le divin supréme ( baghavad-gita)

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

le divin supréme ( baghavad-gita)

Message par hridaya » 22 juin 2016, 20:21

un petit extrait tiré de la gita qui m'est tombé des mains.


Car en somme, c’est bien cela l’essentiel : rendre l’être entier « un » avec le divin, et de toute manière et si complètement, qu’il soit naturellement et constamment fixé en union et faire un souvenir de dieu de tout actes de vie, et non pas seulement de la pensée et de la méditation, mais aussi de l’actions, du travail et de la bataille.
L’injonction » souviens-toi de moi et lutte » signifie : ne perd jamais un seul instant cette pensée de l’éternel ; qu’elle soit toujours présente parmi les heurts du temporel qui, d’ordinaire absorbent ton esprit.la pensée de l’être divin devient ainsi, non plus un acte intermittent du mental, mais la substance même de la conscience. Le jiva est désormais en possession de sa relation juste et naturelle, de sa relations spirituel avec le purushottama, et toute notre vie est un yoga, une unité accomplie et pourtant poursuivant encore un éternel accomplissement.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: le divin supréme ( baghavad-gita)

Message par Denis » 22 juin 2016, 20:38

Oui, c'est superbe !
On tend vers cela...
On commence à pratiquer du Yoga, un Yoga qui cherche le divin et à chaque fois on s'enfonce dans la rencontre plus profondément...
Il y a des paliers, des étapes, des épreuves, des erreurs, mais si on cherche on avance vers cette relation durable.
Frère Antoine, que j'ai vu aujourd’hui, dit que la relation avec le divin est comme le diabète...
Un jour le docteur te dit que tu as du sucre dans le sang, puis un jour il te dit que tu as le diabète et c'est irréversible il est là pour toujours...
Alors un jour on se rend compte que le mental est calme, qu'on peut arrêter les pensées quand on le souhaite, mais que le contact est là, présent, toujours...
Bien sur, par moment le contact prend une tournure absolue, totale et on plonge dans la lumière ou même au delà, puis on revient dans cette existence, on doit manger, faire caca, dormir, travailler...
Mais la connexion dure, elle est là, tout le temps et chaque "pose" devient le moment d'aller un peu plus dedans, d'attraper au cours des événements de la journée le surplus d'énergie pour aller plus loin, plus haut...

Merci !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: le divin supréme ( baghavad-gita)

Message par hridaya » 22 juin 2016, 20:59

Frère Antoine, que j'ai vu aujourd’hui, dit que la relation avec le divin est comme le diabète... Un jour le docteur te dit que tu as du sucre dans le sang, puis un jour il te dit que tu as le diabète et c'est irréversible il est là pour toujours...
:bave:

bon ,ben ,on est gravement malade; :cryhappy:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: le divin supréme ( baghavad-gita)

Message par Denis » 22 juin 2016, 21:31

hridaya a écrit :bon ,ben ,on est gravement malade; :cryhappy:
Hahaha, oui c'est cela !
Souviens-toi de moi et lutte
Il y a là une belle idée : lutte !
Il semble que la chose ne soit pas forcément définitive !
Tant mieux si elle est là pour certains, mais cette connexion peut disparaître par la violence de notre existence et alors il faut y revenir et essayer de ne plus la quitter, mais...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1993
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: le divin supréme ( baghavad-gita)

Message par hridaya » 22 juin 2016, 21:46

Oui.
Car là ou nous sommes rien n'est acquis, les jeux d'énergies sont puissants, rajas règne en maître, et peut inverser sa trajectoire, pour aller vers le bas;
tout est objet de libération,
, mais tout peut être objet d'attachements et de perditions.
Compréhension, connaissance et libération de l'égarement de l'ignorance, pardon et vérité et domination de soi, et calme de la maîtrise intérieure, afflictions et plaisirs, venue à l'existence et destructions, peur et intrépidité, gloire et ignominie, non-violence et équanimité, contentement, austérité, et charité, toutes ces choses en leurs diversités séparées sont des devenirs subjectifs d'existences, et toutes procèdent de moi.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: le divin supréme ( baghavad-gita)

Message par Alexandra » 27 sept. 2016, 06:55

Comme tu as raison !
Et pour nous préserver de cela il vaut mieux rester humble. Ne pas oublier qu'on peut toujours tomber de son piédestal car les énergies passent et changent et jamais ne cessent ...
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Répondre