LE 2 (II) : PAIRE

Nous nous proposons de faire, ensemble, une étude sur le tarot, que chacun se sente libre de s'exprimer !

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

LE 2 (II) : PAIRE

Messagepar Odile » 09 Nov 2009, 21:52

L'énergie du 2 est Equilibre. C'est une paire, un duo, un double problème, des jumeaux. Sa nature est duale et linéaire : haut/bas, entrée/sortie, départ/arrivée, harmonie/conflit...
Dans une lecture, la lame adjacente au 2 précise laquelle des deux voies a été prise. C'est à nous de décider si nous voulons changer de direction.

LE 2 DE BATON :

Cette lame suggère les possibilités infinies de notre intuition active, les responsabilités inséparables de la véritable autorité ou la première lutte de pouvoir d'une relation. Quelqu'un doit diriger et quelqu'un doit suivre, lequel serons-nous ? Ce 2 est très masculin et nous impose d'examiner nos responsabilités et d'évaluer le soin que nous portons à tout ce qui est sous notre « empire ».
Sens inversé : les responsabilités sont exagérées ou elles dépassent le champ de notre autorité. Le problème peut aussi se révéler dans une relation où l'équilibre du pouvoir est inadéquat.

LE 2 DE COUPE :

Cette lame est l'archétype d'une relation harmonieuse et équilibrée : c'est l'indicateur d'un mariage d'un concubinage, d'un partenariat. Dans d'autres contextes, ce 2 annonce une bonne relation de travail, d'amitié, etc. Il symbolise tout ce qui fait fonctionner une relation : communication claire, coopération, loyauté, partage, respect, amour et affection.
Sens inversé : le partenariat idéal est mis en doute : manque de coopération, de loyauté, l'affection et le vrai amour sont absents. Il peut s'agir aussi d'un problème venant de l'intervention d'une tiers personne dans une relation.
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: LE 2 (II) : PAIRE

Messagepar Odile » 09 Nov 2009, 21:54

LE 2 D'EPEE :

En général, les Epées sont rapides et décidées, distribuant les décisions ou la douleur aussi promptement que la pensée... Mais ce 2 est une lame d'impasse, de stagnation et d'indécision : c'est comme si une pensée était tiraillée en même temps en deux sens. Elle indique souvent l'absence de choix parfait, mais aussi le fait qu'il n'y a pas de mauvaises décisions.
Sens inversé : Elle confirme que l'on a pris une décision (qui n'est pas forcément bonne) ou qu'une décision a été prise pour nous et que nous n'en avons plus la responsabilité. Elle suggère qu'il faut s'engager plus à fond dans le processus créatif.

LE 2 DE DENIER :

Cette lame signale souvent l'habitude de jongler avec l'argent ou le temps. L'équilibre maintenu dans ce cas peut s'écrouler à tout moment. Ce thème peut s'appliquer dans tous les domaines de la vie : il faut trouver un juste équilibre entre la vie matérielle et la vie spirituelle ou donner autant à la famille qu'au travail.
Sens inversé : ce 2 avertit que notre équilibre s'écroule : on ne peut plus par exemple emprunter à Pierre pour rembourser Paul... Il faut trouver une solution pour redresser la barre...
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: LE 2 (II) : PAIRE

Messagepar Odile » 09 Nov 2009, 21:57

Les combinaisons avec l'Arcane Majeur :

Le 2 de Bâton : Avec la Papesse ou l'Hermite, la solitude et la mélancolie peuvent accentuer et conduire à une crainte d'aller de l'avant et d'agir avec fermeté.
Avec le Magicien, la Roue de Fortune ou le Jugement, des soucis peuvent freiner la bonne évolution de toutes les situations en cours. Avec l'Impératrice, le Soleil ou le Monde, le savoir-faire et la facilité à communiquer sont indispensables pour réagir face aux médisances.
Avec l'Empereur, la Justice ou la Force, les succès risquent de provoquer des jalousies et entraîner une forte concurrence et des rivalités sournoises. Avec le Chariot ou le Diable, des discussions acerbes semblent nécessaires pour atteindre la réalisation de tous les projets.
Avec le Pape, la Tempérance ou l'Etoile, les discussions sont évitées, les discordes apaisées et les contrariétés s'éloignent. Avec l'Amoureux, le Pendu, la Lune ou le Fou, les craintes et les hésitations sont accentuées et provoquent une dualité intérieure.
Avec la Lame XIII ou la Maison Dieu, les bouleversements peuvent entraîner des déceptions.

Le 2 de Coupe : Avec le Magicien, la Roue de Fortune ou le Jugement, les opportunités peuvent provoquer quelques tensions relationnelles. Avec l'Empereur, la Justice ou la Force, un éclaircissement intérieur facilite le maintien d'un équilibre sécurisant.
Avec la Papesse ou l'Hermite, le repli sur soi risque d'accentuer une certaine passivité.
Avec l'Impératrice, le Soleil ou le Monde, communication et intelligence favorisent l'entente avec autrui. Avec le Pape, la Tempérance ou l'Etoile, l'harmonie et l'entente se confirment dans la paix du coeur. Avec l'Amoureux, le Pendu, la Lune ou le Fou, un mal-être et une dualité intérieure peuvent contribuer à accentuer les doutes et le flottement émotionnel.
Avec le Chariot ou le Diable, une énergie débordante et des élans passionnés peuvent provoquer quelques malentendus dans les échanges. Avec la Lame XIII ou la Maison Dieu, l'état émotionnel est accentué face aux transformations et bouleversements divers.
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...
Avatar de l’utilisateur
Odile
Messages : 2029
Enregistré le : 21 Aoû 2009, 10:50

Re: LE 2 (II) : PAIRE

Messagepar Odile » 09 Nov 2009, 21:59

Le 2 d'Epée : Avec l'Impératrice, le Soleil ou le Monde, l'épanouissement personnel provoque quelques jalousies et rivalités diverses. Avec le Magicien, la Roue de Fortune ou le Jugement, les coups de chance et les opportunités cachent peut-être de la fausseté ou de la duplicité.
Avec la Papesse, l'Hermite ou le Pendu, malgré la sagesse, la patience et les sacrifices , il faut faire attention aux intrigues et abus de confiance.
Avec l'Empereur, le Chariot ou la Justice, la concrétisation et le succès des entreprises peuvent déclencher des luttes et des tracasseries diverses.
Avec l'Amoureux, la Lune ou le Fou, l'état émotionnel est perturbé par divers tracas et contraintes.
Avec le Pape, la Tempérance ou l'Etoile, la souplesse d'adaptation, la bonté et la bienveillance n'empêchent pas les rivalités extérieures.
Avec la Force ou le Diable, la détermination à atteindre tous les objectifs fixés peuvent provoquer des rapports conflictuels. Avec la Lame XIII ou la Maison Dieu, l'état émotionnel est exacerbé par les épreuves existantes.

Le 2 de Denier : Avec l'Empereur ou la Justice, la détermination et la volonté sont mises à rude épreuve pour maintenir un équilibre parfait. Avec la Papesse, l'Hermite, les restrictions et les limitations peuvent entraîner quelques embarras.
Avec l'Impératrice, le Soleil ou le Monde, le domaine matériel ainsi que la vie privée s'annoncent sous le signe du partage mais aussi des contrariétés.
Avec le Pape, la Tempérance ou l'Etoile, la souplesse d'adaptation et la bienveillance aident à supporter les oppositions en tous domaines.
Avec l'Amoureux, la Lune ou le Fou, des doutes et des incertitudes peuvent provoquer des embarras. Avec le Magicien, la Roue de Fortune ou le Jugement, les projets d'évolution peuvent être troublés par des évènements extérieurs s'opposant à la bonne marche des affaires.
Avec le Chariot, la Force ou le Diable, le pouvoir de domination sur autrui, l'ambition et l'impulsivité peuvent provoquer des situations conflictuelles.
Avec le Pendu, la lame XIII ou la Maison Dieu, les épreuves peuvent entraîner des rapports conflictuels et des situations embarrassantes.
Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité...

Retourner vers « Etude du tarot »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité