quand le verni craque

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2045
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

quand le verni craque

Message par hridaya » 20 nov. 2014, 21:08

cet après midi, comme tout les après midi, je donne quelques cours de yoga a des personnes dites a la retraites,( moyenne d’ âge 73 ans),
Se présente une dame, « jeanne » qui est une élève régulières et qui pratique depuis….des années,
Pas d’autre élève, juste elle et moi, je lui demande si elle a envie de travailler quelque chose de particuliers, elle ne répond pas….
je repose la questions, un temps se passe…..
Elle explose……
Elle raconte, elle crie, hurle sa colère :
« je n’ai pas envie de pratiquer, j’en ai marre de ce cirque, tu comprend ça fait des années que je cherche et là, maintenant j’en peu plus, c’ est quoi ce cirque ????
j’ai tous était les voir les grand maitre connu, inconnu les Klein, les Lisbeth
J’ai fait du iyengar, Toute les traditions, tout ceux que j’ai pu aller voir, j’ai fait du zen, du taïchi je suis allé en inde fait des retraites, des séminaires…..
Alors oui de temps en tant on se sent bien il arrive des trucs…..
et voila, je suis là, pas plus avancé,……comme une conne a la retraite, j’ai 83 ans, je vais crever j’ai l’impression d’avoir rien compris, d’avoir raté m’a vie, d’avoir raté l’essentielle, et j’ai la trouille de crever, de souffrir, je ne supporte plus de me voir dans cette vieille peau, ç a servi a quoi que je vive ???
Elle se met à pleurer……
j’ attaque un début de phrase …
et surtout, dit telle, pas de baratin de circonstance !!!!!
Je ne dis rien ….
Elle fait mine de partir….
Puis elle change d’avis et me dit : « puisque je suis là, fait quelque chose…..
On se met en assise, on fait un kapalabhati, ca dure, elle se fait embarquer, moi aussi, on oublie l’heure, on arrête, le bol tourne…..
Et de nouveau elle pleure….
Le temps passe…. elle sort de sont assise
Elles s ‘en va…..
Peut être la reverrais-je …… qui sait ???

Le temps passe pour nous tous…..
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: quand le verni craque

Message par Olivier » 20 nov. 2014, 21:20

Elle est pas très gaie ton histoire hridaya, mais en même temps ça fait du bien de lire ça aussi. Je ne sais pas pourquoi, ça m'aide peut être à lâcher prise...
En tout cas merci de ce témoignage.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2045
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: quand le verni craque

Message par hridaya » 20 nov. 2014, 21:50

chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 21 nov. 2014, 02:20

On se met en assise, on fait un kapalabhati, ca dure, elle se fait embarquer, moi aussi, on oublie l’heure, on arrête, le bol tourne…..
L'intention était dans quoi ?
Je pense que tout est là...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Alain

Re: quand le verni craque

Message par Alain » 21 nov. 2014, 08:51

à lire ce qu'elle dit, peut-être lui manque-t-il l'amour pour Dieu ?
dans ce dernier cas on ne se poserait plus les questions qu'elle se pose..
sans amour pour le Divin on peut multiplier les kapalabhati et les retraites en Inde, tout sera stérile..
s'il suffisait d'aller en Inde pour s'éveiller, il y aurait plus d'un milliard d'Indiens éveillés lol..
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 21 nov. 2014, 10:07

Alain a écrit :à lire ce qu'elle dit, peut-être lui manque-t-il l'amour pour Dieu ?
dans ce dernier cas on ne se poserait plus les questions qu'elle se pose..
sans amour pour le Divin on peut multiplier les kapalabhati et les retraites en Inde, tout sera stérile..
s'il suffisait d'aller en Inde pour s'éveiller, il y aurait plus d'un milliard d'Indiens éveillés lol..
Merci !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! :allah:
D'où m'a remarque !
L'intention était dans quoi ?
Je pense que tout est là...
Le risque est de rester dans les techniques et devenir un beau technicien mais sans orientation, sans intention, sans enthousiasme !
Enthousiasme => Dieu en soi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Alain

Re: quand le verni craque

Message par Alain » 21 nov. 2014, 10:13

Denis a écrit :Enthousiasme => Dieu en soi...
Absolument, l'enthousiasme est vraiment la clé.
Sans enthousiasme on s'expose inévitablement à des crises de conscience et à des passages funestes dans son existence.
C'est vrai de dire que l'enthousiasme c'est Dieu en soi.. c'est ce qui nous pousse à avancer et progresser toujours plus avant.
Avatar du membre
Jivan
Messages : 102
Enregistré le : 06 août 2014, 17:30

Re: quand le verni craque

Message par Jivan » 21 nov. 2014, 12:06

Quel témoignage bouleversant que tu nous livre là hridaya.
Mais qui peut être peut nous faire prendre conscience de ne pas se tromper et d'aller à l'essentiel.
Et comment faire naître cette amour de Dieu si la plus grande partie de notre vie a fait que nous nous sommes cru athée ?
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: quand le verni craque

Message par ava: » 21 nov. 2014, 12:29

Oui, c'est ça...
Comment attiser l'enthousiasme ?
:coeur2:
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2045
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: quand le verni craque

Message par hridaya » 21 nov. 2014, 13:19

Citer:
L'intention était dans quoi ?
Je pense que tout est là...
Oui, c'est ça...
Comment attiser l'enthousiasme ?
:coeur2:
transformer la vibration, passer du lourd au léger, de la matière a l' esprit,
la seul directions possible pour ceux qui n'ont pas cette qualités inné de la foi absolu , du pur mystique ,s' appuyer sur la technique pour ensuite la lâché ....
avec une bonne guidance de quelqu'un qui aura déjà parcouru le chemin , ensuite se rendre compte qu'il y a des choses qui nous échappent savoir le reconnaitre
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 21 nov. 2014, 13:43

aaa
Modifié en dernier par MuadDib le 05 juin 2015, 23:03, modifié 1 fois.
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: quand le verni craque

Message par Morgan » 21 nov. 2014, 14:05

Témoignage très touchant de cette dame...
C'est çà qui arrive quand on propose des cours de gymnastiques et qu'on fait croire aux gens qu'ils vont s'éveiller par des techniques...
N'empêche que cette réaction me parait tout à fait salutaire et que c'était là une porte vers "autre chose". Un écroulement de tout ce en quoi l'on croit est déstabilisant mais çà peut être une vraie grâce. Une manière de se retrouver vraiment à nu.
Je ne pense pas que ce sont les discours sur l'intention ou l'ishta devata qui vont changer quelque chose à ce cri de l'âme.
C'est esquiver le problème. Alors que le problème pourrait être la solution...
La came qu'on lui a vendu dans les cours de Yoga n'a pas "marché" pour cette dame et çà sert à rien de lui proposer de changer les doses ou la manière de la prendre. A moins que...
Je crois que dans une telle situation, il faut se confronter à la brisure, à la colère, à l'écroulement. Et comprendre que c'est un moyen pour faire jaillir l'énergie. Tout un art.
Et si l'on travaille dans une optique d'accompagnement, peut être faudrait-il rappeler que le la thématique normalement posée à partir d'un certain age est celle du renoncement...
Les gens ne veulent plus vieillir aujourd'hui. Il faudrait être performant jusqu'à la fin. Accomplir, accomplir, toujours accomplir...
Ca me parait très symptomatique de toute une époque où le yoga a été récupéré pour "retrouver la jeunesse".
Enfin...là c'est le thérapeute qui parle. Je ne suis pas prof de Yoga :).
Ca me fait penser à une patiente âgée que j'ai eu dont la problématique est celle d'une "veille de grand départ". Il y a eu énormément d'amour et d'humour dans nos échanges. Nous n'avons pas occulté la thérapeutique mais ce dont elle avait besoin, c'était simplement d'un contact, d'une mise en sens, et d'exprimer là où elle en était à l'intérieur d'elle même. Ca ne sert à rien de s'acharner. Chaque étape de la vie à ses enjeux je crois et ses réalisations propres.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 21 nov. 2014, 16:59

Pour éveiller l'enthousiasme qui veut dire étymologiquement inspiration, possession par le divin (theos) il suffi de regarder au fond de soi et se dire que nous allons mourir, peut-être dans 1 heure...
Que l'illusion de l'immortalité tombe et qu'il reste la seule sensation que nous devons tenter de comprendre et nous relier à ce qui est éternel, universel.
Bibi ne comprendra jamais cela, ce n'est pas pour lui !
Bibi va au cinéma, subit et ressort de la salle plus ou moins bien, cela n'a plus aucun interet !
Bibi doit s’écarter se décomprimer, pour laisser l'esprit prendre la place...

Dans la pratique, il faut regarder à chaque moment vers quoi nous sommes orienter, est-ce vers la souplesse, la santé, la beauté, le plaisir, le partage aux autres ou est-ce vers la lumière, l'Esprit, Dieu.

regardons simplement dans les messages de chacun si ces mots ( lumière, l'Esprit, Dieu) sont présent, je suis effaré de faire une recherche (CTRL +F) dans une page qui parle de Yoga, même de Yogi reconnus, et de rechercher ces 3 mots sans jamais les trouver !!
On utilises des mots qui sont à l'image de notre orientation ?

2 aiguillons pour moi :
Don Juan : La Force du Silence de Castaneda a écrit :« Il m'affirma que durant nos vies actives, nous n'avons jamais l'occasion de dépasser le niveau de la simple préoccupation, parce que depuis des temps immémoriaux les affaires quotidiennes nous ont assoupis comme des berceuses. C'est seulement quand nos vies sont presque à leur terme que notre préoccupation héréditaire à propos du destin commence à prendre une tournure différente. Elle commence à nous faire traverser le brouillard des affaires quotidiennes. Malheureusement, cet éveil est toujours étroitement accompagné par la perte d'énergie due à l'âge, au moment où nous n'avons plus de force pour transformer notre préoccupation en une découverte pragmatique et positive. Alors tout ce qui reste est une angoisse amorphe, glaciale, un désir de quelque chose d'indescriptible, et une simple colère de ne l'avoir obtenu »
Stephen Jourdain a écrit :Les notions d'amusement et de passion, de feu intérieur me paraissent absolument capitales.
Curé, plombier, député, esprit aigu, vivant, âme cartonneuse, esprit cultivé, homme en friche,
homme de rigueur, tricheur, tous dormants, tous évanouis au même degré,
tous persuadés de veiller et privés de conscience de la même façon exactement.
Car ce sommeil métaphysique est sans graduation, sans nuance, est un unique niveau
auquel on appartient tout à fait ou pas du tout.
Comment leur faire comprendre qu'ils dorment ?
Ils admettraient volontiers que le degré de conscience qu'ils ont d'eux mêmes n'est pas ultime,
que cette saisie de soi pourrait, quantitativement, être améliorée.
Comme on rendrait pus clair, plus intense un jour qui serait déjà levé. Mais comment leur faire croire.
Comment simplement leur faire poser l'hypothèse que précisément, ici, le jour n'est pas encore levé.
Que la question se pose réellement de savoir si la lueur qu'ils connaissent participe du fait diurne.
Comment leur faire savoir qu'en cette vigilance extrême qu'est la conscience de soi habituelle,
ils dorment !
Qu'en son essence le phénomène appelé état de veille, dort."
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2045
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: quand le verni craque

Message par hridaya » 21 nov. 2014, 17:36

Témoignage très touchant de cette dame...
C'est çà qui arrive quand on propose des cours de gymnastiques et qu'on fait croire aux gens qu'ils vont s'éveiller par des techniques...
N'empêche que cette réaction me parait tout à fait salutaire et que c'était là une porte vers "autre chose". Un écroulement de tout ce en quoi l'on croit est déstabilisant mais çà peut être une vraie grâce. Une manière de se retrouver vraiment à nu.
Je ne pense pas que ce sont les discours sur l'intention ou l'ishta devata qui vont changer quelque chose à ce cri de l'âme.
C'est esquiver le problème. Alors que le problème pourrait être la solution...
La came qu'on lui a vendu dans les cours de Yoga n'a pas "marché" pour cette dame et çà sert à rien de lui proposer de changer les doses ou la manière de la prendre. A moins que...
Je crois que dans une telle situation, il faut se confronter à la brisure, à la colère, à l'écroulement. Et comprendre que c'est un moyen pour faire jaillir l'énergie. Tout un art.
tu a raison cette brisure, cette cassure,etait saluaire mais c' est tout ce qui est arrivé avant ou n' est pas arrivé, qui a enclenché cela,
cette convergence de l' énergie cette tension de l' echec ou d'un pseudo echec qui a fait que....
de ce point de vue la on peut dire également que même les faux maîtres enseigne ( par défaut) .....
pour aller un peu plus loin:
est que les enseignants qui ont croisé cette dame sont responsables , les vrai et les faux, ou est ce qu'elle n' était pas apte a prendre ce qu'on lui proposé.....y aurait t'il donc des destins qui ne croisent que des mauvais maitres et que des charlatans ?
non je ne crois pas....
il n' était pas l'heure tout simplement
est ce que la coupe était apte a recevoir le breuvage.....
n'aurait t-elle pas pu ou du se rendre compte de sa mauvaise directions de travail personnelle ?
la force de notre propre enfermement, et de nos propres cécité est vertigineuse,
je crois que cette rencontre est riche d'enseignement pour nous tous.......a des degrés et a des niveaux différent
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2045
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: quand le verni craque

Message par hridaya » 21 nov. 2014, 17:45

Les notions d'amusement et de passion, de feu intérieur me paraissent absolument capitales.
oui la force de la passion est capital,elle nous emmène, nous tire vers des contrée ou sans elle nous ne pourrions aller, elle nous fait vibrer, aimer sans compter, elle explose tout les "oui mais",arrête tout les discours intérieurs et stop la raison, aboli les frontières , que ne peut t-on faire pour celle ou ce que l'on aime, l' amusement amène de la légèreté, de l'ivresse, le parfum de l' enfance est insouciant celui de l' adulte est grave et lourd.....
le feu intérieurs brûle mais le haut de la flamme s' étire vers le haut
merci denis pour ce passage :reveur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 21 nov. 2014, 17:55

est que les enseignants qui ont croisé cette dame sont responsables, les vrai et les faux, ou est ce qu'elle n' était pas apte a prendre ce qu'on lui proposé.....y aurait t'il donc des destins qui ne croisent que des mauvais maitres et que des charlatans ?
non je ne crois pas....
je ne suis pas d'accord avec toi...
Il y a une part très importante dans ce qui est transmis, montré, témoigné...
MarieC dans un autre post le dit bien, elle a passé 15 ans chez Iyengar sans jamais entrevoir le profondeur qu'offre un Yoga traditionnel.
Elle a fait une sorte de Yoga axé vers le corps et la respiration...
Il est évident que beaucoup ne souhaite pas rencontrer le fou de Dieu, pris dans son délire et qui ne sait pas se mettre à la porté du grand nombre, il y a donc nécessité à faire avec finesse et subtilité, mais les mots esprits, lumière, Conscience, Tout, doivent faire partie de chaque cours et tout le cours doit être orienté vers cela, sinon, on ne fait que de la gym...
Ce n'est pas associé la respiration au mouvement qui fait le yoga, comme Krishnamacharia le disait, c'est associé son souffle avec l'universalité et respirer comme respire l'infini.
Mais il est évident que cela n'est pas dans la mouvance actuelle et c'est prendre un risque de proposer cela, mais en ne le faisant pas on peut alors prendre le risque d'emmener et perdre des gens dans d'autres méandres...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par ValerieB » 21 nov. 2014, 17:56

Témoignage très touchant de cette dame...
C'est çà qui arrive quand on propose des cours de gymnastiques et qu'on fait croire aux gens qu'ils vont s'éveiller par des techniques...
N'empêche que cette réaction me parait tout à fait salutaire et que c'était là une porte vers "autre chose". Un écroulement de tout ce en quoi l'on croit est déstabilisant mais çà peut être une vraie grâce. Une manière de se retrouver vraiment à nu.
Je ne pense pas que ce sont les discours sur l'intention ou l'ishta devata qui vont changer quelque chose à ce cri de l'âme.
C'est esquiver le problème. Alors que le problème pourrait être la solution...
La came qu'on lui a vendu dans les cours de Yoga n'a pas "marché" pour cette dame et çà sert à rien de lui proposer de changer les doses ou la manière de la prendre. A moins que...
Je crois que dans une telle situation, il faut se confronter à la brisure, à la colère, à l'écroulement. Et comprendre que c'est un moyen pour faire jaillir l'énergie. Tout un art.
Et si l'on travaille dans une optique d'accompagnement, peut être faudrait-il rappeler que le la thématique normalement posée à partir d'un certain age est celle du renoncement...
Les gens ne veulent plus vieillir aujourd'hui. Il faudrait être performant jusqu'à la fin. Accomplir, accomplir, toujours accomplir...
Ca me parait très symptomatique de toute une époque où le yoga a été récupéré pour "retrouver la jeunesse".
Enfin...là c'est le thérapeute qui parle. Je ne suis pas prof de Yoga :).
Ca me fait penser à une patiente âgée que j'ai eu dont la problématique est celle d'une "veille de grand départ". Il y a eu énormément d'amour et d'humour dans nos échanges. Nous n'avons pas occulté la thérapeutique mais ce dont elle avait besoin, c'était simplement d'un contact, d'une mise en sens, et d'exprimer là où elle en était à l'intérieur d'elle même. Ca ne sert à rien de s'acharner. Chaque étape de la vie à ses enjeux je crois et ses réalisations propres.

J'adhère à 300 cent pour 100... tout ce que tu écris est très lumineux! Merci d'avoir mis cette lumière en mot ! :coeur:
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2045
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: quand le verni craque

Message par hridaya » 21 nov. 2014, 19:35

Il y a une part très importante dans ce qui est transmis, montré, témoigné...
MarieC dans un autre post le dit bein, elle a passé 15 ans chez Iyengar sans jamais entrevoir le profondeur qu'offre un Yoga traditionnel.

oui ,en effet, mais que fait t-elle maintenant ,elle pousse la porte ailleurs,
et que fait fnyogi,elle vient ,courageusement,taper a la porte du forum,....
et finira par .....
"jeanne" a rencontré maharshi, a vu ma amandamoyi,et a croisé ramdas, et bien d' autre donc je ne connais pas le nom,(mais bon ...elle m' a tellement craché de chose que ....:oops:) ça m' etonnerait qu'il ne lui est pas parlé de lumiére ,de dieu, et de l' esprit :lol: :wink:
a mon avis plus c' est plus compliqué que ça......pour cette situations là....
en tout cas merci a tous pour vos interventions et a bientot
:wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
MarieC
Messages : 36
Enregistré le : 17 avr. 2014, 21:41

Re: quand le verni craque

Message par MarieC » 21 nov. 2014, 23:44

Je viens de prendre connaissance de ce poste, et je suis émue par cette expérience. Je viens de lire un extrait des " dits de Lalla" (merci Denis, c'est une petite pépite...) J'en partage un extrait avec vous :

Quatrain 100 :
Par la tenue du souffle élimine
et les deux actes et la triple impureté,
Tu seras honoré dans le monde supérieur.
Monte, monte encore
Après avoir percé l'orbe du soleil,
Ainsi pour toi s'enfuira la peur de la mort.

Quatrain 101 :
Ayant revêtu la robe de la connaissance,
Grave dans ton coeur ces vers de Lalla.
Grâce à la syllabe OM, Lalla s'est absorbée
dans la lumière de la Conscience,
Et la peur de la mort pour elle s'est dissipée.
"Je ne crois pas que je Le connaisse bien, ni même que je Le connaisse, ni même que Je ne Le connaisse pas" Upanishads
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 22 nov. 2014, 00:02

J'aime bien ce conte aussi :

"J'ai fermé les portes et les volets de mon corps,
J'ai saisi le souffle
comme on saisit un voleur dans sa propre maison,
Je l'ai fermement attaché en mon coeur
et là, je l'ai flagellé avec le fouet du OM"
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 02 déc. 2014, 20:57

C'est très beau ce que tu dis Hridaya et toi aussi Prahlad.

Et à la fin se rendre compte que tout était là, tout a toujours été là, mais j'étais aveugle, j'étais sourde, j'étais insensible, je ne sentais pas la saveur ni le parfum de cela.
Rappelle toi la saveur de cela, réveille toi.
Et de nouveau tu t'endors, et de nouveau fais un effort, rappelle toi, réveille toi.
:coeur:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3940
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: quand le verni craque

Message par lorkan739 » 02 déc. 2014, 21:44

T'inquiète Alex, on n'a la Vie devant nous... :wink:
Om
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 03 déc. 2014, 04:47

La colère de cette vieille dame à l'égard du "cirque" que représente la condition humaine est compréhensible, elle a compris quelque chose d'important, quelque chose qui me semble être un point de départ ressenti par beaucoup pour aller vers Dieu.
Ce qui est étrange c'est qu'elle n'ait rien su construire sur ce socle (l'absurdité des vies humaines) pour accéder à d'autres niveaux de réalité, de conscience, pour quitter, au moins partiellement, ce cirque, ce qui est le but me semble-t-il de tout apprenti yogi.
Il faudrait connaitre la vie de cette vieille dame, ses valeurs, ses actions, la qualité de ses relations avec autrui en-dehors de sa quête yogique.
Car le yoga n'est sans doute pas une pirouette pour échapper à la somme des actions d'une vie, au karma pala, ce karma-là qui n'attend pas une prochaine vie pour s'exprimer. Quand la porte est fermée, quand on tourne en rond dans sa pratique du yoga, il faut peut-être considérer de se replonger dans le réel et de nettoyer ce qui peut l'être des erreurs commises, des souffrances que nos actions ont engendrées et qui font obstacle à l'élevation.
C'est ce à quoi ce verni qui craque m'a fait penser. C'est une interprétation parmi d'autres.
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 04 déc. 2014, 11:23

On peut passer sa vie a courir après des chimères pour éviter de regarder à l'intérieur de soi.
Croire que la libération viendra par un secours extérieur, un pays, une pratique, des pratiques secrètes, le mystère sera révélé a moi. moi moi moi. Moi qui suis extraordinaire et merveilleux on me doit tout !
Amma a dit : on dépense des fortunes pour aller visiter l'espace, pour créer des robots nettoyeurs, pour explorer les océans, mais pas une minute pour découvrir au fond de nous.
Qui sommes nous ?

Je ne m'inquiète pas Lorkan.

Je suis.

et toi qui es tu ?

:coeur:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 04 déc. 2014, 11:59

Bien d'accord avec ton propos Alassea. Mais j'ose l'afûter sans je pense le contredire.

"A l"intérieur de soi", soit, mais honnêtement, ce qui implique de ne pas tenter d'échapper aux actions (et du karma qui en découle) de son avatar. "l'intérieur de soi" comme conscience de notre être profond, atman, lumière, Dieu, mais sans refuser le "jeu" de l'incarnation, le grand "enjeu" (la qualité des actions).

L'hindo-bouddhisme est charmant par son exotisme, mais n'oublions pas sa qualité qui est d'être implacable (pas de confession, pas de rédemption à la mode chrétienne par exemple).

Chercher à l'intérieur de soi, oui, bien entendu, mais en même temps, oser ausculter ses actions passées. Réparer pour se libérer.

Le yoga n'est pas une pirouette. (son utilisation à cette fin m'a rebuté longtemps du yoga dans sa définition occidentale et sa pratique souvent déconnectée de l'"enjeu").

La loi karmique est sans miracle, si je peux dire.
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 04 déc. 2014, 12:23

Merci Ayarupta, pour ton commentaire, oui regarder affronter, prendre conscience, ne rien nier.
Si je nie une partie de moi comment pourrais je être ?
Toutes les laideurs du monde sont en soi, toutes les merveilles du monde sont en soi.
Si je déteste tellement la pauvreté, c'est que je n'ose affronter ma propre pauvreté ... ainsi de suite.
Jusqu'à : je suis.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: quand le verni craque

Message par Morgan » 04 déc. 2014, 13:30

L'hindo-bouddhisme est charmant par son exotisme, mais n'oublions pas sa qualité qui est d'être implacable (pas de confession, pas de rédemption à la mode chrétienne par exemple).
Et mukti...?

Tourner indéfiniment sur soi-même en proie au karma, c'est çà le Sanatan Dharma pour toi?
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 04 déc. 2014, 14:44

Mukti !

Je suis
Tout est là.
Purifier le corps, le psychisme, le mental, le souffle, les énergies.
Purifier pour pouvoir accueillir.
Tout est vibratoire.
Nettoyer les canaux de réceptions.
Comme l'électricité, nous sommes des accumulateurs polarisés.
Vider la charge pour permettre de se charger de vibrations plus rapides, plus pures, plus hautes.
Jusqu'à la grâce.
Une douche totale, atomique.

Eveil de l'énergie ? ? ? ?
Hypothèse ; Si l'énergie s'éveille Je ne me perds plus, plus besoin de purification, plus besoin d'efforts constants ?
Union perpétuelle du JE et de CELA ...

Simple réflexion et partage suite a la discussion :coeur:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: quand le verni craque

Message par Morgan » 04 déc. 2014, 15:16

N'importe quoi.
C'est justement quand Vabhuti s'éveille que la purification, la vraie, commence.

Image

Quant à se perdre dans le smashan, je peux te dire que c'est tout à fait possible...
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 04 déc. 2014, 15:33

C'est quoi smashan ? smashan pumpkan ? :lol:
Je ne sais rien de l'énergie, je ne veux pas avoir la prétention de savoir !
Mais si je dois savoir, que ce savoir soit vrai, emprunt d'humilité.
Elle oeuvre insaisissable, elle danse, tantôt serpent, charmé par la flûte, mais qui est ce joueur de flûte?
Voilà tout ce que je peux en dire raisonnablement.
La mienne me semble bien limitée pour l'instant par rapport au désir de saisir cela.
C'est bien, trop de moi je :D

A l'heure de la mort, s'apercevoir que l'on a pas vécu... Je ne sais plus qui disait ça !
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 04 déc. 2014, 17:15

Bonjour MuadDib,

Tu as interprêté mes propos en oubliant qu'ils ont été produits en écho à un sujet: le vernis qui craque chez une vieille dame française durant un cours de yoga.
L'hindo-bouddhisme est charmant par son exotisme
Aucune dénégation des innombrables courants de pensées et de pratiques dans l'hindouisme et le bouddhisme, le terme hindo-bouddhiste en langue francaise réfléchissant l'enchevêtrement de ces deux religions et de l'ensemble de ses déclinaisons. En tout cas en ce qui concerne l'archipel indonésien où je vis depuis 20 ans le terme hindo-bouddhisme est largement utilisé ("traduction" de siwa-buddha). Je ne prétends pas connaitre toutes les nuances de tous ces courants.

"charmant", "exotique": c'est source de malentendus chez beaucoup d'occidentaux au sujet du yoga, et peut-être chez cette vieille dame.

Le mukti ou moksha (terme plus habituel pour moi) devrait être l'objectif de tout pratiquant de spiritualités hindo-bouddhiques mais de penser qu'il est accessible lorsque notre être réincarné (notra avatar dans cette vie) a semé des souffrances autour de lui par des actions injustes (sans réussir à en prendre conscience et de les réparer) me semble être une grande illusion. La porte est alors fermée et le karma continue d'imposer sa loi, qui est très dure.

Je dis cela de cette manière en raison de la thématique lancée qui est la frustration ressentie par une vieille dame ayant pourtant l'impression d'avoir "tout fait" pour accéder à l'Eveil mais qui n'y accède pas.

Le mukti n'est pas un "reset", mais un accomplissement, une délivrance après un long, très long combat qui a lieu sur tous les plans y compris sur celui du réel, celui des actions de notre avatar d'aujourd'hui.

Cela est mon point de vue aujourd'hui. Je ne sais pas s'il le sera encore demain. :rire:
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 05 déc. 2014, 00:20

Aryaputra a écrit :Bonjour MuadDib,

Tu as interprêté mes propos en oubliant qu'ils ont été produits en écho à un sujet: le vernis qui craque chez une vieille dame française durant un cours de yoga.
Je n'en suis pas si sûr...
Aucune dénégation des innombrables courants de pensées et de pratiques dans l'hindouisme et le bouddhisme, le terme hindo-bouddhiste en langue francaise réfléchissant l'enchevêtrement de ces deux religions et de l'ensemble de ses déclinaisons. En tout cas en ce qui concerne l'archipel indonésien où je vis depuis 20 ans le terme hindo-bouddhisme est largement utilisé ("traduction" de siwa-buddha). Je ne prétends pas connaitre toutes les nuances de tous ces courants.

"charmant", "exotique": c'est source de malentendus chez beaucoup d'occidentaux au sujet du yoga, et peut-être chez cette vieille dame.
Hormis le fait que ces 2 grands courants sont assez loin d'avoir les mêmes orientations philosophiques, le terme, transposé dans le monde "occidental" de Judéo-Islamisme (ou l'interchangeable Islamo-Judaïsme, histoire d'éviter des isthmes peu populaires à la seconde présente) évoque t'il quelque chose d'un peu plus palpable qu'une vague zone géographique ? (je ne connaissais pas l'expression indonésienne qui me semble être sensiblement aussi bancale).
Après, pour les aspects "charmants", passant sous silence les longues heures à se regarder les ganglions de la colonne vertébrale (ou leurs pendants plus subtils), et "exotiques", impliquant une Sangha locale peu importante, ou des Stuppas et autres Ashrams à débusquer tel la chasseuse moyenne, il est possible qu'il y ait de cela aussi :mefie: .
Le mukti ou moksha (terme plus habituel pour moi) devrait être l'objectif de tout pratiquant de spiritualités hindo-bouddhiques mais de penser qu'il est accessible lorsque notre être réincarné (notra avatar dans cette vie) a semé des souffrances autour de lui par des actions injustes (sans réussir à en prendre conscience et de les réparer) me semble être une grande illusion. La porte est alors fermée et le karma continue d'imposer sa loi, qui est très dure.
C'est moi, ou tu viens de parler à mots couverts de Rédemption non-chrétienne ? :roll:

Et, pour d'obscurs problèmes techniques liés au passage du temps, il me semble impossible de réparer au présent des mauvaises actions passées... qu'on les ait jugées bonnes ou mauvaises à l'époque, en toute ignorance de la chaîne complète de causes & effets. Mais bon, passons.
Identification, résolution... tiens, c'est marrant, mais j'y vois comme des synonymes de Confession et Expiation chrétienne ?
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 05 déc. 2014, 03:34

Peut-être que dit ainsi ce sera plus clair: ca sert pas à grand chose le yoga si on se comporte comme un goujat ou une goujate (au présent et au passé proche ou moyen). La vieille dame qui se plaint de son vieil âge alors qu'elle devrait être reconnaissante de la Grâce dont elle bénéficie d'avoir déjà vécu aussi longtemps, cela ne m'étonne pas qu'elle tourne en rond.

Le syncrétisme indonésien te semble être une énormité, en tous les cas c'est une réalité et personnellement, j'adore. Mes propos semblent faire craquer un vernis chez toi :) ... merci de respecter un point de vue différent (aussi indigent puisses-tu penser qu'il soit) :roll:
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par ValerieB » 05 déc. 2014, 08:31

La vieille dame qui se plaint de son vieil âge alors qu'elle devrait être reconnaissante de la Grâce dont elle bénéficie d'avoir déjà vécu aussi longtemps, cela ne m'étonne pas qu'elle tourne en rond.
eh bien, avec des jugements de cette sorte, quel ouverture d'esprit! :roll:

porter un jugement sans connaître les gens me semble inutile....
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 05 déc. 2014, 14:55

Aryaputra a écrit :Peut-être que dit ainsi ce sera plus clair: ca sert pas à grand chose le yoga si on se comporte comme un goujat ou une goujate (au présent et au passé proche ou moyen).
Le terme de "goujat" renvoie à une non-adhésion à une convention sociale transitoire. Qui pourrait s'appliquer parfaitement aux Mahasiddhas :allah: bouddhistes, aux comportements de certaines divinités hindoues :allah: , et à d'autres :allah: , répandus dans divers courants religieux/mystique/...
Alors, y a t'il une relation entre ceci et cela ? Non.
La vieille dame qui se plaint de son vieil âge alors qu'elle devrait être reconnaissante de la Grâce dont elle bénéficie d'avoir déjà vécu aussi longtemps, cela ne m'étonne pas qu'elle tourne en rond.
Qu'elle soit reconnaissante parce qu'elle vit dans un Nirvana, ou a touché quelque forme de Moksha, grâce à ses pratiques et rencontres, je veux bien.
Mais ce n'est visiblement pas le cas, pour des raisons qu'on ignore tout les deux. Alors, de quelle sorte de grâce aurait t'elle bénéficié pour que, à l'approche de la fin de sa vie, elle se dise, si j'extrapole un peu :oops: "la Vie ? mouais, bof, j'ai pas demandé à venir ici non plus", ou autre "je sens bien que j'ai loupé un truc" ?
Le syncrétisme indonésien te semble être une énormité, en tous les cas c'est une réalité et personnellement, j'adore. Mes propos semblent faire craquer un vernis chez toi :) ... merci de respecter un point de vue différent (aussi indigent puisses-tu penser qu'il soit) :roll:
Que quelques branches de l'hindouïsme ressemble fortement à d'autres branches du bouddhisme, c'est l'évidence même.
Mais qu'ils soient dans leur ensemble similaires au point de les amalgamer dans un terme, non, pour moi, y'a un truc qui colle encore moins que de coller Judaïsme & Islamisme ensemble (qui ont les mêmes prophètes, Allah & commandements :wink: ).

Puis, pour le vernis, je n'en mets pas. Si je considère négativement un point de vue, je prends comme quantité négligeable son responsable, ou sort l'artillerie lourde s'il s'échine à me boucher la vue. :roll:
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 05 déc. 2014, 15:32

Bonjour Shana,

Le tort que tu me reproches c'est d'oser souligner qu'il ne peut y avoir de démarche spirituelle authentique sans considérer que chaque jour de la vie est un cadeau, sans savoir remercier pour tout ce qui a déjà été reçu, ce qui éviterait généralement de se plaindre.

Je suis jugé je crois... sur l'expression d'un point de vue.

Fermé d'esprit, direct !

J'ai l'habitude d'emmener en prière des novices (en voyage en Indonésie) et je leur dis de remercier, remercier, et encore de remercier. De penser à tous les aspects enthousiasmants de leur vie, aux personnes aimées et dont ils sont aimés... Et de ne demander quelque chose que s'ils sont certains de manquer vraiment de tout ça... Il est rare que l'on se sente encore en situation de pouvoir demander quelque chose. Selon moi c'est la première étape, incontournable, du chemin vers la conscience.

C'est un point de vue, je ne prétends pas détenir la vérité. Je m'exprime c'est tout.
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par ValerieB » 05 déc. 2014, 18:52

Je suis d'accord avec toi sur l'état de grâce, mais ce n'est pas pour autant que je peux avoir un avis tranché sur la vieille d'âme dont il est question... elle exprime surtout qu'elle souffre de quelque chose qu'elle n' a pas trouvé

car pour ressentir la grâce, il faut d'abord être touché par elle .... et certains êtres hélas, pour X raisons, voudraient mais n'arrivent pas
et je ne connais pas son histoire, donc évite d'émettre un avis tranché

quand soi même on sent ces vibrations subtiles et merveilleuses, on ne peut qu'avoir de la compassion pour ceux qui cherchent, ne trouvent pas, et souffrent... leur faute? une fois encore, je ne connais pas son histoire!
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 05 déc. 2014, 21:13

C'est vrai tout le monde ne ressens pas la grâce, moi même parfois j'oublie et alors c'est un monde de ténèbres et il est parfois difficile de revenir des ténèbres.
Certains ne voient pas de lumière toute leur vies durant, les pauvres. Je trouve ça très triste.
Puissions nous tous toucher la grâce du bout des doigts.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 05 déc. 2014, 23:08

Shana,

J'ai évoqué une piste de réflexion (plan théorique) plutôt qu'un avis définitif sur une personne lambda. En étant face à elle j'aurais écouté cette dame avec compassion, offert mon attention, mon énergie positive, sans la juger. Mais je me serais fait les mêmes réflexions par la suite je crois sur la base des paroles et de son attitude tels qu'ils ont été retranscris ici.

MuadDib

Code : Tout sélectionner

Puis, pour le vernis, je n'en mets pas. Si je considère négativement un point de vue, je prends comme quantité négligeable son responsable, ou sort l'artillerie lourde s'il s'échine à me boucher la vue. :roll:

N'y aurait-y pas quelque chose du sur-dimensionné par ici ? :lol: Tu m'as magistralement éclairé sur le sens du mot goujat et sur l'impossibilité d'une religion siwa-buddha (grands rires à Bali et à Java !).
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 05 déc. 2014, 23:42

hridaya a écrit : « je n’ai pas envie de pratiquer, j’en ai marre de ce cirque, tu comprend ça fait des années que je cherche et là, maintenant j’en peu plus, c’ est quoi ce cirque ????
j’ai tous était les voir les grand maitre connu, inconnu les Klein, les Lisbeth
J’ai fait du iyengar, Toute les traditions, tout ceux que j’ai pu aller voir, j’ai fait du zen, du taïchi je suis allé en inde fait des retraites, des séminaires…..
Alors oui de temps en tant on se sent bien il arrive des trucs…..
et voila, je suis là, pas plus avancé,……comme une conne a la retraite, j’ai 83 ans, je vais crever j’ai l’impression d’avoir rien compris, d’avoir raté m’a vie, d’avoir raté l’essentielle, et j’ai la trouille de crever, de souffrir, je ne supporte plus de me voir dans cette vieille peau, ç a servi a quoi que je vive..
Je pense qu'elle a cherchée toute sa vie les lunettes qu'elle portait sur son nez.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 06 déc. 2014, 09:43

hridaya a écrit :cet après midi, comme tout les après midi, je donne quelques cours de yoga a des personnes dites a la retraites,( moyenne d’ âge 73 ans),
Se présente une dame, « jeanne » qui est une élève régulières et qui pratique depuis….des années,
Pas d’autre élève, juste elle et moi, je lui demande si elle a envie de travailler quelque chose de particuliers, elle ne répond pas….
je repose la questions, un temps se passe…..
Elle explose……
Elle raconte, elle crie, hurle sa colère :
« je n’ai pas envie de pratiquer, j’en ai marre de ce cirque, tu comprend ça fait des années que je cherche et là, maintenant j’en peu plus, c’ est quoi ce cirque ????
j’ai tous était les voir les grand maitre connu, inconnu les Klein, les Lisbeth
J’ai fait du iyengar, Toute les traditions, tout ceux que j’ai pu aller voir, j’ai fait du zen, du taïchi je suis allé en inde fait des retraites, des séminaires…..
Alors oui de temps en tant on se sent bien il arrive des trucs…..
et voila, je suis là, pas plus avancé,……comme une conne a la retraite, j’ai 83 ans, je vais crever j’ai l’impression d’avoir rien compris, d’avoir raté m’a vie, d’avoir raté l’essentielle, et j’ai la trouille de crever, de souffrir, je ne supporte plus de me voir dans cette vieille peau, ç a servi a quoi que je vive ???
Elle se met à pleurer……
j’ attaque un début de phrase …
et surtout, dit telle, pas de baratin de circonstance !!!!!
Je ne dis rien ….
Elle fait mine de partir….
Puis elle change d’avis et me dit : « puisque je suis là, fait quelque chose…..
On se met en assise, on fait un kapalabhati, ca dure, elle se fait embarquer, moi aussi, on oublie l’heure, on arrête, le bol tourne…..
Et de nouveau elle pleure….
Le temps passe…. elle sort de sont assise
Elles s ‘en va…..
Peut être la reverrais-je …… qui sait ???

Le temps passe pour nous tous…..
Très intéressant ce qui lui arrive et de ce qu’elle témoigne.
En gros, elle est allé toute sa vie dans le cirque de son cirque, toujours le même cirque où les activités sont bien nombreuses et là, le cirque ferme, ils sont tous trop vieux, les funambules, les dresseurs de tigres trop faibles pour s’imposer, les clowns fatigué de rire deviennent tristes, l’étaient-ils déjà ect ect ect. mais les tigres intérieurs sont toujours là, ils hurlent de rage !!!
Sans essayer de deviner sa vie, je ne la connais pas, ce sera au seuil de la croisé des chemins de la mort qu’il y a un dernier pas à vivre et pas n’importe lequel - des gens peuvent penser que leur pratique de toute une vie les libérera et à ce seuil, ils ne triomphent pas !!!
Elle dit qu’elle n’a rien compris, la peur, la vieillesse, la mort… la souffrance de celles-ci, la clef est là, elle le dit !!! Mais c’est aussi parce qu’elle a tellement entendu ce Monsieur Loyal, le maître de la piste et son orchestre présentant des numéros, éveillant l'enthousiasme des gens et les gens prêtent encore plus attention à l'intention que met Mr Loyal de ses paroles étincellantes !



Un maître zen disait : « Quand tu es assis, sois assis ; quand tu es debout, sois debout ; quand tu marches, marche. Et surtout n’hésite pas.»

Autrefois, très jeune et élève, on m’a transmis un enseignement. Lorsque je me présentais à d’autres, ce n’était pas moi qui était jugé mais mon maître à travers moi !!!
Un jour une personne inconnue visita le maître.
Il demanda à un de ses disciples de s’incliner vers lui, le disciple, à genoux en zazen, ne broncha pas, impassible, la demande devenu de plus en plus exigente, l’impassibilité de plus en plus impassible et une dernière forte exigence avec violence fit bondir le disciple, sabre à la main et son maître est intervenu, de lame à lame pour pas qu’il ne le tranche !!!
Le maitre dit : « il n’a pas à s’incliner devant toi !!! »
C’est de cette façon, symboliquement, que le disciple doit agir, en répondant à son « adversaire » extérieur et intérieur, et aussi à son maître pour surpasser les épreuves. Et s’il n’agit pas de la sorte, il est déjà mort.

Les gens qui viennent, en souffrance, dans un cour, un stage..., pensent que le lapin va sortir du meilleur chapeau de tous les chapeaux.
Ils se sont tellement attaché à cette vision, une vision qu’on leur fait croire, ce qu’on leur apprend de mettre en pratique, répondant à leur souffrance dans une salle chauffée et relaxante, une salle décorée, un coussin tendre, des gens sympas, une bonne nourriture, des discours intellectuels, des techniques de concentration et ces années d’attachements-là, parmi tant d’autres les font souffrir encore plus un jour !
Et lorsqu’ils se rendent compte de l'apparence de leur propre soi qu’ils se sont fabriqué, qu'on leur a fabriqué dans ces conditions, ils hurlent !

C’est cette vue là qu’ils les font souffrir, d’un soi fabriqué qui n’existe pas et qui cache l’autre aspect de leur véritable souffrance. On les aide à souffir d’avantage dans ces conditions là.

On n’aime pas souffrir et on est contre le fait que l’on nous mette devant notre souffrance, que nous-même nous ne voulons voir et on envoie tout balader plutôt que de là regarder puisque c'est un ego qui veut en éveiller un autre.

Alors, l’ignorance de nos enseignants nous transmettent à leur apprendre par le contrôle, la maitrise de soi, la maitrise de notre propre poussière car nous devons nous occuper de cela, c’est cette maitrise, ces états de pratique nous dit-on qui vont éliminer, purifier notre poussière de souffrance, une illusion qui va purifier une autre illusion.

Cette illusion qui prend forme intérieurement, dans le fait que l’on y pense et que l’on met tout en oeuvre afin de l'éliminer, on s’y enferme mais c’est de cela que l’on doit être convaincu ? Et l’énergie éveillée alimente ce rouage.

Cette acceptation ne peut qu'éveiller un jour, la non-acceptation et la rébellion, on se représente devant une autre personne, face à face, d'ego à ego, et l'ego, lorsqu’il se manifeste, endort celui qui écoute, reçoit, c'est devenu une habitude maintenant !!!
La paix ne peut apparaitre dans l’attachement, même à soi, surtout à soi. On expérimente, nous nous lions à nos expériences, elles nous éclairent le devant du chemin et masque la non-expérience.

« Si tu ne trouves pas la vérité là où tu es, où crois-tu donc la trouver ? »
hridaya a écrit :Le temps passe pour nous tous…..
"Le temps est un grand Maître, dit-on, le malheur c'est qu'il tue ses élèves".
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 06 déc. 2014, 12:10

Tout a fait d'accord sami !
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 07 déc. 2014, 10:26

Oui mais là, elle est en demande, en demande de quoi, elle l’exprime très justement pourtant ?
Elle pratique depuis des années, techniques machin truc, des rencontres, enseignements - on pourra toujours dire, oui mais les techniques na na na, et l’enseignement c’est pas trop celui-là, mais il apparait nettement quelque chose, un fait !!!
Cela fait partie de l’Enseignement de Bouddha d’analyser les faits.

Elle a peur, de la mort, de crever, de souffrir, elle voit son corps perdre de sa vie, de sa chaleur, elle change de peau, de couleur, d’odeur, de regard sur elle-même, elle ne s’est jamais occupé de cela, pas qu’elle d’ailleurs, et ça c’est un début de clarté de la Mort.

Elle demande qu’une seule chose maintenant, je pense, un accompagnement spirituel la menant à la mort, avec un peu plus de sérénité, on le souhaite tous mais ce n’est pas des paroles de plus... qui nous l’apporteront, c’est la compréhension, la compréhension de la souffrance en les vivants avant son heure, comprendre ce qui nous attache..., c’est ce qu’Enseigne Bouddha.

Maintenant que l’on s’est bien amusé avec le soit disant yoga ect…, ce serait bien de rentrer dans le vif du sujet, celui de la Mort, par opposition à la vie ordinaire et impermante ici-bas.

Tout l’Enseignement de Bouddha est un travail éprouvant, on se fait des idées sans rien connaitre, sans avoir vérifié soi-même, un travail contemplatif et d’une précision..., d’une lumière extraordinaire pour soi, avant tout, pour soi !
La tendance marketing actuelle veut qu’on passe vite un diplôme non reconnu concrétisé par des structures, normal, on nous le présente ainsi, le partage, donner de soi, pourquoi devrais-je penser autre chose ?
Les Maîtres enseignent qu'avant d’avoir gravit les échelons, nous devons réaliser des diplômes intérieurs, mais on veut de suite enseigner, mais enseigner quoi, moi « qui ne suis pas capable de voir la face de mon propre visage », l’ignorance de moi-même !
Bouddha Lui-même voulait s’abstenir d’enseigner !!!

Quand je lis, quand j’entend, ne vous tournez pas vers le bouddhisme, mais de quel droit peut-on dire des choses pareilles, pourquoi simplement ne pas laisser les gens aller là où ils sentent, c’est important de ressentir ce dont on a besoin, pas le ressenti du Monsieur qui sait tout, qui conseille tout mais qui sait, il peut très bien interpréter de travers, avec le point de vue de son propre ego.
Une seule goutte de couleur dans une eau transparente, souille toute l’eau, son goût, sa couleur...
Les 4 Nobles Vérités :

- La Noble Vérité de la Souffrance

- La Noble Vérité de l’Origine de la Souffrance

- La Noble Vérité de la Cessation de la Souffrance

- La Noble Vérité de la Voie qui mène à la Cessation de la Souffrance.

[ DIGHA NIKAYA - SUTTA 16 ]
Impossible d'être contre ces Vérités, elles nous touchent toutes profondément !
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: quand le verni craque

Message par ava: » 07 déc. 2014, 13:06

Sami a écrit :Elle a peur, de la mort, de crever, de souffrir, elle voit son corps perdre de sa vie, de sa chaleur, elle change de peau, de couleur, d’odeur, de regard sur elle-même, elle ne s’est jamais occupé de cela, pas qu’elle d’ailleurs, et ça c’est un début de clarté de la Mort.

Elle demande qu’une seule chose maintenant, je pense, un accompagnement spirituel la menant à la mort, avec un peu plus de sérénité, on le souhaite tous mais ce n’est pas des paroles de plus... qui nous l’apporteront, c’est la compréhension, la compréhension de la souffrance en les vivants avant son heure, comprendre ce qui nous attache..., c’est ce qu’Enseigne Bouddha.

Maintenant que l’on s’est bien amusé avec le soit disant yoga etc…, ce serait bien de rentrer dans le vif du sujet, celui de la Mort, par opposition à la vie ordinaire et impermanente ici-bas.

(…)

Les 4 Nobles Vérités :
- La Noble Vérité de la Souffrance
- La Noble Vérité de l’Origine de la Souffrance
- La Noble Vérité de la Cessation de la Souffrance
- La Noble Vérité de la Voie qui mène à la Cessation de la Souffrance.
[ DIGHA NIKAYA - SUTTA 16 ]
Morgan a écrit :(…) Enfin...là c'est le thérapeute qui parle. Je ne suis pas prof de Yoga .
Ca me fait penser à une patiente âgée que j'ai eu dont la problématique est celle d'une "veille de grand départ". Il y a eu énormément d'amour et d'humour dans nos échanges. Nous n'avons pas occulté la thérapeutique mais ce dont elle avait besoin, c'était simplement d'un contact, d'une mise en sens, et d'exprimer là où elle en était à l'intérieur d'elle même. Ca ne sert à rien de s'acharner. Chaque étape de la vie à ses enjeux je crois et ses réalisations propres.
Oui !
Merci Sami et Morgan :coeur:

A l’heure de la maladie ou de la vieillesse, et de la mort, on risque de se rendre compte qu’on a fait que se distraire de l’idée de la mort, pendant tout ce temps, avec le yoga, les livres, les voyages auprès des Sages etc…

La mort…
Ramana Maharshi :
Vers le milieu de 1896, Vénkaterâman (Ramana Maharshi) avait alors dix-sept ans, l'événement crucial de sa vie se déroula d'une manière fulgurante :

« Ce fut environ six semaines avant que je quitte Madurai que le grand changement eut lieu dans ma vie. J'étais assis dans une chambre, au premier étage de la maison de mon oncle. Ce jour-là j'étais dans mon état de santé habituel : j'étais rarement malade. Cependant une peur de la mort s'imposa soudainement à moi. Je sentis que j'allais mourir. Rien dans mon état de santé ne justifiait cette peur que je ne pus m’expliquer; je n'ai pas essayé de découvrir si elle était justifiée ou non. Je sentis simplement que j'allais mourir et me mis immédiatement à réfléchir sur ce que je devais faire. Il ne me vint pas à l’esprit de consulter les docteurs ou les ainés, ni même les amis. Je sentis que je devais résoudre le problème par moi-même et sur le champ.
« Le choc causé par cette peur de la mort me rendit immédiatement introspectif. Je me dis mentalement, sans formuler les mots verbalement » (Ramana Maharshi insistait beaucoup sur ce point quand il décrivait sa recherche) : ‘ Maintenant la mort est là, qu'est-ce que cela veut dire? Qu'est-ce qui meurt? Ce corps meurt.’
Je dramatisai immédiatement la scène de la mort. J'étendis mes membres et les tint rigides comme si la rigidité cadavérique s'était établie. J’imitai le cadavre afin de prêter plus de réalisme à mon investigation. Je retins mon souffle et serrai les lèvres afin qu'aucun son ne sorte -- afin que le mot ‘Je’ ou quelque autre son ne soit prononcé puis je me dis: bon, maintenant ce corps est mort. Tout raide, on va l'emmener au champ de crémation, le brûler et le réduire en cendres, mais suis-je mort avec la mort du corps physique ? Suis-je le corps ? Ce corps est silencieux et inerte mais, indépendamment du corps, je suis pleinement conscient de mon être et même du son (sphurana) ‘Je’. Je suis donc esprit (conscience) quelque chose qui transcende le corps. Le corps physique meurt mais l'esprit qui le transcende ne peut être touché par la mort. Je suis donc esprit (conscience) immortel. Ceci ne fut pas un simple processus intellectuel mais me traversa d'une manière fulgurante, vérité vécue que Je perçus directement dans un éclair et qui ne souleva aucune objection. ‘Je’ était très réel, la seule chose réelle dans cet état et toute l'activité consciente concernant mon corps était centrée sur ce ‘Je’. A partir de ce moment une fascination puissante maintint l'attention du ‘Je’, ou de mon Soi, centré sur Lui-même. Avant cette expérience je n'avais pas de perception claire de mon Soi et je n'étais pas consciemment attiré vers Lui et encore moins disposé à m'appesantir sur Lui. »

Cette expérience dura à peine une demi-heure. La peur de la mort disparut aussi soudainement qu'elle s'était manifestée laissant Vénkaterâman pleinement absorbé dans le ‘Je’, le Soi.

http://www.ramana.fr/node/7
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: quand le verni craque

Message par ava: » 07 déc. 2014, 13:27

Et merci aussi à Micka :coeur:
qui, il y a un an, sur le forum, m'a rappelé qu'on allait tous mourir,
ça m'a fait rire, je lui ai dit qu'il était maso !
... mais j'ai réfléchi à la question, et j'ai lu le Bardo Thödol lol :wink:
Il m' a dit aussi les 4 Nobles Vérités...
Sami a écrit :Elle demande qu’une seule chose maintenant, je pense, un accompagnement spirituel (...)
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 07 déc. 2014, 15:54

Vous êtes vous déjà sincèrement posé la question : "suis-je prêt a mourir ?"
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 07 déc. 2014, 17:27

Tom54 a écrit :Vous êtes vous déjà sincèrement posé la question : "suis-je prêt a mourir ?"
Ce qui amène aussi la question subsidiaire : "qu'est-ce que la mort ?", dans un contexte du XX°/XXI° occidental, où tout est fait pour cacher le malade, mourant, voire même souffrant... Ce qui fait aussi que ceux qui vont rencontrer Yama, le font de plus en plus souvent dans l'anonymat d'une chambre d'hôpital (à croire que c'est une maladie que l'on peut soigner).

Et de plus en plus seuls : avant, il y avait des prêtres (dans les habits desquels se dissimulait quelque embryon de psy/confident/...); avant, il y avait un lien social plus grand; avant, la mort avait une signification globalement partagée. Ceci facilitait cette transition.

Par contre, je ne suis pas certain que ce soit le problème principal de cette dame. Le récit d'hrid, il me semble, suggère plus qu'au bout de X années de Yoga, elle n'a pas grand chose de substantiel à quoi se raccrocher pour se dire qu'elle n'a pas passé tout ce temps en vain (disons, comparé à une activité plus tangible, tel le tricot, où elle aurait récolté un dessus de lit ou autres écharpes pour le prix de son temps :oops: ). Et que la lumière, si elle l'a déjà entre-aperçu, s'en est allée sans laisser beaucoup de traces :cry: .

PS : j'ai déjà répondu à la question, ailleurs dans le coin :wink:
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: quand le verni craque

Message par Morgan » 07 déc. 2014, 18:24

Moi je trouve qu'on fait bien trop de spéculations sur cette dame que personne ne connait à part l'intéressé.
C'est malsain.
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: quand le verni craque

Message par ava: » 07 déc. 2014, 19:17

Oui ! J'espère que cette dame ne nous lit pas ! :oops:

En même temps pour nous c'est intéressant, ça nous donne à réfléchir à certaines réalités.
Tom54 a écrit :Vous êtes vous déjà sincèrement posé la question : "suis-je prêt a mourir ?"
Oui... et je me suis répondue : non !

:)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 07 déc. 2014, 19:43

Whouaaa, grands moments ce mois de décembre 2014 !!!
On a vu le retour de Sami et de Morgan
Heureux de vous lire !!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 07 déc. 2014, 20:07

Vous êtes vous déjà sincèrement posé la question : "suis-je prêt a mourir ?"
Oui. Souvent...

Deux fois de manière contrainte. Une première fois je me suis répondu que non après une certaine hésitation (à l'occasion d'une noyade en mer), la deuxième fois je me suis répondu que oui (à ce moment là le danger de mort n'était que dans ma tête), ce qui m'a procuré des sensations merveilleuses.

Nous sommes morts et attendons la vie, ne le sentez-vous pas ? Ceux que nous aimons nous suivrons sans que nous ne les ayons jamais quittés.

Le temps est chose qui se coupe et se recolle à l'infini.

L'Eveil comme passe-temps car oui, IL FAUT BIEN PASSER LE TEMPS.

Un yogi ayant peur de la mort vous trouvez ça sérieux ? A moins d'avoir négligé le dharma bien entendu.

:)
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: quand le verni craque

Message par micka » 07 déc. 2014, 20:58

Un yogi ayant peur de la mort vous trouvez ça sérieux ?
Oh que oui!!! craindre la mort ne me parait pas chose inutile...meme pour des yogis...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 07 déc. 2014, 21:03

C'est le sublime aiguillon !
Regarder en face sa disparition et vraiment la considérer avec gravité !!!
Fichiers joints
inde 1773.jpg
Crémation sur les gaths de Varanassi
inde 1773.jpg (98.55 Kio) Vu 16024 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
amandine
Messages : 841
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par amandine » 07 déc. 2014, 21:18

salut, je réagis a différentes choses qui ont été dites, même si vous êtes un peu partis dans une autre direction maintenant .

selon moi, le problème (soulevé par Sami, d'ailleurs hello Sami, ça fait plaisir de te relire! :) ) vient qu'on attend tout d'une voie spirituelle, ou tout d'un enseignant spirituel , on cristallise sur lui des choses fausses.
les différentes voies spirituelles sont des voies de transformation qui travaillent sur l'axe vertical, le lien avec le divin, la connaissance de la Conscience, mais ce ne sont pas des voies de reconnaissance et réparation de la souffrance, pas des voies de guérison. c'est une erreur de le croire. et c'est ça qui laisse les chercheurs en souffrance justement. alors qu'en reconnaissant cet aspect, on peut s'orienter vers ce qui peut nous aider et faire bouger les petites parties en soi qui en ont besoin.
mais, on voit souvent des gens avancés dans différentes voies spirituelles semblant nier la partie d'eux en souffrance,par exemple l'enfant intérieur blessé.
en fait il y a l'axe vertical, le travail que proposent les différentes voies spirituelles et l'axe horizontal, le travail qu'on peut faire pour améliorer ses relations avec soi, avec les autres, avec la vie. et sur les deux axes avancer doucement, enfin pour moi.
je suis d'accord ça n'est pas tres sain de parler de quelqu'un comme ça, merci Morgan de l'avoir fait remarqué. je parlais en général là.


oui photo forte Denis. merci.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 07 déc. 2014, 22:48

en fait il y a l'axe vertical, le travail que proposent les différentes voies spirituelles et l'axe horizontal, le travail qu'on peut faire pour améliorer ses relations avec soi, avec les autres, avec la vie. et sur les deux axes avancer doucement, enfin pour moi.
Je crois que le Yoga ne s'occupe pas de ça...
Nous en avions longuement parlé ensemble en juillet avec cette idée : "à quoi bon aller mettre les mains dans le nid de frelons au fond du jardin..."
Si on prend un texte comme Yoga Tattva Upanishad, il y a un effort à faire qui doit être réalisé par le pratiquant pour brûler ses traces et alors tout le reste arrive.
C'est un axe précis, l'axe vertical qui une fois en place éclaire tout le reste.
Nous devons disparaître à nous même et laisser de coté ce personnage auquel on tient et on s'accroche mais qui pourtant n'existe pas...
Je crois alors que celui cherche à travailler sur son plan personnel, égotique, ou horizontal comme tu dis, va tourner en rond pendant des années pour n'arriver à pas grand chose car le cerveau récupère tout à chaque fois sur ce plan là. Une des grandes illusions de ce plans est le fait de chercher une multitudes de techniques ou de visions et se perdre dans le temps et l'espace là où quelques techniques précises permettraient d'aller si vite et si loin.
Le Yogi cherche à abolir l'espace et le temps, dès que notre démarche reprends pied dans ces deux axes, nous nous éloignons de l'axe central, nous tournons le dos au chemin...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 08 déc. 2014, 00:28

amandine a écrit :salut, je réagis a différentes choses qui ont été dites, même si vous êtes un peu partis dans une autre direction maintenant .

selon moi, le problème (soulevé par Sami, d'ailleurs hello Sami, ça fait plaisir de te relire! :) ) vient qu'on attend tout d'une voie spirituelle, ou tout d'un enseignant spirituel , on cristallise sur lui des choses fausses.
les différentes voies spirituelles sont des voies de transformation qui travaillent sur l'axe vertical, le lien avec le divin, la connaissance de la Conscience, mais ce ne sont pas des voies de reconnaissance et réparation de la souffrance, pas des voies de guérison. c'est une erreur de le croire. et c'est ça qui laisse les chercheurs en souffrance justement. alors qu'en reconnaissant cet aspect, on peut s'orienter vers ce qui peut nous aider et faire bouger les petites parties en soi qui en ont besoin.
mais, on voit souvent des gens avancés dans différentes voies spirituelles semblant nier la partie d'eux en souffrance,par exemple l'enfant intérieur blessé.
en fait il y a l'axe vertical, le travail que proposent les différentes voies spirituelles et l'axe horizontal, le travail qu'on peut faire pour améliorer ses relations avec soi, avec les autres, avec la vie. et sur les deux axes avancer doucement, enfin pour moi.
je suis d'accord ça n'est pas tres sain de parler de quelqu'un comme ça, merci Morgan de l'avoir fait remarqué. je parlais en général là.


oui photo forte Denis. merci.
Hello Amandine :)

Oui je te suis complètement !!!

Les Sages vont plus loin que ce simple système philosophique car la ligne verticale et horizontale n’existent pas mais je ne vais pas rentrer dans ce point précis qui appartient au système initiatique et aussi philosophique.

Je vais essayer d’expliquer d’un point de vue psychique et pas que philosophique.

La transformation des énergies que l’on élève est proportionnel au travail de la pensée.
Dans les Ecrits, on lit des choses et on répète sans avoir déchiffré et pour déchiffrer, on doit l’avoir contemplé, l’avoir vue, en esprit, puis, de ce point de vue, le mettre en pratique sous une forme de « magie » afin de l’expérimenter dans le temps, dans nos imperfections, dans notre vie quotidienne qui est tout ce qui tombe de l’arbre. Par exemple, l’arbre est le symbole.
Là, le contrôle, l’attention, la conscience, la vigilance sont très importants.

Si la pensée ne reste que sur cet axe élevé, que sur cette intention, il est toujours soumis au temps car, de notre intensité intérieure, cette ligne verticale, si grande soit-elle, a des points limité et à un moment donné, la montée s’arrête, il suffit de voir notre vie, il ne faut pas se mentir et mentir aux autres.
De cette arrêt, la descente est naturelle, on a beau essayer, la loi des extrémités empêche de revivre dans un temps que l’on s'est créé, elle nous empêche d’y « retourner », c’est une loi, on tombe car on a épuisé nos forces, on descend parfois plus bas, plus inférieur du niveau de notre commencement, suivant nos agissements, suivant ce que l’on vit sur terre... D’où les dangers que l’on attire à soi en déclenchant de mauvaises actions, nuisibles à autrui, se retournant contre nous-même (loi de l’écho), elles deviennent ensuite néfastes et c’est ce que m’a fait dans mon dos, malheureusement pour lui, un « yogi », un nom qui n’existe pas à notre niveau d’âme, et que je connais.
Dans l'Enseignement de Bouddha, on appelle cela des « facteurs mentaux non-vertueux ».

Certains aussi, grâce à une élévation subtile, descendent à la vitesse d’une plume ou d’un chameau, une plume ne pèse qu'un gramme je crois, un chameau :) et plus la « terre » est proche, plus l’attraction est importante... conscience individuelle, personnelle, limitation, nature humaine...

L’humain croit encore, enfin nous croyons encore, je ne me sens pas différent des autres, que nous vivons dans le temps, séparé de l’Eternité.
Le temps qui est la mort spirituelle, il est sorti de la Source qu’est l’Eternité, l’Immensité.
Avant que le Maître du temps ne fasse disparaitre quelque chose, d’abord, l’objet se ternit, se dessèche de vitalité, durcit, se fige, meurt et disparait.

« L’axe à la verticalité » s’est déplié du point qui est non spatial, au-delà de l’Espace vide, d’où la descente. Les Maîtres tibétains par exemple, disent que la Vacuité est aussi un piège, un obstacle, une représentation d’une connaissance conceptuelle, on la comprend même comme une voie et qu’elle nous libérera.
« La réalité superficielle est vacuité
Et la vacuité est la réalité superficielle »

La transformation psychique opère à ce niveau mais comment l’expliquer clairement, surtout que la colonne vertébrale n’est pas droite, elle forme un S. Le serpent lorsqu’il s’élève a bien sa tête en haut et sa queue en bas, d’où la possibilité, vue notre maitrise, qu’il nous morde au passage, donc un commencement et une fin, la réalité du temps !

Il y a un travail psychique et très initiatique, certains n’aiment pas ce mot, on pense à initiation, eh bien, ne l’aimez pas :wink:

L’éveil des énergies spirituelles, universelles et cosmiques ne peuvent sortir du néant que si l’harmonie est réalisé.
Si nous lions les deux extrémités, Mulhadara et je ne sais plus comment il s’appelle, le centre coronal, en conscience, symboliquement, « le serpent qui se mord la queue », et ça veut dire quoi en conscience si on a rien « reformé » de nos corps spirituels car il faut des années de travail à ce niveau-là, pour les contempler avec exactitude, lions-les et le temps disparait… révélation de l’Eternité, Source Inépuisable de Forces sublimes.

Mais comment, même si le schéma énergétique est là, comment mettre en mouvement ces deux extrémités, comment je peux les joindre ?
Mettre en action, agir par des forces, mettre en mouvement notre esprit afin qu’il agisse sur nos différents plans, parce que même si je joins les deux bouts, les forces harmonieuses proviennent que de l’esprit.
C’est la lumière de l’esprit qui nous éclaire, nous enseigne, éclaire de compréhension notre intelligence, l’émerveillement est une lumière de compréhension, l’intention est une lumière de compréhension.
Pratiquer le yoga sans compréhension donne des fruits incompréhensibles !
Seule la lumière de l’esprit peut ensemencer, disent les Maîtres, notre coeur et notre intellect. Cela est instruit intérieurement dans une pratique subtile et contemplative.

En quoi suis-je engagé spirituellement ?
Qu’est ce que j’ai sacrifié de ma nature inférieure pour accéder et réaliser une transformation intérieure ?
A quoi bon atteindre des états subtiles si, déjà, ici, je ne sacrifie rien ?
Si je ne sacrifie pas un peu de bois, aurais-je quand même du feu ?
Le symbole, le sens de brûler de l’encens provient des initiations occultes.
Le plus haut sacrifice est le don de sa vie, « mon Dieu, je vous offre ma vie, mon âme, mon esprit, je vous appartient. »

Bien entendu que c’est facile pour nous de déballer notre sac à une personne qui souffre, le but n’est pas là !!!
Mais je préfère que cette dame lise ces pensées spirituelles, plutôt qu’elle reste encore dans la face cachée de l'intellect !
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 08 déc. 2014, 01:01

Whouaaa, t'a pas appris à faire simple dans ta retraite Sami... :lol:
Tu vois, il y a l'ombre, et puis d'un coup la lumière est là et elle repousse l'ombre...
L'axe vertical est cela, la lumière qui éclaire, alors quand la lumière éclaire l'ombre disparaît...
Quand l'ombre disparaît, il disparaît avec les frustrations, les expériences douloureuses du passé, le personnage trop raide, trop lourd, trop cubique...
Puisses-tu trouver la lumière...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 08 déc. 2014, 01:47

Denis a écrit :Whouaaa, t'a pas appris à faire simple dans ta retraite Sami... :lol:
Tu vois, il y a l'ombre, et puis d'un coup la lumière est là et elle repousse l'ombre...
L'axe vertical est cela, la lumière qui éclaire, alors quand la lumière éclaire l'ombre disparaît...
Quand l'ombre disparaît, il disparaît avec les frustrations, les expériences douloureuses du passé, le personnage trop raide, trop lourd, trop cubique...
Puisses-tu trouver la lumière...
L’ombre et la lumière ne sont que dualité, égocentrisme et ignorance disent les Sages, la preuve, le Soleil spirituel nous fait entrer dans son courant héliocentrique, ce Soleil, l’esprit n’a pas d’ombre et de lumière, il Est, l’Unité.
On peut croire, changer, intellectualiser sur plein plein plein de points de vues différents mais ce ne sera toujours que déformer la Vérité des Sages. Cette vérité ne m’épargne pas, je suis en plein dualité et égocentrisme.

L’ombre veut acheter son terrain d’ombre et la lumière veut le sien pour construire une maison, avec leurs richesses de querelles - ses querelles là ne se résoudront que par l’Intelligence universelle. Une maison pour l’un, une maison pour l’autre mais ce n’est pas là qu’habite « l’Ancien des anciens, le Mystérieux des mystérieux, le caché des cachés, Aïn Soph Aour (la Lumière sans fin ou la Lumière sans ombre si tu veux) »!

En retraite non, en retrait, le langage du silence et ce retrait que certains pensaient fermement définitif, vu que je dérange égo, leurs petites affaires, une ou plusieurs personnes se sont misent à dire du mal dans mon dos, je ne sais pas sans vouloir le savoir ce qu’elles y ont gagné !!!

Maintenant que tu as supprimé comme par hasard, sans m’avertir, mon « statut administrateur système » du forum, je te prie de continuer ta lancée, supprime mon compte, je t’en remercie d'avance :) !!!

L'esprit Shaolin
« C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules que le moine Shaolin réalisa que tous les problèmes ne pouvaient pas se résoudre par la violence »
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 08 déc. 2014, 07:03

Intéressant cette confrontation, la lumière est a l'oeuvre ici.
De manière inconsciente et dans votre plus grande liberté d'agir vous allez dans son sens,
"pardonner" c'est casser la récurrence du mal qui nous habite.
Ne fortifiions pas nos illusions en devenant tout ce que nous détestons.
Bonne journée a vous.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par ValerieB » 08 déc. 2014, 08:26

Sami , Pralhad / Kinaram/ Morgan aussi est revenu après une période de retrait!


j'aime bien voir les gens partir puis revenir comme des hirondelles; en espérant que vous ramenez le printemps vous aussi! :wink:
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 09:19

Intéressant cette confrontation, la lumière est a l'oeuvre ici.
De manière inconsciente et dans votre plus grande liberté d'agir vous allez dans son sens,
"pardonner" c'est casser la récurrence du mal qui nous habite.
Ne fortifiions pas nos illusions en devenant tout ce que nous détestons.
Bonne journée a vous.
Lumineux !

Chassons le dogmatisme, il revient en courant ! Ne jamais croire que nous sachions beaucoup plus que pas grand-chose.

Le seul dogmatisme tolérable à mon sens c'est que Dieu existe, qu'il est Bon, et que nous sommes invités à être quelqu'un de bien ici bas.

Dieu , Brahman, Allah, Gusti, Sakti, appelez le (ou elle) comme cela vous chante, il (elle) se charge du reste.

N'oublions pas que l'humanité est beaucoup plus vieille que les Védas, la Bible, le Coran etc...

La vérité est nulle part entière, elle est cachée un peu partout.

Là où je rejoins toutes les contributions lues sur ce forum (où j'espère on m'accordera une petite place) c'est qu'il est très bénéfique de dissiper au mieux tout type d'agitation (les tourments) et qu'à cette fin le yoga est définitivement une pratique qui fait ses preuves tous les jours même si elle ne garantit rien non plus...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 08 déc. 2014, 10:16

la Lumière sans fin ou la Lumière sans ombre si tu veux
Oui, je crois que nous parlons de la même chose, j'espère que tu l'avais compris ?
En retraite non, en retrait, le langage du silence et ce retrait que certains pensaient fermement définitif, vu que je dérange égo, leurs petites affaires, une ou plusieurs personnes se sont misent à dire du mal dans mon dos, je ne sais pas sans vouloir le savoir ce qu’elles y ont gagné !!!
Alors tu es bien en vie, c'est bien !!
Si tu savais ce qu'on dit sur moi, dans mon dos, mais je laisse dire, pas envie de perdre mon temps avec la jalousie des uns, l'incapacité des autres à se remettre en question en regardant leurs cacas, ou pire ceux qui cherchent un coupable à leur actions et qui me trouvent moi parce que j'occupe une place, un rôle...
Maintenant que tu as supprimé comme par hasard, sans m’avertir, mon « statut administrateur système » du forum, je te prie de continuer ta lancée, supprime mon compte, je t’en remercie d'avance :) !!!
Avec ta sagesse je suis certain que tu as compris.
Tu disparais pendant 1 an, nos derniers échanges étaient très loin d'être cordiaux, je ne vois pas en quoi, du point de vu du forum tu pourrais rester site admin...
Sinon, tu restes le bienvenu, ton compte est resté ouvert et le restera, je ne supprime personne, je n'ai de mal pour personne, ni haine ni vengeance en moi et ne souhaite que la paix et la liberté des gens, tu peux donc t'exprimer si tu as envie.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 08 déc. 2014, 10:35

Aryaputra a écrit :Le seul dogmatisme tolérable à mon sens c'est que Dieu existe, qu'il est Bon, et que nous sommes invités à être quelqu'un de bien ici bas.
Le seul dogmatisme tolérable à mon sens, c'est qu'on semble exister, et que nous sommes poussés à expérimenter ce(s) mondes comme on peut ... au moins au départ. :wink:
Dieu , Brahman, Allah, Gusti, Sakti, appelez le (ou elle) comme cela vous chante, il (elle) se charge du reste.
Arhiman, Pan, Kronos, Kali, le Chaos primordial. Appelez le/la (Lilà :wink: ) comme vous voulez, vous aurez à composer avec lui (ou L) tôt ou tard.
N'oublions pas que l'humanité est beaucoup plus vieille que les Védas, la Bible, le Coran etc...
N'oublions pas que l'humanité présente est arrivé bien après le Zend Avesta, les Védas, ou quelques "légendes" shamaniques et aborigènes. :roll:
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 08 déc. 2014, 10:39

Vincent de Lerense a écrit :Ce qui n'est pas partout et qui n'a pas toujours été, on peut s'en passer !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 08 déc. 2014, 11:20

shana a écrit :j'aime bien voir les gens partir puis revenir comme des hirondelles; en espérant que vous ramenez le printemps vous aussi!
Pourquoi agir dans une méfiance, une prudence et enterrer « l’hirondelle » revenue, que tu cites ci-bien !!!??? Je ne suis ni désaxé, ni déçu, je ne suis pas une hirondelle.

Il y a un Enseignement par rapport à cela. C’est difficile de tirer un enseignement dans ce qui nous arrive, mais cela cultive nos richesses cumulées, sinon pourquoi, pour les montrer !!!
Il ne s’agit=agir pas juste de savourer, juste de se contenter, juste de se régaler, ce n’est pas finit, il faut encore les faire croître et si on ne le fait pas...

On peut tout pardonner dit mon Maître, « tout rétablir, tout guérir, sauf la paresse, la torpeur », on supprime l'éveil nos sens subtils et physique de cette manière là, en s’enterrant dans la lenteur de la boue, la poussière… on enterre autrui.

Pendant des années, j’ai reçu des instructions d’éveil des sens subtils, la nuit dans la nature, chez soi, et la nuit, il n’y a pas d’ombre, pas de lumière. Pourquoi mon maître insistait pour que j’y aille seul ? Parce qu’on les retrouve dans les états de méditations, c’est essentiel pour ne pas faire retomber ces états dans nos vies anciennes, dans nos personnalités.

C’est vraiment dans notre culture spirituelle occidentale que l’on endort les gens par ces mots… patience, la tendresse, la douceur, le pardon, l’indulgence, comme cela, on laisse les choses comme elles sont, rien évolue, mais alors pourquoi ne pas avoir laissé les choses telles qu’elles étaient, non, on le dit après, on en fait même un enseignement, et puis, si tu n’es pas tendre et patient, tu n’es pas spirituel, par contre, moi je le suis, c’est moi qui dit !!!

Si on encourage les gens dans cette endormissement, dans cette torpeur, elles n’éveilleront pas la résistance et la tenue continuelle dans leur pratique, après, il faut encore marcher seul - pour marcher seul, en soi, il faut être fort. Ce serait la même chose, si on allait auprès de Bouddha, méditant des mois et des mois près de son arbre et lui parler de la patience, du pardon, qu'il ne faut pas se retirer, il faut les pardonner par les vertus...

L’Amour n'a rien de « commun avec celui dont tout le monde parle et auquel tous nous pensons » disent les Maîtres.
Il est un Etat de conscience très élevé qui donne une mesure à tout. Une mesure dit-on, car elle craint de tout perdre « la crainte est le commencement de la sagesse ». On en est bien loin !!!

Ceux qui sont dans une pratique sont encore plus éprouvés que ceux qu’ils ne le sont pas. On se coupe soi-même de la plénitude.
C’est à ce moment précis que Ciel nous demandera : « qu’est ce que vous avez fait de ces Principes universelles ? »
Aryaputra a écrit :Chassons le dogmatisme.... Le seul dogmatisme tolérable à mon sens c'est que Dieu existe, qu'il est Bon, et que nous sommes invités à être quelqu'un de bien ici bas.
Cela reste une croyance, un dogme si on n'a pas vérifié l'existence de Dieu :wink:

Denis a écrit :
la Lumière sans fin ou la Lumière sans ombre si tu veux
Oui, je crois que nous parlons de la même chose, j'espère que tu l'avais compris ?
En retraite non, en retrait, le langage du silence et ce retrait que certains pensaient fermement définitif, vu que je dérange égo, leurs petites affaires, une ou plusieurs personnes se sont misent à dire du mal dans mon dos, je ne sais pas sans vouloir le savoir ce qu’elles y ont gagné !!!
Alors tu es bien en vie, c'est bien !!
Si tu savais ce qu'on dit sur moi, dans mon dos, mais je laisse dire, pas envie de perdre mon temps avec la jalousie des uns, l'incapacité des autres à se remettre en question en regardant leurs cacas, ou pire ceux qui cherchent un coupable à leur actions et qui me trouvent moi parce que j'occupe une place, un rôle...
Maintenant que tu as supprimé comme par hasard, sans m’avertir, mon « statut administrateur système » du forum, je te prie de continuer ta lancée, supprime mon compte, je t’en remercie d'avance :) !!!
Avec ta sagesse je suis certain que tu as compris.
Tu disparais pendant 1 an, nos derniers échanges étaient très loin d'être cordiaux, je ne vois pas en quoi, du point de vu du forum tu pourrais rester site admin...
Sinon, tu restes le bienvenu, ton compte est resté ouvert et le restera, je ne supprime personne, je n'ai de mal pour personne, ni haine ni vengeance en moi et ne souhaite que la paix et la liberté des gens, tu peux donc t'exprimer si tu as envie.
J’ai tout effacé mes écrits, à quoi bon, nous n'avons pas le même sens de l’amitié et de la sincérité… je ne continue pas !!!
Puisque tu es incapable de finir ta façon d’agir délibérément, je te demande de supprimer mon compte, je te remercie d'avance!!!
Les règles du forum ne sont pas que pour les « autres » !!!
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 11:25

MuadDib, je te remercie de l'expression de ton point de vue.

Personne n'évite longtemps le piège des contradictions (mes contradictions me font bien rire en général !), piège divin pour nous rappeler notre humble condition humaine, nos limitations.

Nous aurons à composer avec Dieu (ou autre nom au choix) tôt ou tard, dis-tu. Tu assures par là être convaincu que nous existons bel et bien ainsi que Dieu (ou autre nom au choix), et te soumets ainsi à un dogme qui est beaucoup plus enfermant -se rapprochant de celui que j'avais donné)- que celui que tu avais annoncé deux lignes plus haut comme le seul dogme tolérable à ton sens (un espèce de dogme proche du zero absolu, un niveau de dogme qui coupait l'herbe sous les pieds à tous les autres).

Ce qui me permet de déduire que ce qui te gêne dans "le seul dogme tolérable à mon sens" présenté dans mon précédent commentaire, ce n'est pas l'existence de Dieu (ou autre nom au choix), mais qu'il soit Bon et que nous sommes invités à être quelqu'un de Bien ici bas.

Peux-tu développer plus avant le fond de ta pensée ?
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 08 déc. 2014, 11:54

La colère doit être expulsé et non retenue, la retenir c'est luté.
Elle doit être exprimé sans calcule et sans rancune comme le fait un enfant.
La colère peut être expérimenter et exprimer de manière saine :)
Apriori des gens souffre ici des ombres sont misent a l'honneur et quand je parle de pardon c'est dans le but de se pardonner, se pardonner de manquer d'amour et de compréhension de "soi".
Remercie celui qui ta stressé puisqu'il a mise a jour une ombre que l'on pensait maitriser...
Le pardon est le miracle qui casse cette récurrence, le mal revient toujours là ou il y a de la place pour lui.
Le pardon c'est se remplir de gratitude pour que le mal n'y est plus sa place, pour ne plus souffrir de lui ou plutôt de cette facette de l'égo, parce qu'en réalité il n'y a que lui qui souffre.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 12:02

Oui Tom54.

Et alternativement je me permets de lancer un appel à l'aide à ceux parmi vous qui ont développé le mahasiddi de la résolution instantanée des rancoeurs.

Merci d'avance ! (on attend)

:cryhappy:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 08 déc. 2014, 12:31

Sami, je te le redis là :
Tu restes le bienvenu, ton compte est resté ouvert et le restera, je ne supprime personne, je n'ai de mal pour personne, ni haine ni vengeance en moi et ne souhaite que la paix et la liberté des gens, tu peux donc t'exprimer si tu as envie.
Je ne supprime personne et rien dans les règles du forum m'oblige à supprimer quelqu'un !
Quand au fait de supprimer tes messages, là aussi, pense à ceux qui ont pris du temps de te lire et te répondre, il n'y a pas que moi sur le forum et à moins que tu sois devenu un être noir il semble que tu n'ais que quelque chose contre moi et pas tout le monde, heureusement pour toi...

Pour ce qui est de l'admin du forum, Sami, en partant un an en m'insultant, je suis désolé, l'hirondelle a un peu déçue, je pense que tu peux le comprendre...

De mon coté, je veux bien t'écouter et j'espère qu'en MP tu me diras ce que tu me reproches de si grave, j'ai du mal à me dire que tu es resté un an avec autant de rancœur... :?

Bien à toi
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par ValerieB » 08 déc. 2014, 12:44

euh, alors là Sami, pas tout comprendu!!! :shock:
Pourquoi agir dans une méfiance, une prudence et enterrer « l’hirondelle » revenue, que tu cites ci-bien !!!??? Je ne suis ni désaxé, ni déçu, je ne suis pas une hirondelle.
mes mots n'en cachent jamais d'autres! c'étaient juste des mots de bienvenue.... !
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 08 déc. 2014, 13:38

shana a écrit :euh, alors là Sami, pas tout comprendu!!! :shock:
Pourquoi agir dans une méfiance, une prudence et enterrer « l’hirondelle » revenue, que tu cites ci-bien !!!??? Je ne suis ni désaxé, ni déçu, je ne suis pas une hirondelle.
mes mots n'en cachent jamais d'autres! c'étaient juste des mots de bienvenue.... !
Mais rien contre toi Shana :wink:
Les femmes sont bien plus évolué que nous dans l'humilité, dans le coeur. Mon Maître dit que ce sera, à l'avenir, grâce à elles que le monde se redressera un jour très éloigné encore :coeur:
Denis a écrit :Sami, je te le redis là :
Tu restes le bienvenu, ton compte est resté ouvert et le restera, je ne supprime personne, je n'ai de mal pour personne, ni haine ni vengeance en moi et ne souhaite que la paix et la liberté des gens, tu peux donc t'exprimer si tu as envie.
Je ne supprime personne et rien dans les règles du forum m'oblige à supprimer quelqu'un !
Quand au fait de supprimer tes messages, là aussi, pense à ceux qui ont pris du temps de te lire et te répondre, il n'y a pas que moi sur le forum et à moins que tu sois devenu un être noir il semble que tu n'ais que quelque chose contre moi et pas tout le monde, heureusement pour toi...

Pour ce qui est de l'admin du forum, Sami, en partant un an en m'insultant, je suis désolé, l'hirondelle a un peu déçue, je pense que tu peux le comprendre...

De mon coté, je veux bien t'écouter et j'espère qu'en MP tu me diras ce que tu me reproches de si grave, j'ai du mal à me dire que tu es resté un an avec autant de rancœur... :?

Bien à toi
Le fait, c’est qu'on a déclenché des choses nuisibles dans mon dos, je ne me suis pas manifesté, j'ai laissé faire, qu’y a t-il a faire, ça ne m’intéresse pas et peut-être que ce n’est pas toi, mais..., sur le forum tu m'enlèves de l'Admin sans m’en parler en privé sous prétexte que je n’étais plus là, (je ne suis pas le seul a n’être plus là et que tu gardes en Admin), alors que je le suis là, en ce moment… - tu restes sur le passé de mon absence, c’est étrange, et tu me demandes ensuite d’échanger en privé, non, mais j’ai compris que je n'ai plus accès aux échanges privés des modérateurs. Les oreilles de Spoke vont-elles siffler, j’adore Star-Trek !!!
Je n’ai jamais demandé quoi que ce soit, je ne reprochais rien et c’est le rancunier qui me parle de rancoeur.

Maintenant, continue jusqu’au bout, je te donne même l’autorisation, c’est marrant, maintenant que tu l’as, tu ne le fais pas… je ne vais pas rester sur cela, cela devient vraiment vraiment ridicule, tu fais comme tu veux, c’est toi qui a les commandes, je ne reviens plus, ça m'est égale et j'adore taquiner :)
Si supprimer supprime tout, eh bien désactive, je sais pas, mais c’est intéressant de me décrire comme « un être noir », tu sais vraiment bien utiliser les mots pour les retourner contre autrui !!!

Lorsque le Ciel, la Vie, le monde invisible nous enlève un être cher à nos coeurs, un être avec qui on a tout partagé, on a grandit et aimé, souffert ensemble, et à n’importe quel moment de notre vie, on nous le « supprime », sans y être préparé, tournes-tu tes yeux vers le Ciel pour leur enseigner : « ce n’est vraiment pas respectueux pour moi et pour les autres, vous êtes des êtres noirs » ?
L’impermanence

Bonne continuation
Lumière
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 13:43

Que ces retrouvailles ardentes entre Sami et Denis se déroulent sur un post intitulé Quand le vernis craque.. est savoureux.

Mais bon, passé la saveur, jetez tout ça au feu d'Agni au nom du yoga !

La vieille dame se plaignait de quoi déjà, ah oui, que tout ça n'est qu'un cirque.

Le monde invisible a créé sous nos yeux ce point d'orgue, quel humour et quel clin d'oeil ! Vous ne trouvez pas ?

:wink:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 08 déc. 2014, 14:03

Oui, Aryaputra je sortirais un peu plus tard tout cela de cette discussion...
Le fait, c’est qu'on a déclenché des choses nuisibles dans mon dos, je ne me suis pas manifesté,
:schock:
Carrément !!!!
Et si je comprends bien, c'est moi qui est déclenché cela et si je comprends bien, je suis responsable du fait que ton être cher à ton coeur soit partie, "je l'ai supprimée"... :schock:
Whouaaa, trop fort ! :marteau:
Sur le forum tu m'enlèves de l'Admin sans m’en parler en privé sous prétexte que je n’étais plus là, (je ne suis pas le seul a n’être plus là et que tu gardes en Admin),
Faux et archi faux !!
Il y a eu beaucoup de modérateurs et admin depuis la création du forum qui sont partis et donc que j'ai désactivé ou d'autres restés (Yog, Aurore...)
De ton temps, il n'y avait que 2 "site admin", toi et moi, qui avaient le droit d'entrer dans la partie administrative du forum, tous les autres sont modérateurs Sami.
Je t'ai donné les accès les plus hauts, j'avais confiance en toi, mais en 1 clic tu pouvais tout supprimer du site, alors désolé, je ne prends pas de tel risque dans l'état où tu es !
Tu le comprends bien, je l'espère, moi qui suis mis sur le banc des accusé de la pire des infamie, celle d'avoir "supprimé" ton amie, rien que ça...
C'est vraiment me donner des pouvoirs extraordinaires et surtout de ta part faire l'autruche à 100000%
tu restes sur le passé de mon absence, c’est étrange,
Oui Sami, je reste marqué par tes insultes terribles et totalement injustifiées que tu as eu contre moi et qui sont elles certainement la véritable cause de la disparition de ton être cher...
On aurait dit un animal qui souhaite totalement et définitivement accaparer sa chose à grands cris contre tous...
Je reste marqué par cet état totalement incohérent que tu as montré à beaucoup et plein de choses affreuses que tu as dites sur moi à des gens proches, qui outrées sont venues m'en parler, tu vois de qui je parle, elles étaient dans la même formation que toi.
Je reste marqué par le fait que pendant un an tu es resté dans l'ombre avec une rancœur terrible contre moi...
Mais si tu veux un coupable, alors vas-y pas de problème, je veux bien accepter la chose par amour pour toi, si cela peut te faire grandir et sortir de ta boucle...
Lorsque le Ciel, la Vie, le monde invisible nous enlève un être cher à nos coeurs, un être avec qui on a tout partagé, on a grandit et aimé, souffert ensemble, et à n’importe quel moment de notre vie, on nous le « supprime », sans y être préparé, tournes-tu tes yeux vers le Ciel pour leur enseigner : « ce n’est vraiment pas respectueux pour moi et pour les autres, vous êtes des êtres noirs » ?
L’impermanence
Mais, Sami, tu te trompes d'ennemi, l'ennemi, le seul, c'est toi et la folie qui t'a animé depuis novembre 2013 et t'anime là encore et que je n'ai toujours pas comprise.
Pas besoin d'aller invoquer le ciel, le monde invisible, et là aussi faire l'autruche, il faut parfois aussi sentir son odeur nauséabonde et voir ses grosses débilités (possessivités, jalousies,...), écouter aussi ce que l'autre "son être cher" dit, et comprendre tout cela pour dépasser et ne pas refaire toujours les mêmes erreurs, j'espère que tu seras faire cela !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 08 déc. 2014, 16:21

Aryaputra a écrit :MuadDib, je te remercie de l'expression de ton point de vue.
Mais moi de même, envers le tien.
Ce qui me permet de déduire que ce qui te gêne dans "le seul dogme tolérable à mon sens" présenté dans mon précédent commentaire, ce n'est pas l'existence de Dieu (ou autre nom au choix), mais qu'il soit Bon et que nous sommes invités à être quelqu'un de Bien ici bas.
Effectivement. L'appeler "Dieu" et ne le caractériser que par la bonté renvoie aux monothéïsmes dérivés de la Torah, qui affirment tous assez longuement que le concept en question est affublé d'un jumeau maléfique, alors que le premier n'est fait que de miel.
Ce qui est contredit à peu près sur toute la longueur de Bouquin, par les actes de celui-ci envers les "autres" (ie. incroyants, hérétiques ou autres goys). Ainsi que par l'expérience mondaine (combien d'honnêtes musulmans assassinés par les récentes guerres américaines, ou autres tziganes, roms & juifs de la même fibre, cuisinés par un l'industrie chimique naissante et un certain Adolf ?).

On m'a demandé à quelques reprises ces derniers temps si j'étais Chrétien. Ma réponse simple, c'est "non". Je reconnais toutefois que quelques concepts présentés dans le(s) Bouquin(s) sont valides, mais ni la totalité d'entre eux, ni leurs acceptations présentes.
Nous aurons à composer avec Dieu (ou autre nom au choix) tôt ou tard, dis-tu. Tu assures par là être convaincu que nous existons bel et bien ainsi que Dieu (ou autre nom au choix), et te soumets ainsi à un dogme qui est beaucoup plus enfermant
Le nom n'est pas le même, car ses responsabilités ne sont pas les mêmes. Ceux que j'ai cité s'occupent de Tout, pas de la seule partie sexy ou agréable de la "réalité" (et pas que de "sa" famille). Divinisations de principes universels et éternels. :roll:
Lilà - le jeu, sublime & immonde de la créatrice des mondes.

Ou, pour paraphraser Sami :allah: : Yogi, qu'a tu abandonné ?
(un espèce de dogme proche du zero absolu, un niveau de dogme qui coupait l'herbe sous les pieds à tous les autres).
Le seul dont on (ou je?) puisse être certain. Pour le reste, ça dépend de la culture, de l'époque, de l'endoctrinement (d'où l'appellation de "dogme" :wink: ).

Jusqu'à ce que ce soit expérimenté. Alors, que reléguerais tu au niveau de "dogmes" transitoires ? :wink:

PS : c'est plus clair ?

UMP : @Denis & Sami : Om Shanti ?
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
pashupati
Messages : 821
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: quand le verni craque

Message par pashupati » 08 déc. 2014, 17:28

Namasté

quand le vernis craque,oui dur ce moment .

mais cette dame agée, dont tu parles hridaya a partagé ses pensées profondes avec toi de coeur a coeur .

ce que moi j ai compris ,c'est que ses questionnements sont pas finis malgrés l apprentissage sur des decennies du yoga avec des gens qui pratiquent aussi le yoga.

oui,tout le monde se pose ces questions ,a quoi sert ce (cirque).

le but du yoga est d arreter le tumulte des pensées,arreter le bavardage mentale,et grace au yoga maitriser ses centre d energie ;)

son chemin qu elle a emprunté ,je ne le connais pas, je me permets pas de juger ;)

pour moi cette vie est une ecole ,on apprend a corriger nos fautes accumulées par le jeu du lila (le vernis) ;)

la roue de la reincarnation sur terre faut la briser ;)

oh prakriti que ton piege est merveilleux

mais oh prakriti sans moi ton piege n existe pas

AUM

SAT CHIT ANANDA
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 08 déc. 2014, 17:29

Denis, non mais sérieux, je parlais de la Mort, comme elle touche mon entourage en ce moment. N’importe quoi en ressassant le passé de mon ex !!!

Une seule fois on m'a demandé cet été, par écrit, tu viens au stage, je dis simplement que ce n’est pas ma place, je ne suis pas de ce milieu, c'est comme ça, et tu entres dans la discussion et elle finit par quoi… tu n’es pas le premier à me le dire et je rattrape le coup sur tes qualités, que c’est un bel endroit d'échanges, l'un n'empêche pas l'autre, heureusement qu'elles ont le :coeur: :)

Tu n’es pas un ennemi mon pauvre, réveille toi, je sais que tu m'aimes, je t'aime aussi :)

J’ai combattu de vrais guerriers, cela n’a pas fait de moi un guerrier pour autant, mais j’ai appris qu’il n’y avait ni gagnant, ni perdant mais aussi, qu’entre « adversaire » même de lumière, on peut se respecter.

Si être insultant et impoli, c’est de te dire, en ami, l’hypocrisie qui tourne autour de toi, te donner des conseils, des remises en questions, alors oui, je l’ai été. Mais le fait, c’est q’un ptit brin d’air te transforme en tempête, moi je, moi je, moi je. Pour moi, il est simplement temps que je continue ma route, c'est limpide de mon côté.

J’ai fais sortir des portes énormes de leur gong, parce que je suis calme et poli, je me suis même fait virer d’un service de cette façon, sans conseil disciplinaire, ici, on en revient pas !!! Tout le monde aimerait qu’on se taise, que rien n’évolue, c’est incroyable.

Tu as été en Inde, c’est magnifique.
Une amie très proche :coeur: en revient, elle y est resté 1 mois 1/2, dans sa bouche, que de la poésie et pourtant, de ce que tu en dis, il y avait de quoi critiquer !!!

OM
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 08 déc. 2014, 18:04

Alors alléluia et désolé si je me suis fourvoyé... :?
Il m'a semblé que certaines phrases étaient bien orientées vers moi et bien piquantes, mais...
Mais donc, tout va bien, tu n'as plus envie de partir, tout le monde est beau et parfait et les oiseux volent haut dans le ciel...
Super...

Pour ce qui est de l'Inde comme du reste, chacun à droit à avoir son idée sur la chose, non ?
La mienne, partagée par d'autre, c'est que... bof...
Je n'ai pas trouvé de poésie dans un wagon pourri jusqu’à la moelle avec des rideaux en tissus tellement sales qu'ils en puent, un wagon sale, non entretenu depuis 40 ans qui témoigne d'une gestion qui se moque des usagers mais qui enrichie certainement d'autres...
Pas de poésie de voir un jeune pisser dans la rue, qui regarde tout autour de lui tout content de sortir son oiseau dans la rue et sentir l'odeur acre de la pisse un peu partout dans certaines rues...
Pas trouvé de poésie à la surpollution, à la saleté omniprésente et au smog dans les grandes villes...
Peut-être faut-il que je redéfinisse ma poésie...

Mais comme je l'ai dis, parfois un sublime lotus sort de la vase et tous les excès nauséeux se transforment en excès de lumière et de beauté...

Cela dit, si la mort touche des proches chez toi, je suis de tout coeur avec toi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 18:10

C'est plus clair, merci !

A moi maintenant d'être plus clair, ce qui va peut-être nous permettre de nous comprendre (être en accord c'est autre chose !).

Pour toi Dieu renvoie au Dieu abrahamique, moi je ne pense guère à lui... J'aurais mieux fait de citer Sakti plus tôt dans la liste voire en tout premier... Car s'il me fallait me positionner dans la cartographie hindouiste je me définirais comme Sakta, adorateur de la déesse-mère (Aditi, Gauri...), et en vérité ce sont les racines de cette mouvance dans des cultes beaucoup plus anciens qui obtiennent mon adhésion intuitive. Disons que l'identification de Brahman à une mère (Aditi) qui aurait accouché du monde me parle car un accouchement n'est jamais facile même pour Dieu (hypothèse théologique qui ne me choque nullement) et que dans le processus soient expulsés avec le bébé des impuretés engendrant les principes destructeurs (adharmiques) me semble "naturel". L'inintelligible a été ainsi rendu intelligible depuis des dizaines de milliers d'années, en tout cas cela ne me semble pas moins satisfaisant qu'aucune autre compréhension allégorique de la création du monde par Dieu (que je perçois donc comme une femme). Tripura Sundari m'inspire aussi beaucoup au sens où elle représente le désir de "jouer", l'envie de créér le monde.

En conclusion en guise de "dogme" transitoire je redonne le même "seul dogme tolérable à mon sens" mais que je peux rendre plus explicite ainsi "La déesse-mère qui a accouché du monde existe, elle n'est que bonnes intentions, et nous somme invités à être quelqu'un de Bien ici bas (mus par de bonnes intentions).

Je le présente bien comme le seul dogme tolérable A MON SENS. Tolérable parce qu'il ne condamne pas le monde grossier, la Terre on va dire, à être un enfer.
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 08 déc. 2014, 20:23

Denis a écrit :Pour ce qui est de l'Inde comme du reste, chacun à droit à avoir son idée sur la chose, non ?
La mienne, partagée par d'autre, c'est que... bof...
Loin des yeux, loin du coeur ? Je ne savais pas que c'était aussi valable pour "loin du thread ..."
Je n'ai pas trouvé de poésie dans un wagon pourri jusqu’à la moelle avec des rideaux en tissus salle qu'ils en puent, salle, non entretenu depuis 40 ans qui témoigne d'une gestion qui se moque des usagers mais qui enrichie certainement d'autres...
Pas de poésie de voir un jeune pisser dans la rue, qui regarde tout autour de lui tout content et sentir l'odeur acre de la pisse un peu partout dans certaines rues...
Pas trouvé de poésie à la surpollution, à la saleté omniprésente et au smog dans les grandes villes...
Y aurait t'il plus de poésie à :
Entrer dans un TGV tout propre (en passant là aussi par des couloirs puant la pisse à plein nez), après avoir sélectionné son billet sur une borne automatique (réductions de personnels, afin d'engraisser les actionnaires), pour rentrer dans un wagon rempli de personnes hypnotisées, au choix par leur téléphone, ordinateur, ou "nouvelles", dont à peine 2 paraissent un tantinet vivantes.
Se balader dans une grande ville pendant quelques kilomètres, pour n'y voir que du béton uniforme à perte de vue, perdu dans l'ombre de ses immeubles (en théorie économique classique, c'est à dire ne payant jamais pour ses externalités :oops: , c'est vachement rentable), où seules de nouvelles banques, assurance, et agences immobilières peuvent s'installer (cf. crise économique manufacturée de toutes pièces).
Un pays tout propre, passé à la javel aseptisante, ou n'importe qui peut être modélisé par un simple automate régulier.
Ou, plus généralement, à constater, dans tel ou tel pays, les ravages d'une politique monétaire ou économique qui n'ont jamais servi sur le long terme que les trop riches ploutocrates la prônant.

Ou bien à :
S'émerveiller des entrelacs de fils électriques, dont la topologie semble être tirée d'un dessin d'Escher, ou de quelque autre exploration de fantasmagoriques réalités non-euclidienne.
Sirotant un chaï proposé par un vendeur sorti de nulle part, sensiblement aussi omniprésent et heureux que de paisibles ruminants déambulant au sein de l'apparente cacophonie ambiante.
Être assis dans un bus/train/taxi/rickshaw hors d'âge, se riant du terme de 'poids maximal', au sein d'un traffic à faire pâlir un périph' aux heures de pointe, tout en étant certain que Ganesh, Parvati, Shiva, Krishna, Saï Baba, ou tout autre veille sur eux. Et constater que c'est le cas.
Trouver, au détour d'une forêt qu'un bûcheron n'a pas dû aller voir depuis quelques siècles, située à deux pas de la ville, un vénérable Banyan paré d'icônes et entouré d'encens.
Rencontrer un mendiant, dont les yeux reflètent les mondes, et le coeur, l'amour d'une mère pour son enfant, qui voit en vous comme je vois au travers d'une vitre. :allah:

Bharati :cryhappy: :wink: La contrée était un rêve. Elle reste encore une poésie.

Pas recordman du monde de consommation d'antidépresseurs. :x
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 08 déc. 2014, 20:48

Moi je t'aime Sami :coeur:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 08 déc. 2014, 20:59

Ha désolé MuadDib, le coté judéo-chrétin n'est pas installé chez moi, je ne trouve rien de plus angélique chez un pauvre que chez un riche et comme dit Fabrice Lucchini, que j'adore : "un prolo est un bourgeois qui n'a pas réussi".
Donc non, la spiritualité n'a pas besoin de se vautrer dans la crasse et la pisse et elle ne se trouve pas non plus dans la propreté, mais à choisir, je préfère vivre dans la propreté que la bouse !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 21:05

Je trouve vraiment afflligeant ce que tu dis là Denis. Mais je respecte par principe ton point de vue.

Mais franchement, si ton objectif est le moksha cela me fait douter fort de ce que tu sois en bon chemin !

(décidément quel post ce Quand le vernis craque)

C'est dit avec sincère compassion vu les efforts que tu sembles par ailleurs y consacrer...
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 08 déc. 2014, 21:38

Aryaputra a écrit :A moi maintenant d'être plus clair, ce qui va peut-être nous permettre de nous comprendre (être en accord c'est autre chose !).
Voyons donc :wink:
Pour toi Dieu renvoie au Dieu abrahamique, moi je ne pense guère à lui... J'aurais mieux fait de citer Sakti plus tôt dans la liste voire en tout premier...
création du monde par Dieu (que je perçois donc comme une femme)
Oui, un indéniable problème de vocabulaire. Et de genre. Le sanskrit est plus clair.
Car s'il me fallait me positionner dans la cartographie hindouiste je me définirais comme Sakta, adorateur de la déesse-mère (Aditi, Gauri...), et en vérité ce sont les racines de cette mouvance dans des cultes beaucoup plus anciens qui obtiennent mon adhésion intuitive.
Immémoriaux, techniquement :wink:
Disons que l'identification de Brahman à une mère (Aditi) qui aurait accouché du monde me parle car un accouchement n'est jamais facile même pour Dieu (hypothèse théologique qui ne me choque nullement) et que dans le processus soient expulsés avec le bébé des impuretés engendrant les principes destructeurs (adharmiques) me semble "naturel".
Je verrais plus cela comme une perte, à chaque fois, d'une partie de son essence vitale. Qui rejoindra Son prochain rêve, se concrétisant lors du prochain cycle.
En conclusion en guise de "dogme" transitoire je redonne le même "seul dogme tolérable à mon sens" mais que je peux rendre plus explicite ainsi "La déesse-mère qui a accouché du monde existe, elle n'est que bonnes intentions, et nous somme invités à être quelqu'un de Bien ici bas (mus par de bonnes intentions).

Je le présente bien comme le seul dogme tolérable A MON SENS. Tolérable parce qu'il ne condamne pas le monde grossier, la Terre on va dire, à être un enfer.
Largement préférable, en tout cas, à un "vous êtes le peuple élu (ou quelque variante symbolisant le sommet du cycle, euh, pyramide ? non, chaîne :twisted: alimentaire), et le monde est là pour être exploité, dont On vous demandera des intérêts" (par contre, sans mentionner comment diable fabriquer la portion usuraire de Surya, Gaïa & Chandra qui sera demandé :? ).

Mon soucis avec ceci, c'est où placer le curseur dogmatique, et comment rendre limpides des termes nécessairement ambigus. :oops:

@denis : et dans les Upanishads, ils en disent quoi ? :oops:
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 21:55

L'endoctrinement par l'observation des beautés innombrables de la nature donne naissance au seul dogme tolérable à mon sens.

:lol:

J'ai beaucoup aimé la sensibilité de tes réponses même si tu es en même temps un peu hard (le monde est hard, oui je sais, Kalki on t'attend !!!!!!!!!)
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 22:26

MuadDib a écrit :
Aryaputra a écrit :L'endoctrinement par l'observation des beautés innombrables de la nature donne naissance au seul dogme tolérable à mon sens.
:lol:
Il y a donc un shaman dedans toi ?
J'ai beaucoup aimé la sensibilité de tes réponses même si tu es en même temps un peu hard. (le monde est hard, oui je sais, Kalki on t'attend !!!!!!!!!)
Merci.

Pour Kalki, la pauvre va avoir du boulot :cry: . Il me semble qu'elle va devoir refaire ce qu'on déjà fait quelques anciennes incarnations de Viṣṇu.
Kalki c'est censé être un homme... Ca sonne comme un prénom féminin mystérieusement dynamique mais c'est un homme. Et il se dit que pour être sûr de son coup il descendra en binôme avec un double et fera UN avec son véhicule, un cheval. (j'ai pensé à Assanges et Snowden mais apparemment fausse alerte)

Moi je suppute que Durga ne va pas laisser Kalki se débrouiller sans son aide... :wink:

Shaman ? On ne répond jamais à ce genre de questions... :reveur:
Modifié en dernier par Aryaputra le 09 déc. 2014, 00:46, modifié 2 fois.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 08 déc. 2014, 22:31

Aryaputra a écrit : Je trouve vraiment afflligeant ce que tu dis là Denis. Mais je respecte par principe ton point de vue.
Mais franchement, si ton objectif est le moksha cela me fait douter fort de ce que tu sois en bon chemin !
(décidément quel post ce Quand le vernis craque)
C'est dit avec sincère compassion vu les efforts que tu sembles par ailleurs y consacrer...
Je n'ai pas vu dans les textes et dans la pratique du Yoga l'idée que la crasse était un avantage, j'ai même lu l'inverse qu'il fallait garder un corps propre et avoir une nourriture sattvique...
Alors merci de me dire ce que tu trouves affligeant dans ce que je dis ?
J'ai lu aussi que nous devions mettre de coté nos émotions et c'est là que la chose me semble prendre une réalité bien navrante dans le récit de Muad :
Entrer dans un TGV tout propre (en passant là aussi par des couloirs puant la pisse à plein nez), après avoir sélectionné son billet sur une borne automatique (réductions de personnels, afin d'engraisser les actionnaires), pour rentrer dans un wagon rempli de personnes hypnotisées, au choix par leur téléphone, ordinateur, ou "nouvelles", dont à peine 2 paraissent un tantinet vivantes.
Perso le monde comme il est me va bien, sa folie, son coté propre ou sale, occidental ou oriental me convient, je ne génère aucune émotion mais si je peux choisir entre vivre dans la bouse ou la propreté tu connais mon choix et il est où le problème affligeant ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 08 déc. 2014, 23:03

Denis, j'espère ne pas t'apprendre que dans les Textes il faut séparer le grain (le message spirituel) de l'ivraie (le message politique destiné à défendre les intérêts des classes sociales dominantes). As-tu relevé que le tantrisme auquel ton forum fait une part belle est un mouvement de protestation contre ce qu'il considérait être une oppression, voire une imposture de la part des Brahmanes et des Ksatryas ? Que le but du tantrisme était aussi d'établir plus de justice sociale ? Qu'à la gloire terrestre du bel habit ils opposaient la simplicité de la nudité ou de la demi-nudité ?
Mais bon, finalement tu as complètement le droit de prendre à la lettre les Védas et autres textes brahmaniques et si ça se trouve tu as raison de le faire... Mais dans ce cas je me permets de te demander si à la faveur de la propreté du corps si fortement recommandée dans les Textes tu as déjà pensé à troquer le papier cul aux douteux résultats contre un franc jet d'eau ? Il n'y a pas que dans les asanas et les prayanamas que les détails importent. A toi qui semble être un puriste je ne peux m'empêcher non plus de te faire remarquer qu'il est choquant que tu emploies et réemploies le terme "bouse" à visée de dénigrement alors qu'il dénomme un attribut de la vache qui INCARNE (et non symbolise seulement) le dharma et qui pour cela est sacrée (l'évidence même: sans bouse pas de vache !). S'il y a de la bouse partout en Inde c'est parce que les vaches y sont laissées en liberté par dévotion, quasiment partout, c'est à cause de la lecture à la lettre des Textes. Il faut savoir où tu te places Denis.
En outre, si tu crois aux mantras -l'inverse serait insolite pour un yogi- à la portée magique des mots, lus, chantés ou écrits, ne penses-tu pas que tu viens d'être repéré en parlant ainsi de la bouse ? Moi je le crois en tout cas. Brahman comprend toutes les langues, prononcées, écrites, ou silencieuses dans le coeur. Tout est enregistré. La NSA c'est risible en comparaison.

Je m'exprime avec autant de compassion que de franchise.

Namasté.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 09:20

Non, je ne vois pas dans les textes cette idée de justice sociale, j'aimerais bien que tu me la montre...
Mais je lis cela :
Yoga Tattva Upanishad a écrit :2. Pour contrôler efficacement ses souffles, l’adepte avisé se bâtira une hutte munie d’une petite porte, mais dépourvue d’autres ouvertures
33. le sol en sera bien nettoyé et arrosé d’urine de vache ou de jus de citron, afin d’en éliminer tous insectes moustiques, ou vermine;
34. la hutte sera balayée chaque jour, on y fera brûler de l’encens elle ne sera ni trop haute, ni trop basse;
35. L’adepte étendra à terre un tapis, une peau d’antilope, ou une litière d’herbe; il s’y installera en prenant la Posture du Lotus, et s’efforcera de contrôler ses souffles,
36. Tenant son corps bien droit, l’adepte honorera d’abord, les mains jointes, la divinité de son choix, puis, avec le pouce de sa main droite, il se bouchera la narine droite qui est l’orifice du canal Piñgalã, et insufflera doucement de l’air par la narine gauche, orifice de l’Idã
La propreté ne me semble pas une option...
Il semble même que la notion d'esthétisme soit omniprésente dans les textes :
60. Devenu aussi beau que le Dieu Amour lui-même, il attirera les femmes qui languiront de faire l’amour avec lui
61. mais il s’en abstiendra afin d’éviter de perdre sa semence. Oui, qu’il se garde de la gent féminine:
Et oui, ce genre de textes je les lis et relis en essayant de les suivre, car ils n'ont pas de lourdeurs sociale et éthique ou morale, juste des manuels pour aller vers la lumière en se libérant de la psychologie justement...
Pour ce qui est d'aller nu, là aussi c'est un peu n'importe quoi, prenons les tibétains ils sont bien habillés et si Bouddha devient ascète en enlevant des habits de prince, tout le monde ne porte pas des habits de prince dans la rue, je crois...
D'autant que le bouddha, une fois passé par tapas a su s’habiller comme le commun des mortels...
On dit tout et n'importe quoi sur le tantrisme et alors penser que c'est un mouvement de protestation contre les Brahmans me fait rigoler...
En quoi celui cherche la liberté va s'alourdir de pensées de protestation, comme de caste ou d'éthique ?
En quoi le Yogi qui cherche la liberté va prendre Yama et Niyama comme des codes moraux et sociaux ?
Enfin, si quelqu'un me regarde (là je suis mort de rire !!!!) il aura au moins la subtilité de comprendre que je ne suis pas un indien et que je ne trouve rien de sacré dans la vache et encore moins dans la bouse et que comme tout bon occidental pour moi la bouse c'est juste dégueu. De toi à moi, je n'ai pas non plus trouvé une poésie à voir ces pauvres vaches, en liberté dans la rue, bouffant des sacs plastiques et toutes les saloperies qui jonchent le sol, tu vois ma compassion est là...
Merci aussi de ne pas me faire dire ce que je ne dis pas, que nos vaches chez nous sont mieux loties...
Quoi que dans certaines exploitation cela soit une évidence...
Enfin, le sacré est une démarche personnelle, ce qu'une personne trouve de sacré sera un péché pour une autre dans une autre philosophie et justement ce que j'aime dans le Yoga, c'est que le sacré est libéré de toute image bien trop lourde et reste une chose profonde comme juste une phrase en début d'un texte qui donne une teinte profonde, tout est là dans la finesse !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 09:28

On dit tout et n'importe quoi sur le tantrisme et alors penser que c'est un mouvement de protestation contre les Brahmans me fait rigoler...
Tu devrais pas...

Avant d'avoir vérifié...

Les livres d'Histoire...

Namasté

:mefie:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 09:31

Ha oui l’histoire !!!
T'as pas autre chose ?
Je crois que pour entrer dans l'instant présent il faut la laisser là où elle est, dans le passé et donc pas dans le présent !
Mais merci de me montrer où dans des textes sacrés du yoga on parle de "justice sociale" !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 09:40

Quelle différence entre livres d'histoire et livres sacrés pour toi Denis ? Les deux font partie du passé, ils sont tous deux un rêve

Le tantrisme comme mouvement de lutte pour la justice sociale, un exemple AU PRESENT: http://www.fr.anandamarga.net/

Fallait pas rigoler si vite Denis !

:rire:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 09:48

En outre, si tu crois aux mantras -l'inverse serait insolite pour un yogi- à la portée magique des mots, lus, chantés ou écrits, ne penses-tu pas que tu viens d'être repéré en parlant ainsi de la bouse ? Moi je le crois en tout cas. Brahman comprend toutes les langues, prononcées, écrites, ou silencieuses dans le coeur. Tout est enregistré. La NSA c'est risible en comparaison.
Permet moi de revenir sur cette phrase qui me laisse sans voix...
Whouaaa, ne serais tu pas en train de nager en pleine superstition ?
Ta phrase me fait penser à ces gens qui dans un discussion disent "cancer" tout à voix basse, comme si en prononçant le mot la bête allait s’abattre sur eux... :?
Les mots que nous disons ont une force, oui, mais il faudra leur donner une réelle profondeur, les mettre dans un contexte précis, leur donner énergie et force pour qu'ils permettent de créer quelque chose...
Mais là où la chose est tragi comique c'est que par exemple "tchin-tchin" en japonais veut dire "pénis"... :lol:
Alors vraiment je ne pense vraiment déranger qui que ce soit en disant que la bouse est dégueu et que non, mais alors pas un seul instant que la vache "incarne" le dharma, qu'elle idée !!!! :schock:
Attention à nos croyances qui peuvent nous rendre attaché encore plus qu'a nos voitures ou nos maisons, pour certains indiens la vache symbolise le dharma, dharma qui n'est pas une réalité chez beaucoup d'autres indiens dans d'autres religions (Musulman, Chrétien) alors imagine la pauvre réalité de la vache et de sa bouse...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 09:54

Quelle différence entre livres d'histoire et livres sacrés pour toi Denis ? Les deux font partie du passé, ils sont tous deux un rêve
Jusqu'au jour où sur ton tapis tes énergies s'éveillent et là tu comprends très vite que les belles histoires ne vont pas t'aider du tout, mais qu'un texte comme Kunadlini Upanishad est une Bénédiction !
Le livre d’histoire est un conte raconté par un conteur, l'autre est un manuel et très rapidement celui qui vit la chose sera déceler la mauvaise traduction de la bonne...
Un exemple :
Tu as une voiture japonaise (très bien les voitures japonaises !!)
Tu crèves en pleine nuit sur une route isolée...
Tu ouvres la boite à gants, tu trouves un livre sur l’histoire de ta Honda et à coté le manuel de la voiture...
Tu prends le livres de l’histoire ou le manuel ? :D
Dans le manuel il y a des traductions en FR, IT, EN, RU...
Là aussi tu trouves très vite ta page car tu es dedans !

Tu comprends ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 09:59

Aryaputra a écrit :
Quelle différence entre livres d'histoire et livres sacrés pour toi Denis ? Les deux font partie du passé, ils sont tous deux un rêve

Le tantrisme comme mouvement de lutte pour la justice sociale, un exemple AU PRESENT: http://www.fr.anandamarga.net/

Fallait pas rigoler si vite Denis !

:rire:
Je reposte...

:wink:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 10:03

Il y a aura toujours des gens gentils qui souhaitent devenir le guru et faire du bien au monde...
Mais rien que la première phrase me fait mourrir de rire ou pleurer...
Ananda Marga est un groupe spirituel à échelle mondiale qui enseigne à tous, gratuitement, les pratiques scientifiques du développement de soi. C'est aussi une organisation de service social qui aide les nécessiteux et les laissés-pour-compte de tous pays à vivre et à se sortir de leur misère.
Que te dire ?
Que le tantrisme n'a rien à voir avec cela !!!

Mais il semble que tu ne répondes jamais à mes réponses...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 10:07

Tu dis que les Indiens vivent dans la bouse, ce qui revient à les traiter de bouseux, non ?

Quelle expression de mépris ! L'ahimsa c'est pas ta priorité c'est clair...

Tu ne crois pas aux mantras, à l'omniscience de Brahman, tu ne crois manifestement pas à l'hindouisme ni au bouddhisme...

Vrai ?

Le vide, l'inconsistance pour but ?...

Je crois que tu approches Denis...

Avec compassion et force (franchise)

Namasté
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 10:13

Je ne vois pas où j'ai dis que les indiens vivent dans la bouse ? :?
J'ai dis que l'inde est sale, pour autant il y avait beaucoup de lieux propres et sublimes, relis mon texte du voyage...
Et si tu vois du mépris là dedans c'est que tu as envie d'en voir...
Attention à tes croyances et attachements ! :wink:
Je te dis ça Avec compassion et force (franchise)
Tu ne crois pas aux mantras, à l'omniscience de Brahman, tu ne crois manifestement pas à l'hindouisme ni au bouddhisme...
Non je ne crois pas aux mantras ni à l'omniscience de Brahman, je les vis, c'est tout autre chose...
Et cela permet de se libérer de tonnes de croyances douteuses justement !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 10:30

Denis, tu nous demande de te croire sur parole ???

C'est ça ?

Tu ne m'as nullement montré le début de quelque chose qui ressemble à de l'intuition. Pourtant c'est la première chose qui se développe durant l'Eveil. Quand il s'agit VRAIMENT d'éveil bien entendu.

A l'image de ton séjour en Inde en mode tourisme de masse (peut-être un tantinet amélioré mais quand même, je m'attendais à autre chose) ta compréhension Denis du yoga, de l'hindouisme, du tantrisme, est superficielle, sélective, caricaturale.

Au jeu de la pirouette tu me sembles bien exercé.

Je te trouverai les preuves historiques du tantrisme comme mouvement spirituel superposé à un mouvement de contestation de l'hindouisme orthodoxe védique sous la plume des brahmanes. En français c'est pas facile de mettre la main dessus. Au pire ce sera en anglais.

Avec compassion et force,

Namasté
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 09 déc. 2014, 10:43

Quand le vernis caque la lumière me gagne.

Quand le vernis craque je me cale sur ma respiration,
ma respiration est le lien a mon etre intérieur,
je respire alors dans la pleine conscience,
pleine conscience du présent que je suis tout ce qui est,
ma regard alors s'éclaircit, mon coeur s'ouvre et s'exalte,
exalté les energies se libèrent...
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 10:44

Mais rien que la première phrase me fait mourrir de rire ou pleurer...
Ah! L'habitude de porter un jugement en lisant trois lignes!... Avidya quand tu nous tiens !

Tu as lu la page d'ANANDA MARGA consacrée à la méditation ?

Je la cite ici:

La méditation

Tous les êtres humains ont un désir commun, ils cherchent tous, sans répit, un bonheur véritable et durable, la paix intérieure. Le moyen pratique d'assouvir cette soif universelle est la méditation. La méditation n'est pas une pratique religieuse mais un procédé scientifique d'expansion mentale qui nous fait plonger profondément à l'intérieur de notre esprit et maîtriser les potentialités infinies qui dorment en chacun de nous. Pendant la méditation, nous nous concentrons sur un son d'une vibration particulière, appelé Mantra, comme si l'on chantait une musique harmonieuse à l'intérieur de nous-même.

Le Mantra donne à notre concentration mentale un point focal. Il nous permet d'aller au-delà du flot incessant des pensées et des images et de nous unifier avec la source bienheureuse de conscience universelle, source dont nous sommes tous issus.

La recherche scientifique sur les effets de la méditation a montré qu'elle relaxe le corps, ralentit le rythme cardiaque et respiratoire, et amène un état d'esprit calme et alerte. Pendant la méditation, l'esprit jouit d'un état de profond repos, plus profond même que le sommeil. Une bonne quantité d'énergie est ainsi accumulée, permettant ensuite un travail dynamique et constructif dans le monde.

Mais la méditation d'Ananda Marga est plus qu'une simple technique de relaxation et de concentration. Ceux qui méditent régulièrement ressentent de plus en plus profondément un sentiment d'unité essentielle avec toute la création. Cet amour profond pour tous les êtres, éveillé par la méditation, inspire et renforce notre engagement à travailler pour la justice sociale, pour le bien-être de tous. Le changement social commence par la transformation des individus. La pratique de la méditation est la méthode la plus efficace pour former les guides bienveillants qui établiront une société nouvelle, véritablement humaniste sur la terre.
La méditation nous permet de prendre conscience des sentiments nobles qui sommeillent en nous car au delà de toutes les différences, la société humaine et une et indivisible. L'humanité entière est un jardin de fleurs ayant chacune son propre parfum et ses caractéristiques.


Rien de tantrique Denis ?

Vraiment ?

Avec compassion et force,

Namasté
Modifié en dernier par Aryaputra le 09 déc. 2014, 10:47, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 10:47

Non, non je ne te demande rien !!!!

Pour ce que j'ai vécu au niveau intuition, comme dab, je n'en parle pas !
Ou très peu, à toi de lire entre les lignes !
peut-être un tantinet amélioré mais quand même, je m'attendais à autre chose
Désolé de te décevoir !
Je suis mort de rire !!! :lol:
ta compréhension Denis du yoga, de l'hindouisme, du tantrisme, est superficielle, sélective, caricaturale.
Oui !!!
Je crois que nous en sommes tous là et avec ton histoire de la vache qui "incarne" le dharma tu en donne une grande preuve !
Je te dis cela avec amour force et franchise bien sur !!! tu le sais bien et je rajoute aussi NAMASTE...
Mais tu oublies le principal : expérimentale !!!
Mais de toutes évidences je ne suis pas noyé dans des croyances et des émotions...
Je te trouverai les preuves historiques du tantrisme comme mouvement spirituel superposé à un mouvement de contestation de l'hindouisme orthodoxe védique sous la plume des brahmanes. En français c'est pas facile de mettre la main dessus. Au pire ce sera en anglais.
T'as rien compris !!!!
J'en ai rien à faire de cette vision, rien à faire de l’histoire de Honda, c'est le coté MUP qui m’intéresse !
Je suis et reste un occidental, de culture Chrétienne et je ne renie pas cela, je n'ai pas le temps !!!

Si tu cherches une vision traditionnelle du tantrisme, va pas chercher un courant façon secte qui mixe des idées sociales, économiques et tout le toutim, ça n'a aucun sens, j'espère au passage que tu n'es pas une "commerciale" de ce triste site que tu as mis en lien...
Tu trouveras des choses traditionnelles dans le Sampradaya ou les Nathas, le reste me rends bien triste...

Lis cela http://www.tara-michael.com/Tara_Michael/Entretien.html tu verras on parle pas d'un monde nouveau mais bien d'un pauvre Yoga qui se repend sur la terre...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 10:53

Ah! L'habitude de porter un jugement en lisant trois lignes!... Avidya quand tu nous tiens !
Oui il ne m'en faut pas plus pour savoir que la chose parle en japonais...
Question de feeling...

Sinon je pourrais dire :

Ho, c'est superbe, enfin un texte qui parle de la vraie et absolue méditation !!!
Vraiment je crois que je vais m'inscrire au programme scientifique de méditation, tu m'as convaincu... :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 11:09

Je n'ai rien à vendre sur ce forum, contrairement à toi Denis...

Dans l'hindouisme le concept de secte n'existe pas.

Tu es resté un occidental, de culture chrétienne, et tu as fait un séjour en Inde en mode tourisme de masse. Tu as été choqué par la bouse et la vache sacré d'après toi c'est une ânerie. Bon. Très bien.

Intuition: tu as accusé hier sur ce même thread Sami de te faire passer publiquement ici pour le responsable de la mort de sa compagne. Il s'avère que tu avais, Denis, compris de travers. Pour moi c'est la preuve que ton niveau d'intuition est au degré proche de zéro.

Cela t'a fait rire que j'avance que le tantrisme était aussi historiquement un mouvement de contestation de l'orthodoxie promue par les Védas ?
(En fait à l'image un peu du Christ et les marchands du temple. Je reprends avec délice cette référence dont tu as essayé de te servir pour dire que le développement de la force doit devancer celle des freins de Ahimsa) :roll:

Je m'occupe de te trouver les preuves de ce que j'avance sur le tantrisme.

Tu peux compter sur ma droiture.

Avec compassion et force,

Namasté
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 11:28

Ha ben ça y est les jugements tombent !!
Tu es resté un occidental, de culture chrétienne, et tu as fait un séjour en Inde en mode tourisme de masse.
Oui et je ne m'en suis pas caché, dés le début de mon message je le dis bien, alors il est où le problème...
Désolé de ne pas être parti avec l'idée que j'allais rencontrer mon guide en Inde comme beaucoup, et que je ne suis pas tombé amoureux d'une vache...
Pour autant, j'y suis allé avec ma femme qui n'est pas concernée par le Yoga, on a fait un voyage touristique (toi tu rajoutes de masses je ne sais pas ce que ça veux dire...). On a eu de beaux hôtels et de moins beaux et on a rencontrés de sublimes lieux, certains vibraient et pas d'autres et non en Inde, l’énergie n'est pas omniprésente, du moins pas plus qu'ailleurs et quleque chose qui sent mauvais sent mauvais aussi en Inde...
Tu as été choqué par la bouse et la vache sacré d'après toi c'est une ânerie. Bon. Très bien.
Non, pas choqué du tout !!!
Juste je dis ce que j'ai vécu, je ne trouve rien de spirituel à la saleté, la surpopulation, la surpollution, n'étant pas Indien je ne vois rien de sacré dans ces pauvres vaches si misérables, à moins que le sacré soit synonyme de misérable chez toi, c'est ça ?
Je ne crois pas au fait qu'il faille être pauvre pour être spirituel, contrairement à ce qu'on ressent dans tes dires...
Intuition: tu as accusé hier sur ce même thread Sami de te faire passer publiquement ici pour le responsable de la mort de sa compagne.
Huuumm, ton intuition est bien faible aussi....
Cela t'a fait rire que j'avance que le tantrisme était aussi historiquement un mouvement de contestation de l'orthodoxie promue par les Védas ?
J'espère que d'autres viendront te le dire...
Mais chacun regarde ce qu'il souhaite dans un mouvement, il y a ceux qui regardent les choses extérieures et ceux qui vont en profondeur...
Je m'occupe de te trouver les preuves de ce que j'avance sur le tantrisme.
Et là tu fais preuves de non écoute, cela ne m'intéresse pas, tu perds ton temps !
Tu trouveras toujours un gugus, un historien capable de nous vendre la race arienne qui a envahie l'Inde et remis en question maintenant ou un super autre guru emplie d’humanité prêt à vendre ses livres avec sa photo en première page pour sauver l’humanité comme ta secte...
Ce n'est pas ça le tantrisme, j'espère que tu le sais !

Force et courage !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 11:49

Je ne crois pas au fait qu'il faille être pauvre pour être spirituel, contrairement à ce qu'on ressent dans tes dires...
Pour une fois je suis d'accord avec toi ! :D

Mais de là à causer des Indiens comme tu en causes après un voyage pas initiatique pour un gramme comme en font 95% des touristes de base...

Denis tu n'as pas voyagé en Inde tu y as passé des vacances c'est très différent.

Pour quelqu'un qui comme toi se targue d'être si avancé dans l'Eveil...

:D

Pour quelqu'un qui parle à tout bout de champ de non-dualité, de fusion avec Brahman...

Il y a bien des peintres du dimanche, d'ailleurs il leur arrive de produire d'assez jolis tableaux. Mais ils ne se prennent pas pour des maestros.

Denis, selon toi, à vue de nez, ton Eveil en est à quel stade ?
Tu trouveras toujours un gugus, un historien capable de nous vendre la race arienne qui a envahie l'Inde et remis en question maintenant ou un super autre guru emplie d’humanité prêt à vendre ses livres avec sa photo en première page pour sauver l’humanité comme ta secte...
Ce n'est pas ça le tantrisme, j'espère que tu le sais !
Puis-je te demander sans te heurter de t'exprimer de manière un peu moins débraillée ? Ce n'est pas MA secte. Et le concept de secte n'existe pas dans l'hindouisme. La seule véritable différence entre je te cite le
uper autre guru
et toi, c'est que toi tu gagnes ton beurre avec le yoga en espérant moksha (déjà c'est mal emmanché selon moi, très mal, mais c'est un avis perso :lol: ) alors que lui il gagne sans doute aussi le beurre avec le yoga, qu'il espère sans doute aussi moksha, mais qu'il aide beaucoup beaucoup de monde !

Prend du recul sur la situation Denis enfin !

Le tantrisme n'est pas ce qui émane de tes paroles, de ta manière de voyager, d'inter-réagir. Je te sens plutôt coincé de partout, bien puritain, franchouillard, mais bon, saches-le Denis, je t'aime bien! Et ton forum est une grande réussite tout bien pesé !

Avec beaucoup de compassion et de sincérité, vraiment.

Namasté
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par ValerieB » 09 déc. 2014, 13:05

Je n'ai rien à vendre sur ce forum, contrairement à toi Denis...
j'arrive juste là à lire des tartines mais je ne peux pas laisser passer cela

franchement! ça fait coup bas! j'interviens uniquement parce que je n'aime pas les attaques gratuites
et toi, c'est que toi tu gagnes ton beurre avec le yoga en espérant moksha (déjà c'est mal emmanché selon moi, très mal, mais c'est un avis perso :lol: ) alors que lui il gagne sans doute aussi le beurre avec le yoga, qu'il espère sans doute aussi moksha, mais qu'il aide beaucoup beaucoup de monde !

Prend du recul sur la situation Denis enfin !

Le tantrisme n'est pas ce qui émane de tes paroles, de ta manière de voyager, d'inter-réagir. Je te sens plutôt coincé de partout, bien puritain, franchouillard, mais bon, saches-le Denis, je t'aime bien! Et ton forum est une grande réussite tout bien pesé !

Avec beaucoup de compassion et de sincérité, vraiment.

Namasté

tu as tout faux et tu sais quoi?

Tu me rappelles quelqu'un d'une secte que j'ai bien connu quand j'avais 20 ans, il tenait des discours mielleux mais au fond, ça n'était pas si pur que ça.... je l'ai suivi aveuglément pendant 4 ans parce que je n'avais pas de famille, mais le verni un jour a craqué!

oui, le verni craque pour toi aussi ! on dirait que tu es juste venu régler son compte à Denis

Si tu veux comme tu l'as dit dans un autre post permettre aux gens de s'élever grâce à tes formidables connaissances et savoir, crée un site ( c'est pas dur) avec un forum et anime le

mais ne viens pas nous saouler avec tes posts interminables.... et tes lectures fausses de ce qui s'écrit ici!

ton masque tombe et tu n'as au fond de toi aucune vraie compassion

si tu en avais tu ne viendrais pas faire des leçons de morale et de sagesse à trois sous!

Et devier de leur sens des paroles écrites que tu arraches de leur contexte!
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 13:35

Shana,
Je n'ai rien à vendre sur ce forum, contrairement à toi Denis...


j'arrive juste là à lire des tartines mais je ne peux pas laisser passer cela

franchement! ça fait coup bas! j'interviens uniquement parce que je n'aime pas les attaques gratuites
C'était ma réponse à Denis qui osait me suspecter publiquement d'être un commercial d'ANANDA MARGA, MA secte comme il a dit aussi.

A part que mon épouse se nomme Ananda, j'ai aucun lien d'aucune sorte avec cet organisme. :D

Faut pas se promener avec un révolver quand on n'a pas les nerfs. :lol:

Shana, je suis triste pour tes expériences passées qui t'ont blessée. Si tu sais remercier sincèrement Brahman pour ce que tu as (tu as beaucoup mais tu es aveuglée par l'avidya) tu verras que la lumière t'embrassera, c'est simple je le répète. Le moksha c'est une autre histoire ! Le poser comme un but c'est bien mais d'espérer l'atteindre... Juste le fait de l'espérer vous empêche d'y accéder, je dis cela intuitivement, ça vaut ce que ça vaut...

J'ai bien compris que ce forum est traversé des bonnes et mauvaises énergies du monde, c'est simplement qu'il est vivant !

Et mes contributions tu peux les juger comme tu veux, il te faudra peut-être un peu de temps pour accueillir la beauté de tout ça comme Tom54 l'a relevé.

Je ne porte aucun masque.

Je me suis déjà bien mis à nu ici.

Je ne suis pas venu avec rien dans les mains.

Pour prendre sans donner.

Quand le vernis craque c'est qu'il doit craquer.

Tu as peur Shana ?

Avec compassion,

Namasté
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 13:59

Ce qui rend mes contributions insupportables apparemment, c'est que je "moralise" en rappelant l'importance primordiale de l'Ahimsa, l'axe spirituel horizontal.

Celui qui n'est pas invisible mais tangible. On ne peut pas leurrer.

Cet axe horizontal permet de savoir, tangiblement, où en est un yogi sur le plan vertical.

A cette aune Denis s'en sort tout à fait bien. Je pense qu'il a une belle et assez profonde pratique du yoga et qu'il est sans doute à même d'être un très bon prof.

Nos échanges ardents ne l'ont pas brûlé, loin de là, en fait.

Je pense qu'en vérité il aimerait beaucoup me rencontrer non virtuellement, moi de même. :wink:

Cela se fera qui sait ? Bien mystérieux que ce monde où la moitié (au moins) est invisible.

Bonne journée. La vie étincelle.

Namasté
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 14:34

Mais de là à causer des Indiens comme tu en causes après un voyage pas initiatique pour un gramme comme en font 95% des touristes de base...
Whouaaaoouuu !!!
Montre moi une chose que j'ai écris où je dis du mal des indiens !!
C'est débile !!!
Alors voila que je dis que l'Inde c'est sale et que toi tu comprends que je me moque des indiens, vraiment c'est n'importe quoi !
Au passage c'est toi qui les traite de "bouseux" dans ton dernier post pas moi, j'ai plus de respect pour eux !
Je pense qu'en vérité il aimerait beaucoup me rencontrer non virtuellement, moi de même
Non, je crois que tu n'aimeras pas du tout, je n'ai plus rien de complaisant en moi...
en voyage pas initiatique pour un gramme comme en font 95% des touristes de base
C'est quoi un voyage initiatique ?
Tu vois je crois que même le touriste de base (que tu sembles mépriser) il en prend plein la poire en Inde et vit une initiation, pas besoin de pousser la porte d'un pseudo ashram ou d'un guru...
Se laisser porter par les lieux et leur musiques, les rencontres c'est déjà très fort !
Denis, selon toi, à vue de nez, ton Eveil en est à quel stade ?
Hahahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha hahahahahahahaha !!!!!!!!!!!!!!!!!
A vu de nez, au trou du cul pas plus haut !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Mais sérieux, c'est quoi cette question !!! :lol: :lol: :lol: :lol: :marteau:
Ha oui, suis-je bête, toi tu as atteind la vieille, c'est sur !!!!!!!!!!!!!!!!
Mais oui !!!
Le tantrisme n'est pas ce qui émane de tes paroles, de ta manière de voyager, d'inter-réagir. Je te sens plutôt coincé de partout, bien puritain, franchouillard, mais bon, saches-le Denis, je t'aime bien! Et ton forum est une grande réussite tout bien pesé !
Ha mais alors ça tombe bien !!!
Je ne me suis jamais bombardé grand guru du tantrisme, je ne suis même pas un Yogi, alors tu vois parler de l'éveil ??? :?
T'es complètement à coté ma pauvre...
J'étudie le tantrisme depuis des années, mais je ne revendique rien !!
Et comme je te l'ai dis, je suis un chrétien, certainement bien bouché et a qui il manque beaucoup, bref en chemin et tu sais je crois que c'est bien !
Car j'ai rencontré beaucoup de gens qui m'ont souvent dit qu'ils étaient arrivé au bout, en se cachant derrière des pseudos (souvent !), mais au final je me rends compte très rapidement qu'ils ne se sont même mis en chemin.
Si tu pouvais laisser de coté ta haine et ta façon de tout modifier et salir ce serait agréable...
Je ne gage pas mon beurre avec le Yoga, je tente d'organiser de beaux événements, des gens viennent et payent, d'autres qui ne peuvent payer ne payent pas, je n'ai rien à me justifier sur cela, je te laisse croire ce que tu veux à la mode qui semble te convenir, c'est à dire celle de montrer du doigt ceux qui ne sont pas pauvres...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: quand le verni craque

Message par Olivier » 09 déc. 2014, 14:36

Quel merveilleux fil plein d'enseignements ! Et je ne plaisante pas.
"Le vernis craque"... ben oui, c'est la vie ! Surtout Denis ne supprime rien de ce fil et ne déplace rien.
Ecce homo !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 14:46

Ce qui rend mes contributions insupportables apparemment, c'est que je "moralise" en rappelant l'importance primordiale de l'Ahimsa, l'axe spirituel horizontal.
Mais quelle prétention !!! :schock:
Aryaputra, le moralisateur !
Ou la moralisatrice, car se mettre à nu derrière un pseudo, whouuaa, quel risque !!! :lol:

A chaque phrase que tu fais il y a des jugements, de la haine et tu viens nous bassiner avec Ahimsa, à oui, j'ai oublié tu finis avec les grandes mièvreries du genre "NAMASTE, paix à toi en toute franchise", c'est cool, je vais moi aussi insulter tout le monde et finir par "Paix en toi", du coup tout le monde est content...

Allez, bonne nuit !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 14:56

Je n'ai jamais traité les Indiens de bouseux, j'ai pris dans ta bouche le terme de bouse.

Mon épouse, mes trois enfants, ont des noms indiens et sont hindous (façon indonésienne soit très syncrétique).

Je n'avais pas encore pris la mesure de tes champs lexicaux favoris hors jargon-tartine yoga, de ton penchant pour le langage de charretier.

Je te sens à bout d'arguments, je te sens exploser...

C'est bien, cela nettoie les canaux, Ida et Pingala compris.

Il ne s'agit plus que d'observer le travail qui se déroule en ce moment à l'intérieur de toi.

Remercie Dieu pour ce que tu as, c'est la clé.

Om santi santi santi om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 15:08

Je n'ai jamais traité les Indiens de bouseux, j'ai pris dans ta bouche le terme de bouse.
Ha ouai, mais fais attention, les mots sont lu par Brahman et c'est bien toi qui a écrit cela, pas moi, j'ai bien trop de respect pour les pauvres...
Je n'avais pas encore pris la mesure de tes champs lexicaux favoris hors jargon-tartine yoga, de ton penchant pour le langage de charretier.
T'as pas idée !!
Contrairement à toi, je n'ai pas peur des mots !
Je te sens à bout d'arguments, je te sens exploser...
Tu sembles surtout très fort pour avoir des convictions bien à coté de la réalité, pourtant pour un vrai éveillé tu devrais percevoir les bonnes choses, mais je te le dis tu te goures encore une fois

Ha faut pas oublier Ahimsa :
Om santi santi santi om
NAMASTE
<3
prout prout...
Ha non pas ça...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 09 déc. 2014, 15:11

Aryaputra a écrit :Intuition: tu as accusé hier sur ce même thread Sami de te faire passer publiquement ici pour le responsable de la mort de sa compagne. Il s'avère que tu avais, Denis, compris de travers. Pour moi c'est la preuve que ton niveau d'intuition est au degré proche de zéro.
J’ai bien fais de repasser par là !
Je t’interdis de me citer avec ton intuition à deux balles et en te cachant derrière un pseudo, en t’attaquant par coup bas à la faiblesse d’un autre, qui en plus, tu ne lui arrives pas à la cheville, putain, c’est pas possible. Et Foutez la Paix à cette personne qui m’est cher, elle ne devrait pas se retrouver dans un tel contexte. A Denis, je le pardonne parce que c’est quelqu’un de « vrai », à toi, symboliquement, après t’en avoir mis une, si tu me tendais l’autre joue, je t’en remettrais une, c’est symbolique :D Tu veux le taquiner mais mon pauvre, tu ne peux pas savoir comme il en a rien à faire mais fais le avec noblesse !!!!!!
Denis a écrit :Alors alléluia et désolé si je me suis fourvoyé...
Il m'a semblé que certaines phrases étaient bien orientées vers moi et bien piquantes, mais...
Mais donc, tout va bien, tu n'as plus envie de partir, tout le monde est beau et parfait et les oiseux volent haut dans le ciel...
Super...
Le seul truc qui a tout déclenché et je pense, tu n'as pas compris, tu as oublié déjà comment je suis en vrai, c’est que tu as supprimé mon « statut Admin ».
Comme tu me l’as demandé il y a des années, de mon point de vue, me demander de le quitter est tout aussi important. C’est la moindre des choses, je trouve cela bienséant et respectueux, de me faire part de ton soucis avec ça. Simplement me dire, Sami, tu es revenu, ça fait peut-être longtemps, mais vu nos différents, il serait plus sage que tu ne le sois plus, est-ce que tu en conviens ? Tu penses sincèrement que je t’aurais insulté, dis moi ?
C’est une simple forme de respect, personnellement, je trouve cela plus souple et détaché.

L’orientation indirecte, sous forme de Pédagogie, ne concerne que la personne qui se reconnait, ça ne va pas plus loin. Je n’ai fais que cela depuis que je suis là, en tout les cas, j'essaie !!!

Dans ma vie, ici, mes amis et les quelques connaissances ne disent pas de mal de ce « moi », je ne connais pas ça. Et lorsque je suis intérieurement averti de mes erreurs, je les répare très vite car je suis un vrai gosse indiscipliné dans une discipline, tu le sais.
Merci de m’avoir éclairé sur ce qu’il s’est dit sur moi. Je comprends mieux, que parfois, des larmes légèrement froides et subtiles coulaient sur mon visage, à certaine méditation, j’avais beau les essuyer, mon visage était sec.

Il y a des lois qui s’occupent de cela, à quoi bon s’en occuper soi-même, nous pauvre ignorants !!!
Ceux qui disent du mal, les entités qui les habite, les quittent. Elles ont été attiré par la loi des correspondances et par l’autre loi du rejet, du repoussement, se sentant « trahis », vont voir celui qui est directement visé et lui en aviser - il vaut mieux travailler avec elles que contre. Y en a qui joue au tennis comme cela, toute leur vie !!!
C’est pour cela que j'ai « quitté » le monde du yoga depuis non 1 an, plus que cela, en silence râté..., je n’y étais pas avant et aujourd’hui je vois ce qu’il est !!!

Concernant le Bouddhisme...
Il est que les gens qui pratiquent le yoga se proclament si facilement en « yogis » et ces « yogis » étudient des Textes des Bouddha en disant ne vous tournez pas vers le Bouddhisme qui est devenu un courant religieux et spirituel venu après Bouddha ou l’Eveillé !
Mais le Bouddhisme est un yoga a part entière. On se tourne vers son Maître, pas vers les formes. Doit-on se diriger, se tourner vers Bouddha et Son Enseignement ou juste le Bouddhisme parce que c'est monnaie courante ?
Quand on parle de Bouddha, on ne parle que d’un seul mais il a un nom, Bouddha ou l’Eveillé Sakamouni.
Ils ne se rendent même pas compte que les Textes écrits, loués, chantés ou inspirés de poésie, (inspiré d’un Enseignement universelle, qui ne se trouve pas ici), Patanjali, Ramena maharshi, Abhinavagupta... et tant d’autres, sont aussi des Eveillés, des Bouddha.
Même ceux qui pratiquent le zen ne se sentent pas concernés, mais c’est toujours du Bouddhisme zen, qui a toujours été transmis par des Yogis hors normes.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 15:23

Le seul truc qui a tout déclenché et je pense, tu n'as pas compris, tu as oublié déjà comment je suis en vrai, c’est que tu as supprimé mon « statut Admin ».
Comme tu me l’as demandé il y a des années, de mon point de vue, me demander de le quitter est tout aussi important. C’est la moindre des choses, je trouve cela bienséant et respectueux, de me faire part de ton soucis avec ça. Simplement me dire, Sami, tu es revenu, ça fait peut-être longtemps, mais vu nos différents, il serait plus sage que tu ne le sois plus, est-ce que tu en conviens ? Tu penses sincèrement que je t’aurais insulté, dis moi ?
Sami, dans ton premier post de retour il y avait cette phrase :
Sami a écrit :D’où les dangers que l’on attire à soi en déclenchant de mauvaises actions, nuisibles à autrui, se retournant contre nous-même (loi de l’écho), elles deviennent ensuite néfastes et c’est ce que m’a fait dans mon dos, malheureusement pour lui, un « yogi », un nom qui n’existe pas à notre niveau d’âme, et que je connais.
La tournure de la phrase à la lumière des événements passés entre nous m'a laissé penser qu'il y avait pas mal de rancoeur en toi, d'autant qu'elle porte en elle une sorte de menace et alors j'ai pris cette décision de t'enlever de l'admin.
Je te présente mes excuses si cela t'a choqué, ce n'était pas le but, juste défendre le forum, mais ta phrase n'ai toujours pas expliquée pour moi et je ne la comprends toujours pas...

Je ne comprends pas pourquoi tu dis cela aussi :
Il est que les gens qui pratiquent le yoga se proclament si facilement en « yogis » et ces « yogis » étudient des Textes des Bouddha en disant ne vous tournez pas vers le Bouddhisme qui est devenu un courant religieux et spirituel venu après Bouddha ou l’Eveillé !
:?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 15:34

J’ai bien fais de repasser par là !
Je t’interdis de me citer avec ton intuition à deux balles et en te cachant derrière un pseudo, en t’attaquant par coup bas à la faiblesse d’un autre, qui en plus, tu ne lui arrives pas à la cheville, putain, c’est pas possible. Et Foutez la Paix à cette personne qui m’est cher, elle ne devrait pas se retrouver dans un tel contexte. A Denis, je le pardonne parce que c’est quelqu’un de « vrai », à toi, symboliquement, après t’en avoir mis une, si tu me tendais l’autre joue, je t’en remettrais une, c’est symbolique :D Tu veux le taquiner mais mon pauvre, tu ne peux pas savoir comme il en a rien à faire mais fais le avec noblesse !!!!!!
Le réflexe corporatif je l'attendais !

Quand il s'agit de défendre les intérêts supérieurs de la nouvelle caste brahmanique occidentale autoproclamée c'est :
un pour tous, tous pour un !

Denis, Shana, Sami, manque un(e) quatrième... :?:

Détendez-vous enfin !

Vous n'appréciez pas trop Lalita à ce que je vois.

Moi j'aime bien... ce qui chatouille.


Namasté
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 09 déc. 2014, 15:44

Yogis, Yama et Niyama forment t'ils vos bras et jambes ?

Tantrikas, considérez vous toutes choses comme égale ? Pouvez vous percevoir la lumière au tréfonds de l'obscurité ?

Chrétiens, conservez vous les voeux de pauvreté matérielle, de l'amour du prochain ?

Non ? Alors pourquoi videz vous donc de sens ces mots dont vous vous parez ?
Ou prépareriez vous un gloubi-boulga nécessairement chaotique, disant tantôt ceci, tantôt cela, en prétendant à chaque fois suivre le même fil ? Criant au grand méchant loup/secte/fou/dogme si d'aventure quelque Chrétien voit un Yogi diabolique, quelque Yogi sent un Tantrika subversif, ou encore, quelque Tantrika devines un Chrétien moralisateur ? Le tout en condamnant fermement quelque synchrétisme plus ou moins similaire au votre ?

Et puis, à la fin dernière, vous abîmerez vous en Moksha ? Reprendrez vous corps dans le "royaume qui n'est pas de ce monde" ? Ou serez vous immortels et transcendants ?

Ou bien, "on s'en fout" de tout ça, confortablement soutenu par la misère du monde, tel cet oeuil, Dajjal-esque, sur le billet de 1 dollar :roll: ?

@Denis : Namaste, oui, Salut à toi aussi. Hello, qu'on dit, dans la langue de Thoreau.
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 09 déc. 2014, 16:19

Reconnaitre la vérité c'est être séparer d'elle,
la vérité ne peut être alors reconnue que si elle se respire dans l'inconscient,
le reste n'est que l'illusion d'un "je" qui se contemple séparé de lui même,
n'ayez pas peur de vous réunifier, lâcher votre part de vérité,
ne vivons pas les événements en boucle, lâchez prise, casser cette récurrence !
soyez dans l'accueil et la gratitude, le reste viendra mes amis.
Modifié en dernier par Tom54 le 09 déc. 2014, 17:07, modifié 1 fois.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Aryaputra
Messages : 87
Enregistré le : 24 nov. 2014, 07:54

Re: quand le verni craque

Message par Aryaputra » 09 déc. 2014, 16:44

Axe vertical nous ne jurons ici que par toi !

Moi moi moi moi moi je je je je moi moi moi moi je je je je

Mais comment se fait-il que je descende MOI JE qui fais tout pour monter ?

Moi moi moi moi je je je je moi moi moi je

Mais qu'est-ce-qu'il ne va pas ?

moi moi je je

Mais !???????

Oh non !

OH NON !

(si !)

FALLAIT EMPRUNTER L'ESCALIER ! (axes verticaux et axes horizontaux savamment alternés)

La cheminée, votre axe vertical si chéri, est un puits.

BONNE NOUVELLE: l'escalier est encore là, il le sera toujours.

:coeur:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 09 déc. 2014, 17:03

Encore une certitude et une projection sur les autres ?

J'ai quand même la sensation qu'on peut faire autre chose sur un forum que de venir casser les c... à quelqu'un qui revient d'Inde en disant ce qu'il pense sincèrement de l'Inde, même si on n'aime pas, ou encore en l'insultant en lui disant qu'il fait du beuure dans ses stages sans avoir jamais mis un seul poil dedans...
Bon voila Aryaputra, nous ne sommes pas là pour attendre de toi le grand Messie ou le grand guru, si tu le penses passe ton chemin ! mais si tu veux partager des choses fait le, mais essaye d'appliquer Ahimsa et donc de mettre ta rage et ta haine de coté, tout le monde s'exprime avec "je" et "moi" et reprocher cela aux autres, c'est juste débile...

Merci !!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 10 déc. 2014, 03:19

On a droit et le devoir d'utiliser sous ces formes, la lumière, par l'imagination formatrice, d'où le symbole de la gifle de lumière, vous l'avez bien compris comme ça, avec humour j'ai mis un rire :D
Mais je me suis quand même relu, ouaaa, c’est trop fort sans ponctuation dans le début de mon dernier post, bon t’as quand même une intuition à deux balles, tu voulais peut-être dire « déduction » :wink: et j'ai tellement contenu mes larmes aujourd'hui, mais c'est pas une excuse, c'est de ma faute toute cette tournure, mais aussi, toujours cette nature humaine qui s’empare que de ce qui l'arrange !!!
Si ça s'est passé ainsi, c'est forcément de ma faute.

Aujourd’hui, j'ai été touché par une personne imposante intérieurement et extérieurement et malgré le terrible événement, j'ai du rester fort pour elle, pour que quelques mots d'espoir, de vie, d'énergie, de Ciel, touche chaque cellule et non pas que le coeur trop émotionnel ou la tête trop résorbé, trop perdu. Y en a qui vivent des expériences terribles. Que Dieu bénisse leurs âmes.

Si j'étais cet être noir, menaçant de haine et de rancœur, j'aurai simplement attendu le moment idéal et j’avais assez de temps pour préméditer une de tes absences Denis, pour agir non-vertueusement et graver ma noirceur en supprimant toutes tâches blanches de ton forum. Je ne suis pas à la hauteur de tous ce que tu as amplifié sur moi, c’est pour cela que je n’ai pas agis en équivalence, vu que j’avais les hautes autorisations, bon c'est fait maintenant.

En parlant de suppression du forum, vu que tu en es la trinité, le créateur, le protecteur, le gardien et le seul à pouvoir détruire et reconstruire, la richesse de l'impermanence, vu ton engagement et ton courage, as-tu pensé, à l'image des mandalas, d’offrir au Ciel, afin de vaincre l’attachement par l’acte de l’effacement et repartir de nouveau, bien sûre, après une préparation méditative, formé par des symboles… yantra… que tu disposerais au nouveau forum, à chaque onglet de sujet, afin de disposer, je cite « exprimer la compassion, la douceur, l'intelligence, le discernement, l'énergie, la force de vaincre tous les aspects négatifs du subconscient… » ?
La réponse t’appartient, tu disposes aussi de la liberté !!!

J'ai participé à une infime partie de la réalisation d'un mandala, il y a longtemps, pas jusque la fin malheureusement, la patience, la beauté de la précision des gestes, le calme et l'attention, l'immense connaissance, l'ouverture du cœur dans la conviction et là, après tant de beauté, de travail, on efface tout !!! Encore une fois l'impermanence, sans prétexte, que dans l'acte, sans se soucier des esprits erronés de chacun, des émotions de chacun... !!!

Tu serais bien étonné Denis, malgré tout ce que tu as pu croire sur moi, de ce que je pense de cette belle personne aux capacités que très peu de gens ont, mais je ne peux plus développer depuis longtemps, les échanges privés ont été rompus.

Un Yogi est un Être réalisé, un Maître, un Initié, point. Et ne pas remettre de l’ordre donne un accès aux nombreux qui se disent éveillés, éveillés à différents degrés d'expressions et qui ne sont que de simple pratiquant, moi le premier.
Le yoga perd de son éclat, le poids de sa valeur dimensionnelle, de sa lumière si, parce qu'on fait du yoga, alors je suis un yogi - c'est une identification à soi - comme un sport que l’on fait, je fais du vélo, je suis cycliste, du foot, je suis footballeur, à son métier, je suis... et c’est une erreur !!!

Parce qu’il suffit de nous regarder, tous ces yogis aux multiples imperfections… Il y’a une vrai raison à ce que j’évoque ce sujet, c’est que, le Yogi réalisé est un Bouddha, un Eveillé, en qui on communie consciemment, après chacun se lie ou pas, mais on m’a sensibilisé à discipliner cette attitude-là, et c’est pour que l’on prenne exemple d’un modèle d’Idéal de Réalisation par Ses qualités et vertus afin que l’on apprenne à se corriger, à se maitriser.... Ils n’ont pas emprunté cette Réalisation.
Et l’opposé de cela fait tout ce que nous voyons aujourd’hui et que tu critiques aussi. Tu le vois bien, tout est devenu accessible à tout le monde, plus d’effort, il suffit de rester l’air ébahi, les mains posés sur les genoux, mon Dieu, la pleine Conscience est là, présente, vous sentez, vous vivez cet état de conscience modifié !

Un Maître ne dit pas qu’Il est un Maître, ce sont ses disciples qui le reconnaissent, un guerrier ne dit pas qu’il est un guerrier, il est simplement reconnu par celui qui l’affronte.

Nous suivons tous un Eveillé qui se dit Bouddha, voir plusieurs comme c’est mon cas, ils sont tous des Bouddha, si nombreux les Textes de différentes traditions que nous aimons tant afficher. A quoi bon faire autant de discrimination d’Enseignements des même Bouddha universel que nous suivons nous-même !!! Certains ne suivent que les Textes !!! Certains ne suivent que la pratique et certains ne suivent que les postures...
Cela veut dire aussi que l'on se coupe de la source qui elle seule, peut nous mener à la Source. Si cette Vérité, qui n'est pas de moi, vous pensez que c'est faux, continuez à vérifier et à accepter la stérilité de la pratique qui est du aux obstacles que l'on se met sur notre propre chemin égotique, un jour viendra la non-acceptation.

C'est peut-être simpliste, mais pour comprendre et atteindre des "états de connaissances", il n'y a pas tout puisque je me souviens de peu, mais ce qui est intéressant, c'est la correspondance où rien n'est séparé les uns des autres :

- La terre/air et ses richesses souterraines, elles se cachent pas n'importe où, elles sont sous les montagnes, il faut une autorisation. Sur terre, les livres, textes intellectuels, dont les traductions sont incertaineq, modifié... par les tentations, les séductions... et ainsi, la foi commence a diminuer.
L'air, transporte, fait virevolter les paroles comme des plûmes et rien ne reste, ça rentre et ça sort par les oreilles mais l'air transporte aussi le pollen.

- eau/feu, c'est en nous même, notre livre privé consultable sans autorisation mais comme c'est tellement proche, on y prête pas assez attention. C'est notre pratique mais on retombe car l'eau qui s'évapore redescend en gouttelettes, s'étale et épouse le sol, se durcit ou creuse les formes, on peut se regarder dedans, aussi se projette de beaux reflets de joies, de la transparence, le bapteme par l'eau et le feu (les vertus)... et on recommence à chauffer ect...

- éther, il n'y a pas de livres mais une partie des empreintes subtiles où tout est conservé, enregistré et consultable par le yoga du sommeil par exemple, mais il y a des pièges du aux complexes classements.

- Au-delà, la matérialisation par un Être réalisé, le Livre Sacré où chaque demandes, questions, sera traité puis renvoyé mais c'est la plus difficile à atteindre et si on a rien reçu, cela ne veut pas dire que l'on a pas été entendu. Sommes nous capables aussi de lire les signes avec justesse, l'intuition !

- Et au-delà de l'au-delà... il faut une autorisation de son Maître avec un seul mot d'accès qui unit tout.

:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par ValerieB » 10 déc. 2014, 08:32

vous n'en avez pas marre les garçons de vous répondre toutes ces tartines?

J'avoue que j'arrête de lire ce fil, bien que modératrice, c'est une vraie perte de temps pour moi! sincèrement, j'ai mieux à faire que de voir tout ce mental étalé quand les choses pourraient être résumées en deux ou trois phrases bien synthétisées!

je ne lis plus ce fil, j'en ai une indigestion, :beurk: désolée Denis!
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 10 déc. 2014, 09:08

shana a écrit :vous n'en avez pas marre les garçons de vous répondre toutes ces tartines?
shana a écrit :je ne lis plus ce fil, j'en ai une indigestion, désolée Denis!
Oui moi aussi !!!
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 10 déc. 2014, 10:42

C'est dommage Shana, la communication, surtout celle difficile est constructive, elle permet de mettre en évidence des choses qui ne sont pas facile à accepter souvent...
Perso je trouve que la discussion à été constructive, nous avons parlé de plein de choses,
- de fausses croyances sur la vache,
- de la puissance des mots,
- de Ahimsa et du flot de complaisance que cela peut apporter ou pas,
- de la notion d'éveil,
- de la saleté et pauvreté en Inde,
- du fait qu'il n'y pas forcément plus d'énergie en Inde qu'ailleurs,
- que la spiritualité n'existe pas que chez les pauvres,
- que ma compréhension du yoga, de l'hindouisme, du tantrisme, est superficielle, sélective, caricaturale mais surtout expérimentale,
- qu'on peut respirer alors dans la pleine conscience (Merci TOM !),
- qu'il y aura toujours des gens gentils qui souhaitent devenir le guru et faire du bien au monde surtout si ils ont leur photo en première page de toutes les communications et cela dans un gloubi-boulga tantriquoYogatoTraditionnelaloBoboSocialoMysticoProutProut,
- nous avons vu aussi la très grande différence entre un livre d'histoire qui ne fait que conter des histoires et un texte traditionnel qui est une aide précieuse pour celui qui chemine réellement,
- que "tchin-tchin" en japonais veut dire "pénis",
- que la crasse dans le Yoga n'est pas une option positive et nécessaire tout au contraire...
- ...

Oui tout cela s'est fait dans le brouhaha et quelques flèches piquantes, mais en même temps je pense que cela peut-être instructif et j'ai aimé le message de Oliver qui semble content de tout ça...
Moi j'aime bien "la prise de tête" où finalement il y a quand même une belle tenue, personne ne s'est insulté avec des mots grossiers et lka montagne à accouchée de quelques souris !
Bien sur je préférerais passer plus de temps dans l'étude des 11 tattvas supplémentaires du tantrisme, mais il semble que cela n'amuse personne, alors on s'amuse comme on peut...
Bon Sami ce matin à mis un très long texte, très beau, il y a souffrance en lui et j'en suis désolé pour lui sincèrement, apparemment quelqu'un est en train de partir ou est bien malade autour de lui, même si dans son long commentaire il ne répond pas à mon interrogation, je crois que le lire était une belle chose aussi !
Et tu sais Sami, je ne vois rien de positif dans le fait de faire un RAZ du forum, mais de le fermer définitivement un jour, certainement...

Moi, je dis merci à vous tous, merci pour tout ça !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: quand le verni craque

Message par Olivier » 10 déc. 2014, 14:49

Denis a écrit :Oui tout cela s'est fait dans le brouhaha et quelques flèches piquantes, mais en même temps je pense que cela peut-être instructif et j'ai aimé le message de Oliver qui semble content de tout ça...
Juste pour clarifier ce que je voulais dire (même si ça a peu d'importance j'en suis conscient) : disons que je suis content de la forme et un peu moins du fond. L'harmonie entre un fil et son contenu n'a jamais été aussi profondément atteinte :wink:
Et ce verni qui craque, ça me plait, ça peut conduire à une sorte d'acceptation et de lâcher prise. J'ai été très touché par ce que racontait hridaya sur la vieille dame, et je trouve que la suite du fil et de la même teneur. J'y vois des guerriers, des chercheurs, mais derrière tout ça, derrière le verni, je vois des êtres humains avec leurs qualités et leurs défauts. Et ça me plait, j'ai l'impression de dévoiler un peu la prakrti.
Je ne sais pas comment expliquer mieux, c'est du ressenti.
Denis a écrit : Bien sur je préférerais passer plus de temps dans l'étude des 11 tattvas supplémentaires du tantrisme, mais il semble que cela n'amuse personne, alors on s'amuse comme on peut...
Pas de mon niveau, je n'ai toujours pas assimilé le samkhya :oops:
Mais pourquoi ne pas lancer une étude du yoga tattva upanishad :roll:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 10 déc. 2014, 15:03

Mais pourquoi ne pas lancer une étude du yoga tattva upanishad
Après les 11 tattvas !
Au passage tu sais j'étudie le Samkhya depuis de très longues années, je n'ai pas du tout la rétention de l'avoir assimilé...
Il y a des millions de choses encore à comprendre et très certainement des erreurs de ma part dans ma compréhension actuelle, pour autant voir les 11 suivants c'est bien aussi, surtout les 5 kankukas, tu verras c'est génial et on doit accepter que nous sommes qu'en chemin et loin, très loin d'être des éveillés !!! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 10 déc. 2014, 15:17

Je n’ai pas envie de trop développer sur ce qui se passe, j’en suis pas au point de me mettre victime, oh le pauvre, je me retire très souvent, dès que je le peux pour dissoudre tous cela, je suis seul en fin de compte dans mon propre accompagnement, mais si je ne l'étais pas, je resterais que sur l'amplification des émotions... et c'est ensuite impossible d'assurer un accompagnement et ici et dans l’au-delà.

C’est terrible certaine façon de partir de cette belle terre, cette belle vie, cet amour qui est là tout en se sentant seul, c’est terrible !!! On cherche et on pense tous que dans les textes, dans la pratique où il faut du temps, beaucoup de temps pour cheminer dans cette école-là, alors que l’amour, l’école de l’Amour de Dieu, on peut le vivre, là, maintenant, pas besoin de savoir, de connaissances, il suffit d’aimer, difficile aussi pour moi, je suis encore dans mon école maternelle.


Quand je lis Lorkan sur les versets des « djinn », mais comment un tel texte de magie peut finir entre les mains… la loi de l’attraction peut-être ? Surtout que tu ne connais pas les versets pour les neutraliser, mais même le plus grand des secrets n’y changera rien, cela dépendra de la Foi, la Conviction………..
Dans le Nidra et autres, l’intention est essentielle, de demander à son Maître, à Dieu, de nous diriger vers les Hautes sphères car, on peut avoir de très grosses surprises - il vaut mieux s’adresser à la bonne « personne » comme on dit !

Je n’ai rien contre toi Lorkan :wink: au contraire, mais tu vas finir à l’hôpital psychiatrique si tu rentres dedans.
Les djinns te dévoreront, tu peux me croire, non, ne me croit pas, vérifie-le, tu as raison :) ils peuvent détruire ta vie, des angoisses à n’en pas finir le jour où tu les verras de ton oeil… mais pas que !

Est ce que, moi, je sais la puissance qui m’habite, cette puissance Inné ! D'un point de vue terrestre et humain, lorsque je me regarde ainsi, je n’ai rien, aucune puissance et je crois en cette vérité illusoire, je n’ai pas confiance en moi, j’ai des peurs, je crois tellement à mes imperfections, à mes déformations que la nature exprime en moi.

Est ce que je sais au moins où je suis faible et où je suis fort ?
C’est pour cela que le monde, aujourd’hui, dans ce qu’il nous présente de formations sur le développement personnel, la psychologie, les thérapies créatives d’expressions tellement diverses, qui fusent de partout, des outils de pointes pour ne s’occuper que de sa souffrance, pas de la souffrance, de sa souffrance, avec nos faiblesses puisqu’elles excluent l’Esprit. On est faible parce qu’on ignore la Force de l’Esprit. La puissance opposé à la nature humaine.

Mais Lorkan, les djinn, eux savent où est la puissance opposé à Dieu, dans les tentations et séductions, de mauvaises intentions, ce n’est pas eux qui agissent, la responsabilité va à celui qui actionne - il y a tant de puissance formidable dans notre nature négative.

Pour finir, parce que je suis fatigué, pas loin de tomber malade de trop de choses et en plus de penser/écrire/penser/écrire…
Les djinn, lorsque la porte s’ouvre, ils rentrent et utilisent nos propres puissances élémentaires et nous, notre place, où se trouve t-on à ce moment précis, nous qui ne l’avons toujours pas trouvé cette fameuse place intérieure ?
Lorsque j’écris cela, je ne m’exclue pas, peut-être que lorsque je m’exprime, ça fait donneur de leçon, je m’en excuse :(

J’aimerai bien que tu viennes t’exprimer là-dessus sur ton post, prend ton temps :wink:

A un moment donné, Shana a raison, il faut savoir s’arrêter, elle vise juste.
Quand une beauté arrive à maturité, la laideur pointe son nez, c’est juste pour dire ensuite que j’ai un peu changé quand même !

Autrefois, pendant un temps, je n’étais qu’un combattant crétin, heureusement que ça n’avait pas duré et en plus bélier. Aujourd’hui, j’ai gardé le côté crétin !
Mon Maître me mettait à l’épreuve en connaissant déjà le résultat. Il me mettait un mur, une montagne, un guerrier, et il me disait, sous une image là, que je mets comique mais ça ne l’était pas, il était sévère, à l’extrême limite de la portée de son disciple, pas au-delà…, alors que j’étais capable à 15% de le battre, je sais que tu aimes les % Denis
Et il avait pas le temps de se cacher les yeux que je fonçais déjà, très confiant sans confiance, je m’explosais contre le mur, par terre, vraiment KO, et il découvrait les yeux en disant quelque chose alors que je gisais inconscient :marteau:
Le truc quand même qui marque et c’est un bel enseignement quand c’est bien enseigné, c’est qu’il revenait me relever ou me guérir si je me blessais, il ne tournait pas les talons négativement, et il ne donnait pas la victoire au lynx ou à la panthère en face, pas de gagnant, pas de perdant, il me disait, tu continues ou tu abandonnes ??? La réponse était là, dans l’instant, pas de réflexion, surtout la tête en compote et je continuais, je ne pouvais pas abandonner devant mon maître, je ne combattais plus de la même façon, j’avais trop peur ensuite d’avoir encore plus mal, tu vois où je veux en venir, parce que les coups d’un lynx vont à une telle vitesse, une telle précision, d’une telle force, une magnifique créature !!!
Avec ta sagesse, tu comprendras

:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 10 déc. 2014, 15:50

Je ne suis pas très doué pour les histoires Sami, je ne comprends pas non plus pourquoi tu t'épanches sur ton passé... :?
Tu écris des tonnes de lignes, mais je ne vois pas le fil conducteur, tout se mèle, passé, souffrance, djjin, Lorkan, batailles...
Si tu as envie de répondre à mon questionnement, merci de faire simple... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 10 déc. 2014, 17:21

sami a écrit :Quand je lis Lorkan sur les versets des « djinn », mais comment un tel texte de magie peut finir entre les mains… la loi de l’attraction peut-être ? Surtout que tu ne connais pas les versets pour les neutraliser, mais même le plus grand des secrets n’y changera rien, cela dépendra de la Foi, la Conviction…
C'est probablement parce que j'ai pas les bonnes lunettes :oops: , mais, franchement, je ne vois pas de texte de "magie" là dedans. Au 49ième degré de lecture, c'est bien possible, mais là... :?

Et puis, il a mentionné la sourate 70, qui me semble être une sorte de réveil matin dans ce cadre, si toutefois tes interprétations ont quelque semblant de solidité :mefie:

Trouves une compagnie agréable, un coin du même acabit, et panse tes plaies, je t'en prie.
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 10 déc. 2014, 18:47

Merci Muad !
J'ai lu ce texte, je n'ai rien trouvé de "plus" dedans, bof, bof...
Comprend pas pourquoi Lorkan met ce genre de truc sur ce forum ??? :?
Ha, il parle des djinn, comme les tibétains parlent des Dakini...
Mythes ou réalités ?
A en croire de grands messieurs comme Ramana ce qu'est du vent, des croyances et nos croyances peuvent nous tuer...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3940
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: quand le verni craque

Message par lorkan739 » 10 déc. 2014, 21:31

Euuuuuh.........

Pour l'erreur du dénombrement de la sourate........Aussi loin que je me souvienne, j'ai l'ai toujours assimilé aux 72 anges de je ne sais plus quelle autre tradition. J'ai des tic comme ça. Alors peut-être qu'inconsciemment j'ai rectifier mon inconscient. Des démons pas des anges. un gros toc aussi qui c'est de voir souvent le nombre 21 : "le divin te parle" paf !

Pour le reste j'ai peur de me tromper ou de dire une grosse bêtise......
Alors.....

Si j'avais côtoyé aussi longtemps que toi la magnifique créature à la crinière de feu, à la taille ondulante d'un serpent. Et cette assise ! Seigneur...;) Comment dire ? Et qui en plus aime le Rhum ! ;) C'est évident que ce n'est pas qu'un petit bout du rocher de mon coeur qui se serait écroulé...
Om
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 10 déc. 2014, 23:14

Je suis d'accord avec Sami le mal existe les démons existent et c'est bien en nous qu'il trouve la source, tout ça s'alimente mutuellement, les pensées créent, et puis deviennent, entretenues par nos souffrance, notre égoïsme, nos désirs, mais ces choses sont vieilles aussi vieilles que l'humanité et l'individu n'a d'autre salut pour celui qui les voit, que Dieu et sa grandeur, sa lumière.
Ils sont partout, en nous dans nos pensées, nos corps, nos cœurs.
Le combat est réel et c'est un combat de justice et d'amour qu'il nous faut mener sur nous même, une guerre sainte en nous pour chasser le mal, l'égoïsme, la cupidité, l'ignorance, l'avidité, la lubricité, l'envie.
Pour enlever un peu de pouvoir au mal de ce monde nous devons enlever le mal en nous même.
Comme nous nous brossons les dents le matin, passons le balai dans nos maisons, nous devons nettoyer nos corps, nos esprits, nos cœurs.
Quand vous voyez clair en marchant dans la rue, regardez les gens dans les yeux, vous verrez combien sont possédés, par le démons de l'alcool, le démons de la drogue, du sexe, de l'envie, le démon du shit, de la cigarette etc.
Ce qui libère l'homme peut aussi l'enchainer, et c'est comme ça qu'on sombre dans l'inconscience.
Combien de personnes sont là agisant réellement par elles même et non contrôlés par des pulsions devenues irrépressibles ?
Si vous les voyez partout alors tournez vous en dedans et vous les verrez là aussi, ça fait peur, très peur, mais il est temps de les dégager, de reprendre le contrôle.
La prise de conscience, oui foutre ses doigts dans la prise et voir qu'il y a des cafards qui grouillent, voir que ces cafards deviennent un gros cafards et finalement une immense force noire.
Un exemple: un shitar. Le shitar achète sa merde au dealer du coin, qui travaille pour un réseau, puis un plus gros réseau. Combien de misère, de pauvreté, d'exploitation, de haine et d'injustice ? combien de cerveau pour ce bout de shit partent en fumée dans l'envie de richesse, l'envie de flemmarder, l'envie de plaisir, l'envie, l'envie l'envie.
Ce shitar fait juste taire la souffrance au fond de lui, il éteint juste la lumière.
Mais ça nourrit qui, quoi ?
etc.
Et la cigarette ... petite putain suceuse de vie ! téléguidés pour aller a la borne losange rouge !
Encore encore, encore !!
Ces forces qui nous commandent font de nous leurs putains.
Croire que la force noire n'existe pas ? Pour ceux qui ont dépassé la dualité oui probablement !
Pour les autres, c'est être fou et inconscient.
Allumons la lumière.

Sans tomber dans la parano, juste une prise de conscience et la motiv de fou de pas se laisser enchainer.

Lame 15 ...

Réveillez vous.
Modifié en dernier par Alexandra le 10 déc. 2014, 23:33, modifié 1 fois.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 10 déc. 2014, 23:20

Comme nous nous brossons les dents le matin, passons le balai dans nos maisons, nous devons nettoyer nos corps, nos esprits, nos cœurs.
Allumez la lumière.
Oui, et laisser tout cela de coté !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par sami » 11 déc. 2014, 00:11

Denis a écrit :Oui, et laisser tout cela de coté !
Mais non Denis, celui qui pratique doit percer le voile des apparences pour découvrir la réalité, la comprendre, c'est que comme cela qu'on s'approche de cette limite aussi fine qu'un cheveux, puis soit on donne une issue ou pas aux tentations... cette vrai manière de voir à notre niveau, pas à celui d'un Maître, c'est de nous permettre de voir les voiles, les formes..... Lui Il les voit mais pas nous - les voir sous leur véritable éclairage et ainsi, on est éclairé de l'intérieur, la vigilance apparait vraiment, c'est une lumière de compréhension. Mais je me répète, cela ne peut amuser que Maya.

Sur les Dakinis, je te laisse emprunter sans avoir vérifié pourquoi un Bouddha :) tel que Ramana Maharshi dit cela !!! Dans l'invisible, on doit prononcer entièrement le nom d'un Maître, sinon :)
Mais les illusions, si elles ont leur réalité sans que l'on doit s'y attacher, c'est pour nous montrer certaines choses de nous-même afin d'avancer, et ils sont d'une très grande précision, ce n'est pas, ça sert a rien, il y a rien dans la nature qui ne sert à rien !!!
C'est peut-être trop complexe en méditation mais tout est hiérarchisé, comme les visiteurs dans nos méditations, dans notre sommeil éveillé.

Ah oui, je ne vous ai pas raconté… :D je sais, dommage que je n'ai pas la richesse de ton passé de haut niveau de Trail, tu aurais tout de suite compris !!!

Pour faire soft, j'ai bien assez écrit tu ne trouves pas, et sous forme de pédagogie, sous formes d’apparences, c’est bien dans la philosophie hindoue, Maya, je ne m’en écarte pas si tu aimes cette pédagogie là..., c'est juste dommage que tu restes dans ton concentré de tomate. Lâche cette question qui t'obsède, et qui peut-être, te fait penser que c'est une faille, une faiblesse.
Assied toi, ouvre toi a ton ami intérieur, juste en réception et écoute toi ! Tu es un chercheur, non et tu cherches quoi ?

Je te demande encore pour la Nième fois de désactiver mon compte, si j’ai bien encore cette liberté que tu m’as dit, merci !

Sur les djinn, sérieux, vous avez tout lu et essayé de faire un rapprochement - je ne comprends rien du Coran mais quand je lis des djinn a tout va, ça m'a mis a poils et j'ai mis un jean, fallait que je la sorte - faut pas que s’arrêter sur les apparences.
"La démence", c'est ça !
Les 72 génies planétaires Lorkan, c'est vrai que ça attire mais on a vraiment pas les épaules, la carrure pour ça. Parce que tu dois t'intéresser à toutes les sciences, astronomique, astrologique, alchimique..., connaitre les influences, les dates, les heures, leur vertus, leur pouvois, les reconnaitre et surtout, le Sacré car il y a des prières qu'il ne faut surtout pas prononcé comme ça - tu dois t'intéresser au Verbe, le rendre vivant en toi, le purifier, le sanctifier, le glorifier jusque dans la parole, c'est plus intéressant pour soi - tu dois par ce travail magique, t'élever pour te placer Très haut pour contempler le Nom de Dieu, contempler Sa nudité disent les Initiés, dans son propre temple.
La tradition dit que seul le Grand Prêtre du Temple de Jérusalem avait le droit de Le prononcer.
Désolé de ne pas être allé sur le post en question Denis. Si tu peux les déplacer, je pense que c'est mieux, je t'ai laissé les autorisations :p

Oui, pour la compagnie..., Paddington avec un enfant adorable de 5ans, puis je lui ai joué des airs, il a dansé, il a joué n'importe quoi avec ces petits doigts, j'ai dansé n'importe quoi - vous vous en foutez, pardon !!!

Tout spiritualiser !!!

Je vous souhaite une bonne fin d'année, de bonne fêtes et la paix
:coeur: :coeur: :coeur:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par MuadDib » 11 déc. 2014, 03:32

sami a écrit :Les 72 génies planétaires Lorkan ... temple de jérusalem
Si mes souvenirs historiques sont bons, invocations & autres, c'est d'abord en Terre d'Islam qu'elles se sont révélées. Le Zohar & autres me semblent plus tardifs.

Bon, après, ça pue à plein nez le Dee, Crowley & quelques autres. Il y en a (inconscients!!) qui jouent avec. Il y en a qui font d'autres choses avec :beurk: . Quelques rares ont produit de belles choses grâce à cela (mais à quel prix, mystère :oops: ). Sans contact avec une véritable tradition orale & pratique, l'asile, il me semble bien que c'est le cadet de tes soucis (sourate 70, opportunément apparue dans le message initial ?).

Par contre, les Djinns, ça me fait plus penser aux esprits de lieux, de même que les Dakinis :mefie: . Un tantinet moins dangereux, à première vue, que les esprits de planètes, ou d'étoiles :wink: .

Bielderberg : dans le même ordre d'idée, c'est bien le gouvernement US :beurk: qui a balancé quelques bombes nucléaires ou autres missiles sur Guru, Chandra, et peut être d'autres, sous prétexte "scientifique" (Mengele avait le même) ?
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: quand le verni craque

Message par Olivier » 11 déc. 2014, 09:41

Alassea a écrit :Ces forces qui nous commandent font de nous leurs putains.
J'adore ! C'est clair net et précis, du pure Alassea quoi ! :mrgreen:
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 11 déc. 2014, 10:02

A force que Denis s'acharne a m'expliquer que la façon de parler était importante, j'ai pris conscience et fais un gros effort pour me corriger, et j'ai compris que les mots ont une force incroyable, on peut faire des caresses ou mettre des coups avec des mots.
On peut s'en servir pour marquer fortement quelque chose, pour gifler, pour réveiller, on peut tout transmettre avec les mots.
Aller devant une glace, chassez les démons en vous en vous regardant dans les yeux et avec une volonté de feu, dites a vous même que vous verrez au fond bien endormie au fond de vous : Réveilles toi ! Ou toute autre phrase qui vous sera utile.
Vous seriez surpris de voir ce qu'il se passe.
les mots c'est une magie illimitée. Mais si on a pas conscience de sa façon de parler, on perd la puissance du mot, et finalement, la aussi on s'enchaine ...
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1385
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: quand le verni craque

Message par Olivier » 11 déc. 2014, 11:41

Alassea a écrit :les mots c'est une magie illimitée. Mais si on a pas conscience de sa façon de parler, on perd la puissance du mot, et finalement, la aussi on s'enchaine ...
Les mots sont puissants certes, mais je ne crois pas leur pouvoir illimité. Ils sont bornés par l'intention qu'on y met, et par ce qu'entend réellement ton interlocuteur. Ce qui n'a peut être rien à voir avec ce que tu dis...
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: quand le verni craque

Message par Alexandra » 11 déc. 2014, 11:57

Oui et non, ils créent une résonance dans l'espace, comme des cailloux jetés dans l'eau, jusqu'ou ça va, ça ne nous appartient pas, parfois ça retentit très très loin ... C'est a chacun d'observer ça.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13633
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Denis » 11 déc. 2014, 23:04

Les mots ont le pouvoir de la résonance et ils sont créateur dans la manifestation et dans le non manifesté...
C'est la puissance des mantrs et effectivement c'est bien l'intention qui les supportent qui donne vie à ce que nous prononçons...
Immense pouvoir !!! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3940
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: quand le verni craque

Message par lorkan739 » 14 déc. 2014, 10:27

Prends soin de toi ! :wink:
Om
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: quand le verni craque

Message par Regard » 14 janv. 2015, 21:54

Que de conflit et guerres internes :shock: . On en oublis l'origine tellement c'est compliqué un peu comme les histoires de famille dans les villages corses. C'est sur ça doit se voir à l'extérieur. Y a qu'a voir le monde aujourd'hui...
Qui peut gagner entre soi et soi? Le juge ou l'enfant? Il est temps de se prendre en mains oui, et c'est pas une guerre. C'est une éducation lente et confiante. Comme les enfants à l'école qui d'ailleur apprennent tout les jours des choses à un professeur qui sais les écouter.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: quand le verni craque

Message par Regard » 14 janv. 2015, 22:25

:oops: oups pas vu que c'est une vielle discussion.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 14 janv. 2015, 22:56

ha ha... c'est pas faux non plus et instructif merci
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 27 janv. 2015, 10:28

Le mental je le fatigue quand certain cherche a le calmer, et une fois épuisé je me laisse porté par les vibrations des éléments de la nature, j'y retrouve mes fondamentaux je m'élève dans la paix de l'instant.
Et c'est dans cet état que je chasse hors de moi mes constructions psychiques qui viennent polluer ma champ de conscience.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 27 janv. 2015, 11:06

le contact avec les éléments chez moi fonctionne très bien.
La communion avec l'eau par exemple m'apaise beaucoup.
De plus, c'est pas moi qui directement contrôle mon champ de conscience.
Personne ne s'éloigne ou ne se rapproche de rien, nous ne pouvons que constater ou "reconnaitre ce qui est", le contrôle ne passe pas par quelque chose de physique, la croyance est une démarche, une marche, un pas vers "soi".
Qui a peur, qui craint ? qui est qui ? dans mon expérience, il n'y a pas de vérité il n'y a qu'une communion dans l'instant.
Le reste n'est que construction, un mental qui surf sur la vague de mon champ de conscience.
J'aime être là dans la reconnaissance de ce que je suis.
Il n'y a rien a faire juste accueillir.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: quand le verni craque

Message par Regard » 27 janv. 2015, 11:45

Je reviens sur le touchant témoignage du départ.
Je n ai pas 83 ans et ne pourrai en aucune façon juger cette dame. Elle me rappel simplement que personne ne veut mourrir. Et a quel point la vie est précieuse. Et qu on ne la vivra jamais avec assez d intensite. Devant la vérité les certitudes tombent.
Puis malgré tout elle se met en " communion" avec toi hridaya. "Je" ne suis rien sans l autre.

C est magnifique. L essence de tout enseignement. Merci Madame.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Re: quand le verni craque

Message par Jugulé » 28 janv. 2015, 19:41

Cette pauvre dame, si seulement on lui avait dit de contempler l'Esprit tous ses problèmes serait résolus...
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2045
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: quand le verni craque

Message par hridaya » 28 janv. 2015, 20:25

Puis malgré tout elle se met en " communion" avec toi hridaya. "Je" ne suis rien sans l autre.
elle se met en communion avec elle, elle rentre dans sa propre faille :wink:
hridaya il etait là, juste là....la porte etait ouverte,
juste un effet de miroir
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1235
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: quand le verni craque

Message par Tom54 » 28 janv. 2015, 22:35

Haa les joies du libre arbitre...
Je connais une manière pour surprendre sont libre arbitre c'est la pleine conscience.
La pleine conscience c'est tout l'inverse d'un esprit qui glisse dans l'illusion de la séparation.
Pourtant tout est là et l'esprit tourne autour de l'évidence, il a juste a être "lui".
Qu'est ce que je ne suis pas pour souffrir de la peur ?
Modifié en dernier par Tom54 le 28 janv. 2015, 22:46, modifié 1 fois.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2045
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: quand le verni craque

Message par hridaya » 28 janv. 2015, 22:41

"la chose" complexe a du mal à accéder à la simplicité, il faut qu'il y ait des cassures à l’intérieur de cette chose complexe, créée par des paroxysmes....
Mais les systèmes complexes sont des choses fragiles, une petite faille au bon endroit et tout s'ecroule :o
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Répondre