L'importance d'un maître

Un forum pour échanger et partager librement sur notre recherche spirituelle.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Jivan
Messages : 82
Enregistré le : 06 Aoû 2014, 17:30

L'importance d'un maître

Messagepar Jivan » 04 Jan 2016, 14:15

Bonjour à tous,

Je me posai la question de l'importance d'un maître (réalisé) sur le chemin.
Est-ce que le fait de se désidentifier de l'égo progressivement ne sera pas trop déroutant pour le mental ?
Et ainsi on pourrait s'égarer, se perdre ou je ne sais quoi ...
Pendant ces moments de doutes profonds, de déstructuration, le maître n'est il pas d'une aide précieuse ?
Qu'en pensez vous ?
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 04 Jan 2016, 17:49

Belle question, merci !
Il semble que nous ayons besoin d'exemples pour avancer et que les exemples nous aides réellement.
Mais il semble aussi que trouver un "maître" en occident soit très difficile, car nos vies sont violentes et difficiles.
Pour ne parler que de ce que je connais et ai expérimenté, il y a de longues années j'ai eu la chance de passer quelques jours avec Kientsé Rimpotché, et de percevoir sa lumière.
Jamais sa sensation ne m'a quitté et j'ai cherché pendant des années un être qui aurait ce silence, cet espace en lui pour m'enseigner, mais je dois avouer n'avoir rencontrer que "des gens en chemin" jusqu'à la rencontre de Yogi Matsyendrananth cet été, où j'ai rencontré une deuxième personne avec cette puissance intérieure, cette lumière transmissible...
Je n'oublie pas Frère Antoine, si beau dans sa vie, mais finalement dans une parallèle à la mienne...
Alors je crois que la rencontre des êtres illuminés est vraiment importante, elle permet de comprendre intuitivement là où il faut aller et de sentir l'immense espace entre eux et nous, espace qu'il nous faut remplir.
Je sais aussi qu'en chemin, les voix intérieures nous guident parfois bien mais parfois mal, il faut donc bien écouter et essayer de comprendre tout en faisant la part des choses, pas simple !
Je sais aussi qu'on ne doit pas être juge et partie, c'est souvent la meilleure manière de tourner en rond sur soi...
Je dirais aussi que l'étude des textes sacrés à été pour moi une source d'inspiration et de compréhension fantastique et reste une valeur sure dans le cheminement...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1840
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar MuadDib » 04 Jan 2016, 19:09

Denis a écrit :Belle question, merci !
Il semble que nous ayons besoin d'exemples pour avancer et que les exemples nous aides réellement.

Ou, dit autrement, pour employer une terminologie bouddhiste, d'avoir quelqu'un qui présente à Rigpa (ou qu'on arrive à percevoir comme tel ...).
Jamais sa sensation ne m'a quitté et j'ai cherché pendant des années un être qui aurait ce silence, cet espace en lui pour m'enseigner, mais je dois avouer n'avoir rencontrer que "des gens en chemin" jusqu'à la rencontre de Yogi Matsyendrananth
La "biographie" de ces personnes mentionne probablement quelques dizaines d'années de retraite derrière le chapeau, en général ... Donc, quasi impossibles à trouver en Europe post XV° ...
Je sais aussi qu'on ne doit pas être juge et partie, c'est souvent la meilleure manière de tourner en rond sur soi...
Voire pire, de juger à l'aune de son ignorance...
Je dirais aussi que l'étude des textes sacrés à été pour moi une source d'inspiration et de compréhension fantastique et reste une valeur sure dans le cheminement...
+1 , en partie pour la raison la plus simple : avant, il était probablement plus aisé de prendre du temps "de nadis disponible" :( .
Bon, après, on a pas nécessairement les mêmes ...
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Alexandra » 04 Jan 2016, 19:38

Je suis assez fâchée avec cette notion.
Avoir de brillants exemples oui, des amis et se servir de tout dans sa quête oui, avoir un maître ?
Quel autre maître que Dieu ?
Quel homme veut être mon maître celui-ci là je lui montrerai que son maître à lui s'appelle désir.
Se perdre en dieu oui. Se perdre en quelqu'un il n'y a que la mort.
Un gentil maître ou un gentil ogre ?
J'aime les textes. Ils expliquent tellement bien!
Mais voilà qu'on cherche une Mere toujours alors on veut un maître de chair ! On n'est aveugle et sourd aux messages de dieu et on cherche dans la chair incarné son salut.
Que celui qui n'a pas de maître voit dieu en tout.
Bon y'a min petit orgueil éconduit qui parle mais aussi une réflection profonde sur le sujet.
La chance que j'ai eu dans mon parcours ? Une totale indisponibilité des maîtres mdr !!
Ça m'a laissé une grande liberté et Etre ma propre création à partir de référence que j'ai teste et validé sur des bases et des valeurs solides.
Sucer la queue d'un gros bonhomme c'est pas pour moi ohgg mon maître... Non vraiment j'aurai aimer casser la gueule a un de ces pervers dégoûtant. Touche moi je te fasse le bras. Deja fait.
Aller à tout les séminaires d'Amma? Mouai je respecte profondément et j'ai un grand amour pour elle et ve qu'elle fait. Mais la vie est ici où on est alors on doit apprendre. Se servir de ce qu'on a.
Les vieux dans des petits villages étaient bien plus éclairés que nous. Mon grand père avait tant de valeurs. Il est mort au moment où il l'a souhaité avec beaucoup de dignité et ça a été un grand enseignement pour moi.
Bien plus éclairé que beaucoup de yogi et de guru d'ici ou dinde. Lol
Alors si je me focalise. Sur l'unique guru traditionnel je n'écoute pas cet homme que je croise, cette cloche qui sonne, cette chanson à la radio, cette femme qui crie quelque chose pour moi. Parce que je reste uniquement sur m debile frustration quel dommage
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
MuadDib
Messages : 1840
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar MuadDib » 04 Jan 2016, 20:32

Alexandra a écrit :Je suis assez fâchée avec cette notion.
Avoir de brillants exemples oui, des amis et se servir de tout dans sa quête oui, avoir un maître ?
Quel autre maître que Dieu ?
il y a quelques temps, nadir disait que celui qui n'a pas de maître, c'est satan son guru .. Pas convaincu, m'enfin l'idée existe aussi.

Alexandra : Quel homme veut être mon maître celui-ci là je lui montrerai que son maître à lui s'appelle désir. ... Bon y'a min petit orgueil éconduit qui parle mais aussi une réflection profonde sur le sujet.

Euh, Denis ??

Alexandra : Amma .. Mais la vie est ici où on est alors on doit apprendre. Se servir de ce qu'on a.

Euh, Yoga ??

Alexandra : Alors si je me focalise. Sur l'unique guru traditionnel je n'écoute pas cet homme que je croise, cette cloche qui sonne, cette chanson à la radio, cette femme qui crie quelque chose pour moi.

Pas un maître, ce que tu décrit, sent plus le Guru Richnou des inconnus ..

Tiens, toi qui est si calée en Dieu (du "coin", donc version chrétienne :mefie:), j'ai jamais compris Genèse 12.13 ?
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 04 Jan 2016, 21:30

D'accord avec Alex !

Yogi Matsyendranath n'a rien dit de plus que ce que Denis avait déjà largement dit. Mais je crois que si la science contenue dans les textes a pu perdurer ou être redécouverte de nos jours c'est probablement parce que des êtres d'exceptions y ont grandement contribué. Il faut vénérer ces grands messieurs qui ont porté jusqu'à nos pieds la connaisance divine...
Comme dit Alexandra, les "égos" sprituels de nos jours sont surpuissants. Rendez vous compte de l'humilité qu'il faut avoir en soi pour enseigner la science ancestral du yoga à des bourricots comme nous.
Om
Avatar de l’utilisateur
Alexandra
Modérateur
Modérateur
Messages : 2136
Enregistré le : 18 Déc 2007, 18:28
Localisation : Peyruis (04)
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Alexandra » 04 Jan 2016, 21:52

Hahaha n'importe quoi Muad.
Denis est un ami et mon enseignant. Il n'a jamais eu la prétention d'être un maître et encore moins Mon maître.
Parfois LE maître est passé à travers lui. Comme il peut passer en tout
Tu t'as fais ton dallas version yoga france sud une sorte de plus belle la vie et amour gloire et beauté mdr

Ha satan satan pas faut s'attendre ou faut s'entendre.
Satan est où tu veux qu'il soit. Il est la ou tu mets tes doutes, tes peurs, tes refoulements, tes frustrations, ta violence, ta colère, ton arrogance, ta paresse, ta fourberie, ton hypocrisie, ta jalousie, ton avidité, ta mesquinerie, il est dans ton œil qui envie la femme du voisin il est dans le mien pour me voir mieux que lui, il est dans ta langue qui parle à tort et à travers et dans ma bouche qui critique les gros ou les moches.
Il est dans nos cœurs quand on ne refuse pas ! Tu ne veux pas satan ? N'attend pas
Chasse le, cries, hurles fais le dégager.
Mais de grâce les vérités pre mâchées ... Je ne suis pas un bébé oiseau.
Peu importe qui ou quoi t'enseigne. Tu peux toujours trouver le bien dans le mal.
Au Japon les démons infernaux ne sont pas des tentateurs pervers. Ils sont censés torturer les hommes pour les empêcher de dormir et qu'ils doivent prendre conscience de leurs méfaits en vue de se corriger.
Le tentateur... Quelle hérésie de tout foutre la faute sur les autres mdr !!
Trop facile c'est pas moi c'est satan !
mieux vaut traverser le désert sans eau, que cette vie sans Dieu. (Alex)
Même quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es à mes côtés. ૐ
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 782
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'importance d'un maître

Messagepar pashupati » 05 Jan 2016, 03:00

Namasté à tous

déjà le mot maitre , ça j en veux pas ,car mon maitre maintenant est devenu la verité rien d autre ou personne d autre .

apres le chittavrittinirodhah , buddhi devient le guide ,prouvez moi le contraire :boxe:

namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
Jivan
Messages : 82
Enregistré le : 06 Aoû 2014, 17:30

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Jivan » 05 Jan 2016, 14:26

Merci à vous pour vos réponses
Mon interrogation se portait surtout sur le fait que peut être à un moment donné nous serons déboussolés.
Comment être sûr dans notre sadhana, sous le joug et la dictature du mental, d' emprunter le bon chemin ?
Je parlais bien évidemment de maîtres "réalisés" ou guru et non de charlatans ou autres imposteurs. Un être dénué d'ego qui n'a plus de besoin de pouvoir, de reconnaissance, de richesse ou de sexe à outrance.
En occident nous avons du mal avec ce terme de maître, du mal à nous prosterner et pourtant l'égo devra bien un jour capituler et enfin reconnaitre plus grand que soi.
Ou en seraient certains grands hommes comme Arnaud Desjardins disciple de swami prajnanpad, Mathhieu Ricard disciple de Kangyour Rinpoché ou Vivekananda disciple de Ramakrishna ?
A titre d'exemple A. Desjardins qui a commencé très tôt dans la spiritualité se voyait remettre dans le bon chemin par S. Prajananpad qui lui rétorquant sans cesse qu'il était constamment accroché au mental ("only thinking")
Peut on être sûr dans notre entreprise solitaire et face à autant de subtilité, de ne pas se tromper ? Sommes nous assez fort, assez lucide ?
Qui sera là pour nous dire "reprend tout depuis le début tu fais fausse route"

Quel autre maître que Dieu ?
Se perdre en dieu oui. Se perdre en quelqu'un il n'y a que la mort.
Je suis bien d'accord Alexandra mais on parle là de choses qui nous dépassent complétement et avant de se perdre en Dieu je pense qu'il faut avoir fait déjà beaucoup de chemin sans s'être égaré.

Vous êtes le SOI; et votre propre SOI est votre Maître ultime.
Le Maître extérieur n’est qu’un jalon.
Seul votre Maître intérieur vous accompagnera jusqu’au but:

Mais comment, dans notre quotidien, percevoir ce Soi dissimulé sous tant de couches ? sans rêveries, sans illusions ?
Pour l'instant, les pratiques sont là
je m'emploie à une grande vigilance, une grande concentration, si possible à chaque moment de la journée, établi dans la respiration.
peut être est-ce la clé ? cela suffit t'il ?
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 05 Jan 2016, 14:31

Comment être sûr dans notre sadhana, sous le joug et la dictature du mental, d' emprunter le bon chemin ?
je crois que nous avons bien mieux pour connaitre la réalité que notre mental qui ne peut qu'analyser les choses mais pas les percevoir...
C'est finalement comme dans l'amour, quand il frappe à notre porte, on ne peut pas le nier, il est là...
Après le mental, nos désirs, passions, attachements, répulsions ou attirances, tout cela ne sera que l'histoire de nos personnages, mais l'ébranlement du coeur, comme dit Abhinavagupta lui est une réalité qui dépasse de très loin notre mental.
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 05 Jan 2016, 15:56

D'accord avec Denis.
Il y avait une personne sur ce forum que j'estimais énormément. Porteuse d'une belle connaissance il y avait pourtant en elle un dédain prononcé pour la tradition souvent relayé au simple rôle d'adjuvant. Comme si le mental seul pouvait suffire à la traverser le styx...
Comme dit Denis, je ne sais pas si vous avez déjà été amoureux mais il peut arriver que la force des sentiments se révèle être comme un tsunami emportant tout sur son passage et si on ne vous prends pas par la main pour vous apprendre comment alléger le poids de vos sentiments votre mental finit par vous bouffer.
Le mental c'est un taré, vous voyez de qui je veux parler. ;)

Cadeau :
telles je vis alors mille âmes éperdues
s'enfuir devant quelqu'un qui glissait sur les ondes et qui passait le Styx sans se mouiller les pieds.

Pour chasser l'air épais qui couvrait son visage, il semblait s'éventer souvent de sa main gauche, et au sein des douleurs c'était son seul souci.

Je compris que c'était un envoyé du Ciel, et j'allais le nommer ; mais le maître fit signe que je devais me taire et montrer du respect.

Chant IX, l'enfer de Dante
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 05 Jan 2016, 16:05

Le mental c'est un taré, vous voyez de qui je veux parler.
hahahaha !!! :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1840
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar MuadDib » 06 Jan 2016, 05:33

pashupati a écrit :parfois je me demande, et bien souvent d ailleurs , c'est pourquoi vous meditez si ce n est pour taire le mental et laisser buddhi s exprimer .

Relis le message d'harmony : "Je crois qu'il faut apprendre à penser clairement et non pas laisser les rêveries encombrer l'esprit et diriger vers la facilité"

Ce qui expliquerait pourquoi je n'ai point vu de poésie de sa part, et que l'harmonie ressemble plus à un vague souhait qu'à une réalité ...

Ou, traduit, et quelque peu étendu, ça pourrait donner quelque chose du genre :
Pingala bien, ida méchant. Devenez des automates réguliers. (ou la tragédie de confondre ahamkara et ida, techniquement parlant) ...

Il semble que l'erreur inverse existe aussi : mort à la raison, à la poubelle tout les textes, traditions, et religions (techniquement parlant, ça ressemble aussi au mythe apocalyptique de Al-dajjal, pour ceux qui ont quelques souvenirs) ...

M'enfin, pourquoi donc s'échiner à répéter sans cesse ce qui était largement connu des hommes préhistoriques ? La roue, c'est marrant 2 secondes d'essayer d'en faire une carrée/hexagonale; plus, ça devient très lourd, et limite criminel.
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 26 Jan 2016, 11:48

Denis a écrit :Pour ne parler que de ce que je connais et ai expérimenté, il y a de longues années j'ai eu la chance de passer quelques jours avec Kientsé Rimpotché, et de percevoir sa lumière.
Jamais sa sensation ne m'a quitté et j'ai cherché pendant des années un être qui aurait ce silence, cet espace en lui pour m'enseigner, mais je dois avouer n'avoir rencontrer que "des gens en chemin" jusqu'à la rencontre de Yogi Matsyendrananth cet été, où j'ai rencontré une deuxième personne avec cette puissance intérieure, cette lumière transmissible...
Je n'oublie pas Frère Antoine, si beau dans sa vie, mais finalement dans une parallèle à la mienne...


Est-ce-que tu peux expliquer en quoi Frère Antoine se situe dans une trajectoire parallèlle à la tienne par rapport à Dilgo Khyenstsé Rinpotché ou encore Yogi Matsyendranath ?

Je sais aussi qu'on ne doit pas être juge et partie, c'est souvent la meilleure manière de tourner en rond sur soi...


Je dois avouer n'avoir rencontrer que "des gens en chemin" jusqu'à la rencontre de Yogi Matsyendrananth cet été


Ne crois-tu pas que croire ou faire croire que Yogi Matsyendranath ne soit pas ou plus en chemin fait justement partie de ces jugements qui peuvent faire tourner en rond ?
J'aime beaucoup ce que réponds Frère Antoine lorsqu'on lui demande d'expliquer son parcours. Il ne veut pas en parler, il est craint que cela n'oblige quelqu'un à le copier. Or, son expèrience lui a appris que c'est une mauvaise chose de vouloir copier. "On n'est pas fait pareil " dit-il.

Pour moi la lumière transmissible dont tu parles est là, tout les goûts sont dans la nature, et non pas dans l'idée que Dilgo Kyentsé Rimpotché était un demi-dieu...
Om
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1107
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Tom54 » 26 Jan 2016, 15:04

L'important c'est d'être conscient de toutes les émossions que nous vivons.
Conscient d'être a ce que nous faisons quand nous le faisons.
Même quand on cherche la lumière...
Quand on pleur, rie...
Quand on est grand, quand on est petit...
Quand on est maitre, quand on est disciple...
Conscient d'être dans la grâce d'être la vie.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 782
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'importance d'un maître

Messagepar pashupati » 27 Jan 2016, 05:32

Namasté à tous

namasté muadd jee

bon anniversaire en retard ;)

oui , t inquietes j avais compris ;)

namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Shantishanti
Messages : 78
Enregistré le : 11 Sep 2015, 08:18

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Shantishanti » 27 Jan 2016, 18:14

Ne crois-tu pas que croire ou faire croire que Yogi Matsyendranath ne soit pas ou plus en chemin fait justement partie de ces jugements qui peuvent faire tourner en rond ?
J'aime beaucoup ce que réponds Frère Antoine lorsqu'on lui demande d'expliquer son parcours. Il ne veut pas en parler, il est craint que cela n'oblige quelqu'un à le copier. Or, son expèrience lui a appris que c'est une mauvaise chose de vouloir copier. "On n'est pas fait pareil " dit-il.


Belle remarque Lorkan. J'ai eu ma période où j'ai eu des Lamas, des maîtres... Aujourd'hui je préfère penser que j'ai des "amis de biens" comme on dirait dans le Bouddhisme tibétain et des frères sur le chemin. Avoir un maître c'est bien, mais penser que c'est un surhomme participe de projections qui ne sont pas toujours saines. (dans mon cas ça ne l'était pas en tout cas, et plutôt que me libérer cela m'a plutôt asservi...)
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 27 Jan 2016, 19:53

ShantiShanti a écrit :et plutôt que me libérer cela m'a plutôt asservi...)


Oui, c'est très booooo ;)
C'est pour cette raison je pense qu'Abhinavagupta dit : 

233. La cause principale [de la délivrance] est la parfaite connaissance qu'elle réside en soi-même ou en autrui. En effet, les manifestations de soi et d'autrui [c'est-à-dire de maître et disciple] ne sont que constructions imaginaires.

234. Quels que soient ceux en union avec qui le maître fulgure et relèvent toujours également de l'imagination fabricatrice, [le maitre] ne forme qu'un [avec eux]. On le déclare dès lors accomplit et libéré.

235. Quelle que soit [l'étendue] de sa lignée, le maître est à sa mesure. Il est, dit-on, fait de connaissance parfaite. Dès lors, en libérant autrui il est libéré par soi-même.

236. Quand on dit que le Jñānin libère sa lignée, [on dit une chose] parfaitement établit par le raisonnement comme par les Écritures. Le mystique, en effet, ne fait qu'un avec sa lignée.

~ La lumière sur les tantras d'Abhinavagupta ~
Om
trananda
Messages : 436
Enregistré le : 28 Jan 2012, 21:25

Re: L'importance d'un maître

Messagepar trananda » 24 Mar 2016, 06:16

Pour ma part,

Ma famille et amis, les gens du village comme dit Alex, ceux des villes , des chemins , mes différents profésseurs à l école , nature , animaux ,oiseaux , insectes, astres divers,sont et furent à mes yeux de précieux guide.
Les experiences du quotidien aussi , mais est venue un moment ou j ai eut besoin de personne éclairée capable de répondre à mes aspirations avec objectivité. Et j ai eut la chance de faire ces rencontres en chair et en os ou via le net, les mots sont de précieux guides et la lecture m'éclaire bien aussi.Puis un jour proche j'ai fait un choix de m'engager dans une voie en entier plus à moitier seulement, avec une personne éclairer issue d une tradition séculaire, j'aime les enseignements qui nous viennent d'un temps lointain et que des êtres on su garder vivant! MERCI à eux!

Mais comme on dit aide toi et le ciel t'aidera!

Alex j'aime ta phrase ! :
"Quel homme veut être mon maître celui-ci là je lui montrerai que son maître à lui s'appelle désir. "
Merci la vie
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 24 Mar 2016, 11:35

Merci Tranada pour ta réponse, pour moi j'ai toujours aimé rencontrer des gens capables de répondre précisément à des questions, ils sont rares et peuvent vraiment nous faire gagner du temps dans notre démarche
Je crois aussi que seul nous avons beaucoup de chance de nous perdre...
Depuis l'âge de 25 ans la rencontre avec Kyentsé Rimpotché est restée gravée en moi, sa lumière et sa profondeur sont pour moi un but, un idéal à atteindre.
J'ai rencontré beaucoup de monde dans mon parcourt et oui, bien sur beaucoup ont joués un rôle immense dans mon chemin.
Je dis à chaque début de stage ou de sessions de formation de professeur de Yoga, que nous monterons tous ensemble ou nous ne monterons pas ce qui veut dire que nous avons besoin de nous tous et je dis aussi que j'ai besoin des gens présents dans mes cours et mes formations, car ils me font évoluer, ils me transforment et me remettent en question...
Quelle chance sublime d'offrir la lecture d'un texte traditionnel, il y a une sublime prise de risque qui m'oblige à voir mes ombres d'ombres et mes lacunes.
Quelle chance aussi les questions des débutants, elles me mettent toujours à mal car une personne à toujours un point de vue que personne d'autre ne peut avoir...
Alors ce point de vue éclaire d'un coup le texte sous une autre vision et voila que cela devient une chance à saisir...
Je crois aussi à une chose que j'ai comprise en Australie, avec Yogi Matsyendranath pendant 10 jours.
C'est que nous sommes ignorants de la profondeur réelle des choses et cela est terrible !
On s'aime tellement !
Alors on fait notre petite tambouille et on y crois, mais on ne sacrifie rien, on ne construit rien, on prend !
On pense être avancé, avoir vécu de très fortes choses et on pense que la réalité est là, ou devrait être cela.
Puis voila qu'il est possible d'un coup d'entrevoir encore autre chose totalement insoupçonnée, incompréhensible !
On s'éveille à une réalité plus profonde, plus terrible, qu'aucun mot ne peut traduire...
Une chose est certaine est évidente pour moi, en ce jour, la solitude est immense et je prends 3 axes pour les années à venir :
Amour
Paix
Pureté
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 24 Mar 2016, 12:22

Je crois aussi à une chose que j'ai comprise en Australie, avec Yogi Matsyendranath pendant 10 jours.
C'est que nous sommes ignorants de la profondeur réelle des choses et cela est terrible !
On s'aime tellement !
Alors on fait notre petite tambouille et on y crois, mais on ne sacrifie rien, on ne construit rien, on prend !
On pense être avancé, avoir vécu de très fortes choses et on pense que la réalité est là, ou devrait être cela.
Puis voila qu'il est possible d'un coup d'entrevoir encore autre chose totalement insoupçonnée, incompréhensible !


oui c'est terriblement vrai,
merci denis
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 24 Mar 2016, 15:27

hridaya a écrit :On s'aime tellement !
Alors on fait notre petite tambouille et on y crois, mais on ne sacrifie rien, on ne construit rien, on prend !

Salut et welcome home l'Australien !

j'ajouterais une phrase de Yunus Emre que j'ai lu il y a qq temps et qui m'a bouleversé : "tu ne seras pas construit tant que tu ne seras pas en ruines...".

Je suis proche de la ruine en ce moment, plus grand chose ne tient et le paysage est plus proche de la Syrie d'aujourd’hui que de la Turquie de Rûmi.
Et je vois que ce qui me manque, au milieu des décombres, c'est encore un sacrifice. C'est encore LE sacrifice.
Oui : tant qu'on est encore à prendre, à espérer, à penser que qq chose nous est dû, on est incapable du sacrifice. On est encore à renâcler.
Le moi exige, exige, exige. Une parfaite immaturité nous tient. La ruine s'accélère autant qu'on exige : aime-moi, vois-moi, reconnais-moi, donne-moi ce qui m'est dû ! Après tout je n'ai pas demandé à naître, toute la faute est vôtre.
Pourtant comment se mentir plus longtemps alors qu'il n'y a que des ruines autour de nous, autour de moi : qui d'autre que moi a repoussé le moment d'aimer, de relâcher, de travailler ? Qui d'autre que moi ajourne sans cesse ? Qui d'autre que moi se distrait alors qu'il fera bientôt nuit, au milieu des ruines ? Qui d'autre que moi ?
Quelque chose palpite pourtant, incroyablement vivant, juste là, derrière la limite du champ de ruines.
Espérer moins, regretter moins, aimer davantage, comme disait le vieux Spinoza. Tjrs pareil. à condition de voir que cet haïssable moi se dresse encore entre soi et Soi.

A dimanche !
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 24 Mar 2016, 15:34

Espérer moins, regretter moins, aimer davantage, comme disait le vieux Spinoza. Tjrs pareil. à condition de voir que cet haïssable moi se dresse encore entre soi et Soi.

Oui, c'est bien cela !
Bon, écoute, on se trouve une maison dans le coin et on en fait une belle école ?
Hahahaha :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 24 Mar 2016, 16:21

Le maître ? oui c'est une nécessité. Les cas sont rarissimes d'éveils spontanés, autonomes. Et le rejet du maître au nom du rejet de la tradition mal comprise comme réactionnaire, est une immaturité typiquement occidentale.
C'est un anarchiste qui parle. Les maîtres que nous vomissons ne sont pas ceux dont il est question ici : celui qui voit, qui sait quoi employer pour faire grandir tel élève. Quel moyen habile disent les tibétains, tous outils issus de traditions de longue mémoire : une grande boîte à outils, une grande expérience, une complicité avec des maîtres morts depuis longtemps et pourtant de connivence comme de vieilles connaissances : de "vieilles connaissances" !

La tradition c'est une forme de compétence, comme dans le compagnonnage où les gestes, le savoir-faire du tracé et du dessin sont redécouverts à chaque génération à qui l'on ré-enseigne, ré-apprend. Sans pour autant être fermés à l'actualité la moderne (de la Tour Eiffel à l'escalier du Louvre - les compagnons, eh oui). La tradition c'est une compétence. La compétence inscrite dans le temps de savoir comment s'y prendre pour résoudre les problèmes posés par la vie, la matière : pareil dans le yoga, pareil dans la recherche spirituelle, le maître lève les obstacles ou au contraire les pose selon les particularités de l'élève, et c'est sa grande compétence et son immense responsabilité. Mais dans tous les cas, le maître est "passé par là". Il a été brûlé comme disent les soufis. Sinon il n es'agit "que" d'un instructeur. Qui lui aussi du reste, peut parfaitement venir de la tradition. Mais là où le maître peut être une racine vivante pour l'élève, l'instructeur est plutôt le tuteur.
Vraiment, repousser l'idée qu'on peut se passer d'aide sur le chemin c'est faire toute la preuve que l'ego est ... seul maître à bord. L'arrogance de l'ignorance.
Le Bouddha, Nisargadatta, Khyentsé Rinpoche, Milarepa, Jésus, Rûmi, Abd El Kader, Krishnamurti... Tous ont été élèves.

Et sans maître quelle désolation !
L'occidental (que je suis) a peur de cette relation de maître à disciple pour de mauvaises raisons d'image. Celle de l'autonomie supposée du sujet. Celle de la peur de se donner qui confond amour et emprise, lâcher prise et soumission... la peur de la secte et la croyance en l'autonomie "ex nihilo" sont autant de problèmes de confiance d'ailleurs. Confiance dans sa propre capacité à sentir, plus qu'à juger, à savoir plus qu'à analyser, à ouvrir ses antennes plus qu'à papillonner en quête du bon gourou.

Sans maître c'est tte la construction de cette confiance - une confiance mature et authentique, solide - qui est compromise. c'est toute la déroute programmée du moi aussi qui risque de ne se faire que de manière chaotique, avec de grandes chances d'échec.

J'estime pour ma part avoir la grande chance de l'amitié et de la patience de Denis, notre enseignant, vrai "ami de la sagesse" et grand frère sur le chemin. Mais comme lui, j'espère un maître.
Aurai-je le courage de le reconnaître, et saurai-je m'ouvrir à ce moment ?
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 24 Mar 2016, 16:23

Denis a écrit :
Espérer moins, regretter moins, aimer davantage, comme disait le vieux Spinoza. Tjrs pareil. à condition de voir que cet haïssable moi se dresse encore entre soi et Soi.

Oui, c'est bien cela !
Bon, écoute, on se trouve une maison dans le coin et on en fait une belle école ?
Hahahaha :wink:


ok mais c'est moi qui fais la cuisine, mais je fais pas la vaisselle (ça correspond à mon heure de méditation transcendantale !)
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 24 Mar 2016, 18:18

J'estime pour ma part avoir la grande chance de l'amitié et de la patience de Denis, notre enseignant, vrai "ami de la sagesse" et grand frère sur le chemin. Mais comme lui, j'espère un maître.
Aurai-je le courage de le reconnaître, et saurai-je m'ouvrir à ce moment ?

Ah, zut, je croyais que tu me prenais au moins pour un centimaitre... :(
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 24 Mar 2016, 18:25

à condition de voir que cet haïssable moi se dresse encore entre soi et Soi.


oui et non, cet" haïssable moi" est également une part du divin, la part du cadeau qu'il me fait,
dieu ou... se cherche à travers lui, à travers "Moi" c'est l'idée de ça qui est mensonge,
il faut déshabiller le maître, déshabiller les dieux, oublier les noms, les significations, ne voir que forme et couleurs passer à travers la serrure pour trouvé la clef. tout est mudra, une empreinte dans l'espace, la réponse est avant la question.
Tuer le bouddha .
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 24 Mar 2016, 20:29

Et le rejet du maître au nom du rejet de la tradition mal comprise comme réactionnaire, est une immaturité typiquement occidentale.


La volonté d'avoir ou de rencontrer un maitre aussi !!!
Si ça se fait c'est bien, si c'est le contraire aussi !!!!!
Seul la conscience et l’énergie savent ce qui est bon pour toi, pour moi,
Penser à la rencontre du maitre qui va nous libérer, foutaise !!!!
Arrêter de s’attacher au personnage pour s’attacher a l’idée du maitre, arnaque de soi envers soi,
C’est remplacer sont papa contre Baba.la fin est certaine on l’a dans le Baba !!!!!!
Et même s’il y a maitre, il va t’indiquer des chemins des pratiques mais bon, tu porte en toi tout, c’est de toi, en toi que se fera l’accès au vide,

Ou donc se tient le maitre a l’intérieur du vide ?, ou donc se tient le maitre dans l’immobilité, ou est la lignée ????
Ou donc les concepts de Shiva et de sakti ? de bouddha et de tous les saint(es) nitouches

l'idée de l'éveil est pout moi "aujourd'hui" ,comme celle de la recherche du « maitre » ,également signe de l'immaturité typiquement occidentale, une idée, un concept, une romance intérieurs ,une gourmandise bien sucré bien exotique pour sortir soi disant de la routine de la vie ordinaire, c’est une fuite contre la désespérance d’un monde , de sa vie,
Des images, un scenario bien huilé qui nous empêche de progresser, d’aller au-delà, c’est peut être le piège le plus subtils qui soit.

Les cas sont rarissimes d'éveils spontanés, autonomes. Et le rejet du maître au nom du rejet de la tradition mal comprise comme réactionnaire, est une immaturité typiquement occidentale.


Tous les éveils sont spontanés,
Il y a ceux qui ont déblayé le terrain ou pas, eu une pratique ou pas, mais l'éveil est fondamentalement spontané, définitivement irraisonnée et irraisonnable.
Il nous met définitivement, ainsi que tous les phénomènes non ordinaires devant notre ignorance fondamentale,
« Je »ne sais pas ce qu’est un être humains
« Je » ne sais pas ce qu’est l’aventure humaine,
« Je » ne sais pas ce qu’est l’univers, sa complexité et ses multiples formes, manifestations.
« Je » crois en tout, au lignée au maitre en l’absence de maitre, en saktipat,en la grâce, en la disgrâce….au destin a la chance, au hasard, oui, oui
« je » ne sait pas ce qu’est le silence, (pas le fait de se taire, ou pas) non,
Le silence abbysal, au delà du « je me tais ou pas »,le silence qui recouvre tout même au milieu d’un concert, là, maintenant,
« Je » ne sais pas ce que sont vie et mort,
« Je » ne sais pas le sens de tout cela,
« Je » ne sais pas de quoi on parle, de dieu, des dieux, des tattva, de spiritualité, d’amours, des compassions, du bien, du mal, des religions, du sanatamadharma, du kali yuga,
« Je » ne sais rien, il croit savoir, il répète ce que l’on lui a dit, ce qu’il a lu, la traditions des moutons qui pensent devenir des tigres, bref retournement de veste, mais »Je » est bien là
« Je » a vécu des expériences, mais ne sait même pas s’il existe !!!!
« Je » ne sais pas ce que c’est « être »
« Je » veux vivre plusieurs personnage, ses multiples facettes soit disant,
« Je » ne sais pas qui il est.
La pires des traditions : celles des certitudes .des mots intérieurs, qui continu a découper a rationnalisé ( ratio),séquencé
Sait quand sait !!!!
« Je » ne sais pas ce qu’est le vide, l’infini,
« Je » ne sais Rien.
Je ne sais toujours pas de quoi on parle.
Propos forcément immature et réactionnaire.
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 24 Mar 2016, 20:39

Je partage ton point du vue... :dodo: :coeur:
Om
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 25 Mar 2016, 12:43

Denis a écrit :

Ah, zut, je croyais que tu me prenais au moins pour un centimaitre... :(


à peine... :D
bise
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 25 Mar 2016, 12:53

hridaya a écrit :
Et le rejet du maître au nom du rejet de la tradition mal comprise comme réactionnaire, est une immaturité typiquement occidentale.


La volonté d'avoir ou de rencontrer un maitre aussi !!!
Si ça se fait c'est bien, si c'est le contraire aussi !!!!!
Seul la conscience et l’énergie savent ce qui est bon pour toi, pour moi,
Penser à la rencontre du maitre qui va nous libérer, foutaise !!!!


oui, oui absolument ok.

qu'on rejette la tradition connement, ou qu'on recherche un maître aussi connement - palliatif, papa putatif et autres putasseries qu'on se fait à soi - le problème c'est le ... connement.

Comme tu dis, l'âme sait mieux que nous. Le Soi sait mieux que le moi.

ça n'est pas une bêtise de dire que lorsqu'on est prêt le maître apparaît : notre disponibilité fait résonner la trame des choses, bouger les lignes. Mais je suis d'accord aussi pour dire que le maître n'est pas forcément celui qu'on croit, et que le maître intérieur reste ... maître. Sauf qu'il faut que celui-ci soit allumé, et c'est bien souvent de l'extérieur que la préparation va se faire, que le travail va s'entamer. C'est le boulot du maître.
Au final, tout étant le Soi : quelle différence entre mon maître intérieur et l'extérieur, sinon des niveaux de décapage, des épisodes successifs.
l'éveil se fait seul. Oui encore, et rarement à la suite d'une méditation formelle dans un beau zazen orthodoxe.

à la fin c'ets le Soi qui veut se connaître et qui attend que nous nous rendions disponibles.
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 25 Mar 2016, 12:56

Merci au fait Hridaya
j e t'ai lu en me marrant et en étant secoué aussi, bcp de plaisir et de déplaisir : ça fait plaisir !

bonne après midi !
BK
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 25 Mar 2016, 13:44

le problème c'est le ... connement.


c'est pas un problème,fondamentalement on ne peu qu'aborder ça que connement c'est la norme,c'est la méconnaissance,avidya,
la progression n'existe pas,c'est un leurre qui vient de ma connerie fondamentale,je suis toujours dans le "je"
soit j'y suis ,soit j'y suis pas.
soit je suis réveillé ,soit je dors,
même si je rêve que je suis réveillé,il n'en reste pas moins que je dors,je suis inconscient
même si je rêve du maître,je dors et le maitre est une partie du réve.
il n'y a pas de nuance,malheureusement
soit je me la raconte,j’aménage ma vie, je déplace le jeu, le "je" , rien n'a changé
soit je suis dans le silence, l'oubli de l'avant, de l’après, de l'histoire,sans volonté personnel .



à la fin c'est le Soi qui veut se connaître et qui attend que nous nous rendions disponibles.


le soi,
le soitdisant

Merci au fait Hridaya
j e t'ai lu en me marrant et en étant secoué aussi, bcp de plaisir et de déplaisir : ça fait plaisir !


:D rire est une belle énergie, a bientot
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
trananda
Messages : 436
Enregistré le : 28 Jan 2012, 21:25

Re: L'importance d'un maître

Messagepar trananda » 25 Mar 2016, 16:56

A la veille de Paque :

Matthieu 7.1. Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés.
2 Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez.
3 Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil?
4 Ou comment peux-tu dire à ton frère: Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien?
5 Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère.

Merci alors à cette Homme qui fit ce sacrifice...
Merci la vie
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 25 Mar 2016, 19:18

j'aime bien st marc....pour la lessive
st maclou pour les tapis .....
st ouen pour les puces......
Bonne féte de Paques a tous.
je file, je frole l'excommunications :D :mrgreen: :D
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 26 Mar 2016, 11:04

Tu salueras le "bon maître" pour moi...
Om
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 26 Mar 2016, 11:09

Ha Ha Ha ! :coeur: :)
Om
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 26 Mar 2016, 12:42

c'est quoi un bon maître ?
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 31 Mar 2016, 23:26

Denis a écrit :Bon, écoute, on se trouve une maison dans le coin et on en fait une belle école ?


Je veux bien emménager dans la région parisienne si c'est pour la bonne cause... :lol: :wink:
Om
Avatar de l’utilisateur
HamsaYogiFrance
Messages : 283
Enregistré le : 13 Avr 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: L'importance d'un maître

Messagepar HamsaYogiFrance » 01 Avr 2016, 14:53

Tous les textes sacrés parle de l'importance d'avoir un maître incarné.
Même Gorakshanath eut Matsyendranath pour Satguru. C'est la volonté de la hiérarchie yoguique.
Abhinavagupta, éminent maître du kaula tantra yoga, ne rend-il pas hommage à son Guru, Śambhunātha, dès le début de son ouvrage ?
Jésus ne reçut-il pas le baptême de Jean-Le-Baptiste ?
Je pense que les exemples parlent d'eux-mêmes.
Enfin, le Soleil lui-même ne tourne-t-il pas autour du gigantesque trou noir au centre de notre galaxie ?
Qui veut devenir comme le Soleil - illuminé ?
Il s'agit de suivre la gravité de l'Être spirituellement "lourd", pesant, dont la simple présence amène à la dissolution de l'illusion et à la révélation de la lumière intérieure et à la réalisation de... ce qui dépasse l'entendement
"L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union."
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 01 Avr 2016, 22:06

HamsaYogi a écrit :Il s'agit de suivre la gravité de l'Être spirituellement "lourd"


Soit !

Hridaya a écrit :la progression n'existe pas,c'est un leurre qui vient de ma connerie fondamentale,je suis toujours dans le "je"


:mrgreen:



Les noms de l'Essence - Soi, soi-même, conscience, présence - 
suggèrent qu'elle est évidente, 
plus proche de soi que soi, 
plus intime que nos mauvais souvenirs, 
plus familière que nos problèmes, 
plus claire que nos opinions. 
Mais sans amour, la reconnaissance reste stérile, sèche, aride : elle ne dégouline pas de nectar, d'ambroisie, de ce suc prodigieux qui confère à qui s'en délecte l'immortalité et des dons infinis. 
La connaissance, si elle n'est pas animée du feu de la passion, 
ne consume rien, 
ne mène à nulle consommation.
Le maître de la Reconnaissance le dit :

Les sages eux-mêmes ne te reconnaissent pas...
Mais les intimes de ton amour
ne te lâchent pas même un instant :
hommage à toi, 
conscience, 
présence,

qui que tu sois !

~ Uptaladeva ~
Om
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 782
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'importance d'un maître

Messagepar pashupati » 02 Avr 2016, 04:25

namasté à tous

0 guru mon guru

je t'ai cherché partout

0 guru mon guru

ou te caches tu

0 guru mon guru

ha je t'ai trouvé

0 guru mon guru

oui tapis dans

le lotus de mon coeur

0 guru mon guru

mercie de ta presence eternel

0 guru mon guru

AUM SATYAM SHIVAM SUNDARAM AUM
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 03 Avr 2016, 10:36

C'est très poétique Pashupati !  :wink:

HamsaYogi a écrit :Abhinavagupta, éminent maître du kaula tantra yoga, ne rend-il pas hommage à son Guru, Śambhunātha, dès le début de son ouvrage ? 


8-9. Gloire aux premiers maîtres brillant comme des perles précieuses dans le fleuve de la tradition spirituelle à laquelle Tryambaka a donné son nom, pilotes infaillibles qui nous guident sur l'océan mouvants des traités magistraux ! Gloire au maitre sans pareil qu'on célèbre sur terre sous le nom de Shrikantha, et gloire au Bienheureux Maheshvara ainsi qu'à Bhūtirāja, autre forme prise par lui !

10. Gloire à l'oeuvre qu'élabora le grand Uptaladeva a partir de l'enseignement du glorieux Somānanda, qui émane de la suprême Conscience comme un parfum partout répandu !

11. Je salue la maître Lakshmanagupta pareil à l'abeille, qui fortifiée par la jouissance du suc des fleurs qu'elle butine, s'enchante de son subtil bourdonnement !

12. Tout ce que je pouvais désirer me fut enseigné par le vénérable Cukhulaka, maître éminent, reposant en pleine félicité, familier du sens de tous les Traités !

13. Gloire à Shambunātha, qui fut accompagné de sa bienheureuse, habile à fuir le monde ! Tout impénétrable que soit la voie des Écritures Shivaïtes, les rayons émis par son enseignement l'ont cependant éclairé pour moi.
Om
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 05 Avr 2016, 09:16

L'importance d'un maître c'est l'amour. De la connaissance et de celui qui en est le rapporteur. Je suis affirmative et vous savez que je finis toujours en chanson. Tous les prof , absolument tous sont tombés sur le même écueil, le temps. Ils ne m'ont laissé que quelques secondes pour assimiler quelque chose que vu mon niveau et mes soucis extérieurs j'ai mis plusieurs semaines à intégrer. A méditer. Si, si, c'est très sérieux. Bonne journée et bonne vie.
http://musique.ados.fr/David-Hallyday/T ... 40836.html
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 05 Avr 2016, 09:51

L'importance d'un maître c'est l'amour.
Oui, il y a un peu de ça...
Mais ce qu'on attend d'une maître c'est le fait qu'il soit dans la félicité
Lorkan a écrit :12. Tout ce que je pouvais désirer me fut enseigné par le vénérable Cukhulaka, maître éminent, reposant en pleine félicité, familier du sens de tous les Traités !

Voila le véritable maître, il repose dans la félicité et il connait tous les textes...
Mais le gros problème c'est d'arriver à comprendre cela d'où nous sommes...
La félicité est quelque chose d’inconnue pour beaucoup, inimaginable pour celui qui ne l'a pas vécue et impossible à décrire pour celui qui la connait...
La lumière contenue dans les textes est elle aussi du même ordre, inimaginable pour celui qui dit tout haut que les textes ne servent à rien, que tout cela n'est qu'intellectualisation, et impossible à rendre compte pour celui qui a étudier des années, au mieux il est pris pour un être fermé, obtus...
De fait le chercheur véritable devient solitaire...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
HamsaYogiFrance
Messages : 283
Enregistré le : 13 Avr 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: L'importance d'un maître

Messagepar HamsaYogiFrance » 06 Avr 2016, 10:35

Denis a écrit :La lumière contenue dans les textes est elle aussi du même ordre...

Aussi lumineux soient-ils, les textes ne remplaceront jamais le maître. Le maître vivant primera toujours sur la lettre "morte".
Seul un maître vivant peut nous donner l'étincelle. On a beau avoir la voiture (les techniques) et avoir tout le carburant du monde (le prana) ; sans l'étincelle évolutive du maître, on n'avance pas.
Bien sûr, on peut s'entraîner à conduire, se préparer, faire semblant (comme un enfant dans sa voiturette poussée par sa mère) et c'est bien, car c'est comme si on disait au maître "tu es le bienvenu", comme si on plaçait un paillasson devant la porte de chez soi avec écrit "bienvenue" =)))
"L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union."
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 06 Avr 2016, 11:14

Aussi lumineux soient-ils, les textes ne remplaceront jamais le maître. Le maître vivant primera toujours sur la lettre "morte".
Oui et non...
En rencontrant Yogi Matsyendrananth, j'ai été heureux de voir qu'il s'appuie sur des centaines de textes qu'il lit en sanskrit et conseille des textes précis...
Bien sur le maître apporte un enthousiasme et une énergie magnifique, mais peut-il rendre compte de toute la profondeur du Yoga ?
Il vise Moksha, qu'il atteint dans sa pratique, pour autant il ne connait pas toutes les pratiques de Yoga et en découvre tous les jours.
Quelle sera la pratique qui me permettra d’atteindre Moksha ?
Il me semble qu'il est fondamental d'étudier les textes et de raisonner avec eux. De plus mon maître parle anglais et la communication n'est pas simple...
Alors il me conseille tel texte, telle pratique et voila que tout ça devient lumineux, puissant...
Enfin, l'étincelle est apparue chez moi à 18 ans, depuis elle n'a fait que grandir, et toutes les rencontres que j'ai eu m'ont permis d'avancer, comprendre et faire évoluer cette étincelle.
J'ai donc une grande gratitude envers tous ceux qui sont passés là, ou dans ma vie, puisque chaque chaque transmission, chaque personne, chaque idée, chaque coeur, chaque combat, est venu m'apporter quelque chose et un partage, un échange a eu lieu...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 07 Avr 2016, 09:17

"En vérité on ne peut rien dire de son activité extraordinnairement libre."

~ Avadhuta Upanishad ~
Om
Avatar de l’utilisateur
HamsaYogiFrance
Messages : 283
Enregistré le : 13 Avr 2011, 11:57
Localisation : Strasbourg

Re: L'importance d'un maître

Messagepar HamsaYogiFrance » 07 Avr 2016, 12:07

Sri Ramana Maharshi a dit un jour, en essence : "vous découvrirez que votre seul Guru est et a toujours été votre Âme."
De même qu'un potier doit à la fois pousser de l'extérieur et pousser de l'intérieur, de manière équilibrée afin de modeler le pot, de même l'Âme s'exprime de l'intérieur et se projette en un Maître, le Satguru, à l'extérieur afin de nous réaliser. A elle la force intérieure et à elle la force extérieure.
((((( )))))
"L'humanité, notre religion d'union.
Respirer, notre prière d'union.
Conscience, notre Dieu d'union."
- Yogiraj Siddhanath

http://siddhanath.org/?lang=fr
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 08 Avr 2016, 15:22

lorkan739 a écrit :"En vérité on ne peut rien dire de son activité extraordinairement libre."

~ Avadhuta Upanishad ~


Oui : l'Avadhûta Gîta est précisément un texte qui dit et redit - de manière terrassante - que la Conscience, l'éveil, l'illumination ont tjr été là de tt temps. que le maître est là et c'est nous -mêmes...
Ok. Je trouve ce texte réellement sublime, au sens propre de sublimé, ou de sublimant, de lumineux et de mener au Grand Oeuvre. Comme le Tao tö king par exemple.

Mais le Maître ? Oui il est nécessaire, tout intérieur soit-il, tout identique soit-il à la Conscience ou Substance que nosu sommes tous etc etc. Le maître physique, temporel ou qq forme que ce soit est nécessaire, justement pour nous amener à cet endroit où noius n'aurons plus besoin de lui. Pour savoir s'en passer encore faut-il l'avoir expérimenté.

Voici le cheminement :
d'abord le pressentiment, souvent jeune, ou l'expérience, le goût de ... Dieu, l'éveil, Siva ...

ensuite une exploration avec de bonnes et de mauvaises rencontres, de bonnes te mauvaises pratiques, des erreurs et des bonheurs inattendus

Ensuite souvent un travail plus logique, organisé avec un enseignant sérieux, qui chauffe la matièr ete nous rend plus ouvert, plus apte

puis, et là c'est une immense chance, parce que c’est loin d'être fréquent : la rencontre avec le maître

puis... quoi ? L'autonomie un jour, l'éveil, un jour
Shantishanti
Messages : 78
Enregistré le : 11 Sep 2015, 08:18

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Shantishanti » 08 Avr 2016, 17:40

Y'a t-il de "bonnes" et de "mauvaises" pratiques pour trouver dieu ? :roll:
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 08 Avr 2016, 18:36

Shantishanti a écrit :Y'a t-il de "bonnes" et de "mauvaises" pratiques pour trouver dieu ? :roll:

Disons que les moyens de se perdre sont évident, et que les moyens pour aller vers la lumière pas forcément faciles...
Alors oui, il existe un grand nombre de "mauvaises" pratiques", je crois qu'il est simple de regarder ce monde et de les voir partout...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 08 Avr 2016, 21:44

que sa volonté soit faite,
tout vient de lui, et tout va vers lui;
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 11 Avr 2016, 10:48

Denis a écrit :Je crois aussi à une chose que j'ai comprise en Australie, avec Yogi Matsyendranath pendant 10 jours.
C'est que nous sommes ignorants de la profondeur réelle des choses et cela est terrible !
On s'aime tellement !
Alors on fait notre petite tambouille et on y crois, mais on ne sacrifie rien, on ne construit rien, on prend !
On pense être avancé, avoir vécu de très fortes choses et on pense que la réalité est là, ou devrait être cela.
Puis voila qu'il est possible d'un coup d'entrevoir encore autre chose totalement insoupçonnée, incompréhensible !
On s'éveille à une réalité plus profonde, plus terrible, qu'aucun mot ne peut traduire...


Ce que je retiens c'est que même Yogi Matsyendranath n'est pas infaillible. D'un certains point de vue c'est ce qui nous caractérise tous. Nous avons besoin de nous aider les uns les autres. Quand je me rends à une séance de Yoga offerte par Alexandra, par exemple, je sais que je vais à la rencontre d'un feu sublime susceptible de m'élever bien haut. C'est l'élan qui est terrible en fait. Et une fois envolé on pense pouvoir y rester et faire d'une goutte d'eau, un océan, mais le Yoga est une alchimie, rien n'est joué d'avance. On peut très vite se retrouver comme un tas de cendres noyé sous la boue des passions...
C'est important d'avoir quelqu'un sur qui s'appuyer. Alors il me semble que même un Grand Yogi ne deviens jamais totalement solitaire...
Peut-être même que dans son pèlerinage il fera la rencontre du pire des yogi de la terre ! :D Et que cela apportera un ingrédient supplémentaire à sa cuisine...
Allez savoir !
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 11 Avr 2016, 12:13

Peut-être même que dans son pèlerinage il fera la rencontre du pire des yogi de la terre ! :D Et que cela apportera un ingrédient supplémentaire à sa cuisine...
Allez savoir !
hahahaha, oui !!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 11 Avr 2016, 15:29

Shantishanti a écrit :Y'a t-il de "bonnes" et de "mauvaises" pratiques pour trouver dieu ? :roll:


Question un peu spécieuse. Est-ce que tu suggères que toutes les pratiques peuvent être également efficaces et que c'est aux individus de trouver celles qui leur conviennent ? Ou bien est-ce que ta question est une manière d'affirmer qu'elles ont toutes même valeur, c'est à dire que toutes les pratiques sont bonnes ?

Autant la première partie est sûrement juste (je dis "sûrement", je ne dis pas "dans tous les cas et toujours"), autant la deuxième éventualité est forcément fausse. Proposer par exemple, dans n'importe quelle religion, d’ânonner un catéchisme sans âme et sans dimension spirituelle est forcément inefficace, par rapport à une pratique "consciencieuse". Par exemple réciter connement un notre père, est loin d'être aussi efficace que de mettre en pratique la "prière du coeur" sous la conduite d'un starets un peu compétent.

Autrement dit, il y a une croyance que voudrait que "tout mène à tout", et que "tout se vaut", et qu'il faut tout respecter au prétexte qu'on a le droit de penser et faire ce qu'on veut. C'est faux : tout ne mène pas à tout. l'un des critères, spirituellement, est celui du travail sur l'ego (contre l'ego ?). Une pratique qui le renforcerait, l'endurcirait est objectivement, une mauvaise pratique. Ce qui pose la question de la compétence du guide. La capacité à faire flèche de tout bois est un critère supérieurement important dans la relation avec le maître. Le bon maître (ou pédagogue) saura utiliser une multiplicité de pratiques en choisissant la bonne selon le moment et l'élève pour faire progresser celui-ci, selon la nécessité : tantôt contraint, tantôt libéré, tantôt retenu, etc...
Et ce qui permet au maître, pédagogue, instructeur de puiser parmi une multiplicité de moyens, c'est non seulement son expérience mais celle de la tradition dans laquelle il ...pratique. expérience + expérience. C'est pourquoi tout ne se vaut pas. Les néo-chamanes à la sauce urbaine qui pratiquent le bol tibétain additionné de macrobiotique, me laissent sceptique.

C'est pourquoi aussi la remarque de Lorkan ci-dessous me paraît décalé par rapport au propos :
lorkan739 a écrit :
Denis a écrit :
Ce que je retiens c'est que même Yogi Matsyendranath n'est pas infaillible (...) C'est important d'avoir quelqu'un sur qui s'appuyer. Alors il me semble que même un Grand Yogi ne deviens jamais totalement solitaire...


la question n'est pas de savoir s'il est infaillible ou faillible. Faillible par rapport à quoi ? quel but ? Il est faillible par rapport à la morale humaine fondée sur l'endurcissement de l'ego, de la convention sociale - brahmanique, catholique ou bourrée de tics ?. On s'en fout.

il est faillible par rapport à son élève ? C'est à dire qu'il se trompe et il ne trouve pas le moyen habile comme disent les tibétains ? Bon. Et alors ? Son enveloppe humaine se trompe. Ben voui c'est sûr.
Le maître de quarante ans n'est pas celui de 60. Et l'éveil n'est pas uniforme ni au même niveau pour toujours.
Je crois qu’il faut vraiment sortir des catégories occidentales (ou orientales aussi du reste) qui veulent que le maître soit un saint, d’une perfection socialement absolue, c’est-à-dire beau, poli, non-violent, végétarien, pratiquant des macérations surhumaines et toujours patient.
Il est vraiment Shantih ce saint (gentil).
L’éveillé d’abord n’est pas nécessairement instructeur, maître avec des disciples. Iol peut être complètement solitaire. En quoi c’est gênant ? il doit qq chose à qq’un ?Non si ça n’est pas dans sa compétence.
Celui qui accepte des élèves peut adopter n’importe quel style à quoi son incarnation présente incline : brutal : Bodhidarma qui secouait les moinillons à coups d’arts martiaux au monastère de la petite forêt (Shaolin) et les collait face à un mur), les ermites taoïstes qui aimaient autant peindre et réciter des poèmes que de se bourrer la gueule et trousser des paysannes, T Deshimaru alcoolique notoire et moine ignorant mais qui en a inspiré plus d’un. Populaire et gouailleur : Nisargadatta dans son échoppe de marchand de bidis, aristocratique et anglais : Krishnamurti, discret et précautionneux : Maître Eckhart ou Spinoza, halluciné et violent : Shams de Tabriz, ou Hallaj’…
Si l’éveillé est celui qui a reconnu (Pratyabhijña) le Soi en soi, validé qu’il est une enveloppe en quoi le Soi s’est mis momentanément, mais qui déborde aussi de cette enveloppe, alors la moindre des choses que peuvent faire ses disciples c’est de reconnaître le Soi en lui, et de ne pas s’arrêter aux erreurs possibles de son incarnation. Du reste, tous témoignent que la clarté amène aussi une erreur moindre, même s’il leur faut continuer de travailler car l’éveil doit être entretenu.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 11 Avr 2016, 16:51

Autrement dit, il y a une croyance que voudrait que "tout mène à tout", et que "tout se vaut", et qu'il faut tout respecter au prétexte qu'on a le droit de penser et faire ce qu'on veut. C'est faux :
hahahaha, j'aime !!!!
Voila, c'est clair, merci !

Celui qui accepte des élèves peut adopter n’importe quel style à quoi son incarnation présente incline : brutal : Bodhidarma qui secouait les moinillons à coups d’arts martiaux au monastère de la petite forêt (Shaolin) et les collait face à un mur), les ermites taoïstes qui aimaient autant peindre et réciter des poèmes que de se bourrer la gueule et trousser des paysannes, T Deshimaru alcoolique notoire et moine ignorant mais qui en a inspiré plus d’un. Populaire et gouailleur : Nisargadatta dans son échoppe de marchand de bidis, aristocratique et anglais : Krishnamurti, discret et précautionneux : Maître Eckhart ou Spinoza, halluciné et violent : Shams de Tabriz, ou Hallaj’…
Si l’éveillé est celui qui a reconnu (Pratyabhijña) le Soi en soi, validé qu’il est une enveloppe en quoi le Soi s’est mis momentanément, mais qui déborde aussi de cette enveloppe, alors la moindre des choses que peuvent faire ses disciples c’est de reconnaître le Soi en lui, et de ne pas s’arrêter aux erreurs possibles de son incarnation. Du reste, tous témoignent que la clarté amène aussi une erreur moindre, même s’il leur faut continuer de travailler car l’éveil doit être entretenu.
Ouiiii !!!!!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 12 Avr 2016, 17:35

Salut Denis je suis content de te faire marrer à distance !! :D
et merci pour le mantra au fait !!
Shantishanti
Messages : 78
Enregistré le : 11 Sep 2015, 08:18

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Shantishanti » 12 Avr 2016, 19:11

Bonsoir Kalagh ! En vérité je ne voulais dire aucune des deux propositions ci-dessus :D Bien que la première formulée ait plus à voir avec le fond de ma pensée...

Je pense qu'en vérité penser qu'il y ait de "bonnes" et de "mauvaises" pratiques est un obstacle assez dangereux sur le chemin. Et en plus c'est regarder le doigt lorsque le maître montre la lune ! La deuxième partie de ma phrase c'était "pour trouver dieu". Et en effet comme le dit Hridaya, "tout vient de lui, tout va vers lui". Satguru Subramuniyaswami dis avec éloquence : "Si il y a bien quelque chose qui est impossible pour Dieu, c'est de se séparer de nous". Alors quid des pratiques, du maître ? Je pense qu'un maître n'est que là pour éveiller le feu ardent de la dévotion en nous, puis lorsque Dieu est trouvé, il nous apprend à nous abandonner à lui. Pour ceci, le maître à des "moyens habiles" adaptés à la situation, à la personne, au moment... Et lorsque le feu est allumé, du point de vue de la réalité absolue, toute considération de "bonne" ou de "mauvaise pratique" n'a plus aucun sens ; la vie devient le Chemin ! De plus je pense qu'un yogi peut pratiquer de "bonnes pratiques" pendant 40 ans sans que rien ne se passe parce que son coeur est sec, aucune dévotion et aucune orientation n'est présente... Tout comme un homme comme Stephen Jourdain peut vivre un éveil fulgurant sans jamais avoir rien pratiqué...

J'adore Ikkyu, qui a fait de la cérémonie du thé un moyen d'éveil... Et qui disait à ses disciples que si ils souhaitaient méditer, qu'ils méditent ! Mais si ils préféraient boire du saké, qu'ils boivent du saké ! :D " Je me permet de citer ici le blog "éveil impersonnel" :
"C’est ce que Huai-Jang essaie de faire comprendre à l’un de ses condisciples, Ma-Tsu, qui pratique assidûment la méditation " pour atteindre l’état de Bouddha. " Ramassant une brique, il se met à la polir " pour en faire un miroir. " " Aucun polissage, si long soit-il, ne fera un miroir d’un brique, " remarque Ma-Tsu. " Aucune pratique du Tao-ch’an, si longue soit-elle, ne vous fera atteindre l’état de Bouddha " répliqua aussitôt Huai Jang.

Et c’est pourquoi Hui-Neng recommande de ne pas chercher à purifier l’esprit, mais tout au contraire de le laisser aller. Il convient de donner libre cours aux séquences de pensées et d’impressions sans chercher volontairement à les retenir ou à en orienter le cours. Même le simple désir de devenir un Bouddha est nocif. En effet, si la bouddhéité est bien la spontanéité, le souci d’y accéder nous éloigne à coup sûr par la conscience qu’il crée en nous d’une opposition entre ce que nous voulons être et ce que nous sommes."
Comme la boue qui se dépose au fond du lac, l'esprit devient clair naturellement et révèle la lumière qui a toujours été présente !

Dans certains tantras du Bouddhisme Tibétain, il est dit que n'importe quelle pratique artistique, bien orientée et avec dévotion, peut mener à l'éveil. Alors les "bonnes pratiques", pour moi, elles sont partout : en regardant un lever de soleil, en écoutant le silence, de la musique, en chiant ou en bavardant !! :)

Bien à toi !
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 12 Avr 2016, 21:55

S'il n'y a pas bonnes et mauvaises pratiques, nous savons maintenant qu'ils existent de très très très grands...ignorants !!!
Om
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 12 Avr 2016, 22:51

Ha Shantishanti, je crois que tout est question de ferveur, d'ouverture du coeur, de compréhension, de finesse, d'écoute, de folie aussi...
Mais là encore quand je rencontre des gens dans la souffrance, dans des angoisses très fortes, où le mental prend tout est rend justement le coeur sec avec une incapacité de concentration ou simplement de faire taire le mental, je me dis que le chemin est long et que de dire à un alcoolique de continuer à boire du saké, c'est quand même être un peu con...
Après, pour celui qui est arrivé au sommet de la montagne plus rien n'a d'importance.
Peut-on penser que Ikkyu ait pu oublier ses débuts, je le crois malheureusement... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 782
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'importance d'un maître

Messagepar pashupati » 13 Avr 2016, 09:53

namasté à tous

waw bien prolifique ce sujet , j ai pas encore tout lu , mais je vais m y mettre , bref , ma conception ou ma façon de voir le mot maitre , c'est qu on est un élève qui en a

besoin de ce maitre , ce maitre peut prendre differentes formes , la plus importante de ses formes c'est l intuition de savoir trouver ce qu on cherche au beau moment .

voilà ,namasté
l esprit est plus fort que la matiere
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Jugulé » 13 Avr 2016, 10:01

bonjour,

lorkan739 a écrit :S'il n'y a pas bonnes et mauvaises pratiques, nous savons maintenant qu'ils existent de très très très grands...ignorants !!!


Il y a des pratiques qui ne lèvent pas l'ignorance, pour cela se référer à Denis il en connait plein, et des pratiques qui lèvent l'ignorance, comme la contemplation de l'esprit.

La perte de l'égo n'est pas déroutante. L'égo "je suis le corps" est remplacé par l'égo "je suis l'Esprit" sans causer aucune déroute. Tout cela se passe dans la Réalisation de l'Esprit, expérience qui dèsenditifie. C'est la Réalité de la nature du "je suis" qui entre en jeu, alors l'égo se sentant inutile disparaît de lui-même. Ce retour à notre nature amène paix et félicité. On n'est point en panique dans la paix.

Savoir que nous sommes Esprit est tout ce qu'il y a à savoir pour atteindre l'éveil. Pour cela se poser la question "qui suis-je?" et voir à qui apparaît cette question, cette question apparaît à l'Esprit cela veut dire que nous sommes Esprit. Ce "je" égotique devient le "Je" de l'Esprit. Le "je" devient connu comme "Je" et le Soi est alors réalisé. Se maintenir dans ce "Je" est tout ce qu'il y a faire. Il prends racine dans le Coeur (à droite du coeur physique), et maintenir ses pensées dans ce Coeur les font disparaitre, seuls les tendances latentes font surgir les pensées, tendance qui peuvent se résorber avec l'habitude de la pratique du silence intérieur.

Sir Ramana Maharshi a conseillé ce pranayama:
(Inspiration) "Qui suis-je?"
(Rétention) "Je ne suis pas le corps"
(Expiration) "Je suis Cela"
(Rétention) "Je ne suis pas le corps"

Le fait de se répéter toujours la même phrase fini par s'imprégner dans le mental. C'est cette imprégnation qui mène à l'éveil. La phrase du Maharshi désidentifie complétement de l'idée "je suis le corps" pour s'identifier à l'Esprit.

Seul l'homme docte et proche de l'éveil peut comprendre je que je viens d'écrire. C'est pour cela que la rencontre entre un maitre et un disciple dépends totalement de la préparation du disciple. Et que quand le disciple est prêt, le maître apparaît.
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 13 Avr 2016, 11:38

Shantishanti a écrit :Bonsoir Kalagh ! En vérité je ne voulais dire aucune des deux propositions ci-dessus :D Bien que la première formulée ait plus à voir avec le fond de ma pensée...

Je pense qu'en vérité penser qu'il y ait de "bonnes" et de "mauvaises" pratiques est un obstacle assez dangereux sur le chemin. (...) Alors quid des pratiques, du maître ? Je pense qu'un maître n'est que là pour éveiller le feu ardent de la dévotion en nous, puis lorsque Dieu est trouvé, il nous apprend à nous abandonner à lui. Pour ceci, le maître à des "moyens habiles" adaptés à la situation, à la personne, au moment... Et lorsque le feu est allumé, du point de vue de la réalité absolue, toute considération de "bonne" ou de "mauvaise pratique" n'a plus aucun sens ; la vie devient le Chemin ! De plus je pense qu'un yogi peut pratiquer de "bonnes pratiques" pendant 40 ans sans que rien ne se passe parce que son coeur est sec, aucune dévotion et aucune orientation n'est présente... Tout comme un homme comme Stephen Jourdain peut vivre un éveil fulgurant sans jamais avoir rien pratiqué...
(...)

Dans certains tantras du Bouddhisme Tibétain, il est dit que n'importe quelle pratique artistique, bien orientée et avec dévotion, peut mener à l'éveil. Alors les "bonnes pratiques", pour moi, elles sont partout : en regardant un lever de soleil, en écoutant le silence, de la musique, en chiant ou en bavardant !! :)



Salut Shantishanti

tt à fait mon propos.
Je lisais "la vie dans la vie" sur Sri Anirvan et on est proche de rôle du maître : il observe, "connaît" son disciple par profonde intuition et ne fait que l'aiguillonner, la surprendre parfois, et lui proposer des "devoirs très simples, parfaitement adaptés à ce uq'il a ressenti chez le (la) disciple.

Chez Rûmi on trouve pareillement des contes, épigraphes etc, qui sont conçus pour se déposer au fond, et réapparaître dans l'esprit au bon moment.
Enfin, la musique, n'importe quel art évidemment, en fait n'importe quelle activité qui touche à des choses concrètes et sollicitent l'esprit (parfois en créant des automatismes, donc en sollicitant l'absence d'esprit) peuvent devenir des moyens habiles : le Lie tseu est plein de ces hsitoires d'archers, de cochers, de nageurs en torrents sauvages qui transforment n'importe quoi en art, et l'art en moyen
Avatar de l’utilisateur
Kalagh
Messages : 77
Enregistré le : 23 Avr 2014, 12:43

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Kalagh » 13 Avr 2016, 11:40

Jugulé a écrit :
La perte de l'égo n'est pas déroutante. L'égo "je suis le corps" est remplacé par l'égo "je suis l'Esprit" sans causer aucune déroute. Tout cela se passe dans la Réalisation de l'Esprit, expérience qui dèsenditifie. C'est la Réalité de la nature du "je suis" qui entre en jeu, alors l'égo se sentant inutile disparaît de lui-même. Ce retour à notre nature amène paix et félicité. On n'est point en panique dans la paix.

Savoir que nous sommes Esprit est tout ce qu'il y a à savoir pour atteindre l'éveil. Pour cela se poser la question "qui suis-je?" et voir à qui apparaît cette question, cette question apparaît à l'Esprit cela veut dire que nous sommes Esprit. Ce "je" égotique devient le "Je" de l'Esprit. Le "je" devient connu comme "Je" et le Soi est alors réalisé. Se maintenir dans ce "Je" est tout ce qu'il y a faire. Il prends racine dans le Coeur (à droite du coeur physique), et maintenir ses pensées dans ce Coeur les font disparaitre, seuls les tendances latentes font surgir les pensées, tendance qui peuvent se résorber avec l'habitude de la pratique du silence intérieur.

Sir Ramana Maharshi a conseillé ce pranayama:
(Inspiration) "Qui suis-je?"
(Rétention) "Je ne suis pas le corps"
(Expiration) "Je suis Cela"
(Rétention) "Je ne suis pas le corps"




Merci
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 15 Avr 2016, 03:51

Pashupati a écrit :le silence

mon compagnon

nul mot

pour te decrire

ultime refuge

porte de l infini

établi en toi

je te savoure

t'es l instant present

qui dure et qui dure

porte d entrée

vers des hauteurs

insoupconnées



8)
Om
Avatar de l’utilisateur
Jivan
Messages : 82
Enregistré le : 06 Aoû 2014, 17:30

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Jivan » 23 Mai 2016, 15:11

Namasté à toutes et tous

Le premier maître rencontré sur le chemin est-il forcément le notre ?
Arnaud Desjardins dans ces recherches a rencontré plusieurs grands sages dont Ma Ananda Moyi et enfin Swami Prajnanpad, ce dernier fut le bon.
On dit souvent "Quand le disciple est prêt le maître apparaît"
Devant l'admiration et la vénération parfois aveugle envers ces êtres d'exception,
Comment être lucide et ne pas se tromper? Quels signes ?
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar de l’utilisateur
philippe12
Messages : 1302
Enregistré le : 15 Fév 2009, 22:08
Localisation : isére france

Re: L'importance d'un maître

Messagepar philippe12 » 23 Mai 2016, 17:47

Bonjour a toutes et a tous

@Jivan
merci a toi pour ce beau post qui a permis des commentaires passionnants

c'est aussi cela la beauté du lâcher prise , que tu te trompes ou pas cela n' a pas d'importance , c'est Ishvara qui décidera de toute façon, alors quand tu rencontres un maître ( que tu reconnais comme guide ) et qu'il t'acceptes suit le avec tout ton coeur sans jugement mais avec discernement et amour.

je te dedie ma pratique de ce jour et cette superbe matinée embrumée, illuminée par la fin de la pleine lune

OM NAMAH SHIVAYA

C’est un plaisir de vous lire

Je vous souhaite
Une VIE remplie
D’AMOUR et
De LUMIERE

Namasté
"Abhyâsa Vairâgyâbhyâm Tan-nirodhah"
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 23 Mai 2016, 20:39

Comment être lucide et ne pas se tromper? Quels signes ?
C'est un peu comme en voiture, quand tu es flashé tu ne te poses plus la question, tu le sais...
C'est une rencontre d'âme à âme, cela dépasse l'entendement...
Si tu vas voir le film Yogananda, que je vous conseille, il y a un passage où Yogananda retourne voir son maître Sri Yukteswar Giri après 15 ans passés aux USA et son regard pris sur le vif par une caméra de l'époque est sublime !!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 24 Mai 2016, 05:57

Il n'y en a pas.
On peut penser qu'il est nul, que rien de ce qu'il dit ne tient la route, qu'il nous énerve. Et puis ce qu'il dit ou fait marche. C'est là qu'on sait qu'il est bon, voire "le" bon. Quoique rien ne prouve qu'il faille suivre une seule personne, chacun a ses compétences, l'exclusive n'est pas une bonne règle de vie.
A l'inverse on peut croiser des gens qui se prennent pour des "sachants", les admirer, trouver leur discours superprofond et patauger dans la semoule en se culpabilisant sans avancer . Dans ce cas il faut cesser de culpabiliser, ce n'est pas le bon.
C'est à cause de la séduction , de l'intellectualisation et des rationalisations qu'on se trompe.
Il faut "ouvrir" l'œil celui qui permet de suivre un enseignement sans trop se poser de questions et juger au résultat. Mais réfléchir quand même pour ne pas suivre n'importe qui, c'est une question de mesure. C'est peut-être ça le fameux troisième œil?
Sans pour autant vous empêcher d'avancer, demandez-vous toujours si les choses sont ce qu'elles semblent être.
Quand l'élève est prêt le maître est là? Certes mais ça va dans les deux sens, quand le maître est bon l'élève n'a aucun mal à être prêt!
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 24 Mai 2016, 08:38

Sérieux Harmony, je crois que nous ne sommes pas dans un hôpital, ou dans une cours de récréation, la rencontre avec "son" maître n'est pas la rencontre avec un maître d'école... :?
Non, ce n'est en rien le troisième oeil qui va te permettre de savoir si c'est le bon, mais le coeur, et ton âme qui reconnaissent en la personne qui est là, le fait qu'il n'est plus humain mais divin, céleste...
La rencontre dépasse tout raisonnement, toute entente, le mental et l'ego se taisent !!!!
Encore une fois, c'est bien de parler de ce qu'on connait !!!
J'ai rencontré comme ça Kientsé Rimpotché, j'en parle ici http://www.yoga-darshan.com/dilgo-khyen ... /index.php
Et j'ai rencontré Yoga Matsyendranath...
Peux tu nous parler de ta rencontre avec un homme divin Harmony ?
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1840
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar MuadDib » 24 Mai 2016, 09:24

Denis, aurait tu tenu le même discours avant ta rencontre ?

Non, avant, pour reprendre les mots de jsèpuki, tu avais vu des centimaitres, puis des décimaitres(?), avant de rencontrer un maitre ...

Et puis il y a du vrai dans harmonie, quand elle dit qu'il ne faut pas se contenter d'un seul, histoire de dependance ..
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Jivan
Messages : 82
Enregistré le : 06 Aoû 2014, 17:30

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Jivan » 24 Mai 2016, 11:00

Merci à toi Philippe pour tes messages remplis de joie !

J'ai eu la chance de rencontrer un être réalisé et je n'ai pas vu ce flash
peut être que mon coeur n'est tout simplement pas encore assez ouvert ...
Et justement sommes nous assez ouvert pour ressentir la lumière ?
Est ce qu' elle peut passer à travers la maya, l'égo, le mental occidental suspicieux pour nous cueillir ?
Probablement avec un peu de grâce ...
"Ce n'est pas un signe de santé mentale d'être bien adapté à une société malade." Krichnamurti
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 24 Mai 2016, 13:22

Je dirais même pire si vous saviez à quel point il est possible d'apprendre sans maître voire d'apprendre des choses à son professeur!
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 24 Mai 2016, 15:31

Qu'y a t il de plus sourd que celui qui ne veux rien entendre et rien comprendre ?
En regardant n'importe quoi on se rend compte que l'apprentissage est fondamental !
Avant de devenir un bon artisant menuisier on doit passer par l'abnégation et l'humilité de l'apprenti...
À voir tous les maîtres ayant tant de dévotion pour leur maitre je crois que seul un occidental peut dire qu'il na besoin de personne...
Réinventer la roue est une perte de temps immense mais je veux bien croire harmonie que cela t'échappe totalement..
Ici, encore une fois on parle d'un véritable chemin codifié et précis où depuis des milliers d'années la chose se perpétue...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 24 Mai 2016, 16:40

Parce que j'ai dit qu'on avait besoin de personne?
Je n'ai absolument pas dit cela en aucun cas! Je n'aurais jamais pu apprendre mon métier sans professeur et sans stage? Tu as l'esprit mal tourné j'ai juste dit qu'on avait aussi des ressources personnelles et que le dialogue avec un maître pouvait en apprendre au maître aussi! C'est bizarre comme parler de ressources personnelles te fait bondir! Ca aussi c'est un sacrilège? Es-tu sûr que les maîtres ont plaisir à apprendre à quelqu'un qui n'a aucune ressource et ne compte que sur eux? Pas compris. Tu réagis comme un croyant mais un croyant à quoi? Bizarre! Faut-il que les élèves soient lobotomisés pour te plaire?

Alors là t'es coincé mon pote parce que s'il y a un métier où on a besoin de "maîtres" en pratique c'est bien le mien! La théorie, bon à la rigueur ça se discute mais la pratique!

Incroyable! Je ne sais même pas pourquoi je réponds!!!
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 24 Mai 2016, 17:50

Pfuuuu, Harmony, que c'est lourd dingue...
Je dirais même pire si vous saviez à quel point il est possible d'apprendre sans maître voire d'apprendre des choses à son professeur!
Je crois que c'est toi qui a écrit ça pour finir par dire que tu as besoin de quelqu'un, ok, alors tout va bien... :dodo:

Jivan a écrit :J'ai eu la chance de rencontrer un être réalisé et je n'ai pas vu ce flash
Comme tu as dit toi même Arnaud Desjardins à rencontré beaucoup d'être remarquables avant de rencontrer le bon. On peut imaginer qu'a chaque rencontre son coeur s'est préparé au contact sincère et réel...
Et justement sommes nous assez ouvert pour ressentir la lumière ?
Oui, voila la bonne question et la reponse est connue depuis longtemps, le maître est là quand l'élève est prêt...
C'est à dire que nous devons faire un immense travail sur nous avant de prétendre rencontrer cela, car en quoi un maître serait intéressé par nous, si nous n'avons rien à offrir ? :wink:

Muad a écrit :Denis, aurait tu tenu le même discours avant ta rencontre ?
Je n'ai pas rencontré de "centimaitres" ni de "décimaitres", j'ai rencontré des gens en chemin, qui m'ont aussi apportés, puis un jour il y a eu cette sublime rencontre avec Kiensté Rimpotché et elle a laissé un axe, une saveur véritable en moi qui est devenue mon axe de travail, ma recherche.
En le voyant, je me suis dit, je veux atteindre la même libération et cela ne m'a jamais quitté...

Muad a écrit :Et puis il y a du vrai dans harmonie, quand elle dit qu'il ne faut pas se contenter d'un seul, histoire de dependance ..
Dans aucune tradition on dit cela, tout au contraire, et là aussi, seul un occidental très tourné vers son nombril peut dire une chose comme ça, car cela témoigne d'une totale absence de confiance et de ferveur, l'ego pense qu'il va arriver à trouver par lui même, mais il analyse tout à la hauteur de son ignorance et de ses émotions...

Je reviens de chez frère Antoine, il m'a dit : "Tu sais avant l'ego on l'appelait l'amour propre !"
Hahahaha, très fort ce frère antoine, tout ça en buvant du coca et en mangeant une terrine de foie de volaille...
https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =3&theater
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 24 Mai 2016, 17:59

Tu sais avant l'ego on l'appelait l'amour propre !
:lol:

trop bien !!!
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
MuadDib
Messages : 1840
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar MuadDib » 25 Mai 2016, 00:28

Denis, j'insiste, si on suit un seul maître, il risque, plus que si on en rencontre plusieurs, d'y avoir une dépendance qui s'installe, ce qui n'est pas le but recherché.

Pour les sources, lorkan a peut etre ça dans son sac .. Mais, en pratique, beaucoup des anciens yogis en avait rencontré plusieurs avant de trouver le bon ..
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Satya
Messages : 8
Enregistré le : 24 Avr 2016, 11:44
Localisation : Namur, Belgique

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Satya » 27 Mai 2016, 15:18

Muad a écrit :
Et puis il y a du vrai dans harmonie, quand elle dit qu'il ne faut pas se contenter d'un seul, histoire de dependance ..


Denis a écrit :
Dans aucune tradition on dit cela, tout au contraire, et là aussi, seul un occidental très tourné vers son nombril peut dire une chose comme ça, car cela témoigne d'une totale absence de confiance et de ferveur, l'ego pense qu'il va arriver à trouver par lui même, mais il analyse tout à la hauteur de son ignorance et de ses émotions...


Cette discussion me tient vraiment à coeur. Je n'ai pas encore rencontré de Maître... En ce moment, je poursuis mon chemin avec différents enseignements. Tres différents... D'où le post d'Harmony.

En cela, j'y trouve une richesse, une pratique étendue, une conscience plus élargie, de multiples références, des textes, ... Mais pour avancer, je dois faire des choix et renoncer à certaines choses. Je dois faire mes propres choix. Et ce n'est pas toujours simple.


Je poursuis ma quête auprès de 3 enseignants. Tous les 3 très différents et parfois opposés dans leur vision du Yoga. Ces 3 approches nourrissent mon apprentissage mais je sens bien qu'il me faudra faire un choix un jour ou l'autre.
A chaque fois que je les écoute attentivement et que je lis leurs références littéraires, je me dit "oui, c'est juste". Puis j'écoute le deuxième enseignant, il me délivre un autre message opposé au premier et : "oui, c'est juste" .... et puis, le troisième, .... Mince alors!

Denis, quand je te lis, je me rends compte que mon manque de confiance et l'ignorance sont en cause.
"Au coeur du silence réside la paix. Au coeur de la paix se révèle la présence silencieuse de l'être véritable que nous sommes."
Shri Mahesh
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 27 Mai 2016, 15:40

Merci pour cette belle réponse Satya !
Je crois qu'il faut juste savoir vers quoi on veut tendre...
Pour moi le seul axe est la possibilité de la dissolution de l'âme individuelle dans l'âme universelle, ça passe irrémédiablement par la véritable rencontre avec la lumière de l'esprit.
Il y a donc des ingrédients fondamentaux à observer dans notre pratique et à chaque instant bien se rendre compte vers quoi nous sommes orienté, où vers quoi est orienté la parole d'un prof ou même d'un "maître".
Il existe tout plein de chemins pour se perdre, comme l'attachement au corps, à la posture, au bien être, aux problèmes psychologiques que nous avons dans notre chemin ou notre existence, à notre existence et ses envies et désirs, la vie est complexe...
Pour moi la ferveur, la foi, et la prière sont indispensables, sans eux rien ne se passe, cela représente la partie profonde du Yoga et toutes pratiques (postures, asanas, méditations) vont se charger de sens et devenir efficientes. C'est juste une attention, mais cette attention est fondamentale !
Elle n'est en rien entachée de musique, de "joli", c'est plutôt quelque chose de dépouillé, de pure, de silence, d'immobilité, de recueillement, d'abnégation...
Alors une fois bien claire sur là où nous voulons aller personnellement je repousse le reste, car les tentations sont toujours énormes...
Notre personnage aime plus que tout rencontrer de nouvelles personnes, entendre les champs des sirènes, se retrouver avec d'autres amis, sur le plan social ou affectif cela est bien, sur la quête spirituelle cela est souvent perdition, perte de temps, complaisance...
On doit aussi faire attention, certains profs, non orientés réellement vers le divin et bien plus vers l'individu peuvent très rapidement nous ramener dans notre ego, notre personnage...
Je vois cela autour de moi et cela m’attriste un peu, mais c'est la grande pente de notre monde et du Yoga moderne...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 28 Mai 2016, 06:30

Denis, il faut juste te souvenir que toi, tu tends vers ton but et que les autres tendent vers le leur, qui n'est pas forcément le tien. Je suis d'accord avec toi sur ton exaspération par rapport à des valeurs comme la performance physique ou autres mais taxer systématiquement d'occidentalisme tous les posts que tu ne comprends pas c'est faire preuve d'étroitesse d'esprit. Les autres ne vivent pas ta vie, ils vivent la leur. N'empêche pas les gens de respirer, cela ne t'apporte que de l'acrimonie. Tu me fais penser à Mme de Rotschild relevant toute entorse au protocole et aux bonnes manières sans chercher à savoir la vraie raison du comportement des gens.
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Banyan
Messages : 264
Enregistré le : 30 Jan 2010, 14:36
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Banyan » 28 Mai 2016, 09:36

MuadDib a écrit :Denis, j'insiste, si on suit un seul maître, il risque, plus que si on en rencontre plusieurs, d'y avoir une dépendance qui s'installe, ce qui n'est pas le but recherché.

Pour les sources, lorkan a peut etre ça dans son sac .. Mais, en pratique, beaucoup des anciens yogis en avait rencontré plusieurs avant de trouver le bon ..


Je crois...que le risque de dépendance s'il s'agis bien d'un maître n'est pas possible. Un maître n'est pas un simple enseignant ni un enseignant très expérimenté !

Des yogis et des Patriarches Zen on eut plusieurs maîtres...Mais leurs points commun et de ne se référencé qu'à un seul bien qu'ils n'oublient pas d'avoir de la gratitude pour les autres...
Que faut-il en conclure ?
MuadDib
Messages : 1840
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar MuadDib » 29 Mai 2016, 04:22

Banyan :

Le plus dangereux, ce sont les croyances qui s'avèrent fausses.
Gouroutisation, ça te dit rien ?
Plus subtil et dangereux est la dépendance énergétique.

Bon, pour le kilomaitre, le risque peut être moins présent que pour le nanomaitre, surtout envers un disciple plutôt qu'une personne de passage, mais, inexistant ?
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Satya
Messages : 8
Enregistré le : 24 Avr 2016, 11:44
Localisation : Namur, Belgique

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Satya » 29 Mai 2016, 06:15

MuadDib a écrit :Banyan :

Bon, pour le kilomaitre, le risque peut être moins présent que pour le nanomaitre, surtout envers un disciple plutôt qu'une personne de passage, mais, inexistant ?


:lol:

Il y aura toujours une petite trace non?

“Celui qui persiste à suivre avec fidélité un maître déchu est le vainqueur du vainqueur de son maître.”
W. Shakespeare
"Au coeur du silence réside la paix. Au coeur de la paix se révèle la présence silencieuse de l'être véritable que nous sommes."
Shri Mahesh
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 29 Mai 2016, 09:52

Rooohh! Argh! Beark.
Vous me faites rajeunir avec vos discours!
Pourquoi ne pas croire aux contes de fée tant qu'on y est!
Ni Dieu ni maître!
Il faut croire en soi et garder son esprit critique et son cerveau en toutes circonstances les maîtres aussi ont leurs limites, ils t'apportent jusqu'au jour où ils sont arrivés au bout de leurs connaissances et là ils ne t'apportent plus, au contraire ils te freinent. Tu continues à être dans la dévotion et tu te retiens d'avancer ailleurs , tu tournes en rond dans un culte stérile de la personnalité.
Dans ce cas là c'est utile aux deux de partir. Le respect c'est aussi de ne pas perdre son temps ni le faire perdre aux autres.
Toutes les situations, je dis bien toutes s'évaluent, c'est le B.A BA de la responsabilité. Un rôle, une fonction , de longues études ne donne pas une compétence totale même dans la partie étudiée, j'en ai fait l'amère expérience tout le monde y compris les maîtres peuvent être dans l'illusion. (Vous avez un mot pour ça, c'est quoi déjà? c'est pas Maya desfois? Qui possède le vaccin contre Maya? Réponse : personne, mettez-vous bien ça dans la tête!).
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
trananda
Messages : 436
Enregistré le : 28 Jan 2012, 21:25

Re: L'importance d'un maître

Messagepar trananda » 29 Mai 2016, 10:17

Si un enseignent te garde dans tes illusions alors est vraiment un bon enseignent Harmony?
Ni Dieu ni maitre ok, j aime l idée et l anarchie du chao .. mais cela ne veut pas dire s enfermer dans ses raisonnements subjectifs et son labyrinthe sans accepter les mains tendu non ?
"Je pense donc je ne suis pas" dit Tich Nath Han ahahah ca me fait beaucoup rire.Et pourtant que de belles et grandes pensées pouvons nous avoir et nous y accrocher. Est bien ou mal ? je n en sais rien!
Merci la vie
Avatar de l’utilisateur
Banyan
Messages : 264
Enregistré le : 30 Jan 2010, 14:36
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Banyan » 29 Mai 2016, 10:36

Harmony a écrit :Rooohh! Argh! Beark.
Vous me faites rajeunir avec vos discours!
Pourquoi ne pas croire aux contes de fée tant qu'on y est!
Ni Dieu ni maître!
Il faut croire en soi et garder son esprit critique et son cerveau en toutes circonstances les maîtres aussi ont leurs limites, ils t'apportent jusqu'au jour où ils sont arrivés au bout de leurs connaissances et là ils ne t'apportent plus, au contraire ils te freinent. Tu continues à être dans la dévotion et tu te retiens d'avancer ailleurs , tu tournes en rond dans un culte stérile de la personnalité.
Dans ce cas là c'est utile aux deux de partir. Le respect c'est aussi de ne pas perdre son temps ni le faire perdre aux autres.
Toutes les situations, je dis bien toutes s'évaluent, c'est le B.A BA de la responsabilité. Un rôle, une fonction , de longues études ne donne pas une compétence totale même dans la partie étudiée, j'en ai fait l'amère expérience tout le monde y compris les maîtres peuvent être dans l'illusion. (Vous avez un mot pour ça, c'est quoi déjà? c'est pas Maya desfois? Qui possède le vaccin contre Maya? Réponse : personne, mettez-vous bien ça dans la tête!).



En fait...On ne parle pas de la même chose...

Je ne suis pas en train de parler de Iyengar ni de Pattabhi Jois ou autre gymnastes à la science infuse et qui s'entoure de petites minettes à la kundalini frétillante et caressé par le maître..!

La personne dont je parle moi ne partage absolument rien d'autre que sa présence.
Ce qu'il dit n'est pas spécialement intelligent ni intéressant .
Il a plutôt tendance à faire fuir vers les Iyengard et Jois la majorité des personnes qu'il croise...Du coup il n'y a pas vraiment de monde autour de lui puisque la majorité des gens n'accordent pas d'intérêt à un tel personnage .
En fait, une description n'est pas possible avec des mots il aurait l'air d'un être magique alors que c'est un être totalement banal et même le plus banal qui soit...
Et pourtant après l'avoir vue on a pas besoin de le voir à nouveau...On sais exactement ou l'on veut aller et pourquoi l'on pratique et cette empreinte, cette motivation, ce focus est indélébile .
C'est tout, rien d'autre.
Mais la encore mot après mot on peut tourner cela en ridicule et prouver fastoche les doits dans l'nez que ce sont des conneries! ;)
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 29 Mai 2016, 10:43

Ok je développe.
Un maître enseigne ce qu'il sait. Le suivre, lui "obéir" bien sûr, ok, j'en suis la première bénéficiaire . Mais un maître n'a pas la science universelle, il ne sait que ce qu'il sait.
Puis vient un jour où il est arrivé au bout de ce qu'il peut apprendre. Et lorsqu'on en est là la première des politesse est de se retirer ou transformer la relation en autre chose pour ne pas qu'elle devienne stérile. Si on ne le fait pas, il se peut que le maître n'ose pas le faire non plus. Et là on est enfermé dans l'illusion.
Est-ce plus clair?
Longtemps j'ai cru aux amitiés éternelles, aux liens indéfectibles. Je pense maintenant qu'il n'en est rien, il faut savoir au bon moment , donner l'autorisation aux gens de délier les liens de l'obéissance pour faire autre chose de plus constructif quand le moment est venu. Et à ce moment-là seulement, ni avant, ni après d'où la nécessité d'évaluer.
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
hridaya
Messages : 1935
Enregistré le : 16 Avr 2012, 10:30
Localisation :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar hridaya » 29 Mai 2016, 12:30

La personne dont je parle moi ne partage absolument rien d'autre que sa présence.
Ce qu'il dit n'est pas spécialement intelligent ni intéressant .
Il a plutôt tendance à faire fuir vers les Iyengard et Jois la majorité des personnes qu'il croise...Du coup il n'y a pas vraiment de monde autour de lui puisque la majorité des gens n'accordent pas d'intérêt à un tel personnage .
En fait, une description n'est pas possible avec des mots il aurait l'air d'un être magique alors que c'est un être totalement banal et même le plus banal qui soit...
Et pourtant après l'avoir vue on a pas besoin de le voir à nouveau...On sais exactement ou l'on veut aller et pourquoi l'on pratique et cette empreinte, cette motivation, ce focus est indélébile .

C'est tout, rien d'autre.
Mais la encore mot après mot on peut tourner cela en ridicule et prouver fastoche les doits dans l'nez que ce sont des conneries! ;)


c'est trés beau ce que tu dit,merci :coeur:
chevauche la monture du silence, afin de rejoindre le Guru Kabir
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 29 Mai 2016, 13:20

Il n'y a pas toujours besoin de mots pour se comprendre parfois un simple regard suffit à dire des choses excessivement importantes.
Sur un autre fil, on parlait de l'élasticité du temps, comment en décrivant quelques secondes on pouvait être amené à raconter longtemps de vie, de doutes etc. Dans un regard, il peut passer plusieurs années voire plusieurs décennies de vécu ou de questions, ou de réponses.
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 29 Mai 2016, 23:27

En fait, une description n'est pas possible avec des mots il aurait l'air d'un être magique alors que c'est un être totalement banal et même le plus banal qui soit...
Et pourtant après l'avoir vue on a pas besoin de le voir à nouveau...On sais exactement ou l'on veut aller et pourquoi l'on pratique et cette empreinte, cette motivation, ce focus est indélébile .
Oui, merci !!!
La relation avec un maître est bien au de là des mots, ou même d'une connaissance, celui qui a rencontré Dieu, qui est capable d'en témoigner propose une présence infinie, qui dépasse tout entendement et toute compréhension. Il transmet de fait une possibilité, pour ceux qui sont prêt, de rencontrer eux aussi Dieu.
Ainsi une relation avec le maître pour toute notre existence, car celui qui nous "connecte" à cela, ne pourra jamais être oublié.
A voir le très bon film de "Yogananda" qui est un documentaire sur ce Yogi vraiment magnifique, après 15 ans passées uax USA, il revient en Inde et rencontre son maître, la lumière et l'amour dans ses yeux au moment il le voit est magnifique !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
MuadDib
Messages : 1840
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : u.know.no.no
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar MuadDib » 30 Mai 2016, 12:18

Harmonie, relis les messages de Denis, tout ne passe pas par l'analyse intellectuelle (paraît même que c'est pas un bonne idée..)
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 30 Mai 2016, 15:28

Yogananda a écrit :Plusieurs chercheurs perplexes, en occident, pensent à tort que celui qui écrit et parle de la métaphysique avec éloquence doit être un maître.
Les rishis ont cependant souligné que l'épreuve de vérité d'un maître, c'est la capacité d'un homme à entrer à volonté dans l'état de non souffle et de maintenir sans interruption le samadhi du nirbikalpa (état invariable de conscience de Dieu). Ce n'est que par ces réussites qu'un être humain prouve qu'il a "maîtrisé" maya et l'Illusion Cosmique dualiste. >Lui seul peut dire des profondeurs de la réalisation...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 31 Mai 2016, 04:01

Je vois le dernier post de Denis, il reprend mes propos bien qu'il ne s'en rende pas compte. Méfie-toi de ne pas prendre des vessies pour des lanternes, le guy qui maîtrise le samadhi du nirbikalpa, l’as-tu déjà rencontré ?
Peut-être que non, peut-être que tu en as rencontré qui le maîtrisent parfois, ou souvent mais pas tout le temps et qui le reste du temps sont tout bêtement humains. Dans ce cas, il faut être vigilant pour ne pas se laisser emporter dans leur humanité qui n'est pas la tienne.

Désolée d’être directe mais croire en quelque chose de très beau, c’est parfois dangereux. Et quand bien même il le maîtriserait, ce n’est pas dit qu’il réussisse à te maîtriser toi, dans les recoins de ta conscience retors il persiste sans doute des taches qui résistent à ce lavage, il faut bien alors te débrouiller avec tes imperfections tout seul pour retomber sur tes pieds.

Alors ne te laisse pas trop aller aux mirages du paradis, sur terre il ne nous sert pas toujours…
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
trananda
Messages : 436
Enregistré le : 28 Jan 2012, 21:25

Re: L'importance d'un maître

Messagepar trananda » 31 Mai 2016, 10:19

:cry: :o
Merci la vie
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 31 Mai 2016, 12:27

Merci pour tes recommandations Harmony...
J'ai eu la chance de rencontrer et d'en rencontrer souvent des gens qui ont cette qualité, sache aussi que personnellement la conscience de Dieu est tout le temps là en moi et que la maîtrise du non-souffle est l'une de mes caractéristiques...
Pour celui qui pratique réellement un Yoga orienté et offert au divin, la chose s'installe petit à petit et un jour elle ne nous quitte plus...
Après si tu penses dire la même chose, là il va te falloir te relire et bien regarder tout ça, ou peut-être essayer de la comprendre réellement...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
pashupati
Messages : 782
Enregistré le : 13 Déc 2010, 10:28
Localisation : marseille

Re: L'importance d'un maître

Messagepar pashupati » 31 Mai 2016, 12:34

namasté à tous

Alors là, harmony t'es allé fort .

Tu juges, tu écris , tu philosophes, ok, on a compris.

Bon, comprends bien ça : je n'aimes pas les gens qui se permettent de carrément insulter et rabaisser les autres et ça chez eux même dans leur propre domaine privé.

Ici c'est un forum sur la pratique du yoga et la spiritualité, alors c'est net et précis, mais toi non tes oeillères sont bien mises et orientées, infirmière ok on a compris, et j'en connais des

infirmieres, alors s'il te plait fait comme eux, part tout le temps en vacances, tu le mérites, et comme ça tu auras le temps pour réfléchir sur les niaiseries que tu balances.

Ici sur le forum, adios muchacha, car tu es une muchacha, et non pas une signora, comprends le ça.

ps : la maitrise du mental xD y en a qui revent de ça xD j ai jamais vu autant de mental bouillonner comme ça ouffa

Namasté

hé sans rancune hein et à ton service xD
l esprit est plus fort que la matiere
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 01 Juin 2016, 05:53

Insulter ??? Ah bon ! Au revoir !
Ecoute je suis désolée je pensais savoir manier la langue française et pour rien au monde je n'aurais insulté mais si je me suis trompée ou si je me fais mal comprendre en effet il vaut mieux que je m'en aille... Vous êtes absolument sûrs d'avoir compris mes intentions? Vous savez quand on croit dur comme fer à quelque chose on n'est pas tolérant du tout avec ceux qui n'y croient pas, c'est ma seule explication.
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Satya
Messages : 8
Enregistré le : 24 Avr 2016, 11:44
Localisation : Namur, Belgique

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Satya » 01 Juin 2016, 08:39

Je suis nouvelle sur le forum par contre je le lis dès que j'ai un temps... J'ose peu écrire par peur de dire des "zaneries" / bêtises (au cas où zaneries est un belgicisme).
Harmony, je lis ton nom presque sur chaque post. Quelle ferveur!
J'ai la sensation que tu as un avis bien tranché sur tout... Regarder, écouter et encore marcher. La spiritualité me semble être un chemin certes très personnel mais aussi qui ne se mentalise pas.

Pratiquer et se laisser imprégner tout doucement...

Passez tous une excellente journée.
"Au coeur du silence réside la paix. Au coeur de la paix se révèle la présence silencieuse de l'être véritable que nous sommes."
Shri Mahesh
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 01 Juin 2016, 08:52

Harmony, je crois que tu n'arrives pas à comprendre vers quoi on essaye de parler ici, tu restes à un niveau qui est très mental, psychologique et quand on essaye de te le faire toucher du doigt, tu t'offusques ou tu dis des choses qui n'ont pas de sens...
Un exemple :
Mon dernier pots cite Yogananda qui dit qu'un maître connait parfaitement le non-souffle et reste en connexion avec Dieu dans une connexion qui ne varie pas...
Et tu oses dire "Je vois le dernier post de Denis, il reprend mes propos bien qu'il ne s'en rende pas compte." :schock:
Je suis désolé, si tu cherches dans la discussion jamais une fois tu parles de non-souffle et de connexion divine, jamais...
Et après tu m'attaques une fois de plus sur le fait que je dois retomber sur mes pieds et que j'ai forcément des zones sombres... blabla blabla...
Bref, essaye de prendre un peu de hauteur et de sortir de tes boucles psychologiques...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Banyan
Messages : 264
Enregistré le : 30 Jan 2010, 14:36
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Banyan » 01 Juin 2016, 10:19

Harmony a écrit :Ok je développe.
Un maître enseigne ce qu'il sait. Le suivre, lui "obéir" bien sûr, ok, j'en suis la première bénéficiaire . Mais un maître n'a pas la science universelle, il ne sait que ce qu'il sait.
Puis vient un jour où il est arrivé au bout de ce qu'il peut apprendre. Et lorsqu'on en est là la première des politesse est de se retirer ou transformer la relation en autre chose pour ne pas qu'elle devienne stérile. Si on ne le fait pas, il se peut que le maître n'ose pas le faire non plus. Et là on est enfermé dans l'illusion.
Est-ce plus clair?
Longtemps j'ai cru aux amitiés éternelles, aux liens indéfectibles. Je pense maintenant qu'il n'en est rien, il faut savoir au bon moment , donner l'autorisation aux gens de délier les liens de l'obéissance pour faire autre chose de plus constructif quand le moment est venu. Et à ce moment-là seulement, ni avant, ni après d'où la nécessité d'évaluer.

Ce dont tu parles là ce n'est pas d'un maître mais d'un prof comme on en trouve dans l'éducation national...

Le reste est un non-sens basé sur des idées de ce que peut être un maître selon nos fantasme.

Le maître n'enseigne absolument rien ...IL n'y a donc pas de risque d'atteindre la limite de son érudition et d'en être soit-même limité.

Il est simplement comme un phare, une lumière qui pratique la tradition que l'on pratique soit-même.
Il est hors des fantasmes des gens ordinaires qui pensent que le maître est toujours un anarchiste, toujours une personne qui suis sa propre voie, toujours un précurseur...
Il pratique au contraire TRES exactement et sans déformation ni fioriture la tradition à laquelle il est relié...
C'est tout, rien de personnelle...La tradition !

J'ai longtemps pensé comme toi Harmony ayant une logique mathématique et absolument pas mystique ni religieuse à la base...Puis j'ai fait une rencontre, j'ai vu et rencontré cette personne, je l'ai côtoyé 4 ans...
Il ne m'a strictement rien appris même pas sur la tradition en question tant je savais déjà tout (le zen est très simple)...
Mais cette lumière fait que même si on apprends rien de plus que ce que l'on faisait déjà, on continu à le faire en entrant dans une autre vibration...

Enfin c'est compliqué a expliqué, rien ne change et pourtant tout change...L'image d'un phare est peut-être la seule que je puisse donné pour essayer d'expliqué un vécu, une expérience qui n'entre pas dans une logique et encore moins dans une définition rationnelle .
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 02 Juin 2016, 01:08

Continue à dire que je n'ai rien vécu et jamais rencontré personne de cet ordre là si ça flatte ton égo.
J'ai rencontré mais à l'âge que j'ai je constate que nous y aurions gagné tous les deux si j'avais été plus fine et plus autonome envers lui.
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Jugulé » 02 Juin 2016, 09:12

Denis a écrit :Pour moi le seul axe est la possibilité de la dissolution de l'âme individuelle dans l'âme universelle, ça passe irrémédiablement par la véritable rencontre avec la lumière de l'esprit.


Tu interprètes mal ton texte. Ton texte ne parle pas de dissolution, mais d'éliminer l'idée que l'âme universelle et l'âme individuelle sont deux choses différentes. Car en vérité l'âme individuelle est l'âme universelle.
Comment est l'âme universelle, selon toi? Tu dois bien avoir une idée là-dessus.
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1107
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Tom54 » 02 Juin 2016, 10:27

La réflexion appartient au mouvement.
Le mouvement est l'effet et non la cause si on devait conceptualiser la chose.
Le personnage n'est pas la cause mais un effet.
L'univers n'est pas la cause mais un effet.
"Je suis" n'est pas la cause mais l'effet d'une cause bien bien plus profonde...
Tant que l'on est a la surface de la matière en se tortillant dans tous les sens on ne remonte jamais le flux de la rivière.
Le silence et l'immobilité sont les seuls outils dont nous disposons pour embrasser la source.
Le truc c'est que tout est la source c'est déjà ça maintenant mais le personnage avec sa grosse tête qui sait tout s'en écarte a chaque mouvement.
C'est plus fort que lui.
Nous ressentons la matière c'est légitime mais sans la source y a pas de matière et pas d'acteur.
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Jugulé » 05 Juin 2016, 09:05

Tom54 a écrit :"Je suis" n'est pas la cause mais l'effet d'une cause bien bien plus profonde...


"Je suis" est la cause de toute manifestation.
Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3756
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Re: L'importance d'un maître

Messagepar lorkan739 » 05 Juin 2016, 09:24

C'est pathétique...
Om
Avatar de l’utilisateur
Tom54
Messages : 1107
Enregistré le : 15 Mai 2014, 11:34

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Tom54 » 05 Juin 2016, 10:43

lorkan739 a écrit :C'est pathétique...

Compassion zéro lol
L’évidence c'est d'aimer sans rien attendre.
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Jugulé » 07 Juin 2016, 21:43

lorkan739 a écrit :C'est pathétique...

Si tu partages une opinion différente, fais-en nous part.
Pour l'instant c'est toi qui est pathétique.

Jugulé a écrit :Comment est l'âme universelle, selon toi? Tu dois bien avoir une idée là-dessus.


Tu n'as pas répondu Denis. Tu ne sais rien de l'âme universelle? Tu ne sais pas de quoi tu parles, dans ton seul axe possible, lorsque tu parles de dissolution de l'âme individuelle.

Tu es dans une situation pitoyable, aussi je vais essayer de t'éclairer un peu.

Tout comme l'âme individuelle, l'âme universelle est Conscience pure. Cette Conscience pure transcende le corps, donc transcende la matière, l'énergie et les forces. Elle sans limite. Sans limite elle est omniprésente. Omniprésente, elle est donc omnipotente. Omnipotente, elle est donc omnisciente.

Tout comme l'âme individuelle, l'âme universelle est sans-forme, bien que l'omniprésence soit une forme. Tout comme le vide infini, qui est aussi sans forme et omniprésent.

Le but du jeu, c'est de voir l'âme universelle comme étant l'âme individuelle. L'âme c'est le "Je". C'est la partie de nous même qui connait, qui est conscient. Le corps n'est pas conscient, il tient ses consciences de la Conscience pure.

On voit donc bien que la Conscience pure a toute les propriété de Dieu. Et donc que notre "Je" est Dieu.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 07 Juin 2016, 22:38

Donc Jugulé, si tu es omniscient donne moi le mot de passe de mon compte, tu dois arriver à tout lire et tout voir vu que tout est écrit dans les Annales akashiques...
Sinon, je veux bien entendre tes excuses pour toujours m'insulter, ce que je n'ai jamais fait !

Au passage, à la prochaine insulte, je ferme ton compte, j'en ai assez de ton manque de respect !
A bon entendeur !
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Jugulé
Messages : 2340
Enregistré le : 10 Oct 2006, 09:54
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Jugulé » 08 Juin 2016, 09:10

Denis a écrit :Donc Jugulé, si tu es omniscient donne moi le mot de passe de mon compte, tu dois arriver à tout lire et tout voir vu que tout est écrit dans les Annales akashiques...


L'Esprit est omniscient, mais le corps non, il n'a accès qu'à une partie du savoir.
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13338
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Denis » 08 Juin 2016, 10:25

L'Esprit est omniscient, mais le corps non, il n'a accès qu'à une partie du savoir.
Le corps ??? :mrgreen:
Haaa ???
Ben alors vu que tu es Dieu, le corps tu peux le mettre de coté, rhooo, quand même, je vais apprendre à Dieu quelque chose !! :D
Jugulé, c'est bien avec l'esprit qu'on va voir les Annales akashiques, ou les archétypes, ou les guides, ou les maîtres, pas avec le corps !
Vu qu'il n'y a qu'un seul Esprit, qu'un seul Dieu, et qu'il est omniprésent, il est donc capable d'entrer dans tout le monde, de voir la vie des gens, de goutter à la saveur de chacun et bien entendu connaitre TOUT sur chaque existence, c'est cela l'expérience de l'unité !
Donc, soit tu as cette possibilité d'être en relation avec tout et de vivre l'unité, puisque tu es Dieu, tu peux donc me donner mon code de mon compte...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2018
Retraite Yoga 2018
Avatar de l’utilisateur
Harmony
Messages : 422
Enregistré le : 16 Nov 2015, 21:48

Re: L'importance d'un maître

Messagepar Harmony » 09 Juin 2016, 01:34

Tout , jamais, et si Dieu lui-même ne se permettait pas ces absolus-là?
Sans fausses notes.
harmony414 @orange.fr

Retourner vers « Spiritualité (Onglet général du forum) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités