Nadi Shodana

Vous pratiquez le Yoga, vous voulez soit poser une question relative à votre pratique soit expliquer une technique.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 23 janv. 2006, 21:45

Bonsoir Tenryu et tout le monde :)

C'est vrai que écrit comme je l'ai écrit la différence entre les narines droite et gauche semble bien étrange.

Pour tenter de te donner une idée il faut regarder les nadis ("tuyaux" dans lesquels circulent l'énergie). Il existe un grand nombre de nadis dans le corps et pour débuter on en regarde 3 principaux. Ida, Pingala et Susumna. Ida est à gauche et relatif à la lune et tous ce qu'elle évoque, Pingala à droite et relatif au soleil et tout ce qu'il apporte... Susumna est la voie du Milieu. L'énergie n'emprunte que 2 fois cette vois, une pour la création de l'individu dans le ventre de sa mère, l'autre à sa mort pour rendre à la terre, l'eau, le feu, l'air... ce qui leurs appartient.

Le croisement des nadis donnent des noeuds ou des roues : Chakras.
Ida et Pingala nadis prennent naissance dans mulhadara chakra et finissent dans chacune des narines.

C'est pour cela que l'un des Pranayama les plus importants se nomme NadiSodana (nettoyage des nadis) et utilise la fermeture alternée d'une narine et de l'autre...

Pour te donner un autre indice voici un très court extrait du texte : YOGATATTVA UPANISHAD
le Hatha-Yoga, les huit degrés qu’il comporte sont les réfrènements et disciplines
les postures et le contrôle du souffle la rétraction des pouvoirs sensoriels la fixation de la pensée enfin la méditation profonde et l’Enstase-finale.
25. Il faut y ajouter trois groupes de Sceaux et diverses contractions musculaires.
26. Ces degrés et ces Sceaux sont nombreux, mais ne sont pas tous indispensables. Des dix réfrènements, par exemple, le plus important est de s’abstenir de nourriture trop riche;
27. De même, la plus importante des dix disciplines est celle qui concerne la non-violence
28. enfin des innombrables postures enseignées par les maîtres du Yoga quatre vingt sont importantes mais quatre seulement sont indispensables
29. savoir: la Perfection, le Lotus, le Lion et la Prospérité.
30. L’adepte devra surtout tenir compte des obstacles à surmonter s’il veut progresser dans la voie du Yoga.
31. La paresse, la fatuité, les mauvaises fréquentations, la pratique de la magie, le désir d’acquérir de l’or ou des femmes, ne sont que mirages mondains : prendre conscience de cela c’est pour l’adepte s’en libérer.
32. Pour contrôler efficacement ses souffles, l’adepte avisé se bâtira une hutte munie d’une petite porte, mais dépourvue d’autres ouvertures
33. le sol en sera bien nettoyé et arrosé d’urine de vache ou de jus de citron, afin d’en éliminer tous insectes moustiques, ou vermine;
34. la hutte sera balayée chaque jour, on y fera brûler de l’encens elle ne sera ni trop haute, ni trop basse;
35. L’adepte étendra à terre un tapis, une peau d’antilope, ou une litière d’herbe; il s’y installera en prenant la Posture du Lotus, et s’efforcera de contrôler ses souffles,
36. Tenant son corps bien droit, l’adepte honorera d’abord, les mains jointes, la divinité de son choix, puis, avec le pouce de sa main droite, il se bouchera la narine droite qui est l’orifice du canal Piñgalã, et insufflera doucement de l’air par la narine gauche, orifice de l’Idã
37. Il retiendra alors son souffle aussi longtemps qu’il lui sera possible, puis l’expulsera progressivement, sans forcer, par sa narine gauche.
38. Ensuite il insufflera à nouveau, par sa narine gauche cette fois conduisant l’air jusqu’à son ventre qu’il emplira progressivement; après l’y avoir maintenu le plus longtemps qu’il lui sera possible, il l’expulsera par la narine droite, doucement, sans forcer.
39. Il procèdera ainsi, inspirant par une narine, expirant par l’autre, alternativement, et, chaque fois retenant le souffle aussi longtemps qu’il le pourra.
40. Pour mesurer le rythme respiratoire on utilise comme unité, le temps qu’il faut à un homme pour se frotter le genou en rond et ensuite claquer du doigt.
41. Lorsqu’on inspire par la narine gauche, on le fait durant seize unités de temps, on tient le souffle ensuite durant soixante-quatre unités
42. et l’on expire enfin, par la narine droite durant trente deux unités. De même lorsque l’on changera de narines.
Ainsi fera-t-on quatre fois par jour:
43. au matin, à midi, le soir, à minuit, tâchant chaque fois de pratiquer jusqu’à quatre vingt tenues de souffles.
44. Après trois mois, les deux canaux Ida et Piñgalã seront tout à fait purifiés et ceci se manifestera dans la constitution même de l’adepte
45. il deviendra ténu, lumineux, le feu de la digestion brûlera plus fort et il perdra du poids.


Au plaisir de te lire ce soir ! :wink:

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 24 janv. 2006, 00:57

Bonsoir Denis

Merci pour le texte. Je ne l'ai pas lu, mais je sais où le trouver.

A vrai dire il y a un processus qui s'enclenche, puisque depuis peu notre nouvelle situation nous permet de pratiquer de nouveau avec suivi et continuïté. Le contact que nous avons a un effet impressionnant, entre pratiquants du net.

Nous reprenons pour ainsi dire à partir de zéro, et nous voulons réintroduire les techniques que nous connaissons une par une, peu à peu. Revenir à la source, pratiques les plus dépouillées possible.

Je suis beaucoup plus sensible à ta manière de parler narine gauche/droite qu'à des choses plus scolastiques. Le système tibétain comprend beaucoup de manière différentes de présenter les canaux subtils, donc je vois de quoi tu parles, bien sûr. Mais j'ai plutôt développé mon propre vocabulaire à ce propos.
Tu verras, lorsque nous comparerons certains aspects, il y a des différences surprenantes, comme par exemple que les canaux droits et gauches sont droits, et ne se croisent pas, ils sont simplement parallèles au canal central.

Ce qui m'intéresse à présent, c'est de réintégrer ces éléments dans une logique qui parcours la journée, rythmée par les différentes activités pro, familiales, etc, mais aussi par des pratiques.

Ca résonne avec la discussion que nous avons avec Jobnemo, ce que vous décriviez chacun de votre pratique me fait penser que les tibétains enchainent plusieurs yogas de suite, dans une logique qui prépare les canaux à la pratique la plus intérieure, celle de la pénétration et la résorption des souffles dans le canal central.
Les premières pratiques sont très physiques, dynamiques, comme le yoga que pratique Jobnemo, puis viennent les yogas plus accès sur les pranayama puis de plus en plus subtiles, jusqu'aux pratiques impliquant la nature même de l'esprit.
La même logique doit se trouver dans la classification des yogas indiens, et elle se retrouve dans le cours de l'âge. Jeune, c'est le corps, moyen c'est les souffles, et âgé c'est l'esprit, ou la sagesse.

Donc à notre âge, je pense qu'on est en pleine période où les pranayama sont les plus bénéfiques. Par contre, je dois me remettre un peu en forme, retravailler mon corps, mes postures, assouplir mes canaux un minimum avant de recommencer le travail sur les souffles.
Donc je reviendrai dessus quand j'y serai.

Le sujet et les échanges que nous avons amorcé sont très vastes, et il y a foule de détails à échanger.Nous avons beaucoup écrit et c'est pour moi une base de travail, il y a pas mal que je veux relire.
Merci à tous pour les avancées que vous me permettez.

Question : les énergies des canaux droite/gauche sont-il les mêmes pour les deux sexes, ou inversés ?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 24 janv. 2006, 08:37

Bonjour Tenryu,

Oui, il est vrai que certains textes disent que les 2 nadis (Ida et Pingala) ne se croisent pas. Il existe un grand nombre de techniques de Pranayama qui utilisent le fait que les nadis se croisent ou pas.
La description de Nadi Shodana dans le YOGATATTVA UPANISHAD que j'ai donné dans mon post au-dessus, montre bien qu'aucune visualisation est réalisée sur le fait que les nadis se croisent.
Si tu cherches une technique de pranayama pour "nettoyer" ou construire ton corps énergétique je te la conseille, avec Bastrika, et Kapalabhati.

Dans Nadi Shodana il faut visualiser l'énergie qui monte à l'inspir (de Mulhadhara chakra et monte dans ajna) dans le coté de la narine qui respire, puis on change de coté et on expire en visualisant l'énergie qui descend, puis inspir sur le même coté, on change de coté pour l'expir...

Le but est de chercher à prendre de moins en moins d'air, la concentration sur le trajet et ce mouvement des énergies fait apparaitre le souffle et nous fait quitter le plan grossier de la respiration. Respiration qui a tendance à disparaitre presque complétement.

Une rétention peut-être installée dans Nadi Shodana, augmentant ainsi la possibilité du pranayama, qui est de faire circuler les énergies dans le corps. La rétention peut être à vide et dans ce cas le rythme sera de 1-2-2.
1 temps pour l'inspir
2 temps pour l'expir
2 temps en rétention à vide
A vous de trouver des multiples de 1-2-2 (par exemple 4-8-8 secondes)

Une rétention peut aussi être installée et dans ce cas le rythme est de 1-4-2
1 temps pour l'inspir
4 temps en rétention à plein
2 temps pour l'expir

Mulhabanda (contraction des sphincters de l'anus) est tenu serré, le regard en Brumadhya Drishtisera (posé sur le point ou se posent l'index et le majeur sur le front) , la langue en khechari mudra (retrournée vers le fond de la gorge, le dessous colé contre le palet, le bout de la langue tente (...) d'entrer dans la cavité nasale). Un mantra comme HamSa peut être utilisé, tant que le mental ne se tait pas.

Bonne pratique
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 24 janv. 2006, 14:02

Dans Nadi Shodana il faut visualiser l'énergie qui monte à l'inspir (de Mulhadhara chakra et monte dans ajna) dans le coté de la narine qui respire, puis on change de coté et on expire en visualisant l'énergie qui descend, puis inspir sur le même coté, on change de coté pour l'expir...
Bon alley, hein, on va s'y mettre.

Je relis ça ce soir pour bien mémoriser, et demain au réveil, on attaque.

On va pas rester les bras ballants, le regards abruti comme ça longtemps, sans rien faire, non mais !!!
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 24 janv. 2006, 23:35

Bonsoir Denis.

C'est l'heure de l'étude, donc des questions :)

Bastrika = ??

Kapalabhati = ?? Celle-là doit avoir un lien avec le bas du ventre, non ? Pour moi c'est le bol qui soutient toute la colonne respiratoire, qui a la forme d'un kapala.
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 25 janv. 2006, 00:10

Pour bien démarrer demain matin, je récapitule en essayant d'intégrer le maximum, mais que ça reste faisable pour une première fois, tout en s'accordant un peu à ce que je connais déjà. Donc :

NADI SHODANA EN SEPT POINTS

1 Prendre la posture correcte, laisser les souffles circuler librement, lâcher prise.

2 Quelques instants plus tard, amener l'attention au souffle, inviter le calme mental.

3 Dès que la stabilité est satisfaisante,
a gainer l'anus
b rapprocher le menton du cou, étirant ainsi la nuque
c placer l'index et le majeur entre les deux yeux

4 Se bouchera la narine droite orifice Piñgalã avec le pouce, et inspirer doucement de l’air par la narine gauche, orifice Idã. Pendant cet inspir :
a laisser les yeux trouver leur position optimale
b garder la vigilance au calme de l'esprit (et ainsi tout du long)
c l'inspir démarre sous le nombril, gonfle le ventre tel un ballon, puis déploie la cage et pour finir soulève légèrement les clavicules.

5 Retenir alors le souffle sans aller jusqu'à l'inconfort, tout en gardant l'anus gaîné et le menton rentré, puis l’expulser progressivement, sans forcer, par sa narine gauche, en détendant anus et menton.

6 Ensuite inspirer à nouveau, par sa narine gauche cette fois conduisant l’air jusqu’à ventre, qu’il emplira progressivement

6 Après l’y avoir maintenu sans aller jusqu'à l'inconfort, boucher la narine gauche puis l’expulser par la narine droite, doucement, sans forcer.

7 Procèder ainsi, inspirant par une narine, expirant par l’autre, alternativement, et, chaque fois retenant le souffle sans aller jusqu'à l'inconfort.

8 Demeurer au repos, l'esprit libre de fabrications, en expirant par le nez mais aussi par la bouche très légèrement entr'ouverte.
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 25 janv. 2006, 00:42

QUESTIONS :D


1 La description çi-dessus est-elle correcte ? J'ai laissé le truc de la langue, je le rajouterai après.

2 Pourquoi commence-t-on par inspirer ET expirer par la narine gauche, ainsi que réinspirer par cette même narine ? Pourquoi ne pas commencer de suite par alterner ?

3 Dans les yogas tibétains, on commence l'inspir ou l'expir doucement, puis fort et on fini doucement. Le texte a l'air d'indiquer une respiration plutôt constante.

Merci pour cet occasion de mettre en pratique.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 25 janv. 2006, 08:54

Bonjour Tenryu.

Je ne sais pas où tu as trouvé cette technique, mais de tous les enseignants que j'ai eu personne ne fait ça, en fait cela n'est pas totalement faux, mais si tu lis le texte l'accent est donné sur le plan physique mais le texte est confu sur les narines.
Je crois aussi qu'un texte traditionnel est une bonne chose...

Le Yoga demande à toujours commencer par la droite.
Toutes les postures asymétriques commencent par la droite. Cela respecte des aspects physiologiques importants, comme la rotation dans les intestins.
Cependant j'ai eu des profs qui commençaient par une inspire à gauche, et le texte que j'ai donné plus haut propose de commencer une inspira par la gauche...
Personnellement je perçois plus d'équilibre en inspirant à droite pour la première inspire et surtout cette tecnique m'a était transmise ainsi. (Peut-être que d'autres peuvent témoigner :) )

Nadi Shodana commence à droite par une inspire puis on expire à gauche, inspire gauche et expire droite, voila un cycle.

L'effort dans le Pranayama peut-être une bonne chose, mais tous les dandhas doivent être présent. Sinon, on suit son rythme respiratoire au début. Quand tu inspires, si naturellement tu es a 4 secondes d'inspire tu peux tenter un 4/16/8 pour un Nadi Shodana avec rétention à plein.

Les rythmes sont :
8/32/16 : Petit pranayama
16/64/32 : Moyen pranayama
32/124/68 : Grand pranayama.


Le passage au dessus de 8/32/16 nous fais sortir du plan physique et le souffle prend la place de la respiration, c'est une très belle étape de pouvoir sur soi.

Il existe des techniques proches comme :

* CHANDRA BEDHANA (respiration lunaire) : Toutes les inspirations et toutes les expirations ont lieu par la narine gauche.

* SURYA BEDHANA (respiration solaire) : Toutes les inspirations et toutes les expirations ont lieu par la narine droite.

Si tu veux voir les effets, c'est simple tu fais 20mn de Surya Bedhana avant de dormir, et il y a de grande chance que tu ferras autre chose que dormir :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 25 janv. 2006, 09:21

J'ai lu le temps que tu passes en pratiques quotidienne, François et je t'avoue que je suis heureux et t'envie quelque part de pouvoir disposer d'autant de temps
je viens d'apprendre que BKS Iyengar pratique (ou a pratiqué?) 10 à 17 heures par jour!!!! En plus il a eu 6 enfants!!! Je n'arrive toujours pas à comprendre où il a trouvé le temps et l'énergie pour s'adonner à une telle pratique...Je dois bien avouer que cet homme constitue pour moi un véritable mystère et je ne cache pas mon admiration...
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 25 janv. 2006, 10:20

Attention avec l'admiration ....

Yengar n'est pas considéré par tout le monde comme un grand Yogi, certains voyent en lui, plus un fakir qu'un Yogi.

Personnellement j'ai un peu cette vision. Son livre Yoga Dipika (lumière sur le Yoga) est très précis dans les postures, mais à mon sens assez inachevé, car on ne dépasse pas le plan physique...
Si on le compare à Yoga Pradipika (petite lumière sur le Yoga ... ) on trouvera dans ce livre, à mon sens, une réelle profondeur.

C'est bien de regarder le câble d'accélérateur de la voiture, ou sa suspension, mais c'est mieux de mettre la première et de partir avec...

Paradoxalement, dans la plupart des textes traditionnels, on parle très peu des postures. Il est vrai que c'est la seule partie visible du Yoga et que notre monde aime plus l'image que le fond.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 25 janv. 2006, 12:04

C'est bien mal connaître Iyengar que de penser qu'il ne pratique que sur le plan physique... Je recommande la lecture de son ouvrage "l'arbre du yoga";
Iyengar considère qu'il pratique toutes les formes de yoga à travers les postures; en outre il ne pratique pas la "méditation assise" mais la méditation dans les postures quelles qu'elles soient... Il faut parfois se méfier des réputations injustifiées et des "on dit...".
Quant à l'admiration il me semble qu'elle est le ciment qui relie un élève à son maître; loin d'entraver, c'est elle qui permet de considérer le maître comme un modèle et de s'engager en toute confiance sur le chemin difficile que lui meme a déjà parcouru; concernant l'admiration qui consiste à suivre son gurou sur le chemin du suicide collectif il est clair que non seulement il faut s'en méfier mais carrément la combattre!!!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 25 janv. 2006, 13:38

Rico a écrit :concernant l'admiration qui consiste à suivre son gurou sur le chemin du suicide collectif il est clair que non seulement il faut s'en méfier mais carrément la combattre!!!
Bien d'accord avec toi
Rico a écrit :Quant à l'admiration il me semble qu'elle est le ciment qui relie un élève à son maître; loin d'entraver, c'est elle qui permet de considérer le maître comme un modèle et de s'engager en toute confiance sur le chemin difficile que lui meme a déjà parcouru
Oui, encore d'accord avec toi.

Pour ce qui est de Yengar, l'idée de trouver la méditation dans les postures est une belle chose, ne pas méditer en posture assise me semble étrange... Mais bon, je ne connais pas assez bien Yengar et tout ceux que j'ai pu rencontrer qui pratique son enseignement, jusqu'à aujourd'hui, ne m'ont pas donné l'envie d'aller plus loin. Bien souvent ils avaient une connaissance "poussée au paroxysme" des postures, mais presque aucune connaissance sur le Pranayama....

Bien loin de moi, l'idée de vouloir juger Yengar qui est de toute façon un grand maître, quoi qu'en pensent les uns et les autres, simplement a des moments dans sa vie il faut faire des choix et mon coeur m'a guidé ailleurs. :)
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 janv. 2006, 13:04

Message par rico » 25 janv. 2006, 14:41

presque aucune connaissance sur le Pranayama....
L'accent est en effet davantage mis sur la pratique des postures que sur le pranayama; ce dernier n'est cependant pas absent de la pratique quotidienne.
il faut faire des choix et mon coeur m'a guidé ailleurs.
Oui je crois qu'il faut rappeler tous les types de yoga ne conviennent pas à tout le monde; et d'ailleurs heureusement qu'il existe un large évantail de techniques ou écoles différentes afin que l'on puisse choisir ce qui nous semble le mieux convenir.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 25 janv. 2006, 20:08

Rico a écrit :Oui je crois qu'il faut rappeler tous les types de yoga ne conviennent pas à tout le monde; et d'ailleurs heureusement qu'il existe un large évantail de techniques ou écoles différentes afin que l'on puisse choisir ce qui nous semble le mieux convenir.
Tu as bien raison, un sage disait il y a un Yoga par individu...
C'est l'un des thème développé dans Siddharta de Hermann Hesse, que j'ai vraiment bien aimé. L'as tu lu ? :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 25 janv. 2006, 23:56

Bonsoir Denis et Rico.

Merci Denis pour tes remarques et tes infos complémentaires. Ce Nadi Shodana, je ne l'ai trouvé nulle part, je suis parti du texte que tu m'as donné, et j'ai synthétisé avec la manière que j'ai de pratiquer. Je formalise toujours la pratique comme ça pour la mémoriser, et ça marche bien, parce que ce matin je n'ai eu aucune hésitation quant aux étapes.

Donc ce matin, ça a été, mais j'ai bien senti que la profondeur de la respiration manquait, et j'ai senti des raideurs et des inconforts. Donc j'ai fait très très doux, sans quasiment de rétention, juste un rien symbolique.
Les inconforts indiquent un état pas terrible des canaux en général, et je pense qu'il faut que j'intègre dans ma journée des pratiques à cet effet.
J'aime préparer le terrain minutieusement, le reste va plus vite par après, et on se garde des accidents.

S'il y a quelque chose de bizarre ou de faux, dis-le moi s'il te plait.

J'y ai donc été très doucement, mais j'ai déjà noté quelques bienfaits. Je pense que le texte se réfère surtout à l'aspect physique parce que cette pratique est proposée dans le cadre de la préparation, ce qui est exactement mon cas après 4 ans de pratique très minimale. Et c'est ce que j'ai senti, le gros du travail est de ce côté-là.
C'est vrai que le texte est confu à propos des narines, ça fait inspir, expir et inspir par la gauche, c'est un peu curieux. Heureusement qu'il y a la transmission de bouche à oreille !!!

Dandhas = ??? Est-ce que ce sont les gainages ?

C'est peut-être que j'intègre l'esprit dans cette pratique qui te semble curieux, mais ça c'est typiquement bouddhiste. On intègre toujours le but final au départ, car si le moyen diffère du but (qui est l'absolu), il ne nous y mènera jamais, puisque rien ne peut se relier à l'absolu que lui-même. Nous avons cet absolu en nous, donc il faut juste le reconnaître.

D'ailleurs vos échanges, Rico et Denis sont justement l'occasion de vous parler de la vue bouddhiste tantrique là-dessus.

Pour les tantrikas bouddhistes, l'objectif de toute pratique est inmanquablement la libération définitive, et cette dernière intervient à la racine de l'emprisonnement, au niveau de l'esprit le plus subtil. Donc avant d'aborder toute autre pratique, on médite pendant une longue formation pour reconnaître , ne serait-ce que par un aperçu fugitif, cette nature de l'esprit, l'esprit impersonnel le plus pur.
Ce n'est qu'ensuite que tous les moyens sont mis en oeuvre, et toujours en connection avec et au service de cette nature ultime. Si on n'en est pas capable, on médite simplement de manière à stabiliser un peu les souffles et le mental.
Ainsi, que l'on fasse une pratique physique ou énergétique, elle ira toujours dans le sens de l'esprit.
Les pratiques du corps, de la parole (souffles) et de l'esprit sont liées entre elles par cette description.

Le souffle est comme le cheval, les canaux subtils sont comme la route; et le cavalier, c'est l'esprit. Donc l'esprit chevauche les souffles qui parcourent les canaux. Si la route est cabossée, tordue et pleine d'obstacles, le cheval fougeux (ou paresseux), le cavalier aura bien du mal à faire un bon voyage.

Les instructions du corps et des souffles étaient des secrets bien gardés, et jamais dans les textes traditionnels on ne les trouve, ils en sont pourtant une partie très importante. Ces instructions n'étaient jamais qu'orales.

Pour les rétentions à plein, on dit qu'elles favorisent le développent de la clarté, alors que celle à vide favorisent la réalisation de la vacuïté. A ma connaissance, on les pratique toujours en équilibre, principalement parce que l'esprit est l'union de la clarté et de la vacuïté. Tes connaissances à ce sujet ?

Dans les yogas tibétains, on commence l'inspir ou l'expir doucement, puis fort et on fini doucement. Et dans les yogas indiens alors, est-ce toujours des inspirs et expirs continus et doux ?

Bastrika = ??

Kapalabhati = ?? Celle-là doit avoir un lien avec le bas du ventre, non ? Pour moi c'est le bol qui soutient toute la colonne respiratoire, qui a la forme d'un kapala.
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 26 janv. 2006, 00:18

Ah, j'oubliais : l'instruction finale, qui est de méditer avec l'expir se faisant partiellement par la bouche, a pour objectif de diminuer les émergences karmiques provenant des canaux droits et gauche, ceci favorisant la reconnaissance de l'esprit.

Sinon, Denis, je dois te dire que je ne suis absolument pas pressé de parvenir au stade que tu décris, celui de l'abandon de la respiration grossière au profit de la respiration interne.

J'ai vécu enfant plusieurs expériences à ce propos, que je n'ai compris que récemment. J'ai donc confiance en mon potentiel, je sais que je peux aller assez loin, mais pour celà nul besoin de forcer. En soignant les étapes préparatoires, la voie s'ouvrira d'elle-même, et les signes m'inviteront à aller plus loin.

On m'a souvent dit ça dans les centres bouddhistes : "ah, toi, t'es un yogi". Il y a même un peintre sourd (Karma Yeshe, voir dans les liens de mon site) qui m'a mimé des pranayama en me montrant du doigt, me disant donc aussi "Toi t'es un yogi". Bien sûr ça m'a flatté, mais je me demande toujours à quoi ça se voit.

Quant à ces expériences de mon jeune âge, ce sera pour le prochain épisode, si toutefois vous êtes sages d'ici-là :D
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 26 janv. 2006, 00:55

Bonsoir Tenryu,

Te voila à l'oeuvre !! :)

Alors, pour te donner encore plus d'élément, Nadi Shodana peut très bien se pratiquer sans rétention. Dance ce cas c'est vraiment Nadi Shodana, sinon la technique avec des rétention est Nadi Shodana en visamavritti pranayama (pranayama inégal, car il existe samavritti pranayama, la respiration égale où inspire, rétention à plein, expire, rétention à vide se font sur le même temps)

Bref, pour commencer, tu peux donc faire Nadi Shodana sans rétention, simplement en tentant de faire une expire 2 fois plus longue que l'inspire.
Puis quand le souffle est présent, (sensation de légèreté et plaisir) tu peux poser une simple rétention à plein (en fin d'expire) de 3 temps au début.
Soit un rythme 1/3/2, puis un jour tu passeras au rythme traditionnel de 1/4/2.

Il ne faut pas forcer, et surtout tenter de ne faire aucun bruit en respirant.
Cela prouve que tu détends en pratiquant. On peut se mettre à transpirer beaucoup, et on peut même se mettre à trembler ou "vibrer". C'est assez fabuleux...

Au pire, la technique va t'amener vers l'étouffement et tu seras obligé de stopper.

Comme tous les pranayamas (hormis kapalabhati ….) il faut les faire après des postures.

Les postures mettent le pranayama en place, le pranayama prépare le Pratyâhâra…
Chaque étape prépare l'autre…

Le mieux avant de faire un pranayama c'est de faire une posture inversée.

Je vais mettre une définition de kapalabhati et bastrika dans l'onglet "Postures et pranayama"

Pour finir, le "gainage", je ne sais ce que c'est … Peut-être une mauvaise traduction ???
En fait Mulhadhara est simplement une contraction des sphincters de l'anus.

Pour ma part, la rétention à plein, favorise la force, l'égo, le pouvoir. Une rétention à vide, la connaissance (pouvoir et connaissance sont les 2 axes d'évolution du Yoga)

Bonne pratique !!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 26 janv. 2006, 01:36

Bonsoir Denis,

Je ne connais pas assez les postures hatha-yoga, mais entre les échauffements préparatoires de certains arts martiaux et les "roues magiques" précédant les pranayama dans le vajrayana, j'ai des moyens puissants et rapides pour amener le corps de canaux à l'état nécessaire. la seule posture inversée qu'il y a dans cette panoplie, c'est le poirier.

D'ailleurs toute activité amenant une bonne sudation assouplit les canaux subtils, puisque chacun d'entre eux se termine par un pore de la peau, mais ce n'est pas assez. Il faut assouplir les canaux, mais aussi les étirer et les redresser.

Les "roues magiques", j'en parle dans la discussion avec Jobnemo dans son sujet "Bonjour", ce sont les séries de mouvement pratiqués en rétention à plein, précédée d'une série de cinq massages. Ca n'a rien à voir avec ce qu'on trouve dans les yogas indiens, c'est plutôt brutal voire violent. Ca me convient plutôt bien. :mrgreen:

Si un jour on se voit, je te les montrerais, ces mouvements, en échange du service que tu me rends. Mais je n'essaierais même pas de les décrire ici, parce qu'ils sont impossibles à bien faire uniquement à partir de la lecture. Bien faits, on ne risque rien, même si on est un peu encrassé. Mal faits, c'est vraiment pas terrible.

Par rapport aux postures, je pense qu'ils ont l'avantage de préparer le passage des souffles au niveau des canaux même les plus petits, c'est assez impressionnant.

D'ailleurs, Ujjiya, c'est quoi ? Je le trouve dans Postures et pranayama ? C'est vrai que je peux aussi faire des recherches et trouver seul, mais quand même c'est pas pareil.

Un détail sur les souffles à l'expir : après une rétention à plein, quelquefois on expire d'abord narines pincées (sans les mains, juste en contractant les orifices du nez), et ça correspond aux souffles féminins, ensuite l'expir devient normal, ce sont les souffles androgynes, et enfin on expire en déployant la gorge (bouche fermée) et en produisant un son caverneux , ce sont les souffles mâles.
Une correspondance par chez vous ?

Sinon, pour ce qui est de ce que tu dis de rétention vide/pleine s'accorde avec ce que j'en disais :

Vide = Vacuïté = Sagesse = Connaissance
Plein = Clarté = Moyens habiles = Pouvoir


Yogi hindouïste et yogi bouddhiste, nous sommes des cousins, voire des frères !!!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 26 janv. 2006, 02:05

Tenryu a écrit :Si un jour on se voit, je te les montrerais, ces mouvements, en échange du service que tu me rends. Mais je n'essaierais même pas de les décrire ici, parce qu'ils sont impossibles à bien faire uniquement à partir de la lecture. Bien faits, on ne risque rien, même si on est un peu encrassé. Mal faits, c'est vraiment pas terrible.
C'est la même chose pour le Yoga. Par exemple la technique de Kapabhati est très subtil à mettre en place et bien difficile tout seul de ne pas faire n'importe quoi. Par exemple un bruit dans la gorge peut entrainer des complications sur la glande tiroïde...

Bref, le Yoga comme tout d'ailleurs s'apprend mieux avec un maître...
Yogi hindouïste et yogi bouddhiste, nous sommes des cousins, voire des frères !!!
Assurément !! :D :D

Namaste
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 26 janv. 2006, 02:05

Sinon le terme gaînage me vient d'un certain art martial, et je l'ai trouvé intéressant parce qu'il ne fait pas appel à la notion de tension. C'est une tenue d'un degré plus forte que la tonicité, une fermeté déterminée, mais quand même avec une certaine aise.

D'aileurs dans les yogas bouddhistes, on gaine les mains et les pieds à l'inspir, en les fermant (on ferme la main sur le pouce qui vient serrer la base de l'annulaire). A l'expir, on les relâche, comme si on expirait par eux.

Sinon, dans Nadi Shodana, relâche-ton le sphincter au moment de l'expir ?


A ce propos de gaîner le sphincter, j'ai écris ça dans un forum, t'as qu'à voir comment on est sérieux nous zaut'es bouddhistes.


J'ai donc essayé en période de flatulences de garder ces dits souffles, qui, récupérés par le système de canaux subtils, participent à la force de notre pratique. Eh bien (tenez-vous bien) j'ai été surpris de sentir qu'il y avait réellement une résorption, et ce petit passage du site
http://karim.hsini.free.fr/sono.htm
montre que ce n'est pas que quand on se retient de prouter :
Vous ne pouvez malheureusement pas être libre de tous gaz, ou flatulences. Il y en a des quantités considérables qui sont fabriqués tous les jours dans un intestin normal. La plupart des gaz qui se trouvent dans le gros intestin proviennent de la fermentation des déchets provoqués par les bactéries qui prospèrent dans n'importe quel colon sain. Normalement, une grande partie des gaz est absorbés par les parois intestinales, mais certaines personnes l'expulsent par le rectum. Une raison en est des mouvements péristaltiques trop fréquents et qui ne laissent pas assez de temps pour que les gaz soient absorbés.

Instructif, non ?

http://www.buddhaline.net/annuairedubou ... .php?t=256
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 26 janv. 2006, 02:14

Sinon le terme gaînage me vient d'un certain art martial, et je l'ai trouvé intéressant parce qu'il ne fait pas appel à la notion de tension. C'est une tenue d'un degré plus forte que la tonicité, une fermeté déterminée, mais quand même avec une certaine aise.
Je vois... Tu sais pour faire un vrai mulhabandha, il faut serrer uniquement les sphincters de l'anus, cela demande une petite subtilité qui fait qu'il est difficile de faire une contraction très forte.

Un lien d'un ami Yogi sur tout cela, avec une belle explication !
http://tantra.fr/gestes/Bandha.htm
Sinon, dans Nadi Shodana, relâche-ton le sphincter au moment de l'expir ?
Non !
D'aileurs dans les yogas bouddhistes, on gaine les mains et les pieds à l'inspir, en les fermant (on ferme la main sur le pouce qui vient serrer la base de l'annulaire). A l'expir, on les relâche, comme si on expirait par eux.
Cela me rappelle les mots de DonJuan, quand il marche dans les montagnes et fait ce geste de serrer les pouces dans les mains...

Bonne nuit :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 26 janv. 2006, 02:19

:( je ronfle déjà..... bonne nuit.
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 30 janv. 2006, 00:13

Bonsoir Denis,

Une certaine stabilisation dans ma pratique se fait jour, et ces moments intimes avec ma respiration deviennent comme un rendez-vous.

J'ai repéré mon rythme, pour l'instant 5 à l'inspir et 10 à l'expir. Toujours aucune autre rétention que symbolique, il n'y a aucun sentiment d'étouffement, je m'applique plutôt à respirer plus doucement, plus finement, à me poser, rester détendu et ne pas oublier les bandhas.

Pour bien inspirer, je suis obligé d'élargir un peu ma narine en tirant légèrement sur la peau avec un doigt près du nez, sinon ça bouche un peu.

J'ai aussi remarqué que j'avais une respiration plus forte, plus dynamique à gauche qu'à droite, donc j'essaie d'équilibrer.

La pacification obtenue après une courte séance est très différente de celle qui succède à une séance de méditation. Dans cette dernière, les souffles sont très stables et concentrés autour du nombril, alors qu'avec mon mini Nadi Shodana, les souffles sont pacifiés mais circulent très régulièrement dans tout le torse.
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 30 janv. 2006, 00:19

Donc question, Denis :

Que penses-tu de terminer les séances en intégrant une rétention modeste, de trois temps, ce qui donnerait :

5 inspir, 3 rétention pleine, 10 expir, 3 rétention vide ???


Ou vaut-il mieux n'introduire qu'une seule rétention d'abord ?


PS : Mes temps sont quelque chose d'un peu plus court que la seconde.

++
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 30 janv. 2006, 00:54

Bonsoir Tenryu,

Je vois que tu progresses, c'est merveilleux...

Quelques petits réglages :
On doit compter avec un temps plus long que la seconde, ceci afin de sortir du plan humain et sortir de cette fameuse seconde dans laquelle le stress est présent.
Que penses-tu de terminer les séances en intégrant une rétention modeste, de trois temps, ce qui donnerait :

5 inspir, 3 rétention pleine, 10 expir, 3 rétention vide ???
Je ne comprends pas ton rythme...

Si tu veux faire une rétention, voila les rythmes.
C'est par exemple :

5 temps pour l'inspire,
15 temps pour la rétention et
10 temps pour l'expire. (pas de rétention à vide !)
Soit 1/3/2 pour débuter ou 1/4/2 qui est traditionnel.
Dans ce cas c'est un VisamaVritti Pranayama en Antara Kumbhaka, rétention à plein.

Il existe aussi la possibilité de faire une rétention à vide et dans ce cas son nom est VisamaVritti Pranayama en Bâhya Kumbhaka.
Son temps peut-être de :
5 temps pour l'inspire,
10 temps pour l'expire,
10 temps en rétention à vide (pas de rétention à plein !)

Enfin, il existe "traditionnellement" SamaVritti Pranayama, la respiration égale où là il est possible de faire des rétention à vide et à plein, mais l'inspire et expire on le même temps.
Exemple :
10 temps pour l'inspire,
10 temps en rétention à plein,
10 temps pour l'expire,
10 temps en rétention à vide.

Tu peux utiliser un mantra comme HamSA, Ham à l'inspire, Sa à l'expire.

Ce que tu décris sur tes sensations est bien.
Visamavritti Pranayama, fait circuler l'énergie dans le corps, il peut t'amener au Pratyâhâra et à la méditation.

Bonne pratique !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 30 janv. 2006, 01:12

Merci bien Denis, pour ta réponse claire, juste au moment où il faut : avant le dodo !!

Je mémorise donc tes deux propositions de technique, mais je réduis le temps de rétention (3 au lieu de 10) pour garder un chemin très progressif et accès sur l'attention, l'observation :

5 temps pour l'inspire,
3 temps pour la rétention et
10 temps pour l'expire. (pas de rétention à vide !)
Dans ce cas c'est un VisamaVritti Pranayama en Antara Kumbhaka, rétention à plein.

Il existe aussi la possibilité de faire une rétention à vide et dans ce cas son nom est VisamaVritti Pranayama en Bâhya Kumbhaka.
Son temps peut-être de :
5 temps pour l'inspire,
3 temps pour l'expire,
10 temps en rétention à vide (pas de rétention à plein !)

Je pense qu'il y a des moments où l'une sera plus bénéfique que l'autre.

Les pratique-t-on l'une après l'autre ? ou dans des sessions séparées ?

Pour la troisième technique, je ne comprends pas pourquoi le temps d'inspir devient égal au temps d'expir ??

Sinon, cette technique a la préférence du point de vue bouddhiste, parce qu'entre les effets de la rétention à plein (pouvoir et clarté) et la rétention à vide (sagesse et vacuïté) il y a la voie du milieu, si fondamentale dans le bouddhisme.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 30 janv. 2006, 02:22

Tenryu,

Si tu veux suivre une démarche traditionnelle, tu dois t'éforcer de faire ce que je t'ai écris.
Tenryu a écrit :5 temps pour l'inspire,
3 temps pour la rétention et
10 temps pour l'expire. (pas de rétention à vide !)
Dans ce cas c'est un VisamaVritti Pranayama en Antara Kumbhaka, rétention à plein.

Cela n'est pas la technique !!


Si tu n'arrives pas à placer une rétention, n'en fait pas. Fais juste un 5/10.
Mais si tu veux mettre une rétention à plein respectes le rytme de base 1/4/2.
Soit 5/20/10 ou si tu n'y arrives pas , fais un 2/8/4, mais respectes le rythme.
Le rythme de base à vide à respecter est 1/2/2.

Généralement on fait une vingtaine de souffles à vide ou à plein, mais rarement les 2 à la suite.

SamaVritti Pranayama, la respiration égale est propice au calme, à la méditation là ou les 2 VisamaVritti, sont plutôt là pour pousser les murs...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 30 janv. 2006, 10:08

D'accord d'accord, j'ai compris :D

Finalement, sur le net ou en live, je donne toujours du fil à retordre à mes profs !!!

De toutes façons, avant de lire ton message ce matin, j'ai essayé à la fin de la session de pratiquer en 5/3/10 en rétention pleine, mais j'ai bien vu que 3 temps pour la rétention ça ne sert à rien. La circulation des souffles internes est sur le point de commencer, qu'on expire déjà par les souffles externes.

Seulement, je ne me sens pas encore assez à l'aise pour aborder une 1/4/2 à plein et encore moins une rétention à vide 1/2/2. Donc voilà, je vais donc rester avec Nadi Shodana, et maintenant que je sais où je dois aller après, je vais amplifier l'aise tout en allongeant mes temps.

L'allongement du temps de référence est une idée intéressante, en restant à 5/10, mais en ralentissant le temps intérieur, l'espace pour d'autres pranayama naitra, et là je reprendrai ces instructions.

Donc pour résumer les rythmes de base :

Nadi Shodana 5/10
Nadi Shodana avec rétention à plein 5/20/10
Nadi Shodana avec rétention à vide 5/10/10
Nadi Shodana avec les 2 rétentions 5/10/10/10


Merci encore Denis.

++
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 30 janv. 2006, 19:54

Tenryu a écrit :D'accord d'accord, j'ai compris

Finalement, sur le net ou en live, je donne toujours du fil à retordre à mes profs !!!
:baaa: , c'est pas bien grave, je crois que nous sommes tous logés à la même enseigne, obéir sans poser de question ou donner son point de vue reste difficile, mais pourtant... :wink:
De toutes façons, avant de lire ton message ce matin, j'ai essayé à la fin de la session de pratiquer en 5/3/10 en rétention pleine, mais j'ai bien vu que 3 temps pour la rétention ça ne sert à rien. La circulation des souffles internes est sur le point de commencer, qu'on expire déjà par les souffles externes.
Oui, tu sais les rythmes de base 1/4/2 , 1/2/2 ou 1/1/1/1
ne sont pas anodins, l'univers vibre à 16 temps. Le pratiquant doit trouver au fond de lui une raisonnace avec cela. c'est pour cela que 8/32/16 ou 16/64/32 ou encore 32/128/64 existent...
L'allongement du temps de référence est une idée intéressante, en restant à 5/10, mais en ralentissant le temps intérieur, l'espace pour d'autres pranayama naitra, et là je reprendrai ces instructions.
Ton analyse est belle et là tu touches la tradition....
Donc pour résumer les rythmes de base :

Nadi Shodana 5/10
Nadi Shodana avec rétention à plein 5/20/10
Nadi Shodana avec rétention à vide 5/10/10
Nadi Shodana avec les 2 rétentions 5/10/10/10
Heu, non.... Je crois que tu as quelques problèmes avec les chiffres... :D

Les rythmes de base sont :

Nadi Shodana 5/10
Nadi Shodana avec rétention à plein 5/20/10
Nadi Shodana avec rétention à vide 5/10/10
Nadi Shodana avec les 2 rétentions 10/10/10/10

Mais pour être exact
Nadi Shodana 1/2
Nadi Shodana en Visamavritti Pranayama avec rétention à plein 1/4/2
Nadi Shodana en Visamavritti Pranayama avec rétention à vide 1/2/2
Nadi Shodana en Samavritti Pranayama avec les 2 rétentions 1/1/1/1

Il faut ensuite prendre des multiples.
Par exemple par 4 cela donne : 4/16/8; par 8 8/32/16...


Pour te donner un peu mal à la tête il ne faut pas oublier que les techniques :
Visamavritti Pranayama avec rétention à plein 1/4/2
Visamavritti Pranayama avec rétention à vide 1/2/2
Samavritti Pranayama avec les 2 rétentions 1/1/1/1
existent elles aussi, sans faire Nadi Shodana...

C'est à dire que tu fais, par exemple, Visamavritti Pranayama avec rétention à plein 1/4/2 , et ceci avec les 2 narines, sans faire passer le souffle d'un coté à l'autre...

Au plaisir de te lire !! :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Tenryu
Messages : 55
Enregistré le : 05 janv. 2006, 02:33
Localisation : Neuf-Trois
Contact :

Message par Tenryu » 31 janv. 2006, 02:34

Ouf !!!

Ca ressemble vraiment à du débrousaillage.....

M'enfin, grâce à ta patience, on y arrive :

Nadi Shodana 5/10
Nadi Shodana avec rétention à plein 5/20/10
Nadi Shodana avec rétention à vide 5/10/10
Nadi Shodana avec les 2 rétentions 10/10/10/10


Oui, effectivement, c'est très nouveau pour moi le fait de compter tout ça, dans les yogas bouddhistes, on ne le fait jamais, en tout cas jamais entendu parler.

Ca rajoute une précision, et c'est une excellente opportunité que de tout reprendre à zéro avec cette nouvelle approche.

Bonne nuit, merci et à bientôt
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Message par Denis » 31 janv. 2006, 08:31

OUI !! :D

Cela semble parfois un peu lourd, mais pourtant en observant ces rythmes dans la pratique, je te promet que tu entres dans la subtilité...

Bonne pratique !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
levitant
Messages : 1
Enregistré le : 08 juil. 2010, 18:35

Re: Nadi Shodana

Message par levitant » 02 sept. 2010, 12:03

moi je pratique nadi shodana de rythme 10-120-20 avec les 3 bandhas et c'est très efficace
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 02 sept. 2010, 12:09

moi je pratique nadi shodana de rythme 10-120-20 avec les 3 bandhas et c'est très efficace
Bonjour Bienvenu sur le forum !

C'est une drôle de phrase que ta première phrase...
10/100/20 n'est pas un rythme classique et le fait de vouloir rester longtemps dans la rétention à plein ma laisse penser que tu cherches quelque chose...
Ferais tu de la plongée sous-marine ?
Cela serait concevable avec l'idée qui suit dans ta phrase d'efficacité, car je ne vois pas en quoi un pranayama serait efficace, ou si j'entrevois la chose, elle me semble très spirituelle et parler d'efficacité ne me semble pas le mot trop approprié...

A te lire ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Nadi Shodana

Message par philippe12 » 02 sept. 2010, 18:12

Bonjour a toutes et a tous
@leviatan
Bienvenu quelle est ta pratique?

C'est super que t arrives a garder sur la duree les 3 bandhas..
Je m en sers comme indicateur de ma perte d'attention
A 6 souffles je decroise et recroise mes jambes pour le 1/2 lotus

J'ai appris le truc suivant
Essaie le 10/40/20/40 et etend le 40
Jusqu a 80 puisque c'est ce que tu fais en retention pleine

En apnee on progresse en developpant la retention a vide.
Voir le site de yoga aix en provence
Pour faire le fameux 25 m 3 mn
Un entrainement sur une base 15/60/30/135 est pas mal ...et tu n'en es pas loin
@sami ...tu as ta reponse ;-)
Bon dans l'air c'est plus difficile que dans l'eau. :mrgreen:

En yoga on progresse en rallongeant les inspir et les expir et avec une seule phase de retention a vide ou a plein mais une seule..@merci Denis
32/128/64 sur 12 souffles (un souffle c'est un inspir droite et un gauche) est l'objectif
Et travail des visualisation et des mantras.


Pour en discuter je ne suis que debutant et il y a tellement de methode
Au plaisir de te lire

Namaste
:love:
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 02 sept. 2010, 18:54

Si c'est du Yoga que vous voulez faire tous ces cycles ne sont pas corrects...
On connait 1/4/2 ou 1/2/2 ou 1/1/1/1... le reste ... :?
Le but des rétentions à vide ou à plein n'est pas de pouvoir allonger cela indéfiniment.
Il y a une harmonisation avec des rythmes profonds de la nature qui s'installe et 1/4/2 se retrouve dans beaucoup de chose comme par exemple le champ du coq... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 août 2009, 10:50

Re: Nadi Shodana

Message par Odile » 02 sept. 2010, 21:05

philippe12 a écrit :
En yoga on progresse en rallongeant les inspir et les expir et avec une seule phase de retention a vide ou a plein mais une seule..@merci Denis
32/128/64 sur 12 souffles (un souffle c'est un inspir droite et un gauche) est l'objectif
Et travail des visualisation et des mantras.


Pour en discuter je ne suis que debutant et il y a tellement de methode
Au plaisir de te lire
Je te trouve bien modeste en disant que tu es débutant Philippe... :D Moi, j'en suis à 8/32/16 et un peu plus régulièrement maintenant à 10/40/20, en visualisant l'énergie partant de Muladhara jusqu'à Ajna et l'inverse ou soit en visualisant la Lune côté gauche et le Soleil côté droit, toujours dans un mouvement ascendant et descendant...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 02 sept. 2010, 21:09

On connait 1/4/2 ou 1/2/2 ou 1/1/1/1... le reste ...
J'étais à côté de la plaque - je pensais qu'il fallait tenir et allonger le plus possible :roll:
Je me suis jamais occupé des temps et je commence à peine -
Denis, tu peux donner tout les "vrai" rythmes du yoga, please - à moins que c'est déjà précisé sur un autre post.

Comme je plonge moi aussi, pouvez vous me donner une astuce ou plus pour rallonger l'expiration - est ce que la maitrise doit se passer essentiellement dans la glotte ? comment vous vous y prenez ?

Oui moi aussi je te trouve très modeste Philippe :lol:
Merci pour votre générosité :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Nadi Shodana

Message par philippe12 » 03 sept. 2010, 08:04

Bonjour a toutes et a tous

@odile
Je suis debutant en yoga. :oups:
pas en apnee (30 ans)..25 m 3 mn est le minimum pour faire ce sport.
Attention c'est un sport dangereux..rappellez vous Enzo dans le grand bleu...a pratiquer en club et encadrer....
bon l'apnee donne des facilites mais comme dis denis les rythmes ne sont pas les memes pour le yoga

@Sami
Le yoga te donnera un reel apport en apnee
Quand tu sera en 32/128/64 sur 12 souffles c'est une belle pratique journaliere ( +facile le matin avec l'air frais).
Au depart 48 kalapabthi ..
Tu verra qu'a la piscine ...t aura de l'entrainement ;o)

Au plaisir de vous lire
Namaste :love:
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 03 sept. 2010, 08:29

Philippe ::
25 m 3 mn est le minimum pour faire ce sport.
:schock: eh ben j'en suis loin, très loin - au boulot !!!

Donc, au départ "48 kalapabthi" et ensuite - si tu pouvais me faire une sorte de programme !
Merci :wink:

Pardon, les rythmes sont au-dessus dans le même post :lol:

OM
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Nadi Shodana

Message par Alexandra » 03 sept. 2010, 10:45

est ce que l'important c'est de tenir le plus longtemps possible ?
ou est ce que c'est la félicité, la saveur et la subtilité du souffle ?
si je ne tiens pas 4 mn en kumbakha je n'aurais pas la chance de m'affranchir de mon karma ?
nous faisons du yoga, et l'important c'est de vivre la clarté des pranayama de sentir la lumière le calme l'ascension ... et tout et tout ! non ?
en dehors de ça c'est l'égo qui parle :boxe:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 03 sept. 2010, 14:15

Non alassea ce n'est pas que l'égo qui parle, il y a bien plus... :wink:
Si effectivement il y a une grande possibilité de jubiler de faire 16/64/32 là n'est pas le but, hormis pour ceux qui cherchent à "utiliser" cela et trouver là une efficacité dans autre chose que le yoga. :roll: :D
Le fait est que pour passer de 4/16/8 à 8/32/16 puis 10/40/20, puis 16/64/32, il y a des étapes qui sont de l'ordre de l'énergie et de nos facultés à vivre quelque chose de fort qui nous ferra vibrer bien plus haut.
Une personne qui n'arrive pas à 8/32/16 par exemple est une personne prise dans les affres de l'existence, dans le fait de vouloir respirer et donc elle est prise par toutes les dualités et agitations du monde, elle ne sait pas vraiment se détendre et trouver la paix en elle surtout quand l'adversité devient forte...
Plus tu tentes d'aller loin dans le pranayama plus tu brûles toutes ces choses qui te bloquent et t'empêche de trouver la lumière.
C'est pour cela qu'il faut pratiquer sans mettre d'envie ou de désirs sinon on ne fait que générer du karma supplémentaire et rien ne se passe.
Juste tenter de faire et refaire comme si s'était la première fois et voir que quelque chose progresse sans en jouir ni tirer les fruits vers quelque chose...
Mieux même on peut offrir tout cela à un Dieu ou une chose qui nous dépasse et là la spiritualité est touchée...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Nadi Shodana

Message par Alexandra » 03 sept. 2010, 14:50

c'est normal de vouloir respirer non ?
je respire donc je suis ! d'ailleurs je ne suis bien que cela la respiration...
si je ne respire plus, je ne suis plus, il n'y a plus de dedans, de dehors, plus de vie et de mort, juste l'instant, la présence; et la l'égo qui commence a se manifester : hé ho tu ne respire pas ... si tu ne respire pas tu vas mourir... ce n'est pas naturel de ne pas respirer ... qu'en penseraient les docteurs ...
bon de toute façon je ne suis plus dans la conscience, alors autant respirer et recommencer, retourner dans la conscience... trouver la façon de l'intégrer, d'en garder un petit peu pour tout le temps
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 03 sept. 2010, 23:53

Oui alasséa tu as bien compris... :wink:
le fait de ne plus respirer te sort des dualités !
Alors tu cesses d'être séparée des choses, tu entre en union avec tout car tu es le tout...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
HappyYogi
Messages : 40
Enregistré le : 01 févr. 2008, 17:55

Re: Nadi Shodana

Message par HappyYogi » 14 sept. 2010, 12:27

Bonjour,

Je redécouvre depuis peu les vertus de Nadi Shodana (y a pas mal de personne qui me regardent bizarrement dans le métro quand je pratique :D ), j'ai un petit souci : souffrant depuis tout gosse de problèmes orl, j'ai très souvent une des 2 narines quasiment bouchée quand je pratique ; le flux d'air est donc déséquilibré entre les côtés gauche et droit. Pensez vous que ça puisse être un problème ?
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par ValerieB » 14 sept. 2010, 20:57

j'avais exactement le même problème lorsque j'ai commencé nadishodana, ( il y a quatre ans et demi déjà!)
c'était terrible car du coup je m'asphixiais, mais précisément, en nettoyant les nadi, nadishodana pratiquée régulièrement sur au moins 20 minutes, aide à guérir ces problèmes!
je continue de la faire regulièremnet dès que je sens qu'un rhume ou un déséquilibre se fait sentir!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 14 sept. 2010, 21:56

Il est tout a fait normal d'avoir une narine bouchée, ou congestionnée.
Les 2 narines libres est un état rare et c'est Hatha Yoga !
L'union de la lun eet du soleil apporte les 2 narines libres.
Les postures sont là pour ça, ouvrir Ida et Pingala pour permettre à l'énergie de passer par le milieu...
De ce afit, il faut pratiquer le pranayama après es postures et pas forcément dans le métro...
Ce que tu peux faire dans le mettro c'est Visamavritti pranayama. Une respiration sur un rythme 1/4/2 et tu vas voir que retenir son souffle 4 temps ouvre rapidement les 2 narines...
En plus cela est moins visible...

Bonne pratique !!! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Nadi Shodana

Message par Alexandra » 14 sept. 2010, 23:21

moi ça commence a aller j'ai tenu 10 mn (vous moquez pas :evil: ) sur un rythme 1 4 2, le pb toujours le même pour moi, étant que très vite j'ai chaud, je me met a transpirer, et après ça me fait peur, et donc je reviens dans le physique, et j'arrête juste avant l'asphyxie, terminant ma dernière expir a gauche et sur le même temps.
mais ça se débloque petit a petit.
pour les narines, je n'ai plus ce problème depuis que je ne fume plus (sauf quand je bois) et que je pratique plus régulièrement, donc elles sont bien débouchées tout le temps.
mais avant, c'était pas le cas, et je trouve que faire kappalabathi m'aidait beaucoup, autant a déboucher les narines, qu'a acquérir un état mental assez stable pour nadi shodana. la version alternée est bien aussi pour déboucher les narines, et bien se rendre compte de leur état.
mes séances personnelles se déroulent comme ça mais c'est ma pratique a moi.

kappalabathi (une version)
posture (1,2,3,4 selon l'humeur et le temps)
pranayama (nadi shodan, shitali, bastrika etc)
concentration ou méditation
ça dure entre 1h a 2h30 selon les jours.
je pratique pas le we.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Nadi Shodana

Message par philippe12 » 15 sept. 2010, 13:34

Bonjour a toutes et a tous


@happyyogi

Il est utile de se laver (sat karma) au debut de la pratique
La langue
Le nez...bien seche les canaux avec bastrika et kalapabathi




@Alaessa
Belle pratique

Essaye ...le bain froid...
Les asnas rechauffe
Le pranayama rechauffe

T a de la chance le matin il fait 9 dehors ..je t assure que tu va pas transpirer longtemps... ;-) ..en fait si avec l'habitude ca va chauffer ...je ne mets plus qu'une couverture coupe vent...et un bonnet (va pas prendre la creve)


? Le we tu te reposes ? :mrgreen:

En fait ma douce fait pareil mais je trouve que 2 jours ca casse le rythme... :coeur:


Au plaisir de vous lire
Namaste
:love:
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Nadi Shodana

Message par Alexandra » 15 sept. 2010, 14:34

non j'aimerais bien, mais j'ai mon copain on traine un peu le temps que les enfants se réveillent 8) le petit déjeuner, le repas de midi pour 5 a préparer, et puis accessoirement si j'ai fais la fête le soir en plus de tout ça je suis crevée et vaseuse, et le reste de la journée s'enchaine et le soir je n'aime pas trop pratiquer, a part en cours mais a la maison je sais pas je me sens pas, j'aime le matin ou l'après midi. en plus je trouve que certaines postures m'empêchent de dormir si je les fais trop tard dans la journée.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par ValerieB » 15 sept. 2010, 21:21

la conversation dévie mais est ce grave?
il y a des postures qui sont super pour le soir, d'autres effectivement que j'évite
comme toi, avec mon enfant, impossible de pratiquer le week end dans la journée, donc je pratique beaucoup beaucoup le soir
certaines postures défatiguent, destressent, et n'excite pas du tout
tu les trouveras au fur et à mesure, tu verras!

pour ma part, j'aime bien le demi cheval, dhanurasana, ustrasana, maha kurmasana, mayasana, guptasana, et puis, il y a toutes les techniques nidra qui sont super et qui préparent au sommeil

je suis si contente de la formation que j'ai suivie ( comme toi) par correspondance avec Christian tikhomiroff que je la complète avec la formation nidra sur deux ans :)

tes dix minutes sont peut être plus efficaces que mes 20 minutes!!! :) au fond, on ne sait jamais vraiment!
si j'essaie de tenir nadishodanana 20 minutes, c'est parce que les textes traditionnels disent qu'il faut faire cette technique sur un gathika pour nettoyer les nadis et permettre ensuite à l'énergie de passer par le milieu
alors tant bien que mal j'essaie!!!
HappyYogi
Messages : 40
Enregistré le : 01 févr. 2008, 17:55

Re: Nadi Shodana

Message par HappyYogi » 16 sept. 2010, 12:08

denis, philippe12,

Merci pour vos conseils !
Je commence à pratiquer Visamavritti pranayama. 1/4/2 ; effectivement c'est très intéressant. Les inspirs sur 1 temps, c'est vraiment pas naturel chez moi, mais je me force :reveur:

Nettoyage de la langue et du nez : en voilà d'un conseil qui tombe à point ! Je me demandais ces derniers jours ce qui n'allait avec ma langue !
Nettoyage du nez (jala neti n'est-ce pas ?) ; j'ai beaucoup pratiqué à une époque et j'adorais, mais avec mes problèmes orl je me méfie un peu car certains rhum ont mal tournés : tout le nez comme un bloc, pas agréable du tout :beurk:
mais peut-être bien que je vais retenter l'expérience en accentuant bastrika et kalapabathi

merci encore
Avatar du membre
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 déc. 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)

Re: Nadi Shodana

Message par Alexandra » 16 sept. 2010, 13:48

j'y arriverais pas 20 mn toute manière, ou pas dans l'aisance en tout cas ;)
mais je m'entraine moi aussi a y arriver lol
--- Édit

Parfois, ma respiration et mon corps , sur certaines pranayama et postures, deviennent tremblantes comme si quelque chose tournait autour de quelque chose (oui bon je fais ce que je peux pour expliquer lol) et nadi shodana me fais vivre ça, comme mahamudra pachimotanasana et d'autres... quelque chose qui tourne autour d'un tube, qui entre en résonance, c'est franchement étrange, et quand ça me le fait en cours avec l'asso j'ai peur que le prof me demande d'arrêter ma pratique.
vous croyez que c'est normal, peut-être que je pousse trop mes limites qu'en pensez vous ?
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 08 juil. 2012, 04:11

Déterrage de topic :mrgreen:

J'ai rajouté nadi shodhana à ma pratique perso depuis quelques jours. Je n'ai pas souvent le temps de pratiquer pendant plusieurs dizaines de minutes, donc je m'octroie des sessions de 5 à 20 min selon le temps qui m'est disponible. Au début je respirais assez fort en ujjayi, puis rapidement j'ai commencé à intérioriser le souffle. C'est à partir de ce moment-là que c'est devenu une pratique assez intense.

Quand ma respiration devient ténue et que je me concentre plus sur le souffle, cette espèce de fluide d'air épais que je sens en profondeur dans ma colonne vertébrale, alors nadi shodhana devient un équilibre entre le calme parfait et la sensation d'étouffer.

Je retiens l'air... j'expire doucement... je suis à 2 doigts de m'étouffer mais je reste sur la brèche, j'accompagne le souffle jusqu'en bas de la colonne... je suis à 2 doigts d'exploser, je n'ai plus d'air... calmement j'inspire à nouveau, le souffle remplit ma colonne au galop, une explosion de lumière dans la tête, je suis déjà plein alors que je n'ai pas fait mon tout temps d'inspire... je profite de cette éternité pour me remplir à satiété... puis rétention de nouveau.

Et c'est reparti pour un tour.

A chaque expire je crois que je ne vais pas tenir, chaque inspire est une nouvelle délivrance, qui me donne la force de faire encore un cycle, puis encore un, un autre, et un autre... et de s'abandonner de plus en plus à chaque fois. Étouffement, doute, inspiration, délivrance. J'établis bon gré mal gré une relation de confiance avec la pratique : je pense mourir et pourtant je n'étouffe jamais pour de bon. Si j'accompagne en faisant le vide, alors tout devient facile. Quand je sens que les warnings se mettent en alerte, je plonge et je fais confiance.

A côté de ça, impressionnant comme le corps entre en mouvement à grand renfort de chaleur et de tremblement.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 08 juil. 2012, 21:42

Depuis 2010, je pense qu'elle a dû progresser :lol:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 08 juil. 2012, 21:49

ah oui j'avais pas vue la date^^
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Nadi Shodana

Message par Olivier » 09 juil. 2012, 14:48

J'aimerais l'avis des experts sur cette sensation d'étouffement.
N'est ce pas dangereux physiquement ? Et est ce cela qu'il faut chercher, on est assez loin de la subtilité...
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 09 juil. 2012, 15:43

A mon humble avis en tant que quelq'un qui tien a la vie, je te conseillierais t'oxigéner si tu sens que tu etoufe.Comme tu le dit c'est dangereux.Peut être qui si tu fait des recherche sur les apnéiste tu poura trouver des truc intéréssant...
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Nadi Shodana

Message par philippe12 » 09 juil. 2012, 16:12

Bonjour a toutes et atous

@trananda
le yoga est utile aux apnésites..
mais l'inverse ..non .. tu plonges dna stes profondeurs

@the_oliver_2000
les sensations sont ..personnelles et très variées..
le principal risque.. est ..l'arret cardiaque...puis l'AVC
mais je laisse les expert s'exprimer :allah:

Namasté
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar du membre
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 juin 2012, 20:28

Re: Nadi Shodana

Message par Sophiane » 09 juil. 2012, 18:28

Apatride, sur quel rythme respiratoire pratiques-tu Nadi Shodana ?

Je fais souvent 5 à l'inspire, 10 à l'expire, comme expliqué sur le site de Denis (séance pour les débutants). Mais je m'essaie au 4 à l'inspire, 16 rétention à plein, 8 à l'expire.

c'est marrant car il y a des narines par lesquelles c'est plus facile que d'autre, et ça dépend des jours.

en général ma narine gauche inspire moins bien que la droite.
Avatar du membre
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 juin 2012, 20:28

Re: Nadi Shodana

Message par Sophiane » 09 juil. 2012, 19:22

un médecin m'a dit que j'avais le blair tordu, ça vient donc en partie de là !

ça ne me gêne pas au point de me faire opérer.
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 09 juil. 2012, 22:23

Sophiane a écrit :Apatride, sur quel rythme respiratoire pratiques-tu Nadi Shodana ?

Je fais souvent 5 à l'inspire, 10 à l'expire, comme expliqué sur le site de Denis (séance pour les débutants). Mais je m'essaie au 4 à l'inspire, 16 rétention à plein, 8 à l'expire.

c'est marrant car il y a des narines par lesquelles c'est plus facile que d'autre, et ça dépend des jours.

en général ma narine gauche inspire moins bien que la droite.
Sophiane, je commence généralement en 1/4/2 sur une respiration grossière, le temps de me centrer, puis quand je le sens bien, je bascule en 4/16/8 en intériorisant (ujjayi sans bruit). Parfois je me demande si ce n'est pas trop court car j'ai l'impression de ne pas assez inspirer en 4 temps, mais ensuite la rétention sur 16 temps me fait changer d'avis car c'est parfois long surtout vers la fin :mrgreen:

Pour les narines c'est normal, il y a toujours une narine plus bouchée que l'autre, j'ai observé chez moi ça change environ toutes les 80 min (à la louche).
the_oliver_2000 a écrit :J'aimerais l'avis des experts sur cette sensation d'étouffement.
N'est ce pas dangereux physiquement ? Et est ce cela qu'il faut chercher, on est assez loin de la subtilité...
Je ne sais pas si c'est ce qu'il faut chercher, en tous cas c'est ce qui se présente. Parfois c'est dur, parfois c'est plus facile. Dès que je rentre dans un souffle plus subtil, c'est comme si je pouvais pas m'empêcher de me dire "tu vas manquer d'air ! tu vas manquer d'air !" pendant l'expire surtout. Ajoute à cela des déglutitions intempestives qui flinguent ma gestion du souffle, tout cela donne des sessions assez intenses et "sur la brèche".

Mais effectivement je ne parle ici que des manifestations les plus grossières, car dans tout cela il y a aussi des choses plus subtiles à vivre, mais ma pratique est trop neuve pour que je puisse vraiment approfondir ce que je touche parfois du bout des doigts du nez.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 09 juil. 2012, 23:02

Je ne sais pas si c'est ce qu'il faut chercher, en tous cas c'est ce qui se présente. Parfois c'est dur, parfois c'est plus facile. Dès que je rentre dans un souffle plus subtil, c'est comme si je pouvais pas m'empêcher de me dire "tu vas manquer d'air ! tu vas manquer d'air !" pendant l'expire surtout. Ajoute à cela des déglutitions intempestives qui flinguent ma gestion du souffle, tout cela donne des sessions assez intenses et "sur la brèche".

Mais effectivement je ne parle ici que des manifestations les plus grossières, car dans tout cela il y a aussi des choses plus subtiles à vivre, mais ma pratique est trop neuve pour que je puisse vraiment approfondir ce que je touche parfois du bout des doigts du nez.
tout cela est bien normal !
Il faut chercher à se clamer et surtout voir et sentir dans el corps le trajet de l'expire qui descend du coté où on expire et qui monte du coté où on inspire, c'est cela le plus important !
Le passage du souffle dans les conduits, et la conscience de cela va "purifier" les conduits.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 09 juil. 2012, 23:32

Denis a écrit :
Je ne sais pas si c'est ce qu'il faut chercher, en tous cas c'est ce qui se présente. Parfois c'est dur, parfois c'est plus facile. Dès que je rentre dans un souffle plus subtil, c'est comme si je pouvais pas m'empêcher de me dire "tu vas manquer d'air ! tu vas manquer d'air !" pendant l'expire surtout. Ajoute à cela des déglutitions intempestives qui flinguent ma gestion du souffle, tout cela donne des sessions assez intenses et "sur la brèche".

Mais effectivement je ne parle ici que des manifestations les plus grossières, car dans tout cela il y a aussi des choses plus subtiles à vivre, mais ma pratique est trop neuve pour que je puisse vraiment approfondir ce que je touche parfois du bout des doigts du nez.
tout cela est bien normal !
Il faut chercher à se clamer et surtout voir et sentir dans el corps le trajet de l'expire qui descend du coté où on expire et qui monte du coté où on inspire, c'est cela le plus important !
Le passage du souffle dans les conduits, et la conscience de cela va "purifier" les conduits.
Bon je suis pas complètement aux fraises alors :P

Au minimum, je visualise / sens le souffle de part et d'autre selon le nadi en cours, et je place kechari mudra. Tant que possible je place so / ham sur chaque inspire / expire, parfois mulabandha quand j'y pense, et si je me sens en forme je place mon regard entre les sourcils (le nom m'échappe).

Mais bon ça fait beaucoup de choses à gérer des fois... quoi que j'ai remarqué qu'en insistant, cela finit par se détendre et tout se place très facilement alors même qu'on pensait ne plus pouvoir tenir. Ce n'est pas automatique cela dit. Il se passe décidément des choses étranges durant la pratique !

De ce que tu me dis Denis, j'ai l'impression que ce n'est pas une mauvaise chose de se sentir un peu voire franchement "sur la brèche" de temps en temps, on pense que l'on va étouffer mais on n'étouffe pas, et on trouve à chaque fois la force de faire 1, 5, 10, 20, 50 respirations supplémentaires.

J'imagine qu'à force de pratiquer cela doit devenir plus facile, et donc on augmente les temps pour encore plus d'intensité et de centrage sur le souffle.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
Sophiane
Messages : 29
Enregistré le : 11 juin 2012, 20:28

Re: Nadi Shodana

Message par Sophiane » 10 juil. 2012, 09:17

Les déglutitions intempestives ! ha ha c'est tout à fait ça ! ça te fout tout en l'air et bonjour "l'éjection" du souffle !

concernant la sensation d'étouffement, mon prof nous fait toujours rire en disant "nous allons étouffer avec joie et bonheur" ou bien "le divin étouffement", c'est du second degré mais il y a du vrai. quand je pratique seule j'ai tendance à éviter l'étouffement justement, par confort. mais il y a du jour où j'aime bien me faire mal...
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 10 juil. 2012, 09:22

Je ne pratique qu'en solitaire donc je suis bien obligé de me faire violence... même si parfois, par confort, je la joue moins subtil et je m'en contente.

Mais des fois, je me dis "tu vas te faire un peu du mal" et je vais au charbon.

La sensation quand j'arrête et que j'ouvre les yeux après 20 minutes d'âpres efforts vaut tous les discours.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 11:40

Avant je jouer toujours à tenter de pousser le plus loin possible les rétention les inspire et les expire,mais j'ai arrêter . Et j'y vais plus en douceur, c'était trop violent et puis c'est dangereux.
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 10 juil. 2012, 12:00

Ah bon c'est dangereux ? Je me rends pas bien compte, je me dis qu'au pire je lâche tout et je respire à pleins poumons :bave:

Par contre que ce soit en 1/4/2, 2/8/4, 4/16/8... ça revient au même, je kiffe mes inspires, je commence à souffrir sur la fin de mes rétentions et sur les expires ça oscille entre la sérénité et l'angoisse de pas tenir.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 12:43

Article issu de l'apnée sportive qui pour le coup s’applique au yoga et au pranayama lorsqu’il est poussé au limites:

"La recherche de performance (durée ou distance) est souvent la cause d’une syncope anoxique. En
repoussant volontairement l’envie de respirer, l’apnéiste continue à consommer de l’oxygène et
risque d’atteindre un seuil critique au-dessous duquel le cerveau commande la syncope."
source:http://www.scf.asso.fr/docs/Risques_et_ ... _Apnee.pdf
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 10 juil. 2012, 12:49

Ok merci, ce risque est-il connu dans le yoga ? prend-on réellement ce risque dans Nadi Shodana ? car ici point de suspension de la respiration comme dans l'apnée.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 13:01

Les retention longue suivi d'expiration longue peuvent entrainer la syncope si le corps commence a être en manque d’oxygéne, tu me dit toi même que tu ressens un manque et une soufrance a ces moments là.
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 13:51

Aprés tout ce que l'ont fait comporte des risques, et personnellement je préfere les connaitres.
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Nadi Shodana

Message par Olivier » 10 juil. 2012, 15:16

Denis a écrit :
Je ne sais pas si c'est ce qu'il faut chercher, en tous cas c'est ce qui se présente. Parfois c'est dur, parfois c'est plus facile. Dès que je rentre dans un souffle plus subtil, c'est comme si je pouvais pas m'empêcher de me dire "tu vas manquer d'air ! tu vas manquer d'air !" pendant l'expire surtout. Ajoute à cela des déglutitions intempestives qui flinguent ma gestion du souffle, tout cela donne des sessions assez intenses et "sur la brèche".

Mais effectivement je ne parle ici que des manifestations les plus grossières, car dans tout cela il y a aussi des choses plus subtiles à vivre, mais ma pratique est trop neuve pour que je puisse vraiment approfondir ce que je touche parfois du bout des doigts du nez.
tout cela est bien normal !
Il faut chercher à se clamer et surtout voir et sentir dans el corps le trajet de l'expire qui descend du coté où on expire et qui monte du coté où on inspire, c'est cela le plus important !
Le passage du souffle dans les conduits, et la conscience de cela va "purifier" les conduits.
:shock: Je dois avoir des difficultés de comprenotte moi en ce moment :oops:
On avait déjà échanger sur nadi, Denis. Et tu parlais de souffle silencieux, subtil, voire d'utiliser très peu d'air. Et là tu sembles "cautionner" (mot assez mal choisi, désolé) une pratique plutôt sportive.
Quand je lis "sensation d'étouffement", "être sur la brèche", ben je ne sais pas, ça me gêne un peu. Pour la sensation d'étouffement les mômes pratiquent le jeu du foulard, c'est efficace. Quant à être sur la brèche, je me suis fait une petite séance de fractionnés ce midi, c'était pas mal non plus...

Apatride, j'ai peut être tout faux, mais je crois que c'est assez facile d'avoir des sensations assez étranges en jouant sur le souffle. Le manque ou le trop plein d'oxygène peut sans doute te faire vivre beaucoup de choses, mais est ce que cela a à voir avec le yoga ?

Et je ne suis pas médecin, mais ça semble tout de même un peu dangereux.
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 10 juil. 2012, 15:18

Le but n'est pas du tout d'aller jusqu'à la syncope, c'est à partir d'ici que c'est dangereux, jusque l'arrêt du coeur si on fait n'importe quoi.
Pour connaitre sa limite, ce n'est pas si difficile, il faut énormément de pratique et un jour, on est saisit par l'arrêt du souffle instantanée et non recherché - on s'absorbe en dhyana, en pleine conscience, on ne tombe pas inconscient. On est projeté dans un vide spatial, immense et la conscience est pleine autant que le vide "vue".

Pendant le stage de Denis, la semaine dernière, on a du frôler les 5' de suspension de souffle et c'est avec une joie immense que l'on est portée par ce non-souffle.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Olivier
Messages : 1384
Enregistré le : 01 mars 2011, 14:27

Re: Nadi Shodana

Message par Olivier » 10 juil. 2012, 15:21

sami a écrit :Pendant le stage de Denis, la semaine dernière, on a du frôler les 5' de suspension de souffle et c'est avec une joie immense que l'on est portée par ce non-souffle.
:shock: Je vais de surprise en surprise aujourd'hui ! Mais c'était le grand bleu votre stage :lol:
Vous avez vu des dauphins ?
:jesors:
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 10 juil. 2012, 15:29

the_oliver_2000 a écrit :Vous avez vu des dauphins ?
Mieux que ça, Flipper en vrai, il m'a fait flipper sans déconné :D
Non mieux que ça, vraiment et l'énergie qui se trouve présente :bave:
Après faut voir, mais je ne pense pas que l'on arrive à là juste en faisant un stage sans une pratique au préalable.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Nadi Shodana

Message par lorkan739 » 10 juil. 2012, 18:29

Surtout que Denis nous a déniché quelques Stances du Bhairava Tantra d'une profondeur... :)
Om
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 19:33

5 minute ? .... le record d'apnée statique est a 9 je crois.Cela me parais trés impréssionant voir hors de la capicité du commun des mortelle.
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 10 juil. 2012, 19:38

lorkan739 a écrit :Surtout que Denis nous a déniché quelques Stances du Bhairava Tantra d'une profondeur... :)
Tout aussi profond que toi Lorkan. Sans compter les explications derrière, avis aux amateurs !
C'est d'une telle richesse de voir de belles personnes "du forum" qui sont sans visage et sans nom, qui ose comme Lorkan, venir avec une force intérieure commencer pour la première fois une longue pratique d'une semaine :allah:
5 minute ? .... le record d'apnée statique est a 9 je crois.Cela me parais trés impréssionant voir hors de la capicité du commun des mortelle.
Je crois que Denis là battu :lol: et en plus, juste en suspension de souffle, pas en rétention à plein, hein Denis :lol:
Et la méditation où tout s'éteint, bat tout les records du monde :wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 19:49

Je demande a voir ca alors, j'ai besoin de voir pour croire car je ne suis qu'un petit être humain.Les gens qui on établit ces recors, font des pranayama pour s'entrainer il ont pourtant sonder tout la profondeur de leur soufle eux aussi..
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 10 juil. 2012, 20:03

trananda a écrit :Je demande a voir ca alors, j'ai besoin de voir pour croire car je ne suis qu'un petit être humain.Les gens qui on établit ces recors, font des pranayama pour s'entrainer il ont pourtant sonder tout la profondeur de leur soufle eux aussi..
Tout se passe hors compétition, loin de tout.
J'ai lu que le record en apnée statique est réalisé par Stig Avall Severinsen, de 20'10", c'est énorme !
Las apnéistes utilisent le pranayama par intéressement, à voir ensuite ce qu'ils en font dans leur vie.
Les yogis, utilisent le pranayama pour mourir véritablement, pour s'abandonner, s'unir à Bhairava qui est hors du temps et de l'espace. En apnée, il y a toujours cette notion de rester le plus longtemps possible et revenir pour dire "I'am Ok" alors que le yogi, il continue dans cette absorption minutieuse et profonde.
Tout comme les vrais Maîtres d'arts martiaux, ils sont cachés, ont quelques disciples et ont des capacités inhumaines, à part quelques uns qui sont sortis de leur cachette.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 20:04

Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 10 juil. 2012, 20:07

Je sais pas, c'est ce que je pensais mais j'ai lu ça là
http://agua.skynetblogs.be/archive/2010 ... tique.html
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 20:14

Oui en tout cas j'admire, leur maitrise...,je trouve cela trés beau.
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
philippe12
Messages : 1305
Enregistré le : 15 févr. 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Nadi Shodana

Message par philippe12 » 10 juil. 2012, 20:40

Bonjour a toutes et a tous

@trananda
pour les records ..tu pourrai au moins aller sur wikipedia..
http://fr.wikipedia.org/wiki/Apn%C3%A9e_(sport)

si tu veux rever de natalia c'est ici


natalia etait prof de yoga ... :boxe: oui denis ..du sud ...et elle ....oups ..elle est devenue presidente de la federation russe... :mrgreen:
j'en causais ici a l'epoque
http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... t=+natalia


le site officiel des apenistes
http://apnee.ffessm.fr/


dans le temps il y avait ces clubs qui faisaient aussi du yoga
http://apnee-savoie.com/
http://apnee.yoga.free.fr/
je ne sais pas ce qu ils ont devenus...je suis plus licencié ..trop vieux :papy:


c'est un sport magnifique mais en dessous de 10 m on voit plus grand chose
:cry:
ne pas oublier que c'est une pratique :cryhappy: de haut niveau

et que les meilleurs sont ..morts :mrgreen:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lo%C3%AFc_Leferme
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Mayol

enfin pas tous contrairement a la fin du grand bleu umberto est toujours la
http://www.umbertopelizzari.com/index_en.php

AMOUR et LUMIERE
c'est un plaisir de vous lire

Namaste

:love2:
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 21:14

Oui Natalia est trés belle :P ,je m'entraine dans ma baignoire... ou assis en tailleur sur mon lit...^^
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Thaïs
Messages : 21
Enregistré le : 25 mars 2012, 14:14

Re: Nadi Shodana

Message par Thaïs » 10 juil. 2012, 21:53

sami a écrit : En apnée, il y a toujours cette notion de rester le plus longtemps possible et revenir pour dire "I'am Ok" alors que le yogi, il continue dans cette absorption minutieuse et profonde.
Et pourtant ..

Mon petit frère est apnéiste et ne fait pas de yoga, mais il m'a pourtant décrit des états qui ressemblent fort à ce qu'on peut ressentir lors de certaines pratiques (que je n'ai pas vécue moi-même mais que j'ai pu lire sur le forum). Il m'a souvent dit qu'on fond de l'eau il ressentait une douce félicité, une paix qu'il n'avait jamais à la surface. Il m'a aussi confié que certaines fois c'était tellement apaisant qu'il pourrait y rester. Il ne s'agit pas pour lui de battre un record mais d'un état qu'il cultive... dans l'eau
Et impossible pour lui de faire de bonnes apnées lorsque son mental est agité.

Bref je me suis toujours dit que c'était un petit yogi du fond de l'eau sans le savoir :mrgreen:

Ca donne envie en tout cas, le silence, l'immersion dans l'élément eau, les mouvements lents ... un autre monde :bave:

Edit : j'ai pas trop compris comment ça marchait le /quote je crois :mrgreen:
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 10 juil. 2012, 22:12

Il faut se poser la question :
Qu'elle la différence entre un apnéiste et un Yogi ?
Mais aussi
Qu'elle est la différence entre un sportif de haut niveau de gymnastique au sol, ou un danseur et un Yogi ?

La différence est énorme et ce n'est pas les sensations éprouvées par les uns et les autres qui permettent de dire cela...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 10 juil. 2012, 22:19

En ce qui me concerne, je comprends bien vos doutes et avertissements quant à ce que je relate, mais si c'est ce qui se présente pendant ma pratique, est-ce que je dois tout arrêter ? pratiquer autrement (respiration grossière, pas de risque de m'étouffer avec ça) ? continuer comme ça me chante ?
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
lorkan739
Messages : 3813
Enregistré le : 07 nov. 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Nadi Shodana

Message par lorkan739 » 10 juil. 2012, 22:38

Il faudrait créer le championnat du monde de béatitude...
Mais aussitôt vu, le manque à gagner serait énorme...
Om
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 10 juil. 2012, 22:48

apatride a écrit :En ce qui me concerne, je comprends bien vos doutes et avertissements quant à ce que je relate, mais si c'est ce qui se présente pendant ma pratique, est-ce que je dois tout arrêter ? pratiquer autrement (respiration grossière, pas de risque de m'étouffer avec ça) ? continuer comme ça me chante ?
Peut-être trouver un bon prof de pranayama, cela me semble bien rare ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 10 juil. 2012, 23:09

On avait déjà échanger sur nadi, Denis. Et tu parlais de souffle silencieux, subtil, voire d'utiliser très peu d'air. Et là tu sembles "cautionner" (mot assez mal choisi, désolé) une pratique plutôt sportive.
Quand je lis "sensation d'étouffement", "être sur la brèche", ben je ne sais pas, ça me gêne un peu. Pour la sensation d'étouffement les mômes pratiquent le jeu du foulard, c'est efficace. Quant à être sur la brèche, je me suis fait une petite séance de fractionnés ce midi, c'était pas mal non plus...
Je crois que vous dérivé et que vous confondez beaucoup de chose...
Le fait de faire Nadi Shodana n'est pas faire de l'apnée, ni aller là où il y aurait une syncope.
Non, pas un instant !

Mais il est vrai que des sensations d'étouffement sont là au début de la pratique, quand on ne dépasse pas 4/16/8, on se bat avec nos poumons, mais vous ne craignez rien !
Hormis si votre coeur est faible ou malade, mais là, même monter des escaliers vous sera fatale !
Non, quand on fait Nadi Shodana on pratique en conscience avec une intention de trouver la paix et pas faire de la plongée ou "retenir sa respiration" !
PranaYama doit se comprendre par :
Prana : L'énergie
Ayama : L'expansion !
Et non que Yama le contrôle.
Ayama c’est l’expansion de l’énergie, c’est ce qui se passe qu’on on pratique bien un pranayama. Vous vous doutez bien que pour arriver à 16/64/32 ou encore 32/128/64 on est plus un seul instant dans des sensations de combats avec sa respiration, surtout si on fait 80 souffles !
C’est comme méditer des jours assis sous un arbre il ne peut plus y avoir de combat.
Alors pratiquez avec humilité, essayez de faire qu'un 4/16/8 pendant 30 mn si vous savez que vous faites un 5/20/10 pendant que 2 mn avant d'être éjecté. Alors là travaillez de plus en plus en conscience, dans la conscience du souffle qui monte et descend. Puis vous sentirez que passer à + 1 est bien possible car la paix sera là, la lumière, la joie et non le combat.
S’il y a combat c’est que vous faite un pranayama avec une volonté égotique, alors arrêtez ! Puis Recommencez plus bas au bout de 10 mn de pause.
Acceptez ce que vous êtes et appuyez-vous sur cela au lieu d’aller au combat stérile et perdu d’avance. :wink:


trananda, tu peux venir voir par toi même si tu veux au prochain stage... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 10 juil. 2012, 23:25

apatride a écrit :Je ne pratique qu'en solitaire donc je suis bien obligé de me faire violence... même si parfois, par confort, je la joue moins subtil et je m'en contente.

Mais des fois, je me dis "tu vas te faire un peu du mal" et je vais au charbon.

La sensation quand j'arrête et que j'ouvre les yeux après 20 minutes d'âpres efforts vaut tous les discours.
En solitaire, il y a le fait que l’on ne fait pas ce qu’il faudrait faire et encore une fois, ce n'est pas facile.

obligé - me/te faire - la joue - contente - sensation - minutes - et cela éveille des mauvaises questions qui prennent naissance dans le doute.

Force - stabilité - le souffle doit pouvoir compter sur quelqu’un de fort, de sérieux, de confiant, de concentré - il ne peut pas être saisit dans un doute, une sensation, dans une obligation...

:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 10 juil. 2012, 23:32

Denis a écrit :
apatride a écrit :En ce qui me concerne, je comprends bien vos doutes et avertissements quant à ce que je relate, mais si c'est ce qui se présente pendant ma pratique, est-ce que je dois tout arrêter ? pratiquer autrement (respiration grossière, pas de risque de m'étouffer avec ça) ? continuer comme ça me chante ?
Peut-être trouver un bon prof de pranayama, cela me semble bien rare ! :wink:
Et le simple bon sens ne peut-il pas suffire ?
Car enfin je n'ai pas l'impression d'entrer en guerre quand je vais en Nadi Shodana, je relatais plutôt mon étonnement vis-à-vis de ces réactions impressionnantes du corps et du mental.
Mais au final cela se présente, même en 1/4/2, c'est même pire car en 1 temps je n'arrive pas à prendre assez d'inspire à moins de respirer comme un bourrin. Mais peut-être faut-il en commencer par là ?
sami a écrit :
apatride a écrit :Je ne pratique qu'en solitaire donc je suis bien obligé de me faire violence... même si parfois, par confort, je la joue moins subtil et je m'en contente.

Mais des fois, je me dis "tu vas te faire un peu du mal" et je vais au charbon.

La sensation quand j'arrête et que j'ouvre les yeux après 20 minutes d'âpres efforts vaut tous les discours.
En solitaire, il y a le fait que l’on ne fait pas ce qu’il faudrait faire et encore une fois, ce n'est pas facile.

obligé - me/te faire - la joue - contente - sensation - minutes - et cela éveille des mauvaises questions qui prennent naissance dans le doute.

Force - stabilité - le souffle doit pouvoir compter sur quelqu’un de fort, de sérieux, de confiant, de concentré - il ne peut pas être saisit dans un doute, une sensation, dans une obligation...

:wink:
Certes, certes. J'ai mon amie prof de yoga qui est très engagé dans la même voie que celle que je suis, qui est souvent de bon conseil et vers laquelle je me tourne quand j'ai des doutes. Mais je n'ai pas de prof et ne suis pas de cours à proprement parler. Je fais déjà 1 à 2h de pratique par jour, si je rajoute le pranayama et les asanas cela commence à faire, j'ai une vie de famille, un enfant qui arrive dans 1 mois... si je commence à aller en cours 1, 2, 3 fois par semaine alors je ne profite plus des miens !!

Donc j'aime l'idée d'être autonome même si c'est une notion qui n'est pas en phase avec les idées diffusées sur ce forum.

Je songeais à suivre le cours de Tikhomiroff par exemple, pour avoir une bonne base d'étude.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 10 juil. 2012, 23:35

Pourquoi ne pas venir un jour ou 2 chez moi, pour pratiquer ensemble ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 10 juil. 2012, 23:41

Oui pourquoi pas...,pour l'instant je bosse pour l'été histoire de me faire des réserveS financière.Mais par la suite si j'ai une occasion,ca me brancherais bien.En attendant je pratique seul ... avant je me caché de peur de passer pour un dou dingue hihi aux yeux de mes proches personne autour de moi n'était à ma connaiscance branché yoga meditation...ect j'ai suivie mon " instinct" et puis mes grand parent et des amis ce sont mis au yoga et m'encourager à en faire et je ne leur est jamais dit que je pratiquer seul ,comme si j'en avais honte un peut c'est étrange.J'avoue que parfois m'est venue l'idée de suivre des cours, mais a chaque fois je n'est pas pu car je parter ici ou là et que je n'était pas assez fixe pour m'engager dans un cour sur l'année.Mais un stage peut être intéressant.
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 10 juil. 2012, 23:52

Denis a écrit :Pourquoi ne pas venir un jour ou 2 chez moi, pour pratiquer ensemble ?
Je ne sais pas si tu t'adressais à moi, mais ce serait avec plaisir la prochaine fois que je passerai en France. Parce que j'habite en Nouvelle-Calédonie et on fait difficilement plus loin de la métropole !
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 10 juil. 2012, 23:53

Je ne pense pas que le temps à ce niveau là soit le problème, mais plutôt la respiration qui est non complète et de plus, n'emmène pas le pratiquant dans un manque progressif d'oxygène, de confiance afin de se connaitre, d'emmener la conscience jusque là ect... vaut mieux diminuer un peu la rétention au début mais surtout pas l'expir qui n'est que de 8"
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 11 juil. 2012, 00:06

Si je comprends bien, sami, on peut au départ tenir la rétention un peu moins de temps, tout en gardant les bons temps sur l'inspire et l'expire ? Juste pour aborder la pratique, l'idée étant bien entendu d'aller peu à peu vers les temps traditionnels.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 11 juil. 2012, 07:00

apatride a écrit :Certes, certes. J'ai mon amie prof de yoga qui est très engagé dans la même voie que celle que je suis, qui est souvent de bon conseil et vers laquelle je me tourne quand j'ai des doutes. Mais je n'ai pas de prof et ne suis pas de cours à proprement parler. Je fais déjà 1 à 2h de pratique par jour, si je rajoute le pranayama et les asanas cela commence à faire, j'ai une vie de famille, un enfant qui arrive dans 1 mois... si je commence à aller en cours 1, 2, 3 fois par semaine alors je ne profite plus des miens !!

Donc j'aime l'idée d'être autonome même si c'est une notion qui n'est pas en phase avec les idées diffusées sur ce forum
Je comprends pas... tu viens, tu demandes, beaucoup te répondent et forcément c'est à toi de voir puis tu nous dit, il y a ma prof vers qui, j'ai pas le temps, t'as pas l'air en phase intérieurement mais ça t'empêche pas de demander des conseils, j'ai un peu de mal à comprendre !

- félicitation pour ton futur heureux évènement :)
apatride a écrit :Si je comprends bien, sami, on peut au départ tenir la rétention un peu moins de temps, tout en gardant les bons temps sur l'inspire et l'expire ? Juste pour aborder la pratique, l'idée étant bien entendu d'aller peu à peu vers les temps traditionnels.
Je ne suis pas un bon exemple - l'idée est d'entrer dans une pratique à long terme, très long terme et si on diminue l'expir à chaque difficulté... surtout 8" - tu m'aurais dit 16", ok mais de 8, aller à 4, dans 20 ans, tu auras bien maitrisé le 4"
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par ValerieB » 11 juil. 2012, 09:49

Je fais déjà 1 à 2h de pratique par jour, si je rajoute le pranayama et les asanas cela commence à faire,
que fais tu pendant ta pratique?
Si je comprends bien, sami, on peut au départ tenir la rétention un peu moins de temps, tout en gardant les bons temps sur l'inspire et l'expire ? Juste pour aborder la pratique, l'idée étant bien entendu d'aller peu à peu vers les temps traditionnels.
j'ai pratiqué de cette façon pour certaines asanas au début ; je gardais bien la valeur 1- 2 pour inspir et expir, mais parfois il me manquait quelques matras pour la rétention
peu à peu, celle ci s'est mise en place pour arriver au 1 4 2
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 11 juil. 2012, 10:41

sami a écrit :Je comprends pas... tu viens, tu demandes, beaucoup te répondent et forcément c'est à toi de voir puis tu nous dit, il y a ma prof vers qui, j'ai pas le temps, t'as pas l'air en phase intérieurement mais ça t'empêche pas de demander des conseils, j'ai un peu de mal à comprendre !
Je comprends pas ce que tu comprends pas :mrgreen:

Je pratique en solitaire, j'ai une amie qui est prof (ce n'est pas ma prof mais une amie qui est prof) et qui m'a introduit à la tradition du kriya yoga, je lui demande régulièrement des conseils mais j'aime diversifier les sources, et puis j'aime bien la vibration et les échanges de ce forum.

Bref je ne comprends pas bien ce que tu ne comprends pas. Tu penses que, pratiquant en solitaire, je ne devrais demander d'avis à personne ? Que je ne devrais m'adresser qu'à une seule source, le forum ou mon amie ?
sami a écrit :- félicitation pour ton futur heureux évènement :)
Merci :rire:
sami a écrit :
apatride a écrit :Si je comprends bien, sami, on peut au départ tenir la rétention un peu moins de temps, tout en gardant les bons temps sur l'inspire et l'expire ? Juste pour aborder la pratique, l'idée étant bien entendu d'aller peu à peu vers les temps traditionnels.
Je ne suis pas un bon exemple - l'idée est d'entrer dans une pratique à long terme, très long terme et si on diminue l'expir à chaque difficulté... surtout 8" - tu m'aurais dit 16", ok mais de 8, aller à 4, dans 20 ans, tu auras bien maitrisé le 4"
Mais je parlais bien de diminuer la rétention et non pas l'expire, et juste le temps d'apprivoiser la technique. Par exemple faire un 3/12/6 et si c'est difficile, faire 3/10/6 pendant quelques jours puis augmenter progressivement jusqu'à 3/12/6, puis ensuite 4/16/8, etc.
shana a écrit :
Je fais déjà 1 à 2h de pratique par jour, si je rajoute le pranayama et les asanas cela commence à faire,
que fais tu pendant ta pratique?
Je pratique la méditation kriya, qui me prend 1h le matin, et parfois je la répète le soir donc 1h de plus. Le matin je fais aussi une série de salutations au soleil, et le soir je fais Nadi Shodana (enfin je me motive en ce moment pour le faire au quotidien mais j'ai toujours un problème de discipline sur la durée, déjà avoir installé 1 méditation par jour c'est énorme pour moi).
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 11 juil. 2012, 12:18

Oui désolé, pas évident à expliquer...
apatride a écrit :Et le simple bon sens ne peut-il pas suffire ?
Car enfin je n'ai pas l'impression d'entrer en guerre quand je vais en Nadi Shodana, je relatais plutôt mon étonnement vis-à-vis de ces réactions impressionnantes du corps et du mental.
Mais au final cela se présente, même en 1/4/2, c'est même pire car en 1 temps je n'arrive pas à prendre assez d'inspire à moins de respirer comme un bourrin. Mais peut-être faut-il en commencer par là ?
C'est bien de réfléchir sur sa pratique, d'entrer dans un raisonnement - mais lors de la pratique, c'est fini, on ne peut pas continuer à nourrir une réflexion, un sentiment - la pensée doit être un et stable. Essaie par exemple après ta méditation et tu verras, le potentiel est là, hors de tout étude, pensées...
Toute les sensations, les doutes ne sont pas mauvais en soi, il faut juste les orienter pour les dépasser.
Inspire fort, rapidement et un bon coup dans la journée, combien tiens-tu ?
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 11 juil. 2012, 12:21

Mais je parlais bien de diminuer la rétention et non pas l'expire, et juste le temps d'apprivoiser la technique. Par exemple faire un 3/12/6 et si c'est difficile, faire 3/10/6 pendant quelques jours puis augmenter progressivement jusqu'à 3/12/6, puis ensuite 4/16/8, etc.
Oui, c'est très bien ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 11 juil. 2012, 12:31

sami a écrit :C'est bien de réfléchir sur sa pratique, d'entrer dans un raisonnement - mais lors de la pratique, c'est fini, on ne peut pas continuer à nourrir une réflexion, un sentiment - la pensée doit être un et stable. Essaie par exemple après ta méditation et tu verras, le potentiel est là, hors de tout étude, pensées...
Toute les sensations, les doutes ne sont pas mauvais en soi, il faut juste les orienter pour les dépasser.
Pendant la pratique, je ne pense pas à tout cela. C'est ensuite que je fais le point et que je m'interroge. Mais pendant la pratique, je me tiens à ce que je me suis fixé.
sami a écrit :Inspire fort, rapidement et un bon coup dans la journée, combien tiens-tu ?
Je viens de chronométrer, sur un inspire et sans préparation, j'ai tenu 1 min 20.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 11 juil. 2012, 13:16

apatride a écrit :Pendant la pratique, je ne pense pas à tout cela. C'est ensuite que je fais le point et que je m'interroge. Mais pendant la pratique, je me tiens à ce que je me suis fixé.
Toute les faiblesses, les tensions, le manque de volonté, les doutes que l'on a en soi ect... sont là, surtout au début.
Dès les premiers souffles, je fais une grosse rétention et je montre à ma nature que c'est moi qui décide puis je me replie intérieurement dans les souffles pendant longtemps et je recommence à me confronter à elle... et quand l'énergie est là, la pensée dégagée, maitrisée, absorbé, c'est à partir du vide que je maitrise les deux souffles intérieurs.
:wink:
apatride a écrit :Je viens de chronométrer, sur un inspire et sans préparation, j'ai tenu 1 min 20.
Tu en a conclues quoi ?
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 11 juil. 2012, 13:45

sami a écrit :
apatride a écrit :Je viens de chronométrer, sur un inspire et sans préparation, j'ai tenu 1 min 20.
Tu en a conclues quoi ?
:wink:
J'en conclue que j'en ai sous le coude et que ce ne sont pas 12 malheureux temps de rétention qui doivent m'inquiéter ^^
mais souvent à l'inspire j'ai l'impression de ne pas avoir assez pris mon souffle, et à la réflexion je me demande si ce n'est pas cette idée (plutôt que le manque réel de souffle) qui me donne de la peine en rétention... Puis qui se transforme en une sorte de panique contrôlée à l'expire.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par ValerieB » 11 juil. 2012, 14:10

ta conclusion est légèrement faussée, même si je vois ce que tu veux vérifier!

si tu prends une inspir, que tu comptes ta rétention, oui tu tiens, c'est aisé!

mais si ensuite tu expires sur 8 comptes et que tu recommences, ce sera différent

d'autant qu'après l'expir, il faut faire une petite pause à vide, ne pas réinspirer tout de suite!


je ne connais pas du tout le kryia yoga!
mais effectivement si tu installes deux fois par jour une méditation de 1 heure, c'est sûr qu'ensuite il n'y a plus trop de temps pour le reste

pour ma part, j'ai toujours pensé qu'il fallait commencer par nettoyer notre temple et ses différents corps avec les asanas, les mudras ou les pranayamas avant d'envisager de réellement méditer! :)

mais il est vrai que dans le zen, tout cela n'existe pas non plus! :)
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 11 juil. 2012, 14:15

La méditation krya ca consiste a accélérer la circulation des energie le long de la colonne par une respiration particulière c'est ca ?
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 11 juil. 2012, 15:44

Ta conclusion est intéressante je trouve, j'ai déjà eu plusieurs fois là même :)

Les 12’’ de rétentions sont de malheureuses secondes vu sous l’angle de l’ego qui tient 1’20’’ et on voit que de suite, comme nous tous, c’est la personnalité qui dicte tout et on ne peut pas se fier à elle.

Dès que l’on prend confiance il faut observer, se demander qui comble cette satisfaction ou insatisfaction - et là, on peut agir pour là soumettre au Soi.

Je pense que c’est les 12’’ qu’il faut apprendre à aimer, à rendre humble car ce temps là sera multiplié par 2, 3 ou plus car c’est la conscience qui évite de faire une erreur, un doute, une précipitation et rejeter l’autre temps qui est illusoire avec maitrise.

Rien ne doit venir de notre petit moi et c’est pour cela que l’on doit fixer et arrêter sa pensée dans l’espace vide afin que tout viennent se perdre à l’intérieur et se laisser petit à petit, s’abandonner en conscience, surpasser ses peurs et pénétrer ce vide en confiance, dans le plus grand relâchement, bien en conscience et saisir la paix qui surgit de l’intérieur.

Maintenant, vide complètement les poumons et retient à vide - on voit que c’est plus facile de prendre que de donner.

En méditation profonde, c’est encore plus dure de laisser son souffle diminuer et s’immobiliser - j’ai découvert un pranayama qui peut se faire qu’à un moment donné, sur le souffle très finement expiré et suspendu, d’un vide pure qui apparait toujours plus clairement, comme si le trésor est sous la surface de l’expire, une vague se retirant, laissant s’étendre l’espace immobile, suspendant, figeant la conscience hors de tout temps.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
trananda
Messages : 448
Enregistré le : 28 janv. 2012, 21:25

Re: Nadi Shodana

Message par trananda » 11 juil. 2012, 22:13

Je ressent la respiration comme un vaisseau pouvant m'aider a m’immerger en mon fort intérieur,et plus je desend plus je vais profond plus cette respiration devient un respiration " d'energie" qui accélere toute la circulation de l'energie en moi la concentrant en certain point,avant je chercher a faire durer les temps d'inspir ,retention et expir le plus possible puis finalement quand je la suis doucement et profondément comme dans une intense devotion enver elle( oui DEVOTION MUADIB) elle durent de plus en plus lontemps naturellement sans forcer.
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 11 juil. 2012, 22:15

trananda a écrit :La méditation krya ca consiste a accélérer la circulation des energie le long de la colonne par une respiration particulière c'est ca ?
Je n'en suis qu'à la première étape, où l'on combine respiration le long de la colonne et purification des chakras, plus quelques autres subtilités évidemment, une heure de pratique est bien remplie :P
C'est une étape préalable mais qui peut durer un certain temps, quelques mois voire quelques années.

@sami : je tente la rétention à vide quand j'aurai fini mon café et je te tiens au courant :wink:
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 août 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par sami » 11 juil. 2012, 22:48

trananda a écrit :Je ressent la respiration comme un vaisseau pouvant m'aider a m’immerger en mon fort intérieur,et plus je desend plus je vais profond plus cette respiration devient un respiration " d'energie" qui accélere toute la circulation de l'energie en moi la concentrant en certain point,avant je chercher a faire durer les temps d'inspir ,retention et expir le plus possible puis finalement quand je la suis doucement et profondément comme dans une intense devotion enver elle( oui DEVOTION MUADIB) elle durent de plus en plus lontemps naturellement sans forcer.
Une bien belle dévotion que celui de son propre souffle. D'ailleurs, qu'est-il vraiment - il est bien le plus mystérieux pour pouvoir nous élever, nous nourrir, nous faire prendre conscience de la vie qui coule en nous, dans la gorge, dans le coeur, dans le ventre... le souffle interne circule à travers les fils subtils de notre toile, d'entre les vides, tout l'univers résonne.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 12 juil. 2012, 00:30

MuadDib a écrit :
apatride a écrit :mais souvent à l'inspire j'ai l'impression de ne pas avoir assez pris mon souffle, et à la réflexion je me demande si ce n'est pas cette idée (plutôt que le manque réel de souffle) qui me donne de la peine en rétention... Puis qui se transforme en une sorte de panique contrôlée à l'expire.
Je sait pas trop si ça peut t'aider, mais lors d'une pratique récente, j'ai ressenti que les 2 temps de l'expir se décomposent en : 1 temps pour vider ce que l'inspir à amené, puis 1 temps pour "expirer" autre chose. :? ... après, pas de problème pour tenir le 1/4/2, et ça bouge un peu :wink:

Sinon, ça parle à quelqu'un, ce type d'expérience ?
Je suis assez d'accord avec ça, même si mon analyse n'est pas suffisamment fine.
J'ai l'impression aussi qu'il y a 2 paliers, clavicules / poitrine où j'expire l'air, puis j'arrive dans la zone du ventre et là c'est autre chose. Peut-être ne parle-t-on pas de la même chose mais ta façon de l'exprimer m'a fait penser à ça.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 janv. 2011, 23:07

Re: Nadi Shodana

Message par apatride » 12 juil. 2012, 01:10

Ok, disons qu'en fin d'expire la qualité du souffle change perceptiblement, et physiologiquement ça se passe en arrivant vers le ventre. J'examinerai ça plus en détail ce soir.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 12 juil. 2012, 16:38

Je crois que nous devons apprendre à respirer complétement !
Alors au début on vide pour mieux emplir, donc on commence par une longue expire.
Puis on gonfle le ventre
Puis les basses côtes s'écartent
Puis toute la cage thoracique
N'oubliez pas le dos
Puis le dernier volume qui est claviculaire, on ressent alors comme si on avait un cout de taureau.

Pour expirer, on baisse les épaules
On comprime la cage thoracique
On rentre le ventre
On comprime le plancher pelvien

Voila une respiration complète

Quand vous maitriserez totalement ce mouvement simple et constructif, il sera temps de passer une autre respiration... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jean02
Messages : 12
Enregistré le : 23 déc. 2011, 19:52

Re: Nadi Shodana

Message par Jean02 » 11 oct. 2012, 10:36

J'ai une question qui ne concerne pas uniquement nadi sodhana. donc un peu hors fil. Désolé

ma question

Pour savoir si on pratique bien le pranayama. Désikachar conseillait de prendre son pouls pendant 10 secondes ensuite multiplier par 6 avant de pratiquer.

De pratiquer

De reprendre son pouls. Si le pouls était égal ça allait, si il était inférieur, encore mieux mais si il était plus rapide c'est que l'on avait mis trop haut dans la longueur de la respiration ou dans la rétention.

Il y a un délai à respecter entre la fin pranayama et la prise pouls. 1 minute? 2 minutes? 5 minutes?
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 11 oct. 2012, 10:47

C'est une bonne idée
Mais bon, je crois qu'il y a plus simplement le fait de sentir l'effet du pranayama qui est souvent apaisant et permet d'entrer dans une méditation.
Si juste après avoir fini un pranayama de 20mn on a encore envie et idée de prendre son pouls c'est que finalement rien n'a eu lieu dans le pranayama.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jean02
Messages : 12
Enregistré le : 23 déc. 2011, 19:52

Re: Nadi Shodana

Message par Jean02 » 11 oct. 2012, 11:05

D'accord avec toi, la "prise de pouls" est utilisée dans la phase expérimentation, tâtonnement, apprentissage, adaptation.

Une fois que l'on est adapté à la pratique, ce n'est plus nécessaire.
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par ValerieB » 27 févr. 2013, 14:26

ECRIT Par Alassea
La purification des nadîs.
Dans beaucoup de textes on retrouve la description de nadi shodana et de son importance il est recommandé de la faire 4 fois par jour sur un rythme de grand pranayama.
Mes questions : J'ai appris toujours a commencer par la narine gauche, et avec Denis je commence par l'inverse (en somme ça me parait de moindre importance)
Il faut suivre le souffle dans les canaux, et je ne ressens pas svadisthana et muladara. Comme si les deux, ne formaient en fait qu'un d'ou partent les nadis.
J'ai lu un peu de tout sur le sujet, que seule sushumna est dans muladhara, que les trois se trouvent dans muladhara, ou que la racine des nadis est proche de svadisthana.
J'avoue ne pas trop savoir à quoi me référer, sinon mon ressenti.
De mémoire la shiva samitha en parle, le yogatattva upanishad, la gerandha samitha et le goraksha samitha aussi il me semble, mais comme les textes restent toujours un peu vaseux sur les explications je voudrais des avis de pratiquants.

Lors de la pratique au début on sue a grosses gouttes, et puis il arrive les turbulences physique tremblements, cœur qui s'emballe, gorge qui semble exploser, etc. Et puis un état apparait, d'une grande profondeur, de calme, d'unité. Avec cet état le souffle devient très léger, comme inexistant, subtil. L'énergie tire vers le haut et les rétentions s'allongent. Alors on commence a discerner clairement le sens, le pourquoi, la lune et le soleil, le feu.
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13476
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par Denis » 27 févr. 2013, 21:58

Oui, sans oublier ce sublime texte, il y a vraiment, vraiment beaucoup d'explication très précises sur NadiShodana http://www.pratique-du-yoga.com/forum/v ... f=15&t=771
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar du membre
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 août 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Nadi Shodana

Message par ValerieB » 28 févr. 2013, 08:18

super, le lien! i faut que je l'imprime! :)
Répondre