Sans émotions, est-on encore vivant ?

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Jivan
Messages : 94
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Sans émotions, est-on encore vivant ?

Message par Jivan » 05 nov. 2018, 13:43

J'aurais voulu vos avis au sujet des émotions, qui le plus souvent nous bouffent.
Les émotions heureuses finalement assez rares et éphémères pour l'homme ordinaire
Le sage est-il en total recul par rapport à ses émotions ?
Sans émotions, est-on encore vivant ?
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1207
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Sans émotions, est-on encore vivant ?

Message par Tom54 » 06 nov. 2018, 17:26

Tout dépend de ce que l'on attend de la vie...
l'émotionnel est un centre qui ne doit pas contrôler notre vie.
On dit qu'il y a 3 centres qui peuvent contrôler le personnage, soit l'égo soit l'instinct (l'animal) soit l'émotionnel.
Aucun des trois nous lie au divin.
Perso, je suis comme toi les émotions prennent par fois le dessus.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13485
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sans émotions, est-on encore vivant ?

Message par Denis » 10 nov. 2018, 18:50

Les émotions nous laissent dans l'illusion de notre individualité, elle nous font plonger dans notre "conscience individuelle" et nous coupent de la source...
Alors oui nous devons tenter d'en maîtriser quelques unes pour ne pas sombrer dans l'animalité primaire...
Je pense que Yama et Niyama nous donnent des axes pour comprendre que certaines émotions doivent être maîtrisées, canalisées...
Je dois dire aussi que quand la béatitude divine me tombe dessus, qu'elle s"impose quelques jours ou plus, mes émotions restent en périphérie, elles sont là et si je veux me laisse aller ou pas dedans.
De fait c'est toujours bien plus simple quand on baigne dans la béatitude de maîtriser des choses en nous, le risque est que sans ce sublime état, on peut entrer dans une démarche d’autoflagellation pas forcément positive à cause de l'idée de vouloir tout maîtriser...

Je pense aussi à cette strophe du samkhya

•:• KÂRIKÂ 50
Des neuf sortes de satisfactions:
-quatre concernent la satisfaction du milieu mental (esprit). Ce sont celles de Prakrti, des objets de culte, du temps, du destin.
-cinq concernent les satisfactions provenant du renoncement aux objets extérieurs (relatifs aux expériences sensorielles).
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 349
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Sans émotions, est-on encore vivant ?

Message par Yo-ho » 17 nov. 2018, 10:05

Jivan a écrit :
05 nov. 2018, 13:43
J'aurais voulu vos avis au sujet des émotions, qui le plus souvent nous bouffent.
Les émotions heureuses finalement assez rares et éphémères pour l'homme ordinaire
Le sage est-il en total recul par rapport à ses émotions ?
Sans émotions, est-on encore vivant ?
La question n'est pas : "Avoir ou ne pas Avoir d'émotion "
Mais plutôt : "Être ou ne pas Être le jouet de ses émotions "
Répondre