karika 23

- - -

Une étude avec un groupe restreint de personnes pour apporter un éclairage précis.
Seuls Amandine, Apatride, Betty, Gang Seng, hridaya, Justin, Kasara, Kessen, micka, Odile, pashupati, Sami, Shana, the_oliver_2000 et Denis peuvent poster et répondre aux posts, mais si vous voulez participer vous pouvez en faire la demande ou poster dans d'autres onglets

- - -
Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 14177
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

karika 23

Message par Denis » 15 nov. 2012, 23:14

•:• KÂRIKÂ 23
Description de Buddhi ou Mahat (voir kârikâ 35).
-Buddhi est la faculté qui certifie aussi bien les réalités empiriques -une cruche, une fleur, etc.. - que les réalités principielles (Purusa, Prakrti, Mahat.. .);
-vertu, sagesse, détachement, pouvoirs supranormaux sont les quatre attributs constituant son caractère sattvique (révélateur). Leurs contraires représentent le caractère tâmasique (obscur) de Buddhi.
Bon, il manque Sami et Odile à l'appel, mais on peut continuer...

Comment voyez vous cette Buddhi ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: karika 23

Message par Olivier » 16 nov. 2012, 09:45

•:• KÂRIKÂ 23
-Buddhi est la faculté qui certifie aussi bien les réalités empiriques -une cruche, une fleur, etc.. - que les réalités principielles (Purusa, Prakrti, Mahat.. .);
Quel est le sens de certifie dans ce contexte ?
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2118
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: karika 23

Message par hridaya » 16 nov. 2012, 10:34

•:• KÂRIKÂ 23
-Buddhi est la faculté qui certifie aussi bien les réalités empiriques -une cruche, une fleur, etc.. - que les réalités principielles (Purusa, Prakrti, Mahat.. .);
Quel est le sens de certifie dans ce contexte ?

a mon avis , c' est dans le sens de reconnaissance, de Voir, comme si elle était dans une posture intermédiaire, placé entre la matière et l'immatériel confirmant l' existence des deux, elle appose sont "certificat" de réalité relative , en se tournant vers l' une de ces réalité elle l' éclaire et l' illumine et de part cette mise en lumière la fait apparaitre comme on fait apparaitre les détails d une pièce qui était dans l' obscurité en allumant une bougie ,cela est relié a sa qualité sattvique.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
amandine
Messages : 952
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: karika 23

Message par amandine » 18 nov. 2012, 22:37

oui je crois que c'est "certifie " dans le sens de "détermine"
et aussi comme tu dis ,Hridaya, dans le sens de "reconnaitre"

il est question de Buddhi dans sa forme microcosmique dans ce karika
mais on parle aussi à deux reprises de Mahat
Buddhi est la faculté qui certifie aussi bien les réalités empiriques (..) que les réalités principielles (Purusa, Prakrti, Mahat.. .)
c'est super interessant de regarder ce que disent J.Papin et T.MIchaël sur Mahat (qui est donc Buddhi sous sa forme macrocosmique)
J.Papin dit:
"Intelligence cosmique, faculté de détermination , intellect, Buddhi est le Mahatattva du Samkhya; les mots sont imprécis pour définir cet effet de Pradhâna qui représente le dernier état potentiel de Prakrti , dans lequel les trois gunas sont encore en équilibre .
Il s'agit d'une masse énergétique en mouvement qui va organiser le cosmos et la vie selon la loi du monde (dharma) d'un flux constant en perpétuelle turbulence , à l'inverse du Purusha, esprit statique et éternel."

T.MIchaël développe cette idée de Mahat comme Grand Principe:
"Il est appelé Grand parcequ'il n'y a pas d'autre principe manifesté qui soit plus grand que lui; il est d'ordre universel , co-extensif à la manifestation tout entière.
Mahat est parfois identifié avec Brahmâ, le Démiurge ou Hiranyagarbha, l'"Embryon d'Or" et nous retrouvons là l'idée upanishadique que l'Etre Suprême , impersonnel , reparait comme le premier né de la création, prenant forme de la Substance Primordiale."
Comment voyez vous cette Buddhi ?
un peu de reflexion pour les prochains jours.. :)
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: karika 23

Message par Olivier » 21 nov. 2012, 15:22

Ça ne passionne plus grand monde on dirait l'étude du Samkhya, c'est dommage ça commençait à bien m'intéresser :)

Si j'ai bien compris, Buddhi est le lien entre purusa et prakrti, bien que faisant partie de la prakrti. C'est lui qui nous permet d'éclairer prakrti par purusa. Il permet de regarder la prakrti en tant que réalité empirique, mais aussi en tant que réalité principielle.
Et pour atteindre cette "vision" des réalités principielles, que seules buddhi peut avoir, il faut faire un peu taire manas et ahamkara.

J'ai tout faux ou il y a un peu de vrai là dedans ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 14177
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: karika 23

Message par Denis » 21 nov. 2012, 15:51

Ça ne passionne plus grand monde on dirait l'étude du Samkhya, c'est dommage ça commençait à bien m'intéresser
Il y a encore un peu de monde, mais certains ne sont plus là.
On va un peu attendre, ils reviendront ou d'autres arriveront...
J'ai tout faux ou il y a un peu de vrai là dedans ?
Non, c'est bien cela !
En fait on peut se poser une question importante ici, peut-être qu'elle va réveiller certains... :roll:

Comment appréhendez-vous Buddhi dans votre pratique ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: karika 23

Message par ValerieB » 22 nov. 2012, 10:47

Comment appréhendez-vous Buddhi dans votre pratique ?
c'est elle qui me guide sans passer par manas
quand je construis ma séance, je "sens" ce que je vais travailler
je ne me dis pas " tiens, je vais travailler ça et ça pour obtenir ça et ça" mais c'est un peu comme les médiums, je me laisse guider

voilà, je me laisse guider par la pratique et pas l'inverse, je ne guide pas ma pratique
en même temps, je " m'impose" la volonté, l'effort, la régularité, mais ça c'est plutôt manas, non?

en fait, c'est quand je ne comprends plus les choses que buddhi intervient
et finalement, est ce que buddhi n'est pas lié à l'intuition, la compréhension éclaire sans passer par la pensée discursive?

d'ailleurs, je pense que tout musicien sent quelque chose comme cela

manas, c'est pour la technique, les doigts, la pensée musicale, etc, tout le côté " on joue juste et bien"
et buddhi, c'est pour laisser filtrer l'essence même de la musique, devenir une sorte de réceptacle qui ensuite diffuse

je parle de la musique car ce langage sans les mots met dans un état de receptivité tellement particulier, comme d'être en prière

mais je suis peut être très loin de buddhi en écrivant cela?
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: karika 23

Message par ValerieB » 23 nov. 2012, 08:16

je me réponds à moi même! :D

dans l'intervalle j'ai relu la passionnante conversation sur la BUDDHI

je suis en train de la digérer
donc mon intervention ci dessus est " sur la piste" mais je réfléchis à la suite!
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: karika 23

Message par Olivier » 24 nov. 2012, 07:52

Denis a écrit :Comment appréhendez-vous Buddhi dans votre pratique ?
J'ai essayé de méditer un peu à ce sujet :wink:
Il me semble que c'est toujours Manas qui bosse. Quand je me dis va méditer, c'est manas, quand j'essaye de suivre mon souffle, c'est encore manas, quand j'essaye de comprendre, d'observer, toujours manas.
Et finalement on essaye de calmer manas avec manas.
Alors peut être quand on entre réellement en méditation, on accède à ahamkara puis buddhi, mais ça moi pas connaître.

Par contre ce que tu dis shana : "je me laisse guider par Buddhi". Tu te laisses guider, ok, je comprends ce que tu veux dire. J'essaye parfois de faire ainsi.
Mais ne crois tu pas que c'est toujours manas qui te dirige, que cela reste finalement assez discursif ?
Difficile de savoir si on est guidé par l'intuition ou la facilité :roll: En tout cas à mon petit niveau :oops:

Je viens de lire le début de l'échange sur Buddhi que tu mets en lien, shana. C'est une petite perle :cryhappy: Il va me falloir quelques temps pour le digérer, mais il est formidable :)
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: karika 23

Message par ValerieB » 24 nov. 2012, 09:29

J'essaye parfois de faire ainsi.
Mais ne crois tu pas que c'est toujours manas qui te dirige, que cela reste finalement assez discursif ?
non, parce que là, on arrive dans le domaine de l'ineffable, c'est au delà
je le mets en mot ici " je me laisse guider" mais évidemment, je ne me le dis pas!

c'est comme pour comprendre les karika

si je raisonne, je vais comprendre, mais souvent, en lisant le karika c'est omme un flash avant même de réfléchir....
comme si je touchais la compréhension et non pas comme si je comprenais
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 14177
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: karika 23

Message par Denis » 30 nov. 2012, 09:42

Personne d'autre pour tenter de répondre à cette question ?
Comment appréhendez-vous Buddhi dans votre pratique ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Avatar du membre
pashupati
Messages : 863
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: karika 23

Message par pashupati » 30 nov. 2012, 20:51

salut les eveillés

je percois buddhi avec mes cinq sens ds la vie reelle de chaque jour,buddhi est percues avec nos sens,mais malheureusement ca fait partie de la perception avec le mental,dans ma pratique de la meditation ,je parles de ma propre experience,quand je fais le vide dans mes pensées ,y a des visions qui apparaissent ephemeres biensure ,mais j ai la certitude qu elles viennent pas du mental vus que c'est pas des souvenirs.
mais le plus beau reste les couleurs qu on percois ,jesperes que je suis pas hors sujet :cry:

j ai oublié de dire que buddhi est la conscience ,sans elle aucune vie :oops:



un petit mantra matinal qui dit mieux
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 14177
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: karika 23

Message par Denis » 01 déc. 2012, 10:45

j ai oublié de dire que buddhi est la conscience, sans elle aucune vie
Non, la conscience n'est pas Buddhi, Buddhi se trouve du côté de la manifestation, sous Prakrti.
Cette intelligence supérieure permet à la Conscience qui vient du Purusa d'apparaitre et se révéler dans la manifestation.
Buddhi est le trait d'union entre la manifestation et la Conscience ou sa lumière.
Si Buddhi devient lisse comme un miroir (ou transparente) elle va permettre à la lumière de la conscience d'illuminer tout l'individu, jusque dans toutes ses cellules...
Buddhi on la rencontre quand le sentiment de séparation avec le tout disparait. C'est elle que nous devons chercher, à connecter dans nos méditation, elle est au-dessus de Manas et de Ahamkara, la notion d’égo, la notion de « Je suis cela ».
Il nous faut donc faire un effort d’oubli, il nous faut arrêter de tenter de jouir de l’expérience de la félicité, pour trouver ce moment, éminemment puissant où l’énergie se ramasse sur elle-même et nous conduit plus haut, là où tout devient silencieux, lumineux, mais où pour y rester il nous faut une dose de courage, alors la Conscience se déploie, ou du moins se révèle en sa toute puissance et c’est Buddhi qui permet de la révéler.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Cours de Yoga en live et étude de textes en live avec zoom
Avatar du membre
amandine
Messages : 952
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: karika 23

Message par amandine » 06 janv. 2013, 15:46

Denis a écrit :•:• KÂRIKÂ 23
-vertu, sagesse, détachement, pouvoirs supranormaux sont les quatre attributs constituant son caractère sattvique (révélateur). Leurs contraires représentent le caractère tâmasique (obscur) de Buddhi.
trouvé un passage de "Yoga" dans lequel Tara Michaël développe cette idée et parle de ces 4 dispositions fondamentales, inhérentes à Buddhi.
(dans son commentaire la vertu devient d'ailleurs la rectitude (dharma)
la sagesse devient la connaissance
le détachement reste le détachement (faut pas rêver :D )
et les pouvoirs supranormaux deviennent la puissance (en tant que possession de pouvoirs surnaturels recouvrés grâce au Yoga) ) :

" Ces dispositions constituent "la forme lumineuse de l'Intellect", manifestée lorsque le guna sattva l'emporte sur rajas et tamas; et les dispositions contraires - à savoir le mal, l'ignorance, l'attachement et l'impuissance- sont "la forme obscure de l'Intelllect" résultant de l'inhibition de sattva par rajas et tamas.
Le caractère dont est pourvu un individu au moment où il rentre dans un nouveau corps, dépend de la façon dont ses actes passés ont plus ou moins tendu à promouvoir ou a entraver en lui même l'action de tel ou tel guna; et le type d'existence vers lequel il va graviter sera déterminé par la proportion dans laquelle les trois guna sont présents en lui.
Cette proportion est en quelque sorte enregistrée dans le corps subtil, sous la forme d'un faisceau de tendances , et devient la force motrice, l'impulsion directrice , dérivée de la conduite passée de l'individu, qui conditionne son état présent."
Répondre