Formations continues pour enseigner le yoga

Vous pratiquez le Yoga, vous voulez soit poser une question relative à votre pratique soit expliquer une technique.

Modérateur : Modérateurs

Répondre
benoityoga
Messages : 3
Enregistré le : 26 nov. 2019, 11:25

Formations continues pour enseigner le yoga

Message par benoityoga » 26 nov. 2019, 14:33

Bonjour à tous,

Pratiquant le yoga depuis plusieurs années, et aimant partager et faire découvrir cette pratique autour de moi, je m'intéresse en ce moment aux formations qui existent pour enseigner le yoga de façon professionnelle.

Quand je fais des recherches sur ce qui existe en France, je tombe en général sur deux formats :

- formation intensive 150h / 200h en un mois
- formation continue sur 3 ou 4 ans (500 à 900 heures), avec des cours étalés sur quelques week ends dans l'année + des stages

Ni l'un ni l'autre ne me convient réellement. En effet, je doute qu'une immersion de un mois uniquement me permette d'acquérir tout ce qui est nécessaire pour enseigner les choses correctement par la suite. D'autre part, participer à des cours disséminés sur 3 ou 4 ans me paraît trop peu régulier et trop long par rapport à ce que je recherche.

Connaissez-vous donc des formations continues un peu entre ces deux formats ? C'est à dire par exemple 500 heures sur un an, avec des cours réguliers en semaine ?

Merci à tous pour vos pistes.

Belle journée à vous,
Benoît
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13699
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par Denis » 26 nov. 2019, 19:48

Bonjour, bienvenue sur le forum !
Rien de bon dans quelque chose de rapide, rien de bon d'une formation en 1 an...
Le Yoga est un travail sur ses énergies, son esprit, en inde il faut 12 ans dans la tradition...
Alors non, il ne faut pas être pressé. Pour atteindre de hauts niveaux dans le pranayama, ce n'est pas une démarche égotique de performance, c'est un travail lent et précis sur son corps d'énergie où alors on apprend à faire des postures et là on a juste besoin d'un livre...
En sachant au passage qu'aucun diplôme n'a de valeur, le Yoga n'est pas un métier réglementé !!!!!
Tout le monde sans aucune qualification officielle peut ouvrir une salle et donner des cours...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
Avatar du membre
prajnaPat
Messages : 793
Enregistré le : 21 oct. 2008, 21:17

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par prajnaPat » 27 nov. 2019, 00:43

Oui, d'accord avec Denis, 3-4 ans c'est une bonne durée.
Des cours tous les deux mois, c'est bien, ça te laisse le temps de pratiquer les nouvelles techniques vues. Il faut des fois du temps pour arriver à les faire, ou pour que l'effet soit bien intégré.
Par contre, il faudrait que le formateur puisse être facilement joignable et disponible entre les sessions d'enseignement.
l'Immensité
Avatar du membre
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13699
Enregistré le : 23 juil. 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par Denis » 27 nov. 2019, 00:51

Oui absolument !
Personnellement j’essaye d’être très présent...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2019
Retraite Yoga 2019
benoityoga
Messages : 3
Enregistré le : 26 nov. 2019, 11:25

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par benoityoga » 27 nov. 2019, 10:38

Bonjour et merci à vous deux pour vos messages.
Dans l'absolu ça ne me dérange pas d'apprendre pendant trois ou quatre ans, j'aurais simplement aimé pouvoir me mettre en disponibilité au niveau de mon activité professionnelle pour pouvoir me plonger pleinement dans l'apprentissage... et sur une si longue durée ça va me poser un problème de financement pour subsister à mes besoins.

C'est principalement pour cela que je cherchais à raccourcir la durée.

Je vais réfléchir à des solutions.

N'hésitez pas à me faire part de vos expériences personnelles : lors de l'apprentissage de votre côté, aviez-vous mis en pause votre travail ? Ou bien cumuliez-vous les deux pour continuer à avoir des revenus ?
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 389
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par HamsaYogiFrance » 27 nov. 2019, 12:16

Namasté Benoît,
Personnellement, je continue de travailler et donne des enseignements dans mon temps libre : des méditations pour la paix chaque mois à la pleine lune et des rendez-vous dans un parc pour des techniques de yoga solaires. Par ailleurs, j'organise 1 séminaire de Kriya Yoga par an en général et propose un rendez-vous régulier pour une pratique commune à l'un des domiciles des membres de notre groupe.
La vie de Lahiri Mahasaya est inspirante de ce point de vue, lui qui était un grand maître de Kriya Yoga tout en travaillant pour la fonction publique et en étant père de 5 enfants.
Par ailleurs, conserver un travail te permettra de ne pas te mettre la pression pour gagner sa croûte avec l'enseignement. Cela peut aider à enseigner en donnant sans attente, juste avec la joie de partager... et d'apprendre soi-même car on constate que des forces plus grandes que nous sont à l'oeuvre et l'enseignant finalement est, comme ses élèves, témoin du merveilleux de ces moments...l'enseignant apprend beaucoup...
Simplement, demande à ton maître et il saura te guider.
Belle route à toi
___/|\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
Smer
Messages : 138
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par Smer » 29 nov. 2019, 11:27

Très bonnes remarques de la part des « anciens ».

Je me suis formé au cours de mes différentes années de pratiques plus ou moins assidues.
J’ai voulu faire l’expérience d’une formation courte, une catastrophe pour l’enseignement, un public plutôt jeune, majoritairement féminin avec des attentes avides de reconnaissance et de succès financiers. (pas pour tous bien sûr).
Il s’en suit sur le terrain une guerre d’égo, des batailles de chapelles pour tel ou tel territoire, tel ou tel enseignement…
J’ai pensé moi-même chercher un travail à mi-temps et professionnaliser mes cours car ça marchait bien, mais comme je suis dans une région à faible densité de population les contraintes financières et matérielles sont énormes.
J’ai donc arrêté car la structure où j’enseignais avait de forts impératifs financiers et cela créait un stress incompatible avec une recherche personnelle et l’enseignement correct (enfin de ce que j’incarnais…), de cette discipline.
Depuis quelques mois je retrouve un sentiment de paix vis-à-vis de cette démarche que j’ai mis un peu en suspend pour creuser du coté des enseignements et cultiver ce détachement vis-à-vis de ce que l’on peut attendre du regard extérieur.

La pyramide de Maslow met bien en évidence nos besoins d’appartenance, groupe, école, famille… La pratique nous met face à nous même, on peut se rassurer par ces appartenances mais au risque de rester coincé dans l’auberge…
benoityoga
Messages : 3
Enregistré le : 26 nov. 2019, 11:25

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par benoityoga » 30 nov. 2019, 13:25

Bonjour et merci à vous deux pour vos réponses.
J'ai pour le moment (ça changera peut être) de la difficulté à accepter de conserver mon emploi tout en suivant une formation yogi.
Le sentiment de ne pas être à ma place, d'être dans un milieu en contradiction avec l'énergie du yoga, ne m'incite pas à imaginer une vie couplant les deux.

J'aimerais en fait pouvoir, au moins durant le temps de la formation, pouvoir me libérer entièrement de mon travail. Quitte à reprendre après, si cela est nécessaire.
Savez-vous si Pôle Emploi peut être favorable au versement des allocations chômage dans un projet de reconversion ?
D'autre part, l'utilisation du compte personnel de formation peut-elle être faite pour financer la formation en elle même ?

Questions techniques, mais dont vous avez peut être fait l'expérience vous même ou discuté avec votre entourage...

Merci à tous et belle journée.
Avatar du membre
Smer
Messages : 138
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par Smer » 02 déc. 2019, 18:15

L’énergie du yoga, c’est l’énergie de la vie, il n’y a pas à construire de séparations entre vie mondaine et vie spirituelle, c’est la véritable voie du guerrier !! D’autres pourraient t’en parler mieux que moi, on retrouve cela dans le texte de la Baghavagita, tu retrouves cela dans la philosophie classique pas celle on l’on tourne en rond en faisant des pirouettes avec des concepts intellectuels, mais celle ou l’on cherche à se connaître soi même, l’amour de la connaissance, celle qui est issue de notre expérience de vie.
Dans une des branches du bouddhisme (grand ou petit véhicule, faut que je révise…) la spiritualité consiste à maîtriser mon mental, le cocher qui tente de maîtriser les chevaux de l’attelage, même allégorie qu’elle soit grecque ou hindouiste, dans le bouddhisme, comprendre, comprendre pourquoi on souffre…
Tu peux toujours faire l’expérience de la séparativité, du dualisme mais tu te rendras vite compte que le monde du yoga ce n’est pas celui des bisounours.
Derniers conseil, évites de parler à P.emploi de tout ce qui touche au "bien être", c'est très mal perçu et tu risques m^me de te faire gruger sur tes droits si tu t'engages m^me à tes frais dans une formation de yoga à temps plein car tu ne seras pas administrativement dispo pour chercher du travail...
Avatar du membre
Titinette
Messages : 7
Enregistré le : 15 nov. 2019, 00:00

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par Titinette » 04 déc. 2019, 12:25

Je rebondis sur le sujet, je me posais une question très simple... je vais prendre un exemple concret et je suis bien curieuse d'avoir des retours. Quelqu'un qui doit aller travailler 40/45h/semaine pour un travail épuisant (que ce soit physique ou mental), cette personne va rentrer chez elle le soir en étant "lessivée" et à bout. On en voit tous des gens comme ça, ne nous voilons pas la face... je pense aux caissières (le "bip" toutes les 2 secondes au scan: c'est affreux pour elles!), aux secrétaires qui courent dans tous les sens "multitasking" et dehors si tu cours pas assez vite; aux aides-ménagères et j'en passe, le tout étant sous-payés naturellement. Je risque de retomber dans la marmite très rapidement. Comment poursuivre de faire du yoga en dehors de toutes ces heures de misères qui sont plus que pesantes (pour le dire poliment) et quand on a plus l'énergie? (parce que des heures à être littéralement emprisonné pour pas gagner de quoi manger réellement, c'est difficilement supportable).
Cela rejoint la question de Benoityoga pour comment combiner une activité qui épuise le mental à longueur de journée avec l'esprit du yoga?
Je cherche. Merci de votre éclairage.
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 389
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par HamsaYogiFrance » 06 déc. 2019, 14:49

benoityoga a écrit :
30 nov. 2019, 13:25
Bonjour et merci à vous deux pour vos réponses.
J'ai pour le moment (ça changera peut être) de la difficulté à accepter de conserver mon emploi tout en suivant une formation yogi.
Le sentiment de ne pas être à ma place, d'être dans un milieu en contradiction avec l'énergie du yoga, ne m'incite pas à imaginer une vie couplant les deux.

J'aimerais en fait pouvoir, au moins durant le temps de la formation, pouvoir me libérer entièrement de mon travail. Quitte à reprendre après, si cela est nécessaire.
Savez-vous si Pôle Emploi peut être favorable au versement des allocations chômage dans un projet de reconversion ?
D'autre part, l'utilisation du compte personnel de formation peut-elle être faite pour financer la formation en elle même ?

Questions techniques, mais dont vous avez peut être fait l'expérience vous même ou discuté avec votre entourage...

Merci à tous et belle journée.
Namasté benoityoga,
je rejoins le point de vue de Smer. Yoga veut dire union !
Dès lors, faisons un avec notre société jusque sur le terrain de l'emploi.
Par ailleurs Vivekananda disait "Travail est Dieu". Exercer son travail nous fait progresser en yoga, nous apprend à cultiver l'esprit de service, à prendre une grande respiration avant d'affronter la tâche qu'on redoute ou bien en écoutant un collègue avec qui les rapports sont tendus.
Bein entendu, avant tout, écoute ton Coeur. Il saura te répondre et sinon, l'expérience nous enseignera, car l'expérience, c'est la vie, c'est Dieu qui nous parle....
Belle route à toi
___/|\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
HamsaYogiFrance
Messages : 389
Enregistré le : 13 avr. 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par HamsaYogiFrance » 06 déc. 2019, 14:52

Titinette a écrit :
04 déc. 2019, 12:25
Je rebondis sur le sujet, je me posais une question très simple... je vais prendre un exemple concret et je suis bien curieuse d'avoir des retours. Quelqu'un qui doit aller travailler 40/45h/semaine pour un travail épuisant (que ce soit physique ou mental), cette personne va rentrer chez elle le soir en étant "lessivée" et à bout. On en voit tous des gens comme ça, ne nous voilons pas la face... je pense aux caissières (le "bip" toutes les 2 secondes au scan: c'est affreux pour elles!), aux secrétaires qui courent dans tous les sens "multitasking" et dehors si tu cours pas assez vite; aux aides-ménagères et j'en passe, le tout étant sous-payés naturellement. Je risque de retomber dans la marmite très rapidement. Comment poursuivre de faire du yoga en dehors de toutes ces heures de misères qui sont plus que pesantes (pour le dire poliment) et quand on a plus l'énergie? (parce que des heures à être littéralement emprisonné pour pas gagner de quoi manger réellement, c'est difficilement supportable).
Cela rejoint la question de Benoityoga pour comment combiner une activité qui épuise le mental à longueur de journée avec l'esprit du yoga?
Je cherche. Merci de votre éclairage.
Namasté Titinette,
perso, j'ai commencé par 5 minutes quotidiennes d'observation de la respiration le matin. Ensuite, tout s'est développé, s'est épanoui, s'est éclairci, s'est libéré dans ma vie.
Il me semble qu'avancer son réveil de 5 minutes le matin ou se coucher 5 minutes plus tard que d'habitude est un objectif atteignable pour une personne dans une telle situation.
Peu s'imaginent s'abstenir de douche, du fait de leur travail éreintant. De même, il est temps qu'on s'applique à l'hygiène mentale ; 5 minutes quotidiennes d'observation de la respiration permettent d'y procéder, petit à petit. Et peu importe si des pensées nous assaillent, c'est que le ménage remue de la poussière ; Bravo pour l'effort ! Ne nous arrêtons pas avant d'avoir un beau sol propre et accueillant.
Bien à t🌞i
___/|\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar du membre
Smer
Messages : 138
Enregistré le : 10 nov. 2012, 13:10

Re: Formations continues pour enseigner le yoga

Message par Smer » 07 déc. 2019, 12:39

L’hygiene mentale… on n’en parle peu et pourtant tout (surtout nos pbs) se crée à partir de nos processus mentaux.
Observer comment on fonctionne, quelles sont les illusions les phantasmes que l’on entretient, ils ont leurs rôles, stimuler, nous faire rêver, nous permettre de nous évader d’une réalité sclérosante, frustrante, stressante…
Le yoga, les philosophies orientales font rêver l’occident depuis le 19° siècle voir même le 18° siècle avec la civilisation Égyptienne, cela touchait essentiellement l’aristocratie, maintenant de plus en plus de monde ressent le besoin de sens, le consumérisme attend ses limites. Mais évitons de transposer ces besoins dans le domaine de la spiritualité, cela deviendra une fuite du monde réel, un évitement de toutes ces confrontations, contradictions, paradoxes qui finalement nous font avancer sur le chemin.
Je peux citer le cas d’une caissière justement qui plaque sont travail pour se former passionnément en « Green Yoga » et qui donne maintenant des cours à droite, à gauche, des séminaires en parlant d’énergie par ci par là, quelques concepts même pas intégrés d’Ayurveda, tout cela pour créer un égrégore de reconnaissance, de yoga confort, de méditation, et repartir dans l’hyper excitation le quart d’heure suivant… et tout cela pour se sortir un maigre salaire et un stress tout aussi important car le travail intérieur n’est pas fait.
Je ne vais par juger enfin j’essaie car de mon coté ce n’est pas forcément mieux, mais la passion s’est transformée en recherche, en réflexion et en acceptation d’abords de mes limitations.
Alors oui !
Commencer par quelques minutes par jour pour se poser s’observer, méditer ou s’échapper quelques minutes de cette surabondance de stimulis extérieurs qui pompent notre attention et notre énergie, et tenter de découvrir que le calme, le sentiment de paix est présent en nous, mais la plupart du temps nous sommes noyés dans notre pollution mentale.
Le chemin est difficile mais à un certain moment on n’a plus le choix, notre survie en dépend et lorsque nous avons redéfinit nos fondamentaux la route est plus paisible.
Bien à vous.
Répondre