Notre Dame de Paris en feu

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13655
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Notre Dame de Paris en feu

Message par Denis » 16 avr. 2019, 17:19

Personnellement je trouve cet événement terrible !!!

Sa symbolique est puissante et laisse apparaître deux possibilités dualistes...
Soit il y a un sursaut du monde Chrétien pour recréer cette sublime cathédrale rapidement et redonner le gout aux Chrétiens de redevenir des êtres spirituels...
Soit cela marque des années noires à venir...

La suite nous le dira !!

Qu'en pensez-vous ?
Fichiers joints
incendie-de-notre-dame-de-paris.jpg
incendie-de-notre-dame-de-paris.jpg (62.24 Kio) Vu 700 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3947
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par lorkan739 » 17 avr. 2019, 13:05

Texte de Pascal Boivin, architecte :

"Notre Dame de Paris, cœur de la capitale, phare spirituel de l’Ile de France, est l’axe historique de la nation. Nos ainés, les maîtres bâtisseurs ont fondé sur l’ile de Cité un foyer rayonnant qui a nourri les pages du temps La cathédrale est une pièce maîtresse dans un ensemble, autant en France qu’en Europe, qui constitue un maillage énergétique vivant irriguant l’esprit du continent depuis près d’un millénaire.
L‘incendie du 15 avril à l’aune de la semaine sainte ou le soir même d’un rendez-vous politique important est-il une simple fatalité ?
Les lieux saints, religieux, lieux d’énergies, parlent aux âmes qui veulent les entendre.
Notre Dame, ce joyau touristique est pénétré quotidiennement par des dizaines de milliers de personnes. Pour les énergéticiens des hauts lieux, il est reconnu que la qualité sensible du lieu est affecté par ce flux constant pas forcément porté vers la spiritualité qui est la vocation initiale de l’église. Les grands édifices sont des caisses de résonnances que les architectes luthiers du moyen âge ont réglé pour porter les vibrations de la liturgie de l’époque. Le contenu a évolué au fil des siècles, mais la puissance de ces vaisseaux est restée intacte. Peu d’initiés savent encore piloter ces émetteurs-récepteurs des échanges entre la terre et le cosmos, entre la vie profane et les mystères de l’Esprit. Au fil des siècles, des évènements, la cathédrale a accompagné les moments de l’histoire de chacun et la destinée de tous. Et elle paraît démesurée pour la vie d’aujourd’hui. Si la cathédrale est la pierre sur laquelle est bâtie l’église catholique, la République aussi l’a faite sienne. Les légendes des siècles ont pénétré les joints de la pierre, et le peuple de Paris y a logé ses peines. En ce soir rougeoyant, le ciel a pris feu et l’incendie a gagné la forêt. Le ciel a parlé. Pour les bâtisseurs, la pente de la toiture constitue la racine du ciel et chaque angle a un sens pour mettre en vibration les proportions de l’édifice. La cathédrale tout à coup étêtée semble aplatie. Toutes ses antennes lancées vers les étoiles se sont effondrées. Les bois s’est embrasé, le plomb a fondu, les couvertures se sont affaissées. Les gargouilles n’auront plus rien à vomir d’un moment, les voûtes nues seront livrées aux affres des intempéries. Si l’élan de la perfection permet à la pierre de Notre Dame de résister comme celle de sa sœur, la cathédrale de Reims qui a tenu lors des bombardements de 1914, alors les flux de la terre trouveront encore le chemin du ciel et le vaisseau jaillira à nouveau vers les nues.
Ce brasier de la Pâque a conjointement une connotation spirituelle, une dimension symbolique, et une portée politique, Au plan spirituel, l’embrasement de la forêt, l’effondrement de la charpente, la brèche de la nef, et toutes les meurtrissures des joyaux de ce monument sont une métaphore du martyr chrétien. Notre Dame abrite la couronne d’épine du Christ et certains croyants y verront un écho qui rebondit entre les millénaires.
Au plan symbolique, la cathédrale est le lieu qui accueille le peuple et l’éveille au ressenti de l’élévation. Contrairement aux lourdes voûtes romanes souvent réservées au recueillement intérieur des communautés d’initiés, la dentelle de pierre des nefs gothiques appelle la lumière, celle qui élève le regard vers le ciel. La cathédrale est un média, un amplificateur de vibrations qui stimule et harmonise les rythmes vitaux avec ceux du cosmos. Ce feu rédempteur nous privant pour un long moment de l’instrument de l’éveil nous oblige et puiser en nous des forces autonomes. Il vient nous suggérer que le temple premier est notre corps. Il nous dit que la vibration est au cœur de notre cellule. Il nous montre que la lumière est l’information qui donne le souffle à notre ADN. Il ne s’agit plus de chercher la spiritualité ailleurs, uniquement dans la religion, dans les textes ou dans les lieux sacrés, ce que plus grand monde pratique. L’Esprit est au cœur du vide intérieur, cet espace subatomique, au delà même des particules élémentaires, ce vide sidéral dont la vacuité est la substance de notre plénitude. Enfin, le réseau des cathédrales forme un réseau de communication en parallèle au réseau des monastères des différents ordres religieux, notamment celui des Cisterciens. Ce maillage du territoire européen a innervé la construction de la civilisation de l’Europe par delà les royaumes et les nations, a tissé ses valeurs communes, et porté la puissance de la pensée.
A l’heure du chacun pour soi et de la dislocation de l’esprit commun, l’embrasement d’un des pivots de l’esprit européen provoque un choc émotionnel qui appelle un rebond des consciences. Le drame n’est pas gratuit.
La destruction de Notre Dame de Paris, par l’émotion qu’elle provoque, par l’élan de solidarité qu’elle suscite, révèle la portée universelle de ce haut lieu chargé d’histoire. Chacun en Europe s’y reconnaît car chacun possède en lui un tel lieu qui a porté ses peines, ses drames, ses deuils, mais aussi ses couronnements, ses célébrations, ses liesses.
La Cathédrale est un lieu de réconciliation et de paix. Que la plus emblématique s’effondre et toutes se lèvent pour l’épauler et la porter à se relever.
Le feu de l‘action appelle la mise en réseau des initiatives, des solidarités, des responsabilités.
L’énergie cathédrale est peut-être née ce premier jour de la semaine pascale. Cette mort du lieu porte en elle la renaissance d’un lieu de vie dont chacun est le porte flambeau. Une sorte de foi républicaine qui trouverait la paix à travers l’intégration de ses racines chrétiennes.
Cesser de râler et se vouer à l’initiative. Se mettre positivement en mouvement. L’action comme prière, et l’accomplissement comme célébration.
Puisse ce feu des siècles nettoyer les scories de nos histoires, et unir les êtres dans le partage de leur patrimoine commun universel. La cathédrale intérieure, est le lieu d’une intériorité vivante et généreuse qui se reconnaît dans l’autre et accueille sa richesse."

Pascal BOIVIN Architecte 15 Avril 2019
Om
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3947
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par lorkan739 » 17 avr. 2019, 14:06

J'aimerais juste ajouter un mot par dessus cela si vous permettez...
Je crois que l'Église à de la chance d'avoir le Pape qu'elle a aujourd'hui. J'ai vu la vidéo où il embrasse les pieds des dirigeants du Soudan. C'est fort, on entends imperceptiblement "sa parole" dire "ne faite pas ça". Faut espérer que ceux qui ont le puissance matériel soient capable de suivre son souffle...
Om
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 436
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par Yo-ho » 17 avr. 2019, 18:37

Denis a écrit :
16 avr. 2019, 17:19
Personnellement je trouve cet événement terrible !!!

Sa symbolique est puissante et laisse apparaître deux possibilités dualistes...
Soit il y a un sursaut du monde Chrétien pour recréer cette sublime cathédrale rapidement et redonner le gout aux Chrétiens de redevenir des êtres spirituels...
Soit cela marque des années noires à venir...

La suite nous le dira !!

Qu'en pensez-vous ?
J'en pense que la France a prouvé qu'elle n'était pas capable de préserver son patrimoine, que ses pouvoirs publics sont en dessous de tout, qu'il n'est pas possible de prêcher l'intérêt général d'un coté, et de l'autre mener une politique qui sert les marchés de la finance. Bon après, si cela peut émouvoir les masses et relancer le sentiment d'appartenance à la chrétienté, pourquoi pas, on peut quelque fois envisager les bon cotés de la mondialisation - Ceci étant dit, je me demande quand même si on a pas déjà assez de problèmes identitaires comme cela, faut-il vraiment en rajouter ? Je ne crois pas du tout à un élan spirituel, désolée.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par hridaya » 17 avr. 2019, 19:46

toujours étonnant comment la lecture de chacun peut très différente,

je me disais que sans toit on était plus a même de voir le ciel....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Martine Fournier
Messages : 2
Enregistré le : 22 juil. 2018, 11:15

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par Martine Fournier » 17 avr. 2019, 19:59

Je pense aussi que c'est quelque chose de terrible... Qu' au delà des religions, les symboles et le sacré nourrissent la spiritualité. Peu importe l'étiquette religieuse... c'est le lien sous-jacent au plus grand que soi qui me paraît important. En ce sens, la destruction d'un temple, de la représentation d'un dieu, d'un bodhisattva, ou l'incendie d'une cathédrale reste une perte de repère... un vide dans la représentation du sacré dont nous avons besoin...
trananda
Messages : 455
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par trananda » 17 avr. 2019, 20:07

A la vue de toute les réaction dans le monde, c'est bien la preuve de l'importance essentiel du spirituel dans notre monde aussi matériel soi t'il.

On ne peut tout empêcher le meilleur comme le pire, mais je crois que rien n'est perdu et que derrière toute épreuves collective ou individuel ce cache un cadeau , un enseignement , un progrès.
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par MuadDib » 17 avr. 2019, 21:19

Je fait un parallèle entre les élans de générosités (et les événements) ici.

Et les mauvaises volontés (the himalayan times) là (nepal times), (je n'arrive pas, sur le momment, à retrouver cet article d'une banque allemande ayant subordonné le déblocage des fonds à l'acceptation de techniques de construction nouvelles et de non-concertation d'avec les populations locales, donnant un sous-titre éclairant aux liens précédents) pas loin du toît du monde ...

Si le divin s'exprime de façons nécessairement multiples, l'un et l'autre de ces événements auraient dû avoir des impacts similaires, et suciter des élans de générosité d'un accabit comparable ... mais il n'en est rien, d'où une forte inquiétude pour l'avenir ...

PS : pour mémoire, il existe à Kathmandu une statue ayant le bas de son corps encore prise dans la terre, qui, si l'on en croît d'anciennes légendes l'entourant, sortirait de terre lorsque Kali Yuga aura pris son plein essort. (franchement vachement inquiet)

PS/2 : en France, la fameuse "laîcité", et son pendant, la nécessaire entente entre les divers peuples de la nation humaine, qui est, quand même, à la base du message du juif (et oui) Jésus, me semble assez mise à mal par diverses déclarations "communautaristes", ayant fait suite à l'événement ...

PS/3 : vu que les liens sont en anglais, vous pourriez les passer par http://translate.google.com, si vous êtes rétifs à la langue du commerce, d'internet, et du continent "indien" sans langues trop difficile à apprendre :oops:

PS/4 : mon second paragraphe, en le relisant, est de formulation un peu pourrie, mais je ne vois pas trop comment le changer sans l'allonger substantiellement, et fort possiblement, incompréhensiblement par des gens qui ne lisent qu'un mot sur 30 ...

Oṃ Mani Padme Huṃ
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2050
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par hridaya » 17 avr. 2019, 21:49

Martine Fournier a écrit :
17 avr. 2019, 19:59
Je pense aussi que c'est quelque chose de terrible... Qu' au delà des religions, les symboles et le sacré nourrissent la spiritualité. Peu importe l'étiquette religieuse... c'est le lien sous-jacent au plus grand que soi qui me paraît important. En ce sens, la destruction d'un temple, de la représentation d'un dieu, d'un bodhisattva, ou l'incendie d'une cathédrale reste une perte de repère... un vide dans la représentation du sacré dont nous avons besoin...
bien sur,
souhaitons que ce vide laisse place a autre chose,.....
en tout cas le symbole est puissant...,....le monde nous parle ...serons nous asse sage pour l'entendre ?
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3947
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par lorkan739 » 17 avr. 2019, 23:46

PS : pour mémoire, il existe à Kathmandu une statue ayant le bas de son corps encore prise dans la terre, qui, si l'on en croît d'anciennes légendes l'entourant, sortirait de terre lorsque Kali Yuga aura pris son plein essort. (franchement vachement inquiet)
Il va comme même falloir trouver une solution parce que personnellement je ne "retraverserais" pas à un hiver de plus, seul...
Om
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 382
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par HamsaYogiFrance » 18 avr. 2019, 16:57

Denis a écrit :
16 avr. 2019, 17:19
Sa symbolique est puissante et laisse apparaître deux possibilités dualistes...
Soit il y a un sursaut du monde Chrétien pour recréer cette sublime cathédrale rapidement et redonner le gout aux Chrétiens de redevenir des êtres spirituels...
Soit cela marque des années noires à venir...

La suite nous le dira !!

Qu'en pensez-vous ?
Caen a été rasée par les bombardements alliés pendant la seconde guerre mondiale et ils ont restauré leur cathédrale.
Mon avis est que la spiritualité est avant tout en nous et dépasse les pierres et symboles... Attention à nos réactions aux symboles et cultivons notre détachement.
Un sujet qui me paraît plus préoccupant : 104 profanations d'églises chrétiennes en 4 mois... Qui a intérêt à cela ?
lorkan739 a écrit :
17 avr. 2019, 14:06
J'aimerais juste ajouter un mot par dessus cela si vous permettez...
Je crois que l'Église à de la chance d'avoir le Pape qu'elle a aujourd'hui. J'ai vu la vidéo où il embrasse les pieds des dirigeants du Soudan. C'est fort, on entends imperceptiblement "sa parole" dire "ne faite pas ça". Faut espérer que ceux qui ont le puissance matériel soient capable de suivre son souffle...
mouais... des sud-américains qui le connaissent depuis plus longtemps que nous ne semblent pas avoir la même vision que toi : http://benoit-et-moi.fr/2019/actualite/ ... anois.html
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Notre Dame de Paris en feu

Message par MuadDib » 18 avr. 2019, 18:02

Denis a écrit :
16 avr. 2019, 17:19
Sa symbolique est puissante et laisse apparaître deux possibilités dualistes...
Soit il y a un sursaut du monde Chrétien pour recréer cette sublime cathédrale rapidement et redonner le gout aux Chrétiens de redevenir des êtres spirituels...
Soit cela marque des années noires à venir...

La suite nous le dira !!

Qu'en pensez-vous ?
Préambule : il est fortement conseillé de lire l'intégralité, sans plaquer des a-prioris ridicules, qui ne s'appliquent pas, en l'occurence, merci Denis, par exemple ...

Que, informé par un reportage, affirmant en substance que la mode de ces grandes cathédrales magnifiques, peut-être (jamais vu l'exemplaire en question, juste une à Chartres, des mêmes écoles architecturales, dit-on), marquent un tournant dans l'art des bâtisseurs, qui ne souhaitaient plus conserver la piété et la modestie chrétienne de ses origines, mais former, dans le cas qui nous occupes ici, une réplique de la description de la "Jérusalam Céleste", dont on retrouve la trace dans la fossilisation Biblique des enseignements Chrétiens (il me semble que ces enseignements initiaux n'étaient pas écrits, afin de les adapter à l'air du temps, mais je pourrais bien évidemment me tromper sur ce point).

Donc, quelque part, de projeter à l'extérieur ce qui, pour le coup, ne se retrouvera plus à l'intérieur (une chanson, aux paroles donnant à peu près ceci : "blow your soul through every hole" se pointant à l'esprit, allant à l'exact encontre des enseignements Yogiques, visant l'intériorité ... le pendant chrétien, s'il existe, n'est bien évidemment pas facile à trouver, entre les opinions des différents protagonistes intervenant dans le récit ... et surtout, divers actes de l'administration chrétienne depuis ces époques là, qui viennent encore embrûmer les messages, tel un pays physiquement nommé israel, ou d'autres stupidités du genre "le message de Jésus, c'est que les Romains & Juifs doivent clouer les mystiques sur des croix", chose qui s'est abondemment produite vers le XIIIième siècle AD en europe de l'ouet, peu avant l'apparition de la peste noire, si mes archives historiques sont fiables).

Et puis, une petite note : un troisième temple ? oui, tout comme "bérechit", ça commence par la troisième lettre de l'alephbeth ...

PS : au fait, l'édifice est joli, certes, mais y a t'il des fidèles pour le peupler, où ne serait-ce que pour augmenter l'attrait photogénique de paris, pour divers touristes (chinois, du moyen-orient, et, peut-être *Orthodoxes* Russes) ?
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Répondre