Questionnement.

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Questionnement.

Message par Cocostick » 24 juin 2013, 23:51

Imaginons quelqu'un qui pratique le hatha-yoga régulièrement, il voit des changements positifs dans son comportement, comme une réactivité de mieux en mieux contrôlée, de plus en plus de recul, de moins en moins inconscient, de plus en plus détaché d'évènements qui auraient pu lui poser problème auparavant.

Puis la personne fait quelques excès par exemple un week-end un peu festif et bien alourdi par la fatigue et les excès du week-end croise par exemple quelqu'un avec qui il a eu un passif à la con et tiens inconsciemment des propos détestables.

Pour en arrivé à la question : est ce que l'on garde les déchets qui se trouvent dans notre mental prêts à sortir des que l'occasion leur est laissée?
Y aurait'il des techniques pour la nettoyer?
Avatar du membre
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 févr. 2012, 13:22

Re: Questionnement.

Message par micka » 25 juin 2013, 06:30

Salut cocostick
Tu peux rester attentif
Meme bourré...en etant un minimum attentif, tu anticipes un peu et tu te tais ou tu vas prendre l'air...
Sinon tu peux eviter de créer des conflits a venir
Parceque tu le dis, c'est dire inconsciemment des choses que tu regrettes par la suite...
Certe ca fait pas rever mais bon c'est comme ca
:)
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Questionnement.

Message par ValerieB » 25 juin 2013, 08:16

Puis la personne fait quelques excès par exemple un week-end un peu festif et bien alourdi par la fatigue et les excès du week-end croise par exemple quelqu'un avec qui il a eu un passif à la con et tiens inconsciemment des propos détestables.
tiens, il y a du vécu dans l'air! :mrgreen:

si les excès sont ceux de l'alcool, il est difficile de garder la tête froide, de ce que j'ai pu constater autour de moi et pour moi même autrefois!

sinon, pour répondre plus sérieusement à ta question, la pratique permet vraiment de changer bien des points de vue sur le monde, y compris sur les êtres, même ceux avec qui on a eu les pires relations
une mise à distance, une compassion s'installe qui n'a rien à voir avec l'analyse des psychanalyses !

après, bien sûr, nous restons des êtres humains, avec des traits de caractère fondamentaux

mais le yoga apporte quand même une vraie bienveillance qui permet la plupart du temps, de ne plus foncer tête baissée dans des réactions " réactives"

comme déjà écrit dans un autre post, cela n'empêche ni la colère, ni la violence

mais ce qui est certain c'est que le rapport au monde et aux êtres est vraiment différent, plus lumineux
Avatar du membre
prajnaPat
Messages : 793
Enregistré le : 21 oct. 2008, 21:17

Re: Questionnement.

Message par prajnaPat » 25 juin 2013, 14:29

Cocostick a écrit :Pour en arrivé à la question : est ce que l'on garde les déchets qui se trouvent dans notre mental prêts à sortir des que l'occasion leur est laissée?
Y aurait'il des techniques pour la nettoyer?
Bonjour Cocostick

Je pense qu'il ne faut pas perdre de vue l'objectif, les pratiques de yoga servent à réaliser notre vraie nature, pas à devenir des hommes parfaitement vertueux :)
Bon après, c'est vrai que dans le yoga de Patanjali on insiste sur les yama et niyama, et sur la suppression des vasanas et samskara qui conditionnent nos actions, la réincarnation, etc. Bon, ce n'est pas trop ma pratique, et j'avoue que ça reste une question pour moi. :mefie:
Sinon, je suis d'accord avec Shana, la pratique du hatha yoga amène des changements de cet ordre sans qu'il y ait forcément de méthode spécifique à appliquer pour être moins réactif... Le pranayama avec de longue rétention aide bien à cette prise de recul notamment, pour le reste je ne sais pas...
l'Immensité
lorkan739
Messages : 4000
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Questionnement.

Message par lorkan739 » 25 juin 2013, 15:07

Quel intêret d'éveiler de belles énergies par le hatha-yoga si c'est pour les replonger dans les méandres de l'alcool. Cherche pas plus loin Cocostick, si tu t'étais abstenu de boire tu aurais passé une bonne soirée.

Il faut apprendre de ses erreurs et ton questionnement est la preuve que cela est un obstacle sur ton chemin.

Il est là le déchet que tu vas garder dans ton mental jusqu'à la prochaine occasion...
Om
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Questionnement.

Message par Cocostick » 25 juin 2013, 15:32

Merci pour vos réponses. L'alcool c'était le samedi et pas tellement au final. Le mauvais élan que j'ai laissé passé le dimanche soir est vraiment plus du à la fatigue.

Je me rend aussi compte de cette bienveillance qui est de plus en plus la et évite de me tacher à nouveau.

C'est les tâches bien incrustées du passé contre lesquelles j'ai l'impression que pas grand chose se passe à par pouvoir un peu mieux les cacher.

@ Lorkan : j'ai pas vraiment l'impression que c'est un obstacle sur mon chemin, mais qu'au contraire ça m'a fait me poser une question qui me semble essentielle. Clairement l'alcool emmène dans le tamas et l'inconscience mais en même temps ça m'a montré que mon inconscient n'est pas devenu plus clair
lorkan739
Messages : 4000
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Questionnement.

Message par lorkan739 » 25 juin 2013, 16:09

Imaginons quelqu'un qui pratique le hatha-yoga régulièrement, il voit des changements positifs dans son comportement, comme une réactivité de mieux en mieux contrôlée, de plus en plus de recul, de moins en moins inconscient, de plus en plus détaché d'évènements qui auraient pu lui poser problème auparavant.

Puis la personne fait quelques excès par exemple un week-end un peu festif et bien alourdi par la fatigue et les excès du week-end croise par exemple quelqu'un avec qui il a eu un passif à la con et tiens inconsciemment des propos détestables.
Je crois comprends aussi que tu as cultivé un certains détachement(Plus dure sera la chute)et que là tu tombes de haut.

J'ai des anédoctes qui me reviennent, mais j'en n'ai finit de me prendre la tête avec des proches, qui tous bourrés, ne veulent pas voir la médiocrité de leurs constructions mental...Détestable ! :mrgreen:
Ouai je sais je suis loin d'être parfait aussi. Mais un jour à force de porter les suffisances des autres, ces tâches bien incrustées, on finit par s'en détacher. Libre à eux de se berçer d'illusions si cela leurs donnent l'impression d'être meilleur qu'un autre...
Om
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Questionnement.

Message par Cocostick » 25 juin 2013, 16:29

lorkan739 a écrit :
Imaginons quelqu'un qui pratique le hatha-yoga régulièrement, il voit des changements positifs dans son comportement, comme une réactivité de mieux en mieux contrôlée, de plus en plus de recul, de moins en moins inconscient, de plus en plus détaché d'évènements qui auraient pu lui poser problème auparavant.

Puis la personne fait quelques excès par exemple un week-end un peu festif et bien alourdi par la fatigue et les excès du week-end croise par exemple quelqu'un avec qui il a eu un passif à la con et tiens inconsciemment des propos détestables.
Je crois comprends aussi que tu as cultivé un certains détachement(Plus dure sera la chute)et que là tu tombes de haut.

J'ai des anédoctes qui me reviennent, mais j'en n'ai finit de me prendre la tête avec des proches, qui tous bourrés, ne veulent pas voir la médiocrité de leurs constructions mental...Détestable ! :mrgreen:
Ouai je sais je suis loin d'être parfait aussi. Mais un jour à force de porter les suffisances des autres, ces tâches bien incrustées, on finit par s'en détacher. Libre à eux de se berçer d'illusions si cela leurs donnent l'impression d'être meilleur qu'un autre...
Voilà, la chute... Pas vraiment grave en occurrence,une ou deux marche, j'ai vite présenté mes excuses et elles ont été acceptées. Mais j'aurais pu être encore plus con j'imagine.

T'entend quoi par porter les suffisances des autres?

C'est pas trop bon d'arrêter de se prendre la tête avec ses proches? Un peu comme retirer des pompes trop petites que tu portes depuis des années.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13700
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Questionnement.

Message par Denis » 25 juin 2013, 16:57

Nos vasanas sont bien là tapis dans l'ombre et prêt à revenir dès que la situation se présente...
Alors oui, tu peux tenter d'enlever l'alcool, mais cela ne résout rien du tout, juste tu t'éloignes de la zone de tentions.
Mais tout reste en place et un autre jour, sans alcool, mais avec tout autre chose, fatigue, problème perso, stress, angoisse,... tout ressort et tout se déchaine comme au premier jour.
Mieux vaut déjà entrevoir que cela est bien là car sinon on risque effectivement de tomber de haut.
Il ne suffit pas de supprimer les états d’âme ou les émotions pour que tout disparaisse, ainsi les alcooliques ou dépressifs retombent souvent dans leur travers, car même après un sevrage aussi difficile qu’il soit, tout reste là.
Ce tout est notre mental « profond », il agglomère nos traces du passé, vies antérieures ou pas (pour ceux qui y croient) et font que nos émotions s’éveillent de ses traces (vasanas). Ainsi pour un même stimulus, par exemple un bruit puissant d’une moto puissante qui passe) certains vont être agressés, et d’autres trouver dans ce son rageur un cri de liberté. Seul celui qui est tendu vers la fait de ne plus subir les 3 états de conscience ordinaire et qui pratique le détachement (à l’aide de la poèsie ou du pranayama) pourra rester neutre dans tout cela.
Mais le faut-il ?
A chercher cette neutralité on deviendrait des êtres sans plus rien, des fantômes vivants avec toujours le sourire aux lèvres et le dos droit…
Je ne vois pas l’intérêt de tout cela et surtout, pour tous ceux que j’ai vu tenter cela vraiment, je me suis rendu compte qu’ils ont aussi perdu toute joie et qu’ils n’ont jamais rien résolu, car au premier stimulus de l’existence, tout ce qu’ils croyaient avoir modifiés revient au galop…
« Méfions-nous de nos vertus ! »
Je crois qu’une juste attitude est alors de faire les choses en conscience et sortir de cette vision étroite de la psychologie, qui avant l’acte nous laisse dans l’interdit « non je ne vais pas faire ça !» et donc la morale, pendant l’acte nous coupe de pouvoir jouir pleinement de ce qui se déroule, dans l’idée de frustration et après l’acte, ce que notre société sait très bien mettre en place : la culpabilité.
Non, tout acte est conscient et donc a nous de nous dire, « lui je vais lui péter les dents » et de faire la chose en conscience, peut-être alors que si la conscience est là, l’énergie trouvera une autre solution pour s’épancher et nous donner la sensation qu’on existe autrement…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
lorkan739
Messages : 4000
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Questionnement.

Message par lorkan739 » 25 juin 2013, 19:43

T'entend quoi par porter les suffisances des autres?
Le genre de visions aux raz des paquerettes du style tous les hommes sont des enculés. Moi je fume, je bois, je baise comme un porc, mais moi dans un élan de bonté inouïe qui n'a d'égal que ma supëriorité quand je vois une fleur qui se meurt au fond du jardin, je m'empresse de lui donner à boire. Et toi, puisque tu n'agis pas comme moi tu es...un enculé. CQFD. Qu'est ce que l'on peut faire d'autre que se battre ? De ne pas lâcher l'affaire, jusqu'à les voir le nez dans leur m.....Je dis "porter" parceque cela m'affecte tandis qu'ils ont déjà tout oublier dans la prochaine connerie qui sort de leurs bouches.
C'est pas trop bon d'arrêter de se prendre la tête avec ses proches? Un peu comme retirer des pompes trop petites que tu portes depuis des années.

Je crois qu'avec la famille c'est encore pire. La famile c'est sacré et comme le dit bien Denis il y'a toujours un moment où....Lorsque j'ai entendu mon beau frère et mon père discutant ensemble juste pour traiter tous ceux qui croisent leurs regards de cons ; j'ai eu l'audace de dire un mots pour leurs faire remarquer. Tous ce que mon père a trouvé à répondre c'est : "Shiva, Shiva "en faisant la grimace. Comment peux t'on vomir Dieu à ce point ?! Wahou la chute est colossal ! Explosion ! Avec quatre mois de continence dans le bide ! Ma soeur s'interpose et puis mon beau-frère m'agresse physiquement parceque je n'écoute pas ma soeur qui tente de me calmer.
Je ne te raconte pas la suite... J'ignorais que je portais en moi une telle fureur...

Pour rejoindre ce que dis Denis, parce que là je m'égare un peu, pardon.
Et bien malgrés ce déchainement, en apnée, avec une force physique décuplé ; au moment où j'ai agi en conscience par la pensée "C'est bon là je lui pète les dents". Il y a eu une magie. c'est difficile à croire mais j'étais réellement inattaquable. Je passe les détails, c'est trop surréaliste.

Après cela ma soeur s'est rapproché tendrement de moi comme jamais elle ne l'avait fait. Finalement je les ai rejoints à table. Je me suis excusé. Et avec ces quelques mots, une osmose...
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13700
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Questionnement.

Message par Denis » 25 juin 2013, 19:53

Merci Lorkan pour ce témoignage !
J'ai vécu, il y a quelques années une chose assez similaire, l'énergie de colère, d'un coup trouve la conscience et tu es là en train de crier comme un porc, mais au fond de toi tout est tombé, il n'y plus que paix et amour et tu ne sais plus si il faut éclater de rire ou continuer pour ne pas passer pour un taré...

Juste une chose, si tu hésites à écrire "mer.." en entier, il serait bien que le mot "encu..." soi lui aussi un peu coupé... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Questionnement.

Message par Cocostick » 25 juin 2013, 19:58

lorkan739 a écrit :
Après cela ma soeur s'est rapproché tendrement de moi comme jamais elle ne l'avait fait. Finalement je les ai rejoints à table. Je me suis excusé. Et là aussi avec ces quelques mots, une osmose...
Ah ça c'est lumineux chapeau :roi:

Pour arrêter ce genre de conflit stérile avec mes parents (ou autre) je me suis dit la chose suivante, mélange de ce que j'ai étudié dans le yoga et les neurosciences.

Donc la on est dans ma tête au moment du désaccord : bon Séb, arrête de vouloir convaincre les gens de tes trucs, c'est que ton égo qui parle. Ils ne vont pas comprendre il y a trop de distance entre les routes qu'ont créé mes neurones et les leurs, ça sert à rien de mettre des coups dans leur mur mental.
Plus on est souple plus on s'adapte. Tout ça à mis une belle harmonie dans mes relations.

Et encore merci pour vos réponses.
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Questionnement.

Message par JhonPreston » 25 juin 2013, 20:35

Y aurait'il des techniques pour la nettoyer?
Il n’y a pas besoin de technique a proprement parler : juste voir/ressentir la pensée ou l’émotion en cause et rester avec elle de manière neutre suffit à lui retirer son « momentum » qui nous pousse à réagir.
A force de réitérer, à chaque fois l’observation neutre, il y a une désensibilisation puis une disparation de la conscience de la pensée et de l’émotion lorsque que l’on se trouve face à la situation/personne qui sert de déclencheur.


La ou cella se complique c’est quand on a pas assez de sensibilité interne pour être conscient lorsque l’émotion et la pensée émergent dans la conscience.
Donc la grande majorité du processus est inconscient et lorsque l’on s’en rend compte soit l’énergie est trop forte pour être simplement observé ou on est déjà dans l’action.
La solution au manque de sensibilité interne peut être réglé par de la méditation (en particulier par la méditation du toucher du souffle aux narines et la méditation sur les sensations physiques pour l’ensemble du corps).

L’autre difficulté est psychologique, on à l’habitude de réagir aux situations de stress en les refoulant ou en les exprimant , être « observateur neutre » demande beaucoup de self control en particulier si le « témoin » n’est pas assez développé .


Il y a plusieurs modalités pour atténuer une émotion :
- soit en les laissant passer ( observateur neutre) ,
- en les relâchant (a qui est cette émotion ?, respirer dans l’émotion, en communicant avec la partie inconsciente de soi etc ) ,
- ou alors en la ressentant pleinement et profondément jusqu'à son centre ( qui est vide) .


Dans les techniques il pourrait y avoir dans cette liste un certain nombre qui pourraient t’intéresser :
-Ho'oponopono
-EFT
-La méthode sedona
-Le Processus de la Présence - Michael Brown
-le travail de bayron katie
A mon sens se sont des outils complémentaires à la méditation dans les quels ont peut piocher pour travailler plus intensément sur un problème spécifique en choisissant celle ou celles qui correspondent le plus à notre fonctionnement et personnalité.

Sinon dans la tradition bouddhiste je recommande chaudement Thich Nhat Hanh et S. N. Goenka principalement parce qu’ils en sont les exemples vivants de ce type d’approche et qu’ils donnent les outils pour développer la sensibilité interne pour ce type de travail.

J’ai aussi un court ouvrage que je peux te recommander :
Israel Regardie - The One Year Manual Twelve Steps to Spiritual Enlightenment

Je vais quand mêmes mettre un petit mot d’avertissement avec:
Je suis pas du tout dans la démarche ésotérique du Golden Dawn mais j’ai été frappé par la clarté, la simplicité et l’authenticité des techniques qu’il propose dans le livre. On retrouve exactement la même chose dans les traditions ésotériques de l’est mais en général les explications et le poids des traditions avec son langage ancien/symbolique les rend « mystérieuses » et difficiles à appliquer sans guide.
C’est un bouquin que Regardie a écrit pour aider les adeptes du Golden Dawn à comprendre les pratiques et les textes avancés … toutes les pratiques du bouquin visent à développer la sensibilité interne (jusqu’au chapitre 6).
Je recommande toutes les techniques jusqu’au chapitre 6, après je préfère de loin le krya yoga pour le travail énergétique plutôt que la kabbale …
lorkan739
Messages : 4000
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Questionnement.

Message par lorkan739 » 25 juin 2013, 23:27

Denis a écrit :Juste une chose, si tu hésites à écrire "mer.." en entier, il serait bien que le mot "encu..." soi lui aussi un peu coupé
:?

:wink:
Om
MuadDib
Messages : 2253
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Questionnement.

Message par MuadDib » 26 juin 2013, 00:58

aa
Modifié en dernier par MuadDib le 05 juin 2015, 17:08, modifié 1 fois.
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
prajnaPat
Messages : 793
Enregistré le : 21 oct. 2008, 21:17

Re: Questionnement.

Message par prajnaPat » 26 juin 2013, 08:54

@JohnPreston

Salut, ça me semble bien compliqué tout ça... avec le hatha yoga, tout ça se met en place tout seul... Bon, après chacun sa méthode, pas de soucis :)

Par contre, ce qui me gêne plus, c'est que des experts en "spiritualité" présentent des méthodes de selfcontrol, c'est un peu comme vouloir arrêter de fumer grâce au yoga, il me semble qu'on mélange un peu tout... j'ai l'impression qu'on inverse les rôles, l'objectif, c'est la connaissance de la conscience, de notre vraie nature, c'est-à-dire une recherche intérieure, là on présente ça comme un moyen, donc une recherche extérieure, le but étant de changer ceci ou cela dans sa vie... Je pense que l'orientation est mauvaise à la base, mais bon c'est juste mon ressenti :oops:

Bon, que quelqu'un qui ait des problèmes de réactivité ou qui veuille arrêter de fumer utilise des techniques de yoga ou des méthodes pour être plus conscient, c'est plutôt une bonne chose, mais en fait je ne vois pas trop le rapport avec la spiritualité... bon, y'a les histoires des vasanas et samskara comme je disais plus haut, mais dans la vision traditionnelle, c'est lié à la création de karma, c'est-à-dire, ce qui va engendrer des buts dans la vie et des réincarnations. Mais dans cette démarche là (je veux arrêter de fumer, je veux être plus zen, etc) on est toujours dans cette vision d'un objectif à atteindre pour moi (l'égo), donc dans une démarche "karmique" si j'ose dire... Bon chercher la réalisation, c'est aussi un objectif :rire: , mais il me semble que la différence comme je disais, c'est qu'il est intérieur et j'ajouterais, non égotique. Vous en pensez quoi ?

Bon, pour être honnête, j'ai commencé le yoga pour être plus en forme, et la réalisation du Soi, j'en suis loin je crois, donc... :sceptique:
l'Immensité
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Questionnement.

Message par JhonPreston » 26 juin 2013, 21:49

Bonsoir PrajnaPat,
prajnaPat a écrit :Par contre, ce qui me gêne plus, c'est que des experts en "spiritualité" présentent des méthodes de selfcontrol, c'est un peu comme vouloir arrêter de fumer grâce au yoga, il me semble qu'on mélange un peu tout...
Tu fais référence à quelles méthodes et quels experts ?

Ils ne présentent pas des méthodes de "selfcontrol" mais des outils qui permettent d'impacter ton expérience au niveau "causal" ce qui a des conséquences ... comme arrêter de fumer par exemple.
prajnaPat a écrit :Je pense que l'orientation est mauvaise à la base, mais bon c'est juste mon ressenti :oops:

Ça dépend de ta situation. Si quelqu'un a besoin d'argent tout de suite est ce que tu lui donnes 100 euros maintenant ou 200 euros demain.

Tu ne peux avoir un impact sur l’extérieur qu’en modifiant l’intérieur et en travaillant sur soi, ce qui ne peut que se faire qu'en mettant de la conscience la ou il en avait pas auparavant…l’extérieur est ici révélateur d’un élément inconscient qui clash à l’intérieur.
Modifié en dernier par JhonPreston le 26 juin 2013, 21:59, modifié 1 fois.
JhonPreston
Messages : 359
Enregistré le : 10 mars 2010, 17:19
Localisation : PARIS

Re: Questionnement.

Message par JhonPreston » 26 juin 2013, 21:53

'soir MuadDib,
MuadDib a écrit : Je ne trouve pas que le pré-requis de la QBL (à laquelle je suis relativement allergique) rende cette tradition plus simple à comprendre/appliquer que ce qui vient de l'asie, surtout vu les infiltrations Grecques qu'on y retrouve (il fût un temps ou qualifiait la présente civilisation de gréco-romaine :wink: ).
Quelles sont les techniques pré-requises à la pratique de la Kabbale et aux quelles tu es allergique ?

Les techniques aux quelles je fais allusion permettent modifier ton niveau de conscience.
Lorsque tu lis un ouvrage spirituel qui n’a pas été écrit à partir du mental( le mental n’a été que l’instrument pour communiquer) , à chaque fois que ton niveau de conscience change, c’est comme lire un nouveau livre : des passages entiers prennent un nouveau sens …

S’il n’y a pas de « pratique » qui t’élève sur le plan de la conscience certaines lectures seront condamnés à être comprises sur un plan purement intellectuel qu’elles viennent d’asie ou d’occident.
Avatar du membre
prajnaPat
Messages : 793
Enregistré le : 21 oct. 2008, 21:17

Re: Questionnement.

Message par prajnaPat » 26 juin 2013, 22:12

JhonPreston a écrit :Ils ne présentent pas des méthodes de "selfcontrol" mais des outils qui permettent d'impacter ton expérience au niveau "causal" ce qui a des conséquences ... comme arrêter de fumer par exemple.
Oui je vois l'idée, on peut utiliser des mantra pour ça j'imagine...
Mais est-ce qu'on peut faire ça ? Je veux dire c'est l'égo qui va reprogrammer des parties plus hautes de soi-même afin d'orienter la vie dans le sens qu'il veut... Traditionnellement, on dit qu'il faut se relier à l'Esprit (ou Dieu, ou je ne sais pas quoi de plus sage que l'égo) et s'y soumettre (d'où le symbole de la crucifixion, etc) . Là, c'est l'égo qui dirige. C'est un peu l'approche de la sorcellerie non ?
Bon j'en sais rien en fait, ça me dépasse un peu tout ça...

Ca me rappelle une émission de Christophe Allain (ou un article je ne sais plus), il disait qu'il y avait deux attitudes extrêmes par rapport à ça, celle du "sorcier" (là, c'est l'égo qui veut tout contrôler) et celle du "curé" (il veut que seule la volonté de Dieu soit faite). Il disait qu'il fallait trouver une approche intermédiaire, mais je ne me rappelle plus la suite ; et je ne sais pas si c'est l'approche traditionnelle...

JhonPreston a écrit :Si quelqu'un a besoin d'argent tout de suite est ce que tu lui donnes 100 euros maintenant ou 200 euros demain.
Tu ne sembles pas avoir compris le sens de ma remarque...
l'Immensité
MuadDib
Messages : 2253
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Questionnement.

Message par MuadDib » 27 juin 2013, 00:24

aa
Modifié en dernier par MuadDib le 05 juin 2015, 17:08, modifié 1 fois.
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Questionnement.

Message par Alexandra » 27 juin 2013, 12:09

Nos vasanas sont bien là tapis dans l'ombre et prêt à revenir dès que la situation se présente...
Alors oui, tu peux tenter d'enlever l'alcool, mais cela ne résout rien du tout, juste tu t'éloignes de la zone de tentions.
Mais tout reste en place et un autre jour, sans alcool, mais avec tout autre chose, fatigue, problème perso, stress, angoisse,... tout ressort et tout se déchaine comme au premier jour.
Mieux vaut déjà entrevoir que cela est bien là car sinon on risque effectivement de tomber de haut.
Il ne suffit pas de supprimer les états d’âme ou les émotions pour que tout disparaisse, ainsi les alcooliques ou dépressifs retombent souvent dans leur travers, car même après un sevrage aussi difficile qu’il soit, tout reste là.
Ce tout est notre mental « profond », il agglomère nos traces du passé, vies antérieures ou pas (pour ceux qui y croient) et font que nos émotions s’éveillent de ses traces (vasanas). Ainsi pour un même stimulus, par exemple un bruit puissant d’une moto puissante qui passe) certains vont être agressés, et d’autres trouver dans ce son rageur un cri de liberté. Seul celui qui est tendu vers la fait de ne plus subir les 3 états de conscience ordinaire et qui pratique le détachement (à l’aide de la poèsie ou du pranayama) pourra rester neutre dans tout cela.
Mais le faut-il ?
A chercher cette neutralité on deviendrait des êtres sans plus rien, des fantômes vivants avec toujours le sourire aux lèvres et le dos droit…
Je ne vois pas l’intérêt de tout cela et surtout, pour tous ceux que j’ai vu tenter cela vraiment, je me suis rendu compte qu’ils ont aussi perdu toute joie et qu’ils n’ont jamais rien résolu, car au premier stimulus de l’existence, tout ce qu’ils croyaient avoir modifiés revient au galop…
« Méfions-nous de nos vertus ! »
Je crois qu’une juste attitude est alors de faire les choses en conscience et sortir de cette vision étroite de la psychologie, qui avant l’acte nous laisse dans l’interdit « non je ne vais pas faire ça !» et donc la morale, pendant l’acte nous coupe de pouvoir jouir pleinement de ce qui se déroule, dans l’idée de frustration et après l’acte, ce que notre société sait très bien mettre en place : la culpabilité.
Non, tout acte est conscient et donc a nous de nous dire, « lui je vais lui péter les dents » et de faire la chose en conscience, peut-être alors que si la conscience est là, l’énergie trouvera une autre solution pour s’épancher et nous donner la sensation qu’on existe autrement…
Waouh !! :coeur:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
lorkan739
Messages : 4000
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Questionnement.

Message par lorkan739 » 27 juin 2013, 14:40

Tu sais plus faire de phrases ? :wink:
Om
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Questionnement.

Message par Alexandra » 27 juin 2013, 17:34

Non j'essaye d'arrêter :p
C'est juste qu'il n'y a rien a dire derrière ça je trouve.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13700
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Questionnement.

Message par Denis » 28 juin 2013, 15:38

:wink: merci !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Tom54
Messages : 1238
Enregistré le : 15 mai 2014, 11:34

Re: Questionnement.

Message par Tom54 » 25 janv. 2015, 10:06

Cocostick a écrit :Imaginons quelqu'un qui pratique le hatha-yoga régulièrement, il voit des changements positifs dans son comportement, comme une réactivité de mieux en mieux contrôlée, de plus en plus de recul, de moins en moins inconscient, de plus en plus détaché d'évènements qui auraient pu lui poser problème auparavant.

Puis la personne fait quelques excès par exemple un week-end un peu festif et bien alourdi par la fatigue et les excès du week-end croise par exemple quelqu'un avec qui il a eu un passif à la con et tiens inconsciemment des propos détestables.

Pour en arrivé à la question : est ce que l'on garde les déchets qui se trouvent dans notre mental prêts à sortir des que l'occasion leur est laissée?
Y aurait'il des techniques pour la nettoyer?
Voilà une belle approche !
Oui nous gardons les déchets (pas tous), les déchets sont des chapitres de notre expérience, ils ne sont pas la par hasard, nous devons (pardonnez moi les "nous devons" "il faut que" "il n'y a qu'a"), il faut nous reprogrammer, changer l'émotion qui l'accompagne pour effacer le souvenir.
Mais le cheminement est plus vaste que cela en fait, ta question t'amène sur un plan de conscience plus élargie et bien entendu il y a eu un scénario, une pensée des causes et des effets, il y a une mécanique derrière tout ça où notre cerveau n'est pas l'épicentre en chef des événements, la spirale de notre expérience ne débute pas par le mental, c'est pas évident a décrire c'est comme un manège mécanique que l'on remonte par des tours de clés, vous êtes un personnage du manège mais vous n'êtes pas la clé qui engendre tout, se caler en conscience c'est sortir de sa logique de pantin pour trouver la clé qui fait tout tourner, donc ne pas s'arrêter sur l'expérience mais chercher a aller au-delà.
Nettoyer le souvenir c'est comprendre l'expérience, "accepter" ce qui se passe, "reconnaitre" qu' au bout de l'expérience il n'y a qu'un travail sur "soi", le point de gravité des événements n'est pas soi mais quelque chose de plus vaste.
Pour relever quelque chose de désagréable il faut en nous le programme pour le reconnaitre, il faut s'en immuniser, reconnaitre cette partie de nous même, l'accepter mais surtout ne pas s'y arrêter auquel cas le manège continuera de tourner et nous continuerons de prendre des gifles jusqu'a comprendre que c'est nous qui les demandons.
Reconnaitre c'est se positionner dans son expérience ce n'est pas se laisser faire, quel posture ai-je pour appeler ces événements ?
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar du membre
pashupati
Messages : 823
Enregistré le : 13 déc. 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Questionnement.

Message par pashupati » 25 janv. 2015, 10:59

Cocostick a écrit :Imaginons quelqu'un qui pratique le hatha-yoga régulièrement, il voit des changements positifs dans son comportement, comme une réactivité de mieux en mieux contrôlée, de plus en plus de recul, de moins en moins inconscient, de plus en plus détaché d'évènements qui auraient pu lui poser problème auparavant.

Puis la personne fait quelques excès par exemple un week-end un peu festif et bien alourdi par la fatigue et les excès du week-end croise par exemple quelqu'un avec qui il a eu un passif à la con et tiens inconsciemment des propos détestables.

Pour en arrivé à la question : est ce que l'on garde les déchets qui se trouvent dans notre mental prêts à sortir des que l'occasion leur est laissée?
Y aurait'il des techniques pour la nettoyer?
Namasté yogin et yogini

Namasté cocostick

manas et encore manas qui cherche toujours a prendre le dessus, eternel combat ,mais on peut reduire et vachement reduire de son importence ;)

faut que les pensées soient fugaces , cherches leur origines , leurs but ;)

la jnana consiste en ça aussi , le controle de ses pensées ;)

voili voilou

Namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: Questionnement.

Message par Regard » 25 janv. 2015, 11:08

lorkan739 a écrit :
T'entend quoi par porter les suffisances des autres?
Le genre de visions aux raz des paquerettes du style tous les hommes sont des enculés. Moi je fume, je bois, je baise comme un porc, mais moi dans un élan de bonté inouïe qui n'a d'égal que ma supëriorité quand je vois une fleur qui se meurt au fond du jardin, je m'empresse de lui donner à boire. Et toi, puisque tu n'agis pas comme moi tu es...un enculé. CQFD. Qu'est ce que l'on peut faire d'autre que se battre ? De ne pas lâcher l'affaire, jusqu'à les voir le nez dans leur m.....Je dis "porter" parceque cela m'affecte tandis qu'ils ont déjà tout oublier dans la prochaine connerie qui sort de leurs bouches.
C'est pas trop bon d'arrêter de se prendre la tête avec ses proches? Un peu comme retirer des pompes trop petites que tu portes depuis des années.

Je crois qu'avec la famille c'est encore pire. La famile c'est sacré et comme le dit bien Denis il y'a toujours un moment où....Lorsque j'ai entendu mon beau frère et mon père discutant ensemble juste pour traiter tous ceux qui croisent leurs regards de cons ; j'ai eu l'audace de dire un mots pour leurs faire remarquer. Tous ce que mon père a trouvé à répondre c'est : "Shiva, Shiva "en faisant la grimace. Comment peux t'on vomir Dieu à ce point ?! Wahou la chute est colossal ! Explosion ! Avec quatre mois de continence dans le bide ! Ma soeur s'interpose et puis mon beau-frère m'agresse physiquement parceque je n'écoute pas ma soeur qui tente de me calmer.
Je ne te raconte pas la suite... J'ignorais que je portais en moi une telle fureur...

Pour rejoindre ce que dis Denis, parce que là je m'égare un peu, pardon.
Et bien malgrés ce déchainement, en apnée, avec une force physique décuplé ; au moment où j'ai agi en conscience par la pensée "C'est bon là je lui pète les dents". Il y a eu une magie. c'est difficile à croire mais j'étais réellement inattaquable. Je passe les détails, c'est trop surréaliste.

Après cela ma soeur s'est rapproché tendrement de moi comme jamais elle ne l'avait fait. Finalement je les ai rejoints à table. Je me suis excusé. Et avec ces quelques mots, une osmose...
:coeur:
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
lorkan739
Messages : 4000
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Questionnement.

Message par lorkan739 » 25 janv. 2015, 11:10

Tom64 a écrit :Nettoyer le souvenir c'est comprendre l'expérience, "accepter" ce qui se passe, "reconnaitre" qu' au bout de l'expérience il n'y a qu'un travail sur "soi", le point de gravité des événements n'est pas soi mais quelque chose de plus vaste.
Pour relever quelque chose de désagréable il faut en nous le programme pour le reconnaitre, il faut s'en immuniser, reconnaitre cette partie de nous même, l'accepter mais surtout ne pas s'y arrêter auquel cas le manège continuera de tourner et nous continuerons de prendre des gifles jusqu'a comprendre que c'est nous qui les demandons.
Dans l'idée, j'ai entendu parler d'une étude scientifique affirmant qu'un artiste ayant pris de la drogue verrait son don amélioré s'il était capable d'arrêter.

Personnelement, je connais suffisament mes faiblesses pour ne plus jamais et en n'aucun cas consommer du cannabis. En revanche, après trois bouteilles de mousseux bu en trois soirs consécutifs, je peux aisément dire "j'arrête"... 8) ;)
Om
Avatar du membre
Regard
Messages : 984
Enregistré le : 13 mai 2014, 21:52

Re: Questionnement.

Message par Regard » 25 janv. 2015, 11:25

Un peu se que dit Denis plus haut. Se mettre a l habrit des tentations ne mène pas a la connaissance de soi.
Sois le changement que tu veux voir dans le monde. Gandhi
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: Questionnement.

Message par Morgan » 25 janv. 2015, 16:17

Inspire (1X). On concentre son attention. On visualise le feu. Image d'intensification d'un feu. Sensation de réchauffement.
Expire (1X). On relâche. On visualise l'eau. Image de dilution dans de l'eau. Sensation de refroidissement.
Inspire (1X). On concentre son attention. On visualise la terre. Image d'une montagne. Sensation de solidité.
Expire (1X). On relâche. On visualise l'air. Image d'une plume qui s'envole. Sensation de légèreté.
Inspire - expire (3X). On ressent l'espace entre les respirations, et l'espace intérieur s'élargit. Pas d'images. Sensation d'espace.

On se concentre sur chacun des sens :
- vue
- goût
- odorat
- toucher
- ouïe

Respiration naturelle.

On recentre l'attention. On quitte le regard sur les sens. On intensifie l'intention.

Puis avec une respiration naturelle, on récite les bija mantra :

OM RAM, RIM, RUM
OM VAM, VIM, VUM
OM LAM, LIM, LUM
OM YAM, YIM, YUM
OM HAM, HIM, HUM

Après, possible de faire des combinaisons.

Dîtes moi ce que vous en pensez les yoguis! Je met l'exercice dans la section parlez nous de votre pratique.
Modifié en dernier par Morgan le 25 janv. 2015, 16:33, modifié 2 fois.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 oct. 2006, 09:54
Contact :

Re: Questionnement.

Message par Jugulé » 25 janv. 2015, 16:20

Si vous voulez vous purifier pensez à Dieu.
Si vous devez boire buvez à Dieu.
Morgan
Messages : 833
Enregistré le : 30 oct. 2014, 09:19

Re: Questionnement.

Message par Morgan » 25 janv. 2015, 16:25

Oui. Simplement. :)
J'ai proposé un exercice. Quelque chose de technique pour purifier les sens et le mental.
Bien entendu, le nom purifie, la dévotion, la connaissance, l'abandon à Dieu. Plus que jamais.
Là c'est pour exercer son esprit et son corps.
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Questionnement.

Message par Alexandra » 25 janv. 2015, 18:33

Épatant la force d'obscurcissement du mental et des vasana !
Je relis ce post comme si je ne l'avais jamais lu, je relis la réponse de Denis et je me dis OAUOU et paf, j'avais eu la même réaction en 2013 ...
Ça fait peur a double sens, n'ai-je point évolué, ou bien suis-je conditionné a retrouver les mêmes choses a certains moment donné pour mon évolution ?
Merci Morgan pour l'exercice, toi tu t'es vachement ouvert aux autres en revanche, félicitations pour ton partage et ta générosité :coeur:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
lorkan739
Messages : 4000
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Questionnement.

Message par lorkan739 » 26 janv. 2015, 14:14

C'est très interressant...
Hier soir en te lisant j'ai fait l'exercice. Je crois que cela m'a permis de prendre conscience de la précarité de mon éther. Alors je me suis dirigé vers mon ouïe subtil. Je suis resté assis un bon moment dans un grand feu apaisé par "la musique de Sarasvati"...;)
Om
Répondre