ARDHA-MATSYENDRASANA

Liste des postures et Pranayama du Hatha Yoga.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13119
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

ARDHA-MATSYENDRASANA

Messagepar Denis » 03 Sep 2004, 19:03

ARDHA-MATSYENDRÂSANA
(La demi posture de Matsyendra ou le poisson devenu homme)
majeure


Description traditionnelle


Le pied droit doit être placé à la base de la cuisse gauche, et le pied gauche contre le genou (droit), contournant le genou par l’extérieur. Que le yogin demeure dans cette position, saisissant ses pieds et le corps tourné dans la direction opposée. C’est l’âsana enseigné par Srî Matsyanâtha.

Cette posture de Matsyendra stimule le feu digestif~ elle est l’arme puissante qui brise le cercle des maladies terribles. Sa pratique répétée confère aux hommes l’éveil de Kundalinî et la stabilisation du nectar lunaire. (H.Y.P, U26-27).


Tordre le buste comme Si on voulait faire passer l’estomac à la place du dos. Tenir énergiquement cette position. Plier la jambe gauche au-dessus du genou droit. Faire ensuite passer le coude du bras droit sur l’autre genou. Tourner le visage vers la main droite. Le regard doit être immobilisé entre les deux sourcils. C’est ce qu’on appelle matsyendrâsana, la posture de Matsyendra. (G.S, ll\22-23)


Description

1) s’asseoir avec le pied droit appliqué contre la fesse gauche,
2) le pied gauche passe par dessus la jambe droite repliée et vient se poser au sol à l’extérieur du genou droit,
3) le buste se tourne vers la gauche et le bras droit passe à l’extérieur de la jambe gauche, la main droite venant crocheter l’intérieur du pied gauche,
4) le bras gauche est tendu et vient se placer en arrière du corps. L’ensemble pied gauche, fesse gauche, main gauche formant une ligne droite,
5) La tête est tournée vers l’arrière et fixe un point dans le prolongement de la ligne citée ci-dessus.
6) au bout de la durée choisie, on quitte la posture en expirant et l’on change de côté.


durée

Ardha-matsyendrasana peut être maintenue longuement sans aucune contre-indication. Il faut cependant faire attention en la quittant après une longue tenue aux vertèbres cervicales et au genou de la jambe relevée.

Techniques complémentaires

- Pranayama.
Respiration traditionnelle. On peut aussi utiliser Bastrika et Kapalabathi. On se sert du mouvement du ventre dans la respiration pour opérer un relâchement complet de tout ce qui n’a pas à travailler

- Bandhas et Mudra Kechari mudra. Si l’on parvient correctement à fixer un point derrière soi, on peut fermer les yeux et utiliser Shambavi-mudra

- concentration:
La concentration se porte sur le centre du coeur de façon approfondie, mais il faut rester concentré sur tout l’axe de la colonne vertébrale.



Effets


Physiques
La posture développe la souplesse de tout le dos, depuis les cervicales jusqu’aux lombaires. Elle sollicite la colonne vertébrale en torsion et atténue toutes les petites douleurs dues à une trop grande raideur Le souffle profite beaucoup de sa pratique car il est ainsi possible d’apprendre à contrôler les différentes étapes d’une respiration et la liaison profonde entre le mouvement de l’air et le mouvement du ventre.

Subtils
Ardha-matsyendrâsana est l’une des rares postures à permettre la stimulation de l’ensemble des zones d’énergie réparties le long de la colonne vertébrale (Chakras)

Contre-indications
Il n’y a pas vraiment de contre-indications à cette technique, cependant la forte sollicitation de toute la colonne implique une prudence, surtout pour les personnes peu souples, au niveau des vertèbres cervicales.
Il faut penser à quitter la posture en expirant lentement.

Retourner vers « Postures et Pranayama »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité