Karika 2

- - -

Une étude avec un groupe restreint de personnes pour apporter un éclairage précis.
Seuls Amandine, Apatride, Betty, Gang Seng, hridaya, Justin, Kasara, Kessen, micka, Odile, pashupati, Sami, Shana, the_oliver_2000 et Denis peuvent poster et répondre aux posts, mais si vous voulez participer vous pouvez en faire la demande ou poster dans d'autres onglets

- - -
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Karika 2

Messagepar Denis » 20 Mai 2012, 13:36

•:• KÂRIKÂ 2
Le moyen provenant de la révélation védique est de même caractère que les moyens évidents:
les deux sont assujettis à l’impureté, au déclin et à l’insatiabilité. Le moyen le meilleur, qui leur est contraire, est la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes: Purusa (la Conscience Pure).

Voila le deuxième postulat de l'étude !
Vu que tout est souffrance et que tout y ramène, le moyen pour s'affranchir de la souffrance du "devenir" est de connaitre la Conscience pure.
En fait de sortir du temps et de l'espace, du devenir et du donc du temporel pour trouver l'universel et l'éternel...
Mais cela pose d'emblée le fait que la Conscience est éternelle.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 20 Mai 2012, 17:53

Il me semble que l'on fait référence aux moyens que possède tout être humain pour appréhender le monde : la perception sensorielle, l'inférence et le témoignage valide...Pour raisonner juste, il faut savoir observer, avoir une bonne faculté d'analyse, mais également si l'on n'est pas sûr de soi ou si l'on veut apprendre, se référer à une personne de confiance, à la sagesse des guides ou des textes...

Le moyen le meilleur, qui leur est contraire, est la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes: Purusa (la Conscience Pure).

C'est l'expérience directe...le seul moyen de connaitre la Conscience Pure...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 20 Mai 2012, 20:07

Tu vas trop vite en besogne Odile, les moyens que décris là pour avoir la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes sera vu dans la karika 4… :wink:
La question que peut soulever cette deuxième strophe est justement de savoir si la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes est suffisant, « à nos yeux » pour sortir de la souffrance.
Est-il possible que celui qui souffre sur son lit d’hôpital, par exemple, peut s’extraire de la réalité de son existence et de souffrance par cette connaissance ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar amandine » 20 Mai 2012, 20:33

Denis a écrit :•:• KÂRIKÂ 2
Le moyen provenant de la révélation védique est de même caractère que les moyens évidents

lors d'une premiere étude du Samkhya , j'avais noté au sujet de la révélation védique qu'elle reposait sur le mental et les 5 sens
et qu'il n'y a aucun moyen d'arriver à une connaissance "finale" , qu'il y a toujours quelquechose à découvrir.

pour le moment je bloque sur ce karika
tu veux bien parler de ce moyen provenant de la révélation védique, Denis?
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 20 Mai 2012, 21:22

KÂRIKÂ 2
Le moyen provenant de la révélation védique est de même caractère que les moyens évidents:
les deux sont assujettis à l’impureté, au déclin et à l’insatiabilité.

Je pensais qu'il parlait de ces 3 moyens d'appréhender le monde, qui ne sont pas certes infaillibles, car ils peuvent être source d'erreur et de confusion...alors que l'expérience directe (le moyen le meilleur qui leur est contraire) est fiable... :?

La question que peut soulever cette deuxième strophe est justement de savoir si la est la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes est suffisant, « à nos yeux » pour sortir de la souffrance.
Est-il possible que celui qui souffre sur son lit d’hôpital, par exemple, peut s’extraire de la réalité de son existence et de souffrance par cette connaissance ?

C'est bien possible...par cette connaissance, il accepte les choses telles qu'elles sont, et peut transcender, dépasser et se situer au-delà de toutes souffrances et trouver une grande paix intérieure...je pense à des êtres comme Jésus, Bouddha...Après il y a souffrance et souffrance, on ne peut pas faire grand chose si elle est physique, par contre si elle est mentale on peut agir...et parfois l'attitude de l'esprit vis-à-vis de la douleur physique est si puissante qu'il y a une action sur le corps...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 20 Mai 2012, 21:28

Je crois que nous devons nous rappeler de ce que TARA MICHAEL nous avait expliqué lors de mon dernier stage à propos des périodes de la vie d'un Indien étant dans la vision brahmanique.
Pendant longtemps j’ai cru, induit en erreur par mon ancien prof, qu’on devait comprendre que le Yoga, inclus dans le véda était en fait un peu à part et que c’était la raison pour laquelle la plus part des Upanishad et des textes donnaient des coups de griffes à la vision du Véda, mais en fait la réalité est toute autre…

On trouve 4 védas et pour chaque védas 4 subdivisions en :
1/ Samhitâ : Le rituel est récité, chanté et ce sont des recueils de stances, de liturgies, d’incantations et mélodies.
2/ Brahmana : réflexion sur le rituel, le comment et le pourquoi du rituel et cela donne des explications symboliques.
3/ Aranyaka : Les textes de la forêt, Intériorisation du rituel.
4/ Upanishad : Textes sur la libération en « avalant le feu du rituel » et où on célèbre sa propre mort.
On dit aussi que les deux premières étapes (Samhitâ et Brahmana) sont les ailes de l’action des védas et les deux autres (Aranyaka et Upanishad ) l’aile de la contemplation.

Dans la vision Indienne un homme est « bramacharia » jusqu’à 25 ans car il étudie les rituels en les acceptants et les appliquant à la lettre, il est dans les Samhitâ .
Puis de 25 à 50 ans il est dans la vie active, il se marie, fonde un foyer, a des enfants et participe à la vie sociale en appliquant là aussi les rituels et en ayant une réflexion sur le rituel, c’est l’âge du brahmana.
Dans cette période il est dit qu’un homme seul n’est que la moitié d’un homme comme une femme seule n’est que la moitié d’une femme.
Un couple peut faire des rituels mais pas un homme seul, ni une femme seule…
Puis de 50 à 75 ans le couple (et pas juste l’homme) se retire du monde dans des hermitages ou des grottes, tout en ayant un rôle de conseiller pour ceux qui sont dans la vie active, c’est l’âge du Aranyaka.
C’est la période de la contemplation et de l’intériorisation du rituel qui n’est plus réalisé à l’extérieur mais à l’intérieur de soi.
Enfin de 75 ans à la fin de sa vie c’est l’âge des Upanishad, car il cherche la libération dans un retrait absolu du monde et une errance dans laquelle il ne doit pas rester plus de 3 jours au même endroit, il devient alors un Sanyasin.

A la clarté de cette vision, on comprend pourquoi les textes disent que la révélation des védas ne suffit pas, car c’est à partir de 75 ans, dans l’âge des Upanishad qu’un individu (femme ou homme) cherche sa libération et ne fait plus de rituel.

On distingue donc deux types de libération :
Une par étape dans toute la vie : Krama mukti
Une fulgurante, pouvant arriver à tout moment de l’existence : Sanyasa mukti.

Personnellement je suis convaincu que la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes apporte la paix totalement dans la vie, et que même dans les souffrances les plus terribles cette réelle connaissance est un refuge absolu, car l'une des plus grandes souffrance, qui se surajoute à toutes autres souffrance est la peur du devenir et donc la peur de notre mort. Celui qui connait le Soi est libéré de cette peur épouvantable.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar amandine » 20 Mai 2012, 21:49

merci !
je recopie tout ça
et vais réfléchir à
Denis a écrit : la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 20 Mai 2012, 22:18

Denis a écrit :Personnellement je suis convaincu que la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes apporte la paix totalement dans la vie, et que même dans les souffrances les plus terribles cette réelle connaissance est un refuge absolu, car l'une des plus grandes souffrance, qui se surajoute à toutes autres souffrance est la peur du devenir et donc la peur de notre mort. Celui qui connait le Soi est libéré de cette peur épouvantable.

Je suis d'accord, sauf que pour moi, ce n'est pas la mort qui me fait peur (je n'en ai jamais eu peur) mais la souffrance physique...bien plus épouvantable à vivre et à expérimenter autant pour le malade que pour celui qui en est témoin...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 20 Mai 2012, 23:10

Oui, c'est bien possible et très certainement cela est dû à tes expériences personnelles, mais cela n'est pas la réalité du monde entier, la maladie fait peur, mais si elle était plus effrayante que la mort il me semble que la plus part des malades graves préféreraient mourir plutôt qu'endurer les souffrances qu'ils vivent, hors ce n'est pas le cas et même ceux qui sont au dernier stade de la maladie espère encore vivre et fuir la mort...
Attention donc de ne pas projeter sur les autres nos certitudes, d'autant plus qu'elles pourraient s'avérer fausses.
Nos expériences peuvent venir étayer nos dires mais elles ne doivent pas déboucher sur des généralités, surtout dans une étude. :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 20 Mai 2012, 23:15

Denis a écrit :Oui, c'est bien possible et très certainement cela est du à tes expériences personnelles, mais cela n'est pas la réalité du monde entier, la maladie fait peur, mais si elle était plus effrayante que la mort il me semble que la plus part des malades graves préféreraient mourir plutôt qu'endurer les souffrances qu'ils vivent, hors ce n'est pas le cas et même ceux qui sont au dernier stade de la maladie espère encore vivre...

Je ne pense pas qu'il existe autant de gens qui préfèrent agoniserr jusqu'au dernier soupir plutôt que de mourir...Ma mère qui a travaillé 20 ans dans un hôpital et 5 ans dans un service de cancérologie a eu de nombreuses "demandes" de la part de patients en phase terminale pour les aider à partir...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 20 Mai 2012, 23:22

Oui, c'est bien possible...
Il n'en reste pas moins que la peur de la mort est reconnue par tous comme la plus grande peur avec celles du vide, de la souffrance.
http://suite101.fr/article/les-plus-gra ... main-a1127
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 20 Mai 2012, 23:23

Denis a écrit :Il n'en reste pas moins que la peur de la mort est reconnue par tous comme la plus grande peur avec celle du vide.

Je suis d'accord... :wink:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Justin
Site Admin
Site Admin
Messages : 312
Enregistré le : 17 Jan 2007, 22:49
Localisation : Genève

Re: Karika 2

Messagepar Justin » 21 Mai 2012, 09:27

Le moyen provenant de la révélation védique est de même caractère que les moyens évidents


C’est la deuxième fois que l’expression « moyens évidents » est reprise. Mais lesquels sont-ils concrètement ?

Autre question, pourquoi l’auteur a-t-il besoin de mettre en lien les moyens tirés des enseignements védiques avec les moyens dits évidents ? Je comprends que c’est pour rompre avec une tradition et un système antérieurs. Exact ?

La question que peut soulever cette deuxième strophe est justement de savoir si la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes est suffisante, « à nos yeux » pour sortir de la souffrance.


Je me demande si cette strophe appelle une question de notre part. Dès lors que le moyen permet de sortir de la souffrance, il conviendra d’en suivre le prescrit. C’est au terme de sa mise en pratique que nous pourrons en évaluer l’effet.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 21 Mai 2012, 18:19

Dans l'idée des moyens évidents il faut entrevoir tout ce qui pourrait être "évident", facile, comme par exemple :
Je suis malade je prends des médicaments
Je suis stressé je vais me détendre au cinéma
Je n'ai pas d'argent, je travaille
...
Toutes ces démarches peuvent enlever des souffrances pour un certain temps, mais la maladie reviendra, le stress aussi et la perte du travail me fera perdre mon argent...
Même la connaissance de la vacuité, état déjà bien rare pour beaucoup de monde, n'est que passager et temporaire...

En fait il faut entrevoir l'idée de la dualité, de laquelle on ne sort jamais, on passe d'un coté à l'autre, de la maladie à la santé par exemple, pour revenir à la maladie, puis à la santé ou pas...
Pour sortir de n'importe qu'elle dualité il faut trouver un troisième point de transcendance. C'est à dire que la dualité se dessine par une ligne droite infinie entre les deux opposés (les deux points qui manifestent la ligne droite). Pour sortir de cette ligne droite il faut mettre un point au dessus et ainsi créer un triangle par exemple pointe en haut.
La base, du triangle, restera la dualité, l'espace du triangle symbolise la concentration, le point en haut l'état de transcendance qui nous sort de la dualité. A noter que la dualité restera toujours là, quoi qu'on fasse, mais vu d'en haut du troisième point, la dualité n'est plus du tout prégnante...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar sami » 21 Mai 2012, 18:47

•:• KÂRIKÂ 2
Le moyen provenant de la révélation védique est de même caractère que les moyens évidents:
les deux sont assujettis à l’impureté, au déclin et à l’insatiabilité. Le moyen le meilleur, qui leur est contraire, est la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes: Purusa (la Conscience Pure).
Est ce que Purusa est-il à la fois la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes et si c'est la cas, cela ne peut être évident de l'atteindre facilement, alors on passe par autres moyens afin de satisfaire les petits appétits intellectuels, sentimentaux et physiques.
Le fait d'assouvir sa nature inférieure, cela permet bien à Purusa la connaissance du manifesté mais à quoi cela sert-il de descendre si bas puisqu'Il est déjà partout ou alors, pour que ce soit Lui, par le moyen le meilleur d'entreprendre Sa propre montée afin de transcender le manifesté au non manifesté et connaitre le connaisseur des phénomènes, Lui par le reflet, le miroir, est ce cela ?
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 21 Mai 2012, 21:44

Sami, ce que tu dis n'a rien à voir avec la strophe... :oops:
Il n'est pas indiqué qu'il faille monter ou descendre, ou faire quoi que ce soit dans cette strophe pour connaitre PURUSA, elle ne parle pas des moyens pour connaitre PURUSA, elle dit que les moyens évidents de sortir de la souffrance ne sont pas valables car assujettis à l'impureté, au déclin et à l'insatiabilité.
La strophe (karika) apporte une multitude de thèmes qu'on peut développer mais si nous voulons mener à bien cette étude nous nous devons de rester dans son contexte, ainsi letexte va opérer un travail de compréhension de nouvelles idées et élargir notre vision.
Tout le texte va essayer dans un premier temps de nous comprendre les rouages de la manifestation et de ses principes, il nous faudra bien les incorporer, les comprendre et travailler en ressenti dessus. Puis bien plus tard dans le texte il sera question non pas des moyens mais des révélations que nous pouvons avoir.
Les moyens pour connaitre PURUSA ne font pas partie de ce texte, c'est le Yoga (vision de Patanjali) qui en parle, le darshan complémentaire au Samkhya, puisqu'ils vont de paire, l'un parle des éléments, des ingrédient et l'autre des moyens...
Le samkhya, comme son nom l'indique est un sublime texte qui dénombre les éléments qui nous constituent et explique les relations entre eux, nous devrons rester dans cette optique.

Par exemple le thème de : "l'impureté, du déclin et de l'insatiabilité" est important et n'a rien à voir avec l'idée d'assouvir sa nature inférieure, car tout simplement on ne parle pas de la nature inférieure, mais de la nature entière, qui nous compose et compose tout, du monde, de la manifestation et de ses moyens qui eux sont impures et soumis au déclin et l'insatiabilité.
Prenons même un sentiment comme l'amour et voyons là la part d'insatiabilité qu'il y a tout comme le déclin et le fait que ce sentiment est pour beaucoup loin d'être pur, voir même que la recherche de la pureté de ce sentiment nous amènera au paroxysme à la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes ... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar amandine » 21 Mai 2012, 22:08

"la connaissance juste" ....je voudrais bien savoir ce que c'est.
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar ValerieB » 22 Mai 2012, 08:25

je trouve ce karika à la fois clair et compliqué et je vous ai tous lu avec intêret

Le moyen le meilleur, qui leur est contraire,


le contraire = ce mot est intéressant ; l'idée de faire le contraire de ce que l'on est tenté de faire naturellement
Justin
Site Admin
Site Admin
Messages : 312
Enregistré le : 17 Jan 2007, 22:49
Localisation : Genève

Re: Karika 2

Messagepar Justin » 22 Mai 2012, 10:22

le contraire = ce mot est intéressant


Je suis bien d'accord. En des termes moins polis, l'auteur aurait pu dire : "Vous faites tout faux". Contraire, c'est faire un virage à 180°.
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar sami » 22 Mai 2012, 10:50

Denis a écrit :En fait de sortir du temps et de l'espace, du devenir et du donc du temporel pour trouver l'universel et l'éternel...
Là aussi Denis il n’est question de sortir ou d’entrer dans ce Karika - il n’est pas mentionné que Purusa soit éternel mais on peut l'envisager, je sais pas, comment faut-il que je me positionne ?

Alors je vais essayer de raisonner autrement, j’enlève toute direction, aussi la transcendance des états.

Je donne un exemple pour me faire comprendre : aujourd’hui je ne me sens pas bien, vide et impuissant, tout m’exaspère, j’ai beau essayer mais rien n’y fait et tout à coup, ma bien aimée me téléphone, j’entends sa voix et rien que le fait de l'entendre me murmurer des mots, cela me remplie de joie et de paix - tout le reste disparait... et je n’ai rien fait - tamas a céder la place à rajas qui enclencha des rouages intérieur, de la pensée, du coeur puis sattva a pris place :?:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 22 Mai 2012, 12:11

amandine a écrit :"la connaissance juste" ....je voudrais bien savoir ce que c'est.

Je pense que la "connaissance juste" est une connaissance qui ne peut pas être entachée de doutes ou d'erreurs, c'est la perception claire ou l'expérience directe telle qu'elle se présente...si tu vois une pomme, par exemple, tu as perçu directement la nature de la chose (un fruit) mais tu l'as aussi définit en tant que "pomme" (raisonnement juste).
C'est en fait, l'évidence même qui apparaît clairement quand plus rien ne vient brouiller la conscience...quand l'agitation du mental est calmée, il devient transparent et permet la relation avec la conscience profonde, source de vie, et la réponse devient claire et juste...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar amandine » 22 Mai 2012, 13:32

Odile oui
mais la connaissance juste du manifesté , du non manifesté et du Purusha ..
j'imagine ça comme une vision archi claire , pas une compréhension intellectuelle
j'ai cherché un peu des déifinitions du manifesté , du non manifesté pour clarifier
et ça reste flou , même si je connais et sens le sens . ça vous fait ça aussi , ou bien est ce net ?

ah Odile tu as édité et précisé ce que tu disais
et c'est drôlement bien dit et clair !
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar sami » 22 Mai 2012, 13:48

Dans connaissance, la perception se fait dans la connaissance, je suis la pomme, je sais ce que je suis en tant que pomme, ce que je porte et ce que j'apporte.
C'est plus de cette façon que je vis la connaissance.
:wink:
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 22 Mai 2012, 15:07

Le moyen le meilleur, qui leur est contraire, est la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes: Purusa (la Conscience Pure).

Patanjali a dit : "L'erreur est une connaissance fausse non établie sur le Soi", donc qui n'est pas en relation avec la conscience profonde...
Cette connaissance juste du Manifesté (ce que l'on voit, ce dont nous avons conscience), du Non Manifesté (ce que l'on ne voit pas, ce qui nous échappe) et du connaisseur des phénomènes (Purusa), ne peut être établie qu'en arrêtant l'agitation automatique du mental, quand toute pensée s'est tue, et que notre conscience profonde, délivrée de tous bruits parasites, apparaît pour nous donner dans sa totalité la Véritable Connaissance...Je ne sais pas si je suis claire... :oops:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar sami » 22 Mai 2012, 16:35

Super comme image Odile :wink:
Donc je vois l'erreur, puis je prends connaissance de cette erreur et juste de ce que je peux en voir de ce quelle est, mais comment/pourquoi/par quoi/avec quoi, les circonstances se sont déroulées, en sont arrivées là, sont plus de la connaissance du non manifesté, de ce qui est invisible, des liens karmiques qui se créent même si on veut aller jusque là !!!

Je pense que la connaissance juste ne peut être que par un détachement de l'objet par une vue globale de l'objet, ni plus ni moins.
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 22 Mai 2012, 18:50

sami a écrit :Je pense que la connaissance juste ne peut être que par un détachement de l'objet par une vue globale de l'objet, ni plus ni moins.

Ou une connaissance discriminative (entre Purusa et Prakriti)...à partir de la connaissance du Manifesté, on doit remonter jusqu'au Non Manifesté qui en est la cause, et la connaissance de ces deux mène à la découverte du Soi (Purusa)...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 22 Mai 2012, 18:51

Je pense que la "connaissance juste" est une connaissance qui ne peut pas être entachée de doutes ou d'erreurs, c'est la perception claire ou l'expérience directe telle qu'elle se présente...
Merci Odile pour cette définition très précise et pour l'image après!

Là aussi Denis il n’est question de sortir ou d’entrer dans ce Karika - il n’est pas mentionné que Purusa soit éternel mais on peut l'envisager, je sais pas, comment faut-il que je me positionne ?

Oui on pourrait croire cela, mais vu que tout le reste est soumis au déclin, à l'insatiabilité et à l'impureté. Donc le contraire de cela est sans début ni fin, sans désir, sans soif, sans convoitise, plein et pur…
Cela me semble être les qualités de quelque chose hors du temps et de l’espace, ce que veut dire « éternel »

On ne parle pas encore des moyens qui permettent de connaitre le PURUSA, ni de lien karmique, alors il faut se laisser aller...
à partir de la connaissance du Manifesté, on doit remonter jusqu'au Non Manifesté qui en est la cause
Non, ce n'est pas ce qui est dit... :D
Dans cette strophe on donne des postulats de départ qui sont que tout est soumis au déclin, à l'insatiabilité et à l'impureté et que le contraire de cela est le PURUSA...

Il faut donc continuer le texte... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2024
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Karika 2

Messagepar Odile » 22 Mai 2012, 19:12

Denis a écrit :
à partir de la connaissance du Manifesté, on doit remonter jusqu'au Non Manifesté qui en est la cause
Non, ce n'est pas ce qui est dit... :D
Dans cette strophe on donne des postulats de départ qui sont que tout est soumis au déclin, à l'insatiabilité et à l'impureté et que le contraire de cela est le PURUSA...


Ah ben voui...j'étais déjà dans le karika 3... :lol:
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar amandine » 22 Mai 2012, 22:01

Denis a écrit :Dans cette strophe on donne des postulats de départ qui sont que tout est soumis au déclin, à l'insatiabilité et à l'impureté et que le contraire de cela est le PURUSA...

ah oui cette notion de "contraire" que vous avez relevée Justin et Shana
merci de mettre ça en lumière Denis , j'n'avais pas assez vu ça
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar sami » 22 Mai 2012, 22:07

Denis, Amandine a le droit de revenir sur le Karika 2 alors qu'on est sur le 3 :p
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 22 Mai 2012, 22:40

sami a écrit :Denis, Amandine a le droit de revenir sur le Karika 2 alors qu'on est sur le 3 :p

Heureusement !! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
amandine
Messages : 840
Enregistré le : 05 Nov 2011, 12:13
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar amandine » 22 Mai 2012, 23:25

sami a écrit :Denis, Amandine a le droit de revenir sur le Karika 2 alors qu'on est sur le 3 :p

:D
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 396
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Karika 2

Messagepar apatride » 10 Sep 2013, 12:03

Je tente une approche :oops:

Le moyen provenant de la révélation védique est de même caractère que les moyens évidents:
les deux sont assujettis à l’impureté, au déclin et à l’insatiabilité. Le moyen le meilleur, qui leur est contraire, est la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes: Purusa (la Conscience Pure).


Ce qui m'apparaît, aidé en cela par vos commentaires précédents, c'est que cette 2ème strophe met en opposition la résolution et la connaissance.

Comme si le meilleur moyen n'était pas de viser à une solution de la situation causant l'insatisfaction, la souffrance, ou le déséquilibre quel qu'il soit ; mais plutôt de parvenir à la juste connaissance des éléments qui l'articulent.

Dès lors on ne se place plus dans une action visant à résoudre, mais dans une étude visant à connaître.
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
ValerieB
Messages : 1627
Enregistré le : 07 Aoû 2008, 21:37
Localisation : 94
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar ValerieB » 10 Sep 2013, 21:19

Bienvenue dans l'étude, Apatride! :)
Avatar de l’utilisateur
apatride
Messages : 396
Enregistré le : 12 Jan 2011, 23:07

Re: Karika 2

Messagepar apatride » 10 Sep 2013, 22:21

Merci Shana :)
Au-dessus des lois – la Grâce.
Cosmic dynamo!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13315
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Karika 2

Messagepar Denis » 13 Sep 2013, 09:48

Apatride a écrit :Dès lors on ne se place plus dans une action visant à résoudre, mais dans une étude visant à connaître.
Oui, c'est bien ce qui est proposé et dit :
Le moyen le meilleur, qui leur est contraire, est la connaissance juste du manifesté, du non manifesté et du connaisseur des phénomènes: Purusa (la Conscience Pure).
Avec la "connaissance juste" du manifesté, du non manifesté et de Purusa on échappe à l'identification au corps, au personnage et son histoire et on retrouve la conscience de notre réalité profonde. Cette prise de conscience nous "isole" de la manifestation et nous la fait voir comme futile...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud

Retourner vers « Etude du Samkhya »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité