VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 24 nov. 2020, 10:01

Le petit oiseau volait très haut dans le ciel. Le vent soufflait fort et il pouvait avancer vite et sans effort. Le soleil lui chauffait les ailes et celles-ci devenaient multicolores.
De là, il pouvait observer le monde. Il admirait les immenses forêts autour des montagnes. Chaque chose semblait être à sa place. La rivière brillait sous la lumière. Plume pensa aux truites qui nageaient si bien dans ces eaux claires. Parfois elles sautaient hors de l’eau et retombaient en éclaboussant. C’était comme une danse acrobatique, un très beau spectacle à contempler.
Il décida d’aller les voir. Sans se fatiguer, il ferma ses ailes et se laissa descendre à toute vitesse. Il adorait faire ça. Comme il s’approchait, il aperçut une biche avec son faon qui s’abreuvaient paisiblement. Au-dessus d’eux des insectes par milliers scintillaient, c’était comme si des paillettes d’or s’agitaient en tous sens. Dans un balai magnifique, des dizaines d’oiseaux volaient à toute allure becs ouverts, essayant d’en avaler quelques un. Bourdonnements et piaillements faisaient une douce chanson si agréable à écouter.
Tout à coup une truite sauta hors de l’eau. Plume qui s’était posé sur un caillou au milieu de la rivière était ravi. Il put même l’apercevoir sous l’eau. Elle nageait à toute vitesse. Son dos était noir mais ses flancs faisaient des reflets argentés. Lorsqu’il leva la tête il fut surpris de voir des cannetons qui suivaient leur mère. Ils nageaient bien sagement en file indienne.
Le murmure de la rivière le berçait. Plume se dit que l’endroit était parfait pour un petit somme. Là où il était, renards, lynx ou autres prédateurs auraient bien du mal à venir l’inquiéter. C’était l’endroit parfait.

Voici un petit texte que j'ai écrit, il n'est pas parfait bien sûr mais j'espère qu'il résonnera en vous.

Je voudrais solliciter votre avis. Selon de nombreux scientifiques, relayés notamment par l'astrophysicien Aurélien Barrau, 60% des animaux vertébrés (poissons, mammifères, batraciens, oiseaux...) ont disparu en 40 ans. La calotte arctique a fondu de la même façon. Les forêts ont aussi pris une énorme tarte. On a quand même créé un continent de plastique. Tout est lié de toutes façons. Je ne suis pas du genre à juger mais là je trouve que c'est dingue.

Nous tous, en possédant tout un tas d'objets réellement inutiles mais aussi indispensables par d'autres aspects (téléphones, Pc, voiture,...) contribuons à ce qui m'apparaît être un désastre. Evidemment notre culpabilité est discutable et ce n'est pas là l'objet du débat que je veux ouvrir. Je ne veux injurier personne.

Personnellement, je tente d'être humble, d'être l'égal des arbres, des plantes et des animaux. En tous cas ma vision de la vie est ainsi. Tout est lié et en mouvement. Si on part de ce constat j'atteint directement le point Godwin devant les abattoirs. Je ne suis sûrement pas parfaitement honnête dans mon propos car si il s'agissait d'être humains je serais très nettement plus horrifié. Et il y a de toutes façons des humains qui sont tués et à qui l'on fait beaucoup de mal.

Si on prend un point de vue plus tranquille, tout est dans l'ordre des choses, la vie est faite de périodes de déséquilibres, et puis tout redémarre et rentre dans l'ordre au bout d'un moment même si celui ci dure des milliards d'années.

Alors face à cette situation, comment agir en accord avec soi et avec la vie? Comment trouver son propre équilibre? Faut il travailler l'acceptation? Faut il tenter de réduire au maximum la dissonance cognitive? Faut il aller jusqu'au sacrifice de tout confort? Aller jusqu'à se marginaliser? Pensez vous qu'il faut considérer le monde et la vie comme un absolu parfait malgré tout? Comment se trouver en soi-même pour être en harmonie avec les autres au sens large (animaux (dont font parti les humains), plantes,...)?

J'aimerais si vous voulez bien que vous m'aidiez à répondre à ces quelques questions. J'aimerais aussi connaître votre avis ou vos idées sur la question de comment on pourrait évoluer dans plus d'harmonie.

Même si je pourrais le comprendre, je vous prie de faire attention dans vos réponses à ne pas vous montrer haineux ou agressif envers quiquonque. Le but de mon message est de créer une harmonie et non la discorde.

Merci à vous tous de me lire, m'écouter et m'éclairer.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 24 nov. 2020, 15:31

Bonjour Sauvage,

Je pense qu'exercer sa bienveillance sur une île peuplée de cannibales c'est se faire la plus grande des grâces. Par exemple, dans le roman "Siddhartha" de Herman Hesse, il y'a un passage où Bouddha explique à Siddhartha qu'il ne pourra jamais transmettre sa réalisation car entre eux il y'a toute l'humanité. Ce que les bouddhistes ne disent pas c'est qu'ils sont avant tout des yogis. Il n'y a que par une pratique constante de pranayama et une ferveur toujours renouveler envers ses maîtres que l'on se construit une barque pour traverser l'océan du samsâra. Peut-être qu'un lieu où les animaux sauvages vivent en harmonie avec le dharma existe mais pour l'atteindre...
Om mani padmé houng
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 24 nov. 2020, 16:40

Bonjour Lorkan 739

Merci de ta réponse je l'attendais. :D
Tu mets sûrement le doigt sur quelquechose.
Donc d'après ce que tu expliques il faudrait accepter les choses, les agissements des autres, rester calme et suivre son propre chemin. J'écoute bien ton idée.
Dans ton propos c'est cette histoire de cannibales avec laquelle j'ai du mal. Je pense que la bienveillance est partout, parfois sous une bonne couche de poussière je te l'accorde. "Une ferveur toujours renouvelée envers ses maîtres (lesquels?) qu'entends tu par là ? "
Je respecte pleinement ce que tu penses et l'écoute avec attention. Tes paroles sont belles et pacifiques. Cependant je ne partage pas cette intuition.
Personnellement je pense que l'on est tous reliés. La barque dont tu parles, le voyage dont tu parles, nous implique tous (plantes, animaux...). Ne penses tu pas que le dharma EST ?(simplement avec des oscillations peut être un peu grandes actuellement mais moins que lorsqu'une météorite a frappé les dinosaures ; un peu comme l'eau d'un lac dans laquelle on lance un cailloux).
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 24 nov. 2020, 18:57

Donc d'après ce que tu expliques il faudrait accepter les choses, les agissements des autres, rester calme et suivre son propre chemin.
Non, je dis qu'il faudrait s'examiner soi-même avec plus de vigilance que ne le font la plupart des gens. Mais que comme nous sommes la plupart du temps juge et partie, il est nécessaire d'accorder sa confiance à un maître d'avantage qu'à soi-même.

Je dis que les lois du dharma sont si complexes que pour le bien de tous je ne prendrais pas le risque d'incendier avec une cigarette une forêt, l'oxygène que vous respirez, ou celle d'une île peuplée "de cannibales"...
Om mani padmé houng
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 24 nov. 2020, 19:53

'"il faudrait s'examiner soi-même avec plus de vigilance que ne le font la plupart des gens"
Je vais commencer par là alors. Tu as raison. Comme je n'ai pas vraiment de maître avec qui je peux parler je vais me débrouiller. Reste à définir les critères d'analyse avec pertinence. Si quelqu'un a des idées. Merci Lorkan 739 :D
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 24 nov. 2020, 21:48

De rien Sauvage... :smile: :wink:

"Vivre notre vie avec sagesse"

Faudrait se répéter la chose et pratiquer  inlassablement jusqu'à y parvenir. Sans maître, c'est l'idée directrice à suivre pour que nos oscillations intérieurs nous permettent un jour de rencontrer un véritable guide. Sur ce chemin de sagesse, j'ai rencontrer des pratiquants qui ne veulent pas l'admettre mais qui sont fâchés avec ça ! ;-) Et des pratiquants qui voudraient toujours plus de réalisations énergétiques, mystiques et que sais-je encore mais qui se foutent royalement des autres. Bien sûr dans l'absolu, le lac immaculé, mais encore faut-il avoir toujours conscience de notre propre marécage. L'ironie, c'est qu'un alcoolique pourrait avoir une plus grande conscience ou souvenance des origines de la souffrance par rapport à une personne qui ne serait jamais passé par là. Les ombres d'hier sont les lumières de demain.

2. Accomplissant des actions droites dans l'esprit prescrit par les Écritures, l'on peut désirer atteindre l'âge de cent ans. Car, dans cet esprit, l'action ne lie pas son auteur. Il n'est nulle autre voie que celle-ci.

18. Ô Feu d'Agni, Ô Dieu, Toi qui connais la moindre de nos actions comme de nos pensées et de nos connaissances, mène-nous sur la Voie droite afin que nous jouissions des fruits de nos actes. Libère-nous des actes négatifs, dus à nos illusions. A Toi, à tout jamais nous offrons ces paroles d'adoration.

~ Isha upanishad
Om mani padmé houng
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 24 nov. 2020, 23:43

Pas bête, bonne idée, simplement exprimée et non réductrice. Mais je pense que la question est si importante que tout n'est pas dit. Je me rends compte de la grande influence de ce que à quoi l'on croit. Ces croyances sont en plus capables d'évoluer et de se clarifier. Elles sont propres à chacun, éventuellement à des communautés plus ou moins grandes. La vie également change et évolue en permanence. La sagesse doit sûrement également être en mouvement. Elle ne peux être que subtile. C'est pourquoi je trouve notre échange fort intéressant Lorkan739. Tu amènes de l'eau au moulin. Je t'en remercie.

Le guide c'est un autre sujet très intéressant également. Je ne sais trop quoi en penser. Je pense que ça dépend du maître et de sa connexion avec l'élève. Seul c'est sûrement plus compliqué.

Par rapport à l'alcoolique, l"ombre" d'hier qui devient la lumière de demain je trouve ça génial. Je le prends comme un message d'espoir qui peut être généralisé au monde actuel. Ce qui m'inquiête un peu par contre c'est que tous les alcooliques ne deviennent pas des lumières loin de là.
Jusqu'où peut on s'enfoncer dans l'ombre pour espérer retrouver la lumière? Je pense qu'il est bon d'accepter l'ombre, il n'y a peut être pas vraiment de limites si l'on considère la vie dans son ensemble mais après jouer avec c'est pas forcément bien malin. C'est pourtant ce qu'on fait actuellement en tant qu'humains. Le fait de savoir qu'au final la vie et le mouvement continueront est-il suffisant pour se détacher du tout dans lequel on vit et tenter d'avancer seul? Le petit texte en intro n'est pourtant pas si éloigné que ça d'une certaine réalité qui EST (ce n'est qu'une réalité "lumineuse" parmi d'autres qui mises bout à bout pourraient être une sorte de dharma ! (?).

Tout ceci n'est qu'une expérience de pensée sans but très précis et c'est sûr qu'on s'y perd un peu mais c'est ça qui est cool. Aborder un thème aussi délicat que cette disparition des vivants (animaux et végétaux) sans s'énerver vainement, je trouve ça rare et c'est sûrement constructif.

Je m'en vais respirer bonne soirée à tous :)
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 25 nov. 2020, 15:19

Tout ceci n'est qu'une expérience de pensée sans but très précis et c'est sûr qu'on s'y perd un peu mais c'est ça qui est cool. Aborder un thème aussi délicat que cette disparition des vivants (animaux et végétaux) sans s'énerver vainement, je trouve ça rare et c'est sûrement constructif.
Et si la perfection était une machine ?

"Connais-toi, toi-même." Disait l'écriture au-dessus de la porte de l'oracle à Néo. J'adore les films de science fiction et j'aime encore plus les promenades dans la nature. En fait pour moi ce confinement sonne comme un rappel à l'ordre afin de me questionner sur le rapport complaisant que j'entretiens avec elle. Après tout, beaucoup d'entre nous ne bénéficient pas du luxe de pouvoir prendre de l'altitude.
Bon, pour les détails techniques je ne crois pas l'on puisse aborder ces sujets sur un forum. Mais je sais que c'est une réalité avec laquelle beaucoup de pratiquants essayent déjà de composer avec. Ou plutôt sans...
Om mani padmé houng
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 25 nov. 2020, 23:29

Et si la perfection était une machine?

Je pense que tu utilises cette phrase comme une provocation pour faire réfléchir. Est-ce que je me trompe? Je ne pense pas que tu te poses réellement la question.
La perfection n'est pas un terme qui me plaît beaucoup, trop performatif à mon goût. L'harmonie me paraît plus proche de mes aspirations. C'est peut être plus ça que je souhaite pour le monde. La perfection je peux la rechercher dans certaines tâches, dans des gestes, tout en sachant qu'elle n'existe pas réellement.

Pour aller plus loin, l'harmonie me semble être très lié à l'équilibre et/ou à la recherche de celui-ci. Là ou ça se complique c'est que plusieurs équilibres peuvent être contradictoires : être en équilibre avec les humains est il compatible avec être en équilibre avec la vie? avec soi-même (deux exemples parmi d'autres)
Pas de position d'équilibre sans positions de déséquilibres? (à vérifier)

Connais toi toi-même, devise de Socrate me semble t-il. Peut-on se connaitre soi-même sans appréhender son rapport au tout ?

Evidemment tout le monde "ne peut pas" se bagnauder dans la forêt chaque jour. J'ai une pensée pour vous les citadains, les handicapés, les malades...
Et là tu soulèves à mon avis une grande question : Est il réellement possible de se couper de la nature? Est-il judicieux d'apprendre à faire sans?
Pour moi c'est totalement inconcevable, pour moi c'est refuser la vie. Mais ce n'est que mon avis. J'avoue que certaines de tes phrases m'inquiètent un peu. Ca ne me réconforte pas du tout je l'avoue, ca me chagrine même un peu. Mais je ne t'en veux pas et ne te juge pas.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 26 nov. 2020, 15:02

Non, bien sur, tu as raison, pour rien au monde je n'échangerais mon "glorieux rocher". Mais tu comprends en l'espace d'une seule année j'ai vu la forêt sibérienne, amazonnienne et australienne réduite en cendres. J'en ai vraiment plein le dos de cette humanité qui attends d'être au seuil de la nature pour y jeter ses déchets. Au lieu de s'incliner pour qu'elle les accueille. Il y'a un vrai travail à faire sur soi pour ressentir l'or sur lequel on foule le pied. Tous ces endormis du système ne pensant qu'à manger et à se droguer j'aimerais bien les sentir disparaître pour de bon au contact de la flamme d'une simple bougie...
Om mani padmé houng
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 26 nov. 2020, 23:18

Chacun est libre de souhaiter ce qu'il veut. Le fait que tu tienne à notre rocher c'est bien. Tout ira bien pour lui. Ce système abîme la vie incontestablement. C'est intéressant de le dire mais ça ne fait plus avancer des masses.

Au contraire, la certitude des dégats causés et à venir nous pousse à nous accrocher tétanisés de peur et sans imagination à nos ultimes illusions. C'est là que je m'interroge. C'est cette raison qui m'a poussé à créer ce sujet.

J'ai l'espoir que nous soyons capable d'être créatifs. Je pense que plus ou moins tout le monde accepterait la paix et l'harmonie. Ce qui m'interpelle c'est le manque d'idées, la réflexion conditionnée ne peut entraîner que des réactions inadéquates (à mes yeux et je suppose aux tiens) et partielles.

C'est pourquoi j'ai fait ce post. Pour que l'on crée, rêve, imagine, pense, illumine, enchante...

+++A partir de là j'exprime seulement mon intuition, aucune certitude, probabilité très infime que les choses soient ainsi+++
Le monde est soumis aux lois du dharma pour reprendre ton terme. Mais nous sommes une infime partie du monde et du dharma. Au final le dharma sera le plus fort, s'il faut dézinguer tout un tas d'humain pour rétablir l'équilibre ou osciller autour de celui-ci, cela ne lui fera pas peur. L'harmonie est encore présente ça et là dans la nature. En France ça commence à se faire bien rare par contre. N'ayons pas peur de croire à une rééquilibration plus belle, c'est la première chose à faire pour y arriver (à mon humble avis bien sûr).

Certains drogués réussissent leur servage. Des alcooliques deviennent des lumières. Souvent c'est au pied du mur que les réactions les plus phénoménales ont lieu. Nous sommes encastrés dans le mur d'un point de vue scientifique, je vous demande humblement de réfléchir et de partager vos idées les plus originales. Mises bout à bout, chacun pourra selon ses croyances piocher des idées et tenter de vivre sa vie avec davantage de sagesse en faisant partie et en contribuant à l'harmonie et l'équilibre du tout. Et qui sait? y parvenir? Semer une graine?... Merci Lorkan739, je suis sûr que tu dois avoir quelques idées bien originales moins violentes que ta bougie magique. Je pense plutôt à une intuition capable de faire l'inverse de celle-ci. Yo man Yalla!!
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 28 nov. 2020, 00:54

Personne? Pas d'idées? Pas le temps? Soulant ce post, ils sont perchés les types?

Bon ben c'est pas grave je me lance. Je vais essayer de croire que des possibilités existent et que tout n'est pas joué. Je pense que c'est réellement le cas.

Nous sommes en 2023, l'érosion de la biodiversité est consternante, l'humanité est sortie du Covid et l'économie repart pleins pots. Une nouvelle fois Gretha monte dans son bateau pour aller à un énième congrès qui n'apportera rien en Amérique. Elle traverse une tempête terrible mais passe de justesse grâce à quelques coups de chance. Pendant 2 jours le monde entier retient son souffle. Lorsqu'elle débarque aux USA, elle reçoit un accueil hostile, elle est alors épuisée, traumatisée par les pressions dont elle est la cible et l'épreuve qu'elle vient de traverser.

Heureusement les forces de l'ordre évitent le pire. La tension est palpable entre les pros et les anti Gretha. Touchés par ce récit, des manifestants de plus en plus nombreux, affluent aux Fridays for Future. Les étudiants du monde entier à quelques exceptions près envahissent les rues et effectuent des blocages même dans des bourgades de taille modeste. Il y a bien ça et là quelques échauffourées mais la non violence reste un maître mot de ce mouvement. Son ampleur est considérable, l'opinion publique est de plus en plus consciente de la terrible erreur des politiques qui sont bien trop consuméristes.

Dans les médias certaines personnalités scientifiques émergent et relaient des informations factuelles inquiétantes. Chaque chaîne y va de son reportage et même les plus conservateurs sont contraints d'accepter le constat. Les partis politiques tentent tous de surfer sur cette vague verte en la conjuguant à leur sauce. Toujours est il que le grand public commence à s'inquiéter. En un demi siècle, les animaux sauvages sont 75% moins nombreux, les forêt ont diminué de 80% et de nombreuses espèces ont disparu. Certains commencent à redouter de nouveaux épisodes épidémiques, les liens entre le Covid et la déforestation font presque consensus ; d'autres doutent que l'air puisse être respirable encore longtemps. Déjà, des conflits liés à la sècheresse font des ravages en Afrique et en Asie. Certaines dictatures émergent dangereusement.

Le sommet pour le climat se déroule donc sous haute tension. Tout le monde a les yeux rivés sur les chefs d'état présents. Ils décident pourtant de proposer leur soupe habituelle. Tout se déroule donc comme d'habitude. Le retentissement du discours de Gretha dans ce contexte est fabuleux. Les images de cette jeune fille en larmes suppliant à genoux les politiques d'arrêter ces folies laissent tout les téléspectateurs la gorge serrée. Les rares journalistes qui osent y redire se font violemment stigmatiser par d'autres.

Le lendemain Bidden propose de supprimer l'organisation mondiale du commerce et de la remplacer par une nouvelle institution : le conseil pour la planète.
Le même jour une marche pour la vie et le climat d'une ampleur encore jamais vue déferle sur tous les pays démocratiques. Certains brandissent des pancartes Gretha et d'autres des banderoles Biden. Des voix de chefs d'état tentent de se positionner en Europe. La presse les fustige, les traite d'hypocrites, de menteurs et d'incompétents. C'est un choc terrible pour leur côte de popularité. Certains se voient même contraint d'admettre leur lacunes et présentent des excuses.

