parvati

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

parvati

Message par hridaya » 27 avr. 2015, 22:32

Pârvatî, Gaurî ou Umâ sont trois noms pratiquement similaires qui désignent l'épouse du dieu Shiva. Elle est décrite avec quatre bras lorsqu'elle est représentée seule et deux quand elle accompagne le Seigneur Shiva : ce sont les formes de Shiva qui ont pour nom Umâmaheshvara-mûrti et Umâsahita-mûrti.

Le nom de Pârvatî signifie "Celle qui réside dans les montagnes" ou "Celle qui vient des montagnes", allusion claire à sa filiation, puisqu'elle est fille d'Himavat (Himalaya). Elle reçoit encore bien d'autre noms, tels que Sailasuta (Fille des pics), Giriputrî (Fille des montagnes), Girirâjaputrî (Fille du Roi des montagnes), Girîsha (Maîtresse des montagnes).

Fille d'Himavat (Roi de la montagne Himalaya) et de la reine Menâ, elle est couramment décrite de teinte sombre. D'une très grande beauté, elle tombe amoureuse de Shiva, répétant constamment son nom. Cette attirance est bien normale puisque Pârvatî est la réincarnation de Satî (voir plus loin).

On a des raisons de penser que la déesse originelle n'est pas védique et sa parenté avec le domaine montagnard fait évidemment d'elle une compagne idéale pour Shiva, le dieu méditant des montagnes, pas davantage védique lui non plus. Néanmoins, ses origines sans doute montagnardes ne l'apparentent pas non plus à ces déesses "sauvages" assoiffées de sang que sont les Mâtrika.

De fait, toute sa mythologie tourne autour de sa relation avec Shiva et, plus précisément, autour de la nécessité de donner un fils à Shiva, fils indispensable à la préservation du monde. En ce temps là, sévit un démon très puissant du nom de Târaka. Grand dévot de Shiva, ascète accompli, il a obtenu de Shiva le don de demeurer invincible à toute attaque, sauf si l'attaquant est un fils de Shiva.

Toutefois, Shiva, engagé dans ses méditations, n'entend pas se marier et les dieux doivent user de subterfuges pour qu'il s'intéresse à Pârvatî. Ils envoient auprès de Lui, en émissaire, le dieu Kâma, chargé d'éveiller le désir en Shiva. Il atteint son but, au moyen de ses flèches de fleurs, mais Shiva, courroucé du procédé et furieux d'avoir été distrait de sa méditation, le foudroie d'un éclair jailli de son troisième oeil et le réduit en cendres. Les dieux et Pârvatî s'en lamentent, ainsi que Ratî, l'épouse de Kâma. Shiva répond à leurs supplications et rend son corps à Kâma, mais le dieu du Désir ne pourra plus, désormais, être vu que de son épouse, encore que son pouvoir reste tout à fait entier.

Pârvatî a donc attiré l'attention de Shiva, mais elle veut être digne de Lui. Pour cela, elle entreprend de sévères ascèses, sortant temporairement du monde de la vie ordinaire pour vivre en ermite et en acquérir les pouvoirs. Elle y réussit si bien que les dieux ne peuvent s'opposer à ce mariage avec un dieu aussi effrayant que Shiva, et qu'ils la prient de cesser ses austérités pour procéder à son union avec le Grand Dieu.

La cérémonie va poser problème. La Reine Menâ, voyant sa magnifique fille prête à s'unir à cet être étrange, à l'aspect et aux vêtements si peu conventionnels, prend peur et menace de se suicider !! Mais les choses finissent par s'arranger; après le mariage, les nouveaux époux partent pour le Mont Kailash, la demeure de Shiva. Ils s'unissent sexuellement si intensément et si longtemps que le Cosmos entier en est secoué... Les dieux inquiets (quel enfant peut naître d'une union entre deux Etres si puissants ?), interrompent le rapport amoureux. La semence de Shiva se disperse à tous vents, finit par tomber dans le Gange (Gangâ), donnant naissance, quelques temps plus tard, au dieu Kârttikeya.

Kârttikeya son père et sa mère, va attaquer le fameux démon Tarakâ qu'il réduit en miettes, sauvant ainsi le monde d'un grand danger. Pârvatî reconnaît cet enfant comme sien et lui voue une telle tendresse que du lait sort de ses seins...

Un second enfant, Ganesh, dont on narre ailleurs les circonstances de la naissance, vient compléter la famille.

Cette famille si particulière fait l'objet de maintes représentations (statuaire, peintures, etc.) qui toutes mettent l'accent sur l'harmonie, le calme et la beauté des dieux et de leurs enfants. Néanmoins, il arrive que Shiva et Pârvatî discutent et se disputent, par exemple lorsque l'épouse reproche à son mari de fumer du hashchich ou lorsqu'une partie de dés tourne mal et que Shiva y perd son pagne. A un autre moment, Pârvatî, passant derrière son mari, pose ses mains sur ses yeux à l'improviste, plongeant ainsi l'Univers dans le noir. Elle le prend mal quand Shiva l'appelle du nom de "noireaude", allusion peu galante à son teint sombre. Elle reprend donc ses exercices d'ascèse et sa peau prend ainsi une belle couleur dorée, qu'elle gardera désormais, ce qui lui permet d'être nommée Gaurî, "Celle qui a une couleur brillante et dorée" (voir plus loin).

L'opposition avec la Pârvatî sombre de peau, que l'on nomme parfois Kâlî, est telle que certains mythes identifient comme une déesse différente le pôle sombre, violent et guerrier de Pârvatî.

On ne soulignera jamais assez le contraste extrême entre le caractère fantasque, incompréhensible, violent, destructeur, destabilisant de Shiva et la douceur féminine, porteuse de valeurs positives, familiales, créatrices de Pârvatî. Pârvatî apprivoise Shiva, le rend approchable mais, ce faisant, déclenche sa sexualité dévastatrice et une fois de plus excessive. Les deux divinités sont si dissemblables mais si complémentaires et étroitement liées que Pârvatî en vient à assumer le rôle actif de Shiva : elle devient sa Shakti, son pouvoir d'action. Ainsi, Shiva peut retourner à son état d'ascète retiré et méditant : Pârvatî assume Son rôle de création, sous Son contrôle et de par Sa volonté. Pour utiliser des notions du Samkhya, Elle est Prakriti, Il est Purusha.

Cette fusion, cette interpénétration nécessaire des deux Principes est bien représentée par Shiva Ardhanareshvara (le Seigneur qui est mi-masculin, mi féminin), et également par le couple Lingam-Yoni.

Un peu moins populaire que Lakshmî, épouse du dieu Vishnu, car cette dernière est unanimement priée pour les bienfaits de richesse et santé dont elle gratifie ceux qui la vénèrent, la déesse Pârvatî est donc la parèdre du dieu Shiva. On ne lui connaît d'ailleurs pas de mythes dans lesquelles elle interviendrait indépendamment de son noble époux. Epouse parfaite, compagne fidèle et dévouée, elle est sans cesse à ses côtés.

Alors que Lakshmî est le plus souvent montrée seule sous sa forme majestueuse de déesse de la richesse, assise en majesté et parée de tous ses atours, ou bien encadrée par deux éléphants (Gaja Lakshmî), les représentations sur lesquelles l'on voit Shiva et Pârvatî côte à côte sont légion : jouant aux dés, assis sur le Mont Kailash, leur résidence divine, se mariant devant l'assemblée des Dieux, assis avec leurs deux enfants (Ganesh et Kârttikeya), ou bien encore gentiment enlacés. A l'inverse, les représentations de Pârvatî seule sont plutôt rares.

Donc, l'épouse (= Shakti) du dieu Shiva s'est manifestée, selon la mythologie, à deux reprises. Dans le premier épisode, elle est Satî, fille du roi Daksha, qui s'immole par le feu pour protester contre l'affront que son père a fait à son époux; dans le second, elle est Pârvatî, fille du roi Himavat (= Himalaya, la montagne divinisée) et de son épouse Menâ.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: parvati

Message par Morgan » 27 avr. 2015, 22:57

pour Shiva, le dieu méditant des montagnes, pas davantage védique lui non plus.
Heu...Shiva est le Rudra des védas.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: parvati

Message par hridaya » 28 avr. 2015, 17:48

oui


voila ce qu'en dit stella kramrisch dans " la présence de Shiva"

Le mythe primordiale de Rudra est relaté dans " maitrayani Samhita du yajur veda noir.
Le père des cieux, agissant dorénavant sous le nom de prajapati, le seigneur des créatures désirait sa fille Usas, l'Aube.
Celle ci se transformant en antilope femelle, il prit aussi la forme d'une antilope et se lança a sa poursuite.
Alors qu'il prenait son plaisir en elle, il se retourna soudain vers un personnage qui le tenait en joue avec sa flèche. S'adressant à l'archer, prajapati, effrayé, déclara : "je te fais le seigneur des animaux" (pasunam pati)". laisse moi ! "
Ainsi, son nom est Pasupati, seigneur des Animaux.
La première semence qui tomba fut encerclé du feu produit par Agni.
C'est ainsi qu'il vint à l'existence, et devint toute chose dans l'existence.
S'approchant prêt à tirer, il poussa un hurlement. De là lui vient son nom, le rugissant...(...)
il a deux natures, ou deux noms : l'un cruel et sauvage(Rudra),l 'autre doux (siva) et paisible.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: parvati

Message par Alexandra » 29 avr. 2015, 12:08

Super merci :)
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: parvati

Message par micka » 05 mai 2015, 20:11

Au revoir et merci :)

Image
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: parvati

Message par amandine » 05 mai 2015, 22:16

moi aussi, je vous dis aurevoir.

et aussi, et surtout, merci de tout mon coeur. :)
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: parvati

Message par ValerieB » 05 mai 2015, 22:57

Je m'en vais aussi, et j'ai demandé qu'on supprimer mon compte

On se retrouvera sous d'autres lieux, d'autres temps

Bonne route étoilée à tous!

Merci pour les partages :coeur:
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1200
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: parvati

Message par Tom54 » 06 mai 2015, 21:24

Ha ça y est vous baissez les bras super !
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Répondre