souplesse

Vous êtes engagé dans une pratique spirituelle, philosophie ou religion depuis quelques temps, et vous souhaitez partager vos expériences.

Modérateur : Modérateurs

sita
Messages : 66
Enregistré le : 25 Mar 2007, 19:26
Localisation : VERSAILLES

souplesse

Messagepar sita » 16 Mai 2007, 14:35

Est-ce qu'on peut envisager d'être prof de yoga quand on n'est pas souple ? Je suis sûre que la réponse va être oui, mais sincèrement ça me pose un problème d'égo (même si c'est pas bien!) et ça ne me paraît pas si évident d'enseigner sans montrer aux élèves une posture bien aboutie.
Shanti
SITA
nyerg

Messagepar nyerg » 16 Mai 2007, 18:50

Aussi, j'aurais voulu savoir quel formation y faut avoir pour etre prof (je parle pas de maitre, mais simplement prof) de yoga ?
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13314
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 16 Mai 2007, 19:45

J'ai passé 3 diplômes de professeur de Yoga, dans les 2 premières écoles ont m'a demandé de présenter un mémoire et une séance de Yoga. Pas une de ses écoles n'a notée la souplesse, mais bien la qualité, la profondeur, la réelle connaissance. La souplesse n'a rien a voir avec le Yoga, plus je dirai que quelqu'un de laxe aura des difficultés à entrer dans le Yoga.

Mais c'est sur que pour l'égo la chose est délicate... Qu'elle chance !!!
Pour l'enseignement le prof n'est pas un exemple, mais simplement il doit témoigner d'un travail, d'un chemin parcouru, pas d'une posture "aboutie" qui pour moi, comme beaucoup, ne veut strictement rien dire....

Pour être prof de Yoga il existe un grand nombre de formations, il faut savoir qu'il n'y a pas de diplômes reconnu, ni de fédération nationales de Yoga...

Denis
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
sita
Messages : 66
Enregistré le : 25 Mar 2007, 19:26
Localisation : VERSAILLES

Messagepar sita » 16 Mai 2007, 21:32

Est-ce que tu crois vraiment que le prof peut être moins apte physiquement aux postures que ses élèves ?
SITA
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13314
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 17 Mai 2007, 00:42

sita a écrit :Est-ce que tu crois vraiment que le prof peut être moins apte physiquement aux postures que ses élèves ?


Peux tu expliquer ce que tu entends être moins apte à une posture, de quoi parles tu ? 8)
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
sita
Messages : 66
Enregistré le : 25 Mar 2007, 19:26
Localisation : VERSAILLES

Messagepar sita » 18 Mai 2007, 11:21

Je voulais juste dire qu'en étant plutôt raide on ne peut pas montrer une "belle"posture, je parlais d'apte physiquement bien sûr, je sais que l'on n'est pas obligé de faire la posture avant les élèves, mais quand il s'agit de débutants ils sont souvent dans cette demande et là (toujours l'égo) le prof a pas l'air très malin s'il arrive moins bien que les élèves, tu ne crois pas ?
Il y a la peur du jugement, c'est vrai, et aussi la peur de mal enseigner une posture mal maîtrisée.
SITA
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13314
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 18 Mai 2007, 11:50

Il y a la peur du jugement, c'est vrai, et aussi la peur de mal enseigner une posture mal maîtrisée.


Je crois que l'idée est surtout là, sur le fait que la posture serait mal maitrisée...
Mais au-delà de la forme, qu'est ce qui montre que tu maitrise une posture ??

Pour savoir où tu en es dans ton manque de souplesse, si tu fais la pince, avec les jambes raide, où se posent tes mains, sur les pieds, les tibias, les genoux ???
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
sita
Messages : 66
Enregistré le : 25 Mar 2007, 19:26
Localisation : VERSAILLES

Messagepar sita » 18 Mai 2007, 12:00

pour la pince, j'arrive aux pieds, mais par ex dans la salutation au soleil je suis obligée de plier les genoux et ma tête ne touchera jamais les genoux...
Oui, bon, ce n'est pas l'essentiel...
SITA
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 18 Mai 2007, 12:35

La souplesse n'a rien a voir avec le Yoga, plus je dirai que quelqu'un de laxe aura des difficultés à entrer dans le Yoga.


Pas une de ses écoles n'a notée la souplesse, mais bien la qualité


Je confirme. Par ailleurs la souplesse n'est qu'un élément parmis d'autres : équilibre, force (certaines postures exigent beaucoup de force et non de la souplesse pour etre maîtrisées), stabilité, concentration, j'en oublie sûrement...
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13314
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 18 Mai 2007, 14:24

sita a écrit :pour la pince, j'arrive aux pieds, mais par ex dans la salutation au soleil je suis obligée de plier les genoux et ma tête ne touchera jamais les genoux...
Oui, bon, ce n'est pas l'essentiel...


Alors je crois que nous avons la même souplesse !!!
Je n'arrive pas à poser le front sur les genoux moi aussi dans la pince, mais je ne crois que le jour où je pourrai faire cela, si il arrive un jour, cela changera quqoi que ce soit dans la technique, il y tellement, tellement, de chose à découvrir dans cette posture que ce "tout petit petit détail", n'a aucune importance...

Rico a écrit :Je confirme. Par ailleurs la souplesse n'est qu'un élément parmis d'autres : équilibre, force (certaines postures exigent beaucoup de force et non de la souplesse pour etre maîtrisées), stabilité, concentration, j'en oublie sûrement...


Entierement d'accord avec toi Rico et heureux de lire ça venant de toi, je pensai, a tord, que la forme extérieure aurait été plus importante pour toi... :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Yog

Messagepar Yog » 18 Mai 2007, 14:42

Je n'arrive pas à poser le front sur les genoux moi aussi dans la pince


Moi non plus. :D
sita
Messages : 66
Enregistré le : 25 Mar 2007, 19:26
Localisation : VERSAILLES

Messagepar sita » 18 Mai 2007, 15:01

Merci Rico !
J'ai effectivement l'équilibre et la concentration (en général !), c'est déjà ça !
N'empêche que j'ai une prof hyper-laxe, qui se plaint du fait d'avoir été si laxe pendant qu'elle apprenait le yoga, ce qui l'empêchait de bien sentir les postures et qui est en admiration devant les gens très souples durant le cours !
SITA
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13314
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 18 Mai 2007, 15:08

sita a écrit :N'empêche que j'ai une prof hyper-laxe, qui se plaint du fait d'avoir été si laxe pendant qu'elle apprenait le yoga, ce qui l'empêchait de bien sentir les postures et qui est en admiration devant les gens très souples durant le cours !

Image, image quand tu nous tiens....
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Yog

Messagepar Yog » 18 Mai 2007, 15:23

Personnellement, je trouve ça pratique de ne pas être souple. On peut nettement sentir nos limitations et être très présent dans nos sensations. Ca permet de trouver une certaine aisance dans un physique qui ne s'y prête pas à la base. Ainsi, on peut dépasser le physique et aller plus en profondeur.
Personnellement, si j'étais souple, je crois que ça me poserait problème et que ce serait donc plus difficile d'être à l'écoute de soi. Mais bon, ça c'est très personnel.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 18 Mai 2007, 17:06

Aller je sens que je vais encore faire jaser :

Je n'arrive pas à poser le front sur les genoux moi aussi dans la pince


Moi si : je pose (enfin pas toujours) le front sur les tibias et la poitrine sur les cuisses et pour avoir commencé le yoga en arrivant meme pas à toucher mes pieds dans la pince je peux vous dire que la posture est nettement plus confortable dans sa forme plus avancée et les effets également plus intenses. Si ça n'était pas le cas pourquoi représenterait t on la pince sous sa forme ultime dans les traité de yoga ??
Alors pour ceux qui ne sont pas d'accord avec moi pourquoi pas mais s'ils n'ont pas expérimentés sur leur propre corps la pince dans sa forme finale, leur témoignage ne peut guère avoir de valeur...
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
sita
Messages : 66
Enregistré le : 25 Mar 2007, 19:26
Localisation : VERSAILLES

Messagepar sita » 18 Mai 2007, 17:41

En fait ma question c'était surtout si c'est important d'être souple en tant que prof de yoga ?
Sinon par rapport à soi-même, c(est vrai qu'il y a déjà beaucoup à recevoir dans une posture pas accomplie, alors qu'est-ce que ça doit être quand on y arrive vraiment comme Rico ?...
SITA
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 18 Mai 2007, 18:07

Ben déjà si on approche de la forme finale de la posture, on approche en même temps de la fin de la souffrance physique et le confort apparait. Mais on peut aussi se contenter de toucher juste ses pieds dans la pince être très confortable et ne jamais vouloir aller au delà. Cependant cette attitude consistant à se reposer sur ses laurier n'est pas celle recommandée dans la voie du yoga. Et il ne faut pas confondre le fait de se reposer sur ses lauriers avec la notion de contentement.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar de l’utilisateur
Philippe*
Messages : 223
Enregistré le : 30 Nov 2006, 18:01
Localisation : France

Messagepar Philippe* » 18 Mai 2007, 18:57

Personnellement ces deux derniers mois j'ai accru ma durée quotidienne de pratique d'asanas et pranayama et réduit le temps de méditation, et j'ai beaucoup gagné en souplesse et en tonicité. Maintenant je ne sais pas, je ne me vois pas enseigner des postures que je n'ai jamais pu tenir, mais on peut faire déjà beaucoup sans avoir une grande souplesse de toute manière.

Et puis pourquoi enseigner le Yoga ? Déjà il y a plusieurs yogas. Personnellement, une optique autre qu'ancrée à 100% dans la spiritualité ne m'intéresse pas pour l'instant, c'est une véritable sadhana qui engage toute une vie 24h/24, toute la vie est Yoga, asanas ou pas, aussi je ne me sens pas en phase avec beaucoup d'Occidentaux dans cette pratique même si je peux comprendre leurs démarches. Quand je fais une séance plus technique de Yoga, c'est une prière, j'approfondis une liaison avec l'absolu. Et puis le Yoga, le Yoga Intégral de Sri Aurobindo, que je pratique ne requiert pas la pratique indispensable d'asanas, c'est moi-même qui explore le Yoga classique, comme adjuvant à la sadhana, donc cette question de souplesse ne se pose pas vraiment.

Philippe
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 18 Mai 2007, 19:09

une véritable sadhana qui engage toute une vie 24h/24, toute la vie est Yoga, asanas ou pas


oui en théorie mais dans la pratique on s'aperçoit rapidement qu'être en yoga c'est à dire éthymologiquement "relié" 24/24 toute la vie c'est impossible sauf pour quelques "élus" c'est à dire ni plus ni moins ses saints hommes libérés de leur karma. Dans la pratique si on arrive à être en yoga ne serait ce que 2 heures par jour c'est déjà bien....
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar de l’utilisateur
Philippe*
Messages : 223
Enregistré le : 30 Nov 2006, 18:01
Localisation : France

Messagepar Philippe* » 18 Mai 2007, 19:17

En fait, quand je dis toute la Vie est Yoga, je veux dire que tout la vie est un champ d'expérience propice à l'évolution spirituelle, chaque expérience est une opportunité de développement, il n'y a pas la pratique spirituelle d'un côté et la vie mondaine de l'autre, mais toute la vie est intégrée dans une aspiration et une consécration au Divin - je parle du Yoga Intégral en l'occurrence. C'est pourquoi il y a une vocation dans ce Yoga, sans être élitiste, ce n'est pas fait pour tout le monde, mais il peut avoir des phases de préparation, de maturation à ce Yoga en quelque sorte. Quiconque est suffisamment engagé sur une voie spirituelle authentiquement sait que l'on ne peut plus faire marche arrière sans se détruire à un certain moment, comprenne qui pourra.

Philippe
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 18 Mai 2007, 19:24

Tout à fait d'accord philippe.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13314
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 18 Mai 2007, 19:51

rico a écrit :Ben déjà si on approche de la forme finale de la posture, on approche en même temps de la fin de la souffrance physique et le confort apparait. Mais on peut aussi se contenter de toucher juste ses pieds dans la pince être très confortable et ne jamais vouloir aller au delà. Cependant cette attitude consistant à se reposer sur ses laurier n'est pas celle recommandée dans la voie du yoga. Et il ne faut pas confondre le fait de se reposer sur ses lauriers avec la notion de contentement.


Pour avoir déjà "débatu" avec toi sur cette idée de la "forme finale de la posture", et sans vouloir revenir sur nos longs échanges, je crois que cette idée est totalement fausse. Si elle est possible dans la forme, une posture finalisée, on peut très bien aller bien au-delà de la forme en ayant juste les doigts qui touchent les pieds. Que fais tu des concentration, pranayama, drishti, bandas, trajet des souffles et autres trajets de l'énergie...
Enfin, même en touchant "que" ses pieds, tenir la pince 45mn sans utiliser la volonté (bien sur), mais en y trouvant l'arrêt du mental, du souffle et en entrant réellement dans une modification de la conscience me semble aussi une belle chose, bien profonde...

Question ouverte, si vous faites la pince, quel trajet du souffle, quelle visualisation metez vous. Pourquoi l'idée d'attraper ses pieds est importante (l'idée !!!) ? :wink:
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 18 Mai 2007, 19:54

Si elle est possible dans la forme, une posture finalisée, on peut très bien aller bien audelà de la forme en ayant juste les doigts qui touchent les pied
.

Absolument d'accord.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
sita
Messages : 66
Enregistré le : 25 Mar 2007, 19:26
Localisation : VERSAILLES

Messagepar sita » 18 Mai 2007, 21:13

[quote="DenisQuestion ouverte, si vous faites la pince, quel trajet du souffle, quelle visualisation metez vous. Pourquoi l'idée d'attraper ses pieds est importante (l'idée !!!) ? :wink:[/quote]


Pour le trajet du souffle, moi je fais à l'inspir de bas en haut le long de la colonne et à l'expir de haut en bas.
Il paraît que pour l'Ayurvéda on saisit le gros orteil pour remonter les organes, mais l'idée de prendre ses pieds je ne vois pas ... (son pied, j'imagine mieux!)
Quelle visualisation mets-tu Denis ?
SITA
Yog

Messagepar Yog » 18 Mai 2007, 23:26

oui en théorie mais dans la pratique on s'aperçoit rapidement qu'être en yoga c'est à dire éthymologiquement "relié" 24/24 toute la vie c'est impossible sauf pour quelques "élus" c'est à dire ni plus ni moins ses saints hommes libérés de leur karma.


Pourquoi donc ainsi créer une telle barrière ?
S'il n'est pas possible pour le commun des mortels d'être en l'état de yoga toute la journée, alors à quoi ça sert ?
Car, j'ai le sentiment que pour beaucoup, l'état de yoga est un état transcendant et quasi-mystique. Or le yoga nous apprend à être plus lucide, à identifier nos mouvements intérieurs et du coup pouvoir rester centré. Le Yoga se vit à chaque instant. La séance des asanas et des pranayamas, sont des moments privilégiés qui nous ouvrent la porte à notre centre. C'est un ressourcement. Mais se ressourcer ne sert à rien s'il n'y a pas d'impact dans notre vie quotidienne.
Je crois que, sans aller jusqu'à kaivalya, le yoga nous permet de vivre une forme de conscience et ce à chaque instant. Le simple fait de pouvoir identifier en soi les mouvements intérieurs tout au long de la journée, c'est déjà le yoga. (voir Patanjali I.2)
D'ailleurs, Rico, toi qui est tellement "fan" de Iyengar, si tu as lu son dernier livre, il parle bien de vivre le yoga au quotidien et il donne souvent des exemples concrets dans la vie quotidienne. Alors oui le yoga peut nous amener dans une grande transcendance, mais avant tout, le yoga s'ancre dans le quotidien. Ce n'est pas comme la pratique de certaines religions qui consistent juste à aller à l'église le dimanche pour faire son devoir religieux. Le yoga ne se réduit pas à un moment précis dans la journée.

Ben déjà si on approche de la forme finale de la posture, on approche en même temps de la fin de la souffrance physique et le confort apparait. Mais on peut aussi se contenter de toucher juste ses pieds dans la pince être très confortable et ne jamais vouloir aller au delà.


Mais Rico, même en touchant les genoux on peut être dans le confort. Finalement, quel que soit le stade de la posture physiquement, l'intériorité, la présence à soi est primordiale. Iyengar, dans son dernier livre, explique que la posture la plus difficile est savasana, la posture du cadavre. Il ne me semble pas que celle-ci demande une grande souplesse. Or, qu'est-ce qui est difficile ? Rester conscient, ne pas sombrer dans la torpeur et s'endormir. Il me semble donc bien que Iyengar préconise aussi la conscience, l'intériorité.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 19 Mai 2007, 13:06

D'accord donc les postures exigeant une grande souplesse ou les postures dans leur forme finale n'ont aucune utilité. Et meme a quoi bon tenter d'attraper ses pieds dans la pince???? Autant rester assis tout simplement et chercher le confort ainsi!
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13314
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 19 Mai 2007, 15:18

Denis a écrit :Question ouverte, si vous faites la pince, quel trajet du souffle, quelle visualisation metez vous. Pourquoi l'idée d'attraper ses pieds est importante (l'idée !!!) ?


ALors qui tente de donner une réponse ???? !!!!
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
Yog

Messagepar Yog » 20 Mai 2007, 01:18

rico a écrit :D'accord donc les postures exigeant une grande souplesse ou les postures dans leur forme finale n'ont aucune utilité. Et meme a quoi bon tenter d'attraper ses pieds dans la pince???? Autant rester assis tout simplement et chercher le confort ainsi!


Qui a dit que ce n'était pas utile ? Pourquoi donc vouloir voir les choses totalement blanches ou noires ?
C'est dommage je trouve d'aller dans des radicalisations.
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 Juil 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Messagepar kavi » 20 Mai 2007, 11:53

Denis a écrit :Question ouverte, si vous faites la pince, quel trajet du souffle, quelle visualisation metez vous. Pourquoi l'idée d'attraper ses pieds est importante (l'idée !!!) ?

ALors qui tente de donner une réponse ???? !!!!



D'abord la réponse "standard" :-) :

la saisie des gros orteils permet l'arrêt des fluctuations du mental dues à l'activité visuelle. C'est du moins ce qu'écrit Tikhomiroff dans son Banquet de Shiva. Il n'indique pas que cette idée est reliée au fait que dans la physiologie subtile traditionnelle, deux nâdis considérées comme importantes, Gandhâri et Hastajhiva, relient les yeux aux gros orteils. Pour la visualisation etc. je ne vais tout de même pas recopier toute l'entrée consacrée à Pascimottanâsana :-) Je note cependant un détail curieux : il insiste sur l'importance de déposer le front sur les genoux et non sur les tibias, quitte à arrondir le dos. D'un point de vue strictement corporel, je trouve dommage de contraindre le dos en le voûtant au lieu de le laisser vacant en déposant le tronc aussi loin que le permet la disponibilité physique du moment. Mais d'un point de vue plus symbolique, la connection genoux/tête est intéressante car elle renvoie à la fonction germinative via les correspondances astrologiques dans le corps humain. De plus, il est amusant de noter qu'en sanskrit, genou = jânu et naissance = janus, mais je ne sais pas si ce rapprochement est étymologiquement fondé (je n'ai pas trouvé d'indications claires à ce sujet). Bref, on plante en terre la graine (le bîja mantra) et on attend que ça lève ! :-)

Et maintenant la réponse personnelle :

une des possibilités qui me "viennent" dans cette posture : inspirer en sentant une trajectoire des pieds jusqu'au périnée (mûla bandha peut parfois s'installer), suspension de souffle sans effort, puis expiration du périnée jusqu'au sommet du crâne ou au front. Avec bien entendu l'adjonction de bîja surtout pendant la suspension (mais ce n'est pas obligatoirement le cas)

Rico a écrit :D'accord donc les postures exigeant une grande souplesse ou les postures dans leur forme finale n'ont aucune utilité. Et meme a quoi bon tenter d'attraper ses pieds dans la pince???? Autant rester assis tout simplement et chercher le confort ainsi!


Je crois que tu n'es pas très curieux de découvrir autre chose que l'enseignement que tu suis et qui semble te convenir (ce n'est en rien une critique, car c'est une attitude respectable) mais si tu attends réellement une réponse à ta question, je te recommande de lire le Yoga, corps de vibration, corps de silence, d'Eric Baret, qui apporte une vision différente, juste sur bien des points et très inspirante de ce sujet qui ne donne en général lieu qu'à compilations, radotages, inventions dues au marketing etc.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 20 Mai 2007, 12:53

Qui a dit que ce n'était pas utile ? Pourquoi donc vouloir voir les choses totalement blanches ou noires ?
C'est dommage je trouve d'aller dans des radicalisations.


A en lire certains c'est pourtant bien l'impression de cette inutilité qui ressort.

Je crois que tu n'es pas très curieux de découvrir autre chose que l'enseignement que tu suis et qui semble te convenir


Curiosité théorique mais non pratique du moins plus maintenant. La dispersion ne permet pas la progression sur la voie du yoga. En effet j'ai trouvé la méthode qui me convient et je m'y tiens. Mais je ne critique nullement les autres méthodes (hein Denis! :wink: ). Exemple : Iyengar préconise de tendre les jambes dans les postures; André Van Lysebeth lui préconise l'inverse. Je vois pas comment on peut pratiquer tout et son contraire. Encore une fois chacun suit ce qui lui convient simplement je trouve regrettable de sentir à quel point certains rejettent ce qu'il n'ont pas choisi.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Yog

Messagepar Yog » 20 Mai 2007, 12:57

La dispersion ne permet pas la progression sur la voie du yoga.


La rigidité non plus.

Mon prof de yoga a suivi l'enseignement Iyengar, puis le shivaisme du Cachemire. C'est très intéressant de voir l'association qu'il en fait. On en arrive à un yoga où la posture est précise et où le ressenti est très important.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 20 Mai 2007, 13:20

La rigidité non plus.

Mon prof de yoga a suivi l'enseignement Iyengar, puis le shivaisme du Cachemire. C'est très intéressant de voir l'association qu'il en fait.


Désolé je n'ai ni le temps ni l'énergie suffisant pour me disperser. Mais si cela vous convient temps mieux pour vous, c'est votre voie, pas la mienne. Quant à me qualifier de rigide ça ne regarde que vous. Avant d'en arriver à le méthode Iyengar je me suis quand même ouvert à toutes les autres pratiques pour voir laquelle me correspondait le mieux.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Yog

Messagepar Yog » 20 Mai 2007, 13:54

Je pense Rico que tu dépenses plus d'énergie à rester soit-disant focaliser, plutôt que de t'ouvrir.
Je ne pense pas que ce soit ton cas, mais j'ai toujours trouvé ça étrange de voir des personnes qui sont rigidifées dans leur vision. Un peu comme si elles avaient peur d'être remises en question par des pratiques différentes de la leur. S'ouvrir ce n'est pas se disperser, mais s'enrichir. Tu parles de Iyengar, mais que je sache, il ne préconise pas la fermeture. Dans son dernier livre, Iyengar explique bien qu'il n'admet pas qu'on puisse l'ériger en unique référence en Yoga. Il reconnait la valeur des autres guides.

Ce que je trouve dommage dans ton attitude Rico, c'est la radicalisation dont tu fais preuve. Que ce soit au sujet du yoga ou de l'écologie. C'est dommage de réduire la chose à ce point et du coup les simplifier à outrance. Naturellement, il est important de ne pas se disperser, mais ça ne veut pas dire s'enfermer dans un dogme, dans une tradition, mettre des oeillères et refuser tout dialogue avec des avis divergents. Je suis d'accord sur le fait que Denis par moment est très provocateur et peut sembler être très rigide (je me suis déjà plusieurs fois accroché gentillement avec lui sur le forum), mais il y a eu d'autres membres du forum qui ont émis un avis différent du tien, sans forcément entrer dans une vision rigide. Bon voilà, les choses sont dites. Ne prends pas mes mots pour une attaque, car ce n'est pas le cas. C'est juste l'expression de mon ressenti vis à vis de certains de tes messages.
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 Juil 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Messagepar kavi » 20 Mai 2007, 14:27

rico a écrit :Désolé je n'ai ni le temps ni l'énergie suffisant pour me disperser. Mais si cela vous convient temps mieux pour vous, c'est votre voie, pas la mienne.


Je pense en effet qu'une fois que l'on a découvert le chemin qui nous convient le mieux, il n'est pas nécessaire de pratiquer les "mélanges", à la condition toutefois que la voie suivie offre une certaine complétude. Personnellement, je m'en tiens également à approfondir la pratique dans une direction particulière mais cela ne m'empêche pas d'avoir un regard sur les autres et de tenter de comprendre quels en sont les enjeux. La multiplication d'angles de vue permet parfois en retour d'enrichir la vision de sa propre pratique.
De plus, note bien que si je te proposais la lecture d'un ouvrage de Baret, c'est uniquement parce que tu posais une question qui trouve à mon avis la réponse la mieux formulée dans son livre. Mais il arrive que l'on pose des questions dont ne veut point connaître les réponses ;-)
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 20 Mai 2007, 15:39

je m'en tiens également à approfondir la pratique dans une direction particulière mais cela ne m'empêche pas d'avoir un regard sur les autres et de tenter de comprendre quels en sont les enjeux. La multiplication d'angles de vue permet parfois en retour d'enrichir la vision de sa propre pratique.


C'est aussi mon cas sinon que ferais je sur un forum sur le yoga???

Je pense Rico que tu dépenses plus d'énergie à rester soit-disant focaliser, plutôt que de t'ouvrir.
Je ne pense pas que ce soit ton cas, mais j'ai toujours trouvé ça étrange de voir des personnes qui sont rigidifées dans leur vision. Un peu comme si elles avaient peur d'être remises en question par des pratiques différentes de la leur. S'ouvrir ce n'est pas se disperser, mais s'enrichir. Tu parles de Iyengar, mais que je sache, il ne préconise pas la fermeture.


Tu fais fausse route yog : je n'ai jamais défendu la cause Iyengar comme valant mieux qu'une autre méthode!! Comment le pourrais je puisque je n'ai jamais pratiquer auprès d'un prof une autre méthode? Certes je connais les aspect théoriques des autres approches mais je ne les ai pas expérimentées sur moi meme! A la différence de Denis qui ose sortir des propos du genre "je n'aime pas andré van lysebeth" (ni Iyengar d'ailleurs enfin je ne vous apprends rien hein) alors qu'il n'a jamais pratiqué dans son école je n'ai jamais dénigré une quelconque technique ou maitre yogi!
Au mieux on peut ne pas se sentir attiré par telle approche ou tel grand maitre mais comment peut on en arriver à dire "je n'aime pas"??? Car comment peut on ne pas aimer ce qu'on ne connait pas??
Il me semble que vous avez l'impression d'une rigidité de ma part, d'une absence d'ouverture. Désolé mais je ne pourrais jamais vous parler d'autre choses que celles que je connais un minimum! Je vous parle de l'approche Iyengar parce que je pratique dans un cours Iyengar point.
Maintenant si vous pensez que je suis rigide parce que j'ai pris le parti de ne pas pratiquer ailleurs que dans un cours Iyengar pour les raisons expliquées plus haut eh bien libre à vous de penser cela. D'ailleurs peut être qu'un jour je changerai de méthode pour des raisons x. Mais dans l'état actuel des choses, ma saddhana à pour base des cours Iyengar, ne vous en déplaise. Enfin heureusement vous n'en êtes pas encore au stade de m'interdire ma vision des choses merci à vous!
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 20 Mai 2007, 15:50

si je te proposais la lecture d'un ouvrage de Baret, c'est uniquement parce que tu posais une question qui trouve à mon avis la réponse la mieux formulée dans son livre. Mais il arrive que l'on pose des questions dont ne veut point connaître les réponses


Je posais la question non parce que je n'ai pas de réponse mais pour vous amener à vous questionner. Personnellement j'ai donné déjà une réponse à cette question plus haut; nous somme bien loin d'une soit disant peur que j'aurais de connaitre une réponse que par ailleurs j'ai déjà!!!.....
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Yog

Messagepar Yog » 20 Mai 2007, 15:55

Je sens un léger agacement dans ton message. :D

Il ne s'agit pas de t'interdire quoi que ce soit.

Au mieux on peut ne pas se sentir attiré par telle approche ou tel grand maitre mais comment peut on en arriver à dire "je n'aime pas"???


Ben, il me semble que de ne pas être attiré, c'est aussi par quelque part ne pas aimer. On ne va pas non plus entrer dans le discours du spirituellement correct, ce serait dommage.

Mais dans l'état actuel des choses, ma saddhana à pour base des cours Iyengar, ne vous en déplaise.


Mais ça ne me déplait pas Rico, loin de là.

Maintenant si vous pensez que je suis rigide parce que j'ai pris le parti de ne pas pratiquer ailleurs que dans un cours Iyengar pour les raisons expliquées plus haut eh bien libre à vous de penser cela


Je crois que tu te trompes sur un point. Je n'ai rien contre le fait que tu ne pratiques que la méthode Iyengar, par contre, ce que je trouve dommage, c'est le fait que tu sembles dans ton discours n'adopter qu'un seul point de vue tout en excluant les autres points de vue. Relis bien certains de tes messages. Tu vas me parler de Denis. Oui, Denis tient parfois aussi un discours très fermé. (et pour le moins pas très diplomate :D )

Enfin bon, voilà...
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 20 Mai 2007, 16:44

Je sens un léger agacement dans ton message.


arrgghhh!! on peut rien te cacher! :D

Je crois que tu te trompes sur un point. Je n'ai rien contre le fait que tu ne pratiques que la méthode Iyengar, par contre, ce que je trouve dommage, c'est le fait que tu sembles dans ton discours n'adopter qu'un seul point de vue tout en excluant les autres points de vue. Relis bien certains de tes messages.


Au pire il m'arrive de prendre la défense de la méthode Iyengar tant elle fait l'objet de critique de la part d'individu qui ne l'ont meme pas testée.
Et quand on se met à critquer ce que l'on ne connait pas en effet je peut devenir catégorique mais c'est davantage l'expression d'un agacement comme plus haut :D . Maintenant si je n'adopte qu'un point de vue ben c'est tout simplement parce que je n'en connait pas d'autre véritablement en terme de pratique. Mais tu conviendras avec moi Yog que je n'ai jamais dénigré aucune pratique ni maître. Et je suis le premier à avoir lu pas mal d'auteurs différents d'André Van Lysebeth à Sri Aurobindo en passant par tout les autres (et toujours sans les rejeter) car finalement j'ai quasiment tout lu ce qui n'est pas très difficile vu la littérature peu étoffée sur le yoga.
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Avatar de l’utilisateur
Denis
Site Admin
Site Admin
Messages : 13314
Enregistré le : 23 Juil 2004, 19:19
Localisation : Grimaud
Contact :

Messagepar Denis » 20 Mai 2007, 17:38

kavi a écrit :
rico a écrit :Je pense en effet qu'une fois que l'on a découvert le chemin qui nous convient le mieux, il n'est pas nécessaire de pratiquer les "mélanges", à la condition toutefois que la voie suivie offre une certaine complétude. Personnellement, je m'en tiens également à approfondir la pratique dans une direction particulière mais cela ne m'empêche pas d'avoir un regard sur les autres et de tenter de comprendre quels en sont les enjeux. La multiplication d'angles de vue permet parfois en retour d'enrichir la vision de sa propre pratique.
De plus, note bien que si je te proposais la lecture d'un ouvrage de Baret, c'est uniquement parce que tu posais une question qui trouve à mon avis la réponse la mieux formulée dans son livre. Mais il arrive que l'on pose des questions dont ne veut point connaître les réponses ;-)


Je suis bien d'accord avec toi Kavi, je crois que plus en entre dans une tradition moins "les mélanges" sont bons.
C'est peut-être ce qui te fait dire Yog que je suis un peut fermé (2fois en 2posts)…
Mais je crois que tu te trompes, je sais juste que je veux aller à tel endroit et que si on me propose d'aller juste à coté je ne peut accepter…
Pour en avoir déjà parlé ici, avons nous déjà vu un soufi mettre l'habit d'un moine tibétain....
le but est de percer la réalité, pas forcément avoir un vernis important sur toutes les idées philosophiques du monde…
En plus de l'une à l'autre voie on peut trouver des contradictions importantes, qui ne sont valable que pour celui qui chemine réellement et surtout pas interprétable par l'intellect…
Ce qui est important c'est que la tradition dans laquelle on s'enfonce, ou qui nous prend, ait encore des personnes vivantes et ayant atteintes l'absolu…

