Etude sur une pratique de nuit

Vous pratiquez le Yoga, vous voulez soit poser une question relative à votre pratique soit expliquer une technique.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Etude sur une pratique de nuit

Message par Alexandra » 26 mars 2014, 20:53

Bonsoir à tous.

Je voulais proposer a tous un sujet que nous avons commencé avec Denis sur la mise en place de pratique de nuit.
Il nous arrive a tous de nous réveiller, ou de ne pas dormir la nuit, et de plus ou moins tourner en rond.
Pour ma part toutes les nuits je me réveille vers 3h pour ne pas me rendormir avant 5h a peu près.

La nuit est un moment privilégié pour celui qui est réveillé et qui met en place quelque chose d'orienté, autrement c'est juste un agacement de ne pas se rendormir.
Profitons de nos expériences pour construire ensemble des pratiques que l'on pourra mettre en place chacun dans nos nuits d'insomnies ou de conscience chacun verra le verre a moitié plein ou vide.

Je pensais prendre comme base :

3-4 postures calmes qui amène vers l'intériorisation, vers la rencontre de tamas.
Une respiration
et une technique de concentration. Je ne parle pas de nidra, mais de concentration darana

J'ai proposé comme première posture kurmasana qui offre la possibilité de connaitre prathyara et qui renforce le lien vers la terre.
La tortue hiberne, elle s'enfouit dans les profondeurs de la terre et ralentit son rythme pendant la saison morte, pour ne relever la tête qu'au moment ou la vie s'active et s'éveille avec les énergies du printemps.
Je trouve que la nuit est une occasion de rencontrer cette face de l'archétype.

Denis a eu de belles idées que je lui laisse le soin d'exposer.

Et j'espère que vous aussi proposerez des postures et autres avec une idée construite derrière hein ! Pas juste jeter toutes les postures a la suite sans argumenter :marteau:

Merci à vous
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13635
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Denis » 26 mars 2014, 23:56

J'ai eu quelques idées, des postures où il est possible de s'endormir...
La pince, très profonde, si on tire le dos bien droit vers l'avant, et non chercher à descendre la tête vers les genoux...
L'arbre, qu'on peut aussi faire couché dans le lit, toute la nuit !
Makarasana, le monstre marin, lent et profond, au sol donc possibilité de se détendre et tout relâcher...
Mayasana, l'illusion, quand on tombe d'un coté on peut chercher aussi à s'endormir dedans...

On peut placer un samavritti pranayama dans toutes ses techniques...
:wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
MuadDib
Messages : 2181
Enregistré le : 19 mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par MuadDib » 27 mars 2014, 01:07

aaa
Modifié en dernier par MuadDib le 05 juin 2015, 18:15, modifié 1 fois.
ॐ नमो नारायण
Oṃ Mani Padme Huṃ
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1311
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par philippe12 » 27 mars 2014, 09:13

Bonjour a toutes et a tous

@Bonne idée Alassea :coeur:

avec le decalage horaire qui arrive jene doute pas que nous soyons nombreux a avoir l'opportunité de pratiquer plus tot :mrgreen:

usuellement je prend ce r(eveil) comme une chance pour pouvoir pratiquer plus longtemps ( tamas étant assez forte .. je m'endors meme en .. chandelle.. ).
Lors de mes déplacements .. .. :boxe: .. parce qu il faut que je dorme car j'ai une reunion importante ..etc..donc plus le mental prend la main ..plus .. je dormais ..PAS je m'ENERVAIS.:boxe:


Si samavritti ( 12/12/12/12) et quelques mouvements de DO-IN ne marche pas voici la pratique que j'ai mis en place .. :mrgreen: Evidemment n'etant pas PRO je n'ai aucune idée du pourquoi :mefie: mais ca marche... donc 30' entre la douche et le retour au lit, je la fait sans m'arreter ..en chemin..? mon explication si par hasard je me recouche le trop plein d'energie que nous n'avons pas pu gerer pendant le sommeil ne s'est pas evacuer, ca va recommencer..et j'ai besoin d'un minimum de 4h de sommeil

- douche chaude à la sortie du lit (avec si nez bouché a cause de la clim.. Bastrika)
- 5 mn Viparîta karanî mudrâ avec kapalabatti
- Halasana
- Apanasana
- Kurmasana ( Elle a remplacé Bujangasana.. car je mange moins et plus de kampé ....ce moment de torture est le coeur de la seance, avec ce que tu dis je comprends mieux pourquoi.. usuellement j'ai deja envie d'aller me coucher :evil:
- Marakasana
- 5 mn Maha mudra avec samavritti
- au lit Savasana ( ? est ce l'arbre horizontal de Denis ..) samavritti avec les mains sur manipura


Je lirai vos posts avec beaucoup de plaisir

Je dedie ma pratique de ce jour a Solange :coeur: en lui souhaitant beaucoup de chance et de plaisir dans son enseignement
Je vous souhaite
Une VIE remplie
D’AMOUR et
De LUMIERE

Namasté
:dors:
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par ValerieB » 27 mars 2014, 19:44

j'ai le même genre de réveil,

la plupart du temps, je prends mon mala et je récite des mantras, c'est ce que je préfère en me reliant à tel ou tel, ou en visualisant, tel ou tel

et/ou/puis je me mets en état de nidra et/ou je fais quelques techniques propres à la nuit de yoga nidra

parfois cela permet de repartir dans un rêve conscient

personnellement je ne fais pas du tout de asanas pendant ces réveils qui ont lieu entre 1 heures et 5 heures avec des temps variables

si je devais en faire, je priviligierai toutes celles qui se rapportent à chandra
Avatar du membre
amandine
Messages : 841
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par amandine » 27 mars 2014, 20:56

hello :)
moi non plus je ne fais pas d'asanas si je me réveille
d'ailleurs je ne sais pas m'endormir dans une posture, j'essaye pour le nidra (notamment dans la posture de l'arbre (debout) et hem hem .. :rire: )
merci Alassea, ça va être bien interessant de vous lire!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13635
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Denis » 27 mars 2014, 21:46

Philippe a écrit :- au lit Savasana ( ? est ce l'arbre horizontal de Denis. .) samavritti avec les mains sur manipura
Non, Savasana c'est la posture du cadavre, allongé, sur le dos et normalement les bras et jambes un peu écartés, pommes des mains vers le haut.
L'arbre couché, c'est comme la posture de Savasana, mais avec un pied contre l'intérieur de la cuisse opposée...

Sinon, je me couche en faisant un Nidra, quasiment toutes les nuits et parfois cela dur longtemps dans la nuit, puis au matin, en fonction de l'énergie présente je peux revenir dans un état de Nidra, sans mental et pas encore connecté au monde, à mon personnage, mon histoire, la chambre...
Puis je tente d'arrêter les mots en en utilisant plus, donc le mental se tait et je plonge dans un monde lumineux, souvent accompagné d'une posture particulière, le bras derrière, le biceps contre l'œil droit et cette pression d'un coté génère des états d'une puissance intérieure très forte et lumineuse, sorte d'orgasme céleste où la conscience se déploie dans le fait d'oublier encore le personnage et son histoire...
J'aime un peu passer du temps dans mon lit le matin...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Alexandra » 28 mars 2014, 07:30

Shana tu peux développer pour les techniques de chandra s'il te plait ?
Denis aussi argumente un peu, quelles intentions on peut placer dans mayasana ?
Philippe mahamudra est une technique d'éveil d'énergie tout comme paschimotanasana, je ne suis pas sûre qu'il faille les employer pour obtenir la prédominance de tamas.

Moi je fais des postures lorsque mon mental est trop agité, ça me permet de dépenser un peu le surplus d'énergie en l'orientant vers tamas doucement.
Le corps, puis le souffle, puis le mental.

Dans l'arbre je pourrais dire qu'on peut sentir des racines profondes vers la terre, se relier à muladhara, puis remonter lentement vers le coeur pour ensuite se laisser aller vers la douceur de la lumière étoilée d'ajna, ou la profondeur du vide de talu et s'enfoncer.
Qu'en dites vous ?
Halasana oui je suis d'accord ! On peut mettre là l'idée de labourer la terre du passé (de la journée ou plus loin) pour ensuite la laisser reposer, prête a être ensemencée par la nouvelle journée qui arrivera ?
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Adam
Messages : 219
Enregistré le : 07 mars 2013, 19:10

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Adam » 28 mars 2014, 09:35

Salut,

A une époque ,un certain"recul" étant recherché , ayant par hasard trouvé un texte : "un coucher raisonnable dans une paix profonde de toute toute ma foi ,l'exige"… (tradition chrétienne ,?) je trouvais là un réconfort un écho à une pré-occupation …parmis d'autres, mais aujourd'hui effectivement , il semble que l'enseignement, l'acces à certains points de vus me décentre un peu de cette conception , de cette lecture de ce qu'est être raisonnable, néanmoins, je note que l'excitation que produit chez le chercheur , l'idée qu'il y a quelque-chose à trouver, dans la spiritualité, peut aussi l'écarter, l'égarer sur une voie sans cesse repoussant l'horizon par la tension suscitée à croire qu'il va être libéré, de ce qui est là?
Une personne "Elisabeth" pour ne pas la nommer que tu connais Alassea disait ceci à peu près: "le Soi c'est le point de départ , le chemin et l'arrivée".
Mais je sais ton état et ,je ne peux pas porter d'enfant moi, je sais que ma mère s'est aventureé dans le yoga lorsque j'étais en gestation , … juste un témoignage , en passant rapidement, qui ne veut pas dire que j'ai tout compris, justement...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13635
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Denis » 28 mars 2014, 11:06

Dans l'arbre je pourrais dire qu'on peut sentir des racines profondes vers la terre, se relier à muladhara, puis remonter lentement vers le coeur pour ensuite se laisser aller vers la douceur de la lumière étoilée d'ajna, ou la profondeur du vide de talu et s'enfoncer.
Qu'en dites vous ?
Oui c'est bien possible...
J'aime regarder les énergies comment elles bougent...
La posture de l'arbre à un effet sur Ida et Pingala, comme toutes les postures, et le coté ésotérique du Yoga doit regarder cela, le comprendre et l'activer.
Toutes les postures asymétriques permettent de prendre conscience subtilement de l'architecture énergétique de notre être. On peut orienter par invocation quelque chose, comme par exemple invoquer l'archétype qui est derrière la posture (le cobra, le lion, le poisson, Matsyendranath,...) et là laisser l'énergie nous conduire à vivre et expérimenter les archétypes et cela sans que le l'imaginaire ou l'émotion interviennent.
Ou alors on place le corps dans une posture particulière et on laisse là aussi l'énergie nous révéler les espaces, les vibrations, les couleurs mais aussi toute le structure énergétique.
L'arbre est extraordinaire pour sentir Ida et Pingala !
Quand vous êtes sur un pied, observez la narine qui respire, observez la différence entre un coté et l'autre et essayé de vous "rapprocher" de cette différence...
Quelque chose de "lunaire" ou "solaire" se passe, et l'équilibre de ces énergies dans le corps apporte l'éveille de la subtilité, la rencontre avec l'absolu et l'universalité.
C'est le feu du souffle infiniment subtil qui se réveil...
Quand vous êtes dans la posture, concentrez-vous sur le point vu, sur les va et vient de l'énergie dans le corps qui monte et descend, c’est réel, précis, et cela se perçoit sans mentalisation ou imaginaire.
Alors quand l’énergie commence à être forte et qu’il apparait un souffle introverti, imperceptible, inaudible, sur le point qu’on regarde il est possible de voir les influx électriques qui se propagent comme des vagues de lumière, on peut aussi voir le carré jaune de la terre…
Mais le souffle monte et rencontre le cœur qui s’échauffe et sort par le Brahmarandrha.
On doit revenir à Soi dans cette chance de l’énergie déployée et oublier le « regard vers l’avant » pour tenter de voir en Soi et rencontrer, alors, les espaces de l’énergie…
Une fois la posture tenue, longtemps, parfois très longtemps, on s’assoie et là se révèle plus fortement encore Ida et Pingala, comme 2 axes dans le dos qui se tendent fortement de chaque côté de la colonne vertébrale. Puissance du feu, du vide ou du plein.
Là il est possible alors de rencontrer sarasvati, et de mettre en vibration susumna dans sarasvati.
Pour celui qui tente de dormir dans l’arbre, couché sur le dos, les effets sont les même du point de vu subtil, il est donc possible de laisser « l’observateur » se balader et expérimenter tout cela.
Une chose est certaine, on ne va pas trop dormir comme un animal, abruti dans la non conscience, mais rencontrer bien des choses…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Alexandra » 28 mars 2014, 19:39

Waouh Merci Denis pour ce que tu propose là !!
C'est ce que j'attendais avant tout de ce post, nos découvertes de chercheurs, dans une posture, quelles énergies, quels archétypes on rencontre.
Et de toute façon qui d'entre nous dors comme une patate pendant 10heures d'affilées lol ?
Ça m'est arrivé peut-être 3-4 fois depuis le début de ma grossesse et avant, a moins d'avoir un peu exagéré avec l'alcool et bien que neni, je ne dors que très peu et d'un sommeil très "lucide" ou "conscient"
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 août 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Cocostick » 28 mars 2014, 21:04

Alassea a écrit :Waouh Merci Denis pour ce que tu propose là !!

Et de toute façon qui d'entre nous dors comme une patate pendant 10heures d'affilées lol ?
Ça m'est arrivé peut-être 3-4 fois depuis le début de ma grossesse et avant, a moins d'avoir un peu exagéré avec l'alcool et bien que neni, je ne dors que très peu et d'un sommeil très "lucide" ou "conscient"
Et bien moi, mes nuits sont souvent longues, toujours agitées (bruxisme) et malgré m'essayer au nidra tout les soirs depuis 18 mois... j'ai pas encore trouvé le truc
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Alexandra » 29 mars 2014, 11:24

Je crois que le sommeil diminue avec les années de pratique, peu à peu on dort un peu moins, plus légèrement.
Après lorsqu'il y a dans notre vie des événements troublant, notre inconscient a toujours son travail pendant le sommeil et alors on peut avoir le sommeil agité, parce qu'il met les choses en ordre.
Après y'a rien d'avéré c'est ma théorie.
Bruxisme c'est lié a des choses traumatisantes inscrites dans le subconscient, en les mettant en lumière ça devrait cesser.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Adam
Messages : 219
Enregistré le : 07 mars 2013, 19:10

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Adam » 30 mars 2014, 10:38

Salut Cocostick, Elle a peut-être raison.
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1311
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par philippe12 » 08 avr. 2014, 15:05

Bonjour a tous et a toutes

Merci a tous pour vos apports

@Alassea :mrgreen:
...avec l'age en fait ..je dors mieux ..grace a la pratique ( et surtout quand je veux ou en ressent le besoin)
la QUALITE est plus importante que la durée.
l :?: peut etre que l'augmentation (avec l'age) des soucis , des différents exces .. la qualité du sommeil diminue..et la personne dors moins ..et sa durée de vie ..
ma voisine de 103 ans dors comme un bebe 8h par nuit :dors:

Les pros, par les asanas et pranayamas, peuvent ajuster la circulation des énergies, et se reposer dans des poistions variées. :mrgreen:
le nettoyage des nadis est une aide a ce sommeil de qualité.

est ce que vous avez essayé apres le changement horaire,
quel est votre sensibilité à l'horaire?

souvent lors d'une pratique régulière .. le corps crée des automatismes..
par exemple .. jusqu' a vendredi ma chaleur interne montait a 6h30 ( heure a laquelle je rentrai dans le bassin..)


Je vous souhaite
Une VIE remplie
D’AMOUR et
De LUMIERE

Namasté
:dors:
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Alexandra » 11 avr. 2014, 08:12

J'avoue que je dors de manière irrégulière en fonction de la lune, de mes journées de tout un tas de choses extérieures.
J'ai fais attention au rythme de s'endormir a gauche ou a droite et quelle narine respire pour s'endormir, j'ai noté qu'il n'y avait aucune règle en la matière.
Ma température monte quand ça fait une heure que je pinaille dans le lit sans m'endormir en revanche lol et là je me lève et soit je fume une clope et je vais sur facebook soit je pratique quelque chose (pour pas trop me la péter je dois avouer que je vais plus souvent sur facebook)
Pour le sommeil de qualité a partir de maintenant et pour quelques années je dois abandonner l'idée même ! :lol:
Alors j'avoue que m'adapter une pratique de nuit désormais me semble une necessité en prévision de ces nuits sans sommeil à veiller deux nourrissons qui ne voudront pas dormir
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2048
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par hridaya » 11 avr. 2014, 10:36

salut alex, normalement ,il faut s’ endormir du coté droit pour laisser libre la narine gauche et ida et bloquer pingala (qui est plus relier a l’ activité) au bout de quelque minute spontanément le souffle va passer a gauche et facilité l’ endormissement) tu peut aussi porter la conscience sur les ailes des narines tu devrait sentir quelque chose d’ assez fin comme si la narine droite rétrécissez ,ou comme si quelque chose l’ obturer, ou bien tu peux sentir une petite vibration qui souvent s’ accompagne d’ une sensation ou bout du nez, l’ idéal serait quand même ensuite, une fois certains que c’ est le coté gauche qui s’ enclenche, (au bout d’ un temps qui est très individuelle) de se mettre sur le dos pour s’ endormir afin de faciliter nidra, mais de s’ endormir a gauche dans un premier temps est très bien pour les personnes qui ont des problèmes de sommeil afin de reprogrammer la fonction….si tu a vraiment un souci sur le sommeil.. il faut rééquilibrer les cycles ida et pingala …nadi sodhana
pour le sommeil de qualité….pas forcément, les nidra sont des sommeil réparateurs par excellence, après tes réveils si tu te replonge en nidra tu sera étonné de la fraicheurs et de la légèreté et des fonctions de récupérations une heure de nidra sattvique ,vaut des heures de sommeil tamasique….
:wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2048
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par hridaya » 11 avr. 2014, 11:06

tu peux aussi utiliser anantasana dans cette phase
Image
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3940
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par lorkan739 » 11 avr. 2014, 11:14

C'est un puissant soporifique fesses de bouc ! :D
Om
Avatar du membre
amandine
Messages : 841
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par amandine » 12 avr. 2014, 11:19

hello Alex , ah oui tu vas bientôt recommencer les nuits de sommeil de sioux, les nuits de sommeil mêlé de veille, avec un oeil tourné vers les bébés.. ça a été un temps tres fort de lacher prise, pour moi, les nuits de veille a bercer .. un temps hors du temps, un beau yoga, période des fois difficile avec des craquages, des envies de pleurer, de laisser tomber , mais non pas possible. c'etait riche. :)
ca parait une bonne idée que tu te mettes en place une pratique maintenant, comme tu as encore du temps pour toi.. mais je n'ai pas bien compris si tu cherches a regrouper des techniques pour retourner dans le sommeil, ou bien pour profiter de tes temps d'insomnie?
avant le coucher, c'est vrai que le nidra ça donne une nuit particuliere, mais bon faut avoir toute la technique, avant la formation je ne savais pas ce que c'était , en fait le nidra.
l y a aussi la méditation sur la bougie quand on se sent agité.
Hridaya, tu parles du "côté gauche qui s'enclenche", je l'entends régulierement cette expression "s'enclencher" ces derniers temps (Shana aussi l'utilise) je la trouve super claire cette expression, c'est vraiment ça :)
bon weekend
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par ValerieB » 12 avr. 2014, 11:42

à veiller deux nourrissons qui ne voudront pas dormir
j'avais fait plein de nidra pendant ma grossesse, et beaucoup de souffle avec Brhamari

est ce que c'est cela qui a eu une influence sur son sommeil et sa tranquilité? je ne sais pas, mais peut être?

Car très vite au bout de cinq ou six semaines, Julien avait des nuits paisibles ( dernière biberon 22h et premier vers 7 h)


certains nourissons dorment très bien et très vite! :)

et puis, là aussi, suivant les individus, on ne réagit pas tous pareil; certaines naissances vous donnent un sentiment de paix, d'accomplissement, de plénitude, ce qui, grâce à Dieu, fut mon cas!

je garde de cette période plein de douceur, de tranquilité, et pas de baby blues, mais bon, j'avais déjà 40 ans.

c'est cette naissance qui m'a donné envie de créer la compagnie de danse, de faire la formation de yoga,
la naissance de cet enfant était comme un cadeau, une grâce du ciel, - et bien évidement un peu plus tôt avec la rencontre de son père!
Avatar du membre
amandine
Messages : 841
Enregistré le : 05 nov. 2011, 12:13
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par amandine » 12 avr. 2014, 11:58

ouiii :) c'est un temps magique d'épanouissement, qui commence pendant la grossesse.
les femmes enceintes qui viennent à mes cours je les chouchoute , elles ont quelquechose de souverain...
je voudrai bien voir Alex ! :coeur:
moi aussi shana les naissances de mes fils m'ont donné de la force, et j'ai aussi commencé ma deuxieme formation à cette époque là, commencé a donner des cours
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par ValerieB » 12 avr. 2014, 12:01

et oui, Amandine, on trouve souvent en soi même comme une deuxième naissance! :)

sûr que d'autres choses dans la vie ouvre à ces mêmes états, mais ces périodes sont particulières et énergétiquement très vibrantes

énergétiquement, Alex est triple en ce moment!!
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Alexandra » 16 avr. 2014, 08:22

Oui je suis d'accord avec vous jusqu'à une ou deux semaines j'arrivais encore a tout faire mais avec des jumeaux c'est pas la même grossesse.
A 7 mois l'utérus a la taille d'une grossesse de 9 mois, et à 9 mois il atteint jusqu'à 12 cm de plus.
Je ne peux plus m'asseoir au sol, plus marcher, plus dormir, plus mettre de chaussure, j'ai les canaux carpiens bouchés, j'ai l'impression d'avoir été rouée de coup toute la journée et mes fonctions vitales sont maintenant ralenties aussi voire en danger d'ailleurs il est possible qu'on me déclenche.
A ce stade je dois dire qu'il n'y a plus de plaisir et même le yoga que j'ai pratiqué toute la grossesse je ne peux plus, ni m'asseoir, ni respirer, ni tenir les mains a hauteur du visage ni rien lol et la seule énergie qui me reste c'est pour passer du lit sur le canapé et aux toilettes.
Même pas la force de tchatcher sur facebook ou de tenir le téléphone plus de 2 minutes.
Bon du coup mon corps est devenu une espèce de prison douloureuse ou je cohabite.
Mais sinon moi aussi j'ai eu l'impression de vivre une seconde naissance avec cette grossesse et j'apprends maintenant la patiente absolue et la limitation du corps et de l'esprit car lorsqu'on manque d'énergie, le mental n'a plus de combustible lui non plus !

Hridaya, j'ai testé bien tous les sens pour voir si il y avait une différence et je crois que c'est purement mental, il est dit que, mais dans la réalité on s'endort des deux cotés, que ce soit du souffle ou de la position du corps. La encore ne serait ce qu'une douce illusion qu'on accepte de croire, comme un rêve qui nous berce pour nous aider a nous endormir, ou une berceuse qu'on se chanterai à soi même ?

Je pense qu'une énergie sattvique ++ n'est pas une bonne chose lorsqu'il y a 36 trucs du quotidien a régler.
En disposer un peu oui, car ça permet de mettre du recul, de la légéreté, mais pas trop autrement on est trop satélisé pour quoi que ce soit et lorsqu'il faut appeler la cpam, sa banque, aller faire les courses, récupérer les gosses etc. ça n'aide pas vraiment, voir ça peut rendre malheureux genre : pourquoi je ne peux pas juste rester en l'air ?!
Il y a un temps pour tout et je trouve que la description des étapes de vies indienne explique assez bien cela.
A soi d'adapter un temps pour développer sattva aussi pendant ce temps de vie superactif de 25 à 50 ans.

Oui pour l'idée du travail de nuit, c'est pour les deux, soit des postures qui vont favorisée un calme et un état de paix et de conscience, soit des postures et travaux qui vont amener peu ) peu au sommeil.
Pour pleins de raisons on peut-être amené a ne pas dormir exceptionnellement ou non, et alors se dire pourquoi pas : et si je rentrais dans une pratique, plus intime, plus secrète dans ce temps mystérieux et magique et qui n'appartient qu'à soi de la nuit.
Lorsque le monde entier est endormi qu'on reste le/la seule de sa maison en pleine conscience il règne une atmosphère spéciale hors du temps, un espace personnel dans lequel on peut se développer et se retrouver.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2048
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par hridaya » 16 avr. 2014, 09:09

Hridaya, j'ai testé bien tous les sens pour voir si il y avait une différence et je crois que c'est purement mental, il est dit que, mais dans la réalité on s'endort des deux cotés, que ce soit du souffle ou de la position du corps. La encore ne serait ce qu'une douce illusion qu'on accepte de croire, comme un rêve qui nous berce pour nous aider a nous endormir, ou une berceuse qu'on se chanterai à soi même ?
pas tout a fait d’ accord avec toi, toute les perceptions sont relayé par le mental, mais qu’elle mental ? , en tout cas de issue de l’expérience, il ressort que….. il faut juste affiner la perceptions, sentir le canal qui se ferme, et surtout mettre de la conscience en douceur dans le canal de gauche, on s’endort des deux coté lorsque l’ on perd conscience et que l’ on fait les choses sans attention , là il s’ agit de mettre de la présence ,de l’ attention, d’ ouvrir un espace de perceptions sans se bercer d’ illusions qui pour moi n’ est pas un rêve mais notre cauchemars a tous……..une fois bien installé dans la présence de ce lieu d’ accueil de nidra, se mettre sur le dos reste une bonne option, après il faut pas se décourager , si ça fonctionne pas de suite, essayer réessayer ,ça fini toujours par marcher….. avec de belle perception lumineuse .... :wink: bonne pratique :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par ValerieB » 16 avr. 2014, 09:30

Bon courage, Alessea! :coeur:
Avatar du membre
Alexandra
Site Admin
Site Admin
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par Alexandra » 16 avr. 2014, 14:51

Merci Hridaya pour ces précisions plus fines !
J'essaierai a ta manière dans quelques temps car pour le moment je me mets un peu comme je peux lol :lol:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
hridaya
Messages : 2048
Enregistré le : 16 avr. 2012, 10:30
Localisation :

Re: Etude sur une pratique de nuit

Message par hridaya » 16 avr. 2014, 15:34

J'essaierai a ta manière dans quelques temps car pour le moment je me mets un peu comme je peux lol
oui ,ça je veux bien te croire,je te souhaite du courage....bisous :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Répondre