec cet effet de mode
Cela ne me concerne pas et je l'ai précisé maintes et maintes fois
Quand j'ai commencé à réaliser tout ça je ne savais même pas que c'était à la mode
Le gros effet de mode et de tradition est plutôt de manger de la viande ! 2% de végé en france
Alors non je ne suis plus ce que m’impose cette société.

J'avais aussi cette question à ceux qui pensent que les végétaux souffrent tout autant que les animaux
Quand vous mangez une salade (encore vivante de surcroit) éprouvez vous un remord ?
Question bête mais intéressante

"L’homme a peu de chances de cesser d’être un tortionnaire pour l’homme, tant qu’il continuera à apprendre sur l’animal son métier de bourreau."
Marguerite Yourcenar (1903-1987)


« Quiconque a entendu les cris d’un animal qu’on tue ne peut plus jamais manger de sa chair. »
Confucius
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:48

Re: Végétarsime et égo

Message par Harmony » 03 juin 2016, 05:55

Réponse à Philippe.
Mon but c'est de faire croire à une viandarde qu'elle mange de la viande (elle et les autres viandards de la famille) . Comme le tofu n'a pas de goût je cherche des idées pour le fumer, le mariner, le parfumer d'une façon ou d'une autre . Et d'autres fromages végé à faire soi-même vu que c'est vendu au prix de l'argent. Et faire ensuite des recettes traditionnelles comme chili sans viande, cassoulet sans saucisse, choucroute sans porc bon je caricature mais c'est ça l'idée. Quand on vit avec le smic manger végé et bon c'est pas gagné.
Quant à la souffrance des végétaux après avoir mis cette vidéo je pensais que la question ne se poserait pas trop. Je peux en chercher d'autres au besoin.
Réponse à Jivan : Et si, il a fallu le Reagan gate pour que Reagan tombe, il a fallu les reportages sur la guerre du Vietnam pour que celle-ci s'arrête, il a fallu Promise Land pour que les compagnies pétrolières se calment sur le sujet et soient surveillées, et on ne compte plus le nombre de dictateurs qui sont tombés grâce à l'info de préférence visuelle . Ya pas mieux que les images même s'il faut toujours vérifier les sources et l'info.
Pour le reste je comprends très bien les enjeux sociaux qui empêchent d'être végé, c'est pour cela que je n'embête personne avec ça sauf les voyous qui font souffrir les animaux .
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar du membre
Banyan
Messages : 265
Enregistré le : 30 janv. 2010, 14:36

Re: Végétarsime et égo

Message par Banyan » 03 juin 2016, 08:44

Harmony a écrit :Réponse à Philippe.
Mon but c'est de faire croire à une viandarde qu'elle mange de la viande (elle et les autres viandards de la famille) .Comme le tofu n'a pas de goût je cherche des idées pour le fumer, le mariner, le parfumer d'une façon ou d'une autre . Et d'autres fromages végé à faire soi-même vu que c'est vendu au prix de l'argent. Et faire ensuite des recettes traditionnelles comme chili sans viande, cassoulet sans saucisse, choucroute sans porc bon je caricature mais c'est ça l'idée. Quand on vit avec le smic manger végé et bon c'est pas gagné.
Quant à la souffrance des végétaux après avoir mis cette vidéo je pensais que la question ne se poserait pas trop. Je peux en chercher d'autres au besoin.
Réponse à Jivan : Et si, il a fallu le Reagan gate pour que Reagan tombe, il a fallu les reportages sur la guerre du Vietnam pour que celle-ci s'arrête, il a fallu Promise Land pour que les compagnies pétrolières se calment sur le sujet et soient surveillées, et on ne compte plus le nombre de dictateurs qui sont tombés grâce à l'info de préférence visuelle . Ya pas mieux que les images même s'il faut toujours vérifier les sources et l'info.
Pour le reste je comprends très bien les enjeux sociaux qui empêchent d'être végé, c'est pour cela que je n'embête personne avec ça sauf les voyous qui font souffrir les animaux .
Bah il existe pleins d'astuces dans les livres de cuisines japonaise par exemple.
Le tofu peut être mariné avec de l'ail (ou du gingembre) et de la sauce terriyaki (par exemple).
Il peut être mariné avec du thé noir (le vraie pas le lipton) qui a déjà servis a boire une tasse.
Il peut être passé dans l'oeuf (ou un substitut puis de la chapelure...certains epices peuvent être ajouté a l'oeuf bien sur pour relevé le goût...)..
Bref, il faut un peu d'idée, de l'audace et surtout s'autorisé l'erreur.
On Essaye et si on se plante ce n'est pas grave la prochaine fois on fait autrement.

Chili, cassoulet, choucroute...
Ils vendes des saucisses veganes dans les magasins bio ainsi que des substitut de viandes...
Quand c'est trop cher et si tu as le temps de cuisiné la méthode des végétariens et généralement de cuire (ou acheté en boite tout près mais bon) des haricots blancs, ou des lentilles ou des pois chiches...
Par la suite tu les écrases en purée plutôt grossières.
T'ajoute du concentré de tomate (indispensable sinon ça va être trop sec), de l'oignon ou de l'echalotte si le coeur t'en dit, éventuellement des ptites rondelle d'olive verte ou quelque tranche de champignon de paris...Bref tu essaye plusieurs truc pour trouver le gout qui te plait...
Ensuite tu fait des boulettes, tu les écrases un peu et tu les passes sur de la farine de blé ou de riz ou éventuellement de la chapelure si tu veut quelque chose de frit.
Simple, pas trop cher, les légumineuses préparé soit même ce congèle bien si tu veut en préparé a l'avance.

Bref, tout ça pour dire que ce que tu cite ce fait déjà et que quelque recherche sur internet feront ton bonheur ;)
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 03 juin 2016, 11:18

Oui tu as sûrement raison pour les images Harmony

Et dans le but de rechercher le gout de la viande sans la viande, pas évident du tout
Le corps est tant habitué à ça qu' on ne peut le berner
Peut être le mieux reste de diminuer très progressivement l'apport en viande comme dans un sevrage
aussi plus bénéfique pour les intestins qui vont accueillir plus de légumineuses.
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 03 juin 2016, 12:00

Jivan, pas trop sur que la souffrance puisse se calculer et devenir une donnée mathématique...
Ton calcul est peut-être juste, mais n'as tu pas l'impression d'aller bien trop loin dans cette "idée" ?
Passes tu plus de temps à calculer tout ça qu'a faire du pranayama ou lire des textes traditionnels ?
J'avoue que je n'ai pas de temps à regarder des vidéos sur Youtube et que cela me gonfle prodigieusement, je regarde que de la moto...
J'avais aussi cette question à ceux qui pensent que les végétaux souffrent tout autant que les animaux
Quand vous mangez une salade (encore vivante de surcroit) éprouvez vous un remord ?
Question bête mais intéressante
Du remord ? :?
Non, j'applique un protocole, une idée que j'aime bien...
En premier j'essaye d'être conscient de ma première bouchée que je met dans la bouche, souvent dans ce moment nous sommes redevenus des prédateurs totalement inconscient...
1/ A la première bouchée, je remercie !
Je remercie la chaîne humaine, de moyens, et d'animaux ou de végétaux qui me permettent de manger là, dans cet instant !
Des hommes des femmes qui eux aussi donnent leur vie pour cueillir, faire pousser, gérer des plantations ou les même pour élever des animaux.
Quel courage qu'il faut !
Passer 24/ sur 24 dans son champ ou dans sa ferme pour gagner si peu, c'est énorme et j'ai alors une grande gratitude pour tout ça !
Bien sur il y a de la gratitude pour l'animal qui donne sa vie...
2/ A la deuxième bouchée, Une pensée positive
Une pensée positive pour ce que je mange !
Cela est si important !
"Ce que je mange est bon pour mon corps, pour mes énergies !"
Quoi que je mange...
3/ Troisième bouchée : Compassion
Une pensée de compassion pour ceux qui ne mangent pas à leur faim, là dans cet instant...

Manger avec du remord est la meilleure des façon de devenir malade, même en mangeant du riz...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1201
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Végétarsime et égo

Message par Tom54 » 03 juin 2016, 12:49

Le végétarisme est légitime mais c'est aussi une pratique.
Au bout d'une pratiques il n'y a que l'égo.
Il ne faut pas que cette pratique devienne un blocage mais vécu en conscience.
Les blocages empêchent de s'ouvrir sur son propre espace...
La profondeur ne peut être touché si l'on met des murs partout.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Jivan
Messages : 92
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: Végétarsime et égo

Message par Jivan » 03 juin 2016, 19:09

Est-ce que je vais trop loin dans ma recherche de sens qu'une patate souffre autant qu'un boeuf ?
Oui ! ça me parait tellement incohérent et tout le monde avec un minimum de bon sens et de coeur le comprendrai.
Je comprend aussi que l'on préfère voir de la moto que des cochons écorchés vifs.
Il faut du courage pour voir la vérité en face.
"Si les abattoirs avaient des murs en verre, tout le monde serait végétarien"

Tu sais Denis je crois qu'il nous faut vraiment prendre son temps et calculer où nous en sommes avec nos conditionnements.
Et passer mon temps à me défouler me lasse c'est pour quoi je vais lâcher prise,
Je sais pas comment tu fais Denis mais ça doit prendre un temps fou à vouloir s'affirmer quand on s'oppose à toi.

Et oui je fais du pranayama et je lis aussi de belles choses, pas que, j'ose aussi lire les vérités qui dérangent.
Et grâce à ça je tend vers bienveillance et compassion envers tous les êtres.
Il faut parfois aussi lâcher de temps en temps les textes qui nous disent que tout est souffrance
et les interprétez comme si nous avions le droit de tout manger.
Et Tom ce sont de belles phrases que voilà
Mais j’espère toujours avoir assez d'ego pour pointer du doigt et faire évoluer les consciences


J'en arrêterai donc là avec mon plaidoyer, je pense que l'essentiel a été dit
Et parce qu'il faut bien qu'il y en ai un qui arrête la partie de pingpong
Tout ca ressemble fort à un dialogue de sourd
Je n'ai pas parlé de l'impact catastrophique que représente notre alimentation carnée
Il faut s'en rendre compte et ne pas le renier, les chiffres sont dans le rouge.


Sortons du troupeau, prenons conscience que ce que nous impose notre tradition, notre société n'est pas forcément juste
A ceux qui dirons manger ce que vous voulez mais ne nous emmerdez pas et garder ça pour vous :
"Prenez parti ! La neutralité aide l’oppresseur, jamais la victime. Le silence encourage le bourreau, jamais l’oppressé."
Elie Wiesel


Encore quelques citations de grands (prosélytes, moralisateurs et dogmatiques hein Denis :wink: )

"J’ai renoncé depuis des années à l’utilisation de la viande, et le jour viendra où le fait de tuer un animal sera condamné au même titre que celui de tuer un humain."
Léonard de Vinci (1452-1519)



Et pour ôter le doute que la bienveillance envers les animaux n'a rien à faire sur la voie spirituelle :

« Je crois que l’évolution spirituelle implique, à un certain moment, d’arrêter de tuer les êtres vivants que sont les animaux, simplement pour satisfaire nos désirs physiques. »
Mahatma Gandhi


et je finirai avec Ramana Maharshi (cité plus haut) :

Q: une alimentation qui comporte de la viande ne constitue t 'elle pas un crime contre la vie ?

Maharshi : L'ahimsa est l'une des premières règles de discipline des yogis

Q: Mais les plantes aussi sont vivantes.

Maharshi : et les pierres sur lesquelles vous êtes assise également !

Q: Devons-nous essayer de nous habituer graduellement à la nourriture végétarienne ?

Maharshi : Oui. C'est la bonne voie.


Tiré du livre : l'enseignement de Ramana Maharshi
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1201
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Végétarsime et égo

Message par Tom54 » 03 juin 2016, 21:15

Jivan tu as raison de te battre mais attention a ne pas devenir le combat mais juste a le vivre en conscience.
Être le combat c'est ce qui nous écarte ou nous pousse dans une direction, mais là encore c'est du bluff parce qu'il n'y a aucune direction il n'y en a jamais eu.
La seul distance se fait en soi.
La souffrence pour moi est le fait du manque de clareté sur le réel qui semble nous échapper....
Ici nous discutons chacun avec son opignon, alors que l'on pourrait y voir des gens qui s'expriment moi je vois "un seul corps", c'est la vie qui chante, qui suit son cours et j'aime te regarder siffler lol
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 03 juin 2016, 22:28

Je sais pas comment tu fais Denis mais ça doit prendre un temps fou à vouloir s'affirmer quand on s'oppose à toi.
Pas plus que le nombre incalculable de réponses que tu as fait ici et de ton acharnement...
Tu imagines, nous sommes égaux dans l'envie de transmettre quelque chose et de faire passer un message, c'est cool non ? :D
De mon coté, je trouve important de faire un travail sur la pédagogie et comme je travaille des heures sur un PC, le forum devient un moment de récréation tout en ne bougeant pas de mon fauteuil, mais cela m'oblige à ouvrir plein de textes pour répondre et apporter une vision la plus claire possible...
Bien sur, la perte de temps à gérer des "enfantillages" est lassante, mais il faut aussi "décrotter" certaines discussions, je ne parle pas de celle là, mais de celles bien en dehors du sujet du forum...
Pour le reste je crois avoir dis ce que je pensais, je ne reviendrais pas dessus...
Continue à manger des poissons et des poulets, moi je rajoute un bout de viande une fois de temps en temps, un peu comme toi aussi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Végétarsime et égo

Message par lorkan739 » 04 juin 2016, 09:33

Faire vibrer les brins d'herbe au rythme du ragga dub style ça fait tout de même rêver ! Non ? :)
Çà et là, d'innombrables jardins et des vergers chargés de floraisons et de fruits prodiguaient le bois des feux sacrificiels. Cygnes, grues et toutes sortes d'oiseaux aquatiques évoluaient au milieu des bourdons ivres de butiner parmi les lianes et les fleurs à profusion, virevoltant de-ci de-là dans la brise légère. Ils semblaient tous offrir leurs vœux d'obéissance et tenir des discours affables aux nouveaux arrivants, afin de leur souhaiter la bienvenue.
Tous les dieux, Indra à leur tête, arrivèrent donc au palais du Seigneur Brahma, l'esprit profondément troublé.
Image
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Végétarsime et égo

Message par hridaya » 04 juin 2016, 11:34

Oui tu as raison Denis, élevons le débat
Dans l'idée ambitieuse ou utopique du yogi de réduire violences et souffrances, de s'orienter vers plus de compassion envers tous les êtres
oui tu a raison ,élevons le débat :lol: ,

soit on parle de viande, de poisson,de légume,de chair.

soit on parle du Corps du Divin.


soit on parle de moi -je, soit on parle de l'UN.

soit on parle de l'obscurité,

soit on parle de lumière et d'esprit.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:48

Re: Végétarsime et égo

Message par Harmony » 04 juin 2016, 11:47

C'est marrant comme des gens qui sont d'accord sur le même principe peuvent quand même trouver des raisons de se fâcher!
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 04 juin 2016, 11:55

Encore une idée psychologique : Se fâcher ?
Pas fâcher contre personne, essaye de le comprendre :wink:
Mais si il faut affirmer des choses, les démontrer ou les démonter je le fais, si le feu est présent je sais aussi devenir dragon mais pas besoin d'être fâché...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Végétarsime et égo

Message par hridaya » 04 juin 2016, 17:43

pas faché ,non plus, :D
bizarre cette tendance a croire que l'on est fâché, juste parce que l'on a pas le même avis que l'autre,juste parce que l'on débat!!!
excès de compassion ,probablement.
et pas sur du tout que l'on soient d'accord.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:48

Re: Végétarsime et égo

Message par Harmony » 05 juin 2016, 08:12

Je remarque juste qu'en comparant les écrits il y a plus que des similitudes ce qui ne vous empêche pas de vous énerver. Mais dans ce cas, contre qui?
La réponse est...
Combat de coq, les hormones se déchaînent!
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Végétarsime et égo

Message par lorkan739 » 05 juin 2016, 08:22

Inutile de mettre de l'huile sur le feu...;)
Om
yogaensoi
Messages : 192
Enregistré le : 21 nov. 2012, 17:07

Re: Végétarsime et égo

Message par yogaensoi » 06 juin 2016, 16:01

Dommage je prends le train un tard sur un sujet qui me tient à cœur, je vous renvois vers les textes traditionnels, yogatattva upanishad verset 46 à 51, personne n'a jamais vraiment raison et personne n'a tort, un peu comme tout les sujets à polémique, dans ces versets il est bien question d'observance qui vont permettre de faciliter la pratique.
""En observant ces prescriptions l'adepte parviendra à tenir le souffle aussi longtemps qu'il le voudra"
Ce qui ne veut pas dire que celui qui ne les observera pas, n'y arrivera pas, mais il ne se simplifiera pas la chose.

Pour ma part, mon parcours de vie, incluant la pratique du yoga, m'a amené à une alimentation principalement "vivante" légumes et fruits crus au maximum, local et de saison, je sais c'est très tendance, je refuse à m'enfermer dans un quelconque dogme, et je mange encore de tout, c'est une suite logique de modification, d'essais, de pratiques, de maladies améliorés, d’énergie retrouvée, qui m'ont orienté vers cette alimentation sans aucune privation, aucun régime, aucun manque.

J'affirme que mon alimentation est ma première source d’énergie, de bien-être, de souplesse, de santé, et j'irai jusqu'à dire que c'est la condition élémentaire à mon bonheur.

Ceci dit, j'ai l'immense "jouissance" de cultivé une grande partie de notre nourriture, pour ma famille et mes proches, et le plaisir incommensurable de méditer tout les jours, les mains ancrés dans la terre, à participer à la vie.
Om Namah Shivaya !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Végétarsime et égo

Message par Denis » 06 juin 2016, 17:34

J'affirme que mon alimentation est ma première source d’énergie,
Il suffit d'arrêter de respirer quelques instants pour comprendre que la principale source d'énergie est bien la respiration, sans parler de l'eau, ou même du sommeil... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
yogaensoi
Messages : 192
Enregistré le : 21 nov. 2012, 17:07

Re: Végétarsime et égo

Message par yogaensoi » 06 juin 2016, 17:42

ha! mince, j'ai oublié de noter "après le souffle", merci Denis. Mais l'un sans l'autre, ne mène pas bien loin. :)
Om Namah Shivaya !
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Végétarsime et égo

Message par philippe12 » 06 juin 2016, 20:39

Bonjour a toutes et a tous

:D denis
la lumiere ... et l'amour c'est pour cela que nous apprenons a ne pas trop respirer

@harmony
le nouveau petit veg vient de sortir
http://mp39.mj.am/nl/mp39/xsvp.html
veggie.jpg
veggie.jpg (54.99 Kio) Vu 5378 fois

@Hyridaya
merci pour ta presence intructive et apaisante
et le post sur SRI ARNIVAN est tres inspirant

Je te dedie ce magnifique leve de soleil ( enfin l'ete? ) et ma pratique de ce jour

OM NAMAH SHIVAYA

C’est un plaisir de vous lire

Je vous souhaite
Une VIE remplie
D’AMOUR et
De LUMIERE

Namasté
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Omtatsat
Messages : 30
Enregistré le : 11 févr. 2012, 20:44

Re: Végétarsime et égo

Message par Omtatsat » 07 juin 2016, 22:16

Bonjour,

Il y a un bail que je n'étais pas intervenu sur ce forum. J'avais même oublié mon pseudo, et comme je l'ai retrouvé au hasard d'une lecture d'un vieux topic, je reviens. :D

Je suis assez étonné de la tournure de ce débat, qui part plus ou moins dans le prosélytisme, autant dans un sens que dans l'autre...

Je ne pense pas qu'il faille parler de façon inauthentique, sinon on nous taxera, non de yogis, mais de new ageux, à juste titre.

Ainsi :

- Des études parlent de destruction environnementale due à la consommation de viande, très bien, mais cela émane t il de moi ? Réponse : non.
Est-ce que je maitrise la contradiction scientifique opposée à cela ? réponse : non plus.
Donc, je n'ai pas à opposer ces études aux autres.

- Si je dis à quelqu'un d'être végétarien, et qu'il attrape à la suite de cela, des carences terribles, tel qu'il tombe malade et meurt, suis-je prêt à endosser la terrible responsabilité de l'avoir influencé dans un sens mortel pour lui ? Réponse : non.
Donc, là encore, la moindre authenticité impose l'humilité, et de la fermer, au niveau des conseils directs.
Le végétarisme est une chose privée et intime. Seul un Maitre a le droit de nous conseiller.

Vouloir influencer les autres, alors que l'on se trouve soi-même dans un état de non-éveil, d'ignorance, c'est Himsa, de la violence, c'est faire le prédateur.
L'attitude finale de cette logique est le meurtre.
Et vouloir justifier à tout prix le conseil opposé procède de la même violence.

Il faut bien comprendre que quand un Maitre, tel Ramana Maharshi, ou Ma Anandamayi, parle de végétarisme aux disciples, Il ne parle pas d'une idée, mais, par la parole, il transmet surtout la Grâce, la Shakti, qui correspond à cette idée, il transmet une initiation.
Sommes-nous capables de Transmettre ? Non, donc, il ne faut pas copier et ordonner. Car ces maitres n'ordonnent pas, ils transmettent de l'amour, en réalité, et c'est totalement différent, opposé, à toute forme de prosélytisme violent.
C'est comme de dire que "tout est 1", quand un maitre dit cela, il ne dit rien en réalité, la parole est juste une excuse pour transmettre de la Shakti qui correspond à cette idée, afin que le disciple en fasse l'expérience.
Ainsi, venir dire aux autres que "tout est 1", sans l'avoir vécu, est tout aussi inauthentique, cette phrase venant de nous ne sera pas "chargée", et ne sera donc que du new age intellectuel presque vide, alors que venant d'un Maitre, ce sera de la Grande Tradition Yoguique.
Enorme différence à méditer.

Il y a un autre aspect du végétarisme dont vous n'avez pas parlé, à savoir, pourquoi on conseille d'être végétarien, dans les Ecritures de l'Hindouisme et du Bouddhisme, c'est à dire, l'accent mis plus sur le fait de se purifier en n'absorbant pas des mauvaises énergies, ou d'éviter la souffrance animale. Ou les 2.

Ceci étant posé, je vais vous parler de mon expérience, et m'en tiendrai donc là, et éviterai tout conseil, nécessairement farfelu et absurde venant de ma part :

Il y a plus de 30 ans, je mangeais de la viande.
Puis, après une démarche spirituelle improductive en solo, je démarrais sérieusement mon parcours spirituel, en allant voir un maitre spirituel authentique en Inde.
Dès la vue du Maitre, il me fit un sourire, et Sa Lumière fut un immense choc pour moi, quelque chose s'ouvrit en moi, immédiatement. Décrire une telle félicité est tout bonnement impossible, autant la douleur peut être très dure, mais limitée au monde matériel, autant la félicité est spirituelle et infinie, on sent l'infini, ce qui est une chose nouvelle et inattendue, et c'est une ivresse de bonheur hallucinante. C'est insupportable, en réalité, nous avons le coeur trop fermé pour supporter l'Eveil, pour supporter tant de bonheur et d'amour.
Entre autres choses dont je ne parlerais pas ici car ce n'est pas le sujet, je ressentis immédiatement les énergies, le Prana, puis la puissante Shakti, qui me fit sentir immédiatement les énergies de la viande morte, les énergies de souffrance, de mort. Et cela ne s'arrêta pas là. Je me mis à être clairvoyant et à voir les esprits des animaux tués, qui s'empressaient vers moi ! De même que j'entrais en contact avec les défunts humains, j'entrais aussi en contact avec les animaux tués concernés, et je peux vous dire que c'est une gifle considérable. C'est une très rude affaire que d'être face à la pratique, et non face à de la théorie.
Toutefois, cela ne produisit pas de culpabilisation en moi, au contraire, cela eut tendance à m'ouvrir le coeur et à me sensibiliser, et je devins totalement végétarien depuis cette date. Quand on agit, on ne culpabilise pas. (petite digression : pour moi, les Nietzsche, peuples, et mai 68, qui dénoncent la culpabilisation de l'Eglise catholique est ainsi une hypocrisie de matérialistes, bien que ce soit justifié d'une certaine façon : s'ils avaient mené ascèse, ils n'auraient ressenti aucune culpabilisation, donc ils sont en faute, autant que l'Eglise qui n'a pas à matraquer les gens).
Et mon Maitre n'avait pas prononcé une seule parole, et n'avait pas parlé du tout de végétarisme, c'est la Transmission silencieuse qui a opéré, rien d'autre. Pas de dogme, pas de mot. Rien. Un sourire, et Shakti.
A noter qu'on se rassure généralement en ne mangeant pas de viande, alors que le simple fait de sentir la viande par le nez, suffit à ramasser les mauvaises énergies. Quand on sent les énergies, on sent ces vibrations entrer par le nez, cela dégoute autant que d'en manger.

Pour être honnête et complet, je me dois de parler de la suite.

Le Maitre, lors d'un Satsang ultérieur, dit : "tout est 1, toutes les séparations sont illusoires, que voulez-vous que je vous dise ? "
Suite à ces paroles, qui n'étaient pas des paroles, mais une Transmission de Shakti, évidemment, j'allais m'asseoir en méditation, et sur le champ, je ressentis une expansion de Conscience, qui me lia totalement à mon environnement immédiat, ce qui est un bonheur inoui, également. J'étais ainsi l'arbre à côté, totalement, je ressentais l'effet du vent sur les branches, ce qui est extraordinairement agréable (sans mental, le bonheur prend une grande ampleur. car le mental masque), et je sentis l'approche des gens vers l'arbre/moi : les énergies négatives des gens qui s'approchent contractent l'arbre, en une sorte de peur primitive, désagréable.

Ainsi, le végétal souffre, rien qu'à notre approche, si nous ne sommes pas paisibles. Alors, que dire du reste... de l'abattage, etc ?
La question est donc :
Faut-il supprimer la consommation de végétaux ?

Dans l'absolu, oui, mais ce n'est pas possible, sauf à s'éveiller et à quitter ce monde physique pour toujours.

Je pratique donc comme tous les végétariens, la politique du moindre mal : je considère que les animaux souffrent plus que les végétaux, car ils ont un corps astral, et je consomme des végétaux.
Mais cette attitude n'est absolument pas parfaite, ainsi, restons humbles, et conscient qu'à part l'Eveil, il n'y a que des comportements incorrects.
Ne pas manger de viande, mais prendre l'avion, la voiture, utiliser des biens industriels, etc, comme nous le faisons tous, fait mourir des animaux et végétaux, et cela détruit gravement la planète en plus, ainsi, comment est-il possible de donner valablement des leçons aux autres ??

Tout ce qu'on peut faire, c'est partager des expériences spirituelles, afin d'illustrer éventuellement l'enseignement des Maitres, mais sans donner strictement aucun conseil. Un conseil en état d'ignorance est Himsa, violence.
Le seul conseil que je donnerais serait : "allez voir un Maitre authentique, et vous verrez bien ce qui résonnera en vous, suivant le chemin qu'il propose".
Mais même ça, il ne faut pas le conseiller ! Qui suis-je pour dire à quelqu'un d'aller voir un Maitre ??? Et si le gars m'écoute et ne sait pas discerner, et va voir un faux maitre, qui le dépouille de son argent et provoque son suicide, suis-je prêt à endosser la responsabilité terrible de mon conseil ? Là, encore, non !
On ne peut pas conseiller quelqu'un, je refuserais même de faire le professeur de yoga si je ne suis pas éveillé, tout ce que je ne maitrise pas ne doit pas être conseillé. Enseigner un truc du monde matériel, limité et maitrisé, comme les maths ou le français, oui, mais des choses qui dépassent mon entendement, non. Malgré mon ressenti des énergies, j'ai refusé d'apprendre à imposer des mains, etc.
C'est une position personnelle, j'y vais peut être un peu fort... Mais mon intuition me pousse à ça. On peut faire autrement, bien sûr.

En conclusion, lire les règles yamas et nyamas, et les conseils des maitres, ne nous autorise pas à nous substituer à eux, et à donner des conseils aux autres, qui plus est avec virulence. Mais matraquer l'inverse, sous couvert de choix personnel, est également illusoire.
Les Maitres ne donnent pas de conseils - c'est une façade - ils envoient de l'amour, Shakti. Et c'est une toute autre affaire.

Bonne soirée.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Végétarsime et égo

Message par lorkan739 » 07 juin 2016, 23:36

Tout à l'heure un beau lézard, peut-être était-ce une salamandre, était sur la fenêtre de ma voiture. Je ne sais pas si c'est du à la fatigue nerveuse ; travailler en compagnie de primates (pardon pour eux...) ce n'est pas facile...
J'ai rit ! J'ai rit d'observer ce pauvre animal lutter, s'aggriper et vibrer face au vent. Quand la pauvre bête a finit par lacher prise je me suis trouvé tout con de ne pas avoir ouvert la fenêtre.

Qu'on l'admette ou non je crois qu''il n'y a que pure hypocrisie autour de ce sujet. Désolé.

Possible que l'homme soit un drôle de cannibale. Possible aussi que bibi reste un petit cochon jusqu'à la fin de ces jours. Désolé.

Tout est question d'équilibre ! :wink:
Om
Avatar du membre
Omtatsat
Messages : 30
Enregistré le : 11 févr. 2012, 20:44

Re: Végétarsime et égo

Message par Omtatsat » 07 juin 2016, 23:44

Pourquoi être désolé ? Une idée ne renvoie qu'à soi-même.

L'hypocrisie est ce qui vient de la tête, de la théorie, des opinions. :)
Avatar du membre
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:48

Re: Végétarsime et égo

Message par Harmony » 09 juin 2016, 01:41

Lorkan je ne sais pas quelle question tu te poses mais moi perso question vie animale la seule qui me tourmente c'est la torture. Pas spécialement le fait de manger de la chair mais le fait de penser que l'animal s'est vu souffrir et mourir alors que nous avons tous les moyens modernes pour lui éviter ça.
Le reste, c'est pas que j'y pense pas mais je n'ai pas résolu, je suis encore en réflexion par rapport à ça. Pour moi je m'en fous royal si j'étais seule une alimentation végé m'irait fort bien . Mais dans le fond j'ai 4 dépendants à la maison donc je ne fais pas ce que je veux.
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar du membre
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 nov. 2015, 21:48

Re: Végétarsime et égo

Message par Harmony » 05 août 2016, 04:30

A propos de souffrance animale j'apprends que 4 chaînes de magasin et une chaîne de restauration ont décidé de bannir les œufs de poule en cage de leurs rayons . Comme quoi la vidéo scandale que tout le monde connaît a donné des résultats. J'espère que ça va continuer. Article sur MSN, faut pas pousser je vais pas faire leur pub non mais! Pas tant qu'ils ne les banniront pas de tous les produits industriels ... A+
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Répondre