A la surprise générale, l'ambitieuse idée du président américain est adopté. C'est la fin de la loi du marché pour la moitié du globe. Des quotas sont mis en place pour déterminer avec précision les matières premières allouées à chaque pays au prorata de la population. Le nombre de prises autorisées en mer est divisée par 10. L'élevage devient strictement règlementé et le nombre de bêtes autorisées par pays est drastiquement diminué.

Un immense projet de reconnexion du vivant est décidé. Tous les parcs naturels vont être reliés par des bandes de forêt d'au moins 200 mètres de large. Par endroits elles atteindront plus de 2 kilomètres d'épaisseur. Même la Russie et la Chine décident de participer, malgré le fait que ces pays n'intègrent pas le conseil pour la planète.

L'institution est constituée de 30 scientifiques de différents pays tirés au sort. Ceux-ci décident des mesures nécessaires au sauvetage de la vie et de l'habitabilité sur la planète. Des consultant économistes sont mis à disposition mais n'ont aucun pouvoir. Il est clairement mentionné que de lourdes conséquences surviendront mais qu'elles devront être endurées par les pays car la vie doit primer sur le reste.

Dès 2024, les calculs pour assurer objectivement l'équilibre sont faits et les quotas sont mis en place. Sur trois ans la consommation d'énergie par habitant en France va devoir être divisée par 8. Comme par enchantement des sommes astronomiques sont dépensées pour payer des travailleurs manuels. De nouveaux métiers apparaissent : planteur forestier, accélérateur d'hummus, ingénieur du biotope. De nombreuses associations exposent des conceptions novatrices qui sont testées avec plus ou moins de succès.

Les déchets produits sont divisés par 2 en 2025 par rapport à 2023, par 6 en 2030. Le plastique disparaît. Le continent de saloperies demeure bien sûr et les poissons continuent d'en subir les conséquences. Mais les eaux redeviennent plus peuplées. Evidemment, le réchauffement climatique impacte tout de même durement certains micro-organismes comme le plancton. Bien sûr, tout n'est pas décrit et les boucles de rétroaction restent très préoccupantes. Même si l'humanité semble avoir pris la mesure du défi, des tempêtes font rage et des incendies destructeurs sont récurrents.

L'impact du changement sur les populations est considérable, notamment dans les anciens pays du Nord. Le tissus économique est en lambeaux. De nombreuses entreprises ferment. Les quotas d'énergie ne permettent plus aux gens de chauffer leurs logements mal isolés. Les premiers mois de nombreuses personnes se voient privés d'électricité. Les hôpitaux trop énergivores doivent fermer. Certains doivent cesser de travailler car il leur est impossible de se déplacer avec le peu de carburant qu'ils ont le droit d'acheter. Certains meurent.

La situation est extrêmement tendue ; certains s'insurgent. Pourtant le peuple retrouve un peu de confiance dans la politique. La solidarité refait surface, chacun commence a voir la vie cesser de disparaître. En France, il devient presque impossible de boire un café ou manger une banane ; pourtant la fin de l'élevage intensif a réconcilié les habitants avec les bons légumes de saison.

Les gens doivent limiter leur accès à internet, le matériel doit être partagé dans les familles et la data réduite. Des pans entiers de données stockées sont supprimées. Cela signe la fin de la pornographie et des vidéos online. Les réseaux sociaux n'ont plus la même influence. La famille entière se retrouve parfois devant l'ordinateur pour passer un appel visio. Le poste est plus souvent un moyen de partage.

Les humains du monde entier retrouvent le plaisir de se promener dans la nature. Les animaux peuvent migrer grâce aux nouvelles connexions. L'adaptation aux températures s'en trouve facilitée. L'érosion de la biodiversité cesse. Certains lieux se régénèrent ; d'autres regorgent de vie. Le calme dans la contemplation se propage. En prêtant l'oreille des oiseaux se font entendre. Des insectes murmurent. Les enfants se remettent à rêver de papillons. De nouvelles vocations naissent. Le monde retrouve un peu de paix et de sérénité. Respecter la vie c'est quand même plus agréable. Et moi je m'en vais respirer. Je compte sur vous pour m'accompagner sur ce sujet et continuer de faire progresser ce monde encore fragile que j'ai imaginé pour vous sur la voie de l'harmonie. Bises à tous :coeur:
Avatar du membre
Smer
Messages : 189
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Smer » 28 nov. 2020, 12:50

Bonjour Sauvage,

Je vis en pleine nature, l’équilibre ou le déséquilibre est permanent, le climat est une gigantesque machine thermo dynamique, ce sont, tempêtes orages éclairs, volcanisme et tremblements de terres qui sont la norme sur Terre depuis le nuit des temps.
Notre monde a connu des cataclysmes bien plus violents que l’évolution climatique actuelle avec des extinctions de masse…. Et la vie continue….
Mais oui, notre confort d’humains embourgeoisés est menacé, et ce n’est pas la pauvre Gretha manipulée de toute part comme une icône religieuse qui va inversée la donne…
Apprenons à prendre du recul pour sortir du tout émotionnel, nous avons besoin de nourritures terrestres bien denses mais l’équilibre se trouve surtout dans le psychisme, ce n’est pas en faisant du catastrophisme qu’on va améliorer notre état mental.
…J’écris cela mais moi-même je lutte contre cet état mental, ou plutôt tenter de ne pas lutter, accepter et laisser émerger d’autres processus mentaux….
La solution viendra, je pense, de la base, pas des institutions, des comités, ou d’experts déconnectés ou à la solde de telle ou telle révolution écologique industrielle culpabilisante et punitive pour les plus démunis…

Normalement la pratique du yoga devrait aider à développer la clairvoyance, mais voilà si on en fait une bulle d’énergie mentale on a tendance à développer la spéculation mentale, c’est un refuge parmi tant d’autres.
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 28 nov. 2020, 15:49

Merci Smer,

Si l'on considère l'hypothèse que nous faisons partie du tout et sommes reliés à celui-ci ; se tourner vers soi-même peut amener à prendre soin du tout, à mon humble avis. Après je ne suis sûr de rien donc je préfère ne pas en dire plus.

Si tu as envie, renseigne toi sur l'extinction de l'anthropocène.
Gretha icône religieuse ma foi pourquoi pas. Peut être qu'on lui montrerait un peu plus de respect et que l'on cesserait de l'agiter comme une marionnette, moi le premier.

Je note bien ta dernière remarque, personnellement je pensais faire une expérience de pensée. Il s'agit peut être d'une nuisible projection mentale en vue de trouver du réconfort. Je n'en sais rien. Je me dis aussi que pour trouver et espérer, il peut parfois être judicieux de chercher. Je vais faire mijoter tout ça dans ma tête et dans mon coeur.

Prends soin de toi et de la vie qui t entoure et porte toi bien. TCHO :wink:
Avatar du membre
Smer
Messages : 189
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Smer » 28 nov. 2020, 18:34

Pour les expériences de pensées, effectivement tu es à la bonne adresse.

Moi aussi je viens ici pour des projections mentales, chercher du réconfort, parfois pour me sentir supérieur aux autres dans mes micros expériences personnelles, et bien sûr donner des leçons comme si j’avais la solution ultime…
Ben non…. Et pour éviter de surchauffer mentalement j’ai repris un boulot physique, dans les métiers du bâtiment, là, obligé de coller à la réalité, aux incohérences, aux intempéries, aux limites de mes fragilités articulaires, un véritable enseignement en soit.
L’atout de ce choix : ne pas me noyer dans les illusions, les phantasmes et la spiritualité névrotique.
Et dormir paisiblement après une rude journée de boulot, un vrai luxe !!

Après je reste attentif car je le recherche moi aussi cet équilibre, ce sentiment de paix intérieure.
lafrisée
Messages : 137
Enregistré le : 10 avr. 2020, 19:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lafrisée » 29 nov. 2020, 09:03

Allez je joue le jeu de "mon monde idéal".

En 2020, la crise sanitaire avait réveillé les consciences. En restant seul enfermés chez eux, coupés de toute diversion, les gens du monde entier s'étaient mis à souffrir, à penser au sens de la vie, à prier. Les églises et autres mosquées et synagogues, peu à peu, se remplirent de fidèles. Le monde musulman, qui s'égarait autrefois dans des rituels dénués de spiritualité véritable, eut la même année une prise de conscience salutaire. Initié par la France, ce mouvement se généralisa : la lumière de la religion musulmane véritable illumina le monde oriental, et peu à peu, comme autrefois les idées de la révolution française envahirent l'Europe, un islam plus profond irradia dans le monde entier, moins soucieux des apparences que de la connexion réelle avec le Créateur.

En parallèle de ces transformations radicales, l'amour de la nature vint s'enraciner dans le cœur des Hommes. Ceux qui avaient souffert d'enfermement se rendirent compte de l'apport extraordinaire de la nature et des animaux sur leur métabolisme et sur leur équilibre tant mental que psychique. De plus en plus de personnes s'initièrent au Reiki, instaurant la communication télépathique et avec les animaux comme une possibilité comme une autre, certains allaient même plus loin et disaient pouvoir communiquer avec les esprits des morts.

Comme il y avait beaucoup de charlatans dans les rangs, l'Europe décida dès 2022 d'instaurer une formation professionnelle avec un examen terminal pour évaluer les compétences de chacun et permettre l'authenticité de cette nouvelle profession : télépathologue. Ces derniers eurent peu à peu leur place dans les hôpitaux, à côté des psychiatres et des psychologues, car ils pouvaient renseigner les praticiens sur les origines des maux de leurs patients, et leur proposer des alternatives aux traitements médicamenteux.

Devant le succès de cette disciplines, dès 2025, les personnes incarcérées furent suivies par les télépatologues, sur la base du volontariat. Le taux de récidives chuta drastiquement. Les shamans/télépathes arrivaient, affirmaient-il, à remonter dans les traumatismes de la petite enfance, et même au-delà, dans les vies antérieures, pour déceler les origines des souffrances et des comportements déviants. Plus des trois quart des patients étaient guéris de leurs penchants pour les drogues et des addiction à l'argent ou au sexe. Pour le quart restant, le diagnostic devenait plus facile à poser, et les suivis au long cours parvenaient encore à faire entrer les dernier récalcitrants dans une vie apaisée.

2025 fut aussi la grande année pour un tournant salutaire pour la planète. Les moteurs à hydrogène, nécessitant uniquement de l'eau comme carburant, commencèrent à avoir le vent en poupe, et, en dégageant uniquement de la vapeur d'eau comme résidu, rendaient les villes respirable. Les végétaux, dont on s'étaient aperçu des bienfaits pendant la crise du coronavirus, s'étaient déjà installés dans toutes les grandes villes de France, à commencer par Paris, et au pied de chaque maison des lianes de rosiers, de vigne vierge ou de glycines odorantes grimpaient le long des gouttière en attirant les abeilles et les oiseaux, rendant en plus un service de rafraichissement l'été tout en permettant aux murs, l'hiver, d'être exposé au soleil. Les arbres ne subirent plus de coupes annuelles systématique, car une autre profession avait vu le jour, celle d'arbrologue, qui cherchaient à soigner les arbres malades plutôt qu'à les tronçonner. Chaque arbre centenaire était protégé par décret, et attenter à sa vie au nom de l'embellissement de la ville était soumis à des comités de quartier qui parvenaient la plupart du temps à sauver leur peau, ou plutôt leur écorce. Ceux qui n'avaient aucune religion se regroupaient autour de ces arbres, car ils avaient la réputation de comprendre et d'alléger le malheur humain.

Dans ce tourbillon incessant pour le respect de la Vie, les animaux avaient dorénavant une place à part, et grâce à la communication télépathique ils savaient désormais communiquer leurs pensées et leurs sentiments aux humains. Leur rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires avaient été prouvés dès les années 2000, mais dès 2020 de plus en plus de personnes devinrent végétariennes, considérant que manger de la viande était en désaccord avec leur être profond, tendu celui-ci vers l'amour et la compassion.

La consommation d'insectes eut un essor considérable à partir de 2025, car chaque espèce nouvelle avait un goût et des textures semblables à celles du bœuf ou du poulet, sans qu'il soit pour cela nécessaire de tuer les êtres avec qui il était possible aux humains de communiquer. En effet, la télépathie ne fonctionnait pas avec les insectes, et de ce fait leur consommation n'était pas considérée comme contraire à la nature humaine. Peu à peu le nombre de bovins diminua, les fermes étaient remplacées par des élevages d'insectes, ce qui occasionnait moins de travail aux agriculteurs et entrainant la fermeture progressive de presque tous les abattoirs de France et d'Europe, puis des autres pays du monde. Tuer un veau pour prendre le lait de sa mère n'était plus la seule alternative : partout naissant des fermes végétariennes, dans lesquelles les animaux étaient proposés à l'adoption plutôt qu'à l'abattoir. Depuis que les prisons et les hôpitaux psychiatriques s'étaient vidés, le nombre d'abandons de chiens et de chats avaient drastiquement diminué également, et les personnes avec jardin adoptaient volontiers chevreau, agneaux ou même veau pour ceux qui avaient suffisamment de surface. Ces herbivores apportaient une douceur et une sérénité dans leur foyer, et il n'était par rare que les vaches ayant déjà vêlé une fois continuent à donner du lait pour le restant de leur vie, ce qui permettaient de fabriquer des fromages vegan, un peu plus chers qu'autrefois, du temps d'avant la prise de conscience spirituelle planétaire, mais qui remplissaient le corps d'une joie et d'une vigueur toute nouvelle, mêlée de l'harmonie que l'Homme avait enfin retrouvé avec les autres êtres vivants de la planète.
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 29 nov. 2020, 13:57

Merci pour tes mots. Je l'aime bien ton monde. Il est riche d'idées nouvelles.
bastyanax
Messages : 15
Enregistré le : 23 oct. 2020, 12:46

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par bastyanax » 30 nov. 2020, 16:00

Bonjour à tous,

Merci beaucoup pour ce fil.

Quand j'ai commencé à découvrir la collapsologie et plus généralement l'ampleur des changements à venir, cela m'a bouleversé. Plus rien n'avait de sens, je me répétais sans arrêt à quoi bon ? A quoi bon continuer à collecter et classer les archives (c'est mon travail) si l'humanité est condamnée ? A quoi bon continuer à cheminer dans la Voie pour s'efforcer de "progresser spirituellement" si cela vient se noyer dans un océan de souffrances?


Heureusement cela n'a pas duré trop longtemps, petit à petit je me suis habitué à vivre avec cette conscience des comportements destructeurs de l'Homme. Le Yoga a participé grandement à cette intégration en essayant de trouver le confort dans l'inconfort. Tu parlais d'harmonie SAUVAGE et je trouve que c'est une belle valeur à cultiver.

Je me dis que si nous faisons l’expérience de la vie ici et maintenant ce n'est pas un hasard, tout est parfait. La souffrance que l'on ressens face à cette crise peut être considérée comme un guide intérieur.

Tu me diras tout ça c'est un peu décousu et abstrait. Alors de manière plus concrète que faire? Continuer à s'informer pour être conscient de manière très factuelle de l'état de la planète sur laquelle nous vivons. Continuer à pratiquer avec une motivation renouvelée pour cultiver des valeurs telle que l'harmonie dont tu parlais. Continuer à affiner notre rapport aux autres (humains et non-humains). Rester curieux, naïfs de tout.

Il y aurait sans doute beaucoup à ajouter, mais c'est ce qui m'aide pour l'instant.

Amitiés,

Bastien.
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 30 nov. 2020, 17:53

Salut Bastien,

Merci pour ton partage.

Voici un proverbe amérindien que je trouve bien.

« Il fut un temps où la nature fortifiait l'homme, l'instruisait, guérissait ses blessures et lui procurait la force de vivre. Il était empli de compassion et d'amour maternel pour la terre. Il savait que le cœur de l'homme éloigné de la nature se dessèche et devient dur. Ce temps n'a pas disparu. Il est en toi, indestructible. Il suffit de modifier ton regard sur les choses, de faire taire le vacarme du monde et de retrouver la parole du cœur. »

Je pense que la vie a beaucoup de force, elle échappe à la raison, souple et imprévisible. Elle est également très fragile, le fruit d'une combinaison de facteurs impressionnante.

Je pense que ce que nous avons de mieux à faire c'est l'aimer de toutes nos forces. Pour cela je crois qu'il faut apprendre à l'écouter, vivre avec elle, faire partie d'elle, être elle, la nourrir, accepter ce qu'elle nous donne, à tous les niveaux. Et qui sait de quoi un Homme est capable par amour?

"3 petits oiseaux, (...) chantaient des douces chansons, mélodies pures et vraies, c'est mon message pour toi." (Bob Marley) 8) :coeur:
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 30 nov. 2020, 20:15

Un lion parmi les hommes ce bob marley. Mais c'est le sage le vrai héros dans toute cette histoire. Le vieil homme de la rivière ne pleure sur ton sort, bob, mais sur les millions de jeunes sacrifiés par cette non-sagesse. La bienveillance sans sagesse ne porte pas les mêmes fruits je pense, puisque c'est le sujet.

Mais sinon yeah, Iron lion zion, et les three little birds qui s'éloignent m'obligent à sortir de cette curieuse berceuse pleine d'insouciance.
Om mani padmé houng
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 01 déc. 2020, 00:21

Salut man!!

Je comprends pas bien ton histoire de vieil homme. Bob Marley n'a pas sacrifié des millions de jeunes à ma connaissance mais j'ai du mal comprendre ce que tu voulais dire.

Bob Marley un sage? Un lion parmi les hommes? Je ne saurais me prononcer. Ce n'est cependant pas quelqu'un de qui j'ai envie de dire du mal. Certaines de ses chansons ont sûrement été bénéfiques. Ce n'est pas pour ça que je suis d'accord sur tout de A à Z avec lui et ce qu'il a dit et fait. Je ne capte pas tout ce signifie la chanson Iron, Lion, Zion, comme beaucoup d'autres de ses chansons. Je ne maîtrise pas assez l'anglais, ni les références culturelles jamaïquaines et religieuses Rastafari. Si tu peux m'éclairer n'hésite pas.

Si je le cite, c'est seulement parce que j'aime son message dans cette chanson, je le trouve beau, c'est d'une grande simplicité ; ce n'est pas en tant que référence de sagesse. Je n'ai jamais encore connu de sages, si ce n'est la personne qui m'a amenée à faire du yoga, même si je ne l'ai pas connue longtemps et en réalité je ne suis pas apte à dire qui est sage ou non.

Voilà toujours est-il que Bob nous a laissé des chansons superbes qui ont donné des moments de joie aux gens. Sa vie, sa générosité, la scène ou il fait serrer la main aux 2 candidats à la présidence (lors du one love Peace concert), ses mots, ses combats humanistes... m'inspirent beaucoup de respect. 8) 8) 8)
bastyanax
Messages : 15
Enregistré le : 23 oct. 2020, 12:46

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par bastyanax » 01 déc. 2020, 08:16

C'est chouette de vous lire de bon matin, ça met du baume au cœur.

Sagesse et compassion donc, finalement on retrouve le chemin tracé par les Bodhisattva. C'est beau, ces êtres magnifiques nous indiquent la route à prendre.

Je relisais le fil sur Tara hier et je pense que la Voie de Tara semble toute indiquée pour ces questions.

Bien à vous,

Bastien.
Avatar du membre
amandine
Messages : 907
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par amandine » 02 déc. 2020, 14:52

Bonjour,
Il y a deux beaux projets qui donnent de l'espoir je trouve. Pour les deux projets ont trouve cette urgence à agir pour le climat, et en même temps la notion de lenteur et de confiance, car ce sont des projets à très long terme ( plusieurs siècles) de création d'espaces naturels en libre évolution, pour "laisser faire la nature".
un projet de grande forêt primaire en Europe: https://www.foretprimaire-francishalle.org/
et la création du Parc Pléistocène en Sibérie: https://www.arte.tv/fr/videos/078777-00 ... age-perdu/ (le reportage est super! Sergueï et Nikita Zimov forcent l'admiration).
telpo25
Messages : 9
Enregistré le : 21 nov. 2020, 21:35

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par telpo25 » 03 déc. 2020, 10:26

Excellent les projets, j'ai beaucoup aimé le reportage
Avatar du membre
Smer
Messages : 189
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Smer » 04 déc. 2020, 11:46

Afin de pousser un peu plus la réflexion sur les mythes des Sauveurs de la Nature, l’homme invente aussi des modèles et des institutions qui détruisent le mode de vie de personnes qui vivent en harmonie avec leur environnement….
Bientôt des forets vierges en Europe…. Avec des circuits réservés aux VIP ??

Idee de kdo pour NOEL :
L'invention du colonialisme vert - Pour en finir avec le mythe de l'Eden africain
Guillaume Blanc
“L'histoire débute à la fin du XIXe siècle. Persuadés d'avoir retrouvé en Afrique la nature disparue en Europe, les colons créent les premiers parcs naturels du continent, du Congo jusqu'en Afrique du Sud. Puis, au lendemain des années 1960, les anciens administrateurs coloniaux se reconvertissent en experts internationaux. Il faudrait sauver l'Éden ! Mais cette Afrique n'existe pas. Il n'y a pas de vastes territoires vierges de présence humaine, et arpentés seulement par ces hordes d'animaux sauvages qui font le bonheur des safaris touristiques.
Il y a des peuples, qui circulent depuis des millénaires, ont fait souche, sont devenus éleveurs ici ou cultivateurs là. Pourtant, ces hommes, ces femmes et enfants seront - et sont encore - expulsés par milliers des parcs naturels africains, où ils subissent aujourd'hui la violence quotidienne des éco-gardes soutenus par l'Unesco, le WWF et tant d'autres ONG. Convoquant archives inédites et récits de vie, ce livre met au jour les contradictions des pays développés qui détruisent chez eux la nature qu'ils croient protéger là-bas, prolongeant, avec une stupéfiante bonne conscience, le schème d'un nouveau genre de colonialisme : le colonialisme vert. »
trananda
Messages : 579
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par trananda » 04 déc. 2020, 12:24

Trouver l'équilibre avec la nature, les élementaux et les autre règne mineral et vegetal est escentiel car ça n'est que comm cela que l'homme trouvera son équilibre intérieur et sa place dans cette univers. Mais cela ne veut pas dire revenir en arrière, # nous ne sommes pas des amish. Il existe sur d'autre planète des technologies très évolué qui fonctionne en symbiose avec le vivant... Et c'est vers cette direction que nous allons à terme.
Le vent soufle, la neige tombe. Je suis en vie.
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2143
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Alexandra » 04 déc. 2020, 15:05

J'ai trouvé ton écriture très belle Sauvage et que les Dieux d'internet me pardonnent, je n'ai pas pris le temps de lire toutes les réponses avant de formuler la mienne.
L'humanité selon moi est faite ainsi et l'univers également pour aller vers l'expansion.
Alors dans une débilité maladive et congénitale, en recherche constante de plaisir, cf Samkhya, nous allons irrémédiablement vers Shiva, vers la destruction.
Il en va de chaque atome, de chaque vie, des planètes et des univers.
Naissance, préservation et mort.
Alors qu'on préserve ou non n'a pas vraiment d'importance. Si tous nous cessions d'avoir une activité pour aller dans des grottes et pratiquer Bramacharya, le monde tel que nous le connaissons cesserai aussi.
Serait ce mieux, individuellement oui, car nous irions alors tous vers des cieux, sphères et autres plus spirituelles et plus hospitalières mais a un moment tout de même surviendrait la fin de cet univers connu.
De bindu émerge nada et en bindu nada se résorbe.
Pardonnez moi si vous n'êtes pas d'accord mais voilà comment je conçois les lois de l'univers.
Je crois que pour le tantrika, tout est parfaitement a sa place.
En Inde avec la bouse de vache on crée des foyers pour y faire cuire la nourriture.
Alors qu'est-ce qui est sacré et qu'est ce qui ne l'est pas ? Est-ce a nous de le déterminer ?
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 04 déc. 2020, 19:32

Merci pour tes mots Alexandra.
Alors qu'est-ce qui est sacré et qu'est ce qui ne l'est pas ? Est-ce a nous de le déterminer ?

Pour moi et cela n'engage pour moi, la vie est plus sacrée que tout le reste. Pour moi il s'agit du Dahrma (au sens ordre des choses, lois naturelles). Les interactions sont multiples et d'une complexité inouïe. Probablement que la réalité de ce qui existe dépasse largement notre science et notre imagination, dans l'infiniment grand comme dans l'infiniment petit.
Je pense que vu l'ampleur des des dégâts que nous causons à la vie (baisse de 60% des populations d'animaux sauvages en 40 ans, destruction de 60% de forêts primaires, (source: Aurélien Barrau) ), nous devons le déterminer.

Qualifier la vie de sacrée ou non, est-ce vraiment important? Même si la vie n'est pas sacrée ne devrions-nous pas l'aimer comme telle quand même?

La vie, n'est-ce pas comme un miracle à aimer de toutes nos forces?

Je pense que tout le monde ou presque aime la vie dans sa grande diversité. Peut-on aimer et détruire?
Aimons-nous plus d'autres entités (dieux, autres êtres humains, matériel, confort, abondance, soi intérieur...)? Avons-nous raison? Qui peut le dire? Qui doit on croire?

Probablement que nous sommes génétiquement programmés pour survivre individuellement.
Cependant nous sommes également génétiquement programmés pour être sociables et nous intégrer dans un collectif.
Nous sommes également capable de faire du mal à des gens (ou à la nature) que l'on aime, ce qui est une étrangeté quand même.
Mais nous sommes aussi capable de nous dépasser par amour.

Tu dis qu' "on préserve ou non n'a pas vraiment d'importance". Bien sûr tout est en mouvement et continuera de se transformer avec ou sans nous comme partie de ce mouvement.

Mais devons nous pour autant éluder la question de préserver ou non et considérer que ça n'a pas d'importance?
Es-tu sûre de ton affirmation Alexandra? Pourquoi? Peux-tu nous en dire plus sur le tantrika qui t'invite à être si "détachée" et tranquille?

Bonne soirée à toi et merci pour cet échange :wink:
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2143
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Alexandra » 04 déc. 2020, 20:49

Je ne suis sûre de rien !!
Cette affirmation n'est pas de moi mais de ma première forma de prof de yoga et cette phrase est ds Mr Thikomiroff.
Après moultes initiations tantriques, pas tantriques, après avoir brûler sur l'autel de la vie mes gentilles certitudes, je constate que l'humain fonctionne beaucoup avec son cerveau et que ce cerveau contient les neuronnes qui contiennent le mental et peut être le reste aussi.
Nous avons en nous et ça c'est une constat perso, toute la palette de l'univers (on nous rabat les oreilles micro macrocosme mais qu'est-ce tant qu'on ne l'expérimente pas réellement en soi ?!) Des émotions, des sentiments, qualités défectueux et vertueux.
Je n'ai pas vraiment d'avis sur la question car pour répondre je ne suis pas autonome. Juste j'utilise un téléphone qui utilise internet qui utilise des millions de ressources pour que j'écrive ici. Ma reponse avant d'être envoyée passe par des câbles, des bâtiments, qui utilisent du plastique, et toutes sortes de ressources petrole cuivre or sable eau pour ne regarder que les plus connus dont même mon esprit peine a concevoir (voir ne concoit pas...genre le nucleaire, etc) pour regarder un lien youtube, ma requête est envoyé via des centaines dans des câbles qui passent sous l'océan et atterit dans des serveurs au nevada, la silicon valley qui doivent être maintenus a 17 degrés celsius (pkoi ils sont pas a Toronto?) Ces serveurs reçoivent ma requête (que je n'ai pas besoin de coder quand même !) Et me renvois dans la seconde ma musique et autre ! Alors juste ça c'est d'une part fantastique et d'autre part super flippant. Et tout ce qui m'entoure fonctionne de la même façon ! Mes fringues, ce que je mange etc etc
Alors a un moment pour m'endormir je m'imaginais téléportée a une ère moyenageuse ! Juste les ressources de base et je voulais recréer mon petit confort qui me permet de secréter de la dopamine avec mon cerveau, qui me permet d'être heureuse. Même une ampoule on ne sait pas comment ça marche, comment faire de l'électricité.
Alors déjà si nous parlons de dharma, il nous faudrait être conscient de tout ce qui nous entoure et a notre époque ça me parait compliqué ! Nous trouvons Steven Hawking tellement intelligent parce que dès qu'on nous apporte un peu de vulgarisation sur un seul sujet nous crions au miracle !
Mais le miracle c'est que (pour citer un ami) la lune et le soleil lors d'une éclipse, fassent toujours la même taille !
Ainsi le proverbe perdure : la somme de ce que l'on sait sera toujours dépassée par l'étendue de notre ignorance.
Je ne veux pas sembler agaçante, ni pessimiste, mais juste je me souviens, que le yogi et la yogini ne se concentrent que sur ce sur quoi ils ont une influence: eux même, leurs propres énergies, leurs propres mental, ce genre de chose.
Je dis ça pour moi et je trouve très bien que des gens fassent des téléphones, des voitures, ma salade pré-emballée, et me facilite la vie en ne me laissant pas le soin d'aller tondre des moutons pour me vêtir !
Évidement mon humanité est en Visnu est souhaite que les choses demeurent, mais la vie n'est faite que de deuil, de façon a ce que ceux qui le voit entendent que nous allons mourir et que ce moment sera déterminant.
J'espère n'avoir heurté ici aucune sensibilité
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 04 déc. 2020, 23:38

Merci Alexandra,

Ton expérience, tes réflexions font réfléchir car elles m'ont l'air ancré dans certaines réalités (neuropsychologique, technique,...). On sens bien que tu as ton avis mais que tu reste ouverte. Tu évoques aussi la lune, le soleil, la mort sans aller beaucoup dans le détail, mais il me semble percevoir toute ton humilité pour ces thèmes bien extraordinaires pour nous, petits humains.

J'ai l'inquiétude que la technologie nous considère en machines à traiter de l'information (c'est la principale critique que l'on peut opposer au cognitivisme, par ailleurs si utile dans certaines prises en charge thérapeutiques). Le problème c'est qu'en comprenant mieux le fonctionnement du cerveau, il est désormais plus facile d'avoir une influence sur les gens via la technologie (pub, suggestion...). Cette "prise de contrôle", via cette capacité à influer sur le système de récompense (à travers notamment la sécrétion de dopamine) rend plus étroit le regard sur le monde et renforce nos illusions matérielles. Je suis sûr que certains sont dans un espèce de tunnel artificiel. Des cercles vicieux qui s'auto-alimentent peuvent se créer.

C'est dommage mais pas forcément irréversible. Il y a peut être des questions à se poser au niveau des énergies (si quelqu'un a des idées, big big question??????). Vraiment ce débat m'a fait penser que la clé était dans l'amour. Ca peut à mon avis être un "levier" fantastique. Nous sommes capables dans une certaine mesure d'avoir une influence sur lui. Encore faut-il parvenir à force de volonté et de courage à l'orienter vers les bons horizons et à le rendre véritable.

Je me suis documenté sur les Bodhisattva dont parlait Bastien plus haut (merci beaucoup pour ça d'ailleurs :D ) comme d'êtres merveilleux nous montrant le chemin.

Il y en a 8 principaux que d'après mon interprétation je décris ainsi :

- L'amical, qui irradie de son amour bienveillant
- Le doux et noble, à l'éclat charmant, par sa sagesse et sa connaissance il tranche l'ignorance
- L'entièrement excellent, il est dans la vérité ultime
- Celui qui regarde vers le bas avec compassion
- Celui qui a acquis une grande force, c'est aussi le maître des méthodes habiles
- Celui qui laisse se développer le cosmos, il est relié au vide
- Celui qui se développe sur terre
- Celui qui écarte les obstacles

Pour le plaisir je te remets, spécial dédicace pour toi Alexandra le proverbe Amérindien que j'ai cité plus haut qui évoque bien un certain vacarme qu'il me semble reconnaître dans certaines de tes descriptions. Puisse celui qui écarte les obstacles le faire taire pour toi, pour moi ,pour nous tous!!

« Il fut un temps où la nature fortifiait l'homme, l'instruisait, guérissait ses blessures et lui procurait la force de vivre. Il était empli de compassion et d'amour maternel pour la terre. Il savait que le cœur de l'homme éloigné de la nature se dessèche et devient dur. Ce temps n'a pas disparu. Il est en toi, indestructible. Il suffit de modifier ton regard sur les choses, de faire taire le vacarme du monde et de retrouver la parole du cœur. »

Bonne nuit à tous, j'irai contempler la vie naturelle demain, j'essayerai de l'aimer toujours davantage :coeur:
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 05 déc. 2020, 08:25

Heureux de te relire Alexandra, ça fait un sacré bail...
Alexandra a écrit :Nous avons en nous et ça c'est une constat perso, toute la palette de l'univers (on nous rabat les oreilles micro macrocosme mais qu'est-ce tant qu'on ne l'expérimente pas réellement en soi ?!) Des émotions, des sentiments, qualités défectueux et vertueux.
Je n'ai pas vraiment d'avis sur la question car pour répondre je ne suis pas autonome. Juste j'utilise un téléphone qui utilise internet qui utilise des millions de ressources pour que j'écrive ici. Ma reponse avant d'être envoyée passe par des câbles, des bâtiments, qui utilisent du plastique, et toutes sortes de ressources petrole cuivre or sable eau pour ne regarder que les plus connus dont même mon esprit peine a concevoir (voir ne concoit pas...genre le nucleaire, etc) pour regarder un lien youtube, ma requête est envoyé via des centaines dans des câbles qui passent sous l'océan et atterit dans des serveurs au nevada, la silicon valley qui doivent être maintenus a 17 degrés celsius (pkoi ils sont pas a Toronto?) Ces serveurs reçoivent ma requête (que je n'ai pas besoin de coder quand même !) Et me renvois dans la seconde ma musique et autre ! Alors juste ça c'est d'une part fantastique et d'autre part super flippant. Et tout ce qui m'entoure fonctionne de la même façon !
En théorie, à force de pratique le corps pourrait tel un trou noir prendre définitivement la forme du vide. Alors un simple chargement de téléphone portable pourrait donner lieu à une effervescence... En théorie bien sûr...

Est-ce que les techniques d'union de la lune et du soleil, seules, permettraient, disons de palier à ce vacarne devenu un peu trop omniprésent ? Difficile à dire...
En Inde avec la bouse de vache on crée des foyers pour y faire cuire la nourriture.
Alors qu'est-ce qui est sacré et qu'est ce qui ne l'est pas ? Est-ce a nous de le déterminer ?
Des faces de bouc ? Le jour où je trouve la vrai porte d'entrée de tout ça je reviens vous le dire... :roll:

J'ai trouvé une explication dans le soutra de la dimension absolue au sujet de cette foudre. Ce "vajra" que Zeus tient dans sa main.

"Le filet d'Indra plane au dessus de l'immensensurable palais du souverain des dieux.  À chacune de ces perles se reflètent toutes les autres : ce qui forment un premier niveau de reflets; puis, dans chaque perle reflétée apparaissent les reflets de toutes les autres : ce qui forme un deuxième niveau de reflets. Ces reflets se répètent en abyme à l'infinie. Il en est de même pour tous les phénomènes qui s'introduisent les uns dans les autres."
Om mani padmé houng
Avatar du membre
pashupati
Messages : 838
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par pashupati » 05 déc. 2020, 15:25

NAMASTÉ

Vivre avec sagesse .
La sagesse c'est la connaissance
Pour l'atteindre faut se connaître
se maîtriser maîtriser ses pensées.atteindre le silence intérieur .
Et en s ouvrant aux autres être a l écoute des gens et de la nature.

NAMASTÉ
l esprit est plus fort que la matiere
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 05 déc. 2020, 20:13

Merci Pashupati,

Quelle belle réponse franche et directe!!
J'ai une petite question en plus pour toi car ton post me fait réfléchir: quels sont les liens qui existent entre amour (plus au sens universel) et silence?

Merci Lorkan 739,

Ton histoire du filet d'Indra est super. Je me suis renseigné et je partage avec vous ce que j'ai découvert car j'ai trouvé ça enrichissant.

Chaque joyau contient la réflexion de tous les autres joyaux, sans fin. Tout dans ce filet influe sur tout ce qui existe d'autre dans le cosmos. Les fils sont invisibles.

Plusieurs concepts sont ainsi illustrés :

- vacuité: Tout étant interdépendant, rien n'existe seul, tout est vide d'un soi indépendant

- inter-être : Nous "sommes" ensembles.

- interdépendance: Rien dans l'univers n'existe seul. Tout est interdépendant de tout.

Alors j'ai vu une citation Dhammapada, chapitre 20 :
Le Bouddha historique déclare :

«Toutes choses conditionnées sont impermanentes.
Lorsque l'on discerne ceci par la Sagesse,
on est las de l'insatisfaction,
ceci est le chemin de la pureté.»

Par rapport au Dhammapada chapitre I, 2, les termes y sont abordés:

- La sagesse: vue transcendante, la compréhension profonde. La Sagesse, c'est saisir que tout est interdépendant, que tout vit grâce à ce filet d'Indra.

Plus que la connaissance, la compréhension. Ce qui m'ennuie c'est que l'on ne parle pas du tout d'amour ici. Si vous avez un avis là-dessus?????

-Le chemin de la pureté : L'éveil, avoir l'esprit ouvert aux choses telles qu'elles sont, ce qui nous permet de vivre en harmonie avec tous les êtres, là où nous nous trouvons, à la fois les pieds sur terre et dans ce réseau incommensurable.

Bonne soirée à tous, et merci c'est super d'échanger avec vous tous
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13943
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Denis » 06 déc. 2020, 11:53

Il y a un texte que j'aime bien et qui nous donne une idée de ce qu'est la connaissance
YogaTattva Upanisahd a écrit :14. Je vais donc te dire comment délivrer l’âme de ses liens. Sans la pratique du Yoga comment la connaissance pourrait-elle assurer la libération de l’âme?
Inversement, comment la pratique seule non étayée de connaissance assurerait-elle cette libération ?
15. L’adepte avisé, s’il désire la libération doit s’efforcer à la fois d’acquérir la connaissance et de pratiquer le Yoga comme il convient car la source du malheur est dans l’ignorance
16. Le savoir au contraire délivre. On l’acquiert en s’exerçant d’abord au raisonnement logique par lui on distingue tout ce qu’il convient vraiment de connaître.
Par le raisonnement, on se rend compte que l’objet de la connaissance est le brahman suprême et sans second.
17. D’évidence, on le perçoit comme Seigneur, indivis et sans tâche, Être, Conscience, Béatitude, qui transcende les trois moments cosmiques création, conservation, dissolution et toute manifestation et toute connaissance
Savoir cela mérite seul le nom de connaissance.
Sagesse, amour, subtilité, finesse, etc ...
Tout cela constitue la connaissance
La connaisance vient du fait que nous pouvons entrevoir que derrière toutes les apparences, derrière toutes les impermanences, toutes les dépendance, derrière toute cette manifestation il y a un absolu, un tattva qui est la source de tout cela et qui contient tout cela...
Ce qui me semle fondamental dans notre chemin, c'est d'essayer de révéler cette source absolue qui est là, derrière toutes les apparences et qui nous anime profondément.
Mais rien n'est si simple, il nous faudra vraiment passer à travers toutes nos visions, croyances et trouver le silence, l'immobilité, un coeur pur et un mental clair.
Cela s'obtient avec des années de recherche et une vie qui s'écarte de toutes les turpitudes pour se poser et qui fini par apprécier le calme, la lenteur, la lumière
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 06 déc. 2020, 22:35

Merci Denis pour ce texte et pour tes mots que je trouve bien clairs.

Tu englobes la sagesse dans la connaissance. C'est intéressant et tout à fait logique. Je trouve tes explications limpides.

Le texte est très enrichissant mais des détails me perturbent.

- Délivrer l'âme de ses liens, lesquels? Le karma? Comment être réellement sûr que les choses sont ainsi?
- Acquérir la connaissance, laquelle?
- Pratiquer le Yoga comme il convient. C'est à dire?
- Pas un mot au sujet des autres êtres vivants, comme si tout était individuel (mais peut être que le texte en entier le mentionne).

N'y a t'il pas une infinité de possibilités? De chemins? De sensibilités? De visions possibles des choses?
Etre libre nécessite une certaine discipline, je le pense en tous cas. Mais être libre demande aussi de remettre cette dernière en question parfois.
Il y a probablement à réfléchir là-dessus, les liens entre liberté et discipline.

Et comme tu le dis si bien rien est si simple, il y a tant de subtilités à intégrer.
Bonne soirée à tous!!
telpo25
Messages : 9
Enregistré le : 21 nov. 2020, 21:35

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par telpo25 » 07 déc. 2020, 10:08

Ca travaille l'imagination comme ça :p
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13943
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Denis » 07 déc. 2020, 12:27

Hihi, beaucoup de questions...
- Délivrer l'âme de ses liens, lesquels? Le karma? Comment être réellement sûr que les choses sont ainsi?
Tes réponses sont dans tes questions...
Le texte de la YogaTattva Upanishad est dans le forum ici
Cette sublime Upanishad nous éclaire encore sur les liens qui nous rendent prisonniers :
10. Au commencement, l’Âme universelle qui transcende toutes formes d’existence et dont l’essence est faite de connaissance se mouvait sur les eaux comme une brise légère, en Elle se manifesta d’abord l’Ego, racine de toutes choses, en quoi s’équilibraient les trois qualités de Lumière, d’Energie et d’Inertie;
11. De là naquirent les cinq éléments subtils et les cinq éléments grossies, évoluant à partir de l’oeuf originel; et lorsque un tel ensemble est affecté par les heurs et malheurs de l’existence, on le nomme jîva c’est à dire âme individuelle !
Ainsi donc l’âme individuelle qui dans chaque être est captive du monde, retrouve sa vraie nature d’ãtman lorsqu’elle est libérée des entraves
12. que sont le désir, la colère, la peur, l’égarement, la concupiscence, l’orgueil, la passion, le fait de naître et le fait de mourir,
13. la misère et la douleur, la paresse, la faim et la soif, la honte, la crainte, le malheur, la désolation
et l’horreur.
Ce que j'aime dans ces textes c'est effectivement leur précisions, ils ne sont en rien pour moi des dogmes, mais des outils vraiment précis de réflexion et aussi de pratique...
Par exemple les trois qualités de Lumière, d’Énergie et d’Inertie citées dans le texte sont les gunas et étudier et rechercher les gunas dans tout ce que nous sommes est une voie de compréhension vraiment subtile de ce que nous sommes.
- Acquérir la connaissance, laquelle?
Là je te renvoie au texte, il me semble très clair et personnellement l'expérience qu’il nous propose qui est de rencontrer Dieu le Brahman pour les Indiens (et de ne pas simplement y croire) me semble la plus belle et la plus profonde des expériences qu'un être humain puisse faire sur cette terre...
Le texte dit "Par le raisonnement, on se rend compte que l’objet de la connaissance est le brahman suprême et sans second." Donc je viens de dire que Brahman est Dieu, le raisonnement dont parle le texte se nomme Tarka, c'est une discussion profonde qui vise à essayer de percer le secret de cette existence et de voir qu'elle est sa source.
Sa source est si subtile que nous ne pouvons rien en dire, car chaque mot limitera cette puissance absolue et déjà dire puissance est une erreur...
Il ne peut y avoir qu'une expérience vécue en nous, par nous et non comme quelques chose d'extérieur à nous qui nous fasse "gouter" à l'absolu, Brahman, Dieu...
Tu vois il n'est pas question de "religion", ni de dogme, encore moins de croyance, mais de foi profonde qui ouvre et transcende ton cœur, ton être et qui te fait te déployer à l'infini et sans forme...
- Pratiquer le Yoga comme il convient. C'est à dire?
Ahaha...
Là il y a vraiment une infinité de possibilité, mais le texte, nous aide...
Il énumère des chemins différents, je te conseille de lire de la strophe 18 à la 31, il nous donne les différentes visions du Yoga. Puis il continue de la 32 à la 51 par nous donner une technique, qu'on retrouve dans tous les textes du Yoga, qui est de travailler à polir, déployer, transcender son corps d'énergie (pranamayakosha) avec une technique que j'affectionne tout particulièrement eyt qui demande des mois de pratique pour percer toute ses possibilités : Nadishodana.
Depuis le début du confinement je donne des cours tous les matins avec en ce moment 30 minutes de Nadishodana...
C'est pour moi la plus puissante des pratiques pour se transformer.
Mais il faut avoir le courage, la pugnacité et l'abnégation pour la faire.
- Pas un mot au sujet des autres êtres vivants, comme si tout était individuel (mais peut être que le texte en entier le mentionne).
Les autres vivants sont comme nous, nous ne sommes rien...
Rien et tout en même temps
Rien sur le mode individuel, car notre individu (ego => Ahamkara) n'a qu'une durée de vie très courte et cette existence peut s'arrêter d'un coup à chaque expiration.
Prendre conscience de cela est fondamental, car cela nous libère d'un coup de beaucoup de choses !
Nous avons eu des centaines de papas, mamans, frères, sœurs, histoires en tout genre...
Comme disait le Bouddha (je crois ?) il est mort de plein des différentes façons, ensevelie, dévoré, empoisonné, malade, décapité, ...
Alors sur une inspire qui ne revient pas après une expire, notre existence s'arrête là et avec tout ce que nous sommes, toutes nos relations, tous nos avoirs tout est perdu !
Nous ne pouvons avoir que de l'amour et de la compassion pour toute cette humanité qui vit et souffre comme nous, mais si il y a en a un qui doit être sauvé c'est nous en premier et si dans notre réalisation nous pouvons aider d'autres à la trouver aussi c'est bien, mais non absolument nécessaire, faisons déjà notre travail, transformons nous nous même avant de vouloir transformer les autres, si toute fois cela est possible, j'en doute encore...
N'y a t'il pas une infinité de possibilités? De chemins? De sensibilités? De visions possibles des choses?
Oui, totalement, j'aime le livre de Siddharta de Hermann Hesse qui explique vraiment parfaitement cela...
Mais, mais !!!!
Il y a un "dénominateur commun" à connaitre...
Par exemple, ici on travaille sur internet, on parle le français et nous avons les mêmes chiffres...
Ceci nous permet de communiquer clairement entre nous !
A mon humble avis il serait une perte de temps de tout réinventer, alors oui, je crois que le travail sur la respiration, et mieux le souffle donc l'énergie est indispensable et d'ailleurs on le retrouve dans toutes les visions du monde.
Pour ma part j'ai aussi tendance à mettre en garde contre cette idée "démoniaque à la mode" de croire qu'il n'y a rien à faire, que tout est là, c'est le meilleur moyen pour rêver toute sa vie et ne rien en faire...
les liens entre liberté et discipline.
Belle question !
Je crois que tout est question de timing !
La discipline est à chaque instant, chaque souffle, chaque pensée, puis une fois que le feu, la droiture, la transmutation est là
Que ton cœur est pur, ton mental clair, tes pensées arrêtées, que tu es capable de rester immobile le dos droit pendant des heures alors là tu peux tout laisser de côté et partir plus haut...
Je te propose 2 photos de la navette spatiale pour étayer ces idées... :wink:
Fichiers joints
espace_99919_jpg.jpg
Beaucoup de puissance nécessaire pour arracher la navette spatiale à l'attraction terrestre
espace_99919_jpg.jpg (121.62 Kio) Vu 915 fois
5872654.jpg
Silence et immensité, immobilité après le feu de transmutation
5872654.jpg (83.42 Kio) Vu 916 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
bastyanax
Messages : 15
Enregistré le : 23 oct. 2020, 12:46

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par bastyanax » 07 déc. 2020, 12:54

Bonjour à tous,

Ces échanges sont vraiment super intéressants. Merci beaucoup.

On dit qu'une image vaut mille mots, et les images postées par Denis m'éclairent beaucoup, sur un sujet qui me fait souvent obstacle : Sila, dont je ne connais pas la traduction exacte mais qui me semble correspondre à la discipline, l'assiduité, l'effort courageux.

La fusée qui décolle me rappelle la puissance considérable qui est nécessaire, mais aussi que c'est possible. Mille fois sur le métier remettez l'ouvrage dit l'adage...

Bien à vous,

Bastien.
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 07 déc. 2020, 21:43

Merci Denis pour toutes ces réponses bien expliquées.

J'ai bien aimé le passage sur lumière, énergie, inertie. Même si je l'avoue je n'ai que de très modestes connaissances sur ces sujets. Ca me donne envie de creuser. Pour l'énergie, si je devais parler comme dans ton texte je dirais.
-Chaque jour monte au sommet d'une montagne et répare tes muscles par une bonne nuit de sommeil. Alors tu sentiras ton corps se transformer. Tu seras habité par une force nouvelle qui t'apportera calme et sérénité. :)

On sent bien que tu es convaincu par tout ça.
J'ai lu le texte en entier sur le lien. Quel programme!

Pour ma part je me sens détaché de cette vision des choses. Ca ne m'empêche pas d'en apprécier certains contours et en particulier le courage et la persévérance. Bien entendu, je ne porte aucun jugement sur ceux qui y adhèrent.

Je te remercie je vais penser à tout ça. Bonne soirée à tous.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 07 déc. 2020, 21:46

Denis a écrit :que tu es capable de rester immobile le dos droit pendant des heures alors là
Pardon si ça me fait toujours un peu sourire cette histoire dos droit. J'en ai vu qui pouvait être rigide pendant des heures mais qui n'avait aucune énergie alors bon...

