Période difficile

Vous êtes engagé dans une pratique spirituelle, philosophie ou religion depuis quelques temps, et vous souhaitez partager vos expériences.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Période difficile

Message par wonderlili » 03 mars 2018, 13:05

Bonjour,
Je m'excuse par avance pour le pavé, je traverse une période vraiment difficile et la situation que je souhaite vous exposer est complexe.
J'ai développé une pratique intense, quasi quotidienne, (hatha yoga et méditation zen), depuis 2 ans (personnelle + cours et retraites plusieurs fois par an).
Ca a pris une place très importante dans ma vie.
Mon professeur, petit à petit, au fil des mois, est devenu (à mes yeux) mon maitre, et je suivais ses cours plusieurs fois par semaine, qu'il pleuve neige ou vente, sans exception, avec sérieux joie et enthousiasme. J'avais testé d'autres cours, pour ne pas avoir d'oeillères, mais aucun ne m'apportait cette profonde présence, cette paix du mental et intériorité que je trouvais dans ses cours. J'ai beaucoup aimé sa juste distance avec les élèves, son côté neutre, il n'y avait aucune surenchère ni frime, il était aussi très respectueux. Au fil du temps, il s'est établi un profond respect pour son enseignement. Je me suis donc montrée entière et transparente dans mes limites et faiblesses (j'ai une grande sensibilité émotionnelle parfois handicapante que le yoga a vraiment aidé à améliorer), partant du principe qu'entre un maître et un disciple l'ouverture doit être sincère.

J'ai commencé à entendre des sons comme des acouphènes et à ressentir des vibrations dans le corps à divers endroits cet été et je lui en ai parlé car j'en avais peur. Il m'a dit que j'étais vraiment très sensible que c'était une chance de ressentir ce que certains mettent des années à sentir, que c'était le fruit de mes efforts, qu'on pouvait lire sur le yoga mais qu'il valait mieux explorer et pratiquer. Et le contenu de ses cours à subitement changé (avec plusieurs mois de recul j'ai compris ensuite : il a commencé à faire des cours orientés sur Swadhisthana et il évitait mon regard, un peu gêné, en disant dans ses cours "on est la pour explorer", mais moi à l'époque je n'avais pas réalisé ni compris)

Et puis à l'automne dernier, tout a basculé. Sans que je ne maitrise plus grand chose, celui en qui j'avais tellement confiance a fait dériver notre relation sur un plan personnel (il utilisait le contenu de ses cours ou ses discussions avec les autres élèves pour me faire passer des messages personnels, en utilisant exclusivement un double langage que je ne comprenais qu'à moitié la plus part du temps ou les métaphores du yoga, il a toujours refusé d'en parler en face à face : il niait). SI je comprenais mal son double discours il se mettait en colère puis disait ensuite que "dans le yoga il n'y a pas de perdant et qu'il fallait être indulgent". J'ai donc commencé à avoir des suspicions. Petit à petit, au fil des mois, j'ai découvert un tout autre personnage. J'étais évidemment tombée dans le piège de l'idéalisation (et je suis un peu naïve et très candide je crois, quand aux intentions des autres), et il en a profité. Il y a eu des manipulations (il a utilisé des personnes tierces qu'il a fait venir dans son cours pour jouer avec mes émotions, avec mon ressenti), que je tentais à chaque fois de pardonner ou de me dire "que j'avais du me tromper, ne pas comprendre", il y a eu un chantage affectif, une grande violence verbale dans ses réactions quand je voulais le confronter à ce qui se passait, où il me traitait "de personne qui avait toujours été faible" jusqu'à au final transformer tous les cours en "stimulation de mon 2eme centre d'énergie" en me proposant de "m'aider" avec ses mains (a priori entre adultes consentants pourquoi pas ? J'étais consentante au début j'avoue, j'avais développé un attrait pour sa personne, principalement parce que je l'avais totalement idéalisé) mais à me maltraiter de toutes les façons possibles si je refusais ces stimulations. Puis, même quand je refusais, il s'est "amusé" à venir poser ses mains pendant le cours sur mon bassin, et à stimuler cette zone avec son énergie. Les cours ne tournaient plus que autour de cette zone avec insistance (chacune de mes postures était interprétée et analysée de sa part comme étant un consentement ou un non consentement de ma part je n'étais plus libre d'avoir des postures spontanées) et il répétait "on se stimule respectueusement".

Si jamais je lui adressais la parole, ou si je parlais entre deux cours avec d'autres élèves, il éteignait tous les chauffages de la salle, évitait de me donner une couverture ou de prendre mon tapis, il disait des gros mots pendant le cours, ou me jetais la couverture dessus si je pleurais pendant la relaxation... Il savait ce qui me faisait mal et n'hésitait pas à en user pour me faire réagir comme lui le souhaitait.
Il a fait très attention à ne laisser aucune trace écrite (moi par contre j'ai tenté de le contacter à plusieurs reprises). Le peu de fois ou il m'a répondu, c'était pour me menacer de m'interdire l'accès à ses cours si je le contactais à nouveau par écrit en dehors du cadre du yoga. Je n'ai donc aucune preuve concrète.

J'avais perdu ma boussole intérieure car à chaque fois que je voulais mettre un terme à tout ça il utilisait un discours "maître-disciple" ou adoptait des attitudes spécifiques pour me convaincre de continuer. SI je résistais de trop il devenait mauvais, dur et me parlait sèchement puis redevenait doux la fois d'après , le tout enrobé d'un discours disant que j'étais libre de ne pas continuer à n'importe quel moment.
J'ai perdu 10 kilos je ne dormais plus j'avais des éruptions cutanées en permanence...

Bref, je ne sais pas pourquoi j'ai mis autant de temps à tendre l'autre joue, à pratiquer le pardon inconditionnel et à refuser d'accepter qu'il puisse être ainsi humainement, je devais forcément me tromper ! J'ai longtemps espéré réussir à maintenir des rapports sains et bienveillants, mais un jour je me suis réveillée, il y a eu la maltraitance de trop, et j'ai claqué la porte de son cours pour de bon.

Depuis, petit à petit, je remonte doucement la pente : je dors presque bien, je reprends du poids et mes éruptions ont totalement disparu. J'ai traversé des périodes très difficiles, de déception, de honte et de culpabilité, de colère, de regrets ou d'auto flagellation, de rancune, me disant que j'aurais dû réussir à sauver la pratique, je me suis sentie abandonnée, trahie et abusée par mon professeur qui a saccagé la pratique au profit de ses désirs personnels, cette pratique qui était si importante pour moi, pour mon bien etre, est devenue une source de souffrance.

J'ai perdu la foi en la pratique, je ne pratique d'ailleurs presque plus, et je n'accroche à aucun cours de yoga que je teste.
J'ai perdu le silence du mental depuis plusieurs mois il ne l'est plus accessible car cette situation torture mon mental depuis cet automne.
Je me sens très isolée dans ce que je vis en ce moment, je suis une adulte de 38 ans je suis responsable de ce qui est arrivé, j’aurai du être moins naïve.
Je ne souhaite pas "me venger" en portant plainte, partant du principe qu'on récolte ce qu'on sème et que si je sème de la violence je récolterai de la violence, et aussi par respect pour 2 belles années de pratique, je ne souhaite pas le mettre en difficulté professionnelle. Même si une partie de moi me dit que ce qu'il a fait est très grave. . Je précise aussi que je le croise très souvent dans mon quartier, ainsi que devant l’école maternelle de mon fils, et que j’ai par conséquent très peur de ce qu’il pourrait faire. A chaque fois que je le croise par hasard, j’ai des crises de peur, j'ai la boule au ventre. Bien que je soie assez fière de la dernière fois, j'ai plutôt bien géré malgré son altercation devant l'école.

Quand je lui ai fait part de ma décision de tout stopper, il y a eu une altercation ( il m'a maintenu par le bras pour m'empêcher de partir et quand je lui ai demandé de me laisser tranquille il a regardé autour de lui un peu paniqué) où il m'a dit qu'il avait monté un dossier contre moi et qu'il allait le présenter au centre de yoga, prétextant que je l'avais sollicité personnellement, pour m'interdire de revenir dans son cours. Et il me l'a confirmé par écrit, pour se couvrir. Je n'ai pas été vérifier mais je suppose qu'il a effectivement tenu sa parole. Je me fiche qu'on salisse mon image, par contre, je ne comprend pas cette sur enchère dans la vengeance alors que jusqu'au bout j'ai essayé de rester respectueuse dans mes propos, malgré ma souffrance.


Je me sens blasée, désabusée, et même si je trouve dommage que cette histoire aie un tel impact sur ma pratique, que je me dis que je ne devrais pas laisser tout ça m'atteindre et que j'en tire des leçons bénéfiques sur la confiance que l'on peut accorder aux autres, et bien le résultat est là : je n'ai plus la foi.


Voilà, j'avais besoin de vider mon sac, désolée.
tybz
Messages : 231
Enregistré le : 22 août 2014, 23:09

Re: Période difficile

Message par tybz » 03 mars 2018, 23:02

Bonjour wonderlili,

A chaud, je dirais qu'il t'a manipulée... Mais ce serait dommage que tu perdes confiance dans cette pratique et dans les enseignants car il y en a qui sont bons et respectueux...

J'ai l'impression qu'il te menace car il a peur que tu t'en prennes à lui (que tu portes plainte par exemple), donc dis-toi qu'il a peut-être plus peur que toi...
En tous cas votre relation ne semble pas très saine donc tu as raison de la stopper.
Si ta peur de le croiser persiste, inscris toi à des cours de boxe (en plus du yoga bien sur :) ), tu prendras de la confiance en toi!

C'est une réaction à chaud sur ton message, peut-être que d'autres auront de meilleures suggestions.
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 04 mars 2018, 08:24

Je suis bouleversée par ce que je lis.

Il est tout à fait anormal qu'un chemin de Yoga t'amène à une telle souffrance, où tu te retrouves dans une relation personnelle et conflictuelle avec ton prof. Relation qui selon ta description est une relation de manipulation où tu te sens clairement abusée.

Le yoga n'est pas un travail sur la souffrance, tout le contraire, on le lit partout dans les textes le but est la libération, la félicité. Une des premières choses que l'on enseigne au Yoga, c'est qu'il n'y a pas de compétition, on apprend à ne pas forcer mais à mettre de la conscience dans ce que l'on fait et à laisser faire l'énergie, car c'est dans la nature de l'énergie d'aller vers la conscience.
Les Indiens disent qu'il ne faut jamais forcer la Kundalini, la forcer c'est comme violer sa mère
Nombreux sont ceux qui au début forcent physiquement pour entrer dans le moule d'une posture jusqu'à se faire très mal physiquement. D'autres au contraire se figurent par avance qu'ils vont se faire très mal et sont incapables d'entrer dans la posture. Au début le prof est là pour guider, et amener à cette prise de conscience du rapport qui se joue entre le corps et le mental, c'est la première prise de conscience des limites de l'égo.
Il s'ensuit pas mal de luttes avec les limites de l'égo qui peuvent nous malmener émotionnellement, et là encore le rôle du prof est d'amener à des prises de conscience où l'on apprend les limites que pose l'égo. Il ne s'agit pas de détruire l'égo, de détruire la personne, mais d'apprendre ce qu'est l'égo et ses limites, de le prendre pour ce qu'il est, c'est cela le recul, découvrir que l'égo n'est pas tout, il est ce qu'il est et il faut le prendre pour ce qu'il est.

Dans ton cas, c'est tout le contraire du recul qu'il s'est passé, mais plutôt un renforcement de l'égo puisque ta relation au prof a été ramenée sur un plan très personnel de souffrance émotionnelle et mentale avec dégradation sur le plan physique et psychologique,

L'égo de ton prof a une emprise très négative sur ton égo, c'est une relation victime bourreau, et comme tu le remarques les rôles sont interchangeables, avec cette histoire de dossier contre toi, il redistribue les rôles, tu deviens la harceleuse et lui la victime.

La manipulation fonctionne lorsqu'une personne a besoin de reconnaissance, il affirme qu'il veut t'interdire l'accès à ses cours, parfait ! Tu n'as pas l'intention d'y retourner.
Il veut monter un dossier sur toi, que peut-il mettre dans ce dossier, les mails que tu lui as envoyés.
Parfait ! Dans ces mails tu voulais lui exprimer la souffrance que te causait sa relation à lui, de quelle preuve d'écoute a t-il fait, a t-il assumé son rôle de prof ? Et puis il y a les cours collectifs, où tes collègues ont assisté à ses colères et à tes pleurs...

Alors oublie le, laisse le dans son cinéma de dossier qu'il monte contre toi, sors de la relation complètement.

Porte ton attention sur toi-même, un esprit sain dans un corps sain, c'est un préalable pour avancer dans la pratique du yoga, et c'est ce que tu as commencé à faire :
wonderlili a écrit : Depuis, petit à petit, je remonte doucement la pente : je dors bien, je reprends du poids et mes éruptions ont totalement disparu.
Ca c'est le signe que tu te libères d'une emprise destructrice, tu récupères de l'autonomie,, porte ton attention sur cela c'est très important l'autonomie que tu récupères, reprends les pleins pouvoirs sur toi-même en décidant fermement qu'il n'y a plus aucune relation avec ce prof, refuse tous les rôles, ni victime, ni harceleuse, ni sauveur...tranche le lien et dis clairement non à cette relation poison sous quelle que forme qu'elle se présente, juste dis non, ne cherche même pas à comprendre, dis NON !...c'est cela la vraie discrimination : Dire non à ce qui te détruit. Continues de prendre soin de toi c'est vital, tu trouveras en toi-même ce qui est bon pour toi, et le reste suivra...

Tiens! Hier j'ai trouvé un truc super léger, j'ai bien aimé, c'est pas grand chose, mais je te l'offre de tout mon coeur :



Et celui-ci, qui ramène les choses à beaucoup de simplicité :
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 04 mars 2018, 09:57

Merci beaucoup
reprends les pleins pouvoirs sur toi-même en décidant fermement qu'il n'y a plus aucune relation avec ce prof, refuse tous les rôles, ni victime, ni harceleuse, ni sauveur...tranche le lien et dis clairement non à cette relation poison sous quelle que forme qu'elle se présente, juste dis non, ne cherche même pas à comprendre, dis NON !...
Merci encore j'ai passé trop de temps à essayer de comprendre et de retourner l'histoire dans tous les sens, à me mettre à sa place, aussi. Alors que le constat est simplement que c'était juste trop toxique pour moi. Parfois j'arrive à contacter cette légèreté de me sentir enfin libre de lui. J'espère petit à petit réussir à ne plus y penser du tout !

Et puis oui en effet son rôle aurait dû être de me guider à travers cette énergie au lieu d'en profiter
Je trouverais probablement un jour quelqu'un qui saura le faire en bienveillance et pureté

Dans ma période de doute j'avais contacté Denis qui m'a mis en garde à plusieurs reprises pourtant.... mais j'étais aveugle mon professeur était parfait sain et le meilleur....
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 04 mars 2018, 11:03

Yo-ho a écrit :
Et celui-ci, qui ramène les choses à beaucoup de simplicité :
je pense que les puristes pourraient critiquer certains de ses propos mais Il est rigolo et très frais ce Jean Laval c'est bien aussi un peu de légèreté merci :wink:
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 04 mars 2018, 12:39

Par contre que veux tu dire Yo-ho par forcer la kundalini ? Esce ce qu'il faisait en me proposant de poser ses mains ?
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 04 mars 2018, 13:25

Je voulais seulement dire qu'il ne faut pas forcer la Kundalini, elle passe d'un cakra à l'autre au rythme de chacun, cela nécessite d' être attentif à ce qui se passe en soi. On peut questionner un prof ou des amis qui sont dans meme chemin que soi, mais c'est en soi que l'on découvre les réponses. C'est important cette écoute de soi.
Dans ce même contexte j'écrivais qu'il ne faut pas forcer physiquement pour entrer dans une posture. Le corps est le temple, la Kundalini est la Déesse.
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Période difficile

Message par lorkan739 » 04 mars 2018, 15:44

Wonderlili a écrit :je pense que les puristes pourraient critiquer certains de ses propos mais Il est rigolo et très frais ce Jean Laval c'est bien aussi un peu de légèreté merci
Mon prof de yoga il dit que lorsque dans une séance de yoga il y'a de l'amour entre le prof et une élève tout le groupe en bénéficie. Wonderlili tu n'es qu'une petite égoïste ! ;-)
Om
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 04 mars 2018, 15:55

lorkan739 a écrit :
Mon prof de yoga il dit que lorsque dans une séance de yoga il y'a de l'amour entre le prof et une élève tout le groupe en bénéficie. Wonderlili tu n'es qu'une petite égoïste ! ;-)
Ça faisait justement partie des trucs qui me gênaient : tout le cours se retrouve à stimuler son 2eme chakra sans même le savoir la plus part du temps : ethiquement c'est un peu limite.

Mode deconne : Bon ok ca peut être bénéfique pour ceux qui sont en couple en rentrant .... mais avoir envie de se masturber 5 fois par jour sans partenaire c'est moins fun ;)

Dans l'absolu j'avais rien contre mais le côté hyper contrôlant mauvais et méchant ça calme...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Période difficile

Message par lorkan739 » 04 mars 2018, 16:46

Mode deconne : Bon ok ca peut être bénéfique pour ceux qui sont en couple en rentrant .... mais avoir envie de se masturber 5 fois par jour sans partenaire c'est moins fun
Tu prêches un converti de longues dates. ;-)

Dans le cas d'une personne qui commence à s'ouvrir à de nouvelles subtilités. Pour contrôler ses souffles quoi de pire en somme qu'un mec qui te pompe ton énergie pour faire n'importe quoi avec. Je l'ai déjà quelque part dans un coin du forum. "Autant donner de la confiture à des cochons".
Dans l'absolu j'avais rien contre mais le côté hyper contrôlant mauvais et méchant ça calme...
Fontaine je ne boirais pas de ton eau...
Om
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 04 mars 2018, 17:58

L'autre coté positif c'est que je connais tout un programme de postures pour booster cette dimension SI je le souhaite, dans ma pratique personnelle :lol:


Mode sérieux :
Je me suis toujours demandée quel impact ça avait sur le développement spirituel mental émotionnel et psychique de stimuler tout le temps la même zone d'energie (à part avoir tout le temps envie)... SI quelqu'un a une réponse ça m'intéresse !
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Période difficile

Message par lorkan739 » 04 mars 2018, 18:40

Le détachement par rapport à tout ce qui attrait à ces zones. Puisque que quelque part ce sont les centres du bas qui portent le yoga, mieux vaut être détacher de toutes sortes de stimulis si l'on souhaite gagner en profondeur. Avec les centres du haut le risque c'est de rester perché dans des perceptions que l'on affectionnent. Les centres "inférieurs" offrent la possibilité de vivre de belles choses les yeux ouverts...
Je pense que rencontrer un vrai guru peut amener vers une plus grande perméabilité puisqu'un tel guru t'absorbe en lui, te dissous et te montre le chemin.
Om
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 04 mars 2018, 19:54

wonderlili a écrit :
Yo-ho a écrit :
Et celui-ci, qui ramène les choses à beaucoup de simplicité :
je pense que les puristes pourraient critiquer certains de ses propos mais Il est rigolo et très frais ce Jean Laval c'est bien aussi un peu de légèreté merci :wink:
C'est vrai qu'il a eu un raté sur Svadhisthana en disant que sont élément est l'air, il voulait dire c'est l'eau. Il a fait aussi une vidéo sur Svadhisthana, et j'aime assez comment il en parle.
Sva = Le Soi, Svadhisthana c'est la demeure du Soi. Voici le lien, où il explique comment se manifeste ce cakra lorsqu'il est déséquilibré, soit bloqué soit en suractivité.


wonderlili a écrit : Je me suis toujours demandée quel impact ça avait sur le développement spirituel mental émotionnel et psychique de stimuler tout le temps la même zone d'energie (à part avoir tout le temps envie)... SI quelqu'un a une réponse ça m'intéresse !
Lorsque ce cakra est ouvert, tu n'as pas envie tout le temps, car tu baignes dans un océan de bien être, tu te sens en harmonie avec tout ce qui t'entoure, et la créativité c'est de matérialiser ce sentiment d'harmonie, ressentir l'harmonie en soi et la diffuser autour de soi c'est une démarche spirituelle, artistique, amoureuse...
Tu as toujours le choix de faire monter ton énergie vers le spirituel ou de la maintenir sur le plan de la nature animale, pour ce faire il faut apprendre à écouter et diriger ses émotions - refuser d' être le jouet de ses émotions.
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 04 mars 2018, 21:13

MErci Yo Ho
Je pense que beaucoup de choses m'échappent à ces sujets
La question en ce moment est pourquoi esce SI difficile pour moi de trouver un cours auquel j'accroche ? J'en ai testé quelques uns quand même... à chaque fois je trouve que les postures sont trop rapides ou qu'il y a trop de frime ou pas de pranayama ou du pranayama "bourin"
Avatar du membre
Elise
Messages : 90
Enregistré le : 07 févr. 2014, 12:14

Re: Période difficile

Message par Elise » 04 mars 2018, 21:47

Whaou. C'est très dur de lire ton témoignage et ça me met en colère. J'ai croisé ce genre de personnes malsaines dans ma vie mais heureusement pas dans le cadre du Yoga. Fuir est ce qu'il y'a de mieux. D'après ce que tu décris il n'y pas de dialogue possible et il essayera encore et encore de te manipuler.

Je comprends que tu es pu te sentir coupable d'être naïve mais non ! Il a abusé de ta confiance et je trouve ça grave, encore plus pour un prof de yoga. Le fait qu'il te menace de faire un dossier sur toi c'est le pompom. Je suis d'accord avec Yo-ho il veut inversé les rôles en bon manipulateur qu'il est. Tu n'a pas été naïve puisque tu as claqué la porte de ses cours. Alors bravo ! Tu aurais pu continuer à être sous son "emprise" et rester dans ce rapport toxique...tu n'a pas à t'en vouloir.

Tu peux toujours déposer une main courante... juste au cas ou il recommence avec quelqu’un d'autre ce qui ne m'étonnerais pas du tout mais je comprends que tu souhaites en rester là.

C'est sur qu'il ya de quoi être dégoûtée de pratiquer si cela te ramène à cette personne :beurk: C'est dommage. Laisse passer un peu de temps et continue d'en parler pour te débarrasser de ça...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Période difficile

Message par Denis » 05 mars 2018, 09:06

Merci Elise de revenir ici, j’espère Wonderlili que tu vas bien ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 05 mars 2018, 09:40

Ca dépend des jours Denis, même si globalement je vais un peu mieux, ça prend du temps... On ne tire pas un trait sur 2 ans d'illusion en quelques jours. En tout cas, pas moi.
Je pensais être tombée amoureuse pour être transparente. Tout est mélangé dans ma tête : la pratique, le coeur, c'est un beau bazar
Avatar du membre
Elise
Messages : 90
Enregistré le : 07 févr. 2014, 12:14

Re: Période difficile

Message par Elise » 05 mars 2018, 11:01

De rien Denis, merci à vous tous pour tout ces échanges.

Wonderlili, c'est bien compréhensible que tu te sentes mal, c'est dur de réaliser qu'on s'est trompé sur quelqu’un ou plutôt que quelqu’un nous à trompé. Il y'a hélas des personnes qui cachent bien leur jeu et on ne les voient pas toujours venir. En plus si tu vis dans la peur de recroiser cette personne c'est d’autant plus difficile :mefie:
La question en ce moment est pourquoi esce SI difficile pour moi de trouver un cours auquel j'accroche ? J'en ai testé quelques uns quand même... à chaque fois je trouve que les postures sont trop rapides ou qu'il y a trop de frime ou pas de pranayama ou du pranayama "bourin"
Là dessus je te comprends aussi. C'est pareil pour moi, il y'a bien des cours qui m’intéresserai mais bien loin de chez moi, du coup je pratique chez moi et je comptes faire des stages et weekends dès que possible. Quand j'ai commencé le Hatha Yoga, tout me plaisait (à peu de chose prêt) et puis au fur et à mesure des années et de la pratique je suis devenue plus sélective. Selon les régions et les villes on trouve parfois essentiellement des cours accès sur le physique, les postures, sans méditation, sans pranayama, sans l'aspect énergétique... Ou du yoga "Vinyasa" que j'apprécie comme une gymnastique de bien-être à l'occasion mais ce n'est pas ce que je recherche dans un enseignement régulier...

Bon courage et bonne semaine à toi. Pleins de bonne ondes
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 05 mars 2018, 11:05

Merci Elise, oui j'en suis venue à penser moi aussi plutot opter pour des stages.
Mais enfin, c'était quand meme super pratique ce cours à côté de chez moi où je contactais la paix du mental si facilement... Faire le deuil, c'est en cours.
Bonne journée à toi aussi !
Elise
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 05 mars 2018, 15:19

Namasté Wonderlili,
je vois que Yo-Ho et Elise te donnent de bons conseils. J'espère que tu te sens moins seule du coup.
Courage à toi ! Le yoga est plus qu'ancestral et je suis certain que la majesté de cet art balaiera cet épisode malheureux et te donnera de belles et pures expériences.

__/\__
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 06 mars 2018, 15:16

.
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 06 mars 2018, 15:18

HamsaYogiFrance a écrit :Namasté Wonderlili,
je vois que Yo-Ho et Elise te donnent de bons conseils. J'espère que tu te sens moins seule du coup.
Courage à toi ! Le yoga est plus qu'ancestral et je suis certain que la majesté de cet art balaiera cet épisode malheureux et te donnera de belles et pures expériences.

__/\__
Oui je me sens un peu moins seule et j'ai écrit les conseils de Yo Ho sur un post it pour y revenir à chaque fois que mon mental refuse la situation et essaye de croire qu'un retour à quelque chose de sain est possible ou de croire qu'il va se réveiller et enfin devenir bienveillant... ça m'aide beaucoup


Je n'arrive pas à comprendre comment on peut se comporter comme ça après plus de 20 ans de pratique...

Par contre je rejoins tybz : à mon avis il était effrayé que ça laisse des traces j'ai lu la charte de déontologie de l'IFY et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il a violé un paquet de choses !
III. La relation enseignant-enseigné

1. L’enseignant de yoga reconnu de l’IFY a une relation professionnelle avec ses élèves, basée sur le respect et l’écoute.
2. Conscient de la dissymétrie possible de cette relation, il s’interdit tout prosélytisme, tout abus de pouvoir et d’influence dans quelque domaine que ce soit (financier, sexuel, émotionnel, politique, idéologique, etc.) dans son propre intérêt aussi bien que dans celui de ses élèves.
3. Il est particulièrement attentif aux dimensions de dépendance et d’idéalisation qui peuvent naître de cette relation.
4. Le contact physique avec ses élèves est exclusivement mis en œuvre dans l’intérêt de ceux-ci par rapport aux techniques enseignées ou pour obtenir des informations sur l’état physique de l’élève afin de mieux choisir les techniques à enseigner.
5. Dans les relations entre enseignants et élèves, les enseignants n’utilisent pas la relation à leur propre avantage.
6. Bien qu’un autre type de relation, parallèle à celle de l’enseignement, soit possible, une attention particulière de la part de l’enseignant doit y être portée pour éviter la confusion des rôles dans l’esprit de l’élève. Cette relation ne doit pas non plus altérer la clarté et le jugement de l’enseignant dans la situation de l’enseignement.
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 06 mars 2018, 16:17

wonderlili a écrit :Merci Elise, oui j'en suis venue à penser moi aussi plutot opter pour des stages.
Mais enfin, c'était quand meme super pratique ce cours à côté de chez moi où je contactais la paix du mental si facilement... Faire le deuil, c'est en cours.
Bonne journée à toi aussi !
Elise
Ne jamais perdre de vue que la paix est notre vraie nature.
Qu'attendons-nous ? Que voulons-nous ?
Elle est ici et maintenant.
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
Elise
Messages : 90
Enregistré le : 07 févr. 2014, 12:14

Re: Période difficile

Message par Elise » 06 mars 2018, 17:14

Lorsque j'ai déménagée de région, j'ai du quitter 2 professeurs de yoga que j'appréciais beaucoup. J'ai recherché des lieux où pratiquer, mais sans trouver un équivalent...ça m'a rendue vraiment triste. Ma prof avec qui j'ai gardé contact par mail m'a dit que c'était peut être le moment pour moi de pratiquer seule... Résultat, je pratique davantage, beaucoup plus et cela m'a apporté d'autres choses très belles. Le chemin continu. Je viens plus souvent sur le forum aussi.

Je me rends compte que j'étais attachée à un lieu (un très joli studio de yoga) et a une ambiance... Le fait d'être guidé par un professeur a quelques chose de maternant pour moi... Aujourd'hui j'espère retrouver un lieu et des personnes pour pratiquer mais je me sens aussi très bien en loup solitaire.

Mais je comprends, il faut faire le deuil d'un lieu, d'une époque et d'une personne, pas simple. Mais peut être une belle occasion de se découvrir et de continuer son voyage intérieur.

Bon courage
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 06 mars 2018, 17:40

MErci Elise c'est très juste et j'ai en effet essayé de (re)développer ma pratique personnelle ces derniers jours
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1304
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Période difficile

Message par philippe12 » 09 mars 2018, 19:32

Bonjour a toutes et a tous

@wonderlili
merci pour ce partage, et ton remarquable courage d'affronter la réalité
le conseil d'Elise me semble très pertinent.

Travailler Svadhisthana en groupe ne me semble pas très pertinent, mais je laisse cette discussion aux pros.
ci joint l'etude martine buttex
http://harmonie-vie.fr/wp-content/uploa ... -prana.pdf

prend soin de toi et de ton petit, la pratique t'y aidera j'en suis persuadé

je te dédie ma pratique de ce jour et ce superbe ciel de fin d'hiver
mille pensées

C’est un plaisir de vous lire


Je vous souhaite
Une VIE remplie
D’AMOUR et
De LUMIERE
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 09 mars 2018, 19:38

MErci Philippe
J'allais justement venir dire que ça va vraiment de mieux en mieux.
Je tiens le bon bout :)
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Période difficile

Message par lorkan739 » 10 mars 2018, 09:50

Ravi de l'entendre...
Grâce au détachement les possibilités de jouer avec l'énergie s'élargissent. Mon prof de yoga dit aussi que les expériences les plus percutantes n'ont pas lieu dans une salle de yoga. Mais je partage ta peine. Si pour x raisons je venais à perdre l'enseignement que je suis à cause d'un manque de cohésion du groupe ou que sais-je, mon intériorité s'en trouverait probablement affecter. J'ai l'impression que tu sors du lot et que cela a généré une lutte de pouvoirs afin de prendre l'ascendant sur toi. Continue d'expérimenter encore et encore Yoni Mudra, avance vers de nouveaux "pays sages"...;-)
Om
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 10 mars 2018, 14:32

Je ne sais pourquoi il me vient la pensée des graines de Rudrakshas.
Shiva dans une profonde méditation vit les souhaits et les souffrances du monde. Il laissa tomber une larme sur le sol et de là naquit l'arbre dont les fruits contiennent les graines de Rudrakshas.
Que Shiva, le seigneur des Yogi, veille toujours sur ton chemin !

*Rudra le seigneur des larmes, est un autre nom de Shiva, c'est la divinité du cakra du ventre.
Avatar du membre
Smer
Messages : 114
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Période difficile

Message par Smer » 11 mars 2018, 18:53

Bonsoir à tous,

Wonderlili, si tu me permets, je me joints à toi pour cette période de deuil.
Je traverse également une période difficile en rapport avec le yoga (et surtout vis-à-vis de moi même).

Après un séjour dans un Ashram qui m’a fortement déstabilisé je suis revenu vidé et dégoûté par l’énorme business qui est fait sur la vulnérabilité de tout un chacun et par le manque d’étique profond que l’on peut rencontrer dans cette énorme nébuleuse…
J’en parlerai en détail plus tard car j’ai encore besoin de temps pour discerner le bon grain de l’ivraie et quelle est vraiment ma part de responsabilité ou de vulnérabilité que je n’osais m’avouer.

Je donne des cours depuis plusieurs mois et à mon retour, selon « les filles », je n’étais que l’ombre de moi-même. Ce sont finalement mes élèves qui m’aident à reprendre confiance dans cette curieuse discipline qui un jour ou l’autre nous bouscule intimement quitte parfois à chavirer, mais peut être aussi pour nous faire comprendre qu’il est tant de changer de cap, ou de réduire le voilage de nos illusions.

Belles pensées.
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 11 mars 2018, 20:14

Smer je suis de tout cœur avec toi
Abus de faiblesse, abus de confiance, ou tout simplement profiter d'une autre personne : je trouve que c'est difficile à accepter quand on a une démarche d'ouverture du cœur
Il faut du temps pour comprendre je pense : ici il a fallu un mois après la coupure toxique pour mettre les pièces du puzzle en place.
La reconstruction passera par des leçons qui font évoluer. Mais d'abord il faut être présent pour les blessures et passer par tous les stades émotionnels Je me dis que au moins SI on est touché on est capable de se remettre en cause pour grandir et apprendre et transformer nos fragilités : elles font de nous des humains sensibles et je n'échangerais pas ma place contre celle d'un manipulateur sans âme et sans scrupule... ce sont eux les grands perdants au niveau du cœur
prend soin de toi !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Période difficile

Message par Denis » 11 mars 2018, 23:12

Smer, comme pour les autres, si vous voulez parler en MP ou au tel je suis disponible pour vous...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Période difficile

Message par apatride » 12 mars 2018, 01:31

Je vais être direct, wonderlili : tu es tombé sur un connard, qui a abusé de ta confiance et de ta vulnérabilité.

Tu n'as commis absolument aucune faute, tu n'as absolument aucune raison de t'en vouloir. Il est probable que tu penses le contraire, au moins en partie, et que tu continues de le penser encore subtilement pour un moment. Mais en aucun cas tu n'as mérité ou appelé sur toi une telle situation, de quelque façon que ce soit.

Nous sommes tous soucieux de notre statut, d'être flatté vis-à-vis des autres, et dans un milieu comme celui de la spiritualité cela existe aussi - je dirais même plus, puisque beaucoup de gens y cultivent une sorte de détachement vis-à-vis de leur expérience, mêlée de naïveté quant aux intentions des autres. Sans compter les personnes purement et simplement malveillantes, qui existent aussi.

Je te souhaite une bonne convalescence et de ressortir de tout cela plus forte et plus vigilante.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
Smer
Messages : 114
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Période difficile

Message par Smer » 12 mars 2018, 11:38

« Mais d'abord il faut être présent pour les blessures et passer par tous les stades émotionnels ...on est capable de se remettre en cause pour grandir et apprendre et transformer nos fragilités : elles font de nous des humains sensibles …ce sont eux les grands perdants au niveau du cœur »

Oui, oui, et oui toutefois n’est ce pas encore illusoire de penser transformer nos fragilités, je prendrais plutôt l’idée d’élaborer des garde-fous pour bien identifier nos zones de fragilités et être très attentifs aux signaux lumineux qui s’allument dans notre esprit et dont nous ne tenons pas compte, captivés par nos besoins affectifs.
Je recommence à donner des leçons… mais c’est une leçon que je n’ai pas totalement intégrée tout comme celle de la verticalité de l’être humain. (C’est un sujet dont Denis ne serait pas avare de partage d’expériences et de conseils, encore faut il que j’accepte son aide….)
Tu vois wonderlili, si j’ai autant tardé à me décider pour donner des cours de yoga malgré une longue pratique, c’était par rapport à mon désir de séduction, j’aurais pu être pris dans une telle situation, (hormis le chantage affectif et la violence manifestée), cela ne veut pas dire non plus que cela n’arrive pas un jour. J’ai vu tellement de couples se défaire dans les stages de yoga (le pire c’est le Tantra blanc) et même entre les enseignants car personne n’est vraiment à l’abri d’une rupture ou d’un cataclysme affectif.

Je vous donnerai des infos par mp, non pas pour priver des membres d’échanges mais pour préserver l’intégrité de ceux qui ont vécu une expérience formidable alors que c’était une vraie torture pour moi même.

PS : en lisant complètement ton message, je me remémore l’expérience récente d’une amie qui est partie en inde et qui est tombé sur un « voyou lyonnais » reconverti dans le business du yoga, prestation quasi inexistante, rapports de chantage de violence et de manipulation mentale avec sa jeune compagne, escroquerie financière, il semble grillé en inde et s’est rabattu sur une autre destination…. et pourtant elle reste (mon amie) attentive à ces pérégrinations, ses relances spirituelles, peut être le syndrome de Bonnie et Clyde, d’un amour impossible…

Belle journée.
Avatar du membre
Laurent 56
Messages : 157
Enregistré le : 21 sept. 2016, 17:33
Localisation : Bretagne

Re: Période difficile

Message par Laurent 56 » 12 mars 2018, 16:53

#balance-ton-pseudo-guru

"blague" à part, je compatis...
Le nombre de sac à ... qui, ayant un tant soit peu de pouvoir...
La roue tourne. :boxe:
" ce qui doit advenir adviendra ! " Krishna
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 12 mars 2018, 18:48

Smer a écrit : Oui, oui, et oui toutefois n’est ce pas encore illusoire de penser transformer nos fragilités, je prendrais plutôt l’idée d’élaborer des garde-fous pour bien identifier nos zones de fragilités et être très attentifs aux signaux lumineux qui s’allument dans notre esprit et dont nous ne tenons pas compte, captivés par nos besoins affectifs.
Oui oui, j'ai en effet ignoré de nombreux signaux, j'étais totalement dans le brouillard d'ailleurs, je n'ai pas compris comment je pouvais passer autant du noir au blanc, 40 fois par jour sur cette situation, c'était un vrai torture
Et oui, probablement qu'on ignore certains signaux à cause de nos espoirs, de nos envies, de nos reves...

Smer a écrit : Je recommence à donner des leçons… mais c’est une leçon que je n’ai pas totalement intégrée tout comme celle de la verticalité de l’être humain.
La verticalité, c'est à dire ?

Smer a écrit : Tu vois wonderlili, si j’ai autant tardé à me décider pour donner des cours de yoga malgré une longue pratique, c’était par rapport à mon désir de séduction, j’aurais pu être pris dans une telle situation, (hormis le chantage affectif et la violence manifestée), cela ne veut pas dire non plus que cela n’arrive pas un jour.
C'est humain, entre un homme et une femme. Et si on fait un travail sur soi c'est ok je suppose ! A savoir faire la différence entre séduire pour séduire (ou pour combler un besoin), et faire une rencontre unique entre deux personnes consentantes.
Si on arrive à éviter les pièges que sont l'idéalisation (surtout si l'élève est très fortement impliqué), et la prise d'autorité, je suppose que ca peut etre possible ? Je ne sais pas, moi à priori je pensais que c'était le plus gros piège / tabou (entre un disciple et son maitre hein, entre un prof et un elève "classique" beaucoup moins)


Smer a écrit : PS : en lisant complètement ton message, je me remémore l’expérience récente d’une amie qui est partie en inde et qui est tombé sur un « voyou lyonnais » reconverti dans le business du yoga, prestation quasi inexistante, rapports de chantage de violence et de manipulation mentale avec sa jeune compagne, escroquerie financière, il semble grillé en inde et s’est rabattu sur une autre destination…. et pourtant elle reste (mon amie) attentive à ces pérégrinations, ses relances spirituelles, peut être le syndrome de Bonnie et Clyde, d’un amour impossible…
C'est le principe de la relation toxique. Je me suis renseignée à ce sujet justement, pour tenter de comprendre.
En lisant sur les relations entre la personne "manipulatrice perverse nacissique" et sa victime par exemple, on se rend comte qu'il se joue un duo malsain, pour des raisons de dépendances affectives (que le "bourreau" met volontairement en place)
Bref, l'humain peut etre très sombre parfois... Le plus dur étant de se défaire de ce type de dynamique une fois que c'est mis en place.
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 12 mars 2018, 18:48

(Il y a eu un bug le message était en double je supprime donc le contenu de celui ci)
Avatar du membre
Elise
Messages : 90
Enregistré le : 07 févr. 2014, 12:14

Re: Période difficile

Message par Elise » 12 mars 2018, 21:19

Je n'osais pas parler de "manipulateur pervers narcissique" ne connaissant pas cette personne, c'est un peu la mode le manipulateur narcissique et je n'aime pas classer les gens dans des cases, encore moins sur lecture d'un témoignage d'un forum, ni faire de la psychologie de comptoir. Pourtant j'ai tout de suite pensé à ça en te lisant Wonderlili. D'où le fait que je te recommande la fuite. Certaines personnes sont des mangeuses d'âmes qui se nourrissent de la lumière des autres, de leurs empathie, de leurs gentillesse...et on peu essayer de voir la lumière entre les ombres, c'est risqué... mais les masques tombes toujours. Contente que tu y vois de plus en plus clair. :)
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 12 mars 2018, 22:40

Elise
Je ne pense vraiment pas que c'est un pervers narcissique (moi aussi je me méfie des étiquettes de ce genre) mais qu'il partage certains outils en commun avec eux et c'est en me documentant que j'ai réalisé à quel point je n'étais pas armée face aux conditions qu'il a imposé et qu'il fallait que j'arrête de penser "j'aurais dû faire ci ou ça ou encore ça et ça se serait mieux passé"
Jouer à un jeu où on ne t'explique pas les règles c'est perdu d'avance
Je réalise aussi que au final je n'ai mis "que" 4/5 mois à me défaire de son emprise quand je lis des histoires de gens qui le font au bout de 10 ans je n'ose pas imaginer leur état !

Par contre ce que tu dis m'interroge sur un point : esce que ma pratique spirituelle ne me fait pas trop prendre un chemin de "gentille personne positive qui ne veut jamais agir de façon qui puisse nuire ou blesser l'autre" quitte à me desservir franchement ?
À vouloir trop faire attention à avoir des actes "justes"...
Entre prendre le chemin lumineux et être trop bon trop con la frontière est peut être trop mince ?
À méditer ...
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 13 mars 2018, 00:34

Smer a écrit :
toutefois n’est ce pas encore illusoire de penser transformer nos fragilités, je prendrais plutôt l’idée d’élaborer des garde-fous pour bien identifier nos zones de fragilités et être très attentifs aux signaux lumineux qui s’allument dans notre esprit et dont nous ne tenons pas compte, captivés par nos besoins affectifs.


Le cerveau enregistre quantité d'expériences qu'il répertorie, et tout cela nous conditionne, sur un plan psychologique on peut se fabriquer des béquilles, rapiécer ce qui a été déchirée, mais pas profondément changer, les blessures sont toujours là et on reprogramme d'autres conditionnements en réaction à vécu douloureux.
Mais sur un plan subtil on peut véritablement se transformer car on perçoit différemment, pour cela il faut déjà faire connaissance avec son corps d'énergie, y être attentif...

@ Wonderlili
Si je me réfère au récit de ton vécu, je note que ton prof était le meilleur, jusqu'à ce que tu lui fasses des confidences sur tes états émotionnels, à partir de là il change complètement et devient quelqu'un de vraiment odieux.
Il me semble qu'il te faut réfléchir sur cela, peut être ne faut il pas tout mettre à l'extérieur de soi, tout son émotionnel, mais le garder un peu pour soi, l'observer apprendre à se connaitre soi...
En recevant ton émotionnel, tes confidences sur tes états émotionnels, ton prof dérape complètement et le lien yoga entre le prof et l'élève est rompu de façon très violente Il me semble que c'est le 2eme point sur lequel il faut réfléchir.

L'étape suivante sera, peut-être de se dire quelque chose comme :
Je dois observer mes états et mes demandes émotionnels, la prochaine fois que je tombe amoureuse d'un prof je dois m'interroger et non interroger le prof.
(Au passage, cela vaut pour n'importe qui d'autre, même s'il n'est pas prof de yoga...)
Un bon prof doit amener cette compréhension des choses subtilement et non avec violence, défi et colère, ce qui prouve que ton prof n'était pas si génial que ça. Mais d'un autre coté c'est quand même une chance car tu t'es sortie de l'idéalisation du prof génial.
C'est, je pense, une expérience très importante, elle t'oblige prendre conscience de la nature de tes émotions...
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Période difficile

Message par apatride » 13 mars 2018, 05:40

wonderlili a écrit :Par contre ce que tu dis m'interroge sur un point : esce que ma pratique spirituelle ne me fait pas trop prendre un chemin de "gentille personne positive qui ne veut jamais agir de façon qui puisse nuire ou blesser l'autre" quitte à me desservir franchement ?
À vouloir trop faire attention à avoir des actes "justes"...
Entre prendre le chemin lumineux et être trop bon trop con la frontière est peut être trop mince ?
À méditer ...
Je m'incruste...

...et je pense que tu touches du doigt un écueil très commun de la "voie spirituelle". Il ne s'agit pas de devenir benoîtement naïf et ouvert à tous les abus. La spiritualité, c'est un tout ; et de fait, c'est aussi apprendre à poser clairement ses limites, faire face à sa part d'ombre (cruauté, violence, potentiel de malveillance et de destruction, etc.) et faire le choix de ne pas l'exercer.

Dans la Bible il est dit que "les doux hériteront de la terre". Dans le texte grec d'origine, le terme traduit par "doux" signifie quelque chose comme "ceux qui savent se servir d'une arme mais décident de la garder dans son fourreau". A bon entendeur !
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 13 mars 2018, 07:56


Si je me réfère au récit de ton vécu, je note que ton prof était le meilleur, jusqu'à ce que tu lui fasses des confidences sur tes états émotionnels, à partir de là il change complètement et devient quelqu'un de vraiment odieux.

En recevant ton émotionnel, tes confidences sur tes états émotionnels, ton prof dérape complètement

L'étape suivante sera, peut-être de se dire quelque chose comme :
Je dois observer mes états et mes demandes émotionnels, la prochaine fois que je tombe amoureuse d'un prof je dois m'interroger et non interroger le prof.
Je ne lui ai jamais fait de confidences sur mon état émotionnel ou sur moi : c'est lui qui a observé et posé cette étiquette d'hyper sensibilité sur moi très vite. Il nétait pas du genre à papoter ni à faire des confidences au contraire très silencieux et nos rapports étaient donc sans paroles

En fait avec du recul j'ai surtout compris qu'il essayait de m'envoyer des signaux "tu m'intéresse" depuis très longtemps, signaux que je ne captais absolument pas et que c'est quand je les ai enfin compris que tout a basculé : j'ai résisté (malgré mes sentiments car je sentais que ce n'était pas une bonne idée ) et il a insisté et... je lui ai fait confiance, je me suis mise à y croire, il s'est "déclaré" de façon très belle d'ailleurs, et la oui je me suis ouverte à lui et il en profité
Quand aux émotions : j'avais déjà bien progressé dans la maîtrise de celles ci quand tout a dérapé et j'ai au contraire toujours fait de mon mieux pour ne pas les étaler dans son cours mis à part quelques moments très difficiles où il m'avait beaucoup blessée
Par contre un être humain normalement constitué devrait être touché par son élève en difficulté au lieu de s'imposer !
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 13 mars 2018, 09:35

Merci Wonderlili, je comprends mieux.
Ce que tu exprimes de ta prise de conscience prouve qu'il y a une belle force en toi en plus d'une sensibilité très fine, ce sont des qualités essentielles dans le Yoga.
Je te souhaite tout le meilleur pour la suite.
Avatar du membre
Smer
Messages : 114
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Période difficile

Message par Smer » 13 mars 2018, 09:40

Je rejoints totalement Yo-ho dans ses explications et conseils, je me suis retenu de répondre hier soir car il est facile de tomber dans de la psychologie de comptoir comme l’écrit Elise et on ne se rend pas vraiment service.

Pour la verticalité je te laisse rechercher par toi-même, tu as déjà pas mal de pistes, juste un terme « Antakarana » ou fil de la conscience qui relie le plan de l’atemporalité à celui de la temporalité, terme que l’on trouve dans le bouddhisme tibétain et également dans le Vedanta qui est bien antérieur.
Je ne peux pas développer plus, à par intellectuellement car ce fil d’argent me parait encore bien fragile. (pour moi même)
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 13 mars 2018, 11:47

Il me semble par ailleurs qu'un moyen très sûr d'éviter ces écueils est de s'ancrer à une pratique solitaire avant tout, comme le suggère Elise.
"Secouons le pommier et les fruits trop mûrs (pourris ?) tomberont..."
Quel pommier secouer ? celui de la colonne vertébrale : le secouer de notre amour...
Pour soigner les émotions et se réorienter vers la douce intériorisation, je connais une belle méditation appelée "méditation du lotus d'or".
Voici une vidéo pour les anglophones :
Si quelqu'un est intéressé par une traduction : envoyez-moi un mp, svp.

Belle pratique à vous ___/\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 13 mars 2018, 14:24

Tu vois, HamsaYogi, je n'ai plus de certitude à ce sujet : j'avais une pratique personnelle très importante, et mon prof disait que "c'était bien de travailler en collectif aussi" (de ne pas rester solitaire dans sa pratique). Bon evidemment, je peux mettre en doute tout ce qu'il m'a dit maintenant, mais dans le zen aussi on dit qu'il vaut mieux choisir un maitre pour avancer sur la voie et ne pas pratiquer en solo.
Donc, je pense que ca dépend :D
Dans tous les cas, oui, evidemment qu'une pratique personnelle est importante.
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 13 mars 2018, 15:39

wonderlili a écrit :Tu vois, HamsaYogi, je n'ai plus de certitude à ce sujet : j'avais une pratique personnelle très importante, et mon prof disait que "c'était bien de travailler en collectif aussi" (de ne pas rester solitaire dans sa pratique). Bon evidemment, je peux mettre en doute tout ce qu'il m'a dit maintenant, mais dans le zen aussi on dit qu'il vaut mieux choisir un maitre pour avancer sur la voie et ne pas pratiquer en solo.
Donc, je pense que ca dépend :D
Dans tous les cas, oui, evidemment qu'une pratique personnelle est importante.
Oui, bien-sûr, c'est très important d'avoir un maître. Toutes les traditions le montrent.
Mais on n'est pas obligé d'être en sa présence physique à chaque fois qu'on pratique.
Je vois le mien une à 2 fois par an. Et je pratique seul, mais pourtant ressens sa présence à chaque fois. Et s'il y a un message pour moi, il passe dans mes rêves bien souvent. Les méthode d'un maître réalisé sont bien différentes... moins de blabla, plus de présence...
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
Elise
Messages : 90
Enregistré le : 07 févr. 2014, 12:14

Re: Période difficile

Message par Elise » 13 mars 2018, 21:31

esce que ma pratique spirituelle ne me fait pas trop prendre un chemin de "gentille personne positive qui ne veut jamais agir de façon qui puisse nuire ou blesser l'autre" quitte à me desservir franchement ?
À vouloir trop faire attention à avoir des actes "justes"...
Entre prendre le chemin lumineux et être trop bon trop con la frontière est peut être trop mince ?
Tu as fais une "mauvaise" rencontre, mais c'est une occasion d'avancer sur le plan personnel et spirituel. Prendre le chemin du Yoga ou tout autre chemin spirituel ne devrai pas "rende trop bon trop con", où nous exposer davantage à se faire marcher sur les pieds ou malmener émotionnellement.
Pour ma part c'est l'inverse, même si je ne suis loin d'être à l'abri de désillusions, c'est le lot des rapports humains... mais je me sens plus ancrée et enracinée à mesure que le Yoga prends de plus en plus de place dans ma vie, je m'en sens renforcée et plus à même de faire face, de prendre de la hauteur.

Je suis sur qu'à l'avenir tu seras armée pour faire face à d'éventuelles manipulations. Tu pourras rester dans la bienveillance mais mettre ton bouclier.
Les personnes qui sont réellement dans un rapport de manipulations avec les autres sont très forte à ce jeu. Même si pour beaucoup, nous sommes plus ou moins dans un rapport de force ou de dominant/dominé, je pense qu'on ne joue pas dans la même cour. L'avantage c'est que logiquement tu sauras mieux reconnaître une personne qui tente d'avoir l'ascendant sur toi si cela devait se reproduire :boxe: Bien sur lorsque se mêle le sentiment amoureux c'est d'autant plus difficile de ne pas tomber dans le piège.
Mais comme tu le soulignes tu n'a mis "que" quelques mois à comprendre se qui se passait et à claquer la porte... le lien est rompu et tu as compris et bien analysé la situation, cela te servira pour toute ta vie quand d'autres pris dans les mailles du filet sans sans rendre compte retombe encore et toujours dans les mêmes relations toxiques.
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 13 mars 2018, 22:29

MErci Elise je suis très en phase avec ce que tu écris ! J'y trouve beaucoup de justesse

J'espère être plus armée à l'avenir ! Je me disais justement que face à un prof qui coupe tous les chauffages en hiver une personne normalement constituée aurait été les allumer d'elle même, voire aurait été voir la responsable ou aurait dit tout simplement à voix haute devant tout le monde "il fait très froid peut on mettre plus de chauffage ?"
Qu'est-ce qui fait que moi j'ai pas réagi ? La se trouve ma future arme face à la manipulation SI j'en trouve la clef
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 14 mars 2018, 13:44

MErci Apatride pour ceci :
Dans le texte grec d'origine, le terme traduit par "doux" signifie quelque chose comme "ceux qui savent se servir d'une arme mais décident de la garder dans son fourreau". A bon entendeur !
Ça rejoint une prise de conscience quand j'ai croisé mon prof à l'école ce matin et qui m'a libérée de mon statut de victime qui me faisait tant souffrir : celui qui a tout à perdre c'est lui, pas moi
Ça change totalement mon état d'esprit car ça me redonne une force intérieure
Belle journée à vous : ici le soleil et les premières fleurs sont en harmonie avec mon état du jour :coeur:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Période difficile

Message par Denis » 14 mars 2018, 16:23

Super !!
Belle continuation !!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 15 mars 2018, 11:43

Bon, j'ai passé une nuit presque blanche : mon prof semble me tourner autour à l'école de mon fils, je ne sais pas ce qu'il veut mais je sens qu'il ne va pas lâcher.
Je vais m'organiser pour ne plus déposer mon fils à l'école les jours où il y est, je dois absolument me protéger.
On m'a conseillé de déposer une main courante, je sens que je n'ai pas fini avec cette histoire. Pile quand j'en sors psychologiquement et que j'avance, il revient à la charge...
Je vais peut etre devoir aller prévenir le centre de yoga... Je suis un peu perdue sur la suite des évènements, pour me protéger, pour ne pas déclencher une guerre, l'équilibre est compliqué...
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Période difficile

Message par lorkan739 » 15 mars 2018, 14:02

Tu te prends trop la tête Wonderlili. Tes éruptions cutanées sont révolues ? Pourquoi aujourd'hui tu n'inverserais pas les rôles, histoire de te détendre. Détends toi. Il est baisé...
Om
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3805
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Période difficile

Message par lorkan739 » 15 mars 2018, 14:29

Je pense qu'effectivement tu vas beaucoup mieux mais tes pensées suivent le fil des souffrances dans lesquelles tu étais. Va de l'avant. C'est un trou du cul comme un autre. Tiens. Tu n'as qu'à l'imaginer entrain de faire caca. Il paraît que ça aide a relativiser. ;-)
Om
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 15 mars 2018, 14:50

wonderlili a écrit :Bon, j'ai passé une nuit presque blanche : mon prof semble me tourner autour à l'école de mon fils, je ne sais pas ce qu'il veut mais je sens qu'il ne va pas lâcher.
Je vais m'organiser pour ne plus déposer mon fils à l'école les jours où il y est, je dois absolument me protéger.
On m'a conseillé de déposer une main courante, je sens que je n'ai pas fini avec cette histoire. Pile quand j'en sors psychologiquement et que j'avance, il revient à la charge...
Je vais peut etre devoir aller prévenir le centre de yoga... Je suis un peu perdue sur la suite des évènements, pour me protéger, pour ne pas déclencher une guerre, l'équilibre est compliqué...
Il est revenu à la charge de quelle manière exactement ?
De toutes les façons on peut pas évaluer ton réel à distance. Si ce que tu vis te fait souffrir psychologiquement et que tu te sens en difficulté, essaye d'évaluer la situation avec un psy à proximité de chez toi. Si physiquement c'est pas top vois ton généraliste il pourrait peut être t'aider à retrouver le sommeil et te conseiller un psy.
Le psy pourra t'aider à prendre une décision sur ce que tu dois faire.
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 15 mars 2018, 14:57

Merci pour vous réponses
Je consulte une psy, spécifiquement pour ce problème depuis quelques mois
Elle m'a suggéré de stopper la relation (avant que j'aie moi meme conscience du problème) evidemment
mais elle n'est pas vraiment expérimentée pour m'aider plus
je vais éviter tout contact avec lui, au maximum et laisser le temps de réfléchir à la suite
je ne vous embète plus, bonne journée !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Période difficile

Message par Denis » 15 mars 2018, 15:05

Tu ne nous embête pas !
Je crois que tu dois l'oublier et ne plus rien faire pour le rencontrer...
Si vraiment il te suit fais un peu attention, cela n'est pas une bonne chose
Pour autant essaye de vraiment voir ce que tu projettes et ce qui est vrai, c'est important
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 15 mars 2018, 15:08

Denis a écrit :Pour autant essaye de vraiment voir ce que tu projettes et ce qui est vrai, c'est important
oui, tout à fait, j'essaye un maximum de faire attention à ça : pour le moment, il a juste essayé de m'approcher (ce qu'il ne fait jamais, il part toujours dans la direction opposée pour m'éviter le matin) et quand il a vu que j'étais en train de rentrer dans l'école entourée de plein de parents, il est partit. Je ne connais donc pas ses intentions, mais je le connais : il ne fait rien par hasard. Ca peut vouloir etre pour plein de choses par forcément graves, mais je préfèrerais qu'il continue à rester le plus loin possible. J'ai longtemps ignoré mon ressenti avec lui, maintenant j'essaye de ne plus l'étouffer et d'etre attentive !
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 15 mars 2018, 15:19

wonderlili a écrit :Merci pour vous réponses
Je consulte une psy, spécifiquement pour ce problème depuis quelques mois
Elle m'a suggéré de stopper la relation (avant que j'aie moi meme conscience du problème) evidemment
mais elle n'est pas vraiment expérimentée pour m'aider plus
je vais éviter tout contact avec lui, au maximum et laisser le temps de réfléchir à la suite
je ne vous embète plus, bonne journée !
Tu ne m'embetes pas du tout, je stop pas mon boulot pour venir écrire ici, si cela ne me paraissait pas grave. Je trouves tes post alarmants.
Tu revois ton psy bientôt?
Le psy peut t'aider à trouver de l'objectivité dans ton réel, car dans l'anxiete et le manque de sommeil on ne sait plus trop ou on en est. Tu le dis toi-même ce peut être tout et n'importe quoi. Revois ton psy...Je t'en prie...
Et on reste quoi qu'il soit en ligne avec toi.
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 15 mars 2018, 18:17

Salut Wonderlili,
voici un mantra de protection qui t'aidera.
https://www.youtube.com/watch?v=uulakQQ51OA
Désolé, je ne veux pas faire de pub, mais je partage ce qui marche dans ma vie. Ce mantra m'aide au quotidien et d'après de nombreux autres témoignages, il peut vraiment sauver la vie... Il permet également d'améliorer nos relations sociales. L'idéal serait de le réciter 108 fois par jour jusqu'à ce que tu te sentes bien. Sinon 9 fois quand tu sors de chez toi ou quand tu en ressens le besoin.
A éprouver.
Bien entendu, ça ne t'empêche pas d'aller voir un psy ou de faire appel à quelconque autre aide que ce soit, au contraire. Cela me semble de bons conseils également.
Dieu te garde, Wonderlili
___/\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Période difficile

Message par apatride » 15 mars 2018, 22:26

Je ne veux pas paraître alarmiste, mais il est possible que tu sois tombé sur quelqu'un de vraiment pas net, qui te considère comme sa proie et décide de ne pas te laisser filer comme ça. La prédation, psychologique ou autre, peut prendre des formes multiples, parfois seulement gênantes, parfois vraiment cragnos. Il y a un risque qu'il continue de tester tes limites tant qu'il ne rencontre pas de résistance claire.

Comment te situes-tu par rapport à lui ? Imagines-tu toujours une relation assainie avec lui ? Pourquoi continues-tu à l'appeller "mon prof" ?
Tu parles de t'organiser pour ne plus le rencontrer à l'école, c'est dire l'emprise qu'il continue d'avoir sur toi.

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, mais si vous avez l'occasion de parler, tu peux lui dire sur un ton calme mais ferme que tu n'as pas apprécié du tout la façon dont il s'est comporté bien que tu aies clairement exprimé tes réserves dès le départ, que tu ne toléreras plus tel et tel comportement et que tu souhaites qu'il te laisse définitivement tranquille, en étant la plus précise possible pour qu'il n'y ait pas de malentendu possible, et sans te laisser embarquer dans des tractations à l'infini (il ne manquera pas d'essayer de te faire douter de ton interprétation de la situation). Cela présuppose que tu sois bien claire dans ta tête sur le fait que cette relation est toxique et qu'il faut y mettre un terme.

Tu peux demander à un ami de t'accompagner, si tu débarques avec un homme - si possible de carrure imposante - ce peut être un plus pour bien lui faire comprendre que tu ne joues plus.

Si en plus il y a d'autres parents de l'école autour, cela te fera des témoins dans le cas où cela devrait aboutir à une main courante ou à un dépôt de plainte, quitte à leur parler ensuite pour leur expliquer que cet homme a un comportement déplacé avec toi. C'est un peu mesquin à dire mais avec l'ambiance médiatique du moment, une femme qui semble harcelée attire d'autant plus la sympathie. N'hésite pas aussi à mettre discrètement ton téléphone en mode dictaphone dès que tu échanges avec lui. Tu n'as pas de traces écrites donc tout ce que tu pourras verser au dossier te sera potentiellement utile.

Encore mieux : souvent dans les commissariats, il y a des personnes dédiées au traitement de ce genre de situation. N'hésite pas à leur exposer ton cas et leur demander des conseils sur les meilleurs attitudes à adopter, les éléments à réunir au cas où cela devait prendre une tournure juridique, etc. Il y a aussi des associations qui luttent et informent pour les femmes sujettes aux violences, etc. Ce sont des gens qui traitent des cas comme le tien quotidiennement, n'hésite pas à les consulter. Le harcèlement psychologique comme tu en as été le sujet est de mieux en mieux reconnu et accompagné. Au plus tôt tu auras de bons conseils, au mieux tu sauras aborder cette situation qui doit bien te dépasser.

J'insiste sur le fait qu'il te faut trancher intérieurement, et t'y tenir coûte que coûte.

Voilà désolé pour le message "en vrac", à toi de faire preuve de discernement.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 15 mars 2018, 23:22

Merci Apatride !

En effet il est possible qu'il tâte le terrain pour voir s'il y a encore moyen en dehors des cours, ou pour voir si je vais "le dénoncer" au centre de yoga.

Pour le dictaphone, j'y ai pensé mais il a toujours parlé avec moi en double langage justement comme s'il craignait d'etre enregistré (ce qui me fait dire qu'il a probablement de l'expérience et qu'il sait faire très très attention sur tout les plans, je ne sais pas comment l'expliquer mais c'est comme si dès le départ il s'attendait à ce que ca puisse tourner au vinaigre sévère et que chacun de ses actes était super étudié dans ce sens). Il utilise des codes gestuels, des codes couleurs et des métaphores pour s'exprimer : une personne extérieure n'y verrait que du feu. (oui, j'ai conscience que ca peut paraitre dingo ce que je dis, ca a pris du temps pour que je comprenne tout ça). Ce genre de "non communication" m'a laissée dans le flou très longtemps, et donc dans le doute permanent "ais-je tout imaginé ?" (et il en jouait clairement, de me laisser dans le flou). D'après ce que je lis, c'est un classique dans la manipulation.

Il m'a fallu beaucoup d'efforts pour tout couper avec lui (le temps d'accepter que je ne retrouverais jamais une relation saine de yoga). Mais ce qui est certain c'est que je n'envisage plus de relation avec lui, nous avons dépassé le point de non retour il y a longtemps : je n'ai plus confiance en sa capacité à me respecter.

J'ai opté pour l'ignorance, pour le moment. Avec une attitude "tu ne m'affectes pas, je vais très bien" : meme si c'est faint, il vaut mieux ça. Je lui avais envoyé un dernier email où je lui disais clairement qu'il avait complètement déconné avec moi, et que son attitude irrespectueuse m'avait contrainte à ne plus venir dans son cours, en lui disant adieu. Mais peut etre que ce n'était pas dit de manière assez cash sèche cassante et tranchante.

Le père de mon fil m'a proposé de venir avec moi un matin, pour m'accompagner en mode "je ne suis pas une femme seule". Ou sinon, de clairement lui dire que j'ai déposé une main courante et que s'il m'adresse encore la parole je passe à la plainte. Le truc c'est que dès que je lui résistais, je voyais dans ses yeux une haine franche et je n'ai pas envie de savoir jusqu'où il peut aller. Sur ce genre de "stratégies" je ne me sens vraiment pas armée ni clair voyante. Je vais aller dès que possible faire la main courante, et oui tu as raison je vais leur demander conseil !
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 16 mars 2018, 09:37

wonderlili a écrit :... Je vais aller dès que possible faire la main courante, et oui tu as raison je vais leur demander conseil !
Sage décision. Om Shanti Om
__/\__
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
Elise
Messages : 90
Enregistré le : 07 févr. 2014, 12:14

Re: Période difficile

Message par Elise » 16 mars 2018, 10:26

Je suis d'accord avec apatride, s'il entre en contact avec toi il faut lui signaler clairement et fermement de te laisser tranquile , de te lâcher, point barre, rien d'autre et ne pas nourrir l'espoir d'un renouement. Ce n'est même pas utile de reprendre l'histoire depuis le début et justifier ton envie d'en rester là par des explications sinon il cherchera à se justifier et a recréer un lien... Si tu es accompagnée c'est mieux mais s'il ya des témoins autour c'est bien aussi, ou bien un homme peut le faire pour toi. . Bon courage :wink:
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 16 mars 2018, 11:01

Bon, j'ai déposé la main courante, ils m'ont conseillé de prévenir le centre de yoga
j'ai déposé un courrier remis en main propre au centre, avec la copie de la main courante, mes explications, les emails, et j'ai précisé que je ne porterais pas plainte s'il me laissait tranquille devant l'école de mon fils.
Le gars du centre m'a dit en gros que ca les concernait pas, que ma lettre ou ce qu'il se passait dans le cours ne l'intéressait pas.
J'ai précisé que je ne m'en prennais pas au centre, mais que je voulais que mon prof arrete d'essayer de m'intimider à l'école.
Je me sens très mal d'avoir lancé un tel "skeud" mais en même temps c'est la seule solution pour qu'il me laisse enfin en paix j'espère !
Avatar du membre
Elise
Messages : 90
Enregistré le : 07 févr. 2014, 12:14

Re: Période difficile

Message par Elise » 16 mars 2018, 11:51

Sympa le gars du centre pas concerné par le comportement de ces professeurs ! :x
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 16 mars 2018, 11:58

Oui je trouve aussi ... :(
Avatar du membre
Elise
Messages : 90
Enregistré le : 07 févr. 2014, 12:14

Re: Période difficile

Message par Elise » 16 mars 2018, 12:13

Peut etre qu'il ne t'a pas cru mais en tout cas si ce prof recommence avec quelqun d'autre il ne pourra pas dire qu'il n'etait pas au courant... C'est normal que tu te sentes mal mais tu va pouvoir tourner la page maintenant et aller de l'avant.
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 16 mars 2018, 12:27

Ne regrette RIEN !
Tu as très bien fait. Pour toi et pour tout le monde ! Ce type est dangereux et, grâce à toi, on peut espérer qu'il ne s'en prendra pas à quelqu'un d'autre .
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 16 mars 2018, 13:19

Et pourtant j'ai l'impression de l'avoir trahi... mais je passe mon temps à douter de moi (et c'est justement ce qu'il a du détecter)
Je vous remercie pour vos soutiens face à cette histoire !
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 16 mars 2018, 13:52

wonderlili a écrit :Et pourtant j'ai l'impression de l'avoir trahi... mais je passe mon temps à douter de moi (et c'est justement ce qu'il a du détecter)
Je vous remercie pour vos soutiens face à cette histoire !
Détache-toi de tes impressions trompeuses. C'est lui qui a trahi ta confiance. Il l'a plus que trahie !
Revenons à celle qui ne nous trahit jamais, celle qui ne nous trompe jamais, celle qui nous éveille et nous illumine : notre respiration... ô combien sacrée...
Respire en sérénité, Wonderlili
___/\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1304
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Période difficile

Message par philippe12 » 16 mars 2018, 16:48

Bonjour a toutes et a tous

@wonderlili :coeur:

superbe :coeur: :coeur: :coeur:
tu as eu le courage de faire la demarche pour la main courante et surtout d'informer le centre.
le désintéressement du centre n'est que de pure forme (ou alors il n'est pas le responsable du centre? , car maintenant ..il sait.... factuellement c'est un de ses prof et "cela" s'est passé pendant les cours...(c'est plus precis si il y a des temoins)... et tu n 'es peut etre pas la seule.., nous avons evoque ce probleme (sans te citer) en reunion de direction de l'association, et prendrons des mesures pour liberer la parole des eleves ... cela s'est peut etre produit chez nous? )

C'est bien que ton ex t'aide pour pallier a une reaction machiste de la part de cet etre perdu qui se (te) cherche...tu ne l'a pas trahi car il n' y a eu aucun engagement de ta part... sinon ..le silence que tu viens de briser et tu as tres bien fait.


C'est dans ce type de situation que nous apprenons a voir DIEU en chaque etre, non pas pour nous asservir mais pour nous liberer, et je sais que cela va te rendre plus forte , plus libre, faire face sans haine ni peur avec amour.... un beau programme.

prend soin de toi et de ton petit, la pratique t'y aidera,
Amma1.jpg
Amma1.jpg (54.11 Kio) Vu 2867 fois
je te dédie ma pratique de ce jour et ce superbe ciel orageux
mille pensées

C’est un plaisir de vous lire


Je vous souhaite
Une VIE remplie
D’AMOUR et
De LUMIERE
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 16 mars 2018, 17:52

Je déteste l'idée que pour me protéger j'ai du lui faire du mal : les répercussions peuvent être désastreuses pour lui
Et en même temps c'est lui qui a choisi ses actes envers moi
C'est terrible côté culpabilité pour le moment : j'ai hâte que ça s'apaise
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Période difficile

Message par Denis » 20 mars 2018, 14:58

Je déteste l'idée que pour me protéger j'ai du lui faire du mal : les répercussions peuvent être désastreuses pour lui
Et en même temps c'est lui qui a choisi ses actes envers moi
C'est terrible côté culpabilité pour le moment : j'ai hâte que ça s'apaise
Pourquoi culpabiliser, il n'a que ce qu'il mérite...
Soit forte !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 20 mars 2018, 15:11

Par "loyauté" pour lui, mais je m'en suis libérée, c'était une phase du deuil

J'ai allumé une bougie "sri yantra" le jour où je suis allée à la police, je la laisse brûler depuis, non stop jour et nuit, en guise de rituel de deuil et d'adieu final à cette histoire : quand la flamme sera éteinte, je tourne la page et je ne donne plus une once d'énergie à ce passé, je contrôlerais mes pensées dès que je les vois partir vers "lui" : d'ici la, je suis dans l'accueil total des émotions, les doutes, les flash backs, pour la dernière fois.

Elle va se terminer aujourd'hui, premier jour du printemps ! 8) Elle est quasiment finie cette bougie, et je me sens déjà libérée : à chaque jour qui passe, je récupère un peu plus ma vie d'avant. Et je n'ai plus ni culpabilité, ni remords pour lui.
Je retrouve ma légèreté.
Ce rituel m'a beaucoup aidé.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Période difficile

Message par Denis » 20 mars 2018, 22:03

J'aime une technique qui marche pas mal...
Quand tu repenses à lui tu rigoles et tu dis "Encore lui haha !!"
Et là la boucle s'arrête assez vite...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 20 mars 2018, 22:07

La bougie s'est éteinte en mon absence pendant que je passais pour la première fois depuis longtemps du temps à être vraiment présente pour mon fils
Je l'ai regardée en rentrant, sans affect et je lui ai dit "bon débarras !"

Je testerais ta technique : tout est bon à prendre pour récupérer un mental paisible !
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Période difficile

Message par Denis » 20 mars 2018, 22:13

Tout est parfait !!!
:wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 12 avr. 2018, 15:14

Bonjour
J'ai une question un peu bizarre à vous poser : depuis la main courante il me laisse tranquille à peu près (il continue devant l'école à essayer de m'envoyer des messages par son langage non verbal mais je l'ignore totalement)
Par contre il s'amuse à activer certaines zones chez moi à distance. Comment esce possible ? Puis je m'en protéger ?
Bonne journée
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 12 avr. 2018, 16:25

wonderlili a écrit :Bonjour
J'ai une question un peu bizarre à vous poser : depuis la main courante il me laisse tranquille à peu près (il continue devant l'école à essayer de m'envoyer des messages par son langage non verbal mais je l'ignore totalement)
Par contre il s'amuse à activer certaines zones chez moi à distance. Comment esce possible ? Puis je m'en protéger ?
Bonne journée
Namasté Wonderlili, je te suggère le mantra dont j'ai parlé précédemment dans le post.
___/|\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 12 avr. 2018, 19:36

Bonjour Wonderlili,
wonderlili a écrit :Bonjour
J'ai une question un peu bizarre à vous poser : depuis la main courante il me laisse tranquille à peu près (il continue devant l'école à essayer de m'envoyer des messages par son langage non verbal mais je l'ignore totalement)
Par contre il s'amuse à activer certaines zones chez moi à distance. Comment esce possible ? Puis je m'en protéger ?
Bonne journée
De mon point de vue tenter de te répondre s'est se retrouver dans une situation paradoxale :
Si on dit oui c'est possible, et que l'on se mette à vouloir t'aider à trouver comment te protéger, on se met à donner une réalité à ce qui est peut-être un délire de persécution et cela t'enfonce dans ta souffrance
Si on prend cela pour un délire de persécution car cela y ressemble, et que cela n'en est pas un, alors cela t'enfonce aussi dans ta souffrance.
Et si l'on préjuge que tu inventes tout cela alors que tu souffres réellement soit parce que tu vis un épisode psychotique ou soit parce qu'il prend réellement possession à distance de certaines de tes zones, alors on t'enfonce dans ta souffrance.
Note au passage, que la cause soit le fait d'un épisode psychotique ou bien le fait qu'il prenne vraiment possession de toi, ou encore le fait que tu inventes tout cela, a strictement le même résultat sur toi :
Tu souffres
Mais selon la cause cela se traite différemment.

Il me semble important que tu sois plus précise dans tes propos :

Concernant la main courante, qui a été un moment capital dans ta crise, tu n'en dis rien, peux tu préciser :

Lorsque tu as déposé la main courante, comment cela s'est passé, je veux dire précisément :
Comment t'ont-il accueillie ?
Quelles questions ont-ils posées ?
Quelles informations ont-ils données ?
Qui rédige la main courante ?
En as tu une copie ?
Quels conseils t-ont ils donnés ?
Quelles informations ont-ils données sur la suite ?
wonderlili a écrit : (il continue devant l'école à essayer de m'envoyer des messages par son langage non verbal mais je l'ignore totalement)
Comment essaye t-il ?
Comment s'exprime son langage non verbal ?
Précisément qu'a t-il l'air de te dire ?
Que comprends tu de ce language non verbal ?

Au passage ta phrase est difficilement analysable, il essaye de t'envoyer des message, (il essaye il ne le fait pas) il a un langage non verbal (tu connais ce langage non verbal) mais tu l'ignores complètement (donc tu ne peux véritablement percevoir ce que tu affirmes percevoir) ... On dirait que tu lui prête beaucoup d'intentions, mais que dans les faits il n'y ait rien.
wonderlili a écrit :Par contre il s'amuse à activer certaines zones chez moi à distance
Là en revanche il se passe quelque chose, et tu es très affirmative.
Donc précisément :
Quelles zones active t-il a distance ?
De quelle manière cela se manifeste t-il ?
Selon toi, pourquoi ferait-il cela ?
Pourquoi, veut-il garder un lien avec toi ?
Pourquoi es tu si importante pour lui ?
Pourquoi serait-ce lui qui active ces zones en toi, et non pas ces zone en toi qui s'activent dès qu'il s'agit de lui ? Qu'est qui te rend persuadée que cela vient de lui ?
wonderlili a écrit : Comment esce possible ?
Poser cette question c'est mettre en doute cette possibilité.
wonderlili a écrit : Puis je m'en protéger ?
Et là tu renvoies un sos danger, donc tu donnes une réalité à une réalité dont tu doutes

Comment pourrait-on objectivement évaluer d'ici ta réalité dont tu doutes ?
Est ce que tu travailles ?
Que fais tu de tes journées ?
Comment se passent tes journées ?
A part ton ex, qui est venu te soutenir, as tu des relations proches de chez toi ? Leur as tu parlé de tes problèmes ?
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 12 avr. 2018, 19:51

Yo-Ho, tu ne me connais pas, donc en effet, tu peux envisager le délire, ca se comprend. J'avoue que cette histoire vue de loin est un peu invraissemblable.
Et pour répondre à tes questions il me faut faire un roman : as-tu envie de lire un roman ?
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 12 avr. 2018, 19:57

wonderlili a écrit :Yo-Ho, tu ne me connais pas, donc en effet, tu peux envisager le délire, ca se comprend. J'avoue que cette histoire vue de loin est un peu invraissemblable.
Et pour répondre à tes questions il me faut faire un roman : as-tu envie de lire un roman ?
En effet, je ne te connais pas. Qui te connais ici ?
Commence à l'écrire, je lirai...
Commence par le premier bloc de questions sur la main courante par exemple, tu veux bien :)
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 12 avr. 2018, 20:10

Yo-ho a écrit :
Lorsque tu as déposé la main courante, comment cela s'est passé, je veux dire précisément :
Comment t'ont-il accueillie ?
Quelles questions ont-ils posées ?
Quelles informations ont-ils données ?
Qui rédige la main courante ?
En as tu une copie ?
Quels conseils t-ont ils donnés ?
Quelles informations ont-ils données sur la suite ?
Ca s'est bien passé, le policier m'a demandé à plusieurs reprises si je ne voulais pas porter plainte, et j'ai expliqué que pour le moment, je ne souhaitais pas déclencher une "guerre", ne sachant pas exactement quelles étaient les intentions de mon prof, mais que je préférais anticiper tout dérapage futur avec une main courante car son attitude m'insécurisait malgré les nombreuses mises au clair de ma part, surtout depuis qu'il m'avait fortement maintenu le bras lors de notre "altercation".
Je leur ai demandé conseil pour la suite et ils m'ont dit qu'il serait bien que j'aille en parler avec le centre de yoga, pour les futures personnes à qui ça pourrait arriver. Une fois de plus, j'ai hésité, car j'avais encore pas mal de loyauté vis à vis de mon prof, et je ne voulais pas mêler le centre de yoga, mais le policier m'a convaincue qu'en faisant ça, c'était aussi pour les éventuelles prochaines "victimes". Ils m'ont conseillé de déposer une copie de la main courante au centre de yoga.

Je suis donc passée au centre : mon prof avait déjà donné sa version des faits (disant que je l'ai solicité personnellement) et donc on m'a reçue en mode "ca nous regarde pas vos histoires". Je leur ai calmement remis mon courrier en leur expliquant que j'y exposais ce qui s'était passé pour moi, que si jamais il y avait dans le futur un soucis avec d'autres élèves, ils seraient au moins au courant. J'ai voulu les rassurer sur le fait que je n'en voulais pas au centre, mais que maintenant je voulais etre en paix et que je ne porterais pas plainte s'il me laissait tranquille devant l'école de mon fils.
Ils ont pris mon courrier, gênés, et je suis partie.
Ca répond à tes questions ?

Sinon, ici, sur le forum, Denis m'a déjà rencontrée, je ne dirais pas qu'il "me connait" mais je ne suis pas "que" virtuelle au moins pour lui :)
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 12 avr. 2018, 20:39

wonderlili a écrit : Ca s'est bien passé, le policier m'a demandé à plusieurs reprises si je ne voulais pas porter plainte, et j'ai expliqué que pour le moment, je ne souhaitais pas déclencher une "guerre", ne sachant pas exactement quelles étaient les intentions de mon prof, mais que je préférais anticiper tout dérapage futur avec une main courante car son attitude m'insécurisait malgré les nombreuses mises au clair de ma part, surtout depuis qu'il m'avait fortement maintenu le bras lors de notre "altercation".
Je leur ai demandé conseil pour la suite et ils m'ont dit qu'il serait bien que j'aille en parler avec le centre de yoga, pour les futures personnes à qui ça pourrait arriver. Une fois de plus, j'ai hésité, car j'avais encore pas mal de loyauté vis à vis de mon prof, et je ne voulais pas mêler le centre de yoga, mais le policier m'a convaincue qu'en faisant ça, c'était aussi pour les éventuelles prochaines "victimes". Ils m'ont conseillé de déposer une copie de la main courante au centre de yoga.

Je suis donc passée au centre : mon prof avait déjà donné sa version des faits (disant que je l'ai solicité personnellement) et donc on m'a reçue en mode "ca nous regarde pas vos histoires". Je leur ai calmement remis mon courrier en leur expliquant que j'y exposais ce qui s'était passé pour moi, que si jamais il y avait dans le futur un soucis avec d'autres élèves, ils seraient au moins au courant. J'ai voulu les rassurer sur le fait que je n'en voulais pas au centre, mais que maintenant je voulais etre en paix et que je ne porterais pas plainte s'il me laissait tranquille devant l'école de mon fils.
Ils ont pris mon courrier, gênés, et je suis partie.
Ca répond à tes questions ?

Sinon, ici, sur le forum, Denis m'a déjà rencontrée, je ne dirais pas qu'il "me connait" mais je ne suis pas "que" virtuelle au moins pour lui :)
C'est vrai, tu m'avais dit que tu avais rencontré Denis.
Le policier te conseille de porter plainte, c'est que tu lui as dit des choses précises, pour qu'il réagisse ainsi, lesquelles ? Qui a rédigé la main courante ? Est ce qu'il te questionnait pour t'aider à dérouler ton récit ?
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 12 avr. 2018, 20:51

Yo-ho a écrit :
Là en revanche il se passe quelque chose, et tu es très affirmative.
Donc précisément :
Quelles zones active t-il a distance ?
De quelle manière cela se manifeste t-il ?
Selon toi, pourquoi ferait-il cela ?
Pourquoi, veut-il garder un lien avec toi ?
Pourquoi es tu si importante pour lui ?
Pourquoi serait-ce lui qui active ces zones en toi, et non pas ces zone en toi qui s'activent dès qu'il s'agit de lui ? Qu'est qui te rend persuadée que cela vient de lui ?
il active la zone de mon coeur, il l'avait déjà fait lors du cours de yoga un ou deux fois (il avait justement parlé pendant son cours "et on voit où ca agit", à l'époque c'était pour déclarer sa "flamme", au tout début, pendant une méditation, j'ai subitement ressentit cette chose au coeur, et à ce moment là, j'ai ouvert les yeux, je l'ai regardé bien en face (ce que je ne fais jamais pendants les méditations), et il était là, à me regarder dans les yeux...), mais c'est le genre de choses avec lesquelles je n'aime pas avoir de certitudes, car comme tu le sais, on est dans le domaine du ressenti, et donc, forcément, ca peut etre subjectif. Donc, j'avais un gros doute, mais pas de certitude.

Ensuite, quand je l'ai recroisé devant l'école, à deux reprises, j'ai subitement ressenti des palpitations au coeur. La première fois, j'ai mis ça sur le coup de ma peur, donc j'ai pensé que ça venait de moi. La deuxième fois, j'ai tout fait pour l'ignorer et ne surtout pas le regarder, je lisais pour ne surtout pas savoir s'il était là ou pas (j'étais arrivée en avance pour ne pas le croiser), quand subitement ces palpitations sont apparues, et j'ai vu qu'il était là à côté. Ce qui m'a fait penser que ca ne venait plus de moi : le fait que tout allait bien, et que subitement les palpitations apparaissent, quand il était là.
Donc, j'en suis à un stade où je commence à me dire que ca pourrait venir de lui.

Pourquoi fait-il ça ? Je ne suis pas dans sa tête, ce ne sont que des hypothèses ! Voir s'il peut conserver un pouvoir sur moi ? Ou essayer de me "récupérer" dans un autre de ses cours (il donne des cours ailleurs qu'à ce centre) pour continuer à jouer à 50 nuances de yoga ? Je ne sais pas, je ne suis pas sure que ce soit important de chercher à savoir ce qui peut se passer dans sa tête, sachant que j'ai été plus que limpide, de mon côté, sur le fait que je lui disais adieu, et qu'il ne m'intéressait plus, au regard de la façon dont il m'avait traité. Peut etre qu'il s'imagine que je vais changer d'avis ? Je n'en sais rien.

Pourquoi ce serait lui qui active ces zones ? Parceque je ne sais pas le faire moi même, ca n'arrive qu'en sa présence, jamais quand je suis seule. Si, c'est arrivé une fois lors d'une discussion avec Denis, on parlait précisément de ces zones là, et elles se sont activées. C'est tout.
Yo-ho a écrit :
wonderlili a écrit : Comment esce possible ?
Poser cette question c'est mettre en doute cette possibilité.
biensur que j'en doute ! c'est un peu "surnaturel" pour moi, qui pratique le yoga depuis 2 ans et demi, ce sont des capacités dont je n'ai jamais entendu parler, mais que je constate. Comme je te disais, je ne suis pas du genre à avoir des certitudes sur ce type de sujet, c'est précisément cette capacité à douter souvent de moi qui m'a fait rester si longtemps dans son cours, car je me disais que je pouvais me tromper, avoir mal compris... Entre mes 2 ans et demi de yoga, et ses 25 ans de pratique... y a un réel fossé !

Yo-ho a écrit : Est ce que tu travailles ?
Que fais tu de tes journées ?
Comment se passent tes journées ?
A part ton ex, qui est venu te soutenir, as tu des relations proches de chez toi ? Leur as tu parlé de tes problèmes ?
oui, je travaille, en partie à domicile, en partie à l'extérieur.
J'ai parlé de tout ceci à des amies, au père de mon fils, à ma thérapeute, à quelques responsables du Dojo Zen où je pratique (on leur donne le nom de "Godo"), ainsi qu'à quelques pratiquants du Zen (surtout des femmes, et j'ai été assez surprise de découvrir que plusieurs femmes ont eu des déboires avec des "maitres zen" qui sont parfois similaires sur certains points, en tout cas, je me suis sentie moins seule). J'essaye de demander conseil, et c'est toujours un exercice compliqué que d'expliquer cette relation qui semble parfois etre un peu "folle".
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 12 avr. 2018, 21:09

wonderlili a écrit :
il active la zone de mon coeur, il l'avait déjà fait lors du cours de yoga un ou deux fois (il avait justement parlé pendant son cours "et on voit où ca agit", à l'époque c'était pour déclarer sa "flamme", au tout début, pendant une méditation, j'ai subitement ressentit cette chose au coeur, et à ce moment là, j'ai ouvert les yeux, je l'ai regardé bien en face (ce que je ne fais jamais pendants les méditations), et il était là, à me regarder dans les yeux...), mais c'est le genre de choses avec lesquelles je n'aime pas avoir de certitudes, car comme tu le sais, on est dans le domaine du ressenti, et donc, forcément, ca peut etre subjectif. Donc, j'avais un gros doute, mais pas de certitude.

Ensuite, quand je l'ai recroisé devant l'école, à deux reprises, j'ai subitement ressenti des palpitations au coeur. La première fois, j'ai mis ça sur le coup de ma peur, donc j'ai pensé que ça venait de moi. La deuxième fois, j'ai tout fait pour l'ignorer et ne surtout pas le regarder, je lisais pour ne surtout pas savoir s'il était là ou pas (j'étais arrivée en avance pour ne pas le croiser), quand subitement ces palpitations sont apparues, et j'ai vu qu'il était là à côté. Ce qui m'a fait penser que ca ne venait plus de moi : le fait que tout allait bien, et que subitement les palpitations apparaissent, quand il était là.
Donc, j'en suis à un stade où je commence à me dire que ca pourrait venir de lui.

Pourquoi fait-il ça ? Je ne suis pas dans sa tête, ce ne sont que des hypothèses ! Voir s'il peut conserver un pouvoir sur moi ? Ou essayer de me "récupérer" dans un autre de ses cours (il donne des cours ailleurs qu'à ce centre) pour continuer à jouer à 50 nuances de yoga ? Je ne sais pas, je ne suis pas sure que ce soit important de chercher à savoir ce qui peut se passer dans sa tête, sachant que j'ai été plus que limpide, de mon côté, sur le fait que je lui disais adieu, et qu'il ne m'intéressait plus, au regard de la façon dont il m'avait traité. Peut etre qu'il s'imagine que je vais changer d'avis ? Je n'en sais rien.

Pourquoi ce serait lui qui active ces zones ? Parceque je ne sais pas le faire moi même, ca n'arrive qu'en sa présence, jamais quand je suis seule. Si, c'est arrivé une fois lors d'une discussion avec Denis, on parlait précisément de ces zones là, et elles se sont activées. C'est tout.
Merci Wonderlili, ça c'est très précis, et on peut un peu mieux se représenter ce que tu as vécu.
Donc ce n'était pas seulement polarisé sur la zone du pubis, mais la zone du coeur aussi, qu'il active, ou qui s'active en sa présence. Le fait que tu ne saches pas le faire toute seule ne veut pas dire que cela vient d' une volonté de sa part d'agir sur toi, il se peut très bien que tu sois très sensible à son énergie. En essayant de faire abstraction de toute interprétation, comment pourrais tu décrire la choses au niveau du ressenti pur ?
wonderlili a écrit :
Yo-ho a écrit :
wonderlili a écrit : Comment esce possible ?
Poser cette question c'est mettre en doute cette possibilité.
biensur que j'en doute ! c'est un peu "surnaturel" pour moi, qui pratique le yoga depuis 2 ans et demi, ce sont des capacités dont je n'ai jamais entendu parler, mais que je constate. Comme je te disais, je ne suis pas du genre à avoir des certitudes sur ce type de sujet, c'est précisément cette capacité à douter souvent de moi qui m'a fait rester si longtemps dans son cours, car je me disais que je pouvais me tromper, avoir mal compris... Entre mes 2 ans et demi de yoga, et ses 25 ans de pratique... y a un réel fossé !
C'est peut-être une peur en toi...C'est une possibilité aussi.
Je ne peux m'empêcher de penser que lorsqu'il y a réel danger, le corps le sait avant même que le cerveau ait eu le temps de mettre le moindre mot sur ce danger, et c'est cela qui sauve.
Lorsque l'on patauge dans le doute c'est que l'on a affaire à une peur psychologique, et que le danger n'est pas réel au départ mais on met tout en oeuvre, à notre insu, pour lui donner une réalité, sur le plan énergétique ça fonctionne à peu près de la même manière. Cela veut dire que tu as en toi le pouvoir de faire cesser cette réalité, en te concentrant sur une autre réalité.
Style genre si tu pouvais confier ton fils à son père, et te prendre 15 jours de vacances un peu loin dans un endroit super dépaysant qui te fait plaisir, ben tout ça existerait moins, peut-être même plus du tout.
wonderlili a écrit :
Yo-ho a écrit : Est ce que tu travailles ?
Que fais tu de tes journées ?
Comment se passent tes journées ?
A part ton ex, qui est venu te soutenir, as tu des relations proches de chez toi ? Leur as tu parlé de tes problèmes ?
oui, je travaille, en partie à domicile, en partie à l'extérieur.
J'ai parlé de tout ceci à des amies, au père de mon fils, à ma thérapeute, à quelques responsables du Dojo Zen où je pratique (on leur donne le nom de "Godo"), ainsi qu'à quelques pratiquants du Zen (surtout des femmes, et j'ai été assez surprise de découvrir que plusieurs femmes ont eu des déboires avec des "maitres zen" qui sont parfois similaires sur certains points, en tout cas, je me suis sentie moins seule). J'essaye de demander conseil, et c'est toujours un exercice compliqué que d'expliquer cette relation qui semble parfois etre un peu "folle".
C'est rassurant vu d'ici, de savoir que tu as un environnement social, psychologique et spirituel, tu es plutôt bien entourée. Et ça fait vraiment du bien de le savoir, je t'assure.
Peut-être que ce serait une bonne idée si tu essayais de percevoir en toi tes zones de peur, de faire connaissance avec elles...comment exactement je ne sais pas, chacun est différent mais en gardant en conscience que ces zones existent en toi, est ce que tu vois ce que je veux dire ?
Prends de la distance, dépayse toi, change tes habitudes le temps de 15 jours de vacances....Y a t-il un pays où tu aimerais te poser en ce moment ?
Avatar du membre
wonderlili
Messages : 252
Enregistré le : 01 août 2016, 23:43

Re: Période difficile

Message par wonderlili » 12 avr. 2018, 21:53

La grosse coupure est prévue : je ne vais à priori plus le croiser devant l'école pendant plus d'un mois.
Quand aux peurs oui je comprends ton explication d'une réalité que l'on se crée basé sur nos croyances
Je travaille activement à comprendre quelles "failles" en moi ont permi à cette histoire de prendre vie car je pense qu'il y a la l'opportunité de combler ces failles et blessures pour que à l'avenir je grandisse de cette expérience

Mais concrètement j'ai aussi tout simplement peur de lui car pour résumer l'histoire mon prof de yoga à qui j'ai clairement exprimé des limites puis imposé une distance continue de son côté : c'est quand même pas très net
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Période difficile

Message par apatride » 13 avr. 2018, 00:01

A te lire wonderlili, je n'irai pas forcément supposer une action à distance volontaire de sa part.

Sa simple présence peut déclencher tout un ensemble de réactions biochimiques chez toi, qui vont être ressenties physiquement et émotionnellement. Sa disposition pas très saine à ton égard, et le fait qu'il désire probablement susciter une réaction chez toi, peut être considérée comme une action volontaire, si l'on veut, mais je ne suis pas convaincu qu'il faille pour autant conclure qu'il active sciemment certaines zones précises à distance.

Une autre hypothèse serait que le coeur est un centre biochimique très puissant et qui est le siège de puissants ressentis émotionnels, et que sa présence et ses intentions telles que décrites ci-dessus provoquent en toi ces phénomènes à cet endroit. Il se passe bien des choses sous le seuil de la conscience, le corps dispose de nombreux capteurs et déclencheurs qui agissent continuellement sans que tu n'en sois consciente, par exemple en présence d'un danger.

Pour illustrer cela avec une anecdote personnelle, nous avons eu récemment un séisme de magnitude 7 dont l'épicentre était assez proche de chez nous. Mon corps s'est retrouvé en alerte, le coeur battant la chamade, des ruissellements d'anxiété dans tout mon corps, engourdissements, etc. avant même que les secousses ne deviennent suffisamment fortes pour que je réalise consciemment ce qu'il se passait. Dois-je en conclure que ce séisme ciblait et activait volontairement ces zones de mon corps à distance ?

L'analogie est peut-être un peu grosse et tirée par les cheveux, ce que je veux dire c'est que le périmètre de notre attention est très concentré par nécessité du quotidien, sinon nous serions submergés par l'infinité de signaux et stimuli qui nous bombardent seconde après seconde. De fait nous sélectionnons et portons notre attention sur ce qui est immédiatement utile à nos objectifs à court comme à long terme. Pour autant tous ces signaux continuent d'être là et nous reléguons leur surveillance à des systèmes qui travaillent hors de notre attention.

La frontière est floue mais bien réelle entre une action à distance ciblée et volontaire, et le jeu complexe des ressentis provoqué par la relation qui est la vôtre. Constate que la seconde formulation ne te dépossède pas de ta puissance personnelle, et lui donne bien moins d'emprise sur toi que tu ne lui prêtes. Comprends aussi que la première formulation aura d'autant plus de réalité que tu acceptes la réalité qu'il t'impose avec ton consentement. Un "enchanteur" a besoin de la complicité de son public.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
Yo-ho
Messages : 316
Enregistré le : 14 juil. 2017, 09:49

Re: Période difficile

Message par Yo-ho » 13 avr. 2018, 09:59

wonderlili a écrit :La grosse coupure est prévue : je ne vais à priori plus le croiser devant l'école pendant plus d'un mois.
Quand aux peurs oui je comprends ton explication d'une réalité que l'on se crée basé sur nos croyances
Je travaille activement à comprendre quelles "failles" en moi ont permi à cette histoire de prendre vie car je pense qu'il y a la l'opportunité de combler ces failles et blessures pour que à l'avenir je grandisse de cette expérience

Mais concrètement j'ai aussi tout simplement peur de lui car pour résumer l'histoire mon prof de yoga à qui j'ai clairement exprimé des limites puis imposé une distance continue de son côté : c'est quand même pas très net
Lorsque je te lis, je me concentre sur des faits et ressentis concrets que tu peux exprimer, d'où mes questions. Je me concentre ensuite sur tes réponses, les points que tu développes et ceux que tu laisses de côté.
A présent je me concentre sur moi-même, donc cela veut clairement dire que je ne parle pas de toi,
tu prends et tu laisses de côté ce que tu veux, exactement comme pour les questions, c'est important que tu gardes la même liberté par rapport à ça - d'acccord ?

En me concentrant sur mes vécus, et non les tiens, voici ce que je peux dire :

Lorsqu'il y a une peur psychologique, souvent c'est lié à un fond de culpabilité en soi, à quelque chose de pas assumé, que l'on occulte. Le jour où la chose est manifestée à l'extérieur de soi, la chose occultée en soi s'active, elle se reconnaît à l'extérieur. Et on lutte contre cette chose, mais comme c'est de l'ordre d'une chose occultée on peut aller jusqu'à lui prêter des pouvoirs occultes.
Si je pars de mon expérience, ce que je peux dire, c'est qu'on ne trouve pas cette chose en travaillant sur un événement passé, mais en se concentrant sur soi dans le présent, alors on prend conscience au présent de micro événements ou on ne réagit pas comme d'habitude, où émerge une corrélation à laquelle on n'avait jamais pensé, ce n'est jamais des grands scoops, mais de toutes petites choses, qui on s'en rend compte, quand on les regarde bien au moment où on les regarde, cela change complètement l'angle de vision.
Ces moments de conscience sur des petites choses, sont vraiment des moments clefs, et ils arrivent quand on s'observe.
Des gens appellent cela se regarder le nombril, c'est parce qu'ils n'ont pas pratiqué cette observation, je suis persuadée que s'ils avaient vraiment observé leur nombril, ils auraient fini par voir autre chose que leur nombril, très précisément ! Voilà ce que j’appellerais le pouvoir de l'observateur.
C'est important d'observer en soi, la résonance de micro événements, comme s'endormir ou se réveiller, et les micro pensées qui émergent en même temps que ces micro évènements , sans chercher à les saisir dans l'instant, au contraire les laissser passer mais être bien conscient de leur passage, bien observer ces passages...çà peut se pratiquer pour tout, qu'elle que soit la situation, et ce que l'on est en train de faire, ce peut-être aussi en faisant les courses, en rangeant la maison, ou bien en discutant avec quelqu'un, n'importe quoi...
Si je devais ramener cela à une pratique de yoga, je parlerai de la répétition des mantra on nous enseigne les trois niveau de parole, articulée, en murmurée, et entendu.
Bien, dans l'observation il y a nos actions et pensée disons « articulées », et en arrière plan nos actions et pensées « observées» si on ne cherche pas à les ramener à un niveau articulé, on passe à un niveau « vu » et on voit clairement, on perçoit les 2 niveaux précédents en même temps, et c'est cela que j'appelle les moments clefs qui changent complètement l'angle de vision...cela se pratique dans nos petits évènements quotidiens, en somme très banals auxquels on ne prête jamais attention d'habitude...là on peut commencer à sortir des automatismes et apprendre à se connaitre...A être plus conscient et forcément on se libère de beaucoup de peurs.
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 326
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Période difficile

Message par HamsaYogiFrance » 13 avr. 2018, 10:41

Il me semble important également de viser plus haut. Pourquoi nous identifier à nos problèmes et y accorder tant de temps ? Nous sommes âme, nous sommes lumière et fixer sans relâche notre attention sur cette quête balaie de notre mental les phénomènes temporaires qui nous nuisent. Concentrons-nous sur l'amour et les peurs et autres émotions négatives disparaissent d'elles-même.
Par exemple, on peut chercher la compagnie du soleil. Il protège notre corps, apaise notre mental et nous rappelle à notre vraie nature. Chacun le sait : on sait comment on se sent en été ou ce que nous procure la contemplation d'un lever de soleil. Le soleil vainc ainsi les troubles psychosomatiques. Et pas seulement : si on lui demande sincèrement, il protège aussi des dangers physiques et autres intrusions énergétiques, comme le confirme mon expérience personnelle.
Je ne nie pas l'importance de ce qui t'est arrivé, wonderlili, mais j'aime à me souvenir de la splendeur qui rayonne en chacun de nous.
Om Shanti, Shanti, Shanti
___/\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Répondre