Pranayamas et transmutation des émotions

Tantrisme ...
Un mot usité de partout, mis à toutes les sauces. Venez nous parler de vos expériences et idées sur cette voie.

Modérateur : Modérateurs

flo33
Messages : 36
Enregistré le : 27 Juin 2013, 15:54

Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar flo33 » 27 Juin 2013, 18:42

Bonjour,
je me permets d'ouvrir un nouveau thread, en espérant que ça n'est pas impoli quand on est nouveau ici.
C'est au sujet des pranayamas. J'en ai pratiqué beaucoup, pendant plusieurs années, avant finalement de m'orienter plus vers la Bhakti car je me suis rendu compte que le moteur c'est l'amour divin, on peut ensuite accélérer plus ou moins les choses avec des pranayamas si on veut, mais il existe beaucoup d'autres moyens pour mettre de l'essence dans le moteur (ainsi par exemple que nous le montre la lecture de Thérèse d'Avila qui ne connaissait pas les pranayamas).
Un des objectifs fondamentaux de la pratique, d'après ce que j'ai constaté, consiste à purifier les canaux subtils en sorte qu'ils ne fassent plus la différence entre le plaisir et la douleur (=conjonction des opposés), ce qui se fait si et seulement si on peut les relier au centre du coeur. A ce moment, le "souffle" contenu dans les canaux considérés retourne à son origine, se purifie, et que la sensation initiale ait été plaisir ou douleur, tout se résout en béatitude. Cependant, les canaux étant parfois bien encrassés, il est difficile de trouver le chemin jusqu'au coeur. Une expérience simple : prenez une aiguille, piquez vous, et voyez s'il y a une sensation au coeur). Cela marche en certains endroits, pas en d'autres. Un aiguille est un stimulus physique, mais ça concerne aussi les émotions, qui déplacent beaucoup plus de souffles (sauf cas d'intense stimulus physique, accident, maladie etc). On en vient donc à travailler sur les émotions perturbatrices, et à les augmenter plutôt qu'à les réfréner. On se rend d'ailleurs compte d'à quel point on essaie de les réfréner en temps ordinaire. L'intérêt de cela, c'est non seulement de purifier les canaux, mais aussi de percer les centres subtils. En effet, ces derniers se percent à l'aide des souffles qu'on aura pu faire entrer dans le canal central, plus il y en a mieux c'est (et plus ça fait mal).
On commence donc à essayer d'utiliser ses émotions pour percer les centres subtils.
L'autre jour j'ai décidé de travailler sur la colère, en restant longtemps à proximité d'une personne qui ronfle comme une locomotive. Question de karma, le ronflement me déclenche une rage qui fait que j'ai envie de tout casser. Là donc je me suis allongée à côté de la personne, et au lieu de me boucher les oreilles, j'ai essayé d'écouter les ronflements dans toute leur subtilité (on entendait la morve dans le nez et tout le reste), ce qui a provoqué une réunion de souffles au nombril qui est devenue vraiment très douloureuse pour le corps physique, qui a commencé à se tordre dans tous les sens. C'est ici que j'ai découvert, je crois, les vrais pranayamas, ceux que j'avais pratiqué pendant des années sur les instructions de personnes qui je le pense maintenant, ne savent pas trop de quoi il s'agit. Kapalabhati notamment. Ce que j'ai fait était très semblable extérieurement, mais complètement différent intérieurement. J'ajoute que si je devais le décrire je ne saurais. C'est un effort très spécifique des muscles autour du nombril, qui perce le chakra du nombril et permet aux souffles d'entrer dans le canal central. Ensuite ce pranayama se décline autour des différents chakras au fur et à mesure qu'on fait monter. Si vous observez une personne qui éprouve une violente douleur physique (ou si vous vous observez vous-même dans ce cas), vous verrez que ces pranayamas apparaissent spontanément pour permettre au corps de supporter la douleur.
Quelque part c'est si différent des Kapalabhatis qu'on m'en enseignés en divers endroits que c'en est ahurissant (bien que je le répète, la forme externe soit la même). Ensuite on peut reproduire la chose et obtenir un effet certain. Je ne sais si cela peut s'enseigner par l'exemple, sans doute que oui, mais il faudrait que l'auditeur ait vraiment l'oreille très fine et les yeux bien exercés pour percevoir ce qui se passe en interne d'après le son et la vue.

Je ne sais si vous avez, d'une façon similaire, retrouvé le sens véritable d'exercices que vous aviez fait pendant très longtemps d'une façon erronée, et comment vous avez pu le retrouver ?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 28 Juin 2013, 16:01

Je crois qu'il existe beaucoup de possibilités d'expériences et nous devons garder un peu d'humilité par rapport à tout ça.
Je pratique Kapalabhati depuis des années et déjà je dois dire qu'il s'agit d'un kriya et non d'un pranayama, ceci dit, une fois réalisé longtemps le souffle s'arrête longtemps et en cela on peut dire qu'il devient un pranayama, puisque le but du pranayama est d'arriver à Kevala kumbhaka.
Kapalabhati, pour moi ne m’a jamais apporter une douleur, bien au contraire, c’est une grande félicité lumineuse qui me tombe dessus et qui me permet d’aller bien haut parfois.
Dans Kapalabhati, l’expire, très vive mais finalement légère avec une contraction plus forte de mulhabanda permet à une « étincelle » d’énergie, de lumière de venir « mettre le feu », ou illuminer le front (ou du moins le haut de la tête) dans l’idée de faire briller plus fortement ce lieu sous urna afin de libérer ce lieu et d’accéder au plan divin dessus.
Je crois que ce qui reste le plus stupéfiant dans cette pratique c’est l’accélération très forte des vibrations du corps physique et énergétique qui apporte une sublime sensation de légèreté, c’est pour cela que Kapalabhati est considéré comme un kriya car il apporte un grand nettoyage.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar kinaram » 28 Juin 2013, 17:00

En effet, ces derniers se percent à l'aide des souffles qu'on aura pu faire entrer dans le canal central, plus il y en a mieux c'est (et plus ça fait mal).


Intéressant...Qu'entends tu par "plus çà fait mal"?

J'ai remarqué que certains soufflent "creusaient" en moi, lors de périodes de pratique intense du mantra-japa. Je veux dire, c'est comme des sentiers qui sont là mais qui sont éteints ou encombrés jusqu'à ce qu'une force irrigue ces canaux, et çà peut produire des sensations physiques bizarres (je l'ai surtout expérimenté au niveau de la poitrine et du crâne). Il y a aussi un parallèle sur le plan psychologique. Sans parler des phénomènes spontanés (sons subtils, arrêt du mental, compréhension non-ordinaire de la réalité, communication subtile, etc).

En pratiquant les kriya de respiration et pranayama, j'ai plutôt ressentis que le circuit "normal" se purifiait et se fluidifiait. Je n'ai pas une cette sensation de "canaux" nouveaux qui se creusent. Mais je n'ai p'tet pas pratiqué assez! Denis??? Ca te parle ce dont je parle?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 28 Juin 2013, 17:11

En pratiquant les kriya de respiration et pranayama, j'ai plutôt ressentis que le circuit "normal" se purifiait et se fluidifiait. Je n'ai pas une cette sensation de "canaux" nouveaux qui se creusent. Mais je n'ai p'tet pas pratiqué assez! Denis??? Ca te parle ce dont je parle?
Je crois qu'on peut vivre les deux...
On ressent bien le corps qui se purifie et qui se fluidifie, mais aussi percevoir de nouvelles choses, qui était certainement là avant mais qu'on ne percevait pas.
Notamment toute la structure sur la tête qui (d'après ce que j'ai pu percevoir) ressemble à un buisson ardent, le Sahasrara...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3794
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar lorkan739 » 28 Juin 2013, 17:43

J'ai remarqué que certains soufflent "creusaient" en moi, lors de périodes de pratique intense du mantra-japa. Je veux dire, c'est comme des sentiers qui sont là mais qui sont éteints ou encombrés jusqu'à ce qu'une force irrigue ces canaux, et çà peut produire des sensations physiques bizarres (je l'ai surtout expérimenté au niveau de la poitrine et du crâne). Il y a aussi un parallèle sur le plan psychologique.


Même sensation...
J'aime bien l'image de se perçer une partie du corps avec une aiguille, volontairement ou involontairement. Subitement tous les souffles se creusent laissant la place à une déception. Avec une sensation de solidification irréversible. Puis le vibration retrouve son chemin mais chargés d'une saveur plus onctueuse ou pétillante.

Concernant Kapalabathi pour l'avoir pratiqué une semaine en compagnie de Denis, je dois dire que je retrouve les effets dans la description qu'il en fait. C'est comme si j'avais en moi une bonbonne d'eau que Kapalabhatti faisait s'évaporer. À n'importe qu'elle moment, subitement, la sensation d'être soulevé dans une lumière légère. Pas de sensation d'être creusé, mais bien chamboulé, c'est clair.
Om
flo33
Messages : 36
Enregistré le : 27 Juin 2013, 15:54

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar flo33 » 28 Juin 2013, 18:35

kinaram a écrit :
En effet, ces derniers se percent à l'aide des souffles qu'on aura pu faire entrer dans le canal central, plus il y en a mieux c'est (et plus ça fait mal).


Intéressant...Qu'entends tu par "plus çà fait mal"?



C'est ce qui est décrit ici http://assum.over-blog.org/article-35321447.html, mais en beaucoup moins fort évidemment je ne prétends pas être Sainte Thérèse.
kinaram

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar kinaram » 29 Juin 2013, 14:15

Un texte très inspirant...

Dans le contexte religieux, pas facile de faire la part des choses entre masochisme et ascèse mystique...

Quoiqu'il en soit, elle le dit bien : "Ce n’est pas une souffrance corporelle, mais toute spirituelle, quoique le corps ne laisse pas d’y participer un peu, et même à un haut degré".

Peut être qu'on pourrait comparer ce processus sur le plan spirituel aux douleurs d'une femme qui accouche...?
flo33
Messages : 36
Enregistré le : 27 Juin 2013, 15:54

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar flo33 » 29 Juin 2013, 15:33

Le truc qu'il est impossible de tracer une limite entre le physique et le spirituel puisque les souffles vitaux se baladent entre le niveau le plus grossier et le plus subtil. Une fois qu'on a repéré que la souffrance physique peut générer un effet spirituel puissant, on comprend mieux les ascèses délirantes des saints chrétiens. De fait on peut aussi comprendre la Passion du Christ comme une méthodologie pour dégeler tous les souffles vitaux coincés dans le corps.
Il faut savoir que la finalisation du processus est quelque chose de très très difficile, car le souffle omnipénétrant (qui est donc dans toutes les cellules) est extrêmement bien accroché au corps. Pour les tibétains, il n'y a que les "unions" qui permettent de finaliser, en générant un feu plus puissant que toute méditation et tout yoga.
Il y a d'ailleurs une question que je me pose, je ne sais si quelqu'un a trouvé la réponse dans un traité. Au niveau du samadhi ultime, celui où absolument tous les souffles vitaux sont résorbés, le corps est en état de mort clinique (et même plus, car chez un "mort", la résorption complète prend une semaine je crois). Qu'est-ce qui empêche le corps de se décomposer à ce moment ?
MuadDib
Messages : 1948
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar MuadDib » 29 Juin 2013, 20:24

aa
ॐ नमो नारायण
flo33
Messages : 36
Enregistré le : 27 Juin 2013, 15:54

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar flo33 » 29 Juin 2013, 21:25

D'après Kelsang Gyatso, les souffles sont résorbés dans la goutte du coeur et le corps subtil est à ce moment-là totalement séparé du corps physique. C'est cette séparation totale qui d'après lui est la cause directe de l'obtention du corps illusoire.
Par contre tu as raison de rappeler que les corps des maîtres ont muté par rapport aux nôtres. Un lama que j'ai suivi a rapporté que certains ont par exemple les os quinticolores. Donc effectivement si on est dans le cas d'un corps imputrescible, peut-être que ce dernier peut rester mort pendant quelques jours.

Pour les cas de dématérialisation lors de la mort, le processus est différent (il s'agit de pratiques visionnaires qui au lieu de dénouer le noeud du coeur, le transforment en lumière, il n'est donc pas besoin de passer par la claire lumière de la mort). J'ai lu en plusieurs endroits qu'au moment de la "mort" il n'y reste "plus qu'un doigt de matérialité". il semble d'ailleurs que ça soit beaucoup moins dangereux pour la santé. En effet, chez les tibétains, les pratiquants des tantras ne se font pas forcément si vieux, alors que les pratiquants du dzogchen arrivent parfois à des âges canoniques, il faut dire que le processus est réputé plus long.
kinaram

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar kinaram » 30 Juin 2013, 02:03

Et d'après toi?
flo33
Messages : 36
Enregistré le : 27 Juin 2013, 15:54

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar flo33 » 30 Juin 2013, 02:31

Comme je l'ai dit, la suggestion de MuadDib me paraît pertinente, mais je ne saurais faire autre chose que des conjectures en ce domaine, puisque ainsi que je l'ai signalé dans un autre thread, je ne suis actuellement pas capable de produire une claire lumière de la méditation qualifiée, même si j'y travaille depuis 8 ans.
kinaram

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar kinaram » 30 Juin 2013, 02:38

Donc tu pratiques quelque chose depuis 8 ans, çà ne marche pas, les résultats ne correspondent pas à tes attentes et tu persistes?
Combien faut-il de bain dans l'eau glaciale pour percevoir cette claire lumière?
flo33
Messages : 36
Enregistré le : 27 Juin 2013, 15:54

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar flo33 » 30 Juin 2013, 04:20

Qui a dit qu'il n'y avait rien entre l'état ordinaire et claire lumière de la méditation (9è terre de boddhisattva selon la classification tibétaine) ?
Ta mauvaise foi me fait de la peine.
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Nadir » 30 Juin 2013, 11:51

Yallah "flots"
ne t'attriste pas, sèches tes larmes, si ta peine est sincère .

Tu peux qualifier Kinaram de tous les noms d'oiseaux : Il adore :lol: :lol: "hein ... mon petit colibri :D ", mais de "Grâce" reconnait humblement, au moins ICI qu'il n'y a pas de différence en TOI et LUI, que tout le mal que tu vois en lui est (encore) en TOI , Rassures-toi, tout le Beau , le Bon , le Bien également 8)
Tout est dans le regard ....

Il n'est pas de bon "vent" pour celui qui ne connaît pas son port
~ Sénèque ~

http://www.youtube.com/watch?v=N10A8wKlGAs&list=RD02Y3okPXwkASw&shuffle=421

Je remercie chaque jours , heures, minutes, secondes .... le MAHAYOGI ( et Denis :lol: :lol: :coeur: ) de l'avoir envoyé ici vers nous, en sa "présence" nous vivons, "voyons" beaucoup d'énergies en nous se manifester ... :wink: :roi:

Il "sait" où mettre le doigt, quand donner le coup de kyosaku (En fait, ce n'est pas lui qui te le donnes, c'est Toi qui te l'infliges ...), reprends confiance en Toi, réveilles-toi et tu verras que tout ce qu'il te dit , c'est Uniquement par un pur acte d'Amour, de bonté, de sacrifice afin de servir son prochain touché par l'affliction, la maladie, la douleur, l'épreuve, la souffrance, l'égarement, l'ignorance ...

Si tu sais ouvrir ta main, tu pourras tout recevoir ....

Bien à Toi ... la Paix du Christ

:coeur: :coeur: :coeur:
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
kinaram

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar kinaram » 30 Juin 2013, 12:00

Allé, c'est çà, continue de croire que tu vas t'éveiller parce que tu prends des bains dans l'eau glacée.
Raz le bol de perdre mon temps avec les têtes dures...
Tu n'as pas idée de ce que tu es en train de faire...
Allé, salut.

Laisse tomber Nadir, elle a tellement la haine...

Tout est parfait. Vraiment.
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 698
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar prajnaPat » 30 Juin 2013, 14:26

@Kinaram et Nadir : sérieux, vous vous prenez pour qui ? :beurk:

Merci vous avez réussi à me mettre de mauvaise humeur ! :x

Raz le bol de perdre mon temps avec les têtes dures...

Ouais, ben vu ton attitude, tu risques de les attirer comme des mouches !
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar ValerieB » 30 Juin 2013, 14:55

ce n'est pourtant pas la pleine lune aujourd'hui, que se passe-t-il??? :shock:

j'avoue que la moitié de la conversation m'échappe!
flo33
Messages : 36
Enregistré le : 27 Juin 2013, 15:54

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar flo33 » 30 Juin 2013, 15:11

"Allé, c'est çà, continue de croire que tu vas t'éveiller parce que tu prends des bains dans l'eau glacée".

Où ai-je dit une chose pareille ? L'émotion a complètement voilé ton intelligence, peut-être devrais-tu envisager une thérapie ? Je t'ai écrit en MP :"Je pratique telle chose, mais non pas comme telle personne qui ne le fait que pour se baigner dans un bac à glaçons".
Vama Marga est une voie dangereuse, si ta Shakti te conduit à des colères incontrôlables (comme cela est arrivé à d'autres), celui qui te conférerait Shaktipat serait un criminel, car la colère c'est l'enfer. Je pense cependant que ton maître est plus sage que cela, car même si j'ai émis des réserves sur le fait qu'il ait atteint la plus haute réalisation, il fait l'effet d'un homme bon et raisonnable.

Nadir, où ai-je dit que je voyais du mal en Kinaram ? J'ai simplement dit que je n'y voyais pas toutes les qualités au degré que j'avais supposé. Où l'ai-je traité de noms d'oiseaux ? Quelle est ton intention, de me prêter de si mauvaises intentions ?

Je ne vois qu'une énorme souffrance, en effet depuis que j'ai parlé de son maître, malgré mes excuses il n'est plus capable de lire une simple phrase écrite en français, il pense que je le déteste, ce qui devrait nous informer assez bien de sa misère. Et vraiment quelle personne serais-je si j'en voulais à une personne qui souffre ?
Par contre je ne pense pas que la souffrance devrait être cachée, ou reniée, c'est pour cette raison que j'en parle. C'est ce que l'on fait souvent en société, on fait comme si tout allait très bien, mais à quoi sert-il d'avoir des amis si c'est pour nous dire que tout va très bien ?
Nous avons tous en nous une souffrance immense, la moindre des choses serait de respecter cela, de ne pas encourager la fuite chez celui en qui elle se manifeste. Car cela reviendra encore et encore, toujours pire, nous empêchant de vivre dans le présent (généralement en projetant sur d'autres l'image du père ou de la mère abusifs). J'ai parlé ailleurs de la thérapie primale, qui permet d'effacer les traumatismes qui sont inscrits au niveau du corps. C'est quelque chose de trop méconnu malheureusement.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 30 Juin 2013, 16:49

Mes amis ne me servent pas de béquille, ni même ceux qui partagent mon modeste chemin, je crois à la qualité de la pugnacité et au fait de se taire sur tout cela... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Odile » 30 Juin 2013, 16:52

shana a écrit :ce n'est pourtant pas la pleine lune aujourd'hui, que se passe-t-il??? :shock:

j'avoue que la moitié de la conversation m'échappe!

Moi aussi Shana ! :schock:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar ValerieB » 30 Juin 2013, 18:04

Moi aussi Shana ! :schock:


tu me rassures, Odile! nous sommes au moins deux! :)


J'ai parlé ailleurs de la thérapie primale, qui permet d'effacer les traumatismes qui sont inscrits au niveau du corps. C'est quelque chose de trop méconnu malheureusement.


je pense qu'un bon travail de yoga, honnête, régulier, quotidien, guidé par des personnes avisées et expérimentées, est tout à fait suffisant

bien sûr, chacun suit sa route, avec son intuition, ses errances, ses erreurs, ses découvertes
il y a mille chemins possibles, mais en cherchant à guérir la souffrance, on cherche à guérir le personnage " historique" que nous laisserons au moment de la mort
Ce que j'aime dans le yoga, c'est que sa vision est beaucoup plus large, elle voit plus loin que ce " battement d'aile " qu'est notre passage sur terre
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 30 Juin 2013, 21:17

On est 3 alors... :wink:

Shana, tu as bien raison, le Yoga propose un travail dans l'instant présent et nous permet de brûler notre traces du passé notamment avec le pranayama.
Cependant pour ceux qui ont de gros problèmes et qui n'arrivent pas vraiment à pratiquer, des aides pour aller mieux sont appréciables...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3794
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar lorkan739 » 12 Juil 2013, 17:37

Nadir a écrit :Il "sait" où mettre le doigt, quand donner le coup de kyosaku (En fait, ce n'est pas lui qui te le donnes, c'est Toi qui te l'infliges. ..), reprends confiance en Toi, réveilles-toi et tu verras que tout ce qu'il te dit, c'est Uniquement par un pur acte d'Amour, de bonté, de sacrifice afin de servir son prochain touché par l'affliction, la maladie, la douleur, l'épreuve, la souffrance, l'égarement, l'ignorance. ..


Ça va Kinaram ?
Om
Avatar de l’utilisateur
quantumfuel
Messages : 58
Enregistré le : 23 Déc 2013, 13:38

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar quantumfuel » 24 Déc 2013, 11:28

@flo33
Bonjour,
pour reprendre le message initial de cette file de discussion, je tiens à remercier flo33 dont le témoignage a réveillé en moi de réelles excitations de Shwadisthana. C'est du vécu partagé.
Ce message correspond à une leçon de vie que je viens d'apprendre il y a quelques semaines à peine : plutôt que de refréner les émotions négatives (ce qui leur donne plus de force encore sur un autre plan), j'ai appris à les travailler, voire à les cultiver dans le sens d'une expérience intéressante et enrichissante de travail avec Shwadisthana à 80% et Manipura à 20%. Peut-être que sur un autre plan, cela aide naturellement à résorber la cause source de la perturbation.
Toutefois, et c'est là que c'est contradictoire, je ne souhaite pas forcément que cette cause cesse puisqu'elle est maintenant source d'enseignement. En d'autres mots, j'ai appris à l'aimer.
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Odile » 24 Déc 2013, 23:03

quantumfuel a écrit :@flo33
Ce message correspond à une leçon de vie que je viens d'apprendre il y a quelques semaines à peine : plutôt que de refréner les émotions négatives (ce qui leur donne plus de force encore sur un autre plan), j'ai appris à les travailler, voire à les cultiver dans le sens d'une expérience intéressante et enrichissante de travail avec Shwadisthana à 80% et Manipura à 20%. Peut-être que sur un autre plan, cela aide naturellement à résorber la cause source de la perturbation.
Toutefois, et c'est là que c'est contradictoire, je ne souhaite pas forcément que cette cause cesse puisqu'elle est maintenant source d'enseignement. En d'autres mots, j'ai appris à l'aimer.

Bienvenu quantumfuel ! :D

Je crois que le plus important dans tout cela n’est pas « d’aimer ou ne pas aimer une chose » mais plutôt de l’accepter en restant observateur. Soyons clair : si nous étions vraiment observateurs de nous-mêmes, les expériences que nous vivons ne seraient que des perceptions dont nous ferions l’expérience "sans état d'âme"…ce besoin permanent de « j’aime/j’aime pas » n’est issu que de nos propres pensées qui nous maintiennent dans la soumission des croyances que les choses doivent être bonnes ou mauvaises…et à cette identification de nous prendre pour ce que nous vivons… :D

A méditer :
"Là, suspendu dans l'incessante mouvance de la terre, des eaux et des cieux, il vit, il toucha, il huma, il goûta, il entendit, il médita, il réalisa que :

Dans le monde des formes, rires et larmes constamment se succèdent.

Et il sut qu'il ne pouvait rien sur l'ordre des choses, mais tout sur la manière de le vivre"
(un disciple de Patanjali)
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
quantumfuel
Messages : 58
Enregistré le : 23 Déc 2013, 13:38

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar quantumfuel » 27 Déc 2013, 19:46

Et il sut qu'il ne pouvait rien sur l'ordre des choses, mais tout sur la manière de le vivre"
(un disciple de Patanjali)


Je pense que tous les personnes convaincues par l'expérience bien pragmatique du Yoga rejoignent cette magnifique citation.
Merci Odile.

A mon tour d'exposer une expérience de vie que je ne pourrais exposer dans un autre cadre, sous peine de provoquer l'anathème généralisé.

Je suis hanté depuis ma plus ancienne jeunesse par un fantasme qui génère une émotion sexuelle. En d'autres termes, cela s'appelle du fétichisme. Or il se trouve que ce fantasme est décalé, voire moralement répréhensible, et que par conséquent, j'ai passé la plus grande partie de ma vie tantôt à le réfréner par tous les moyens, tantôt à l'utiliser pour me vautrer dans la "luxure sexuelle". Bref, je n'arrivais pas à trouver ni la justification de ce fantasme, ni sa remédiation.

De la même façon que l'on gère ses émotions négatives, il me semble aujourd'hui que le meilleur traitement consiste justement à le traiter identiquement. Quelques secondes de visualisation me suffit à générer une émotion sexuelle qui a tendance à se développer exponentiellement. Bien entendu, je mets fin à la pensée troublante dès lors que je sens que je ne pourrais plus maîtriser l'afflux provoqué dans le sexe. Puis avec une respiration contrôlée, j'essaie de faire remonter cette énergie vers Shwadisthana.

Autre fait curieux, qui a certainement une relation avec les nadis, depuis l'âge de 20 ans environ, l'évocation de ce fantasme provoque un éternuement aussi soudain que puissant, et quasiment incontrôlable. J'ai remarqué également que cet éternuement correspondait à une sorte de signal m'indiquant un seuil au-delà duquel je ne pouvais plus reculer devant la consommation finale de l'excitation générée.

Pourquoi je raconte toute cela, alors que je pourrais le garder pour moi bien secret ? Je pense que c'est parce que j'ai toujours recherché à donner un sens à ce fantasme, et je pense que quelques pratiquants confirmés sur ce forum, pourraient m'aider à me mettre sur la voie vers une meilleure compréhension de mon être profond.

Om Namah Shivaya!
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar ValerieB » 27 Déc 2013, 19:54

m'aider à me mettre sur la voie vers une meilleure compréhension de mon être profond.


ça ne sert à rien!

comprendre ne fait ni évoluer, ni changer

en revanche, un vrai travail sur le pranayama, guidé par un bon professeur, transmutte - voir efface - bien des choses sans même que l'on sache lesquelles

c'est ce que je te conseillerai plutôt de faire

se comprendre, se connaître a ses limites, on tombe ensuite vite dans la complaisance du regard qu'on porte sur soi même et qui ne mène pas bien loin!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 27 Déc 2013, 19:59

C'est très intime et très respectable ce que tu as écrit là...
Ce que je peux te dire c'est que les 3 centres du bas sont touchés par le fantasme...
Muladhara, Swadhisthana et Manipura.
Le désir sexuel se trouve dans le deuxième centre, soit Swadishtana, c'est le siège de l'eau, celui du gout...
Alors essaye de faire remonter ton énergie vers le coeur et non vers Swadishtana, cela te sera bien plus profitable...
Avec le coeur on peut transcender un désir vers une vision d'amour.
Il est aussi possible de s'orienter (prier) vers la mère divine pour nous protéger de nos désirs un peu trop débordants...
Mais il est évident qu'il te faudrait travailler ton pranayama et des postures pour dépasser la chose...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 27 Déc 2013, 19:59

On a posté en même temps Shana ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
micka
Messages : 415
Enregistré le : 24 Fév 2012, 13:22

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar micka » 27 Déc 2013, 20:55

Hello Quantumfuel
Arreter de nourrir le fantasme ca aide aussi...si c'est quelque chose de derangeant, mais c'est pas la tendance naturelle de l'etre humain...
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar ValerieB » 27 Déc 2013, 20:59

et oui Denis! :wink: On a posté en même temps! :)
Avatar de l’utilisateur
quantumfuel
Messages : 58
Enregistré le : 23 Déc 2013, 13:38

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar quantumfuel » 27 Déc 2013, 23:19

Merci pour vos réponses.
Ok pour le pranayama, je pense que je n'arriverai à rien sans "guidance" comme disent les Anglais.
(une pratique matinale improvisée de Surya Numaskar a produit par deux fois un état presque grippal :shock:, donc pragmatiquement c'est pas une bonne approche de tenter cela en solo)
Un lien pour un cours sur Paris ?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 28 Déc 2013, 01:35

Tu es à Paris Shana ? :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar ValerieB » 28 Déc 2013, 10:29

sauf que comme je l'écrivais ailleurs, je n'ai plus de salle
mais quelques élèves m'ont demandé des cours par correspondance, notamment une qui est partie en Angleterre pour y travailler dans une campagne isolée, alors comme pour le nidra, j'ai eu l'idée de cours par correspondance -( rien à voir avec la formation professionnelle que propose Tikho) j'ai une toute autre approche à travers ces cours

voici mon petit site : http://www.art-et-yoga.fr/

j'en ferai une publicité un peu plus officielle quand j'aurai un peu plus fourni les pages vides

j'ai beaucoup réfléchi avant de construire ces cours, j'ai essayé de synthétiser ce que les élèves venaient chercher au cours, d'où l'idée de plusieurs "niveaux" possibles, en commençant par des choses très simples, accessibles mais qui peuvent dès la première série être poussées un peu
j'ai aussi pensé à ceux qui n'avaient qu'un cours par semaine ou deux, et voulaient travailler tous les jours
j'ai aussi beaucoup réfléchi à une idée de progression et à la finalité de ces cours

et bien sûr aussi, si cette activité prend forme, il y a possibilité de rencontres ou de stages ponctuels

alors je ne sais pas si cela peut t'être utile ou pas quamtumfuel....
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 698
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar prajnaPat » 28 Déc 2013, 15:36

shana a écrit :m'aider à me mettre sur la voie vers une meilleure compréhension de mon être profond.


ça ne sert à rien!

comprendre ne fait ni évoluer, ni changer

en revanche, un vrai travail sur le pranayama, guidé par un bon professeur, transmutte - voir efface - bien des choses sans même que l'on sache lesquelles

100% d'accord avec ça. Par contre, pas sûr que ça puisse régler des problèmes de sexualité un peu "déviante"... peut-être permettre d'avoir un peu plus de recul face au processus, lui donner moins d'énergie, mais après pour le faire disparaitre... Le prayanama agit sur le corps énergétique, mais il y a peut-être des trucs plus profonds... on parle bien de corps causal ou je ne sais quoi non ? :?

Pour les profs sur Paris, il y a elle aussi (je ne la connais pas)
http://www.kali-yoga.com/
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 28 Déc 2013, 19:05

C'est bien de donner des liens vers des profs, il serait mieux de les connaitre... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1948
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar MuadDib » 28 Déc 2013, 22:23

aaa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 698
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar prajnaPat » 28 Déc 2013, 22:37

Denis a écrit :C'est bien de donner des liens vers des profs, il serait mieux de les connaitre... :wink:


Ben elle a été formé par des profs d'Amiens qui sont d'anciens élèves de Tikhomiroff, donc ça doit déjà pas être du yoga gymnastique, et elle doit au moins connaître les aspects énergétiques j'imagine... Pour le reste effectivement, aucune idée sur sa démarche...
Je l'avais contacté par mail une fois, et j'avais pas trop accroché, mais ça ne prouve rien...
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
quantumfuel
Messages : 58
Enregistré le : 23 Déc 2013, 13:38

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar quantumfuel » 28 Déc 2013, 23:50

Merci à tous pour vos réponses. La multiplicité des pistes m'indique que je vais devoir faire jouer mon discernement pour m'orienter vers celle qui me semble la plus adaptée.

Je n'adhère pas non plus forcément à la doctrine judéo-chrétienne qui veut "corriger" une déviance. Oui elle ne rentre pas dans la belle image de nos publicités ou du politiquement correct. OK, so What ?

Cette déviance, je la vis, elle n'a rien de répréhensible au sens de MuadDib - merci de le préciser, je me demande simplement quelle utilité ou sens pragmatique lui donner dans l'objectif que poursuivent tous mystiques : celui de l'éveil de leur Kundalini ou de leur illumination selon les jargons.

Cette déviance avait une telle force magique sur mon jeune être, que c'est par nécessité que je me suis tourné vers les écoles de mystères occidentaux et la pratique de la méditation. Elle est quelque part à l'origine d'une première victoire sur moi-même qui est celle de la maîtrise complète de la pensée discursive, souvent galopante et incontrôlable chez beaucoup de mes contemporains. Comprenez que sans ce recours, ce fantasme m'aurait simplement psychiquement broyé depuis longtemps.

Donc pour revenir à une application stricte du Yoga. Cette déviance est en moi, je l'observe et elle provoque des effets tangibles que sont de l'émotion sexuelle et des éternuements. Est-ce déjà un fait fréquent ou totalement original ? Est-ce une piste intéressante à travailler ou au contraire une distraction sans finalité mystique ? A-t-elle une relation avec mes vies antérieures ou un sens karmique ? Un tel sujet a-t-il été déjà abordé et discuté dans un texte éclairé ?

On a évoqué la complaisance avec soi-même, mais on peut lui opposer le simple plaisir de vivre - tuer le plaisir est une chose accessible que j'ai déjà expérimenté, mais si c'est une pure finalité doctrinaire sans compensation spécifique, alors quel en est l'intérêt perceptible à termes ?

Le pragmatisme que je perçois dans le Yoga n'est pas une doctrine idéalisée mais une expérience vivante directement applicable ici et maintenant. La meilleure des réponses parait donc enfouie en moi et je n'ai d'autre recours a priori que de la chercher par moi-même selon différents outils disponibles (méditation, rêves lucides, pranayama, etc.).

Je vous remercie donc encore une fois pour vos réponses, elles m'ont déjà fait progresser d'un cran dans ma recherche. Si vous pensez pouvoir m'aider encore d'un second cran, n'hésitez pas à poursuivre la discussion.

Bien cordialement à tous et comme disait l'autre : "Belzebuth, sort de mon slip !!" :lol:
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 29 Déc 2013, 09:44

Cette déviance avait une telle force magique sur mon jeune être, que c'est par nécessité que je me suis tourné vers les écoles de mystères occidentaux et la pratique de la méditation. Elle est quelque part à l'origine d'une première victoire sur moi-même qui est celle de la maîtrise complète de la pensée discursive, souvent galopante et incontrôlable chez beaucoup de mes contemporains. Comprenez que sans ce recours, ce fantasme m'aurait simplement psychiquement broyé depuis longtemps.
Que tu nies ou que tu t'opposes à tes peurs, doutes et fantasmes ne sert qu'a les maintenir en vie !
La juste attitude est de refuser la pensée quand elle vient...
Comment ?
En prenant un mantra, en lisant la bible ou un long texte sacré...
Je te conseil de lire le livre "récit d'un pèlerin Russe" il parle bien de tout ça !

Donc pour revenir à une application stricte du Yoga. Cette déviance est en moi, je l'observe et elle provoque des effets tangibles que sont de l'émotion sexuelle et des éternuements. Est-ce déjà un fait fréquent ou totalement original ? Est-ce une piste intéressante à travailler ou au contraire une distraction sans finalité mystique ? A-t-elle une relation avec mes vies antérieures ou un sens karmique ? Un tel sujet a-t-il été déjà abordé et discuté dans un texte éclairé ?
NON !!!t
Tu fais fausse route totalement !!!!!!
La délivrance n'est pas en toi, pas une seconde !
Ce n'est pas un chose que tu dois trouver comme un objet.
Ce qui est en toi c'est le vice du fantasme et il te faut le réintégrer, le faire disparaître, en rien trouver autre chose !
Surtout na va rien cherche dans cette fange, il n'y a qu'un tas de mer..., un mental qui se complaît dans la puanteur et plus on remue la mer... plus ça sent mauvais, c'est tout !
Donc détache toi de ces idées que tout cela aurait un intérêt, vie passée, éveille de kundalini.... NON !!!!
Il te faut vider et non remplir

Le pragmatisme que je perçois dans le Yoga n'est pas une doctrine idéalisée mais une expérience vivante directement applicable ici et maintenant. La meilleure des réponses parait donc enfouie en moi et je n'ai d'autre recours a priori que de la chercher par moi-même selon différents outils disponibles (méditation, rêves lucides, pranayama, etc.).
Même remarque que dessus... C'est dans le vide de toi que la paix viendra....

La meilleure des attitudes est de partir à l'opposé et de travailler sur les opposés...
Cherche le vide !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1948
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar MuadDib » 29 Déc 2013, 20:20

aa
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
quantumfuel
Messages : 58
Enregistré le : 23 Déc 2013, 13:38

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar quantumfuel » 30 Déc 2013, 09:38

Merci Denis,

c'est très clair.
Une question technique : lorsque je fais le vide, les techniques de méditation que j'ai utilisé jusqu'à ce jour provoque un "vide" voire une sorte de crispation très particulière au niveau d'Ajna.
Est-il possible en reportant son attention sur d'autres points, de créer ce même type de sensation sur les 6 autres chakras ?
Je pensais en particulier à une technique sur Anahata qui est décrit par shandra Swami dans l'art de la réalisation.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13392
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Pranayamas et transmutation des émotions

Messagepar Denis » 30 Déc 2013, 09:59

Je ne connais pas cette technique...
Il peut y avoir comme une sorte de crispation sur ajna, c'est le lieu ou il faut percer pour voir...
Mais, en même temps il ne faut rien trop vouloir...
Reviens à de belles sensations, le sol que ton corps touche, les murs, le plafond, l'espace en dehors et le petit espace de ton corps, ta colonne vertébrale, le souffle qui monte et descend dedans...
Tente de créer une union avec le tout orientée vers le vide et le don de tout ça, car tout ça n'est pas pour nous... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018

Retourner vers « Tantrisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités