Sur le chemin...

Exprimez vous sur un des thèmes présentés en faisant une réponse.
Proposez des thèmes en cliquant sur nouveau.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Sur le chemin...

Messagepar Denis » 19 Fév 2018, 20:24

Pour le débutant il convient qu'il adapte le yoga à son plaisir, on est finalement dans la "plaisance" comme un plaisancier qui sort son bateau quand la mer est calme et qu'il fait bien beau, le but est le bien être, le plaisir, des relations amicales et sociales, parfois même une reconnaissance sociale...
Pour celui qui veut aller vers la profondeur du Yoga et tendre vers le Yogi, c'est la haute mer pour lui, plus la plaisance, le plaisir, le bien-être ne sont plus du tout les buts, si ils sont là c'est bien, si ils ne sont plus là c'est bien aussi...
Alors pour celui qui veut y aller il devra se plier à la sadhana et mettre de coté ses états d'âmes. Il y a une chose qui devient mystérieuse sur ce chemin c'est que nous nous sentons pris dans quelque chose qui nous conduit et le Yoga se révèle au fond de nous et il nous faut "obéir" à l'instant présent, le personnage tant à disparaître...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 19 Fév 2018, 21:08

Qu'est ce que la Sadhana ? Est-il correct de décider par avance et par soi-même un protocole, et de s'engager chaque jour à le respecter ?
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1921
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sur le chemin...

Messagepar hridaya » 19 Fév 2018, 21:26

Il y a une chose qui devient mystérieuse sur ce chemin c'est que nous nous sentons pris dans quelque chose qui nous conduit et le Yoga se révèle au fond de nous et il nous faut "obéir" à l'instant présent, le personnage tant à disparaître...


que ta volonté soit faites
que ta volonté soit fête
sur la terre comme au ciel :D
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
mikako
Messages : 17
Enregistré le : 30 Jan 2018, 20:34

Re: Sur le chemin...

Messagepar mikako » 19 Fév 2018, 21:34

...il ya une chose qui devient mystérieuse sur le chemin......

c'est la voie shamanique, mystérieuse et magique !
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 21 Fév 2018, 13:01

Bonjour , quand j'ai demandé à mon professeur s'il n'était pas trop tard pour moi de commencer le yoga ( réveil tardif à 50 ans :sceptique: ) il m'a dit que non , ça me servira pour la prochaine vie , mais "sachant" désormais tout ce qui nous entoure (maya) , je n'ai pas envie de me réincarner , il va donc falloir que je travaille encore et encore , ça va être difficile de gérer ce travail et la vie de famille..le lâché prise ?
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
Avatar de l’utilisateur
phenixee
Messages : 88
Enregistré le : 09 Avr 2014, 13:52
Localisation : partout sur mon tapis volant

Re: Sur le chemin...

Messagepar phenixee » 21 Fév 2018, 21:04

Curieux comme réponse "ça te servira dans ta prochaine vie" ,comme si commencer jeune était un gage d'atteindre. ..atteindre quoi d'ailleurs ? Si ton prof pense que l'important c'est de faire une "belle posture " ce n'est pas forcément gagné, par contre si tu cherches plus et si tu chemines vers la lumière avec sincérité, détermination et ferveur, on se fou de ton âge . Va y avance :boxe:
Que TA volonté soit faite
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 21 Fév 2018, 21:52

Merci phenixee , oui je cherche plus et je veux cheminer vers la lumière avec détermination , mon prof ne cherche pas à ce que je fasse la posture parfaite ( quoi que :dodo: ) il a voulu me dire que rien n'était perdu et qu'il n'était jamais trop tard pour commencer le yoga , enfin je pense .
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 21 Fév 2018, 22:03

smilo a écrit :j'ai demandé à mon professeur s'il n'était pas trop tard pour moi de commencer le yoga ( réveil tardif à 50 ans :sceptique: )

Comme on dit, poser la question c'est donner la réponse, avec se genre de pensée tu te mets sur une voie de garage tout seul.
Un prof de yoga n'a pas forcément vocation à materner, et puis tu le dis toi même "t'es trop vieux"... pour ça :)
Tu as un prof plutôt sympa, il ne limite pas tes perspectives d'avenir...tu as l'éternité devant toi et toutes les vies qu'il faut pour y arriver...c'est cool non ?
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 22 Fév 2018, 11:53

Non non Yo-yo , je ne me sens pas trop vieux :dodo:..je veux aller vite , il est là le problème..ayant compris ( je l'espère ) que le but de notre existence est de faire cesser le cycle des réincarnations et comme je l'ai dit , je ne veux pas où plus me réincarner..que ce processus "travail" sur soi même peut prendre plusieurs dizaines d'années ou même plusieurs vies..mais je pense comme je l'ai déjà dit aussi , qu'il va falloir que je lâche prise et que je poursuive ma sadhana..sans penser à demain..merci de votre intervention , oui mon professeur est très sympa :) .
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
MuadDib
Messages : 1782
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar MuadDib » 23 Fév 2018, 17:40

Denis, LA question subsidiaire, c,est aussi de savoir si les conditions de LA pratique, disons d,un rituel tantrique un peu pousse est **encore** possible, outre le fait que ta reflexion a ete ici comprise par 3? personnes
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 23 Fév 2018, 21:16

MuadDib a écrit :Denis, LA question subsidiaire, c,est aussi de savoir si les conditions de LA pratique, disons d,un rituel tantrique un peu pousse est **encore** possible, outre le fait que ta reflexion a ete ici comprise par 3? personnes

J'ai sûrement rien compris effectivement , vu que je ne comprends rien à ce que tu dis :schock:
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 24 Fév 2018, 07:52

Je te remercie d'avoir relancé la question Muad - Je pense avoir compris la réflexion mystérieuse de Denis, sauf ce qu'il entend par LA sadhana, c'est LA article défini qui est vraiment mystérieux - définie par qui, quoi comment, la sadhana ?
Du coup je ne suis ni en plaisance ni en haute mer, mais bien à quai....Et j'obeis à l'instant présent. ..Et il me vient l'idée du "Desert des tartares"...
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1921
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sur le chemin...

Messagepar hridaya » 24 Fév 2018, 11:31

YO-HO
Comme on dit, poser la question c'est donner la réponse, avec se genre de pensée tu te mets sur une voie de garage tout seul.
Un prof de yoga n'a pas forcément vocation à materner, et puis tu le dis toi même "t'es trop vieux"... pour ça :)
Tu as un prof plutôt sympa, il ne limite pas tes perspectives d'avenir...tu as l'éternité devant toi et toutes les vies qu'il faut pour y arriver...c'est cool non ?


yo@ pour ma part je pense que se dire qu'on a l’éternité c'est prendre le risque de faire mollement les choses voire de les reporter.je préfère rester dans le feu de l'urgence.et ressentir que c'est maintenant que cela est possible, que demain je ne serais peut être plus,je ne peux que me souvenir que le fait d’être incarné en ce monde est une chose unique.il sera trop tard ,arrivé au seuil de la mort pour avoir des regrets sur ce que nous aurions du faire et pas fait.c'est une chance unique d’être ici,en tant qu’être conscient ai-je envie de gâcher cette chance unique ?
clairement non. l’état d 'urgence est là.

bien sur tu a raison quand tu dit que d'un point de vue de l'absolu nous avons l'infini devant nous.

somme nous légitime a parler ainsi, de là ou nous sommes,nous avons tellement de chose a vivre, a saisir, nous le savons mais nous ne le vivons pas 24/24.il faut encore que nous affinions notre relations avec shiva /sakti. jusqu'à la fusion.la a ce moment la je serais l'infini est serait légitime a dire que j'ai l'infini devant moi et l'éternité ( pas sur qu'a ce moment là ,d'ailleurs,que l'on est envie de dire ça )...en attendant ,que ce soit sur la voie de l'individu, de l’énergie ou de la conscience il y a des choses a faire.et c'est maintenant !!!! iccha/ jnana / krya !!!!
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 24 Fév 2018, 13:09

Je me permets de te rappeler le contexte :
1- Smilo demande à son prof de yoga, s'il n'est pas trop vieux pour commencer.
2 - Le prof lui repond que ça lui servira dans une prochaine vie.
3 - qqun à l'air de dire "n'écoute pas ton prof
4 - Moi je propose un autre angle vue : Le prof est sympa, il ne te limite pas. C'est toi smilo qui a émis la limite "trop vieux"
- Et là Hridaya tu aurais pu rajouter : "Tu as l'éternité devant toi, ça ne veut pas dire qu'il faut attendre éternellement, même s'il n'y a pas d'âge pour commencer"
- Ce que du reste Smilo avait fort bien compris.
- Mais tu as choisis, Hridaya d'expliquer les choses de la vie shivaite à yo-ho...
Et c'est tres intéressant, parce qu'il est toujours tres intéressant de comprendre d'où viennent ces choix. Sais tu pouquoi tu as tu choisi de faire cela Hridaya ? :)
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 24 Fév 2018, 14:24

Alors que sa maison est déjà en feu, le sot commence à creuser un puits (pour trouver de l'eau). O homme, tant que le souffle habite encore ton corps, consacre-toi à la recherche de la vérité. La vieillesse s'approche à pas feutrés comme un tigre. La vie s'échappe comme l'eau d'un vase troué. Les maladies frappent comme les flèches d'un ennemi. Choisis donc la vie la meilleure tant qu'il en est encore temps, avant que tes membres ne faiblissent et que les maux de la vieillesse ne t'assiègent. Absorbé par les souffrances et les plaisirs du monde, insouciant du temps qui s'en va, tu es aveugle à ton propre bien. L'esprit endormi par le vin de l'ignorance, tu vois les masses humaines paresseuses, souffrantes et mourantes, et tu ne t'effraies pas! Ne comprends-tu pas que toute possession n'est que pur songe illusoire, que la fleur de la jeunesse se fane rapidement et que la vie ne dure que la lueur d'un éclair? O déesse! La terre même se dessèche, le mont Meru finit par vaciller et tomber. Que dire alors du corps?"Kularnava tantra.
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1921
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sur le chemin...

Messagepar hridaya » 24 Fév 2018, 21:03

smilo a écrit :Alors que sa maison est déjà en feu, le sot commence à creuser un puits (pour trouver de l'eau). O homme, tant que le souffle habite encore ton corps, consacre-toi à la recherche de la vérité. La vieillesse s'approche à pas feutrés comme un tigre. La vie s'échappe comme l'eau d'un vase troué. Les maladies frappent comme les flèches d'un ennemi. Choisis donc la vie la meilleure tant qu'il en est encore temps, avant que tes membres ne faiblissent et que les maux de la vieillesse ne t'assiègent. Absorbé par les souffrances et les plaisirs du monde, insouciant du temps qui s'en va, tu es aveugle à ton propre bien. L'esprit endormi par le vin de l'ignorance, tu vois les masses humaines paresseuses, souffrantes et mourantes, et tu ne t'effraies pas! Ne comprends-tu pas que toute possession n'est que pur songe illusoire, que la fleur de la jeunesse se fane rapidement et que la vie ne dure que la lueur d'un éclair? O déesse! La terre même se dessèche, le mont Meru finit par vaciller et tomber. Que dire alors du corps?"Kularnava tantra.


voila pourquoi, merci smilo@parce que je le ressens profondément c'est dernier temps,ma maladresse est d'avoir adresser mon message a toi@yo-ho,alors qu'une partie était adressé a smilo,a qui je pensais que la réponse lui parlerais.j'avais probablement aussi envie de te le dire a toi,..... :reveur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 24 Fév 2018, 23:11

Merci à vous deux, Smilo et Hrdaya.
Comment dire....Peut-être que la connaissance, Jnana, se trouve dans les espaces intermédiaires. Je dis peut-être car je ne veux pas me ranger du côté des phraseurs que pointe justement le Kularnava tantra. Mais oui, ce sont bien des espaces intermédiaires dont il s'agit, c'est ce que nous enseigne le yoga. Alors je pense qu'il faut se détendre avec l'urgence de vivre, qui est une tension entre nos expériences passées et la conscience d'une échéance future - lâcher cette tension pour ne faire qu'un avec le souffle qui se suspend dans "l'ici et maintenant", l'espace intermédiaire - nous en faisons l'expérience tous les jours. Et à force d'attention, cet espace intermédiaire s’agrandit, même lorsque nous avons l'impression d'être dans l'ordinaire, en regardant avec attention, on observe que le temps est différent. Et c'est là où c'est encore plus fascinant lorsque dans l'ordinaire on se met à percevoir le début d'une situation passée émerger, tout aussi furtivement on dit non, on laisse le jeu présenter une autre carte, c'est très amusant, on se découvre le début d'un pouvoir sur notre vie, et cela n'a rien à voir avec une histoire de contrôle.
Et ce qui est top, c'est de voir s'enchaîner des petits détails ou soucis, extérieurs du moins en apparence, s'en mêler, venir nous montrer, nous dire, ...Les espaces intermédiaires.
Ça ne se pratique bien évidemment pas sur le tapis...mais la pratique sur le tapis est un guide précieux...
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 24 Fév 2018, 23:52

Mon souci actuel n'est pas le sentiment d'urgence, pour résumer après avoir eu la sensation d'un coeur en feu, puis la sensation d'un coeur inondé de fraîcheur, j'ai à présent une sensation nouvelle : Celle d'un immense espace vide.
La première fois j'ai du me concentrer intensément pour ressentir une petite chose, de la taille d'une toute petite lentille qui pulse. Ma première réaction fut :Et c'est tout !?!!
J'ai commencé à me demander pourquoi il n'y avait pas plus d'amour en moi.
Et je décidais de porter plus d'attention à cela, je remarquais que cela me préoccupais, mais que dans un même temps je n'éprouvais pas de peur, et c'est une sensation étrangement puissante, la fin d'un bouillonnement de sensations qui laisse place à un vide où l'attention est retenue captive,..Je ne sais pas ce que c'est...Est-ce cela l'état de l'observateur ?
Si je pouvais trouver un texte à propos de ce vide dans le coeur....
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1921
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sur le chemin...

Messagepar hridaya » 25 Fév 2018, 11:14

" hermès le vide expérience spirituelle en occident et orient" peut t’intéresser et repondre a ta demande, des intervenant différent issue de différente traditions donc lilian silburn traité dans différent domaine, l'art, la science, l'experience mystique etc


http://www.dervy-medicis.fr/le-vide-hermes-n2-p-6636.html
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 25 Fév 2018, 11:25

Yo-ho a écrit :Mon souci actuel n'est pas le sentiment d'urgence, pour résumer après avoir eu la sensation d'un coeur en feu, puis la sensation d'un coeur inondé de fraîcheur, j'ai à présent une sensation nouvelle : Celle d'un immense espace vide.
La première fois j'ai du me concentrer intensément pour ressentir une petite chose, de la taille d'une toute petite lentille qui pulse. Ma première réaction fut :Et c'est tout !?!!
J'ai commencé à me demander pourquoi il n'y avait pas plus d'amour en moi.
Et je décidais de porter plus d'attention à cela, je remarquais que cela me préoccupais, mais que dans un même temps je n'éprouvais pas de peur, et c'est une sensation étrangement puissante, la fin d'un bouillonnement de sensations qui laisse place à un vide où l'attention est retenue captive,..Je ne sais pas ce que c'est...Est-ce cela l'état de l'observateur ?
Si je pouvais trouver un texte à propos de ce vide dans le coeur....


C'est très beau et étrangement , je me pose la même question depuis quelques semaines " pourquoi il n'y avait pas plus d'amour en moi ?" Je penses , que c'est ce qui me presse dans ma recherche..Quand tu dis " Est-ce cela l'état de l'observateur ? " tu parles de Svadyaya ? Désolé si je m'éparpille .
"Étroit est le sentier de l'amour , on ne peut y cheminer à deux" Sant Kâbir
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 26 Fév 2018, 08:31

smilo a écrit :
C'est très beau et étrangement , je me pose la même question depuis quelques semaines " pourquoi il n'y avait pas plus d'amour en moi ?" Je penses , que c'est ce qui me presse dans ma recherche..Quand tu dis " Est-ce cela l'état de l'observateur ? " tu parles de Svadyaya ? Désolé si je m'éparpille .
"Étroit est le sentier de l'amour , on ne peut y cheminer à deux" Sant Kâbir


Je ne sais plus trop ce que je voulais dire, peut-être quelque chose comme : lorsque l'on ne sait pas, il n'y a plus qu'à laisser être ce qui est, et observer cela (C'était une question à propos du vide),
Bien évidemment cette expérience ne me réjouit pas du tout, je préfère la chaleur du soleil, la douceur du ciel bleu, l'ivresse amoureuse et la fraicheur de la lune...au lieu de cela je suis comme dans le film gravity, la bande sonore et les images en moins, juste la sensation d'une petite lentille qui pulse dans l'immensité de l'espace... j'observe...de toute façon ce n'est pas moi qui ai le pouvoir de faire exploser mon coeur, alors j'observe ce qui est.. Observer, la posture du guetteur c'est exactement le contraire de l'urgence.
"Étroit est le sentier de l'amour , on ne peut y cheminer à deux" Sant Kâbir


C'est clair, une petite randonnée hors des sentiers battus, et si en plus on se sent conduit que demander de plus !
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 26 Fév 2018, 08:40

hridaya a écrit :" hermès le vide expérience spirituelle en occident et orient" peut t’intéresser et repondre a ta demande, des intervenant différent issue de différente traditions donc lilian silburn traité dans différent domaine, l'art, la science, l'experience mystique etc


http://www.dervy-medicis.fr/le-vide-hermes-n2-p-6636.html


J'ai une question : Entre l'origine et le néant, ce peut-il que le Soi nous laisse tomber ?
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1921
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Sur le chemin...

Messagepar hridaya » 26 Fév 2018, 09:03

non,le soi est partout, l'origine c'est le soi ,le néant c'est le soi, l' entre deux c'est le soi,c' est unité indivis,il est tout, comment veut tu qu'il laisse tomber quoi que ce soit ?
si un jour tu ressent cela ( le fait qu'il te laisse tomber),c'est que,d'un point de vue relatifs,le tien ,toi tu l'a laissé tombé.....
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 26 Fév 2018, 09:13

smilo a écrit : je me pose la même question depuis quelques semaines " pourquoi il n'y avait pas plus d'amour en moi ?"


Moi je le comprends comme la preuve que tu t'es réincarné depuis quelques semaines ! Savoure ce nouveau voyage...qu'il soit le plus beau.
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 26 Fév 2018, 09:14

hridaya a écrit :non,le soi est partout, l'origine c'est le soi ,le néant c'est le soi, l' entre deux c'est le soi,c' est unité indivis,il est tout, comment veut tu qu'il laisse tomber quoi que ce soit ?
si un jour tu ressent cela ( le fait qu'il te laisse tomber),c'est que,d'un point de vue relatifs,le tien ,toi tu l'a laissé tombé.....


Que Dieu me préserve de la tentation du nihiliste !
"Je suis cela, et cela est moi"
Il y a quelque chose de tres relatif dans l'existence.
En faisant l'expérience de Tamas on découvre sattva en passant par rajas, le plus souvent on tourne en boucle sur Tamas-Rajas. En faisant l'expérience de la joie on dit non à la tristesse, on a trouve comment creer l'un et l'autre. Puis en poussant l'expérience plus loin on se met à écouter ce que la tristesse veut dire, on juge un peu moins on écoute un peu plus, on guette le bruissement d'une feuille et l'arbre apparaît étrangement doré, en un éclair juste après un coup de tonnerre. Là on sait qu'on ne sait rien mais que cela est Tout.
La, je crois qu'on est un peu fou...mais sans ce grain de folie la vie n'aurait plus de goût, c'est ce qui donne de la saveur à tout ce qui est, le sel, l'esprit...la sapidite et la sapience.
Faut trouver Vimarsa...
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 26 Fév 2018, 10:14

Yo-ho a écrit :
smilo a écrit : je me pose la même question depuis quelques semaines " pourquoi il n'y avait pas plus d'amour en moi ?"


Moi je le comprends comme la preuve que tu t'es réincarné depuis quelques semaines ! Savoure ce nouveau voyage...qu'il soit le plus beau.


Merci Yo-ho..quoi qu'il arrive , je suis heureux d'avoir emprunté ce chemin et même si quelquefois celui ci est caillouteux , je me sent prêt à l arpenter pieds nus , car je "sais" que la lumière est au bout de ce chemin.
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 27 Fév 2018, 07:16

J'ai compris ! Cest cela la Sadhana...

:coeur: Merci infiniment.
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 28 Fév 2018, 23:33

...le plaisir, le bien-être ne sont plus du tout les buts, si ils sont là c'est bien, si ils ne sont plus là c'est bien aussi...


" Ne laisse rien, ne prends rien, bien établi en toi-même, tel que tu es, passe le temps agréablement"
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 01 Mar 2018, 08:25

Yo-ho a écrit :Qu'est ce que la Sadhana ? Est-il correct de décider par avance et par soi-même un protocole, et de s'engager chaque jour à le respecter ?

Non nous ne décidons pas de ce qui serait bon pour nous ou pas...
On prend une voie comme le Yoga, on cherche dedans à pratiquer au mieux avec force et persévérance, un jour un guide est là et il nous permet d'avancer encore.
La pratique, les textes, les conseils du guide permettent le chemin et le but es simple, c'est la rencontre de Prakasha, la lumière de l'esprit.
Le but est de s'habituer à se fondre dedans, dans la lumière (et non dans le vide de la manifestation), car au moment de quitter ce monde cette lumière sera là et si il n'y que lumière en nous en retrouvera naturellement notre source par le fait que nous serions dans cette nature lumineuse...

Phenixee a écrit :Curieux comme réponse "ça te servira dans ta prochaine vie" ,comme si commencer jeune était un gage d'atteindre. ..atteindre quoi d'ailleurs ?

Atteindre la lumière...

Smilo a écrit :Alors que sa maison est déjà en feu, le sot commence à creuser un puits (pour trouver de l'eau). O homme, tant que le souffle habite encore ton corps, consacre-toi à la recherche de la vérité. La vieillesse s'approche à pas feutrés comme un tigre. La vie s'échappe comme l'eau d'un vase troué. Les maladies frappent comme les flèches d'un ennemi. Choisis donc la vie la meilleure tant qu'il en est encore temps, avant que tes membres ne faiblissent et que les maux de la vieillesse ne t'assiègent. Absorbé par les souffrances et les plaisirs du monde, insouciant du temps qui s'en va, tu es aveugle à ton propre bien. L'esprit endormi par le vin de l'ignorance, tu vois les masses humaines paresseuses, souffrantes et mourantes, et tu ne t'effraies pas! Ne comprends-tu pas que toute possession n'est que pur songe illusoire, que la fleur de la jeunesse se fane rapidement et que la vie ne dure que la lueur d'un éclair? O déesse! La terre même se dessèche, le mont Meru finit par vaciller et tomber. Que dire alors du corps? "Kularnava tantra.

Oui, c'est cela, mais même en connaissant cela, trouvons nous la force de faire ?

Hridraya a écrit :non,le soi est partout, l'origine c'est le soi ,le néant c'est le soi, l' entre deux c'est le soi,c' est unité indivis,il est tout, comment veut tu qu'il laisse tomber quoi que ce soit ?
si un jour tu ressent cela ( le fait qu'il te laisse tomber),c'est que,d'un point de vue relatifs,le tien ,toi tu l'a laissé tombé.....

Merci Hridraya pour cette si belle et véritable phrase, oui il est dur pour beaucoup d'entrevoir que nous sommes que vide et lumière et que nous retournerons un jour à cela.
Étrangement dans nos expériences mystiques nous rencontrons parfois cela et nous en ressortons avec une saveur magnifique, la dissolution est toujours source d'une immense paix et d'un immense plaisir, mais l'ego revient et il nous est de nouveau bien difficile de concevoir l'infini...

Merci à vous tous pour cet échange !!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
HamsaYogiFrance
Messages : 276
Enregistré le : 13 Avr 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: Sur le chemin...

Messagepar HamsaYogiFrance » 01 Mar 2018, 10:58

smilo a écrit :Bonjour , quand j'ai demandé à mon professeur s'il n'était pas trop tard pour moi de commencer le yoga ( réveil tardif à 50 ans :sceptique: ) il m'a dit que non , ça me servira pour la prochaine vie , mais "sachant" désormais tout ce qui nous entoure (maya) , je n'ai pas envie de me réincarner , il va donc falloir que je travaille encore et encore , ça va être difficile de gérer ce travail et la vie de famille..le lâché prise ?

Salut Smilo,
j'ai moi-même un travail de programmeur informatique et 2 enfants, et je l'affirme : c'est tout-à-fait possible d'entretenir une sadhana (=pratique spirituelle) en plus.
Il faut savoir profiter des temps de solitude : lorsque tout le monde est couché, les pauses midi, etc...
Peut-être que le Kriya Yoga, qui est une voie qui convient aux mères/pères de famille te parlerait. Si jamais j'ai éveillé ta curiosité, je te conseille le livre "Autobiographie d'un yogi" de Paramahansa Yogananda, qui fit connaître en occident cette voie vers la connaissance.
Accroche-toi et chemine en joie ___/|\___
"L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union."
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 01 Mar 2018, 20:05

Salut Smilo,
j'ai moi-même un travail de programmeur informatique et 2 enfants, et je l'affirme : c'est tout-à-fait possible d'entretenir une sadhana (=pratique spirituelle) en plus.
Il faut savoir profiter des temps de solitude : lorsque tout le monde est couché, les pauses midi, etc...
Peut-être que le Kriya Yoga, qui est une voie qui convient aux mères/pères de famille te parlerait. Si jamais j'ai éveillé ta curiosité, je te conseille le livre "Autobiographie d'un yogi" de Paramahansa Yogananda, qui fit connaître en occident cette voie vers la connaissance.
Accroche-toi et chemine en joie ___/|\___[/quote]

Merci HamsaYogiFrance , mes enfants ont quitté le nid c'est surtout pour mon épouse , j'ai déjà beaucoup de chance qu'elle "accepte" ma démarche , ça n'a pas été facile pour elle au début et elle a encore un peu peur de tout ça et si elle souffre , je souffre et Ahimsa n'est plus respecté..oui , j'adapte ma pratique au mieux pour ne pas trop la déranger ( tôt le matin ) il va falloir que je lui explique , qu'un jour ou l'autre , mon yogi m'apprendra la posture du Lion :rire: .. je te remercie pour tes encouragements .
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
Avatar de l’utilisateur
smilo
Messages : 25
Enregistré le : 08 Fév 2018, 11:42

Re: Sur le chemin...

Messagepar smilo » 10 Mar 2018, 08:58

« La joie et la tristesse sont toutes deux des chaîne ; l’une est en or et l’autre est en fer , mais elles sont également faites pour nous enchaîner et nous empêcher de réaliser notre vraie nature  »   Swami Vivékanada
« Alors que Patanjali méditait sur sa véritable nature, il vit un minuscule poisson remonter le courant, tel l’homme qui grâce au yoga va contre les tendances inférieures et développe la maîtrise du corps et le contrôle de l’esprit. » Shri Mahesh
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 10 Mar 2018, 09:49

Il me revient en mémoire ce que disait un être éveillé :
"Une conscience claire, n'est ni le vide ni la plénitude"

Et comme en sanskrit le verbe "Avoir" n'existe pas, alors je me "suis" pensé cette phrase : "Etre une conscience claire" et non pas "Avoir une conscience claire"
On ne possède jamais rien en sanskrit, on est seulement . Dans l'absolu on est libre d'être...Et puis sur le plan relatif on se met à "être" quelque chose, la chose "est" l'objet de l'attachement, "être" est le lien .
Au delà des choses "est" le vide et la "pleinitude", au delà du vide et du plein "est" la conscience claire...Etre une conscience claire, c'est cela s'éveiller...

Une idée m'est alors venue (et non pas j'ai une idée) :
S'entrainer à construire toutes ses phrases sans le verbe "avoir" ...Juste pour voir...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 11 Mar 2018, 23:02

A voir être ! :)
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1098
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: Sur le chemin...

Messagepar Tom54 » 01 Avr 2018, 10:18

Denis a écrit :Pour le débutant il convient qu'il adapte le yoga à son plaisir, on est finalement dans la "plaisance" comme un plaisancier qui sort son bateau quand la mer est calme et qu'il fait bien beau, le but est le bien être, le plaisir, des relations amicales et sociales, parfois même une reconnaissance sociale...
Pour celui qui veut aller vers la profondeur du Yoga et tendre vers le Yogi, c'est la haute mer pour lui, plus la plaisance, le plaisir, le bien-être ne sont plus du tout les buts, si ils sont là c'est bien, si ils ne sont plus là c'est bien aussi...
Alors pour celui qui veut y aller il devra se plier à la sadhana et mettre de coté ses états d'âmes. Il y a une chose qui devient mystérieuse sur ce chemin c'est que nous nous sentons pris dans quelque chose qui nous conduit et le Yoga se révèle au fond de nous et il nous faut "obéir" à l'instant présent, le personnage tant à disparaître...


Ne m'oublie pas sur ta route.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
Laurent 56
Messages : 123
Enregistré le : 21 Sep 2016, 17:33
Localisation : Bretagne

Re: Sur le chemin...

Messagepar Laurent 56 » 01 Avr 2018, 12:27

Je vais démarrer jeudi prochain, à bientôt 48 ans. Il n'y a pas si longtemps je me serais demandé si je n'étais pas déjà trop vieux...
Aujourd'hui, fort d'une maturité que je n'avais pas, je suis certain que c'est le bon moment, pour moi.
"Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas" Tao Te King
" ce qui doit advenir adviendra ! " Krishna
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 01 Avr 2018, 19:43

Top Laurent, bonne découverte !

Tom, tu es là !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Laurent 56
Messages : 123
Enregistré le : 21 Sep 2016, 17:33
Localisation : Bretagne

Re: Sur le chemin...

Messagepar Laurent 56 » 02 Avr 2018, 13:22

Merci Denis pour tes encouragements,
Je stresse un peu car je n'ai pas pratiqué depuis 18 mois (autre prof, autre ville, autre style, apparement) et les douleurs lombaires sont revenues (moins présentes qu'avant mais quand même) et, arthrose oblige, les douleurs des genoux aussI...
On a pas mal parlé au téléphone et sa façon de présenter son travail m'a séduit.
Il s'agit d'un Hatha Yoga avec asanas, kryas, pranayama + Yoga Nidra & méditation.
Je t'envoie le lien en MP (je ne sais pas si je peux le mettre en public)
Stressé donc mais motivé aussi.
Bon week-end pascal.
Namasté
" ce qui doit advenir adviendra ! " Krishna
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 03 Avr 2018, 01:25

C'est souvent la même chose, on parle de "respiration" pour le pranayama et son adage qui dit que soit disant dans le Yoga on dit "un gramme de pratique vaut une tonne de théorie" je ne lai vu dans aucun texte traditionnel, tout au contraire. Du fait, là justement, ce serait bien qu'il essaye d'avoir un peu plus de théorie pour éclairer sa pratique car il semble qu'il soit dans la mouvance actuelle, où on parle de la posture, de les respiration à la place du pranayama et pas un mot sur le but profond du Yoga qui est de rencontrer Dieu...
Bref comme toujours, à essayer et voir si il peut apporter autre chose que la soupe du bien-être...
C'est ce que je te souhaite !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Laurent 56
Messages : 123
Enregistré le : 21 Sep 2016, 17:33
Localisation : Bretagne

Re: Sur le chemin...

Messagepar Laurent 56 » 03 Avr 2018, 09:38

Merci Denis pour tes encouragements.
Je me dis qu'il a "communiqué" (très à la mode) façon "main stream". S'il avait parlé de spiritualité, potentiellement, il aurait fait peur à sa clientèle que j'imagine plutôt féminine, CSP+, très actuelle (dans le sens bien être oui, spiritualité bof, voire non). Maintenant, j'ai pas mal discuté au téléphone avec lui, et je l'ai trouvé plutôt rassurant.
Mais tu as raison, il va me falloir essayer et, si c'est ok pour moi, perdurer avec lui en en attendant pas trop (les bases oui, au delà... ?)
Le côté spirituel, je vais devoir le travailler "seul" (avec les livres et les bons conseils de ce forum, par exemple).
Bonne journée.
" ce qui doit advenir adviendra ! " Krishna
Avatar de l’utilisateur
Laurent 56
Messages : 123
Enregistré le : 21 Sep 2016, 17:33
Localisation : Bretagne

Re: Sur le chemin...

Messagepar Laurent 56 » 03 Avr 2018, 10:03

Je fais un parallèle avec le Taiji Quan :
J'ai pratiqué (aujourd'hui j'ai du arrêter, momentanément j'espère, problème d'horaires, de disponibilité) avec un professeur qui enseigne "comme en Chine" un peu austère mais complètement dans le vrai, avec applications martiales, etc...
Il a perdu pas mal d'élèves, en a t'il gagné d'autres ? on peut gagner en qualité et perdre financièrement (en tant que prof).
Bon, il enseigne dans un gymnase municipal, il est retraité depuis quelques années, et vu le peu qu'il demande (€) il ne gagne rien là dessus.
Les profs de yoga (dont celui que je vais rencontrer jeudi) qui sont en profession libérale, ont tout intérêt à ne pas "faire fuir" les élèves, d'où l'édulcoration (au moins dans la présentation de la pratique) de la discipline enseignée.
Un vrai problème non ?
" ce qui doit advenir adviendra ! " Krishna
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 03 Avr 2018, 15:52

Un vrai problème non ?
Non, il faut juste savoir ce qu'on veut et ce qu'on souhaite apporter
Pour le pratiquant il doit se poser la question de ce qu'il recherche.
S'il recherche un plan social, des amis, des femmes à rencontrer, quelques hommes, passer un bon moment et se détendre il est à la bonne place, tout cela dans la bonne humeur et le plaisir.
S'il souhaite prendre la haute mer et rencontrer ce qu'il est, il devra passer son chemin et chercher des choses non commerciales...

Pour le prof qui enseigne même chose !
Soit c'est son business alors il fait des vidéos sur Youtube, à toujours le dos droit, le sourire et rien n'est bien vrai dans tout ça...
Soit il veut être vrai et il doit vivre d'autre chose que le yoga ou avoir un job complémentaire...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Laurent 56
Messages : 123
Enregistré le : 21 Sep 2016, 17:33
Localisation : Bretagne

Re: Sur le chemin...

Messagepar Laurent 56 » 03 Avr 2018, 18:51

C'est assez radical mais j'aurai tendance à y souscrire Denis.
Bon après, du point de vue du pratiquant, a fortiori débutant, on fait ce que l'on peut (à défaut de ce que l'on veut) avec ce que l'on a sous la main.
Si tu es dans une grande ville, tiens mettons... Paris, tu auras TOUT ce que tu veux comme propositions, ce qui fera ton choix final sera tes disponibilités (financières, horaires, etc...) outre l'attrait pour tel style, tel maître, mais dans une ville petite/moyenne de province... tu es déjà "bien content" d'avoir un cours de proposé pas trop loin de chez toi et à des horaires décents (tout le monde n'est pas en retraite).
Après, effectivement, comme je te l'écrivais, pour "aller plus loin" et notamment (surtout) sur l'aspect spirituel, le travail t'incombes, sans autre soutien que tes lectures et les bons conseils glanés ça et là. Ou alors tu as de la chance et le Maître est déjà là, qui t'attend. Improbable...
N'est ce pas ?
" ce qui doit advenir adviendra ! " Krishna
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 03 Avr 2018, 23:11

Je pense que rien n'arrive par hasard et que les chemins que nous empruntons sont le plus souvent tordus rarement en ligne droite. Nous apprenons à marcher et nous avançons en zig zag...nous titubons sur le chemin de la sagesse.
Il se peut très bien qu'en débutant avec un yoga bien-être on se retrouve ensuite dans une recherche plus spirituelle. La vie est pleine de surprises et de rencontres tout dépend de notre regard, là où Il se pose et les fleurs que nous cueillons....quant à dieu...j'aime ce qu'en dit Fernando Pessoa, il est une de nos sensations. Et c'est cela que nous enseigne le Yoga : À éprouver des sensations. Du bien-être à Dieu on ne peut exclure aucune possibilité. La vie nous offre d'expérimenter tout cela, le Yoga nous y emmène sur tous les plans...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 03 Avr 2018, 23:23

Oui il a beaucoup de vérités dans ce que tu dis.
Il faut juste quand même essayer de voir ce qu'il y a à quelques km de chez toi aussi...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1098
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: Sur le chemin...

Messagepar Tom54 » 08 Avr 2018, 08:14

Bonjour Denis !
Sur le chemin...

Le chemin est un axe matériel qui lie deux énergies bien physique.
Alors qui a-t-il entre moi et le monde physique (qui sont deux points dans l'espace temps) ?
Alors qui a-t-il entre le vide et moi ?
Quel rapport j’entretiens avec le monde physique ?
Pour quelle raison 2 personnes empruntant le même chemin au même moment ne voient pas les mêmes choses ?
Nous sommes ce que nous regardons, pour moi il n'y a aucune différence entre la pomme la volonté et le ventre.
Qui définit la pomme ? la pomme existerait-elle sans le ventre ? le ventre existerait-il sans l'idée que j'ai de moi même ?
Comment se définit la réalité ? le but a atteindre existerait-il sans volonté pour l'expérimenter ?
le but n'est pas absolu alors ? tout dépend de l'idée que l'on se fait de soi ?
Qui suis-je définirait le but alors ?
Pour moi, retrouver le créateur en soi c'est arrêter de se mentir, arrêter de créer dans tous les sens des choses qui ne mèneront inévitablement qu'a vous même.
Et nous même n'est pas le soi.
Pour moi c'est évident nous vivons ici le questionnement de qui nous sommes.
Nous vivons notre compréhension de nous même, nous n'allons pas vers les autres mais vers nous même.
C'est comme ici sur ce forum il ne s'agit que de votre propre rencontre.
Et même si je devais rencontrer bouddha pour qui me donne les clés de la vie il ne s’agirait que de ma propre rencontre.
En fait quand on regarde bien, l'égo EST un jouet une pomme et nous sommes en train de nous gouter nous même.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 08 Avr 2018, 09:47

Merci pour ce beau texte !
Tu dis "Nous sommes ce que nous regardons"
Et aussi :
"Et même si je devais rencontrer bouddha pour qui me donne les clés de la vie il ne s’agirait que de ma propre rencontre.
En fait quand on regarde bien, l'ego EST un jouet une pomme et nous sommes en train de nous goûter nous même."

J'ai une vision transcendante de ce que nous sommes, je ne peux pas me rencontrer moi car moi n'existe pas !
C'est un peu comme un poste de radio qui se prendrait pour la musique qui sort de lui et disant "c'est moi"...
Bien sur les autres postes de radio le regardent et disent de lui "il est fort lui il a le RDS et 8 enceintes !!"
Mais le moi du poste de radio n'est que vacuité Electronique...
"Le Soi se manifeste dans le Soi et à travers le Soi" nous propose l'Inde et Abhinavagupta.
L'onde radio se manifeste à travers elle même et elle manifeste aussi le poste de radio, elle lui permet aussi de prendre conscience qu'il n'est qu'elle...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 10 Avr 2018, 06:20

Tom54 a écrit :Bonjour Denis !
Sur le chemin...

Le chemin est un axe matériel qui lie deux énergies bien physique.
Alors qui a-t-il entre moi et le monde physique (qui sont deux points dans l'espace temps) ?
Alors qui a-t-il entre le vide et moi ?
Quel rapport j’entretiens avec le monde physique ?
Pour quelle raison 2 personnes empruntant le même chemin au même moment ne voient pas les mêmes choses ?
Nous sommes ce que nous regardons, pour moi il n'y a aucune différence entre la pomme la volonté et le ventre.
Qui définit la pomme ? la pomme existerait-elle sans le ventre ? le ventre existerait-il sans l'idée que j'ai de moi même ?
Comment se définit la réalité ? le but a atteindre existerait-il sans volonté pour l'expérimenter ?
le but n'est pas absolu alors ? tout dépend de l'idée que l'on se fait de soi ?
Qui suis-je définirait le but alors ?
Pour moi, retrouver le créateur en soi c'est arrêter de se mentir, arrêter de créer dans tous les sens des choses qui ne mèneront inévitablement qu'a vous même.
Et nous même n'est pas le soi.
Pour moi c'est évident nous vivons ici le questionnement de qui nous sommes.
Nous vivons notre compréhension de nous même, nous n'allons pas vers les autres mais vers nous même.
C'est comme ici sur ce forum il ne s'agit que de votre propre rencontre.
Et même si je devais rencontrer bouddha pour qui me donne les clés de la vie il ne s’agirait que de ma propre rencontre.
En fait quand on regarde bien, l'égo EST un jouet une pomme et nous sommes en train de nous gouter nous même.


Le temps disparaît avec le jugement, il reste l'espace que perçoivent nos sens, ces perceptions sont changeantes mais pas l'espace, la consistance de la matière change selon nos perceptions, ce que tu appelles « vide » est un espace sans perception de matière Que reste t-il ? L'espace.
L'espace privé de perception de la matière est d'abord noir ou blanc, on le perçoit noir ou blanc par la réminiscence de nos perceptions, puis vient la conscience de l'êtreté et l'espace s'éclaire. C'est quelque part par là que je devine l'explosion de la grande lumière, mais pour une raison que j'ignore je ne peux franchir ce seuil. Et il se passe alors pour moi une explosion de sensations qui ramènent la matière d'une façon que je trouve fabuleuse. Voilà la relation que j'entretiens avec le monde physique,
Et c'est vrai, je vis ici le questionnement de qui je suis, mais pas la compréhension de moi-même, cela n'a pas tellement de sens au regard de ces voyages dans l'espace, ce qui m’intéresse vraiment c'est l'espace, la compréhension de l'espace, comment tout émerge et tout disparaît.

C'est un peu l' effet que j'ai eu du monde lorsque j'ai su lire, j'étais comme cernée de signes incompréhensibles, et lorsque j'ai commencé à savoir lire c'était une euphorie, je déchiffrais le moindre mot que je rencontrai n'importe où dans la rue, partout...Et puis un jour on se dit « Ce ne sont que des mots »... Mais sans ces mots nous ne serions pas entrain d'échanger ici, et il me vient une question : Est-ce toi qui me fait exister ou bien est ce moi qui te fais exister ? :)
Ce n'est pas vraiment une question intéressante, ce qui est vraiment intéressant c'est l'espace que nous expérimentons...

(Le chemin est un couloir d'énergie qui nous emmène à l'Etreté. Le chemin c'est la shushumna, et l'espace c'est Akasha. En fait quand on regarde bien, c'est cela la vie.)
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1098
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: Sur le chemin...

Messagepar Tom54 » 11 Avr 2018, 22:54

:) J'apprécie vous lire
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 12 Avr 2018, 07:44

Tom54 a écrit ::) J'apprécie vous lire


D'un autre coté, l'autoréférence, se goûter soi-même participe du délire, en même temps constitue une sorte de progrès par rapport à bouffer l'autre.
Mais au fond et j'entends ce que tu décris comme une indifférenciation entre toi et l'autre...cette frontière abolie entre toi et l'autre est aussi abolition de l'égo.
Et un égo libre n'est plus un égo, ou plutôt pourrait-on dire que le soi limité et c'est cela l'égo.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3748
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Sur le chemin...

Messagepar lorkan739 » 12 Avr 2018, 07:45

Denis a écrit :J'ai une vision transcendante de ce que nous sommes, je ne peux pas me rencontrer moi car moi n'existe pas !
C'est un peu comme un poste de radio qui se prendrait pour la musique qui sort de lui et disant "c'est moi"...
Bien sur les autres postes de radio le regardent et disent de lui "il est fort lui il a le RDS et 8 enceintes !!"
Mais le moi du poste de radio n'est que vacuité Electronique...
"Le Soi se manifeste dans le Soi et à travers le Soi" nous propose l'Inde et Abhinavagupta.
L'onde radio se manifeste à travers elle même et elle manifeste aussi le poste de radio, elle lui permet aussi de prendre conscience qu'il n'est qu'elle...


https://m.youtube.com/watch?v=iNkrF43SZEU

https://m.youtube.com/watch?v=zyNyHark4xk
Om
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1098
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: Sur le chemin...

Messagepar Tom54 » 13 Avr 2018, 00:34

Yo-ho a écrit :
D'un autre coté, l'autoréférence, se goûter soi-même participe du délire, en même temps constitue une sorte de progrès par rapport à bouffer l'autre.
Mais au fond et j'entends ce que tu décris comme une indifférenciation entre toi et l'autre...cette frontière abolie entre toi et l'autre est aussi abolition de l'égo.
Et un égo libre n'est plus un égo, ou plutôt pourrait-on dire que le soi limité et c'est cela l'égo.

Se goûter consciemment dans l'amour de soi (tant que possible).
Dans l'amour il n'y a pas de mémoire tout est lâché.
Plus paix, moins de souffrance.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3748
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Sur le chemin...

Messagepar lorkan739 » 13 Avr 2018, 14:57

Se goûter consciemment dans l'amour autant que possible.
Et puis tout lâcher pour plus de lumière...:D :wink:
Om
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 15 Avr 2018, 19:44

Sri Nisargadatta Maharaj - Éveille-toi à l'éternité (Extrait 2)
https://www.youtube.com/watch?v=mDw3afJb_Ww
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1098
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: Sur le chemin...

Messagepar Tom54 » 17 Avr 2018, 23:29

Super video
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 18 Avr 2018, 09:57

Nisargadatta, la vidéo entière est là :
https://www.youtube.com/watch?v=vEcIO4sAvuE&t=4s

A 1h13 et 1h17 on le voit fumer une clope... Hahahaha, définitivement il me plait !!!
Fichiers joints
Sri Nisargadatta fume 3.png
Sri Nisargadatta fume 3.png (278.01 Kio) Vu 261 fois
Sri Nisargadatta fume 2.png
Sri Nisargadatta fume 2.png (239.07 Kio) Vu 261 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1098
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: Sur le chemin...

Messagepar Tom54 » 18 Avr 2018, 19:49

Tellement de choses à dire...
Je dis chapeau à celui qui par la méditation a pu se rencontrer mais en même temps je pense qu'on devrait plus parler de manifestations.
Je l'ai ressenti comme ça c'est apparu comme une manifestation...
Je ne sais pas ce qui empêche le corps de ressentir sa propre essence.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Sur le chemin...

Messagepar Denis » 18 Avr 2018, 21:00

Je ne sais pas ce qui empêche le corps de ressentir sa propre essence.

peut-être que ce n'est pas le corps qui ressent, mais le mental ?
Et lui il est l'outil de la libération mais aussi des attachements et des illusions...
Alors d'un coup, un homme dit : " Le Yoga consiste à arrêter les fluctuations du mental ! Et le soi se manifeste "
Arrêter le mental c'est arrêter la respiration, voila la première étape... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 19 Avr 2018, 07:32

La matière est puissante, la pensée est toute puissante...

Nous avons trois corps : Le corps physique, le corps d'énergie, le corps mental.
Le mental est vraiment le plus puissant, lorsqu'il chute il entraine tout dans sa chute . Les sportifs qui vont chercher très loin leurs aptitudes le physiques le savent bien, ils développent leur force mentale, mais la force mentale c'est tellement au-delà de la structure physique, si à un moment l'énergie ne prend pas le relais du physique, le physique casse. Les trois corps sont interdépendants.
Donc la qualité du mental c'est très important, l'activité physique libère des énergies et sidère la pensée, puis l'énergie prend le relais plus ou moins, le but est de l''emmener vers le plus sans que ce soit trop, mais suffisamment pour avoir l'impression d'être passé de l'état solide à l'état gazeux. Puis, il y a la sensation d'avoir éliminé les "virus mentaux" j'associe cette phase à la méditation.

Le travail mental consiste à libérer le corps de ses limites - à faire connaissance avec son corps physique et son corps d'énergie - Avec la méditation on évalue au début la tranquillité du corps physique et du corps mental, qui dépendent de la qualité de l'énergie plus lourde ou plus légère, on observe les émotions, les couleurs, les images, les sensations etc qui y sont attachées, c'est de l'ordre de la manifestation, oui. Cela reste de l'ordre du langage, de l'échange entre les trois corps, l'observation des passages, tout cela nous enseigne, nous guide, on entre un peu dans la connaissance, on expérimente.
Et puis parfois il y a des ouvertures qui sont de l'ordre de l'indicible...J'aime quand il dit : [...] personne ne peut prouver votre existence, car il faudrait qu'il prouve avant sa propre existence,... vous êtes la preuve de votre existence [...]

Quelque part par là, je me dis : Pour Dieu c'est la même chose...personne ne peut prouver son existence...car il faudrait avant que l'on prouve notre existence, or personne ne peut prouver son existence, chacun est la preuve de son existence. Voilà en quoi expérimenter le "Je suis", c'est expérimenter Dieu.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3748
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Sur le chemin...

Messagepar lorkan739 » 19 Avr 2018, 20:56

Intéressant cet avant dernier chapitre des Sutra de Patanjali.

19. La pratique de la “convergence” appliquée aux notions permet de connaître les états psychiques et mentaux des autres hommes

20. Mais non leur substance mentale elle-même puisque la concentration ne la concerne pas précisément.

21. En dirigeant la même concentration sur la forme du corps, la puissance de perception d’autrui ne s’exerce plus, car le contact avec la lumière de ses yeux se trouve supprimé. Le corps devient donc invisible.

Patanjali ne parle pas de Kundalini. Il me semble que son éveil décuple les facultés de pénétration dans la substance(voir chapitre 4). J'ai un collègue, dès que j'entre en relation verbal avec lui, sa substance vient se coller sur moi. Ça me fout la gerbe. C'est indécrottable. J'ai finis par comprendre qu'il ne vit que pour manger. Tout son être suinte l'envie de manger.

Selon moi l'éveil de Kundalini à de quoi rendre dingue puisque c'est avoir accès a l'œil de l'univers (l'âme universelle) tout en étant très perméable à toute les énergies qui nous environnent. Si par exemple Tom prends conscience de sa manifestation à travers moi, c'est juste "ma" substance qui englobe tout...Je ne sais pas si c'est clair, mais ce que je sais c'est que ma substance mental est parfaitement capable de ressentir la saveur particulière d'une personne avancé...
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3748
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: Sur le chemin...

Messagepar lorkan739 » 19 Avr 2018, 21:31

Certaines manifestations matériels sont insupportables. Les ondes d'un poste de télévision sont d'un dégoût indescriptible. Un truc à vous faire suffoquer en quelques instants. Les gens vivent à côté d'une bombe nucléaire et ne le savent pas.

Et puis il y'a des "textures" qui sont reliés à des divinités qui sont comme une seconde peau que l'on voudrait conserver le plus longtemps possible tant elles effacent toutes le autres impressions latentes.
Om
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 19 Avr 2018, 22:48

lorkan739 a écrit :Certaines manifestations matériels sont insupportables. Les ondes d'un poste de télévision sont d'un dégoût indescriptible. Un truc à vous faire suffoquer en quelques instants. Les gens vivent à côté d'une bombe nucléaire et ne le savent pas.

Et puis il y'a des "textures" qui sont reliés à des divinités qui sont comme une seconde peau que l'on voudrait conserver le plus longtemps possible tant elles effacent toutes le autres impressions latentes.


Les lieux aussi, envoient ce type d'information...
Mais d'un autre coté je garde à l'esprit qu'en principe c'est nous qui faisons exister les choses...donc ?
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1098
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: Sur le chemin...

Messagepar Tom54 » 20 Avr 2018, 18:11

Yo-ho a écrit :
lorkan739 a écrit :Certaines manifestations matériels sont insupportables. Les ondes d'un poste de télévision sont d'un dégoût indescriptible. Un truc à vous faire suffoquer en quelques instants. Les gens vivent à côté d'une bombe nucléaire et ne le savent pas.

Et puis il y'a des "textures" qui sont reliés à des divinités qui sont comme une seconde peau que l'on voudrait conserver le plus longtemps possible tant elles effacent toutes le autres impressions latentes.


Les lieux aussi, envoient ce type d'information...
Mais d'un autre coté je garde à l'esprit qu'en principe c'est nous qui faisons exister les choses...donc ?

Il semblerait qu'au cœur de la matière c'est toujours l'infini qui sommeil, "je" suis comme éjaculé du vide ; un objet parmi tant d'autres. :lol: (pardon madame)
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Yo-ho
Messages : 260
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Sur le chemin...

Messagepar Yo-ho » 21 Avr 2018, 09:15

Ce peut-être risqué de fumer au milieu de gens qui se saoulent à l'essence.
-----
PS : "Le rêve et l'action de rêver s'arrête au même moment"

"Je" n'y peut rien... "Je suis" le rêve et l'action de rêver - en même temps - c'est à dire hors du temps et de l'espace "moi"

Retourner vers « Expression sur un thème »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité