Pratique quotidienne et jeunes enfants

Vous êtes engagé dans une pratique spirituelle, philosophie ou religion depuis quelques temps, et vous souhaitez partager vos expériences.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Elise
Messages : 83
Enregistré le : 07 Fév 2014, 12:14

Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar Elise » 29 Juil 2018, 15:12

Bonjour,

En ce moment je peine à allier vie de famille avec 2 enfants en bas âge et pratique du yoga. Je pratique tous les jours ou presque quand mes enfants veulent bien faire la sieste si je ne pratique pas je lis des textes traditionnels ou pas concernant le yoga... Je me sens épuisée au bord du burn out parental, à cran, je ne me reconnais plus et cela se ressent dans ma pratique. Pour quelqu'un qui fait du yoga je ne suis pas très détendue :mad: Il faut dire que ma pratique est souvent interrompue par "Maman de l'eau ? Maman pipi ? Maman parci maman par là "... Je culpabilise en me disant que le yoga devrait me donner plus d'énergie pr être une bonne maman, une personne zen et trouver le temps de pratiquer tout au long de la journée... Je veux en faire toujours plus mais il n'y a que 24h dans une journée. Pour ceux qui ont de jeunes enfants comment pratiquez vous et à quel moment ? J'ai arrêté de pratiquer le soir celà m'empechais de dormir par la suite ( asana et pranayama)... Il parait que c'est bon signe mais je sent que j'ai vraiment besoin de sommeil maintenant que je suis maman et le lendemain d'insomnies c'est dur dur... Je vais réinstaller une pratique quotidienne de meditation le soir... Avant d'etre maman c'etait tellement plus simple de pratiquer ! On ne peut pas tout avoir...
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar apatride » 30 Juil 2018, 00:33

Bonjour Elise, comme j'ai ressenti ce poids qui t'accable en te lisant ! Pour avoir été confronté à la même situation avec deux enfants nés à un peu moins de 4 ans d'écart l'un de l'autre (je suis encore un tout jeune père !), je me reconnais dans ce que tu traverses. Mon deuxième fils a passé les 10 premiers mois de sa vie à se réveiller la nuit toutes les 40 minutes, autant te dire que passer ses journées au radar, j'ai connu :shock:

Voici mon expérience qui vaut ce qu'elle vaut.

J'étais à l'époque obsédé par la pratique, d'une manière que je trouve plutôt déséquilibrée avec le recul. Je me faisais le double reproche, à la fois, de ne pas pouvoir la tenir avec l'assiduité et la discipline que j'exigeais de ma part ; mais aussi de ne pas être suffisamment disponible pour mes enfants, que ce soit du fait-même de la pratique ou de par l'irritabilité et l'impatience générées par la situation.

Si cela peut t'être utile, j'ai trouvé une porte de sortie par la reconnaissance du fait que la pratique, aussi importante soit-elle dans toutes les traditions, n'est qu'un véhicule et pas une fin en soi ; que la relation à Dieu est amour et abondance de la grâce pour celui qui la demande ; que passer du temps avec ses enfants, les servir et les élever, sont des pratiques en soi et autant de chemins vers Dieu.

Et aussi bête que cela puisse paraître, la réalisation terre-à-terre mais pleine de bon sens que nos enfants ne le restent que quelques années, que cela ne dure qu'un temps (le manque de sommeil aussi je te rassure) et qu'ensuite il est trop tard pour rattraper le temps perdu. Que nous sommes humains et qu'il faut composer avec la fatigue, le manque de sommeil, la nervosité et l'irritabilité qui en résultent, du mieux que l'on peut et parfois (souvent) très imparfaitement.

Bref, essaie d'être moins dure envers toi-même et, si cela te parle, remets-t'en à Dieu. Chaque moment, même les accès de colère et de découragement, peut être une pratique et une offrande.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Elise
Messages : 83
Enregistré le : 07 Fév 2014, 12:14

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar Elise » 30 Juil 2018, 08:31

Oh merci ! Tu m'as bien comprise et ça fait du bien. C'est bien l'irritabilité, les accès de colère et de découragement qui me culpabilisent le plus et me semblent si loin de la pratique du Yoga, de son état d'esprit et même de la manière avec laquelle je souhaite élever mes enfants, dans la bienveillance et la compréhension ... pourtant ils sont des façons radicales de mettre en pratique quotidienne le Yoga... Les miens ont 1 an et demi de différence :lol: Belle journée à toi
Avatar de l’utilisateur
HamsaYogiFrance
Messages : 323
Enregistré le : 13 Avr 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar HamsaYogiFrance » 30 Juil 2018, 10:01

Salut Elise,
perso, j'ai trouvé des temps de pratique à la pause déjeuner au boulot, tôt le matin et le soir. Le soir ne te convenant pas, peut-être peux-tu avancer ton réveil.
Je suis par ailleurs d'accord avec apatride, être au service des enfants, c'est un yoga bien plus puissant que tous les asanas réunis.... quand ils t'appellent, c'est comme si Shiva, Parvati ou Saraswati t'appelaient...
Ils sont nos maîtres (surtout en bas âge)...
:coeur:
(tiens, ça me rappelle que je devrais arrêter de leur crier dessus... :marteau: )
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar de l’utilisateur
Jivan
Messages : 87
Enregistré le : 06 Aoû 2014, 17:30

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar Jivan » 30 Juil 2018, 11:56

Il y a aussi le modèle de la société, notre entourage, notre éducation qui sont gravés en nous
Et nous suivons ce même modèle inconsciemment avec nos propres enfants
Voir ce conditionnement en nous, s'arrêter (quand c'est possible), pause, et réagir autrement
Bon évidemment on commence par les petites sautes d'humeur, pas les grosses colères où nous sommes "hors de nous", progressivement ...
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar de l’utilisateur
Elise
Messages : 83
Enregistré le : 07 Fév 2014, 12:14

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar Elise » 30 Juil 2018, 14:17

Tout à fait d'accord. Nous reproduisons souvent un modèle d'éducation... personnellement crier et m'énerver j'étais complètement contre...avec un enfant cela à été facile et je me suis surprise de ma patience indéfectible, avec deux au début aussi mais maintenant qu'ils grandissent et gagnent en "roublardise" et complicité dans les "bêtises" ou pour tenir tête pendant des heures, cela m'échappe... J'admire ceux qui arrivent à appliquer la communication non violente 24h/24... Bravo ! Il faut dire que je suis maman au foyer pour le moment et sans personne pour les garder même 1h aux alentour donc on souffle pas beaucoup voir pas du tout... Il n'y a pas de parents parfait...
MuadDib
Messages : 1968
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar MuadDib » 30 Juil 2018, 20:37

HamsaYogiFrance a écrit :(les petits) sont nos maîtres (surtout en bas âge)...
:coeur:
(tiens, ça me rappelle que je devrais arrêter de leur crier dessus... :marteau: )

À ta réflexion, une question se pointe à l'horizon :
Les capacités d'enseignement des versions miniatures dépendraient-elles d'un état qu'on pourrait appeler "non-conditionné" chez eux (donc qui est grandement endommagé par un système scolaire qui laisse quand même peu de marge de manoeuvre pour exprimer leur créativité & spontannéïté innée) ? Ou serait-ce en vertu de l'attention qu'on leur porte (ils sont tellement mignons quand ils sont tout petits, donc on y fait plus attention) ?

Et une petite réflexion :
Si tes schtroumpfs sont énervants, ce n'est pas, majoritairement, de leurs faute, mais vient plus souvent du fait que ceux auxquels ils ont affaire toute la journée essayent tant bien que mal de les faire "bien" se tenir (et parfois, de certains de leurs "collègues", qui leur apprennent exactement l'inverse quand vient l'heure de la récré) ... d'où une compensation quand ils en trouvent l'opportnunité ... et une certaine illégitimité, ainsi, à la correction, voire même à la simple responsabilité (de faits qui trouvent leur origine ailleurs et dont les circonstances sont à peu près hors de notre contrôle/portée).

PS : non, aucune miniature dans le coin
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar Denis » 30 Juil 2018, 22:45

Bonsoir Elise,
Je lis ton coup de coeur et je trouve cela très clair !
Je crois qu'être seule mère au foyer, n'est pas simple du tout. Peut-être, si tu as les moyens ou des amis qui peuvent prendre en charge quelques heures par semaine tes petits tu pourrais alors avoir un peu de temps pour toi. C'est important de savoir prendre du temps pour soi et cela nous permet alors de pouvoir à donner car quand on est vide, on ne peut plus rien donner...
Reste sinon les moments où ils dorment mais il faut avoir un peu d'énergie pour se lancer dans une pratique.
Cela peut devenir quelque chose d'assez interessant, en fait toute la journée en donne toute notre énergie, alors on devient rajasique (sur activité) et il nous faut du temps dans tamas (apathie et sommeil lourd) pour récupérer.
Il y a quelque chose de possible à faire, c'est d'essayer de ne pas engager 100% de nos énergies dans la journée, chercher des moments où Sattva (équilibre et paix) est présent...
Il est possible de placer de petits objets autour de nous, dans la salle de bain, dans les WC, dans la cuisine et en les voyant essayer de revenir à soi, percevoir le monde autour de nous, et essayer de respirer quelques respirations complètes pour se délasser, se redresser et sortir un peu de la lourdeur, pour le soir venu se rendre compte qu'on a su préserver un peu de notre énergie et l'offrir à la pratique...
Facile à dire ! :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Elise
Messages : 83
Enregistré le : 07 Fév 2014, 12:14

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar Elise » 30 Juil 2018, 23:16

Heureusement je ne suis pas seule mais papa m'aide aussi. J'admire les mamans ou papa solo. Nous avons déménagés de region et nouons peu à peu des liens... d'où le fait que nous n'avons pas grand monde pour garder notre marmaille.

Je vais pouvoir prendre un peu de temps pour moi à la rentrée :D :roll:

C'est une bonne idée pour les petits objets, merci. J'ai quelques pierres, "grigris", statuettes et un grand bouddha qu'on m'a offert... il est vrai que leurs vue m'apaise parfois dans ce joyeux tourbillon... Je ressent bien ce besoin de temps dans tamas :lol:
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 422
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar apatride » 31 Juil 2018, 00:06

Elise a écrit :C'est bien l'irritabilité, les accès de colère et de découragement qui me culpabilisent le plus et me semblent si loin de la pratique du Yoga, de son état d'esprit et même de la manière avec laquelle je souhaite élever mes enfants, dans la bienveillance et la compréhension


J'ai remarqué que la colère, la frustration et l'irritabilité jaillissent souvent d'un décalage entre nos attentes et la situation vécue, du sentiment de ne pas contrôler. Pourtant le yoga, plus qu'un état d'esprit zen et détaché, c'est aussi apprendre à composer avec ce qui vient, en acceptant de ne pas tout comprendre et que les choses soient un peu chaotique à la marge.
(je ne me permets pas ici de donner des leçons... j'ai aussi mon lot et pas qu'un peu...)

Quant aux enfants, bienveillance et compréhension bien sûr, mais les beaux principes s'effritent parfois face à des comportements qu'il faut canaliser ! J'ai pris le parti qu'on ne peut pas toujours tout expliquer dans le calme et la zénitude, aimer c'est aussi parfois poser les limites avec fermeté. Et gueuler un petit coup n'a jamais fait de mal, je suis d'un naturel assez râleur et c'est devenu un sujet de plaisanterie avec mes fils qui ont bien compris que papa grogne beaucoup mais qu'il a un bon fond :lol: mais ils savent très bien faire la différence et voir quand je suis sérieux et qu'ils dépassent les bornes.

Après je suis d'un naturel coulant et j'estime qu'il n'est pas mauvais qu'ils se chamaillent et chahutent, je ne compte plus les fois où l'un vient pleurer parce que son frère lui a fait mal, avant de les entendre rire comme des baleines 2 minutes plus tard :D

Bon j'arrête là, parce que je pourrais en écrire des tartines, sur ces deux loustics.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
HamsaYogiFrance
Messages : 323
Enregistré le : 13 Avr 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar HamsaYogiFrance » 31 Juil 2018, 10:37

MuadDib a écrit :À ta réflexion, une question se pointe à l'horizon :
Les capacités d'enseignement des versions miniatures dépendraient-elles d'un état qu'on pourrait appeler "non-conditionné" chez eux (donc qui est grandement endommagé par un système scolaire qui laisse quand même peu de marge de manoeuvre pour exprimer leur créativité & spontannéïté innée) ? Ou serait-ce en vertu de l'attention qu'on leur porte (ils sont tellement mignons quand ils sont tout petits, donc on y fait plus attention) ?

Et une petite réflexion :
Si tes schtroumpfs sont énervants, ce n'est pas, majoritairement, de leurs faute, mais vient plus souvent du fait que ceux auxquels ils ont affaire toute la journée essayent tant bien que mal de les faire "bien" se tenir (et parfois, de certains de leurs "collègues", qui leur apprennent exactement l'inverse quand vient l'heure de la récré) ... d'où une compensation quand ils en trouvent l'opportnunité ... et une certaine illégitimité, ainsi, à la correction, voire même à la simple responsabilité (de faits qui trouvent leur origine ailleurs et dont les circonstances sont à peu près hors de notre contrôle/portée).

PS : non, aucune miniature dans le coin

Oui, tout-à-fait : rester réceptif, abandonner les attentes. Il me reste bien du chemin...
Apprendre à observer les enfants et les autres, c'est un exercice de Svādhyāya, car on en apprend sur soi et sur Soi. Effet miroir
___/\___
L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union.
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Prochainement http://www.siddhanath.fr/evenements
Avatar de l’utilisateur
Orilis
Messages : 19
Enregistré le : 21 Juil 2018, 20:55

Re: Pratique quotidienne et jeunes enfants

Messagepar Orilis » 11 Aoû 2018, 21:44

Bonjour Élise, j'espère que tu réussi peu à peu a concilier ta pratique et la vie de famille,
Je suis dans le même cas que toi sauf pour le côté mère au foyer,
Je travaille et le papa de mes enfants ne rentrant qu apres le coucher des enfants je comprends tout à fait tes difficultés, il est difficile aussi de se concentrer quand on a mis les enfants au lit et que par expérience on sait qu'ils vont rappeler, se concentrer sachant que l'on va etre déconcentré :D
Moi j'essaye de pratiquer le soir mais je vais essayer de commencer la pranayama et j'ai aussi entendu dire que cela perturbait le sommeil, à suivre...
Bref désolée tout ça pour ne pas apporter de conseil mais pour te dire que je te comprends pleinement

PS : tres dur ici aussi de rester calme et compréhensive avec les miniatures au quotidien et je vois que ce n'est peut être pas le yoga qui m'aidera là dessus pourtant j'aurai bien besoin d'être plus patiente avec les enfants mais les contraintes du quotidiens n'aident pas,
Bravo aux courageux parents qui réussissent à concilier yoga et quotidien chargé :)

Retourner vers « Parlez nous de votre pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité