ils ne sont pas nombreux mais ils sont là

Délestage du forum

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 430
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

ils ne sont pas nombreux mais ils sont là

Messagepar Harmony » 05 Mai 2017, 10:58

Faut-il se faire greffer un sexe pour avoir le droit d'exister? Et ceux qui n'en ont pas ils font quoi? Ou deux petits ce qui revient au même? C'est quoi cette focalisation sur le sexe? En quoi la société s'effondrerait-elle en reconnaissant ce qui existe, pas ce qui est fabriqué non de non, juste ce qui existe?

Gaëtan Schmitt, né ni homme ni femme, demandait d'être reconnu de sexe neutre à l'état civil.
Il demandait simplement à être débarrassé de son «sexe de fiction». Il a perdu. Gaëtan Schmitt (un pseudonyme pour respecter son anonymat), 66 ans, né ni homme ni femme, n’a pas obtenu ce jeudi de la plus haute juridiction française, la Cour de cassation, d’être reconnu de «sexe neutre» à l’Etat civil. Le revoilà ficelé dans la catégorie «sexe masculin» que ses parents lui ont assigné à sa naissance, sans pour autant l’avoir fait opérer, «couper en deux» comme il dit, pour en faire un «vrai» homme ou une «vraie femme».
Le voilà, lui l’intersexe, à nouveau KO, après une défaite en trois rounds. Août 2015: victoire au tribunal de grande instance de Tours, qui admet qu’il est impossible de se dire homme ou femme quand la nature vous a doté d’un corps avec un micropénis, un vagin rudimentaire, qui ne fabrique aucune hormone sexuelle. Ni testostérone ni progestérone. Gaëtan Schmitt obtient alors l’espace de quelques mois d’être enfin reconnu de «sexe neutre». Le soupir d’aise de celui qui pendant des années s’est senti «être sur le fil du rasoir» n’est que de courte durée. Mars 2016: la Cour d’appel de Tours, rétropédale. Gaëtan est marié, il a un fils, c’est donc un homme, simplifie le tribunal laissant Gaëtan Schmitt effondré: «Je l’ai mal vécu. J’ai été malade. Problèmes aux bronches. Pied cassé. Le juge n’a pas voulu voir la réalité.» Dernier round ce jeudi. Celui qui nous confiait avoir «très envie de gagner pour lui et tous les autres intersexes»avant l’audience à la Cour de cassation, le mardi 21 mars, repart à la case de départ: en désaccord avec son corps.
Pour motiver le rejet du pourvoi de Gaëtan, la Cour de Cassation estime que «la dualité des énonciations relatives au sexe dans les actes de l'état civil poursuit un but légitime en ce qu'elle est nécessaire à l'organisation sociale et juridique, dont elle constitue un élément fondateur; que la reconnaissance par le juge d'un "sexe neutre" aurait des répercussions profondes sur les règles du droit français et impliquerait de nombreuses modifications législatives de coordination.» Elle insiste: «La cour d'appel qui a constaté que G... avait, aux yeux des tiers, l'apparence et le comportement social d'une personne de sexe masculin, conformément à l'indication portée dans son acte de naissance, a pu en déduire, sans être tenue de le suivre dans le détail de son argumentation, que l'atteinte au droit au respect de sa vie privéé n'était pas disproportionnée au regard du but légitime poursuivi.»
Pourquoi les hauts magistrats ont refusé au sexagénaire «de pouvoir simplement, comme tout le monde, avoir un état civil qui reflère ce qu’il est», comme l’avait plaidé son avocat M Bertrand Périer? Pourquoi n’ont-ils pas voulu «mettre fin à la souffrance quotidienne» d’une personne qui affirme que, «sans l’aide de la méditation , elle serait «morte»? S’il a défendu Gaëtan Schmitt, et à travers lui les quelque 200 enfants qui chaque année viennent au monde «intersexes», M Périer savait que la partie ne serait pas simple. Et ce même si quelques jours avant l’audience, le président avait dénoncé le sort trop souvent réservé aux intersexes, qui subissent des «mutilations» pour être assignés de force dans la case «masculin» ou «féminin».
Des mutilations physiques accompagnées de mutilations juridiques? C’est bien ce que pensent ceux qui défendent le droit des intersexes à exister sans sexe factice
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
MuadDib
Messages : 1693
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : ivjs
Contact :

Re: ils ne sont pas nombreux mais ils sont là

Messagepar MuadDib » 06 Mai 2017, 00:13

https://en.wikipedia.org/wiki/Hermaphrodite#Humans

En fr.wiki, il n'indique que des références de sculpltures :-?

Et il me semble que l'arrêté est pris en ayant pour éviter les trasnsexuels artificiels, tel que des légendes racontent l'existance (ce qui me semble une chose sage ... par contre, effectivement, les androgynes naturels existent ...
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 430
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: ils ne sont pas nombreux mais ils sont là

Messagepar Harmony » 13 Mai 2017, 07:15

Ce n'est ni la décision ni l'hésitation qui me choque c'est juste cette phrase:
la Cour de Cassation estime que «la dualité des énonciations relatives au sexe dans les actes de l'état civil poursuit un but légitime en ce qu'elle est nécessaire à l'organisation sociale et juridique, dont elle constitue un élément fondateur".
Dire que le fondement de la société se situe justement au niveau du...fondement , de l'autre côté du fondement me désespère.
Maintenant que certaines choses soient difficiles à intégrer qu'il faille y réfléchir, c'est autre chose. Mais cette phrase là je la trouve inutilement vexante et profondément limitée, basse de... plafond...
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
MuadDib
Messages : 1693
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : ivjs
Contact :

Re: ils ne sont pas nombreux mais ils sont là

Messagepar MuadDib » 13 Mai 2017, 17:09

Harmony a écrit :Ce n'est ni la décision ni l'hésitation qui me choque c'est juste cette phrase:
la Cour de Cassation estime que «la dualité des énonciations relatives au sexe dans les actes de l'état civil poursuit un but légitime en ce qu'elle est nécessaire à l'organisation sociale et juridique, dont elle constitue un élément fondateur".


Minute papillon : en premier lieu tu (ou le résumé ?) parle d'une personne voulant inscrire "sans" dans la case sexe, ce qui est une aberration physiologique, à ma connaissance médicale limitée, puis ensuite, tu veux que l'interprétation de la chose se fasse selon les critères de la biologie (ce qui me paraît raisonnable mais ne se trouve point dans ton résumé).

M'enfin, pour mémoire, les excision masculines ne sont pas, à ma connaissance, considérées comme des mutilations, donc à partir de là .....

Mais, pour poursuivre le raisonnement dans le sens de ma réponse précédente, il s'agirait de savoir précisément ce que la CdC demandes, et si ceci est en conformité avec, entre autres, la Déclaration Universelle des Droits de l'Hermaphrodite : la mutilation de la partie féminine, ou masculine, voire les deux, de la personne concernée ?

Mais enfin, en relisant ce message, un doute m'étreint : qu'est-ce que la même CdC à a dire sur des sujets tels le mariage "pour tous" (la langue concernée ne provient point du Littré, ni du Robert, mais de la vulgarisation d'un article d'un code législatif ;-) ).
ॐ नमो नारायण
MuadDib
Messages : 1693
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : ivjs
Contact :

Re: ils ne sont pas nombreux mais ils sont là

Messagepar MuadDib » 13 Mai 2017, 17:34

Et sur ces derniers points juridiques, un souvenir me dit que l'État Français était assez régulièrement condamné à divers titres, dans les Cours Européennes & Internationales ... ce qui ne change rien aux porte-monnaies des composants des Cours Françaises, ni de Ceux qui ne leurs donnent pas les moyens de faire un boulot impartial par son manque chronique de moyens, mais augmente les impôts de tout le monde (c'est pratique, c'est les plus nombreux et les moins influents : démocratie :oops: non, république, à copier sans foi).
ॐ नमो नारायण

Retourner vers « Hors propos »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité