LE 6 (VI) : RESOLUTION

Nous nous proposons de faire, ensemble, une étude sur le tarot, que chacun se sente libre de s'exprimer !

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

LE 6 (VI) : RESOLUTION

Messagepar Odile » 15 Nov 2009, 22:23

Pouf, pouf...je ne l'aime pas beaucoup celle là (comme le 2) quand elle est associée à une lame majeure ! Elle annonce l'illusion, les doutes, la confusion, les faiblesses, l'hésitation... alors que seule elle est assez positive dans un tirage...
Six côtés et six angles forment un hexagone. En affrontant les défis du 5, prenons six respirations profondes et considérons notre problème à partir d'au moins six angles différents, et imaginons six solutions distinctes... aussi absurdes soient-elles.
Le 6 est un soulagement bienvenu après l'intensité du 5. Considérons-le comme la prise en compte du combat à mesure que nous avançons sur la route des lames...

LE 6 DE BATON :

Cette lame annonce que la victoire nous appartient. Nous avons gagné cette lutte au pouvoir et nous pouvons maintenant nous ouvrir à la communication positive. Permettons à notre esprit ainsi qu'à nos oreilles d'être réceptifs aux bonnes nouvelles et prêts à agir en fonction de celles-ci. Apprenons notre valeur et exigeons la même appréciation de la part des autres.
Sens inversé : Cela annonce que les critiques pleuvent sur la façon de gérer une situation, rabaissant ou dépréciant notre réussite. Mauvaises nouvelles.

LE 6 DE COUPE :

Ce 6 évoque l'innocence du passé. Notre état mental actuel est bâti sur les émotions que nous avons ressenties dans l'enfance. Se retrouver plonger dans la nostalgie et les souvenirs peut aider parfois à comprendre le passé et trouver la réponse à d'innombrables questions. Il faut recevoir les présents et les conseils dans l'esprit où ils sont offerts, sans leur ajouter un sens contextuel. Accordons le bénéfice du doute.
Sens inversé : Elle annonce qu'il faut se méfier des situations et des gens apparemment innocents. On peut aussi l'interpréter comme une mise en garde : ne pas s'attarder sur le passé ou s'y replonger, car on risque de s'empêtrer au détriment du moment actuel.
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: LE 6 (VI) : RESOLUTION

Messagepar Odile » 15 Nov 2009, 22:31

LE 6 D'EPEE :

Cette lame annonce le changement et le voyage. Ce changement peut être permanent ou temporaire. Une idée a été mise à l'épreuve et conduite à sa conclusion logique.
Ce 6 nous dit qu'il est temps de passer au Plan B. Un voyage ou des vacances offrent une perspective différente. Saisissons toute occasion de changer de paysage...
Sens inversé : Elle indique un mauvais tournant et le besoin de faire machine arrière.
Les plans de voyages sont soit inappropriés, soit improductifs. On quitte des eaux calmes pour aller vers des mers agitées.

LE 6 DE DENIER :

Ce 6 de l'élément Terre est sur le point d'avoir assez pour offrir, se montrer généreux, aider... Notre acceptation du manque incarné par le 5 signifie que nous avons maintenant plus qu'assez dans d'autres domaines. Il faut se concentrer sur nos atouts.
Utilisons ce que nous avons, partageons et donnons ce que nous pouvons même si cela se fait anonymement.
Sens inversé : Elle nous conseille de voir les autres comme dignes de nos présents et de ne pas nous tenir comme supérieur parce que nous pouvons donner. La fierté mal comprise est aussi insidieuse et destructrice que la fausse modestie.
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: LE 6 (VI) : RESOLUTION

Messagepar Odile » 15 Nov 2009, 22:57

Les combinaisons avec l'Arcane Majeur :

Le 6 de Bâton : Avec la Papesse ou l'Hermite, la patience, la sagesse et les efforts ne sont pas récompensés et les retards ou les contrariétés se multiplient.
Avec le Magicien, la Roue de Fortune ou le Jugement, une trop rapide accélération d'opportunités conduit à des difficultés de coordination et d'actions raisonnées.
Avec l'Impératrice, le Soleil ou le Monde, les heureuses évolutions en tous domaines risquent d'être freinées et de provoquer quelques restrictions agaçantes.
Avec l'Empereur, la Justice ou la Force, volonté, énergie, courage et détermination n'empêchent pas les difficultés. Avec le Chariot ou le Diable, la réalisation des projets est compromise par des difficultés qui semblent difficiles à contrôler.
Avec le Pape, la Tempérance ou l'Etoile, une grande souplesse d'adaptation peut aider à accepter les « bâtons dans les roues ». Avec l'Amoureux, la Lune ou le Fou, les doutes et les incertitudes s'amplifient et conduisent à des troubles émotionnels.
Avec le Pendu, la Lame XIII ou la Maison Dieu, les épreuves demandent beaucoup de sacrifice et d'acceptation pour être surmontées.

Le 6 de Coupe : Avec le Magicien, la Roue de Fortune ou le Jugement, les souhaits d'évolution sont remis en question et obligent à quelques sacrifices d'ordre personnel. Avec l'Empereur, la Justice ou la Force, la force de caractère et la rigueur repoussent toute faiblesse envers l'entourage proche.
Avec la Papesse ou l'Hermite, la discrétion et le repli sur soi conduisent à une grande solitude.
Avec l'Impératrice, le Soleil ou le Monde, la perspicacité, l'intelligence et une excellente communication permettent de dépasser certains troubles. Avec le Pape, la Tempérance ou l'Etoile, la bienveillance, la sympathie, l'affection et l'amitié nécessitent une bonne écoute et le don de soi. Avec l'Amoureux, le Pendu, la Lune ou le Fou, tout se conjugue pour pousser à la passivité, l'obligation de soumission ou de sacrifices.
Avec le Chariot ou le Diable, la réalisation des ambitions obligent à une remise en question des liens affectifs. Avec la Lame XIII ou la Maison Dieu, les épreuves contribuent à avoir des idées sombres et une baisse général du tonus.
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: LE 6 (VI) : RESOLUTION

Messagepar Odile » 15 Nov 2009, 23:34

Le 6 d'Epée : Avec l'Impératrice, le Soleil ou le Monde, l'évolution brillante et une excellente ouverture vers autrui provoquent quelques inimitiés avec des personnes envieuses. Avec le Magicien, la Roue de Fortune ou le Jugement, quelques propos mensongers risquent de provoquer du désordre dans les actions.
Avec la Papesse ou l'Hermite, il faut se méfier de la médisance et de la fausseté qui peuvent entraver la mise ne place des structures.
Avec l'Empereur, la Justice, la sécurité établie risque d'être remise en question en raison d'un environnement jaloux.
Avec l'Amoureux, la Lune ou le Fou, les doutes et la passivité peuvent conduire à un désordre dans l'organisation personnelle et professionnelle.
Avec le Pape, la Tempérance ou l'Etoile, de bons conseils, une souplesse d'adaptation ou la sérénité intérieure aident à tempérer les risques de querelles et conflits.
Avec le Chariot, la Force ou le Diable, l'expansion et la réussite des entreprises obligent à lutter contre des envieux.
Avec le Pendu, la Lame XIII ou la Maison Dieu, les séparations ou les ruptures dans le domaine privé et/ou professionnel sont confirmées.

Le 6 de Denier : Avec l'Empereur ou la Justice, des obstacles obligent à accepter de se soumettre à quelques obligations contraignantes.
Avec l'Impératrice, le Soleil ou le Monde, des épreuves sont prévisibles et la prudence est recommandée dans le domaine matériel et professionnel.
Avec le Pape, la Tempérance ou l'Etoile, la souplesse d'adaptation aide à supporter les limitations et les sacrifices.
Avec l'Amoureux, la Lune ou le Fou, une faiblesse émotionnelle peut être la cause de flottement, d'hésitations. Avec le Magicien, la Roue de Fortune ou le Jugement, l'évolution des projets peut être entravée par des freins ou des obstacles.
Avec le Chariot, la Force ou le Diable, les énergies mises au service d'une bonne évolution ne sont pas récompensées et obligent à des efforts complémentaires.
Avec le Pendu, la lame XIII ou la Maison Dieu, des difficultés ou des obstacles qu'il faut surmonter avec courage.
Avec la Papesse ou l'Hermite, le repli sur soi laisse toute évolution en attente.
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...

Retourner vers « Etude du tarot »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité