Une approche du Christ et de la spiritualité

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 22 déc. 2014, 19:34

J'ai bien aimé !


"Si le prête est sacré, il y a quelque chose qui se perd !"
Que dire de la vache ? :D

"Nous ne sommes pas prêt à être ravagé, car la voie mystique est d’accepter d'en prendre plein la tête"

"On est tous un peu frileux quand on doit se faire ravager..."

"Ne croyez pas que vous pénétrerez dans le royaume des cieux a ma demande, mais seulement quand vous serez plein de Dieu !"
Livre sacré de Jacques, phrase du Christ
"Ce n'est pas l'adhésion à l'enseignement d'un maître, fut-il, le Christ ou Bouddha, ce n'est la fait de se conformer à un grand être qui nous fera pénétrer dans le royaume, mais bien nous même"

"Est ce que ce sont des masochistes ceux qui se sont tournés vers une voie ? Je ne le crois pas, arrivé à un certain point il y a un bonheur à être là-dedans. Il ne faut pas croire que ceux qui méditent pendant des heures, ils se font du mal, ils entrent dans une forme d'extase que je compare à un orgasme permanent et ce bonheur est tel qu'il n'y a rien de plus à espérer sauf que le chemin n'a pas de bout ni limite. Mais il y a une joie ineffable et pour accéder à cette joie il faut se donner de la peine, il faut de la volonté, de la ténacité"

"Si tu veux être en relation avec un autre être humain il faut que tu sois sans désir et sans souvenir"
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 23 déc. 2014, 00:39

J'aime oui; plein de Dieu, aucune sélection que de l'amour inconscient.

Se donner de la peine ? pourquoi se gout de l'effort... cela t'appartient.
c'est l'expérience de ce que tu es ? il n'y a aucune distance entre le conscient et l'inconscient, il n'y a qu'un Regard.
Tout est là, notre réalité divine n'est qu'une histoire de conscience, de regard sur l'expérience de ce que nous sommes.
Ce n'est pas ce que je suis qui révèlera ma divinité mais l'expérience tout entière, le regard doit se porter sur l'expression de ce que je suis au-delà de ce que je pense être, si non je ne pourrais jamais sortir de ma propre expérience.
Les pensée sont des tourbillons et le mental un abysse !
Je sais que nous ne sommes pas d'accord sur ce point Denis.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 23 déc. 2014, 04:00

"Est ce que ce sont des masochistes ceux qui se sont tournés vers une voie ? Je ne le crois pas, arrivé à un certain point il y a un bonheur à être là-dedans. Il ne faut pas croire que ceux qui méditent pendant des heures, ils se font du mal, ils entrent dans une forme d'extase que je compare à un orgasme permanent et ce bonheur est tel qu'il n'y a rien de plus à espérer sauf que le chemin n'a pas de bout ni limite. Mais il y a une joie ineffable et pour accéder à cette joie il faut se donner de la peine, il faut de la volonté, de la ténacité"

Méditer pendant des heures sans se faire mal...Drôle d'idée. si l'on on parle de rester assis sur "un tapis de yoga", c'est évident que cela n'aurait pas été partagé par Jésus Christ...

Il n'y a qu'à ouvrir la bible pour se rendre compte que la Vie de Jésus Christ s'inscrit dans la ligne de mire de ce qu'avance Tom...
Om
Avatar du membre
valérie3
Messages : 85
Enregistré le : 02 juin 2014, 04:48

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par valérie3 » 23 déc. 2014, 08:17

J'ai eu l'impression d'une conversation au coin du feu avec des amis...Ils ont en peu de mots redéfinis ce qui me gêne à l'heure actuelle dans la religion catholique...La différence entre croyance et foi, être empli de ses expériences, ces mots étant bien définis, je peux affirmer: j'ai la foi ou plutôt je suis dans la FOI.
J'ai apprécié le décalage entre ces propos essentiels, hors du temps, sur le sacré et la vie agitée autour d'eux...les bruits de voitures, avions...Représentatif de leurs propos, ce monde est agité et fou !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 24 déc. 2014, 11:32

Il y a ceux qui ont eu la chance de rencontrer cet état, cet orgasme céleste qui dure des heures, et ceux qui ne le connaissent pas et continueront à baver, voir cracher ou médire sur cette réalité en pensant que méditer des heures sur un tapis, ou dehors (ce que je préfère, comme hier soir par exemple :wink: ) est un supplice, cela prouve simplement que ces gens ne connaissent pas ce bonheur et c'est bien dommage, mais essayez et un jour peut-être !
Doit on rappeler que Bouddha est resté 39 jours sous son arbre pour atteindre l'éveil, Jésus Christ 40 jours dans le désert sans parler de BalaYogi qui est resté 36 ans dans un samadhi, sans manger, ni boire, sans oublier le petit Ram resté des mois sans bouger il y a peu de temps, c'est évident que cela ne peut se faire dans la souffrance.
Se donner de la peine ? pourquoi se gout de l'effort... cela t'appartient.
Il serait regrettable que tu puisses penser cela TOM...
En premier cela ne m'appartient pas, pas un seul instant, cela est la tradition du Yoga !
Yoga Tattva Upanishad a écrit : 30. L’adepte devra surtout tenir compte des obstacles à surmonter s’il veut progresser dans la voie du Yoga.
31. La paresse, la fatuité, les mauvaises fréquentations, la pratique de la magie, le désir d’acquérir de l’or ou des femmes, ne sont que mirages mondains : prendre conscience de cela c’est pour l’adepte s’en libérer.
...
37. Il retiendra alors son souffle aussi longtemps qu’il lui sera possible, puis l’expulsera progressivement, sans forcer, par sa narine gauche.
38. Ensuite il insufflera à nouveau, par sa narine gauche cette fois conduisant l’air jusqu’à son ventre qu’il emplira progressivement; après l’y avoir maintenu le plus longtemps qu’il lui sera possible, il l’expulsera par la narine droite, doucement, sans forcer.
39. Il procèdera ainsi, inspirant par une narine, expirant par l’autre, alternativement, et, chaque fois retenant le souffle aussi longtemps qu’il le pourra.
40. Pour mesurer le rythme respiratoire on utilise comme unité, le temps qu’il faut à un homme pour se frotter le genou en rond et ensuite claquer du doigt.
41. Lorsqu’on inspire par la narine gauche, on le fait durant seize unités de temps, on tient le souffle ensuite durant soixante-quatre unités
42. et l’on expire enfin, par la narine droite durant trente deux unités. De même lorsque l’on changera de narines.
Ainsi fera-t-on quatre fois par jour:
43. au matin, à midi, le soir, à minuit, tâchant chaque fois de pratiquer jusqu’à quatre vingt tenues de souffles.
44. Après trois mois, les deux canaux Ida et Piñgalã seront tout à fait purifiés et ceci se manifestera dans la constitution même de l’adepte
Yoga Sutra de Patanjali a écrit :
12. la suppression de ces états de consciences s’obtient par la pratique et le non-attachement.
13. Mais l’exercice exige un effort soutenu,
14. Et il devient efficace quand il est durable, répété et enthousiaste.

21. Ce but est très vite atteint par ceux qui s’y appliquent avec ardeur.
22. Donc la rapidité du succès est fonction de la mollesse, de la demie mesure ou de l’ardeur de la pratique;
23 Ou bien de l’abandon total au Seigneur suprême.

43. L’ascèse donne des pouvoirs spéciaux au corps et aux sens. Elle détruit l’impureté.
44. L’étude des écritures et de Formules sacrées nous permet le contact direct avec notre divinité tutélaire.
45. Et Si on s’abandonne complètement au Seigneur suprême, on parvient à l’enstase.
46. la posture doit être stable et agréable.

1. Le travail préliminaire comprend l’ascèse, l’étude des Ecritures et l’abandon au Seigneur suprême;
2. Ceci facilite l’accès à la réalisation et réduit les causes de douleur.
3. Ignorance, affirmation de la personnalité, attachement, haine et soif de vivre ; voilà les cinq afflictions.
4. Elles ont toutes leur origine dans l’ignorance, quel que soit leur état, assoupi, atténué, masqué ou déployé.
En deuxième, Tom, pour accéder à la lumière il n'y a pas de chemin précis, c'est une alchimie personnelle qui permet cela.
Si tu prends 10 élèves et moi 10, qu'on enseigne chacun notre chemin je ne sais combien arriveront à vivre ton expérience, ce que je peux dire de sur, c'est que par le Yoga, le travail dans les postures, le pranayama, l'étude des textes, la réalisation de techniques secrètes et de tentatives de méditations tous ceux qui tenteront avec enthousiaste verront de très belles choses apparaître en eux et notamment la rencontre de la lumière spirituelle (et non que physiologique).
Alors je ne dénigre pas la prise de conscience à brûle pourpoint et l'incite même à chaque instant dans ma pratique, mais de grâce ne vient pas non plus dénigrer la tradition du Yoga qui a permis à tant d'êtres de s'éveiller et de glorifier leur être.
Merci !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 24 déc. 2014, 11:39

Je ne parle a aucun moment du Yoga !
je parle de tes motivations.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 24 déc. 2014, 11:41

Merci de relire mon texte de dessus et de considérer que je suis le chemin du Yoga !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 24 déc. 2014, 12:38

Denis dit:
"De considérer que je suis le chemin du yoga."

Une phrase magnifique merci cela m'amène concrètement là ou je voulais en venir, "suis" suivre oui "suis" être ce n'est que de cette notion que je parle.
Je ne suis pas obligé de me considérer comme le mont Everest, mais je te rejoins tout a fait chacun est libre d'etre l'expression de ce qu'il souhaite, une alchimie, une vibration qui nous est propre.
Et c'est pas la peine de me crier dessus :cry: !
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 24 déc. 2014, 13:44

Tu as bien compris que j'ai employé "je suis" dans l'idée de suivre...
Car je ne suis (du verbe être !) pas un chemin, fusse-t-il même celui du Yoga...
Mais oui que cela doit être beau, grand, fort et lumineux de se sentir fort comme le mont Everest mais surtout aussi immense :wink:
Enfin, Tom, tu as du être persécuté souvent dans ta vie pour toujours voir dans mes propos que je suis en train de te crier dessus...
Mais, pas du tout !!!
Alors avec l'idée que tu as de moi d'être dans l'effort et de te crier dessus, whouaaa, j'entrevois l'idée que tu dois te faire de moi, mais vraiment crois moi, je suis un être gentil, si si ! :lol:
Enfin j'essaye de le suivre... :lol: :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 24 déc. 2014, 14:25


Il semble qu'ils soient tous des masochistes ces maîtres, on les retrouvent tous sur leur tapis en lotus :schock: :wink:
A moins que comme le dit l'un des personnage de la vidéo de départ de la discussion :
Il ne faut pas croire que ceux qui méditent pendant des heures, ils se font du mal, ils entrent dans une forme d'extase que je compare à un orgasme permanent et ce bonheur est tel qu'il n'y a rien de plus à espérer sauf que le chemin n'a pas de bout ni limite. Mais il y a une joie ineffable et pour accéder à cette joie il faut se donner de la peine, il faut de la volonté, de la ténacité
A considérer aussi comme signe assez clair et précis, le sourire si radieux des statues de Bouddha assis en lotus ou toutes les sculptures du temple du Bayon qui nous montre qu'être assis en lotus pendant de longues heures est bien autre chose que de serrer les dents et avoir mal...

Pour ce Noël 2014, je demande au père noël de vous apporter la chance de découvrir cet état de paix et équilibré sattvique impensable à celui qui ne l'a jamais rencontré et si merveilleux pour celui qui le connait, qu'il ne souhaiterait plus que vivre 24h sur 24 dans cet état car rien ne le surpasse au niveau du bonheur, du plaisir et de la joie...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 24 déc. 2014, 14:29

Denis a écrit :Tu as bien compris que j'ai employé "je suis" dans l'idée de suivre...
Car je ne suis, du verbe être, pas un chemin, fusse-t-il même celui du Yoga...
C'est mieux de préciser, parce que, Denis, entre le Christiannisme & son but de Vie Eternelle, et le Yoga & son but de Moksha, franchement, j'ai aucune idée d'où tu voudrait te diriger à la fin de ta vie. :roll:

Réincarnation ad-vitam eternam (le point de départ de beaucoup de religions Asiatiques, et quelques hérétiques :wink: ), ou sortie du "je(u)" ? :?
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 24 déc. 2014, 14:43

Je ne me pose pas la question ainsi, elle me semble bien trop égotique et propice à la peur et au mal être...
Je regarde les choses sous un autre angle, celui de la lumière !
Je m'efforce (désolé Tom) jour après jour de rencontrer la lumière, de m'y donner, de m'y abandonner.
En premier cela comble mon existence et cela me rend joyeux et heureux, comme la sensation de ne pas subir le temps, l'espace et toutes souffrances qui vont avec. Cela comble aussi les désirs de faire des choses, comme par exemple celui de créer une fédération sur le Yoga qui tenterait de redorer un peu ce Yoga entrevu par beaucoup comme un nouveau sport en oubliant qu'il est là pour nous connecter au divin. Je me rends compte que cela engendre des tensions et des souffrances, alors à quoi bon ?
Je ne prête aucune importance à la réincarnation qui reste pour moi une hypothèse psychologiquement agréable et sur laquelle j'attends d'avoir un retour précis de l’expérience vécue avec mon père pour y croire un peu plus...
Je sais que tout est régi par la vibration et la lumière alors apprendre à se perdre dans la lumière, sans aucune peur, apprendre justement à rester des heures dans un état équilibré de plaisir total de plénitude où le sentiment d'existence de Denis se dissous dans l'universalité me laisse se gout d'échapper à toute temporalité et toute densité. Peut-être qu'a mon dernier souffle tout se dissoudra dans le vide à jamais, cela me plait de le vivre déjà là...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 24 déc. 2014, 15:40

Je respecte tes intentions mon ami Denis, tout ceci est si sincère :oops:
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 24 déc. 2014, 16:12

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 24 déc. 2014, 18:09

Tom54 a écrit :Je respecte tes intentions mon ami Denis, tout ceci est si sincère :oops:
Ce :oops: je ne sais pas comment l’interpréter.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 24 déc. 2014, 18:28

C'est mignon de sincérité, un petit coeur qui s'agite dans un océan d'amour.
:)
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 24 déc. 2014, 18:47

MuadDib a écrit :Pour moi, la réincarnation est une évidence. De même que bien d'autres choses.
D'où un certain dilemme, entre "attendre" le nouveau Satya Yug, et aller voir en Moksha s'il veut bien de mon légo :wink: :oops: .

Parce que, pour l'instant, ça sent, de mon point de vue vachement :wink: limité, les 4 Nobles Vérités à plein nez, pour qui veut se donner la peine d'entrevoir.
Une évidence pour toi est une connaissance ou une idée sur la chose ?
Si c'est une connaissance elle vient de quoi, de quelle expérience ?

Sinon, c'est quoi les 4 nobles vérités ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 24 déc. 2014, 19:26

Denis a écrit :Sinon, c'est quoi les 4 nobles vérités ?
Bouddhisme.

Commençant par l'omniprésence de la souffrance.

(oui, je sais, pas trop "esprit" de Noël)
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Odile » 24 déc. 2014, 21:14

C'est le Soutra des 4 Nobles Vérités de Bouddha et sont appelées ainsi parce que ce sont des instructions supérieures :

1)« Il vous faut connaître les souffrances »
2)« Il vous faut abandonner les origines »
3)« Il vous faut atteindre les cessations »
4)« Il vous faut pratiquer la voie »

La 1ère Vérité consiste à prendre conscience des souffrances de nos vies futures. Fort de cette conscience, nous générons alors un puissant désir de nous libérer de ces souffrances qui se trouvent déjà dans notre vie présente, en utilisant notre vie humaine actuelle pour préparer la liberté et le bonheur de nos innombrables vies futures...

La 2ème Vérité se rapporte à nos pertubations mentales : attachement, colère et ignorance de la saisie de soi. Les pertubations mentales sont appelées « origines » parce qu'elles sont la source de toutes les souffrances et la cause principale de tous nos problèmes. Sans contrôler ni abandonner nos pertubations mentales, il est impossible d'atteindre une libération définitive de la souffrance et des problèmes...

La 3ème Vérité signifie qu'il nous faut atteindre la cessation définitive de la souffrance. Chaque être vivant, sans exception, doit faire l'expérience du cycle des souffrances dues à la maladie, à la vieillesse, à la mort et à la renaissance, vie après vie, indéfiniment...Il convient donc de faire grandir en nous, un puissant renoncement envers ce cycle incessant...en prenant la ferme résolution d'atteindre l'illumination qui est la cessation permanente de la souffrance...

La 4ème Vérité se rapporte à une voie intérieure, une voie spirituelle qui nous mène jusqu'au bonheur pur de la libération et de l'illumination...Dans le Bouddhisme, cette voie est condensée en 3 entrainements : la discipline morale supérieure, la concentration supérieure, et la sagesse supérieure...Ces entrainements sont appelés « supérieurs » parce qu'ils sont motivés par le renoncement, le désir sincère d'atteindre la libération permanente des souffrances dans cette vie actuelle et des vies futures...

Un bon et joyeux Noël à tous ! :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 25 déc. 2014, 08:23

Ceux qui un jour ont pu rester des heures assis le sourire aux lèvres dans une profonde béatitude savent qu'au final cela ne reste que de l'écume sur un océan.

Ceux qui s'intéressent au Bouddhisme connaissent cet Enseignement de Shakyamuni :
Alors qu'il était entourés de disciple il pris une fleur et respira son parfum. Personne ne compris ce geste hormis Ananda qui lui sourit.

Ce que dis Denis m'amuse...
Lui qui est capable rester des heures et des heures dans la lumière etc. Qu'est-qu'il fout encore là alors ? En plus cela reviens à dire que pour le gars au coin de la rue qui est pris par les affaires temporelles, c'est mort.

Que ce soit Bouddha, Jésus, Tom, Muad, il y a de quoi être "révolté" devant cette fausse idée qu'il faudrait être brahmane, marchands du temple, ou même moine pour avoir tout le loisir de surtout rester assis !!!!!! Arrfffff !!!!!
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 25 déc. 2014, 11:04

Ha je te comprends Lorkan, ce n'est pas simple de voir là dedans quelque chose de cohérent, c'est surtout qu'il faut se mettre à travailler sur soi et ça il faut beaucoup de temps avant d'accepter cette démarche qui est avant tout une abnégation de l'individu.
Alors l'individu est amusé par cela, il rit, il prend le faciesse de celui qui renie et se moque comme on voit aujourd'hui de partout, c'est sa protection, sa peur et c'est compréhensible, surtout dans le Kali Yuga, où tout est devenu si mélangé que renier et rire est ce que font 100% des gens...
Accepter de chercher, de ne pas savoir, de ne rien savoir et de n'être rien, de laisser de coté nos certitudes, cela n'est pas agréable. Comment accepter de n'être que le vide, regarder cela en face et se dire que nous n'avons aucune importance, à l'opposé de cela on cherche un enseignement dans lequel on aura un grand refuge, de grandes certitudes, de longues pratiques sur des années voir même des vies, mais le plus fort des enseignements c'est celui qui sait nous rendre libre et non nous enfermer, car même une prison en or reste une prison !
Alors cette existence doit aller à son terme, et qu'elle soit faite de retrait du moine ou de l'activité de l'homme d'affaire, pour moi, celui qui a pris comme axe la dissolution dans la lumière n'a plus rien à craindre de ses vies antérieures (ont-elles vraiment existées ???) et le chemin s'arrêtera à la fin de cette existence !

Pourquoi devrait-il y a avoir d'innombrables vies futures ? :?

L'idée de la réincarnation, du karma, à permis de créer les pires craintes et de manipuler les peuples pendants des milliers d'années. Sérieusement peut-on envisager de se réincarner dans un ver de terre par exemple comme le pensent nos amis tibétains, comment ne peut-on pas voir là la pire insulte à cette création si belle et comprendre que le message du Bouddhisme devra dépasser son emprise moyenâgeuse sur le peuple ?
Je vois cela comme l'idée du paradis et du purgatoire Chrétien, c'est la même manipulation de foule au nom d'un syncrétisme et étayé par de très grandes croyances et des rituels qui va générer au final ce qu'Ahamkara veut, car c'est lui qui gère sa compression comme il le souhaite et c'est cela qui est magnifique dans "ce chemin de l'existence".
Il y a aura bien le paradis pour les Chrétien ou les musulmans, il y a aura bien d’innombrables existences pour les bouddhistes car c'est ceux qu'ils souhaitent au fond de leur coeur.
Mais J'aime Ramana Maharshi qui dit que rien n'existe sur ce plan et Frère Antoine dire que les gens ont inventés les plans célestes parce qu’ils ont peur du vide.
Je crois que tout est question d'intention, d'orientation et de préparation et donc de travail !
Si on s'oriente vers l'idées d’innombrables vies, alors le chemin sera celui là, mais si on accepte dès cette vie que cela ne nous concerne plus et que la dissolution est vécue à chaque instant de méditation, tout cela n'aura pas lieu et c'est ce que disent tous les textes tantriques, c'est ce que dit cette sublime idée que de toutes les façons l'Esprit n'est lié par rien et à rien...
Qui a raison, qui a tord ?
Personne !
Cela n'est qu'une question d'orientation, de décision, d'intention sincère et puissante et de travail, car bien sur il n'est pas question de dire que tout est là !
Si cela est une vérité que tout est là, il faudra bien attraper cette sublime beauté dans sa plus pure réalité et nous savons tous que quand le silence fond sur nous, et que les premières étapes de la dissolution apparaissent, nous sursautons de peur pour revenir dans le confort et la sécurité du refuge de ce corps bien lent, dense et lourd et que finalement on aime tant.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Odile » 25 déc. 2014, 11:42

Denis a écrit : Pourquoi devrait-il y a avoir d'innombrables vies futures ? :?

nous savons tous que quand le silence fond sur nous, et que les premières étapes de la dissolution apparaissent, nous sursautons de peur pour revenir dans le confort et la sécurité du refuge de ce corps bien lent, dense et lourd et que finalement on aime tant.
Voilà la réponse Denis ! :D Quand l'esprit du défunt n’ayant reconnu ni la Claire Lumière ni la nature de la
Vacuité, les germes de toutes ses tendances habituelles sont réveillés et activés et sera de nouveau attiré par l'une des 6 Lumières samsariques pour prendre une nouvelle renaissance, et c'est ce qui se produit pour...disons 98 % d'entre nous... :D
A l'inverse, lorsque la véritable nature de notre esprit est reconnue, nous pouvons y demeurer aussi longtemps que l'on souhaite... et prendre une nouvelle renaissance uniquement dans un but dharmique : enseigner et guider les êtres...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 25 déc. 2014, 12:01

Oui, merci Odile !
C'est bien de cela don je parle, et donc du fait de faire attention à ce que nous valorisons dans cette existence, car si on valorise l'idée que nous devrons avoir d’innombrables vies, alors on les auras !
Ou alors on s'oriente vers la lumière et tout cela ne nous concerne plus et il nous reste plus qu'a travailler fermement dans cet axe, de trouver le Soi, de trouver la lumière, d'y revenir le plus souvent possible en s'y donnant, en s'y abandonnant sans crainte et en acceptant notre dissolution...
De fait la manifestation, le monde, les corps, les histoires, les vasanas, tout cela disparaît...

Pas assez que nous n'aurons aucune preuve de la réincarnation dans notre existence, il nous faudra aussi entre voir qu'en lisant ce que pensent les tibétains, les Yogis, les tantriques personne n'a la même idée sur la chose, ce qui est bien troublant, mais force est de constater que tout cela à grandement permis aux religions et religieux de garder sur le bon peuple un pouvoir terrible.
Mais allons plus loin, quelque que sera notre expérience de "remémoration" de vies antérieures rien ne nous permettra d’accepter que cela ne nous appartient et il nous faudra accepter que le cerveau est incroyablement capable de créer plein de choses mais aussi d'aller goûter des saveurs qui ne lui appartiennent pas. Ainsi par exemple un Mozart qui écrit une symphonie à 5 ans est soit le résultat d'une vie antérieure consacrée à la musique, ou tout simplement un cerveau capable de se connecter à des plans supérieurs où la musique règne ou à une autre expérience d'une autre vie.
Le chercheur véritable ne peut donc pas se contenter de toutes ces idées et c'est pour cela que j'attends un retour d'expérience de la disparition de mon père.
Mais !
Mais oui, j'admets que la réincarnation est possible et certainement bien loin de toutes nos idées présentes, mais en quoi cela à une importance pour celui qui cherche à sortir de la souffrance et de tout cela ?
Pour le Yogi tantrique et non védantin, le but est de sortir du jeu dès cette existence et ne pas se laisser à croire à on ne sait quoi dans la peur de ne pas accepter que nous ne sommes que du vide.
Alors oui, pour moi la réincarnation, le karma, les vies antérieures ou futures ne restent que spéculations et tout cela ne m'apportent rien dans cette intention de me fondre dans la lumière et m'oblige à bien regarder ce que je valorise pour ne pas tourner en rond pendant des vies et des vies...

Merci et Joyeux Noël !!! :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 13:27

Denis a écrit : Je sais que tout est régi par la vibration et la lumière alors apprendre à se perdre dans la lumière, sans aucune peur, apprendre justement à rester des heures dans un état équilibré de plaisir total de plénitude où le sentiment d'existence de Denis se dissous dans l'universalité me laisse se gout d'échapper à toute temporalité et toute densité. Peut-être qu'a mon dernier souffle tout se dissoudra dans le vide à jamais, cela me plait de le vivre déjà là...
Bonjour a tous en cette belle journée du 25 Décembre !
Les gens se jettent dans la lumière et la lumière nous jette les uns contre les autres.
Autrement dit la lumière/les énergies travaillent sur nous et nous, nous travaillions sur nous même.
Il y a beaucoup de gens qui essaient toujours d'échapper a la réalité de ce qu'ils sont.
Je vise personne je trouve que le texte de Denis est une belle introduction.
J'ai écrit ce message ce matin je parle de ce ressenti.

"Oui, ton âme est parfaite elle beigne déjà dans l'amour absolu elle n'a besoin de rien sauf de ton propre amour.
Cet amour doit être vivant ici est maintenant et dans toute l'expérience que tu fais de toi même.
Evidemment ton expérience ne se limite pas a ta propre personne c'est là qu'est le grand secret !
Quand tu te lèves le matin, en descendant du lit tu poses un pied dans l'amour, tu es beaucoup plus que tu ne le penses.
Tu es l'expérience entière au-delà de ce que tu penses être."

Au passage :D
lorkan739 a écrit :Que ce soit Bouddha, Jésus, Tom, Muad, il y a de quoi être "révolté" devant cette fausse idée qu'il faudrait être brahmane, marchands du temple, ou même moine pour avoir tout le loisir de surtout rester assis !!!!!! Arrfffff !!!!!
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Aryaputra » 25 déc. 2014, 15:18

@Denis

Dire que la réincarnation, le karma, sont des hypothèses qui ont servi essentiellement à abuser les peuples est un point de vue très personnel, une spéculation intellectuelle, un parti-pris très clivant dans la grande famille du yoga. Ne serais-tu pas en train de constamment auto-justifier TA pratique du yoga, TON chemin vers la lumière, qui valent ce qu'ils valent, peut-être vraiment beaucoup, mais sans être parole d'évangile n'est-ce-pas ? Il n'y a aucune certitude sur ce qu'il se passe après notre dernier souffle, que des croyances, tu le sais aussi bien que moi. Je ne veux pas douter de ce que tu as conscience qu'il se peut que tu te fourvoies grandement, à l'instar de n'importe qui d'autre, mais pourquoi le reconnais-tu si peu ?

Personnellement je crois que l'équation du moksha est de la plus grande complication. Je doute fort que cela ressemble à une "recette". Intuitivement je me dis que le fait de croire que l'on fait ce qu'il faut pour atteindre le moksha nous en disqualifie. Même si l'on fait ce qu'il faut...

L'humilité: la clé des clés.
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 16:04

Le Yoga comme ce forum sont des outils éphémères qui tendent a nous rapprocher de nous même, l'éveil n'est pas dans la pratique mais un déclique authentique, un regard sur soi, une réalisation en conscience de ce qui a toujours été.
l'éveil c'est la transcendance, au-delà de tout concepts.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 25 déc. 2014, 16:39

Puisque l'on parle du Bouddha historique il m'a semblé avoir lu sur Wikipédia une phrase attribué à Shakyamuni. Après évidemment que deux ou trois mille plus tard c'est difficile de réellement savoir si elle est bien de lui. Mais en gros, pour aller dans ton sens Tom, il aurait dit que les énergies constructrives sont éphémères il qu'il faut suivre la pensée ! La pensée...

Ce n'est pas sans rappeler une certaine strophe de l'étude en cours...

La Connaissance Suprême étant parachevée, la cause -l’ignorance- qui engendrait vertus, vices, etc... étant annhilée, le sage en raison des Samskâra, accumulés, vit encore quelques temps, à l’instar de la roue de potier qui continue un moment sur sa lancée.

A l'instar de la roue de potier qui continue...
Alors est-ce-que les belles paroles de Denis suivent...;)
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 25 déc. 2014, 17:37

Elle sont là ! :wink:
Tom a écrit :Il y a beaucoup de gens qui essaient toujours d'échapper a la réalité de ce qu'ils sont.
Je vise personne je trouve que le texte de Denis est une belle introduction.
Mais TOM ne penses-tu pas que notre réalité ne soit que Lumière et Conscience ? :wink:


@Aryaputra je n'ai pas dit que l'hypothèse de la réincarnation n'a servi qu'essentiellement à abuser les peuples, je dis qu'elle a grandement permis à abuser des peuples, il y a une différence importante !
Les preuves sont multiples et par exemple on peut citer les kamikazes à qui on a dit pendant la deuxième guerre mondiale que leur sacrifice leur permettraient de se réincarner dans une existence de prince, je ne pense pas avoir inventé toutes ces histoires et je crois que ce n'est pas qu'un point de vue très personnel...

Après Aryaputra je n'ai jamais prétendu avoir une parole d'évangile ou me positionner en dogme ! Donc libre à toi de croire ce que je raconte ou pas et y voir MA vision personnelle, mais je crois que tu devrais prendre le temps de relire ce que j'ai écrit et par exemple de considérer la très belle réponse d'Odile :
Quand l'esprit du défunt n’ayant reconnu ni la Claire Lumière ni la nature de la Vacuité, les germes de toutes ses tendances habituelles sont réveillés et activés et sera de nouveau attiré par l'une des 6 Lumières samsariques pour prendre une nouvelle renaissance
Il semble bien que la lumière, exprimée dans ce sublime terme de "claire lumière" chez les tibétains soit quand même la porte de passage...

Il semble bien que la lumière soit bien l'un des éléments les plus importants à rencontrer dans notre chemin, on la retrouve dans pas mal de textes et d'Upanishads par exemple.
De plus nous pouvons parler d’esprit, de Brahman, de Shakti, tout cela reste assez abstrait quand même, mais la lumière elle, celle qui est là et qui éclaire notre bureau, notre écran c’est du super concret et quand tu vois en toi la lumière de l’esprit, crois-moi (si tu le veux), c’est là aussi du super concret, c’est la puissance de millions de soleils qui explosent et il n’y pas de doute, ni sur la lumière ni sur le bonheur qu’elle met en place en faisant fondre toutes "compressions individuelles"…

Je te propose un petit tour sur la notion de lumière glanée de ci de là…
En premier dans le guna Sattva ou la qualité du bien, de lumière, pureté et calme...
En deuxième dans Jyotish ou Jyotir : 1) lumière astrale : étoile, corps céleste, clair de lune; 2) astrologie; 3) lumière éblouissante, rayonnement divin, équivalent du Saint-Esprit chrétien; 4) “la lumière dans la tête”, rayonnant du sahasrara chakra; la lumière spirituelle, qui est Harmonie et Sagesse et s'accompagne de félicité.

Je te propose aussi cet extrait de la Yoga Chudamani Upanishad
85. Les trois mondes de Bhuh (le plan terrestre), Bhuvah (le plan intermédiaire) et Svah (le plan céleste), ainsi que les trois luminaires, Agni (le Feu), Soma (la Lune) et Surya (le Soleil) résident dans les trois lettres respectivement, dans la lumière suprême de AUM.
86. Les pouvoirs de volonté (Iccha shakti), d'action (Kriya shakti) et de connaissance (Jnana shakti), ainsi que les pouvoirs de création (Brahma), de protection (Vishnu) et de destruction (Rudra), résident dans les trois lettres respectivement, dans la lumière suprême de AUM.
87. On doit le répéter verbalement à tout moment, on doit le pratiquer régulièrement avec son corps, on doit le méditer en permanence avec son mental : la lumière suprême est AUM.
On trouve aussi cela :
Commentaires de la Ganapati Upanishad a écrit :L'amrita est la boisson de soma, cette boisson que les Védas attribuent exclusivement aux dieux et qui est en soi une divinité, d'ailleurs, en tant qu'elle procure béatitude et immortalité; c'est aussi le symbole de l'ensemble des immortels, de la lumière suprême et de la libération finale. Mais il existe un amrita spontané, engendré par la méditation profonde : c'est le nectar de félicité divine qui s'écoule à flots du sahasrara chakra (le coronal) durant le samadhi.
...
Parmi les 36 Tattvas, le bindu ou Parabindu (semence suprême) est ce noyau de lumière transcendante qui apparaît au sein de Sat-Chit-Ananda, et s'épanouit en Shakti tattva, pure énergie d'amour lumineuse.
Baskala Upanishad a écrit :Je suis l'Un, Je suis la lumière, J'apparais,
J'assume d'innombrables formes par mes pouvoirs magiques.
Je ne redoute rien; Je suis au cœur de tous les êtres,
Le guide intérieur, le témoin universel.
J'aime beaucoup celle là !
Yoga Kundalini Upanishad a écrit :62. L'esprit fermement fixé sur Sattva, la pure lumière spirituelle, le yogi doit pratiquer le Pranayama tous les jours. Car l'esprit (Chitta) est au repos dans la Sushumna nadi, et le Prana subtil y est immobilisé.
Mais aussi celle là :
Varaha Upanishad a écrit :IV-20. Rejette résolument les distinctions entre voyant, vision et chose vue (1), ainsi que toutes les triades analogues, et médite uniquement sur l'Atman qui resplendit en tant que Lumière suprême.
Sans oublier :
Tejo-Bindu Upanishad Upanishad du Germe de lumière spirituelle a écrit :1-3. « Je suis de la nature de Parabrahman, l'Esprit suprême. Je suis la suprême félicité. Je suis le seul et unique Suprême, le seul et unique repos, le seul et unique Chinmaya, le seul et unique Inconditionné, le seul et unique Permanent et le seul et unique Sattva, Réalité de pure lumière. Je suis le “Moi” qui a abandonné la notion du “Moi”. Je suis l'Un, qui est dénué de tout. Je suis empli de Chidakasha (1).
...
10. Ma nature est la radieuse Lumière spirituelle du plan atmique. Je suis de l'essence de Jyotish (1), l'éblouissante lumière de l'Atman. En Moi, il n'est ni commencement, ni milieu, ni fin. Je suis tel le ciel cosmique.

55-62. On l'appelle un libéré désincarné, Videhamukta, celui dont l'Atman extérieur, invisible pour autrui, est la suprême félicité pointant vers le sommet du Védanta;
...
celui qui réalise la félicité de Brahman, et connaît la félicité de Shiva à l'intérieur de la félicité de Brahman,
celui qui possède la lumière radieuse de l'essence de cette félicité de Brahman et ne fait plus qu'un avec elle,
celui qui vit dans la maisonnée de la félicité de Brahman, et chevauche le véhicule qu'est la félicité de Brahman,
Tu vois il semble que tout cela ne soit pas juste ma grosse vision très personnelle du Yoga.
Sans oublier que Noël, avec la naissance du Christ est aussi la fête de la lumière, car demain les nuits commencent à se raccourcir et les jours s'allonger... :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Aryaputra » 25 déc. 2014, 18:21

Merci Denis pour ces divers extraits au sujet de la lumière. Je penses aussi que la lumière est la porte mais sans en être pour autant sûr à 100%. En tout cas je ne crois pas qu'il suffise de trouver la porte pour pouvoir la passer. Je me contente d'y trouver la certitude de l'existence de Dieu.
De plus nous pouvons parler d’esprit, de Brahman, de Shakti, tout cela reste assez abstrait quand même, mais la lumière elle, celle qui est là et qui éclaire notre bureau, notre écran c’est du super concret et quand tu vois en toi la lumière de l’esprit, crois-moi (si tu le veux), c’est là aussi du super concret, c’est la puissance de millions de soleils qui explosent et il n’y pas de doute, ni sur la lumière ni sur le bonheur qu’elle met en place en faisant fondre toutes "compressions individuelles"…
Je connais Denis... Je connais, crois-moi (si tu le veux).

A la différence de toi je reconnais que cela dépasse mon entendement. Qu'il reste la possibilité que cela soit une illusion, un tour joué par le mental.

C'est pourquoi je pense, aujourd'hui peut-être pas demain, que je n'accorderai jamais plus qu'un temps (très) limité à la "pratique du yoga sur un tapis" même si j'y trouve grande joie très souvent. Je crois qu'il faut aimer cette vie MEME si nous sommes conscients que nous ne sommes que du vide, un personnage etc... Se détacher ne signifie pas se désintéresser, se désimpliquer... Le détachement relève de l'alchimie: il ne s'agit pas de jeter mais de transformer. C'est un ressenti, un avis personnel (fruit d'expériences et de lectures éparses et globalement oubliées).
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 25 déc. 2014, 18:38

Je crois qu'il faut aimer cette vie MEME si nous sommes conscients que nous ne sommes que du vide, un personnage etc... Se détacher ne signifie pas se désintéresser, se désimpliquer... Le détachement relève de l'alchimie: il ne s'agit pas de jeter mais de transformer
Oui !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 18:44

Denis a écrit :
Tom a écrit :Il y a beaucoup de gens qui essaient toujours d'échapper a la réalité de ce qu'ils sont.
Je vise personne je trouve que le texte de Denis est une belle introduction.
Mais TOM ne penses-tu pas que notre réalité ne soit que Lumière et Conscience ? :
Tu vois Denis c'est encore une phrase merveilleuse que tu dis là,
"Lumière et conscience" Il n'existe de ce que je ressens qu'une "réalité absolue" où la source "est" la version la plus absolu de nous même.
La conscience est pour moi un outils éphémère, un vaisseau, un univers dans l'univers.

Après il s'agit de savoir comment tu places ou identifie notre réalité, pour moi encore une fois ce n'est qu'une vibration éphémère qu'il nous faut transcender.
Vraiment il n'y a aucune identification possible mais juste un accueil de tout ce qui est.
C'est difficile de répondre a ta question finalement.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 25 déc. 2014, 18:52

Merci Tom pour ta réponse !

Lumière et conscience sont les attributs de l'Esprit !
L'Esprit c'est cette réalité absolue dont tu parles, il est tout...
Après nos chemins diverges quelques peu, tu penses qu'en accueillant tout on réalise l'éveil et je pense qu'il faut d'abord passer par une phase de brûlage de nos scories pour pouvoir accueillir car celui qui est mal et agité, soit 100% des gens, ne peut accueillir quoi que ce soit de plus en lui...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 19:00

Tu as raisons je suis actuellement en plein nettoyage de mes cellules.

Je voulais parler de la désincarnation, qui se passera mieux je pense pour les yogis du fait de se contrôle de l'esprit qu'ils travaillent durent leur vie, pas négligeable quand on est confronté a ses démons.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 25 déc. 2014, 19:03

Oui pour en revenir a cette idée de reincarnation...
Je suis bien d'accord avec toi Denis, ca n'est pas bien utile finallement dans notre parcours spirituel, bien au contraire parfois un frein combien de fois on a entendu dire " oh c'est pas pour cette vie c'est trop tard, mais j'oeuvre pour la prochaine"...bof bof, on scie la branche sur laquelle on se tient... d'un autre cote la perspective d'une continuité devrait etre l'une de nos grande force dans le chemin...la mort etant un epiphenomene...on vie on meurt, la vie continue la fleur ne pleure pas quand elle fane...ainsi les choses sont, il y a continuité dans les existence, rien d'anormal
Donc l'idée de naitre renaitre peut engendrer a mon sens des orientations différentes, un certain laxisme limite fataliste, ou bien un détachement salutaire "le monde a sa trajectoire, les choses du monde avancent ensembles", il faut donc essayer de sortir du monde, du moins ne pas y etre assujeti
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 25 déc. 2014, 19:13

Je voulais parler de la désincarnation, qui se passera mieux je pense pour les yogis du fait de se contrôle de l'esprit qu'ils travaillent durent leur vie, pas négligeable quand on est confronté a ses démons.
...oui des idées un peu caricaturales, je trouve...qui est yogi? ceux qui croient l'etre qui ne le sont pas, ceux qui ne connaissent rien au yoga et qui le sont? ceux qui sont entre les deux? ou alors les veritables yogi, Milarepa et consort...avec guru, instruction etc etc...
Pas simple tout ca! je crois qu'il n'y a que des cas particuliers...chacun sa trajectoire, mais on a cette vie a vivre au mieux, on peut tout faire bruler, on peut la vivre avec une humilité absolue, ou faire face a notre réalite et avancer selon nos conviction en acceptant l'innaceptable, beaucoup d'idée, de trajectoire...peu de réponses, mais assurement il faut mettre de la conscience et du courage et faire au mieux selon sa nature aprés, a chacun sa montagne :)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 25 déc. 2014, 19:19

Merci Tom !
La question est en fait de savoir ce que va devenir cet éveil après la mort, ou du moins va-t-il participer au fait de ne pas rester dans la manifestation et si oui comment ?

Merci Micka !
Oui, ce n'est pas l'idée de la mort qui me gène et de revenir, c'est de ne pas prendre tout cela pour argent comptant et de se fait avec un peu trop de laisser aller se dire qu'on verra bien tout cela dans une autre vie... En même temps rien ne nous empêche aussi de considérer aussi que les Chrétiens, comme les juifs ou les musulmans ne croient pas en la réincarnation...
Alors qui fait son loto et prend le risque...
De fait nous devons tenter de voir qu'elle est la meilleur trajectoire et comprendre très précisément là où nous voulons aller et non nous laisser emporter par de belles paroles ou de beaux rituels...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 19:30

Denis a écrit :Tu penses qu'en accueillant tout on réalise l'éveil
Alors attention, accueillir tout comme part de moi même pas avec contemplation comme part extérieur !
On est toujours en confrontation avec l'extérieur et en communion avec l'intérieur.
C'est cette aspect là le secret, la confrontation est issue d'un mauvais regard sur soi même.
Le jeu est là ! je suis le tout qui s'affronte lui même jusqu'a comprendre qu'il n'y a qu'un joueur, Denis et moi sommes le même joueur et nous jouerons tant que nous aurons a grandir de nos rencontres mais finalement il n'y a qu'un seul être qui s'affranchit de lui même.
C'est pas simple a comprendre pour le mental je l'avoue c'est pourtant l'histoire d'un Regard.
Notre séparation est une illusion, je suis dans ma bulle de conscience en mon être mais ce que je suis enveloppe tout le reste, le reste c'est mon expérience ici est maintenant.
Je suis pleinement conscient que quand je marche je marche en moi même, la réalité extérieur n'est qu'une vibration, tout n'est qu'un immense ballet d'énergie.
C'est vraiment étrange comme sensation, je suis conscient ici mais inconscient a l'extérieur pourtant il s'agit bien de moi, je serais continuellement confronté a cette dualité tant que je ne la verrais pas comme part de moi même.
Je vous l'ai dit, la lumière est derrière chacun elle vous pousse vers votre monde extérieur elle vous confronte a votre vérité !
La vérité c'est ce que nous pensons de nous même il n'y a pas de réalité absolu chacun "est" en lui même l'acteur de sa réalité.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 25 déc. 2014, 19:56

Je ne comprends pas trop ce que tu dis là...
Le jeu est là ! je suis le tout qui s'affronte lui même jusqu'a comprendre qu'il n'y a qu'un joueur, Denis et moi sommes le même joueur et nous jouerons tant que nous aurons a grandir de nos rencontres mais finalement il n'y a qu'un seul être qui s'affranchit de lui même.
Sur cela je suis entièrement d'accord avec toi et c'est bien ce que je vis !
Pour moi Denis et Tom ne sont que des "compressions" de ce tout, une partie infinitésimale du tout qui s'est comprimée et qui de se fait acquiert des caractéristiques. Si on considère cette compression on reste dedans on lui trouve une existence séparée qui doit même se défendre contre des ennemis extérieurs potentiels... Mais si cette compression vient à se décomprimer, se déployer, se détendre, voila qu'elle redevient le tout !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Regard » 25 déc. 2014, 20:40

J imagine des millions de feuilles discuter sur la croyance ou non en un arbre gigantesque et tout puissant qui les unirait toutes et serait la source de leur vie et mort. Qui se battraient pour une place au soleil ou pour voir et se fondre dans la lumière car c'est bien le rôle des feuilles. Qui se rappelleraient de vie antérieures plus à l'ombre ou au sommet. Et dont toute la cacophonie de résonnement serait une merveille de fantaisie sans queue ni tête :lol:
Car l'arbre n'est pas plus les feuilles que le tronc l'ecorce le racines ou le duramene (bois mort à l'intérieur). Et aucune de ses choses n'est un individus.


Aujourd'hui je ne sais pas si je suis le vin bu par l'homme ou l'homme qui le bois. C'est une seule chose. :reveur: :lol:
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 20:51

Denis a écrit :Je ne comprends pas trop ce que tu dis là
Ce que tu expérimentes a chaque instant dans ta vie, est ta réalité subjective.
c'est une partie inconsciente de toi même a laquelle tu te confronte consciemment.
Je n'ai pas lu cette vérité je la ressens je la voie se dérouler sous mes yeux.


@Regard
J'aime bien ta parabole, mais par contre je ne vends pas ma vérité je l'exprime avec joie dans l'amour de ce que je suis.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 25 déc. 2014, 21:00

On en revient donc à :

La question est en fait de savoir ce que va devenir cet éveil après la mort, ou du moins va-t-il participer au fait de ne pas rester dans la manifestation et si oui comment ?

Je n'ai pas de réponse direct. Je pense juste à une réincarnation des âmes. Une résurrection qui ne se passe pas dans la chair. Une rétribution telle qu'elle est expliqué dans le Coran ou dans certaines Upanishad. Je pense à une Upanishad expliquant que l'âge du Kali-Yuga commença précisément lorsque Krishna expira son dernier souffle. Oui, je pense à Dieu reprenant en lui tout les souffles pour les projeter à nouveau, peut-être, qui sait ?

Je pense à un texte de Dilgo Khyentsé Rinpoché :

Maintenant,
voici la conduite à tenir au moment même de la mort. Exactement comme
le fit le Bouddha lorsqu’il abandonna son corps, on s’allongera sur le
côté droit, la tête posée sur la main droite; on respirera par la
narine gauche en maintenant la narine droite bloquée par l’auriculaire
droit. En même temps, on méditera sur l’amour en souhaitant le bonheur
de tous les êtres, aussi nombreux que le ciel est vaste, et on
engendrera une forte compassion, animé du désir de les voir délivrés de
la souffrance. En suivant le va-et-vient du souffle, on imaginera que
l’on expire tout le bonheur, le confort et les biens que l’on possède,
en les offrant à tous ceux qui souffrent, et que l’on inhale toutes les
maladies et les émotions négatives des êtres pour les prendre sur
soi-même, Puis on fixera sa pensée sur le caractère illusoire du
samsara et du nirvana, qui sont pareils au rêve ou aux productions d’un
magicien. Tout est dénué d’existence intrinsèque, tout est perception
de l’esprit. Là où rien n’existe, il n’y a pas de raison d’avoir peur,
que ce soit ici-même ou dans le bardo. On demeurera dans cette
conviction sans la moindre fixation mentale.
Om
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 21:21

lorkan739 a écrit :On en revient donc à :

La question est en fait de savoir ce que va devenir cet éveil après la mort, ou du moins va-t-il participer au fait de ne pas rester dans la manifestation et si oui comment ?
Alors, l'éveil il sert avant tout a profiter du miracle de la vie, de ressentir tout l'amour de l'univers qu'il y a dans un verre d'eau !
L'amour des formes et des couleurs, retrouver la jouissance de l'instant comme un enfant.
C'est être lavé jusque dans nos cellules de toute dualité.
C'est d'aimer l'expérience entière de ce que je suis, de ne plus être obligé d'être confronté a une part inconsciente de moi même ici ou là.
Une fois le lien extérieur/intérieur conscient/inconscient acteur/scénariste réalisé vous êtes alors défait du jeu.
Il n'y aura plus a revenir vous confronté encore et encore...
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 25 déc. 2014, 21:41

Alors, l'éveil il sert avant tout a profiter du miracle de la vie, de ressentir tout l'amour de l'univers qu'il y a dans un verre d'eau !
Donc il ne serait immortel et si c'est le cas il reste juste passager, impermanent...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 22:18

Denis
Pas compris là

As-tu saisi ceci Denis ?
"Une fois le lien extérieur/intérieur conscient/inconscient acteur/scénariste réalisé vous êtes alors défait du jeu.
Il n'y aura plus a revenir vous confronté encore et encore..."


Tu comprends quand je parle du conscient qui subit sa réalité subjective de manière inconsciente ?
Quand on est aligné conscient/inconscient on se rend compte qu'il n'y a en faite nul par ou aller, rien a chercher il n'y a qu'a accueillir ce que nous sommes, c'est a dire abandonner son libre arbitre a la lumière de l'amour et ceci dans tout nos choix.
Nous sommes venu nos affronter a nous même dans le duel le plus dur qu'il soit ; se révéler a notre vraie nature, l'amour.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 25 déc. 2014, 23:14

Non mais il est parti se coucher ?
Et papy ?? :D
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 26 déc. 2014, 01:07

Non je suis là...
Tu comprends quand je parle du conscient qui subit sa réalité subjective de manière inconsciente ?
Heuuu, nan...
La notion de "du conscient" n'existe pas trop dans le Yoga, on parle de conscience, pas de "du conscient"
Quand on est aligné conscient/inconscient
Aïe... là aussi pas clair du tout
c'est a dire abandonner son libre arbitre a la lumière de l'amour et ceci dans tout nos choix.
La je comprends très bien, mais je ne suis pas entièrement d'accord... Encore une fois celui qui n'est pas dans la Conscience mais est dans la souffrance, lui dire cela cela est lui demander de se suicider directement et ce peut être très dangereux...
Après pour celui qui est dans la conscience, ben oui, c'est évident...
Nous sommes venu nos affronter a nous même dans le duel le plus dur qu'il soit ; se révéler a notre vraie nature, l'amour.
Rhooo, t'a pas autre chose que l'Amooouuuurrrr... :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 26 déc. 2014, 02:07

C'est pas grave Denis.
J'imgine très bien bouda sous son arbre, s'illuminer en comprenant que tout ce qu'il cherchait en faite n'était que lui même et que tout ce qu'il voyait a l'extérieur de lui même n'était que le champ de sa propre conscience avec lequel il se confrontait inconsciemment.
Je pense qu'il a acquit la pleine conscience de cette mécanique.
Les êtres seront toujours soumis a leurs propres champs de conscience, face a leurs vérités jusqu'a ce qu'ils admettent qu'il n'y a pas de réalité que c'est une illusion.
Il n'y que moi.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 26 déc. 2014, 11:57

Tom peux tu admettre que ce que tu vis soit partagé par d'autres et que ces autres cherchent aux aussi à tenter d'offrir cela à travers leur chemin ?
Peux tu comprendre que ce que tu écris en dessous c'est ce que je vis :
Etre synchroniser avec sa divinité interieur c'est etre en accord avec son champ extérieur, a ce moment là il n'y a plus de souffrance, il n'y a que la pleine conscience, il n'y a plus de quête, plus d'identification auxquelles se confronter, plus de souffrance !
et que celui qui n'est pas dans la conscience ne peut pas comprendre cela, comme le fait de rester des heures dans un état empli de félicité (ananda) en méditation immobile. Que celui qui souffre, qui est dans le noir, dans la maladie si tu lui dis "lumière" il ne va pas s'illuminer !
Si tu veux je te passe le tel d'une amie qui est proche du suicide depuis des mois et que j'essaye d'aider et tu iras lui parler que : "d'être synchroniser avec la divinité interieur c'est etre en accord avec son champ extérieur et que cela supprime la souffrance" elle va te répondre : "Oui, c'est bien beau mais moi j'ai mal, je souffre et je ne sais pas faire ce que tu dis, alors comment le faire ?"
Et tu verras que les mots ne peuvent rien !
Mais en lui proposant de respirer, un peu !, un peu car beaucoup ne sera pas possible pour elle, pas pour le moment, elle ira un peu mieux...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 28 déc. 2014, 13:20

Pashupatti a écrit :bon un guru ou un satguru ca court pas les rues déjà
Je crois que notre ami ne sait pas faire la distinction entre un guide et le Guru intérieur. C'est peut-être du à son pèlerinage dans les rues de Bénares ainsi qu'à son désir de vouloir voir à tout prix des "mahayogini" à chaque coin de rue.  Là où c'est plus grave c'est que l'on peut lire ceci sous la plume de notre ami Morgan jadis Kinaram...
Morgan a écrit :Pour moi les chakkras sont avant tout des stations mystiques, et c'est la conscience qui y parvient. Ils se situent au delà du corps. Et quand j'entends des pratiquants qui "sentent" physiquement leur chakkra s'ouvrir au cour de pratiques corporelles,
Si j'étais un aspirant chercheur ayant quelques soucis avec mes chakra il est évident que je ne m'adresserais pas à quelqu'un pour qui "ça" n'existe pas. C'est clair !

Il faudrait créer un "modérateur" pour nous sauver de tels abus.
Un porteur d'une guirlande de crâne. Un gentil Keuf quoi ! 
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 28 déc. 2014, 18:22

La vraie question à ce poser c'est de savoir si dans notre pratique on rencontre la claire lumière et on arrive à s'y perdre dedans ?
Elle s'accompagne aussi d'Ananda...
Si on ne rencontre pas la claire lumière alors on doit se poser les bonnes questions :
- 1/ Le chemin que je prends peut-il m’emmener dans la claire lumière ou suis-je axé vers le corps, le bien être, le bonheur, les vies futures, les vies passées ou mille et une choses qui nous font passer à coté de ce qui est essentiel.
- 2/ Si j'ai un prof, un guide ou un guru, bref quelqu'un qui me montre le chemin, connait-il la claire lumière, la rencontre-t-il souvent et est il capable de m'y amener ?

Si on regarde bien ça en face, et qu'un jour cette Claire lumière vient nous inonder, qu'y aurait-il a craindre des histoires du passé ou du futur, tout cela n'existant que dans l'idée d'un espace temps, d'un monde et non au niveau de l'esprit.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 28 déc. 2014, 20:31

Fort a parier qu'il n'y a pas de vie future seul le mental peu penser cela, je sais que l'on interprète mal le "temps", cette notion qui n'a rien d'humain, je pense que tout se déroule ici et maintenant et que le temps n'est qu'une illusion de plus sur laquelle on peu se caler.
J'espère que l'année 2015 m'ouvrira les portes du temps, comme elle m'a ouvert les portes de la respiration consciente.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 29 déc. 2014, 00:33

Moi je dis qu'il faut se caler en conscience sur sa respiration pour s'aligné sur sa propre réalité et saisir tout le spectre de son expérience dans la pleine conscience, au plus près de sa vérité.
La mental adore bâtir des murs conceptuels dans lesquels il se fige, il a trop peur de reconnaître qu'il est le spectateur de sa propre expérience et qu'il ne contrôle rien, cependant il peut s'aligné en conscience a sa propre réalité, s'y synchroniser, monde extérieur et monde intérieur pour retrouver sans dualité le courant de sa propre source.
Ceci m'a été révélé lors d'une méditation éveillé.
Retournez-vous la lumière vous attend.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 29 déc. 2014, 00:34

Retournez-vous la lumière vous attend.
YES !!!!!!!!!!!!!!!! :coeur:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
pashupati
Messages : 806
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par pashupati » 29 déc. 2014, 09:15

Alain a écrit :
Yoga Chudamani Upanishad :
la lumière suprême est AUM.
tiens je vais te répondre sur le premier..
lorsqu’on affirme que la lumière suprême est AUM, il ne s'agit pas d'une lumière visible, perçue ou photonique, c'est une convention de langage pour parler d'un état de conscience lequel n'a rien à voir avec une perception lumineuse du troisième œil... c'est bien au-delà ...

car la "lumière" éclaire dans un sens symbolique le mental... ce n'est pas une lumière visible mais une illumination laquelle n'est pas lumineuse, et çà tu peux te le graver dans la tête et en faire un poster que tu fixeras devant ton lit afin que tu ne l'oublies jamais ...

je peux reprendre tout le reste que tu as patiemment mis au cas où je pourrais nier un exemple, en en mettant une tartine :D tu espères que je ne pourrais les expliquer tous.. alors il te faudra méditer sur cette simple explication car je ne vais pas reprendre tout.. il te faut réfléchir plus avant sur les structures des langages que tu rencontres car tout est voilé et il faut savoir lire entre les lignes pour saisir le sens profond d'une phrase... et bien connaître le sens sanskritiste...
Namasté yogin et yogini

Namasté Alain

drole d explication a propos de la lumiere de la conscience :?

car apres tout on est pure conscience :boxe:

Alain,je vois pas ou tu veux en venir avec ton affrontement avec denis ,vu que denis t'as montré les textes qui parlent de cette lumiere ;)

Alain ,je te souhaites de rencontrer cette lumiere sublime qui est en toi ;)

sat : etre

chit : conscience

ananda : felicité

et la lumiere fut ,oui c'est sure que cette lumiere n est pas d origine photonique vu qu elle n est pas vu par le sens de la vue,mais par la conscience ,

et vu que la conscience est aussi d origine divine donc appartenant au domaine de la conscience divine ,avec qui le contact n a jamais était rompue d ailleurs .

tout ca pour te dire Alain ,le but c'est cette lumiere divine :boxe:

en attente d une reponse de ta part sur ajnachakra et cet au delà de la perception :? :? :?
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 29 déc. 2014, 09:29

J'en parlais déjà là il y a quelques années...
https://www.yoga-darshan.com/essais-phi ... umiere.php
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 29 déc. 2014, 10:18

Vijnana Bhairava Tantra a écrit :29/ De centre en centre, de proche en proche, l’énergie vitale, tel un éclair jaillit jusqu’au sommet du triple poing, tant qu’à la fin le grand Éveil se produit. 
Supposons qu'un yogi soit capable de gérer assez aisément son énergie vital et qu'il connaisse déjà l'apaisement de la strophe précédente. Je m'interroge sur l'intensité que pourrait prendre ce jaillissement. Je veux dire que l'on pourrait être capable d'accumuler beaucoup d'énergie vitale au sommet pour qu'elle finisse par jaillir que la gestion de la descente pourrait être catastrophique. 
Il se trouve que "rater" la première étape viendra du fait de ne pas supporter de se dissoudre dans cette pure lumière (claire lumière des bouddhistes) par l'attachement à son existence.
Cet attachement nous fera voir cette lumière comme quelque de chose de trop éblouissant, trop fort et nous aurons l'envie de fuir.
https://www.yoga-darshan.com/essais-phi ... umiere.php
Je veux dire que l'on peut réellemnt sentir toutes les cellules de son corps "craquer" sous l'effet d'un jaillissement. Est-ce-que vous êtes d'accord pour dire qu'il peut y avoir différentes intensités ?

Ne serait-ce pas nécessaire de préparer cette ascencion progressivement ? C'est à dire en recherchant le Vide. La remarque de Tom me semble importante. Continuer à respirer en conscience pour s'aligner sur un Vide lumineux plûtot que de vouloir trop vite se "griller la cervelle".
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 29 déc. 2014, 10:27

Oui Lorkan, c'est une évidence et c'est ce que propose le Yoga, un chemin maîtrisé vers une "glorification" du corps qui va devenir plus qu'un morceau d'énergie. Alors l'énergie pourra circuler librement.
Je veux dire que l'on peut réellemnt sentir toutes les cellules de son corps "craquer" sous l'effet d'un jaillissement. Est-ce-que vous êtes d'accord pour dire qu'il peut y avoir différentes intensités ?
Oui ! On peut aussi "entendre" que nos cellules nous demandent de ne pas partir trop loin car elles ont besoin de nous et être très heureuse de nous retrouver... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 29 déc. 2014, 13:13

Se caler sur sa réalité comme on se cale sur sa respiration.
Avec la foi comme nourriture et le silence pour vérité la conscience et l'inconscience s'alignent dans tout ce qui est.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 29 déc. 2014, 14:32

Se caler sur sa réalité comme on se cale sur sa respiration.
Avec la foi comme nourriture et le silence pour vérité la conscience et l'inconscience s'alignent dans tout ce qui est.
Oui !
Puis le souffle devient de plus en plus long, de plus en plus silencieux et profond, le regard vers le haut et la base serrée on laisse le temps passer dans cette attitude, des minutes et des minutes où on essaye de détendre tout le corps et surtout toutes tensions dans le visage. En s'abandonnant le vide se crée d'un coup, l'individu bascule d'un coup dans un autre temps, un autre mode d'être où l'individu n'existe plus et plus aucun lien avec le temps et l'espace ou son histoire et là est dans un sublime carrefour où beaucoup de chemins possibles apparaissent...
Soit aller vers la lumière pure, personnellement je ne sais jamais si c'est moi qui vais la voir où si elle vient vers moi, mais d'un coup elle est là illuminant tout au point que c'est intense d'éclat et brillance, elle est partout ou alors moi même je suis de partout dans cette lumière...
Soit rencontrer une multitudes de choses, comme des archétypes des Dieux ou des Déesses...
Soit... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 29 déc. 2014, 18:44

Donc une petite synthèse...

1/ Je remets en doute les théories des uns est des autres sur la réincarnation tout en la trouvant plausible donc possible !
J'ose dire que "tous les maîtres" n'ont pas parlé de la réincarnation ! Car des Maîtres véritables comme Rumi mais aussi le Christ, Saint François d'Assise, ou dans des religions comme chez les Musulmans, les Juifs, les Orthodoxes, les Chrétiens ou encore Frère Antoine, personne ne parle de ça et personne ne se soucie du problème de leurs vies passées.
Il nous faut juste nous poser la question de pourquoi ?
A mon humble avis cela n'a jamais eu d'importance à leurs yeux ! :wink:
Je me rappelle une discussion avec un père franciscain qui m'avait regardé avec des yeux tout rond quand j'avais évoqué l'idée de la réincarnation et m'avait sagement dit de m'occuper de ma vie actuelle. Avec Dilgo Kientsé Rimpotché, ce fut les 2 êtres les plus lumineux que j’ai pu rencontrer dans mon existence...
Sans oublier Frère Antoine qui ricane doucement quand on lui parle de la chose...
Donc la Chose n'a pas une grande importance pour moi, car qui croire dans ce dédale de fausses idées, de manipulation des uns sur les autres, de théories hasardeuses et foireuses comme de se réincarner dans des vers de terre.
Pour moi croire que "je" vais revenir n'a aucun intérêt, même si c'est plausible ! et j'ose le dire !!!!
Aucun intérêt car je m'oriente vers la lumière et non une suite de vies innombrables. A chaque pratique, à chaque instant je cherche cette dissolution et la ferveur est là depuis de longues années...

2/ La lumière de l'esprit est La manifestation la plus haute de l'esprit à en croire les quelques Upanishads que j'ai cité plus haut et notamment celle là :
Baskala Upanishad a écrit :Je suis l'Un, Je suis la lumière, J'apparais,
J'assume d'innombrables formes par mes pouvoirs magiques.
Je ne redoute rien; Je suis au cœur de tous les êtres,
Le guide intérieur, le témoin universel.
et il nous faut nous orienter vers cette pureté car comme le dit Mâ Ananda Moyî :
L'effort pour s'éveiller à sa nature réelle est le devoir de l'homme en tant qu'être humain. Seules les actions qui attisent la nature divine de l'homme son digne du nom d'action, tout le reste ne sont que non action un gaspillage d'énergie.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Odile » 29 déc. 2014, 18:45

Alain a écrit : .
Le Bouddhisme utilise un langage très imagé et poétique comme le taoïsme d'ailleurs, prétendre comme tu le fais que tu connais la Claire Lumière qui signifie la cessation des recyclages dans la matière est fort de café en te connaissant un tant soit peu..
Bon, je vais donner une définition claire de cette Claire Lumière... :D Alain, je suis bouddhiste et je suis également l'enseignement d'un Maitre tibétain depuis près d'un an...si les explications que je vais donner ci-dessous ne te conviennent pas parce que tu te sens largement plus évolué pour connaitre cette Claire Lumière que mon Maitre qui est un Tulku...alors, libre à toi d'en faire ce que tu voudras... :D

Qu’est-ce que la Claire Lumière ou Rigpa ?

La dénomination de « Claire Lumière » est la Luminosité Primordiale liée à la nature fondamentale de notre esprit très subtil qui se manifeste lorsque les vents intérieurs entrent, demeurent et se dissolvent dans le Canal central. La Claire Lumière est le 8ème signe de la dissolution des vents intérieurs dans le Canal central et elle perçoit la Vacuité.


Il existe 3 différents types de Claire Lumière : (1) la Claire Lumière du sommeil, (2) la Claire Lumière de la mort, et (3) la réalisation de la Claire Lumière de félicité.

Au cours de notre sommeil, notre esprit très subtil se manifeste parce que nos vents intérieurs entrent, demeurent et se dissolvent naturellement dans notre Canal central. Cet esprit très subtil est la Claire Lumière du sommeil.
Il perçoit la Vacuité, mais nous ne pouvons pas reconnaître la Claire Lumière elle-même, ni la Vacuité, parce que notre mémoire ne peut pas fonctionner au cours de notre sommeil...sauf pour les pratiquants du Yoga du Sommeil et du Rêve qui la reconnaitront...

De la même façon, au moment de notre mort, notre esprit très subtil se manifeste parce que nos vents intérieurs entrent et se dissolvent dans le Canal central. Cet esprit très subtil est la Claire Lumière de la mort.
Il perçoit la Vacuité, mais nous ne pouvons reconnaître ni la Claire Lumière elle-même, ni la Vacuité, parce que notre mémoire ne peut pas fonctionner au cours du processus de la mort... sauf pour les êtres avancés spirituellement qui la « reconnaitront » en totale conscience et pourront demeurer en elle le temps qu’ils voudront, ce qui peut permettre d’échapper aux « renaissances »…ou bien de reprendre librement des renaissances afin accomplir une certaine mission...dans le cas contraire (pour les êtres ordinaires), l’esprit du défunt sombrera dans l’inconscience et s’enfoncera peu à peu dans les autres étapes du Bardo...

Si nous sommes capables de faire entrer, demeurer et se dissoudre nos vents intérieurs dans le Canal central par le pouvoir de la méditation, nous connaissons une dissolution profonde de nos vents intérieurs dans le Canal central, et à ce moment-là notre esprit subtil se manifeste et « devient » la réalisation de la Claire Lumière de félicité. Un méditant accompli peut demeurer très longtemps dans cette Claire Lumière, mais il doit finalement en sortir... :D

A l'état de veille, si nous sommes capables de faire entrer, demeurer et se dissoudre nos vents intérieurs dans notre Canal central, nous pouvons ressentir cette grande félicité de Claire Lumière (qui n'a absolument rien à voir avec une félicité sexuelle qui provient de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal gauche)...Une paix intérieure profonde et permanente en découle, notre ignorance de saisie du soi ainsi que toutes les pensées conceptuelles distrayantes cessent...et la Vacuité de tous les phénomènes (nous-mêmes y comprit) apparaît...

« Le secret suprême de la grande félicité nait de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal central, aussi, est-il difficile de trouver dans le monde une personne qui fait l'expérience permanente de cette félicité » Milarepa
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 29 déc. 2014, 19:51

Super Merci Odile !

Il y a là de grandes idées qui sont en relation précises avec les Upanishads, c'est merveilleux !

Serais tu d'accord de trouver avec moi les correspondances comme par exemple :
Vijnana Bhairava Tantra a écrit :75/ Lorsque le sommeil n’est pas encore venu et que pourtant le monde extérieur s’est effacé, au moment où cet état devient accessible à la pensée, la Déesse suprême se révèle.
= la Claire Lumière du sommeil ou la Claire Lumière de félicité ?
Vu que le sommeil n'est pas encore venu je pense pour la Claire Lumière de félicité, qu'en penses-tu ?
Je suis l'Un, Je suis la lumière, J'apparais,
J'assume d'innombrables formes par mes pouvoirs magiques.
Je ne redoute rien; Je suis au cœur de tous les êtres,
Le guide intérieur, le témoin universel.
= Luminosité Primordiale liée à la nature fondamentale de notre esprit, es-tu d'accord ?
Ganapati Upanishad a écrit :L'amrita est la boisson de soma, cette boisson que les Védas attribuent exclusivement aux dieux et qui est en soi une divinité, d'ailleurs, en tant qu'elle procure béatitude et immortalité; c'est aussi le symbole de l'ensemble des immortels, de la lumière suprême et de la libération finale.
= la Claire Lumière de la mort
Yoga Kundalini Upanishad a écrit :62. L'esprit fermement fixé sur Sattva, la pure lumière spirituelle, le yogi doit pratiquer le Pranayama tous les jours. Car l'esprit (Chitta) est au repos dans la Sushumna nadi, et le Prana subtil y est immobilisé.
= Claire Lumière de félicité

Qu'en penses tu ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 29 déc. 2014, 21:17

Merci Odile,

La Claire Lumière n'est pas l'apparition d'un lumière radieuse puisque qu'elle demeure à l'intèrieur du Canal central. Mais l'énergie vitale finit par sortir...Autrement dit, c'est un travail harassant de ne pas perdre son identité avec l'apparation de la lumière radieuse.
Comme le dit Milarepa : en faire l'expèrience permanente est difficile. On aurait tendance à faire de la lumière radieuse le but. Alors qu'elle n'est qu'une des six lumieres Samsarique...Si j'ai bien compris....Te souviens-tu du porteur de roue de la vie ? La sixième portions représentant le monde des dieux. Dans chaque portions de la roue de la vie un bouddha sur un nuage est là pour nous rappeler qu'il ne faut pas se complaire dans une de ces situations. D'ailleurs je pourrais citer une Upanishad affirmant que l'entrée dans la lumière divine des dieux n'est pas la plus haute gloire. Et encore une autre affirmant que l'Être est perceptible à l'intèrieur du Canal central.
Om
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par ValerieB » 30 déc. 2014, 09:39

Merci Odile pour tes explications claires et douces bien agréables à lire ce matin ! :)

Où se trouve le centre bouddhiste dans lequel tu étudies ( si j'ai bien compris?) Comment se passe ton apprentissage?

mais tu peux me répondre en mp si tu veux! :)
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 30 déc. 2014, 11:34

Les gens pensent defendre une raison qui les tiens debout mais en faite dans ces confrontations interminables ce n'est que l'égo qui s'effrite, il n'y a pas de vérité absolue a défendre il n'y en a jamais eu.

L'homme sans sagesse se confronte a lui même pansant détenir les clés du pouvoirs !
les clés de sa petite maison si fragile dans l'immense champ de son inconscience.
le secret c'est qu'il n'y a pas de pouvoir pas de clé, l'égo prostré doit se relever a sa propre lumière, sortir de sa maison et s'éveiller dans le champ de sa propre conscience.
L'homme n'est que très peu conscient de ce qu'il est, il n'est pas un point sur une carte mais bien une carte avec un point, il pourra toujours essayé d'aller dans tous les sens il ne trouvera aucune clé pour sortir de lui même en revanche il peu s'accepter tel qu'il est, il est le pouvoir, il le respire dans l'inconscient depuis toujours il est la clé il ne la possède pas, il est l'expérience il ne la subit pas.

Aider votre par inconsciente a vous rejoindre dans votre petit monde, le petit monde de l'herbe (j'avais fait un post la-dessus). A mon sens il n'y a aucune autre alternative possible.
Se confronter c'est se frayer un chemin dans les ombres de sa conscience, confrontez-vous allez-y mais souvenez-vous qu'au bout de votre conscience et au-delà de toute vérité il n'y a que vous !
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1977
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par hridaya » 30 déc. 2014, 13:11

Jyotirdhyana. La méditation sur "la nature de la lumière"

.....écoute maintenant en quoi consiste la méditations sur la nature de la lumière ou " tejodhyana".

Grâce à elle ont obtient les pouvoirs du yoga et la perceptions de son Soi (Atman)

Dans le centre de la base "muladhara" réside la kundalini qui a la forme d'un serpent. La conscience individuelle se tient là, tel un grain de lumière. On doit se concentrer et méditer sur cette flamme comme étant le Brahman. C'est cela l’incomparable contemplation sur la nature de la lumière.

17.
Voici un autre procédé:
entre les deux sourcils, au-dessus du mental, il y a une lumière formée du pranava "OM".on peut contempler cette lueur et s’intégrer à elle. C'est aussi une technique de méditation sur la nature de la lumière

Gheranda Samhita. Jean Papin......




Le Grand yogin voit alors le plus pur de la Claire lumière (jyotis) (34).....

....Il visualisera un immense lac de lait à l’intérieur de son crâne, au milieu duquel fleurit le lotus aux milles pétales, avec la lune au milieu de lui, il devra visualiser la lune dans le fond du crâne, comme étant la claire lumière (187)......
....Après une pratique continue, le yogin peut percevoir cette Claire Lumière dans les trois jours....(189-190)....

....Quand cette lune, qui est la claire lumière, apparaît à l’intérieur de la tête, et que l'on médite sur elle tous les souhaits s'accomplissent.... 191-192-193

....... Quand s'apaisent les fluctuations du mental, la Claire lumière lui est révélé sous forme de Connaissance (jnanarupa) 203....

......par la pratique constante de cet exercice, la lumière intérieure se manifeste d'elle- même (svaprakasa) 224

Shiva Samhita traduction Jean Papin


C'est lumineux ......

Joyeuse fêtes a tous... dans la lumière, plus particulièrement à toi, Alain... que je remercie pour m'avoir fait relire c'est quelques textes :D et de m' avoir fait bien rigoler :D
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 30 déc. 2014, 14:37

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 30 déc. 2014, 16:16

Merci hridaya !
J'avais oublié ces sublimes texte de la Gheranda Samhita et de la Shiva Samhita et de la très bonne traduction de Jean Papin...
Espérons que Alain s'illumine pour le nouvel an ! :D
Je crois que tous les textes parlent de cette sublime chose qui est la lumière de l'esprit (à ne pas confondre avec les autres...)
La rencontrer dans sa vie est une bénédiction, même si elle nous laisse pendant des mois dans un état bien spécial et quand je l'ai rencontré, il n'y avait pas de forum comme celui là... Les profs de Yoga qui étaient autour de moi étaient de respectables messieurs assez âgés mais qui n'avaient pas de connaissance sur tout ça. Alors je pensais finir dans un hôpital psychiatrique et cela pendant quelques mois...
Puis la fureur s'est calmée et beaucoup de choses ont changées en moi, dans ma profondeur, mais Denis n'est pas concerné par tout ça, il est comme au cinéma et il a appris à rester à sa place, l'Être n'est pas Denis !
Denis regarde la chose le vriller dans tous les sens et subir les assauts de l'énergie, il se perd dans l'infini et devient immense, mais il revient toujours a sa place, dans la compression de Être qu'il est... :wink:
Denis disparaîtra à son dernier souffle, c'est à dire que sa compression s'étirera à l'infini...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Odile » 30 déc. 2014, 17:16

Avec une vision bouddhiste...je vais essayer... :D
Vijnana Bhairava Tantra a écrit :75/ Lorsque le sommeil n’est pas encore venu et que pourtant le monde extérieur s’est effacé, au moment où cet état devient accessible à la pensée, la Déesse suprême se révèle.
= la Claire Lumière du sommeil ou la Claire Lumière de félicité ?
Denis a écrit :Vu que le sommeil n'est pas encore venu je pense pour la Claire Lumière de félicité, qu'en penses-tu ?
Lorsque qu'un pratiquant du Yoga du sommeil et du Rêve arrive à faire entrer, demeurer et dissoudre ses vents intérieurs dans le Canal central (qui est la base énergétique des expériences de la Claire Lumière) grâce à la pratique des 3 Yogas (du Canal central, de la Goutte et du Vent), il se trouve « établi » dans la Claire Lumière du sommeil et demeure ainsi dans une conscience et une forte présence, pour permettre aux rêves de connaissance et de clarté de se manifester sous la forme d'images, de déités et/ou d'informations, et d'enseignements... A mon avis, cette strophe concerne l'expérience de la Claire Lumière du sommeil et des rêves de clarté...
L'expérience de la Claire Lumière de félicité est envisagée de 2 façons : par la méditation ou par le pratiquant du Yoga du sommeil et du Rêve qui fait l'expérience d'un rêve de Claire Lumière dans le sens où il n'y a absolument plus de formes, ni de pensées, ni de rêves...Le « rêveur » ne se retrouve plus « sujet observant un rêve-objet ni sujet dans le monde du rêve » parce qu'il « se trouve » tout simplement dans la nature fondamentale de son esprit...
Je suis l'Un, Je suis la lumière, J'apparais,
J'assume d'innombrables formes par mes pouvoirs magiques.
Je ne redoute rien; Je suis au cœur de tous les êtres,
Le guide intérieur, le témoin universel.
Denis a écrit :Luminosité Primordiale liée à la nature fondamentale de notre esprit, es-tu d'accord ?
Oui :D
Ganapati Upanishad a écrit :L'amrita est la boisson de soma, cette boisson que les Védas attribuent exclusivement aux dieux et qui est en soi une divinité, d'ailleurs, en tant qu'elle procure béatitude et immortalité; c'est aussi le symbole de l'ensemble des immortels, de la lumière suprême et de la libération finale.
Denis a écrit :la Claire Lumière de la mort
Oui, on peut l'attribuer à la 8ème dissolution (Claire Lumière de la mort)...lorsque tous les vents intérieurs, les gouttes blanches et rouges se dissolvent dans la Goutte Indestructible qui se trouve à l'intérieur du Canal central, au niveau du coeur...Celle-ci s'ouvre en deux, l'esprit du défunt expérimente alors sa nature fondamentale...de manière consciente pour une Libération finale...

