Venue de Yogi Matsyendranath

Tantrisme ...
Un mot usité de partout, mis à toutes les sauces. Venez nous parler de vos expériences et idées sur cette voie.

Modérateur : Modérateurs

Tara Michael
Messages : 4
Enregistré le : 31 Mar 2013, 13:08

Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Tara Michael » 31 Mar 2013, 15:08

Un adepte de la tradition Natha va venir en France au mois de Juin 2013.

TARA MICHAËL
ENTRETIEN AVEC YOGI MATSYENDRANATH MAHARAJ


Qu'est-ce que le Yoga des Nâthas?
Notre Tradition représente une révélation particulière de la Divinité sous son aspect d'Îshvara ou Shiva, nommé Âdi-nâtha, le Maître des origines, fondée par Matsyendra-nâtha, Goraksha-nâtha, et sa ligne de transmission spirituelle, vers le VIIe siècle en Inde. Cette tradition est célèbre par sa pratique du Hatha-yoga. Le Guru Gorakshanâtha, Gorakhnâth en Hindi, a développé des méthodes de Yoga qui sont décrites dans des textes fameux tels que "La Centurie de Goraksha" (Goraksha-shataka), "Le Soleil de la Discrimination" (Viveka-mârtânda), "La semence du Yoga" (Yoga-bîja), "Le recueil des paroles de Goraksha" (Goraksha-vachana-samgraha), "Le Yoga de l'Inconcevable" (Amanaska-yoga), "le recueil de Gheranda" (Gheranda-samhitâ), "le recueil de Shiva" (Shiva-samhitâ), "la petite torche du Hatha-yoga" (Hatha-yoga-pradîpikâ), etc.
Ces textes contiennent différentes pratiques sous la forme de l'ashtânga-yoga (Yoga en huit parties) et shadanga-yoga (en six parties), qui consistent en Yama, Niyama, Âsana, Prânâyâma, Pratyâhâra, Dhâranâ, Dhyâna, et Samâdhi. Le Hatha-yoga inclut shat-karma (les six actions purifiantes) et sûkshma-vyâyâma (des exercices pour l'extension des muscles), âsana, la posture gouvernant l'état psychophysique d'une personne, prânâyâma, la maîtrise et l'accroissement de l'énergie vitale (prâna) grace à des exercices respiratoires, les bandhas, des fermetures musculaires spéciales et des mudrâs. Grâce aux bandhas et aux mudrâs les yogins évoquent la force vitale et spirituelle nommée Kundalinî-shakti, l'Energie Lovée.
Dans la tradition Nâtha, le Kundalinî-yoga est synonyme de Laya-yoga, yoga de la résorption, reliant le Hatha-yoga au Râja-yoga. Par le Hatha-yoga vous apprenez à maîtriser l'énergie vitale (prâna), et grâce au Râja-yoga à maîtriser l'esprit. Le Laya-yoga implique des éléments de travail avec le prâna et aussi avec l'esprit. En addition l'éveil de la Kundalinî-shakti est possible à travers le mantra qui doit être conféré par le Guru, alors il peut mener à l'atteinte de siddhis (perfections yoguiques).
Donc, dans notre école, selon la ligne indienne traditionnelle du Yoga des Nâthas, nous enseignons en premier lieu les méthodes de Hatha-yoga, Mantra-yoga ensuite, puis Laya-yoga et Râja-yoga. Bien sûr, elles sont reliées les unes aux autres, et chacune de ces pratiques incorpore partiellement des éléments des autres.

A quelle religion appartient le Nâtha-yoga?
Il y a une prédominance du Shivaïsme, mais la tradition Nâtha ne se limite pas à une religion ou à une divinité, en elle les vérités de toutes les religions sont traitées comme les manifestations d'une seule et même Vérité qui ne peut pas être exprimée par des termes ou des concepts humains, appelée "le Sans nom" (Anâman), ou "l'Inconcevable"'(Amanaska). Aussi le Yoga est-il ouvert à tous, il se concentre sur des principes universels de bonté, d'existence fondée sur l'harmonie avec la Nature et avec n'importe quel ordre social. Des mantras en différentes langues (shabar mantras) sont utilisés, pas seulement en Sanscrit et en Hindi. Les Nâthas peuvent adorer n'importe quel Dieu ou Déesse, ou ne pas en adorer, parce que la foi est acquise d'elle-même pendant le processus d'étude de soi et de pratique yoguique. Le Nâtha-sampradâya est principalement répandu dans l'Inde du Nord. Il y a douze branches appelées des panthas ou panths (chemins), presents au Népal, en Uttar Pradesh, Rajasthan, Bengale et autres Etats de l'Inde, au Pakistan, en Aghanistan, au Bangladesh et à Shri Lanka. Il y a aussi une tradition de dix huit Siddhas en Inde du Sud.

Comment en êtes-vous venu à représenter cette tradition ?
Je n'ai pas commencé ma quête spirituelle en Inde. Je suis né à Bryansk, j'étais en Union Soviétique juste avant qu'elle ne s'effondre. A ce moment là les gens commençaient seulement à parler ouvertement du yoga. Les livres disponibles en Russie ne me donnaient pas assez d'informations sur le yoga; Il n'y avait pas alors une abondance d'écoles et d'enseignants comme il y en a maintenant. Beaucoup pratiquaient en secret, les uns s'adonnaient à des spéculations mystiques, d'autres s'appuyaient sur des informations disponibles venues d'enseignants connus à l'Ouest. Enfin quelques-uns partirent pour l'Inde. Je pense que tout aspirant-yogi en Russie, d'une manière ou d'une autre, se trouvait confronté à l'une de ces alternatives.
Il y a eu des temps très durs. Les dévôts de Krishna m'enseignèrent comment vivre de donations; alors j'achetai un billet aller simple pour l'Inde dans l'espoir de trouver des Nâthas.
Au début je vécus là-bas comme un moine Vaishnava (Vishnouïte). Je visitai de nombreux lieux sacrés en Inde en ne vivant que dans les temples ou parfois dans des hôtels bon marché. Ma vie en Inde commença immédiatement avec la communication avec les sâdhus, en résidant dans des auberges de pélerins (yoga-shâlas) peu connues. A ce moment-là, je pensais que je n'avais pas de chance, tandis que d'autres étudiaient à Rishikesh, Mysore, Munger, Pune, etc., moi je n'avais que mes sâdhus à qui parler. Mais après un certain temps, je réalisais que c'était en fait une très grande chance.
Le nom de Matsyendranâtha m'a été donné dans le culte de la Shrî Vidyâ que j'ai suivi en premier, par mon premier Guru en Shrî Vidyâ, Shanti Prakash, un disciple de Sitaram Kaviraj (Dattatreyânanda, qui a quitté son corps). Ensuite, j'ai reçu la "consécration plénière", pûrnâbhishekam, de Guru Rameshchandra (dans l'autre ligne de la Shrî vidyâ), un homme plein de connaissance sacrée et de réalisation spirituelle. Il vit à Kishangarh au Rajasthan et a écrit beaucoup de livres en hindi et en sanscrit.
Ce nom n'est pas facile à porter, c'est celui du Mahâsidda fondateur de la tradition tantrique des Kaula en Assam, et le patron du Népal; cependant, mes Maîtres, considérant mon intérêt dans le Tantra et les informations de mon horoscope, ont décidé qu'il me convenait.
Toutes les voies et les approches spirituelles, dont certaines sont très anciennes, ont été continuellement transmises en Inde. Mais théoriquement du moins, elles ne peuvent pas être toutes étudiées en une vie. Finalement, j'ai compris que l'on a besoin de choisir une voie, et de l'approfondir par la pratique, pour acquérir l'expérience. La tradition de Gorakshanâtha permet de très bien comprendre les autres points du vue (Darshanas) variés de l'Hindouisme. N'importe quelle personne pouvait être acceptée parmi les Nâthas, à condition de comprendre profondément l'essence de leur enseignement, sans que soit pris en considération le système des castes et toute autre restriction sociale ou religieuse qui existe en Inde.
Bien sûr, il y a des restrictions dans le Yoga lui-même, mais elles sont relatives à la discipline spirituelle (sâdhana). Nous rendons hommage au Maître et fondateur de la lignée initiatique, Gorakshanâth, considéré comme une manifestation de Shiva et le patron des yogins. La tâche du Guru n'est pas d'attacher le disciple à quoi que ce soit, mais de l'aider à se découvrir lui-même, à explorer les possibilités qui lui sont données. Et il n'est pas important que vous soyez selon votre foi des Bouddhistes, des Jainas, des Hindous, des Chrétiens, des Taoistes ou des Musulmans. La chose principale est que vous deveniez plus parfaits, vivant en harmonie avec l'univers.

Comment avez-vous trouvé les Nâthas ?
Pendant que je vivais en Inde et que je parlais avec les habitants, je savais où les trouver. Je dus faire d'abord le tri entre les véritables Nâthas et toutes sortes de néo-Nâthas et de mouvements qui passaient par le même nom.
Au début, en dépit d'une attitude bienveillante envers moi, mes frères Nâthas ne voulaient aborder avec moi aucun sujet élevé.. J'étais un homme du monde pratiquant avec eux, ne demeurant que temporairement dans les temples. J'ai rencontré mon Guru à Gorakhpur. C'est une ville située dans l'Uttar Pradesh, qui a reçu son nom en l'honneur de Gorakshanâth. Je n'ai pas choisi le Guru, ça s'est fait naturellement. Pendant que j'étais dans le temple, où je participais à des classes et pratiquais sukshma-vyayama, âsanas, etc., un sâdhu entra dans ma chambre. Je ne savais pas alors qu'il était le Guru et ne connaissais rien de ses pouvoirs spirituels Il ne me dit rien au sujet du Yoga, à la différence de tous ces gens qui allaient aux classes du matin. Il me dit simplement comment faire l'âsana le mieux possible le matin après s'être éveillé, et qu'après s'être lavé, on n'a pas besoin de parler avec qui que ce soit, mais on peut immédiatement commencer le mantra. Il me dit des choses simples qui marchèrent immédiatement quand je commençai à les faire. Dès le début en sa présence, j'éprouvais qu'il y avait une autre Réalité à côté de moi, ce que je n'avais éprouvé qu'épisodiquement avec les pratiques précédentes, mais là, cela se produisait spontanément. Je lui demandai : "Qui êtes-vous?" Il répondit: "Guru". Et sans pouvoir me contrôler, immédiatement, je demandai : "Puis-je devenir le disciple Nâth?", auquel il répondit calmement :"Oui".
Par la suite je me rendis compte que le Guru connaissait toutes mes pensées. Il arrivait à transmettre une vaste connnaissance à mon faible intellect, il m'expliqua toutes les nuances de la tradition.
Guruji Shri Mithleshnâtha Mahârâj (de la ligne du Dharma panth) fit une grande exception pour moi : il me permit de demeurer dans le temple, alors que même les sannyâsins des différents ordres ne peuvent y demeurer plus de trois jours. Il s'adapta à mon nom, bien qu'il soit imposant, et, sans le modifier, après plusieurs mois, il me donna l'initiation (diksâ) dans l'ordre des Nâthas, sous le nom de Yogi Matsyendranâth.
Initialement Guruji m'avait dit qu'après quarante ans, je deviendrai un sannyâsin, mais il y a cinq ans, il me dit que j'étais prêt pour le sannyâsa. Par la bénédiction de mon maître Shri Guru Mithleshnâth, j'ai reçu la chira-diksâ de Siddha Guru Shri Devnâth Mahârâj (Ai panth) et suis devenu un Darshanî-sannyâsî. A cause du sannyâsa, le titre de Mahârâj est accolé à mon nom.
Dans le Nâtha-sampradâya, il y a deux categories d'initiés. Le premier stade est celui des novices, Aughar. Ils reçoivent un janeu (yajnopavita) noir, ils sont habilités à faire des pûjâs pour le Guru et les divinités. La seconde catégorie est celle des Darshanî-sâdhus (ceux que les Musulmans appellent Kânphata-yogîs). Aughar veut dire quelqu'un qui n'est pas encore stable; et Darshanî est celui qui est établi dans la Tradition. J'ai toutes ces dikhsâs, et j'ai le droit de les transmettre, même la sannyâsa dikshâ. Mais en dépit de cela, je n'ai passé jusqu'ici que des initiations aughar, parce que je veux être sûr que les personnes comprennent à quel point c'est sérieux.

Pourquoi cette tradition ?
Parce qu'en fait toutes les écoles traditionnelles de Yoga ont beaucoup emprunté aux Nâthas. La doctrine (Siddhânta) des Nâthas est orientée spécifiquement vers le Yoga. Elle donne un compréhension de ce qu'est le corps (Pinda), et comment travailler avec lui. Elle est associée au Hatha-yoga à un point que je n'ai rencontré dans aucune autre tradition. Le Kâya-sâdhana (voie de realisation par le corps) n'y est pas un élément superficiel, extérieur, formel, mais joue un role central, associé à la vision du monde des Nâthas. Je ne considère pas le Yoga comme simplement un exercice du matin, il possède bien plus qu'une valeur thérapeutique.

Quelle est la difference entre cette tradition et les écoles bien connues (Pattabhi Jois, Iyengar) ?
Ces maîtres ont fait beaucoup pour le monde moderne du Yoga. Mais leur enseignement est dirigé vers l'Occident. On peut citer d'autres écoles aussi. Mais le problème est qu'ils divisent le Yoga en styles. Maintenant nous ne savons pas ce que Krishnamacharya lui-même pratiquait, parce que chacun de ses étudiants enseigne son propre style et le considère comme le plus correct, et les styles sont complètement différents. En outre, les Nâthas ne se restreignent pas au travail corporel, il y a aussi le mantra-yoga, les sâdhanas tantriques, et ni Iyengar, ni Pattabhi Jois n'enseignent cela. Il vaudrait mieux dire que leur système de Yoga est un système semi-traditionnel. Autrefois Gorakshanâth avait reçu en héritage l'expérience spirituelle de toutes les autres traditions plus anciennes de l'Hindouisme, mais dans l'école des Nâthas on n'a jamais fait une séparation radicale entre cette expérience et ce qui peut être enseigné aux Occidentaux, le détachant ainsi de la Tradition. En réalité tout devrait commencer par une initiation. La tradition, selon ma compréhension, c'est l'introduction à un mode de vie où la dikshâ est nécessaire. Sans celle-ci le sâdhana ne peut même pas commencer.

Qu'enseignez-vous ?
J'enseigne la méthode que j'ai maîtrisée dans le Gorakshanâth Mandir. Cela inclut le sukshma-vyâyâma, mais il est différent de celui que Dhirendra Brahmachari a décrit. Seulement après avoir maîtrisé le Vyâyama, quand il n'y a pas de blocage dans le corps, et que l'énergie circule librement, nous travaillons les âsanas. Dès le commencement, j'essaye de donner une compréhension de ce que c'est que l' âsana et le prânayâma, leurs principaux aspects spirituels, seulement après cela la personne peut commencer la pratique. J'explique l'interprétation fondamentale des âsanas à partir de textes plus anciens de notre école, comme "Le Guide des Principes des Siddhas" (Siddha-siddhânta-paddhati), "Le recueil des paroles de Goraksha" (Goraksha-vachana-sangraha), "le Soleil de la Discrimination" (Viveka-Mârtânda) et autres textes. Bien sûr, beaucoup depend de la pratique, mais à partir du tout commencement, vous devez savoir ce qu'est l'âsana correct dans le Hatha-yoga, et seulement après vous pouvez tirer beaucoup de bénéfice de ces pratiques qui sont décrites dans d'autres textes. Je n'oppose pas mon enseignement à celui de Iyengar ou à l'un quelconque des autres maîtres modernes. Cela ne serait pas correct entre Nâthas. Tous ces styles: Iyengar, Pattabhi Jois, Swami Shivananda, Dhirendra Bhramachari, Yogi Bhajan, etc., sont acceptés par nous. Mais la tradition Nâth n'est pas un style, c'est quelque chose de plus profond. Ce n'est pas la forme qui est importante, mais la plénitude de la tradition.

Quel fut l'accueil à votre retour en Russie?
Je ne connaissais pas le yoga commercial auparavant. D'une façon générale, un nouveau Yoga est apparu en Occident, le "Western Yoga". En outre en Inde, beaucoup de gens ont réalisé que pour vendre ce Yoga, point n'est besoin de se rendre en Occident. Ce Yoga est prévalent en Inde, maintenant, en particulier dans les vastes zones métropolitaines. Je ne veux pas dramatiser, simplement décrire la situation telle qu'elle est.
Quelques années plus tard, quand je revins en Russie, beaucoup de professeurs locaux s'intéressèrent à mon enseignement. Mais alors je fus confronté au fait qu'en Russie tous les enseignants de yoga sont constamment en lutte les uns avec les autres. Certains me demandèrent de ne communiquer qu'avec eux, pas avec les autres, les autres me demandèrent la même chose, et la Fédération de Yoga de Russie fut divisée en deux. Je préfère rester neutre et ne pas être impliqué dans leurs conflits. Je décidai d'attendre de voir qui sera responsable. J'ai des disciples qui se sont récemment établis et ils ont encore beaucoup de travail à faire.
Comment une personne peut-elle obtenir de l'information sur la tradition des Nâthas et qui la représente sur le territoire de la Russie, de l'Ukraine et de l'Europe ?
En Russie, je représente cette tradition. Guruji m'a donné la permission de la transmettre et d'enseigner notre doctrine, mais cela ne signifie pas que je vais construire ma structure personnelle et "ramer sous ma propre enseigne"! Si quelqu'un comprend que cette tradition ne lui appartient pas en propre, et qu'iI est prêt à la développer dans le C.I.S. (Commonwealth of Independent States, Confédératon des Etats qui ont succédé à la dissolution de l'Union Soviétique: Russie, Biélorussie, Ukraine etc.), je ferai tout pour que cette personne puisse représenter la tradition s'il s'en rend digne. Jusqu'ici, je fais tout moi-même, traduction de livres, séminaires, bien que je sois plus enclin à des retraites prolongées, mais pourtant, j'ai aussi à me préocupper de l'aspect organisationnel. J'ai conduit des séminaires en Lettonie, Lithuanie, Pologne, Israël, Italie et Australie.
Il n'y a que trois véritables sannyâsins et gurus parmi les étrangers à l'Inde qui ont une connexion directe et une excellente relation avec l'ordre de Gorakshanâth. Ce sont Mahant Yogi Adjaypalnâth d'Italie, Yogi Omkarnâth Mahârâj de Chine, et moi-même. Il y a quelques personnes qui ont reçu une initiation en Inde, par exemple Yogirâj Shivendranâth d'Autriche, Hindou d'origine, et Sharabandanâth d'Australie, mais autant que je sache, il a quitté l'ordre Nâtha et obtenu la Guru Dikshâ dans l'ordre Védântique Giri. Seulement les trois ci-dessus mentionnés peuvent transmettre la dikshâ. Bien sûr, je ne prends pas en considération les pseudo-sectes des néo-nâthas, ils existent aussi, mais ils n'appartiennent pas aux Nâthas, et ne font que spéculer sur la doctrine.
Pour avoir de l'information sur l'histoire de la transmission initiatique des Nâthas (Nâtha-sampradâya), je vous conseille de lire le livre de G.W.Briggs, Gorakhnâth and the Kânphata-yogis, il a décrit la tradition des Nâths plus ou moins correctement. Plus récemment, un bon livre est paru sur l'alchimie et la tradition des Nâthas ou Siddhas, par David Gordon White, intitulé : The alchemical Body. Certains textes classiques de l'école, comme "Le Guide des principes des Siddhas" (Siddha-siddhânta-paddhati) ont besoin d'être expliqués, car une traduction littérale serait obscure pour une personne qui n'est pas familière avec la doctrine.
Peut-être le nom de Gorakshanâth et sa doctrine sont-ils encore peu connus de beaucoup, parce que cette tradition est spirituelle et vise à la transformation de soi-même, et non à améliorer les relations sociales sur un plan extérieur. Mais que chacun se change et tout sera changé. Leur enseignement est destiné à ceux qui veulent se transformer et manifester en eux-mêmes les plus hautes qualités du corps, de l'âme, et de l'intelligence. Malheureusement, on connaît peu les Nâthas à présent, bien qu'on leur emprunte beaucoup. Je veux remplir ce vide, autant que je peux. Bien sûr je serai heureux de faire tout ce que je puis pour les yogins de France, peut-être que ceux qui intitulent déjà leur école "Nâtha-yoga" pourraient recevoir beaucoup de moi et découvrir plus profondément l'univers du Nâtha-sampradâya, s'ils le souhaitaient.
Yogî Matsyendranâth Mahârâj

Bibliographie en français:
Tara Michaël ajoute aux ouvrages cités par Yogi Matsyendranâth Maharaj, les livres suivants, où elle a décrit la tradition des Nâtha-yogins:
"La petite torche du Hatha-Yoga", Hatha-yoga-Pradîpikâ, avec le commentaire de Brahmânanda, Fayard, Paris 1974, en particulier pages 17 à 23.
Dans le livre Corps subtil et corps causal, les six cakra et le Kundalini-yoga, éditions Courrier du Livre, Paris 1979, introduction au texte de Mînanâtha, "Le domaine du Yoga", p. 41 à 51, introduction au chapitre 2, intitulé "l'examen du corps", du "Guide des principes des Siddhas" (Siddha-siddhânta-paddhati) de Gorakshanâtha, p. 61 à 71.
Les deux ouvrages de Véronique Bouillier : Ascètes et rois, un monastère de Kanphata Yogis au Népal, CNRS editions 1997, et
Itinérance et Vie monastique, les ascètes Nâths Yogîs en Inde contemporaine, éditions Maison des Sciences de l'Homme
Enfin, l'édition critique et la traduction de la "Centurie de Goraksha" (Goraksha-shataka"), suivies de la traduction intégrale du "Guide des principes des Siddhas" (Siddha-siddhânta-paddhati), éditions Almora Paris 2007.
Information:
Yogi Matsyendranâth Mahârâj viendra pour la première fois en France du 10 au 20 juin 2013. Les personnes intéressées peuvent contacter : Tara Michaël, 4 rue des Flamants, Barriol, 13200 ARLES, France, courriel: taramichael@laposte.net, tél. 04 90 93 90 52.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 31 Mar 2013, 15:19

Bonjour Tara, c'est une joie que de te t'accueillir dans ce modeste forum !
Nous avons parlé en privé depuis quelques temps de la venue de Yogi Matsyendranath en France, c’est une bonne chose.
Sur son site on peut lire qu’il a obtenu ce titre de Yogi Matsyendranath par son maître et n’ayant que très peu de connaissance sur tout cela, je me pose cette question : Existe-t-il une seule lignée de Natha et donc un être qui représenterait les Nathas pour le monde, un peu comme un pape, où comme je pense avoir compris, il existe une multitude de personnes qui se disent Natha. Dans ce cas, qu’elle est la valeur attribuée à un tel titre, de Yogi Matsyendranath, qui me semble pas bien facile à porter ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 31 Mar 2013, 21:21

Merci
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nadir » 01 Avr 2013, 00:26

Lorsque le disciple est prêt le Maître apparaît :)

Chez nous on parle du "Yoga des villes et du Yoga des chants" :D
et, si vous me le permettez, merci, Tara.

:coeur: :coeur: :coeur:
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 01 Avr 2013, 02:02

Sur son site on peut lire qu’il a obtenu ce titre de Yogi Matsyendranath par son maître et n’ayant que très peu de connaissance sur tout cela, je me pose cette question : Existe-t-il une seule lignée de Natha et donc un être qui représenterait les Nathas pour le monde, un peu comme un pape, où comme je pense avoir compris, il existe une multitude de personnes qui se disent Natha. Dans ce cas, qu’elle la valeur attribuée à un tel titre, de Yogi Matsyendranath, qui me semble pas bien facile à porter ?


Hum...De mon expérience, je pense pouvoir apporter quelques précisions à ce sujet Denis.

La communauté nâtha (Nâtha Sampradaya) regroupe douze lignées (pantha) reconnues politiquement au cours du XXième siècle par une association officielle indienne.

Il existe deux grands sièges politiques de la tradition : l'un est à Gorakhpur et son représentant est Adityanath. C'est un militant actif du BJP (un parti nationaliste hindou) très controversé, et il est également membre du parlement. L'autre est à Haridwar, et l'un de ses représentants clef est Vilasnath.

Il existe également des lignées "non-officielles" comme celles d'un fameux guru indien du nom de Yogiraj Gurnath Siddhanath et d'un guru occidental dont les enseignements sont tirés pour la plupart de l'occultisme occidental du nom de Mahendranath. Il est arrivé que Nisargadatta Maharaj se présente comme un successeur de la lignée Navanâtha.

Bref, il y a beaucoup de gens qui se présentent comme des nâtha, mais dont la légitimité en terme de lignage n'est pas reconnue par "l'association officielle". Association officielle qui d'ailleurs a privilégié certains "mahant" (prêtre en chef, abbé de monastère) de lignées plutôt que d'autres. Au XIXième siècle au Népal, la lignée nâtha la plus influente politiquement était celle des nâteshwarî, car le maître de cette lignée était le guru du roi de l'époque.

Voilà...Comme dans toutes les religions, il s'agit beaucoup de politique et de jeux de pouvoir.

Les enseignements de Gorakh, comme ceux de Macchendra, dépassent heureusement ces considérations socio-politiques, de même que les enseignements de Jésus dépassent les jeux de pouvoir du Vatican.

Maintenant que les nâtha constituent une force politique en Inde (çà n'est pas la première fois que çà arrive dans l'histoire cela dit), la notion de légitimité a pris de l'importance. Et de nombreux membres de la communauté considèrent qu'il suffit de signes extérieurs d'appartenance religieuse pour faire d'un homme un nâtha. Or, nâtha veut dire "seigneur", et çà n'est pas parce qu'on porte l'habit orange qu'on est maître de soi même...

Les enseignements des Nâtha appartiennent à ceux qui les ont intégré dans leur coeur.

Est vraiment Nâtha celui dont la conscience est éveillée et Une avec Shiva (Adinâtha). Après, les titres, les noms et les formes, sont secondaires...

Les chercheurs universitaires peinent à situer historiquement les neuf nâtha originels dont on parle dans la tradition (dont Matsyendranâtha et Gorakhnâtha).

Or, on apprends par la pratique et la transmission initiatique, que ces neuf nâtha représentent des archétypes au même titre que les dieux du panthéon hindou "classique". Ont-ils une réalité historique? Probablement, si l'on considère qu'il n'y a pas de fumée sans feu...

Il existe également une tradition ésotérique dans le christianisme qui tend à dire que les apôtres représentent des archétypes de la conscience, différentes facettes de la conscience suprême incarnée par le Christ. Il en va de même pour les anges qui entourent Dieu.

Si l'on veut comprendre la tradition Nâtha de l'intérieur, je crois qu'entrer dans ces jeux politiques et prendre tout au pied de la lettre (alors que c'est une tradition ésotérique) conduit à des impasses...

L'Eglise de Rome a bâti sa légitimité sur l'apostolat de Pierre, tandis que la franc-maçonnerie chrétienne bâtit elle sa légitimité sur l'apostolat de Jean et des filiations secrètes. Certains musulmans se réclament d'Ali, d'autres d'Abu Baker. Mais qu'est ce que cela signifie en terme intérieur...Là est la question du point de vue spirituel. Si l'on regarde cela en terme historique, on fait de l'histoire des religions ou même de l'ésotérologie. Si l'on comprend la signification spirituelle du lignage, on entre dans le vif du sujet, de l'intérieur.

Pareil pour tout ce florilège de noms dans la tradition nâtha : Aï Pantha, Dharma Pantha, Paggal Pantha, etc...

Enfin c'est mon point de vue :).

PS/

Le rite du percement des oreilles (chira diksha), dont certains yogis font leur fierté, peut être perçu comme l'établissement d'une hiérarchie sociale au sein de la communauté, entre maîtres et novices, mais surtout entre membres de différentes lignées initiatiques dont certaines ne pratiquaient pas ce rite (c'est le cas des lignées de Balaknâtha yogi, Kharkar et Buskai, augharnâtha, etc). Il existe également une hiérarchie sociale entre moines et membres de la communauté mariés (dont Véronique Bouillier parle dans son livre).

Aughar veut dire quelqu'un qui n'est pas encore stable; et Darshanî est celui qui est établi dans la Tradition.


Non. Aughar veut dire "l'autre maison" et darshanî "visionnaire". A l'origine, en parlant d'aughar, on faisait référence à l'enseignement de Matsyendranâtha. On parle de la tradition aghori comme de la tradition des "aughar pîr". Est-ce un hasard si l'on utilise aujourd'hui ce terme pour désigner des novices de la communauté? Je ne crois pas...Cela provient des tensions qu'il y a eu entre les membres de la communauté qui ont embrassé le Tantra et Vama Marga, et ceux qui ont préféré rester dans la tradition védique et yogique. C'est une histoire qui ne date pas d'hier.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 01 Avr 2013, 15:44

Merci kinaram pour ces précisions !! :wink:

Yogi Matsyendranath a écrit :En réalité tout devrait commencer par une initiation. La tradition, selon ma compréhension, c'est l'introduction à un mode de vie où la dikshâ est nécessaire. Sans celle-ci le sâdhana ne peut même pas commencer.
Auriez-vous une idée, Kinaram ou Tara, de cette "initiation" ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 01 Avr 2013, 16:20

Salut Denis!

Heu, j'avais écrit un petit article sur le sujet que j'avais retranscris sur le forum, d'ailleurs, il me semble bien :

http://krimbija.blogspot.fr/2011/03/les ... adaya.html

C'est marrant que tu mettes le sujet sur le tapis car hier, en écrivant ce petit exposé sur la "politique" de la Nâtha Sampradaya, j'ai repensé à la notion d'initiation et à la signification du rite.

Mon guru m'a dit une fois que la "choti diksha" concerne la naissance du corps...Je n'avais pas compris. Mais c'était pourtant évident!

Dans la choti diksha, qui est une "première" initiation partagée par de nombreux ordres yoguiques en Inde (dont les Naga), on coupe la choti, cette petite touffe de cheveux sur le sommet du crâne que portent les hindous et particulièrement les brahmanes. Cet acte symbolise normalement la rupture du yogi avec le système des castes. On retrouve également ce rite dans la tonsure des moines chrétiens par exemple.

Mais en réalité, je crois que c'est une réminiscence de la coupure du cordon ombilical dont il s'agit. D'où le fait que la choti diksha est en fait la naissance du corps, dont tout le monde fait l'expérience!

Pourquoi est-ce que çà marque une entrée en initiation? Simplement parce que la vie est une sadhana. Et c'est une manière de le rappeler par le rite.

Après, la diksha concerne particulièrement le mantra-yoga puisque l'on "reçoit" le mantra de la bouche du guru. Dans le cadre de la communauté nâtha, le mantra inaugural est le même pour tous. C'est le mûla mantra de Gorakhnâtha, le mantra racine.

Je me suis penché sur l'anthropologie des initiations de la nâtha sampradaya car je voulais savoir quelle était l'influence de l'école Kaula dans l'élaboration des rites et pratiques de cette communauté. Les pistes conduisent à l'upadesha diksha, qui est une initiation secrète, qui se déroule en huit-clos dans un contexte "tantrique". Le rite du patra-devata dont Véronique Bouillier parle, que je n'ai jamais vu sous une forme cérémonielle, rappelle largement les abhisheka du tantrisme du Shri Vidya (et du vajrayana) et le mythe du pot de nectar.

Et je serais bien curieux de connaître le point de vue de Tara sur ces questions bien sûr. :)
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 01 Avr 2013, 16:29

Donc si j'ai bien compris, le "Guru" donne un mantra spécifique au pratiquant dans cette première initiation, est-ce bien ça ?
Si oui, as tu une idée de quoi il écoute ou fait pour connaitre le mantra qui ira au disciple ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 01 Avr 2013, 16:42

Donc si j'ai bien compris, le "Guru" donne un mantra spécifique au pratiquant dans cette première initiation, est-ce bien ça ?
Si oui, as tu une idée de quoi il écoute ou fait pour connaitre le mantra qui ira au disciple ?


Heu non, dans la première initiation "communautaire", le guru donne le mûla mantra de Gorakhnâtha, qui est le même pour tous. Il n'y a pas de spécificités.

Les spécificités sont à la discrétion de chacun des guru qui proposent une sadhana particulière au disciple selon ses affinités et besoins.

Généralement, dans le Nâtha Sampradaya, le guru instruit son disciple aux "shabar mantra" en plus de lui donner le mûla mantra de Gorakh. Ce sont des "prières" à réciter au cours d'actes quotidiens (comme au levé, quand on prend son bain, au couché, lors de la puja aux divinités, etc).

Yogi Vilasnath a d'ailleurs fait un effort considérable de compilation de ces shabar mantra dont les versions et leur langue devaient varier en fonction des régions.

Ces prières qui mélangent plusieurs langues (sanskrit, hindi, etc) font parfois penser aux formules magiques de nos campagnes.

Puis selon les lignées, il y a les initiations tantriques correspondant aux sadhanas dédiées à telle ou telle divinité (comme les 10 mahavidya, etc). Là, le mantra est adapté aux besoins du disciple.

En réalité, dans cet approfondissement tantrique, le disciple entend le mantra sous une forme subtile avant de le recevoir de la bouche de son guru.

Enfin çà, ce sont les conditions idéales. :)
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 01 Avr 2013, 16:55

Très bien !
Merci ! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 02 Avr 2013, 10:07

enfin une bonne nouvelle,
merci a tara michael pour ce super cadeau,
infiniment merci :coeur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Nikoyogi

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nikoyogi » 02 Avr 2013, 10:08

Merci !
Tiens c'est marrant ...
Je rentre tout juste d'un congrès sur les tantra et Véronique Bouiller nous a exposé la complexe société des Naths et en photos en plus !
C'était passionnant, moi qui pensait qu'ils pratiquaient beaucoup de Hatha Yoga, alors qu’apparemment c'est marginal....
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 02 Avr 2013, 23:28

Tara m'a passée sa réponse, elle n'est pas très habituée à un forum...

Tara a écrit :Il n’y a pas de pape dans l’Hindouisme, ni d’organisation politique de l’ordre des Nâths; mais dès 1906 apparurent en Inde des mouvements associatifs, des organisations de défense de l’orthodoxie hindoue, comme le Bharata Dharma Mahâmandala, ayant pour objectif “de promouvoir une éducation religieuse hindoue en accord avec le ”Dharma éternel” (sanâtana dharma), de diffuser la connaissance des textes sacrés, et à leur lumière d’introduire les réformes utiles dans la vie et la société hindoues”. Plus tard, dans le but de freiner le déclin des valeurs et pratiques ascétiques, d’instaurer ordre et discipline, d’harmoniser les relations entre les sâdhus et la sociéte civile pour souscrire au normes contemporaines du “bon gouvernement “ fut fondée “l’Association des Sâdhus de l’Inde”, Bharat Sâdhu Samaj. L’Association des Nâths Yogîs, fondée par les supérieurs des monastères de Tilla (maintenant au Pakistan) et de Asthal Bohar en Haryana en 1906, puis présidée par le supérieur du Monastère de Gorakhpur en Uttar Pradesh, en 1932, s’intitule “Assemblée Pan-Indienne des Yogis renonçants des Douze Panths” (Akhil Bharatvarshiya Avadhûta Bhesh Bârah Panth Yogî Mahâsabhâ). Elle a pour but de rassembler tous les Yogîs renonçants (mais non les Yogîs mariés, qu’on appelle Jogîs) sous une même autorité administrative. Elle ne fait pas de politique.
L’ordre fondé par Goraksha comprenait douze voies (pantha ou panth), aussi: chemins, branches, mais avec le temps le nombres de panths avait augmenté. L’Association opéré une sélection et une mise en ordre dans la variété des appellations préalablement connues, en fonction de la représentation actuelle de chacune de ces branches. Cette liste, désormais acceptée dans toute l’Inde est la suivante :1) Satyanâth, 2) dharmanâth, 3) Râmke, 4) Vairâgya, 5) Kapilânî, 6) Âî panthî, 7) Dariyânâthî, 8) Ganganâthî, 9) Râval, 10) Mannâthî, 11 Pâgal, 12) Pâv panthî (Kanthar panthî).
Il y a un grand nombre de Monastères (math) ou d’établissements (sthân) Nâtha, situés en divers lieux de l’Inde du Nord, de l’Inde du Sud, et du Népal, et officiellement douze lignes de transmission. On ne peut pas s’auto-proclamer Nâtha comme le font Thikhomiroff et diverses écoles qui lui sont affiliées. Le Yoga pratiqué selon les méthodes modernes sans finalité spirituelle ou seulement d’après des livres n’est pas intégré à la Tradition vivante authentique.
Ce qui est essentiel, c’est la transmission de Guru à disciple (Guru-parampara). Il faut recevoir une véritable initiation d’un maître reconnu de cette tradition et bénéficier d’une transmission orale directe.
La première initiation (dikshâ), d’entrée dans l’ordre (nâth sampradâya men pravisht) s’appelle choti kâtnâ “couper la mèche”(des deux fois-nés); elle se déroule normalement au bord d’une rivière, entre le guru et l’initié. Ce dernier, à la tête rasée à l’exception d’une mèche, se baigne dans la rivière et se présente devant le guru qui, tout en prononçant les mantras appropriés, lui remet un vêtement ocre, lui enduit le front de cendres et lui passe autour du cou le nâd-janeû, la cordelette en laine noire préparée selon des règles précises, à laquelle est attaché un petit anneau noir en métal appelé pavitrî, symbolisant la Shakti, et un petit sifflet (nâd) dans lequel l’initié devra dorénavant souffler avant et après chaque acte rituel, en s’inclinant aux pieds des Yogîs qui lui sont supérieurs. Puis le guru coupe la dernière mèche de cheveux de son disciple, marquant la rupture définitive avec l’état antérieur, et lui murmure à l’oreille le guru-mantra, qui fait de lui un membre du sampradâya. Il lui donne ensuite un nouveau nom et l’intègre à la branche, au panth auquel lui-même appartient. Le geste de la tonsure de la mèche brahmanique, codifié par les traités de lois dans le rite d’entrée en samnyasa des deux-fois nés, signifie la rupture avec les liens du monde même pour les Nâths qui recrutent à l’extérieur des hautes castes. Le sifflet porte le nom du son qu’il produit, la résonance (nâda), soit la vibration associée à la montée de Kundalinî, qui se dresse en sifflant dans le corps du Yogî. L’association du sifflet et de l’anneau évoque l’union de Shiva et de Shakti.
Mais cette cérémonie, qui fait entrer dans l’état de novice (aughar) n’est que le prélude à la phase de formation, au cours de laquelle le guru doit enseigner au disciple principes et comportement justes, ainsi que toutes les étapes du Hatha-yoga. Certains Yogîs choisissent de rester aughar soit par crainte de la douleur soit à cause des obligations rituelles et méditatives que l’initiation finale implique.
Si le disciple est parvenu à la maîtrise des degrés du Yoga enseignés par le guru et jugé apte à l’initiation définitive, ce qui peut prendre des années ou n’arriver jamais, il peut accéder à l’initiation définitive qui fait de lui un darshanî, porteur de “grands anneaux” (kundala ou darshana, “signe visible”). Un second guru (pas le même que pour la première dikshâ), appelé le chirâ guru (de chirnâ, couper, déchirer, fendre), opère alors. Il commence par tester le disciple en refusant par trois fois l’incision et en cachant le couteau. Puis il accepte et incise le cartilage des deux oreilles (et non le lobe) pendant que le disciple récite le mantra de l’initiation. Il insère dans les fentes des branchettes d’arbre Nim. Dix jours plus tard, on remplace ces petits bâtons par des gros anneaux en terre que le disciple, reclus auprès de son guru, doit garder pendant quarante deux jours, en attendant la cicatrisation. Ensuite, il est libre de choisir la matière de ses anneaux définitifs.
Voici le peu que je sais, mais le mieux serait que vous lui posiez vous-mêmes vos questions le dimanche 16 juin quand il fera un exposé à l’ashram de Gretz de 14h30 à 16 h, après la conférence, au Centre vedantique Ramakrishna, 64 Bld Victor Hugo, 77220 GRETZ-ARMINVILLIERS, ou en venant au Sat-Sang qui aura lieu chez moi, au 4 rue des Flamants, Barriol 13200 ARLES le 19 juin tout l’après-midi. Pour comprendre l’importance des degrés initiatiques, lisez “ Initiation et Réalisation spirituelle” de René Guénon, Editions Traditionnelles, 11 quai Saint-Michel, PARIS Ve, 1998. Je ne saurais trop vous conseiller de profiter de la venue de YM pou le rencontrer, car en plus d’être un maître dans le Nâtha sampradaya, il est aussi un maître du Kulâchâra (Ecole Tantrique Kaula) et de l’Ecole Shaktique de la Shri Vidya.
Un veritable prodige !
Amitiés Tara
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 02 Avr 2013, 23:46

Je vous invite à lire le point de vue brillant de Nisargadatta Maharaj sur la "Navanâtha Sampradaya" :

http://krimbija.blogspot.fr/2011/03/nis ... vnath.html

Il insiste sur la dimension intérieure de la tradition, et comme vous pouvez le voir, Nisar ne portait pas de robe orange ni d'autres symboles religieux.

Ce qui a fait de lui un véritable Nâtha authentique, c'est la ferveur de sa sadhana, et l'authenticité de sa réalisation.

J'atteste de cela par mon propre parcours. J'ai longtemps cru qu'être Nâtha signifiait être relié à une communauté de pratiquants, et que la réalisation venait comme par magie par le rattachement à celle-ci. Guénonien attardé et pédant, j'en ai loupé l'essentiel jusqu'à ce que je me mette au travail par la grâce de Dieu et que je découvre à ma petite échelle l'étendue de l'amour des Nâtha, des vrais, au delà de toute formalité, de toute école, de coeur à coeur, d'être humain à être humain.

Je souhaite à tous les gens intéressés par cette tradition de vivre cela, et l'amour de ceux qu'on appelle Nâtha, je souhaite à tous de le rencontrer, au delà de toute tradition. On emploie les mots que l'on peut, la réalité derrière les mots est plus importante. Que chacun fasse son chemin, et par mon expérience, j'espère pouvoir faire éviter aux autres les pièges dans lesquels je suis tombé. Bénédictions à tous.
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 03 Avr 2013, 09:59

Tara Michael a écrit :Voici le peu que je sais, mais le mieux serait que vous lui posiez vous-mêmes vos questions le dimanche 16 juin quand il fera un exposé à l’ashram de Gretz de 14h30 à 16 h, après la conférence, au Centre vedantique Ramakrishna, 64 Bld Victor Hugo, 77220 GRETZ-ARMINVILLIERS

Merci beaucoup pour cette info ! :)

Par contre, vous êtes sûr de la date ? Parce qu'il n'est fait aucune mention de cet événement sur le site de l'ashram :
http://www.centre-vedantique.fr/index.p ... itstart=30
Leur document n'est peut-être tout simplement pas à jour...


Tara Michael a écrit :On ne peut pas s’auto-proclamer Nâtha comme le font Thikhomiroff et diverses écoles qui lui sont affiliées.

Je ne crois pas que les diverses écoles affiliées à Thikomiroff se présentent comme des natha yogins traditionnels (pour ce que j'en connais). L'idée, c'est plutôt de proposer des techniques issues de ces écoles, d'où le terme "natha yoga", qui est un terme commercial qui permet de se différencier d'approches plus centrées sur le corps ou de pratiques type Satyananda.

Après est-ce que Tikhomiroff ou certain de ces élèves proposent des initiations et dans ce cas, est-ce traditionnel et authentique, je n'en ai pas la moindre idée.
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 03 Avr 2013, 11:12

Est ce si important la revendication d'une appartenance ou non, à la "vraie" secte ou la "fausse"
Suis je défini en tant qu'individu parce que j'appartiens à l'ordre untel ou untel ?
Suis je reconnue ?
Est ce réellement important ?
Comment un guru peut il donner 200 initiations ? Ne suis il pas ses disciples ?
Et de la part de personnes qui refusent soi-disant tout ce qui enchaine, je trouve finalement qu'il n'y a pas là une très grande liberté, entre les appartenances, les revendications, les critiques duelles du "vrai ou faux" et quelques part, le ritualisme si il n'est pas intérieur je crois qu'il est un piège aussi, apporter plus de sens au rituel qu'à la divinité
Je crois que mille fois, si il m'était donné je préfèrerai l'initiation secrète et confidentielle, plutôt que cet étalage clinquant de poudre aux yeux.
L'initiation intérieure... Celle qui n'appartient qu'à Dieu, à soi.
Voilà mes questions.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Odile » 03 Avr 2013, 11:21

Alassea a écrit :Je crois que mille fois, si il m'était donné je préfèrerai l'initiation secrète et confidentielle, plutôt que cet étalage clinquant de poudre aux yeux.
L'initiation intérieure... Celle qui n'appartient qu'à Dieu, à soi.
Voilà mes questions.

Je partage aussi ton point de vue Alassea... :)
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 03 Avr 2013, 11:46

Oui Alassea, il y a aura toujours pour moi cette grande dualité. Faut-il être un suiveur ou un chercheur libre et solitaire.
Dans les 2 cas il y a des points positifs et des points négatifs.
Le suiveur à la chance de pouvoir recevoir des enseignements précis et il peut gagner du temps dans son évolution, mais il doit se poser la question si le maître qu’il a est un vrai et qu’il possède la possibilité de l’amener loin au risque de se voir s’échouer sur le rocher sous le phare et de voir son égo gonflé par la reconnaissance de son supérieur ou rester dans cette attente…
Pour le chercheur solitaire, que je suis, il est difficile de se remettre en question, et de trouver dans toutes les possibilités offertes un véritable chemin d’évolution. Il lui faudra une véritable dose de courage et d’abnégation pour ne pas s’auto illusionner au risque de perdre beaucoup de temps et de tourner en rond.
A bien y regarder j’ai la sensation de toute façon que nous avançons à la vitesse d’un char à bœuf et que nous restons tous des chercheurs même après des années de pratiques.
A 48 ans, le rare personnage qui a su me bouleverser a été Kientsé Rimpotché, mais pas un seul des Yogi que j’ai pu rencontrer dans mon existence n’a laissé une trace impérissable. Au contraire j’ai très souvent rencontré de gros prétentieux, qui jouent de leur pouvoir et de leur position pour séduire les filles dans leur cours et ont développés de gros égos autour de leur capacité à manipuler les gens grâce à des moyens intellectuels parfois brillants.

J’ai dit à Tara que j’irai rencontrer Yogi Matsyendranath, à suivre…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 03 Avr 2013, 13:06

Après est-ce que Tikhomiroff ou certain de ces élèves proposent des initiations et dans ce cas, est-ce traditionnel et authentique, je n'en ai pas la moindre idée.

On ne peut pas s’auto-proclamer Nâtha comme le font Thikhomiroff et diverses écoles qui lui sont affiliées.



beaucoup ont l' air de se poser beaucoup de question sur tikho,d' une manière simple, allez le voir et poser lui les questions qu'il vous plait.....

il est trop facile d' émettre des doutes , des hypothèse et de faire enfler des rumeurs sans fondement ou de faire dire a un monsieur ce qu'il n' a pas dit ......
ayez le courage de vos opinions..... et de vos postures personnelle ( je trouve bien dommage de retrouver dans le milieu du yoga des comportement que chacun dénonce pour le reste du monde...
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 03 Avr 2013, 15:35

:| :mefie2:
l'Immensité
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 03 Avr 2013, 16:56

Je partage aussi votre point de vue Alassea et Odile.

C'est tout de même pas mal un truc de mecs çà, les confréries et le prestige des filiations, les luttes de pouvoirs et les "moi je suis un vrai et les autres ce sont des faux".

Un label officiel ne sert qu'à la traçabilité. Ca ne garantie pas la qualité du produit.

Oui, comme une mère aura du mal à s'occuper de centaines d'enfants, et d'apporter un soin particulier à chacun d'entre eux, un guru n'aura que quelques disciples réels.

Des milliers de personnes venaient voir Ramana Maharshi, combien ont tiré réellement profit de son enseignement, jusqu'à atteindre la réalisation?

Dr. Ramanâtha Aghori a donné l'initiation à des centaines de disciples, combien ont mené à bout la sâdhana dans laquelle ils ont été introduit?

Jésus parlait à un très grand nombre, mais seuls 12 personnes l'ont accompagné jusqu'au bout...Et encore, même Pierre, qui lui était si proche, n'a pas pu aller au bout de son engagement lorsque son maître a vécu le procès.

Voilà, il ne s'agit pas de jeter la pierre, mais plutôt de prendre en compte l'essentiel, au lieu de se perdre dans les noms et les formes.

Ma formation universitaire a fait que je me plonge facilement dans les considérations intellectuelles et les réflexions anthropologiques sur le pourquoi du comment. Mais c'est pas çà qui me donne le sourire au coeur quand je me réveille le matin.

Le Sampradaya, c'est l'humanité.
Tara Michael
Messages : 4
Enregistré le : 31 Mar 2013, 13:08

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Tara Michael » 03 Avr 2013, 18:08

L’information concernant le 16 juin à l’ashram de Gretz et le 19 juin chez moi est confirmée.
Mais que tous ceux qui sont passés au-delà du nom et de la forme, qui n’ont de rapport qu’avec Dieu, avec Jésus, avec les gloires passées, que tous ceux qui méprisent la tradition et sont satisfaits de leur initiation intérieure ne viennent pas, et restent avec leurs profs de yoga non traditionnels. Vous ne devez pas courir le risque d’entrer en contact avec un gros prétentieux, qui ferait étalage de ses qualifications et vous jetterait de la poudre aux yeux !
Et vous ne devez pas, inversement, nous mettre en contact avec votre détestation des rites, des initiations, et des courants spirituels de l’Inde profonde !
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 03 Avr 2013, 18:40

Et ceux qui s'interrogent ? :D
Alors oui le rite et la tradition font peur, mais tout autant que faire son chemin tout seul ou avec des guignols.
Je me demande doit on choisir la tradition ou la voie, ou est ce elle qui nous choisit ?
Dans tous les cas ce monsieur yogi connait son rayon et ce serait un plaisir de le rencontrer.
De tout et tous nous pouvons tirer un enseignement.
Mon but n'était pas de heurter quelqu'un ou de dire que quelque chose est mieux, puisque je n'en sais rien.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nadir » 03 Avr 2013, 18:47

Salut Tara, content de te (re)lire 8) , sois la très très bienvenue, c'est un privilège que de converser avec TOI
t'as pas si mal que ça l'art de "maîtriser" le forum. 8)

Sois assurée la "com" a bien fonctionner , les oracles sont formels 8)
T'es bon au endoit au bon moment , tout est prévu ...
Après daniellou voilà thiko , nous v'là bien :lol: :lol:

:coeur: :coeur: :coeur:
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 03 Avr 2013, 20:53

Tara Michael a écrit :L’information concernant le 16 juin à l’ashram de Gretz et le 19 juin chez moi est confirmée.

Merci Mme Michael ! :)
Je serai bien venu chez vous le 19, c'est mon anniversaire :rire: mais je suis en région parisienne


Nadir a écrit :Après daniellou voilà thiko , nous v'là bien

Bonsoir Nadir

Qu'est-ce que tu lui reproches à Tikhomiroff, d'enseigner hors cadre initiatique ?
Personnellement, je pratique le "natha yoga" et ça m'a beaucoup apporté. Après, on ne m'a jamais dit que j'étais un natha yogi ou je ne sais quoi, les choses me paraissent claires... :|
Ensuite, comme je disais plus haut, je ne sais pas ce que Tikhomiroff ou ses élèves proposent si on leur demande un cadre initiatique plus formel...
l'Immensité
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 03 Avr 2013, 21:53

Mais que tous ceux qui sont passés au-delà du nom et de la forme, qui n’ont de rapport qu’avec Dieu, avec Jésus, avec les gloires passées, que tous ceux qui méprisent la tradition et sont satisfaits de leur initiation intérieure ne viennent pas, et restent avec leurs profs de yoga non traditionnels. Vous ne devez pas courir le risque d’entrer en contact avec un gros prétentieux, qui ferait étalage de ses qualifications et vous jetterait de la poudre aux yeux !
Et vous ne devez pas, inversement, nous mettre en contact avec votre détestation des rites, des initiations, et des courants spirituels de l’Inde profonde !


Détestation des rites et initiations...Avez-vous lu ce que nous avons écrit?

A-t-on insulté ce yogi russe? A-t-on insulté la tradition?

Qu'entendez vous par tradition Madame? Pourquoi ce mépris pour Jésus? Pour Dieu? De quelle gloire passée parlez-vous donc?

Pourquoi parlez vous du mépris des courants spirituels de l'Inde profonde?

Pour ma part, j'ai reçu la choti dîksha à Haridwar en 2010, mon nom est Sudama Nath. Mon choti guru est Hanuman Nath, disciple de Bhairava Nath, lui même disciple de Harinath Paggal, lui même disciple de dr. Ramanath Aghori, rajaguru du Népal et des 12 panths de la Sampradaya. Mon upadesha guru est Kumbha Raja Nath, disciple de Sundernath Maharaj, de l'augharnath panth.

Alors je n'ai besoin de leçons de "traditionalisme" de personne...Merci.

Il est vrai que je ne porte pas de boucles d'oreille, ce qui fait de moi un "novice"...Pardonnez moi d'intervenir de ce fait.

Vous dîtes que c'est la première fois que Matsyendranath vient en France, c'est faux, il est venu en 2010 et nous nous sommes rencontrés à Notre Dame dans un cadre très formel, avec ses disciples. Nous nous sommes d'ailleurs entretenus sur le christianisme. Nous nous sommes également rencontrés en Inde, à Bénarès, non loin de la maison de Mark...

Veillez à vous renseigner avant de fustiger les uns et les autres.

Quant aux autres membres de ce forum, ce sont des pratiquants sincères de Hatha Yoga, et qui suivent eux aussi leur voie spirituelle. Je ne vois pas en quoi parce qu'ils ne partagent pas votre point de vue, ils devraient être méprisés.

Alors il y aurait d'un coté les vrais yogis traditionnels, et de l'autre, les usurpateurs de la tradition, misérables gueux qui ne sont pas capables d'aligner deux mots de sanskrit?

Bien...Souhaitez à Matsyendranath une bonne visite en France de ma part.

Cordialement.

SN
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nadir » 03 Avr 2013, 22:11

Bonsoir prajanath 8)

Ce que je reproche à thiko ? absolument rien :)
En plus j'ai son bouquin qui vaut un paquet de tunes maintenant :lol: ( au cas où)
Merci Guruji

A la fin du cycle les faux guru pullulent
( Y'en a un paquet en prison en Inde )
Soyons donc vigilents :wink:

:coeur: :coeur: :coeur:
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 03 Avr 2013, 23:39

Nadir a écrit :Bonsoir prajanath

praja : au-delà de la victoire ?
Sinon, je ne m'appelle pas nathalie :lol:


Nadir a écrit :Ce que je reproche à thiko ? absolument rien

Soupir...


Nadir a écrit :En plus j'ai son bouquin qui vaut un paquet de tunes maintenant ( au cas où)
Moi aussi...
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 04 Avr 2013, 01:47

Tara, qu'elle réponse bien acide !!! :?
Je n'ai pas parlé de Yogi Matsyendranath en parlant de "gros prétentieux", comment le pourais-je, je ne le connais pas, mais j'ai parlé de ce que j'ai vécu avec sincérité...
J'ai tenté de trouver pendant des années un simple prof qui aurait pu me conseiller sur ce que je vivais, mais n'ayant pas eu ni les moyens ni la chance d'être allé en Inde, je me suis "contenté" de côtoyer quelques profs de France qui semblaient prétendre connaitre quelque chose et je me suis rendu compte que soit ils ne voulaient pas en parler, soit qu'ils n'avaient rien à dire...
Alors, oui, le seul personnage qui m'a réellement subjugué était Kientsé Rimpotché !
Que dire de plus, que je ne prétends rien, que je ne fais partie de rien et que je ne suis guidé par personne ce qui me laisse la possibilité de dire ce que je pense tout en essayant de respecter tout le monde...
Alors peut-être suis-je hors Nama et Rupa, dans la complaisance de mes limites, m'en voila bien désolé, toutes mes excuses de n'être qu'en chemin et me poser des questions... :oops:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 04 Avr 2013, 02:04

Joy Tara!

On est rien, tu es tout.

On nait rien, tuez tout.

Traversée acide. :coeur:

Pour qu'il n'en reste qu'UN :

http://www.youtube.com/watch?v=VEJ8lpCQbyw

C'est frais, c'est DI, c'est dit, c'est du mercure, c'est la cure de la Mère, à avaler avec modération, ou sang.
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 04 Avr 2013, 08:10

Waaaaah ! Hahahaha c'est formidable d'écouter cette chanson de bon matin, aujourd'hui !
Qu'est ce que j'ai pu délirer en me prenant pour Duncan Mc Leod loool
Merci pour cette petite dose d'humour, d'amour :coeur:


Et puis, j'ai envie de dire merci à Tara, pour son travail formidable et inspirant, et pour nous donner la chance de pouvoir rencontrer ce monsieur Yogi, qu'elle tient en grande estime
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 04 Avr 2013, 09:23

:x :( je suis très triste que par rapport au sujet initial : la venue d' un yogi en France, nous nous retrouvons tous a polémiquer sur untel ou untel , c'est vraiment très paradoxale , tout ces personnes pratiquant le yoga ont la chance d' approcher "l'original" , la Tradition , ou un de ses représentant ,auraient t-il peur d' affronter leurs propres vérité et leurs propres limites,
libre a chacun d'y aller ou pas....
préfère t-il rester dans leurs illusions d' un yoga occidentalisé et mal digéré ?
restons donc sur cette bonne nouvelle et encore une fois: merci Tara :coeur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 04 Avr 2013, 10:15

tout ces personnes pratiquant le yoga ont la chance d' approcher "l'original" , la Tradition , ou un de ses représentant ,auraient t-il peur d' affronter leurs propres vérité et leurs propres limites,
libre a chacun d'y aller ou pas....
préfère t-il rester dans leurs illusions d' un yoga occidentalisé et mal digéré ?


Quelle méthode brillante pour apaiser la polémique Hridaya...hahaha

C'est quand même dingue...Quand on propose des sujets de fond, très peu de vues et de réponses, et là qu'un sujet fait polémique, un sujet personnel sur un telle ou telle personne, florilège de vues et de réponses, centurie de palabres, glose de provocations, stances de conneries authentiques. Et c'est comme çà à chaque fois.

Pourquoi ces phrases lancées en l'air? Pourquoi ces majuscules sur la Tradition, ces provocations répétées?

Merde, c'est quoi votre problème? Vous lisez ce qu'écrivent les autres avant de vous la ramener?

Tu es triste, tu es triste...Moué, tu te nourris de çà comme les autres hein, alors ;).

Alors comme PrajnaPat, afin d'éviter d'abaisser le niveau et d'attiser les vieilles rancoeurs à chaque fois qu'on relance le sujet, je pense qu'il est temps que chacun s'exprime sur ce qu'il entend par tradition et sur ce qu'il pense, parce que çà semble occuper beaucoup de place dans l'esprit des gens, du yoga des natha, tel qu'exprimé par Monsieur Tikhomiroff.

Je crois m'être suffisamment exprimé sur le sujet pour ma part...Mais je veux bien répéter, encore et encore.
"Ayez le courage de vos opinions"...Non mais franchement, comme si avoir une opinion sur cela demandait du courage...Est-ce qu'on est en train de parler de la guerre en Syrie? De la famine en Somalie?

Donc :

Pour ma part, moi, personnellement, en ce qui me concerne, moi moi moi, je, pense Monsieur que Tikhomiroff a effectivement "usé" du nom de Nâtha pour gagner sa vie et proposer un "label" prestigieux. C'est son karma, à lui de l'assumer, et visiblement, il le fait et n'a besoin de personne pour le faire à sa place. On pourrait lui reprocher cela au nom de l'authenticité authentique, je ne le fais pas, parce que je m'en fous, je n'ai pas de groupes à défendre ou à soutenir, je ne me fais héro d'aucune cause, d'aucun groupe, si ce n'est celle de l'amour et de l'humanité (oui çà fait un peu flanflan, mais j'assume). Ce qui m'intéresse, ce sont les questions de fond.

Apparemment, ce monsieur a contribué à réformer le yoga en France, aux dires de Denis, qui avait viré très technique, très gymnastique. Il a ajouté une dose de "tradition" à la discipline, en reprenant les textes classiques, en expliquant, et surtout en pratiquant et en faisant pratiquer.

Bien, maintenant, concernant son enseignement, je ne suis pas fan de certains points :

- le premier, puisque c'est le vif du débat, c'est l'omission (volontaire ou non?) de l'existence de la communauté "officielle". Où parle-t-il des rites, initiations, symboles et signes des yogis de la Nâtha Sampradaya que l'on connait en Inde? On peut ne pas partager le point de vue de la religion extérieure, et se focaliser uniquement sur les pratiques de Hatha et mantra yoga, mais pourquoi occulter tout un pan de la réalité? Je ne comprends toujours pas. Je crois qu'il y a à en dire, tant sur le plan anthropologique que sur le plan pratique. Mais si c'est pour créer ce genre de polémique, qui fut j'en conviens, aussi mon cheval de bataille il y a quelques années, je comprends que c'est peut être mieux de ne pas mettre çà sur le tapis...

Au moment où je parle du Nâtha Sampradaya en France, comme par hasard, monsieur Tikhomiroff parle de son guru Ishan Nath sur son site web, 12 ans après sa disparition (je n'ai jamais entendu parlé de cette tradition de cacher le nom de son guru chez les Nâtha, au contraire, les yogis font souvent une fierté de mentionner le nom de leur guru). Il ne donne toujours pas de détails sur cette lignée mystérieuse, et c'est son droit. Alors moi même j'ai fait des suppositions, je suis peut être naïf, j'ai tendance à croire ce que les gens racontent. Bien que la communauté Nâtha soit très réduite à l'heure actuelle à Bénarès, il en existe, ils sont peut être discrets au point de ne pas être "reconnus" par les autorités du Gorakhnath Math. J'ai rencontré le "Mahant" du monastère de Bénarès, qui se situe prêt de la General Post Office (un grand ashram quasi désert, qui ne compte qu'un yogi, ce Mahant venu du Népal très sympathique, qui m'a accueilli les bras ouverts quand je l'ai visité). Pas d'ashram Nâtha à Assi ghât de ce que j'ai vu. Mais Bénarès est une ville si mystérieuse! A chaque coin de rue un temple, un monastère de derrière les fagots, un samadhi de fond de tiroir, et un yogi mythique derrière le placard, vénéré comme un saint dans tout le quartier...Alors. Jay Kashi! Et puis il y a beaucoup de familles de brahmanes qui portent le nom de Nâth dans leur nom de famille. Les brahmanes du Kaula Sampradaya portent également le nom de Nâtha d'après ce que j'ai compris.

- Second point, le fait d'associer systématiquement des mantra à des postures. Je trouve cette technique plutôt complexe, elle se présente comme traditionnelle, en fait je crois que c'est l'influence du yoga de Satyananda Saraswati qui veut çà. On s'emmêle facilement les crayons et on se demande, sur quoi se concentrer, sur le corps ou bien sur le son? Mais bon, j'aurais du mal à faire valider mon point de vue, car comme vous le savez, je ne suis pas expert en Hatha Yoga, loin de là...lol. Cela renvoie à une vision très technique et très corporelle des chakkras que je ne partage pas. Pour moi les chakkras sont avant tout des stations mystiques, et c'est la conscience qui y parvient. Ils se situent au delà du corps. Et quand j'entends des pratiquants qui "sentent" physiquement leur chakkra s'ouvrir au cour de pratiques corporelles, avec des couleurs et tout et tout, hum, bon, çà me laisse dubitatif. Mais pourquoi pas. :) Mais s'il vous plait, ne me faite pas le coup du "pratique et tu comprendras".

- Encore sur la vision très "technique" de ce yoga proposé...Je me souviens avoir rencontré un disciple de monsieur Tikhomiroff à Bénarès l'année dernière. En plein temple dédié à Mahakala, alors qu'un yogi de plus de 80 ans (dont surement une quarantaine d'années passées dans ce temple) terminait sa prière d'une si belle ferveur, ce monsieur fraichement débarqué me dit que le Tantra concerne la technique pure, et se passe de la dévotion. Gloops. Regloops. Sur le coup, je suis littéralement choqué wesh...Puis nous discutons et nous tombons d'accord sur l'importance de la réalisation intérieure. Et qu'avant tout, il s'agit d'amour. Et Dieu dans tout çà, hein Denis? :wink: L'important c'est de méditer ensemble, après les débats et les points de vue, bon...Par ailleurs, j'ai rencontré d'autres de ses disciples à lui dans ce temple et ailleurs. Tous n'avaient pas cette vision ultra-technique du yoga. Heureusement...Ce qui en ressort, c'est qu'ils ont été cherché cet élan dévotionnel ailleurs que dans les enseignements proposé par correspondance. Normal. Il y en a certains qui m'ont franchement soulé, parce qu'ils tenaient absolument à faire du Hatha Yoga dans le crématoire, pensant que c'était comme çà qu'on faisait du Nâtha Yoga. A la limite de l'obsession. Là, c'est lourd, mais bon, c'est personnel, çà ne dépend pas de l'enseignement.

- L'aspect qui me dérange le plus, c'est l'idée de transmettre des mantra tantrique d'une haute valeur pratique et symbolique par correspondance, sans qu'il y ait un suivis régulier. Là je tique vraiment parce que je trouve çà dangereux et effectivement, peu respectueux de la tradition, même du sacré en général. Transmettre le shodashi mantra, l'un des mantra les plus sacrés du tantrisme, qui se transmet dans la tradition après une batterie de tests draconiens, est franchement culotté. Et le mettre dans les mains d'une personne sans expliquer ce qu'il évoque comme énergie et comme modification de la réalité (n'ayons pas peur des mots), c'est à la limite de l'inconscience....N'est ce pas Allassea ? :wink: Après bon, je fais peut être mes drames pour pas grand chose. Car de toute façon, tant qu'on est pas prêt à une sadhana, forcer n'aboutit souvent qu'à une absence de résultats, et rien de plus...Mais vigilance tout de même. Les bija mantra ne sont pas des jouets. Il y a une préparation nécessaire pour certaines sadhanas.

...

Concernant la tradition, le Nâtha Sampradaya Ancien et Accepté, les universitaires patentés, etc, etc...

Et bien, je suis désolé, je m'en excuse, j'ai péché seigneur, mais je ne suis PAS guénonien.

Que dit monsieur Guénon, auteur ésotériste du début du XXième siècle. Il dit qu'il existe une tradition primordiale qui remonte à la nuit des temps, dont toutes les traditions actuelles dérivent. Il dit aussi que le monde part en *%%@##, que c'est le Kali Yuga, que la tradition se perd, que le monde moderne est carrément anti-initiatique, et que toutes les traditions qui n'ont pas de lignée de succession valide remontant à cette soupe primitive est usurpatrice, reconstitution désuète. Elle ne transmet pas "le souffle initiatique".

Vision très légèrement élitiste de la voie spirituelle. Mais très légèrement. On s'étonne pourquoi les universitaires embarquent aussi facilement. Et qu'on se le dise, le guénonisme est une maladie quasi-incurable. Je vous en parle car quelques symptômes persistent encore en moi.

Mais voilà, parlons du fond...De ce que l'on entend par Tradition.

Pour moi, au risque de passer pour un pseudo mystique, la Tradition mythique à laquelle on se réfère, n'est pas dans le temps. La véritable lignée de succession n'est pas temporelle. Elle est spirituelle, elle se passe du temps et des gloires personnelles. Le vent souffle où il veut quand il veut. C'est vrai que c'est très embêtant pour nous, nos critères de sélection sautent.

Les guénoniens se plaisent à distinguer le mysticisme de l'initiation. C'est juste une arnaque intellectuelle. Diviser pour mieux régner. Un vrai mystique est un vrai initié. Et un vrai initié est un vrai mystique. Les enseignements, les doctrines, sont les miettes laissées par les êtres réalisés pour laisser une trace, permettant à ceux qui ont le courage de parcourir le chemin, d'avoir quelques points de repères. Et voilà, rien de plus.

Pour un guénonien, un mystique qui atteint une réalisation sans passer par la tradition, est souvent une sorte de médium schizophrène, possédé par un égrégore (énergie collective spirituelle) ectoplasmique et nigromantique (ha l'occultisme du XIXième siècle, comme son folklore est drôle...). Il faut dire qu'en face de Guénon à l'époque, il y avait Héléna Blavatsky et les "théosophes"...Alors ceci explique cela, bref. Je tiens à rappeler que Monsieur Guénon a terminé sa vie dans l'anonymat et dans la misère. Et tous ces aristocrates de la spiritualité l'ont abandonné alors même qu'il avait trouvé dans sa propre vie, la voie qui lui correspondait le mieux : le soufisme. Voilà un pan entier de sa doctrine qui aurait pu servir de magnifique levier pour le monde moderne, enclin aux fondamentalismes. Au lieu de cela, on préfère palabrer sur l'authenticité de telle ou telle tradition. Revers de la médaille ou "trahison" de ses "fils" qui se sont faits plus guénoniens que Guénon...A voir. Ou pas. C'est du passé.

La Tradition est ce souffle vivant, toujours neuf, qui fait que l'humanité a les moyens de prendre conscience de sa nature divine. Voilà l'essentiel.

Le Kali Yuga n'est pas ce monde que nous détestons, qui nous fait tant souffrir. Avant toute chose, les yuga désignent l'état de notre âme à nous...Quel monde perçois-tu et je te dirais qui tu es, et comment ton coeur se porte. Vois-tu un monde de guerre, de souffrance et de trahison. C'est toi qui souffre l'ami! Reprends toi! Vois tu un monde fait d'amour et d'être humains dont leur coeur bat. C'est toi qui irradie cet amour et c'est ton coeur qui bat fort pour Dieu, qui bat fort pour tes frères et soeurs.

Le monde est fait de ce que nous en faisons. Et c'est vrai que beaucoup de gens vivent dans le Kali Yuga dans leur tête...

Vous savez, ces traditionalistes élitistes seraient presque prêt à défendre le système de castes au nom de la tradition authentique. Mais le Satya Yuga, l'ont-ils trouvé dans leur conscience...

Voilà, c'est un point de vue extrême aussi, c'est vrai, car je suis bien obligé parfois de le nuancer, à voir dans les évènements collectifs des signes décrits par les eschatologies traditionnelles (comme l'assèchement des fleuves sacrés par exemple). Mais AVANT TOUT, en tant qu'ésotériste, j'étudie tout cela du point de vue intérieur.

Donc voilà, que Matsyendranath veule présenter la tradition du Natha Sampradaya en France, pourquoi pas, c'est bien, c'est intéressant. Mais pour ma part, je ne crois pas que la priorité soit de transmettre une tradition exotique et ses rites et symboles dans une terre occidentale. La priorité c'est de relever les hommes de leur souffrance. De nous réconcilier avec nous même. Si il y a enseignement traditionnel à transmettre, çà serait bien celui non? Vous ne croyez pas? Qu'il passe par des pratiques traditionnelles pourquoi pas...Encore faut-il tout expliquer de long en large et en travers pour que çà fasse vraiment sens dans le coeur et l'esprit de ceux qui reçoivent ces enseignements. Et pas simplement dire "c'est comme çà parce que dans la tradition vraie, c'est comme çà et puis c'est tout". Mais si c'est juste une excuse pour se faire mousser, alors non. Chogyam Trungpa a réalisé ce pari fou avec brio! Et le levier de cette réussite a été son honnêteté. Plutôt que de donner à ses disciples la robe de moine, il a revêtu le tee shirt du hippie pour la cause! Haha. Bon, il y aurait aussi à nuancer. Autre débat. Il pose la question de l'adaptation de la forme des enseignements traditionnels au terrain dans lesquels ils sont reçus. Trungpa lui même s'est posé la question avec ses disciples. Il compare l'enjeu de cette transmission (à l'époque du Tibet aux USA, en pleine guerre du vietnam et "révolution" hippie), à ce qu'a vécu Padmasambhava lorsqu'il a transmis le bouddhisme tantrique au Tibet. Ca c'est une discussion de fond! Oh combien plus intéressante que les "c'est moi qui suis authentique et pas toi"...

Ca n'est pas la tradition qu'il nous faut, mais la traduction! Petite phrase lancée ouverte à la discussion :wink:

Je pense que l'heure est à la révélation de ce qui était jusqu'alors caché, pour des raisons pratiques et historiques souvent, et non pas à la transmission aveugle de ce qui est occulte. On peut transmettre des trésors de main en main sans qu'aucun ne pense à ouvrir le coffre. Il est temps d'ouvrir le coffre. Mais ce trésor qui peut être aussi une boite de Pandore peut révéler en premier lieu des choses désagréables...Mais çà, c'est une autre histoire. OOps

Bref...Voilà. :)
Tara Michael
Messages : 4
Enregistré le : 31 Mar 2013, 13:08

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Tara Michael » 04 Avr 2013, 14:29

Quant à Tikhomiroff, je dirai ce que j’ai sur le coeur:
Dans son livre le Festin d’immortalité, il ne fait que reprendre, littéralement, tout le contenu du live en anglais de l’Indien Akshaya Kumar Banerjea «The Philosophy of Gorakhnath», sans se référer une seule fois à cet ouvrage ni citer son auteur ni dire où il a emprunté ses connaissances. J’appelle ça du piratage et refus de reconnaître le maître à penser. Il a rempli aussi son livre de citations de la Hatha-yoga-pradîpikâ, comme s’il le traduisait directement du sanscrit, sans la moindre citation de ma traduction chez Fayard. Il a concocté une traduction de ce texte, à mi-chemin entre la traduction de Swami Satyananda et la mienne, et la vend sur son site, la présentant comme sa propre traduction. Il reprend et propage des idées propres à Daniélou, qui sont tout à fait anti-traditionnelles. A ce sujet, lire le livre de Jean-Louis Gabin : L’Hindouisme traditionnel et l’interprétation d’Alain Daniélou, Cerf Paris 2010. Je ne referai pas le procès de Daniélou, puisqu’il a déjà été fait, et que son interprétation s’avère une véritable trahison. Tikhmiroff est un fidèle fervent de Daniélou, et renvoie dans son site à celui de Daniélou. Ceci dit, il est parfaitement possible que des personnes aient ouvert des écoles de yoga à la suite de Tikho tout en étant sincères, sans se rendre compte de ce que ce personnage avait de trompeur. Moi-même je l’ai encouragé au début, quand il est venu m’annoncer qu’il voulait ouvrir une école de yoga «traditionnelle». Quand je lui ai signalé que certaines idées qu’il diffusait dans sa Revue Linga étaient complètement antitraditionnelles, il a persisté et signé.
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 04 Avr 2013, 14:59

Quelle méthode brillante pour apaiser la polémique Hridaya...hahaha


salut kinaram,
c' etait pas fais pour apaiser, c' etait fait pour debloquer la parole.....,apparement c'est fait.
( j' en ai un peu marre de ce Cirque et de ce grand Barnum , on fini par pu savoir de quoi on parle, un petit coups de tantrique par là un peu de hatha par ci,tout le monde y va de la sienne)
tout le monde se focalise sur thikho,pour moi c' est pas le probléme.
Danielou n' ont plus . polemique d' un autre temps.
quel yoga est pour qui aujourd'hui en france , quel pedagogie?
ça cela m' intéresse un peu plus.

quoi dire et à qui ? et comment ?

Il compare l'enjeu de cette transmission (à l'époque du Tibet aux USA, en pleine guerre du vietnam et "révolution" hippie), à ce qu'a vécu Padmasambhava lorsqu'il a transmis le bouddhisme tantrique au Tibet. Ca c'est une discussion de fond! Oh combien plus intéressante que les "c'est moi qui suis authentique et pas toi .

Ca n'est pas la tradition qu'il nous faut, mais la traduction!
Petite phrase lancée ouverte à la discussion



c' est exactemment là ou je voulais en venir........
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 04 Avr 2013, 15:07

Excuse moi pour le shodashi, on ne peut pas imputer cet apprentissage à Tikhomiroff, je t'ai menti.

Ne le lapidons pas pour mes mensonges, il a déjà assez à faire avec ses actions apparemment

Il n'y a rien a dire, personne ne peut marcher sur le chemin de quelqu'un d'autre et les voix du seigneur sont impénétrables (saigneur ? :lol: )
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 04 Avr 2013, 15:16

Il est temps d'ouvrir le coffre. Mais ce trésor qui peut être aussi une boite de Pandore peut révéler en premier lieu des choses désagréables...Mais çà, c'est une autre histoire. OOps


oui , c'est une des raison pour laquelle je crois qu' il faut integrer d' autre aspect pedagogique et structurer l' enseignement autrement , entre autre.....
ce ne sont pas des pratiques anodines.....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nadir » 04 Avr 2013, 15:39

Un immense merci à Tara et Kinaram, pour ces précisions qui me viennent de personnes en qui j'ai une totale confiance.

Daniellou c'est fait :lol:
Thiko c'est fait :lol: :lol:

Au tour de
David DUBOIS
Jean Bouchard d'Orval
Colette Poggy
Daniel ODIER
Eric BARET
Jean PAPIN
:lol: :lol: :lol:

Om Shakti Para Shakti ...


:coeur: :coeur: :coeur:
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
Giovanni24
Messages : 6
Enregistré le : 04 Avr 2013, 11:58
Localisation : Actuellement, devant mon ordi...

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Giovanni24 » 04 Avr 2013, 15:47

kinaram a écrit :C'est quand même dingue...Quand on propose des sujets de fond, très peu de vues et de réponses, et là qu'un sujet fait polémique, un sujet personnel sur un telle ou telle personne, florilège de vues et de réponses, centurie de palabres, glose de provocations, stances de conneries authentiques. Et c'est comme çà à chaque fois.

Pourquoi ces phrases lancées en l'air? Pourquoi ces majuscules sur la Tradition, ces provocations répétées?


Merci Kiaram (SN) pour cette participation active qui permet de prendre du recul sinon de ne pas tomber dans cette énergie conflictuelle, intellectuelle et en finalité dualisante. Elle ne laisse malheureusement que trop entrevoir l'attachement et l'ego des propriétaires de tous ces propos.

Bref pour tout ceux qui souhaitent avoir des informations directes (en dehors du yogi matsyendranath) et plus particulièrement de Christian Tikhomiroff, un colloque organisé par yoga-horizon se déroulera en Savoie du 5 au 7 juillet.
http:// w w w .y o g a - h o r i z o n . f r / l e s - a c t u a l i t e s - d e - l - e c o l e - d e - y o g a

Je vous fais part du message de Khristophe Lanier:
Chers amis,
Je me permets de vous adresser ci-joint le programme définitif de la rencontre Yoga la saveur de l'unité, colloque sur le yoga traditionnel qui aura lieu du 5 au 7 juillet 2013 en Savoie. Pour ceux qui ont reçu une précédente version du programme, je vous remercie de la supprimer afin d'éviter toute confusion.

Christian Tikhomiroff participera à ce colloque où il fera un exposé sur le thème "Pratiques et Philosophie du Natha Yoga" ainsi que 3 ateliers de yoga. Cet exposé de Christian devrait permettre de clarifier les choses concernant le natha yoga. Peut-être que certains d'entre vous ont lu dans la revue infos yoga une interview réalisée par Tara Mickaël d'un yogi russe nommé Matsyendra Natha qui laisse entendre entre autres qu'il n'y a pas de transmission natha authentique en France. Il se réfère au natha sampradaya qui est la branche "officielle" des nathas, ce que Christian appelle le natha à tendance religieuse qui est organisée en ordre plus ou moins monastique. D'après Christian, il y a des petites lignées tantriques (comme celle à laquelle il est rattaché) qui sont indépendantes du natha sampradaya et de ce fait, très peu connues.

Ce colloque que j'organise depuis 6 mois vise à réaliser une rencontre et un dialogue entre différents courants de yoga traditionnels comme le krya yoga, le kundalini yoga, le nidra yoga, le nada yoga, le yoga du Cachemire de Eric Baret, le yoga tibétain, etc... Si vous pensez qu'il est utile de faire connaître cette initiative, je vour remercie d'insérer le petit texte ci-dessous dans vos sites, blogs et autres réseaux sociaux avec le lien qui permet d'accéder au programme complet.
Je me permets de vous adresser ci-joint le programme définitif de la rencontre Yoga la saveur de l'unité, colloque sur le yoga traditionnel qui aura lieu du 5 au 7 juillet 2013 en Savoie. Pour ceux qui ont reçu une précédente version du programme, je vous remercie de la supprimer afin d'éviter toute confusion.
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Odile » 04 Avr 2013, 15:48

Nadir a écrit :Un immense merci à Tara et Kinaram, pour ces précisions qui me viennent de personnes en qui j'ai une totale confiance.

Daniellou c'est fait :lol:
Thiko c'est fait :lol: :lol:

Au tour de
David DUBOIS
Jean Bouchard d'Orval
Colette Poggy
Daniel ODIER
Eric BARET
Jean PAPIN
:lol: :lol: :lol:

Om Shakti Para Shakti ...


:coeur: :coeur: :coeur:

:lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Odile » 04 Avr 2013, 15:56

Bienvenue Giovanni24 ! Tu vas te faire "gronder" d'avoir mis de la pub dans ton premier post ! :lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Giovanni24
Messages : 6
Enregistré le : 04 Avr 2013, 11:58
Localisation : Actuellement, devant mon ordi...

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Giovanni24 » 04 Avr 2013, 16:27

Odile a écrit :ienvenue Giovanni24 ! Tu vas te faire "gronder" d'avoir mis de la pub dans ton premier post !


Ben...j'ai hésité; mais bon c'est plus de l'info qui participe au sujet traité, et pour lequel je me sens concerné. Je m'en remets totalement à Denis, pour juger si c'est opportun ou non.... Maktoub ! :D
Tara Michael
Messages : 4
Enregistré le : 31 Mar 2013, 13:08

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Tara Michael » 04 Avr 2013, 18:06

Je ne fustige personne, j’adore Dieu, j‘ai constamment à l’esprit l’enseignement du Christ, je respecte tous les participants à ce forum, et j’envoie mes meilleures salutations à Sudamanath, disciple de Hanumannath.
Mais le Natha sampradaya n’est pas une «religion» avec ses «jeux de pouvoir», mais une importante tradition hindoue. Si l’Association pan-indienne présidée par Avedyanath, Chandan and Chetnath ne l’avait pas organisée, tout en publiant des livres, règlementant les festivals, les processions, etc. et contribuant de nombreuses façons à sa popularisation, les Yogis seraient encore assis dans leurs cavernes ou à errer dans les forêts, et tout le monde considérerait que les Nâthas ont disparu, et Tikho pourrait faire sa pub sans encombre parce que personne ne le contredirait. Mais c’est un vaste ordre de Yogis, bien vivant et non en état d’extinction, avec douze panthas (branches) reconnues et canoniques telles que Ai, Vairagya, Dharma, Satya, etc., et aussi d’autres moins connues (demi-branches, ado-panthas), telles que Araya, Taraka, Bhringa, Amara, Charpat, Niranjana, Kashaya, etc. Elles ont toutes le même type d’initiations: Choti, Chira et les autres, mais elles sont considérées comme «hors du Sampradaya». La même chose s’applique aux Jogis musulmans des branches Sukhara, Rukhara, Gubar, etc.. Elles sont maintenant toutes identifiées. Je puis positivement affirmer qu’il n’y a pas encore de transmission Nâtha authentique en France, et que Thikomiroff serait le dernier à pouvoir en représenter une, puisqu’il ne sait même pas reconnaître et citer l' auteur dont il a tiré sa principale inspiration. Il reste des années sans guru, et s’en découvre un à la dernière minute !
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 04 Avr 2013, 18:12

Personnellement, ce que j'entrevois dans les rituels des traditions, c'est qu'on a souvent conservé des symboles parce qu'on n'avait plus accès au fond. L'histoire de la mèche de cheveux au sommet du crâne est - pour moi - très caractéristique de cette récupération de l'écume de quelque chose de profond et de concret. Car c'est parce qu'il y a eu deuxième naissance que cette mèche prendra un relief symbolique et anecdotique particulier. En revanche, couper symboliquement cette mèche ne fera "renaître" ou ne libérera personne.


Pour ce qui est des rituels, Philippe Lenaif donnait une bonne explication, je ne sais pas si elle est valable dans tous les cas, mais en gros, l'idée était que les symboles sont compréhensibles pour "l'âme" ou l'inconscient... peu importe. Donc même si le sens est incompréhensible pour le mental ordinaire le rituel a quand même une efficacité (et pour les communautés nath dont on parle ici, ça m'étonnerait qu'ils aient perdu le sens profond des rituels).

Ensuite, il faut replacer dans le contexte indien. Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que pour la société indienne traditionnelle, les rôles des uns et des autres étaient extrêmement codifiés, les castes, les règles du dharma, la position dans la famille, etc. Donc un des rôles de l'initiation pour moi, c'était d'aider le nouvel adepte à se libérer un peu de tous ces conditionnements, un peu comme les rites de passage à l'âge adulte qui peuvent faire évoluer le psychisme très rapidement, briser l'attachement inconscient à la mère par exemple. Bon, pour des initiations "spirituelles", il doit aussi avoir d'autres aspects, comme se relier à certaines énergies, archétypes, j'en sais rien... De même, le costume, le sifflet, etc, tout ça aide à rentrer dans un nouvel état d'esprit, et aussi à être reconnu socialement dans une société traditionnelle ou un individu seul sans attache communautaire n'a pas vraiment de sens à mon avis.


Pour moi, la vraie question, c'est surtout l'efficacité des pratiques traditionnelles et jusqu'où ça permet d'aller...
Est-ce que vivre un éveil de kundalini en pratiquant intensément le pranayama permet le même "niveau" d'accomplissement spirituel (je ne sais même pas si ça veut dire quelque chose...) que pratiquer le shri vidya ou passer les 5 initiations dans la natha sampradaya...
Il semble être allé quand même très vite dans son développement le yogi Matsyendranath maharaj. Est-ce qu'il aurait pu obtenir la même chose tout seul, dans un autre système, c'est surtout ça qu'il faudrait savoir our juger sur pièce, plutôt que dire la tradition, c'est bien, c'est mieux, sans argumenter plus...

Après, quand je vois les histoires de vallalar ou de saints chrétien ou tibétains décédés mais dont le corps est imputrécible, je me dis que j'y comprends pas grand chose et que c'est bien difficile de juger. Ensuite, on retrouve une crainte occidentale qui est de s'abandonner à une pratique sans savoir ce qu'on fait, où on va. Un occidental est plutôt dans la recherche de maîtrise (moi le 1er)....

Et puis, il y a des dérives dans les monastères. J'avais entendu de sacrés histoires sur certains monastères tibétains... Et puis le mahant du monastère de Gorakpur est un homme politique influent comme le rappelait Tara Michael en introduction, alors pour des gens qui présentent l'avadhuta comme l'idéal à atteindre, c'est étrange quand même...




Kinaram a écrit :Avant toute chose, les yuga désignent l'état de notre âme à nous...

C'est pas le sujet, mais pour moi, ça s'applique plutôt à tout projet, entreprise, religion, civilisation, etc d'abord c'est rêvé, puis mis en pratique, puis vient une période où la structure rigide créée n'est plus en accord avec le monde qui change continuellement, d'où l'apparition d'une décadence entre l'idéal de départ et la réalité jusqu'à la destruction. Ca peut s'appliquer à notre propre identité.
l'Immensité
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 04 Avr 2013, 19:05

On avance, on avance! Super! Merci à tous de jouer le jeu.

Excuse moi pour le shodashi, on ne peut pas imputer cet apprentissage à Tikhomiroff, je t'ai menti.

Ne le lapidons pas pour mes mensonges, il a déjà assez à faire avec ses actions apparemment

Il n'y a rien a dire, personne ne peut marcher sur le chemin de quelqu'un d'autre et les voix du seigneur sont impénétrables (saigneur ? :lol: )


Ca c'est pas cool du tout Alassea...Tu vois les enjeux et les questions que çà soulève? Si au moment où chacun se pose la question de comment transmettre, on ment sur ce qu'on transmet et sur ce qu'on a reçu, on est pas sortis de l'auberge!

Quant à Tikhomiroff, je dirai ce que j’ai sur le coeur:
Dans son livre le Festin d’immortalité, il ne fait que reprendre, littéralement, tout le contenu du live en anglais de l’Indien Akshaya Kumar Banerjea «The Philosophy of Gorakhnath», sans se référer une seule fois à cet ouvrage ni citer son auteur ni dire où il a emprunté ses connaissances. J’appelle ça du piratage et refus de reconnaître le maître à penser. Il a rempli aussi son livre de citations de la Hatha-yoga-pradîpikâ, comme s’il le traduisait directement du sanscrit, sans la moindre citation de ma traduction chez Fayard. Il a concocté une traduction de ce texte, à mi-chemin entre la traduction de Swami Satyananda et la mienne, et la vend sur son site, la présentant comme sa propre traduction. Il reprend et propage des idées propres à Daniélou, qui sont tout à fait anti-traditionnelles. A ce sujet, lire le livre de Jean-Louis Gabin : L’Hindouisme traditionnel et l’interprétation d’Alain Daniélou, Cerf Paris 2010. Je ne referai pas le procès de Daniélou, puisqu’il a déjà été fait, et que son interprétation s’avère une véritable trahison. Tikhmiroff est un fidèle fervent de Daniélou, et renvoie dans son site à celui de Daniélou. Ceci dit, il est parfaitement possible que des personnes aient ouvert des écoles de yoga à la suite de Tikho tout en étant sincères, sans se rendre compte de ce que ce personnage avait de trompeur. Moi-même je l’ai encouragé au début, quand il est venu m’annoncer qu’il voulait ouvrir une école de yoga «traditionnelle». Quand je lui ai signalé que certaines idées qu’il diffusait dans sa Revue Linga étaient complètement antitraditionnelles, il a persisté et signé.


Un bel exemple de malhonnêteté intellectuelle malheureusement...Je crois d'ailleurs que Jean Papin lui a également reproché de ne pas avoir cité ses sources et de s'être servis de lui pour gagner en crédit...Enfin bon.

Pour ce qui est de Daniélou, il faut voir avec quelle haine il attaque les religions d'Abraham. Comme toujours, on peut ne pas être d'accord, mais faire de sa névrose personnelle (et un passé probablement difficile dans un contexte catholique) une doctrine métaphysique conduit nécessairement dans l'impasse pour moi. Cela dit, il y a des choses intéressantes dans ses bouquins aussi.

Un immense merci à Tara et Kinaram, pour ces précisions qui me viennent de personnes en qui j'ai une totale confiance.

Daniellou c'est fait :lol:
Thiko c'est fait :lol: :lol:

Au tour de
David DUBOIS
Jean Bouchard d'Orval
Colette Poggy
Daniel ODIER
Eric BARET
Jean PAPIN
:lol: :lol: :lol:

Om Shakti Para Shakti ...


:coeur: :coeur: :coeur:


Merci à toi l'ami...Ho! Tu proposes du lourd là...Des gens avec une forte personnalité qui veulent impérativement imposer leur point de vue sur le tantrisme (je ne connais pas Colette Poggy) quitte à déformer un peu la réalité et à écrire des pages entières pour dénoncer le scandale insupportable de l'existence de détracteurs et de gens qui ne pensent pas comme eux. D'ailleurs, ils se tirent suffisamment dans les pattes entre eux pour en rajouter une couche.

David Dubois reproche à Eric Baret par exemple, l'invention de sa transmission cachemiriene à travers Jean Klein, ne voyant que dans Lakshman Joo, l'unique autorité du Trika. Sur le plan historique, je crois que c'est vrai, et Lakshman Joo était vraiment un grand maître je sens, aussi bien légitime sur le plan historique que sur le plan spirituel. On sent qu'il veut "sauver" sa tradition. Il avait l'air gentil en plus. Mais bon, pour ce qui est de l'école Pratyabijna par exemple, je ne vois pas en quoi une transmission initiatique et rituelle est nécessaire pour que l'on puisse faire l'expérience de la reconnaissance. Il est vrai que le Guru peut transmettre ce regard. Mais il y a aussi des gens qui sont tombés dedans étant petits :).

Daniel Odier...Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip.

Jean Bouchard d'Orval...La justice semble s'acharner contre lui en ce moment. Il a pas l'air méchant ce type pourtant. Mais le fait qu'il se soit associé avec des russes (encore eux!!!! Mais c'est le retour du péril rouge ou quoi? haha) peu recommandables, chamanes et tantrika très subversifs, n'est pas du tout passé auprès des autorités...Normal. Peut être qu'il y a méprise?

David Dubois...J'aime bien son blog et il bosse beaucoup le type, pour que nous autres, commun de mortels n'ayant pas accès aux textes d'origine, puissions accéder à l'information. Par contre sa détestation de tout guru et son idolâtrie envers la vision sans tête me laisse franchement dubitatif. Et puis c'est un intellectuel avant tout. Et quand Eric Baret dit en gros "fais la sadhana et tu pourras parler du shivaisme du cachemire", je suis pas loin d'être d'accord.

Jean Papin...Son travail de traduction de la Charaka Samhita est vraiment monumental. Chapeau bas. Mais franchement, ses diatribes dans ses bouquins sont insupportables...C'est le Jean Pierre Bacri de l'hindouisme ou quoi???looool. Avant, c'était le tantrisme, et maintenant, v'la que tout le monde y passe sur l'Ayurvéda. En gros, si vous ne connaissez pas la Charaka Samhita par choeur, même pas vous avez le droit de toucher une plante indienne. C'est un peu çà qu'on ressent...
Il faut dire que des conneries sur l'Ayurvéda, on en a écrit pas mal. C'est à la mode. Je le vois dans mes activités. De quoi, on mange de la viande en Ayurvéda? De quoi, on n'utilise pas d'huiles essentielles dans le massage abhyanga??? Huuuum...Après, il faut se rendre compte qu'on n'a tout simplement pas le droit de parler du fond de l'ayurvéda en tant que praticien, pour des raisons légales. Dès que çà devient trop médical, on risque gros!

Voilà, passons.

Citer:
Il est temps d'ouvrir le coffre. Mais ce trésor qui peut être aussi une boite de Pandore peut révéler en premier lieu des choses désagréables...Mais çà, c'est une autre histoire. OOps


oui , c'est une des raison pour laquelle je crois qu' il faut integrer d' autre aspect pedagogique et structurer l' enseignement autrement , entre autre.....
ce ne sont pas des pratiques anodines.....


Super! Le sujet est ouvert.

Alors voilà, çà me fait penser à une discussion entre Trungpa et un de ses élèves au sujet des visualisations de divinités. La question portait je crois autour de Vairochana que l'on doit visualiser comme un enfant roi sur un trône. Les visualisations classiques sont inspirées du style irano-tibétain. Pourrait-on visualiser cet archétype par l'intermédiaire de nos références à nous, comme ceux de la royauté en occident par exemple? Type, un roi avec une hermine, un sceptre, fleur de Lys, et tout? C'était çà la question si je me souviens bien. Et si je me souviens bien aussi, Trungpa n'a pas franchis le pas de cette transition référentielle, surement déjà parce qu'il était tibétain lui même, et que donc, ses propres références d'enfance était tibétaine, et aussi parce que çà demanderait un effort d'adaptation colossal. Une vie ne suffirait surement pas.

La question est je pense, comment connecter l'esprit du pratiquant à l'archétype visé d'une manière efficace, la plus directe possible, pour que çà lui parle, jusque dans son inconscient.

Et bien je crois que l'archétype prend naturellement forme à travers nos références propres. L'une des plus belles initiations que j'ai vécu dans ma vie était à Paris. Et le voyage tantrique que j'ai fait à ce moment là a pris les formes disponibles dans l'immédiat. Ces formes étaient laïques et chrétiennes aussi. TOUT est symbole. Mais la transmission de ce que dans le bouddhisme tibétain on appelle le Mahamudra nécessite un influx spirituel réel, pour que le sens soit énergie, et véritable upaya (moyen d'éveil). Autrement, on tombe vite dans la spéculation stérile.

Je m'intéresse de prêt aux Shabar Mantra. Ces prières populaires que certains yogis pratiquent dont les yogis du Natha Sampradaya. Je crois qu'il est possible là de les pratiquer dans notre propre langue. Tout en jouant avec notre propre langue et nos références, comme nous le faisons parfois sur ce forum, on peut faire apparaitre du sens, et réveiller l'énergie d'éveil de ce sens...Il faut se laisser enivrer de sens, se laisser porter par les mots de notre langue maternelle. Et des choses magnifiques en ressortent. Ne dit-on pas dans les textes classiques que certaines sadhana font des tantrika des rois de la poésie? En fait, il faut vivre ce qu'est Sarasvati pour comprendre qu'elle parle TOUTES les langues, et bien sûr la notre. Nous parlions de langue des oiseaux. L'alchimie occidentale en parle. En voilà une piste!

Ensuite, en ce qui concerne le sanskrit (le sens crie) et le pouvoir de la langue. Certains disent que les langues anciennes et sacrées, comme l'hébreu ou le sanskrit, "vibrent" plus que les langues modernes...C'est bien possible, car de mon expérience, il est vrai que certains chants traditionnels que j'écoute ou que je lis me font vraiment vibrer et me plongent dans un état méditatif particulier. Est-ce parce qu'inconsciemment je leur attache une valeur toute particulière ou bien est-ce parce que leur sonorité est effective en elle-même? Je ne sais pas, p'tet un peu des deux.

Ce qui est sûr c'est que l'un des invariants serait les bija mantra. Ce sont des racines linguistiques. Le sens concerne la culture, pas la sonorité, bien que là aussi, c'est à nuancer puisque nous avons l'habitude de certains sons plus que d'autres en fonction de notre langue maternelle. Allez faire prononcer un "r" français à un anglophone...oops ;)

Donc voilà.

Je n'irais pas proposer Napoléon comme visualisation du vira, ne vous inquiétez pas...lol. Mais çà mérite un travail tout cela.

Ce que je trouve juste nul et complètement névrotique, c'est cette haine du syncrétisme qui caractérise justement la pensée des guénoniens. Comme si toutes les religions n'étaient pas historiquement syncrétique...Allons allons...

Par exemple, çà ne me pose aucun problème de chanter des prières hindoues dans une cathédrale, et l'inverse, pareil, bien au contraire. :). Et vous?
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 04 Avr 2013, 19:46

Je ne fustige personne, j’adore Dieu, j‘ai constamment à l’esprit l’enseignement du Christ, je respecte tous les participants à ce forum, et j’envoie mes meilleures salutations à Sudamanath, disciple de Hanumannath.
Mais le Natha sampradaya n’est pas une «religion» avec ses «jeux de pouvoir», mais une importante tradition hindoue. Si l’Association pan-indienne présidée par Avedyanath, Chandan and Chetnath ne l’avait pas organisée, tout en publiant des livres, règlementant les festivals, les processions, etc. et contribuant de nombreuses façons à sa popularisation, les Yogis seraient encore assis dans leurs cavernes ou à errer dans les forêts, et tout le monde considérerait que les Nâthas ont disparu, et Tikho pourrait faire sa pub sans encombre parce que personne ne le contredirait. Mais c’est un vaste ordre de Yogis, bien vivant et non en état d’extinction, avec douze panthas (branches) reconnues et canoniques telles que Ai, Vairagya, Dharma, Satya, etc., et aussi d’autres moins connues (demi-branches, ado-panthas), telles que Araya, Taraka, Bhringa, Amara, Charpat, Niranjana, Kashaya, etc. Elles ont toutes le même type d’initiations: Choti, Chira et les autres, mais elles sont considérées comme «hors du Sampradaya». La même chose s’applique aux Jogis musulmans des branches Sukhara, Rukhara, Gubar, etc.. Elles sont maintenant toutes identifiées. Je puis positivement affirmer qu’il n’y a pas encore de transmission Nâtha authentique en France, et que Thikomiroff serait le dernier à pouvoir en représenter une, puisqu’il ne sait même pas reconnaître et citer l' auteur dont il a tiré sa principale inspiration. Il reste des années sans guru, et s’en découvre un à la dernière minute !


Merci Tara pour ces précisions, on repart du bon pied, super :)

Alors quand vous dîtes que le Natha Sampradaya n'est pas une religion avec ses jeux de pouvoir, je ne suis vraiment pas d'accord. Avez vous noté la confusion des genres : le lien entre le Gorakhnath Math et le BJP, l'affaire Varuna Gandhi, les suspicions de tentatives de meurtre? Etc...Je ne dis pas que l'effort de compilation des enseignements, de la régulation des rites, etc, n'est pas à saluer. Mais je me demande quelle est l'intention derrière. Est-ce si altruiste? Pourquoi donc l'association n'a retenue que 12 panth, est-ce un hasard? Pourquoi les musulmans n'ont pas le même statut que les yogis hindous dans les faits?

J'en sais quelque chose car la branche dans laquelle j'ai été initié (Nateshwari panth, qu'on appelle les Lakshman Yogi en Inde...D'ailleurs, Briggs différencie les deux...Nateshri et Lakshman Nath. Je n'ai jamais compris pourquoi...Comme c'est compliqué tout çà!) a une mauvaise réputation au sein de l'association. Et ils ont été écarté du pouvoir central. C'est pour çà que leur autorité politique est au Népal (Pashupatinath) et non pas en Inde à Gorakhpur. Je me suis éloigné d'eux aussi, et d'Hanuman Nath, pour des raisons personnelles tout d'abord, mais aussi parce que je n'avais pas envie de jouer ces jeux de pouvoir et de reconnaissance. J'ai commencé à le faire auprès de Matsyendranath, et çà a faussé complètement nos rapports. Je n'ai pas recherché l'initiation pour çà.

J'ai trouvé un bonheur incomparable dans "l'anonymat", auprès de mon upadesha et satguru, qui avec son propre maître, loin de ces considérations "sociales", est en adoration perpétuelle à Kamakhya Pitha. Là j'y ai trouvé l'idéal de l'avadhoot. Vraiment.

Je peux vous assurer, mais vous n'êtes pas obligée de me croire, que lorsque que l'on vit ce réveil intérieur qui chamboule toute notre existence, on s'en fiche pas mal de la robe orange et des boucles d'oreille. C'est le coeur du guru qui compte, pas la tenue qu'il porte. Peut être avez vous vécu cela aussi dans un autre contexte.

La plupart des disciples de Sundernath ji Maharaj sont des laïques et même des kaula, des naga, des vaishnava. Il ne fait aucune différence. On lui dit Adesh. Voilà. Il n'a "fait" que quelques Nath au sens formel. A Tarapith, avec Hanuman Nath, nous étions avec un baul magnifique du nom de Kanai Das Baul, et de son ami Chandan baba.

C'est très difficile de sortir de ses catégories conceptuelles. Notamment celles qui sépare les êtres les uns les autres. Et évidemment, lâcher prise sur ces distinctions pose problème sur le plan de la compréhension anthropologique. Yogis de tel ordre, de tel autre. En Inde, ils vivent parfois ensemble, sur un même lieu sacré, et pendant des décennies!! Ils partagent les rites ensemble et même des initiations communes. C'est pour çà que je fait une distinction entre initiation communautaire (comme la choti diksha) et les initiations spécifiques, l'entrée en sadhana d'une mahavidya par exemple, initiation généralement transmise au cour de navaratri dans un shakti pith. Ce sont ces dernières initiations qui m'ont toujours intéressées, bien plus que les initiations communautaires. Enfin, c'est peut être particulièrement vrai pour Kamakhya ou Tarapith...L'important là bas, c'est Maa. Le darbar y a plus de sens que le sampradaya. L'ambiance est très différente des monastères comme à Haridwar ou Gorakhpur. Ou à la Kumbha Mela (la terrestre), où bon nombre de "yogis" sont avant tout en représentation...

Chez les Nateshwari yogin, de même que dans la voie aghor et aughar, la seule initiation qui compte c'est shaktipath. Leur mode de fonctionnement ressemble plus à la Kaula Sampradaya (ils en sont d'ailleurs les héritiers des rites originaux) qu'à celui des Kanphata yogis, bien que pour des raisons politiques ils aient rejoint la communauté "officielle".

Enfin, c'est mon parcours, mon expérience, peut être que je ne suis pas représentatif des nâtha yogi de l'Inde. :)

Sat Namo Adesh
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 04 Avr 2013, 20:17

Non ce n'est pas cool et je suis contente de l'opportunité de pouvoir m'en libérer. Le mensonge est un poids désagréable et lourd.
Nous vivons un âge dans lequel l'intimité et le secret n'existe plus, il est regrettable de ne rien pouvoir conserver entre une personne et une autre.
J'ai mes secrets et mystères, pardonne moi si je t'ai menti, une façon inquisitrice m'avait effrayée, et je t'ai jeté ce que j'avais sous la main et qui semblait te satisfaire pour être à l'abri.


Qui donc n'a jamais été malhonnête, ne s'est pas attribué plus de mérite que nécessaire, plus de vertu, ou n'importe quoi d'autre ?
Qui leurrons nous à part nous même dans nos jeux d'ego ?
Tikho fait son beurre, mais lorsque les personnes qui commencent avec lui, avancent et lui demandent des conseils, elles se rendent compte des manques, et passent à autre chose.

Tout le monde a du linge sale même chez les yogis, et plus c'est grand plus on remarque les tâches.


Je suis d'accord pour les prières, ça ne me gène pas, faire des mantra dans une église dans le silence et la quiétude de cette atmosphère propre aux églises que j'aime tant.
Oui prier, prier Marie en Inde.
Dans ma chambre on trouve des îcones du Christ et de la vierge, comme Kali, Ganesh et un linga et des photos des maitres, je trouve ça inspirant d'avoir partout des points qui nous rappelle à Dieu, à des archétypes jusqu'à ce que l'on réalise l'unité.

Il n'y a pas forcément de niveaux, plutôt un labyrinthe mental en mouvement, et celui qui a la carte sort et est libre. Les autres sont tous au même endroit enrobé de caramel qui les empêche de voir qu'ils sont dans le même paquet, plus haut ou plus bas, mais qu'importe c'est le même paquet :lol: Mais chacun voit midi à sa porte

Le rituel exécuté par quelqu'un dénué de ferveur ou de sa quintessence sert il à quelque chose, ou même un occidental n’entendant rien à ces rites et à la symbolique associée?
Il faut une longue préparation avant le rituel non ?
Le rituel permet t'il d'attraper la foi ? D'attraper l'amour, et Dieu et de les faire sien en son sein de réaliser ces choses là ?
Non seulement de les attraper, mais de les maintenir fermement en soi toujours.
Je demande, car j'aspire.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nadir » 04 Avr 2013, 20:36

- en tout un grand merci Baba Kinaramji pour l'authencité de ton propos, j'étais debout en train de t'applaudir, et je là je "respir" en visualisant mon professeur de hatha Yoga

Merci à tous et ma .......................... "vision" s'imprège de l'energie der Denis que je salue traditionellement


OM Shanti Shanti Shanti
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 04 Avr 2013, 20:40

et je t'ai jeté ce que j'avais sous la main et qui semblait te satisfaire pour être à l'abri.


En quoi çà m'a satisfait? Je n'attendais rien de toi miss, tu crois que je te juge parce que tu connais tel ou tel mantra? Je m'en fiche pas mal de çà. Tu ne me connais pas décidément.

Il faut une longue préparation avant le rituel non ?


C'est pas la préparation au rituel qui est importante. C'est être prêt à recevoir l'énergie. Et puis quand je parle de sadhana, je ne parle pas forcement des rituels formels. Je parle du travail intérieur. Le support peut être varié : japa, méditation, etc.

- en tout un grand merci Baba Kinaramji pour l'authencité de ton propos, j'étais debout en train de t'applaudir, et je là je "respir" en visualisant mon professeur de hatha Yoga

Merci à tous et ma .......................... "vision" s'imprège de l'energie der Denis que je salue traditionellement


OM Shanti Shanti Shanti


Haha, sacré Nadir!!! T'as oublié les fleurs rhoooo! lol

En tous cas, je suis bien content que mes propos te mettent "debout". :) C'est çà, il faut se lever pour la victoire. Mais la victoire n'est pas terrestre, elle n'est pas à celui qui va faire le plus d'audimat sur la question des nâtha. La seule victoire qui vaille, c'est celle sur soi même, sur tout ce qui en nous, a peur d'aimer.

Il y a des visualisations sur le guru dans le Kaulajnananirnaya, je t'en parlerai ;)
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nadir » 04 Avr 2013, 20:57

- Kaula/jnana/nir/naya

De la pure tradition orale, j'ai hâte :D

8)
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 04 Avr 2013, 22:07

Pour ce qui est de "libérer des conditionnement", à part pour très peu de personnes, il me semble que souvent l'effet est surtout de remplacer un conditionnement par un autre.

Je veux bien le croire, mais c'est juste une étape vers autre chose.


Mais ce qui me questionne tout de même dans tes propos c'est cette idée "d'efficacité". De l'efficacité pour quoi ? Arriver où ? Chercher quoi ? Quelle est cette part de toi qui cherche l'efficacité ? C'est à dire une méthode (Tantra ? :wink: ) qui donne des résultats ? Mais des résultats pour qui, pour quoi ? C'est vraiment une question de fond, je ne sais pas si tu me suis...

Ben si une pratique n'a aucun effet, je ne vois à quoi ça sert de la faire...
Après quel est le but, ben c'est justement ce que je demandais plus haut, ce qui semble quand même la question la plus importante, quel intérêt de pratiquer telle voie traditionnelle plutôt que telle autre ou de pratiquer le "natha yoga" à la française... la notion de libération n'a pas forcément le même sens selon les traditions par exemple... Le livre de David Gordon White sur l'alchimie médiévale est présenté comme représentatif de certaines pratiques des natha. A quoi ça sert ? Personnellement, je découvre les choses au fur et à mesure...


Kinaram a écrit :En fait, il faut vivre ce qu'est Sarasvati pour comprendre qu'elle parle TOUTES les langues, et bien sûr la notre

Vivre ce qu'est Sarasvati... Tu pourrais développer s'il te plait, je t'en serais grandement reconnaissant :)


Kinaram a écrit : La priorité c'est de relever les hommes de leur souffrance. De nous réconcilier avec nous même. Si il y a enseignement traditionnel à transmettre, çà serait bien celui non

C'était pas la réalisation du Soi tout ça...
Pour se réconcilier avec la vie, ma petite pratique m'a permis cela. Avant, je ne voyais que la malhonnêteté des commerçants, la vulgarité, la corruption des uns et des autres, etc. Et maintenant je rencontre plein de gens positifs et je vois tout le travail que font les gens pour réaliser leurs rêves, travailler pour eux et leurs familles etc. Et plein d'autres choses encore, ça serait trop long à décrire...
Mais pour ça, les techniques de base du travail énergétique de type "natha yoga" suffisent largement, pas besoin de commencer à toucher au spirituel ou d'aller passer des initiations...
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nadir » 04 Avr 2013, 22:14

Tout est Un
RM
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 04 Avr 2013, 22:23

Un bel échange, merci !!!
Giovanni24, bienvenu ! J'ai mis de coté les liens vers le site, le forum tolère de la pub pour ceux qui participent depuis longtemps, mais bon tout le monde trouvera le lien très facilement...

Que de titres, de groupes, de traditions, de blabla, de guéguerres de clochers... Cela me donne le tournis, comme une marmelade qui tourne sur elle-même et voilà la danse de Shiva, la danse du monde...
Kinaram quand tu seras plus vieux, tu auras oublié tout cela et il restera ta véritable profondeur et cela sera sublime ;-)
Je crois que la question fondamentale est posée par PrajnaPat et reprise par d'autres aussi :
Pour moi, la vraie question, c'est surtout l'efficacité des pratiques traditionnelles et jusqu'où ça permet d'aller...
Est-ce que vivre un éveil de kundalini en pratiquant intensément le pranayama permet le même "niveau" d'accomplissement spirituel (je ne sais même pas si ça veut dire quelque chose...) que pratiquer le shri vidya ou passer les 5 initiations dans la natha sampradaya...

Oui, peut-on croire qu'on va en Inde, comme ça, en sortant de son bac raté, et on rencontre des kula, natha... dans la rue, on reste avec eux et hop au bout de quelques mois me voila Yogi Grand Machin... Huuum, tout cela me laisse dubitatif...
Comment savoir si celui qui a un beau titre, voir même plusieurs titres dignes d’éloges, reconnu par ses pères, aimé et adulé par beaucoup n'est pas un fait un usurpateur de première envergure, il est amusant de faire le parallèle avec l’affaire qui défraie la chronique en ce moment en ce personnage de Cahuzac, terrible !!!
Nous voila devant l’homme dans toute sa splendeur et qu’il soit Indien, Mongol, Amérindien, ou africain l’humanité est là dans toute sa force et ses faiblesses…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 04 Avr 2013, 22:44

Kinaram quand tu seras plus vieux, tu auras oublié tout cela et il restera ta véritable profondeur et cela sera sublime ;-)


Denis, j'ai pas de compte en Suisse, je te jure. :lol:

Merci en tous cas, j'adhère à ta prophétie. :D

Vivre ce qu'est Sarasvati... Tu pourrais développer s'il te plait, je t'en serais grandement reconnaissant :)


Un flot de connaissance ininterrompu, une voix qui parle à travers le monde, qui te parle directement, la voix de l'Unique qui parle à travers tout. Le Livre Saint.

Kinaram a écrit:
La priorité c'est de relever les hommes de leur souffrance. De nous réconcilier avec nous même. Si il y a enseignement traditionnel à transmettre, çà serait bien celui non

C'était pas la réalisation du Soi tout ça...
Pour se réconcilier avec la vie, ma petite pratique m'a permis cela. Avant, je ne voyais que la malhonnêteté des commerçants, la vulgarité, la corruption des uns et des autres, etc. Et maintenant je rencontre plein de gens positifs et je vois tout le travail que font les gens pour réaliser le rêve, travailler pour eux et leur famille etc. Et plein d'autres choses encore, ça serait trop long à décrire...
Mais pour ça, les techniques de base du travail énergétique de type "natha yoga" suffisent largement, pas besoin de commencer à toucher au spirituel ou d'aller passer des initiations...


Qu'attends tu des initiations? Quel est le but des initiation pour toi?
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 04 Avr 2013, 23:03

Mais quel "effet" ? L'effet, c'est pour la personnalité, mais si tout est dissout, il n'y a aucun "effet" puisqu'il n'y a plus personne !

Quelle idée de vouloir trouver une méthode efficace pour n'être plus rien ? :?

Bon, je vois que j'ai échoué à te faire ressentir une question au niveau de ton non-être... :wink:


! Un non-moyen pour accéder à non-quelque chose est encore un moyen...Hahahaha.

Il me fait tourrrrrrrrrrner, la têteeuuuuuuuuuuh.
Avatar de l’utilisateur
Nadir
Messages : 454
Enregistré le : 13 Juin 2008, 09:55
Localisation : Paimpol

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nadir » 05 Avr 2013, 12:22

Colette POGGI

LES OEUVRES DE VIE
SELON
MAÎTRE ECKHART
ET ABHINAVAGUPTA
Les Deux Océans Paris 2000

[url]http://www.lesdeuxoceans.fr/detail.asp?titre=28[/u

" Il faut un coeur brûlant dans une paix vide et silencieuse"
~ Eckhart ~

" Il voit son corps comme la coupe de l'unique Conscience dont toute la différenciation a disparu."
~Abhinavagupta ~

Docti rationem artis intelligunt, indoctis voluptatem *
~ Quintilien IX,4 ~

* Ceux qui savent saisissent le sens de l'Art,
les ignorants en perçoivent le plaisir
Celui qui pratique connait. Il devient respecté de moi. Cette connaissance impénétrable à la parole et à la pensée est à obtenir seulement par la pratique.
~ Shiva Samhita ~
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 05 Avr 2013, 12:35

Bon ben ça va sacrement mieux quand les gens disent vrai et ce qu'ils ont sur le coeur.....
Ça permet aussi de constater que contrairement a ce silence apparent il y a beaucoup de question, le hasard faisant bien les choses (le surnom du hasard ne serait-il pas dieu):

Ce colloque que j'organise depuis 6 mois vise à réaliser une rencontre et un dialogue entre différents courants de yoga traditionnels comme le krya yoga, le kundalini yoga, le nidra yoga, le nada yoga, le yoga du Cachemire de Eric Baret, le yoga tibétain, etc... Si vous pensez qu'il est utile de faire connaître cette initiative, je vour remercie d'insérer le petit texte ci-dessous dans vos sites, blogs et autres réseaux sociaux avec le lien qui permet d'accéder au programme complet.
Je me permets de vous adresser ci-joint le programme définitif de la rencontre Yoga la saveur de l'unité, colloque sur le yoga traditionnel qui aura lieu du 5 au 7 juillet 2013 en Savoie. Pour ceux qui ont reçu une précédente version du programme, je vous remercie de la supprimer afin d'éviter toute confusion.


Ces propos.

Bref pour tout ceux qui souhaitent avoir des informations directes (en dehors du yogi matsyendranath) et plus particulièrement de Christian Tikhomiroff, un colloque organisé par yoga-horizon se déroulera en Savoie du 5 au 7 juillet.
http:// w w w .y o g a - h o r i z o n . f r / l e s - a c t u a l i t e s - d e - l - e c o l e - d e - y o g a

Je vous fais part du message de Khristophe Lanier:
[i]Chers amis,
Je me permets de vous adresser ci-joint le programme définitif de la rencontre Yoga la saveur de l'unité, colloque sur le yoga traditionnel qui aura lieu du 5 au 7 juillet 2013 en Savoie. Pour ceux qui ont reçu une précédente version du programme, je vous remercie de la supprimer afin d'éviter toute confusion.

Christian Tikhomiroff participera à ce colloque où il fera un exposé sur le thème "Pratiques et Philosophie du Natha Yoga" ainsi que 3 ateliers de yoga. Cet exposé de Christian devrait permettre de clarifier les choses concernant le natha yoga. Peut-être que certains d'entre vous ont lu dans la revue infos yoga une interview réalisée par Tara Mickaël d'un yogi russe nommé Matsyendra Natha qui laisse entendre entre autres qu'il n'y a pas de transmission natha authentique en France. Il se réfère au natha sampradaya qui est la branche "officielle" des nathas, ce que Christian appelle le natha à tendance religieuse qui est organisée en ordre plus ou moins monastique. D'après Christian, il y a des petites lignées tantriques (comme celle à laquelle il est rattaché) qui sont indépendantes du natha sampradaya et de ce fait, très peu connues.

Ce colloque que j'organise depuis 6 mois vise à réaliser une rencontre et un dialogue entre différents courants de yoga traditionnels comme le krya yoga, le kundalini yoga, le nidra yoga, le nada yoga, le yoga du Cachemire de Eric Baret, le yoga tibétain, etc... Si vous pensez qu'il est utile de faire connaître cette initiative, je vour remercie d'insérer le petit texte ci-dessous dans vos sites, blogs et autres réseaux sociaux avec le lien qui permet d'accéder au programme complet.
Je me permets de vous adresser ci-joint le programme définitif de la rencontre Yoga la saveur de l'unité, colloque sur le yoga traditionnel qui aura lieu du 5 au 7 juillet 2013 en Savoie. Pour ceux qui ont reçu une précédente version du programme, je vous remercie de la supprimer afin d'éviter toute confusion.

Bon ben voila, oui un certains nombre, d’entre nous avons besoin de clarification, oui la passerelle inter religieuse me semble neccesaire, et comme tu l’a dit kinaram, nous avons besoin d’une Traductions ;
Ce qui devient gênant comme je l’avais déjà dit sur un autre topique : ce n’est pas ce que nous dit le yoga ou les autres tradition, mais c’est ce que l’on lui ou leurs fait dire.

Kinaram /quand je met un T majuscule a Traditions c’est pour souligner le fait de sont Autorité et non pas par ironie ou je ne sais quoi.
C’ est pour souligner le fait que oui et nous sommes oh combien d’ accord, que seule une Tradition peut nous garantir la validité d’ un enseignement et seule cette tradition et a même de nous faire saisir les clé au combien subtils qu’ elle nous tends,
Trouver aujourd’hui un lien entre l’inter religieux, mais aussi entre l’ hier et l’aujourd’hui que savons nous aujourd’hui ? Le message qui nous est transmis nous a était donné a travers une langue complexe sorti d’une culture a des années lumière de la notre, et nous viens du fin de l’aube de l’humanité, sommes nous sur de bien comprendre les enjeu fondamentaux de ce a quoi nous nous attaquons et parlons nous tous de la même chose ; je pose la question, je n’affirme rien et j’attend avec impatience vos réponses commentaires.


Pour résumer :

Trouver des passerelles de communications lisible par tous et toutes, afin de garantir l’ enseignement de ces diverse traditions dans un pays comme le notre, dans un souci de clarté et lisibilité, trouver un équilibre entre nouvelles Traduction, et ancienne traditions néanmoins vivante, aborder une vrai réflexion de fond sur les contenues de formation, et les outils pédagogique a mettre en place

.et Arrêté les querelles de clocher et de personnes…….

Pour finir la mystique et l’esprit n’appartient a personne …..Dieu soit loué ……. quelque soi sont nom…
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 05 Avr 2013, 13:41

hridaya ton message de dessus est simplement impossible à lire, des copiés collés les uns sur les autres, on ne sait même pas où tu commences à écrire toi...
Merci de le modifier !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Giovanni24
Messages : 6
Enregistré le : 04 Avr 2013, 11:58
Localisation : Actuellement, devant mon ordi...

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Giovanni24 » 05 Avr 2013, 14:01

hridaya a écrit :Trouver des passerelles de communications lisible par tous et toutes, afin de garantir l’ enseignement de ces diverse traditions dans un pays comme le notre, dans un souci de clarté et lisibilité, trouver un équilibre entre nouvelles Traduction, et ancienne traditions néanmoins vivante, aborder une vrai réflexion de fond sur les contenues de formation, et les outils pédagogique a mettre en place


1000 fois OUI Hridaya. S'il y a un "absolu", un état particulier, une vision claire des choses, aller disons le un Amour avec un grand "A" à trouver, la méthode n'est alors pas réservé uniquement à ceux qui savent lire et écrire.

Certes la voie intellectuelle existe mais réservée à ceux qui sont "cablés" pour ça dès le départ.... et je pense qu'il n'y a pas beaucoup d'élu.
Pour l'ensemble de l'humanité, d'une manière générale, je pense que la méthode ne passe pas par l'intellect... Alors Traditionnelle au départ, personnelle et intuitive ensuite ?

Bon, je retourne à mon tapis, je vais essayer la traditionnelle/personnelle/intuitive, je vous dirai ce qu'il en retourne ensuite.
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 05 Avr 2013, 16:36

prajnaPat a écrit :Ben si une pratique n'a aucun effet, je ne vois à quoi ça sert de la faire...

Mais quel "effet" ? L'effet, c'est pour la personnalité, mais si tout est dissout, il n'y a aucun "effet" puisqu'il n'y a plus personne !

Quelle idée de vouloir trouver une méthode efficace pour n'être plus rien ? :?

Bon, je vois que j'ai échoué à te faire ressentir une question au niveau de ton non-être... :wink:

Ah, le non-duel tout ça... Oui, c'est loin pour moi...
C'est sûr que si on ne s'identifie plus à aucun élément du "film", le déroulement du scénario n'a plus aucune importance...

Pour autant, les indiens parlent bien de dharma... Et il y a des saintes comme Amma qui ont une activité dans le monde...



kinaram a écrit :Vivre ce qu'est Sarasvati... Tu pourrais développer s'il te plait, je t'en serais grandement reconnaissant :)
Un flot de connaissance ininterrompu, une voix qui parle à travers le monde, qui te parle directement, la voix de l'Unique qui parle à travers tout. Le Livre Saint.

Ah merci ! :) Je ne voyais pas ça comme ça !
C'est forcément l'Unique qui te parle ?


kinaram a écrit :Qu'attends tu des initiations? Quel est le but des initiation pour toi?

Je n'en attends rien et je ne cherche pas à en passer...
J'ai expliqué dans mon avant-dernier message (celui-ci étant le "dernier") ce que j'en pensais
Après, ça correspond aussi à un engagement à suivre une certaine direction de vie, et comme je n'ai pas compris quelle étaient les différences entre les différents systèmes traditionnels et ce qu'ils proposent, je préfère me contenter pour l'instant de ma pratique de hatha yoga.
l'Immensité
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 07 Avr 2013, 12:13

Voici une photo de Tyagi Nâtha Aghori, aussi appelé Pagalananda (félicité de la folie),110 ans, médecin ayurvédique, alchimiste et disciple de dr. Ramanâtha Aghori, l'un des successeurs de la Nateshwari panth, dont le siège se situe actuellement à Pashupatinâtha à Kathmandu.

Je voulais juste illustrer que certains yogi de "haut rang" dans le Nâtha Sampradaya ne portent pas de Kundal, ni même de Janeu. En effet, d'après Kulavadhuta Satpuranda, initié très jeune par dr. Ramanâtha Aghori, et érudit reconnu dans le tantrisme vama marga, vivant dans le Sikkim, relate l'histoire de Ramanâtha :

Ramanâtha était un kanphata yogi et il partit en pèlerinage au Tibet. Son entrée fut refusée au monastère de Samye car il portait les kundala (boucles d'oreille). Interrogé sur la raison de ce refus, il rencontra Chakhta Rintpoche qui le conduisit au Bengale auprès de Baba Byom Shankar Aghori. Auprès de lui, il accomplit la sadhana aghori puis repartis pour le monastère de Samye où il fut reçu avec honneur. Baba Byom Shankar, d'après les propos de Kulavadhuta Satpuranada était l'un des derniers successeurs d'une lignée secrète remontant à Padmashambhava, appélé Swayambunâtha. Il serait le chaînon manquant qui relie le bouddhisme Vajrayana et l'école Nâtha. Dr. Ramanâtha s'attira les faveurs du Roi Virendra au Népal et devint le Mahant du Nâtha Sampradaya au Népal. A ce titre, il eut le privilège de consulter des manuscrits secrets relatant le schisme entre les goraknâthi (kanphata) et les autres disciples de Matsyendranâtha. Kulavadhuta va jusqu'à affirmer que Gorakhnâtha fut rejeté de ses condisciples pour avoir osé remettre en question la sadhana de Matsyendranâtha à Kamakhya Pitha où dit-on, il se maria avec la Reine (j'avais retranscris cette légende sur le forum). Il créa alors l'ordre des Kanphata et obligea les membres à demeurer dans le célibat. Il orienta à sa manière le Sampradaya et fit d'une tradition "tantrique" une tradition yogique, et ascétique.

On trouve aujourd'hui au sein de la Nateshwari panth, aussi bien des yogis portant des kundala, que des yogis qui n'en portent pas. Et cette distinction n'a rien à voir avec la hiérarchie instaurée par l'association officielle. Elle s'explique par ce pavé dans la marre, lancé par Dr. Ramanâtha aghori en son temps (son corps meurt dans les années 80), qui lui attira les foudres de la hiérarchie des kanphata.

Cette version de Kulavadhuta Satpurananda est évidemment très controversée, et je ne sais pas trop quoi en penser moi même. Je ne me sens pas autorisé à donner un avis tranché sur la question.

Je lis dans ces histoires de yogis, et notamment celles de Gorakh et Matsyendra, des symboles illustrant la sadhana et la relation guru-sheila plus que des faits historiques.

Cela dit, cette interprétation a au moins le mérite de remettre en cause la hiérarchie officielle actuelle du Nâtha Sampradaya, et la tournure religieuse et politique, justifiée par un mythe originel largement remanié pour la cause...

Chacun se fera son avis sur la question.

Pour moi, le livre le plus ésotérique et le plus proche de la sadhana tantrique que j'ai lu du Nâtha Sampradaya est la Gorakh Bodhi*. C'est un dialogue entre Gorakh et Macchendra, qui dépasse de loin ces considérations historiques socio-politiques.

http://www.shivashakti.com/gorakh.htm
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 08 Avr 2013, 10:33

Au-delà de tout ce qui a était dit notamment par Kinaram( infiniment merci à tous pour tous ces éclaircissements et cette enrichissement mutuel)
D’un point de vue de l’interreligieux et de l’inter -pratique et (milles excuses pour ces barbarismes), et surtout du sens profond apparaissent certaines questions de fond, en tout cas pour moi.
Je voudrai si vous me le permettez les partager avec vous, quelle différence, quelle similitude, existe-t-il entre les états d’un pratiquant de yoga (hatha yoga voire des yoga) et d’autre pratique Zen, bouddhiste, etc..... à quels degré diverse se situe-t-il. Le moine Zen est-il au même "étage" que le moine bouddhiste, le pratiquant dzogche vie-t-il les mêmes choses, il ne s’agit pas bien entendu de comparer et de mesurer, mais la question émergente est la suivante et nous renvoie directement au propos antérieur, idem pour les différente voie "intra yoga", shivaïsme du cachemire etc......
La réalisation /éveil des uns et autres et t’elles similaires, à quoi correspondent un certains nombres de" phénomène magique», distorsion du réelles etc......, relié à certaines traditions et inexistante dans d’autre.
Une Tradition me permet-elle d’aller plus loin et ou, la mystique sans Maitre sans Traditions est-elle entendable, ou dois-je me tourner vers une tradition pour aller vers certaines sphère de connaissance et /ou vers une autre pour en explorer d’autres.
Peut t- on penser que certaine tradition favorisent plus par leurs technique l’exploration de certaines sphères du Réelle, que représente-t-elle Vraiment,
Cela repose également les raisons et le sens de tout cela, une redéfinition du Réel, du Vivant, de Mon rapport avec tout cela, de mon Interrelation .......
Que signifie donc tout Cela......
Serait-il possible d’évaluer, les champs de nos connaissances mutuelles, aujourd'hui d’une manière pluridisciplinaire...
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 10 Avr 2013, 08:52

Bon, je retourne à mon tapis, je vais essayer la traditionnelle/personnelle/intuitive, je vous dirai ce qu'il en retourne ensuite



salut ,Giovanni 24, j' ai beaucoup aimé ta réponse de hier soir, par contre arrête de ronfler pendant la méditations, surtout sur Mon tapis :D :roll: :P :P :wink: :rire: :rire: :cryhappy:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Giovanni24
Messages : 6
Enregistré le : 04 Avr 2013, 11:58
Localisation : Actuellement, devant mon ordi...

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Giovanni24 » 10 Avr 2013, 09:29

"arrête de ronfler pendant la méditations" Ah hridaya tu me fais de la peine !
Je croyais être au bord de l'éveil !
Mais alors quel éveillé sur ce forum va nous donner les réponses à tes questions ?... qui, il faut bien l'avouer, sont un peu également les miennes...
Bon, je retourne à mon tapis ...
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 10 Avr 2013, 10:01

Mais alors quel éveillé sur ce forum va nous donner les réponses à tes questions ?... qui, il faut bien l'avouer, sont un peu également les miennes...
Bon, je retourne à mon tapis ...


passe me voir demain matin au moment de mon (r)éveil , je verrai ce que peux faire pour toi .....
:wink: :p :rire:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 10 Avr 2013, 12:07

Jean Papin aime a dire que quand il parlait d'éveil avec Pierre Feuga ils disaient : "L'éveil c'est quand tu t'éveilles le matin !" :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 10 Avr 2013, 12:36

malheureusement je pense que Giovanni24 s' est rendormi, il va devenir un spécialiste du Nidra :wink:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 18 Avr 2013, 01:48

Ce week-end, avec des amis :wink: nous sommes allé rendre visite à un saint homme, simple, décapé et décapant qui vient de fêter ses 90 ans.
Frère Antoine, ermite du rocher de Roquebrune, que j’aime sa beauté simple sans titre, sans parade mais si vraie.
J’y suis retourné avec un autre ami lundi après-midi, passer du temps à rien dire ou juste l’entendre parler ou jouer de son instrument, c'est simplement vraiment divin. Je me dis que la réalité est bien là, bien loin des querelles et des recherches de titres et d’appartenance de lignée qui laissent au final que des arrière-gouts de guerres de clochers et des luttes de pouvoir ou les égos pavanent dans un jeu des miroirs où celui qui reconnait l’autre se sentira finalement lui-même reconnu… :beurk:

Frère Antoine nous a expliqué qu’il a même enlevé la croix du christ dans sa grotte pour permettre à qui veut venir de se sentir à l’aise, quelle beauté et quelle simplicité divine !
Tout ce que l’égo peut créer n’est qu’illusion comme, les titres, les lignées, les initiations, le pouvoir et la puissance sociale,...
Tout cela n’Est pas !
Et tout cela ne peut être créé que par l’égo…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 19 Avr 2013, 10:38

Bien!

De belles rencontres Denis, qui enrichissent le coeur, où plutôt, dévoile sa richesse innée, à nue.

Ces derniers jours ont été magnifiques pour moi aussi, en Bretagne dans la nature avec des amis à célébrer.

Il est important de se concentrer sur l'essentiel, surtout si l'on parle de spiritualité, et que l'on veuille vraiment avancer sur notre propre chemin. Mais ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain hein...

Cette navaratri intense et lumineuse était aussi l'occasion pour "nous" d'annoncer cette retraite en immersion dans le Nâtha Siddha Yogini Tantra. Auprès d'une personne qualifiée.

Il faut goûter la saveur avant de la décrire et de la juger.

Et si elle a bon goût et qu'elle nous conduit au plus profond de nous même, pourquoi ne pas se laisser immerger dans la Saveur Unique?

Et peu importe les titrés, lignées, etc. On reconnait un arbre à ses fruits.

Un semeur plante des graines dans un champ. Il faut que celui-ci soit labouré et que le paysan qui y travaille l'entretienne. Chacun a sa place, chacun a son rôle dans l'harmonie de l'univers. Il est des êtres qui consacrent leur vie au travail des champs de l'esprit.

Goûtez!
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 26 Avr 2013, 23:16

Je viens de trouver un blog dont l'auteur semble vouloir traduire en anglais les articles en russes du site de Matsyendranath. C'est tout récent, y'a pas grand chose pour l'instant (en tout cas, il semble y avoir un début d'implantation à New York) :
http://nathayogany.com/
J'ai vérifié sur le site de Matsyendranath, "l'auteur" est un de ses élèves
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 644
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 27 Avr 2013, 20:43

'A y est :)
http://www.centre-vedantique.fr/index.p ... 90&lang=fr

1 heure de conférence, c'est un peu bête de venir de Russie juste pour ça :mefie:
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 27 Avr 2013, 23:42

Il vient très certainement pour faire autre chose aussi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
kinaram

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar kinaram » 30 Avr 2013, 01:30

http://symbolos-fg.com/spinosi_crepusculo.html

Et une tartine pour René, chaud devant!

Bon, je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit l'auteur, loin de là, mais il appuie là où çà fait mal, sans aucuns doutes...

Si vous êtes guénoniens ne lisez pas ce message, non ne lisez surtout pas, attention....rhaa trop tard
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 30 Avr 2013, 09:43

Quel texte ampoulé, pédant, puant, avec des phrases d'une lourdeur à vomir...
Je ne sais pas qui a écrit un truc pareil, mais passer une soirée avec lui doit être vraiment abominable...
Un étalage de blablas dans lequel on se sait où la chose va nous amener...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Giovanni24
Messages : 6
Enregistré le : 04 Avr 2013, 11:58
Localisation : Actuellement, devant mon ordi...

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Giovanni24 » 30 Avr 2013, 10:15

Merci Kinaram pour ce texte. Bon, il m'a donné un peu le mal de tête mais il y a un passage qui m'a bien intéressé, et qui est bien en étroite relation avec le sujet (Venue de Yogi Matsyendranath).

Je colle ici le passage pour éviter à certain de se prendre la tête :
"Il ne s'agît pas de condamner la foi en tant que telle, elle est un « mode de rencontre » du réel avec ses propres aspects gnoséologiques, mais il importe de ne pas confondre les domaines. Le problème est d'autant plus urgent à traiter que les formes de croyances servent d'alibis à une crispatîon dogmatique au niveau des représentations permettant la mise en oeuvre de rapport de domination. Nous assistons dans les milieux guénoniens à une simple restîtution de la stratification habituelle dans la société. Celui qui possédera un capital culturel symboliquement reconnu par telle ou telle initiation pourra exercer vis - à - vîs d'autrui un pouvoir que lui conférera son statut. Lors de colloques où se rassemblent sous des étendards variés des membres des multiples confessions jaillisse les titres initiatiques qui côtoient dans un mélange hétéroclite les titres universitaires. Il est de bon ton de montrer que les initiations sont nombreuses, que certains peuvent cumuler grades et baptêmes sans oublier l'inévitable initiation Kalachakra. Il est dommage que nous n'ayons vue quiconque se prévaloir de l'épreuve amazonienne où le corps du postulant enduit de mîel est recouvert de fourmis. Ce qui nous fait dire qu'une étude ethnologique des milieux guénoniens serait la bien venue. Aucune possibilité de vérifiabilîté n'étant permise, car ici poser une question vaut pour une contestation, les paroles des maîtres ne sont qu'au niveau prescriptif voire performatif, en somme il s'agit de faire croire que dire c'est faire. Dès lors qu'un titre permet de prendre la parole et de parler pour tous, supprimant le dialogue qui est pourtant le moment platonicien éminent, se profile ce que l'on nomme un statut langagier. Celui - ci révèle une position de dominant dans un champs social où l'initié « vient au monde » et face auquel doivent se placer ceux qui ne sont qu'au stade de l'écoute et des applaudissement ritualisés. Nous n'avons pas ici d'autorité mais bien un pouvoir, la première ne cherche qu'à éveiller ce qui constitue notre autonomie spirîtuelle, le second cherche à maintenir la distinction des élus, le rapport reste celui d'un blocage."
Bon la-dessus je vais me prendre un cacher d'aspirine et je retourne à mon tapis...
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 30 Avr 2013, 10:54

entièrement d' accord ave le contenu mais bon il ni aurait pas moyen de le dire avec des mots simples ou alors je vais finir par croire que que c' est un pouvoir émergent qui veut virer un autre pouvoir ,une tradition ou soit disant tradition ,qui doit sortir, (avec ses codes et ses usages )viré par d' autre qu'y veulent instituer d' autres codes de communication aussi illisible (et lisible uniquement a l' usage de ses membres autoproclamé) pour le soi disant non initié.
la ficelle est aussi grosse que ce qu'il dénonce......
mon avis est que là ou il y a connaissance, la tentation du pouvoir et de la prise de pouvoir est grande, au nom de de la compréhension ou d' une soit disant meilleurs compréhension ou pour nous libérer d' un totalitarisme, d' une emprise sur un savoir qu'aurait là en l' occurrence les guénonien....mais ça pourrait être d' autre...) dés qu' un groupe s' arroge de mieux savoir que d' autre et globalement disent " vous inquiéter on s' occupe de tout et surtout de penser pour vous" et ma vérité et meilleurs que celle de l' autres, moi je suis sceptique..... et méfiant
c' est pour ça que je continue a ne croire qu' au seule travail en toute indépendance et solitude.....même si quelquefois on a besoin de gens de savoir et de connaissance de toute confiance.....

et puis tout n' est pas a jeter chez monsieur guenon....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Odile » 30 Avr 2013, 10:58

:mefie: :urgence:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 30 Avr 2013, 11:16

tiré de leurs revue:



"Que les aspirants ne se fassent pas d’illusions : sur le sentier de la Connaissance, nous sommes tous des autodidactes à la recherche du Maître Intérieur et il n’y a pas d’Université qui nous conduise à l’Identité Suprême."




independance d'esprit, bon sens, et travail personnel.... voilà vers quoi il faut tendre, voilà les outils personnel....;
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
trananda
Messages : 436
Enregistré le : 28 Jan 2012, 21:25

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar trananda » 07 Juin 2013, 14:00

Les montagnes demeurent tel des sages ,est les hommes finissent par d’incliner devant leur majesté avec le secret désir de trouver cette sereine transcendante et irrépressible liberté .
Merci la vie
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 21 Avr 2014, 16:41

J'avais écrit :
Qu'est-ce-que tu essayes de nous dire Kinaram ?
Qu'en réalité tu as 110 ans, que tu fumes des clopes en regardant par le fenêtre à te demander si tu auras encore la force de balayer les petits ewoks ?


Je reviens par ici pour tenter d'éclairer un autre topic.
viewtopic.php?f=4&t=2192

Denis a dit :
Ha niko, si un jour tu rencontres Tara Michael, demande lui de te parler de Desikachar et Krishnamacharya qu'elle a rencontré en Inde et tu auras une toute autre vision de ces personnages...

Nikoyogi a répondu :
J'aimerais bien Denis, en même temps je crois me souvenir que sur le forum il y a avait eu aussi une grande "déception" vis à vis de Tara Mickael, est-ce nos projections sur les "maîtres".
En tout cas, je dois admettre que dans de nombreux stages ou séminaires je rencontre de bons pédagogues, des érudits, des gens "sérieux" mais rarement des gens vraiment lumineux.


Si vous revenez par ici, Tara Michael, peut être accepteriez vous de nous parler de ces deux messieurs ?

Kinaram a écrit :C'est tout de même pas mal un truc de mecs çà, les confréries et le prestige des filiations, les luttes de pouvoirs et les "moi je suis un vrai et les autres ce sont des faux"

C'est clair ! :wink:
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 21 Avr 2014, 20:48

Puisse Tara te répondre...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 22 Avr 2014, 08:57

Om tare tuttare ture svaha
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 782
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar pashupati » 23 Avr 2014, 12:20

Namaskar shree yogis et yoginis

une question svp : n'est-ce pas Shiva Natha Raja (le danseur cosmique) qui a enseigné le Natha yoga ?

C'est une bonne nouvelle d'accueillir un natha yogi en France surtout en Arles, merci TARA !

Je suis sur Marseille, mais je ne suis qu'un simple méditant depuis plusieurs années, je serais intéressé de venir en Arles, pour vous rencontrer tous les deux, j'ai tellement de questions.

Au plaisir de vous lire !

AUM, namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar hridaya » 23 Avr 2014, 12:47

non shiva nataraj c 'est autre chose......

La légende des Natha-yogis est profondément liée à l'histoire du sage et yogi Matsyendra.

Tous les textes lui rendent Hommage comme étant le premier sage, le premier yogi à l'origine de l'école des natha-yogis.

La légende prétend qu'il est le premier humain à avoir reçu l'enseignement du yoga.

Cette légende raconte que cela se passait il y a longtemps dans un endroit isolé de l'Himalaya, au bord du lac Manasarovar, qui selon le mythe est le lac " mental " de la terre.
Prés du lac, Shiva et Shakti étaient assis. Shiva enseignait à Shakti les secrets du monde et de l'individu. Nous avons dans ce tableau l'essence de la métaphysique tantrique qui postule l'identité au niveau potentiel et la complémentarité au niveau manifesté de la conscience et de l 'énergie. L'un ne peut pas exister sans l'autre, la pensée ne peut se réaliser sans l'énergie et l'énergie n'a rien à réaliser sans la pensée.

Shiva parlait donc à Shakti lui enseignant les secrets du monde et de son fonctionnement ; les poissons étaient, selon la légende les premiers habitants de la terre.
L'un d'entre eux, le plus beau spécimen, car il était le roi des poissons s'approcha, attiré par l'intensité magnétique de la voix de Shiva.
C'était donc le premier appel de la conscience. Il écoutait Shiva parler des jeux de l'énergie et il fut attiré hors de l'eau et se métamorphosa en humain. L'alchimie s'était opérée sous la poussée du désir de connaissance et de l'énergie.
Devenu homme il s'assit et fut le premier témoin d'un étrange spectacle. Shiva pensait toutes les formes du monde, animaux, insectes, végétaux, arbres, rivières, montagne, vent, nuages, pluie, pensées, émotions, beauté…tout ce qui existe et Shakti leurs donnait formes, couleurs et son. A un moment donné, Shiva fit une pose ; Shakti également. Forcement quand la pensée s'immobilise, l'énergie s'immobilise.
Il se tourna vers Matysendrya, son regard de lumière l'enveloppa. Il s'adressa à lui : " tu étais le roi des poissons, et tu es maintenant le premier humain. Je vais te donc te donner un autre nom ainsi que les pouvoirs correspondants à ta nouvelle condition. Puisque tu es en fait un mutant, que tu as réussi le passage d'un être à l'autre, d'un état à l'autre. Je rajoute à ton nom : Natha qui veut dire la mutation, le passage du conditionnement à la liberté, de l'ignorance au savoir, de l'automatisme à la discrimination. Pour cela je te donne les pouvoirs des Dieux, mais la limitation des animaux.
Toutefois, grâce à l'introspection, aux jeux d'énergies avec ton corps, avec tes souffles et les sens. Tu auras la possibilité de te libérer de l'entrave de ton animalité. Regarde et retiens le procédé, Shakti et moi-même allons te révéler ses secrets, nous l'appelons Yoga.

Cette science une fois que tu l'aura maîtriser en toi-même, et que tu sera devenu un humain semblable aux dieux, tu devra l'enseigner à tout être vivant qui t'en fait la demande. En toi sont donc tous les savoirs et tous les pouvoirs. Le yoga que nous allons t'enseigner est la méthode pour les réaliser mais tu es libre de faire ou de ne pas faire.
Ainsi en sera-t-il pour chaque être vivant sur cette terre, se contenter de sa situation ou la transcender. Il en sera de même pour l'espèce humaine, présentant ce que je viens d'évoquer au fond d'elle même, elle voudra évoluer, avoir la connaissance, les pouvoirs des Dieux jusqu'à l'immortalité elle même.
Je te donne une indication, la clé de l'alchimie est dans ton souffle, réalise puis enseigne cela aux humains, alors, ils sauront.

Extrait des enseignements de C. Tikhomiroff


--------------------------------------------------------------------------------
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
ava:
Messages : 947
Enregistré le : 23 Sep 2013, 16:23

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar ava: » 23 Avr 2014, 13:51

Magnifique

Merci Hridaya pour ce partage :)
Avatar de l’utilisateur
Cocostick
Messages : 324
Enregistré le : 18 Aoû 2012, 22:51
Localisation : Pégomas 06
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Cocostick » 23 Avr 2014, 18:06

mmmhhh c'est bon des histoires comme ça, j'en veux encore.
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar amandine » 23 Avr 2014, 21:12

Bonsoir, pas encore lu ce que tu as mis Hridaya, mais je veux réagir sur quelquechose:
Lorkan , sincèrement, tu la trouves comment ta façon de t'adresser à Tara?
est ce que le fait d'être caché derriere un ordi autorise a ne pas respecter les codes habituels de politesse et de respect?

Pashupati, cette année, je crois qu'il n'y a pas de rencontre à Arles. c'est sous la forme de stages, dans différents lieux, où Tara accompagnera le yogi Matsyendranath. elle traduit, puisqu'il parle en anglais.
les dates sont ici:
http://www.centre-nath-sampradaya.com/C ... ments.html

bonne soirée :)
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 23 Avr 2014, 21:28

T'es sèrieuse ? :shock: :o

lorkan739 a écrit :Si vous revenez par ici, Tara Michael, peut être accepteriez vous de nous parler de ces deux messieurs ?


Explique moi comment faire plus respectueux et plus polie stp.
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 23 Avr 2014, 21:57

Peut-être, Lorkan, devrais tu regarder l'ensemble et pas juste sortir une phrase de ton post...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 23 Avr 2014, 22:05

Pffff, mais c'est pourtant clair. Si déception il y'a, elle ne vient pas de Tara.
En tous cas pour moi c'est très clair ! Tellement clair que pas l'ombre d'instant je n'ai insulté l'intelligence de Tara en pensant qu'elle pourrait comprendre de travers.
A l'extrème limite, oui, pardon à Nikoyogi. Et encore...Vu comme il a modéré ses propos.
Om
Nikoyogi

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Nikoyogi » 23 Avr 2014, 23:38

J'accepte tes excuses Lorkan :)
yogaensoi
Messages : 192
Enregistré le : 21 Nov 2012, 17:07

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar yogaensoi » 24 Fév 2016, 14:27

Superbe sujet, qui nous laisse entrevoir les méandres de la tradition, comment faire pour complétement s'y perdre :) A lire
J'avais déterré ce sujet juste pour savoir en quelle langue s'exprimait Yogi Matsyendranath, et j'ai eu ma réponse, en anglais traduit par Tara, merci.
Et compris d'où me venait ma réticence énergétique envers Tikho :mrgreen:

Des participants qu'on ne voit plus, bien dommage.

Denis, j'en profite, n-y-at-il pas une coquille dans les dates du stage de Juillet (du 01/07/2016 au 05/07/2016)
"Début : Le mercredi 1er juillet à 8 heure.
Il finira le dimanche 5 juillet vers 18h"

Le 01/07 est un Vendredi
Pourrais-tu confirmer?

Bonne lecture aux nouvelles/nouveaux
Om Namah Shivaya !
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 24 Fév 2016, 18:49

Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Kalagh » 14 Avr 2016, 16:23

Denis a écrit :Quel texte ampoulé, pédant, puant, avec des phrases d'une lourdeur à vomir...
Je ne sais pas qui a écrit un truc pareil, mais passer une soirée avec lui doit être vraiment abominable...
Un étalage de blablas dans lequel on se sait où la chose va nous amener...


et truffé d'accents circonflexes mal placés. C'est le propre de certains admirateurs des maîtres de les singer et de faire le guénonien, le corbinien en créant comme je viens de le faire des adjectifs nouveaux.
C'est chiant.
je préfère Hellboy
hb 1.jpg
hb 1.jpg (16.2 Kio) Vu 4428 fois


bise
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 15 Avr 2016, 21:41

Je ne comprends pas ce détérage de topic.

Poubelle ?
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 15 Avr 2016, 23:14

Pardon yogaensoi, oui c'était les bonnes dates pour le stage avec Yogi Matsyendranath, mais pas les bons jours et merci d'avoir relevé cette erreur que j'ai corrigé !

Donc STAGE DE YOGA juillet 2016 du vendredi 01/07/2016 au mardi 05/07/2016 dans le VAR
Pratique traditionnelle avec Yogi Matsyendranath Maharaj
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 270
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 23 Oct 2017, 18:55

Tara Michael a écrit :Quant à Tikhomiroff, je dirai ce que j’ai sur le coeur:
Dans son livre le Festin d’immortalité, il ne fait que reprendre, littéralement, tout le contenu du live en anglais de l’Indien Akshaya Kumar Banerjea «The Philosophy of Gorakhnath», sans se référer une seule fois à cet ouvrage ni citer son auteur ni dire où il a emprunté ses connaissances. J’appelle ça du piratage et refus de reconnaître le maître à penser. Il a rempli aussi son livre de citations de la Hatha-yoga-pradîpikâ, comme s’il le traduisait directement du sanscrit, sans la moindre citation de ma traduction chez Fayard. Il a concocté une traduction de ce texte, à mi-chemin entre la traduction de Swami Satyananda et la mienne, et la vend sur son site, la présentant comme sa propre traduction.



Souvent les textes traditionnels ne sont pas "vraiment" signés, ils sont au service de ceux qui pratiquent.....
Christian Tikhomiroff connait le sanskrit, il pratique le yoga, il traduit un texte traditionnel qui traite du Yoga, il ne peut pas faire dans la fantaisie, donc ce qu'il traduit aura forcément la même teneur de ce qui a déjà été traduit avant lui, avec des nuances, des subtilités et des commentaires en fonction de la pratique de chacun, ne pensez-vous pas ?
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 23 Oct 2017, 19:30

Je crois que tu n'as pas bien saisi le sens des propos de Tara Michaël. Elle dit qu'il fait du plagiat et que dans autre ouvrage il présente des traductions de certains textes comme si c'était lui qui pendant l'écriture de cette ouvrage en faisait savamment la traduction. Or, si j'ai bien compris, les traductions françaises qu'il aurait extrait du sanscrit correspondent trait pour trait aux traductions de Tara Michaël.

Si je prétends assister au yoga des Nath, je ne peux d'un autre côté faire l'éloge de pathabhi jois. C'est cela aussi "suivre" une tradition. Tu comprends ?

Tout le monde avec une bonne dose de marketing peut inventer ou tirer à soi des pratiques que chacun aura la liberté de pratiquer dans son coin en pensant avoir atteint des sommets. Mais tous les Maîtres l'ont dit, sans la présence d'un véritable enseignant les textes ne valent rien.
Om
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 270
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 23 Oct 2017, 19:58

lorkan739 a écrit :Je crois que tu n'as pas bien saisi le sens des propos de Tara Michaël. Elle dit qu'il fait du plagiat et que dans autre ouvrage il présente des traductions de certains textes comme si c'était lui qui pendant l'écriture de cette ouvrage en faisait savamment la traduction. Or, si j'ai bien compris, les traductions françaises qu'il aurait extrait du sanscrit correspondent trait pour trait aux traductions de Tara Michaël.

Si je prétends assister au yoga des Nath, je ne peux d'un autre côté faire l'éloge de pathabhi jois. C'est cela aussi "suivre" une tradition. Tu comprends ?

Tout le monde avec une bonne dose de marketing peut inventer ou tirer à soi des pratiques que chacun aura la liberté de pratiquer dans son coin en pensant avoir atteint des sommets. Mais tous les Maîtres l'ont dit, sans la présence d'un véritable enseignant les textes ne valent rien.


Mais puisqu'il s'agit de textes traditionnels traitants du yoga. Si l'un dit un chat est un chat, et que l'autre dit aussi un chat est un chat...est ce que l'on peut appeler cela du plagiat* ?
Pour ce qui est de suivre une tradition, je pense savoir ce que cela veut dire. Et là pareil, la tradition n'appartient à personne en particulier, et il appartient à chacun de transmettre ce qu'il a reçu sans fantaisie personnelle.
Dans le Yoga, il n'y a pas de sommet à atteindre, il n'y a pas de but, ou bien c'est là immédiatement tout de suite ou bien rien, on reconnait ce qui est, et on le ressent immédiatement tout de suite aussi dans une salle.
Et, en effet, tout va dépendre de l'énergie de l'enseignant, s'il a le "fluide" pour transmettre ou pas, et ce "fluide" n'a rien de personnel non plus, il est lui-même au service de la tradition.
Quand on parle de lâcher le personnage c'est vraiment à tous les niveaux...

J'en profite pour te faire une bise, car je ne vais plus venir ici...Le temps que j'y passe en fait ça me déconnecte de la pratique, et de ses saveurs...c'est ça le paradoxe. Mais contente de t'avoir croisé.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 23 Oct 2017, 22:06

Si demain tu ouvres un centre de Yoga qui se nomme "Vajrayana Yoga", il me semble qu'en tant qu'adepte de cette lignée je serais dans mon droit de penser et dire que ce n'est pas correct si quelque chose me déplaît.

De même que cela me semble être une offense de dire qu'il n'y a pas de but. Car s'il n'y avait pas de but alors personne ne chercherait à se libérer de la souffrance. Personne ne pratiquerait. Et tout ne serait plus que lettres mortes. La belle affaire !

Enfin, Yo-Ho, tu es une grande fille, pas besoin de nous le dire, tu es libre.
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 23 Oct 2017, 22:24

Vajrayan ! :idea: :rire:
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 24 Oct 2017, 00:38

Dans le Yoga, il n'y a pas de sommet à atteindre, il n'y a pas de but, ou bien c'est là immédiatement tout de suite ou bien rien, et on le ressent immédiatement tout de suite dans une salle.
Non pas d'accord du tout, comme le dit Lorkan, le Yoga comporte un chemin précis, qualifié, quantifié et il donne un axe qui est l'intention de trouver Moksha.
A ne pas confondre l'attention dans le moment présent qui comme l'alpiniste l'oblige à planter son piolet avec précision pour ne pas tomber, sans oublier son intention d'aller en haut de la montagne. De fait cet alpiniste est partit avec les bons outils, la bonne carte, les bonnes habitudes pour aller en haut de la montagne, le yoga fait de même.
Pour la guerre entre Tara et Tiko, je crois qu'il y a guerre d'ego, pour autant, vu la rigueur de Tara, je crois qu'elle ne dit pas que des bêtises, après pas sur que cela vaille la peine de se déchirer, à moins d'être spoiler soit même, de considérer cela comme important et cela pourrait finir devant des tribunaux...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1302
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar philippe12 » 25 Oct 2017, 14:45

Bonjour a toutes et a tous

@denis
ne dis tu pas la meme chose qu'elle?
car arrivé au sommet de la/ta montagne, tu t'apercois qu'en fait ... il n'y a rien :coeur: , que tout etait la , que lever les voiles de l'illusion peut prendre plusieurs vies, ou un instant , juste l'instant d'avant la connaissance ....
elle a peut etre eu une revelation en ecoutant Tiko :allah:

@yo-ho
dommage que tu nous quitte, vivre dans ce monde fais aussi parti de la pratique, (j'ai choisi de faire des poses -pas de connection les week end) ne pas etre attaché/accroché a ce monde internetisé ou tout va vite ou tout est dit, tout et son contraire, mais te permets en quelques instants de découvrir Tiko et Tara :coeur: , la ou il nous a fallu des années.

Je te dédie ma pratique de ce jour et ce superbe ciel


C’est un plaisir de vous lire

Je vous souhaite
Une VIE remplie
D’AMOUR et
De LUMIERE

Namasté
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
MuadDib
Messages : 1841
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 25 Oct 2017, 21:24

Namaste / Namaskar Shree Yogi et Yoginis
Ou, pour les francophones, je vous souhaite bien le bon jour, ou/et, le cas échéant, bien le bon soir, dépendant de votre reconnaissance de ces choses là ....

Tara Michael a écrit :Quant à Tikhomiroff, je dirai ce que j’ai sur le coeur:
Dans son livre le Festin d’immortalité, il ne fait que reprendre, littéralement, tout le contenu du live en anglais de l’Indien Akshaya Kumar Banerjea «The Philosophy of Gorakhnath», sans se référer une seule fois à cet ouvrage ni citer son auteur ni dire où il a emprunté ses connaissances. J’appelle ça du piratage et refus de reconnaître le maître à penser. Il a rempli aussi son livre de citations de la Hatha-yoga-pradîpikâ, comme s’il le traduisait directement du sanscrit, sans la moindre citation de ma traduction chez Fayard. Il a concocté une traduction de ce texte, à mi-chemin entre la traduction de Swami Satyananda et la mienne, et la vend sur son site, la présentant comme sa propre traduction.


Yo-ho a écrit :Souvent les textes traditionnels ne sont pas "vraiment" signés, ils sont au service de ceux qui pratiquent.....
Christian Tikhomiroff connait le sanskrit, il pratique le yoga, il traduit un texte traditionnel qui traite du Yoga, il ne peut pas faire dans la fantaisie, donc ce qu'il traduit aura forcément la même teneur de ce qui a déjà été traduit avant lui, avec des nuances, des subtilités et des commentaires en fonction de la pratique de chacun, ne pensez-vous pas ?


Lorkan739 a écrit :Si demain tu ouvres un centre de Yoga qui se nomme "Vajrayana Yoga", il me semble qu'en tant qu'adepte de cette lignée je serais dans mon droit de penser et dire que ce n'est pas correct si quelque chose me déplaît.

De même que cela me semble être une offense de dire qu'il n'y a pas de but. Car s'il n'y avait pas de but alors personne ne chercherait à se libérer de la souffrance. Personne ne pratiquerait. Et tout ne serait plus que lettres mortes. La belle affaire !


Denis a écrit :Non pas d'accord du tout, comme le dit Lorkan, le Yoga comporte un chemin précis, qualifié, quantifié et il donne un axe qui est l'intention de trouver Moksha.
A ne pas confondre l'attention dans le moment présent qui comme l'alpiniste l'oblige à planter son piolet avec précision pour ne pas tomber, sans oublier son intention d'aller en haut de la montagne. De fait cet alpiniste est partit avec les bons outils, la bonne carte, les bonnes habitudes pour aller en haut de la montagne, le yoga fait de même.
Pour la guerre entre Tara et Tiko, je crois qu'il y a guerre d'ego, pour autant, vu la rigueur de Tara, je crois qu'elle ne dit pas que des bêtises, après pas sur que cela vaille la peine de se déchirer, à moins d'être spoiler soit même, de considérer cela comme important et cela pourrait finir devant des tribunaux...


Concernant les lignées spirituelles, le copyright, et tout ce genre de choses :
Albert Einstein le savait t'il consciemment que sa théorie n'était qu'une mise en forme moderne des travaux d'un alchymiste tchèque du XV° ? (ceci sans compter que son occupation précédente a donné une certaine légitimité au très tortueux et expensif droit des brevets)
Bill Gates le savait, par contre là sans le moindre doute plus consciemment que certaines des "innovations" qu'il a popularisé/généralisé n'étaient que des "emprunts" à ce qui existait aux alentours de la Californie à l'époque ....
Ou, dans un autre ordre de choses, entre le Qi, Prana, Ruach, souffle divin, esprit vital, j'en passe et des meilleurs, là aussi, il me semble qu'il y a des interventions de l'histoire, du commerce, ou d'autres appropriations plus ou moins "légitimes" et approuvés de tel ou tel enseignement/concept/pratique ... certains plus complets/compréhensibles sur certains points, alors que pour certains autres,, c'est largement plus ésotériques/dissimulé/à interprêter dans d'autres ... (ou en plus explicite, quelles sont les traditions qui n'ont pas étées analysées par d'autres, et transmises ainsi de façon plus ou moins hétérodoxe par rapport à leur milieu initial ?).
Peut-être sont-ce là des raisons qui font qu'à l'époque actuelle, il me semble qu'il y a du miśra (un peu) partout.

Par exemple, on peut s'interroger sur la transmission par le père de l'esprit sain dans le cadre de la collection des derniers chapitres d'un ouvrage dont le titre des dernières éditions en date s'approchait assez dangereusement selon moi (déjà dit sous une forme où une autre il y a combien d'années, par ici ? ceux avec de la mémoire peuvent le dire, vu qu'il me semble avoir supprimé cette partie de mes posts) de la phonétique de "Babel" ...

Ceci dit/écrit/tappoté sur un clavier azerty (étrangement, ces derniers temps, il semblerait qu'une forme de subvocalisation me soit revenu :héllas: :sniffff: :brokenheart: ), et j'admet insister assez lourdement parfois par ici pour m'égosiller à le dire, ceux qui pensent qu'une seule transcendance est possible se fourrent le doigt dans les trois yeux jusqu'au trognon, dans la mesure où une forme, a strict minima, d'une nécessaire immanence est aussi impérativement naturellement présente, sinon, il ne saurait y avoir de possibilité d'icelle

PS : la présent post-scriptum est pourtant censé être le préambule
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar Denis » 25 Oct 2017, 22:09

Une fois de plus je fini ton "long post" et quand j'arrive en bas, je me questionne...
Qu'a t il voulu dire, heuuuu... :?
Ben j'en sais rien, ton style bien lourd, plein de sous-entendus dans des sous-entendus, ne m'accroche pas et il me faudrait lire 10 fois ton post pour tenter de le comprendre mais je n'ai pas envie, car c'est trop lourd !
Alors j'ai comme la sensation que tu essayes de dire des choses, si, si, dans le genre que finalement personne ne pourrait "copier" quelque chose à un autre puisque (ha là je ne sais plus, j'ai décroché...)
Mouaii, entre parler de la banane jaune et sucrée et faire un copié collé d'un texte, je crois que n'importe qui, qui sait lire peut voir la chose...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 25 Oct 2017, 22:40

Même impression. Sans oublier qu'ailleurs tu ne te gènes pas pour contrecarrer tous les propos des uns et des autres dès qu'une petite chose ne va pas dans ton sens. Bah oui Nadi-Shodana n'a rien avec...Quoi déjà ?

P.S : Denis tu peux supprimer ce message qui ne sert à rien si tu veux...
Om
MuadDib
Messages : 1841
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 26 Oct 2017, 03:20

lorkan739 a écrit :Nadi-Shodana n'a rien avec...Quoi déjà ?

Tiens, un des anciens rêves ....
ॐ नमो नारायण
MuadDib
Messages : 1841
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 27 Oct 2017, 04:07

Denis a écrit :ton style bien lourd, plein de sous-entendus dans des sous-entendus, ne m'accroche pas

Si tu es si accroc que cela au style, c'est à se demander si, ainsi que tu le prétends juste un peu plus haut, tu est passé effectivement au-delà de Rupa, (sans préjuger de Nama, ou ma variante personnelle intervertirait t'elle les deux : l'aspect textuel est t'il une question de forme ou de nom; au pif, je dirais un peu des deux, quand même ...).
Par contre, si tu te t'accroche pas, ça me semble une yogique nouvelle (eu égard à d'autres de tes attachements, mais on est là -encore- dans comparativité de la paille et de la poutre, plus ou moins) ...

(et oui, comme on me l'a déjà fait remarqué, je n'exprime même pas un dizième de "ma" pensée, mais est-ce réellement possible de faire autrement)
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 27 Oct 2017, 07:50

Je crois que tu possèdes des qualités yogique mais comme beaucoup de yogis et de yoginis tu finis par croire que le monde tourne autour de toi seul. Tu es une sorte d'asura et je sais exactement comment te faire tomber de ton pieds d'estale. Je sais où tu te caches. Je l'ai constaté avec ton histoire de lumière qui te faisait défault. Le sujet où tu pleurais ta maman. Tu te souviens ? J'ai mieux à faire pour le moment, mais c'est pas dis que...
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 27 Oct 2017, 09:26

À chaque fois que tu viendras dire une gentillesse à mon professeur, maître et ami je viendrais te visiter dans tes "rêves".

Bonne journée :-)
Om
MuadDib
Messages : 1841
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 27 Oct 2017, 13:05

je suis bien sûr que d'autres ont des idées au moins similaires

ne serait-ce que sur la question lokalisatoire

et d'autres encore ont essayé de dérouler les fils de ce qu'ils étaient en mesure de percevoir,

avec plus ou moins de succès et, finalement, de de ces momments à couper le souffle ou/et déceptions
ॐ नमो नारायण
MuadDib
Messages : 1841
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 29 Oct 2017, 00:34

sur ce, Denis, il me semble qu'il serait appréciable, pour la suite, que tu enlèves de ce traead les dernières interventions qui n'ont pas grand rapport avec le sujet initial, sauf peut-être sur un point :
les lignées de transmissions peuvent êtres certes telles que décrites dans les œuvres consacrées à celles-ci, mais également (le fâmeux paramapara), à mon sens, il peut aussi en exister qui ne suivent pas à la lettre les discriptions anciennes (et ceci pour divers motifs), tel pour le cas d'un certain Lobsang Rampa, mais alors, là, il peut se poser le soucis de la transmission des innovations et autres adaptiations liées au contexte changeant de pratique.
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 29 Oct 2017, 10:39

sur ce, Denis, il me semble qu'il serait appréciable, pour la suite, que tu enlèves de ce traead


Ce n'est pas très gentil. Depuis quand tu dictes à Denis ce qu'il est censé faire sur son forum. Par rapport à cela, il peut aussi supprimer ton compte. Le Spanda Karika nous révèle que pour l'être asservi les réactions ne surgiraient pas si elles n'étaient pas intimement liés aux mots. Donc, pour reprendre tes mots, c'est facile de te "couper le souffle". Et là mon pauvre avec le karma que tu te traines...Je te plains. Mais oui bien sur, passons passons sur tout cela. T'aimerais bien. :dodo:
Om
MuadDib
Messages : 1841
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 29 Oct 2017, 13:41

lorkan739 a écrit :Donc, pour reprendre tes mots, c'est facile de te "couper le souffle".

Et là mon pauvre avec le karma que tu te traines...

Je te plains.


Pour reprendre de mes anciens mo, ce fût déjà fait ...

... je vis aussi avec son karma, de cette personne, dont la foi ne reconnaît pas explicitement la chose si ce n'est en temps que points de "détails" dont à peu près tout le monde se fout en pratique, toutefois; pour l'adi-guru d'icelle, c'eût pû être différent.

Oh, pauvre de nous, sur cette lonelymess of a plat net : le bleu, c'est une couleur qui fait songer aux enfants qu'on ne les aimes pas.
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 29 Oct 2017, 15:03

C'est ainsi, un jour ou l'autre nous l'avons tous appris à nos dépends. On ne peut pas insulter la mémoire d'un saint homme sans risquer d'en payer le prix. Je pense que c'est pour la même raison qu'au jour d'aujourd'hui on prends moins de risque à ouvrir une école ou une fédération de yoga en promettant aux adeptes la fortune la gloire ou de belles fesses si ce n'est pas les trois à la fois que de proposer un cheminement de longue haleine avec la possibilité de rencontrer la lumière de l'Esprit...
Om
MuadDib
Messages : 1841
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Venue de Yogi Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 29 Oct 2017, 15:46

lorkan739 a écrit :C'est ainsi, un jour ou l'autre nous l'avons tous appris à nos dépends.

Je pense que c'est pour la même raison qu'au jour d'aujourd'hui on prends moins de risque à ouvrir une école ou une fédération de yoga

en promettant aux adeptes la fortune la gloire ou de belles fesses si ce n'est pas les trois à la fois

de proposer un cheminement de longue haleine avec la possibilité de rencontrer la lumière de l'Esprit...


Tous ? c'est peut-être pousser le bout d'histe ou de chon un peu trop loin, songes-je; le HYP ou autre P'sYS mentionnaient quelque chose du genre.

L'aversion aux risques ? Tu veux peut-être parler d'une théorie du complot à la mode ? Il manquerait juste un peu d'assurance, dans cette persepective ...

tiens, ça me fait songer au schémas de cristallisation d'un minéral de ce que la langue commune désigne comme l'or des fou, toute cette histe-oir ...

tant qu'à éviter de mentioner que dans le cadre de la longue hâle-haine, il vaux mieux éviter tel la peste noire ces délicieux instants à couper le souffle (kevala kumbhaka, dans un ersatz de la VO), si toutefois on veut "arriver".
ॐ नमो नारायण

Retourner vers « Tantrisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités