Jeu d'énergie

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Bombyx
Messages : 341
Enregistré le : 24 nov. 2006, 15:17

Jeu d'énergie

Message par Bombyx » 28 sept. 2009, 01:05

Bonjour,

Quand deux être se rencontrent il se passe quelque chose entre eux. Un échange immédiat par les 5 sens, passe d’un corps à l’autre donc ils peuvent être attirés par l’un et l’autre et peuvent créer des liens où bien le contraire (je ne parle pas de coup de foudre, mais d’une rencontre banale). Cette échange est visible, palpable.

Et il y a une autre façon de communication qui ne se fait pas par les 5 sens. Dans cette partie on ne voit rien :confus: mais il y a un échange quand même qui est très subtil. Juste une sensation qu’on peut l’appeler ça comme un tourbillon dans le corps ou voir même une chaleur… Ce tourbillon, cette chaleur crée une énergie dans le corps.

Alors il y a une chose qui me turlupine dans la tête :roll2: : Cette énergie subtile n’est pas capté par le corps physique, mais on le sent quand même mais comment ? :rollover: Avez-vous une explication ? Merci.

PS : j’espère que je suis assez claire ?
"Je crois me rappeler que je me suis sentie un peu différente, mais si je ne suis pas la même, la question qui se pose est la suivante: qui diable puis-je être?" Lewis Carroll
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Jeu d'énergie

Message par sami » 29 sept. 2009, 09:55

Bonjour,

J'ai un peu de mal à répondre car je n'arrive pas à situer votre question. Est ce que vous parlez des Indriyas ?
Nos 5 sens sont limités juste à notre corps physique reliés au cerveau. Les indriyas sont le prolongement subtils (invisibles) de nos sens.
Il existe des exercices pour pouvoir les développer afin d'avoir une véritable puissance - concentration-pensée -

Est ce que c'est de cela que l'on parle ou je m'évade sur autre choses ?
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Bombyx
Messages : 341
Enregistré le : 24 nov. 2006, 15:17

Re: Jeu d'énergie

Message par Bombyx » 29 sept. 2009, 12:13

Bonjour Sami,

vous ne vous évadez pas sur autre chose mais c'est exactement cela... quand on gére pas comme il faut la langue française qui n'est pas ma langue matèrnelle voilà des soucis pour s'exprimer. :oops: merci à votre sensibilité pour me comprendre. :)

ces "prolongements subtils" ( je pensais qu'on avait des capteurs cachait quelque part :? ) m'intéressent. pas forcement pour pouvoir les developper mais un peu mieux comprendre comment ça fonctionne?

merci sami
"Je crois me rappeler que je me suis sentie un peu différente, mais si je ne suis pas la même, la question qui se pose est la suivante: qui diable puis-je être?" Lewis Carroll
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Jeu d'énergie

Message par sami » 29 sept. 2009, 14:52

Les indriyas sont des facultés mentales ou des émanations subtils que nous échangeons de notre corps physique à nos corps subtils suivant l’éveil de notre conscience - miroir du monde inférieur et supérieur.

Tout est dans notre état de conscience au moment présent selon les circonstances.
Pour éveiller - développer - transformer nos indriyas, il faut oublier - "lâcher prise" au-delà du corps physique.

Tout, dans notre monde est fondé sur les sensations que procure nos 5 sens et je dirais même de profiter d’eux jusqu’à ce que nos corps inférieurs soit rassasiés, limités. Les deux sens que nous utilisons le plus sont le toucher et le goût car ils touchent de plus près la matière. Les autres, l'ouïe, la vue et l'odorat touchent les "mondes supérieurs" c'est à dire le son, la lumière, les couleurs ainsi que le parfum que nous offre par exemple une fleur. Ces 5 sens ont leur limite car ils sont dans le plan physique et c'est à travers eux que sont né les cultures.
Les animaux nous apprennent que les sens peuvent se transcender ou s'affiner - l'aigle par exemple -

Je pense que le premier travail car il n'y a que cela de vrai, c'est d'arrêter de s'identifier avec sa nature inférieure pour pouvoir élargir sa conscience, jusqu'à la plénitude.

Nous donnons toutes les possibilités à nos 5 sens et malgré cela et je ne dois pas être le seul, il nous manque toujours quelque chose et à la fois c'est tellement simple à combler (ce manque) mais que lorsque l'on aura cessé de compter exclusivement que sur eux.

Peut-être que c'est pour cela que les yogis se retirent méditer dans une grotte obscure et silencieuse !

Après un petit jeune de trois jours, essayer de se nourrir que par le parfum d'un fruit :lol:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13474
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Jeu d'énergie

Message par Denis » 29 sept. 2009, 16:56

Sami, je suis presque d'accord avec tout ce que tu as écrit, sauf dans cette idée de classer les sens...
Quand on regarde le placement des sens dans l'architecture énergétique du corps on s'aperçoit, que le sens le plus bas est l'odorat...
Il est associé, dans la vision du Samkhya, au centre Muladhara.
Il reste un sens grossier car comme le gout, il est lié à un apprentissage et par exemple l'odeur d'un bon fromage Français est une puanteur, sans parler du gout, pour un asiatique qui ne mange presque jamais de fromage.
Le gout est rattaché au pubis, et à Svadishthana, c'est avec de l'eau qu'on goute...
Avec la vue, on commence à avoir un sens qui devient plus subtil. Une chose qui a une odeur a forcément un gout, est visible, est touchable et produit un son caractéristique (par exemple en tombant)...
Mais quelque chose que l'on voit, n'a pas forcément de gout, ni d'odeur (exemple un morceau de verre).

Alors encore plus subtil, car moins matérialisé, il y a le touché...

La chose qui nous touche est liée au coeur, à Anahatha...
Quelque chose qu'on touche n'est pas forcément visible, n'a pas forcément de gout ni d'odeur (exemple : l'air)
Enfin, l’ouïe est bien le sens le plus subtil, puisqu’il nous permet de sortir de l’emprise de l’espace et du temps, car il est rattaché à vishuda, le centre qui met en place l’espace et le temps (l’éther), et c’est pour cela qu’on retrouve dans tous les textes, le son au début de la manifestation…

Pour ce que tu décris Bombyx, il faut se rendre compte que l’énergie n’appartient pas au corps, on la prend en se nourrissant, en dormant et en respirant.
La capacité que nous avons à en prendre décroit avec l’âge et donc plus nous vieillissons moins nous pouvons prendre et « conserver » d’énergie.
Mais dans notre vie, une multitude d’événements vont nous permettre de prendre de l’énergie…
Par exemple, quand nous nous mettons en colère, nous disposons d’une énergie forte, que malheureusement nous brûlons dans un comportement qui va toujours de paire avec les qualités de l’énergie qui apparaissent.
Il en est de même avec l’amour, la compassion, l’humilité, la violence, l’affection, la douleur, l’ambition…
Alors la chose est simple à mettre en place, un stimuli extérieur (par exemple une personne qu’on trouve « agréable » ) nous touche, et notre structure énergétique se transforme très rapidement pour gérer cette nouvelle « prise de conscience » de la vie environnante.
Des centres se chargent d’énergie et d’autres se vident…
Tout cela nous plonge dans différents états de conscience et surtout dans différents états d’âmes. (Voila la psychologie expliquée)
Alors les états « particuliers » que nous pouvons connaitre en la présence d’une personne font partie aussi de ces mouvements d’énergies dans notre corps, en tenant compte aussi de nos points de faiblesses ou de force. Par exemple un coléreux à le feu du ventre qui prend rapidement toute l’énergie et il entre dans des colères facilement.
Celui, ou celle qui à un pubis qui réagit vite, sera très vite stimulé dans un désir sexuel, et on dira de lui ou elle : « Il a l’esprit dans la culotte »…
C’est normal, puisque l’esprit suit l’énergie, pour vivre des sensations et expérimenter…

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Bombyx
Messages : 341
Enregistré le : 24 nov. 2006, 15:17

Re: Jeu d'énergie

Message par Bombyx » 29 sept. 2009, 22:00

merci à vous deux :D

:fool: il faut que je reprenne mes énergies ....

bon, l'aventure continue :lol: et l'expèrience aussi :wink:
"Je crois me rappeler que je me suis sentie un peu différente, mais si je ne suis pas la même, la question qui se pose est la suivante: qui diable puis-je être?" Lewis Carroll
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Jeu d'énergie

Message par sami » 30 sept. 2009, 10:28

il faut que je reprenne mes énergies ....
Pour faire simple et sans tâches, nous trouvons tout cela dans l'étude du Yoga que nous dévoile Patanjali à la cinquième branche "Pratyâhâra".
Quans les 5 sens s'arrêtent, ils n'absorbent plus d'énergie psychique qui nourrissaient nos chakras qui eux, grâce à cette immobilisation s'éveillent aux plans supérieure - causal, bouddhique, atmique.
Ensuite vient Dharana, Dhyana et Samadhi, la Communion Suprême.

Maintenant que nous avons bien développer notre intellect, il faut développer le spirituel et seul ce sens là peut faire évoluer l'humain c'est-à-dire, se tourner, se diriger vers l'Esprit.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Répondre