Eloge de l'ascèse

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Eloge de l'ascèse

Messagepar Harmony » 15 Mai 2016, 10:53

J'ai cherché ce mot dans un post qui n'est pas très ancien.
Pas trouvé alors j'entame un fil.
L'ascèse spirituelle désigne une vie sobre et sans superflu qui vise à la fois la santé et le bien-être optimal et la conscience de ce qui est essentiel. L'ascèse permettrait d'augmenter et de maintenir la sensibilité du corps et de mieux ressentir le sens de nos propres actions et des événements de notre existence.
L'ascèse a également une connotation intellectuelle. Elle vise alors une réflexion rigoureuse. On y trouve des techniques dites de "discernement", ainsi qu'une ascèse morale qui tente d’accéder à plus de compassion et d'amour.
Dans une vie au milieu du monde, normale, tendre vers l’ascèse c’est simplement s'exercer à se désencombrer. Si nous obéissons de manière servile à toutes les demandes de notre corps, ou aux tentations du dehors cela risque de nous mener par le bout du nez ! Nous ne pouvons plus alors construire grand-chose, ni accueillir.
Faire juste que le moi, avec tous ses appétits et ses désirs, ne soit pas envahissant, mais soit disposé pour un autre, apprivoiser l’ascèse dans ce qu’elle a de gai et de constructif. Quoi de plus heureux que voir le monde avec de grands yeux étonnés au lieu d’être toujours rappelé à soi par ses appétits frustrés?
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
MuadDib
Messages : 1966
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar MuadDib » 15 Mai 2016, 12:28

"L'ascèse spirituelle désigne"

En Samskritam, on appelle ça tapas ..

"Dans une vie au milieu du monde, normale"

Ça, c'est pas tapas, c'est plutôt de l'introversion ...
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Denis » 15 Mai 2016, 20:29

L'ascèse spirituelle désigne une vie sobre et sans superflu qui vise à la fois la santé et le bien-être optimal et la conscience de ce qui est essentiel
Tu as trouvé ces idées où ?
L'ascèse permettrait d'augmenter et de maintenir la sensibilité du corps et de mieux ressentir le sens de nos propres actions et des événements de notre existence.
Whouaaa, du grand délire ?

L'ascèse a également une connotation intellectuelle. Elle vise alors une réflexion rigoureuse.
:lol: :lol: :lol: :marteau: :marteau:

Pas bon de recopier les âneries de Wikipedia...

L'ascèse est un retrait du monde, total, on ne peut pas être dans l'ascétisme est aller bouffer au McDo du coin ou se faire un petit joint de temps en temps...
Comme le dit Muad, l'ascèse est tapas, et cela se fait en retrait.
L’ascète n'en a que faire de la santé et du bien être sérieux, juste voir la photo très connue du Bouddha dans sa période ascétique pour s'en rendre compte...

Bref, c'est bien de parler de ce qu'on connait...
Fichiers joints
bouddha-ascetique.jpg
bouddha-ascetique.jpg (40.04 Kio) Vu 2222 fois
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 797
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar pashupati » 16 Mai 2016, 06:10

namasté à tous

voilà un passage du mahabharata sur tapas :

Le Mahābhārata développe une autre acception de tapas, en réaction à de probables excès de l'époque : « Ce que les gens appellent tapas, comme de jeûner la moitié du mois, n'est en fait qu'un dommage infligé au corps [...]. Le détachement et l'humilité, voilà, enseigne-t-on, le suprême tapas. Celui qui possède ces deux vertus est comme en état de jeûne et de chasteté perpétuels ».

le détachement et l'humilité qui va de soi .

le détachement est o combien douloureux mais obligatoire .

namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Harmony » 16 Mai 2016, 14:39

Je dope un peu mon propos pour ne pas sembler inventer cela toute seule (quoique cela ne me gênerais pas plus que ça)

"L'ascèse spirituelle désigne une vie sobre et sans superflu qui vise à la fois la santé et le bien-être optimal et la conscience de ce qui est essentiel. L'ascèse permettrait d'augmenter et de maintenir la sensibilité du corps et de mieux ressentir le sens de nos propres actions et des événements de notre existence."
"L'ascèse a également une connotation intellectuelle. Elle vise alors une réflexion rigoureuse. On y trouve des techniques dites de "discernement", ainsi qu'une ascèse morale qui tente de se défaire de l'ego pour accéder à plus de compassion et d'amour.
L'idéal ascétique n'est pas, comme le pensait Nietsche, un idéal de mort, une forme de suicide. Nietsche confondait ascèse et mortification.
L'ascèse consiste, comme le dit Maurice Béjart, " à choisir perpétuellement l'essentiel".
Et Béjart ajoute : "c'est en ne gardant que l'essentiel et le nécessaire que l'on trouve les forces de la vitalité et de la vérité. [...] L'épanouissement doit être une ascèse, un dépouillement qui n'est pas une contrainte négative comme la mortification. [...] Je crois qu'actuellement le drame de l'époque consiste à faire croire aux gens qu'en multipliant leurs besoins, on augmente leur joie ... La seule issue pour le monde actuel, c'est non pas la privation, je n'aime pas ce mot-là, mais c'est la joie dans le dépouillement".
Ces propos sont éclairants. L'orientation est donnée : vitalité et vérité, innocence à retrouver. Mais aussi le prix à payer : un travail intérieur préliminaire. "

Cette ascèse-là est celle qu'on peut pratiquer en restant au milieu du monde. Bizarrement j'ai retrouvé des propos similaires chez les francs-maçons aussi.
Merci pashu.
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Denis » 16 Mai 2016, 14:54

Dans la Sandilya Upanishad, l'Upanishad du Sage Sandilya, on peut lire cela en commentaire...


2. Sous le terme de Niyama, sont comprises les dix injonctions suivantes : Tapas, Santosha, Astikya, Dana, Ishvara pujana, Siddhanta shravana, Hri, Mati, Japa et Vrata.
- L'ascèse (Tapas) vise à l'émancipation du corps grâce à l'observance d'austérités telles que tenir des vœux difficiles (Krichchhra), le vœu de restrictions lunaires (1), etc., selon les règles.
- Le contentement (Santosha) consiste à se satisfaire de ce qui nous échoit ou se présente spontanément.
- La piété (Astikya) est la croyance en les mérites ou démérites des actions, selon les déclarations des Védas.
- La charité (Dana) consiste à donner avec compassion aux personnes nécessiteuses des denrées, etc., que l'on aura acquises honnêtement.
- Le culte d'une divinité d'élection (Ishvara pujana) consiste à vénérer soit Vishnu, soit Rudra, soit un autre dieu, d'un esprit pur et au mieux de ses capacités.
- L'écoute des enseignements des êtres accomplis (Siddhanta shravana) consiste à enquêter sur la signification plénière du Védanta.
- La contrition (Hri) est la honte ressentie à avoir accompli des actes contraires aux prescriptions des Védas ou aux usages de la société.
- La résolution (Mati) consiste à garder foi en les chemins tracés par les Védas.
- La litanie (Japa) consiste à réciter les Mantras auxquels on aura été dûment initiés par son instructeur spirituel, et qui ne s'opposent pas aux enseignements des Védas. Elle est de deux sortes : articulée ou silencieuse [mentale]. La litanie mentale est associée à la contemplation. La litanie articulée est également de deux sortes : à voix haute ou basse. La litanie à voix haute donne les fruits indiqués par les Védas, tandis que celle à voix basse donne des fruits mille fois plus importants. La litanie mentale donne des fruits dix millions de fois plus importants.
- Le respect des vœux sacrés (Vrata) consiste en une observance régulière des actes enjoints par les Védas, et en une abstinence perpétuelle des actes prohibés.


Celui qui se lance dans l'ascèse cherche cela :
5 Siddhi : Pouvoir supranormal acquis par la pratique de la méditation et d'une ascèse (tapas) exigeante, ou s'éveillant spontanément en cas de maturité spirituelle. On en dénombre 8 :
1) ahima: diminution; capacité de se rendre aussi petit qu'un atome, ou de vision à cette échelle;
2) mahima: grossissement; capacité de se rendre aussi grand qu'un cosmos, ou de vision à cette échelle;
3) laghima: extrême légèreté, lévitation;
4) prapti: omniprésence, dédoublement, capacité de se déplacer n'importe où à volonté;
5) prakamya: capacité d'obtenir tous ses désirs;
6) vashitva: contrôle sur les forces naturelles;
7) ishititva: suprématie sur les lois naturelles;
8/ kama-avasayitva: complète satisfaction de ses volontés.

Mais le siddhi suprême (parasiddhi) est la réalisation du Soi, Parashiva ou Brahman.


Peut-on croire que des Béjart ou des Nietsche furent des ascètes, sérieux !!! :mefie:
L'un des grands malheurs de notre temps c'est que nous avons vulgarisé les mots et tout rabaissé vers le bas...
Comment un homme d'affaire comme Béjart pourrait-il prétendre être un ascète ?
Qu'il ait eu une belle tenue et qu'il ait été un très bon danseur, oui ok, mais un ascète ??? :?

A retenir : - L'ascèse (Tapas) vise à l'émancipation du corps...
Que dire de plus...
Si, que très peu connaissent l'ascèse ...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Harmony » 16 Mai 2016, 19:14

Merci pour les textes, je vais les lire. Il n'en demeure pas moins que le mot ne t'appartient pas! D'autres que toi peuvent l'utiliser, si les danseurs ne te plaisent pas il y a aussi des philosophes, des théologiens etc. Je n'ai pas commis un blasphème ...Attention à l'inquisition...Un peu de rigueur intellectuelle ça fait pas de mal. Et ça rend plus tolérant.
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Denis » 16 Mai 2016, 19:33

Mais tolérant à quoi ???
Sérieux ! ?
Béjart obtient à la fin de sa vie le titre de "bourgeois (citoyen) d'honneur" dans sa ville.
Désolé Harmony, un bourgeois ne sera jamais un ascète, tu le comprends ou pas ? Allo !!!!!!! :marteau:

Et là ce n'est plus de la tolérance c'est de la profonde débilité de penser qu'il est un ascète, mais pas de problème, tu peux le penser, le dire et l'écrire...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1966
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar MuadDib » 16 Mai 2016, 19:43

Dis, Harmonie,

Pour ce qui est de la rigueur intellectuelle, tu pourras repasser quand tu auras lu la ligne qui suit celle de Tapas dans le texte qu'a gentiment présenté Denis.

Et pour tes théologiens, je pense qu'ils font aussi une distinction similaire. ;-)
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Denis » 16 Mai 2016, 23:35

Bhikshuka Upanishad a écrit :
1. Les moines mendiants qui sont en quête de la libération sont de quatre sortes : les Kutichakas, les Bahudakas, les Hamsas (Cygnes) et les Paramahamsas (Cygnes suprêmes).

2. Les Kutichakas, les ascètes vivant dans des huttes, tels les sages des temps jadis comme Gautama, Bharadvaja, Yajnavalkya et Vasistha, subsistent en se contentant de huit bouchées de nourriture par jour, et ils ne recherchent que la libération et elle seule, en suivant le sentier du yoga.

3. Viennent ensuite les Bahudakas, les ascètes vivant dans les lieux saints situés près des eaux sacrées, qui portent un trident, un bol à eau, la touffe sacrée, le cordon sacré, et le vêtement couleur d'ocre. Évitant le vin et la viande, ils subsistent en se contentant de huit bouchées quotidiennes de nourriture qu'ils ont mendiée aux habitations des brahmanes, et ils ne recherchent que la libération et elle seule, en suivant le sentier du yoga.

4. Puis viennent les Cygnes, les ascètes Hamsas (1), qui s'abritent pour une nuit dans un village, pour cinq nuits dans une ville et pour sept nuits ou plus dans un lieu saint. Ils subsistent en se nourrissant d'urine de vache (?!! - c'est à dire – du moins, espérons-le ! – d'herbe, telle qu'elle pousse n'importe où, jusque sous le sabot des vaches - NdT) et des autres produits dérivés de la vache; ils restent définitivement tenus par leur vœu de chandrayana (2), et ils ne recherchent que la libération et elle seule, en suivant le sentier du yoga.

1 Hamsa : « l'oiseau migrateur » - l'oie sauvage, ou le cygne. Ce dernier est la monture (vahana) de Brahma. Le cygne est le symbole de l'âme individuelle tout comme de l'Âme suprême, adopté comme emblème par : a) une catégorie de renonçants, devenus adeptes (paramahamsa) – planant haut au-dessus du monde ordinaire, se dirigeant droit vers le but; b) le yogi pratiquant la discrimination, qui – tel le cygne, capable d'extraire le lait de l'eau - peut voir le Divin et abandonner le reste.
2 Chandrayana Vrata : « vœu de restrictions lunaires » - Observance stricte, selon laquelle on restreint sa consommation de nourriture au fur et à mesure du cycle lunaire: on commence le jour de pleine lune, qui autorise à ingérer 15 bouchées de nourriture dans la journée, puis on diminue d'une bouchée par jour, jusqu'à arriver à un jeûne complet le jour de la pleine lune; puis on inverse le cycle, augmentant d'une bouchée par jour, jusqu'à la prochaine pleine lune, où l'on a de nouveau atteint la quantité maximale de 15 bouchées par jour. Ce vœu est en général tenu à vie.


5. Enfin, il y a les Cygnes suprêmes, les ascètes ParamaHamsas (1), tels les sages des temps jadis comme Samvartaka, Aruni, Svetaketu, Jadabharata, Dattatreya, Suka, Vamadeva et Harita, qui subsistent en se contentant de huit bouchées quotidiennes de nourriture, et ne recherchent que la libération et elle seule, en suivant le sentier du yoga. Ils trouvent abri à l'ombre des arbres, dans les maisons abandonnées et dans les cimetières. Ils peuvent porter un vêtement ou aller nus. Ils n'observent ni le Dharma, ni l'Adharma (2). Ils sont tout à fait indifférents à tout gain ou toute perte, en quoi que ce soit. Ils rejettent les doctrines du Visishtadvaita (3), du Suddha Dvaita (dualisme pur, de Madhvacharya) et de l'Asuddha Dvaita (dualisme conditionnel). Mettant sur le même plan un caillou, une gemme ou de l'or, ils reçoivent leurs aumônes de personnes de toutes castes, car ils ne voient que l'Atman partout. Dénudés, non affectés par les paires d'opposés, tels chaleur et froid, etc., refusant toute offrande, l'esprit absorbé uniquement par leur méditation, établis en l'Atman et uniquement en Lui, recevant leurs aumônes au moment prescrit et uniquement le minimum pour subvenir aux besoins vitaux, s'abritant pour la nuit dans une maison abandonnée, un temple, une meule de foin, une termitière, l'abri d'un arbre, la hutte d'un potier, contre une niche abritant une flamme sacrée, la berge sablonneuse d'un cours d'eau, un taillis de fourrés ou une grotte, un arbre creux, le voisinage d'une cascade, ou un bout de sol nettoyé de son bois mort, ils sont bien engagés sur le sentier qui mène à la réalisation de Brahman; avec une très grande pureté d'esprit, ils abandonnent leur corps en un acte de renoncement qui les constitue Cygnes suprêmes, ParamaHamsas. Oui, ils sont indéniablement des Cygnes suprêmes, les ascètes ParamaHamsas qui sont totalement absorbés en Brahman !


Pas beaucoup de bourgeois là dedans... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Harmony » 17 Mai 2016, 08:24

Ah je comprends. Toi-même tu vis de baies des bois dans une cabane nichée sur un arbre au fin fond d'une forêt glacée du nord de l'Europe, je comprends ton dégoût pour le soleil, les maisons confortables et les salaires décents....
Vite fait puisque tu as craché sur ce pauvre homme:
Il a été membre d'honneur du Club de Budapest22. https://fr.wikipedia.org/wiki/Club_de_Budapest
et sauf si on m'apprend quelque chose de honteux sur lui a plus apporté au monde que tu n'apporteras jamais.
Je ne te dis pas que tu as faux je dis que d'autres ont raison.
Blanc-noir, oui-non. comment ça s'appelle selon toi? Il n'y a pas que deux solutions, la bonne et la fausse. D'autres que toi ont le droit de réfléchir à la spiritualité . Je te laisse ton pré carré, le yoga pour l'instant pour des raisons perso je ne peux suivre plusieurs chantiers en même temps mais je ne te crois pas le seul à même de parler de spiritualité.
Bonne journée. Je fais bref, journée chargée en soins.
A+
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Denis » 17 Mai 2016, 09:21

C'est quoi le délire ???
Je n'ai pas craché sur lui, allo ???
Alors, pour toi, dire d'un plombier qu'il n'est pas un boulanger c'est l'insulter ? :schock:
Pour finir je ne me prends pas pour un ascète ! Tu as vu ça où ?
Et pas assez que je ne suis pas un ascète je ne peux cracher sur Bejart puisque moi même je vis dans une maison et je suis un habitant du bourg, donc un bourgeois !
Oui, Harmony, je suis un bourgeois, il est où le problème ?
Tu ne les aime pas, le mot bourgeois te gène, pire ce serait une insulte ?
C'est très tendance en ce moment dans notre monde débile, on crache sur tout parce qu’on aimerait tellement être comme eux et avoir ce qu'ils ont, et dans l'ombre on souhaite que nos enfant obtiennent cela et même plus !
Je suis un Chef d'entreprise, père de famille, pratiquant le Yoga et habitant dans une maison, je mange à ma faim tous les jours et si je ne mange pas à ma faim c'est que mon ego pense que faire un jeune c'est bien...
Je n'ai voulu qu'une chose, témoigner dans mon existence qu'on puisse être un père de famille, un homme d'affaire, aimer la moto et plein de choses et pour autant avoir une réelle quête spirituelle.
Alors non le terme "bourgeois" ne me gène pas et de toi à moi si on se regarde tous nous sommes presque tous des bourgeois en France, soit avec un travail soit pris en charge par l'état, qui est ascète, même Frère Antoine dans sa grotte touche des allocs !!!!
Mais j'ai comme la sensation que si tu le prends si mal c'est que tu penses être une ascète...
Alors là je te laisse dans tes délires...
Regarde toi bien, je suis sur que tu es avant tout une bourgeoise et en rien une ascète...

Et enfin, Harmony, je crois que tu as encore oublié une chose, ICI on parle de Yoga, tu vois le nom du site "Pratique du Yoga", alors ne tente pas de défoncer des portes ouvertes, ça ne sert à rien, sauf à t'insulter toi même...

Bon, allé bonne nuit ! :mrgreen:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Banyan
Messages : 264
Enregistré le : 30 Jan 2010, 14:36
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Banyan » 17 Mai 2016, 09:59

Pour en revenir à Béjart, il était un disciple de Taisen Deshimaru dans le Zen soto...
Ceci étant dit, pour lui, sa démarche était vécu dans l'optique d'améliorer son art...La danse!
Donc, on est dans quelque chose de tout autre qu'une ascèse...!
MuadDib
Messages : 1966
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar MuadDib » 17 Mai 2016, 10:25

Et, si momo était ascète, que sont pour toi les Saddhus ?

Utilisons un peu des mots précis, et, merci pour lui, mais le poisson respires très bien sous l'eau : tu dérives de l'ascèse au contentement, puis accostes vers l'utilité sociale, toujours dans la même optique, plus matérialiste que spirituelle :(

L'ascèse, c'est pas de contenter de sustenter à minima tout les échelons de la pyramyde de Maslow, c'est ne s'occuper, plus ou moins intensément, que de tout en haut. Idéal, isthmique ou pas.
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1971
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar hridaya » 18 Mai 2016, 21:53

durant ces trois années, je n'ai pas varié de nourriture ,et n'ai porté qu'un châle de coton.il n'a pas filtré un seul mots par l'ouverture de la petite porte;..... comme j'avais éveillé en moi dégout et tristesse à l'égard du samsara ainsi qu'une conscience aigue de l'imminence de la mort, il n'est pas sorti de ma bouche le moindre bavardage ni la moindre parole oiseuse......
Développez de la détermination ,et que vous soyez malade fiévreux ou mourant, restez en retraite
,l'essence de votre esprit est inexprimable, ne vous séparez jamais de cette présence ,sans rien construire ou modifier; a peine vous en écartez-vous, que des pensée de toute sortent vont s'élever laissant l'orgueil "du grand méditant "vous envahir......
si vous parlez de vos expériences, de vos réalisations et de vos rêves aux autres ,vos vues philosophiques etc..
vos accomplissements s'évanouiront et vos propres fautes seront révélé au grand jours/.......
Jigmé lingpa
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Alexandra » 19 Mai 2016, 06:49

On est juste très loin de la vision babacools
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1971
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar hridaya » 19 Mai 2016, 08:26

8) :D
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Alexandra » 19 Mai 2016, 09:23

Je vous mets le message que j'ai envoyé à un de mes élèves sur ces questions ce matin. Il veut être libre et en a marre de se lever travailler etc etc:

Parce que tu as peur de perdre ton ego.
C'est ton ego qui a peur. Alors tu veux de l'individualité. Mais l'individualité mène à l'individualisme, la plaie de cette société avec sa paresse.
En quoi serais tu meilleur qu'un autre ?
Et l'individualité t'attirera t'elle les faveurs divines ?
Pour se connecter il faut s'oublier et pour s'oublier il faut faire taire son mental, ses états d'âme et la soif immodérée de l'ego de vouloir être exceptionnel.
Non tu n'es pas un petit flocon de neige pure et merveilleux...
La liberté s'acquiert par l'acceptation de la contrainte et le dépassement de la contrainte dans l'amour du travail bien fait. Sans routine il n'y a que laisser aller et torpeur. On se dort dessus comme les gentil S babacools qui se lèvent à midi et n'en branlent pas une.
La voie du samouraï, la voie du chef vicking, la voie du yogi, la voie du moine shaolin est une voie de contrainte et d'efforts perpétuels.
Meme les dieux font des efforts !

On se croit au dessus des dieux et on veut tout tout cuit dans la bouche.
Une société de coucou Voila ou on en est.
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13407
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar Denis » 19 Mai 2016, 09:46

Hahahah, voila Alex !!! Grrrr, Grrrrr !!! :lol:
Trop bien !!

Pour autant ce qui est à entrevoir c'est qu'une vie ou l'autre est la même chose, finalement celui qui vit de rien mais en méditation constante à autant de chance que le chef d'entreprise, ou le bourgeois (non harmony ne tape pas ! :mrgreen: ) . Tous sont soumis à des doutes des peurs et des croyances...
Alors ce qui compte c'est de pratiquer, méditer, faire ses postures, son pranyama et avancer doucement, peu importe les conditions...
Puis peut-être en pratiquant beaucoup, des choses arrivent et transforment, alors on suit le courant et l'ego intercède moins...
Pas simple quand même tout ça ! :lol:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
trananda
Messages : 441
Enregistré le : 28 Jan 2012, 21:25

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar trananda » 19 Mai 2016, 15:40

Le Kaihogyo (回峰行) est une forme d'ascétisme pratiquée par les moines bouddhistes du mont Hiei, dans la région de Kyoto. Il consiste en 1000 jours, répartis sur sept années, de marche intensive et de prières. Seuls quarante-six moines ont réussi à compléter cet exercice depuis son origine vers 1585 : l'échec est traditionnellement sanctionné par le suicide.
Source:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Kaihogyo


https://m.youtube.com/watch?v=imjCyrfqhvo
Au grès du vent et des courants . J' apprend.
tybz
Messages : 231
Enregistré le : 22 Aoû 2014, 23:09

Re: Eloge de l'ascèse

Messagepar tybz » 19 Mai 2016, 22:20

Alexandra a écrit :La liberté s'acquiert par l'acceptation de la contrainte et le dépassement de la contrainte dans l'amour du travail bien fait


Je crois que la 1ere noble vérité du bouddha est que nous partageons tous la "souffrance", ce qui pour moi veut dire ça aussi: qui qu'on soit, quoi qu'on fasse, on est soumis au monde tangible qui nous entoure, qui tôt ou tard nous fera souffrir d'un manière ou d'une autre (maladie, vieillesse, mais aussi peur de perdre ce qu'on a quand tout va bien). On cours après le bonheur mais sans discipline spirituelle, je pense qu'il est inatteignable.

Retourner vers « Spiritualité (Onglet général du forum) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités