Dharma

Un lieu d'échange pour trouver, partager, ou demander des explications sur des termes que nous utilisons.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 260
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Dharma

Messagepar Lisa83 » 04 Mai 2017, 00:58

Bonsoir,

J'aurais besoin de votre aide pour m'aider à mieux comprendre ce qu'est le Dharma.

Voici une définition trouvée dans le Larousse :
"Loi universelle de la nature qui s'exprime dans chaque être individuel (devoir moral) aussi bien que dans le cosmos par son mouvement cyclique et régulier. (C'est l'une des principales notions de l'hindouisme, du bouddhisme et du jaïnisme.)".

Sur wikipédia :
Dharma, (transcription depuis le sanskrit: धर्म), ou dhamma (depuis le pali: धम्म), est un terme polymorphe et important dans les spiritualités et religions indiennes. Selon le contexte, la définition diffère et recouvre une grande variété de sens théoriquement dérivés de la racine dhṛ, porter, soutenir :

loi naturelle ou juridique, norme, coutume, devoir ;
substance, essence, caractéristique, vérité, réalité ;
bien, vertu, droiture, justice, mérite ;
enseignement, doctrine, religion ;
phénomène, chose, fait de conscience, atome.
De façon générale, dharma désigne donc l'ensemble des normes et lois, sociales, politiques, familiales, personnelles, naturelles ou cosmiques.

Je trouve cela insuffisant.
Il semblerait que, au delà de la loi universelle, le dharma fasse intervenir une relation de cause à effet soutenue par ou délivrant un enseignement.

Comment percevez vous cette notion?

Merci d'avance pour vos réponses.
Om Mâ Jay Jay Mâ
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Dharma

Messagepar hridaya » 04 Mai 2017, 20:16

c'est une notion complexe, allait j'essaye mais bon, soyez indulgent...

le dharma est toute chose, tout est issue de lui, et cela se décline en toute chose ,de la plus subtile a la plus grossière, du prana, manifestation de la sakti ,elle même issue de la conscience, aux manifestations plus dense de la matière.
mais.. mais... mais ....plus ses créations sont complexe, l'humain par exemple, plus il offre a sa créature les possibilité de choix, de liberté ,même de s'éloigner du dharma,
mais s'éloigner ne veut pas dire en sortir car en définitif tout revient a lui car a l'heure du derniers souffle le dharma se révèle de nouveaux a lui même...;

les grandes règles de l'univers sont bien là, et n'ont jamais infléchi leurs cours, cette possibilité pour l'homme par exemple qui lui est offerte d'aller vers la quête de ses origines il la prend ou pas ,pendant sont incarnations .nous sommes en permanence inclus dans les lois du dharma, mais notre surdité ontologique nous fait agir a l'inverse, avec sa permissions,
mais quoiqu'il arrive,
toute nos lois, règles sont issue du dharma il nous les souffle a l'oreille, en quelque sorte, mais plus les "sujets" sont grossiers, plus notre compréhension est grossières, nos règles que nous édictons sont éloignés de sont souffle premiers et sont souvent ,regardons notre monde, anti dharma ce qui donnent les résultat que nous connaissons.

si nous vivions plus a l'écoute du dharma et de ses règles de bases ,les règles elles mêmes, les lois serait de lors inutiles, nous saurions instinctivement ce qu'il est bon de faire ou pas, vibrations et lumière nous rapproche de lui et modifie notre karma ordinaire pour revenir vers la volonté du divin et de sa manifestation première.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 260
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Dharma

Messagepar Lisa83 » 04 Mai 2017, 22:41

Merci Hridaya pour ta réponse,

Il me semble qu'il y a beaucoup de similitude entre Dharma et Karma.

En cherchant, je viens de trouver quelques éléments intéressants.
En fait, le Dharma serait un système de valeurs régissant la société (hindou en l'occurence car il existe aussi le Dharma chez les Bouddhistes) à la manière d'une religion.
Mais pour les hindous, le mot religion ne revêt pas le même sens que chez nous.

Je site : "Pour l'hindou, la religion est une forme de vie ou d'expérience, une perception directe de la nature de la réalité.
Il n'y a donc pas un seul point de vue sur cette réalité.
Ainsi les Veda, Écritures sacrées des hindous, ont rassemblé les expériences spirituelles d'âmes ayant atteint la perfection, et d’âge en âge ont transmis cette connaissance. L'Hindouisme n'est donc pas une croyance dogmatique précise et définie, mais un vaste ensemble, un corps de pensée et d'expériences toujours renouvelé.
La pensée religieuse hindoue a été modifiée au cours des temps, mais ses principes essentiels sont restés inchangés pendant des millénaires : ces principes se trouvent dans la grande métaphysique de l’Inde, le Vedânta, la philosophie non duelle). Le Vedânta n'est pas une religion, mais la religion elle-même dans le sens le plus universel et le plus profond du terme. L'hindou appelle sa religion le dharma. Le mot dharma a un sens plus large et plus profond que celui donné par un occidental au mot religion : il vient de la racine sanskrite dhr qui veut dire « maintenir, soutenir ». Donc le dharma indique ce qui maintient, ce qui soutient."

Pour ceux intéressés par cet article, voici le lien :

https://yogadelaconnaissance.com/espace ... ouisme.pdf

Merci
Om Mâ Jay Jay Mâ
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 260
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Dharma

Messagepar Lisa83 » 04 Mai 2017, 22:50

En tant que Déité, voici ce que j'ai trouvé :
Dharma c'est « le Juste » et qui peut être un sage (rishi) personnifiant la justice et l’ordre naturel ; on le dit issu du mamelon droit de Brahmā.
Il est aussi assimilé à Yama, chargé de juger les hommes selon leurs actions.
Il épousa treize filles de Dakṣa : Śraddhā dont il eut pour fils Nara et Kāma ; Maitrī ; Dayā ; Śānti ; Puṣṭi ; Tuṣṭi dont il eut pour fils Saṃtoṣa ; Kriyā dont il eut pour fils Daṇḍa, Naya et Vinaya ; Unnati ; Buddhi ; Medhā ; Titikṣā ; Hrī ; Mūrti.
L' »épouse » (ou Shakti) du Dharma est Ahimsâ (« Non-violence »), ainsi, Dharma et Ahimsâ sont tous les deux parents divins du Seigneur Vishnou : car c’est l’Ahimsâ qui permet au Dharma d’exister et de s’incarner sur Terre (sans promotion de la Non-violence entre les créatures, l’Ordre cosmique est en danger, sans Ahimsâ, il n’y a pas de Dharma – et vice versa), et c’est pour la protection de l’Ahimsâ que Vishnou se fait Avatâr (« Descente » de Dieu sur Terre) pour imposer le Dharma, combattre les démons et rendre inoffensifs ceux qui l’ignorent ou le méprisent, favorisent la fin des « Trois Mondes ».
Il prend parfois des formes humaines ou animales pour mettre les hommes à l’épreuve.
Om Mâ Jay Jay Mâ
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Dharma

Messagepar hridaya » 05 Mai 2017, 19:59

Il me semble qu'il y a beaucoup de similitude entre Dharma et Karma.
l

le karma c'est le destin de la multiplicité, le dharma c'est la volonté de l'un qui ramène le multiple vers lui quoiqu'il arrive
le karma est l'instrument de la Sakti pour faire grandir ses enfants.
le dharma est l'instrument de Siva afin de séparer l'enfant de sa mère .
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1860
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Dharma

Messagepar hridaya » 05 Mai 2017, 20:02

hridaya a écrit :
Il me semble qu'il y a beaucoup de similitude entre Dharma et Karma.
l

le karma c'est le destin de la multiplicité, le dharma c'est la volonté de l'un qui ramène le multiple vers lui quoiqu'il arrive
le karma est l'instrument de la Sakti pour faire grandir ses enfants.
le dharma est l'instrument de Siva afin de séparer l'enfant de sa mère .




Mais pour les hindous, le mot religion ne revêt pas le même sens que chez nous.

Je site : "Pour l'hindou, la religion est une forme de vie ou d'expérience, une perception directe de la nature de la réalité.
Il n'y a donc pas un seul point de vue sur cette réalité.
Ainsi les Veda, Écritures sacrées des hindous, ont rassemblé les expériences spirituelles d'âmes ayant atteint la perfection, et d’âge en âge ont transmis cette connaissance. L'Hindouisme n'est donc pas une croyance dogmatique précise et définie, mais un vaste ensemble, un corps de pensée et d'expériences toujours renouvelé.
:)
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 260
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Dharma

Messagepar Lisa83 » 06 Mai 2017, 11:31

Bonjour,

le karma est l'instrument de la Sakti pour faire grandir ses enfants.
le dharma est l'instrument de Siva afin de séparer l'enfant de sa mère .


Merci Hridaya

Il faut savoir couper le cordon le moment venu.
Om Mâ Jay Jay Mâ
Eknath1
Messages : 70
Enregistré le : 25 Juin 2017, 08:30

Re: Dharma

Messagepar Eknath1 » 03 Juil 2017, 21:38

Pour les bouddhistes, le Dharma (ou Dhamma en pali) représente l'enseignement du Bouddha. Il fait parti des Trois refuges avec le Bouddha et la Sangha.

Même si le Bouddha n'est plus de ce monde, son enseignement et ses paroles sont toujours présent et sont un guide pour tous les bouddhistes pratiquants. En prenant refuge dans le Dharma, le bouddhiste a confiance dans le fait que les enseignements du Bouddha le mèneront au Nirvana (Nibbana en pali), ou cessation (de la souffrance).

Le Dharma est représenté par une roue dans le bouddhisme, ou dharmacakra, que le Bouddha a mis en mouvement pour la première fois en prononçant son premier sermon après son éveil

PS : Dans le bouddhisme, les dharmas sont assimilés au fonctionnement mental.
Pranam
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 260
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Dharma

Messagepar Lisa83 » 22 Juil 2017, 19:56

Bonjour

Au détour d'une lecture, Upanishad du Grand Traité de la vie en forêt ou Brihadaranyaka Upanishad (Upanishad que j'affectionne particulièrement) voici comment est apparu (la rectitude du) Dharma et ce que le commentateur en dit :

I -iv - 14 : Cependant, Brahman ne s'épanouissait toujours pas. Il projeta donc une forme particulièrement excellente, la rectitude du Dharma. Cette rectitude est le principe directeur des Kshatriyas. Il n'est donc qui lui soit supérieur. Même faible, un homme espère avoir raison sur un autre plus fort que lui, au moyen de la rectitude, comme dans le cas de celui qui soutient une dispute avec le roi. Cette rectitude est bien la vérité; ainsi, si un homme dit la vérité, on peut dire "Il parle avec rectitude", ou inversement, si un homme parle avec rectitude, on peut dire "Il dit la vérité", car l'un et l'autre sont bel et bien le dharma, rectitude et vérité.

Dans le commentaire, voici ce que nous dit Martine Butex :
Dharma : Dérivé de la racine « dhri » = porter, soutenir, maintenir, dharma signifie religion, loi, mérite moral, rectitude, bonnes œuvres, code de conduite; ce qui est conforme à l’ordre, à la loi, au devoir, à la justice, dans leur plus haute acception. Cette notion, très large et complexe, est fondamentale à la pensée hindoue. 
Dans le langage courant, dharma signifie droiture, vertu et religion, se résumant en la voie qui sera propice à l'évolution spirituelle maximale dans cette incarnation; c'est l'un des 4 buts de la vie humaine, les 3 autres buts étant Kama (les plaisirs des sens), Artha (l'acquisition de biens matériels) et Moksha (la libération), ce dernier étant considéré comme le plus noble, mais impliquant l'accomplissement préalable de dharma.

Plus haut dans l'Upanishad, il est écrit aussi :
I-iv-12: Cependant, Brahman ne s'épanouissait toujours pas. Il projeta donc les vaishyas – forme où s'incarnèrent les dieux qui sont désignés en tant que groupes : les Vasus, les Rudras, les Vishvadevas et les Maruts.

Les Vishvadevas sont : « les Principes universels » - Au nombre de 10 : Vasu, Demeure; Satya, Vérité; Kratu, Volonté-intelligente-du sacrifice; Daksha, Art rituel; Kala, Temps; Kama, Plaisir; Dhriti, Patience; Kuru, Ancêtre-du-Nord; Pururava, Cri d'Abondance; Madrava, Cri de Joie.


Alors, cela m'interpelle : le texte indique qu'il y a 4 buts à la vie humaine.
On peut penser que dans une vie classique, nous pourrions progressivement poursuivre un but qui nous mène au suivant puis au suivant et enfin à la libération.
On pourrait supposer que Kama mène à Artha, Artha à Dharma et enfin Dharma à Moksha.
Cela me rappelle étrangement le livre Siddhartha de Hermann Hesse où Siddhartha poursuit chacun des buts cités dans ce texte, au cours de son voyage initiatique. (Siddhartha fait même route inverse puisqu'il a reçu l'éducation et est devenu au préalable Brahmane; il y renonce à cette voie pendant un temps, pour gouter à la vie...).

Tel Siddhartha, des plaisirs qui nous amènent à la souffrance, des désirs de possession à l'abandon, nous comprenons peu à peu, au cours du chemin, qu'il est quelque chose de bien plus grand auquel destiner et diriger sa vie.
Une fois cet "éveil" réalisé, le dharma se présente de lui-même et nous conduit vers Lui.
Le Dharma se révèle, en effet, car nos expériences nous indiquent la route et la conduite à tenir pour arriver à destination.
Et parce que effectuer religieusement des rites par transmission culturel ou familiale sont vides de sens, à mon avis.
Ceci dit, quelqu'un qui fréquenterait assidûment les temples par mimétisme a plus de chance d'être happé par la voie spirituelle?

A moins que nous naissions déjà éveillé, dans un tel cas, nous serions là pour aider les autres à arpenter le chemin, le rôle du Brahmane. Avec la possibilité d'y renoncer, comme Siddhartha..

Belle et lumineuse pratique ...
Om Mâ Jay Jay Mâ
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13156
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Dharma

Messagepar Denis » 24 Juil 2017, 17:55

Le texte ne précise pas qu'il faille connaitre les 4 buts ?
On peut, peut-être n'en prendre qu'un ou deux.
Il y a aussi, peut-être, un temps pour chaque but dans la vie d'un homme ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 260
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Dharma

Messagepar Lisa83 » 25 Juil 2017, 23:17

Bonsoir,

Denis'
Le texte ne précise pas qu'il faille connaitre les 4 buts ?


Le texte ne dit pas en effet, qu'il faille connaitre les 4 buts. Nous pourrions rester toute une vie dans Kama sans entrevoir Dharma... C'est simplement moi qui fait une passerelle entre le livre de Hermann Hesse parce qu'il parle de la vie d'un initié. Celui qui cherche au delà des apparences, qui ne se contente pas de ce que son milieu socio-familial et son éducation lui proposent; celui qui a besoin d'expérimenter la matière pour être sur de son choix et se rediriger ensuite vers la spiritualité. Dans le cas de Siddhartha qui a grandi dans la spiritualité, il lui fallait connaitre le monde pour revenir ensuite à cette première direction.
Parce que j'entrevois à travers ces quatre buts mon propre chemin, comme tu le dis très justement :
Il y a aussi, peut-être, un temps pour chaque but dans la vie d'un homme ?
Om Mâ Jay Jay Mâ
Eknath1
Messages : 70
Enregistré le : 25 Juin 2017, 08:30

Re: Dharma

Messagepar Eknath1 » 26 Juil 2017, 08:39

Il y a aussi, peut-être, un temps pour chaque but dans la vie d'un homme ?


Oui je suis d'accord. Mais, je ne sais pas si on peut le voir seulement comme un escalier, une marche après l'autre. Les purushartha ne sont peut-être pas aussi cloisonnés, que les ashrama.

Dharma peut être traduit comme rectitude, or on peut acquérir nos biens matériels avec intégrité (d'ailleurs le Bouddha encouragé cette voie pour les laïcs, appelant cela sammā-ājīva moyen d'existence juste - sans faire trop de mélange hindouisme/bouddhisme).

On pourrait aussi remarquer que les biens matériels peuvent nous amener bien des plaisirs et être l'objet de bien des désirs...

On peut voir Dharma comme rectitude, mais on peut se dire aussi que cela peut désigner toutes les valeurs humaines universelles que l'on peut mettre en pratique maintenant : au travail, avec nos amis ou avec notre famille : la fameuse "compassion en action" :wink: D'ailleurs nous vivons dans une société où ces valeurs sont en déperdition, sans brosser un tableau trop noir.

La Bhaghavad-gita nous encourage à accomplir toutes actions avec le renoncement au fruit, trait d'union entre kama/artha et moksha ! Dans l'inde ancienne on pense que kama et artha sans dharma mène au chaos.

Dans le tantra, où il faudrait être plus esthète qu’ascète, les arts (donc kama) dont la musique peuvent être aussi une voie vers la libération...
Pranam
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13156
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Dharma

Messagepar Denis » 26 Juil 2017, 15:38

Merci Eknath1 pour ton commentaire très précis !
Merci à Lisa aussi !

Dans l'inde ancienne on pense que kama et artha sans dharma mène au chaos.


Kama => plaisir, satisfaction sexuelle, accomplissement sexuel ou jouissance esthétique de la vie.
Artha => prospérité matérielle, fonder une famille, chercher la richesse la puissance en garantissant sa sécurité et ses possessions

Alors ma question est comment avoir tout cela (Kama et Artha) tout en suivant le Dharma ?
Bien sur si notre dharma est orienté vers cela alors tout va bien, on sera en ordre avec notre existence et il sera possible pour nous de gérer en même temps kama, artha et karma...
Mais si notre dharma ne nous propose pas cela, que devons nous faire et surtout qui peut nous dire si notre dharma nous propose cela ?
En gros qu'est ce que le dharma ?

Merci
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Eknath1
Messages : 70
Enregistré le : 25 Juin 2017, 08:30

Re: Dharma

Messagepar Eknath1 » 26 Juil 2017, 17:26

Mais si notre dharma ne nous propose pas cela, que devons nous faire et surtout qui peut nous dire si notre dharma nous propose cela ?


Je ne sais pas si j'ai bien compris ta question.

Mais pour moi, être "dharmique" (je n'aime pas cette expression) c'est accorder sa vie avec les valeurs universelles positives (amour, bienveillance, compassion, partage, entraide, fraternité, vérité, simplicité etc...). Vivre sa vie avec une éthique ou une morale si vous préférez.

Je crois que si l'on est honnête, on peut voir si notre vie expriment ses valeurs. Et de toute façon la vie ou le Dharma avec un grand D cette fois-ci, nous rappelle à l'ordre tôt ou tard, par le biais de la souffrance...

Alors ma question est comment avoir tout cela (Kama et Artha) tout en suivant le Dharma ?


Déjà, sommes-nous obligés d'avoir tout cela pour avoir le sentiment que notre vie soit réussie, complète ou qu'elle ait un sens? Bouddha a quitté son palais pour moksha, car il trouvait les plaisirs mondains, et les biens matériels insatisfaisants (dukkha)...
Pranam
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13156
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Dharma

Messagepar Denis » 27 Juil 2017, 09:35

Déjà, sommes-nous obligés d'avoir tout cela pour avoir le sentiment que notre vie soit réussie, complète ou qu'elle ait un sens? Bouddha a quitté son palais pour moksha, car il trouvait les plaisirs mondains, et les biens matériels insatisfaisants (dukkha)...
Oui, il a quitté sa femme et son enfant, est-ce que cela est suivre le dharma ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Eknath1
Messages : 70
Enregistré le : 25 Juin 2017, 08:30

Re: Dharma

Messagepar Eknath1 » 27 Juil 2017, 13:02

Oui, il a quitté sa femme et son enfant, est-ce que cela est suivre le dharma ?


Perso en général je n'aime pas parler du dharma car en fait je n'en sais rien d'une manière absolue. Je ne suis pas réalisé.

Donc peut-être que ta question est : est-ce moral de devoir quitter sa femme et ses gosses ? Sur le plan de la moralité je ne sais pas, c'était une princesse qui vivait dans la richesse, etc.. et pour l'enfant, bein au final il devint moine et vivra pendant quelque temps avec son père.

Après là on parle du dharma d'un chef de famille, alors on pourrait dire que Siddharta s'est planté car il n'a pas suivit son dharma de chef de famille. Sauf que... il y a un dharma dont on a pas encore parler le svadharma, le dharma par delà les autres dharmas, dharma suprëme donc car il consiste à suivre le chemin qui mène à l'éveil, à la connaissance du Soi ( ou du non-Soi pour Bouddha :D ) Là j'ai pris le point de vue hindouiste que je connais bien, mais je ferais des recherches sur le point de vue bouddhiste si ça vous intéresse.
Pranam
Eknath1
Messages : 70
Enregistré le : 25 Juin 2017, 08:30

Re: Dharma

Messagepar Eknath1 » 27 Juil 2017, 14:42

En fait ce que je n'ai pas tout à fait été assez précis.

Voici ce que j'ai trouvé sur wikipidia :
« Mieux vaut pour chacun sa propre loi d'action, même imparfaite, que la loi d'autrui, même bien appliquée. On n'encourt pas le péché quand on agit selon la loi de sa propre nature [svabhāva]5. »

Selon Aurobindo, « dans la nature, chacun de nous a un principe et une volonté de son propre devenir ; chaque âme est une force de conscience de soi qui formule en soi une idée du Divin et par là dirige son action et son évolution, sa progressive découverte de soi, son expression de soi variée et pourtant constante, sa croissance, incertaine en apparence, mais secrètement inéluctable, jusqu’en la plénitude. C’est notre svabhâva, notre propre nature réelle ; c’est notre vérité d’être qui présentement ne trouve qu’une expression partielle constante en notre devenir divers dans le monde. La loi d’action déterminée par ce svabhâva est notre svadharma, la juste loi selon laquelle nous nous formons nous-même, selon laquelle nous fonctionnons, nous travaillons6. ».


Mais le Dharma suprême surpassant ainsi tous les autres, c'est bien la recherche de la Vérité, de la connaissance du Soi, et cela peut prendre la forme du renoncement "extérieur". Je sais que cela peut nous paraître bien étrange mais cela fut bien des fois vérifié dans la vie de vrais maîtres, même si ceux-ci n'encourageaient pas à suivre leur exemple...
Pranam
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13156
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Dharma

Messagepar Denis » 27 Juil 2017, 16:24

Merci pour ces explications !
Je suis en plein dans cela, je viens de prendre la décision de vivre seul pour essayer de suivre ce svadharma, mais tout cela n'est pas simple, même si cela semble lumineux... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Eknath1
Messages : 70
Enregistré le : 25 Juin 2017, 08:30

Re: Dharma

Messagepar Eknath1 » 27 Juil 2017, 21:04

Décision courageuse ! Bonne chance !
Que les obstacles sur ton chemin puissent être détruits !
Puisses-tu atteindre l'éveil !

Om shanti shanti shanti
Om Sri gurubhyo namah
Hari Om
Pranam
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 260
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Dharma

Messagepar Lisa83 » 28 Juil 2017, 00:39

Bonsoir,

Merci pour ces échanges très riches.

Je lis en ce moment "Du bonheur de vivre et de mourir en paix" par Sa Sainteté le Dalaï-lama et en fait, le livre ne parle que du dharma. Alors bien sur, il s'agit de bouddhisme mais il y a tout de même beaucoup de recoupement avec l'hindouisme. Alors, pour continuer le fil de la discussion, voilà ce que nous dit le Dalaï-lama lorsqu'il évoque les raisons qui ont poussé le bouddha Sakyamuni a suivre ce chemin qui l'a conduit à l'éveil :

"Il (Siddhartha) comprend alors que mener la vie de prince dans un palais n'est pas le moyen d'éradiquer la souffrance. C'est même plutôt un obstacle. Il abandonne donc tous les conforts de sa condition, y compris sa femme et son fils, pour une vie d'errance. Au cours de sa quête, il consulte maints enseignants et écoute leurs instructions. Il trouve certains de leurs enseignements utiles, mais ils n'apportent pas la solution définitive à l'élimination de la souffrance. C'est pourquoi, il entreprend une période de six ans d'ascétisme rigoureux. En renonçant à toutes les facilités qui étaient siennes en tant que prince et en s'engageant dans une stricte ascèse, il réussit à consolider sa compréhension méditative. Assis sous l'arbre de la bodhi, il emporte sur les forces d'obstruction et accède à l'éveil. Ensuite, en se fondant sur ses propres expériences et sa réalisation, il commence à enseigner, à actionner la roue de la doctrine.
Ainsi, le bouddha n'était pas d'emblée un bouddha. Sa vie a commencer comme la nôtre, comme celle d'un être sensible ordinaire. Il a connu les mêmes souffrances que nous : la naissance, la vieillesse, la maladie et la mort. Il avait des pensées et des sentiments, de joie ou de douleur, comme nous. Mais en raison de sa solide pratique spirituelle intégrée à la vie, il a pu [b]parcourir les différents échelons de la vie spirituelle jusqu'à l'éveil.
(...) Trop nombreux sont ceux qui ont le dharma juste au bout des lèvres. Au lieu d'en user pour détruire leurs propres pensées négatives, ils le regardent comme une possession dont ils sont les seuls détenteurs et l'utilisent dans des buts destructeurs. Que nous soyons bouddhiste, hindou, chrétien, juif ou musulman, il ne suffit pas de nous satisfaire de l'estampille. L'important, c'est d'extraire le message des différentes traditions religieuses et de s'en servir afin de transformer nos esprits indociles. En bref, en tant que bouddhiste, il nous faut suivre l'exemple du Bouddha Sakyamuni lui-même.
Parfois, quand je songe à la vie du Bouddha, je ressens comme un malaise. Bien que son enseignement puisse être interprété à différents niveaux, l'évidence historique témoigne que, durant six années, il s'est livré à une pratique ardue. Ce qui indique que l'esprit ne saurait être transformé uniquement en dormant, en se reposant et en jouissant de tous les agréments de la vie; que l'on ne peut atteindre l'éveil qu'au terme d'une longue période d'épreuves et de rudes efforts, grâce à la méditation, la solitude et la pratique, sans emprunter de raccourcis
."

(C'est un peu long je m'en excuse... )

Un peu plus loin, il ajoute :
"La pratique du dharma concerne la transformation de l'esprit, et c'est seulement par la médiation répétitive et la familiarisation qu'on peut métamorphoser l'esprit".


En fait, dans le bouddhisme, les notions d'altruisme et de compassion sont au coeur du dharma. Il me semble que même si nous devons cultiver ses qualités, dans l'hindouisme, c'est beaucoup moins marqué, en tous les cas pas dans ce sens là.
D'autre part, chez les bouddhistes, on considère que c'est une chance inespérée d'obtenir une vie en tant qu'humain. Alors que dans l'hindouisme, si je ne me trompe pas, il en va différemment où les incarnations sont démultipliées.
Alors pour apporter un éclairage aux différentes questions posées plus haut, il semblerait que pour Le Dalaï-lama, Kama et Artha sont des voies de garage pour qui cherche l'éveil.

Pour les bouddhiste, suivre le dharma c'est une façon d'assainir et de purifier son karma afin de trouver l'éveil.
Dans l'hindouisme, comme cité auparavant dans l'Upanishad, c'est une étape. Ce n'est pas la seule.

Il me semblerait aussi intéressant de définir ce que sont en comparaison Eveil et Libération?
Que cherche-t-on finalement ?

Belle pratique à tous.
Om Mâ Jay Jay Mâ
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3682
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Dharma

Messagepar lorkan739 » 28 Juil 2017, 09:59

"Trop nombreux sont ceux qui ont le dharma juste au bout des lèvres. Au lieu d'en user pour détruire leurs propres pensées négatives, ils le regardent comme une possession dont ils sont les seuls détenteurs et l'utilisent dans des buts destructeurs"

« Mieux vaut pour chacun sa propre loi d'action, même imparfaite, que la loi d'autrui, même bien appliquée. On n'encourt pas le péché quand on agit selon la loi de sa propre nature »

Carrément ! Et ce sur le forum on n'a pu observer quelques pratiquants expert en un Bouddhisme décomplexé à base d'élixir alcoolisé grandement maîtrisé. Alors après il ne faut pas s'étonner si cela fait grincer les dents. Mais c'est amusant quand on lutte contre ça on devients la cible de tous ces grands sages. Et ça vous colle à la peau comme une empreinte indélébile !!!

Définissons "Sadhana", ce sera plus court... :wink:
Om

Retourner vers « Explications de termes. »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité