Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Adam
Messages : 219
Enregistré le : 07 mars 2013, 19:10

Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par Adam » 01 oct. 2014, 17:21

Un petit dialogue entre un homme le Docteur Roger Godel peu de temps avant sa mort et sa femme, sur les fausses idées que l'on se fait de soi , …

http://www.revue3emillenaire.com/blog/e ... ger-godel/
Avatar du membre
amandine
Messages : 846
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par amandine » 02 oct. 2014, 09:30

tres interessant, merci!
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2053
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par hridaya » 02 oct. 2014, 13:15

le bouquin de Godel ,

"essai sur l' expérience libératrice" m' avait beaucoup plus , dense complexe ,certains trouveront que ça manque de sentiment,
mais j' avais trouvé qu'il repéré bien l' ensemble du processus étape par étape
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13699
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par Denis » 03 oct. 2014, 16:55

Stephan Jourdain disait de lui qu'il avait connu la même expérience que lui et qu'il ne connaissait pas beaucoup de monde ayant vécu cela...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 sept. 2013, 16:23

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par ava: » 05 oct. 2014, 21:52

Encore une découverte… fascinant… Merci Adam :)

(Samkhya ? Mahabhuta !)
« (…) Si, par exemple, dans cet être auquel momentanément je m’identifie, cet être physique, psychique, mental, sensible, etc., si cet être puise, en la conscience, aux normes pour en connaître la structure, pour en connaître le fonctionnement, que découvrira-t-il ? Il découvre que loin d’être une individualité séparée du reste de l’univers, il est immergé dans une sorte d’océan, océan que l’on pourrait provisoirement comparer à un vaste champ de conscience. Il est inséparable de ce champ. Il n’y a pas de cloison étanche là où disparaît le confin, la limite stricte d’un corps. Entre deux corps il peut n’y avoir aucun contact, il peut y avoir un intervalle d’espace, mais entre deux champs de conscience il n’y a pas de frontière ; il n’y a d’autre frontière que la distance qui oppose les attitudes, mais il n’y a pas de frontière spatiale entre des champs de conscience. Par conséquent, l’idée même de séparation — de séparation spatiale — ne peut être appliquée à la notion de champ (…) »

« (…) il est pratiquement impossible de convaincre un homme de l’immatérialité de ce qui se présente à lui comme matériel. Lui faire admettre que ce corps qui résiste à la main, qu’il peut frapper et traumatiser et blesser, soit une pure imagerie, une création de l’esprit, et que cette création revête le caractère du concept matériel, cela lui est inaccessible. Alors, il retombera toujours dans la matérialité de son identification avec le corps. Lui demander d’accepter que son organe — par exemple le cœur ou l’estomac — soit une représentation des choses, ne soit qu’imagerie, cela lui est impossible. Mais s’il le pouvait, il guérirait, évidemment, il guérirait parce qu’il cesserait immédiatement de procéder à cette matérialisation de l’image qui est la cause, qui est l’origine de toutes les identifications avec de la matière.(…)»
Roger Godel
http://www.revue3emillenaire.com/blog/e ... ger-godel/

« En fait, lorsque s'éveille dans sa spontanéité l'expérience réelle, la psyché capitule d'elle-même et se résout en conscience. Aucun effort n'est intervenu. La conscience règne à l'état pur.»
Roger Godel
http://www.revue3emillenaire.com/compon ... godel.html
Nikoyogi

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par Nikoyogi » 05 oct. 2014, 23:19

Ah oui, merci beaucoup !
lorkan739
Messages : 3996
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par lorkan739 » 05 oct. 2014, 23:52

Pour une personne soi-disant désolidarisé de son corps la discussion tourne trop autour. Amis samkhyste, le corps est une chose finie...

Cela n'empêche pas de ressentir toute la tendresse entre une femme et son mari en fin de vie...
Om
Nikoyogi

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par Nikoyogi » 06 oct. 2014, 15:21

J'ai peut être mal lu mais il ne se dis pas désolidariser de son corps...il évoque la représentation matérielle du corps et ce qu'elle implique, son identification. La discussion est autour du rapport au corps et à la limitation du champs de conscience que cela entraine.
Je connais pas mal de psychotiques désolidarisés de leur corps...incarner la matière pour la laisser se dissoudre petit à petit vers un tout me semble préférable.
lorkan739
Messages : 3996
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par lorkan739 » 06 oct. 2014, 21:12

Bonsoir,

Je pense qu'une personne déjà fragile psychologiquement pourrait devenir psychotique en étant réceptive à ce discours. Sans doute qu'elle finirait par croire que ses mains sont des "entités" distinctes du reste du corps.
A. — Alors, là il y a un problème qui est extrêmement grave, c’est la croyance du malade en sa matérialité et du médecin en la matérialité…

Le Docteur. — Bien sûr, c’est la croyance la plus grave qui soit ; non seulement elle est grave, mais elle est persistante. Elle persistera parce que le malade revendique la matérialité de sa maladie comme une sorte de compensation. 
Allez expliquer à une personne dont les os le font souffrir qu'en réalité il revendique la matérialité de sa douleur.
Nikoyogi a écrit :Je connais pas mal de psychotiques désolidarisés de leur corps...incarner la matière pour la laisser se dissoudre petit à petit vers un tout me semble préférable.
Alala, c'est extrèmement grave, tu perpétues la croyance en une maladie psychologique..
Om
Nikoyogi

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par Nikoyogi » 06 oct. 2014, 22:44

Bonsoir,

Lorkan a dit :

Je pense qu'une personne déjà fragile psychologiquement pourrait devenir psychotique en étant réceptive à ce discours. Sans doute qu'elle finirait par croire que ses mains sont des "entités" distinctes du reste du corps.



Tout à fait d'accord avec toi !
Nikoyogi

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par Nikoyogi » 06 oct. 2014, 22:47

lorkan739 a écrit :Bonsoir,


Le Docteur. — Bien sûr, c’est la croyance la plus grave qui soit ; non seulement elle est grave, mais elle est persistante. Elle persistera parce que le malade revendique la matérialité de sa maladie comme une sorte de compensation. 

lorkan739 a écrit : Alala, c'est extrèmement grave, tu perpétues la croyance en une maladie psychologique..

En fait un psychotique n'est pas malade car il est sur que tout va bien, il ne revendique pas sa maladie, il est sur de son état.
lorkan739
Messages : 3996
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par lorkan739 » 06 oct. 2014, 22:51

Ok je ne savais pas.

Mais tu ne trouves pas qu'il y a un truc qui cloche la dedans ?
Om
Nikoyogi

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par Nikoyogi » 07 oct. 2014, 01:34

Je vais essayer d'utiliser un exemple pour tenter de comprendre ce qu'il dit mais c'est vrai que ce n'est pas évident à décrypter, on s'y perd...

Un malade a un ulcère à l'estomac, sa pathologie le fait souffrir et il veut enlever la douleur alors il fait appel au docteur, chirurgien, qui intervient et cible la douleur, cette douleur est matérialisée, localisée (l'estomac) et cela rassure le malade que l'on intervienne au bon endroit. S'il pouvait "dématérialisée" la douleur, il aurait accès à la compréhension de son intuition corporelle. Son organe malade, l'estomac, correspond aussi à un vécu psychique, physique, émotionnelle, énergétique et l'interaction de l'individu avec le monde agit sur lui et l'ulcère est un symptôme qui peut se déplacer vers d'autres organes. C'est les limites de nos médecines, on soigne l'organe malade et bien entendu c'est nécessaire mais on oublie qu'il y a un vécu derrière sur divers plans qui ne sont pas que "matériels" et mécaniques. Si l'ulcère est aussi du à des émotions refoulés, des shémas récurrents, même l'organe soigné, il reviendra...c'est comme quand on enlève une vésicule et que la douleur persiste même avec l'organe manquant.
C'est plus rassurant de s'accrocher à une croyance en sa maladie que de remettre en cause tout un mode de vie !

Mais c'est vrai que parfois dans ce texte on pourrait se dire que lorsque l'on est malade ou souffrant ce n'est que le résultat d'un conditionnement !!!
Avatar du membre
Navam
Messages : 136
Enregistré le : 22 sept. 2014, 14:21

Re: Démonstrations et monstrations de fausses identifications

Message par Navam » 07 oct. 2014, 21:43

Bonsoir Adam,
Adam a écrit :Un petit dialogue entre un homme le Docteur Roger Godel peu de temps avant sa mort et sa femme, sur les fausses idées que l'on se fait de soi , …

http://www.revue3emillenaire.com/blog/e ... ger-godel/
Bon voilà je l'ai enfin lu et relus et Woa, c'est plein de bon sens, de choses vraiment très intéressantes. Merci pour ce beau partage encore une fois. Je n'ai pas encore fini la vidéo de l'autre jour, j'ai réussi à avancer mais ... Enfin la vie quoi ! Mais elle est précieusement gardé de côté. Enfin j'ai retenu le nom de ce bon monsieur.

Bref ce nouveau sujet tombait vraiment à pic ... ;)

Mais de toute façon personne ne l'aura compris de la même façon alors bon ... A quoi bon en discuter ... D'ailleurs il se passe de commentaire ...

Au plaisir de te lire et découvrir de nouveaux partages ! :cryhappy:
« L'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit. » (Gandhi)
Répondre