Yoga Kundalini Upanishad a écrit :62. L'esprit fermement fixé sur Sattva, la pure lumière spirituelle, le yogi doit pratiquer le Pranayama tous les jours. Car l'esprit (Chitta) est au repos dans la Sushumna nadi, et le Prana subtil y est immobilisé.
Denis a écrit :Claire Lumière de félicité Qu'en penses tu ?
Cela ressemble plutôt à un « travail préparatoire » visant à atteindre « l'état de la Claire Lumière de félicité » :mefie: ...Les vents intérieurs qui circulent dans les canaux gauche et droit étant impurs parce qu'ils servent de « monture » à l'esprit de saisie du soi, à la préoccupation de soi et aux autres perturbations mentales...il convient de faire de grands efforts, quotidiennement, pour amener et dissoudre ces vents intérieurs dans le Canal central afin d'empêcher ces perturbations mentales de se manifester...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Odile » 30 déc. 2014, 17:28

@ Shana : je t'envoie un MP ! :D

@ Lorkan :
Non Lorkan, La Claire Lumière ne fait pas partie des 6 lumières samsariques...Elle est notre nature fondamentale qui, lorsqu'elle n'est pas reconnue (je parle pour l'esprit d'un défunt), donc après la 8ème dissolution, son esprit s'enfonce dans le second Bardo : avec ses illusions, il va se forger un « corps de lumière » et voyager dans ce Bardo comparable à un état qui se situe entre veille et sommeil.
C’est le Bardo de la nature intrinsèque de la réalité dans lequel l’énergie brute va se manifester dans un embrasement de lumière, de couleurs resplendissantes et de grondements de tonnerre. Durant cette période, l’esprit du défunt expérimente un monde fluide, vibrant, chargé de sons et de diverses
luminosités semblables à des arcs-en-ciel, des points lumineux ou des sphères de lumières vives et éblouissantes de différentes tailles, couleurs, formes, déités, saints, (selon ses croyances) etc...
Ces phénomènes lumineux sont accompagnés par d’autres apparences lumineuses moins éblouissantes (manifestations de nature samsarique) correspondant à nos tendances habituelles accumulées par le désir d’attachement, de la colère, de la haine, de l’ignorance, de la jalousie et de l’orgueil.
Si l’esprit du défunt est ébloui par les lumières vives correspondant aux qualités élémentaires intrinsèques de l’esprit pur, il s’en détournera et sera attiré et séduit par les lumières plus pâles et rassurantes des 6 mondes samsariques vers lesquels il se dirigera et y reprendra naissance (3ème Bardo).
Si au contraire, il n'est pas ébloui ni effrayé, la reconnaissance de la nature divine de ces apparitions et l’union avec celle-ci lui permettra d’obtenir immédiatement la Libération, l’Eveil, et le retour dans sa nature fondamentale : la Claire Lumière...

Le monde des dieux fait partie des 6 mondes samsariques...(à ne pas confondre avec les divinités paisibles et irritées qui apparaissent à l'esprit du défunt dans le second Bardo pour l'aider à vaincre son ignorance...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1977
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par hridaya » 30 déc. 2014, 20:21

La lumière est-elle la vectrice de la connaissance
La lumière est-elle un but ? Cela me semble une excellente question... tout au contraire...
j'aime bien ces deux questions :coeur: :reveur:

Qu'en penses tu ?
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1175
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Tom54 » 30 déc. 2014, 20:36

hridaya a écrit :
La lumière est-elle la vectrice de la connaissance
La lumière est-elle un but ? Cela me semble une excellente question... tout au contraire...
j'aime bien ces deux questions :coeur: :reveur:
qu'en pense tu ?
D'après mes propres contactes avec la lumière je la ressens comme un canal vibrant par lequel transitent des énergies, étant donné qu'il n'y pas de vide, les énergies sont partout il y a très probablement que de la lumière partout aussi !
C'est pour cela que je dis souvent que s'aligner dans la pleine conscience c'est être dans le courant de la lumière, avoir un Regard a 380 degrés sur sa propre expérience.
Je dis qu'on peu voir la lumière quand on est dans son courant.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 30 déc. 2014, 20:58

Bonsoir,
Odile a écrit :Non Lorkan, La Claire Lumière ne fait pas partie des 6 lumières samsariques...
Je n'ai pas dis ça. Je qualifiais de lumière samsarique ce qu'il se passe lorsque les vents intérieurs sortent du Canal central.
La dénomination de « Claire Lumière » est la Luminosité Primordiale liée à la nature fondamentale de notre esprit très subtil qui se manifeste lorsque les vents intérieurs entrent, demeurent et se dissolvent dans le Canal central. 
Lorsque les vents demeurent...Le fait est que selon ton texte si les vents intérieurs sortent il ne s'agit plus de Claire Lumière.
a écrit :La lumière est-elle un but ? 
« Le secret suprême de la grande félicité nait de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal central, aussi, est-il difficile de trouver dans le monde une personne qui fait l'expérience permanente de cette félicité » Milarepa

Selon milarepa il semblerait que le but soit plutôt se s'astreindre à demeurer dans l'expérience permanente de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal central. Selon moi il précise qu'il est difficile d'en faire en permanence l'expèrience car elles ne demeurent jamais en permanence sur leurs lieu d'origine...(Cf : :roll: )

Qu'en penses-tu toi ?
a écrit : La lumière est-elle la vectrice de la connaissance ? 
Est-ce-que l'un de vous à vue les milles pétales ? Et si vous les aviez vue cela est alors une chose matériel et donc de nettement moins lumineux...
Regard a écrit :J imagine des millions de feuilles discuter sur la croyance ou non en un arbre gigantesque et tout puissant qui les unirait toutes et serait la source de leur vie et mort. Qui se battraient pour une place au soleil ou pour voir et se fondre dans la lumière car c'est bien le rôle des feuilles. Qui se rappelleraient de vie antérieures plus à l'ombre ou au sommet. Et dont toute la cacophonie de résonnement serait une merveille de fantaisie sans queue ni tête  
Car l'arbre n'est pas plus les feuilles que le tronc l'ecorce le racines ou le duramene (bois mort à l'intérieur). Et aucune de ses choses n'est un individus.
C'est magnifique ce que dis Regard et tout à fait dans l'esprit du Dilgo Khyentsé rimpoché...
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 30 déc. 2014, 22:15

Merci pour cette belle discussion si riche en rebondissements ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1977
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par hridaya » 31 déc. 2014, 10:19

hridaya a écrit:
Citer:
La lumière est-elle la vectrice de la connaissance

Citer:
La lumière est-elle un but ? Cela me semble une excellente question... tout au contraire...

j'aime bien ces deux questions :coeur: :reveur:
qu'en pense tu ?
j'aimerai beaucoup entendre le chant de l'
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 31 déc. 2014, 11:07

Bon, je ne suis pas , mais je vais essayer d'apporter ma lumière :D

J'ai comme l'impression que dans ma phrase de dessus tout est dit... :wink:

Oui, pour moi elle est source de connaissance, c'est bien sur une connaissance sans mot et c'est ce que le Dalaï Lama nous dit ici
SA SAINTETÉ LE DALAÏ LAMA a écrit :LA PURETÉ FONDAMENTALE DE L'ESPRIT
par
SA SAINTETÉ LE DALAÏ LAMA
Extraits de son livre LEÇONS D'AMOUR, p. 27 à 38

Lorsque vous comprenez que la claire lumière est l'essence de votre esprit, des qualités de plus en plus grandes telles que l'amour se déploient. La transformation spirituelle n'est pas motivée par l'environnement extérieur. Il ne sert à rien d'accumuler encore et encore plus d'objets matériels: vous resterez insatisfait.

La libération est atteinte par la connaissance de l'essence ultime de l'esprit lui-même. Personne et rien d'autre ne peut nous l'accorder. Le bonheur s'acquiert avec la maîtrise de l'esprit. Sans elle, le bonheur est inaccessible. Nous ne serons pas affligés ou nous ne causerons pas de souffrance si nous avons confiance dans la luminosité fondamentale de la nature de l'esprit, la claire lumière.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par ValerieB » 31 déc. 2014, 16:05

la racine sanskrite DI veut dire lumière : d'où di-vin ou di-eu ou ra-di-eux...

être radieux c'est au fond renvoyer la lumière qu'on reçoit! C'est sur cette image que j'aime particulièrement que je vous souhaite à tous un beau réveillon pleins de belles lumières!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 31 déc. 2014, 16:30

@ : Il a dit qu'il allait rester... :D

@ Merci Shana sur cette élément supplémentaire sur la lumière !
Odile a écrit :Avec une vision bouddhiste...je vais essayer... :D

Vijnana Bhairava Tantra a écrit:
75/ Lorsque le sommeil n’est pas encore venu et que pourtant le monde extérieur s’est effacé, au moment où cet état devient accessible à la pensée, la Déesse suprême se révèle.
= la Claire Lumière du sommeil ou la Claire Lumière de félicité ?
Denis a écrit:
Vu que le sommeil n'est pas encore venu je pense pour la Claire Lumière de félicité, qu'en penses-tu ?

Lorsque qu'un pratiquant du Yoga du sommeil et du Rêve arrive à faire entrer, demeurer et dissoudre ses vents intérieurs dans le Canal central (qui est la base énergétique des expériences de la Claire Lumière) grâce à la pratique des 3 Yogas (du Canal central, de la Goutte et du Vent), il se trouve « établi » dans la Claire Lumière du sommeil et demeure ainsi dans une conscience et une forte présence, pour permettre aux rêves de connaissance et de clarté de se manifester sous la forme d'images, de déités et/ou d'informations, et d'enseignements... A mon avis, cette strophe concerne l'expérience de la Claire Lumière du sommeil et des rêves de clarté...
L'expérience de la Claire Lumière de félicité est envisagée de 2 façons : par la méditation ou par le pratiquant du Yoga du sommeil et du Rêve qui fait l'expérience d'un rêve de Claire Lumière dans le sens où il n'y a absolument plus de formes, ni de pensées, ni de rêves...Le « rêveur » ne se retrouve plus « sujet observant un rêve-objet ni sujet dans le monde du rêve » parce qu'il « se trouve » tout simplement dans la nature fondamentale de son esprit...
J'adore cette idée : Le « rêveur » ne se retrouve plus « sujet observant un rêve-objet ni sujet dans le monde du rêve » parce qu'il « se trouve » tout simplement dans la nature fondamentale de son esprit. Il y a une strophe dans la Maharthamanjari qui parle de regarder le reflet d'un miroir dans un autre reflet d'un miroir et là est la réalité...
Le fait de rêver qu'on ait un rêve sur la claire lumière me donne ce sublime vertige... C'est très beau et très envoutant !
Merci
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 31 déc. 2014, 16:54

lorkan739 a écrit :Lorsque les vents demeurent...Le fait est que selon ton texte si les vents intérieurs sortent il ne s'agit plus de Claire Lumière.
Ou peut-être n'en est-ce qu'une variante différente :mefie:
lorkan a écrit :« Le secret suprême de la grande félicité nait de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal central, aussi, est-il difficile de trouver dans le monde une personne qui fait l'expérience permanente de cette félicité » Milarepa

Selon milarepa il semblerait que le but soit plutôt se s'astreindre à demeurer dans l'expérience permanente de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal central. Selon moi il précise qu'il est difficile d'en faire en permanence l'expèrience car elles ne demeurent jamais en permanence sur leurs lieu d'origine...(Cf : :roll: )
Purnakhecharimudra, pourtant, affirme le contraire :?
Est-ce-que l'un de vous à vue les milles pétales ? Et si vous les aviez vue cela est alors une chose matériel et donc de nettement moins lumineux...
Tout dépend d'où la lumière peut/est forcée à sortir, il me semble.
Regard a écrit :J imagine des millions de feuilles discuter sur la croyance ou non en un arbre gigantesque et tout puissant qui les unirait toutes et serait la source de leur vie et mort. Qui se battraient pour une place au soleil ou pour voir et se fondre dans la lumière car c'est bien le rôle des feuilles. Qui se rappelleraient de vie antérieures plus à l'ombre ou au sommet. Et dont toute la cacophonie de résonnement serait une merveille de fantaisie sans queue ni tête  
Car l'arbre n'est pas plus les feuilles que le tronc l'ecorce le racines ou le duramene (bois mort à l'intérieur). Et aucune de ses choses n'est un individus.
N'y a t'il qu'un seul arbre, en vérité, ou vogue t'on présentement de branches en branches de vastes forêts ?
a écrit :La lumière est-elle la vectrice de la connaissance ?
Le Shiva Svarodaya semble dire le contraire, du moins en ce qui concerne le plan mondain
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1977
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par hridaya » 31 déc. 2014, 17:13

a écrit :Merci hridaya et Lorkan :) ! Mais ce sont de vrais questions, dont je n'ai pas les réponses :? , si ce n'est de remarquer - puisqu'il y a beaucoup de références à la doctrine bouddhiste dans ce fil - que Nirvana veut dire "extinction" (sous entendu "des feux").

Blanche comme neige et fixe, dorée et ruisselante dans les nadis, explosions lumineuses, feux d'artifice colorés, soleil ardents... il y en a des lumières visibles en vision interne... certaines épisodiques, d'autres récurrentes... mais tout ce qui nous est fourni par nos sens n'est-il pas interprétation du cerveau ? Si un cerveau "voit" différemment qu'est-ce que cela change sur le fond ? Ce qui est vu en vision interne donne souvent des indications sur l'essence de ce qui est perçu.

Peut-être que vis-à-vis de la lumière, nous agissons un peu comme des prismes. Peut-être Tom verra-t-il, à un certain moment, la lumière qui envahit ses cellules, se décomposer... il l'appellera alors autrement... pour faire résonnance à un poste d'Odile, cela me semble très juste cette transcription de la lumière en images à travers le cristal d'ajna. Les avancées dans le domaine de la fibre optique permet de traiter des informations transportées par la lumière, pourquoi n'en serait-il pas ainsi ailleurs ? C'est pour cela que je suis loin de repousser les images qui nous sont présentées sur le "chemin", comme il est souvent professé sur ce forum. Ce serait un automobiliste qui refuserait de regarder les panneaux de signalisation pour ne pas se déconcentrer de sa conduite. La lumière vectrice d'informations ? Cela y ressemble...

Je change de sujet, hridaya, j'ai beaucoup apprécié ce que tu as écrit sur les courants... c'est si vrai, si profond... merci... :coeur:

Par ailleurs, je regrette le départ de Alain, son approche était bien intéressante et m'a faite réfléchir.... merci à toi... :coeur:

Bon réveillon à tous
Merci pour ta réponse, ta question est profonde et ta réponse alimente mon questionnement actuel

extrait de "l'ennuagement du cœur" de Ruzbehan( courant des soufi)
qui s'efforce de trouver ne fait que rechercher se qu'il ne possède pas. tout ce que vous discernez par vos réflexions, tout ce que vous vous représentez par vos intelligences, aussi parfaites que puissent êtres vos idées, tout cela vous est renvoyé, retourné, car c'est une histoire inventée et forgée à votre image.
Un autre à dit :
il n'y pas de créature dans l'affirmation de l'unicité car nul autre que dieu ne peut trouver dieu.
l'affirmation de l'unicité appartient à dieu, quand a la créature, c' est un enfant importun
Un autre :
c'est une signification spirituelle dans laquelle les définitions se dissipent et les sciences meurent, tandis que dieu est tel qu'il n'a jamais cessé d'être
Passez cette dernière journée et soirée 2014 dans la lumière, et que cette année 2015 soit éclatante :harpe: :super:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1977
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par hridaya » 31 déc. 2014, 17:50

a écrit:
La lumière est-elle la vectrice de la connaissance ?
muaddib
Le Shiva Svarodaya semble dire le contraire, du moins en ce qui concerne le plan mondain
A quel passage fais tu allusion ?
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Odile » 31 déc. 2014, 18:27

Denis a écrit : J'adore cette idée : Le « rêveur » ne se retrouve plus « sujet observant un rêve-objet ni sujet dans le monde du rêve » parce qu'il « se trouve » tout simplement dans la nature fondamentale de son esprit. Il y a une strophe dans la Maharthamanjari qui parle de regarder le reflet d'un miroir dans un autre reflet d'un miroir et là est la réalité...
Le fait de rêver qu'on ait un rêve sur la claire lumière me donne ce sublime vertige... C'est très beau et très envoutant !
Merci
Cela ne ressemble t-il pas à l'expérience de Turya des indiens ? cet état de conscience pure qui transcende l'état de veille, l'état de rêve et le sommeil sans rêve ? :mefie:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 31 déc. 2014, 18:30

Oui il y a quelque chose dans ça...
Turya est l'état naturel de l'esprit, hors des 3 états de conscience ordinaires (veille, sommeil paradoxal et sommeil profond).
Quand il est là il est là dans les 3 états, il les "transcende"...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1977
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par hridaya » 31 déc. 2014, 18:49

hors des modifications de l’état naturel ?
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 31 déc. 2014, 18:54

Je ne comprends pas ta question Hridaya ?

NB, ton image avatar de ton pseudo est cassée... Tu devrais en mettre une autre... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1977
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par hridaya » 31 déc. 2014, 19:17

milles excuse,j'ai fait un raccourci dans mon crane
nous ne sommes finalement que des états modifié de la conscience, c' est assez rigolo de penser qu'au delà de utilisations de ce termes d'une manière courante,a la recherche de" super treap" :lol: :roll:
nous , là , maintenant, nous sommes un état modifié de la conscience, un pli, des plis, des singularité ,des finitudes et que ces trois états sont des modifications d'un état unitaires....
reste turyatita :?:
le cinquième états dans tout ses états
le troisièmes quatrièmes et cinquièmes vous souhaites milles bonheurs
pour l' avatars pour l'instant il est en l' etat :wink: :lol:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 31 déc. 2014, 19:36

nous sommes un état modifié de la conscience, un pli, des plis,
Que j'aime que tu dises ça !!!
C'est totalement ce que je vis en ce moment...
Nous ne sommes qu'un plis d'un immense tissu...
Alors quand, ce pli, cette compression du tissu, sur un tout petit endroit, comme si on pince un tissu pour en faire une petite pointe, c'est ce que nous sommes...
Quand on fait un pli il y a des tensions qui se créent vers d'autres plis et voila les relations entre les plis...
Le bonheur est de déployer le plis, la compression et nous voila redevenu le tissu, le tantra, total !!

Merci à vous tous pour cette année 2014 !!!
Et même ceux qui sont parti de ce lieu avec un peu les boules !
C'est bien, les crises, elles nous permettent d'avancer et d'arrêter de tourner en rond...
Je sais aussi que beaucoup viennent là et n'osent pas écrire, parler, mais n'hésitez pas à venir nous bousculer et vous faire bousculer ! :lol:
Que pouvons nous faire de mieux ?

Comme il disent dans la vidéo du début "C'est à partir que j'en ai plus rien à faire de mon karma, que les choses peuvent être dites et qu'elles sont vraies !!!"
Hahahahahaha !!!
(à écouter à 48minutes et 48 secondes !)

:wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
hridaya
Messages : 1977
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par hridaya » 31 déc. 2014, 20:40

Quand on fait un pli il y a des tensions qui se créent vers d'autres plis et voila les relations entre les plis...
Le bonheur est de déployer le plis, la compression et nous voila redevenu le tissu, le tantra, total !!

Merci à vous tous pour cette année 2014 !!!
Et même ceux qui sont parti de ce lieu avec un peu les boules !
C'est bien, les crises, elles nous permettent d'avancer et d'arrêter de tourner en rond...
Je sais aussi que beaucoup viennent là et n'osent pas écrire, parler, mais n'hésitez pas à venir nous bousculer et vous faire bousculer ! :lol:
Que pouvons nous faire de mieux ?
Comme il disent dans la vidéo du début "C'est à partir que j'en ai plus rien à faire de mon karma, que les choses peuvent être dites et qu'elles sont vraies !!!"
Hahahahahaha !!!
(à écouter à 48minutes et 48 secondes !)
:wink:

yessss :coeur:

qui s'efforce de trouver ne fait que rechercher se qu'il ne possède pas. tout ce que vous discernez par vos réflexions, tout ce que vous vous représentez par vos intelligences, aussi parfaites que puissent êtres vos idées, tout cela vous est renvoyé, retourné, car c'est une histoire inventée et forgée à votre image.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 01 janv. 2015, 08:34

J'ai envoyé un message sur l'adresse e-mail de notre ami...
Nous verrons bien, Inch Allah...

Ce que dis m'a renvoyé à une autre image :
Il me semble que les "pratiquants" des temps jadis avaient bien compris l'intérêt de se trancher la gorge, et plus encore..


Image

Une petite histoire extraite de la Nrisimha Uttara Tapaniya Upanishad :

Les dieux eurent le désir de connaître l'Atman. Mais l'attribut démoniaque tenta de les dévorer. Les dieux se dirent alors : "et bien c'est nous qui allons dévorer cet attribut démoniaque !" Alors, en ces parfaits connaisseur de l'Atman, l'attribut démoniaque se métamorphosa en cette lumière tissé d'Existence-Conscience-Félicité

Les dieux aspiraient à passer au-delà de cette la lumière et avaient des appréhensions au sujet de la dualité, aussi avaient-il chercher encore plus loin, au sommet du Om, en s'aidant de l'Anushtub de Narasimha, celui qui est le Turiya du Turiya et ils l'avaient chercher comme l'objectif du pranava Om, Alors cette lumière qui brillait dans toute sa gloire bien avant ce monde devint pour eux sans lumière, le sans second, l'impensable, le sans-attribut, la vacuité(shunya) qui est intégralement constitué de félicité.
Quiconque possède cette connaissance devient lui-même celui qui brille de sa propre lumière, le suprême Brahman.

Les dieux "se tinrent éloignés du désir d'engendrer des fils, du désirs d'avoir des possessions, et du désir de la vie dans le monde", ainsi que des moyens pratiques qui mènent à ces objets du désir ; ils voyagèrent, sans amour-propre, sans résidence, sans famille, sans touffe sacrificielle, tels des aveugles, sourds, idiots, impuissants, muets, insensé, et devinrent "serein, maîtres d'eux-mêmes, renonçants, patients, concentré, trouvant leurs délice en l'Atman, jouant avec l'Atman, unis à l'Atman, immergé dans la félicité de l'Atman", il perçurent le pranava Om comme étant le Brahman suprême, comme le vide qui resplendit à travers le vide et moururent à eux-mêmes en ce vide.
Om
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Odile » 01 janv. 2015, 11:41

"Il n'y a que 2 jours dans une année où l'on ne peut rien faire, ils s'appellent Hier et Demain. Pour le moment, Aujourd'hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre..."Dalaï Lama

Je vous souhaite une belle et lumineuse année 2015 ! :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 01 janv. 2015, 12:26

denis a écrit :Je sais aussi que beaucoup viennent là et n'osent pas écrire, parler, mais n'hésitez pas à venir nous bousculer et vous faire bousculer !
Oui d'accord! :)
On a beaucoup parle finallement de bouddhisme...plutot de boudhisme tibétain...dans le boudhisme dit "orthodoxe" donc theravada...bouddhisme des anciens, je n'ai jamais entendu parler de lumiere...vertu(sila), base de la doctrine, du chemin...meditation (samatha(concentration) vipassana(vision profonde), et sagesse(panna)... étant en quelque sorte le temple de la pratique avec la vertu comme base et méditation et sagesse comme pilier...on peut parler de clarté de l'esprit dans un sens plus "Alainien", je trouve, un esprit limpide et pure

donc par rapport et ta question Jean
Jean a écrit :La lumière est-elle un but ? Cela me semble une excellente question... tout au contraire...

La lumière est-elle la vectrice de la connaissance ?
Il me semble que la lumiere, véritable est une chance...mais que reste-il pour ceux qui n'ont pas cette facilté, cette accés préferenciel?? donc j'espere que non, la lumière est peut-etre un sommet de montagne, mais pas le chemin et le but!!! sinon qu'est-ce qu'on fait???jai pas vu la lumière, je suis un nul? oh j'ai vu une lueur c'est le début?
Tu parlais de pédagogie Denis, oui tu as la chance d'etre dans un sillon je l'espere lumineux et fiable, car j'ai pas le texte sous la main mais de souveinr sur le bouquin "Entretiens avec un ermite de la sainte Montagne" on parle du besoin essentiel du maître pour ces histoires d'expériences, notamment lumineuse...lumière véritable ou lumière inspiré de "satan"..."ah tu aime bien la lumière tiens je t'en donne de temps temps et ca t'occupera...."...tourne en rond quoi
Donc pour en revenir a la pédagogie, oui il en faut et témoigner avec sincérité comme tu le fait me semble positif, mais alors pour tous les autres qui vont chercher en vain la lumière??? comment on fait?? on parle quand même d'un absolu dans l'experience!
Il y a le Yoga, le bouddhisme et toute une autre ribambelle de voie, et, c'est mon avis, on peut arriver au sommet de la montagne par d'autres chemins et heureusement, je crois que la liberté interieure, passe par beaucoup de petites choses mise bout a bout, enormement d'effort, de foi, de discernement de vertu, qui amménent elle aussi a la connaissance...connaissance provisoire jusqu'a une connaissance qui ne souffre plus de contestation et de doute!
Donc sur ce je vous souhaite dans un esprit d'amitié et de partage sincère de nombreux echanges lumineux!
byby
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 01 janv. 2015, 12:47

Celui qui part vers le sommet de la montagne, en fonction du chemin qu'il a décidé de prendre rempli son sac avec les bons outils puis s'élance vers quelque chose qu'il n'a jamais vu et qu'il ne connait pas !
Seule sa foie, son enthousiasme à vouloir aller vers ce sommet qu'il intuite lui donne la force d'avancer vers son but tout en haut dans la brume... :cryhappy:
Celui qui doute ou n'a pas confiance meurt en route ou trouve milles excuses pour ne pas aller au bout...
Alors il nous faut juste savoir vers quoi on souhaite aller et se mettre en marche !

Mon chemin, mon guide est la lumière, cela depuis des années, avec la ferveur de la rencontrer, à chaque instant elle est là !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
pashupati
Messages : 806
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par pashupati » 01 janv. 2015, 12:55

Namasté micka

la lumiere est en nous et nul part ailleurs , l esprit clair et limpide ;)

il suffit de se connecter a ta vrai nature ( divine) en meditation apres avoir eclaircit ton esprit des pensées parasites ;)

ajna chakra est mon point de concentration ;)

et tu verras de toi meme et tu experimenteras la lumiere (qui est en toi) ;)
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 01 janv. 2015, 19:54

a écrit :C'est pour cela que je suis loin de repousser les images qui nous sont présentées sur le "chemin", comme il est souvent professé sur ce forum. 
J'ai connu une expérience assez particulière qui s'est étalé sur deux semaines ou peut-être plus. Difficile à dire. J'étais devenu lumière, je m'explique. Matin et soir je focalisais en laissant flotter mon attention sur la fontanelle. Pour m'aider je joignais mes mains sur la poitrine, ce qui me procurait un point d'ancrage, comme un espace vide malgrès toute la luminosité, légère. La journée j'étais heureux d'aller travailler car je savais que cela allait me permettre d'intégrer la légèreté lumineuse ; en me concentrant de tout mon être sur les espaces vide entre chaque expire/inspir. Mon travail était assez physique et je savais que cette effervescence était bénéfique pour la méditation du soir.
Quand il fallait mettre au point ma respiration. Je faisais ce qu'il fallait mais pas plus...
a écrit :Blanche comme neige et fixe, dorée et ruisselante dans les nadis, explosions lumineuses, feux d'artifice colorés, soleil ardents...
Un beau matin l'impensable est arrivé allors que je ne m'y attendais pas. Tout ce qui était comme en suspension dans la fontanelle a jailli alors que j'étais déjà dans une lumière. Un Soleil ardent...Ce Soleil ardents ne me semble pas comparable aux autres manifestations lumineuses. (tout aussi merveilleuses par ailleurs)

Allez, je suis rester peut-être un quart d'heure dans cet état. J'aurais pu rester toute la journée, je crois. Sauf qu'il fallait que j'aille travailler. C'est là où que je veux en venir. Cette expérience fut tellement intense qu'elle a finit par me faire sortir d'un sentiment de plénitude hors de l'espace et du temps...
Alors je ne sais pas, peut-être que la lumière était trop éblouissante pour moi ? Comme expliqué dans le bardo Thodol , je me suis retrouvé entouré d'être démoniaques. Difficile à dire sur un forum...

Peut-être aurais-je du simplement relâcher mon Muladhara. Je ne saurais jamais. 
Mais la lumière ne m'a empêcher de sombrer ? Elle que l'on pourrait croire vectrice de bonté...
Je lui est offert tout mon être, alors pourquoi ? 
Si j'en crois la la roue de la vie je me suis retrouvé dans le monde des dieux suivi d'une descente extrêmement verticale.

Vous avez remarqué le lien très subtil au centre de la Roue ?

Image
Om
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 01 janv. 2015, 23:40

denis a écrit :Celui qui doute ou n'a pas confiance meurt en route ou trouve milles excuses pour ne pas aller au bout...
Et pour ce qui est de l'orgueil ca mene où?...il n'y a pas que la peur et le doute sur le chemin et pour ma part, la peur et le doute sont tous les deux a nuancer...
- on peut avancer lentement car on a peur...c'est ainsin, telle est notre nature
- Quant au doute il peut etre sterile ou constructif...remettre en cause certain point de vue, du moins leur laisser un "bemol" ne me parait pas inutil
Aprés tout ca depand du caractere de chacun aussi...
pashupati a écrit :il suffit de se connecter a ta vrai nature ( divine) en meditation apres avoir eclaircit ton esprit des pensées parasites ;)

ajna chakra est mon point de concentration ;)
C'est tout? calmer ses pensée et se concentrer sur ajna chakra???....hum... je pense que ca ne fonctionne pas pareil pour tout le monde...pas si simple :)
Avatar du membre
pashupati
Messages : 806
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par pashupati » 02 janv. 2015, 07:54

Namasté yogin et yogini

Namasté micka

oui c'est aussi simple que ca pour se connecter a soi ;)

bien sure l appaisement des pensées déjà et les controler et ensuite arreter leurs flots .

est une etape importante :boxe:

apres ma foi concentre toi sur le chakra que tu veux ,vu que ce centre energetique est toi ;)


Namaskar Muad jee

j ai utulisé un bon dechiffreur pour te comprendre de bon matin :lol: :lol: :lol:
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 02 janv. 2015, 09:50

Orgueil a écrit :L'orgueil (superbia en latin) est une opinion très avantageuse, le plus souvent exagérée, qu'on a de sa valeur personnelle aux dépens de la considération due à autrui, à la différence de la fiertén 1 qui n'a nul besoin de se mesurer à l'autre ni de le rabaisser.
C'est un manque ou une absence d'humilité, et selon le philosophe Théophraste, le mépris de tout, sauf de soi-même1.
Dans la religion catholique, il désigne un péché capital, celui qui donne le sentiment d'être plus important et plus méritant que les autres, de ne rien devoir à personne, ce qui se traduit par un mépris pour les autres et le reste de la création et un rejet de la révélation et de la miséricorde divines.
À l'inverse, l'orgueil peut également être perçu par d'autres référentiels culturels ou civilisationnels comme une vertu ou un idéal. À cet égard, on peut citer le code du bushido, qui sous tend l'organisation du Japon féodal particulièrement durant l'ère Edo, et qui exalte « L'orgueil qui doit être sorti de son fourreau, comme une bonne lame, pour qu'elle ne rouille pas » (Hagakure, Jōchō Yamamoto). De même, en Europe, la période romantique voit une forme de fascination artistique et littéraire pour l'orgueil et de la révolte qu'il peut entraîner, comme le note Albert Camus dans ses analyses (dans L'Homme révolté notamment).
http://fr.wikipedia.org/wiki/Orgueil

En quoi ce que j'ai écris là est une opinion très avantageuse pour moi ou pour n'importe qui ? :?
Denis a écrit :Celui qui part vers le sommet de la montagne, en fonction du chemin qu'il a décidé de prendre rempli son sac avec les bons outils puis s'élance vers quelque chose qu'il n'a jamais vu et qu'il ne connait pas !
Seule sa foie, son enthousiasme à vouloir aller vers ce sommet qu'il intuite lui donne la force d'avancer vers son but tout en haut dans la brume... :cryhappy:
Celui qui doute ou n'a pas confiance meurt en route ou trouve milles excuses pour ne pas aller au bout...
Alors il nous faut juste savoir vers quoi on souhaite aller et se mettre en marche !
Il ne faut pas confondre "orgeuil" et "enthousiasme", je crois que la différence est de taille !
L'enthousiasme te fait avancer avec fierté intérieure et humilité et dans l'adversité te donne des ailes pour avancer intelligemment et patiemment, mais on avance, on pratique avec l'enthousiasme.
L'orgueil te fait simplement rester sur place, car l'orgueil te fais dire "A quoi bon faire quelque chose, tout est là et je connais déjà tout ça moi !"
Yoga Kundalini Upanishad a écrit : Obstacles à la pratique du Yoga et façon de les surmonter
56-57. Il y a sept causes aux maladies qui touchent le corps. Dormir durant la journée est la première cause, les veilles de nuit tardives sont la seconde, les excès sexuels sont la troisième, se mouvoir dans la foule est la quatrième, une nourriture malsaine est la cinquième, retenir l'évacuation des urines et fèces est la sixième, l'utilisation de Prana pour de laborieuses opérations mentales est la septième.
58. Quand il subit l'attaque de maladies, le yogi qui en a peur dit “Mes maladies découlent de ma pratique du Yoga”. Alors il interrompt sa pratique. C'est là le premier obstacle au Yoga.
59. Le second obstacle est le doute quant à l'efficacité du Yoga; le troisième est la négligence ou un état de confusion; le quatrième est l'indifférence ou la paresse; le cinquième est la somnolence de l'esprit.
60. Le sixième obstacle au Yoga est de ne pas se détacher des objets matériels; le septième est la perception erronée, ou illusion; le huitième est le plaisir des sens, ou le souci des affaires du monde; le neuvième est le manque de foi; le dixième est l'inaptitude à comprendre les vérités du Yoga.
@Muad : J'ai supprimé ton post, je supprimerais tous tes délires incompréhensibles... :(
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 02 janv. 2015, 10:57

denis a écrit :En quoi ce que j'ai écris là est une opinion très avantageuse pour moi ou pour n'importe qui ?
Ce que j'écrivais ne s'addressait pas a toi Denis...juste je reagissais a ca
Celui qui doute ou n'a pas confiance meurt en route ou trouve milles excuses pour ne pas aller au bout...
Il n'y a pas que la peur et le doute en chemin, l'orgueil n'est pas un très bon ami, d'autant plus qu'il n'est pas facile a déceler, car il revet bien des formes, de la plus grossiere a la plus subtile, fausse humilité, attachement a ses vues a ses expériences et autres...
Il ne faut pas confondre "orgeuil" et "enthousiasme", je crois que la différence est de taille !
non je ne confond pas les deux, l'enthousiasme et la foie sont essentielle a mon sens, mais quand l'orgueil est dans le coin ca fait pas trop bon ménage!
L'orgueil te fait simplement rester sur place, car l'orgueil te fais dire "A quoi bon faire quelque chose, tout est là et je connais déjà tout ça moi !"
Oui mais pas que ca quand meme! :) pour la chose spirituel disons que l'orgueil peut amener a penser, "ma grille de lecture est la bonne, je la considere pertinente, plus que celle-ci ou celle-là ou au moins équivalente"...pour X raison
Alors oui il faut avoir confiance en soi, mais la limite est bien fine, et "bibi" a certaine tendances naturelles pour des bonnes choses et des moins bonnes, je crois qu'il faut quand meme bien réflechir a la façon dont on fonctionne, histoire d'arriver a une certaine souplesse intérieure
Yoga Kundalini Upanishad a écrit :Le second obstacle est le doute quant à l'efficacité du Yoga
Oui!

mais aussi
Yoga Kundalini Upanishad a écrit :le septième est la perception erronée, ou illusion
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 02 janv. 2015, 11:49

ma grille de lecture est la bonne, je la considere pertinente, plus que celle-ci ou celle-là ou au moins équivalente
Ha Ha !!! :D
A moins d'avoir un maître qui pourrait te dire : "Huuum, je crois que tu fais erreur !"
Il va falloir avancer avec notre grille, la considérer comme pertinente très fortement et ne pas avoir de doute sur qu'on va faire et dire...
Bien sur, il ne s'agit pas de fanfaronner, mais d'essayer de s'en remettre à des textes et à des expériences personnelles, de puiser là la force nécessaire pour avancer.
C'est cela avancer, prendre des options avec enthousiasme et accepter de se tromper !
Mieux vaux arriver à une erreur et reconnaître qu'on s'est trompé au lieu de ne rien faire par doute, peur et crainte !
Osons être le couillon et le con qui se goure, l'expérience en sera toujours très enrichissante !

Mais revenons sur cette idée d'avancer aussi...
Avancer est trouver la lumière pour moi...
Cela est une recherche constante qui se déroule dans l'instant présent !
Alors je prends une posture assise, je fais taire mon mental (première étape comme le dit si bien Pashupati ! Merci !).
Pour que la chose se taise TOTALEMENT il faut travailler sur son souffle, car tout le monde connait le lien entre mental et souffle (du moins je l'espère...)
Mais cela ne suffit pas...
Dans cet état sans pensée on accède à la vacuité qui, comme tout le monde connait la chose, est un lieu sans issu à éviter...
Bien sûr elle est très belle à rencontrer, mais une fois la chose connue il faut continuer !
Alors il nous faut augmenter nos vibrations internes pour accéder à plus haut, à cet Anakhya vibrant...
Là, beaucoup de choses fonctionnent si encore une fois on les fait sans doute, sans peur, et avec beaucoup de ferveur ou enthousiasme. Mantras, prières, dévotions, invocations, tout cela va permettre d’avancer dans l’augmentation de notre taux vibratoire…
Nous en sommes au stade ou la fusée à déjà quitté sa base de lancement et vole assez haut…
Ou si on souhaite avec une vision plus traditionnelle, l’oie est déjà dans le ciel…
Mais il faut maintenant trouver la grâce !
Percer hors de l’attraction terrestre !
A chacun de trouver son alchimie personnelle, car pour moi, le bon prof de Yoga ne peut pas aller plus loin !
Après c’est une histoire d’échanges d’énergie avec la personne, de foi, de croyance, mais là tout diffère pour chacun…
C’est à nous à faire le dernier pas pour trouver le vide…
Mais il faut le faire !
Alors, une fois la rencontre établi, une fois la lumière qui est venue tout éclairer notre être, une fois notre être déployé dans la lumière la plus lumineuse, brillante et terrible, pourquoi continuer à douter ?
Baskala Upanishad a écrit :Ce que Je suis et ce que tu es, Moi et toi,
Ou toi et Moi, sache-le, Je suis tout cela.
Ne doute plus ! Jusque là tu étais un ignorant,
Tu as acquis l'expérience maintenant. Ne doute plus !
L’orgueil serait de croire que le chemin que nous avons fait pourrait s’appliquer à tous, là ce serait une erreur !
Mais celui qui viendra me dire que la lumière en nous n’a pas de luminosité, désolé je lui demanderait d’en faire l’expérience et je ne pourrais que lui souhaiter de la vivre, car pour moi, comme beaucoup il n’y a plus l’ombre (!!) d’un doute !!

Puis un jour on rencontre la lumière en faisant le OM...
Après l’étonnement au détour d'une lecture on tombe sur ça :
Lilian Silburn : traduction des Sivasutra et du Vimarsini de Ksemaraja a écrit : 1 à 3 : Les trois premiers mouvements consistent en la récitation (uccâra) des trois phonèmes A, U, M.
4 : Au moment où ces derniers s'identifient les uns aux autres, apparaît le bindu ou anusvâra, résonance nasale transcrite avec un point sur AU M et qui symbolise l'énergie condensée de la parole. En lui les phonèmes reposent sous une forme indivise. Foyer intense de lumière, ce bindu devient à ce stade une activité agit par elle-même.
5 : La montée du souffle dans la voie du milieu (susumnâ) part du cœur (phonème A), accède à la gorge (U), puis au palais (M); elle perce ensuite le centre des sourcils (bhrûmadhya) = (bindu). Ce bindu atteignant le milieu du front (lalâta) prend fin et la cinquième étape dénommée demi-lune (ardhacandra) lui succède.
Et voila que les textes traditionnels nous donnent des phares qui brillent dans notre nuit de recherche...
A quel plaisir d'un coup de savoir que l'expérience vécue entre dans la réalité des textes, pourquoi alors le doute serait là !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 02 janv. 2015, 12:08

Je vous donne toutes les phases ici :
Le Vijnânabhairava tantra (traduction et Commentaire de L.SILBURN a écrit :L'ascension de la kundalini qui relève de la voie de l'énergie synthétise les procédés divers décrits séparément dans les versets de notre Agama, l'un s'attachant au souffle, un autre à l'articulation des sons, un troisième à un retour vers l'énergie, etc.; car c'est une seule et même énergie qui s'élève dans la voie médiane entrainant avec elle un affinement et une intériorisation progressive des souffles (prâna), des sons et vibrations subtiles, des pures énergies (kalà), des catégories de la réalité (tattva) et des pensées.
Ainsi le véritable uccâra, dont on trouve un exemple typique dans une concentration en douze étapes sur le pranava AUM, désigne la montée du souffle introverti et apaisé sous forme d'énergie médiane (madhyasakti) nommée aussi hamsa ou kundalinÎ et qui se déploie en onze mouvements successifs de façon spontanée (niskala) sans impliquer le moindre effort de volonté.
Ces mouvements dont les premiers peuvent être localisés en un point déterminé du corps, s'étendent de A, premier phonème de la syllabe sacrée A UM jusqu'à l'énergie très subtile (samanâ).
Par delà, on accède à l'énergie unmanâ, très haut aspect de la Parole.
-1 à 3- Les trois premiers mouvements consistent en la récitation (uccâra) des trois phonèmes AUM.
--1- Au moment où ces derniers s'identifient les uns aux autres, apparaît le bindu ou anusvâra, résonnance nasale transcrite avec un point sur A UM et qui symbolise l'énergie condensée de la parole, en lui les phonèmes reposent sous une forme indivise. Foyer intense de lumière, ce bindu devient à ce stade une activité qui agit par elle même.
-5- La montée du souffle dans la voie du milieu (susumnâ) part du cœur (phonème A), accède à la gorge (U), puis au palais (M); elle perce ensuite le centre des sourcils (bhrûmadia) = (bindu). Ce bindu atteignant le milieu du front (lalâta) prend fin et la cinquième étape dénommée demi-lune (ardhacandra) lui succède.
-6- Dès que le yogin fait de la susumnâ sa demeure permanente, il jouit de nirodhikâ, l'énergie qui 'obstrue', ainsi appelée parce que, nous dit-on, les dieux et les yogin ordinaires sont incapables de dépasse cette limite, mais si, à l'aide d'une initiation spéciale, on réussit à surmonter cette étape difficile, on obtient nàda.
-7- Nâda, résonance intérieure purement mystique, s'étend du front au sommet de la tête et se répand par le conduit central. Elle correspond au son spontané 'anâhata', non issu de percussion que le commentateur du tantràloka définit de la manière suivante: produite par le mouvement du souffle, la résonnance anâhata est inarticulée, car aucun agent n'est requis pour l'émettre; rien ne peut donc faire échec à sa production, on la nomme nâda et elle pénètre tous les autres sons. Jamais elle ne se couche; c'est pourquoi on la désigne par le terme anâhata.
-8- Au delà du nâda se trouve nâdânta, textuellement 'fin de la résonnance', d'une extrème subtilité ('susûksmadhvani) et qui réside en bhramarandhra, dans sa glose au Vijnânabhairava, Ksemarâja, l'explique par sabdavyàpti, omniprésence du Son.
-9- Sakti, énergie en soi. A la phase suivante de l'énergie, kundalini parvient grâce à l'illumination (vijnana) jusqu'au brahmarandhra et on la nomme ürdhvakundalinÎ, cette phase révèle selon Ksemarâja l'omnipénétration propre à la sensation (sparsavyâpti) qui se traduit par une jouissance dans l'apaisement.
-10- Ayant quitté cette étape, on accède à l'énergie omnipénétrante (vyâpinî) qui remplit le cosmos et qui correspond au grand vide. Ksemarâja précise que les limites corporelles tombent et que le yogin jouit de vyomavyâpti.
-11- Puis les bornes spatiales et temporelles une fois franchies et l'objectivité disparue, on s'élève jusqu'à l'énergie d'illumination, samanâ qui réalise la parfaite fusion de toutes les phases précédentes. le yogin y baigne dans l'égal (sama) et possède désormais un habitus impassible.
Telle est la poussée intérieure du cygne (hamsoccâra), autre forme du souffle du milieu ou de la kundalinî.
-12- Cette montée qui relève de la suprême modalité (parabhâva) s'achève en une énergie ultime, paramàsakti, l'unmanâ ,'au delà de toute cogitation mentale' qui transcende les onze mouvements précédents et que rien ne dépasse.
Si parvenu à la phase de l'énergie impassible et égale (samanâ), le yogin dirige à nouveau son regard vers l'univers, il dispose souverainement de pouvoirs surnaturels variés: s'identifiant au vide propre à l'énergie omnipénétrante (vyàpinî), il devient par son intermédiaire omniprésent comme elle. Ou encore, s'il se concentre sur le vide relatif à samanâ, il participe à l'omniscience de celle-ci. S'il médite sur le toucher (samsparsa), à savoir la félicité au stade de l'énergie, il devient cause de l'univers.
Mais si le yogin, dans sa volonté inlassée de transcender tout pour attendre Paramasiva, se désintéresse de ces facultés supérieures et repousse le monde objectif, alors à l'aide de l'énergie homogène (samanà), il s'élance au-delà des six cheminements du devenir (adhvan), au delà même des onze phases précédentes et, secouant les derniers liens et imperfections, libéré des conditions mentales, il s'engloutit dans l'énergie unmanâ et s'abîme dans le vide absolu (sünyâtisünya) où il recouvre la pure existence sans manière d'être
(sattâmâtra). Unmanâ qui est rejet définitif et complet de toute agitation mentale se confond avec la libre énergie (svâtantryasakti). Etape ultime dans la voie du retour vers Siva, elle forme la prise de conscience de soi (svàtmavimarsa) qui, infinie et parfaitement harmonieuse, hausse le yogin à la divinité en lui permettant de s'identifier à l'inconcevable Paramasiva.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
pashupati
Messages : 806
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par pashupati » 02 janv. 2015, 12:27

Namasté denis jee

merci pour ce texte ;)

citer :

-6- Dès que le yogin fait de la susumnâ sa demeure permanente, il jouit de nirodhikâ, l'énergie qui 'obstrue', ainsi appelée parce que, nous dit-on, les dieux et les yogin ordinaires sont incapables de dépasse cette limite, mais si, à l'aide d'une initiation spéciale, on réussit à surmonter cette étape difficile, on obtient nàda.

dur dur alors ,faut travailler sans relache ,concentration ,concentration ;)
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 02 janv. 2015, 14:30

Ce texte nous oblige à voir en nous et à accepter de comprendre là où nous en sommes...

L'une des première porte est l'arrêt du mental...
Puis la lumière arrive, éblouissante !
Puis l'énergie est là en nous, elle bouillonne, nous met à mal...
Puis la résonance intérieure apparaît.
Puis une jouissance dans l'apaisement et là, pour celui qui est dedans, il est possible de rester assis des heures !
C'est une étape fantastique et rare chez tous les pratiquants, mais quand elle est vécue, c'est énorme, il y a pour moi une trasnfiguration vécue très étonnante et si belle !!!
Alors les limites corporelles tombent, on se déploie dans l'infini manifesté ou on se rétracte dans le vide infini, c'est un choix ou du moin sune orientation !
Pour celui qui le rencontre, l'effet est terrible, car le "noir" du lieu est impensable et la dissolution vécue terrifiante à la première rencontre...
Puis avec le temps, il y a une immense joie profonde, hors de toute compréhension à retourner dans ce lieu et s'y perdre...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 02 janv. 2015, 14:51

A moins d'avoir un maître qui pourrait te dire : "Huuum, je crois que tu fais erreur !"
Il va falloir avancer avec notre grille, la considérer comme pertinente très fortement et ne pas avoir de doute sur qu'on va faire et dire...
Bien sur, la dessus aucun probleme...encore que, "faire et dire" sera quasi souvent approximatif, "juste" plus ou moins... dans "l'action" la part personelle n'est pas un absolue je crois, pas mauvaise tout le temps en soi, mais pas absolue...
Bien sur, il ne s'agit pas de fanfaronner, mais d'essayer de s'en remettre à des textes et à des expériences personnelles, de puiser là la force nécessaire pour avancer.
Oui pour avancer...donc s'appuyer sur ce qui a été fait, s'appuyer sur des eclairages nouveaux, des notions nouvelles...l'orgueil a mon sens peut etre nuisible a ce nieau-là, je trouve
orgueil d'avoir des expériences
orgueil de penser j'en suis là
orgueil de penser j'ai un savoir
etc etc
C'est cela avancer, prendre des options avec enthousiasme et accepter de se tromper !
Mieux vaux arriver à une erreur et reconnaître qu'on s'est trompé au lieu de ne rien faire par doute, peur et crainte !
Osons être le couillon et le con qui se goure, l'expérience en sera toujours très enrichissante !
Oui aucun probleme la dessus de Denis, entre le dire et le vivre la c'est une autre paire de manche...comme disait Martine
Jean a écrit :Que de résistances dans les discussions
denis a écrit :L’orgueil serait de croire que le chemin que nous avons fait pourrait s’appliquer à tous, là ce serait une erreur !
Oui!!! :)
Et voila que les textes traditionnels nous donnent des phares qui brillent dans notre nuit de recherche...
A quel plaisir d'un coup de savoir que l'expérience vécue entre dans la réalité des textes, pourquoi alors le doute serait là !
Et pourquoi pas? :)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 02 janv. 2015, 15:10

orgueil d'avoir des expériences
orgueil de penser j'en suis là
orgueil de penser j'ai un savoir
Oui ! Mais comment faire autrement ?
Si on peut se taire et rester dans son coin...
Mais si celui qui chemine décide de "témoigner" de son parcourt alors il prend le risque qu'on le traite d’orgueilleux et de bien d'autres choses... :lol:
Micka a écrit :
Denis a écrit :Et voila que les textes traditionnels nous donnent des phares qui brillent dans notre nuit de recherche...
A quel plaisir d'un coup de savoir que l'expérience vécue entre dans la réalité des textes, pourquoi alors le doute serait là !
Et pourquoi pas? :)
Pourquoi ne crois tu pas en toi et tes expériences ? :wink:

Relis cette phrase :
Baskala Upanishad a écrit : Ce que Je suis et ce que tu es, Moi et toi,
Ou toi et Moi, sache-le, Je suis tout cela.
Ne doute plus ! Jusque là tu étais un ignorant,
Tu as acquis l'expérience maintenant. Ne doute plus !
Tu en penses quoi ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 02 janv. 2015, 17:56

denis a écrit :Oui ! Mais comment faire autrement ?
Si on peut se taire et rester dans son coin...
Mais si celui qui chemine décide de "témoigner" de son parcourt alors il prend le risque qu'on le traite d’orgueilleux et de bien d'autres choses...
Oui j'en ai bien conscience et c'est pas la solution de facilité j'en convient
Pour ce qui est de l'orgueil, ce que disent les autres n'a que peu d'importance... c'est une chose personelle, a chacun de voir ce qu'il y a voir, c'est le "combat" contre soi-même
denis a écrit :Pourquoi ne crois tu pas en toi et tes expériences ?
Ce n'est pas de croire ou pas croire...
Ce qui est, ou a ete vécu est une chose...et était ce que c'était.
Quoi que chacun de nous en vienne a vivre; c'était ce que c'était
Pour le reste, je suis pas persuadé, que dans ma trajectoire personnelle, cela puisse avoir une très grande importance maintenant
Ce que Je suis et ce que tu es, Moi et toi,
Ou toi et Moi, sache-le, Je suis tout cela.
Ne doute plus ! Jusque là tu étais un ignorant,
Tu as acquis l'expérience maintenant. Ne doute plus !
denis a écrit :Tu en penses quoi ?
Oh plein de chose Denis!

Mais pour être concis, ca me renvoie a une forme de hiatus!!
Il y a les aspirations les plus hautes, et la vie mondaine
Sont-elle consciliables et sont-elle a conscillier?
L'un au détriment de l'autre, ou l'un avec l'autre?
réunion de supposé opposé? :mefie: je ne pense pas que ces deux plan soient "opposés", plutot les aspects d'une meme pièce
Donc pour te répondre
Ce qu'il y a faire, faisons-le...si nous devons être au niveau mondain, c'est ainsi...
Si nous avons l'oportunité et les conditions pour le plan Divin, ca sera ainsi.
Je ne sépare pas les deux.
La transcendance pour moi n'est pas une croyance, c'est une certitude.
Quand a tout faire pour atteindre cette transcendance, c'est autre chose...je refuse intérieurement que cette quête empiète sur certaines composantes de ma vie, c'est comme ca! et pour être honête, j'espere aussi que c'est une forme de chemin!
:)
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Aryaputra » 02 janv. 2015, 18:29

Quand a tout faire pour atteindre cette transcendance, c'est autre chose...je refuse intérieurement que cette quête empiète sur certaines composantes de ma vie, c'est comme ca! et pour être honête, j'espere aussi que c'est une forme de chemin!
Pareil.

:?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 02 janv. 2015, 20:13

Quand a tout faire pour atteindre cette transcendance, c'est autre chose...je refuse intérieurement que cette quête empiète sur certaines composantes de ma vie, c'est comme ca! et pour être honête, j'espere aussi que c'est une forme de chemin!
Oui c'est une évidence pour beaucoup et moi le premier !
A ce jour je suis père de famille, artisan dans l'informatique, et je fais du Yoga, mais aussi plein d'autres choses, mais cela n'a pas d'importance...
Car ce qui compte, à mon humble avis, ce n'est pas tant l'acte mais la détermination et l'intention qu'il y a derrière qui compte.
Je crois qu'il n'y a pas de vie parfaite, un moine dans sa cellule est soumis à la réalité de son quotidien et est finalement comme nous.
Un film comme le nom de la rose (que j'ai adoré) nous montre bien que beaucoup de moines le sont pour manger et avoir un toit au dessus de leur tête. Combien de Yogi, moines, curés,... ont réellement un chemin mystique ?
Moi je crois que nous devons regarder combien de temps nous passons dans une journée à écouter le silence, à stopper nos idées pour aller vers le vide et vers la lumière. Peut-importe ce qui est fait, c'est le non faire du faire qui compte !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 02 janv. 2015, 22:00

Peut-importe ce qui est fait, c'est le non faire du faire qui compte
Oui Denis :) , il y a de ca je pense...avoir quelque chose qui a été(comme tu le dis parfois) passé au feu et durci...il ne casse plus...tout en gardant une grande souplesse, ce qui permet d'agir en restant centré, et conscient
Enfin, tout ca est un fruit dans le chemin, voir un but pour d'autre...mais ce n'est pas encore l'idée que je me fais de la liberté interieure...au niveau mondain :D
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 02 janv. 2015, 23:03

Merci Micka pour cet échange ! :wink:

Pourquoi cloisonner les choses ?
Pourquoi voir un niveau mondain et comme tu sembles le dire le repousser ou ne pas l'aimer...
Pour moi les habits ne font pas le moine et mettre des habits de clown de cycliste, ou de motard, ou de yogi, ou de papa qui répare la maison, ou un costard cravate et être entouré de "gens du monde" ou de mecs du vélo, cela change quoi ?
J'ai énormément de plaisir dans tout ça, n rencontre des gens charmants partout et des c... aussi et le chef d'entrperise, comme le curé du coin ont plein de choses à nous dire et nous apprendre...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
pashupati
Messages : 806
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par pashupati » 03 janv. 2015, 08:30

micka a écrit :
Peut-importe ce qui est fait, c'est le non faire du faire qui compte
Oui Denis :) , il y a de ca je pense...avoir quelque chose qui a été(comme tu le dis parfois) passé au feu et durci...il ne casse plus...tout en gardant une grande souplesse, ce qui permet d'agir en restant centré, et conscient
Enfin, tout ca est un fruit dans le chemin, voir un but pour d'autre...mais ce n'est pas encore l'idée que je me fais de la liberté interieure...au niveau mondain :D
Namasté yogin et yogini

Namasté micka

la liberté interieur au niveau mondain ,j ai flashé sur cette phrase ;)

detailles s il te plait ;)
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 03 janv. 2015, 09:34

Micka a écrit :Il y a les aspirations les plus hautes, et la vie mondaine
Sont-elle consciliables et sont-elle a conscillier?
Au ce sujet, il me semble que l'acte final du nom de la rose montre qu'une fois le chemin accomplit par le jeune moine devenu un vieux sage, la conciliation de la vie mondaine et de la vie mystique reste la problématique.
De la même manière qu'il dit avoir fait le bon choix en suivant son maître, il reconnait qu'il ne peut s'empêcher de se demander ce que sa vie (mystique) aurait été s'il avait suivi la fille. 

Là où sa coince c'est que si il avait suivi la fille...
Il confesse que cette pensée le hantera jusqu'à la fin de ses jours...
Om
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par micka » 03 janv. 2015, 11:07

Pourquoi cloisonner les choses ?
Pourquoi voir un niveau mondain et comme tu sembles le dire le repousser ou ne pas l'aimer...
Les choses ne sont pas cloisoné!!
Non juste c'est un constat de mon expérience...
Si je suis dans le monde, ben je fais avec les moyens du monde...
Si j'avais de grandes portes vers le transcendant, ben je verrai par là aussi
Si je suis entre les deux, je vais vers ce qui me parait le plus pertinent et utile
la liberté interieur au niveau mondain ,j ai flashé sur cette phrase
Oui, on peut avancer sur un fil entre deux falaises, en equilibre entre les different aspect de notre interiorite, qui te tirent d'un cote ou de l'autre, parfois on chute...et puis un jour tu vole, plus besoin de traverser par ce fil.
Etre libre...dans le monde, signifie voler dans son ciel interieur pouvoir se poser où l'on souhaite et s'envoler quand on le souhaite
De la même manière qu'il dit avoir fait le bon choix en suivant son maître, il reconnait qu'il ne peut s'empêcher de se demander ce que sa vie (mystique) aurait été s'il avait suivi la fille.

Là où sa coince c'est que si il avait suivi la fille...
Il confesse que cette pensée le hantera jusqu'à la fin de ses jours...
Pour autant, une expérience, de n'importe qu'elle nature qu'elle puisse etre, n'est pas a vivre, revivre positivement ou negativement, elle devrait etre integrer dans une vue plus large...le temps et la conscience aide!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 04 janv. 2015, 10:26

Oui, on peut avancer sur un fil entre deux falaises, en equilibre entre les different aspect de notre interiorite, qui te tirent d'un cote ou de l'autre, parfois on chute...et puis un jour tu vole, plus besoin de traverser par ce fil.
Etre libre...dans le monde, signifie voler dans son ciel interieur pouvoir se poser où l'on souhaite et s'envoler quand on le souhaite
Oui !
Alors toute activité est transcendé, il n'y a plus de bien ou de mal, des gens bien ou des gens mal, il y a le monde qui tourne, bouge, grouille de mille couleurs et quoi que je je fasse je suis chez moi !
Il ya aussi le fait que le Yogin doit passer inaperçu, alors quel plaisir immense que de passer d'un habit à un autre et de se jouer de tout cela avec délectation et justesse, sans aucune appartenance outrageusement marquée...
C'est le Dalaï Lama qui dit "Où je suis je suis chez moi !", j'adore ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 04 janv. 2015, 23:10

a écrit :Les avancées dans le domaine de la fibre optique permet de traiter des informations transportées par la lumière, pourquoi n'en serait-il pas ainsi ailleurs ? C'est pour cela que je suis loin de repousser les images qui nous sont présentées sur le "chemin", comme il est souvent professé sur ce forum. Ce serait un automobiliste qui refuserait de regarder les panneaux de signalisation pour ne pas se déconcentrer de sa conduite. La lumière vectrice d'informations ? Cela y ressemble...
Dans ce cas pourquoi ne viendrais tu pas plus souvent nous faire profiter de ta connaissance ?
Vijnana Bhairava Tantra a écrit :139-140/ Ainsi 112 instructions concernant le sans-houle viennent d’être brièvement exposées. O Déesse ! l’homme qui les connaît reçoit le nom de ‘familier de la connaissance’. Quiconque s’adonne à une seule de ces instructions ici décrites devient lui-même Bhairava en personne. Ses paroles se réalisent en actes et il confère bénédictions et malédictions. 
Tu peux nous en dire plus Denis ?

D'où viens la lumière, rien ne brille là bas...
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 14 janv. 2015, 23:34

Il me semble que tu parles déjà de cette "chose" sur un autre fil...
De plus tu as un bouton "éditer" pour ne pas créer un autre post sous un post à toi qui est déjà resté sans réponse... :beurk:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 14 janv. 2015, 23:55

Bah oui mais ce topic est interressant et si je reviens l'éditer quelques jours plus tard je diminue mes chances d'obtenir une réponse.
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 15 janv. 2015, 10:58

Oui c'est vrai, pour autant il faut aussi percevoir que l'énergie du début d'une discussion disparaît elle aussi dans le temps et l'espace, sorte d'usure, alors il faut avoir la sagesse de la laisser, sinon cela donne souvent des soubresauts chaotiques sans grande forces, des coups d'épée dans l'eau, mieux vaut ouvrir une autre discussion...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 18 janv. 2015, 22:52

aaa
ॐ नमो नारायण
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Morgan » 19 janv. 2015, 01:58

Au ce sujet, il me semble que l'acte final du nom de la rose montre qu'une fois le chemin accomplit par le jeune moine devenu un vieux sage, la conciliation de la vie mondaine et de la vie mystique reste la problématique.
De la même manière qu'il dit avoir fait le bon choix en suivant son maître, il reconnait qu'il ne peut s'empêcher de se demander ce que sa vie (mystique) aurait été s'il avait suivi la fille.

Là où sa coince c'est que si il avait suivi la fille...
Il confesse que cette pensée le hantera jusqu'à la fin de ses jours...
C'est assez poignant comme fin. C'est comme dans le film Samsara, sauf qu'à la fin, on ne sait pas si le type revient au monastère ou bien retourne avec sa femme (qui vient de lui passer un savon mémorable).
Moi, je dis, quand on choisit son maître plutôt que sa femme, c'est qu'on est disciple.
Quand on choisit sa femme plutôt que son maître, c'est qu'on est maître. Et/ou, qu'on est pas sur la voie.
Il faut comprendre ce qu'est la femme pour un homme, et ce qu'est l'homme pour une femme. Pas facile.
Le mieux je crois, reste de ne rien choisir du tout.
Mais pour un vrai disciple, s'il y a un choix à faire, il doit toujours choisir le maître. Mieux vaut ne rien regretter. Les regrets, ce sont des bombes à retardement dans le karma. Mais heureusement, il y a des maîtres qui maitrisent çà aussi.
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 19 janv. 2015, 11:43

Morgan a écrit :C'est assez poignant comme fin. C'est comme dans le film Samsara, sauf qu'à la fin, on ne sait pas si le type revient au monastère ou bien retourne avec sa femme (qui vient de lui passer un savon mémorable).
Qui lui parle des mérites de l'ex femme de Buddha, supportant d'élever seule son fils, après que l'adorateur des arbres de Bodhi l'ai quitté pour aller chercher quelque évasion de la souffrance mondaine.
Le film se terminant :mefie: sur cette question (en tout cas, une variante similaire, Al-zheimer me poursuivant :oops: ) : "faut t'il combler un seul désir, ou courir après chaque ?"
Morgan a écrit :Moi, je dis, quand on choisit son maître plutôt que sa femme, c'est qu'on est disciple.
Quand on choisit sa femme plutôt que son maître, c'est qu'on est maître. Et/ou, qu'on est pas sur la voie.
La position idéale étant à mon avis que sa femme soit également son maître ... mais bon, presque impossible à trouver :mefie: , et empli de dangers pour les deux :mefie: .
Morgan a écrit :Le mieux je crois, reste de ne rien choisir du tout.
Les regrets, ce sont des bombes à retardement dans le karma.
Est-ce toujours ainsi ? Parce qu'on peut souvent regretter/être nostalgique du temps de l'innocence/enfance, où on n'avait pas encore à faire de choix cornéliens. Ne rien choisir étant quand même à peu près impossible, dixit Krsna dans la Bhagavad Gita, et l'avance inexorable du temps.
ॐ नमो नारायण
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Morgan » 19 janv. 2015, 12:40

"faut t'il combler un seul désir, ou courir après chaque ?"
C'est en fait "faut-il combler milles désirs ou n'en dominer qu'un seul?"...

La question du désir reste une énigme pour moi, j'avoue. J'ai déjà remarqué que l'absence de désir est liberté. J'ai aussi remarqué que le désir réapparaissait à chaque fois, comme des bulles remontant à la surface de l'eau. Qu'on accepte de combler ses désirs ou qu'on les combatte, à la clef, la frustration, à moins de ne désirer que ce qui est (santosha?) ; mais alors comment désirer ce qui est puisque c'est déjà là? Le propre du désir n'est il pas de tendre vers ce qu'on a pas, vers ce qui n'est pas "encore"?

Dans la tradition de Shri Vidya, Shiva est appelé Kameshwara. Seigneur du désir. Y-a-t-il une idée de maîtrise du désir, je pense que oui. Devi Lalitha est Kamarupa, "la forme du désir". Shiva réduit en cendre kamadeva, "le dieu du désir". Mais de ces cendres apparait Bandhasura, un démon. Shiva et Lalitha se marient. Puis Devi part terrasser Bandhasura. Enfin, Devi ressuscite kamadeva.
Kama a tantôt pour signification le désir charnel, tantôt celle d'un moteur spirituel, l'élan, le désir de Dieu. Ce mythe donne la clef de l'articulation entre les deux visiblement.
La position idéale étant à mon avis que sa femme soit également son maître ... mais bon, presque impossible à trouver :mefie: , et empli de dangers pour les deux :mefie: .
Ca m'a fait sourire. :). L'idéal est beau, mais dans la pratique...Le problème c'est que çà peut devenir "incestieux" comme relation. Le maître est au delà des archétypes, et prends la forme de tous les archétypes. Cela voudrait dire que sa femme, comme maître, serait la grand mère, la mère, l'épouse, la fille, l'amie, l'amante, etc...Et l'au delà de ces archétypes...Je ne suis pas sûr que psychologiquement, la baraque tienne debout. Prendre sa femme pour sa mère, çà s'appelle l'oedipe, et visiblement, d'après la psycho, çà peut poser problème...lol. L'enseignement suppose l'apprentissage de la Loi. Et ce qui incarne la Loi en psycho, c'est le Père. Nos premiers Guru sont nos parents. Dans la voie tantrique, c'est Shiva et Shakti qu'on a comme parents. Que l'on devienne Shiva, et ainsi, que Shakti soit notre épouse, là, çà se complique vraiment. Je vous l'assure. Ramakrishna disait qu'il était plus sûr de voir en la Déesse la mère plutôt que l'épouse.
Est-ce toujours ainsi ? Parce qu'on peut souvent regretter/être nostalgique du temps de l'innocence/enfance, où on n'avait pas encore à faire de choix cornéliens. Ne rien choisir étant quand même à peu près impossible, dixit Krsna dans la Bhagavad Gita, et l'avance inexorable du temps.
Où est-ce que Krishna parle de choix dans la BG? Je suis curieux.
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 19 janv. 2015, 17:05

Morgan a écrit :Qu'on accepte de combler ses désirs ou qu'on les combatte, à la clef, la frustration, à moins de ne désirer que ce qui est (santosha?) ; mais alors comment désirer ce qui est puisque c'est déjà là? Le propre du désir n'est il pas de tendre vers ce qu'on a pas, vers ce qui n'est pas "encore"?
Effectivement ... Bon, après, on tombe sur l'épineuse question du Bharatage de la mer de lait, il me semble. :mefie:
Dans la tradition de Shri Vidya, Shiva est appelé Kameshwara. Seigneur du désir. Y-a-t-il une idée de maîtrise du désir, je pense que oui. Devi Lalitha est Kamarupa, "la forme du désir". Shiva réduit en cendre kamadeva, "le dieu du désir". Mais de ces cendres apparait Bandhasura, un démon. Shiva et Lalitha se marient. Puis Devi part terrasser Bandhasura. Enfin, Devi ressuscite kamadeva.
Kama a tantôt pour signification le désir charnel, tantôt celle d'un moteur spirituel, l'élan, le désir de Dieu. Ce mythe donne la clef de l'articulation entre les deux visiblement.
Ou, dans une interprétation (hélas limitante, les métaphores parlant souvent plus de manière concise que de leurs explicitations :wink: ), Siva, ayant conversé avec Yama quelques temps (ce qui nécessite un abandon initial du désir), s'aperçoit de l'aspect limitant inhérent à son anihilation complète (Bandha-asura), à l'occasion de sa ré-union d'avec Devi, et la supplie alors de re-former Kamadeva (encore que dans la forme de cette légende dont j'avais entendu parler, c'était les autres Divinités qui imploraient le couple transcendant...).
Ca m'a fait sourire. :). L'idéal est beau, mais dans la pratique...Le problème c'est que çà peut devenir "incestieux" comme relation. Le maître est au delà des archétypes, et prends la forme de tous les archétypes. Cela voudrait dire que sa femme, comme maître, serait la grand mère, la mère, l'épouse, la fille, l'amie, l'amante, etc...Et l'au delà de ces archétypes...Je ne suis pas sûr que psychologiquement, la baraque tienne debout. Prendre sa femme pour sa mère, çà s'appelle l'oedipe, et visiblement, d'après la psycho, çà peut poser problème...lol. L'enseignement suppose l'apprentissage de la Loi. Et ce qui incarne la Loi en psycho, c'est le Père. Nos premiers Guru sont nos parents. Dans la voie tantrique, c'est Shiva et Shakti qu'on a comme parents. Que l'on devienne Shiva, et ainsi, que Shakti soit notre épouse, là, çà se complique vraiment. Je vous l'assure. Ramakrishna disait qu'il était plus sûr de voir en la Déesse la mère plutôt que l'épouse.
J'avoue que quand tu parles de psychologie, les relents freudiens & pavloviens communs :marteau: me font reculer instinctivement, mais, en me souvenant qu'Oedipe fait plus partie d'anciennes légendes grecques, ça résonne déjà un peu mieux ...
Et puis, une mère élève ses enfants pour qu'ils grandissent et évoluent aussi tout en la respectant, pas pour qu'ils retournent à L ...
Bon, après, je ne suis certainement pas aussi avancé que toi sur pas mal de choses :oops: , n'ayant pas passé autant de temps dans le pays de Devi :cry: , puis, oublis parfois opportuns et parfois bien moins, ... :oops:
Où est-ce que Krishna parle de choix dans la BG? Je suis curieux.
N'ayant plus d'exemplaire sous la main :oops: , de mémoire, il parle effectivement plus d'action, et que, le temps poursuivant sa course, on ne pouvait pas ne pas agir (s'asseoir sur la rive tel un Lao Tseu, ou Siva moyen, étant aussi une action, pas de la même nature que celle d'Arjuna, bien que complémentaire), ce qui revient à mon avis au même, dans un certain sens.
ॐ नमो नारायण
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Morgan » 19 janv. 2015, 19:19

Ou, dans une interprétation (hélas limitante, les métaphores parlant souvent plus de manière concise que de leurs explicitations :wink: ), Siva, ayant conversé avec Yama quelques temps (ce qui nécessite un abandon initial du désir), s'aperçoit de l'aspect limitant inhérent à son anihilation complète (Bandha-asura), à l'occasion de sa ré-union d'avec Devi, et la supplie alors de re-former Kamadeva (encore que dans la forme de cette légende dont j'avais entendu parler, c'était les autres Divinités qui imploraient le couple transcendant...).
Je ne connaissais pas cette interprétation là. Cà voudrait dire que le samadhi est une condition limitante...Bizarre...

Mais attention...C'est pas bandha-asura mais bhanda-asura. Bhanda est une exclamation de Brahma qui veut dire "remarquable!".
C'est bandha qui veut dire noeud. Du coup, ton interprétation n'est valable que si on joue avec les lettres. Et crois moi, jouer avec les lettres dans le tantra n'est pas anodin...;) Surtout quand on joue avec des haches...Elle est tirée d'où cette version?
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par MuadDib » 19 janv. 2015, 21:15

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 21 janv. 2015, 11:10

Je trouve que cela fait écho au dernier sujet en cours de la section tantrisme. A savoir que nous avons là une énergie sauvage, indomptable, capable de réunir irrésistiblement deux êtres. Une chose à laquelle on ne peut dire "non"...

Si l'on tente d'apprivoiser cette libre énergie en recourants à des pratiques de contrôle du souffle on finit par chuter. Si l'on focalise uniquement sur le Vide/ou lumière au sommet de la montagne, on chute. Si l'on s'adonne uniquement aux plaisirs sexuels, on chute.
Si l'on s'adonne aux plaisirs sexuelles dans le Vide... :lol:

Il faudrait se saisir de cette libre énergie au moment où elle est une "très jeune fille"
Ce moment magique où se que l'on croyait perdu éclôt à nouveau
Dit autrement, il faudrait prendre un extrait pour en faire l'exégèse ;)
Morgan a écrit :La question du désir reste une énigme pour moi, j'avoue. J'ai déjà remarqué que l'absence de désir est liberté. J'ai aussi remarqué que le désir réapparaissait à chaque fois, comme des bulles remontant à la surface de l'eau. Qu'on accepte de combler ses désirs ou qu'on les combatte, à la clef, la frustration, à moins de ne désirer que ce qui est (santosha?) ; mais alors comment désirer ce qui est puisque c'est déjà là? Le propre du désir n'est il pas de tendre vers ce qu'on a pas, vers ce qui n'est pas "encore"? 

Dans la tradition de Shri Vidya, Shiva est appelé Kameshwara. Seigneur du désir. Y-a-t-il une idée de maîtrise du désir, je pense que oui. Devi Lalitha est Kamarupa, "la forme du désir". Shiva réduit en cendre kamadeva, "le dieu du désir". Mais de ces cendres apparait Bandhasura, un démon. Shiva et Lalitha se marient. Puis Devi part terrasser Bandhasura. Enfin, Devi ressuscite kamadeva.
Kama a tantôt pour signification le désir charnel, tantôt celle d'un moteur spirituel, l'élan, le désir de Dieu. Ce mythe donne la clef de l'articulation entre les deux visiblement. 
A ce point là, ce serait folie de s'adonner uniquement au Vide. Ce serait folie de faire subir à cette très jeune pousse de lotus des exercices de contrôle.
Trouver le juste milieu entre le Samsara et le Nirvana se fait au contact du monde en se régalant de tout ce que la vie peut offrir.

« Le secret suprême de la grande félicité nait de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal central, aussi, est-il difficile de trouver dans le monde une personne qui fait l'expérience permanente de cette félicité » Milarepa

Mais bon, peut-être que Lilian Silburn a raison. Milarepa est un demi-yogi qui n'a pas su dépasser la sixième étape... :roll: 

~ Om Mani Padme Houng  ~
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Denis » 21 janv. 2015, 11:58

« Le secret suprême de la grande félicité nait de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal central, aussi, est-il difficile de trouver dans le monde une personne qui fait l'expérience permanente de cette félicité » Milarepa
C'est une très belle phrase Lorkan, mais alors je ne vois en rien ce qu'elle vient faire là ?
Peux tu expliquer ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Morgan » 21 janv. 2015, 12:10

Bien dit Lorkan. Essaye de "Il faudrait se saisir de cette libre énergie au moment où elle est une "très jeune fille"
Ce moment magique où se que l'on croyait perdu éclôt à nouveau. Dit autrement, il faudrait prendre un extrait pour en faire l'exégèse
". Tu nous diras où çà te conduit? J'espère pour toi à "Le secret suprême de la grande félicité nait de la fonte des gouttes à l'intérieur du Canal central, aussi, est-il difficile de trouver dans le monde une personne qui fait l'expérience permanente de cette félicité " :) .
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par lorkan739 » 04 févr. 2015, 09:05

Denis a écrit :Ha je te comprends Lorkan, ce n'est pas simple de voir là dedans quelque chose de cohérent, c'est surtout qu'il faut se mettre à travailler sur soi et ça il faut beaucoup de temps avant d'accepter cette démarche qui est avant tout une abnégation de l'individu.
Alors l'individu est amusé par cela, il rit, il prend le faciesse de celui qui renie et se moque comme on voit aujourd'hui de partout, c'est sa protection, sa peur et c'est compréhensible, surtout dans le Kali Yuga, où tout est devenu si mélangé que renier et rire est ce que font 100% des gens...
Accepter de chercher, de ne pas savoir, de ne rien savoir et de n'être rien, de laisser de coté nos certitudes, cela n'est pas agréable. Comment accepter de n'être que le vide, regarder cela en face et se dire que nous n'avons aucune importance, à l'opposé de cela on cherche un enseignement dans lequel on aura un grand refuge, de grandes certitudes, de longues pratiques sur des années voir même des vies, mais le plus fort des enseignements c'est celui qui sait nous rendre libre et non nous enfermer, car même une prison en or reste une prison !
J'adore !
Om
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: Une approche du Christ et de la spiritualité

Message par Regard » 04 févr. 2015, 09:23

"Si tu veux être en relation avec un autre être humain il faut que tu sois sans désir et sans souvenir"
Je ne sais rien. C'est ça la sagesse.
Ca te rappelle rien?
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Répondre