Lumière

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13539
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Lumière

Message par Denis » 05 juil. 2014, 15:22

« Comme il était donc en oraison, une nuit, l’esprit purifié uni au premier Esprit, il vit une lumière d’en haut jetant tout à coup du haut des cieux ses clartés sur lui, lumière authentique et immense, éclairant tout et rendant tout pur comme le jour. Illuminé lui par elle , il lui sembla que la maison toute entière, avec la cellule où il se tenait, s’était évanouie et avait passé en un clin d’œil au néant, que lui-même se trouvait ravi en l’air et avait oublié entièrement son corps.
Dans cet état, comme il disait et écrivait à ses confidents, il fut alors rempli d’une grande joie et inondée de chaudes larmes, et ce qu’il y a d’étrange dans ce merveilleux évènement, c’est que non initié encore à de pareilles révélations, dans son étonnement il criait à haute voix sans se lasser : « Seigneur, ayez pitié de moi », comme il s’en rendit compte une fois revenu à lui ; car, au moment même il ignorait tout à fait que sa voix parlait ou que sa parole était entendue au-dehors…
Très tard enfin, cette lumière s’étant peu à peu retirée, il se revit dans son corps et à l’intérieur de sa cellule, et il trouva son cœur rempli d’une joie ineffable et sa bouche criant à haute voix, comme il a été dit « Seigneur, ayez pitié de moi »


Petite Philocalie de la prière du cœur
Traduite par Jean Gouillard
Editions du seuil
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
trananda
Messages : 451
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Lumière

Message par trananda » 05 juil. 2014, 17:07

AMEN :P
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Lumière

Message par amandine » 05 juil. 2014, 23:36

Denis a écrit :Petite Philocalie de la prière du cœur
pour ceux qui se demandent, comme moi, Philocalie ça vient de philocalia en grec qui veut dire "amour du beau" .
et les deux définitions du Larousse:
-Courant mystique de l'Église orthodoxe basé sur la connaissance de Dieu par la beauté.
-Ensemble des écrits concernant cette spiritualité (IVe-XIVe s.).
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Lumière

Message par micka » 06 juil. 2014, 09:42

hello, petit apparté dans ce post sur la lumière :)

"En araméen, langue du christ, le mot "esprit" (rouha) est du féminin, et les peres syriaques dont la langue est d'origine sémitique parlaient eux aussi, de l'engendrement divin de "l'esprit sainte", mot qui est égualement feminin en syriaque.
Le pseudo Macaire, commentant cet evangile, parle de la mère celeste qui est le bon esprit de Dieu et de la jerusalem celeste qui remplace la mere mortelle quittée par les ascetes. Ce pere place tres exactement en echange du renoncement a la "mere mortelle" l'acquisition de la "Mere celeste".
... ....
"Une mère qui a un enfant l'aime et l'embrasse avec beaucoup d'affection en le prenant sur son sein. De meme l'esprit saint vient dans l'ame et l'embrasse sur son sein en lui donnant reconfort et une grande joie.
L'homme, selon cette interpretation feminine et quasi maternel de l'esprit saint , renonce pour suivre le Christ a l'engendrement selon la chair, représenté par la mere charnelle(hair sa mère :wink: ) afin de recouvrer l'engendrement selon "l'esprit sainte"

extrait la voie du silence, Michele Laroche
:)
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Lumière

Message par amandine » 06 juil. 2014, 10:59

ça fait drôle! c'est tres interessant, merci.
(ça me fait penser au soleil qui en allemand est féminin: die Sonne. ce qui fait drôle aussi je trouve à imaginer un instant, ça fait comme une impression de changement de paradigme)
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Lumière

Message par micka » 06 juil. 2014, 15:39

amandine a écrit :ça fait drôle! c'est tres interessant, merci.
(ça me fait penser au soleil qui en allemand est féminin: die Sonne. ce qui fait drôle aussi je trouve à imaginer un instant, ça fait comme une impression de changement de paradigme)
Oui il y a des mots comme ca, qui change de genre...je ne sais plus où, mais la mer est masculin!
:)
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 06 juil. 2014, 17:22

Chandra la lune est masculin en sanscrit.....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13539
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Lumière

Message par Denis » 06 juil. 2014, 18:35

Comme le dit l’empereur dans le film Hero (Avec Jet Li 2002) l'empereur dit à la fin : "il y a 3 étapes dans le maniement de l’épée"

1/ C’est le maniement extérieur, on apprend à maitriser la gestuelle, la vitesse, la précision, les déplacements …
Dans le Yoga c’est le corps, on développe un corps solide, souple, bahya lakshya, le but extérieur ou l'objectif de mieux-être physique, qui est la première motivation du débutant, comme nous le dit l’Upanishad Chudamani.
2/ L’épée est dans le pratiquant, il n’a plus besoin d’épée extérieure, s'il doit tuer il peut le faire avec une simple brindille.
Dans le Yoga c’est la maitrise du plan mental, donc du souffle, des espaces, des énergies, des centres, des divinités, du rêve, des pensées, c'est l'éveil de Kundalini…
3/ L’épée est dans le cœur du combattant, il est devenu lumineux et il œuvre pour le bien des autres autour de lui, il est en paix, il a transcendé son corps, ses énergies, son mental, sa connaissance et a trouvé la félicité.

Nous devons donc aller plus loin que la première étape et la recherche assez illusoire du bien être pour passer à la maitrise du plan mental et ses agitations qui nous mènent par le bout du nez et nous font faire tant d'erreurs.
Le mental c’est notre histoire, alors on s’y accroche et on souffre de mille maux, de ce que nous aurions dû faire, ou ne pas faire, de ce que nous avons subi ou fait subir, des regrets et des remords, de la culpabilité, l’imaginaire s’en charge et nous voilà dans la souffrance.
Le mental c’est aussi l’imaginaire, qui nous emporte dans des rêveries les yeux ouverts et nous laisse dans des couches basses de l’astral, là où grouillent des idées, des pensées, des énergies qui n’ont rien de lumineuses et plus on les redoutes, plus on les nies, plus on tente de les combattre et les repousser et plus elles nous soumettent, car le fait de s’orienter vers elles leurs donnent vie et leur permet de nous faire souffrir par milles manières.
Il nous faut laisser de côté l’imaginaire pour « voir » la réalité telle qu’elle est, sans concession, sans souhait, ni constructions mentales. C’est devenir « froid » à toutes idées, toutes apparitions, toutes manifestations et passer son chemin.
Alors c’est là où il faut comprendre que ce que veut dire « maitriser le mental », c’est se donner un axe, une orientation farouche d’aller vers quelque chose de transcendant, c’est aller vers la lumière et rester 24h / 24 axé vers elle. C’est refuser toutes pensées noires, les reconnaitre et les mettre de côté, les annuler en disant « j’annule !!!»
Ainsi avec le temps nos énergies son apprivoisées et ne se soucient plus du nid de frelons au fond du jardin, autre chose s’installe et cette chose est mille fois plus belle, mille fois plus forte car elle a pris le temps de pousser, se renforcer dans notre jardin.
Alors enfin, notre mental se tait, nos questions, nos doutes disparaissent car le silence enseigne bien plus que nos réflexions qui pataugent dans notre ignorance et nos états d’âme nourris par nos croyances.

Il nous faut devenir se guerrier de la lumière, fou de lumière et fou de Dieu.

Faites vibrer votre corps, comme un chien s’ébroue pour sécher ses poils, mettez en place un grand frisson dans votre corps, dans vos énergies, dans votre cœur, un grand tremblement de terre pour que l’être lumineux que vous êtes ose briser son cocon et sortir au grand air pour prendre son envol, lâchez les oripeaux du passé dans la vision claire et nette que tout cela sera abandonné à notre mort, alors mourrez à votre petit être pour renaitre à votre être céleste que vous êtes !

Dans nos pratique c’est juste tenter de voir et non créer des films et des images avec le mental, voir demande une grande confiance, voir dans notre corps, voir plus loin que le mur noir du voile de l’illusion de la vie, voir est un éveil à la réalité.

Alors pour révéler cet être lumineux que nous sommes, nous devons nous orienter vers la lumière, voir nos pensées pour qu’elles deviennent lumineuses, et sortir des 3 états des 3 centres du bas, attachement par la terre, désirs et sensualité par l’eau, passion dans le feu, alors on peut trouver la lumière en haut, dans le plan divin, mais si la voir est déjà une très belle chose, il nous faudra aller plus loin, il nous faudra la faire descendre dans notre cœur et ainsi l’individu sera transformé.

Toutes les techniques de Yoga trouvent leur limite ici, car une fois la lumière vue, c’est à l’individu d’accueillir la descente du « saint esprit », de la lumière en lui et cela nulle pratique, nulle techniques ne le permet, juste une vraie attitude basée sur la confiance dans la lumière, l’amour et la capacité à accepter de disparaitre à soi, de mourir à soi.

On dit cela du chemin :
Un jour le pratiquant voit la lumière
Un jour il entre dans la lumière
Un jour Shiva est Shiva

Dans le fait de voir la lumière il n’y a rien, absolument rien d’imaginaire, quand vous la voyez, vous savez que vous la voyez.
Elle est là, ici et maintenant en lisant ce post, fermez les yeux, regardez en haut, laissez venir, laissez monter les vibrations en vous abandonnons comme à l’heure de votre mort, alors un début de clarté apparait, ne cherchez pas à la regardez, laissez là apparaitre totalement, laissez là venir en vous !

Si elle est là, ouvrez votre cœur et laissez la lumière entrer dans votre cœur, laissez la transformer tout votre cœur et votre être.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 07 juil. 2014, 06:41

superbe Denis , merci pour ca :coeur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Lumière

Message par ava: » 07 juil. 2014, 17:32

:) Magnifique… merci à tous…
Micka a écrit :Livre « La voie du silence »
« En araméen, langue du christ, le mot "esprit" (rouha) est du féminin, et les peres syriaques dont la langue est d'origine sémitique parlaient eux aussi, de l'engendrement divin de "l'esprit sainte" (…) »
Association d’idée sonore à partir du mot « rouha », esprit…
rouha… aour…

P. Burensteinas dans son livre « De la Matière à la Lumière »
(que je viens de lire… avec retard…
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... f=3&t=2527 ),
cite le mot « aour » qui signifierait lumière (d’où « aurum »/or et « amour »)
(mais pas la lumière faite de photons... LA Lumière)

« … avant la création, il y avait quelque chose d’indifférencié qui valait 1, on appelait cela la Lumière et les Anciens se basaient sur une phrase qui était : l’ Aïn Soph Aour traduit faussement par « Infini ». Le véritable sens est :
Aïn = négation
Soph = forme
Aour = Lumière
(…) La Lumière est la non-forme… »

(Mais il ne précise pas qui étaient ces Anciens, et quelle langue parlaient-ils...)
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 07 juil. 2014, 19:35

Image
Om
Avatar du membre
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Lumière

Message par amandine » 30 juil. 2014, 20:01

bonjour,
dans la theologie orthodoxe il est question de l'essence (du grec ousia) de Dieu et de ses énergies(du grec energeia).
(j'en ai entendu parler dans une émission qui n'était pas sur ce sujet)
est ce que dans la petite philocalie du coeur, on parle de ces energeia, les énergies de Dieu?
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Lumière

Message par micka » 30 juil. 2014, 21:01

hello Amandine :)
en survolant plusieurs bouquins, je n'ai pas vu de termes bien precis quant a l'energie...a part "acte", "motion"...
Par contre je suis tombe sur ca dans "la voie du silence" de michel Laroche
"Dieu ne peut se soumettre à la contemplation de ses creatures. Il n'est ni objet par nature(ousia) ni en tant que connaissance. Cette antinomie est surmonté par la voie du silence et de l'inconnaissance."
@+
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 362
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Lumière

Message par HamsaYogiFrance » 31 juil. 2014, 18:05

magnifique, merci !
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 01 août 2014, 09:53

« … avant la création, il y avait quelque chose d’indifférencié qui valait 1, on appelait cela la Lumière et les Anciens se basaient sur une phrase qui était : l’ Aïn Soph Aour traduit faussement par « Infini ». Le véritable sens est :
Aïn = négation
Soph = forme
Aour = Lumière
(…) La Lumière est la non-forme… »

(Mais il ne précise pas qui étaient ces Anciens, et quelle langue parlaient-ils...)

la kabbale /

Les 10 Sephiroth de l'arbre de vie, de Kether à Malkouth, correspondent à dix étapes qui décomposent tout processus de création consciente.

Ain Soph Aur :

Au commencement, il y a « quelque chose » d'incréé, d'infini et d'absolument indifférencié. Le plus simple est de désigner cet état par « rien », étant entendu que c'est à la fois un vide absolu (puisqu'il ne contient aucune « chose ») et un commencement saturé de potentialités. Au départ de la création, de ce « rien » émerge « quelque chose ». Cette étape primordiale est parfois désignée par Tsimtsum : l'incréé se retire en partie, relativise son absolu, pour que la création puisse prendre place. Le voile de l'existence est ainsi franchi.

Kether est le point d'entrée par lequel la création se manifeste dans le monde, par une insufflation permanente d'existence. Dans cette étape, la création gagne sa capacité à être.
Chokmah est l'étape où est acquise l'impulsion primordiale, le primum mobile, qui pousse la créature dans l'existence. La création gagne ici sa force fondamentale, son désir de devenir. Cette énergie n'est pas orientée ni structurée à ce stade. Son désir de se réaliser ne peut pas encore s'accomplir, puisqu'il n'y a pas encore pour le réaliser de limite entre « soi » et « non-soi », ni même entre « avant » et « après » : c'est une énergie absolue, mais encore totalement potentielle à ce stade.
Binah donne à la création sa capacité à être structurée. En posant la possibilité d'une limite, Binah permet à la force de se réaliser en « quelque chose » de manifeste et d'actif.
Daath correspond au franchissement du deuxième voile, celui de l'individualité. Le principe fécondant mâle de Chokmah s'unit au principe féminin de Binah, pour donner naissance à l'être manifesté.

Hesed représente la vocation particulière de la créature qui vient de s'individualiser. Cette force individualisée est la destinée ou l'inspiration visionnaire qui donne un sens et une identité profonde à toute une existence. À ce stade, la création est dotée d'un destin individualisé. Hesed est ce qui permet à l'être d'acquérir sa propre identité.
Guebourah, sur le pilier de la forme, représente la qualité de permanence : chaque être tend à se conserver. Pour accomplir quelque chose, il faut provoquer du changement, et donc faire disparaître les formes qui s'y opposent ; pour rester soi-même dans le temps, il faut préserver son identité profonde, et faire disparaître ce qui la mettrait en danger. Le « chirurgien céleste » tranche ce qu'il est nécessaire de sacrifier pour accomplir le destin désigné par Hesed. Guebourah est ce qui permet à l'être de maintenir sa propre identité.
Tiphereth réalise un équilibre entre ces deux logiques de création et de destruction, en les réalisant au point qui est juste et nécessaire. C'est le point où la volonté de créer quelque chose de spécifique devient possible. Tipheret est ce qui permet à un être autonome d'être effectivement créé, après avoir acquis son identité et sa capacité à la conserver.
La création franchit ensuite le troisième voile du Paroketh : son histoire peut commencer à se dérouler.

Netzach, sur le pilier de la force, est le lieu des tendances fondamentales qui structurent l'activité de cette créature : impulsions, envies, sentiments, sources d'énergies diverses et différenciées. La compréhension de Netzach donne la clef des motivations de l'être, de ce qui le fait bouger.
Hod, sur le pilier de la forme, est le lieu des explications, la structure de fonctionnement, ce qui relie les choses les unes aux autres. C'est le domaine de la logique et de la description abstraite, dépassionnée. La compréhension de Hod donne la clef du fonctionnement de l'être, de la manière dont il peut agir et réagir pour réaliser son destin.
Yesod, sur le pilier de la conscience, est la dernière étape avant la matérialisation. C'est le lieu de l'interface entre la conscience et le réel. La compréhension de Yesod permet de comprendre comment la conscience peut agir sur le monde réel (et inversement, comment le réel est perçu par la conscience).
La création franchit alors le dernier voile, celui de l'initiation, et peut se matérialiser.

Malkouth est la manière dont la création est matérialisée dans le monde ; l'étape finale du « verbe qui se fait chair ». C'est ici que la création devient objective, tangible et permanente.
La description de la création à travers les dix sephiroth peut s'appliquer à n'importe quelle création : réaliser un dessin, faire une promenade... c'est un exercice demandé aux caballistes débutants que d'analyser une activité quelconque en s'appuyant sur ces étapes. :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Lumière

Message par ava: » 02 août 2014, 02:18

Hridaya, merci beaucoup pour ces explications, c'est très intéressant ! :)
Au commencement, il y a « quelque chose » d'incréé, d'infini et d'absolument indifférencié. Le plus simple est de désigner cet état par « rien », étant entendu que c'est à la fois un vide absolu (puisqu'il ne contient aucune « chose ») et un commencement saturé de potentialités. Au départ de la création, de ce « rien » émerge « quelque chose ». Cette étape primordiale est parfois désignée par Tsimtsum : l'incréé se retire en partie, relativise son absolu, pour que la création puisse prendre place. Le voile de l'existence est ainsi franchi.

Kether est le point d'entrée par lequel la création se manifeste dans le monde, par une insufflation permanente d'existence. Dans cette étape, la création gagne sa capacité à être.
Chokmah est l'étape où est acquise l'impulsion primordiale, le primum mobile, qui pousse la créature dans l'existence. La création gagne ici sa force fondamentale, son désir de devenir. Cette énergie n'est pas orientée ni structurée à ce stade. Son désir de se réaliser ne peut pas encore s'accomplir, puisqu'il n'y a pas encore pour le réaliser de limite entre « soi » et « non-soi », ni même entre « avant » et « après » : c'est une énergie absolue, mais encore totalement potentielle à ce stade.
Pour le début, ça ressemble à l'Hindouisme il me semble ?
(Le Bindu du centre du Shri Yantra ?)
(Le haut du tableau des 36 Tattva ?)
https://www.yoga-darshan.com/36-tattvas.php
Quoiqu'il en soit, intéressant !
La description de la création à travers les dix sephiroth peut s'appliquer à n'importe quelle création : réaliser un dessin, faire une promenade... c'est un exercice demandé aux caballistes débutants que d'analyser une activité quelconque en s'appuyant sur ces étapes. :wink:
Pas facile comme excercice...! :D
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13539
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Lumière

Message par Denis » 02 août 2014, 10:42

Omraam Mikhaël Aïvanhov explique que notre père :

Notre Père qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du Mal.

Est une explication des sephiroth...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 02 août 2014, 13:29

Est une explication des sephiroth..
......et comme les sephiroth sont intégré a la kabbales..... :smile:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Lumière

Message par ava: » 02 août 2014, 22:32

Merci Denis et Hridaya :)

Je vais étudier ça :smile:

Prière du Notre Père dans le livre (pdf) :
"Le véritable enseignement du Christ" d'Aivanhov Mikhael Omraam, fichier pdf
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 03 août 2014, 00:23

http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/ ... Christ.pdf

« Je suis le pain vivant qui est descendu du Ciel. Si quelqu’un mange de ce pain il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair que je donnerai pour la vie du monde... En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment un breuvage. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi et je demeure en lui. Comme le Père qui est vivant m’a envoyé et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. »


- Selon moi - Cela est Brahman (Om)
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13539
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Lumière

Message par Denis » 04 août 2014, 00:38

Une très belle phrase, Lorkan, mais il est évident qu'il n'y a là que symboles et archétypes et de ce fait je ne la comprends pas...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 04 août 2014, 18:02

Denis a écrit :Alors pour révéler cet être lumineux que nous sommes, nous devons nous orienter vers la lumière, voir nos pensées pour qu’elles deviennent lumineuses, et sortir des 3 états des 3 centres du bas, attachement par la terre, désirs et sensualité par l’eau, passion dans le feu, alors on peut trouver la lumière en haut, dans le plan divin, mais si la voir est déjà une très belle chose, il nous faudra aller plus loin, il nous faudra la faire descendre dans notre cœur et ainsi l’individu sera transformé.

Toutes les techniques de Yoga trouvent leur limite ici, car une fois la lumière vue, c’est à l’individu d’accueillir la descente du « saint esprit », de la lumière en lui et cela nulle pratique, nulle techniques ne le permet, juste une vraie attitude basée sur la confiance dans la lumière, l’amour et la capacité à accepter de disparaitre à soi, de mourir à soi.
Ton texte aussi est beau. Là où ça se complique c'est que pour accueillir la lumière en soi il faudrait en finir avec la perception de quelque chose qui tombe du ciel. Le texte que j'ai mis insiste justement sur la mastication de la nourriture céleste.
Autrement on risquerait de tourner en rond à se demander encore et encore combien de fois par jours le ciel me fera la grâce de gouter la lumière...
Alors que lorsque la nourriture est digéré et que par la suite la lumière explose des profondeurs de l' Om ; on est plutôt à se demander quand cela va s'arrêter. Très vite la lumière coagule, le sang s'épaissit, et l'Amour n'en demeure pas moins toujours aussi intense.
Denis a écrit :Toutes les techniques de Yoga trouvent leur limite ici, car une fois la lumière vue, c’est à l’individu d’accueillir la descente du « saint esprit », de la lumière en lui et cela nulle pratique, nulle techniques ne le permet, juste une vraie attitude basée sur la confiance dans la lumière, l’amour et la capacité à accepter de disparaitre à soi, de mourir à soi.
Toujours aussi vrai. Je dirais que la nuance se révèle non pas dans une confiance en la lumière mais par une confiance absolu dans l'eau qui l'a contient.
Il faut cultiver la certitude que le prana, notre énergie vital, contient tout. Qu'en définitif notre prana ne diffère en rien du prana qui infuse l'univers entier. Qu'il est Brahman, notre Soi. C'est ainsi je crois que l'on peut devenir l'amant de Dieu.

Dans "les récits d'un pèlerin russe", il y a un passage que je n'ai pas retrouvé dans lequel un saint homme déplore le comportement de ses frères. Il dit qu'ils se "gonflent" pour ensuite implorer la miséricorde de dieu.
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13539
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Lumière

Message par Denis » 04 août 2014, 20:02

Ton texte aussi est beau. Là où ça se complique c'est que pour accueillir la lumière en soi il faudrait en finir avec la perception de quelque chose qui tombe du ciel. Le texte que j'ai mis insiste justement sur la mastication de la nourriture céleste.
mouaii, je ne vois pas ce qu'est ce "pain"
Il est dit : "le pain que je donnerai, c’est ma chair que je donnerai pour la vie du monde".
Alors le pain est la chair, ha, mais de quoi ?
On continu par : "si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme et si vous ne buvez son sang"
Alors...
Le pain est la chair du fils de l'homme :?

"Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour", oui, le dernier jour ???
"Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment un breuvage", ha ! oui ? le pain et le vin...
"Comme le Père qui est vivant m’a envoyé et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi."... 8)

Pas très clair...

Par contre "Je suis le pain vivant qui est descendu du Ciel", ha oui ça c'est clair et dit l'inverse de ton idée : "il faudrait en finir avec la perception de quelque chose qui tombe du ciel", désolé mais cela ne me semble pas vraiment recevable...
"Le texte que j'ai mis insiste justement sur la mastication de la nourriture céleste.", oui mais il faudrait que tu expliques un peu plus...
Après ce qui tu mets me semble là aussi assez "étrange" : "Alors que lorsque la nourriture est digéré et que par la suite la lumière explose des profondeurs de l' Om", c'est en relation avec le "fils de l'Om" ??? :D
Et tu finis par cela : "Très vite la lumière coagule, le sang s'épaissit, et l'Amour n'en demeure pas moins toujours aussi intense." ?
La lumière coagule... :?
le sang s'épaissit... :?
et tout cela ne change rien à l'amour, ha ???

Continuons... :oops:
"Toujours aussi vrai. Je dirais que la nuance se révèle non pas dans une confiance en la lumière mais par une confiance absolu dans l'eau qui l'a contient."
L'eau de la lumière, haaa ? :? Quoi Est-ce ?
Et nous voila avec une nouvelle affirmation : "Il faut cultiver la certitude que le prana, notre énergie vital, contient tout", haaa, tout, vraiment tout ??? :|
Heuuu, c'est quoi tout ?
Pourquoi prana contient tout ???
Mais voila une nouvelle affirmation de ta part :
" Qu'en définitif notre prana ne diffère en rien du prana qui infuse l'univers entier", pfuu, j'avais lu Prakrti, ou Shakti, mais prana, pourquoi pas ??
Mais la chose ne s'arrête pas là ?
"Qu'il est Brahman, notre Soi. C'est ainsi je crois que l'on peut devenir l'amant de Dieu."... Haaaa ? Prana est Brahman, "Notre Soi", ha ???
Et c'est ainsi qu'on devient l'amant de Dieu... :cryhappy: :( :lol: :oops: je ne sais plus...

Bref, je ne doute pas que tu as encore trouvé un texte sorti d'on ne sait où, remastérisé par un traducteur, mais non désolé, si j'avoue humblement ne pas comprendre la première phrase, ton explication me plonge encore plus dans l'incompréhension...

Ceci dit, je ne doute pas que tu as envie de dire quelque chose sur ton expérience personnelle, mais il va falloir tenter d'expliquer plus clairement tout cela... :wink:

Pour moi je vois une chose comme la conscience et l'énergie dans cette très belle idée du pain et du sang, mais j'avoue aussi que la "transsubstantiation" évoquée par les Chrétiens me touche...

Il y a un "gout" derrière tout cela que je trouve "à mon gout"... Je ne sais pas si tu saisis la chose ?

Il y a quelques années (25 ans :shock: :lol: ), en cours je vivais des sortes d'expériences mystiques assez amusantes...
Je pouvais "gouter" le prof qui était devant moi... Tout cela n'a pas beaucoup de sens, désolé, mais c'est comme si je prenais un morceau de sa chair et le mangais, et donc je connaissais son "gout" et forcément plein de subtilités de lui...
J'ai pu vivre cela avec beaucoup de choses et aujourd'hui encore cette "perception" est présente en moi et applicable facilement...
Alors ce n'est pas le pain qui se transforme en "chair" du Christ c'est qu'en ayant fait sa "communion" il a mis en place une sorte de lien, de pont entre lui et nous avec la possibilité de rester dans "son gout" et donc forcément dans un lien très intime avec lui...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Lumière

Message par Odile » 04 août 2014, 20:59

:D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 04 août 2014, 21:31

Denis a écrit :Par contre "Je suis le pain vivant qui est descendu du Ciel", ha oui ça c'est clair et dit l'inverse de ton idée : "il faudrait en finir avec la perception de quelque chose qui tombe du ciel", désolé mais cela ne me semble pas vraiment recevable...
Peut-être que cela ne te semble pas vraiment recevable car tu penses que je suis entrain de nier ton expérience. Alors que je dis juste qu'elle est incomplète.

Pour preuve, la seule chose que tu admets c'est ça :
Par contre "Je suis le pain vivant qui est descendu du Ciel",ha oui ça c'est clair 

et contre ton idée : "il faudrait en finir avec la perception de quelque chose qui tombe du ciel", désolé mais cela ne me semble pas vraiment recevable...

J'admet volontiers que le sommet de la tête puisse laisser entrer, mais je n'en fais pas une fin en soi. La suite du texte n'est qu'une belle métaphore ne faisant que confirmer ce que tu dis toi-même en parlant d'accueillir la lumière au plus profond de soi. 

A partir de là comme tu n'es pas d'accord, tu charcutes mes mots ainsi que les mots du texte en n'y trouvant plus aucun sens. Je veux bien essayer de prendre le temps de répondre à tes interrogations mais j'ai l'impression de faire face à un mur d'incompréhension.

Denis a écrit :Le texte que j'ai mis insiste justement sur la mastication de la nourriture céleste.", oui mais il faudrait que tu expliques un peu plus...
Après ce qui tu mets me semble là aussi assez "étrange" : "Alors que lorsque la nourriture est digéré et que par la suite la lumière explose des profondeurs de l' Om", c'est en relation avec le "fils de l'homme" ???  
Tu vois c'est ce que je disais à l'instant...:).
Et tu finis par cela : "Très vite la lumière coagule, le sang s'épaissit, et l'Amour n'en demeure pas moins toujours aussi intense." ?
La lumière coagule...   
le sang s'épaissit...   
et tout cela ne change rien à l'amour, ha ???
J'espère que tu m'accordera qu'au coeur d'une expérience intense, presque subit, et qui s'étale dans le temps on peut admettre que si l'intensité n'en demeure pas moins toujours aussi intense, c'est qu'en réalité elle est de plus en plus intense dans l'approfondissement que l'on fait de celle-ci. 

L'eau, prana, Brahman, et même la lumière...c'est la même chose. C'est justement ce que l'expérience apprends. Elle oblige notre corps à vivre et à intégrer l'unification...
Praktri et ses gunas ? Shakti ? Des mots qui ont toujours la même Source...
Bref, je ne doute pas que tu as encore trouvé un texte sorti d'on ne sait où, remastérisé par un traducteur, mais non désolé, si j'avoue humblement ne pas comprendre la première phrase, ton explication me plonge encore plus dans l'incompréhension... 
Relis toi plus haut :) Ce n'est pas ce que tu dis. Et si je suis parvenu a semer le doute en toi... :D
Om
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 04 août 2014, 21:49

Pardon Odile, mais c'est quoi qui te réjouis ? :)
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13539
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Lumière

Message par Denis » 04 août 2014, 21:52

Tu te trompes sur mon intention Lorkan...
Je dis et je pense :
Denis a écrit :Une très belle phrase, Lorkan, mais il est évident qu'il n'y a là que symboles et archétypes et de ce fait je ne la comprends pas...
Et ton explication ne m'aide pas à comprendre, tout au contraire elle apporte plus d'incompréhension et si tu penses avoir gagné quelque chose en cela, tant mieux pour toi, mais moi personnellement j'ai lu avec attention ta réponse et je n'ai pas trouvé de nouvelles explications ?

Tu affirmes cela :
Lorkan a écrit :J'espère que tu m'accordera qu'au coeur d'une expérience intense, presque subit, et qui s'étale dans le temps on peut admettre que si l'intensité n'en demeure pas moins toujours aussi intense, c'est qu'en réalité elle est de plus en plus intense dans l'approfondissement que l'on fait de celle-ci.
et là oui je suis d'accord avec toi !
Mais cela n'explique pas la phrase, le pain et le vin...

Tu affirmes cela :
Lorkan a écrit :L'eau, prana, Brahman, et même la lumière...c'est la même chose
là je ne suis pas d'accord avec toi, ou alors on dit que tout est tout et que tout est dans tout, mais alors là on avance en rien, mais pourquoi l'eau serait prana, Brahman et lumière, je ne vois pas du tout où tu vas chercher cela ni comment ?
Et encore une fois, je ne vois pas le lien avec le pain et le vin...

Dommage que tu réagisses mal à mes réponses, elles sont sincères et sans arrières pensées et tu aurais pu relever cela :
Denis a écrit :Ceci dit, je ne doute pas que tu as envie de dire quelque chose sur ton expérience personnelle, mais il va falloir tenter d'expliquer plus clairement tout cela...
Et que penses tu de cela :
Denis a écrit :Alors ce n'est pas le pain qui se transforme en "chair" du Christ c'est qu'en ayant fait sa "communion" il a mis en place une sorte de lien, de pont entre lui et nous avec la possibilité de rester dans "son gout" et donc forcément dans un lien très intime avec lui...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 05 août 2014, 08:48

lorkan@
Toujours aussi vrai. Je dirais que la nuance se révèle non pas dans une confiance en la lumière mais par une confiance absolu dans l'eau qui l'a contient.
Il faut cultiver la certitude que le prana, notre énergie vital, contient tout. Qu'en définitif notre prana ne diffère en rien du prana qui infuse l'univers entier. Qu'il est Brahman, notre Soi. C'est ainsi je crois que l'on peut devenir l'amant de Dieu.
ouah …
je sais pas Lorkan,
quand tu est dans cette attitude tu n’est que réceptacle , tu n’ est qu’ un vase,, un vase ne pense pas, n’ attend rien ,il est ouverture, il ne pense pas au prana, il ne pense pas a l’ attente , il est espace vide avec pour seule ouverture sa forme,
Toujours aussi vrai. Je dirais que la nuance se révèle non pas dans une confiance en la lumière mais par une confiance absolu dans l'eau qui l'a contient.
la lumière qui descend, afflue, est la lumière première, celle qui contient tout en potentialité, l’ eau et le reste est une créations de cette lumière originel qui supporte tout les mondes.
cette descente ,cette coulée lumineuse qui est perceptible, cette descente, est a la fois mobile est immobile, elle a une épaisseurs comme de la lave, c’ est le fait de ne rien attendre , de ne rien cogiter sur le prana, le mantra, et sur nos qualité d’ être de chair et de matière qui va permettre ce a ce flux d’être, cette lumière est au dela des chose crée, on est dans l’ impersonnelle absolu, c’est l’ impersonnel qui alimente le vase du personnel qui le nourrit, qui l’ illumine,
si la sambhavi est parfaite, cette lumière au sortir de cette pratique ( qui n’ en est pas une….).....
va illuminer ta vision physiologique et mental , un peu comme si cette lumière rayonner de l’ intérieur vers l’ extérieur, comme une lampe torche illumine l’ objet vers laquelle elle est tourné.......
:wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13539
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Lumière

Message par Denis » 05 août 2014, 10:18

Très juste et très beau ce que tu dis là hridaya !
"cette lumière est au dela des chose crée, on est dans l’ impersonnelle absolu, c’est l’ impersonnel qui alimente le vase du personnel qui le nourrit, qui l’ illumine, si la sambhavi est parfaite, cette lumière au sortir de cette pratique ( qui n’ en est pas une….).....
va illuminer ta vision physiologique et mental , un peu comme si cette lumière rayonner de l’ intérieur vers l’ extérieur, comme une lampe torche illumine l’ objet vers laquelle elle est tourné.......
je crois que Lorkan souhaite nous parler de ça, mais si prend assez mal en "surajoutant " des termes qui lui sont peut-être "cohérent" pour lui, mais pas pour les chercheurs que nous sommes. Par exemple, que vient faire l'idée que l'eau serait Brahman ou prana ou le tout ?
Alors le lecteur tique sur ce genre d'affirmations et ne prête plus attention au fond, mais juste à la forme ou aux mots qui ne vont pas et cela "décrédibilise malheureusement" ce qui est dit.

L'art à toujours e savoir en enlever et pas de savoir en rajouter.

Ou alors il faut étayer, dire par exemple : "que ce que tu ressens dans cette descente de la lumière est comme une douche qui te tombe dessus et vient te laver", mais je doute que ce soit ce que tu voulais dire, vu que dans ce cas l'eau n'est pas lalumière, ni brahman, ni prana, mais juste une métaphore qui peut donner une idée de la chose vécue... Bref, Lorkan, essaye de faire mieux dans ta communication... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 05 août 2014, 10:39

Denis a écrit :que ce que tu ressens dans cette descente de la lumière est comme une douche qui te tombe dessus et vient te laver", mais je doute que ce soit ce que tu voulais dire, vu que dans ce cas l'eau n'est pas lalumière, ni brahman, ni prana, mais juste une métaphore qui peut donner une idée de la chose vécue... 
Dans cette attitude......
Je dis que c'est le prana qui permet de faire le pont avec la lumière et de rester dans son "goût".
Hridraya a écrit :quand tu est dans cette attitude tu n’est que réceptacle, tu n’ est qu’ un vase,, un vase ne pense pas, n’ attend rien, il est ouverture, il ne pense pas au prana
Je pense que dans le cas là où le prana est présent en abondance c'est inexact de dire que l'on ne pense pas au prana car avant de devenir espace vide il peut se passer un bon moment...

Une concentration la plus poussé possible sur le prana va effectuer un travail en profondeur bien plus important que si je ne suis qu'espace vide.
Om
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 05 août 2014, 10:57

Plus loin...
Avec le recul, cette différence entre vide et abondance de prana je la ressents ainsi :

Rien ne m'empêche de faire de l'exercice physique mêlé à de la détente pour que le corps enrichisse le flot de prana au contact de celui-ci.

D'un autre coté je peux ressentir la nécessité de mettre tous ça au repos par une espace vide. Une autre forme d'intériorité qui trouve sa force à la jonction de l'air inspiré et expiré.

Tant que les conditions extérieurs le permettent faut-il persévérer dans l'activité de transcendance du corps ?
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 05 août 2014, 11:32

dans le cas là où le prana est présent en abondance c'est inexact de dire que l'on ne pense pas au prana car avant de devenir espace vide il peut se passer un bon moment...
Oui la dessus tu a raison, il faut un support, chacun trouve le support qui lui convient,
la sambhavi a ce moment doit être de plus en plus stable de plus en plus haute et doit se stabiliser sur la pointe effilé, la convergence, a ce moment, va produire l’ accès, au rien, au vide
Une concentration la plus poussé possible sur le prana va effectuer un travail en profondeur bien plus important que si je ne suis qu'espace vide.
non c’ est le contraire, le prana est de l’ ordre de la manifestations, du grossier même si celui si est subtil ,

mais il est subtil dans
le « quelque chose »
,le vide est la porte d’ entrée pour « autre chose » la lumière, voire » l’ ailleurs »,
le vide est subtil dans l’ absence d’ être, ce vide est le canal par lequel peut s’ engouffrer la lumière

le prana qui concoure a la vie individuelle est différent de prana sakti qui crée la manifestations…
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 05 août 2014, 12:10

Rien ne m'empêche de faire de l'exercice physique mêlé à de la détente pour que le corps enrichisse le flot de prana au contact de celui-ci.
si tu parle après une pratique, dans la vie , oui on conseille d’avoir une activité physique de marcher ou tout autre chose pour faire circuler l’ énergie dans l’ ensemble des khosas afin qu’il y est intégrations de cette énergie
D'un autre coté je peux ressentir la nécessité de mettre tous ça au repos par une espace vide. Une autre forme d'intériorité qui trouve sa force à la jonction de l'air inspiré et expiré.
Tant que les conditions extérieures le permettent faut-il persévérer dans l'activité de transcendance du corps ?
il faut pas le chercher, si ça se fait, ça se fait, mais de mon point de vue il faut réintégrer la vie, si le non souffle apparait se rendre compte de cela et continuer en même temps les choses en cours......
unir l’immobilité et le mouvement, l’absence et la présence, le vide que tu est et le plein dans lequel tu est c’est une autre étape, l’ union c’ est ça aussi.
si on est des spécialistes des technique sur le tapis et que dans la vie y pas
ont est des canard boiteux…. :rire:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 06 août 2014, 21:01

Hridaya a écrit :, le vide est la porte d’ entrée pour « autre chose » la lumière, voire » l’ ailleurs »,
le vide est subtil dans l’ absence d’ être, ce vide est le canal par lequel peut s’ engouffrer la lumière

le prana qui concoure a la vie individuelle est différent de prana sakti qui crée la manifestations…
Je crois que c'est le vide lui même qui se résorbe dans le prana...

Si l'immensité est pénétré de prana Shakti dis moi en quoi il est différent pour moi qui ne suis qu'un produit de sa manifestation ?
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 07 août 2014, 10:33

lorkan739 a écrit :
Hridaya a écrit :, le vide est la porte d’ entrée pour « autre chose » la lumière, voire » l’ ailleurs »,
le vide est subtil dans l’ absence d’ être, ce vide est le canal par lequel peut s’ engouffrer la lumière

le prana qui concoure a la vie individuelle est différent de prana sakti qui crée la manifestations…
Je crois que c'est le vide lui même qui se résorbe dans le prana...

Si l'immensité est pénétré de prana Shakti dis moi en quoi il est différent pour moi qui ne suis qu'un produit de sa manifestation ?

La réponse est dans la question :wink:

Tu est un produit, une production, une manifestation, tu est dans le monde du différencié, du mouvement et de l’illusion,

d’un point de vue absolu tout est Un, ok …
L’immensité est toutes choses et perçoit tout en même temps et finalement ne perçoit qu’elle-même….ok

Mais de la ou tu est, pas si simple……

L’immensité n’est pas pénétrée de prana sakti, l’immensité est toute chose,
toi et moi ne sommes qu’un reflet, et ce reflet pense et ne peut faire autrement que de définir les choses en des termes, moi et l’autres, prana et prana sakti, etc…… l’espace est en apparence découpé, cela crée une distance apparente, une cassure, une fracture
le support de ce reflet lui est immobile et indifferencié…

L’immensité est toutes choses et perçoit tout en même temps et finalement ne perçoit qu’elle-même……

pas si simple …

de là ou je suis de là ou tu est .....

lors d’une pratique quelque elle soit, tu finira par en sortir…., à un moment ou un autre, quelque soit le temps, la profondeurs etc.…..
la méditation n’est que cela, une espace entre deux pensées, entre deux moments d’une vie, celui ou Je vais méditer, et celui ou je sors de la méditations…..pour continuer a être…….


Tu n’a pas crevé la bulle tu t’est tenu à la lisière…..

Tu étais tourné vers la limite extrême de l’être mais c’est toujours l’être, c’est toujours l’énergie de l’individu qui participe au processus, même si les énergies sont neutralisée du point de vue de leurs processus ordinaire, et qu’elles se sont liés….

Les étapes sont nombreuses,
Tu a franchi le palier mais tu est toujours à la porte….

a te lire
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 07 août 2014, 12:12

Hridaya a écrit :Tu est un produit, une production, une manifestation, tu est dans le monde du différencié, du mouvement et de l’illusion, 

d’un point de vue absolu tout est Un, ok …
L’immensité est toutes choses et perçoit tout en même temps et finalement ne perçoit qu’elle-même….ok

Mais de la ou tu est, pas si simple……
Il me vient l'image d'une bougie illuminant les différentes portions de l'espace et nous nous trouverions à l'extrême limite périphérique d'un ultime rayon de lumière.
Hridaya a écrit :Tu n’a pas crevé la bulle tu t’est tenu à la lisière…..

Tu étais tourné vers la limite extrême de l’être mais c’est toujours l’être, c’est toujours l’énergie de l’individu qui participe au processus, même si les énergies sont neutralisée du point de vue de leurs processus ordinaire, et qu’elles se sont liés….
Cela me semble plus qu'important de toujours garder à l'esprit ce que tu dis là. Si je n'ai pas cette certitude, je risque d'être trompé. Trompé par des émanations énergétiques que je vais identifier à tort comme l'Océan alors que je n'ai pas quitté le rivage.
L’immensité n’est pas pénétrée de prana sakti, l’immensité est toute chose,
toi et moi ne sommes qu’un reflet, et ce reflet pense et ne peut faire autrement que de définir les choses en des termes, moi et l’autres, prana et prana sakti, etc…… l’espace est en apparence découpé, cela crée une distance apparente, une cassure, une fracture
C'est pour cette raison que n'ai jamais vraiment eu envie de prendre part à l'étude du Samkhya. Beaucoup de subdivisions à éplucher alors que j'ai l'intuition qu'il faudrait par une pensée unifiante réaliser que l'univers est pénétré de lumière aussi massivement que par les eaux d'un déluge.

Au plaisir
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 07 août 2014, 12:54

C'est pour cette raison que n'ai jamais vraiment eu envie de prendre part à l'étude du Samkhya. Beaucoup de subdivisions à éplucher alors que j'ai l'intuition qu'il faudrait par une pensée unifiante réaliser que l'univers est pénétré de lumière aussi massivement que par les eaux d'un déluge .
L’un n’empêche pas l'autre,
Les voies proposent de multiples outils,
le Samkhya est également une voie de réalisations, utiliser l’intellect, c’est utilisé l’énergie la plus commune et la plus accessible, c’est affuter la lame du rasoir.
le Samkhya est également relié a des pratiques de yoga…
Pourquoi s’en priver ….. ?

L’utilisations des différents outils et a mon sens une autre manière d’aborder le problème, remplir tellement qu’il y aura unité, de fait, plus d’espace disponible a l’intérieur de l’ espace que nous sommes.
que j'ai l'intuition qu'il faudrait par une pensée unifiant réaliser que l'univers est pénétré de lumière aussi massivement que par les eaux d'un déluge.
Ton intuition est bonne….
Mais tout le monde se casse les dents là-dessus depuis a peu prés 6000 ans :roll:

Mon intuition et quelque experience, me laisse penser le problème se pose autrement…….. ou ailleurs..... ou pas......


mais les bases sont bien, les souffles les postures les concentrations les méditations
d’ ailleurs que pouvont nous faire d' autre ?
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 11 août 2014, 11:05

Hridaya a écrit :L’utilisations des différents outils et a mon sens une autre manière d’aborder le problème, remplir tellement qu’il y aura unité, de fait, plus d’espace disponible a l’intérieur de l’ espace que nous sommes.
Entre nous, "remplir tellement qu'il y aura d'unité", n'a aucun sens.

Ou alors si, dans le cas où la lumière entre en scène et que l'individu doit pouvoir l'intégrer. Mais en arriver là pour finalement prendre pour support des techniques n'a aucun sens. Dans un autre cas de figure, ce serait comme pratiquer postures et techniques de souffle pour parvenir à un état lumineux (par rapport a ce qui a été dit ce serait comparable à un flocon de neige qui s'évapore à la surface d'un lac), et une fois cette état atteint retourner faire des pratiques pour remplir. Quoi ? le flocon de neige ?

En revanche, remplir ce qui a été desséché en ayant réalisé qu'il n'y a pas de fissure dans la Réalité n'offre pas d'autre alternative que de boire le monde tel qu'il s'offre à nous.

Il est possible de part la gestion naturelle des énergies de develloper des capacités de type respiratoire et que le corps prenne spontanément des poses. 
Que pouvons nous faire d'autre ?
Il faudrait trouver un accélérateur naturel à ce frémissement du coeur. Rire, manger, être heureux en compagnie d'autres tantrika...

;)
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 11 août 2014, 12:12

Ou alors si, dans le cas où la lumière entre en scène et que l'individu doit pouvoir l'intégrer. Mais en arriver là pour finalement prendre pour support des techniques n'a aucun sens. Dans un autre cas de figure, ce serait comme pratiquer postures et techniques de souffle pour parvenir à un état lumineux (par rapport a ce qui a été dit ce serait comparable à un flocon de neige qui s'évapore à la surface d'un lac), et une fois cette état atteint retourner faire des pratiques pour remplir. Quoi ? le flocon de neige ?
si je ne me trompe pas et si je comprend bien,
tu part du principe qu’une fois la lumière arrivé il n’ y a plus rien a faire, vision plaisante et romantique, un accès a la lumière et hop tout est réglé , le problème, c’est que tu te situe dans une vision subitiste et définitive, voie ou parcours exceptionnel,
dans le cas qui nous interesse, même avec une ou des expériences de lumière, que cela nous plaise ou non, oui il faudra encore se servir de techniques, car l’ ensemble du corps énergétique n’ aura pas subi une mutations intégral
pour reprendre ton exemple de flocon de neige , chaque expériences de lumière est un flocons de neige, et il t’ en faudra des milliers pour purifier et dépolluer le lac,
pour transformer la qualité vibratoire, faire vibrer plus finement l’ ensemble de la structure énergétique, qui fera décolorer la structure de ses expériences passé, qui annulera au fur et a mesure les schémas les graphes intérieurs qui nous enserrent et nous empêchent d’ être libre,
allégement qui fera apparaitre la lumière

Il faudrait trouver un accélérateur naturel à ce frémissement du coeur. Rire, manger, être heureux en compagnie d'autres tantrika...
oui , dans le cas ou il y a suffisamment de lumière , alors oui, la spanda peut être là,mais pourquoi avec d’ autre tantrika...?
le monde ne se résume pas a cela, la vibrations peut partir n’ importe quand ,dans n’importe qu’ elle circonstance, vision d’ une oeuvre d’ art , joie tristesse,

voici ce que dit la Siva dhristi :

et ce premiers instant de pure conscience peut être perçu dans la région du cœurs,
au moment ou l’on se souvient d’une chose a faire

ou l’ on apprend une bonne nouvelle qui nous réjouit,
au premiers instant d’une vision d’ effroi ,
quand l’on voit une chose que l’on n’avait pas reconnue,
quand on lit a toute vitesse
ou encore quand on court pour sauver sa vie…

shiva dhristi 1 , 9-11…..un frère jumeau du vijnana bhairava :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 11 août 2014, 13:39

Hridaya a écrit :si je ne me trompe pas et si je comprend bien,
tu part du principe qu’une fois la lumière arrivé il n’ y a plus rien a faire, vision plaisante et romantique, un accès a la lumière et hop tout est réglé, le problème, c’est que tu te situe dans une vision subitiste et définitive, voie ou parcours exceptionnel, 
dans le cas qui nous interesse, 
Je dis que suite à une dilatation, le principe de Réalité indivise reconnu, il n'y a qu'à se tenir dans le bourgeon du flot de l'émission créatrice. Je dis que c'est l'énergie qui unit à notre liberté va faire prendre spontanément une attitude. Donc tu vois on n'est d'accord. Après tu me demandes ce que l'on peut faire d'autres et je te réponds que pour égayer ce frémissement, si je reste dans mon coin assis en méditation cela risque de prendre du temps avant qu'il ne se passe quelque chose alors que si je chante et m'amuse au contact de la vie...
Hridaya a écrit :pour reprendre ton exemple de flocon de neige, chaque expériences de lumière est un flocons de neige, et il t’ en faudra des milliers pour purifier et dépolluer le lac,
pour transformer la qualité vibratoire, faire vibrer plus finement l’ ensemble de la structure énergétique, qui fera décolorer la structure de ses expériences passé, qui annulera au fur et a mesure les schémas les graphes intérieurs qui nous enserrent et nous empêchent d’ être libre, 
allégement qui fera apparaitre la lumière
Des milliers ? Pas sur d'avoir le temps en une vie, mais pourquoi pas. Alors je préfère ne pas perdre le fil de l'eau. Combien ont vu cru voir la lumière divine et se sont perdu à tenter de reproduire l'expérience. Alors qu'Il n'est qu'ambroisie...
oui, dans le cas ou il y a suffisamment de lumière, alors oui, la spanda peut être là,
En revanche là je ne sais pas si on n'est vraiment d'accord. Comment le Spanda pourrait ne pas être là ?

Tout est déja là ! Dans le prana qui est entre en expansion.

Dans "le Spanda" j'y ai déposé une semence, tout simplement. Si on sait jongler entre chaud et froid, on peut réunir dans son coeur les préceptes de la sagesse. Les deux réunis nous donnent un fruit qui nous élève et nous transfère dans d'autres état, sinon, la méditation, le yoga que l'on pratique en général ne donne pas de fruits.

Quand rien ne se dilate, c'est que nous sommes toujours dans le cours normal de la conscience, un "éternel" interrupteur. 
La dilatation, l'expansion ou l'émancipation mène vers la mort et la renaissance. Seul celui qui a du mérite transcende le cours normal du coeur étroit et atteint le supra-normal. La méditation n'est pas une occasion de disparaitre car c'est impossible, ni de boire un simple nectar et d'être dans la joie... c'est de faire pénétrer la lumière en soi, dans nos ténèbres pour que des germes de connaissances transcendantales commencent à croître.


Disait grosso modo un ami... :wink:
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 11 août 2014, 14:58

Je dis que suite à une dilatation, le principe de Réalité indivise reconnu, il n'y a qu'à se tenir dans le bourgeon du flot de l'émission créatrice. Je dis que c'est l'énergie qui unit à notre liberté va faire prendre spontanément une attitude. Donc tu vois on n'est d'accord. Après tu me demandes ce que l'on peut faire d'autres et je te réponds que pour égayer ce frémissement, si je reste dans mon coin assis en méditation cela risque de prendre du temps avant qu'il ne se passe quelque chose alors que si je chante et m'amuse au contact de la vie...


Et moi je dis que si c’était aussi simple on serait tous éveillé…..

Je dit que pour égayer ce frémissement dans la vie il faudra l’avoir fait en assise pas mal de fois
il faudra que la quantité de lumière intégré dans l’ être soit supérieur a son taux d’ obscurité, sinon l’ obscurité par sa puissance, recouvrira la lumière, et ne lui permettra pas d’ émerger ,

la vibration aussi fine soit telle, aussi dense à-t-elle était ne résistera pas a l’inertie de tamas, emmener par Rajas

L’attitude spontanée oui… ……. mais au bout de combien de temps, combien d’années lorkan ???


Combien d’année de pratique ????
:mad:
n’ écoute pas le chant des sirènes qui pour alimenter nos complaisances d’ époques, de philosophe qui glosent sur les tantra et de pseudo connaisseurs des texte qui se posent en réformateurs et en spécialistes d’ une nouvelle compréhensions et qui nous explique tranquillement que des pratiquant depuis 3000 ans ou plus ….. n ont rien compris et que Eux monsieur ont tout compris et qui n’ont jamais eu aucune pratique, ni de souffles ni de rien…. nous explique qu’il n’ y a rien a faire ….. Qui commence par nous expliquer qu’il faut juste s’assoir et ne rien faire, puis vivre et ne rien faire ….. :x


C’est faux, milles fois faux…….
alors oui tu te dit que cela va te prendre tu temps (honnêtement combien :wink: …1 heure deux heures,…. la belle affaire.. )
ca te laisse le loisirs a mon avis de t’ amuser rire et chanter et te donner une réelle chance… de faire vibrer la vie ….


Comment le Spanda pourrait ne pas être là ?

Tout est déja là ! Dans le prana qui est entre en expansion.

celui qui dit cela ne sait pas de quoi il parle, en l’état, personne ne sent rien, ni vibrations,

tout est déjà là,ahhh .....mais il n’ y a rien a faire…..
problème monsieur, en l’état même si tout est déjà là , comment te sent tu toi là maintenant …. ?

eveillé ou pas ????
Disait grosso modo un ami...
pas sur que ce soit un ami :mefie: :sceptique:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 11 août 2014, 16:36

Hridaya a écrit :il faudra que la quantité de lumière intégré dans l’ être soit supérieur a son taux d’ obscurité, sinon l’ obscurité par sa puissance, recouvrira la lumière, et ne lui permettra pas d’ émerger, 
Honnêtement, c'est avec ce genre de pensées que je me suis cassé les dents un nombre incalculable de fois. Pour le reste quand c'est Denis qui dit que tout est là, là, personne ne trouve rien a redire. Bah non, puisque lui fait du hatha-yoga. C'est aussi la mode en ce moment...
Cela dit, si quelqu'un se sert d'un flocon de neige pour aller vers la lumière avec les outils du hatha-yoga je trouve cela sincèrement extraordinnaire et merveilleux. Mais de nos jours, combien sont capable de suivre ce chemin ? Pourquoi entre la voie des "fourmis" et celle des "cygnes", lorsqu'on n'en parle, c'est toujours la voie des cygnes qui est mise en opposition avec la mode actuelle ? Sacrilège ! Il participe à la confusion général ! Alors que les obstacles dont tu parles - selon moi - sont plus succeptibles d'être rencontré dans cette voie...

Denis a écrit :Tout est sorti de la lumière !
Sans elle rien ne serait visible ici...
Alors il existe 2 choses fondamentales :
La lumière et la conscience, ce sont les attributs de l'esprit.
Les ténèbres n'existent pas, c'est une invention du mental, cela prend forme par le fait que la lumière peut faire apparaitre des ombres, mais c'est toujours elle qui gagne, car l'ombre ne repousse jamais la lumière...
De ce fait cela doit nous faire comprendre que nous ne devons pas laisser d'ombres en nous et l'ombre apparait par nos croyances qui viennent masquer la lumière...
Frère Antoine qui dit : "Vous me masquer la lumière céleste avec vos histoires d'anges gardiens".
Croire que nous avons besoin de gardiens est mettre un mur entre la lumière céleste et nous et c'est nous rendre faible et perméable.
Si on enlève les murs (mentaux de nos croyances) plus besoin d'anges !
Celui qui est dans la lumière est libre !

Nous existons dans un plan divin, lumineux.
Tout au fond du plan astral grouillent des formes de pensées élémentaires, comme autant de vers dans la vase d’un étang. Des « formes de pensées » aussi subtiles que nous sommes et qui peuvent nous agresser à tout moment si on s’oriente vers elles. 
Leurs noms sont multiples : Volonté de puissance, haine, colère, violence, jalousie, désir de compétition, égoïsme, avidité, ignorance, paresse, vanité, ennui, mensonge, vol, meurtre, cruauté, doute, orgueil, indifférence, concupiscence, sensualité et encore tant d’autres « pensées »…

Plus on les redoutes, plus on les nies, et plus elles nous soumettent. 

Il faut se persuader qu’elles ne peuvent nous atteindre, il nous faut affronter nos peurs et nous élever vers la pleine lumière, là dans la pleine lumière plus aucune pensée ne peut nous assaillir et nous soumettre. 

Pour cela nous devons nous observer et ne jamais laisser s’installer en nous des pensées négatives mais au contraire toujours aller et être orienté vers la lumière…

"Mon texte est inspiré de la bande dessinée "Le Lama blanc" de Jodorowsky et Bess, je vous la conseille !!!"
Mais avant d'en arriver là... :roll:
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 11 août 2014, 18:25

Mais avant d'en arriver là... :roll:
ce dont il s' agit lorkan ,c'es t pas de vouloir arriver a quelque chose , vouloir allé là ou l' autre est,c' est pas de remettre en place la nouvelle compétitions entre le cygne et la fourmi c' est d' accepter d' étre fourmi et de faire avec ses outils de fourmi ou d' étre cygne et de faire avec ses outils de cygne.
Denis ne fait pas du yoga parce que c' est a la mode et bien d' autre sont dans ce cas là.
chacun doit faire en l' état de ce qu'il est ....
qu'importe ,l' essentiel c' est de décider de faire et de si tenir,d' arrêter de butiner ici et là en cherchant la potion miracle qui de fourmi va nous transformé en cygne.
il n' y pas de voie exceptionnelle il n'y a que des êtres exceptionnelle , mais cela même ne sont pas habilité a le dire, le penser ou le savoir.....
il n' y a pas de technique extraordinaire il n'y a que des être capable de les rendre efficientes
chaque voie chaque point de vue sur...correspond a des qualité d' énergie.....
que savons nous de ce qu'il y a a découvrir avant de le trouver, de ce fait qu'elle idée peut nous porter, vers quoi pouvons aller alors que nous ne somme pas au but.....
tout est representations dans ce monde, use les representations jusqu' a la corde
que restera t-il
le monsieur que tu cite aprés avoir cru longtemps, deconstruit sa croyance, ce n' est pas à toi qu'il s' adresse c' est a lui.....
chacun sa voie...; c' est la sienne

il serait aussi inaproprié que tu utilise ça voie
que si la fourmi voulait prendre la voie du cygne :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13539
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Lumière

Message par Denis » 24 août 2014, 12:12

Dans ce chemin la seule chose qui compte c'est notre propre contrainte, notre propre capacité à aller vers la lumière et la conscience en acceptant l'immobilité parfaite et son silence...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Lumière

Message par Graal » 21 sept. 2014, 22:11

Il y a une phrase que l'on peut lire dans les Evangiles dont voici : "Je Suis la lumière , la vie et la vérité. Nul ne va au Père sans passer par moi".

Dans cette phrase, on a un Moi qui s'exprime par "Je" et on a un être en "Suis". De ce Moi et de cet Être en "Je Suis", on a sa constitution en Lumière. Puis de sa Lumière, on a son activité par de la Vie ou de l'animé.
Et de cette phrase "Je suis la lumière, la vie, on a la Vérité ou la conviction formelle d'un Esprit Vivant, en Lumière et qui convaint en Vérité par ce qu'il est.
La suite "Nul ne va au Père sans passer par moi". On a là quelque chose qui permet l'Alliance, l'Union, le Lien ou comme les catholiques le reprennent par le mot mariage. Il est besoin d que notre "je suis" qui nous appartient soit conforme au "Grand Je Suis" pour qu'il est réciprocité pour permettre l'Union... Cette Union qui permet de connaître et d'aller dans les Hautes Sphères du Divin et de l'Esprit. Par exemple l'Union avec le Grand Tout ou avec le Macrocosme Incommensurable contenant aussi cette Âme d'Amour Universelle qu'on aime appeller sur terre "Mère Divine". Cet Amour Universel du Divin de l'Esprit est emplit de Félicité dont aucun mot terrestre ne peut traduire...



On dit aussi de Dieu qu'il est Esprit, qu'il est Amour mais dans le "Je Suis", il prend forme et vie et il illumine de sa lumière.

L'interprétation du mot "Dieu" au masculin porte confusion car il est Esprit pour le Père Céleste et Amour pour la Mère Céleste. Dieu est ferme comme un père le serait pour son enfant sur terre et Dieu est tendre comme une mère le serait pour son enfant sur terre.
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Lumière

Message par Graal » 21 sept. 2014, 22:40

Lorsqu'une âme humaine est pourvu de cet Amour, elle s'illumine de lumière et cette lumière émet une félicité.
Lorsqu'une âme humaine est dépourvu de cet Amour, elle ne s'illumine pas et elle est "vide" de cette lumière. Cette âme humaine est dépourvu de conscience d'éveil car ce qui anime l'âme c'est l'Amour qu'elle fait monter en elle pour autrui, pour tout être vivant pour la terre, l'univers, les êtres invisibles et visibles, pour le Divin pour Dieu.

Par exemple, lorsqu'on rencontre en décorporation un défunt guide, on reçoit de lui de la félicité d'amour et lorsqu'on rencontre son ange gardien en décorporation, on reçoit de lui de la félicité d'amour. La différence est que la félicité provenant de l'Être de Lumière Blanc est plus puissante et merveilleuse. Et plus l'Être spirituel est évolué et davantage on reçoit de la félicité toujours plus puissante et merveilleuse.
C'est ainsi qu'on sait avec une totale conviction qu'on a eu un contact ou une rencontre avec une Bonne Entité.
De même avec une Entité négative qu'on peut rencontrer en sortie hors du corps, on reçoit plutôt de la souffrance en son âme. Et on remarquera aussi une différence d'énergie de ces entités et leur moyen d'action sur soi sont différentes l'une de l'autre. Par exemple telle entité sera pourvu d'énergies "électrique" et une autre d'énergie "magnétique".Ces énergies spirituelles sont différentes et similaires des énergies physiques mais elle endolorie énormément l'âme humaine.

Donc on retrouve aussi chez les entités bonnes, les qualités, la moralité, le bien... et chez les mauvaises entités, nos défauts, nos immoralités, nos faiblesses, nos travers.
Par exemple la peur interagit avec une entité négative qui agit sur l'âme humaine mais pour pouvoir accès à cette Connaissance, il est besoin d'atteindre l'Eveil et de subir des épreuves par ces entités négatives puis suivre des Enseignements ésotériques par sa Guidance.

Dans l'Initiation, on apprends par soi-même à identifier et à reconnaître les entités bonnes et mauvaises par le bien-être ou par le mal-être qu'elle produit sur nos corps subtils. :wink:
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
trananda
Messages : 451
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Lumière

Message par trananda » 21 sept. 2014, 22:46

"Ana al haqq" "Je suis la Vérité " Mansur al-Hallaj fut condamné à mort pour cette parole..
Il dit aussi "Par orgueil je refusais le bonheur de l'amour. Et je subis le châtiment de l'orgueil"
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
pashupati
Messages : 813
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Lumière

Message par pashupati » 22 sept. 2014, 06:27

Namaskar shree yogin et yogini

interressant ce post sur la lumiere ,merci denis ;)

lumiere celeste ,blancheur eblouissante,laiteuse , tiede .

passez une bonne journée ;)
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 19 oct. 2014, 20:51

Bonsoir ! :)

C'est amusant, quand je lis ceci :
Citer: Denis
Pour moi il y a bien trajectoire, effort, transformation, transmutation, transfiguration de Bibi pour qu'il retrouve sa nature profonde, qui certes à toujours était là, mais totalement oublié...

Citer hrydaya
il y a bien trajectoire, jusqu’à' a un certains endroit
mais pour retrouver dieu, il faut laisser la place a dieu et non plus aller vers.....
c' est par l' immobilité intérieur que dieu te capture et te ravie, l'immobilité fait apparaître le vide
le vide accueil ce qu'il reste;
reste la conscience,
qui était précédemment obscurcie par l' ensemble des contenu
une fois ravie, tu te rend compte qu'elle a toujours était là,
il n' y a pas transfigurations de bibi,
il y a disparitions de bibi intérieurement parlant, reste la jarre...
tant que tu est dans le mouvement tu est dans l'illusion de Rajas....c' est le moteur, le supercarburant de maya
l'illusion de faire, de transmuter, de transformer de faire dans l' effort,tu sollicite les énergies tu ne les libères pas, tu les emprisonne, mais qui fait si ce n' est le personnage....?
tu abandonne un personnage pour un autre. ......
a mon avis la place est a dieu, a la conscience
faire place net
s' effacer
a te lire
J'ai comme l'impression que la fourmi a trouver la potion miracle pour devenir cygne.
Est-ce-que je me trompe ?
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 20 oct. 2014, 14:54

lorkan739 a écrit :Bonsoir ! :)
J'ai comme l'impression que la fourmi a trouver la potion miracle pour devenir cygne.
Est-ce-que je me trompe ?
Oui,
La fourmi n'est pas devenue cygne, la fourmi s'est laissé pousser des ailes.... :D
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3856
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Lumière

Message par lorkan739 » 21 oct. 2014, 11:55

Un moustique ? :wink:
Om
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2016
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Lumière

Message par hridaya » 21 oct. 2014, 13:14

un moustique tigre grrr....
pour rugir de plaisirs :lol:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Répondre