bonjour , je suis nouvelle

Vous pratiquez le Yoga, vous voulez soit poser une question relative à votre pratique soit expliquer une technique.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
sissi135
Messages : 499
Enregistré le : 03 nov. 2006, 22:05

bonjour , je suis nouvelle

Message par sissi135 » 04 nov. 2006, 15:19

bonjour a tous , et merci pour ce forum , je viens de debuter le yoga alors que cela faisait des annees que je voulais en pratiquer , pas facil de trouver un prof dans ce domaine en algerie , je suis medecin , j'ai 40ans et lundi sera ma deuxiemme seance , j'essaye avec un livre de reconnaitre plusieurs positions et les mettre en pratique , de lire le plus possible sur le sujet et de parfaire ma facon de respirer , , mais ya certaines positions qui me plaisent plus que d'autre ( l'arc , le cobra , le serpent, l'arbre et la chandelle), pouvons nous avoir des preferances de positions et les faire plus souvent ou doit on varier les asanas ? puis je faire une position par jour et la maintenir longuement ou dois je en faire plusieurs pour etre plus performante , je sais je parle de parfaire et dans le yoga ya pas de competitivite , pas d'ego , le mien est encore bien boursoufle et c'est un peu pour cela que je voudrai pratiquer cette discipline ( colere , egocentrisme, et nervosite ).
est il normal de ressentir de la colere apres chaque seance , ou est ce une coincidence d'etre aussi tendue et irritable ?
beaucoup de questions en moi , mais je trouves que deux ou trois dans ce forum ont l'air de tres bien s'y connaitre et je voudrai bien en profiter , merci de me lire et de me permetre de m'exprimer .sissi
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13439
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 04 nov. 2006, 19:02

Bienvenue Sissi135 ! :D

Te voila au début d'un long chemin...

Sissi135 a écrit : pouvons nous avoir des preferances de positions et les faire plus souvent ou doit on varier les asanas ?


Avoir des préférences dans les postures est une chose normale, mais il ne faut s'arrêter là...
Les postures qu'on aime pas ont ça d'interressant c'est qu'elles nous renvoies quelque chose qui nous dérange et il faut écouter et travailler cela aussi...

Sissi135 a écrit :puis je faire une position par jour et la maintenir longuement ou dois je en faire plusieurs pour etre plus performante

Si tu parles de performance, c'est que tu cherches quelque chose dans le Yoga qui n'est pas forcément dedans... La performance n'existe pas vraiment, le lacher prise, la prise de conscience de l'instant présent sont des valeurs plus en harmonie avce le Yoga...

Il n'y a pas de règles précises, certaines postures peuvent se tenir longtemps, d'autres pas vraiment. De toute évidence, pour faire bouillir de l'eau il faut laisser la casserole assez longtemps sur le feu...
Tu peux d'onc alterner des postures tenues pas trop longtemps et chercher plus en profondeur dans d'autres...

Sissi135 a écrit :est il normal de ressentir de la colere apres chaque seance , ou est ce une coincidence d'etre aussi tendue et irritable ?


Oui, je me rappelle les premières séance, j'avais envie de tout casser... je crois que cela est du à des énergies fortes, générées par la pratique, que nous ne savons pas canaliser. Avec le temps tout cela rentrera dans l'ordre... Cela prouve aussi que le Yoga n'est pas neutre etque tu as certainement un beau tempérament, c'est une très belle qualité pour une femme d'avoir du feu...

Sissi135 a écrit :merci de me lire et de me permetre de m'exprimer


Merci à toi de t'exprimer ici, tu es chez toi !!! :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
sissi135
Messages : 499
Enregistré le : 03 nov. 2006, 22:05

merci d'avoir repondu aussi vite

Message par sissi135 » 04 nov. 2006, 21:55

merci denis pour tes reponses, cela me conforte dans mes idees , j'ai toujour ete attiree par cette discipline parcequ'elle s'occupe aussi de l'esprit et etant particulierement cerebrale plutot que physique , le sport je ne le pratique que pour entretenir ma forme .......
quand je parle de performance , je voulais dire " bien executer une posture pour en tenir profit , ou plus exactement pour ressentir un bienfait " tu vas me dire que l'on doit s'attendre a rien ....mais j'en suis pas encore la , j'espere arriver a ce stade de dettachement qui me fera faire des gestes pour la beaute du geste et de l'equilibre .
je suis rassuree quand tu me dis , que ces coleres je les avaient en moi ....
je suis aussi quelqu'un qui se lasse bien vite des choses , mais la je suis tellement enthousiaste , que ca m'etonnerai que je laisse tomber de si tot , je met ton site dans mes favoris et mille merci .sissi
La femme fut créée d’une côte de l’homme, Pas de sa tête pour être au dessus de lui, Ni de ses pieds pour être piétinée, Mais d’une de ses côtes pour être son égale, Sous son bras pour être protégée Et près de son cœur pour être aimé.
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 juil. 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Re: bonjour , je suis nouvelle

Message par kavi » 05 nov. 2006, 23:42

sissi135 a écrit :dans le yoga ya pas de competitivite , pas d'ego


Bonsoir Sissi135,

selon mon approche, il existe un risque (enfin c'est un bien grand mot) dans le yoga et dans les voies spirituelles en générales, c'est de tomber dans la fascination du discours spirituel, et dans la fascination du but proposé. L'éveil, la dissolution du moi etc. Il peut nous arriver d'entrer en profonde résonance avec ces mots, et de susbstituer ces mots en concepts en lieu et place du réel. L'on voudrait tellement être arrivé qu'on en oublie que le voyage est fort joli lui aussi, et surtout, au lieu de partir de ce qu'on est avec son propre terrain, on ne fait que se conformer à une image constituée. Une phrase passe-partout énonce ceci : "la carte n'est pas le territoire" (à ma grande honte, j'avoue ne plus savoir qui en est l'auteur !). Ce n'est pas inutile de s'en souvenir. Les écoles spirituelles proposent autant de cartes pour explorer des contrées séduisantes (plus ou moins, ça dépend de nos goûts ;-)) mais en dernier ressort, nous devons jouer avec notre propre territoire qui a sa propre histoire qu'aucune école de yoga ou autre ne connaît. Et l'enseignant, quand enseignant il y a, est là pour nous aider à cette exploration personnelle et non pas pour nous transporter illico presto dans son monde merveilleux. La greffe se développe tranquillement.
Tout ce trop long paragraphe pour dire qu'il ne sert à rien de se dire, "bon logiquement y'a pas d'ego dans le yoga, donc, je sais que j'en ai un gros, mais on va lui dire vite fait de rester coucher". Il me semble qu'il ne se couchera pas, ou s'il le fait, contraint et forcé, le résultat ne sera peut-être pas aussi merveilleux que prévu :wink:
A mon sens, il vaut mieux partir du réel : j'ai un bel ego, comment fonctionne-t-il, quel carburant, etc. quel est le sens d'un ego, quel serait le sens de son absence... et ainsi de voir que tout ne dépend pas de lui, quelles sont les marges de manoeuvre. Bref, un vaste terrain de jeu pour le pratiquant, s'il ne décide pas d'être arrivé avant d'être parti.
Bien sûr, cela ne veut pas dire que la "progression" soit linéaire, ni même qu'il y ait forcément progression, mais rentrer dans ce discours, c'est rentrer de nouveau dans le clivage "éveil subit/ éveil progressif", très intéressant débat mais grosse perte d'énergie également si l'on ne s'arrête pas à un moment pour faire avec ce qui est là, en ce moment, en nous-mêmes.

J'espère ne pas avoir été trop assomant, j'avais juste envie de partager, ce qui du reste, n'est qu'un point de vue. :wink:
Avatar du membre
sissi135
Messages : 499
Enregistré le : 03 nov. 2006, 22:05

Re: bonjour , je suis nouvelle

Message par sissi135 » 05 nov. 2006, 23:57

kavi a écrit :
sissi135 a écrit :dans le yoga ya pas de competitivite , pas d'ego


Bonsoir Sissi135,

selon mon approche, il existe un risque (enfin c'est un bien grand mot) dans le yoga et dans les voies spirituelles en générales, c'est de tomber dans la fascination du discours spirituel, et dans la fascination du but proposé. L'éveil, la dissolution du moi etc. Il peut nous arriver d'entrer en profonde résonance avec ces mots, et de susbstituer ces mots en concepts en lieu et place du réel. L'on voudrait tellement être arrivé qu'on en oublie que le voyage est fort joli lui aussi, et surtout, au lieu de partir de ce qu'on est avec son propre terrain, on ne fait que se conformer à une image constituée. Une phrase passe-partout énonce ceci : "la carte n'est pas le territoire" (à ma grande honte, j'avoue ne plus savoir qui en est l'auteur !). Ce n'est pas inutile de s'en souvenir. Les écoles spirituelles proposent autant de cartes pour explorer des contrées séduisantes (plus ou moins, ça dépend de nos goûts ;-)) mais en dernier ressort, nous devons jouer avec notre propre territoire qui a sa propre histoire qu'aucune école de yoga ou autre ne connaît. Et l'enseignant, quand enseignant il y a, est là pour nous aider à cette exploration personnelle et non pas pour nous transporter illico presto dans son monde merveilleux. La greffe se développe tranquillement.
Tout ce trop long paragraphe pour dire qu'il ne sert à rien de se dire, "bon logiquement y'a pas d'ego dans le yoga, donc, je sais que j'en ai un gros, mais on va lui dire vite fait de rester coucher". Il me semble qu'il ne se couchera pas, ou s'il le fait, contraint et forcé, le résultat ne sera peut-être pas aussi merveilleux que prévu :wink:
A mon sens, il vaut mieux partir du réel : j'ai un bel ego, comment fonctionne-t-il, quel carburant, etc. quel est le sens d'un ego, quel serait le sens de son absence... et ainsi de voir que tout ne dépend pas de lui, quelles sont les marges de manoeuvre. Bref, un vaste terrain de jeu pour le pratiquant, s'il ne décide pas d'être arrivé avant d'être parti.
Bien sûr, cela ne veut pas dire que la "progression" soit linéaire, ni même qu'il y ait forcément progression, mais rentrer dans ce discours, c'est rentrer de nouveau dans le clivage "éveil subit/ éveil progressif", très intéressant débat mais grosse perte d'énergie également si l'on ne s'arrête pas à un moment pour faire avec ce qui est là, en ce moment, en nous-mêmes.

J'espère ne pas avoir été trop assomant, j'avais juste envie de partager, ce qui du reste, n'est qu'un point de vue. :wink:





Bref, un vaste terrain de jeu pour le pratiquant, s'il ne décide pas d'être arrivé avant d'être parti


tres joli texte et belle explication , je veux seulement etre de ceux et de celles qui pratiquent , le sport ne me ramene pas tout , j'espere que le yoga sera plus complet pour moi , et je le sent va l'etre , rien qu'a vous lire , j'ai envie d'avancer vers cette voie a mon rythme , selon ma propre voie , chaque experience a son charme , mais un point commun a vous tous , un emerveilement de chaque instant , je veux y etre , j'y arriverai un jour en ne controlant plus rien sissi
La femme fut créée d’une côte de l’homme, Pas de sa tête pour être au dessus de lui, Ni de ses pieds pour être piétinée, Mais d’une de ses côtes pour être son égale, Sous son bras pour être protégée Et près de son cœur pour être aimé.
Répondre