Mantra

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Mantra

Message par Denis » 19 déc. 2014, 01:30

Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Nikoyogi

Re: Mantra

Message par Nikoyogi » 19 déc. 2014, 08:38

Ce mantra à toute une légende derrière lui, on me l'a donné il y a 4 ans et tout le monde disait que c'était un chant du dalaï lama. Après enquête j'ai découvert que c'était le hollandais Hein Braat, quelle voix !!
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3940
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Mantra

Message par lorkan739 » 23 déc. 2014, 05:04

Je viens de découvrir une traduction sur internet :

OM TRAYAMBAKAM YAJAMAHE
SOEGANDHIM POESTHIVARDHANAM
OERVAROEKAMIVA BANDHANAN
MRITYOR MOEKSHIYA MAMRITAT
 
Om - Nous rendons grâce au seigneur des 3 mondes,
Qui les soutient et les emplit à la fois comme un parfum.
Puisse-t-il nous délivrer du lien de la mort
De la même manière qu'un concombre mûr se détache de sa tige.
Mais qu'il ne nous éloigne pas de l'immortalité.
http://lejour-et-lanuit.over-blog.com/a ... 87269.html

Interressant. Non ? Merci Denis ! :wink:


Cette traduction m'a rappeler la Tripura Tapini Upanishad :

Adorons et sacrifions au Dieu au trois yeux,
Au parfum suave, qui accroit la fertilité de la Terre.
Comme le cocombre mûri se détache de sa tige,
Que je me détache de la mort et trouve la libération et l'immortalité !
Om
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3940
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Mantra

Message par lorkan739 » 01 nov. 2015, 19:54

Il faut une belle tenue du souffle pour chanter de cette façon.

Om
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Mantra

Message par Alexandra » 03 nov. 2015, 09:22

Le maha mritunjaya est un mantra dédié à shiva
Trayambakam celui qui a 3 yeux.
Il appelle à la rectitude et il aide à vaincre la mort. C'est un mantra vraiment puissant qu'il faut pratiquer tous les matins et tous les soirs.
Également avant de pratiquer.
Je l'ai appris avec un swami Indien aussi et chanté avant la pratique.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Mantra

Message par Alexandra » 03 nov. 2015, 19:24

Par exemple le mahamritunjaya est un mantra vaineka, très très ancien comme la gayatri.
La combinaison des deux s'appelle sukracharia.
La première écriture du mahamritunjaya qu'on connaît est accessible dans le chatarudrya les cent vers de Rudra.
Ces mantra doivent être prononcés de façon correcte et en fait pour être efficients ils doivent être enseignés par un guru a des personnes connaissant le sanskrit et ayant appris les veda.

Puis il y a les purana mantra. La récitation inlassable. Comme Om Namah Shivaya
Ils peuvent être enseignés à tous et doivent être pratiqués quotidiennement pendant très longtemps.

Un enseignement venant de Yogi MatsyendraNath
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3940
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Mantra

Message par lorkan739 » 04 nov. 2015, 09:18

Merci Alexandra et je veux bien te croire...

Je m'interroge sur le sens de cette transmission initiatique. C'est à dire que dans sa forme le mahamritunjaya reste assez proche d'un "simple" : Seigneur Jésus Christ aie pitié de moi ", de même que om mani padmé houng est associé au Seigneur Avalokiteshvara qui selon la tradition apparaîtrait instantanément grâce à une récitation de son nom. De même j'ai cru comprendre que dans les temps très très ancien une partie de la tradition fonctionnait par révélation divine. L'adepte recevait ce qu'il était en mesure recevoir directement du plan divin. Faut-il vraiment connaître le sanskrit pour qu'un Mantra soit efficient. Encore une fois, je veux bien le croire. "Ô joyaux du lotus du cœur" n'a pas la même résonance que Om mani padmé houng. Et qui sait ? Peut-être qu'il lui fait perdre un bon milliard de subtilités. Malgré tout, je pense qu'il faut avoir l'humilité de reconnaître qu'une prière puisse toucher le Seigneur au-delà de toutes formes de langage, de croyances ou d'appartenance religieuse.

A mon avis, oui, ce qui donne le pouvoir, la force, à cette transmission c'est le degrés d'avancement de celui qui la reçoit. Que dire de celui qui transmet ? Une incarnation, pour un temps, de la Divinité ? En tout cas quelqu'un ayant suffisamment de connaissances pour savoir où l'adepte en n'est sur le chemin.
Méditer comme Jésus

Le père Séraphin se montrait de plus en plus discret. Il sentait les progrès que faisait le jeune homme dans sa méditation et sa prière. Plusieurs fois il l'avait surpris, le visage baigné de larmes, méditant comme Abraham et intercédant pour tous les hommes. " Mon Dieu, ma miséricorde, que vont devenir les pécheurs . . .? " C'est le jeune homme qui un jour vint vers lui et lui demanda : " Père, pourquoi ne me parlez-vous jamais de Jésus ? Quelle était sa prière à lui, sa forme de méditation? Dans la liturgie, dans les sermons, on ne parle que de lui. Dans la prière du coeur, telle qu'on en parle dans la philocalie, c'est bien son nom qu'il faut invoquer. Pourquoi ne me dites-vous rien ? "
Le père Séraphin eut l'air troublé. Comme si le jeune homme lui demandait quelque chose d'indécent, comme s'il lui fallait révéler son propre secret. Plus grande est la révélation que l'on a reçue, plus grande doit être l'humilité pour la transmettre. Sans doute ne se sentait-il pas assez humble : " Cela, ce n'est que l'Esprit-Saint qui peut te l'enseigner. Nul ne sait qui est le fils, si ce n'est le père, ou qui est le père si ce n'est le fils et celui à qui le fils veut bien le révéler " (Luc 10, 22). Il faut que tu deviennes fils pour prier comme le fils et entretenir avec Celui qu'il appelle son père et notre Père les mêmes relations d'intimité que lui, et cela c'est l'oeuvre de l'Esprit-Saint, il te rappellera tout ce que Jésus a dit. L'Evangile deviendra vivant en toi et il t'apprendra à prier comme il faut.
Le jeune homme insista. Dites-moi encore quelque chose. Le vieillard lui sourit. " Maintenant, dit-il, je ferais mieux d'aboyer. Mais tu prendrais encore cela pour un signe de sainteté. Mieux vaut te dire les choses simplement.
Méditer comme Jésus, cela récapitule toutes les formes de méditation que je t'ai transmises jusqu'à maintenant. Jésus est l'homme cosmique. Il savait méditer comme la montagne, comme le coquelicot, comme l'océan, comme la colombe. Il savait méditer aussi comme Abraham. Le coeur sans limites, aimant jusqu'à ses ennemis, ses bourreaux : " Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font ". Pratiquant l'hospitalité à l'égard de ceux qu'on appelait les malades et les pécheurs, des paralysés, des prostituées, des collabos . . . La nuit il se retirait pour prier dans le secret et là, il murmurait comme un enfant " abba ", ce qui veut dire " papa " . . . Cela peut te sembler tellement dérisoire, appeler " papa " le Dieu transcendant, infini, innommable, au-delà de tout ! C'est presque ridicule et pourtant c'était la prière de Jésus, et dans ce simple mot, tout était dit. Le ciel et la terre devenaient terriblement proches. Dieu et l'homme ne faisaient qu'un . . . peut-être faut-il avoir été appelé " papa " dans la nuit pour comprendre cela . . . Mais aujourd'hui ces relations intimes d'un père et d'une mère avec leur enfant ne veulent peut-être plus rien dire. Peut-être que c'est une mauvaise image ? . . .
C'est pour cela que je préférais ne rien te dire, ne pas employer d'image et attendre que l'Esprit-Saint mette en toi les sentiments et la connaissance qui étaient dans le Christ Jésus et que cet " abba " ne vienne pas du bout des lèvres mais du fond du coeur. Ce jour-là, tu commenceras à comprendre ce qu'est la prière et la méditation des hésychastes ".

Maintenant, va !
Om
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Mantra

Message par Alexandra » 04 nov. 2015, 11:15

Dans une tradition initiatique les choses sont rangées, accessibles par étapes.
Aujourd'hui tu ne comprends pas et moi non plus pourquoi on devrait apprendre le sanskrit pour avoir la révélation d'un mantra.
Hier je ne comprenais pas en quoi penser positif améliorerait ma vie.
Ou bien pourquoi une formation de professeur de yoga prend 3 ou 4 ans.
Par contre on peut comprendre que pendant ce temps qu'on prend à apprendre quelque chose, d'autres choses se passent et mûrissent en nous, nous amenant dès compréhensions plus fines, des ressentis plus subtils et une conscience plus étendue.
Celui qui enseigne à suivi ce chemin étape par étape et il a comprit en quoi les étapes consistent et où elles amènent. Et si l'enseignant disait exactement ce qu'il va se passer on ne le croit pas. On croit souvent être prêt pour ceci ou cela mais on se ment à soi même.
Alors on te dis fais nadishodana encore et encore et du coup on fait ça sans vraiment savoir mais juste avec la foi. La foi dans l'enseignement, dans l'enseignant, dans la voie dans les textes.
Et puis un jour on se retourne on voit le chemin parcouru, on voit la transformation physique , énergétique et mentale et mince on comprend pourquoi il fallait procéder par étape, de cette façon là et pendant aussi longtemps.
Alors un immense amour rempli le cœur, la gratitude coule quand on y pense de la pointe des yeux et roule sur les joues.
Et on est prêt à abandonner nos certitudes et nos présomption, s'accepter tel que l'on est, au niveau où on est et à continuer l'esprit vide en acceptant qu'on ne sait pas ce qu'on ne sait pas, mais qu'on ne peut être supérieur à la voie et que st on veut atteindre ce bonheur on va devoir s'abandonner en toute confiance.
Avec la foi que d'autres ont réalisé ces étapes avant nous et qu'elles mènent à la plus belle des choses qu'on peut trouver, notre propre état divin.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
quantumfuel
Messages : 58
Enregistré le : 23 déc. 2013, 13:38

Re: Mantra

Message par quantumfuel » 05 juin 2016, 15:56

Merci Alexandra pour ce beau témoignage.
J'ai trouvé cette file de message en recherchant des retours sur le Gayatri.
Ce fut une expérience sublime que je cherche à perpétuer dans mon travail solitaire.
A bientôt.
Répondre