Qu'est-ce-que tu penses de la position du lion qui s'étire, allongé sur le côte droit ? Celle-ci me semble tout aussi difficile à tenir. Ce serait celle que le Bouddha Shakyamuni à prise au moment de partir.
Om mani padmé houng
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13943
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Denis » 07 déc. 2020, 23:19

Ha Lorkan...
Je me doutais que tu réagirais sur le dos droit... :lol:
Je pense que si le Bouddha au moment de partir s'est mis sur le coté c'était bien mieux pour lui, car debout ou assis il aurait fini avec en plus une fracture du crane...
Sinon pour le reste, je te laisse tes croyances, je crois que chacun de nous sait très bien ce qu'il a à faire et dans cette loi du 80/20 où il peut récupérer 80 en faisant un petit travail sur lui...
Tu sais là aussi c'est une expérience et tu peux me croire elle est l'une des plus importante, elle si fantastique, tu n'en as aucune idée !
:wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 08 déc. 2020, 11:32

Permet moi d'en douter...
Par exemple, tout le monde sait pertinament que fumer une cigarette ce n'est pas génial. Si la personne continue quand même ? Et bien, Il est là le manque de tenue.
Et puis entre approcher un yogi qui fume et un qui ne fume pas, franchement, au niveau de la saveur, ça schlingue comme t'as pas idée...
Le reste c'est des croyances puisque c'est le sujet...
Om mani padmé houng
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13943
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Denis » 08 déc. 2020, 13:40

Et oui chacun ses faiblesses...
Ceci dit cher Lorkan, je ne fume qu'occasionnellement et depuis des mois je ne fume plus et quand je fume occasionnellement c'est 2 cigarettes comme ça comme on peut boire un verre ou manger un carré de chocolat...
Essaye alors de tenir juste 80% du temps assis le dos droit, tu verras, que tu te trompes sur la puissance de la chose et entre nous je ne sais pas ce qui schlingue le plus entre une cigarette ou un cigare... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 08 déc. 2020, 13:58

Désolé je ne voulais pas être désagréable. Avec l'immobilité qui s'éternise, le confinement et cette faille intemporelle de fin d'année j'ai le cerveau à moitié asphixié je crois.

Pour répondre à Sauvage au sujet du silence dans les textes à propos de l'amour. Le samsâra...
Yoga Tattva Upanishad a écrit :130. il est enfin délivré de ses pulsions passionnelles et sait discriminer le spectateur du spectacle; devenu un Grand Adepte, un Grand Etre, un Grand Ascète, il est Visnu lui-même; sur le chemin qui mène à l’absolu il brille comme un flambeau, lui qui est désormais le Grand Esprit!
131. L’enfant qui suce le sein de sa mère connaît la joie: c’est le même sein qu’il avait tété dans une vie antérieure
132. l’homme prend son plaisir dans la matrice de son épouse : c’est dans cette même matrice qu’il fut conçu dans une vie antérieure; celle qui fut la mère est aujourd’hui l’épouse et l’épouse demain sera mère à son tour
133. Celui qui fut le père est aujourd’hui le fils, et le fils demain sera père à son tour; ainsi, par la faute du samsãra, les hommes sont comme les augets d’une roue hydraulique !
Om mani padmé houng
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 08 déc. 2020, 22:56

Merci les gars,

Je pense que je ne suis pas prêt à accueillir ce texte. Du moins pas intégralement.
Je m'explique, j'ai des doutes sur le karma et la réincarnation, même si j'ai de la sympathie et du respect pour toutes les religions.

Je pense pour ma part que nous nous réincarnons d'une autre façon, en servant de nourriture au cours de notre vie (à des milliards de micro-organismes) puis après notre mort, à d'autres êtres encore (vers, plantes...). Ensuite tous ces êtres nourrirons encore d'autres... Ainsi je nous vois nous dissoudre en permettant la construction de cellules d'autres êtres en servant de nutriment, quasiment à l'infini d'une manière ou d'une autre. Nous mêmes sommes l'héritage de tant de créatures que c'est à mes yeux aussi vertigineux que les perles du filet d'Indra.

Quelque part je ne trouve pas ma vision si éloignée de la votre (même si je ne prétend pas en déceler les subtilités). Je m'approche de votre conviction où chacun a une âme sublime (divine même). J'ai eu l'occasion de rencontrer la mienne il y a bien longtemps (enfin je le crois). Depuis j'essaye de vivre avec et je suis plus fort pour faire face aux épreuves de la vie. Je crois à cette part de moi stable, lumineuse, immuable, pleine d'amour (je veux pas en faire trop non plus :D) ...

Je pense que la vie est divine, que tout est connecté, que la vérité est subtile et souple, en mouvement permanent, mais je n'identifie aucun dieu en particulier, pour moi dieu est tout. Même si quand je doit affronter une grande peur (je prends quelques risques calculés mais des fois tout ne se passe pas exactement comme prévu), je dis : mon dieu aidez-moi!! . Pareil quand je passe un moment merveilleux, je remercie. Je prie aussi pour les autres, pour l'amour, pour l'amitié, pour la vie de cette planète, pour réussir des trucs dans ma vie, pour que tout se passe bien... Le vide m'intéresse aussi mais j'ai encore du mal à en saisir ne serait-ce qu'une partie des subtilités.

Voilà pour être au clair avec vous, je préfère vous dire ce que je pense réellement, je trouve ça plus respectueux. Cela ne m'empêche pas d'écouter avec attention vos éclairages tout à fait épatants. Certains me font avancer dans mes croyances, d'autres restent en suspend, m'inspireront peut être d'une autre manière et feront avancer d'autres personnes. Je fais confiance à mon âme pour garder en elle les trucs qui lui parlent même si mon mental ne les a pas tous captés.

Portez vous bien, bonne nuit à tous :wink: :wink:
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 4107
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par lorkan739 » 09 déc. 2020, 13:45

C'est une belle vision. Ainsi nous serions tous porteur de quelques atomes du Seigneur Jésus Christ. Existe t'il, Sauvage, un texte disons mystique ou religieux que tu portes dans ton cœur ?
Om mani padmé houng
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1301
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Tom54 » 09 déc. 2020, 13:58

Salut Sauvage,

Grâce à la dualité nous sommes :)
La magie d'être "deux" nous échappe trop vite, la conscience d'aimer c'est aimer nous aimer ici ou ailleurs.
Tous ces objets qui nous entourent nous compris, sont uniques et doivent être accueillis comme ils sont sans vouloir absolument les changer, c'est justement là l'opportunité de se regarder avec conscience que, tous sommes unique mais pourtant tous objets de la même source.
S'aimer comme nous nous aimons n'est pas un absolu tout peut s'évaporer personne n'a le contrôle sauf ce en quoi nous croyons.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Sauvage
Messages : 28
Enregistré le : 27 sept. 2020, 21:23

Re: VIVRE NOTRE VIE AVEC SAGESSE

Message par Sauvage » 09 déc. 2020, 22:59

Oui Lorkan 739,

Il y en a beaucoup qui m'influencent plus ou moins consciemment et que je porte certainement dans mon coeur, dont sans aucun doute ton histoire du filet d'Indra, l'histoire du Bodhisattva de Basien (sûtra de l'ornementation fleurie) et le texte de Denis. j'en découvre souvent des nouveaux qui me plaisent. J'essaye de ne pas m'enfermer, de rester ouvert le plus possible, je ne me force pas à croire.

J'essaye aussi d'être très attentif et contemplatif par rapport aux leçons que me donne la vie, mais aussi par rapport à quelques paroles sublimes, profondes et subtiles qui planent ça et là.

J'essaye d'être très à l'écoute de mes intuitions. J'observe la nature avec beaucoup d'humilité comme si j'étais son disciple. J'ai beaucoup beaucoup marché pour faire partie d'elle. Pour aller là où elle est restée intacte, bizarrement dans ces endroits là je suis intact aussi.

J'aime bien aussi la littérature qui parle des Amérindiens (surtout du nord), et de leur rapport à la nature et à la vie.

Ce qui m'a beaucoup fait comprendre des choses aussi c'est d'être pêcheur. Là tu dois devenir le poisson, le comprendre, le deviner. Tu prends conscience de l'importance des connexions. Jamais une rivière n'est plus poissonneuse que connectée à des lacs et des rivières autres. Il y a des étages piscicoles avec des zones de mélange essentielles. Tout est en équilibre parfait. Ajoute à ça la végétation, les insectes, les oiseaux, les reptiles, les mammifères, c'est fantastique à en pleurer. Il y a des paysages tellement beaux c'est incroyable. Je ne pêche plus aujourd'hui.

J'ai eu beaucoup de chance d'être sauvage quelques temps. C'est ce que j'ai pu observer dans la nature qui est pour moi le texte le plus sacré.

J'ai aussi travaillé la terre avec amour pour des maigres résultats mais qui m'ont fait comprendre certaines choses.

Il y a une phrase du Coran qui me plaît bien : " Même si l'abri de ta nuit est peu sûr et ton but encore lointain, sache qu'il n'y a pas de chemin sans terme, ne sois pas triste". Je sais pas trop pourquoi, sûrement pour son réconfort.

Et je vous remets telles quelles les écritures (avec les fautes de français car elles viennent de l'étranger :D ) qui furent pour moi un déclic. Qui m'ont permis de devenir conscient de plus de choses. Je vous conseille humblement de faire l'effort de déchiffrage pour accéder au sens profond (je préfère ne rien modifier).



"Il m'a beaucoup touché comme j'ai senti qu'il y a des petites vérités de cette circule de vie qui temps en temps nous parait très incomprehensible et sans aucun sens. Je vois qu'il y a un sens,meme si ce n'est pas toujours évident. Je pense que tu es très courageux mais aussi je sens que tout ira bien et comme il faut. Dans la vie tout va bien passer si on le laisse bien passer. Les choses ont leur movement comme chaque phénomène dans l'univers. Qu’il n’existe pas de chemin sans terme, comme t'as écrit.
On se croit beaucoup de personnes dans cette vie et je croix ils ont tous une signification pour nos vies, ils souvant donnent un sens ou on apprend quelque chose important qu'on fallait à ce moment. La vie c'est une organisme vivant, et chaque situation, personne, décicion, acte joue un part important. ce qu'on fait affècte plus loin qu'on pense.

J'ai confiance en toi et tes décicions parce qu'ils viennent de ton coeur, de ton intuition. On a déjà tous les réponses dans nous, seulement il en faut faire confiance".



Voilà, mais il me semble que je parle un peu trop de moi. Je vais donc me faire plus silencieux pour mieux écouter

Bonne nuit à tous
Répondre