Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Tantrisme ...
Un mot usité de partout, mis à toutes les sauces. Venez nous parler de vos expériences et idées sur cette voie.

Modérateur : Modérateurs

kinaram

Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar kinaram » 14 Fév 2013, 22:24

Un jour, Gorakhnâth entendu dire que Matsyendra Guru Nâth avait renoncé à ses voeux et passait un agréable moment en compagnie de la reine Tilottama et de ses courtisanes dans le royaume matriarcal de Kamarupa. Il entreprit un voyage ardu à Kamarupa pour obtenir la libération de son guru et le ramener. A Kamarupa, Gorakhnâth vit que le guru était avec la reine.

Gorakhnâth se mit à jouer de son mridanga. Le mridanga sonnait comme s'il disait « Chet Machhandar Gorakh Aaya », ce qui signifie: «Attention, Matsyendra, Gorakh est ici." Le guru revint à lui, sortit du harem et les deux marchèrent vers l'ashram. Sur le chemin du retour, le guru disparu. Gorakhnâth revint à l'ashram et demanda à ses condisciples si Gurudev était arrivé. Les disciples furent surpris et lui affirmèrent que le guru était bien là, en profond Samadhi depuis les douze dernières années.

Gorakhnâth se rendit compte que son guru lui avait joué un tour pour briser son orgueil - l'orgueil d'être le sauveur de son propre guru. Gorakhnâth s’excusa et Matsyendra Guru Nath le déclara siddha. «Va et diffuse la tradition Nâth dans toute l'Inde » lui dit-il en le bénissant.


Glimpses Of Indian Culture, Dinkar Joshi
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2134
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 14 Fév 2013, 22:41

hahaha génial, une belle leçon d'humilité :lol:
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar ValerieB » 15 Fév 2013, 08:21

ça me gêne, cette histoire d'ashram, c'est contraire aux préceptes tantriques....
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Odile » 15 Fév 2013, 09:17

En effet , c'est une tres belle experience d'humilite ! :D
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 12986
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Denis » 15 Fév 2013, 10:13

Trop bien... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
MuadDib
Messages : 1699
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : ivjs
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 15 Fév 2013, 11:27

aa
ॐ नमो नारायण
kinaram

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar kinaram » 15 Fév 2013, 12:43

ça me gêne, cette histoire d'ashram, c'est contraire aux préceptes tantriques....


Oui c'est gênant. C'est vrai.
Mais encore une fois, il faut entendre cette histoire avec les yeux de l'intelligence.
Pour moi, l'ashram dont il est question est intérieur.
Le mariage dont il est question, est aussi intérieur.
Après, dans les faits, il y a des tantrika qui sont mariés, d'autres non. Il y a des transmissions qui se font dans les familles de père en fils, d'autres entre "moines" au sein d'ordres monastiques, et d'autres encore, entre moines et des disciples mariés.
Le tantra n'est pas une voie au sens d'un "isme" quelconque, il n'y a donc pas de préceptes. C'est un niveau d'expérience.
Kamarupa est le centre subtil d'où se lève Kundalini Shakti. La Reine de Kamarupa est Rajarajeshwari, la souveraine des rois, les rois sont les siddhas, car ils gouvernent leur propre univers. Matsyendranath accomplissait en réalité la sadhana secrète des 64 yoginis, le sacrifice Kaula, quand bien même en apparence, il jouissait des plaisirs du monde.
Tout est symbolique dans le Tantra, et tout est intérieur. De même que ce qu'il se passe dans le monde et dans notre vie, est le reflet de ce qu'il se passe en esprit.

Cette question du rapport entre la voie spirituelle et le fait de vivre dans le monde et de jouir de ses plaisirs (sensuels notamment, liés à l'attachement entre deux êtres) me taraude depuis des années. D'un coté, il y a une invitation à embrasser le monde, de l'autre, une nécessité de rétention. Je crois que c'est une dualité qu'il me faut dépasser. Pour cela, il y a à comprendre que le monde est l'expression de la divinité elle-même, et qu'il n'y a pas d'autres réalités à parcourir, pour effectuer son travail. C'est donc une question de perception. Tant que l'on voit le monde, les gens, les évènements de notre vie, comme la voix de Dieu qui nous enseigne, alors nous sommes dans l'exercice spirituel, si l'on voit les formes, et que l'on oublie leur message, alors nous risquons de nous perdre dans les pièges du samsara. Quoiqu'il en soit, il faudra bien trouver une issue.
Et çà n'est pas en présentant une version tronquée du Tantra, que l'on avancera vraiment sur ce terrain..."épineux"...

Amicalement
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 Juil 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar kavi » 15 Fév 2013, 13:20

Le couple Matsyendra-Goraksha a donné lieu à une floraison de mythes sujets à variations. Dans l'une d'entre elles, il n'était pas question de faire la leçon au disciple car Matsyendra était bel et bien en train de se divertir en bonne compagnie. Je crois que c'est D.G. White qui dans un de ses livres interprète cette histoire comme une allusion à l'évolution historique de ce courant tantrique. Gorakhnâth aurait joué le rôle de réformateur vers le XIIe siècle s'inscrivant dans la continuité de la voie Kaula incarnée par Matsyendra tout en gommant les aspects les plus hétérodoxes dont les cakrapûjâ sont l'élément le plus frappant.
kinaram

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar kinaram » 15 Fév 2013, 13:37

Oui, c'est la version historique du mythe.
Généralement, les kanphata évoque cette histoire pour illustrer la voie yogique et se réfèrent à Gorakhnath.
Mais les siddhas et les aghoris ont une autre version de ce mythe, qui appuie la version "kaula". Matsyendranath enseignait en réalité le sacrifice tantrique interne. Il y a également une référence à Vasishta Rishi.
kinaram

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar kinaram » 15 Fév 2013, 13:43

Matsyendranath enseigne la vama-marga à Kamakhya
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar ValerieB » 15 Fév 2013, 20:37

Mais encore une fois, il faut entendre cette histoire avec les yeux de l'intelligence.
Pour moi, l'ashram dont il est question est intérieur.



Oui, tu as raison, Kinaram! :)


le tantrisme est plein de contradiction, il préconise une chose et son contraire, et c'est au pratiquant de trouver le fameux " tertium non datur" en transcendant cet état de fait!
Avatar de l’utilisateur
prajnaPat
Messages : 637
Enregistré le : 21 Oct 2008, 21:17

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar prajnaPat » 15 Fév 2013, 20:43

Kavi a écrit :Dans l'une d'entre elles, il n'était pas question de faire la leçon au disciple car Matsyendra était bel et bien en train de se divertir en bonne compagnie [...] Gorakhnâth aurait joué le rôle de réformateur vers le XIIe siècle s'inscrivant dans la continuité de la voie Kaula incarnée par Matsyendra tout en gommant les aspects les plus hétérodoxes dont les cakrapûjâ sont l'élément le plus frappant.


Salut Kavi,

J'avais entendu la même version. Cette fable, dans cette dernière version, servirait à illustrer le fait que certaines traditions kaula avaient un peu perdu de vue les buts les plus élevés de la pratique à une certaine époque et que la tradition de Goraksha aurait effectivement amené certaines réformes, en développant notamment les pratiques corporelles... Matsyendranath représentant alors la tradition tantrique kaula et Goraksha son disciple, la tradition nath, qui en serait une sorte d'évolution. D'où d'ailleurs le fait que Goraksha soit considéré comme plus important que Matsyendra dans cette tradition.

Après que les traditions de type "kaula" aient une version en miroir, c'est assez drôle
"Non, c'est nous qu'on est les plus spirituels" :rire:

On trouve la même idée ici, que les nath de la tradition de Goraksha prônaient un ascétisme rigoureux :
http://www.saivism.net/sects/goraksha/g ... aivism.asp
Bon, depuis le XIIème siècle, dans un pays aussi vaste que l'Inde, difficile d'imaginer qu'il n'y ait pas eu d'évolution sur certains aspects...

D'autres disent que Goraksha est plutôt un archétype, qui a eu plusieurs incarnations, voire qu'il est toujours présent sur terre...
l'Immensité
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 12986
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Denis » 15 Fév 2013, 20:46

Il semble qu'il existe plein de possibilités avec ce nom "siddhas", Kinaram.
Les réalisés
Ceux qui ont des pouvoirs
Ceux qui sont dans la voie de la médecine siddha
De qui parles tu dans ton post ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
kinaram

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar kinaram » 15 Fév 2013, 21:35

De qui parles tu dans ton post ?


Des trois qui sont Un.

Il y a des auteurs (comme Svoboda) qui disent que quelques siddhas peuvent devenir nath, qui peuvent devenir eux même rishi (il y a aussi différents stades de rishis). Ce sont des niveaux de conscience, des stades de réalisation.

Ce que les universitaires décrivent comme différentes "écoles" peut faire référence à différents stades de réalisations. On a la même problématique avec la prolifération d'écoles dites "gnostiques" dans le christianisme ésotérique, qui font référence en réalité à différents grades au sein d'une même école initiatique.

Ma théorie (çà reste ma théorie), me ferait dire que les initiations Kaula et les krama liés à la shakti (comme le kalikrama) fait référence au stade de l'éveil effectif de la kundalini, c'est à dire après qu'il y ait eu préparation par différentes techniques. Le commencement de kaula marga, c'est shaktipat. Même au sein des écoles tantriques dites formelles (le Kaula Sampradaya), on note différents niveaux de compréhension du sacrifice tantrique (externe, interne et secret). Il est dit que le sacrifice Kaula est réalisé par "ceux qui connaissent le Brahman" dans le Mahanirvana Tantra.
Je crois d'ailleurs que c'est dans ce sens qu'on dit qu'Abhinavagupta a été initié en dernier aux mystères du Kalikrama.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3586
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 21 Fév 2013, 23:16

Kinaram a écrit :Cette question du rapport entre la voie spirituelle et le fait de vivre dans le monde et de jouir de ses plaisirs (sensuels notamment, liés à l'attachement entre deux êtres) me taraude depuis des années. D'un coté, il y a une invitation à embrasser le monde, de l'autre, une nécessité de rétention. Je crois que c'est une dualité qu'il me faut dépasser. Pour cela, il y a à comprendre que le monde est l'expression de la divinité elle-même, et qu'il n'y a pas d'autres réalités à parcourir, pour effectuer son travail. C'est donc une question de perception. Tant que l'on voit le monde, les gens, les évènements de notre vie, comme la voix de Dieu qui nous enseigne, alors nous sommes dans l'exercice spirituel, si l'on voit les formes, et que l'on oublie leur message, alors nous risquons de nous perdre dans les pièges du samsara. Quoiqu'il en soit, il faudra bien trouver une issue.
Et çà n'est pas en présentant une version tronquée du Tantra, que l'on avancera vraiment sur ce terrain..."épineux"...


Parfois je trouve que les femmes ont tellement peu de suite dans les idées ; et ne sachant plus sur quel pieds danser, je finis par être convaincu que la solution c'est l'isolement..
Peut être qu'ainsi je finirai par dénicher la Femme intërieur qui assouvit tous les désirs..
HAM GEOFFREY SAINT AMRITA SODANA RATNA SOBHAWA ÈMAKO HAM ASHEU RATNA PARTITZA HOUM SOHA GADZÉ RATNA PARTITZA HOUM SOHA TRI RATNA PARTITZA HOUM SOHA
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 12986
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Denis » 21 Fév 2013, 23:19

Oui, peut-être ta solution pour assouvir "enfin" tous tes désirs, faute de les laisser de coté un jour ou pire de violer la prochaine "kali"... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2134
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 22 Fév 2013, 03:12

Au moins à défaut d'autre chose tu te crois intelligent
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1834
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar hridaya » 22 Fév 2013, 16:23

. Pour cela, il y a à comprendre que le monde est l'expression de la divinité elle-même, et qu'il n'y a pas d'autres réalités à parcourir, pour effectuer son travail. C'est donc une question de perception. Tant que l'on voit le monde, les gens, les évènements de notre vie, comme la voix de Dieu qui nous enseigne, alors nous sommes dans l'exercice spirituel, si l'on voit les formes, et que l'on oublie leur message, alors nous risquons de nous perdre dans les pièges du samsara. Quoiqu'il en soit, il faudra bien trouver une issue.
Et çà n'est pas en présentant une version tronquée du Tantra, que l'on avancera vraiment sur ce terrain..."épineux"...


Merci Kinaram pour ça, c'est lumineux :coeur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3586
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 23 Fév 2013, 15:17

Au moins à défaut d'autre chose tu te crois intelligent

Oui, il abuse un peu je trouve aussi...
HAM GEOFFREY SAINT AMRITA SODANA RATNA SOBHAWA ÈMAKO HAM ASHEU RATNA PARTITZA HOUM SOHA GADZÉ RATNA PARTITZA HOUM SOHA TRI RATNA PARTITZA HOUM SOHA
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2134
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 23 Fév 2013, 17:52

Parfois je trouve que les femmes ont tellement peu de suite dans les idées ; et ne sachant plus sur quel pieds danser, je finis par être convaincu que la solution c'est l'isolement..
Peut être qu'ainsi je finirai par dénicher la Femme intërieur qui assouvit tous les désirs..

Je parlais pour ça.
Tu aurais dis les êtres humains en général, passe encore, mais pourquoi juste les femmes ?
Le monde n'est il pas le reflet de nous même et du coup complètement subjectif ?
Si je n'envois qu'agressivité, dois-je être étonnée lorsque ça se retourne contre moi ? Non, c'est une suite logique.
Ainsi, les autres nous renvoient à soi.
Il apparait alors que c'est en soi qu'il faut chercher a corriger ce qui ne va pas, plutôt qu'incriminer le monde de ses dysfonctionnements.
Enfin ma formulation était impulsive et du coup inutile.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3586
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 23 Fév 2013, 18:11

J'étais persuadué que ta remarque m'était destiné.

C'était pour voir si lorsque ton précieux prof de yoga venait pour me dire qu'il a juste peur que je me branle trop fort, comment tu allais réagir ?

Hé Alasséa tu veux bien me faire une calin ? Hahahah
Ah quand on y gouter une fois on revient pour le diner.(comprenne qui pourras)

Toi Alasséa quand quelqu'un agresse tu prends ton pieds on y rajoutant une couche !
Je ne généralise pas ton cas mais...
HAM GEOFFREY SAINT AMRITA SODANA RATNA SOBHAWA ÈMAKO HAM ASHEU RATNA PARTITZA HOUM SOHA GADZÉ RATNA PARTITZA HOUM SOHA TRI RATNA PARTITZA HOUM SOHA
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2134
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Alexandra » 23 Fév 2013, 18:28

Tu n'as pas répondu à mes questions.
Je n'ai pas compris tes remarques.
Non je déteste l'agressivité, elle est un mode de communication erronée que je souhaite vivement éradiquer de mes comportements.
Tu voudrais un câlin de moi ?
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3586
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 23 Fév 2013, 18:32

Tu voudrais un câlin de moi ?


Tout sauf ça !
HAM GEOFFREY SAINT AMRITA SODANA RATNA SOBHAWA ÈMAKO HAM ASHEU RATNA PARTITZA HOUM SOHA GADZÉ RATNA PARTITZA HOUM SOHA TRI RATNA PARTITZA HOUM SOHA
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3586
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 02 Sep 2015, 10:28

Matsyendra  s'approcha du monceau de fumier et appela d'un voix forte : "Alakh". Du sol sortit une voix: "O commandement de mon Guru", et un jeune garçon de douze ans, glorieux et lumineux, doué de toutes les marques du génie, émergea à cet endroit, non souillé par la bouse. Matsyendra le prit par la main et l'emmena. Comme il avait vécu dans un mélange de bouse et de cendres pendant douze ans, il fut nommé avec affection Goraksha-nâtha.

 
Cela explique la relation étroite entre Goraksha et la vache et tout ce qu'elle représente, mais aussi son tempérament ascétique, son indifférence envers les femmes. Rejeté par celle qui devait être sa mère humaine, par un juste retour des choses, il fut capable d'ignorer le sexe féminin et de ne pas tomber dans les pièges tendus par celui-ci.


http://www.centre-nath-sampradaya.com/C ... aksha.html
HAM GEOFFREY SAINT AMRITA SODANA RATNA SOBHAWA ÈMAKO HAM ASHEU RATNA PARTITZA HOUM SOHA GADZÉ RATNA PARTITZA HOUM SOHA TRI RATNA PARTITZA HOUM SOHA
Avatar de l’utilisateur
HamsaYogiFrance
Messages : 224
Enregistré le : 13 Avr 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar HamsaYogiFrance » 07 Sep 2015, 17:02

La nature de Gorakshanath transcende la discrimination homme / femme. Car ses yeux sont d'une profondeur insondable comme ceux d'Ambha, Mère des abysses mystiques. Il est Celui qui n'a jamais été enfanté et qui est éternel.
Dixit celui qui m'a tout appris.

Et merci pour le lien Lorkhan! ça fait chaud au coeur de voir l'enseignement Nath gagner nos contrées.
_/|\_
"L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union."
- Yogiraj Gurunath Siddhanath

http://www.siddhanath.fr
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 29 Juil 2017, 21:04

The 64 yoginis temple - Hirapur Orissa March 2013 format reduit.jpg
The 64 yoginis temple - Hirapur Orissa March 2013 format reduit.jpg (216.26 Kio) Vu 269 fois
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3586
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 29 Juil 2017, 22:42

"Mon mystère est grand, large et expansif au-delà de la conscience de l'humanité, mais je suis toujours accessible comme l'amant cosmique au-delà de l'esprit pensant et c'est moi qui suis la source de la paix, de la lumière, de l'amour et du pouvoir qui sont toutes les caractéristiques de mon essence. Je suis les polarités et les forces de la création, le Divin féminin en union avec son Seigneur. Manifestant dans les plans célestes et terrestres, prétendant être limité en tant qu'incarnation humaine, je suis intoxiqué avec tous les aspects de la vie, afin de connaître Shiva comme mon amoureux intime, avec qui je recherche toujours l'unité.
Je prends l'incarnation humaine afin que toutes ses manifestations moins conscientes puissent découvrir leur divinité en relation avec moi. Ce faisant, je suis une invitation pour l'humanité à goûter le nectar de l'immortalité à travers ma Kaula Tantra. Malgré cela, ma vraie nature reste encore secrète. Je vis caché dans les corps des hommes amoureux en favorisant l'élévation de la conscience pour ceux qui le cherchent à travers moi ".

1. Kali Nitya Siddhamata

Mère des Siddhas

2. Kapalini Nagalakshmi

Lakshmi de Naga

3. Kula Devi Svarnadeha

De corps doré

4. Kurukulla Rasanatha

Règle du plaisir physique

5. Virodhini Vilasini

Résidant au sein de soi

6. Vipracitta Rakta Priya

Qui aime la passion

7. Ugra Rakta Bhoga Rupa

Profitant de la passion sous la forme

8. Ugraprabha Sukranatha

Règle de l'essence séminal

9. Dipa Muktih Rakta Deha

Libération par le corps de la passion

10. Nila Bhukti Rakta Sparsha

Qui reçoit le plaisir du toucher de la passion

11. Ghana MahaJagadamba

Grande Mère du monde

12. Balaka Kama Sevita

Attisé par le dieu de l'amour

13. Matra Devi Atma Vidya

La déesse avec la connaissance de soi

14. Mudra Poorna Rajatkripa

Qui rayonne complètement la compassion

15. Mita Tantra Kaula Diksha

Initiatrice du Chemin Karmique Tantrique

16. Maha Kali Siddhesvari

Reine des Siddhas

17. Kameshvari Sarvashakti

Shakti de tous

18. Bhagamalini Tarini

Qui sort de la calamité

19. Nityaklinna Tantraprita

Fond de Tantra

20. Bherunda Tatva Uttama

Essence du liquide sexuel

21. Vahnivasini Sasini

Radiance de la lune

22. Mahavajreshvari Rakta Devi

Déesse de Senuous

23. Shivaduti Adi Shakti

Énergie féminine d'origine

24. Tvarita Urdvaretada

Donneur de l'ecstasy ascendante

25. Kulasundari Kamini

Se désire

26. Nitya Jnana Svarupini

La grande forme de sagesse

27. Nilapataka Siddhida

Donneur de perfection

28. Vijaya Devi Vasuda

Déesse qui donne de la richesse

29. Sarvamangala Tantrada

Qui revendique Tantra

30. Jvalamalini Nagini

Déesse du serpent

31. Chitra Devi Rakta Puja

Déesse adorée avec passion

32. Lalita Kanya Sukrada

Pure Maiden

33. Dakini Madasalini

Brillant avec le ravissement

34. Rakini Papa Rasini

Destructeur du péché

35. Lakini Sarvatantresi

Règle de tous les tantras

36. Kakini Naganartaki

Qui danse avec Nagaraj

37. Sakini Mitrarupini

Ami

38. Hakini Manoharini

Mind Stealer

39. Tara Yoga Rakta Poorna

Qui en union confère une passion complète

40. Shodashi Latika Devi

Creeper Goddess

41. Bhuvaneshwari Mantrini

L'énergie de tous les mantras

42. Chinamasta Yoni Vega

Avec le yoni goutte à goutte

43. Bhairavi Satya Sukrini

Pureté suprême

44. Dhumavati Kundalini

L'énergie primordiale de soi

45. Bagla Muki Guru Moorthi

Forme du gourou

46. ​​Matangi Kanta Yuvati

Belle jeunesse développée par Love

47. Kamala Sukla Samsthita

Résidant dans le sperme

48. Prakriti Brahmandri Devi

Déesse résidant dans la couronne

49. Gayatri Nitya Chitrini

Le noyau éternel de l'énergie de soi

50. Mohini Matta Yogini

Ivre

51. Saraswathi Svarga Devi

Déesse du ciel

52. Annapoorni Shiva Samgi

Avec Shiva

53. Narasimhi Vamadevi

Dieu bien-aimé

54. Ganga Yoni Svarupini

L'énergie du Yoni

55. Aprajita Samaptida

Qui accepte l'orgasme

56. Camunda Parianganatha

Règle de l'érection sacrée

57. Varahi Satya Ekakini

L'unicité de la vérité

58. Kaumari Kriya Shaktini

Énergie d'action dédiée

59. Indrani Mukti Niyantri

Guide du bonheur

60. Brahmani Ananda Moorthi

Image de bliss

61. Vaishnavi Satya Rupini

Forme de la vérité

62. Mahesvari Para Shakti

L'énergie transcendantale

63. Lakshmi Monoramayoni

Avec le beau yoni

64. Durga Satchitananda

Vérité conscience et bonheur
HAM GEOFFREY SAINT AMRITA SODANA RATNA SOBHAWA ÈMAKO HAM ASHEU RATNA PARTITZA HOUM SOHA GADZÉ RATNA PARTITZA HOUM SOHA TRI RATNA PARTITZA HOUM SOHA
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 30 Juil 2017, 08:23

Merci Lorkan789 pour les 64 Yoginis, Matsyendranâth était le fondateur de cet ordre.
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 30 Juil 2017, 08:30

Pioché dans « Le Yoga immortalité et Liberté » de Mircéa Eliade  chapître « Le Yoga et l'Inde arborigène » :

« Voici comment le poème Bengali Gorasksa-vijaya présente la captivité de Matsyendranâth :

Apprenant que son maître est le prisonnier des femmes dans le pays de Kadalî, Gorakhnâth descend dans le royaume de Yama, A sa vue Yama quitte son trône, lui fait une révérence et s'enquiert du motif qui l'amène dans le royaume des morts,Gorakhnâth lui répond brutalement, en lui rappelant qu'il n'a pas le droit de se mêler des affaires des Siddha, et il le menace de ruiner son royaume :
En effet, à peine a t-il murmuré le mantra humkâra que la cité commence à trembler dans ses fondements ; pris de panique Yama se met en devoir de présenter au Maître le livre des sorts ; Gorakhnâth l'examine avec attention, trouve la feuille relative à la destinée de son guru, la modifie et efface son nom de la liste des morts .
Ayant pris soin d'effacer le nom de son Guru du livre des morts, Gorakhnâth se présente devant Matsyendranâth, à Kadali, sous la forme d'une danseuse et se met à danser tout en chantant des chansons énigmatiques. Peu à peu Matsyendranath se souvient et revient à sa nature immortelle.
Kadali représentant les mirages de la vie profane, Gorakhnâth le presse de réintégrer la voie du Yoga et de rendre son corps parfait par le Kâya-sâdhana.

Cette histoire raconte celle d'une initiation.

Je saisis cette occasion pour apporter un commentaire à un topic vu ici :

Le Yoga est-il une religion ?
Contrairement aux religions qui promettent l'immortalité et la liberté après la mort, le Yogi réalise l'immortalité et la libération ici et maintenant dans cette vie.
Contrairement aux religions qui prônent un mouvement du haut vers le bas, la grâce de Dieu qui descend vers l'homme, le Yoga enseigne un “mouvement” qui part du bas vers le haut, c'est une expérience humaine qui transcende le plan de la nature pour expérimenter le plan divin,
Le Yoga est une expérimentation dans la vie, qui se réalise dans la vie profane, par l'union de la conscience et de l'énergie, c'est pour cela qu'il est amoral

Evoquer l'arrogance de Gorakhnâth envers son Guru, relève du jugement moral qui réduit, quand même de beaucoup, la portée de ce récit.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 12986
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Denis » 30 Juil 2017, 10:58

Merci Yo-ho pour ce récit qui est très intéressant !
Quelques questions, où se situe dans le corps le royaume de Yama, dans muladhara ?
Le mantra humkâra c'est le OM ?
Le processus yogique de rendre le corps parfait est kaya-sadhana, la culture du corps par le yoga. J'ai trouvé cela sur kaya-sadhana :
http://www.philtar.ac.uk/encyclopedia/h ... gorak.html

Yo-ho a écrit :Le Yoga est-il une religion ?
Contrairement aux religions qui promettent l'immortalité et la liberté après la mort, le Yogi réalise l'immortalité et la libération ici et maintenant dans cette vie.
Contrairement aux religions qui prônent un mouvement du haut vers le bas, la grâce de Dieu qui descend vers l'homme, le Yoga enseigne un “mouvement” qui part du bas vers le haut, c'est une expérience humaine qui transcende le plan de la nature pour expérimenter le plan divin.
Le Yoga est une expérimentation dans la vie, qui se réalise dans la vie profane, par l'union de la conscience et de l'énergie, c'est pour cela qu'il est amoral
Cela me semble un peu synthétique comme vision et justement ce que propose l'Inde dans sa ferveur me semble bien plus profond et subtil, mais surtout humble par cette rencontre.
Si effectivement il existe 2 axes, soit la lumière qui descend, soit nous qui essayons d'y aller, je crois que de toute façon et par mon expérience, quand vraiment on rencontre la lumière de l'esprit elle tombe sur nous, elle nous ravage et nous emporte !
Alors on peut faire l'effort d'aller la chercher au risque de devenir très égotique et de prendre des vessies pour des lanternes, car pour celui qui pratique intensément le pranayama il voit de belles lumières de l'énergie mais qui n'ont rien à voir avec celle de l'esprit.
Après il est simple pour celui qui sait y retourner de la faire descendre tout en sachant que le départ se passe en nous, donc on met en place une chose et si la grâce nous est donné elle descend, mais ce ne sera jamais "bibi" qui y montera, car simplement bibi n'existe pas...

L'expérience de Dieu, puisque cela est la clé de voûte, est si totale si abrupte, avec une si grande saveur, que celui qui l'a connait, même une fois dans sa vie ne l'oubliera jamais et en parlera toujours avec un immense respect. Les rares personnes que j'ai rencontré et qui l'ont réellement rencontré ont toute cette caractéristique, une belle humilité pour cette rencontre et du coup savoir si cela descend ou si on doit un peu monter vers elle, se trouve à des milliers de lieux de la fraîcheur de l'expérience et de nos revendications
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 30 Juil 2017, 12:49

Denis a écrit :Quelques questions, où se situe dans le corps le royaume de Yama, dans muladhara ?

Dans le corps d''énergie, on situe Yama à la racine, certains situent la racine juste en dessous de muladhara, et pour certains autres la racine et muladhara ne font qu'un.

Yama se réfère aussi à des règles de conduite morale dans la société . Yama et Niyama.
La conduite de Matsyendranâth ne se situe pas dans les règles de morale en société, cette histoire raconte une initiation (secrète) qui transcende la mort


Denis a écrit :Le mantra humkâra c'est le OM ?


Oui le son d'où part toute la création.

Denis a écrit :Le processus yogique de rendre le corps parfait est kaya-sadhana, la culture du corps par le yoga. J'ai trouvé cela sur kaya-sadhana :
http://www.philtar.ac.uk/encyclopedia/h ... gorak.html


Je prendrai le temps de le lire, merci pour la référence.

Yo-ho a écrit :Le Yoga est-il une religion ?
Contrairement aux religions qui promettent l'immortalité et la liberté après la mort, le Yogi réalise l'immortalité et la libération ici et maintenant dans cette vie.
Contrairement aux religions qui prônent un mouvement du haut vers le bas, la grâce de Dieu qui descend vers l'homme, le Yoga enseigne un “mouvement” qui part du bas vers le haut, c'est une expérience humaine qui transcende le plan de la nature pour expérimenter le plan divin.
Le Yoga est une expérimentation dans la vie, qui se réalise dans la vie profane, par l'union de la conscience et de l'énergie, c'est pour cela qu'il est amoral

Denis a écrit :Cela me semble un peu synthétique comme vision


Ca l'est, synthétique. Et ce n'est pas une vision, c'est une synthèse qui s'appuie sur une symbolique
Le yogi part de lui même en tant qu'homme, il part de la terre, du royaume de Yama, les règles de conduite ne valent que dans la société, sur un plan spirituel la conscience vient remplacer la morale.
Les religions sont des organisations sociales avec des règlent morales très strictes, où l'homme est soumis à sa condition et au péché. Dans les 3 monothéismes on parle clairement de chute et paradis perdus.


Denis a écrit : et justement ce que propose l'Inde dans sa ferveur me semble bien plus profond et subtil, mais surtout humble par cette rencontre.


Yo-ho a écrit :Actuellement on assiste a un intégrisme hindu en Inde d'une violence inouie, qui dépasse l'entendement, ils en sont à laisser mourir des lions dans des zoos parce que c'est mal de manger de la viande ! et je te raconte même pas ce qu'ils font aux humains, tous les jours, on atteint des sommets de bêtise ou il y a zero conscience. D'une certaine façon le vishnuisme qui préconise la préservation de l'ordre social, agit comme un monothéisme.


Denis a écrit :Si effectivement il existe 2 axes, soit la lumière qui descend, soit nous qui essayons d'y aller,

Je n'aurais évoqué que 2 tendances, celle du plan de la nature et celle du plan divin.


Denis a écrit : je crois que de toute façon et par mon expérience, quand vraiment on rencontre la lumière de l'esprit elle tombe sur nous, elle nous ravage et nous emporte !
Alors on peut faire l'effort d'aller la chercher au risque de devenir très égotique et de prendre des vessies pour des lanternes, car pour celui qui pratique intensément le pranayama il voit de belles lumières de l'énergie mais qui n'ont rien à voir avec celle de l'esprit.
Après il est simple pour celui qui sait y retourner de la faire descendre tout en sachant que le départ se passe en nous, donc on met en place une chose et si la grâce nous est donné elle descend, mais ce ne sera jamais "bibi" qui y montera, car simplement bibi n'existe pas...


Je ne discute jamais l'expérience des autres, cela relève de l'intime...Oui, Dieu est une relation intime, et, en tout cas me semble t-il, ça ne se prêche pas.

Denis a écrit :L'expérience de Dieu, puisque cela est la clé de voûte, est si totale si abrupte, avec une si grande saveur, que celui qui l'a connait, même une fois dans sa vie ne l'oubliera jamais et en parlera toujours avec un immense respect. Les rares personnes que j'ai rencontré et qui l'ont réellement rencontré ont toute cette caractéristique, une belle humilité pour cette rencontre et du coup savoir si cela descend ou si on doit un peu monter vers elle, se trouve à des milliers de lieux de la fraîcheur de l'expérience et de nos revendications


C'est toujours une expérience merveilleuse d'être en contact avec des êtres lumineux, tu as beaucoup chance de les avoir rencontrés.
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 30 Juil 2017, 12:53

Toutes mes excuses, j'ai mal quoté le message ci-dessus, toutes les citations "Yo-ho a écrit" sont en fait "Denis a écrit" merci de corriger...
MuadDib
Messages : 1699
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : ivjs
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar MuadDib » 30 Juil 2017, 14:10

Yo-ho a écrit :Les religions sont des organisations sociales avec des règlent morales très strictes, où l'homme est soumis à sa condition et au péché. Dans les 3 monothéismes on parle clairement de chute et paradis perdus.


Tiens, ça fait longtemps ... l'assimilation des multiples religions qui existent sur terre aux trois seuls monothéïsmes patriarchaux originaires de palestine (et encore, en version exotérique uniquement), et qui, dans leur ensemble n'ont jamais respecté leurs propres "règles morales" ...

Yo-ho a écrit :Actuellement on assiste a un intégrisme hindu en Inde d'une violence inouies, qui dépasse l'entendement, ils en sont à laisser mourir des lions dans des zoos parce que c'est mal de manger de la viande ! et je te raconte même pas ce qu'ils font aux humains, tous les jours, on atteint des sommets de bêtises ou il y a zero conscience. D'une certaine façon le vishnuisme qui préconise la préservation de l'ordre social, agit comme un monothéisme.


Outre que ceci ne vient pas de Denis, il est assez intéressant de noter que l'Inde a été victime de colonisation, d'abord par les invasions musulmanes, puis par le christianisme européen, ce qui fait que le point de vue "hindou" me semble bien trop colonisé par les monohéïsmes palestiniens pour être réellement honête.

Yo-ho a écrit :Je ne discute jamais l'expérience des autres, cela relève de l'intime...Oui, Dieu est une relation intime, et, en tout cas me semble t-il, ça ne se prêche pas.


Ce qui fait qu'en suivant ton(?) raisonnement jusqu'au bout, il ne devrait jamais y avoir de prosélytisme, ni même d'ailleurs d'enseignements sur ces sujets ... Ça colle pas, ton truc (ou on retombe encore dans cet aspect escathologique noté assez fréquemment) ...
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 12986
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Denis » 30 Juil 2017, 15:27

Yo-ho a écrit :Toutes mes excuses, j'ai mal quoté le message ci-dessus, toutes les citations "Yo-ho a écrit" sont en fait "Denis a écrit" merci de corriger...
A gauche de ton post tu as un bouton pour modifier ton post tu peux donc à tout moment le modifier :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3586
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 30 Juil 2017, 15:36

Un fois, par ma faute, pensant faire une pratique "super cool", je me suis retrouvé dans une drôle de saveur énergétique et avec la respiration coupé. Je ne voyais pas comment me sortir de ce faux pas...
Je me connecte à internet et là je croise le regard de Yogi Matsyendra Nath...
Est-ce-que je dois vous raconter la suite ? ...
HAM GEOFFREY SAINT AMRITA SODANA RATNA SOBHAWA ÈMAKO HAM ASHEU RATNA PARTITZA HOUM SOHA GADZÉ RATNA PARTITZA HOUM SOHA TRI RATNA PARTITZA HOUM SOHA
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 12986
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Denis » 30 Juil 2017, 15:42

Yo-ho a écrit :
Denis a écrit :Si effectivement il existe 2 axes, soit la lumière qui descend, soit nous qui essayons d'y aller,

Je n'aurais évoqué que 2 tendances, celle du plan de la nature et celle du plan divin.

C'est autre chose, des axes duels il en existe beaucoup et le divin et la nature en sont bien un (la croix du christ)...
Là il est bien question de la lumière divine, expérience assez ultime de l'absolu.
La rencontrer est une chose à part, une transcendance que rien n'y mène et de fait tout y mène, oui mais voila, la chose est assez inaccessible tout en révélant toute chose...
Qu'on essaye d'y aller soi même ou qu'on la reçoive (par exemple dans un shakti path ou par la grâce, ou ...) une seul chose est certaine, quand elle est là c'est une chose très particulière...

Shri Anirvan a écrit :Le disciple doit connaitre le même silence dans une complète passivité. Celui qui donne et celui qui reçoit sont ainsi les deux pâles d’un Vide où le pouvoir vibre en puissance.
Le Katha Upanishad nous révèle que le donneur de pouvoir est Yama, la Mort elle-même, à Nachiketas, l’adolescent personnifiant l’éternelle jeunesse de celui qui aspire à savoir, de celui qui ne sait pas encore, mais qui va savoir.
« Merveilleux est celui qui révèle le pouvoir et brillant celui qui le reçoit.
Merveilleux est celui qui écoute et brillant celui qui enseigne... » Avec une coloration puranique, ces deux personnages deviennent Shiva et Pârvati, ou encore Purusha
et Prakriti.
Cette transmission de pouvoir dans le silence absolu est un retour au primitivisme initial où la notion de transsubstantiation d’un élément dans un autre est un fait naturel. C’est ce qui se passe dans l’être psychique et que signale la Brihadaranyaka Upanishad. Après l’absorption de toute Connaissance, l’être psychique doit essayer de retrouver la naïveté de l’enfant. L’achèvement de la vie spirituelle est le regard émerveillé de l’enfant » qui voit pour la première fois le vaste univers, qui n’est heurté par rien parce que tout est intégré dans la Mère. Cela signifie ramener la conscience individuelle à la simplicité première avec à l’arrière-plan la masse d’expériences acquises.
La Chhandogya Upanishad nous dit qu’un seul enseignement importe : Toute expérience est une déduction de la Conscience première. Cette Conscience dans sa simplicité initiale est l’enfant. Cet enfant est Shakti.
SHRÎ ANIRVAN.
Haïmavati Almora, Himâlayas.
Shri Anirvan décrit bien cet état où la chose se passe, c'est une immense passivité, en rien une volonté d'y aller soi-même...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 30 Juil 2017, 16:53

MuadDib a écrit :
Tiens, ça fait longtemps ... l'assimilation des multiples religions qui existent sur terre aux trois seuls monothéïsmes patriarchaux originaires de palestine (et encore, en version exotérique uniquement), et qui, dans leur ensemble n'ont jamais respecté leurs propres "règles morales" ...


il est assez intéressant de noter que l'Inde a été victime de colonisation, d'abord par les invasions musulmanes, puis par le christianisme européen, ce qui fait que le point de vue "hindou" me semble bien trop colonisé par les monohéïsmes palestiniens pour être réellement honête.

Yo-ho a écrit :Je ne discute jamais l'expérience des autres, cela relève de l'intime...Oui, Dieu est une relation intime, et, en tout cas me semble t-il, ça ne se prêche pas.


Ce qui fait qu'en suivant ton(?) raisonnement jusqu'au bout, il ne devrait jamais y avoir de prosélytisme, ni même d'ailleurs d'enseignements sur ces sujets ... Ça colle pas, ton truc (ou on retombe encore dans cet aspect escathologique noté assez fréquemment) ...


On peut faire des études sur l'histoire de l'art, on peut s'adonner à la pratique d'un art. Il y a des arts profanes et des arts sacrés, le yoga est un art sacré.
On peut s’intéresser au vécu d'artiste aussi, son point vue, sa confrontation avec la création, on peut s'entendre pour dire que l'on est en face de quelque chose de plus grand qu'une production artistique, et dire ensemble « c'est une œuvre d'art » on peut se mettre d'accord pour dire qu'il y a là de la beauté....etc
Mais si on tentait de répondre à la question « qu'est ce que la beauté » alors plus personne ne serait d'accord, avec son cortège de polémiques stériles. A ce moment là on a quitté la beauté de l’œuvre.

Sans doute pour cela que le silence et si précieux.

Il faut éviter le prosélytisme, oui. De cela je suis convaincue.

Le système des castes, n'a été importé ni par les occidentaux, ni par les musulmans, et il s'agit bien d'une organisation sociale religieuse ultra morale.
Les Natha, dont nous parlons dans ce file, sont shivaïtes, tantriques, et bien que vivant dans la société, leurs pratiques ne se conforment pas du tout au système des castes de la religion Hindu. Ils ne pratiquent aucun prosélytisme, ne cherchent à rallier personne à leur « Vérité » ils vont par neuf dans les neufs directions de l'univers, en secret, en marge de la société, et choisisse le disciple...l'enseignement se transmet ainsi. Nous ne sommes pas du tout dans le schémas d'une religion

Voilà, c'était ma réponse à : Le Yoga est-il une religion ? De mon point de vue, la réponse est : non.

Et j'ajoute « Dieu ne se trouve pas dans les religions »
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 30 Juil 2017, 16:58

Denis a écrit :Là il est bien question de la lumière divine, expérience assez ultime de l'absolu.
La rencontrer est une chose à part, une transcendance que rien n'y mène et de fait tout y mène, oui mais voila, la chose est assez inaccessible tout en révélant toute chose...
Qu'on essaye d'y aller soi même ou qu'on la reçoive (par exemple dans un shakti path ou par la grâce, ou ...) une seul chose est certaine, quand elle est là c'est une chose très particulière...

Shri Anirvan a écrit :Le disciple doit connaitre le même silence dans une complète passivité. Celui qui donne et celui qui reçoit sont ainsi les deux pâles d’un Vide où le pouvoir vibre en puissance.
Le Katha Upanishad nous révèle que le donneur de pouvoir est Yama, la Mort elle-même, à Nachiketas, l’adolescent personnifiant l’éternelle jeunesse de celui qui aspire à savoir, de celui qui ne sait pas encore, mais qui va savoir.
« Merveilleux est celui qui révèle le pouvoir et brillant celui qui le reçoit.
Merveilleux est celui qui écoute et brillant celui qui enseigne... » Avec une coloration puranique, ces deux personnages deviennent Shiva et Pârvati, ou encore Purusha
et Prakriti.
Cette transmission de pouvoir dans le silence absolu est un retour au primitivisme initial où la notion de transsubstantiation d’un élément dans un autre est un fait naturel. C’est ce qui se passe dans l’être psychique et que signale la Brihadaranyaka Upanishad. Après l’absorption de toute Connaissance, l’être psychique doit essayer de retrouver la naïveté de l’enfant. L’achèvement de la vie spirituelle est le regard émerveillé de l’enfant » qui voit pour la première fois le vaste univers, qui n’est heurté par rien parce que tout est intégré dans la Mère. Cela signifie ramener la conscience individuelle à la simplicité première avec à l’arrière-plan la masse d’expériences acquises.
La Chhandogya Upanishad nous dit qu’un seul enseignement importe : Toute expérience est une déduction de la Conscience première. Cette Conscience dans sa simplicité initiale est l’enfant. Cet enfant est Shakti.
SHRÎ ANIRVAN.
Haïmavati Almora, Himâlayas.
Shri Anirvan décrit bien cet état où la chose se passe, c'est une immense passivité, en rien une volonté d'y aller soi-même...


C'est superbe... Je veux rester sur cette impression....(Je n'interviens plus dans ce file)
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 12986
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Denis » 30 Juil 2017, 18:39

Voilà, c'était ma réponse à : Le Yoga est-il une religion ? De mon point de vue, la réponse est : non.
Et j'ajoute « Dieu ne trouve pas dans les religions »
Hahaha, je sens très fortement la source derrière cela qui te fais dire ça... :wink:
Bien sur que Dieu ne se trouve pas dans les religions, quoi qu'étant tout il est là aussi, mais cela est une autre histoire...
La religion n'est qu'un organe, un organisme fait pas des humains qui gèrent plus du social, du pouvoir, de la politique que du spirituel dans beaucoup de cas...
Le religieux, l'acte religieux est lui le véritable Yoga et il nous faut entrevoir l'immense différence entre "religion" et "religieux"...

Dieu se trouve dans tout et il est la source de tout et là dessus tous les textes du "natha" ne parlent que de ça...
Si on lit la mahartamanjari cela est écrit quasiment à chaque page, comme quoi prakasha est Dieu...
Mais je sais que beaucoup de dérivent sont dites sur tout ça et que beaucoup pensent qu'il sont Dieu eux même dans la petite conscience qui les animent... :(
Au passage il me semble malheureusement que les "Nathas" sont eux aussi dans un prosélytisme comme tous les autres, a en voir le nombre de profs de yoga qui prennent se titre sans même avoir reçu une seule initiation, je crois que le marché est bien juteux...
L’initiation n'a pas forcément une grande importance, car celui qui est sincère et cherche sincèrement peut se passer de tout cela, mais voila dans la vision Natha il semble que les choses soient un peu plus précises et structurées et les initiations clairement définies pour se prétendre véritablement un Natha...

Une petite question, tu parles des neufs directions de l'univers, peux-tu les citer ?

Au passage merci pour cette belle discussion !!!!!!!!!!!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3586
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar lorkan739 » 30 Juil 2017, 20:41

Heureusement que Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve pour aller vers lui...;-)

https://m.youtube.com/watch?v=BofHyTfvEgE
HAM GEOFFREY SAINT AMRITA SODANA RATNA SOBHAWA ÈMAKO HAM ASHEU RATNA PARTITZA HOUM SOHA GADZÉ RATNA PARTITZA HOUM SOHA TRI RATNA PARTITZA HOUM SOHA
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 31 Juil 2017, 13:16

Denis a écrit :Une petite question, tu parles des neufs directions de l'univers, peux-tu les citer ?


Toujours dans «Yoga  Immortalité et liberté » de Mircea Eliade, au chapître « le Yoga de l'Inde Arborigène » :

[...Quant aux neuf nâtha, leur nombre symbolise l'intégralité d'une doctrine, Gorasha-siddhânta-samgraha cite deux textes tantriques qui illutrent ce symbolisme : Sodaça-nitya-tantra nous dit que les neuf nâtha ont propagé le tantrisme aux différentes époques cosmiques, et Tantra-mahârnava précise que huit nâtha résident dans les huit directions et le neuvième dans le centre (cité par Dasgupta – Je suppose le poète Bengali) En d'autres termes la doctrine propagée par les nâtha couvre la « totalité » spatio temporelle …]

Ce passage m'évoque le yantra de Shiva, les huit pétales qui se répètent dans les 3 mondes, avec en son centre le Om, d'où part l'étoile à 5 branches (les 5 éléments ?)

En fait j'aimerais avoir une connaissance plus approfondie de ce Yantra, la signification de chaque symbole, lettres. Et quelle pratique ? du style : Yantra-Mantra-Souffle..., s'il en existe ?
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 31 Juil 2017, 13:33



C'est super léger, j'adore !!!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 12986
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Denis » 31 Juil 2017, 19:02

Yo tu crois que les 9 directions sont liées aux 9 Natha ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Yo-ho
Messages : 36
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Histoire de Gorakhnath et Matsyendranath

Messagepar Yo-ho » 31 Juil 2017, 20:01

Denis a écrit :Yo tu crois que les 9 directions sont liées aux 9 Natha ?


Plus précisément, lisant que les nâtha allaient par neuf pour propager le tantrisme dans la "Totalité" spatio-temporelle, aux différentes époques cosmisques, et que pour ce faire 8 d'entre eux résident dans les 8 directions et le 9eme au centre... cela à évoqué en moi le Yantra de Shiva.

Si quelqu'un a une connaissance de ce Yantra, et des pratiques qui lui sont associées ? Je serais vraiment très heureuse d'en apprendre un peu plus.

En tout cas un grand merci, pour ce forum et ces échanges.

Retourner vers « Tantrisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité