Vijnana Bhairava Tantra et Pranayama

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Vijnana Bhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 15 Juil 2005, 15:29

Voici un nouveau Thème de reflexion.
Il vient d'un remarquable texte : Le Vijnana Bhairava Tantra (traduction de Lilian Silburn Directrice de recherches au CNRS)

Vijnana Bhairava Tantra a écrit :20-21- Si celui qui pénètre dans l’état de l’énergie réalise qu’il ne s’en distingue point, son énergie divinisée (saivî) assume l’essence de Siva et on la nomme alors ‘ouverture’. De même que, grâce à la lumière d’une lampe ou aux rayons du soleil, on prend connaissance des diverses portions de l’espace, de même, O Bien-aimée c’est grâce à son énergie que l’on peut connaître Siva.

22-24 - la déesse dit:
O Dieu des dieux Toi qui portes l’emblème du trident et as pour ornement la guirlande de crânes, (dis-moi) par quels moyens on peut apercevoir l’état qui a forme de plénitude propre àBhairava, qui échappe au temps et à l’espace et défie toute description. En quel sens dit-on que la suprême Déesse est l’ouverture qui lui (donne accès) ? Instruis-moi O Bhairava, afin que ma connaissance devienne parfaite.
Bhairava répond:
Il faut exercer une poussée ascensionnelle sur la suprême (Energie) formée de deux points (visarga, que sont) le souffle expiré, en haut, et le souffle inspiré, en bas. la situation de plénitude (provient) de ce qu’ils sont portés (ou maintenus) sur leur double lieu d’origine


Commentaire.
Tout comme le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest, le souffle expiré (prâna) se lève dans le coeur et se couche dans le dvâdasânta extérieur, le souffle inspiré (apâna ou jîva) poursuit le cours inverse. Lorsqu’il s’agit du fonctionnement ordinaire du souffle, le dvâdasânta se situe extérieurement à douze largeurs de doigts au delà de l’extrémité du nez, point précis ou le souffle expiré disparaît. Mais chez le grand yogin, lors du fonctionnement de son énergie vitale que désigne le terme uccâra, surrection, le souffle au lieu de se frayer un chemin vers le dehors, emprunte la voie médiane (susumnâ) pour s’élever du coeur jusqu ‘au dvâdasânta intérieur lequel se confond à ce moment avec le bramarandhra situé au sommet du cerveau. L’énergie assume alors son aspect infiniment subtil de kundalini figurée ici par le visarga qui s’exprime en devanâgarî par deux points ( : ) et, phonétiquement, par une légère aspiration du souffle. Ce visarga ne se comprend bien que par rapport au bindu à l’origine il n’existe qu’un seul point, le bindu, qui symbolise l’unique .Siva; mais aucun mouvement ne pouvant se produire dans l’unité indivise, le bindu doit se scinder en deux pôles entre lesquels s’effectuera le mouvement spécfique propre au visarga.
Les courants vitaux centripètes et centrifuges (prâna et apâna) fonctionnent constamment et toujours de concert. Un sloka précise que sous forme de HA et de SA ils engendrent en fusionnant en un point (bindu M) la formule HAMSA, l’état du milieu ou vacuité dans laquelle s’unissent puis disparaissent les énergie inspirées et expirées.
Les souffles prennent naissance en deux points.’ le lotus du coeur et le dvâdasânta et c’est là qu’ils se reposent lorsque la respiration est suspendue. Maintenus dans leur espace respectif ils s’intériorisent (‘antharmukha,) et acquièrent une certaine plénitude. On nomme visrânti, repos du souffle, l’intervalle (madhya) durant lequel le souffle ni n ‘entre ni ne sort. Ainsi la plénitude à laquelle notre verset fait allusion est celle du visarga partout présent et toujours chargé d’énergie vitale accumulée du fait que chacun des points qui le constituent se trouve alternativement rempli d’énergie. Mais plus encore, elle est faite de la félicité qui accompagne le fonctionnement automatique et spontané des souffles introvertis et bien équilibrés en samâna.
Cette pratique peut appartenir à l’une ou à l’autre des trois voies selon l’interprétation du terme visarga ; si l’on identifie les deux pôles à la subjectivité (ahantô) et à l’objectivité (idant4), il s’agira de la voie de Siva. Ou ‘on en fasse les énergies de connaissance et d’activité, le yogin suivra la voie de l’énergie. Par contre, à qui s avance doucement sur la voie de l’individu, ces pôles ne représenteront que les souffles inspirés et expirés. Mais quelle que soit l’interprétation donnée, le yogin réside dans la plénitude indifférenciée, à la jonction de ces deux pôles, dans l’état nu de l’énergie, état plénier de Bhairava.

Vijnana Bhairava Tantra a écrit :25 - Si l’on s’exerce sans interruption sur le couple des espaces vides interne et externe des souffles (inspiré et expiré), ainsi O Bhairavî la merveilleuse Forme de Bhairavî (et) de Bhairava se révélera.


Commentaire:
Aussi longtemps que le souffle fonctionne à la manière ordinaire en un jeu ininterrompu entre vacuité et plénitude et que deux espaces continuent à subsister face à face, Siva et sakti se manifesteront séparément. Mais si l’on se concentre sur ces deux espaces vides figurant Siva et son énergie, au moment ou les souffles expiré et inspiré s’équilibrent spontanément l’énergie vitale sous forme d’udâna s’élèvera dans la voie médiane en allant de l’espace du coeur jusqu ‘au dvâdasânta interne. Ces deux âkâsa disparaissent alors et l’énergie bhairavî rejoint le bhaïrava au centre le plus élevé. Ce processus sert ainsi à révéler le vide intime (madhya) grâce auquel ou jouira de l’essence de Bhairava et de Bhairavî si parfaitement unis qu’ils ne font plus qu’un. L’énergie sert d’intermédiaire à l’acquisition de Bhairava.

Vijnana Bhairava Tantra a écrit :26- L’énergie sous forme de souffle ne peut ni entrer ni sortir lorsqu’elle s’épanouit au centre en tant que libre de dualité (vikalpa). Par son entremise (on recouvre) l’essence absolue.


comnmentaire
Au cours de cette pratique qui relève de la voie de l’énergie puisqu’elle met en oeuvre la puissance du souffle (prânasakti), le vogin maintient celle-ci immobile au lieu même de sa production en suspendant la respiration, le souffle n’allant plus du coeur au dvâdasânta et inversement. Alors, à la jonction des souffles prâna et apâna, c’est à dire en madhva, le centre, le souffle bien équilibré prend naissance. C’est en lui (samnâna) que la plénitude se révèle. Autrement dit: “le principe de vie (prânana,) abandonne les conduits de droite et de gauche et s’élève tout droit à l’intérieur de la voie du milieu (susumnânâdi) tandis que le feu udâna fait fondre la dualité des vikalpa et manifeste l’unité. Le yogin réside alors dans le quatrième (état). A la disparition de la dualité ce principe vital revêt l’aspect de vvâna, vie cosmique infinie correspondant à turvâtita, l'illumination permanente et sans phases “.
Ainsi grâce à l’énergie du souffle intériorisée et sublimée, on accède à Bhairava ou Paramasiva, l’absolu.

Vijnana Bhairava Tantra a écrit :27-Qu’on pratique la rétention du souffle lorsqu’on expire ou encore lorsqu’on inspire. A la fin de cet (exercice) on nommera cette (énergie du souffle retenu) ‘apaisée’ et grâce à (cette) énergie se révèle (l’essence) apaisée.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Andre
Messages : 16
Enregistré le : 19 Juin 2005, 19:09

Messagepar Andre » 13 Déc 2005, 19:00

Cher Denis, tu écris: "Tout comme le soleil se lève à l’est et se couche à l’ouest, le souffle expiré (prâna) se lève dans le coeur et se couche dans le dvâdasânta extérieur, le souffle inspiré (apâna ou jîva) poursuit le cours inverse."
Depuis près de quarante ans, j’étais persuadé que prana était l’inspiration et que c’était apana qui était l’expiration. Je suis conforté dans mon point de vue par la lecture de Alain Danielou dans Yoga, méthode de réincarnation, L'arche, 1951.
Il écrit page 42- note 3: « lorsqu'on ne considère que les mouvements de la respiration, l'air froid aspiré est appelé prâna vâyu, et l'air chaud expiré apâna vâyu. »
Tu connais infiniment mieux que moi les textes traditionnels. Qu’en est-il exactement ? Merci d’avance de m’éclairer.
André
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 14 Déc 2005, 00:15

Merci André pour cette remarque pertinente. :)

En fait ce n'est nullement moi qui ai écris ce texte, ce texte est un extrait du Vijnana Bhairava Tantra (traduction de Lilian Silburn Directrice de recherches au CNRS).

Mais pour tenter... :oops: de te donner une réponse, Apana est un souffle qui descend, c'est lui par exemple qui est à l'origine de l'élimination dans le corps, Prana lui monte de la terre, le souffle est une énergie, non une respiration…

A mon avis, le fait de dire que l'expiration est Prâna est intentionnel, c'est a dire que tu peux utiliser l'inspire pour faire monter l'énergie ou aussi bien l'expire. Dans la vie, sur une inspiration la vie entre, sur une expiration la vie prend fin... Cela doit à mon avis te donner une idée.
C'est comme HamSa, on dit souvent Ham à l'inspire et Sa à l'expire, mais le fait de renverser cela t'emmènera bien ailleurs et dans d'autres choses...

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Yog

Messagepar Yog » 19 Déc 2005, 12:59

Je n'ai de loin pas vos expériences sur le sujet, mais je me tente quand même à exprimer une impression sur le sujet. (désolé si je vais dire des banalités :oops: )

Quand je pratique la respiration, j'ai toujours cette sensation que l'inspir est un mouvement ascendant au niveau des énergies du corps, alors que l'expir me parait être un mouvement descendant. En tout cas, c'est ce que je ressens intérieurement. Donc, à mon avis, Prana et Apana ne sont pas à prendre comme des respirations, mais comme des mouvements énergétiques.

Donc voilà, mon intervention n'apportera sûrement pas grand chose à votre discussion. :oops:
Andre
Messages : 16
Enregistré le : 19 Juin 2005, 19:09

Messagepar Andre » 19 Déc 2005, 17:46

Yog, Ta remarque correspond tout à fait à mon expérience. Il est très facile de susciter cette impression. On me l’a enseignée et il m’arrive de proposer cette image à mes élèves : « votre cage thoracique est un ballon. Quand il se gonfle à l’inspiration, il s’allège et vous avez la sensation de monter, etc. » Le fait est que, chez la plupart des gens, même débutants, on provoque cette sensation d’allégement et de montée très agréable. Je ne sais si on peut dire que cette évocation occasionne un mouvement énergétique. C’est vrai que c’est au-delà de la respiration que l’on peut définir du point de vue de la science occidentale comme échange gazeux dans les poumons au niveau de l’hémoglobine des globules rouges du sang, transport par cette hémoglobine de l’oxygène… retour du gaz carbonique, etc. Mais c’est quand même lié à la respiration. Il faudrait voir si l’évocation du ballon est traditionnelle. Un copain enseignant de yoga m’a dit que traditionnellement, l’air frais inspiré (prana) allait attiser et donc augmenter le feu de l’estomac (apana) comme le vent attise un feu dans la nature.
Pour compléter ce que j’écrivais à Denis le 13/12, je travaille beaucoup sur le fait que l’air inspiré est frais et que ça apporte beaucoup d’en prendre conscience. Alain Danielou me confirme dans ce point de vue, il cite un texte l’affirmant. Pour l’air expiré, l’expérience sensorielle la plus simple me semble être qu’il est réchauffé par les poumons. Mais on peut aussi avoir l’impression qu’il reste relativement frais et avoir l’impression qu’on expire cet air restant relativement frais dans tout le corps avec des sensations très agréables aussi et des effets bénéfiques assez importants. Il y a un aspect de montée et de descente dans ce schéma : l’air frais monte des narines jusqu’au haut du crâne à l’inspiration puis redescend dans tout le corps à l’expiration. Je développe cette pratique et ses effets dans mon livre, Le yoga au risque de la psychanalyse et de la science occidentale.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 19 Déc 2005, 20:53

C'est dommage que vous ne preniez pas le temps de lire le commentaire...
Les textes "traditionnels" sont là pour nous enseigner précisément des choses. On peut toujours spéculer dessus ou faire appel à des avis d'autres personnes. La chance d'un texte traditionnel comme le Vijnana Bhairava Tantra est de rester immuable dans le temps. Lilian Silburn a travaillé avec les plus grands maîtres pour donner une traduction fidèle est précise dans la quelle elle ne sait jamais permise de donner "son" interprétation.

Cette partie du texte donne une idée remaquable à tenter :
Il faut exercer une poussée ascensionnelle sur la suprême (Energie) formée de deux points (visarga, que sont) le souffle expiré, en haut, et le souffle inspiré, en bas. la situation de plénitude (provient) de ce qu’ils sont portés (ou maintenus) sur leur double lieu d’origine


Enfn, ce qui est visé c'est :

Lorsqu’il s’agit du fonctionnement ordinaire du souffle, le dvâdasânta se situe extérieurement à douze largeurs de doigts au delà de l’extrémité du nez, point précis ou le souffle expiré disparaît. Mais chez le grand yogin, lors du fonctionnement de son énergie vitale que désigne le terme uccâra, surrection, le souffle au lieu de se frayer un chemin vers le dehors, emprunte la voie médiane (susumnâ) pour s’élever du coeur jusqu ‘au dvâdasânta intérieur lequel se confond à ce moment avec le bramarandhra situé au sommet du cerveau.


Essayez cette merveilleuse technique, que j'affectionne personnellement. Tentez de la faire pendant 3 mois, à raison de 45mn par jour et revenez en parler.

Soit le souffle fortifie la vie, l'ego, la force et donc le pouvoir sur soi, soit en l'inversant il favorise la connaissance par la fragilité, l'expectative, l'abnégation de soi pour trouver l'autre rivage.

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 30 Mar 2007, 00:03

Denis a écrit :Essayez cette merveilleuse technique, que j'affectionne personnellement. Tentez de la faire pendant 3 mois, à raison de 45mn par jour et revenez en parler.


Et si on le fait en permanence qu'est qu'il se passe?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 30 Mar 2007, 22:31

Je crois qu'en permanence la chose n'est pas possible, relis le commentaire et tu comprendras.
Si ton souffle emprunte susumnâ tout le temps, tu ne respires plus...
Donc t'es mort.... :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Messagepar Jugulé » 30 Mar 2007, 23:29

Denis a écrit :Si ton souffle emprunte susumnâ tout le temps, tu ne respires plus...
Donc t'es mort.... :D


Ca m'a l'air interessant, je vais essayer!
pasu
Messages : 2
Enregistré le : 12 Juil 2009, 22:33

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar pasu » 14 Juil 2009, 21:45

Bonjour...
j'aimerai apporter des commentaires au sujet de PRANA, APANA, etc...
J'ai trouver une note interessante dans le livre de Jaideva Singh -PRATYABHIJNAHRDAYAM (The Secret of Self-Recognition)
Note: Mon livre est en Anglais, alors je vais écrire le text en Anglais, afin d'éviter toute erreur, et ensuite je vais faire une traduction libre, selon mes faibles capacités. Et je vais ajouter mes commentaires entre guillemets [guillemet carré]. J'espère ca ira comme ca !

note 120. prâna, apâna, samâna, udâna, vyâna.
There are five prânas - prâna, apâna, samâna, udâna, vyâna. These are, however, vâyus or vital airs. Prânas are the vâyus that carry out the functions of vegetative life. They are distinct from the body. Like vitalism, Indian philosophy maintains that life is something different from mere matter. Life is maintained by various prânas. Alors, voici la tr libre. Il y a cinq prânas - prâna, apâna, samâna, udâna, vyâna. [Ceci correspond à Pancikaranam ou La Quintuplication] Ceux ci sont, cependant, des vâyus, ou airs vitaux. Prânas sont les vâyus qui occupent les fonctions de la vie végétative. Elle sont distinct du corps. Comme le vitalisme, la philosophie indienne prétend que la Vie est quelque chose de different de la simple matière. La vie est maintenu par les different prânas.

Breath is the most palpable and concrete expression of prâna. Prâna is a comprehensive word covering all the functions of vegetative life. It is, however, divided into various divisions according to various functions. Roughly, prâna is the vital vâyu that goes out, apâna is the vital vâyu that goes in downwards towards the anus.
Alors, voici la tr libre. Le soufle ies le plus palpable et l'expression la plus et l'expression la plus concrete de prâna. Prâna est un mot compréhensible qui couvre toutes les fonction de la vie végétative. Il est cependant diviser en differente divisions selon les differentes fonctions. De manière général, prâna est un vâyu [air vital] qui sort [expiration], apâna est le vâyu vital qui entre [inspiration] et qui descend vers l'anus.

Samâna is the vital vâyu that is said to be located in the interior of the body. It helps in assimilation of food, etc. Hence it is known as samâna. Alors, voici la tr libre. Samâna est le vâyu vital qui est situé à l'intérieur du corps. Il aide pour l'assimilation de la nouriture, etc. Il est donc connu sous le nom de samâna.

Vyâna means going in all directions. It is everywhere in the body. 'Udâna' means 'going upward'. Here the word Sakti has been used, not vâyu. The various vâyu are the functions of various saktis of the same name. By means of prâna, apâna and samâna saktis, one becomes a bound soul (pasu); by means of udâna and vyâna saktis, one is freed, becomes pati. Alors, voici la tr libre. Vyâna signifie aller dans toutes les direction. Il est partout dans le corps. 'Udâna' signivie 'aller vers le haut'. Ici le mot Sakti a été utiliser, non pas vâyu. Les différent vâyu sont les fonctions des différente saktis du même nom. Par les moyens de prâna, apâna et samâna saktis, une personne devient une âme liée [enchainée] (pasu); par les moyens de udâna et vyâna saktis, une personne est libéré [émanciper] pati.

[Selon les très ancient Mythes, nous savons que le Seigneur des huit formes, qui sont Bhava (Existence et Origine), Sarva (l'Essenciel Archer), Pasupati (Seigneur des Animaux), Ugra Deva (le Dieu Féroce), Mahadeva (le Grand Dieu Siva ou Shiva), Rudra (The Wild God), Isana (The Ruler, ou Seigneur {Lord}), et Asani (Lightning). Pour l'instant, Celui qui nous interesse (parmis les huit) est Pasupati... Pasu = animaux, Pati=Seigneur. Dans Tantric Healing, de Sadhu Santideva, nous avouns vu que dans la tradition Trantric, l'homme dans son état naturel, c'est-à-dire, avant d'avoir mis le pied sur le sentier, et ne sachant pas encore Sa Nature Divine ou son Soi-Supérieur, il est consideré comme Pasu, ou comme un animal. Alors, ce que je comprend, c'est que le Seigneur Pati (i.e. Pasupati) garde tous les animaux incluant l'homme brute... Mes excuses si cette explication déplait à certain.]

Pour continuer mon exposé, je pense que l'homme bénéfie grandement de prâna, apâna et samâna en tout temps, alors qu'il est encore pasu (et aussi après avoir mis son pied sur le sentier) et alors, l'aprâna entre et descend vers l'anus, alors que prâna sort, comme c'est indiquer ci-haut. Mais, lorsque que l'Homme re-découvre sa Nature Divine, c'est alors que par la Grâce de Siva (anugraha), le vâyu se transforme en shakti, et il bénéfie alors de udâna Sakti et vyâna Sakti. C'est alors que Udâna montre de l'anus (de la Divine Kundalini Sakti enroullé à la base de la colone vertebrale), et vyâna Sakti se derige en toutes les directions. Et C'est bien Udâna et Vyâna qui rend l'Homme libre (Pati, ou Seigneur) de son Etre.

Vos commentaires SVP.
Pasu
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 15 Juil 2009, 10:29

Bonjour Pasu, Bienvenu !

Voila un long "exposé"...

Udana se trouve dans le coup, mais ce n'est pas là que Prana et Apana se rejoignent quand ils sont inversés.
Apana naturellement descend et est, par exemple, l'énergie qui nous permet d'éliminer.
Prana, monte du sol.
Voila le piège de HamSa, le signe (Hamsa) qui est tenu par un fil et qui tente de s'envoler avec l'inspire, mais qui est inexorablement ramené par l'expire.
La HamSa Upanishad nous en pale très bien...
Pour rendre libre le signe (l'esprit) il faut effectivement que ces deux souffles soient retournés et égalisés. Et c'est dans Samana, le souffle entre le nombril et sous la poitrine que se rejoignent les 2 pour s'arrêter.
De là monte Kundalini qui siège dans le centre du bas et remonte jusqu'au Sahasrara, mais selon certains, l'énergie n'y reste pas elle redescend pour se loger (souvent) dans le coeur...
Tout cela fait dire à certains que Samana, est le souffle qui rend libre l'homme...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
pasu
Messages : 2
Enregistré le : 12 Juil 2009, 22:33

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar pasu » 16 Juil 2009, 13:59

merci...

OM NAMAH SIVAYA

pasu
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1297
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar philippe12 » 17 Juil 2009, 08:57

Bonjour a toutes et a tous
Bonjour Denis

Merci pour ce texte et les reflexions qu'il sucite

J'essaie de mettre en pratique...l'egalisation des 2 souffles..

Notre energie est en grande partie dans l'abdomen et lors des respirations
Inspiration le diaphragme descend et pousse l'abdomen vers le bas.... Le prana entre par les narines et descend dans nos poumons ....

Expiration le diaphragme monte ....
Et apana monte ...
Rallonger et maitriser l'expiration....ne pas avoir peur du vide

Namaste
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1297
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar philippe12 » 17 Juil 2009, 14:05

Bonjour denis

Concernant ma pratique 1/4/2/4 que j'ai mis en sommeil pour travailler l'expiration (retention poumon vide egale a retention poumon plein)
Certains la vois comme une variante de nadishodana d'autres l'appelle
Sukhpurvaka
Le rythme que tu decrits 10/10/10/10
Est appele. Samana
Après il y a langhana 4/2/6/2
Le rythme que je faisais 12/48/24/48
Est la 5eme phase...j'ai stoppe...

Je verrai plus tard quand je serai a 16/64/32

Au plaisir de te lire

Namaste
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 17 Juil 2009, 18:31

Bonjour Philippe

Je ne crois pas que notre énergie soit dans l'abdomen, même si dans cet endroit on trouve un "bulbe" d'où partiraient tous les Nadi du corps...
L'énergie est diffuse dans le corps entier et les 5 énergies principales se placent le long de la colonne vertébrale...
Apana est autour de l'anus et va vers le bas
Samana est au dessus du nombril
Prana est dans la cage thoracique
Udana dans le coup
Vyana dans tout le corps...
Prana n'entre pas par les narines, il monte dans le corps à l'inspire, il vient du sol...
Pour le mouvement du diaphragme tout dépend comment on respire...
La respiration complète utilise les 3 volumes de respirations "classiques du corps" dans un ordre simple, en inspirant le souffle part du bas, monte d’abord dans le ventre qui se gonfle en premier, puis c’est la cage thoracique qui se gonfle, puis l’inspiration va sous les clavicules et ouvre le plexus, le coup devient fort…
A l’expire c’est l’inverse qui se passe, pendant toutes ces phases, la racine est contractée (mulha bandha)

Je ne connais aucun texte traditionnel qui parle de ces techniques, ni j’ai reçu aucun enseignement sur cela…
Il existe déjà beaucoup de technique de pranayama…
1/ Sama vritti pranayama est la respiration égale avec un rythme 1/1/1/1
2/ Il y a aussi visama vritti pranayama avec différents temps qui est la respiration traditionnelle
Le petit pranayama qui est 8/32/16
Le moyen en 16/64/32
Le grand 32/128/64
3/ nadi Shodana qui est la respiration alternée, dans laquelle on peut mettre Visama vritti pranayama
4/ KAPALABATHI
5/ BASTRIKA
5/ CHANDRA ET SURYA BEDHANA
6/ ANULOMA PRANAYAMA, VILOMA PRANAYAMA, ANULOMA-VILOMA
7/ SHITALI
8/ SHITKARIN

C’est ce que nous pouvons trouver dans la Gheranda Samhita par exemple oui encore dans Yoga Pradipika…
Il faut des années pour maitriser tout cela, alors je m'en tiens à cela... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Bombyx
Messages : 341
Enregistré le : 24 Nov 2006, 15:17

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Bombyx » 17 Juil 2009, 21:11

philippe12 a écrit :Bonjour denis

Concernant ma pratique 1,4/2/4 que j'ai mis en sommeil pour travailler l'expiration (retention poumon vide egale a retention poumon)
Certains la vois comme une variante de nadishodana d'autres l'appelle
Sukhpurvaka
Le rythme que tu decrits 10/10/10/10
Est appele. Samana
Après il y a langhana 4/2/6/2
Le rythme que je faisais 12/48/24/48
Est la 5eme phase...j'ai stoppe...

Je verrai plus tard quand je serai a 16/64/32

Au plaisir de te lire

Namaste


Bonjour Philippe,

je peux ajouter ujjayin dans la liste de Denis et et il y en a encore d'autres peut être, selon les écoles.... mais tu peux m'expliquer s'il te plait comment tu fais ses respirations que tu nous cites les noms? je n'ai pas trés bien compris :reveur:
"Je crois me rappeler que je me suis sentie un peu différente, mais si je ne suis pas la même, la question qui se pose est la suivante: qui diable puis-je être?" Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1297
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar philippe12 » 17 Juil 2009, 22:04

Merci denis pour ces precisions

Bombyx
Ma technique vient de l''apnee.... Et semble t il de yoga que des noms indus...
Si tu tape le nom sur google tu les trouves....mais je te les conseille pas car depuis que j'essaie de revenir a la base....pusique je VEUX faire du yoga je suis pertube surtout sur l'expire lente avec visualisation des chakras... Alors que mathematiquement se devrait etre plus facile (même avec l' age je tiens encore 3 mn en apnee..)...
Pour l'instant je suis sans prof ...
Namaste
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 18 Juil 2009, 10:18

Oui, j'ai oublié Ujjaï...
C'est un peu la respiration des débutants...

Il existent aussi quelque techniques "secrètes", mais elles sont souvent des "optimisations" des techniques de bases que j'ai cité...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Bombyx
Messages : 341
Enregistré le : 24 Nov 2006, 15:17

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Bombyx » 18 Juil 2009, 12:12

Denis a écrit :Oui, j'ai oublié Ujjaï...
C'est un peu la respiration des débutants...

Il existent aussi quelque techniques "secrètes", mais elles sont souvent des "optimisations" des techniques de bases que j'ai cité...


:roll: je me considère toujours débutante... il n'y a pas de mal :lol:
"Je crois me rappeler que je me suis sentie un peu différente, mais si je ne suis pas la même, la question qui se pose est la suivante: qui diable puis-je être?" Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 18 Juil 2009, 13:00

Je ne disais pas cela pour toi Bombyx... :oops:
Mais une respiration qui fait du bruit ne peut pas nous amner bien loin, son nom nous donne déjà une idée "la victorieuse"...
Il faut quand même observer que ce qui est subtil dans le Yoga porte souvent des noms subtils...
Le son émis dans Ujjaï permet au débutant de se rendre compte si il arrive à allonger son souffle, et si il en ait conscient...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Bombyx
Messages : 341
Enregistré le : 24 Nov 2006, 15:17

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Bombyx » 18 Juil 2009, 16:34

t'inquiètes Denis :) je ne suis pas susceptible :coeur:
"Je crois me rappeler que je me suis sentie un peu différente, mais si je ne suis pas la même, la question qui se pose est la suivante: qui diable puis-je être?" Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Bombyx
Messages : 341
Enregistré le : 24 Nov 2006, 15:17

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Bombyx » 18 Juil 2009, 16:49

Denis a écrit :Mais une respiration qui fait du bruit ne peut pas nous amner bien loin, son nom nous donne déjà une idée "la victorieuse"...
Il faut quand même observer que ce qui est subtil dans le Yoga porte souvent des noms subtils...
Le son émis dans Ujjaï permet au débutant de se rendre compte si il arrive à allonger son souffle, et si il en ait conscient...


mais elle peut nous accompagner avec pas mal des postures; debouts, couchés. elle a une importance dans le passage entre les étapes asana et pranayama. elle est une "passeur" pour moi, vers les autres techniques.
"Je crois me rappeler que je me suis sentie un peu différente, mais si je ne suis pas la même, la question qui se pose est la suivante: qui diable puis-je être?" Lewis Carroll
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 18 Juil 2009, 17:09

elle est une "passeur" pour moi, vers les autres

Oui, absolument, une fois dans la maitrise des autres, elle est bien moins utile...
Elle sert aussi dans les postures qui demandent parfois de la force, d'ailleur on la fait souvent quand on force physiquement dans la vie... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 05 Aoû 2010, 03:00

J'ai senti Bhairavi et Bhairava s'unir dans Brahmarandhra...

L'image de Shiva se faisant piétiner par Kali, c'est exactement cela!

Elle s'introduit par son corps. Lui ne bouge pas, c'est elle qui le relance pour créer le mouvement.

Seul l'élan est bhairava. :wink:

Après cela, pour trouver un peu de repos il a fallut que je devienne Shiva. Mon corps est devenu visarga. A chaque fois que je laissais et ouverture, elle s'y engouffrait. Mon corps est devenu l'univers et la conscience qui le soutient...
Elle n'a aucune limite.

Gourmande la Coquine! :D
Om
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1297
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar philippe12 » 05 Aoû 2010, 22:33

merci lorkan de resucciter ce post

en un an j 'ai pas tant progresse .. toujours sur du 12/48/24 ... un peu plus longtemps et profondement .. ah si peut etre un peu de conscience et mula banda est la en permanence... :roll:

le chemin est long et passionnant

au plaisir de vous lire
namaste
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 06 Aoû 2010, 08:46

Est-ce que tu veux faire des progrés fulgurants? Des progrès Bhairavien...

Pranamaya relève du "physiologique"
Le Bhairava Tantra relève du subtil.

Bhairava répond à la déesse :
O Déesse au yeux de gazelle, cette pratique dont tu fais mention est tout extèrieur et ne relève que du domaine sensible.

Donc...si pranamaya il y'a dans le Bhairava-Tantra; il s'agit d'un pranamaya du "Coeur".

Denis

Ainsi grâce à l’énergie du souffle intériorisée et sublimée, on accède à Bhairava ou Paramasiva, l’absolu.


La Gherandha Samithâ nous dit que la méditation sur la" nature de lumière" est 1000 fois supèrieur à la méditation des corps grossiers. Tandis que la méditation sur des supports subtils est 100000 fois supèrieur à celle sur la "Nature de lumière"...
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 06 Aoû 2010, 09:25

Je crois qu'a courir après des fantômes on risque de ne pas aller bien loin...
Lorkan il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs...
J'ai essayé de t'expliqué que la technique de tout cela est bien plus complexe que ce que tu crois...
Le pranayama touche tous les plans, jusqu'a l'esprit, s'il reste que physiologique c'est que tu ne sais pas ce que c'est Pranayama.
Pranayama est la maitrise de l'énergie vitale, c'est elle qui tient tout dans sa main, car énergie et Conscience ne sont séparé que dans la discussion, sinon ils sont les 2 facettes de la même pièce. En travaillant et affinant ton pranayama tu accèdes directement à l'esprit. Bien plus surement qu'en se perdant dans des sensations extatiques...
Mais il faut le travailler et le connaitre pour en parler.
Ainsi grâce à l’énergie du souffle intériorisée et sublimée

L'énergie du coeur sublimée est Pranayama...
La Gherandha Samithâ nous dit que la méditation sur la" nature de lumière" est 1000 fois supèrieur à la méditation des corps grossiers. Tandis que la méditation sur des supports subtils est 100000 fois supèrieur à celle sur la "Nature de lumière"...

Tout cela n'est que foutaise !
Du moins cela n'est pas pour nous, penses-tu pouvoir monter dans une F1 et rouler aussi vite que Shumarer ?
Non, la recherche de la voie la plus rapide est une grande illusion de l'égo, une grande agitation.
Lorkan, je te conseille de prendre une pratique simple, des postures, du pranayama et de laisser passer le temps dans une véritable sadana et pas une quête du sensationnel et du n'importe quoi...
Tu sais que tu dois faire attention au faite de t'enflammer pour une technique, tout cela retombe vite et te laisse au même point... :wink:
Je te conseille aussi de lire Siddhârta de Hermann Hess... :wink:

Philippe, 12/48/24 en un an est une réelle progression sublime. Si tu peux tenir cela 10 ou 15 souffles alors tu verras la sensation d'énergie sublime que tu auras. Je pense que ton travail est superbe, continu !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 06 Aoû 2010, 13:11

Je sais que pranamaya touche à tous les plans.
Bhairava-Tantra parle du subtil...

Si l'on m'offre la possibilité de conduire une F1, je ne vais me priver parceque je ne serai pas tout de suite aussi bon que Schumarer.

Pranamaya qu'il touche au grossier ou au subtil est un préliminaire pour assurer le souffle...
Om
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1297
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar philippe12 » 06 Aoû 2010, 13:40

Bonjour a toutes et a tous

@ Denis
J'en suis a 12 souffles.( droite/gauche)..bon ce matin après ma courte nuit..
j'ai essaye a 15/60/30 ...le 5 eme j'ai paume l'expire ..le 6 eme mula bhanda et après je me suis enerve...
Et on va augmenter doucement 13/52/26 en 12 souffles.
En tout cas merci pour l'encouragement

@lorkan
J'ai lu le texte..mais pas compris le sens... Tu peux expliquer avec tes mots

Si le parallèle est vrai je te laisse la F1..la dernier fois que j'y pilotais une simple voiture de rally j'ai fini dans la paille sans casse...mais une belle frayeur..

Je suis plutot 4x4 ..pas de ville ..les tout terrains...

Au plaisir de vous lire
Namaste
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 06 Aoû 2010, 16:26

Je comprends pas pourquoi Denis dis que c'est des foutaises!
Dans ce cas là le HathaYoga aussi n'est pas pour nous non plus.
Je trouve la pratique du Visarga tout terrain!
Il faut me comprendre, cela fait 12 ans que je cherche à contempler, a comprendre, a augmenter la lumière.( j'ai commencé par le reïki Usui).
Et la je trouve dans visarga ce que je cherchais depuis toujours et Denis me dis que je dois continuer à pieds!?
Je sais que pranamaya peut-être extèrieur(mantraYoga,layaYoga). Mais pour moi C'est juste une technique préliminaire pour aider à se fondre de tous son être dans le "Cœur".

Peut être que je vois seulement ce que je veux bien y voir...
Mais quand il dit que l'on "retombe" vite de ces techniques, je n'y croi pas. C'est la clé de voute qu'il me manquait.
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar sami » 06 Aoû 2010, 16:35

Salut,

Tiens le reiki fait son apparition. Ça t'a apporter quoi le Reiki Lorkan ?
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 06 Aoû 2010, 18:41

Beaucoup d'illusions et la force d'aller toujours plus loin.
Un affermissement de ma foi pour ce qui n'est pas visible.
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar sami » 07 Aoû 2010, 16:03

J'ai quelques difficultés dans le développement physiologique de la respiration. 
Peux t-on me détailler la respiration complète, j'ai envie de progresser quand je vous lis ?

Comment faites pour faire de la respiration rythmée avec visualisation, la pensée, conscience ect...?

Est ce que c'est au début, quand la respiration est grossière et qu'ensuite lorsque vous vous intériorisez que le comptage cesse ?
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 08 Aoû 2010, 12:20

J'ai lu le texte..mais pas compris le sens... Tu peux expliquer avec tes mots


C'est comme une corde qui faut monter par le Mmmmm.
Visarga m'aide a ne pas lâcher prise.

Grossier, subtil, suprême.
Inspiration, expiration, pause. AUMmmm. Je crois que tout est là.

Je vais pratiquer avec abnégation, détachement, amour, persévérance.
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 10 Aoû 2010, 13:35

Du moins cela n'est pas pour nous, penses-tu pouvoir monter dans une F1 et rouler aussi vite que Shumarer ?
Non, la recherche de la voie la plus rapide est une grande illusion de l'égo, une grande agitation.


Cela me fait penser à un verset :

Bhairava :
Ou bien si l'on se trouve dans un véhicule en mouvement ou que l'on déplace ce corps avec une lenteur extrême, alors, Ô Déesse, grâce à l'apaisement de la pensée, on accède au flot divin.


Effectivement, si au volant d'une F1, j'appuie direct sur le champignon sans étudier le circuit avant...
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 13 Déc 2010, 00:27

Salut,
Denis a écrit :Essayez cette merveilleuse technique, que j'affectionne personnellement. Tentez de la faire pendant 3 mois, à raison de 45mn par jour et revenez en parler.
Avant hier, j'ai essayé cette technique pendant que je travaillais(soit 7 heures)...

D'abord, je me suis éfforcé de prolonger la rétention à poumons plein.
Au bout d'un moment, l'énergie de la respiration à pris le relais d'elle-même et c'était presque sans effort que mon souffle se bloquait et se subtilisait à plein et à vide.
Au moment de la rétention, je pouvais imaginer que le peu d'air qui restait en moi était aussi vaste et important que l'air extèrieur. L'air étant à mes yeux la manifestation du Suprême Imprégnant tous les objets, nourrisant tous les êtres de lumière.
Comme je travaillais, je ne pensais pas toujours à cette intervalle(qui peut se crée sur n'importe quel support entrainant une fusion lumineuse). Mais d'un coup la splendeur fulgurait inopinément.
Un léger filet d'énergie est sortie par le somment de mon Crâne dissout dans le vide lumineux de l'air.(Sahasrara)
Merveilleuses sensations!
Denis a écrit :Soit le souffle fortifie la vie, l'ego, la force et donc le pouvoir sur soi, soit en l'inversant il favorise la connaissance par la fragilité, l'expectative, l'abnégation de soi pour trouver l'autre rivage.
Après une longue nuit de sommeil, je me suis senti comme fragilisé, enviant ces Yogis capable d'une tenue parfaite du souffle.
J'étais agacé de constater que je suis incapale de faire un puissant nadi-shodana plus de Trois minutes !!! la faiblesse de mon corps face aux tremblements m'effraie et me laisse penser que je manque cruellement d'abnégation pour trouver l'autre rivage...

Cette merveilleuse technique est bien là et comme tu préconises de l'utiliser 3 mois et que ma psyché y trouve son bonheur ; je vais m'y atteller sèrieusement.
Continuer le travail d'exacerbation de l'énergie pour ensuite la jeter au feu de cette technique réellement lumineuse.
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar sami » 13 Déc 2010, 04:58

Bonjour Lorkan,

Géniale :wink:
On se sent si fragile dans le vide tellement il nous entoure, tellement il est en nous, ensuite il est nous !

Lorsque l'abnégation est là, apportant une autre vision, une autre énergie, un autre état de conscience, utilise là à nourrir ce désir simplement à attirer tout d'abord le principe masculin, l'activité. Car le principe féminin est tellement puissant, mystérieux à la fois, il permet de préparer, de garder, conserver, d'atteler, de purifier et ensuite, par sa pureté, il enflamme le masculin. Sans cette pureté, il attirera certainement d'autres entités.

Avant de faire le vide, se préparer à le recevoir - car lui aussi dans être attiré d'une certaine manière par la purification, l'abnégation, le renoncement, le sacrifice...

Quelques étincelles ne sont pas capable d'enflammer le bois !

Appelle le Principe masculin, attire le comme si un "chasseur tendait un piège" et lorsque tout est prêt, Il viendra établir Sa demeure, jouissant d'une fusion - Ils seront tes protecteurs.
:wink:
OM
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Igbe » 13 Déc 2010, 09:20

Essayez cette merveilleuse technique, que j'affectionne personnellement. Tentez de la faire pendant 3 mois, à raison de 45mn par jour et revenez en parler.


Lorkan est-ce-que tu peux rappeler précisément en quoi consiste cette technique please, puisqu'apparemment Denis n'en parle pas dans ce topic ?
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 13 Déc 2010, 10:55

SI la techniques est tout au début de cette discussion et ce que je dis :
Denis a écrit :Essayez cette merveilleuse technique, que j'affectionne personnellement. Tentez de la faire pendant 3 mois, à raison de 45mn par jour et revenez en parler.
Se trouve dans mon 3eme post de cette discussion...

La technique est :
Vijnana Bhairava tantra a écrit :Lorsqu’il s’agit du fonctionnement ordinaire du souffle, le dvâdasânta se situe extérieurement à douze largeurs de doigts au delà de l’extrémité du nez, point précis ou le souffle expiré disparaît. Mais chez le grand yogin, lors du fonctionnement de son énergie vitale que désigne le terme uccâra, surrection, le souffle au lieu de se frayer un chemin vers le dehors, emprunte la voie médiane (susumnâ) pour s’élever du coeur jusqu ‘au dvâdasânta intérieur lequel se confond à ce moment avec le bramarandhra situé au sommet du cerveau.


:wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Igbe » 13 Déc 2010, 11:25

Oups oui je suis allé trop vite...
Mais je dois avouer que je ne comprend pas trop ce qu'il faut faire :oops:

Est-ce-qu'il faut conduire le souffle expiré (prâna) depuis le coeur jusqu'au sommet du crâne en empruntant la voie médiane, au lieu de le laisser "naturellement" sortir jusqu'au "dvâdasânta extérieur" ?
Dans ce cas à l'inspir on fait le chemin inverse et on opère une rétention à plein dans le coeur ?
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 13 Déc 2010, 17:06

La technique est la suivante :

Sur l'expire le souffle sort du corps et va dans le dvâdasânta extérieur.
Puis à l'inspire le souffle entre et va au dvâdasânta intérieur.
Le dvâdasânta intérieur est dans Anahata et le dvâdasânta extérieur est sur le même plan horizontal, quand le corps est droit, qu'Anahata, soit à 12 doigts dans l'axe des narines.
La technique utilise la respiration "normale" (quand j'inspire l'air entre, quand j'expire l'air sort) pour favoriser un état où il sera possible de s'oublier rapidement. Le but est qu'un "écœurement" apparaisse du à cette rengaine de la respiration accentuée par le mantra HamSa...
A un moment bercé par tout cela, l'esprit trouve autre chose... :roll:

Attention le souffle ne s'arrête pas dans les dvâdasântas volontairement, c'est juste un repos qui peut apparaitre et non une volonté, la technique n'est pas basée sur un pranayama volontaire, mais plus sur un Kevalla....

Bon, allé c'est bien parce que je suis joyeux aujourd'hui…
HamSa se fait à l'envers dans la technique… :D
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Igbe
Messages : 142
Enregistré le : 14 Juil 2009, 20:31

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Igbe » 13 Déc 2010, 18:38

Le but est qu'un "écœurement" apparaisse du à cette rengaine de la respiration accentuée par le mantra HamSa...


Genre bateau qui tangue :beurk:
merci pour les précisions...
Humblement, me rendre compte que seule mon histoire (ma prétention) peut me déranger : voilà la révélation
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 15 Déc 2010, 17:26

J'ai pensé a combiner le souffle victorieux(Ujjayin) avec.

25/ Si l’on s’exerce sans interruption sur le couple des espaces vides interne et externe des souffles inspirés et expirés, ainsi O Bhairavi : la merveilleuse Forme de Bhairavi et de Bhairava se révèlera.

Par la retention de l'air dans la bouche et l'exercice sur l'espace vide externe et le vide interne dans la bouche.
On assiste à un Kevalla...
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 15 Déc 2010, 18:12

Par la retention de l'air dans la bouche et l'exercice sur l'espace vide externe et le vide interne dans la bouche.
:?
Je crois que tu n'as pas tout compris de ce texte, on ne parle de la bouche...

Une petite chose, quand tu mets un Quote ne le met pas 2 fois, cela donne un truc étrange que tu peux voir dans ton post de dessus, la syntaxe est la suivante :

Code : Tout sélectionner

[quote="Denis"]Message pour Lorkan [/quote]


Qui donne :
Denis a écrit :Message pour Lorkan
:wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar sami » 15 Déc 2010, 18:34

C'est pas grave Lorkan :wink: J'ai rien compris aussi :lol:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3719
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar lorkan739 » 15 Déc 2010, 18:43

Est-ce-qu'il y a un message caché qui m'est destiné ? :lol:

C'est clair que le tantra n'a pas encore fini de me dévoiler ses merveilles...

J'ai juste voulu faire un raprochement de celui-ci avec les techniques de la maîtrise du souffle puisque le titre du sujet le suggére un peu...à mon sens...
Merci !

Bon tu vas encore dire que je ne calcule rien aux textes, que je mélange et que je ramène tout à moi. :D
Mais en ce moment même quand j'éffectue une légère rétention il y a comme un liquide qui coule d'anahata.
Alors cela me fait penser à Sitali( la rafraichissante ). :lol:
Tu me diras certainement qu'on s'en fout, que seul le chemin importe et que j'ouvre trop ma bouche... :mrgreen:
J'expérimente juste de nouvelles perspectives dans l'inespoir que cela nous apporte quelques choses.:)
Om
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Olivier » 24 Juil 2012, 10:13

Denis a écrit :Sur l'expire le souffle sort du corps et va dans le dvâdasânta extérieur.
Puis à l'inspire le souffle entre et va au dvâdasânta intérieur.
Le dvâdasânta intérieur est dans Anahata et le dvâdasânta extérieur est sur le même plan horizontal, quand le corps est droit, qu'Anahata, soit à 12 doigts dans l'axe des narines.
La technique utilise la respiration "normale" (quand j'inspire l'air entre, quand j'expire l'air sort) pour favoriser un état où il sera possible de s'oublier rapidement. Le but est qu'un "écœurement" apparaisse du à cette rengaine de la respiration accentuée par le mantra HamSa...
A un moment bercé par tout cela, l'esprit trouve autre chose... :roll:

J'ai pas compris :cry: :cry: :cry: :cry:
Quel est le trajet du souffle ? A l'inspire il rentre dans anahata (le coeur) et il en ressort à l'expire.... Mais il passe par où ? Et le dvadasanta extérieur, c'est où en français ? 12 doigts devant le coeur c'est ça ?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 25 Juil 2012, 20:31

Salut Olivier,

Dans cette technique tu fais au plus simple, c'est le plus dur !
Tu inspires, le souffle entre par les narines et arrive dans la poitrine où se trouve Anahata et là il fait une pause, c'est le dvâdasânta intérieur.
Puis tu expires et l'air remonte dans les narines et sort à 12 doigts dans l'axe des narines, donc vers le bas et si tu regardes 12 doigts mis l'un contre l'autre (et pas bout à bout :lol: ), tu arrives pas loin de ta poitrine, dans le même plan que le dvâdasânta intérieur, et là c'est le dvâdasânta extérieur.

C'est plus clair ? :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: VijnanaBhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Olivier » 26 Juil 2012, 11:20

Denis a écrit :Salut Olivier,

Dans cette technique tu fais au plus simple, c'est le plus dur !
Tu inspires, le souffle entre par les narines et arrive dans la poitrine où se trouve Anahata et là il fait une pause, c'est le dvâdasânta intérieur.
Puis tu expires et l'air remonte dans les narines et sort à 12 doigts dans l'axe des narines, donc vers le bas et si tu regardes 12 doigts mis l'un contre l'autre (et pas bout à bout :lol: ), tu arrives pas loin de ta poitrine, dans le même plan que le dvâdasânta intérieur, et là c'est le dvâdasânta extérieur.

C'est plus clair ? :wink:

C'est limpide, merci Denis :thup:
Avatar de l’utilisateur
phenixee
Messages : 87
Enregistré le : 09 Avr 2014, 13:52
Localisation : partout sur mon tapis volant

Re: Vijnana Bhairava Tantra et Pranayama

Messagepar phenixee » 19 Fév 2016, 12:56

Ham sur l'inspire et sa sur l’expire, tu as expansion
Et l'inverse tu as résorption.
C’est juste?
Super technique
Que TA volonté soit faite
Avatar de l’utilisateur
phenixee
Messages : 87
Enregistré le : 09 Avr 2014, 13:52
Localisation : partout sur mon tapis volant

Re: Vijnana Bhairava Tantra et Pranayama

Messagepar phenixee » 19 Fév 2016, 13:05

C’est comme un froid qui brûle genre azote ...
Que TA volonté soit faite
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13254
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Vijnana Bhairava Tantra et Pranayama

Messagepar Denis » 19 Fév 2016, 19:56

Oui, un froid qui brûle => Kundalini
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud

Retourner vers « Expression sur un thème »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité