Kafka : Devant la loi

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 24 déc. 2011, 14:58

un petit texte de Kafka :

Devant la loi se dresse le gardien de la porte.

Un homme de la campagne se présente et demande à entrer dans la loi. Mais le gardien dit que pour l'instant il ne peut pas lui accorder l'entrée. L'homme réfléchit, puis demande s'il lui sera permis d'entrer plus tard. «C'est possible», dit le gardien, «mais pas maintenant».

Le gardien s'efface devant la porte, ouverte comme toujours, et l'homme se baisse pour regarder à l'intérieur. Le gardien s'en aperçoit, et rit. «Si cela t'attire tellement», dit-il, «essaie donc d'entrer malgré ma défense. Mais retiens ceci: je suis puissant. Et je ne suis que le dernier des gardiens. Devant chaque salle il y a des gardiens de plus en plus puissants, je ne puis même pas supporter l'aspect du troisième après moi.»

L'homme de la campagne ne s'attendait pas à de telles difficultés; la loi ne doit-elle pas être accessible à tous et toujours, mais comme il regarde maintenant de plus près le gardien dans son manteau de fourrure, avec son nez pointu, sa barbe de Tartare longue et maigre et noire, il en arrive à préférer d'attendre, jusqu'à ce qu'on lui accorde la permission d'entrer.

Le gardien lui donne un tabouret et le fait asseoir auprès de la porte, un peu à l'écart. Là, il reste assis des jours, des années. Il fait de nombreuses tentatives pour être admis à l'intérieur, et fatigue le gardien de ses prières. Parfois, le gardien fait subir à l'homme de petits interrogatoires, il le questionne sur sa patrie et sur beaucoup d'autres choses, mais ce sont là questions posées avec indifférence à la manière des grands seigneurs. Et il finit par lui répéter qu'il ne peut pas encore le faire entrer.

L'homme, qui s'était bien équipé pour le voyage, emploie tous les moyens, si coûteux soient-ils, afin de corrompre le gardien. Celui-ci accepte tout, c'est vrai, mais il ajoute: «J'accepte seulement afin que tu sois bien persuadé que tu n'as rien omis». Des années et des années durant, l'homme observe le gardien presque sans interruption. Il oublie les autres gardiens. Le premier lui semble être le seul obstacle.

Les premières années, il maudit sa malchance sans égard et à haute voix.
Plus tard, se faisant vieux, il se borne à grommeler entre les dents. Il tombe en enfance et comme, à force d'examiner le gardien pendant des années, il a fini par connaître jusqu'aux puces de sa fourrure, il prie les puces de lui venir en aide et de changer l'humeur du gardien; enfin sa vue faiblit et il ne sait vraiment pas s'il fait plus sombre autour de lui ou si ses yeux le trompent. Mais il reconnaît bien maintenant dans l'obscurité une glorieuse lueur qui jaillit éternellement de la porte de la loi.

À présent, il n'a plus longtemps à vivre. Avant sa mort toutes les expériences de tant d'années, accumulées dans sa tête, vont aboutir à une question que jusqu'alors il n'a pas encore posée au gardien.
Il lui fait signe, parce qu'il ne peut plus redresser son corps roidi. Le gardien de la porte doit se pencher bien bas, car la différence de taille s'est modifiée à l'entier désavantage de l'homme de la campagne.

«Que veux-tu donc savoir encore?» demande le gardien. «Tu es insatiable.»
«Si chacun aspire à la loi», dit l'homme, «comment se fait-il que durant toutes ces années personne autre que moi n'ait demandé à entrer?»
Le gardien de la porte, sentant venir la fin de l'homme, lui rugit à l'oreille pour mieux atteindre son tympan presque inerte: «Ici nul autre que toi ne pouvait pénétrer, car cette entrée n'était faite que pour toi. Maintenant, je m'en vais et je ferme la porte.»
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 24 déc. 2011, 16:09

Pourquoi l'homme n'a pas demandé au gardien ce qu'il devait faire pour entrer ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 24 déc. 2011, 16:45

le gardien lui répondra toujours tu ne peux pas
Kafka met en scène ici la nécessité de la transgression, le rôle du gardien est uniquement de dire non, rien ne peut empêcher chacun de nous de franchir le seuil de sa propre porte
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 24 déc. 2011, 17:31

eckri a écrit :le gardien lui répondra toujours tu ne peux pas
Kafka met en scène ici la nécessité de la transgression, le rôle du gardien est uniquement de dire non, rien ne peut empêcher chacun de nous de franchir le seuil de sa propre porte
Et ce qui empêche d'y pénétrer est sa propre peur, ses doutes et incertitudes...

"Mon Seuil est cimenté par les craintes et les appréhensions que tu ressens encore devant l'entière charge de toi-même, l’entière responsabilité de ta conduite, de ta pensée. Tant que tu redoutes d'avoir à diriger toi-même ta destinée, le Seuil n'a pas encore tout ce qu'il doit comporter, tant qu'il y manque une pierre, tu dois rester devant ce Seuil, tu ne passeras pas.
N'essaie pas de le franchir avant de te sentir entièrement affranchi de la peur et prêt à te charger de la responsabilité suprême." Le Gardien du Seuil
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 24 déc. 2011, 17:46

N'essaie pas de le franchir avant de te sentir entièrement affranchi de la peur et prêt à te charger de la responsabilité suprême."
Je crois qu'on ne s'affranchit jamais de la peur en totalité, elle reste là et devient une compagne pour la vie, mais nous ne devons faire avec elle et non renoncer avec elle...
Pour la responsabilité "suprême" là aussi je crois qu'il n'y qu'en étant en place, soumis à la responsabilité et surtout avec son pouvoir qu'on peut savoir ce que c'est, avant on parle, on s'agite on est pour ou contre, mais on ne sait pas, c'est en y étant qu'on sait !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 24 déc. 2011, 18:12

Odile a écrit : Tant que tu redoutes d'avoir à diriger toi-même ta destinée, le Seuil n'a pas encore tout ce qu'il doit comporter, tant qu'il y manque une pierre, tu dois rester devant ce Seuil, tu ne passeras pas.
C'est juste de mettre ces 2 textes en parallèles
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 24 déc. 2011, 18:16

Denis a écrit : Je crois qu'on ne s'affranchit jamais de la peur en totalité, elle reste là et devient une compagne pour la vie, mais nous ne devons faire avec elle et non renoncer avec elle...
Pour la responsabilité "suprême" là aussi je crois qu'il n'y qu'en étant en place, soumis à la responsabilité et surtout avec son pouvoir qu'on peut savoir ce que c'est, avant on parle, on s'agite on est pour ou contre, mais on ne sait pas, c'est en y étant qu'on sait !
Pour passer dans cette zone de paix intérieure il y a toujours ce moment d'angoisse (comme un goulet d’étranglement où on y est mais pas tout à fait encore) et si on s'y attarde, si on ne lâche pas complétement sans s'en occuper on ne passe pas
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 24 déc. 2011, 21:55

Bon, je profite d'une pause familiale en cette soirée de Noel pour répondre...et je dois dire que je suis un peu saoule... :lol: :oops:

Ce Gardien du Seuil se tient à la frontière de deux mondes : c'est la rencontre avec soi-même...et il s’appelle le Mental : il se revêt de nos faiblesses, de ce qui nous cause non seulement des soucis, des chagrins, mais aussi parfois de la honte et du dégout : nous contemplons ce que nous sommes...C'est une rencontre avec soi-même, mais en vérité, avec une entité autre que celle que nous connaissons...

La peur est sans aucun doute l'une des manifestations la plus courante, la peur domine beaucoup de situations et jette souvent son ombre sur les moments heureux de la vie...
La peur de la perte des amis ou des êtres chers, de la santé, de l'argent, la peur d'échouer, celle qui prend racine dans le doute, celle de la mort (commune à toute l'humanité), celle de la grande illusion, et celle de la solitude évidemment...

Ce Gardien provoque notre convoitise, nous oblige à entreprendre une action méritoire car, pour triompher, il faut savoir surmonter les obstacles, il faut dominer sa peur, il faut vaincre toutes les difficultés qui ne manquent pas de surgir. Ce dragon (Gardien du Seuil), gardien d'un bien ou d'un secret qu'il connaît, nous oblige à nous vaincre nous-mêmes, à dépasser notre nature élémentaire, il est celui qui permet que nous nous affirmons en faisant la preuve de nos vraies valeurs, il est un mal nécessaire. Par lui l'être humain se régénère...

Ce terrible dragon qu'est le Gardien du Seuil, représente le coté animal que chaque être humain porte en lui.
Quand nous comprenons que le bien et le mal sont la même énergie vécue différemment pour le plus grand bien de celui qui expérimente, nous ne culpabilisons plus par rapport à nos actes, par rapport à nos paroles, à nos pensées. Il faut seulement reconnaître cela...

A partir du moment que nous reconnaisssons ce que nous sommes, nos pensées, nos paroles, nos sentiments quels qu'ils soient, nous pouvons intervenir, si nous restons butés, si nous voulons toujours avoir raison, nous ne progresserons pas parce que nous donnons toujours l'énergie à une partie de nous-mêmes, celle qui ne nous fait pas forcément avancer...

Pour comprendre et intégrer nos expériences et afin qu'il n'y ait pas de révolte, il faut savoir que nous avons consciemment programmé toutes les expériences que nous vivons, aussi difficiles soit-elles, avec l'aide de notre Guide... :coeur:
A partir du moment où nous avons accepté cela, nous ne rendons jamais personne responsable de tout ce qui peut arriver et, à la limite, nous devons même être heureux de pouvoir dépasser en permanence tous les défis que nous avons programmé pour cette incarnation...

Peut-être que le Gardien du Seuil se montrera moins redoutable à la suite des changements positifs opérés en nous…

:sadbye:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par ValerieB » 25 déc. 2011, 11:27

ben dis donc, ça te réussit d'être saoule!!! :mrgreen:
Pour comprendre et intégrer nos expériences et afin qu'il n'y ait pas de révolte, il faut savoir que nous avons consciemment programmé toutes les expériences que nous vivons, aussi difficiles soit-elles, avec l'aide de notre Guide... :coeur:
en es tu vraiment sûre? :)
je l'ai longtemps cru, et je dois dire que cela m'a permis d'accepter bien des tourments
mais aujourd'hui, je ne sais pas
tu sais, je pense à Frère Antoine qui disait de la dame " elle se cache la lumière avec ses anges"
je me dis que peut être on se cache la lumière avec nos guides...
je ne nie pas que c'est fort possible mais????


quand à la peur et aux gardiens du seuil, j'ai remarqué que parfois ceux ci se manifestent dans les rêves, souvent sous la forme d'animaux menaçants que j'arrive ou non à maîtriser
souvent lors d'un changement, d'une transformation.
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 25 déc. 2011, 13:12

shana a écrit :ben dis donc, ça te réussit d'être saoule!!! :mrgreen:

En effet, cela me réussit... :oops: la prochaine fois, faudra que je me :chut:
shana a écrit :Pour comprendre et intégrer nos expériences et afin qu'il n'y ait pas de révolte, il faut savoir que nous avons consciemment programmé toutes les expériences que nous vivons, aussi difficiles soit-elles, avec l'aide de notre Guide... :coeur:
en es tu vraiment sûre? :)
je l'ai longtemps cru, et je dois dire que cela m'a permis d'accepter bien des tourments
mais aujourd'hui, je ne sais pas
tu sais, je pense à Frère Antoine qui disait de la dame " elle se cache la lumière avec ses anges"
je me dis que peut être on se cache la lumière avec nos guides...
je ne nie pas que c'est fort possible mais????
Sans étaler toutes mes expériences spirituelles dans un forum...je peux dire que oui, j'ai vécu "cette réponse"...mais cela reste ma "réalité personnelle" et non une vérité universelle... :wink:
shana a écrit :quand à la peur et aux gardiens du seuil, j'ai remarqué que parfois ceux ci se manifestent dans les rêves, souvent sous la forme d'animaux menaçants que j'arrive ou non à maîtriser
souvent lors d'un changement, d'une transformation.
Ce sont nos "démons intérieurs" qui se manifestent et qui ne sont, pour moi, rien d'autre que de l'ordre du "Mental"...sauf dans certains cas...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Graal » 25 déc. 2011, 13:35

Salut, "Mon Seuil est cimenté par les craintes et les appréhensions que tu ressens encore devant l'entière charge de toi-même,l'entière responsabilité de ta conduite,de ta pensée.Tant que tu redoutes d'avoir à toi-même à diriger ta destinée,le Seuil n'a pas encore tout ce qu'il doit comporter,tant qu'il manque une pierre,tu dois rester devant ce Seuil,tu ne passeras pas.N'essaie pas de le franchir avant de te sentir entièrement affranchi de la peur et prêt à te charger de la responsabilité suprême.
"Jusqu'à présent,je ne sortais de ton être personnel que quand la mort mettait fin à l'une de tes courses terrestres. Même à ce moment,toute fois,ma forme te demeurait voilée. Seules m'apercevaient les puissances qui veillaient sur ton destin. D'après mon aspect,elles pouvaient façonner,dans les intervalles qui séparent la mort d'une nouvelle naissance,les forces et les facultés qui devaient te permettre de travailler à ton progrès,dans une incarnation nouvelle en embellissant ma forme. Et c'est aussi mon imperfection qui obligeait toujours ces puissances à te ramener sur la terre pour une autre incarnation. A ta mort j'étais là,et les maîtres du Karma décidaient de ton retour sur terre d'après ce que j'étais. C'est seulement si tu étais arrivé inconsciemment, par la suite de tes incarnations,à me rendre parfait,que les puissances de la mort n'auraient plus eu d'action sur toi;fondu en moi tu aurais enfin pu entrer dans l'immortalité en union avec moi. Mais aujourd'hui,je suis devenu pour toi visible,alors que j'étais toujours près de toi à l'heure de ta mort,mais invisible.Lorsque tu auras franchi mon seuil,tu entreras dans les sphères que tu ne connais généralement qu'après la mort physique. Tu vas y entrer en pleine conscience; et en même temps que tu continueras à évoluer sur terre sous une forme physiquement visible,tu vas évoluer désormais dans le royaume de la mort,c'est à dire le royaume de la vie éternelle. Car en réalité je suis aussi l'ange de la mort, en même temps que je suis l'annonciateur d'une vie éternelle, d'une vie supérieure, intarissable. Vivant aujourd'hui dans ton corps,tu traverseras par moi la mort pour renaître à une existence que plus jamais rien n'anéantira.
"La sphère où tu pénètres va te révéler des êtres de nature suprasensible. La félicité y sera ton partage, mais ta première rencontre dans ce nouveau monde, c'est toi-même, ta créature. Auparavant, je vivais de ta vie propre;tu m'as éveillé maintenant à une existence autonome et me voici devant toi,juge visible de tes actions à venir,peut-être comme un reproche constant. Tu as pu me créer, mais en même temps tu as pris sur toi la charge de me transformer en un être parfait."(Narration du Petit Gardien du Seuil de Rudolf Steiner "L'Initiation ou Comment acquérir des connaissances sur les mondes supérieurs ?)
:coeur: Joyeux Noel
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3946
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Kafka : Devant la loi

Message par lorkan739 » 25 déc. 2011, 22:53

Je crois qu'on ne s'affranchit jamais de la peur en totalité, elle reste là et devient une compagne pour la vie, mais nous ne devons faire avec elle et non renoncer avec elle...
Pour la responsabilité "suprême" là aussi je crois qu'il n'y qu'en étant en place, soumis à la responsabilité et surtout avec son pouvoir qu'on peut savoir ce que c'est, avant on parle, on s'agite on est pour ou contre, mais on ne sait pas, c'est en y étant qu'on sait !
Je pense à Bouddha.
Voilà un homme qui ayant réalisé l'éveil du Soi auraient très bien pu se contenter de jouir des objets de la vie.

Soit, je continue de jouir de ma liberté tout en contemplant l’essaim des énergies perpétuellement jaillissant ?
Soit, je trouve un second souffle pour continuer la petite ascète qui m'a révélé les merveilles de cette roue ?

J'ai l'intuition de croire qu'en déployant un grande intention qui paradoxalement va à l'encontre de cette liberté tout juste retrouvé...
C'est grandiose cette divine liberté ! Mais, doit-je pour autant me complaire à cela ?
mais nous ne devons faire avec elle et non renoncer avec elle...
C'est bien de cela dont tu parles ?
Pourquoi l'homme n'a pas demandé au gardien ce qu'il devait faire pour entrer ?
Comment fait-on pour s'établir dans la maison ?
En redoublant d'intention ? Et armé cette fois de ce que l'on a appris sur le seuil ?
Je t'avoue humblement que s'élancer à nouveau est difficile.
J'avais songer à m'inscrire à l'un de tes stages du mois de Juillet...Pour m'aider à avancer...
Modifié en dernier par lorkan739 le 26 déc. 2011, 00:46, modifié 1 fois.
Om
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Graal » 26 déc. 2011, 00:46

:coeur: Je pense à Bouddha qui a su se détacher de tout confort et de toutes richesses qu'un prince pouvait avoir .
Alors je respecte beaucoup sa démarche pieuse de refuser tous ces conforts que j'ai moi-même des difficultés à m'en séparer.
Je pense aussi à toutes ces adversités qu'il faut affronter non seulement sur sa personne et sur les éléments mais sur les gens.
Peut-on vraiment s'affranchir du monde et le laisser à son propre sort car je crois que non seulement nous avons chacun un karma propre mais que nous avons aussi un karma qui est uni à toute l'humanité entière?
Espérons à un monde de fraternité de paix et d'amour dans un monde ou il n'en prend pas la direction pour autant.
Difficile de savoir positiver et optimiser quand on ne trouve pas ce monde de fraternité ou je verrai s'envoler des colombes et non survoler des bombes.
Je ne parle pas de tous les malades et les privés de nourriture et subsistance.
C'est un schéma de l'existence . Faut il s'en vouloir que je ne fasse rien en sachant qu'il y a beaucoup d'enfants ou de malheureux abandonnés ?
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par ValerieB » 26 déc. 2011, 09:07

Sans étaler toutes mes expériences spirituelles dans un forum...je peux dire que oui, j'ai vécu "cette réponse"...mais cela reste ma "réalité personnelle" et non une vérité universelle... :wink:
je ne remets nullement en doute ton expérience, juste le fait que " peut être" les guides cachent la Lumière! " comme le disait Frère Antoine
Ce sont nos "démons intérieurs" qui se manifestent et qui ne sont, pour moi, rien d'autre que de l'ordre du "Mental"...sauf dans certains cas...
euh, je ne vois pas non plus les choses comme cela;pourquoi les guides ne seraient ils pas non plus dans ce cas une production du mental?

je ne pose cela qu'en question n'ayant moi même pas de vraie réponse et ayant comme toi, "croisé"quelques guides sur ma route et continuant à le faire... est ce par ce qu'on est "éveille" que les manifestations sont plus " réelles " que dans le sommeil? puisque de toute façon, dans le sommeil ou pas, tout ce qui nous parvient n'est qu'une réalité déformée?

Shiva Samhita " dès que l'on reconnaît l'huitre, la fausse impression de l'argent s'en va; de même dès que l'on reconnaît la Conscience, la fausse idée du monde s'évanouit"
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 26 déc. 2011, 12:06

Kafka comme dans tous ses romans aborde les choses de manière intuitive et abstraite, on ne peut que partiellement comparer avec un chemin spirituel tel que tracé dans certains livres
mais je trouve son intuition souvent bien plus juste que bon nombre de livres de vulgarisation spirituelle

ici (de mon point de vue) il met en scène les limites qu'on se fixe soi même et qu'il faut transgresser, même si ces limites paraissent extérieures, et la conclusion de l'histoire c'est que cet homme aurait bêtement raté l'unique porte uniquement faite pour lui pour avoir écouté autre chose (des conventions sociales, des tabous, ...) que ce désir de traverser à tout prix
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3946
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Kafka : Devant la loi

Message par lorkan739 » 26 déc. 2011, 12:43

Odile a écrit :En effet, cela me réussit... :oops: la prochaine fois, faudra que je me :chut:
Ah ! Merveille ! Nous proclamons le mystère, ô ignorants : ne vous égarez plus au creux des matrices ! Examinez, ce coeur qui vous est si proches et son zèle !
~La Maharthamanjari~

"C'est cela le mystère suprême qui se trouve dans la bouche des yoginis"
Om
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 26 déc. 2011, 12:47

shana a écrit :euh, je ne vois pas non plus les choses comme cela;pourquoi les guides ne seraient ils pas non plus dans ce cas une production du mental?
Le problème, ce ne sont pas les "guides", c'est notre discernement. Un guide peut-être simplement une information à travers une situation matériel, sentimentale ou une pensée... et c'est vrai que les guides se manifestent suivant l'avancement du disciple ou du chercheur.
Si on prend un Maître, il est là pour donner une idée plus nette de l'Unité vers laquelle on doit baser notre vie, car elle-même est basée sur des lois fondamentales - et si à chaque fois, je m'éloigne de ses/ces lois, les difficultés s'élèveront.
shana a écrit :je ne pose cela qu'en question n'ayant moi même pas de vraie réponse et ayant comme toi, "croisé"quelques guides sur ma route et continuant à le faire... est ce par ce qu'on est "éveille" que les manifestations sont plus " réelles " que dans le sommeil? puisque de toute façon, dans le sommeil ou pas, tout ce qui nous parvient n'est qu'une réalité déformée?

Shiva Samhita " dès que l'on reconnaît l'huitre, la fausse impression de l'argent s'en va; de même dès que l'on reconnaît la Conscience, la fausse idée du monde s'évanouit"
Quand on s'analyse en sortie astral, et que l'on observe son corps physique, on voit bien que la conscience n'est ni le corps astral, ni le corps physique - on regarde, mais la conscience est encore derrière, hors de tout corps mais à la fois, elle prend siège dans ceux-ci et devient une chambre blanche où tout vient se refléter.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par ValerieB » 26 déc. 2011, 15:16

Merci Sami et Odile pour vos réponses! :)
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 26 déc. 2011, 16:39

eckri a écrit :l
ici (de mon point de vue) il met en scène les limites qu'on se fixe soi même et qu'il faut transgresser, même si ces limites paraissent extérieures, et la conclusion de l'histoire c'est que cet homme aurait bêtement raté l'unique porte uniquement faite pour lui pour avoir écouté autre chose (des conventions sociales, des tabous, ...) que ce désir de traverser à tout prix
Le desir de traverser quoi ? La loi, en Kabbale, est synonyme de connaissance...depuis toujours l'homme se pose des questions : qui suis-je ? D'ou je viens ? Qui ou quoi dirige ma vie ? D'ou viennent mes pensees ? Etc...et generalement ces questions restent sans reponse, comme l'homme de la campagne, on se sent controles par un systeme de lois cachees et meconnues...Pour passer la Porte qui n'est ouverte que pour lui, il doit d'abord changer sa nature et apprendre a se servir de son desir egoiste dans le but de vouloir le bien d'autrui...Une fois qu'il a acquerit ces changements qui touchent l'ouverture du coeur, le siege de la Connaissance, il se rend compte que la Porte etait toujours ouverte et que les autres gardiens n'etaient que ses propres obstacles...et limitations...

C'est une idee comme une autre... :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 26 déc. 2011, 17:26

On aime surtout se prendre la tête avec des citations et multiplier les pensées/idées dans une citation sans avoir commencé le travail - et celui-ci commence déjà très haut, au-dessus du plan mental.
C'est comme en art-martiaux, le travail commence à partir de la ceinture noire/dan - mais l'ego des occidentaux en a vu autrement, et affichent une très grande fierté lorsque la ceinture noire est remise, comme une finalité. Alors que cela veut juste dire que la base est acquise et que l'on ne peut s'égarer... on peut à partir de là, toucher à tout.

On doit jeter au feu du soleil, toute notre nature inférieur. Dans notre élévation, on rencontre différents types de feux. Il y en a qui brûle jusque dans le plan physique et d'autres dans les plans subtils, comme la passion ect...jusque des feux qui illuminent mais ne brûle pas, ne sont même pas chaud mais froid.
On met autant en lumière la conscience qui brille de plus en plus comme un soleil jusqu'à consumer l'ego, nos ignorances et souffrances, se transformer en feu de l'Esprit pour rayonner en un Soleil.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 26 déc. 2011, 19:07

Odile a écrit :Le désir de traverser quoi ? La loi, en Kabbale, est synonyme de connaissance
ici il parle d'une porte d'où le mot traverser, la Kabbale se sert aussi de mots
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 26 déc. 2011, 19:35

shana a écrit :Merci Sami et Odile pour vos réponses! :)
Pour en revenir aux Guides... :D C'est un beau sujet de méditation...
Comment expliquer que les bouddhistes parlent de Bodhisattva, les hindous de Shiva ou autre, les chrétiens des apparitions de la Sainte Vierge et de Jésus...Est-ce que selon nos croyances spirituelles, nous avons droit à être en contact avec certains guides ou bien est-ce l'oeuvre de notre mental ? Bonne question... :D
Je pense pourtant que nous pouvons avoir accès à des intelligences supérieures, mais que celles-ci se manifestent et prennent la forme que nous pouvons accepter, sans que nous soyons perturbés et donc de mieux gérer et accepter...On peut se demander aussi jusqu'à quel point ces guides sont des individualités et ou commence la Conscience...une Conscience qui est à notre disposition et qui cherche à prendre forme selon nos capacités mentales et spirituelles...Nous avons bien des guides terrestres pour nous éclairer dans notre vie, alors pourquoi pas des guides célestes ? :roll2:

Plusieurs définitions possibles sur l'existence de nos Guides :

- L'acceptation de l'existence d'une autre intelligence, au-delà du monde physique pour la plupart, c'est un être possédant une intelligence, un savoir et une spiritualité plus évolués que la nôtre. Leur raison d'être serait de nous accompagner, de nous aider à atteindre une conscience plus élevée pour ensuite s'en aller une fois leur mission accomplie...

- Cela peut être des défunts proches comme des parents, amis, professeurs, etc. et qui ont aussi un rôle de nous aider et de nous protéger, et peuvent nous accompagner après notre mort physique jusqu'à notre passage dans le monde spirituel, dans "l'au-delà".

- Cela peut être la manifestation de notre conscience supérieure, le Soi, et dans cette même catégorie, des empreintes de personnages que nous aurions pu être dans des vies antérieures et dont notre champ énergétique a mémorisé le savoir passé.

- Ou bien une force divine comme source directe, prenant une forme créée par le choix de notre mental, souvent étroitement liée à nos croyances et cultures.

- Ou encore une illusion, une psychose, si proche de la perception réelle, mais qui est une unique production de notre mental, de notre dissociation et de nos "transes hystériques"...

Quoi qu'il en soit, je pense que dans tout ça le plus important est de garder la Foi en nos propres expériences spirituelles qui nous permettent d'avancer sur le Chemin mais aussi la raison...pour ne pas perdre "la boule".... :lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par ValerieB » 26 déc. 2011, 20:39

.On peut se demander aussi jusqu'à quel point ces guides sont des individualités et ou commence la Conscience...une Conscience qui est à notre disposition et qui cherche à prendre forme selon nos capacités mentales et spirituelles...Nous avons bien des guides terrestres pour nous éclairer dans notre vie, alors pourquoi pas des guides célestes ? :roll2:
tu as fait un magnifique portrait des différents guides!

il est bien sûr difficile de parler d'expérience personnelle...
mais ton texte me parle infiniment!!!

Merci! :)
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 26 déc. 2011, 20:43

Merci à toi Shana, c'est un sujet que j'apprécie beaucoup... :wink:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Graal » 26 déc. 2011, 21:34

:coeur2: Je crois que nous avons plusieurs guides durant notre existence et suivant notre degré d' évolution spirituelle, nous contactons le guide qui nous ressemble le plus tel un "Miroir de l'âme"et de nos schémas. Et c'est en menant une activité lié à l'âme et à l'amour que l'on projette à autrui en y mettant une touche de moralité et de positivité qu'il nous est possible d'aborder les guides,des défunts,anges...
Lorsque j'abordais des lectures(par exemple,les évangiles,le coran,histoires des prophètes et des initiés...) lié à l'objet de ma foi et que je me laissais émouvoir moralement par ces histoires et qu'ensuite je le faisais perduré dans mes pensées et dans mon âme,il m'arrivait de vivre de bonnes expériences qui ont commencé à éveiller ma conscience de rêve pendant mes sommeils. De plus en plus le fil de mes rêves devenait précis et me faisait apparaître avec beaucoup de réalité et de précisions de ce que je voyais des guides spirituels car je ressentais très fort dans mon âme les contacts fraternels que j'avais eu avec l'objet de ma foi.
Je ressentais très fort les contacts que je pouvais avoirs avec ce monde des Entités: quand j'ai un contact avec une bonne entité ,c'est un ressenti d'amour et si c'est une mauvaise entité,c'est un contact désagréable.
:ange:
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 26 déc. 2011, 21:52

je me rend compte que je ne crois pas à grand chose à vous écouter :D
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 26 déc. 2011, 22:24

eckri a écrit :je me rend compte que je ne crois pas à grand chose à vous écouter :D
Alors il ne te reste qu'une seule chose à faire : médite ! :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 26 déc. 2011, 23:39

Odile a écrit :Alors il ne te reste qu'une seule chose à faire : médite ! :D
:D
Avatar du membre
amandine
Messages : 841
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par amandine » 29 déc. 2011, 21:04

bigre , doucement oppressant ce texte de Kafka

ça me fait penser à ce proverbe tibétain :
"il n'y a pas de petites portes , il n'y a que des petits frappeurs." :)

Odile c'est quoi "Le gardien du seuil"?
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 29 déc. 2011, 21:26

amandine a écrit :bigre , doucement oppressant ce texte de Kafka
oui comme tous les textes de Kafka, le chateau, le proces , et plein de petits textes
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 29 déc. 2011, 22:27

amandine a écrit : Odile c'est quoi "Le gardien du seuil"?
Le Gardien du Seuil est une entité élémentale et terriblement hideuse créée sur les plans invisibles par "nos mauvaises pensées et nos mauvaises actions" non transmuées durant toute notre évolution passée...Il apparaît lorsqu'on essaye de franchir un cap ou un degré d'avancement spirituel que l'on a pas encore atteint...
Il monte la garde à "l'entrée des mondes supérieurs" et nous défie d'y accéder, et il nous faut acquérir une volonté et un équilibre suffisants pour l'affronter et nous imposer à lui, avant de pouvoir entrer consciemment dans ces mondes supérieurs... Une fois que l'on a réussi à le franchir, on doit s'engager solennellement à faire tout ce qu'il faudra pour liquider la dette dont le Gardien du Seuil est l'incarnation, mais aussi faire voeu de silence sur tout ce qu'implique cette connaissance... :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 29 déc. 2011, 23:00

Pourquoi un vœu de silence et pourquoi taire cette connaissance ?
Lors de son apparition, nous sommes au-delà du bien et du mal, et c'est grâce à notre indifférence que l'on peut continuer de se diriger intimement vers Lui.
Au retour, une liberté d'action s'est ouvert, quoi qu'on fasse, on ne ressent plus de culpabilité, comme si on est au-delà de toute transgression dont le monde aime s'attacher à des règles stricts - on est plus attaché aux liens symboliques, vivant.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 29 déc. 2011, 23:06

C'est la définition qu'ont donné les plus grands occultistes (Papu, Aggrippa, etc...) :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Graal » 29 déc. 2011, 23:15

Salut, le petit gardien du seuil est notre Ange Gardien qui se transforme hideusement lorsque nous commettons une mauvaise action et Il se montre dans de beaux habits lorsque nous exécutons une bonne action inconditionnel. Pour arriver à ce stade là, il faut faire un travail sur soi-même en luttant contre le mal que nous nous faisons,contre le mal que nous faisons à notre prochain,contre le mal que nous faisons aux animaux contre le mal que nous faisons à la nature,à la terre et à l'univers et les changer en Bien. Le Gardien ne m'a jamais interdis que je parle de lui et ne m'a jamais dit de faire silence. Pour ma part,son enseignement a été des plus rude car il m'a montré différente chose sur mes proches notamment mon ex femme en me montrant son âme (âme de sensation,d'entendement,de conscience).Il m'a montré aussi des démons dans les corps des gens...mais surtout sachez qu'il a fallu pour moi subir des épreuves venant des démons qui était du à mes travers et à mon karma...
J'espère avoir donné une meilleur compréhension sur ce petit gardien mais le plus merveilleux est le Grand Gardien.
Si vous avez des questions précises sur ce sujet,j'essaierai d'y répondre autant que possible.a+
:coeur:
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 29 déc. 2011, 23:58

Moi j'aime bien la définition de Frère Antoine qui dit que la théorie des anges lui cache la lumière Divine et que par ce fait ils ne sont simplement rien car inexistants...
J'aime aussi quand il dit que les gens ont inventés toute une hiérarchie céleste car ils ont surtout peur du vide. Il rejoint Ramana Maharshi qui affirmait qu'il n'était pas concevable qu'il puisse y avoir un être pour servir Dieu, car Dieu n'a pas besoin de tout cela vu qu'il est tout : - Ne demanderait-il pas plutôt, lui qui est pure conscience : « qui êtes-vous en dehors de Moi pour que vous ayez la présomption de me servir ? » -
Mais tant qu'on est dans l'idée du bien et du mal, d'un mal qui devrait être combattu par un travail sur soi qui de ce fait est rude et fait mal, on est pas libéré de nos propres peurs et doutes et surtout de cette bien étroite vision Chrétienne qui nous rend prisonnière dans l'idée la plus détestable de la culpabilité car, selon cette vision, on serait « pécheur » dès notre naissance, la belle affaire !!! :schock:
Pour beaucoup de personnes celui qui est heureux, libre dans sa tête, lumineux et ne souffre pas n'est pas un être bon. Il faut souffrir pour être un être bon... C'est bien regrettable et triste de penser ce genre de chose... :marteau:
Alors qu'en entrant les deux pieds dans le Soi et en essayant d'y rester fermement, toute ces hiérarchies célestes d'épouvantes disparaissent et nous voilà simplement dans la joie de l'existence de la conscience indivise !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 30 déc. 2011, 02:14

Ramana Maharshi dit que l'obstacle ultime à la réalisation est la pensée même qu'on doive tendre à la réalisation

ou bien
L'abhyâsa (la pratique) consiste à se retirer dans le Soi chaque fois qu'une pensée vient déranger votre tranquillité.
Il ne s'agit pas de concentration ou de destruction du mental, mais d'un retrait dans le SOI
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Graal » 30 déc. 2011, 02:52

Salut, et de Steiner qui dit "Quand tu tentes de faire un pas en avant dans les vérités occultes, fais en même temps trois pas pour perfectionner ton caractère en vue du bien".
ou "En tout homme sommeillent des facultés grâce auxquelles il lui est possible d'acquérir des connaissances sur les mondes supérieurs". :p
:coeur:
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 30 déc. 2011, 05:49

Odile a écrit :mais aussi faire voeu de silence sur tout ce qu'implique cette connaissance...
Au fait, le voeu de silence ne s'applique t-il pas aussi à celui qui parle de ce gardien et de comment le franchir :marteau:

Il n'y a pas besoin que l'on parle de lui, il n'y a pas besoin de se poser des questions voir même des affirmations erronées, elles ne changeront rien, mais seulement méditer, méditer, méditer... là, on voit qu'avec la méditation, on contemple le petit moi et toute son hiérarchie construite sur des illusions.
On contemple aussi que le mal ne se transforme pas puisqu'il est toujours là, il suffit d'en prendre la direction et il est là, car si vraiment je le transforme, il devrait disparaitre, mais c'est pas le cas - ce que l'on contemple de là-haut, c'est que l'on se libère du mal mais aussi du bien - on devient libéré et libre de vivre la paix absorbé de lumière :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 08:27

Comme je n'ai jamais expérimenté personnellement ce Gardien du Seuil, je ne peux pas dire si c'est toi, Papu, Agrippa ou quelqu'un d'autre qui ait raison... :lol: Donc, pour l'instant, je préfère rester humble et dire que je ne sais rien sur ce grand sujet qui a fait couler beaucoup d'encre depuis plusieurs siècles...et me contenter seulement des écrits de ces occultistes qui l'ont expérimenté... :wink:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Graal » 30 déc. 2011, 08:34

Salut, Le voeu de silence s'applique pour les personnes qui n'en ont pas connaissance et non pour les personnes qui ont reçu des ordonnances venant du Grand Gardien du Seuil donc quoique cela puisse déplaire pour certain(e)s. Cela ne s'applique pas pour moi ni pour l'ordonnance du Je Suis...
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 30 déc. 2011, 08:51

Graal a écrit :Salut, Le voeu de silence s'applique pour les personnes qui n'en ont pas connaissance et non pour les personnes qui ont reçu des ordonnances venant du Grand Gardien du Seuil donc quoique cela puisse déplaire pour certain(e)s. Cela ne s'applique pas pour moi ni pour l'ordonnance du Je Suis...
Bon ben Odile, t'as plu qu'à te taire :rire:
L'ordonnance comme tu dis, c'est juste lui et il est lui même silencieux, il n'y a que la lueur de l'intuition qui éclaire sur ce qui doit être à ce moment. À ce stade, pas de pensée, pas de paroles... pas de vœu à part celui qui en retour, en fait tout un plat et le crie sur les toits... puis se raconte qu'ensuite, il est préférable de garder le silence car tout ce sur vous direz sera retenu contre vous :wink: il n'y a pas d'erreur à ce niveau là.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 09:23

sami a écrit :Bon ben Odile, t'as plu qu'à te taire :rire:
Ah ! mais toi aussi ! :lol: :p
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 30 déc. 2011, 09:34

On peut dire tout ce que l'on veut, avec la plus grande exactitude, il est très difficile d'arriver à le rencontrer et lorsque l'on y arrive, il n'y a plus rien à dire, juste le présent - ensuite lorsque j'en parle, j'ai l'impression de régresser et de faire face à mes/ces limitations. Mais le présent, lorsque l'on y est absorbé, il n'y a aucune régression, ni erreur car c'est tellement subtil que la moindre parcelle de pensée nous en éjecte sur le champ - alors que penser, que dire de plus que la perception directe, la connaissance de mieux se connaître.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
amandine
Messages : 841
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par amandine » 30 déc. 2011, 09:39

Odile , le gardien du seuil je vois bien :) je voulais en savoir plus sur ce texte que tu as cité là :
Odile a écrit :"Mon Seuil est cimenté par les craintes et les appréhensions que tu ressens encore devant l'entière charge de toi-même, l’entière responsabilité de ta conduite, de ta pensée. Tant que tu redoutes d'avoir à diriger toi-même ta destinée, le Seuil n'a pas encore tout ce qu'il doit comporter, tant qu'il y manque une pierre, tu dois rester devant ce Seuil, tu ne passeras pas.
N'essaie pas de le franchir avant de te sentir entièrement affranchi de la peur et prêt à te charger de la responsabilité suprême." Le Gardien du Seuil
J'ai l'impression que dans le texte de Kafka , il est davantage question de soumission/résignation que de peur .
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par ValerieB » 30 déc. 2011, 10:08

Moi j'aime bien la définition de Frère Antoine qui dit que la théorie des anges lui cache la lumière Divine et que par ce fait ils ne sont simplement rien car inexistants...
J'aime aussi quand il dit que les gens ont inventés toute une hiérarchie céleste car ils ont surtout peur du vide. Il rejoint Ramana Maharshi qui affirmait qu'il n'était pas concevable qu'il puisse y avoir un être pour servir Dieu, car Dieu n'a pas besoin de tout cela vu qu'il est tout : - Ne demanderait-il pas plutôt, lui qui est pure conscience : « qui êtes-vous en dehors de Moi pour que vous ayez la présomption de me servir ? » -
Mais tant qu'on est dans l'idée du bien et du mal, d'un mal qui devrait être combattu par un travail sur soi qui de ce fait est rude et fait mal, on est pas libéré de nos propres peurs et doutes et surtout de cette bien étroite vision Chrétienne qui nous rend prisonnière dans l'idée la plus détestable de la culpabilité car, selon cette vision, on serait « pécheur » dès notre naissance, la belle affaire !!! :schock:
Pour beaucoup de personnes celui qui est heureux, libre dans sa tête, lumineux et ne souffre pas n'est pas un être bon. Il faut souffrir pour être un être bon... C'est bien regrettable et triste de penser ce genre de chose... :marteau:
Alors qu'en entrant les deux pieds dans le Soi et en essayant d'y rester fermement, toute ces hiérarchies célestes d'épouvantes disparaissent et nous voilà simplement dans la joie de l'existence de la conscience indivise !

je partage entièrement cette vision aujourd'hui, ou plutôt pour être exacte, c'est la direction que je prends, tout en respectant profondément la vision et la sensibilité d'Odile, et des autres participants

mais quand j'ai lu cette phrase de Frère Antoine que tu avais postée, elle a fait écho à quelque chose de tellement profond!

Il y a longtemps, trente ans, pour être exacte, je commençais un psychanalyse, j'ai rêvé que j'étais dans une maison étrange, où j'étais terrifiée. ( très maison des damnés de Matheson, le livre qu'on lit en trois nuits et qui donne des insomnies pour trois mois!)
je finissais par découvrir une pièce mûrée où vivait un vampire depuis 2000 ans; et c'était cette pièce secrète en moi, qui me torturait; le vampire vampirisait mon être depuis 2000 ans et peut être plus; mais j'étais prise de pitié pour lui, emmuré depuis si longtemps et obligé de faire son sale boulot!
le rêve disait clairement qu'il fallait que je me débarasse de ces 2000 ans de civilisation Judeo chrétienne pour accéder au Soi

ce rêve a encore une forte résonnance aujourd'hui
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 11:22

amandine a écrit : J'ai l'impression que dans le texte de Kafka , il est davantage question de soumission/résignation que de peur .
Oui c'est aussi vrai Amandine...mais dans cette soumission/résignation n'y a-t-il pas une forme de peur ? Une peur de désobéir à un ordre et de ne pas être à la hauteur pour combattre les gardiens...Une partie du texte le mentionne bien "L'homme de la campagne ne s'attendait pas à de telles difficultés; la loi ne doit-elle pas être accessible à tous et toujours, mais comme il regarde maintenant de plus près le gardien dans son manteau de fourrure, avec son nez pointu, sa barbe de Tartare longue et maigre et noire, il en arrive à préférer d'attendre, jusqu'à ce qu'on lui accorde la permission d'entrer."

Cet ’homme de la campagne s'est tout simplement plié à l’'ordre mensonger du monde, intimidé par la menace des terribles gardiens de la Loi... Cette parabole pourrait aussi être interprétée comme une critique des pouvoirs qui prétendent représenter la divinité et imposer en son nom des dogmes, des doctrines, des interdictions...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 30 déc. 2011, 11:47

"S'il manifeste l'univers, il cache son essence, s'il révèle son essence l'univers disparait !" :wink:
Que souhaitez vous rencontrer ?
Dans l'univers tout existe, les démons, les gardiens, les gnomes, les vampires, les Dieux et les Déesse, même les Déesses K ( :lol: )
Mais où voulez vous aller, vers Lui ou vers eux ? :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Graal » 30 déc. 2011, 11:52

Salut, Il n'est pas interdit à celles et à ceux qui possèdent des connaissances d'en parler ou de dire ce qu'elles pensent mais il est déconseillé de parler dans l'ignorance. :marteau:
Il serait long de noter tout ce que R. Steiner a pu noter dans son livre l' Initiation sur le Gardien du Seuil et ce n'est pas avec quelques phrases que l'on peut discuter sur ce sujet. :roll:
Comment feriez-vous si un jour vous vous trouviez en face des forces du Mal ou une personne qui en subirait ces conséquences? Que cela soit vous-même ou quelqu'un d'autre. Le laisseriez vous faire ou vous vous sauveriez? Ou le combattriez-vous pas des moyens qui sont l'amour ,la compassion et la foi.
A mon avis ,les forces du Mal se manifestent pour les croyants sincères qu'il soit de n'importe quelle religion.
Je me rappelle en étant enfant que je désirais de l'amour maternel et j'ai subit une attaque à cause de ce désir d'amour. Je ne vois pas ce que vient faire la religion chrétienne dans ce débat puisque l'amour est universel.
Par ailleurs dans le monde de l' Esprit ou dans cette plénitude se trouve la Conscience d'Eveil qui est en tout lieu et en tout endroit mais aussi cette âme universelle que l'on nomme l'Amour...!
Je rajoute que l'Esprit du Temps(Archée) dit en exprimant la Divine Providence : - Celui (Supérieur) Qui Est au-Dessus de nous (du Christ Solaire,de l'Esprit de la Sagesse,de l'Esprit du Temps ,de moi-même...donc de Tout) dit que le Christ Appartient à Dieu,Christ est Issu de Dieu,Christ est Envoyé par Dieu,Christ vient de Dieu. -
L'Archée révèle son Nom Eternel en vénérant et adorant le Soleil...:Lui ,Fut Au Commencement,Est maintenant,Sera Demain.
Ou en d'autre terme explicatif:- Je Fus Au Commencement,Je Suis maintenant,Je Serai Demain -
a+ :coeur:
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3946
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Kafka : Devant la loi

Message par lorkan739 » 30 déc. 2011, 12:51

"S'il manifeste l'univers, il cache son essence, s'il révèle son essence l'univers disparait !" :wink:
Que souhaitez vous rencontrer ?
Dans l'univers tout existe, les démons, les gardiens, les gnomes, les vampires, les Dieux et les Déesse, même les Déesses K ( :lol: )
Mais où voulez vous aller, vers Lui ou vers eux ?
On doit évoquer lien et délivrance comme étant
Les deux manières d’être (du Seigneur) : séparée ou indivise.
Confiant dans le fait que
« Je suis le Terrifiant »,
On atteint la liberté ultime.
-Abhinavagupta-

C'est lorsque le Tankrika réalise qu'il est Bhairava libre des dualités.
Que le Musulman sait qu'il est Allah.
Que le Rastaman devient le Dieu du feu rasta qu'il peut s'adonner librement au jeu du déploiement de son essence.
Om
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 13:12

Graal a écrit :Salut, Il n'est pas interdit à celles et à ceux qui possèdent des connaissances d'en parler ou de dire ce qu'elles pensent mais il est déconseillé de parler dans l'ignorance. :marteau:
Graal, dans ce monde il y a autant de "réalités" que d'habitants qui y vivent... :lol: simplement parce que tout est Maya : elle crée, perpétue et régit l'illusion de la dualité dans l'univers phénoménal...et brandir tout haut son drapeau en pensant que l'on détient la Vérité est encore plus illusoire ! :lol: comme dit Denis tout existe ! :D et tout cela provient en partie de notre ego spirituel qui est un vrai petit malin : il nous fait croire qu'il a disparu... :D
On va justifier cela par les nombreuses années de pratique intense, par notre maîtrise de la connaissance de qui nous sommes, par le fait que l'on s'est sublimé, qu'on s'est cristallisé, par notre attitude remarquable au sein de la société du spectacle, par notre réceptivité envers ce qui se passe dans le monde, par nos dons mystico-magiques, par la croyance que nous n'avons pas d'histoire personnelle, par la croyance qu'on a atteint et réalisé un état spécial, par nos expériences subjectives et/ou mystiques, par la croyance que nous avons transcendé l'état ordinaire de la vie quotidienne, etc...
Alors qu'en fait, nous nous illusionnons : nous ne nous sommes jamais réellement abandonnés ! :D

une jolie petite histoire pour illustrer tout ça :

4 moines faisaient du zazen dans un temple de montagne.
Lors d'une sesshin de zazen silencieux, à un moment donné dans la nuit la bougie s'éteint.

L'un des moines s'exclame : "tiens, la bougie s'est éteinte !"
Son voisin réplique : "chut ! tu ne dois pas parler."
Le troisième rétorque : "c'est vrai, on a décidé de faire une sesshin silencieuse et vous avez parlé."
Le quatrième (l’abbé du dojo) dit alors : "arrêtez, vous êtes tous mauvais, moi seul n'est pas parlé."

Ainsi tout le monde s'est mis à parler... :lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 30 déc. 2011, 13:29

Graal, de grâce, merci de ne pas insulter les gens !!!
L'ignorance est à tous les niveaux, il n'y a pas longtemps on envoyait les gens sur un bucher car on pensait qu'ils étaient possédés par le malin...
Ces idées on fait un mal pendant des centaines d'années et continues toujours, alors de grâce!
Si tu penses que toi seul détient la vérité avec Steiner que je ne connais pas, va voir ailleurs, car les intégristes m'ont toujours mis la mouche !!!
Maintenant si tu es disposer à partager tes idées sans insulter les autres tu es bien à ta place !

Pour te répondre, penses tu un seul instant que je n'ai jamais rencontré des gens emplis de mal, de méchanceté et d'autres débilités de la manifestation.
Cela fait partie entière de la manifestation, elle est faite simplement de dualité et donc s'il y a la lumière il y a l'ombre.
Regarde mon avatar, la lumière qu'il contient existe grâce au noir au tour, enlève le noir et il ne restera qu'un blanc sans contraste.
Alors oui j'ai rencontré et en rencontre tous les jours, mais je ne met pas les mots "malin", "démon" ou Satan dessus car je ne souhaite m'extraire de tout dogme, de toute vision de morale humaine qui ont toutes des millions de cadavres sur les bras.
Quand les gens sont méchants, je les gèrent par la gentillesse ou par des claques, mais tout cela est bien peu, bien dualiste et si loin de la profondeur de l'être.
Tant que tu penseras être séparé de Dieu tu penseras qu'il existe des milliers de mondes et d'êtres entre toi et lui. Mais il te faudra bien voir, un jour, que cela existe dans TA construction mentale et cela n'a rien a voir avec le simple fait d'être là, présent, en train de lire ce texte.
Si, par bonheur ( :wink: ) tu prenais un grand coup sur la tête et que tu te retrouvais amnésique, ayant perdu tous ces repères qui remplissent ta mémoire il ne resterait que la paix de l'être et le fait d'être et toute cette "construction mentale" ne serait plus jamais là.
Puisses-tu le vivre avant de disparaitre et te libérer de ton faux fardeau...
dit que le Christ Appartient à Dieu, Christ est Issu de Dieu, Christ est Envoyé par Dieu,Christ vient de Dieu
Oui, comme toi tu es Dieu aussi, comme le Christ, comme tous les êtres de l'univers !!
Graal est Issu de Dieu, Graal est envoyé par Dieu, Graal Vient de Dieu et Graal Appartient à Dieu, c'est simple non... :wink:
Et Graal participe au monde, a toutes ces choses qui existent là...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 30 déc. 2011, 14:17

amandine a écrit :J'ai l'impression que dans le texte de Kafka , il est davantage question de soumission/résignation que de peur .
il ne passe pas uniquement car on lui dit de ne pas passer et qu'il respecte la loi

chez tous les personnages de Kafka il y a une constante, ils sont employés de banque , géomètres , assureurs, ect ... , des gens concret rationnels , pas des poètes , des artistes ou des rêveurs, ils comptent ils mesurent, ils appliquent et respectent les règles et les lois, et ils se retrouvent dans un monde de décalage total où toutes ces lois et règles n'ont plus d'effets , sont inapplicables

le géomètre qui vient mesurer le château (mesures commandées par le châtelain) ne trouvera jamais le château
le banquier du procès va a un procès qu'il s'invente plus ou moins tout seul et qui finalement n'existe pas car il est accusé de ... rien

tout le travail de Kafka invite à lâcher devant l'absurde de nos centimètres pour mesurer l'infini
Avatar du membre
Graal
Messages : 85
Enregistré le : 29 oct. 2011, 22:30
Localisation : sur ter' com ô ciel
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Graal » 30 déc. 2011, 14:41

Salut, je ne pense pas avoir insulté à moins que l'on s'est senti visé. Je remarque aussi un certain intégrisme dans d'autres écrits maintenant si je dérange...tant pis.Le Macrocosme est si Grand. Graal par ci, graal par là...j'ai bon dos!!! BONNE FËTE à toutes et à tous .
- Après la pluie vient le beau temps, l'arc en ciel et ses couleurs, le Soleil est sa touche de chaleur au coeur - ♥
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 30 déc. 2011, 14:49

Graal, ton insulte relevée par plusieurs est là "il est déconseillé de parler dans l'ignorance."
On a peut-être autre chose à faire que de se prendre la tête sur cela, alors du calme, tu as le droit de croire en ce que tu veux et de l'exprimer, respecte ceux qui ne pensent pas comme toi.
Prend le temps de lire ce que je t'ai écris sur l'amnésie et de comprendre ce que beaucoup ont essayé de t'expliquer.
Denis a écrit :"S'il manifeste l'univers, il cache son essence, s'il révèle son essence l'univers disparait !"
Que souhaitez vous rencontrer ?
Dans l'univers tout existe, les démons, les gardiens, les gnomes, les vampires, les Dieux et les Déesse, même les Déesses K ( :lol: )
Mais où voulez vous aller, vers Lui ou vers eux ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 30 déc. 2011, 14:49

Dis donc, ça prend une tournure :roll:
À ce gardien, il fait bien son travail quand même, je m'incline devant lui :wink: Tout le monde pense qu'il est un être hideux, méchant ect ect ect... Je viens de parcourir un peu le net, eh ben, qu'est ce qu'on dit pas sur lui :cry: c'est affreux ! On se croirait devant un scénario américain, il y a les méchants et les gentils :lol:

Pour comprendre un peu ce qu'il est, c'est pas compliqué, il faut méditer sur lui. Je l'ai médité plusieurs années et cela m'a permis d'affiner la méditation en général, mais vraiment.
En fait, ce gardien, on le rencontre à chaque seuil - devant ce seuil de la faculté en question, il est là pour nous montrer nos faiblesses, nos imperfections, mais pas faire peur pour faire peur et voilà, il est content - mais simplement pour nous montrer sur quoi on doit se concentrer, se perfectionner car en une seul fois, ce n'est pas possible, il faudra revenir toujours plus fort - il nous montre aussi ce qu'est l'humilité, et ça, c'est une très belle leçon car, on voit consciemment que l'on est faible devant lui et non pas, comme on a l'habitude de faire ici bas - on se compare à toute sorte de choses insignifiantes et petites en croyant que cela va nous rendre humble - mais en réalité, on se nourrit d'humilité, intérieurement, dans son coeur, dans son âme parce que l'on voit, on sent que l'être devant nous est immensément grand - puis on trouve le moyen de dépasser cette faiblesse dans l'humilité du coeur et non dans l'égo - ce n'est pas lui que l'on cherche à dépasser car cela serait une preuve d'ego encore une fois et cela ne peut se passer de la sorte de toute façon.

Pour arriver à lui, je vous donne ma méditation, sinon, cela ne servirait à rien d'en parler, et gare à qui ose méditer sur lui :bleh:
Je ne le fais pas avec le pranayama mais c'est celle-ci que je donne dans certains cours sans que personne ne se doute de rien.
Choisissez une respiration, simple comme nadi-shodan - la particularité du pranayama, c'est que cela développe la volonté. Alors, au-début, la respiration est extérieur, et dans la progression, avec rétention, c'est important, est d'arriver au souffle d'une légère brise - je passe donc tout ces détails que seul celui qui pratique connait.
Il y a quelque chose à voir dans chaque étape du yoga. Sur ce qui est vue, senti, c'est cela qu'il faut prêter doublement attention - la respiration entraine une force, cette force qu'est la volonté, se dévoile au fur et à mesure de son dégagement de la pensée - plus on se dégage de l'extérieur, plus on saisit toujours mieux la volonté - on respire en concentrant sa pensée sur cette sensation de la force de volonté qui surgit toujours plus nettement, toujours plus consciemment - l'idée est d'augmenter sa volonté à Sa volonté divine car celui qui est faible devant Lui, ne pourra le dépasser dans la concentration car c'est un acte de volonté et non du mental. C'est un moyen d'y arriver pour ceux qui souhaite cheminer vers la lumière - sans elle, on ne peut vaincre ses impulsions, ses faiblesses et on reste dans la susceptibilité, les difficultés sans en être libéré.
On ne cesse de parler de démons, de diables alors que nous n'avons pas de volonté pour leur tenir tête.
Je commence petit avec la respiration pour m'absorber en méditation, un état élevé, dans la concentration sur Lui à chaque seuil...
Je m'élève en convergeant mon attention, ma vigilance, ma conscience sur la volonté, puis le prana qui m'intériorise et se dévoile que je condense par la pensée/le mental rendu aussi fine voir plus qu'une aiguille, le coeur ardent de feu, en perçant l'akasha/éther par un laser de toute puissance de l'esprit qui désagrège laissant la lumière éclairer, purifier tous les centres subtils.
OM
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 30 déc. 2011, 15:00

Ce qui me gène dans ce que tu dis c'est que tu parles de Lui comme extérieur à toi. Lui est toi !
Alors tu essayes d'entrer dans un état qui est d'abandonner la conception que le mental a de ton personnage, ça c'est parfait et la bonne démarche.
Nous sommes les limites de l'illimité
Ce que tu décris et le fait d'essayer d'aller au delà de ces limites que nous pensons fortement nous construire pour rencontrer ce que tu ES et non pas Lui hors de toi.
Après l'homme a toujours aimé faire de l'anthropomorphisme et de ce fait la puissance du souffle devient "le gardien du seuil", la puissance est vraiment là, brulante, horrifiante, qui te met à mal, mais bon je crois qu'il n'est pas besoin de créer une image d'un grand montre ou d'un démon...
Ce qui est a observer c'est que tous les textes indiens ne parlent jamais de cela, en passant des Yogas Sutras, on continuant avec YogaTattva Upanishad (un de mes préférés) jamais le pratiquant se confronte à un "être distinct" de lui, il se bat avec lui même, ses énergies, son esprit et La Conscience...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 15:06

Graal a écrit :Salut, je ne pense pas avoir insulté à moins que l'on s'est senti visé. Je remarque aussi un certain intégrisme dans d'autres écrits maintenant si je dérange...tant pis.Le Macrocosme est si Grand. Graal par ci, graal par là...j'ai bon dos!!! BONNE FËTE à toutes et à tous .
Graal, il n'y a pas d'intégrisme dans ce forum...seulement des gens qui vivent des expériences aussi profondes que les tiennes mais différentes...et il faut que tu acceptes cela...même si parfois il y a des échanges houleux ! :lol: qui ne sont d'ailleurs qu'une bataille d'egos, rien de plus ! :D
dans ce monde il y a autant de "réalités" que d'habitants qui y vivent... simplement parce que tout est Maya : elle crée, perpétue et régit l'illusion de la dualité dans l'univers phénoménal...et brandir tout haut son drapeau en pensant que l'on détient la Vérité est encore plus illusoire !
Si tu médites sincèrement sur cette phrase (en laissant de côté ton ego blessé :roll: ) tu comprendras beaucoup de choses... :wink:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 30 déc. 2011, 16:01

Denis a écrit :Ce qui me gène dans ce que tu dis c'est que tu parles de Lui comme extérieur à toi. Lui est toi !
Alors tu essayes d'entrer dans un état qui est d'abandonner la conception que le mental a de ton personnage, ça c'est parfait et la bonne démarche.
Nous sommes les limites de l'illimité
Ce que tu décris et le fait d'essayer d'aller au delà de ces limites que nous pensons fortement nous construire pour rencontrer ce que tu ES et non pas Lui hors de toi.
Après l'homme a toujours aimé faire de l'anthropomorphisme et de ce fait la puissance du souffle devient "le gardien du seuil", la puissance est vraiment là, brulante, horrifiante, qui te met à mal, mais bon je crois qu'il n'est pas besoin de créer une image d'un grand montre ou d'un démon...
Ce qui est a observer c'est que tous les textes indiens ne parlent jamais de cela, en passant des Yogas Sutras, on continuant avec YogaTattva Upanishad (un de mes préférés) jamais le pratiquant se confronte à un "être distinct" de lui, il se bat avec lui même, ses énergies, son esprit et La Conscience...
Je suis bien d'accord sur cela, ne soit pas gêné :wink: Seulement la conscience reflète un état de nous-même que l'on voit - mais quand tu dis "Nous sommes les limites de l'illimité", c'est exactement la même chose - pourquoi ne dis-tu pas simplement nous sommes l'illimité, alors !
Les limites représentent la périphérie du cercle et le centre symbolise l'illimité - on peut dire que nous nous éloignons du Soi vers d'autres soi - il y a tellement de façon de dire...

Ce n'est pas parce que les textes n'en parlent pas que cela est - ils ont peut-être fait voeu de silence :lol: croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer :twisted:
Plus sérieusement, sinon je vais me faire engueuler :rire: on aime se raconter des contes alors que tu as dit est important : "de ce fait la puissance du souffle devient "le gardien du seuil", la puissance est vraiment là, brulante, horrifiante, qui te met à mal"

Je viens de taper une recherche sur le gardien du seuil dans Upanishad et pour coup... mais ce n'est pas le seul apparemment - et ce n'est pas ce que j'ai vécu à plusieurs reprise mais bon, j'en redemande tellement cela fait partie de la connaissance de soi, de l'identification au Soi/Moi - connaitre, c'est pénétrer au coeur du sujet, de l'être, dans une fusion.
http://www.les-108-upanishads.ch/chandogya.html
Treizième section
Méditation sur les Gardiens du seuil

III-xiii-1: Ce cœur possède cinq portes gardées par des divinités. Le gardien du seuil à l'est, c'est le souffle vital (Prana), c'est l'œil, c'est le soleil. On doit méditer sur lui en tant que luminosité éclatante et source de nourriture. Celui qui possède cette connaissance deviendra lui-même d'une luminosité éclatante, il sera celui qui possède la nourriture et la mange.

III-xiii-2: Le gardien du seuil au sud, c'est le souffle de distribution (Vyana), c'est l'oreille, c'est la lune. On doit méditer sur lui en tant que prospérité et renommée. Celui qui possède cette connaissance obtiendra lui-même prospérité et renommée.

III-xiii-3: Le gardien du seuil à l'ouest, c'est le souffle d'expiration (Apana), c'est l'organe de la parole, c'est le feu. On doit méditer sur lui en tant que rayonnement de Brahman et nourriture. Celui qui possède cette connaissance rayonnera lui-même à l'instar de Brahman, il sera celui qui possède la nourriture et la mange.

III-xiii-4: Le gardien du seuil au nord, c'est le souffle d'assimilation (Samana), c'est le mental, c'est le nuage de pluie (Parjanya). On doit méditer sur lui en tant que renommée et splendeur. Celui qui possède cette connaissance obtient lui-même renommée et splendeur.

III-xiii-5: Le gardien du seuil d'en haut, c'est le souffle de cohésion (Udana), c'est l'air, c'est l'espace éthéré (Akasha). On doit méditer sur lui en tant que force et noblesse. Celui qui possède cette connaissance obtiendra lui-même force et noblesse.

III-xiii-6: Tels sont en vérité les cinq principes psychiques de Brahman, les gardiens du seuil des mondes célestes. Celui qui sait que ces cinq principes psychiques de Brahman sont les gardiens du seuil des mondes célestes, verra un héros naître dans sa famille. Oui, celui qui sait que ces cinq principes psychiques de Brahman sont les gardiens du seuil des mondes célestes, parviendra lui-même aux mondes célestes.

III-xiii-7: Cette lumière qui resplendit bien au-dessus de cet espace céleste, au-dessus de la création tout entière, au-dessus de tout, et qui se trouve dans les mondes suprême que rien ne peut surpasser en perfection, est certainement cette lumière qui réside à l'intérieur de l'être humain.

III-xiii-8: Et c'est cette lumière que l'on capte par la vue lorsqu'on ressent par le toucher la chaleur du corps. C'est cette lumière que l'on capte par l'ouïe lorsque, bouchant ses oreilles, on entend à l'intérieur du corps un son semblable au roulement d'un chariot, ou au mugissement d'un bœuf, ou encore au crépitement des flammes. Il faut méditer sur cette lumière telle qu'on la voit et l'entend. Celui possède cette connaissance sera recherché pour le bien que procure sa vue et deviendra célèbre.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 16:14

sami a écrit : Méditation sur les Gardiens du seuil

III-xiii-1: Ce cœur possède cinq portes gardées par des divinités. Le gardien du seuil à l'est, c'est le souffle vital (Prana), c'est l'œil, c'est le soleil. On doit méditer sur lui en tant que luminosité éclatante et source de nourriture. Celui qui possède cette connaissance deviendra lui-même d'une luminosité éclatante, il sera celui qui possède la nourriture et la mange.

III-xiii-2: Le gardien du seuil au sud, c'est le souffle de distribution (Vyana), c'est l'oreille, c'est la lune. On doit méditer sur lui en tant que prospérité et renommée. Celui qui possède cette connaissance obtiendra lui-même prospérité et renommée.

III-xiii-3: Le gardien du seuil à l'ouest, c'est le souffle d'expiration (Apana), c'est l'organe de la parole, c'est le feu. On doit méditer sur lui en tant que rayonnement de Brahman et nourriture. Celui qui possède cette connaissance rayonnera lui-même à l'instar de Brahman, il sera celui qui possède la nourriture et la mange.

III-xiii-4: Le gardien du seuil au nord, c'est le souffle d'assimilation (Samana), c'est le mental, c'est le nuage de pluie (Parjanya). On doit méditer sur lui en tant que renommée et splendeur. Celui qui possède cette connaissance obtient lui-même renommée et splendeur.

III-xiii-5: Le gardien du seuil d'en haut, c'est le souffle de cohésion (Udana), c'est l'air, c'est l'espace éthéré (Akasha). On doit méditer sur lui en tant que force et noblesse. Celui qui possède cette connaissance obtiendra lui-même force et noblesse.

III-xiii-6: Tels sont en vérité les cinq principes psychiques de Brahman, les gardiens du seuil des mondes célestes. Celui qui sait que ces cinq principes psychiques de Brahman sont les gardiens du seuil des mondes célestes, verra un héros naître dans sa famille. Oui, celui qui sait que ces cinq principes psychiques de Brahman sont les gardiens du seuil des mondes célestes, parviendra lui-même aux mondes célestes.

III-xiii-7: Cette lumière qui resplendit bien au-dessus de cet espace céleste, au-dessus de la création tout entière, au-dessus de tout, et qui se trouve dans les mondes suprême que rien ne peut surpasser en perfection, est certainement cette lumière qui réside à l'intérieur de l'être humain.

III-xiii-8: Et c'est cette lumière que l'on capte par la vue lorsqu'on ressent par le toucher la chaleur du corps. C'est cette lumière que l'on capte par l'ouïe lorsque, bouchant ses oreilles, on entend à l'intérieur du corps un son semblable au roulement d'un chariot, ou au mugissement d'un bœuf, ou encore au crépitement des flammes. Il faut méditer sur cette lumière telle qu'on la voit et l'entend. Celui possède cette connaissance sera recherché pour le bien que procure sa vue et deviendra célèbre.
Wouah !!! vive la richesse et la célébrité pour trouver le chemin de la Libération !!! :schock: :lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 30 déc. 2011, 16:36

Odile a écrit :Wouah !!! vive la richesse et la célébrité pour trouver le chemin de la Libération !!!
Ouaip comme tu dis Odile !!! Vraiment à méditer car j'ai un peu de mal mais à la fois, ça se tient - mais je suis tellement petit face à ces textes éternels.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 16:42

sami a écrit : Ouaip comme tu dis Odile !!! Vraiment à méditer car j'ai un peu de mal mais à la fois, ça se tient - mais je suis tellement petit face à ces textes éternels.
:wink:
Je le suis aussi...mais pour s'en faire une petite idée, il suffit de méditer sur la vie de Sai Baba et d'Osho... :lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3946
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Kafka : Devant la loi

Message par lorkan739 » 30 déc. 2011, 19:27

YogaTattva Upanishad a écrit :106. la méditation se dit “qualifiée” lorsqu’elle a pour objet une divinité on gagne, à la pratiquer toutes sortes de pouvoirs merveilleux, tels que de réduire son corps à la taille d’un atome.
Lorsqu’il parvient à pratiquer la méditation dite “non qualifiée” l’adepte atteint en douze jours ce but suprême du Yoga qu’est l’enstase-finale.
107. Il est, dès lors, un délivré-vivant grâce à son pouvoir de tenir le souffle aussi longtemps qu’il le veut et au fait que son âme individuelle a pu s’unir à l’âme universelle.
108. Il peut, dès lors, s’il le désire, abandonner son corps et reposer à jamais dans le sein du brahman suprême, ou, au contraire, préserver son intégrité corporelle;
109. il peut, s’il le désire, parcourir les mondes grâce à ses pouvoirs tels que de se déplacer à son gré;
110. il peut, s’il veut devenir Dieu, et jouir des plaisirs du Ciel, ou se transformer à son gré en homme, en animal ou en génie, devenir lion, tigre, éléphant, cheval, ou même atteindre au statut de Seigneur Suprême!
111. Ces différentes métamorphoses ne sont qu’affaire de pratiques diverses, le but ultime cependant reste le même qui est d’atteindre l’état d’isolement absolu.
Denis a écrit :on continuant avec YogaTattva Upanishad (un de mes préférés) jamais le pratiquant se confronte à un "être distinct" de lui, il se bat avec lui même, ses énergies, son esprit et La Conscience...
Je crois qu'un moment le pratiquant est "bloqué" par la puissance de son souffle. Il sort de l'isolement assez brutalement.
Sami a écrit :mais simplement pour nous montrer sur quoi on doit se concentrer, se perfectionner car en une seul fois, ce n'est pas possible, il faudra revenir toujours plus fort.
Toujours plus en profondeur, pour se préparer à recevoir une nouvelle dose de lumière. Son esprit toujours fixé dans l’intèriorité absolue.
le Tantrika est un dégustateur de Conscience
il se délecte des saveurs de la Conscience Cosmique !
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 30 déc. 2011, 19:49

Oui, mais relisez bien ce texte quand même... :wink:
On parle d'un gardien du seuil qui est le souffle d'en haut, d'en bas, à droite et à gauche, pas d'un monstre ou d'un démon ou de je ne sais qu'elle créature d'épouvante hors de nous qu'on rencontrerai dans un coin du bois en face de chez Jules de chez Schmitt en face...
Tout est en nous !
Donc pas de mondes célestes hors nous et surtout hors de notre conceptualisation mentale et la bonne preuve est là :
III-xiii-7: Cette lumière qui resplendit bien au-dessus de cet espace céleste, au-dessus de la création tout entière, au-dessus de tout, et qui se trouve dans les mondes suprême que rien ne peut surpasser en perfection, est certainement cette lumière qui réside à l'intérieur de l'être humain.
La lumière qui réside à l'intérieur de l'être humain...
Sinon je suis bien d'accord avec toi et je crois que nous voyons les choses presque de la même manière (tu vois je ne t'engueule pas :lol: ) car oui si tu parles de la périphérie de l'individu qui cherche son centre, nous sommes sur le bon chemin ensemble.
C'est bien ce que je disais avec "vous cherchez Lui ou eux ?"
Et oui il y a bien un "bibi" qui reste un "animal" dans la prédation et cela ne changera pas jusqu'à son dernier souffle et c'est pour cela que de grands hommes sont tombés de leur piédestal, car a tout étage il y a la possibilité que l'orgueil, le désir, la luxure et tout le toutim reviennent en force comme un boomerang...
Lui peut se prendre pour la limite et se laisser illusionner par la manifestation, les mondes, humains, célestes :roll: , infernaux, ...
Ou retrouver SA liberté naturelle, celle qui est SA nature profonde et en cela toute cette création est magnifique, car en chacun de nous, quelque qui soit, petit grand, blanc, noir, rouge, jaune, il est constitué de la même chose, la lumière divine comme le Christ (ça c'est pour Graal s'il est encore là... :wink: )
Mais pour retourner à cela il faut "tourner le dos" à cette manifestation dans son ensemble.
"S'il révèle son essence, l'univers disparait" !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 20:00

Denis a écrit : Et oui il y a bien un "bibi" qui reste un "animal" dans la prédation et cela ne changera pas jusqu'à son dernier souffle et c'est pour cela que de grands hommes sont tombés de leur piédestal, car a tout étage il y a la possibilité que l'orgueil, le désir, la luxure et tout le toutim reviennent en force comme un boomerang...
Lui peut se prendre pour la limite et se laisser illusionner par la manifestation, les mondes, humains, célestes :roll: , infernaux, ...
Ou retrouver SA liberté naturelle, celle qui est SA nature profonde et en cela toute cette création est magnifique, car en chacun de nous, quelque qui soit, petit grand, blanc, noir, rouge, jaune, il est constitué de la même chose, la lumière divine comme le Christ (ça c'est pour Graal si il est encore là... :wink: )
Mais pour retourner à cela il faut "tourner le dos" à cette manifestation dans son ensemble.
"S'il révèle son essence, l'univers disparait" !
Absolument d'accord ! :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3946
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Kafka : Devant la loi

Message par lorkan739 » 30 déc. 2011, 20:04

Absolument d'accord !
:D
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 30 déc. 2011, 20:07

Waou !!! court mais précis "Absolument d'accord !" :schock: :oops: :lol:

Bon ben alors Bonnes Fêtes !!! :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 30 déc. 2011, 20:09

Denis a écrit :Waou !!! court mais précis "Absolument d'accord !" :schock: :oops: :lol:

Bon ben alors Bonnes Fêtes !!! :lol:
:D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 30 déc. 2011, 21:59

Denis a écrit : quelque qui soit, petit grand, blanc, noir, rouge, jaune, il est constitué de la même chose, la lumière divine comme le Christ (ça c'est pour Graal s'il est encore là... )
T'ain, t'es culotté toi :x tu parles de tous, même de Graal et tu m'as oublié... gris :lol:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 30 déc. 2011, 22:54

Gris n'est pas une race ! :lol:
Hormis les petits gris extraterrestres...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 30 déc. 2011, 23:07

Denis a écrit :Gris n'est pas une race ! :lol:
Hormis les petits gris extraterrestres...
Tu diras ça à Michael J. il l'a bien inventé :p
Les E.T., ils sont pas verts :mrgreen:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par ValerieB » 31 déc. 2011, 10:07

Ah, ce petit vent de bonne humeur m'a mise en joie!!! bonnes fêtes à tous! :)
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 31 déc. 2011, 10:23

Bon ben si Graal pouvait faire un petit coucou la fête serait parfaite !!!

Pour les E.T. il y aurait les verts et les petits gris...
Et les plus méchants, ceux qui enlèvent les humains pour leur faire subir des tests, sont les petits gris...
Fichiers joints
et-gris.png
et-gris.png (68.45 Kio) Vu 13577 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 31 déc. 2011, 10:29

Ben en voilà un joli spécimen... :schock: Non, non Sami ce n'est pas ton cousin ! :lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 31 déc. 2011, 10:40

http://www.dailymotion.com/video/x4ljob ... sseurs_fun
"on va tous les niquer" :lol: :lol: :lol:
Odile a écrit :Ben en voilà un joli spécimen... :schock: Non, non Sami ce n'est pas ton cousin ! :lol:
Vous vous êtes regardé les spécigirls :lol:
Tu sais ce qui te dit mon cousin ... téléphone bouffon euh maison :rire:

J'sais pas où il se dégotte les photos Denis... à moins que c'est lui Marcel :rotfl:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 31 déc. 2011, 10:51

sami a écrit :Vous vous êtes regardé les spécigirls :lol:
C'est gentil de nous comparer à des spécigirls !!! :lol: :lol: :lol:
Fichiers joints
Spice_Girls_15_1024x768 (1).jpg
Spice_Girls_15_1024x768 (1).jpg (177.86 Kio) Vu 13560 fois
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par sami » 31 déc. 2011, 11:21

:p :p :p
Vu comme ça :smile:
C'est mieux comparé à la grosse bouse de Denis :lol: beaucoup meiuxxx - ah chez plus écrire :smile:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
amandine
Messages : 841
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par amandine » 31 déc. 2011, 11:40

(pardon je reste sur le sujet du début, mais moi aussi j'vous mets de "belles" images :wink: )
je trouve bien inconfortable de réaliser a quel point on est "l'homme de la campagne" qui passe sa vie a regarder les puces du Gardien , si pres de la porte..
(tu m'énerves Kafka :) )

drôlement bienvenus les mots de Ramana Maharshi cités plus haut..



un auteur de BD excellent qui reprend des themes chers à Kafka.. :
Marc Antoine Mathieu , ça c'est extrait de "Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rêves"

Image



et puis une autre, extraite de "Dieu en personne"
Image
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13651
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Denis » 31 déc. 2011, 11:50

Harrgg, la brune au milieu des 5 filles, ou celle à gauche... :icecream:
Sinon, j'aime bien les BD, merci Amandine, c'est le coté "Ha, ha, ha !!!" qui est terrible dans notre monde, si le Christ revenait il ne serait pas plus pris au sérieux qu'a son époque...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Kafka : Devant la loi

Message par Odile » 31 déc. 2011, 12:25

Denis a écrit :Harrgg, la brune au milieu des 5 filles, ou celle à gauche... :icecream:
Devine ou on se trouve Alassea, Shana, Amandine, Bombyx et moi ? :lol: :lol: :lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3946
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Kafka : Devant la loi

Message par lorkan739 » 31 déc. 2011, 13:07

A première vue, en partant de la droite...
Oui c'est mon petit doigt qui me l'a dit.
Ha Ha Ha :lol:
Om
Avatar du membre
amandine
Messages : 841
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Kafka : Devant la loi

Message par amandine » 29 janv. 2012, 09:50

"Il est parfaitement concevable que la Splendeur de la vie se tienne prête aux côtés de chaque être et toujours dans sa plénitude, mais qu'elle soit voilée, enfouie dans les profondeurs, invisible, lointaine .
Elle est pourtant là, ni hostile, ni malveillante, ni sourde : qu'on l'invoque par le mot juste, par son nom juste, et elle vient .
C'est là l'essence de la magie, qui ne crée pas, mais évoque . "
Franz Kafka, journal .

c'est beau quand il parle comme ça Kafka aussi
(magnifiques les "sourires" de la Déesse , dans le travail des poètes , des artistes :) )
Avatar du membre
eckri
Messages : 84
Enregistré le : 21 déc. 2011, 20:25

Re: Kafka : Devant la loi

Message par eckri » 29 janv. 2012, 18:13

oui tres beau , ou Rilke aussi
Répondre