Merci Kavi pour ton explication sur pascimotanasana. J'y reviendrai plus tard…
Dieu nous donne ce dont il veut qu'on se serve, pour aller vers lui.
Stages Yoga 2017
Retraite Yoga 2017
Maison à vendre sur Grimaud
kavi
Messages : 328
Enregistré le : 26 Juil 2005, 22:24
Localisation : sur une chaise devant un ordinateur

Messagepar kavi » 20 Mai 2007, 18:34

rico a écrit :
si je te proposais la lecture d'un ouvrage de Baret, c'est uniquement parce que tu posais une question qui trouve à mon avis la réponse la mieux formulée dans son livre. Mais il arrive que l'on pose des questions dont ne veut point connaître les réponses


Je posais la question non parce que je n'ai pas de réponse mais pour vous amener à vous questionner. Personnellement j'ai donné déjà une réponse à cette question plus haut; nous somme bien loin d'une soit disant peur que j'aurais de connaitre une réponse que par ailleurs j'ai déjà!!!.....


Evidemment, si tu verses dans la maïeutique... ;-)

Rico a écrit :Et je suis le premier à avoir lu pas mal d'auteurs différents d'André Van Lysebeth à Sri Aurobindo en passant par tout les autres (et toujours sans les rejeter) car finalement j'ai quasiment tout lu ce qui n'est pas très difficile vu la littérature peu étoffée sur le yoga


Fichtre, je ne sais pas ce qu'il te faut ! De mon côté, je suis bien loin d'avoir lu tout ce qui s'est écrit sur ce sujet (et je ne l'envisage même pas d'ailleurs)

Rico a écrit :Mais tu conviendras avec moi Yog que je n'ai jamais dénigré aucune pratique ni maître.


Tout dépend de ce que l'on appelle dénigrer. Par exemple, lis-donc la réponse que tu faisais à ce message. J'avais pourtant bien l'impression que cela ressemblait à une critique radicale d'une manière d'envisager le yoga. Note bien que cela ne me paraît pas anormal ; lorsque l'on participe à un forum, on est parfois amené à émettre un avis positif ou négatif sur ce qui est présenté, cela fait partie de la discussion.
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 20 Mai 2007, 19:01

Fichtre, je ne sais pas ce qu'il te faut ! De mon côté, je suis bien loin d'avoir lu tout ce qui s'est écrit sur ce sujet (et je ne l'envisage même pas d'ailleurs)


Comparativement à d'autres disciplines ou sujets, quand on va à la fnac par exemple le rayon yoga est très très restreint. C'est tout ce que je dis : des ouvrages sur le yoga accessibles au grand public y'en a pas des masses.

Par exemple, lis-donc la réponse que tu faisais à ce message. J'avais pourtant bien l'impression que cela ressemblait à une critique radicale d'une manière d'envisager le yoga.


Aller ne vous formalisez, pas personne n'est parfait et moi encore moins! :D :wink:
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Yog

Messagepar Yog » 20 Mai 2007, 20:17

C'est peut-être ce qui te fait dire Yog que je suis un peut fermé (2fois en 2posts)…


Tu reconnaitra Denis que par moment tu tiens un discours radical et provocateur. :D :wink: Cela dit, je vais la différence entre ton discours et ta personne. A force de te cotoyer sur le forum, je sais que tu es quelqu'un de très ouvert. Je peux tout à fait comprendre tes réactions sur certains sujets. Moi-même j'ai été par le passé très virulent vis à vis de certains mélanges new-age aliénant.
En tout cas, je suis tout à fait d'accord avec toi Denis, lorsque tu dis qu'il est important d'être exigeant quand on est engagé dans une voie. Le tout étant de faire attention que ça ne devienne pas une prison dorée.

finalement j'ai quasiment tout lu ce qui n'est pas très difficile vu la littérature peu étoffée sur le yoga.


Je suis comme Kavi, ta réponse Rico, me laisse un peu perplexe. Si tu vas sur un site de vente en ligne et que tu tapes le mot yoga, tu verras un grand nombre de réponses. Si tu vas voir la littérature anglophone, c'est encore plus étoffé. Même en faisant le tri de livres sérieux et moins sérieux, je trouve qu'on arrive à une panoplie très honnête de livres.
Avatar de l’utilisateur
Philippe*
Messages : 223
Enregistré le : 30 Nov 2006, 18:01
Localisation : France

Messagepar Philippe* » 20 Mai 2007, 20:26

Bonsoir,

Tout dépend aussi des capacités de chacun, certains sont allés loin dans l'exploration de plusieurs voies, les quelques rares personnes qui m'ont le plus impressionnées spirituellement étaient clairement non-attachées aux méthodes qu'elles avaient utilisées ou utilisaient encore. Je suis d'accord pour ne pas se disperser, mais ça n'empêche pas l'ouverture, l'enrichissement, chacun sa voie et ses besoins, c'est pourquoi entre autre je pratique le Yoga Intégral qui n'est pas du tout restreint dans sa méthode, le protagoniste principal de la sadhana étant le Divin, cela peut se faire avec des asanas comme avec le jardinage, la poésie ou autre chose.

Philippe
rico
Messages : 923
Enregistré le : 23 Jan 2006, 13:04

Messagepar rico » 31 Mai 2007, 07:53

Ci dessous un extrait de l'article "un cours après le cours" de Prashant S.Iyengar où il est question de la souplesse et des postures "complètes" ou "incomplètes" dont nous avions débattu plus haut :

"Voyez-vous, la raideur est dans le corps et si vous faites dans le corps, vous ressentirez la raideur. Mais vous n'êtes pas raide dans vos cellules, parce que chaque cellule est un corps indépendant. Et donc, si vous commencez à travailler au niveau cellulaire, vous ne ressentirez pas la raideur. Le problème, c'est que vous visualisez la posture finale comme étant la posture complète.

Supposons que quelqu'un fasse Vrchikasana et touche sa tête avec ses pieds tandis qu'une autre personne garde ses pieds à une distance de quinze centimètres. Qu'allez-vous en penser ? Vous dites «cette personne a mieux réussi », parce qu'elle a touché sa tête. Pas nécessairement ! Il se peut que ce soit l'autre personne qui ait mieux réussi. Parce que toucher sa tête avec ses pieds n'est pas essentiel en Vrchikasana. Par contre, ce qui est important c'est de créer l'action sur les reins, sur l'ensemble des organes, sur la colonne vertébrale et de créer l'accès à l'esprit. En fait, c'est simple : chez cette personne qui n'a pas touché sa tête avec ses pieds, il y a de l'humilité, ce qui est positif ; tandis que chez l'autre personne, qui a touché, se crée de la place pour l'orgueil. Car elle a fait Vrchikasana mais il n'a pas fait du yoga.

Si vous êtes raide ou si vous rencontrez des résistances, vous devez renforcer de plus en plus votre pouvoir de volonté.

Tout a ses avantages et ses désavantages et vous ne devez pas nécessairement considérer qu'un corps raide n'est pas qualifié ou plein d'obstacles.

Quelquefois, vous avez envie de devenir fluide, comme un chewing gum.

Ce n'est pas du yoga. Je l'ai dit tout à l'heure, être comme chewing gum ce n'est pas du yoga. Il n'est pas nécessaire que vous touchiez votre tête avec vos pieds en Vrchikasana.

Pourtant, la fluidité dans le corps, la liberté dans le corps n'est-elle pas idéale ?

Et bien, la liberté dans le corps physique, au sens de flexibilité, n'est pas la liberté dans le corps mental. C'est pourquoi ne considérez pas que les asanas sont juste des postures physiques. Elles sont censées donner accès à l'esprit et si elles ont rempli leur rôle, il n'est plus question de votre raideur. Si Janu Sirshasana vous a procuré ce qu'il devrait vous procurer, peut importe que vous ayez amené votre tête jusqu'au genou, au tibia ou à la cheville. Cela n'a absolument aucune importance.

A un moment donné, nous pensons que si nous pouvons aller plus loin dans la posture nous aurons des effets différents.

Oui. Vous pouvez aller plus loin pour rechercher ces effets, mais pas aller plus loin pour atteindre votre pied. En Janu Sirshasana, vous pouvez avoir pour but d'obtenir des effets plus puissants mais vous n'avez pas besoin d'aller plus loin pour ramener votre tête vers votre pied. Et du moment que vous recherchez un effet, peu importe que vous soyez au genou, au tibia ou au-dessus du genou. Vous devez savoir quels sont les effets dans cette posture et quels sont les effets que vous êtes censé obtenir. Supposons que votre géométrie interne s'améliore, vous allez obtenir de meilleurs effets, mais si vous ne les obtenez pas, ce n'est pas nécessairement parce que vous n'avez pas atteint le tibia en Janu Sirshasana. Janu Sirshasana vous donnera d'autres résultats si vous avez créé des dynamiques psychiques appropriées, un état d'esprit approprié et des dynamiques physiologiques appropriées. Mais le fait que vous soyez à la cuisse, au genou, au tibia ou à la cheville? ou même au-delà du pied, cela n'a aucune espèce d'importance!

Vous devez donc rechercher la géométrie intérieure de la posture, à travers votre géométrie extérieure. Tant de facteurs peuvent avoir une influence : peut-être que votre colonne vertébrale est courte ou très très longue? toutes ces choses comptent. La géométrie intérieure est très importante dans les asanas, et elle doit nous permettre d'atteindre l'état mental propre à la posture : c'est à travers la géométrie intérieure que vous obtiendrez l'impulsion organique (organic input) et l'impulsion mentale (mental input). Et pour atteindre cette géométrie intérieure, la géométrie extérieure est un instrument. C'est pourquoi, je dis souvent que les asanas ne doivent pas être «photogéniques». Il faut qu'elles soient «organo-géniques»."
"Le yoga spirituel n'existe pas, le yoga c'est l'unité et on ne peut rien faire avec un corps faible."
Yog

Messagepar Yog » 31 Mai 2007, 08:07

Merci pour ce texte Rico. Il est très intéressant. :)
kalagni
Messages : 29
Enregistré le : 05 Juin 2007, 10:18
Localisation : toulouse

Messagepar kalagni » 09 Juin 2007, 13:03

il est souvent conseillé de garder la mème pratique jusqu'à ça realisation parfaite encore faut il ne pas s'en lasser.

je pense aussi qu'en gardant la mème pratique on peut chercher les analogies de diverses philosophies images pratiques c est enrichissant et ça ouvre l'esprit
puisse le serpent de feu noir detruire toutes limitations

om namah shivaya
kalagni
Messages : 29
Enregistré le : 05 Juin 2007, 10:18
Localisation : toulouse

Messagepar kalagni » 09 Juin 2007, 13:08

pour la souplesse comme beaucoup l'on dit ce n'est pas une preuve d'avancement si non physique.

moi mème je suis assez souple mais je pense que se sont plutot les tensions qui nous montrent le travail a faire.
puisse le serpent de feu noir detruire toutes limitations



om namah shivaya

Retourner vers « Parlez nous de votre pratique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités