Etude Anâhata

Merci de venir ici en tentant de dépoussiérer nos idées et de tenter d'être clair et précis dans nos écrits.
Tout post en dehors du sujet sera supprimé.
Comportez vous comme si vous étiez dans un lieu de partage ou le silence doit rester audible...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
lorkan739
Messages : 3610
Enregistré le : 07 Nov 2008, 12:07
Localisation : Lambesc (04)

Etude Anâhata

Messagepar lorkan739 » 16 Oct 2010, 15:16

Bonjour.

Méditation de coeur à coeur dans la rue...

Concentration en Ajnâ avec OM NAMAH SHIYAYA
Effectuer un relachement, un abandon en gardant l'attention en Ajnâ ainsi qu'en prenant conscience des personnes autour de soi.
Mentalement penser à un sentiment d'unité afin que la sensation se diffuse dans toutes les êtres aux alentours.

C'est alors qu'Anâhata se dilate pour créer un lien puissant avec l'entourage.
Ensuite, juste ressentir dans cette illumination collective.
Om
Avatar de l’utilisateur
sami
Messages : 1959
Enregistré le : 20 Aoû 2008, 14:45
Localisation : Isère
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar sami » 16 Oct 2010, 18:12

Bonjour,

Je te suis dans ton énergie Lorkan :wink: Anahata par Ajna - véritable chakra pour éveiller l'intuition - très belle union

Je finirai par une longue union du Centre du coeur vers Sakineh (cette femme condamnée à lapidation)

Que l'Éternel bénisse nos âmes

OM
Tout profit et tout avantage, offre-les à autrui, Toute perte et toute défaite, prends-les à ton compte.

http://www.yoga-et-meditation.com
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: Etude Anâhata

Messagepar Odile » 07 Mai 2011, 15:13

Quand l'Anahata terrifiant se fit entendre, (1)
Les sens paralysés, le mental figé,
Tous les désirs furent consumés.

Quand le corps et l'esprit unifiés,
La conscience du soi fut absorbée dans l'Etre sans tache.
Dans tous les pores une intense joie prit naissance,
Qui, aisément, chassa l'être de torpeur.

Envivré, il fut mêlé au Son,
Et chaque molécule de son être imprégnée de nectar.
La chaine du karma et l'illusion fut brisée,
La dualité, cette calamité, fut anéantie.

La notion du "je" oubliée, aussi bien que celle du monde extérieur,
Que resterait-il alors du système des cinq éléments ? (2)
Rien ne demeurait des plaisirs du monde,
Le savant avait oublié la science.

"Reste là, ravi en toi-même, Raï-Das,"
Dit le Maitre Sukadeva.
"Tu auras le bonheur d'être absorbé dans une méditation telle
Que tu pourras monter jusqu'à la pointe du sommet."

(Raï-Das, poète mystique du XVIe siècle)

(1) : c'est un instrument de musique au son profond et puissant, et qui est relié au chakra du coeur, l'Anahata. Quand ce chakra s'épanouit, corps et mental sont unifiés, les perceptions extérieures disparaissent, la conscience du "je" est absorbée dans la Conscience suprême.
(2) : la Terre, l'Eau, le Feu, l'Air, l'Ether : les Tanmatras ou 5 Eléments subtils
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Jean02
Messages : 12
Enregistré le : 23 Déc 2011, 19:52

Re: Etude Anâhata

Messagepar Jean02 » 11 Oct 2012, 10:51

Le premier chakra sur lequel travailler doit dépendre probablement de chacun. Soit il faut faire un travail dessus parce que cela ne va pas soit c'est parce que ce chakra est le plus disponible à être ouvert chez la personne. C'est la porte d'accés aux autres chakras.

Il me semble que le chakra du coeur est le chakra sur lequel travailler en priorité.

En travaillant sur la détente, l'ouverture du centre coeur on est confronté aux émotions. La stabilisation de l'ouverture du coeur passe par la pacification émotionnelle. Une fois que cette pacification est réalisée, aller plus avant dans l'exploration de ce chakra est plus facile.

L'état de conscience d'un coeur ouvert est la paix, la bienveillance

En plus c'est au centre du centre du coeur que se situe suivant les traditions l'Atman, oû l'âme, l'état de conscience le plus subtil ou l'état de conscience originel.
cygne
Messages : 2
Enregistré le : 16 Juil 2015, 19:52

Re: Etude Anâhata

Messagepar cygne » 20 Juil 2015, 00:07

Salutation à toutes et à tous,

La 1ère expérience que j'eus dans l'espace de Anahata fut la vision d’un être à la carnation dorée sise dans un œuf avec un être de lumière à ses côtés (cf "le gardien du seuil" et la notion d’œuf cosmique). J'avais fait à l'époque l'expérience de la perle bleue où est sis "Shiva" incidemment.

J’avais commencé la pratique du Kriya yoga dans les années 80 et dus arrêter pour des problèmes de dos, conséquence de travaux pénibles. Un jour, tout en préparant mes cours dans le salon, je perçus une lumière bleue à quelques mètres devant moi de la taille d'un petit pois, d'un bleu électrique. Pensant à une fatigue oculaire je n'en fis cas.

Sauf que ceci se répéta journellement aussi bien de jour, que de nuit, dans n'importe quel lieu et situation. Je fis donc des recherches sur ce phénomène ayant déjà eus de nombreuses expériences dans le domaine du subtil, dont vers l'âge de dix ans ignorant tout de ces phénomènes la division des cinq corps : physique, éthérique, astral, mental et causal...panique à bord. Ce fut un prélude.

Je trouvais les réponses dans le Siddha yoga et le Shivaïsme, cette perle bleue sise en sahasrara est la lumière de la conscience divine où sied le Seigneur Shiva.

Je mis donc à la pratique de la méditation dont la pratique du mantra OM NAMA SHIVAYA » que j’ai aperçu sur votre forum, alors et parvint à l’union des deux en ajna d’ida et pingala, sous la forme d’un double cercle, encadré de deux pétales, l’une blanche et l’autre doré. Puis en persévérant dans la pratique, apparut une flamme dans l’ouverture intersourcillier à l’intérieur d’un chakra mystique à quatre pétales noir qui en s’ouvrant laissa apparaître cette flamme avec le son de la félicité MMM.

Quelques années plus tard, après la rencontre avec la Présence « JE SUIS » (2007 en concomitance avec un travail d’épluchage de l’ego d’après les enseignements d’un célèbre maître ascensionné), un processus de descente d’énergie lumineuse eut lieu à partir de l’espace du front descendant en Anahata avec au préalable une chaleur et la vision de flamme dans cet espace.

Une triple flamme se déployât au sommet du chakra, déclenchant l’embrasement. Un cercle d’énergie pranique bleue circulaire se déploya alors faisant jaillir une douzaine de faisceaux de lumière blanche autour. Différents sons se faisaient entendre en même temps que la compréhension des qualités des différents rayons se manifestait.

Au centre apparut un être lumineux de la taille d’un pouce les bras écartés en guise de bénédiction. L’on peut nommer ce processus de manifestation : « L’émergence du maître intérieur ou dieu intérieur » (cf les écrits d’A Bailey dans « Initiation humaine et solaire ou j’ai retrouvé des similitudes indéniables).

Puis quelques temps plus tard penché à faire tout simplement la vaisselle, j’entendis comme le son d’une vague (sssshiiiii) en Anahata déployant l’ouverture d’une corolle de pétales dorés au centre du chakra ou vortex, et une lumière très brillante tel un soleil intérieur s’y déployait au milieu.

Je n’ai pas sciemment indiqué toute une foule de détails que éventuellement j’éclaircirais ultérieurement, tel que par exemple, chaque fois que j’entendais le mot Christ, cette vibration entrait en résonnance avec et en Anahata d’une qualité extatique et d’Amour pur.

*Quelqu’un sait-il comment faire passer des illustrations ou images si c’est possible pour illustrer quelques phases de ces processus pouvant aider l’aspirant éventuel ? Merci d’avance.

Fraternellement en témoignage :coeur:
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13037
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar Denis » 20 Juil 2015, 00:42

Bonjour Cygne...
Désolé d'être toujours aussi méfiant sur ce genre de post... :?
Je me pose des questions et donc je te pose aussi mes questions...
A quoi bon venir sur un forum, ne même pas prendre le temps de se présenter, d'entrer un peu dans des discussions, histoire de faire amis amis et lâcher d'un coup une tonne d'expériences plus ou moins vécues par toi, sans même savoir que beaucoup ont déjà vécus aussi tout cela et certains bien plus, et cela sans même prendre la peine de savoir à qui tu t'adresses ?
je ne comprends pas ou alors je ne vois là qu'un marketing terrible, terrifiant, pathétique de celui qui vient pour séduire et comme laisse supposer ta dernière phrase, trouver des aspirants... :beurk:
Si c'est le cas je crois que tu t'y prends vraiment comme un gros bourrin qui n'a rien compris à ce qu'est un être humain et de fait cela met en doute toute ta possibilité de pouvoir aider l'autre puisque tu témoignes là d'un total mépris de nous tous, d'une totale abnégation des années de ce forum...
Désolé, mec, personne ici n'attend le messie !

Imagine 2 secondes le désastre de ton post dans cette situation :
Des gens sont assis en rond et se connaissent depuis quelques temps, ils échangent beaucoup de choses entre eux, certains se sont même lancés à faire des études sur des textes...
Là dans ce cercle "d'amis" arrive un nouveau qui d'entré ne cherche pas à rencontrer les autres et nous raconte plein d'expériences les plus psychédéliques du monde... sans même le temps de laisser quelques liens apparaître naturellement...
penses-tu un instant que quelqu'un va trouver crédible un tel comportement, le trouverais tu crédible toi même ?
Pour moi en quelques secondes, ce nouveau, s'est à jamais grillé et il lui faudra beaucoup de temps pour gagner la moindre confiance des gens présents...
A bon entendeur.... :wink:
Ha mais oui, Fraternellement en témoignage :coeur: :mrgreen:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
cygne
Messages : 2
Enregistré le : 16 Juil 2015, 19:52

Re: Etude Anâhata

Messagepar cygne » 20 Juil 2015, 16:03

Denis : Bonjour Cygne...

Désolé d'être toujours aussi méfiant sur ce genre de post...
Je me pose des questions et donc je te pose aussi mes questions...
A quoi bon venir sur un forum, ne même pas prendre le temps de se présenter, d'entrer un peu dans des discussions, histoire de faire amis amis et lâcher d'un coup une tonne d'expériences plus ou moins vécues par toi, sans même savoir que beaucoup ont déjà vécus aussi tout cela et certains bien plus, et cela sans même prendre la peine de savoir à qui tu t'adresses ?

*Cygne : Bonjour Denis et à toutes et tous dans le TOUT,

Je ne cherche aucunement à faire comme tu dis ami-ami et je ne vois pas une quelconque charte le stipuler. Au cas où tu n’aurais pas remarqué je suis en plein sur le sujet, puisqu’il s’agit de Anahata et y ait décrit quelques expériences sur ce sujet ce qui n’engage bien sûr que moi et les êtres qui y ont participé. Alors pas de quoi s’affoler, mais je peux comprendre ta méfiance, légitime ou non. D’ailleurs, qui donc se méfie de qui ou de quoi puisque la personne qui témoigne sera avalisée avec des preuves dans le champ du moi. Sinon, si l’on se place d’un point de vue spirituel, sans coup férir la compréhension ira de paire et sera la bienvenue.

Je ne suis pas méfiant vis à vis de toi d’ailleurs. Dire que l’on ne se connaît pas est une vision limitée et personnelle. Sachant de quoi nous sommes constitués, notre multidimensionnalité, il est juste question de comment on va utiliser tous ces outils, et que les acquis ont des effets, mais ne doivent pas cacher le "réel". Fondamentalement peu de choses nous sépare réellement, dans le réel, rien ne nous sépare les uns des autres.

Donc pour la présentation, elle se fait au fur et à mesure de ce qui est partagé naturellement.

Il est une étape de reconnaissance spirituelle à ceci, de reconnaître en l’autre ce que nous sommes fondamentalement nous-même, d’où le fraternellement dans le champ spirituel, tel est le sens posé en bas du post.

En aucun cas je n’ai nié et n’aurais pu d’ailleurs, que d’autres aient vécus ce type d’expérience, il faut le voir comme un partage, même si ça commence « fort » ou que l’approche pourrait choquer certaines ou certains. Les chocs sont porteurs de changements d'ailleurs pour peu que l'on y porte attention. Notre civilisation est à ce propos bien en train d'y être confrontée pour citer un exemple simple et parlant.

Ce qui nous arrive est égal à ce que nous ouvrons en notre esprit simplement. Du moins c’est une part de ce que j’ai pu apprendre et que j’offre.

J’ai lu un certain nombre de posts déjà sur le forum et désolé d’entrée que tu trouves que j’entre direct dans le sujet, tel n’est pas le but du tout "d'épater" car c'est seulement ainsi que je le vis. Tu ne voudrais quand même pas que je m'invente en ce sens un faux destin pour ensuite être désavoué. :roll:

Denis : Je ne comprends pas, ou alors je ne vois là qu'un marketing terrible, terrifiant, pathétique de celui qui vient pour séduire et comme laisse supposer ta dernière phrase, trouver des aspirants...
Si c'est le cas je crois que tu t'y prends vraiment comme un gros bourrin qui n'a rien compris à ce qu'est un être humain et de fait cela met en doute toute ta possibilité de pouvoir aider l'autre puisque tu témoignes là d'un total mépris de nous tous, d'une totale abnégation des années de ce forum...
Désolé, mec, personne ici n'attend le messie !

*Cygne : Il est souvent de bon sens de pas imaginer sur les autres ce que l’on ne sait d’eux ou de le faire à leur place, afin d’éviter les quiproquos, les aprioris, d’ailleurs je crois que cela fait partie des quatre accords toltèques, que je respecte infiniment et qui portent une grande sagesse, ainsi que le respect que je porte à vous tous ici. Je n'ai rien à vendre. :) vu que la notion de richesse telle que je la vois est intérieure, mais elle peut aussi se manifester extérieurement ainsi.

Si tu as vu un messie, tu préviendras le peuple juif, il pourrait être intéressé. :harpe: On se détend...

En quoi poser des expériences toutes vécues d'ailleurs et pas seul, porte atteinte à qui que ce soit…à moins…à moins qu’une notion de propriété privée ne vienne s’immiscer. J’ai voyagé à une époque en compagnie de mes guides sur des plans où j’ai pu observer les conséquences par l’esprit de domination d’entités sur d’autres sujets en états d’assujettissement, et j’en connais les reliefs, donc je ne me pose pas dans ce cas de figure en connaissance de cause.

Souvent ce que nous posons est dans notre regard, l’allusion à l’aspirant est posée non vis-à-vis de ce que je suis, mais d’un état d’esprit où l’être humain aspire suffisamment fort vers le Divin et je n’ai rassures-toi aucune intention, même prêtée de recruter qui que ce soit…elle m’a fait bien rire celle-là.

Le maître ne fait pas le disciple, il l'accompagne, il arrive seulement lorsque celui-ci est prêt, j'en suis le témoin et participant.

Dans la voie spirituelle l’abnégation est une « récompense » et une voie de service, c’est bon ça…non ? Hommage je te rends donc en ces circonstances.

Humour : Pour le bourrin, tu pourras t’en servir pour faire une belle balade dans la verte campagne et profiter de celui qui marche avec abnégation aussi.

Denis: Imagine 2 secondes le désastre de ton post dans cette situation :
Des gens sont assis en rond et se connaissent depuis quelques temps, ils échangent beaucoup de choses entre eux, certains se sont même lancés à faire des études sur des textes...
Là dans ce cercle "d'amis" arrive un nouveau qui d'entré ne cherche pas à rencontrer les autres et nous raconte plein d'expériences les plus psychédéliques du monde... sans même le temps de laisser quelques liens apparaître naturellement...
penses-tu un instant que quelqu'un va trouver crédible un tel comportement, le trouverais tu crédibles toi-même ?
Pour moi en quelques secondes, ce nouveau, s'est à jamais grillé et il lui faudra beaucoup de temps pour gagner la moindre confiance des gens présents...

*Cygne : 1) L’on se rencontre dans l’expérience avec la conscience d’exister et non dans un cercle restreint, la véritable rencontre de se reconnaître, le fameux « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers » n’est pas une simple tirade philosophique. Mais j’ai entièrement confiance que ceci s’apaisera cher Denis. Je n'imagine rien sur ce que tu dis, je te laisse imaginer, la réalité parlera d'elle-même.

2) la crédibilité est liée à la sincérité, non à l’amitié. Combien d’amitiés soi-disantes se sont défaites à cause d’intérêts plus que de véritable lien sincères et aimants, conscients de la reconnaissance de ce que nous sommes. C’est ainsi que j’ai choisi la fraternité spirituelle, celle qui ne trahi pas et est éternelle, ne rejette pas, car Elle le sait Elle. Celle-ci n’est qu’une question apparente de temps pour être reconnue et est confirmée par la Présence "JE SUIS" directement.

3) Ce que tu vois grillé te concerne sans aucun doute, dans mon esprit ceci n’existe pas, seulement dans le cadre restreint d’illusion le montrant. Un comportement n’est jamais défini complètement, car changeant et ne correspondant qu’à une période donnée, un état temporaire d’esprit. Donc pour faire court, je ne suis pas « à griller » l’ayant déjà brûlé cet instant furtif.

4) Un cercle à un centre et c’est ce centre, nourri par le rayonnement de la verticalité de l’instant présent qui est notre réunion. Conséquences, tous sont invités à la table sans exception, dixit un certain maître « J », que j’honore ici même à cet instant.


Denis : A bon entendeur....
Ha mais oui, Fraternellement en témoignage

*Cygne : Eh bien voilà, l’on a fait déjà un bout de chemin ensemble pour faire connaissance, je t’en remercie donc bien que parfois les mots utilisés soit rudes. Question de caractère…

Et le fraternellement est réitéré et sincère, non aseptisé…en tout cas félicitation pour ce forum Denis et désolé si ceci t’as paru abrupte. Namaste!
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13037
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar Denis » 20 Juil 2015, 17:01

De toutes tes "affirmations" très personnelles je ne souhaite retenir que celle là, les autres ont un gout un peu trop "folklo", tendance actuelle New age pour moi, alors je n'en dirais rien...
Au cas où tu n’aurais pas remarqué je suis en plein sur le sujet,
Non... :oops:
Pour moi une étude ne passe par l'étalage de ce quo'n a vécu, d'ailleurs ces expériences je trouve qu'on devrait les garder pour soi, c'est du moins ma démarche, j'en parle au bon moment quand la chose à du sens, sinon, elles ne servent à rien et a personne...
Alors non, une étude de Anâhata ne pourra jamais être tout ce que tu as écris...
Je vois plus un essai sur par exemple le nom même de Anâhata, pourquoi le son non frappé ?
Pourquoi la symbolique de 2 triangles imbriqués ?
Pourquoi 12 pétales à ce centre ?
Quel est ce centre à 9 pétales sous Anâhata qui est lui aussi très puissant et don personne ne parle ou très peu...
Pourquoi Anâhata fait partie des Granthis, comment travailler dessus et donc travailler sur toute la structure profonde des énergies...
Quel est le linga dans ce centre, son nom, sa puissance ?
Anâhata est-il un adhara ?
Quels sont les jnanendryas ou karmendryas qui se trouvent dans ce centre, que pouvons nous faire comme travail dessus...
J'arrête là, car la liste des possibilités "d'étudier" ce centre est infinie, jusqu'au lien entre ce centre et le Christ par exemple...
Mais si chacun vient raconter sa petite histoire personnelle, nous passerons certainement un bon moment à baver sur nos expériences, rendant ceux qui n'en vivent pas un peu amer ou pour d'autres nourrissant leurs penchants à la rêverie, mais non, j'ai bien peur que cela ne serve à rien et que nous soyons très loin de l'idée d'une réelle étude...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 217
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Etude Anâhata

Messagepar Lisa83 » 23 Nov 2016, 02:20

Bonsoir,

Ma pratique me pousse à explorer en ce moment le centre d'énergie du coeur, Anâhata.

Sans revenir sur le post de Denis sur la description proprement parlé de ce centre d'énergie
( viewtopic.php?f=25&t=1122) ,
je voudrais apporter ma contribution trouvée au détour de lectures qui corrobore certains de mes ressentis.
C'est un peu long mais je pense que cela vaut vraiment la peine d'être lu (et partagé).

Voici donc ce que l'on peut lire dans l'ouvrage "Kundalini Tantra" sans citer littéralement le texte.

- Les deux triangles entrelacés symbolise l'union de Shiva et de Shakti. Le triangle inversé attribué à Shakti, la créativité, le triangle redressé à Shiva, la Conscience. (J'ajoute à cette explication mon expérience : on peut entre apercevoir une étoile à six branches en 3D)

- Le véhicule est l'antilope, symbolisant la vivacité et la légèreté dans sa démarche. (Nous verrons plus bas pourquoi l'antilope.)

- Dans le centre au-dessous se trouve l'arbre des désirs "Kalpa taru"

- Le tanmatra est le tangible, le jnanendriya, la peau, le toucher et karmendriya la main, préhension. Anahata représente manomaya kosha, le corps mental et les émotions.

- On trouve au niveau de ce centre le Vishnu Granti, le second noeud, psychique.
Il représente l'esclavage dû à l'attachement émotionnel. Il correspond à un mode de vie où les décisions ne sont pas dictées par la Lumière de la quête spirituelle, mais par les émotions et les sentiments. Il se "dénoue " lorsque les émotions s'harmonisent et mettent en valeur l'éveil spirituel au lieu de s'y opposer. J'ajoute que l'on peut alors comprendre d'où viennent les blocages que l'on peut rencontrer dans le pranayama avec des sensations d'étouffement, de palpitations cardiaques...

Il est dit que celui qui médite sur le lotus du coeur est le meilleur des yogis et le préféré des femmes (ah ben voilà!!!).
Sa sagesse est remarquable et il accomplit de nobles actions.
Son contrôle sur les sens est complet, et son mental s'absorbe facilement dans une concentration intense.

Les écritures tantriques affirment qu'Anâhata est le lieu où s'accomplissent et se matérialisent les pensées et les désirs de l'individu. Fondamentalement, il existe deux modes de pensée, l'un est dépendant, l'autre est indépendant. Il apparaitrait que jusqu'à manipula, le premier mode opère alors qu'avec l'activation de Anâhata, c'est le second qui prédomine.
Tant que la conscience reste centrée dans les centres inférieurs, l'individu continue à être complètement dépendant de ce qu'il lui est imposé, le "destin". Lorsque la conscience atteint Manipura, l'individu commence à maitriser certaine situation de vie tout en continuant à être lié et influencé. Il réalise cependant qu'il peut s'y soustraire mais il ne sait comment faire.
Les chakras inférieurs appartiennent au monde empirique, du mental et des sens. Les personnes qui pensent que leur destin est inévitable n'auraient pas encore transcendé mooladhara et swadhisthana. Manipura fait aussi partie du terrestre mais il se situe à la frontière entre mortel et immortel.Ceux qui se trouvent dans Manipura ont une certaine maitrise de leur propre destin activé par la force d'une volonté active orientée dans une direction positive.

Anâhata serait donc détaché des dimensions empiriques. Le destin n'est plus subi, il est alors possible de s'en libérer totalement. L'exemple serait de prendre le lancement d'un objet. Si celui sort du champ de la gravitation, il échappe à l'attraction terrestre. Il en est ainsi pour les fusées propulsées à une vitesse prodigieuse.
De la même manière, la conscience dans Anahata transcende l'attraction des samskaras latents.
Arrivé dans ce centre, le pratiquant de Yoga serait détaché des éléments extérieurs et/ou des croyances.

Anâhata évoque donc la liberté d'échapper au Karma et surtout la possibilité de déterminer son propre sort.
L'arbre des souhaits est ainsi placé là. De cette façon, tout ce que l'on pense ou désir est exhaussé.
Attention donc car la réalisation de toutes ces pensées et souhaits n'est pas souhaitable.
Cela demande donc une maîtrise totale et parfaite de ses pensées et désirs car un seul pourrait nous conduire à notre perte.
Il conviendrait alors d'être pleinement conscient du pouvoir du mental.
Pour éviter la chute, il est nécessaire de demeurer aussi alerte que l'antilope, aussi vigilante.
A ce niveau, chaque situation doit être perçue comme favorable, peu importe ce que l'on traverse, crise, maladie, souffrances.

Anâhata produit une émotion subtile et son sentiment se caractérise par un sentiment d'amour universel et illimité pour tous les êtres.

L'auteur continue en précisant cela :
Avant l'éveil d'Anâhata, il peut y avoir une douleur fréquente dans la poitrine ou un fonctionnement irrégulier du coeur, une accélération du pouls par exemple. Mais cela n'a rien à voir avec une maladie. Au contraire, une impression de bonne santé est ressentie, ainsi qu'un élan d'activité et un besoin minimum de sommeil. Un équilibre émotionnel complet s'établit, accompagnée d'une capacité de communication aussi bien intérieure qu'extérieure. Avec l'éveil de ce centre se développe le non-attachement aux activités mondaines et un sentiment constant d'optimisme. On comprend que le bien et le mal coexiste, tout en sachant qu'un autre monde existe au-delà de cette dualité.
Après s'être débarrassé de l'attachement, le mental devient détendu, libre et paisible.
Et avec le découverte de la vraie liberté, les plaisirs de la vie dans la dualité n'ont plus aucune signification.

Bonne nuit
Om Mâ Jay Jay Mâ
Avatar de l’utilisateur
Olivier
Messages : 1380
Enregistré le : 01 Mar 2011, 14:27

Re: Etude Anâhata

Messagepar Olivier » 23 Nov 2016, 15:08

Merci beaucoup pour ce texte Lisa, mais une phrase me surprend :
Anahata représente manomaya kosha, le corps mental et les émotions.

Le corps mental n'est pas localisé dans un cakra. Et il est au contact avec tous les cakras, c'est par eux que le corps mental reçoit les sensations.
D'ailleurs n'importe qui peut vivre à quel point manipura, entre autres, est en contact avec le corps mental : si on le "réveille" un peu, on se sent fort, puissant, capable de tout digérer. A l'inverse si on est stressé le blocage à cet endroit est facilement perceptible.
MuadDib
Messages : 1721
Enregistré le : 19 Mai 2012, 16:53
Localisation : ivjs
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar MuadDib » 23 Nov 2016, 15:35

Effectivement, Olivier ...

Mais aussi d'autres choses étranges dans ce texte selon mon point de vue ... "le meilleurs des yogi et le préféré des femmes", je t'avoue que ça se retrouve aussi dans la desscription de bien d'autres choses.

Anahata est aussi le lieu de Viṡṅu Granthi ;-)
ॐ नमो नारायण
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13037
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar Denis » 23 Nov 2016, 19:07

- Le tanmatra est le tangible, le jnanendriya, la peau, le toucher et karmendriya la main, préhension. Anahata représente manomaya kosha, le corps mental et les émotions.
Il y a d'autres visions et celle que j'affectionne dit que le karmendriya n'est pas la main mais la procréation...
Il y a là un lien entre le sensible et les organes génitaux (très sensibles) et le lien subtil entre amour et sexualité...
La marche sur la terre
La préhension est dans l'eau...
L'élimination dans le feu
La procréation dans le coeur
La parole dans la gorge
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 217
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Etude Anâhata

Messagepar Lisa83 » 24 Nov 2016, 00:47

Bonsoir,

Voici ce que je comprends à ce sujet et pour répondre à ce que tu dis Olivier,

Anahata représente manomaya kosha, le corps mental et les émotions.

Les différents corps sont "emboités" les uns dans les autres à la manière des poupées russes.
D'après le texte que je cite, Anâhata prend une autre dimension à partir du moment où l'on transcende les émotions. On passerait alors de manomaya kosha ou corps de connaissance Jnana maya kosha.
Alors effectivement, on ne peut faire correspondre un corps à un centre en particulier mais le fait de "réveiller" les centres d'énergie nous permet d'accéder à ces différentes enveloppes.

Selon Taittirya Upanishad :

Manomaya-kosha, l’enveloppe mentale.
« … différente de ce soi qui consiste en l’essence de l’énergie vitale, bien que situé à l’intérieur de la gaine de celui-ci, se trouve un autre soi intérieur qui, lui, est fait de conscience, de matière mentale, manas… » (II, 3, 1)
Ce « lieu » est celui des émotions, des sentiments agités par les peurs, le doute et les désirs, ce que nous percevons à ce niveau est faussé car très subjectif.

Vijnânamaya-kosha, l’enveloppe d’intelligence, de connaissance supérieure.
« … différent de ce soi qui consiste en l’essence de la matière mentale, bien que situé à l’intérieur de la gaine de celui-ci, se trouve un autre soi intérieur qui, lui, est fait d’intellect, de connaissance valide, vijnâna. » (II, 4, 1)
A ce niveau, l'individu devient capable de discriminer le vrai du faux par une prise de conscience supérieure ou par l’intuition. L'individu parvient à la connaissance du coeur. Il se libère du monde empirique.


En ce qui concerne cette phrase "surprenante"

"le meilleurs des yogi est le préféré des femmes"

L'auteur ne fait que reprendre ce qui est déjà cité dans le Satchakranirupada
27
Le premier parmi les yogi, il (celui qui médite sur le Lotus du Cœur) est plus chéri que la plus chérie des femmes. Il est éminemment sage et rempli de nobles actions. Ses sens sont complètement sous contrôle. Son esprit, dans son intense concentration, est absorbé par les pensées du Brahma. Son discours inspiré coule comme un fleuve d’eau claire. Il est comme la devata, qui est bien-aimée de Lakshmî et peut à volonté entrer dans un autre corps.

A mon avis, à partir du moment où se développe chez l'individu ce sens aigu du toucher, du tact, évidemment, on touche chez l'autre le coeur, on parle avec le coeur, on agit de coeur à coeur et donc, on devient, à mon sens très "aimable".
On peut vraiment constater dans son quotidien que si on est sincère, vrai, authentique, franc, qu'on reconnait en l'autre ce que nous sommes nous-mêmes, le Soi, alors la relation prend une autre tournure et en dépit de tous les obstacles que la vie peut dresser, cette relation prend une autre dimension. C'est très étrange à vivre.

Et pour finir sur ce que dit Denis, effectivement, peut-on attacher les jnanendriya, karmendriya à un centre?
C'est à explorer!

Bonne nuit
Om Mâ Jay Jay Mâ
Avatar de l’utilisateur
Lisa83
Modérateur
Modérateur
Messages : 217
Enregistré le : 16 Sep 2015, 22:12

Re: Etude Anâhata

Messagepar Lisa83 » 24 Nov 2016, 09:19

Bonjour

Je continue ma recherche et voilà ce que je trouve au sujet des liens qui se tissent (au fur et à mesure de la pratique) entre centres d'énergie et enveloppes corporelles (kosha).
Je cite à nouveau Shri Mâ Ananadamayi :

Un jour Mâ me demanda:"Où est le centre du rire et des larmes?" Je répondis."Bien que toutes les stimulations viennent du cerveau, le centre réel est le coeur." Shrî Mâ dit::"Quand il y a un sentiment réel derrière ton rire et tes larmes, il cherche à s'exprimer par tous les pores de la peau." Je ne pouvais percevoir le sens de ces paroles et je restai silencieux. Quelques jours plus tard, j'allai à l'ashram tôt le matin. Je rencontrai Shrî Mâ et allai me promener avec elle. Je lui demandai:"Mâ, comment allez-vous aujourd'hui?" Elle répondit avec une grande conviction:"Vraiment très bien!" Cette simple répoonse fit battre mon coeur si fort que je fus obligé de m'arrêter. J'étais saisi par un état extraordinaire que je ressentais de la tête aux pieds. Mâ remarqua ce qui se passait et me dit:"Réalises-tu maintenant où se trouve le centre du rire et des larmes? Quand un sentiment n'est exprimé que par une partie du corps, il n'a pas toute sa force."

Qui n'a pas senti, lorsque l'ouverture du cœur se produit, emplifiant les émotions à l'extrême , développant une compassion aiguisée (qu'il s'agisse de tristesse et de joie), le corps transpirer de tous ces pores de ce qui l' envahit, submergé par la félicite? Alors à mon sens, plus nous relevons les lotus qui fleurissent en nous, plus nous développons une perception fine de nos différentes enveloppes en relation directe avec les centres, comme un maillage subtil.

Belle journée
Om Mâ Jay Jay Mâ
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13037
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar Denis » 24 Nov 2016, 12:47

Et pour finir sur ce que dit Denis, effectivement, peut-on attacher les jnanendriya, karmendriya à un centre?
Oui je crois que les jnanendriya sont bien associés aux centres, c'est un peu plus délicat pour les karmendrya...
Les centres sont comme des mondes qui sont cristallisés dans notre corps. Le monde du son est très haut, c'est pour cela que les mantras ont cette puissance, c'est le dernier étage avant le silence et le non forme, le son conduit là haut...
Le monde de l'air est celui du touché, du sentiment, de la relation à tout ce qui est autour de nous.
Le monde du feu et celui de l'énergie, de la puissance, de la passion du regard brûlant
Le monde de l'eau devient inertie, liquide, sonorité étrange, le gout est là, dans la salive, dans l'eau...
Le monde de la terre est opaque, noir, stable et à une odeur
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Yo-ho
Messages : 71
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Etude Anâhata

Messagepar Yo-ho » 18 Aoû 2017, 20:34

Il y a une concentration, à chaque expire on descend dans le cakra de la base, et on visualise des éléments du cakra, à un moment on baigne dans de la lumière dorée, un peu comme dans la pub « Dior j'adore ! » et puis on descend encore plus bas s'immerger complètement dans la piscine d'or, la on balade d'un pétale à l'autre, on fait le tour, on va parler avec l'éléphant blanc, le toucher etc etc...c'est obscure et doré en même temps, comme un monde sous marin qui serait doré au lieu d'être bleu, on s'y déplace avec de plus en plus d'aisance, c'est immense...
Bon alors les effets de ces plongées, c'est un peu plus tard, on ne s'y attend pas du tout, On pensait avoir juste fait une concentration des plus agréables, on passe à autre chose, et puis on est surpris et on s'en souvient longtemps.
Le cakra de la base n'est pas seulement noir. Il me semble qu'il est noir quand on veut s'enfoncer dans le non manifesté, que l'on cherche à se recentrer dans sa nuit intime, que l'on veut repartir de l'incrée. Il me semble que dans ce cas, la fixation oculaire se fait sur le bout du nez. Mais si l'on expire en gardant la fixation oculaire dans Ajna avec l'intention d'explorer le cakra on plonge dans de l'or. C'est pas la même recherche...
Et tout à coup je me dis que la couleur du cakra change en fonction de ce que l'on va y chercher.
Avatar de l’utilisateur
valérie3
Messages : 71
Enregistré le : 02 Juin 2014, 04:48

Re: Etude Anâhata

Messagepar valérie3 » 21 Aoû 2017, 09:06

Bonjour Yo-ho, j'aime beaucoup ta concentration, belle inspiration pour une intention, je vais la pratiquer. Tout se mélange et se superpose, obscurité , lumière...l'obscurité dans ce lieu est lumineuse, sans trop savoir pourquoi je me dis en te lisant , il faut faire descendre la lumière jusqu'en bas...Merci! Au plaisir de te lire...
Yo-ho
Messages : 71
Enregistré le : 14 Juil 2017, 09:49

Re: Etude Anâhata

Messagepar Yo-ho » 21 Aoû 2017, 17:10

:) A bientôt
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13037
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar Denis » 22 Aoû 2017, 09:05

Superbe concentration sur ce centre en bas.
C'est amusant moi quand il s'ouvre, c'est un immense espace qui part vers le bas, quelque chose d'infini et qui est jaune dorée avec une touche de vert dedans...
Mais mes yeux sont aussi vers le bas...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Eknath1
Messages : 42
Enregistré le : 25 Juin 2017, 08:30

Re: Etude Anâhata

Messagepar Eknath1 » 24 Aoû 2017, 21:52

Pourquoi non-frappé ?
Pranam
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13037
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar Denis » 24 Aoû 2017, 22:52

Il existe 2 sortes de sons...
Des sons frappés et des sons non frappés plus rares.
Le son du coeur est un son non frappé
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Eknath1
Messages : 42
Enregistré le : 25 Juin 2017, 08:30

Re: Etude Anâhata

Messagepar Eknath1 » 24 Aoû 2017, 23:09

Un exemple ?
Pranam
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13037
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Re: Etude Anâhata

Messagepar Denis » 24 Aoû 2017, 23:13

Sons frappés => tambours, gongs, guitares, bols tibétains (quand on tappe dessus)...
Sons non frappés => Violons, flutes, bols tibétains (quand on les fait tourner !)
Le son du coeur est proche de celui du bol non frappé...
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud

Retourner vers « Etude des centres d'énergies (chakras) »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité