les stances de bhartrihari

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2006
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

les stances de bhartrihari

Message par hridaya » 26 mars 2013, 12:44

bhartrihari est un poéte indien que l'on situe entre le 2° et 8° siécle:


Le dieu de l’amour est un pécheur ; la femme est la ligne qu’il jette dans la mer de ce monde ; l’homme est le poisson que le désir fait mordre a la lèvre qui sert d’appât ; l’amour l’amène bientôt à lui et le fait griller sur le feu de la passion......

il y en aura d' autre......
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2006
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: les stances de bhartrihari

Message par hridaya » 26 mars 2013, 12:51

celui-ci marche dans la voie du renoncement, celui là s’égare dans les sentiers de la politique, un autre prend son plaisir dans l’amour : chacun, ici bas, va de sont coté
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2006
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: les stances de bhartrihari

Message par hridaya » 26 mars 2013, 12:58

"je m’incline devant la lumière paisible, dont la forme, toute spirituelle et éternelle, n’est limité ni par l’espace ni par le temps et dont la pensée consiste uniquement à prendre conscience d’elle même"
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: les stances de bhartrihari

Message par Alexandra » 26 mars 2013, 13:29

Je n'ai pas compris la première !!
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2006
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: les stances de bhartrihari

Message par hridaya » 27 mars 2013, 10:40

Le dieu de l’amour est un pécheur ; la femme est la ligne qu’il jette dans la mer de ce monde ; l’homme est le poisson que le désir fait mordre a la lèvre qui sert d’appât ; l’amour l’amène bientôt à lui et le fait griller sur le feu de la passion......


Je n'ai pas compris la première !
salut Alassea,

Bhartrihari nous amène directement de coeur a coeur ,de sentiment a sentiment, d' émotions à émotions, on ne peut saisir ce poète,et les poètes mystiques, et les poète en générales par la compréhension.
les états poétiques sont reliés a la pures intuitions d' un instant de créativité, relié elle même a une pure communication non verbales, qu'il transcrit ensuite avec des mots,ces mots sont issue de l' univers intérieur du poète,relié a la profondeur de l'être et d' un amour infini pour toute chose.
dans le cas de Bhatrihari,comme chez tous les indiens aucune scission entre vie sociale vie amoureuse et vie mystique et religieuse , il se sert d' exemple de la vie quotidienne pour nous emmener pas a pas vers ses conclusion, des conclusion que chaque individu sera amener a saisir au cours de sa vie ...ou des prochaines....toute nos vie nous amène indubitablement a retourner vers notre principe essentielle;.......... de prise de conscience en prise de conscience.....
nous prenons conscience , la conscience nous prend ,nous saisie personne ne peut résister a cette vérité......

les états poétiques ou artistiques en générale , sont relié a des archétypes universelles, a l'essence des choses, leurs signification peuvent et doivent se saisir sans intermédiaire, les mots ne sont que des messagers, des transcription grossière de réalité subtiles passerelles certes indispensable, il faut bien communiquer ....

l' oeuvre de Bhartrihari est scindé en trois époques, section: les stances "dites" érotique, la vie sociale, et la section du Renoncement,

quelque piste mais ce ne sont que les miennes........ la symbolique est riche......


: le dieu de l' amour est un pécheur :

la conscience non manifesté qui nous a créer est pure amours , ânanda infini ,cette amours c'est sacrifié , c'est le grand sacrifice de la conscience qui c' est obscurcit a elle même afin de nous créer afin que nous la reconnaissions et également afin de nous aimer,.
la symbolique du pécheurs, la conscience, est relié au eaux primordiale ,d' un point de vue des éléments l' eau est ce qui donnent la vie, le mouvement. sans mouvement pas de création , pas de temps ni d' espace( voir le, les mythes de Matsyendra).



la femme est la ligne ....etc....
la conscience nous a créer pour jouir d'elle même, pour nous aimer, et pour nous amener a sa propre reconnaissance , c' est un fils qui relie l' infini et le fini (la ligne) l' énergie qui descend et qui permet l' interrelation entre ce qui a créer et ce qui a était créer, la communication n' est pas rompu pour qui s' est écouter silencieusement hors du mental, l' amour que nous éprouvons pour les autres femme , hommes etc.... est un amours grossier ,matérielle pourrait t-on dire,qui est un extrait un erzats, de l' amours absolu, la femme est l' Objet du désir, c' est elle qui suscite la conscience ,qui la réveille ,c' est un premiers pas vers un amours plus absolu , mais pour cela il faudra renoncer a ce petit amours pour laisser place ........


l’homme est le poisson que le désir fait mordre a la lèvre qui sert d’appât ;

l' homme représente la conscience ,conscience limité,qui doit être sollicité par le désir du point de vue de la manifestation afin d' éprouver l' amour le désir qui préfigure l' amours de l' Absolu
, la lèvre c'est le contact charnel dans la manifestation ,limitée .dans l'illimité c' est l' amour sans limite ,sans matière ,sans support, au delà de tout .....

l’amour l’amène bientôt à lui et le fait griller sur le feu de la passion......

pour que la passion soit pure il faut bruler d' amour afin de détruire les impureté de la matière tapas , téjus, a noter que le feu brule et illumine....
j' arrête là.... mais vraiment pas trop d' intellect juste du ressenti, les lires a hautes voix et les sentir avant ou après une pratique peut-être..... :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: les stances de bhartrihari

Message par Alexandra » 27 mars 2013, 11:35

Non décidément je prend ça tout autrement :
Le dieu de l'amour, kama se sert de son appat la femme pour attraper les hommes et les faire brûler pour les manger.
Voilà mon ressenti :coeur:
Pour moi je ressens plutôt une mise en garde : attention petit poisson, es tu sûr de vouloir mordre l'hameçon ?
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2006
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: les stances de bhartrihari

Message par hridaya » 27 mars 2013, 11:46

........"belle quelle est, oh ma belle, cette adresse inconnue, jusqu’ici, grâce a laquelle tu perce le cœur en te servant des cordes de l’arc(ou de tes charmes), au lieu de flèches."....



......"Le flambeau peut luire, le feu éclairer le soleil, la lune et les étoiles briller ; sans ma bien aimé aux yeux de gazelle, la terre reste pour moi dans l’obscurité"......
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2006
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: les stances de bhartrihari

Message par hridaya » 27 mars 2013, 12:06

Non décidément je prend ça tout autrement :
Le dieu de l'amour, kama se sert de son appat la femme pour attraper les hommes et les faire brûler pour les manger.
Voilà mon ressenti
Pour moi je ressens plutôt une mise en garde : attention petit poisson, es tu sûr de vouloir mordre l'hameçon ?
_________________
c'est ton ressenti, Alassea, d' une manière relative, c'est vrai,mais on ne peut en faire une généralité,

ce que nous dit Bhartrihari d' une manière plus profonde ces que l' amours humains est vain ,ne dure pas, que ce soit en matiere de vie personelle ou sociale ,éphémère .
comme disent les bouddhiste dukkha et sukha (bonheur et malheurs) ne sont que les deux faces de la pièces de la vie.

que ce type de bonheur nous mènera au porte de la mort avec des souvenirs de bonheurs éphémères et que la marque profonde qu'il restera de tous cela sera la marque de la souffrance, que c' est juste une manifestation de la maya, et que toute ces expérience doivent nous amener a penser au Vrai bonheur la Pures conscience a l' intérieur de nous seule chose Durablement durable.est par là même réelle.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2006
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: les stances de bhartrihari

Message par hridaya » 28 mars 2013, 09:26

"jouissance lesles jouissances de l’homme ont la mobilité de l’éclair qui serpente au sein du nuage ; leurs vie n’a pas plus de consistance que l’eau suspendu dans les vapeurs aériennes que dispersent le vent ; leurs désirs juvéniles manquent de solidité. Sages qui connaissez ces verités, appliquez votre esprit à méditer sur l’union avec l’âme suprême, qu’il est facile d’accomplir au moyen de la contemplation dont la constance est l’instrument"


"La vie a l’instabilité des flots, l’éclat de la jeunesse ne dure que peu de jours, les biens sont aussi fugitifs que la pensée, toutes les jouissances n’ont que le scintillement éphémères de l’éclair dans la saison des pluies, et les embrassements d’une bien aimée qui vous presse sur son sein ne se prolongent pas ; ayez donc la pensée fixée sur le Brahma afin de passer sur l’autre rive de cette mer effrayante que l’on appelle la vie"
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Répondre